LES CHRONIQUES DE ZÉNON

À la rencontre de Zénon l’Ailé…

« Chaque rencontre est porteuse d’un changement possible »

Jacques Salomé – La Vie à chaque instant (2012)

« Toute rencontre nouvelle est susceptible d’éveiller l’impensable »

Jacques Salomé ; Bonjour tendresse (1992)

« Agir, c’est aimer le soudain, c’est accueillir l’instant et oser demander plus au présent »

Jacques Salomé ► Je m’appelle toi (1990)

◄|►

À force de me gorger de lectures soit sur Résistance71, Urantia Gaïa, Alter Info, Agoravox, Les Moutons Enragés, À la lumière du nouveau monde et Entrefilets et Georges Stanechy et encore Kahentinetha de Mohawk Nation News et Thahoketoteh et Le Saker Francophone

Et j’en oublie, qu’on m’en excuse…

L’élément déclencheur qui me fait sauter le pas et créer ce blog, fut la lecture de ce billet de Grisebouille relayé par R71 = « Le deuil de la Démocratie représentative » ici.

Et me voici, arpentant de mes mots les couloirs de l’espérance d’être lue, un peu, mais comprise surtout…

Billet après billet, m’affirmant, posant mes jalons, ancrant mes pieds plus fortement dans la terre, le nez dans les nuages et la tête dans les étoiles…

Tressautant de plaisir à la lecture d’un message posthume d’Howard Zinn, d’un Gustav Landauer méconnu et/ou oublié, d’un Michel Bakounine inédit, d’un Kropotkine enchanteur, d’un Marat visionnaire…

Mon cœur manque de s’arrêter à la lecture d’un nouvel auteur, Zénon l’Ailé

Ce « Nakba » là, m’aura marqué à jamais…

Depuis, les Zécrits de Zénon ne me quittent plus.

Ils sont là, à portée de main, dans mes rêves, dans les battements de mon cœur…

Dès lors une amitié sincère, profonde est née. Je ne sais si mes mots les premiers ont influencé Zénon et cela importe peu, tant nos pensées se mêlent s’y souvent, nos idées se croisent, se devancent et cette synchronicité que je ressentais si souvent avec R71 s’élargissait jusqu’à Zénon… Jusqu’à ne faire plus qu’un…

C’est pourquoi, ici vous trouverez tous les écrits, les poèmes et les nouvelles de Zénon…

Et en version PDF car j’ai pu ainsi donner libre cours à ma créativité et mon imagination…

