Archives pour la catégorie CONVERGENCES D’IDÉES ou RÉFLEXIONS CROISÉES

3 lettres pour que tout s’arrête = NON !

3 lettres pour que tout (re)prenne Vie = OUI !

Dis-tu un grand OUI à la vie ? - Soins énergétiques, Spiritualité,  Conscience, Eveil, Ascension

Il faut savoir dire NON à l’instinct de mort (État et capitalisme) pour dire OUI à la vie (société organique) ► APPEL À REFUSER : la muselière, les couvres-feux totalitaires, l’inoculation mortifère et le PASS-SANITAIRE !

veran-assassin-1

NON à l’instinct de mort (État et capitalisme)

Bombe humaine : les effets de la “vaccination” ARNm sur les personnes non-vaccinées Enquête sur le phénomène le plus alarmant mettant en danger toute l’humanité par Theara Truthnews le 7 mai 2021 Source ► https://www.mondialisation.ca/la-bombe-humaine-effets-de-la-vaccination-arnm-sur-les-personnes-non-vaccinees/5656131 VIA Résistance71 le 10 mai 2021, dans : SRAS-CoV-2 et COVID-19 : guerre biologique contre l’humanité, les effets de la « vaccination » ARNm sur les non-vaccinés

Des centaines, des milliers de personnes NON “VACCINÉES” rapportent avoir des « effets secondaires  » des vaccins Pfizer et Moderna , mais SANS être vaccinées.

  • Avril 2021, États-Unis : des milliers de femmes rapportent avoir des problèmes de saignements, de menstruations anormales, de fausse couches, très graves.
  • le FAIT EST QUE ces femmes ne SONT PAS “VACCINÉES” mais ont été en contact avec des personnes  “vaccinées”.  D’autres personnes rapportent des péricardites, maladies auto immunes, zona, thromboses, paralysie de Bell après contact étroit avec des “vaccinés ».

INTRODUCTION :

L’ex président de Pfizer Michael Yeadon avait déjà prévenu il y a quelques mois avec ‘précaution’, que la spike protéine injectée par le Vaccin ARN messager, Pfizer comme Moderna , a une affinité de nature et d’accroche, avec les protéines du placenta et des systèmes reproductifs féminins et masculins et pourrait créer des dommages dans ces systèmes ainsi que d’autres effets secondaires graves.

Il a récemment écrit que cette massive injection de technologies « géniques » était folle, contraire à la Science et présentait des risques incalculables pour l’ Humanité. (theredelephants.com)

Ici un médecin américain explique très bien TOUS les risques de l’injection de SPIKE protéine Sars cov 2 ARN messager dans l’organisme humain.

Il parle des risques pour des personnes qui PRENNENT cette injection, et aussi à la fin de la vidéo, des risques pour les autres :

Vidéo en français ► https://cogiito.com/societe/dr-pavleski-la-proteine-spike-nest-pas-une-chose-naturelle-cest-une-arme-fabriquee-par-lhomme/?fbclid=IwAR1OXnZQQpuSxlLNX9hFsUhnmuoN7FAo7qv4aX8LWGBO2grz36T

Lire la suite de l’article qui contient des infos capitales traduites de la vidéo originale en anglais + documentation scientifique ► https://resistance71.wordpress.com/2021/05/10/sras-cov-2-et-covid-19-guerre-biologique-contre-lhumanite-les-effets-de-la-vaccination-arnm-sur-les-non-vaccines/

NON au refus de soins = Preuve qu’il n’a jamais été question de nous soigner, encore moins de nous guérir !

Ivermectine : le côté obscur des décisions – Par le Dr. Gérard Maudrux, 9 mai 2021 ► https://blog-gerard.maudrux.fr/2021/05/09/ivermectine-le-cote-obscur-des-decisions/

L’Article L1451-1-1 de la Loi n°2011-2012 du 29 décembre 2011 – art. 1 a été rédigé suite aux scandales du sang contaminé et du Médiator, afin que cessent les conflits d’intérêts et les dérives entachant les décisions de l’Agence du Médicament. Les décisions concernant les médicaments doivent être totalement transparentes, pour cela le texte prévoit que les débats, en premier lieu ceux concernant les acceptations et refus d’AMM de RTU et d’ATU, soient enregistrés et conservés, avec « le détail et les explications des votes, y compris les opinions minoritaires ».

Pour mieux comprendre la décision médicalement incompréhensible par l’ANSMdu refus de RTU pour l’ivermectine, nous avons donc voulu savoir quels avaient été les débats, qui avait défendu quoi, sur quelles bases, et nous avons demandé l’enregistrement des délibérations ayant conduit à ce refus, conformément à la loi. Réponse de l’ANSM :

“À cet égard, les articles L. 300-2 et L. 311-1 du Code des relations entre le public et l’administration prévoient que les documents sollicités revêtent le caractère de document administratif, communicable à tout tiers qui en fait la demande.”

Toutefois, en l’espèce, de tels documents n’existent pas.  “La loi n’a pas été respectée, les délibérations doivent rester « secret défense »” ! Il a bien fallu que l’ANSM justifie cette situation, elle s’est donc expliquée, s’enfonçant un peu plus du côté opaque de la transparence.

« En effet, la pertinence d’élaborer la RTU précitée a fait l’objet d’une évaluation purement interne, menée par les services compétents de l’agence. À cet égard, il peut être rappelé que si l’article R. 5322-14 du Code de la santé publique permet au Directeur Général de l’Agence de mettre en place des instances consultatives d’expertises, la mise en place puis la saisine de ces dernières n’est cependant pas une obligation et demeure purement discrétionnaire. […] Enfin, les dispositions du Code de la Santé publique spécifiques à l’élaboration des RTU ne prévoient pas non plus de consultation obligatoire de telles instances. »

Il n’y aurait pas eu d’instance consultative ? Pas de consultation d’experts ? On ne sait pas qui a décidé, comment et sans concertation. On ne sait même pas si des médecins ont participé !

Alors que l’ANSM a été créée pour pallier les défauts de transparence, tout est à refaire.

On apprend que pour attribuer ou refuser une RTU, point besoin d’experts, point besoin de concertation, d’instances consultatives, de débats, cela peut être fait à la discrétion du directeur et d’inconnus, qui n’ont de comptes à rendre à personne !  Je pense qu’il serait intéressant de demander les mêmes documents pour d’autres molécules comme le Remdesivir ou le Bambalaba ! On pourrait avoir des surprises concernant le mode de fonctionnement de nos instances au-dessus des lois.

Et sans rire, l’Agence ajoute comme prétexte « la situation exceptionnelle que nous connaissons, qui a exigé de l’agence qu’elle procède à l’évaluation en question dans un délai contraint, tout en préservant l’intérêt de la santé publique. » 3 mois pour évaluer un médicament qui a 30 ans et déjà une AMM, c’est à dire lire quelques études, contre 15 jours pour évaluer des médicaments inconnus sans AMM ? De qui se moque-t-on ?

Lire la suite de l’analyse du Dr. Gérard Maudrux https://blog-gerard.maudrux.fr/2021/05/09/ivermectine-le-cote-obscur-des-decisions/

aujourd'hui mouton masque demain mouton noir

OUI à la Vie, à la société organique !

Pour cela nous devons continuer de REFUSER, ENSEMBLE, la dictature sanitaire, car partout nous pouvons constater que le narratif de la peur s’effondre, comme c’est fort bien analysé dans La Capsule #47 ► La Croix du Sud dont je vous remets le lien pour l’avoir intégré dans mon billet  d’analyse d’hier ► https://odysee.com/@lacroixdusud:5/capsule47:f

Preuve qu’il y a une vie AVANT la mort !…

La vie est une fête, faisons fête à la vie

J’incline à penser qu’une conscience éveillée ébranle plus aisément le monde que le déferlement de l’enthousiasme grégaire. La radicalité est un rayonnement attractif, un raccourci qui coupe les voies ordinaires de la réflexion laborieuse.

Créer mon bonheur en favorisant celui des autres s’accorde mieux à ma volonté de vivre que les lamentations de la critique-critique, dont le mur obture ou, du moins, assombrit nos horizons.

Il est des flambées d’impatience où je crierais volontiers : « Lâchez tout ! Balayez vers l’égout les thuriféraires de l’argent ! Brisez les amarres du vieux monde, prenez à bras-le-corps la seule liberté qui nous rende humains, la liberté de vivre ! »

Je n’ignore pas que recourir aux mots d’ordre et aux objurgations accorde plus d’importance à la chape d’inertie qu’à la conscience qui la fissure et la brisera en son temps. Mais rien ni personne ne m’empêchera de me réjouir à la pensée de n’être pas seul à appeler de mes vœux une tornade festive qui nous délestera, comme d’une mauvaise colique, des morts-vivants qui nous gouvernent. Le retour de la joie de vivre se moque de la vengeance, du règlement de compte, des tribunaux populaires. Le souffle des individus et des collectivités passe outre aux structures corporatistes, syndicales, politiques, administratives, sectaires, il évacue le progressisme et le conservatisme, ces mises en scène d’un égalitarisme de cimetière, qui est désormais le lot des démocraties totalitaires. Il ouvre à l’individualiste, aigri par le calcul égoïste, les voies d’une autonomie où se découvrir comme un individu, unique, incomparable, offre la meilleure garantie de devenir un être humain à part entière.

L’individu prend conseil mais refuse les ordres. Apprendre à rectifier ses erreurs le dispense des reproches. L’autonomie s’inscrit dans le dolce stil nuovo voué à supplanter le règne de l’inhumain.

Laisser pourrir ce qui pourrit et préparer les vendanges. Tel est le principe alchimique qui préside à la transmutation de la société marchande en société vivante. N’est-ce pas l’aspiration à vivre en dépassant la survie qui met partout en branle l’insurrection de la vie quotidienne ? Il y a là une puissance poétique dont aucun pouvoir ne peut venir à bout, ni par force ni par ruse. Si la conscience tarde à s’ouvrir à une telle évidence, c’est que nous sommes accoutumés à tout saisir par le petit bout de la lorgnette, nous interprétons nos luttes quotidiennes en termes de défaites et de victoires sans comprendre que c’est l’anneau dans le nez qui nous conduit à l’abattoir.

À errer entre dépérissement et renouveau, nous avons acquis le droit d’esquiver et de quitter une danse macabre, dont nous connaissons tous les pas, pour explorer une vie dont nous n’avons eu, hélas, à connaître que des jouissances furtives.

La nouvelle innocence de la vie retrouvée n’est ni une béatitude ni un état édénique. C’est l’effort constant que réclame l’harmonisation du vivre ensemble. À nous de tenter l’aventure et de danser sur le sépulcre des bâtisseurs de cimetières.

Raoul Vaneigem21 avril 2021

La soumission c’est la mort !

Il ne faut pas former une masse. Il faut former un ensemble. | HORIZOOM

La RÉSISTANCE POLITIQUE & la RÉBELLION = C’est la vie !

Puisque la révolution violente a historiquement montré ses limites. Il conviendra mieux de remplacer les institutions par les associations libres confédérées et créer la base de la société des sociétés, sans haine, ni armes, ni violence.

HORS ÉTAT & SES INSTITUTIONS pour une Société des sociétés façonné PAR & POUR NOUS = OUI !

BIBLIOTHÈQUE PDF

DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS

ANTHROPOLOGIE POLITIQUE : Origine & Critique de l’État avec NOUS toustes !

JBL1960

APPEL À REFUSER : la muselière, les couvres-feux totalitaires, l’inoculation mortifère et le PASS-SANITAIRE !

NON À LA DICTATURE SANITAIRE !

Suite de ► TEMPS DE REFUSER LA DICTATURE DU PASS SANITAIRE EN MARCHE !

POUR DIRE NON MERCI !

CampagneVaccinationCharleroi-980x551

APPEL AUX HABITANTS DE CHARLEROI s’il y en a qui me feraient le plaisir de me lire : Le 4 mai dernier LeMediaen442 a publié l’article ci-dessous avec cette image ►

L’incroyable campagne de vaccination à Charleroi : « Pour un barbecue dans le jardin, je me vaccine ! »

Que j’ai intégré en lien dans le Comme à Charleroi de ce billet :

STOPPONS LE COVIDisme En Marche ! Bas les masques – NON À L’INOCULATION !

Merci de nous aider à démêler le vrai du faux et de nous faire savoir très exactement quels messages votre gouvernement fait passer pour vous convaincre de vous faire inoculer avec les “vaccins” expérimentaux anti-covid ?

MAIS DANS TOUS LES CAS ;

Continuons de dire NON pour que tout s’arrête !

La Capsule #47 – Le narratif de la peur s’effondre – 8 mai 2021 ► https://odysee.com/@lacroixdusud:5/capsule47:f

SINON ?

“Vaccins” : moins ça marche, plus il en faut – Les “variants de variants anglais”… ça vient de sortir ! 🙂 OD ► https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/05/08/vaccins-moins-ca-marche-plus-il-en-faut/ Source ► Dans plusieurs EHPAD l’épidémie redémarre chez les vaccinés

Mieux ou pire, c’est selonMur du çon : Karine Uncomble enclenche la post-combustion https://covidemence.com/2021/05/09/mur-du-con-karine-uncomble-enclenche-la-post-combustion/ Mais plus rien ne nous  étonner de la Blonde à retardement ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/11/la-blonde-acc80-retardement-dr-tche-rien-20-novembre-2020-version-pdf-de-jbl.pdf

Si on les laisse faire sans moufter, non seulement ils vont s’occuper de ceux qui refusent de se faire inoculer, mais en prime, Macron et sa bande vont imposer le PASS SANITAIRE jusque dans NOS chiottes !

Nous pouvons faire foirer le PROJEEEET de Macron et son monde en  REFUSANT TOUS ENSEMBLE toute cette ineptie meurtrière pour être et incarner la RÉSISTANCE et tout s’arrête !

+ dans CHRONIQUES DU PRESQUE Dr. T’CHÉRIEN & DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS

ARRETETONCHARMACRON

COMMENT ?

En disant Non à l’instinct de mort (État et capitalisme) ET oui à la vie (société organique) avec Raoul Vaneigem

RÉSISTANCE 71 – 9 mai 2021

Vivre et en finir avec le mépris de la vie – Raoul Vaneigem – Avril 2021

Source ► https://www.lavoiedujaguar.net/Vivre-et-en-finir-avec-le-mepris-de-la-vie

Retour parodique au passé

Le crime contre l’humanité est l’acte fondateur d’un système économique qui exploite l’homme et la nature. Le cours millénaire et sanglant de notre histoire le confirme.

Après avoir atteint des sommets avec le nazisme et le stalinisme, la barbarie a recouvré ses falbalas démocratiques. De nos jours, elle stagne et, refluant comme un ressac dans une passe sans issue, elle se répète sous une forme parodique.

C’est ce ressassement caricatural que les gestionnaires du présent s’emploient à mettre en scène. On les voit nous convier benoîtement au spectacle d’un délabrement universel où s’entremêlent goulag sanitaire, chasse à l’étranger, mise à mort des vieux et des inutiles, destruction des espèces, étouffement des consciences, temps militarisé du couvre-feu, fabrique de l’ignorance, exhortation au sacrifice, au puritanisme, à la délation, à la culpabilisation.

L’incompétence des scénaristes attitrés ne diminue en rien l’attrait des foules pour la malédiction contemplative du désastre. Au contraire ! Des millions de créatures rentrent docilement à la niche où elles se recroquevillent jusqu’à devenir l’ombre d’elles-mêmes.

Les gestionnaires du profit sont arrivés à ce résultat auquel seule une réification absolue aurait pu prétendre : ils ont fait de nous des êtres apeurés par la mort au point de renoncer à la vie.

La propagation d’une mentalité carcérale

Au nom du mensonge que la propagande appelle vérité, on laisse un traitement politique et policier se substituer au traitement sanitaire que requiert le simple souci du bien commun. Nul n’est dupe du tour de passe-passe : les gouvernants dissimulent et cautionnent ainsi la mise à mal des hôpitaux publics à laquelle la cupidité les enjoint de recourir.

Colère et indignation n’ont pas fait varier la pression étatique qui expérimente le degré d’abjection auquel la servilité des populations peut tomber sans se rompre. Les misérables au pouvoir se moquent bien de quelques coups de gueule corporatistes et syndicaux. L’insulte et l’exécration ne sont-elles pas une façon de les reconnaître, sinon de leur faire allégeance ?

Tandis qu’analystes et sociologues débattent du capitalisme, les ubuesques mafias du profit et leurs palotins étatiques poursuivent en toute légalité la mise à mort rentabilisée du vivant. En attendant la prochaine alerte épidémique, les petits fours de l’hédonisme sont servis à ceux qui ont pris le risque de se faire vacciner avec des produits dont la seule efficacité avérée tient à la cotation boursière et aux bénéfices concurrentiels. Louons les citoyens qui sont entrés courageusement dans la lice des lessives émérites, où un blanc lave plus blanc que l’autre. Il est vrai que n’avoir pas peur n’a pas le même sens selon qu’à longueur d’incarcération les populations acceptent de s’exposer à des radiations et à des poisons qui les tuent. Ou si, au contraire, elles s’insurgent contre les nuisances, les éradiquent et passent outre aux décrets qui les légalisent.

La pensée du pouvoir est une pensée morte, elle vole au ras des tombes. Son odeur de charogne est l’odeur de l’argent. Elle nous suffoquera tant que nous la combattrons dans ses cimetières au lieu d’édifier des lieux de vie et d’y entretenir une guérilla avec des armes qui ne tuent pas — et dont, en conséquence, nos ennemis ignorent la portée.

Comment tolérer plus longtemps que la peur de mourir d’un virus nous empêche de vivre ?

Avec ses hauts et ses bas, l’existence quotidienne ne démontre-t-elle pas que rien ne restaure mieux la santé que la fête et la jouissance ? Le plaisir du corps attentif aux saveurs, aux caresses, aux ambiances chaleureuses stimule les défenses immunitaires de l’organisme. Il prémunit contre les cris d’alarme que la douleur pousse dans l’urgence, quand il est trop tard, quand le mal est fait. Il ne faut pas être grand clerc pour le savoir.

Jamais le crime contre le vivant n’a été glorifié avec un tel cynisme, avec une telle stupidité goguenarde. Tout a été et est mené à rebours. À l’instar de la fameuse dette sans fond et sans raison, le gouffre de la pandémie engloutit tout ce qui passe à portée. Ravages de la dégradation climatique, effets meurtriers de la pollution et des nourritures empoisonnées, cancers, infarctus, agressivité suicidaire, troubles mentaux, allez hop, passez muscade !

La vérité du système économique dominant est le mensonge qui fait du monde à l’envers la norme et la réalité. Les masques voilent le sourire, étouffent la parole, sidèrent les enfants confrontés à un familier qui leur devient étranger.

La malédiction du travail est devenue une hantise, les enseignants sont trop préoccupés de gestes sécuritaires pour enrichir leur savoir et celui des autres. Nos sociétés sont lentement gangrenées par la banalisation d’un comportement obsidional, ainsi que l’on nomme l’angoisse agressive qui s’empare des habitants d’une ville assiégée. Le repli terrifié, la défiance et la paranoïa s’inventent alors des ennemis intérieurs à pourchasser.

En l’occurrence, le principal ennemi est clairement identifié, c’est la vie et son insolente liberté.

Certes, nous sommes accoutumés de longue date aux pratiques de la jungle sociale, puisque nous y sommes confinés dès notre naissance. Toutefois, les pires époques d’obscurantisme et de despotisme absolu gardaient une fenêtre ouverte sur une réalité autre. Si illusoire qu’il fût, le principe d’espérance galvanisait les velléités de révolte.

La réclusion à perpétuité à laquelle la glaciation du profit nous condamne a prévu des barreaux qui emprisonnent nos rêves. Foutriquets écologistes, avez-vous pensé à ce paradigme ?

Le grand renversement

Privés du droit à la vie que le privilège même de l’espèce humaine a rendu imprescriptible, nous n’avons d’autre choix que de le restaurer et de lui assurer une souveraineté à laquelle nous n’avons jamais cessé d’aspirer.

Le principe « rien n’est vrai, tout est permis » a, pendant des millénaires, répondu à la préoccupation majeure du Pouvoir hiérarchisé : favoriser un chaos où le rappel à l’Ordre vînt justifier et affermir son autorité. Rien de tel que le spectre de l’an-archie, du non-pouvoir, de la chie-en-lit, pour nous protéger des voyous en nous poussant dans les bras sécuritaires de l’État-voyou.

Cependant, renversé et saisi dans une perspective de vie, le même propos marque une détermination radicalement différente. Il exprime une volonté de tout reprendre à la base, de tout réinventer, de tout rebâtir en nous désencombrant d’un monde figé par la glaciation du profit.

Aucune baguette magique ne brisera les chaînes que notre esclavage a forgées mais j’aimerais assez que l’on inclue dans le poids excessif qu’on leur attribue la croyance — transmise et affermie de génération en génération — qu’elles sont irréfragables, qu’aucun effort ne peut les briser.

Un véritable effet d’envoûtement accrédite la fable d’une impuissance native de la femme et de l’homme. Il contrecarre au départ les tentatives d’émancipation qui jalonnent l’histoire. Cela fait des siècles que les victoires de la liberté célèbrent leurs défaites, que le culte des victimes honore la vocation sacrificielle et flétrit nos sociétés en les militarisant.

Briser l’envoûtement ne ressortit pas du « Que faire ? » léniniste, il ne procède pas d’un défi insurrectionnel. À quoi tient la cohérence et la paradoxale rationalité de cet ensorcellement universel ? À une gestion des êtres et des circonstances, que le Pouvoir a longtemps attribuée à une intervention surnaturelle. La fable d’un mandat céleste délivré par des dieux prêtait à une brute rusée et tyrannique les traits redoutables d’un extraterrestre, jeteur de foudre et de sorts.

La décapitation de Dieu et de Louis le seizième, dernier monarque de droit divin, a mis un terme non au Pouvoir mais à la peur d’être agrippé par lui à la moindre velléité contestataire.

Si meurtrière qu’elle demeure, l’autorité étatique a perdu ce qui lui restait de prestance, tant l’accable le ridicule de ses incontinences. À quoi s’ajoute la fronde des femmes qui, de leur doigt inexorable, crèvent le « mauvais œil » que le patriarcat s’obstine à darder sur elles.

Ce qui s’annonce a contrario d’un tel délabrement n’est pas moins évident. Un irrésistible mouvement de bascule s’amorce partout dans le monde. Il a son rythme et ses conditions propres. La renaissance du vivant marque les premiers pas de l’être humain sur une terre dont il a été spolié. Ce renouveau n’a que faire de prophètes, de Cassandre, d’aruspices. Le défi l’indiffère, la résistance lui suffit.