Et si vous le souhaitez en musique car très souvent, je lis Zénon en écoutant « Nara » d’E.S. Posthumus

~~~~▼~~~~

INVERSION de Zénon – 5 février 2019

Inversion

Ou la nécessité de relire 1984, le Prince et l’Art de la guerre

« Je ne veux plus, d’ici la fin de l’année, avoir des femmes et des hommes dans les rues, dans les bois, ou perdus. » déclarait notre Jupiter fraîchement élu le 27 juillet 2017. Le téléspectateur ou lecteur normalement constitué pouvait interpréter ces propos comme une promesse d’offrir un toit aux plus démunis. C’est du moins ce que nous suggère en la circonstance notre bon vieux sens commun. Ce dernier, malheureusement, se trouve le plus souvent inapte à saisir l’intention profonde sous la permanente ambiguïté verbale d’un psychopathe. Car cet engagement pouvait tout aussi bien annoncer, sans ambages, la déportation pure et simple des sans-abris, sans que le bon peuple y voie malice… Vous trouverez peut-être ce contrepied délirant ou paranoïaque. Il illustre néanmoins à merveille la double-pensée si caractéristique du discours présidentiel.

Lire la suite ► INVERSION de Zénon – 5 février 2019

 INVERSION en version PDF (8 pages)

▼▼▼

14 Janvier 2019Zénon de retour avec un tout premier roman « Fin de Règne » et pour en avoir été l’une des toutes premières lectrices, il m’a offert la version livre, et m’a demandée de vous le présenter, autour de l’extrait de la rencontre des personnages principaux ► De Zénon : « Fin de Règne » – Roman ; Fin de règne

Zénon, par ce récit, nous donne la possibilité d’éteindre, définitivement, la lumière du N.O.M. et dans le même temps, d’allumer toutes nos petites flammes intérieures, telles des lucioles, capables d’embraser tout l’empire…
Et dans une parfaite unicité et complémentarité, dans un souffle parfaitement synchrone d’un lâcher prise collectif, comprendre que tout ce que nous avons à faire, c’est d’éclairer la voie qui était déjà là depuis des millénaires  et qui n’attend plus que NOUS, TOUS ENSEMBLE, pour être, à nouveau, empruntée…
Rappel dans ce billet de Juillet ► Roman d’une « Fin de Règne » annoncée…
▼▼▼

Samedi 12 janvier 2019 – Acte IX des Gilets Jaunes ;

Cette réflexion comme un instantané ou un flash, de Zénon qui date du 8 janvier 2019 et que Résistance 71 publie ce samedi 12 janvier 2019 et que vous trouverez en format PDF, comme d’hab ! ICI ;

Pourquoi suis-je anarchiste ?

Parfois, les questions les plus simples révèlent davantage que le peu de certitudes auxquelles nous tenions. Celle-ci m’apporte trop de réponses différentes pour les laisser se perdre au vent.

Il y a d’abord, bien sûr, l’idéal de l’Homme enfin libéré de toute servitude. Là où certains n’y verraient qu’une inatteignable utopie, je trouve au contraire primordial de garder pour cap l’émancipation de chacun vis-à-vis de tous les pouvoirs. Sans la visibilité du ciel ni des étoiles, pas plus la boussole que le sextant ne sont utiles au marin à se repérer.

Il y a aussi la lutte spirituelle, exigeant la pleine et entière souveraineté de chaque être, sa plus pure liberté de conscience, afin que sa révélation de l’universel prenne source dans l’Amour et non dans l’ego.

Il y a le deuil nécessaire d’institutions à l’agonie. À celles et ceux qui croiraient que l’État serait le dernier rempart contre l’ogre insatiable de la finance, qu’il suffise d’observer la porosité du haut-fonctionnariat et du politique, les renvois d’ascenseurs public/privé, ou bien le comportement des flics en manifs, et nous constaterons que nous n’avons rien à envier aux « républiques bananières » dont les dirigeants ont pour beaucoup fait leurs classes ici.

Il y a encore la dimension stratégique. Au-dessus des États-Nations et de leurs marionnettes exhibées aux peuples, trône un cartel bancaire international jouant des idéologies et des écoles de pensée comme d’autant d’instruments de discorde et d’antagonismes factices. Les magnats de la finance ne s’embarrassent pas de questions dogmatiques pour affamer les individus ni pour piller la planète. À la liberté de prédation totale qu’ils exercent, celle positive d’union, de complémentarité des talents est la seule attitude en retour susceptible de les défaire.