Le capitalisme apocalyptique et le catastrophisme anticapitaliste forment les deux pôles contraires d’où s’apprête à jaillir, tel un arc électrique, un fulgurant retour à la vie.

Sous la résignation de millions d’existences condamnées à la répression et à l’ennui (ce grand dissolvant des énergies), une force insurrectionnelle s’accumule qui, dans le temps non mesurable d’un éclair, va balayer nos petites luttes corporatistes, politiques, concurrentielles, sectaires.

Une révolution larvée, morcelée, parcellaire, émiettée cherche confusément le point de jonction où, dans une colère commune, l’individu et le collectif retrouveront la lucidité et leur unité.

La lourdeur du mensonge et de sa crédibilité avaient à l’époque de Goebbels le poids d’une vérité à laquelle la mystique nationaliste et le dynamisme du capitalisme prêtaient une cohérence illusoire.

Qu’en est-il aujourd’hui ? Le dynamisme du capitaine d’industrie — que la focalisation financière et spéculative du capitalisme a laissé pour compte — n’alimente plus la moindre espérance d’amélioration sociale. Les multinationales brisent dans l’œuf les politiques protectionnistes, nationalistes, souverainistes.

La faillite avérée des grandes vérités scientifiques gangrenées par le profit a entraîné dans la débâcle l’idée de progrès, longtemps perçue comme bénéfique, en raison du confort qu’elle procurait à la survie.

Les héritiers des experts qui jurèrent que le nuage de Tchernobyl avait évité le beau ciel de France ont discrédité irrémédiablement le milieu des savants en général et de la médecine en particulier. Je ne sais si l’autodéfense sanitaire ira jusqu’à l’automédication assistée mais il n’est pas douteux que la relation entre patient et aide-soignant prendra un tour moins mécanique, moins mercantile, plus humain, plus affectif.

À l’encontre des sondages, des baromètres statistiques et autres officines d’opinions préfabriquées, l’innovation et l’inventivité se donneront libre cours, explorant de nouveaux territoires, essaimant pêle-mêle aberrations et créations de génie. L’intelligence sensible triera, affinera, reconnaîtra les siens comme elle en use en recueillant les dons que la nature prodigue, sans réserve ni discernement. L’intelligence sensible est la nouvelle rationalité.

Miser sur l’autonomie individuelle et collective

Oui, je fais confiance à cette intelligence sensible qui fut si longtemps occultée et discréditée par l’intelligence intellectuelle. Comme le révèle l’effritement progressif de la pyramide hiérarchique, l’intellectuel n’a jamais été que l’instrument de la classe supérieure, l’esprit du maître régnant sur le corps et sur les parties inférieures de la société.

Sa fonction dirigeante s’exerce jusque dans la corrosion critique dont il infeste le vieux monde pour lequel il travaille. Le mépris dont il a accablé dès sa naissance, en France, ce mouvement de « rustauds incultes et incontrôlables » que sont censés rester les gilets jaunes est révélateur du malaise qui le ronge. Tandis qu’une part de l’homo intellectualensis tente de rattraper sa bévue initiale et de se faire pardonner en agitant le drapeau mité des « convergences de luttes », la part de la conscience en éveil dévoile en lui, comme en chacun de nous, le drame de la pensée séparée de la vie, de l’abstraction qui nous exile de notre substance vivante. Car l’intellectualité est une tare aussi commune à tous et à toutes que la division du travail et l’invariable statut d’exploité et d’exploiteur.

Quand j’appelle au retour du vivant, à l’unité du moi et du monde, c’est cette part de conscience que j’invoque, car elle participe du devenir humain et elle a de tout temps été la lumière qui nous guidait.

La conscience humaine est ce fond de pensée universelle qui est la réalité la mieux partagée et la plus refoulée de notre histoire. Ce qui la frappait d’interdit se délite, ce qui va l’embraser — voire l’illuminer, à tous les sens du terme — n’est guère plus qu’une étincelle, mais elle ne s’éteint pas. Dès lors, pourquoi ne pas miser sur la combustion qui brasille au cœur de nos désirs ?

La renaissance de la terre et du corps fait partie de mes rêves. J’en revendique la folie subjective. Je m’autorise à en vouloir réaliser les desseins, tant se multiplient en nous et autour de nous les jeux du possible et de l’impossible.

Les militants de l’espérance et de la désespérance sont fondés, j’en conviens, à taxer d’optimisme, de chimère, de fantasme, nombre de mes idées qui contribueraient à les nourrir s’ils ne les ingéraient pas comme une pure tambouille intellectuelle.

L’éveil du vivant est une menace pour les petits marquis de l’idéologie. Les coups de pied au cul décochés au Pouvoir les atteignent au fondement.

La vie est une fête, faisons fête à la vie

J’incline à penser qu’une conscience éveillée ébranle plus aisément le monde que le déferlement de l’enthousiasme grégaire. La radicalité est un rayonnement attractif, un raccourci qui coupe les voies ordinaires de la réflexion laborieuse.

Créer mon bonheur en favorisant celui des autres s’accorde mieux à ma volonté de vivre que les lamentations de la critique-critique, dont le mur obture ou, du moins, assombrit nos horizons.

Il est des flambées d’impatience où je crierais volontiers : « Lâchez tout ! Balayez vers l’égout les thuriféraires de l’argent ! Brisez les amarres du vieux monde, prenez à bras-le-corps la seule liberté qui nous rende humains, la liberté de vivre ! »

Je n’ignore pas que recourir aux mots d’ordre et aux objurgations accorde plus d’importance à la chape d’inertie qu’à la conscience qui la fissure et la brisera en son temps. Mais rien ni personne ne m’empêchera de me réjouir à la pensée de n’être pas seul à appeler de mes vœux une tornade festive qui nous délestera, comme d’une mauvaise colique, des morts-vivants qui nous gouvernent. Le retour de la joie de vivre se moque de la vengeance, du règlement de compte, des tribunaux populaires. Le souffle des individus et des collectivités passe outre aux structures corporatistes, syndicales, politiques, administratives, sectaires, il évacue le progressisme et le conservatisme, ces mises en scène d’un égalitarisme de cimetière, qui est désormais le lot des démocraties totalitaires. Il ouvre à l’individualiste, aigri par le calcul égoïste, les voies d’une autonomie où se découvrir comme un individu, unique, incomparable, offre la meilleure garantie de devenir un être humain à part entière.

L’individu prend conseil mais refuse les ordres. Apprendre à rectifier ses erreurs le dispense des reproches. L’autonomie s’inscrit dans le dolce stil nuovo voué à supplanter le règne de l’inhumain.

Laisser pourrir ce qui pourrit et préparer les vendanges. Tel est le principe alchimique qui préside à la transmutation de la société marchande en société vivante. N’est-ce pas l’aspiration à vivre en dépassant la survie qui met partout en branle l’insurrection de la vie quotidienne ? Il y a là une puissance poétique dont aucun pouvoir ne peut venir à bout, ni par force ni par ruse. Si la conscience tarde à s’ouvrir à une telle évidence, c’est que nous sommes accoutumés à tout saisir par le petit bout de la lorgnette, nous interprétons nos luttes quotidiennes en termes de défaites et de victoires sans comprendre que c’est l’anneau dans le nez qui nous conduit à l’abattoir.

À errer entre dépérissement et renouveau, nous avons acquis le droit d’esquiver et de quitter une danse macabre, dont nous connaissons tous les pas, pour explorer une vie dont nous n’avons eu, hélas, à connaître que des jouissances furtives.

La nouvelle innocence de la vie retrouvée n’est ni une béatitude ni un état édénique. C’est l’effort constant que réclame l’harmonisation du vivre ensemble. À nous de tenter l’aventure et de danser sur le sépulcre des bâtisseurs de cimetières.

Raoul Vaneigem – 21 avril 2021

+ dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF et sur Raoul Vaneigem ;

PDF N° 95 de 12 pages ► L’Abécédaire de Raoul Vaneigem, Source Revue Ballast d’avril 2019, via Résistance 71 en Clin d’œil politique aux Gilets Jaunes ! Dans, https://jbl1960blog.wordpress.com/2019/05/02/labecedaire-de-raoul-vaneigem-revue-ballast-via-r71-version-pdf-de-jbl1960/

PDF N° 98 de 50 pageshttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/05/lessentiel-et-indispensable-de-raoul-vaneigem-pour-r71-depuis-2012-comme-pour-mezigue-publication-de-mai-2019.pdf

PDF N° 154 de 20 pages ► APPEL À LA VIE CONTRE LA TYRANNIE ÉTATIQUE & MARCHANDE de Raoul Vaneigem, Publié aux Éditions Libertalia en 2019, dans ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2020/01/25/extraits-du-livre-appel-a-la-vie-contre-la-tyrannie-etatique-et-marchande-de-raoul-vaneigem-publie-en-2019-pdf/

Soyons réalistes et demandons l’impossible…

Juste en disant NON à l’instinct de mort (État et capitalisme) & OUI à la vie (société organique)

3 lettres et tout s’arrête ► 3 lettres et tout (re)prend VIE !

JBL1960

CHRONIQUE DE RIEN (ou presque) VERSION PDF de JO, 3 mai 2021

Nouvelle Chronique de (presque) RIEN

RIEN qu’une ILS entre le Ciel et l’O, Chronique du 3 mai faisons ce qu’il nous plait dans une version PDF N° 281 de 9 pages  complétée et enrichie par JBL1960 ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/05/rien-quune-ils-entre-le-ciel-et-lo-chronique-de-mai-2021-faisons-ce-quils-nous-plait.pdf

Cliquer pour accéder à rien-quune-ils-entre-le-ciel-et-lo-chronique-de-mai-2021-faisons-ce-quils-nous-plait.pdf

À retrouver dans CHRONIQUES DU PRESQUE DR. T’CHÉ-RIENLES PDFs RÉALISÉS PAR JBL1960DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS

À relier avec BAKOUNINE, L’ESSENTIEL – Dans une version PDF originale de JBL1960 ► version PDF originale N° 280 de 134 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/04/lessentiel-de-bakounine-creation-originale-de-jbl1960-en-avril-2021.pdf

Car tout ce que nous avons à faire est de DÉSOBÉIR !

Tout ce que nous avons à faire ? Juste DÉSOBÉIR !…

JBL1960

ASSEZ D’ICI ? Nouvelle Chronique de RIEN, 24 avril 2021 – PDF de JBL à semer à tous les vents…

Suite de ► NOUS SOMMES NOMBREUX (99.999%) – ILS SONT TRÈS PEU (0.001%) !

Envie d’un monde façonné par et pour nous ?

Nouvelle chronique de RIEN : ASSEZ D’ICI de RIEN pour une ENVIE D’AILLEURS par Jo, version PDF N° 275 de 11 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/04/assez-dici-de-rien-pour-une-envie-dailleurs-de-jo-24-avril-2021.pdf

Cliquer pour accéder à assez-dici-de-rien-pour-une-envie-dailleurs-de-jo-24-avril-2021.pdf

À retrouver dans CHRONIQUES DU PRESQUE Dr. T’CHÉ-RIENBIBLIOTHÈQUE PDF & DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS

SEMER AU VENT

Tous ces contes, chroniques, instantanés, petits billets forment une nouvelle convergence d’analyses et une osmose de solutions sautoréalisant et tout vient parfaitement s’emboiter et compléter nos différentes analyses et nous ne pouvons que nous réjouir de ce constat de convergence et de complémentarité.

Comme R71 en a fait le constat : Ce qui est notable est que malgré l’origine différente et à première vue antagoniste de nos analyses, il y a convergence de vue, de finalité et total accord sur la solution à venir.Pardelà les guéguerres de clochers, le “bien et le mal” arbitrairement posés, convergeons vers notre seul intérêt commun, celui du bonheur de chacun par le bonheur de tous dans une société des sociétés qui mettra en place la Commune Universelle de notre humanité enfin réalisée.

Preuve que nous sommes TOUSTES, finalement, en capacité de faire foirer le PROJEEEEET de Macron et sa bande car : Tout projet peut se réaliser ou échouer, peut être mis en place ou mis en échec, réussir ou foirer. Notre pouvoir individuel et collectif est celui de dire NON ! En masse et de le mettre en échec une bonne fois pour touteshttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/11/tract-pdf-offert-par-jo-contourner-pour-enfin-vivre-resistance71-novembre-2020.pdf

Selon un proverbe persan :

« Le chercheur de vérité qui voyage suffisamment devient le chemin »

Animated Gif by carmenmbonilla | Beau gif, Fond d'écran téléphone, Pissenlit

Et selon Zénon en conclusion de l’un de ses textes « Tangente » ; “La route n’existe que par notre marche. Elle n’attend plus que d’être empruntée.”

En attendant de se retrouver sur le chemin tangent, NOUS, on sème…

JBL1960

 

 

 

NOUS SOMMES NOMBREUX (99.999%) – ILS SONT TRÈS PEU (0.001%) !

Et 10 à 15% d’entre nous DEBOUT, CONSCIENTS, ÉVEILLÉS avec le POUVOIR POLITIQUE de dire NON est TOUT ce dont nous avons besoin !

Et c’est fin de partie pour l’oligarchie !

Suite de ► ÉNIÈMES PREUVES QUE LA GUERRE (AU CORONAVIRUS) A ÉTÉ DÉCLARÉE À L’HUMANITÉ !

Dernier Bulletin d’information et de décryptage du COVID-19 de l’AP-HM du jeudi 22 avril 2021

Nouvelles preuves, donc, que les réas ne sont pas submergés de cas sévères de COVID+ et que les morts ne jonchent pas les rues par milliers, quand chaque année, toutes causes confondues, entre 600 et 650 000 milles personnes décèdent, en France !

Source INSEE

NOMBRE TOTAL DE DÉCÈS TOUTES CAUSES CONFONDUES

2020 : 669 000 † soit 1833 † / Jour

(données corrigées au 29/03/21)

2019 : 613 000 † soit 1679 † / Jour

2018 : 609 648 † soit 1670 † / Jour

2017 : 606 274 † soit 1661 † / Jour

2016 : 593  865 †  soit 1627 † / Jour

RAPPEL sur 600 000 résidents EHPAD chaque année il décède environ 150 000 personnes soit 12500 / Mois soit 415 / Jour

Preuve surtout que la 4ème vague que Macron et son monde prétendent voir venir est totalement imaginaire et dans l’unique objectif de nous  maintenir dans la terreur de mourir du COVID et nous pousser à accepter leur seule SOLUTION = la vaccination sous confinement et couvre-feu perpétuels.

Quand, nombreux, nous vous avons donné toutes les preuves que l’inoculation de « vaccins » expérimentaux anti-covid est leur SOLUTION FINALE pour mettre fin à l’Humanité et prendre le contrôle total de la population restante totalement terrifiée et prête à tout accepter ;

Inde – L’acteur nommé ambassadeur pour promouvoir le vaccin est mort le lendemain de sa 1ère injection  : Titre de l’article original en anglais : India’s Health Ambassador & Tamil Actor Vivek Dies One Day After Taking COVID Vaccine – Traduction : Lelibrepenseur.org  Aguelid https://www.lelibrepenseur.org/lacteur-tamoul-acteur-vivek-ambassadeur-de-linde-pour-la-sante-meurt-un-jour-apres-avoir-pris-le-vaccin-covid/

En France :

Scandale à l’AP-HP : 80 à 100 lits vides, occupés par des loges maquillage (film en cours de tournage) ► https://www.lelibrepenseur.org/scandale-a-lap-hp-80-a-100-lits-vides-occupes-par-des-loges-maquillage-film-en-cours-de-tournage/

À partir d’un cas réel et concret, qui malheureusement depuis sa 2ème dose Pfizer n’a jamais récupéré : Nouvelles preuves documentaires pour refuser  la vaccination anti-COVID, par JBL1960, 21 février 2021https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/02/nouvelles-preuves-pour-refuser-la-vaccination-anti-covid-par-jbl1960.pdf

IN VIVO du 21/04/21 : 1 jeune homme est blessé sur son lieu de travail, son patron le conduit au Groupe Médical le plus proche car il pisse le sang. On refuse de lui administrer les 1ers soins, ne serait-ce que le désinfecter. Il est conduit à l’Hôpital (de campagne) le plus proche, qui est vide et dans lequel l’accompagnant ne peut pas entrer pour cause de virus imaginaire. On le fait attendre 3 heures, et on lui demande s’il est à jour de ces vaccins ! Après cela, on lui demande de se rendre, par ses propres moyens, dans une Clinique d’une ville proche (50 kms). Il trouve une personne pour l’emmener, qui restera 5 heures à l’attendre dehors puisqu’à cause des mesures anti-covid plus personne ne rentre, alors que de l’aveu même du personnel, AUCUN CAS COVID n’y a été traité depuis mars 2020 ! On lui a demandé 3 fois s’il était à jour de ses vaccins, il a répondu oui, sauf pour le virus imaginaire et qu’il ne voulait pas en entendre parler. On lui fait remarquer que des personnes sont mortes parce qu’elles ne s’étaient pas faites vacciner. Ce jeune homme a répondu ; QUID de tous ceux qui meurent après s’être faits vacciner ? L’infirmière : Ah bon ? Mais on n’a jamais entendu parler de ça, nous ?… FIN de l’Histoire !

Alors que la létalité de cette PLANdémie PLANétaire ne serait que de 0.015% et qu’en France elle n’est que de 0.03% !

Vous voyez bien que nous sommes en capacité de faire foirer le PROJEEEEET de Macron et sa bande car : Tout projet peut se réaliser ou échouer, peut être mis en place ou mis en échec, réussir ou foirer. Notre pouvoir individuel et collectif est celui de dire NON ! En masse et de le mettre en échec une bonne fois pour toutes ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/11/tract-pdf-offert-par-jo-contourner-pour-enfin-vivre-resistance71-novembre-2020.pdf

Comment ? Juste en arrêtant de consentir, juste en disant NON, et tout s’arrête, parce que nous sommes 99% et qu’ils ne sont que 1% !

Concrètement ? Devant la dictature de la peur et de l’angoisse organisées par le CoronaCircus, organisons la désobéissance civile et embrassons l’esprit communard universel ► https://resistance71.wordpress.com/2021/04/23/devant-la-dictature-de-la-peur-et-de-langoisse-organisees-par-la-coronacircus-organisons-la-desobeissance-civile-et-embrassons-lesprit-communard-universel-collectif-guerre-de-classe/

Une nouvelle convergence d’analyses et osmose de solutions se réalise.
Le 30 janvier dernier nous publiions “État des lieux avant chambardement”, le 24 février dernier, nous publiions en complément “Ce qui nous est promis”, en rapport au CoronaCircus, la mise en place de la dictature technotronique planétaire permettant une énième mutation du capitalisme vers son devenir aléatoire de précipitation dans les oubliettes de l’histoire et la solution collective que nous devrons y apporter.
Cette analyse du collectif Guerre de Classe que nous reproduisons ci-dessous vient parfaitement s’emboiter et compléter notre analyse et ne pouvons que nous réjouir de ce constat de convergence et de complémentarité.
Ce qui est notable est que malgré l’origine différente et à première vue antagoniste de nos analyses, il y a convergence de vue, de finalité et total accord sur la solution à venir. Ceci ne fait que nous conforter dans cette idée que nous promouvons depuis déjà un bon moment, à savoir que finalement l’idée commune (avec ou sans jeu de mot…) existe, l’analyse juste de notre réalité historique, quelques soient les outils utilisés, mène à un fond universel qui ne peut à terme qu’exploser à la vue et compréhension de toutes et tous. Le problème commence lorsqu’on laisse l’Idée s’habiller des oripeaux du dogme et donc de la division. Le défi est d’aller au-delà de l’antagonisme factice, fabriqué à dessein et savamment piloté pour un contrôle oligarchique de la dissidence et de rechercher la complémentarité symbiotique et donc unificatrice dans la radicalité des choses, c’est à dire à leur racine profonde.
Par delà les guéguerres de clochers, le “bien et le mal” arbitrairement posés, convergeons vers notre seul intérêt commun, celui du bonheur de chacun par le bonheur de tous dans une société des sociétés qui mettra en place la Commune Universelle de notre humanité enfin réalisée.
Avec GDC clamons ensemble : À bas l’État ! À bas la marchandise ! À bas l’argent et À bas le salariat ! Ravivons la désobéissance civile et l’esprit communard réincarné récemment par l’esprit Gilet Jaune, ce seul esprit qui fait trembler le système et le déboulonnera à terme, qui fait chier dans son froc l’oligarchie, la faisant fantasmer sur la terreur thermidorienne et versaillaise, outil de la réaction de la bassesse étatico-capitaliste à l’élan insurrectionnel organique de cet esprit communard indomptable et indompté.

Tout le reste n’est que pisser dans un violon car il n’y a pas et ne saurait y avoir de solution au sein du système…

Qu’on se le dise !

Dans l’esprit de Cheval Fou

~ Résistance 71 ~

APPEL auquel je rajoute mon APPEL à la DÉSOBÉISSANCE – JBL1960

Le Coronamensonge étatique mondial qui nous gouverne depuis plus d’un an, tente pitoyablement de faire de la Peur et de l’Angoisse, le moteur permanent de l’Histoire afin d’essayer d’en faire disparaître la Lutte des Classes… Mais il n’y parviendra pas…

Collectif Guerre de Classe – 21 avril 2021 – URL de l’article source ► http://guerredeclasse.fr/2021/04/21/le-coronamensonge-etatique-mondial-qui-nous-gouverne-depuis-plus-dun-an-tente-pitoyablement-de-faire-de-la-peur-et-de-langoisse-le-moteur-permanent-de-lhistoire-afin-d/

Lien PDF de l’article ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/04/le-coronamensonge-etatique-mondial.pdf

La grande mondialisation financière de l’endettement infini qui avait pour fonction de s’ingénier à remédier à la saturation du marché mondial de la libre circulation aliénée des hommes et des marchandises a échoué et a donc enclenché la mystification du Covid-19 comme expérience de vaste déguisement orwellien à l’échelle totalitaire planétaire…

Il fallait en effet, une grande diversion sanitaire pour chercher à dissimuler la faillite du spectacle de la marchandise à bout de souffle… Ce fut donc l’énorme imposture des armes de la dévastation virale qui nous fit ainsi remake intense et surmultiplié de ce que l’on avait dû supporter durant plus d’une décennie de bobards journalistiques sur les armes de destruction massive de Saddam Hussein… Après la fiole du pauvre clown Colin Powell, sont donc arrivés les mille flacons, prélèvements et ampoules de l’OMS, des saltimbanques Buzyn, Salomon, Véran et autres foultitudes flicardes de la grotesque médecine médiatique du Capital…

Au terme d’un gigantesque et permanent trucage statistique accompagné d’interdits délirants concernant les vraies thérapies efficaces propres aux traditionnelles épidémies saisonnières, le gouvernement du spectacle de la marchandise mondiale a fait – sur fond de démentiels confinements continus – des nouveaux variants incessants et du vaccin infini, la quintessence policière de la science du contrôle social du grand enfermement interminable

L’homme totalement chosifié est donc au bout du vaccin. Et au bout des vaccinations sans cesse reconduites, doit dès lors émerger le trans-humain de la domestication capitaliste totalement réalisée…

Le projet de la folie cybernétique de la tyrannie démocratique de la valeur d’échange est de démanteler le réel humain et de nous convertir en simples appendices commerciaux asservis du fétichisme de la marchandise pour faire de nous la triste foule disciplinée et abêtie de milliards de solitudes machiniques errantes

Le Capital n’a plus d’avenir et cette réalité lui explose au visage… Aussi pour fuir la crise catastrophique du taux de profit, tente-t-il désespérément d’abolir le réel lui-même… A l’heure où la démesure de l’argent universel ne peut plus rien contrôler de la réalité du monde, il s’essaye alors à lui substituer un assemblage fictif de réalités irréelles qu’il pense pouvoir aisément quadriller, un monde virtuel à son image schizophrénique, un monde de démence absolutiste dont il définit morbidement le contenu, l’espace et le temps, de telle sorte que toute perception ne soit plus que la duplication morne et monotone de l’auto-espionnage technologique généralisé de notre propre enfermement atomistique..