Il y a, enfin, l’intuition presque enfantine que l’anarchie est l’autre nom de ce que certains nomment le Tao, d’autres Dieu, d’autres encore la voie naturelle, et que sous ces diverses appellations se cache un plan de réalité où nous ne sommes pas unis, mais où nous sommes un, par le cœur et par l’esprit. Il nous appartient de cultiver hors de toute contrainte cette lumière intérieure pour vivre en paix et en harmonie.

Zénon (8 janvier 2019)

▼▼

Mardi 25 décembre 2018, 13 h 32 mn

Zénon nous adresse un poème, écrit en novembre 2017…

Il y a un siècle ? Non, tout juste 13 petits mois…

Qu’aurais-je à craindre ?

Dis-moi, qu’aurais-je à craindre, l’ami,
Des tenants d’un ordre en décrépitude, déjà au bord du tombeau ;
Car nous étions, sommes et serons unis
Comme au temps de la servitude à l’éclosion du renouveau.

Qu’aurais-je à craindre des colères ou des représailles
D’un ennemi déjà dispersé aux quatre vents de la plaine ;
Alors qu’en nos cœurs, nos âmes et en nos entrailles
Vibre l’aspiration à nous débarrasser de nos chaînes ?

Dis-moi encore le poids des ans à regarder passer les jours,
Et courber l’échine en disant que cela vaut mieux que la rue :
Je te montrerai la façon dont la peur et les beaux discours
T’auront dépossédé jusqu’à ton propre vécu.

J’ignore, mon ami, quelle issue trouvera notre lutte
Ou si le présent idéal verra demain le soleil ;
Mais toute tentative de se prémunir de la chute
Sera vaine, et plus douloureux alors l’éveil.

Je ne sais quand la lumière émergera de l’obscur
Ni l’heure à laquelle accouchera l’être Humain.
Mais ici et maintenant, une chose est sûre :
Aucun d’entre nous ne sera né pour rien.

Zénon – 22 novembre 2017

Bien-sûr, en format PDF ► Qu’aurais-je à craindre ? de Zénon l’Ailé

L’illustration que j’ai choisie est issue du film « Le Miroir » d’Andreï Tarkovski Cinéaste, Poète de l’image et Révélateur de Vie

Publication initiale ce 25 décembre 2018 par Résistance 71

▼▼▼

Février 2017

Zénon prend la « Tangente« , et c’était inévitable qu’il écrive la suite de l’histoire à l’encre du réel. Et c’est peu de dire combien la profondeur de sa réflexion m’aura touchée et au-delà des mots et de toute éternité. Cette page de mon blog ouverte à son nom porte à tout jamais son empreinte sur le chemin tangent. Et il me plait à croire qu’il ne sera pas le seul à reconnaitre, en filigrane, et par petites touches, ma petite flamme intérieure qu’il a contribué à faire naître et grandir. Gageons, ainsi, que nous saurons nous reconnaitre, ici ou ailleurs…

J’ai réalisé la version PDF sur 6 pages de ce tout dernier texte avec bonheur, car il n’est pas la fin, juste un commencement ;

Image associée

Tangente

Sortir du piège de la toile d’araignée mondiale

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/11/pdftangentezenon.pdf

▼▼

Résultat de recherche d'images pour "images burn out"

21/01/2017Zénon nous adresse des mots purs qui claquent pour nous éviter de nous rendormir pour peut-être se réveiller, bien tard. Alors qu’il égrène les solutions une par une… Son dernier texte est un nouveau trésor à partager, encore et encore.

Et la conclusion m’a bouleversée, encore une fois :

Énormément d’épreuves nous attendent. Nous ne pourrons revenir du jour au lendemain à l’équilibre des forces. Mais puisque nos décideurs procèdent par étapes, allons de même progressivement, chacun selon ses possibilités, vers une solidarité seule à-même de nous éviter le funeste sort qu’ils nous réservent… Nous disposons de l’opportunité d’inverser le cours des choses. Pour nous et pour le salut des générations futures, nous devons agir non plus idéologiquement, mais de façon concrète à réaliser le désir des 99% contre celui des 1%… Certes, nous sommes encore de grands enfants, et tout nous restera à apprendre une fois redevenus maîtres de nos destins. Mais qu’est donc notre peur de la liberté comparée à cette ineffable joie d’être en vie ?… Nous avons tous été portés durant neuf mois. Nourris et pour les plus chanceux aidés à devenir ce que nous sommes. Ne valons-nous pas mieux qu’un rouage de machine ou de la chair à canons ? La route n’existe que par notre marche. Elle n’attend plus que d’être empruntée.