Puisque la mise en friche est la seule issue possible pour la sur-production pléthorique du Capital mondial, le spectacle de l’usine globale des hommes partout incarcérés ne peut plus évidemment fonctionner sur le mode du désir de la consommation aliénante… Il n’a plus d’autre choix pour survivre que d’opter pour l’horizon despotique de la crainte et de l’effroi partout industriellement diffusés dans l’infernale paralysie autiste de toute la sur-vie quotidienne …

La distanciation sociale généralisée comme séparation pathologiquement concentrationnaire entre des êtres masqués, terrorisés et dissociés tout à la fois des autres et d’eux-mêmes est ainsi la première obligation de l’inversion du réel et de l’apparition d’un univers fallacieux et chimérique, tout entier occupé et contrôlé par le chaos illimité de l’indistinction marchande… Toute la vie contemporaine dans laquelle règnent les conditions modernes de production du boniment Coronaviral s’annonce comme une immense accumulation de spectacles d’hébétude où le véridique doit être transmuté en fallacieux… Toute la vérité se voit directement défigurée dans la promotion de l’illusoire et du captieux de sorte que les relations humaines soient digitalisées et soumises à l’omnipotente censure des réseaux sociaux du chiffre de la valeur d’échange… La dictature numérique du faux sanitaire est là en charge de normaliser le devenir du monde à coup d’algorithmes totémiques choisissant pour nous les paroles et les pensées autorisées dans le dessein de nous engluer dans l’idolâtrie médicaliste du Capital, l’incompréhension superstitieuse de l’histoire et l’enclos narcissique de l’image qui anéantissent toute capacité séditieuse.

La grande épouvante de la domination pleinement réalisée de la marchandise autocratique, si forte et si faible à la fois, c’est ce retour incendiaire à l’organique récalcitrant qui fait spontanément communauté de lutte et dont les Gilets Jaunes ne furent qu’un préambule… On comprend dès lors que le gardiennage médical et la répression policière aient fusionné dans la surveillance de la surveillance aux fins de retarder au maximum le temps du prochain réveil des luttes de classes…

Issu de l’espace péri-urbain si méprisé par les mégapoles privilégiées de la mondialisation cosmopolite… À l’anti-thèse des syndicats et partis subventionnés du gouvernementalisme de la liberté dictatoriale de l’argent… Totalement aux antipodes des clientèles favorisées de l’immigrationnisme, du sans-papiérisme, du LGBTisme et de l’écolo-boboïsme, ce mouvement – né d’une colère prolétaire profonde – est, par sa nature instinctive, un bouillonnement incontrôlable réellement venu du cœur de l’insubordination humaine. La recherche de la rencontre chaleureuse et de la parole franche aux ronds-points et lors des manifestations, l’aspiration simple et saine de pouvoir vivre hors des diktats du solvable omniprésent démontrent – par la richesse de l’humus historique – que ce qui a émergé hier resurgira demain et dans des niveaux de turbulences incomparables…

Le prolétariat est l’ensemble des hommes dépossédés de leur vie et qui n’ayant plus aucun pouvoir sur celle-ci se trouvent contraints de fournir le travail vivant dont la domination par la grande usine automate globale du travail mort constitue le rapport de production appelé Capital. Aujourd’hui, dans la tyrannie totalement réalisée de la crise historique de la domination de la marchandise, des masses innombrables de paysans, artisans ou commerçants tombent dans le prolétariat lequel apparaît de plus en plus comme la classe universelle des exploités-producteurs de valeur…

De couvre-feux allongés en reconfinements prolongés, les Bistrots et Brasseries où la saveur du vieux goût gaulois réfractaire venait accompagner de cochonnailles, fromages et bons vins, la vieille pensée communarde qui refaisait le monde, sont dorénavant programmés comme devant disparaître puisque l’industrie des mille malbouffes exotiques, américaines, kebabisées et arc en ciel du hors-sol abêtissant doit remporter la mise…

Dès maintenant et face à l’immense dévastation industrielle, commerciale et bancaire qui se prépare, œuvrons à préparer l’insoumission socialeRassemblons- nous et organisons-nous contre les fabulations épidémiques du Coronavirus étatique qui a artificiellement voilé le blocage de la machinerie capitaliste afin d’empêcher que l’on voit justement que le processus d’exploitation mondiale ne parvient plus à pouvoir reproduire sa production…

Pour commencer à préparer l’Avenir, anticipons aujourd’hui, la considérable explosion sociale qui approche !

Ouvrons Bars, Bistrots et Brasseries ! Faisons-en des lieux de joie, d’humour et d’humeur, des espaces critiques où les humains se retrouvent et dénoncent toutes les intox étatiques du capitalisme mondial, en sachant que la belle et sensuelle nutrition de la vie est ennemie de tous les obscurantismes scientifiques de l’ordre marchand…

À bas la tyrannie sanitaire des mensonges du spectacle étatique de la crise finale du Capital !

Vive la Guerre de Classe mondiale du Prolétariat contre tous les Partis et Syndicats de la planète-marchandise et pour un monde sans exploitation ni aliénation !

VIVE LA COMMUNE UNIVERSELLE POUR UN MONDE SANS ARGENT NI ÉTAT !

1871 à 2021 : Esprit communard de la Commune aux Gilets Jaunes !

Cliquer pour accéder à tract-pdf-appel-de-1871-a-2021-pour-une-commune-universelle.pdf

BIBLIOTHÈQUE PDFDOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS

En vous attendant, NOUS on sème…

JBL1960

AUX GENS D’ARMES : APPEL SANS HAINE ET SANS VIOLENCE…

À REJOINDRE LES PEUPLES !

Crosses en l’air et à lâcher ceux qui NOUS gouvernent !

Aujourd’hui, encore plus qu’hier…

Qui nous exterminent, nous génocident, nous colonisent au N.O.M. d’un Dieu hier, au N.O.M. de la République aujourd’hui alors que : Nous sommes TOUSTES des colonisés !

Ma réponse à la LETTRE OUVERTE À NOS GOUVERNANTS – Source Journal d’Aix-les-bains, 8 avril 2021 VIA Profession Gendarme du 20 avril 2021 : Quand les militaires prennent la parole, l’heure est grave.

LETTRE OUVERTE À NOS GOUVERNANTS

Monsieur le Président,
Mesdames, Messieurs du Gouvernement, Mesdames, Messieurs les parlementaires,

L’heure est grave, la France est en péril, plusieurs dangers mortels la menacent. Nous qui, même à la retraite, restons des soldats de France, ne pouvons, dans les circonstances actuelles, demeurer indifférents au sort de notre beau pays.

Nos drapeaux tricolores ne sont pas simplement un morceau d’étoffe, ils symbolisent la tradition, à travers les âges, de ceux qui, quelles que soient leurs couleurs de peau ou leurs confessions, ont servi la France et ont donné leur vie pour elle. Sur ces drapeaux, nous trouvons en lettres d’or les mots « Honneur et Patrie ». Or notre honneur aujourd’hui tient dans la dénonciation du délitement qui frappe notre patrie.

Et sur ce premier point précis :

– Délitement qui, à  travers  un certain antiracisme, s’affiche dans un seul but : créer sur notre sol un mal-être, voire une haine entre les communautés. Aujourd’hui certains parlent de racialisme, d’indigénisme et de théories décoloniales, mais, à travers ces termes, c’est la guerre raciale que veulent ces partisans haineux et fanatiques. Ils méprisent notre pays, ses traditions, sa culture, et veulent le voir se dissoudre en lui arrachant son passé et son histoire. Ainsi s’en prennent-ils, par le biais de statues, à d’anciennes gloires militaires et civiles en analysant des propos vieux de plusieurs siècles.

En première conclusion : Aussi ceux qui dirigent notre pays doivent impérativement trouver le courage nécessaire à l’éradication de ces dangers. Pour cela, il suffit souvent d’appliquer sans faiblesse des lois qui existent déjà. N’oubliez pas que, comme nous, une grande majorité de nos concitoyens est excédée par vos louvoiements et vos silences coupables.

Pour lire l’intégralité de la lettre ► http://www.profession-gendarme.com/quand-les-militaires-prennent-la-parole-lheure-est-grave/

AUX GENS D’ARMES hier bras armé des colonisateurs/envahisseurs/exterminateurs ;

En France, obéissant aux ordres d’un Préfet, raflant hommes, femmes, enfants parce qu’ils portaient une étoile jaune. Depuis 2018, fer de lance d’un pouvoir aux abois, mutilant, tabassant, samedi après samedi, ceux qui portaient un Gilet Jaune et aujourd’hui ceux qui osent encore porter du jaune

Alors que vous êtes censés nous protéger quand nos gouvernants nous ont déclarés la guerre VIA un virus invisible, un coronavirus ou virus à couronne en nous assignant à résidence par des confinements sans fin, nous interdisant de respirer, de nous déplacer, de nous étreindre, de nous claquer la bise, de rire, de danser, de boire des coups en exigeant votre concours toujours plus serviles à nous réprimer…

Ainsi, selon vous, c’est ceux qui appellent à une décolonisation concertée qui entraineraient une guerre raciale ?

Le plus grand génocide de l’histoire de l’humanité n’a pas eu lieu dans l’Allemagne nazie, mais sur le sol américain.

100 millions d’Amérindiens ont été massacrés et ont perdu leur Terre-Mère.

Fait historique : la plupart des personnes qui les ont massacrés étaient des chrétiens. Désolé si vous ne pouvez pas supporter la vérité.

Citation Etienne de La Boétie servir : Soyez résolus de ne servir ...

La France n’est pas coupable d’avoir voulu faire partager sa culture aux peuples d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Nord François Fillon, discours sur la colonisation à Sablé-sur-Sarthe, en août 2016.

C’est pourquoi avec d’autres, je pense que l’avenir de l’Humanité, comme le salut de l’Occident, passent par les peuples occidentaux (vous, moi) et en aucun cas les gouvernements ou toutes représentations étatiques, émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout aux côtés (et non pas devant, ou encore moins au-dessus) des peuples autochtones de tous les continents et cela pour instaurer l’harmonie de la Société des sociétés sur Terre-Mère dans cet ICI et ce MAINTENANT et surtout ► D’OÙ NOUS SOMMES !

Et non pas dans une semi-position dominante qui prévaudrait, encore, qu’aucune personne indigène traditionnelle ou Nation de pourraient être autorisées à survivre en dehors de la chrétienté et de sa Nation “blanche” comme c’est toujours le cas au Canada, aux USA, en Amérique du Sud, en Australie, Nouvelle-Zélande, Nouvelle-Calédonie/Kanaky et donc en France, en Asie et en fait partout où « domine » la Doctrine chrétienne de la découverte, y compris sur le continent Africain, dans son entier !

Et dans le PDF N° 230 de 115 pages  ► Aux origines de la PLANdémie PLANétaire PLANifiéeFor Murder By Decree À Meurtre Par Décret, dossier constitué par JBL1960 vous avez là une analyse sur le colonialisme et l’importance de ce qui peut nous aider à formuler cette pensée cruciale à mon sens et pour quiconque travaille à l’émancipation définitive de nos sociétés de la sclérose criminelle étatico-capitaliste à l’ère du COVID-19 pour enfin parachever notre humanité vraie, profonde et organique dans une société des sociétés affirmant notre être en lâchant prise de la tyrannie de l’avoir et de ses antagonismes factices à l’œuvre depuis des millénaires.

SANS ARMES, NI HAINE, NI VIOLENCE !

Contrairement à vous, les Gens d’Armes ;

« Les soldats ne sont pas les protecteurs de la liberté, ils sont les marionnettes
des intérêts entrepreneuriaux et
d’État afin d’augmenter profit et pouvoir
aux dépends de la sécurité physique et 
financière du contribuable. »

La doctrine de domination chrétienne et le peuple Apache (l’Affaire Oak Flat)

Steven Newcomb – Avril 2021 – URL de l’article source en anglais ► https://originalfreenations.com/the-doctrine-of-christian-domination-the-apache-people-and-oak-flat/

Traduit de l’anglais par Résistance71, dans : Colonialisme historique et récurrent : La doctrine de la domination chrétienne en terre apache, l’affaire d’Oak Flat remet tout le système politico-légal yankee une énième fois sur la sellette (Steven Newcomb) le 18 avril 2021

Extraits choisis, complétés et enrichis par JBL1960

L’Affaire de la résistance Apache sur leur site sacré de Chi’ Chil Bildagoteel, appelé en anglais “Oak Flat”, est maintenant devant la Cour d’Appel du 9ème circuit judiciaire. Cette affaire a créé une publicité mondiale et un bon nombre de groupes chrétiens ont enregistré des lettres de soutien amicus curiae (ami de la cour). Ces lettres soutiennent le droit et la liberté des Apaches de s’engager dans leurs traditions et cérémonies ancestrales sur un endroit de leur terre traditionnelle qui leur est particulièrement sacré et qui va être détruit par des compagnies minières. Le peuple et la nation apaches seront irrévocablement blessés si leur terre sacrée est détruite dans un effort entrepreneurial d’accumuler toujours plus de profits avec ce projet d’extraction de minerai de cuivre.

Oak Flat est maintenant menacé par un projet minier d’extraction de cuivre qui va oblitérer en le rayant de la surface de la planète, la totale existence de cette endroit sacré en défonçant sols et sous-sols. Si le projet minier est autorisé, celui-ci laissera à cet endroit un trou béant de quelques 300m de profondeur et de 4 km de diamètre, exactement là où le site sacré apache se situe.

Je trouve positif mais quelque peu ironique que des groupes d’églises chrétiennes se joignent aux Apaches sur le projet de défense de la zone sacrée. Ironique parce que la 9ème cour d’appel va utiliser un processus classique de raisonnement chrétien de domination qui est déshumanisant et raciste, fondé sur les catégories artificiellement et mentalement crées de “païens” et “d’infidèles”. Ce processus de raisonnement qui est vieux de plusieurs siècles, voient les non-chrétiens comme des ennemis du monde de la chrétienté (de l’empire chrétien).

Commençons par examiner le fondement de ce processus bigot de raisonnement que la Cour d’Appel du 9ème district va appliquer à l’Affaire d’Oak Flat. Cela commence avec la croyance que les pouvoirs politiques (alias “les souverains”) du monde chrétien et les successeurs de ces pouvoirs politiques (comme les États-Unis entre autres…), ont un droit fondamental de s’engager dans une relation de domination contre ces peuples que les chrétiens ont historiquement appelés “païens” ou “infidèles”. [NdJBL : Les bulles papales Romanus Pontifex et Inter Caetera]

[…] Après tout, c’est une longue tradition de la chrétienté que de regarder les “païens” et les “infidèles” et tous non-chrétiens comme des barbares et donc ne faisant pas partie de la “race humaine” ( forcément chrétienne)Païens en Terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte, Steven Newcomb, PDF N° 4 de 45 pages.

La vérité est que le système politique et légal des États-Unis est fondé sur le droit de la domination chrétienne contre les peuples et nations natifs, comme les Apaches. Ceci est basé en partie sur une assertion faite dans le rendu de la Cour Suprême des États-Unis (CSEU) dans l’Affaire Johnson vs M’Intosh, 1823, à savoir que le “peuple chrétien” (des mots mêmes du juge de la Cour Suprême John Marshall) possède “un génie supérieur” et que le “peuple chrétien” est en droit de s’imposer mentalement sur les peuples natifs “qui étaient païens”, ce des mots mêmes du juge Marshall.

Utilisant le “caractère et la religion” des habitants natifs du continent comme d’une justification, le “génie supérieur de l’Europe” put exercer et affirma un “droit d’ascendance”, c’est à dire un droit de domination sur les peuples autochtones. L’affirmation d’un droit de domination par “le peuple chrétien” sur des “païens” non-chrétiens est toujours regardé aujourd’hui comme “la loi suprême de la terre” aux États-Unis. Ceci parce que le raisonnement de domination qui est contenu dans le rendu du jugement de l’affaire Johnson vs McIntosh de 1823 est toujours activement utilisé par les tribunaux américains, ce incluant la CSEU.

Cette forme de raisonnement sera celle adoptée par la Cour d’Appel du 9ème District dans l’Affaire d’Oak Flat pour la simple et bonne raison que ces concepts fondamentaux de domination chrétienne sont à la base de tout le système légal américain et de son système de loi et de politique indien, système qui est aussi retracé jusqu’aux mots latins et aux idées de domination exprimés dans les bulles pontificales du Vatican du XVe siècle et des chartes royales émanant d’Angleterre Comprendre le système légal de l’oppression coloniale pour mieux le démonter avec Steven Newcomb, PDF N° 47 de 106 pages.

[…] Alors que la Cour d’Appel délibère sur l’affaire d’Oak Flat , elle continuera d’empêcher nos nations originales libres et indépendantes de vivre une existence libre en se reposant sur l’affirmation américaine d’un droit à la domination chrétienne au sein de la loi américaine. Quelque soit la façon dont ceci est caché et maintenu caché, ceci constitue le cadre psychologique au sein duquel l’affaire d’Oak Flat est prise en charge par le système judiciaire des États-Unis.

[…] Le gouvernement des États-Unis a décidé que les “Indiens” comme les Apaches, doivent être catégorisés comme des “tribus” qui n’ont, du point de vue mental des USA, aucun droit de propriété à la terre avec laquelle ils ont traditionnellement et ancestralement exercé une relation spirituelle et culturelle durant des milliers et des milliers d’années.

[…] Pour le dire différemment, le Gouvernement américain dominateur refuse de reconnaître les successeurs actuels des “païens et infidèles”, comme les Apaches, comme ayant un droit de domination sur leurs terres traditionnelles et ancestrales. Le Gouvernement américain ne veut en rien concéder aux “natifs qui étaient (et sont peut-être toujours) des païens”, le pouvoir immense contenu dans le simple concept de la propriété qui est définie comme “pas l’objet matériel en lui-même, mais le droit… de domination obtenu de droit sur un tel objet.” (dictionnaire du droit Ballentine, 1969).

[…] Qui et qu’est-ce qui est “souverain” ? La Cour du 9ème Circuit nous fournit une réponse à cette question avec sa référence à “la théorie légale disant que la découverte et la conquête ont donné aux conquérants, le droit de posséder la terre mais n’ont pas perturbé le droit des tribus à l’occuper. Voir Johnson v. M’Intosh, 21 U.S. 8 Wheat 543, 588–91 (1823).“Le souverain” est un des “conquérants” (dominateurs) et “la conquête” est, une fois de plus, la domination.

[…] La théorie veut que les nations chrétiennes, en tant que “souveraines” chrétiennes auto-proclamées aient affirmé un droit de domination , une souveraineté sur les terres des nations natives. Pour mettre une belle touche finale sur le sujet, nous pouvons citer Jonathan Havercroft dans son “Captives of Sovereignty” (2014), où il définit la souveraineté comme voulant dire “une forme injuste de domination politique qui limite la liberté humaine.

[…] La question demeure, où sont le sens et le ressenti de scandale au sujet de ce processus de raisonnement bigot, religieux et raciste au plus profond de lui-même de cette domination chrétienne, fondée sur la Bible et qui est la fondation même de tout le système légal et politique du dominateur que sont les États-Unis d’Amérique en regard de nos peuples et nations natifs ?

Pour lire l’article dans son intégralité ► https://resistance71.wordpress.com/2021/04/18/colonialisme-historique-et-recurrent-la-doctrine-de-la-domination-chretienne-en-terre-apache-laffaire-doak-flat-remet-tout-le-systeme-politico-legal-yankee-une-enieme-fois-sur-la-sellette-stev/

~ BIBLIOTHÈQUE PDF ~

Un exorcisme, Junipero Serra et les bulles pontificales, Steven Newcomb du 21/10/20 (Traduct° R71) – Complété et enrichi par JBL1960

Steven Newcomb a étudié et écrit au sujet de la loi et de la politique Fédérale Indienne depuis le début des années 1980, en particulier l’application de la loi internationale aux nations et peuples indigènes. Une fois encore, il démontre que si nous ne sommes pas responsables des exactions des premiers colons espagnols, portugais, français, anglais, hollandais…

Nous le deviendrions, dès lors que sachant tout cela aujourd’hui, nous déciderions de ne rien faire et/ou de ne rien changer !

Je me retrouve, une fois de plus, de bout en bout, dans cette lecture, moi, la descendante de colons espagnols, dont l’un des ancêtres a même été Président de la République de Bolivie du 14 avril 1879 au 10 septembre 1879, et donc a pris part activement à la “mission” divine décidée par les hommes en jupe, en 1492, année cruciale de l’Espagne dite « moderne ». Et pour avoir renié mon baptême en récusation de la doctrine chrétienne de la découverte, puisque l’Église catholique romaine nous refuse l’effacement de nos noms des registres des baptêmes, pour effondrer le colonialisme, et ce par quoi il arrive toujours, l’État. Sans armes, ni haine, ni violence, preuve que nous pouvons rompre le cycle mortifère induit par une mini-élite oligarchique folle, eugéniste, raciste et suprématiste qui s’est construite sur le principe que l’homme qui n’est pas blanc est inférieur. Et avec les politiques français de tout poil qui pensent encore comme un Jules Ferry en 1885 que : Les races supérieures ont un droit vis à vis des races inférieures.

Parce que les colons/envahisseurs/exterminateurs ont affirmé que ce droit leur avait été ordonné par Dieu lui-même et que de fait c’était devenue une obligation.

Nous ne pouvons changer le passé, mais l’Histoire s’écrivant au présent, nous pouvons changer le cours de l’Histoire humaine en modifiant notre attitude, en ouvrant les yeux et en regardant la vérité bien en face !