Image associée

« Burn-out »

Ou la fin annoncée de la lutte des classes

inclus dans ce dernier billet ► AVEC ZÉNON JUSQUE DANS LES ÉTOILES

Version PDF de 5 pages par Jo avec toute son âme ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/11/burnoutzenon21012017.pdf

▼▼

Image associée

L’Abécédaire de Zénon du mois de Janvier 2017 est arrivé…

Zénon l’Enchanteur a rédigé un Abécédaire qui explose l’ordre alphabétique pour le plus grand plaisir de nos zygomatiques mais également pour achever de nous convaincre que nous sommes capables de mettre le feu à tous les empires et juste avec la force des mots comme de nos convictions – Version PDF de 5 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/11/pdfabecedairedezenon0117.pdf

▼▼

Image associée

Voici le tout dernier texte de Zénon de ce mois de décembre 2016

Ragnarök

De la subversion à la terreur idéologique

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/11/ragnarc3b6k122016.pdf

▼▼

Dont j’ai réalisé la mise en PDF ajoutant ma petite flamme à l’incandescence de ses mots.

Zénon livre là l’analyse la plus lucide que j’ai jamais lu sur l’état du monde actuel, et y rajoute une dimension presque surnaturelle. Zénon a trempé sa plume dans le feu sacré qui couve en chacun de nous. Il nous met la tête dans les étoiles, et nous invite à le rejoindre pour prendre la tangente… Mais surtout pour entretenir l’étincelle qui embrasera tout l’empire, puis la flamme qui elle embrasera assurément tous les empires.

Ragnarök, n’est nullement l’expression d’une fin, mais bien d’un commencement.

Ragnarök se lit comme une vision, un rêve étrange et pénétrant, à l’ombre d’Yggdrasil…

Définition du mot Ragnarök ► http://www.histoire-fr.com/mythologie_scandinave_ragnarok.htm

▼▼

Résultat de recherche d'images pour "images médiocratie"

En ce Lundi 14 novembre 2016 Zénon me fait le plus merveilleux des cadeaux d’anniversaire que je m’empresse de partager ici avec vous :

Son tout dernier texte « Médiocratie » en PDF ▼

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/11/mediocratie131116.pdf

▼▼

« Regards Croisés »

Source de l’image ► http://www.granger-michel.com/affiche-9e-festival-regards-croises/

Dernière publication de Zénon – En deux parties ; Solitudes et Communes

Préambule de l’auteur Page 2 / PDF de 12 pages réalisée par JBL1960

REGARDS CROISÉS, version PDF

Dans sa dernière version modifiée de juillet 2018 ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/07/regards-croisc3a9s-nouvelle-de-zc3a9non.pdf

▼▼

« Tabula rasa »

Résultat de recherche d'images pour "images tabula rasa"

Que je rappelle très souvent, comme dans ce billet : The Final Countdown.

Ou dans celui là : UN LUNDI DE PLUS

Version PDF de 5 pages réalisée par JBL1960 du texte de Zénon :

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/10/tabularasazenon1.pdf

▼▼

Résultat de recherche d'images pour "images en notre nom"

« En notre nom »

Que je cite très souvent également et comme dans ce billet de blog majeur et fondateur en date du 25/10/2016 intitulé « DEVENONS LES EFFACEURS » :

Version PDF de 6 pages réalisée par JBL1960

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/11/ennotrenomversionpdf.pdf

▼▼

 

Résultat de recherche d'images pour "images fantasy babylone"

« BABYLONE 2.0 »

Que j’ai publié immédiatement tant j’ai été happée et embarquée par ce texte.

Introduit dans mon style par ce billet : DANS L’ENFER DE BABYLONE 2.0

Version PDF de 7 pages par JBL1960 :

BABYLONE 2.0, version PDF

▼▼

Résultat de recherche d'images pour "images vox populi"

« Vox Populi »

Tout comme « Nakba » ; « Vox Populi » m’a littéralement hachée, menue, menue…

Je l’ai inclus dès sa publication par R71 en juin 2016 dans ce billet de blog dans le prolongement des mots du Mouvement Zapatiste : CHOISISSONS-NOUS et parce que les mots ont un sens…