CROSSES EN L’AIR 3.0…

APPEL À TOUS LES GENS D’ARMES ;

Nous pouvons agir, ICI et MAINTENANT, en ne réitérant pas les erreurs du passé. Pour se faire, nous devons comprendre et transformer notre réalité, aussi ; REJOIGNEZ TOUS LES PEUPLES DE LA TERRE… CROSSES EN L’AIR !

Et cessez de servir nos gouvernants, nos exterminateurs, nos génocideurs, car lorsqu’ils en auront finis avec NOUS (les peuples, les RES NULLUS) et bien ce sera votre tour !

JBL1960

 

 

JE ne me reconfinerai pas, donc NOUS sommes…

À relier à mon billet du 13 mars ► « JE me révolte, donc NOUS sommes » – NOUVEAU PDF gratos À DIFFUSER SANS PITIÉ https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/03/mars-1871-mars-2021-lesprit-communard-de-la-commune-en-marche-par-jbl1960-le-13-mars-2021.pdf

COUCHEDSLANEIGE

Nouvelle chronique de Presque RIEN complétée et enrichie par sa RIENne de ♥, JBL1960

AUX FILS DE L’HAUT…Version PDF N° 252 de 7 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/03/nouvelle-chronique-aux-fils-de-lhaut-de-presque-rien-par-jbl-le-16-mars-2021.pdf

Cliquer pour accéder à nouvelle-chronique-aux-fils-de-lhaut-de-presque-rien-par-jbl-le-16-mars-2021.pdf

+ L’Instantané du jour qui lui a été inspiré par l’actu ► BÊÊÊHHHH !

À retrouver dans CHRONIQUES DU PRESQUE DR. T’CHÉ-RIENBIBLIOTHÈQUE PDF & DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS

Car en ce lundi de veille (re)confinatoire, on peut lire ceci ;

Pr. Alexandra Henrion-Caude – Toute personne qui se fait vacciner, accepte de faire partie d’un protocole de recherche médicale : Est-ce que les gens qui se font vaccinés en France, sont informés que les essais cliniques ne finiront pas avant 2022 ? Savent-ils tous qu’ils sont de véritables cobayes pour la recherche médicale ? Source Planètes360 VIA Profession Gendarme ;

Dr. Nicole Delépine : Les assureurs crachent le morceau : le vaccin antiCovid est expérimental ► La vérité sort de la bouche des assureurs [1] : le vaccin est expérimental – Expérience biomédicale, cas d’exclusion 

En cas de décès dû au vaccin, comment réagira votre compagnie d’assurances ? Il vient d’apparaître, dans les échanges entre tweetos, une vérité bien concrète : si vous avez un capital décès sur une assurance-vie, le capital ne sera pas viré à votre bénéficiaire si vous décédez par suite d’un « vaccin » thérapie génique ou même classique, mais en cours d’expérimentation. Il semble que ce soit comparable au décès en cas de suicide.

Apparemment certaines assurances (au moins car toutes n’ont pas encore répondu) [2] considèrent que vous avez participé volontairement à une expérimentation. Ce qui est vrai, consciemment ou non, en fonction de ce que vous aurez accepté d’apprendre et de lire ou écouter sur ces médicaments en cours de tests et mis curieusement sur le marché avant que la phase 3 pré-commercialisation théorique ne soit terminée.

 Quelques autres témoignages : « mon père a appelé son assurance, on lui a clairement dit : “Monsieur, si vous faites le choix de vous porter volontaire, nous ne prendrons rien en charge. Personne n’a de recul sur ce vaccin, nous sommes désolés”. Voilà la réponse claire de son assureur de + de 20 ans. C’est limpide.  L’assurance ne fonctionnerait pas apparemment car ledit “vaccin” est considéré comme expérimental. Tenez-le-vous pour dit. ! » (discussion sur Twitter à la suite du post ci-dessus. « On a juste des réponses faites à des assurés par des assurances confirmant qu’en cas de problème pas de paiement car on est dans une expérience biomédicale, cas d’exclusion ». Source RIPOSTE LAÏQUE VIA Olivier Demeulenaere ;

En cette veille “confinatoire” : le point sur les réas

URL de l’article source ► https://covidemence.com/2021/03/14/en-cette-veille-confinisante-le-point-sur-les-reas/ VIA Les Moutons EnragésRéseau International

Good cop/bad cop. En janvier, Macron a imposé, selon l’hagiographie  officielle, son royal “pas de reconfinement ” à toute sa cour covidémente (Conseil scientifique aux fraises, Castex en roue libre, Véran au bout de sa vie, Salomon Missing In Action, Delfraissy chassant le diable, etc.).

Communication. Propagande. De la merde dans un bas de nylon (filé).

Ensuite, technocratiquement parlant, ils ont maintenu la pression avec des confinements locaux (Alpes-Maritimes, Pas-de-Calais), et autres mesures absurdes (fermeture de centres commerciaux de plus de 10 000 m2)… Toujours la petite musique de fond… Ne pas relâcher la pression. Jamais. Le cheptel ne doit pas pouvoir souffler.

En mars, la petite ritournelle reprend… “confinement dur “… l’Élysée y réfléchit sérieusement, nous dit-on.

Aïe.

Que se passe-t-il ? L’indicateur du taux d’occupation en réanimation se dégrade.

Zut.

C’est d’autant plus zut que le nombre de cas… augmente mais beaucoup moins vite…

Vous avez tous vu ce graphique (fourni par le gouvernement sur son site) avec une courbe qui monte sans discontinuer depuis le 9 janvier… pour atteindre 79,7 % le 12 mars…

Madame Michu est prise de panique : “ça veut dire que presque 100 % des lits sont occupés par des malades du Covid… C’est la catastrophe, on va tous mourir. Marcel, fais les valises”.

Madame Michu est mûre pour :

-le vaccin couillonaviral

-la dépression nerveuse ou l’asile psychiatrique

Sauf que… non. C’est faux.

+20 % à gauche… + 54 % à droite… Conclusion ? Il y a une couille qui flotte dans le minestrone.

Sauf à croire que les “mutants” (la Pédale Anglaise et le Mobutu Noir) fassent tomber les gens comme des mouches.

Il est nécessaire de revenir sur ce taux d’occupation des lits en réanimation et donc de déconstruire l’énième bidonnage… Car on y revient sans cesse : toutes les données qui émanent du gouvernement sont biaisées, tordues voire carrément bidonnées.

1-JOUER SUR LES MOTS

Ce taux recouvre en fait différents services d’urgence :

  • les services de réanimation à proprement parler
  • les unités de soins intensifs (SI)
  • les unités de surveillance continue (SC)

Pour une fois les “déconneurs” de Libération donnent de véritables informations :

Selon des chiffres de 2019 diffusés par la Drees, on comptait alors en France environ 5 400 lits en réanimation, près de 6 000 en soins intensifs, et plus de 8 000 en surveillance continue.

Et donc, la conclusion est limpide :

En clair, les autorités présentent un taux d’occupation des services de réa… qui prend en compte des patients qui ne sont pas dans ces services.

CQFD.

2-JOUER SUR LE TEMPS

Le Canard Enchaîné avait révélé en décembre le pot aux roses (lire ici).

Les hostos n’arrivent pas toujours à renseigner les sorties en temps réel. Du coup, les autorités sanitaires ont inventé le terme pittoresque de « lits fantômes » pour désigner les lits dont on ne sait pas s’ils sont toujours occupés par des patients Covid ou s’ils sont libres depuis des jours, voire des semaines.

L’ARS [Ile de France] recensait, le 7 décembre, pas moins de 105 lits fantômes, sur un total de 620 places réservées au Covid.

Soit un bidonnage de +17 % ! Une paille.

Nice Matin avait aussi exposé le problème entre les “chiffres ” et la réalité du terrain dans un article (lire ici).

3-LA MANIPULATION

Troisième source de bidonnage : la manipulation malententionnée.

Le professeur Peyromaure, chef du service d’urologie de l’hôpital Cochin, lâche une bombe.

Les critères qui font rentrer les patients en réa sont très hétérogènes. Pas standardisés. Certains disent que dans certaines réanimations on fait rentrer des patients qui pourraient très bien aller dans des services conventionnels. Des bruits qui courent : des mécontents pour “montrer leur mécontentement” [dans le débat confinement/pas confinement], saturent à dessein certains services de réa.

4-GÉNÉRAL HIVER

Je vous livre un scoop décoiffant : pendant l’hiver… les gens tombent malades en plus grand nombre. C’est la nature. C’est la saison. Donc il est normal que davantage de lits soient occupés… Sachant qu’il suffit d’éternuer pour être catalogué “Covid”… Là encore, la manipulation est évidente. Si facile.

5-ET LES CLINIQUES PRIVÉES ?

Le gouvernement ayant méthodiquement réduit le nombre de lits, depuis plusieurs années (et Castex étant sans doute la cheville ouvrière de cet appauvrissement)… Il est normal que le système soit en permanence “sous tension”…

C’est valable pour la grippe chaque hiver. Ou le couillonavirus.

Mais il y a un autre scandale. Un de plus. Alors que Vérandouille se croit malin en faisant évacuer 6 malades par avion, dans un remake grotesque de la cérémonie des Césars… quid des établissements privés ?

Le président de la Fédération de l’hospitalisation privée déclarait le 1er mars :

On peut aider, mais il faut aussi qu’il y ait une bonne volonté de tout le monde sur le terrain.

Dans une “guerre “, on mobilise tout le monde, n’est-ce pas ? On voudrait nous faire croire qu’il n’y a plus aucun lit de réanimation, ou de SI ou de SC, dans les cliniques privées en Ile-de-France par exemple ?

Sachant qu’en mars/avril 2020, le gouvernement mentait déjà… Au plus fort de la crise, alors qu’on évacuait des patients via TGV (toujours la volonté d’assurer le spectacle), dans l’Est les cliniques privées étaient… vides…

SYNTHÈSE COVIDÉMENTIELLE

Il suffit de faire l’addition de ces cinq points et vous obtenez… une “crise” et un indicateur qui monte artificiellement !

En toute connaissance de cause. Le gouvernement sait tout cela, mais laisse faire, car cela sert objectivement son agenda politique.

Il y a donc, indubitablement, une conspiration qui est globale, sur tous les indicateurs et continue dans le temps (l’argument des “erreurs” ou des problèmes de “méthodologie” ne tient plus au bout d’un an !).

N’oublions jamais l’essence du macronisme, de l’appareil d’État et de la covidémence.

[NdJBL : l’image ci-dessous est issue de l’article original, que pas grand monde, pour pas dire personne, n’aura eu les ouilles de relayer…]

Depuis le début du COcoRONAcircus, je m’applique ici-même à démontrer que TOUS LES CHIFFRES SONT FAUX !

Et comme cela est parfaitement analysé dans le détail dans ce billet du 15 février dernier ► PDF DES STATS COVID-19 : du mythe aux statistiques, 9 février 2021 ► À DIFFUSER SANS PITIÉ En appui de ce PDF ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/02/stats-covid.pdf 

Car bien entendu vous faites ce que vous voulez, enfin, en ce moment, c’est plutôt, comme vous pouvez, hein ?

Mais il serait temps de se poser les bonnes questions, à savoir, pourquoi n’y a-t-il que 5500 lits de réa pour 67 millions de personnes, quand l’Allemagne, par exemple, disposerait de 28700 lits pour 83 millions d’habitants ?