VERSION PDF de 7 pages par JBL1960 du Texte de Zénon « Vox Populi »

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/11/voxpopuli3.pdf

▼▼

L’après-Histoire,

Ou la révolution par le don réciproque et universel

Résultat de recherche d'images pour "images genèse univers"

Création de Jlhedge

Publié pour la 1ère fois le 1er mai 2016 sur Résistance71 étant indisponible, je rajoute ce texte fort, puissant, presque dévastateur, et tant il contient la genèse, par bribes du dernier texte publié ce 4 février 2017 ► Tangente…

L’après-Histoire, Ou la révolution par le don réciproque et universel ; Dont voici la version PDF (6 pages) que je viens de réaliser pour cette âme si semblable à la mienne et dont la belle synchronicité ne faiblira plus jamais, comme avec R71 et d’autres inconnus encore à ce jour, et que nous découvrirons au fur et à mesure que nous avancerons sur le chemin tangent ► L’après-Histoire ► 1er mai 2016 par Zénon ► version PDF par JBL1960 ► Fév 2017

◄►

« NAKBA »

Que j’ai intégré dans ce « Dernier Billet » pour cause de déménagement et en lien avec R71

Nakba porte en lui, toute la puissance et la force qui nous seront nécessaires, tous ensemble, afin d’impulser la poussée primordiale, non violente, et en lien avec les Natifs de la Terre pour initier un nouveau paradigme… Ici et maintenant et d’où-nous sommes…

Version PDF par JBL1960 de 8 pages de ce texte de Mars 2016

NAKBA – Lettre ouverte aux peuples du Monde

MàJ le 4/11/2017 avec le lien vers Les Chroniques de Zénon

Résultat de recherche d'images pour "images Plomb Durci"

« Plomb Durci »

Dis-moi, frère, quand viendra le jour de la délivrance ?

Leur soi-disant richesse est fondée sur le dualisme.

Dès lors qu’ils attisent en nous la peur et l’intolérance

Leurs hélicoptères nous arrosent des fleurs de l’Apocalypse.

Ce court poème qui m’a fait immédiatement penser à la souffrance palestinienne et que j’ai intégré à ce billet consacré à Gaza et intitulé « La mauvaise herbe de Gaza« …

« Flash-Back »

Résultat de recherche d'images pour "images flash back"

Te montrant mes forces, je te montre aussi mes faiblesses
Et réciproquement. Ce qu’on voit n’est que reflet de reflet des choses.
À se perdre. Traverser les yeux bandés la vallée des fous,
La ligne conductrice en soi pour seul épicentre.
La danse comme arbre imaginaire où se déploient les transes ;
Un morceau d’âme dans chaque branche. Et les aborigènes au large du passé –
Visages peinturlurés, gueules démentes – arborent le bouclier des vieux défenseurs de
mirages. Nous avons perdu foi en nos vieilles visions, toutes nos intuitions délirantes
Et nous nous tenons sur la peur. Au fin fond même de l’existence
Alors que des piétailles d’anges nous mordent les doigts. Nous exhortent à être des
hommes au milieu des singes… Que ne serait pas notre vie dépourvue d’entrave,
De cage mentale où nous contraindre d’exister pour tenir la route.
Il nous faut réapprendre à parler autour d’un grand feu. Apprendre à distinguer la voie de
la direction. Et tous les méchants stratagèmes que les mots érigent en murailles
Au pied du jardin des délices.
Ce poème est intégré dans ce billet ; BAS LES MASQUES et en préambule d’un article de Joe Quinn

Image associée

Ce poème inédit de Zénon l’Ailé

« ZARATHOUSTRA »

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/11/zarathoustra.pdf

Comment ne pas penser à… Friedrich Nietzsche ?

Que vous pouvez retrouver dans cette version PDF N° 74 de 64 pages ; Friedrich Nietzsche, L’Antéchrist, 1888 – Essai d’une critique du christianisme

Et tout dernièrement dans ► Le Chemin de l’émancipation passe par le lâcher-prise du contre-naturel, morale incluse, avec Friedrich Nietzsche, 1897 ► Version PDF N° 103 de 13 pages

~~~~▲~~~~

Au prochain écrit de Zénon que je ne manquerai pas d’insérer ici

Et à tout jamais…

JBL1960

 

76 réflexions sur « LES CHRONIQUES DE ZÉNON »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

NON C'EST NON !

%d blogueurs aiment cette page :