Surtout en regard des différents bulletins d’information et de décryptages sur le COVID-19 de l’AP-HM, ou encore du Réseau Sentinelles, on comprend bien que RIEN n’est fait pour nous soigner et encore moins nous guérir des COnVIDélires, ou quoi que ce soit d’autre, mais tout est fait pour NOUS maintenir dans la peur et la division, ce jusqu’à notre complète élimination, qui ne saurait tarder donc, si nous les laissons faire sans rien dire et sans agir !

ACTION ► Pour Casse-Texte c’est la vaccination ou RIEN : Suspendu dans plusieurs pays européens par précaution après que des «effets secondaires possibles» ont été rapportés, le vaccin AstraZeneca reste autorisé en France. Sur Twitch, le Premier ministre a avoué avoir «confiance» ► https://fr.sputniknews.com/france/202103151045350200-castex-explique-la-non-suspension-du-vaccin-astrazeneca-en-france/ ;

RÉACTION ► Le Chef de Corps des pompiers des Bouches-du-Rhône suspend toute vaccination avec AstraZeneca après de nombreux effets secondaires parmi les pompiers ► https://medias-presse.info/le-chef-de-corps-des-pompiers-des-bouches-du-rhone-suspend-toute-vaccination-avec-astrazeneca-apres-de-nombreux-effets-secondaires-parmi-les-pompiers/140870/

QUESTION de ROSEAU Délirant. Cette semaine les pompiers ont été désignés et autorisés voir même contraints à injecter la soupe toxique aux français et en même temps le président de la Fédération nationale des Sapeurs-Pompiers de France (285 000 sapeurs-pompiers) appelle ces mêmes pompiers, eux, à ne pas recevoir ce poison.
Question : les pompiers ont été désignés pour injecter le poison, les soignants se laisseront-ils injecter cette saloperie dont les pompiers eux-mêmes ne veulent pas ?

RÉPONSE  ► Décès post vaccination : le droit de savoir – 251 morts. Un chiffre dont personne ne veut parler. C’est pourtant un chiffre très officiel puisque c’est le nombre de décès « post-vaccination » recensé par l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé, autrement dit l’agence française du médicament) au 4 mars 2021. Source France Soir du 14/03/21

Mais comme tous les chiffres sont faux, permettez-moi, pour conclure et pour vous permettre de vous faire votre propre opinion, de vous rappelez les chiffres OFFICIELS source INSEE ;

NOMBRE TOTAL DE DÉCÈS TOUTES CAUSES CONFONDUES

2020 : 658 000 † soit 1803 † / Jour

2019 : 612 000 † soit 1677 † / Jour

2018 : 609 648 † soit 1670 † / Jour

2017 : 606 274 † soit 1661 † / Jour

2016 : 593  865 †  soit 1627 † / Jour

Dans les EHPAD  nous savons, aujourd’hui que chaque année environ 150 000 personnes soit ±12 000/mois décèdent en EHPAD (410 personnes par jour) sur une population de 600 000 personnes.

obsede-du-virus

Les années qui nous restent à vivre sont plus importantes que celles écoulées…

C’est pourquoi, JE ne me (re)confinerai pas, donc, NOUS sommes !

JBL1960

L’arbre, Nouvelle Chronique du Presque Dr. T’Ché-RIEN, dans une version PDF gratos de Jo

Pour le bonheur de TOUS, solidaire du bonheur de chacun

91KqeICQByL._SY355_

L’arbre de mars 2021, Nouvelle Chronique de RIEN, dans une version originale PDF N° 248 de 49 pages , complétée et enrichie par Jo, RIENne de

Cliquer pour accéder à larbre-de-mars-2021-nouvelle-chronique-de-rien-version-pdf-de-jo.pdf

À retrouver dans Chroniques du Presque Dr. T’Ché-RIEN – Dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF & Dans mon DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS

SI ON LES LAISSE FAIRE DEMAIN SERA BIEN PIRE

Car, si on les laisse faire sans rien dire, demain ce sera encore bien pire !

Aussi, voir mon dernier billet, dans lequel RIEN est en filigrane ► COCORONACIRCUS2021  =  Des  petits  et  gros  mensonges  ET  les statistiques !

Pour mettre bas les masques et cesser de se faire inoculer ;

COVID Mettre le masque et la plume

Les infos du jour dans les blogs et sites de réinformation ; les infos que vous n’aurez jamais à la téloche à la radio et dans les Merdias Mainstream et/ou ceux de la dissidence contrôlée, trop occupés à vous maintenir le masque sur le nez et la plume dans le…

Cinq questions à poser à ceux qui veulent se faire vacciner contre le SRAS-CoV-2 / COVID-19 ► https://resistance71.wordpress.com/2021/03/05/cinq-questions-a-poser-a-ceux-qui-veulent-se-faire-vacciner-contre-le-sras-cov-2-covid-19/

En manque de “cas”, le gouvernement lance une nouvelle campagne de dépistage massif : « Surprise du chef ! » dit BFMTV. Dépistage dans les écoles également. Il faut entretenir la peur et le mythe de la pandémie. On a besoin de faux malades, c’est une urgence politique… Vite ! OD ► https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/03/06/en-manque-de-cas-le-gouvernement-lance-une-nouvelle-campagne-de-depistage-massif/

Un passeport vert pour un État mondial numérisé – Le Blog de Liliane Held-Khawam, 5 mars 2021 ► https://lilianeheldkhawam.com/2021/03/05/un-passeport-vert-pour-un-etat-mondial-numerise/ VIA Les moutons Enragés ;

Covid : quand l’ANSM danse le bambalaba avec Lilly ► https://blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2021/03/04/covid-quand-lansm-danse-le-bambalaba-avec-lilly/

« Les gens ne s’imaginent pas dans quelle société autoritaire et discriminatoire on va aller » – Tribune du 6 mars 2021 pour Profession Gendarme ► http://www.profession-gendarme.com/les-gens-ne-simaginent-pas-dans-quelle-societe-autoritaire-et-discriminatoire-on-va-aller/

POUR FAIRE FOIRER LE PROJEEEET TOTALITAIRE : Communiqué du Dr. Pascal Sacré et dernière chronique du Presque Dr. T’Ché-RIEN (PDF) ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2021/02/27/pour-faire-foirer-le-projeeeet-totalitaire-communique-du-dr-pascal-sacre-et-derniere-chronique-du-presque-dr-tche-rien-pdf/

And So On…

Nous n’avons plus beaucoup de temps pour nous organiser dans le réel et nous inter-relier énergétiquement VIA l’éther, pour connecter énergies et électrons libres et ainsi donner l’exemple d’associations toutes aussi libres, par-delà l’espace et le temps…

Impossible devient Possible ...

JBL1960

Pas plus de Réchauffement Climatique Anthropique que de PLANdémic…

…De mes 2 Tiques !

Résultat de recherche d'images pour La pollution elle est bien réelle sur laquelle NOUS pouvons agir !

Pas le Réchauffement Climatique et encore moins Anthropique !

On comprend mieux maintenant pourquoi Bill Gates, promoteur du confinement, finance tranquillement un plan pour diminuer les rayons du soleil ► Le Sakerfrancophone du 2 janvier 2021.

Le soleil est entré dans son 25ème cycle, l'un des plus... - Science & Vie

Gel au Texas, alerte climatique d’urgence… mais pas comme vous le pensez

William F. Engdhal – 26 février 2021 – URL de l’article source en français ► https://www.mondialisation.ca/gel-au-texas-alerte-climatique-urgente-mais-pas-comme-vous-le-pensez/5654090

Traduit de l’anglais par Réseau International ► https://reseauinternational.net/gel-au-texas-alerte-climatique-urgente-mais-pas-comme-vous-le-pensez/

VIA R71 dans : Changement climatique ? Oui, mais diminution de l’activité solaire, minimums et refroidissement global (F. William Engdahl) : Avec cet article on peut se poser la question suivante : les agendas 2030 et 2050 de l’ONU ne sont-ils pas en fait une planification d’une extermination planétaire massive de l’espèce humaine par la privation et la famine immanquablement à venir si nous laissons cet agenda se mettre en place et se verrouiller ? Au vu des recherches effectuées et en cours, il est impossible que les guignols en charge ne sachent pas de quoi il retourne vraiment. Ainsi, il devient assez évident que toute cette mascarade climatique et course à cette « énergie verte renouvelable » n’ayant aucune fiabilité ni même capacité de subvenir à nos besoins énergétiques, fondée sur une science biaisée et bidouillée à souhait, n’est qu’un outil pour la réalisation d’un vaste dessein eugéniste de notre pathétique « élite » auto-proclamée et criminelle, obnubilée par son délire néo-malthusien.
Là encore, une fois de plus, comme pour tout, il suffit de dire NON ! Ensemble et leur délire s’arrête du jour au lendemain. Comme pour bien des sujets, la balle est dans notre camp… Encore faudrait-il savoir qu’elle l’est. Qui a éteint la lumière ? 

~ Résistance 71 ~

Complété & Enrichi par JBL1960 et à relier avec : LES NOUVEAUX ROIS DE LA NOUVELLE COURONNE POUR LA GRANDE RÉINITIALISATION D’UN FUTUR VERT ! 12/01/21 en appui du dernier F. William Engdhal

Dans la tragédie hivernale extrême qui se déroule au Texas ainsi que dans de nombreuses autres régions des États-Unis qui ne sont pas préparées à affronter les rigueurs de l’hiver, un point notable est que la plupart des vastes batteries d’éoliennes de l’État, censées produire 25% du réseau électrique de l’État, ont gelé et sont en grande partie inutiles. [NdJBL : Voir la vidéo SOTT de janvier 2021 ci-dessous] Les récents hivers rigoureux qui ont frappé non seulement la partie continentale des États-Unis, mais aussi une grande partie de l’Union européenne, et même le Moyen-Orient, justifient un examen plus approfondi d’un sujet qui a été trop longtemps ignoré par les rapports du Groupe d’Experts intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC) des Nations unies, ainsi que par un nouveau groupe d’universitaires appelé Climate Scientists. C’est-à-dire l’influence de notre soleil sur le climat mondial.

Le changement climatique froid

Le 14 février, un front froid arctique record a balayé le Canada vers le sud jusqu’à l’extrême sud du Texas, à la frontière mexicaine. L’impact immédiat a été des coupures de courant pour près de 15 millions de Texans qui, au 17 février, restaient sans chauffage ni électricité, car près de la moitié des éoliennes étaient gelées et inutilisables à cause des tempêtes de verglas, dont beaucoup de façon permanente. Au cours des cinq dernières années, le Texas a doublé sa part de production d’énergie éolienne dans le réseau, dans la précipitation d’adopter un profil d’énergie verte. Avec environ 25% du réseau électrique de l’État provenant de sources éoliennes, près de la moitié est hors service, une grande partie de façon permanente, à cause de la tempête.

Tyler, au Texas, autrefois connue comme la « capitale des roses des États-Unis », a connu des températures avoisinant les -20 °C. Les usines de traitement du gaz du Texas ferment car les liquides gèlent à l’intérieur des tuyaux, ce qui réduit encore la puissance, tout comme la demande de combustible de chauffage explose. En Oklahoma, le prix du fioul domestique a fait un bond de 4 000% en deux jours et ne cesse d’augmenter. Les prix de gros pour la livraison au Texas atteignent jusqu’à 9 000 dollars par mégawattheure. Deux jours avant les tempêtes, le prix était de 30 dollars. Lors d’un pic de demande en été, un prix de 100 $ est considéré comme élevé.

La réduction des livraisons de gaz du Texas aux compagnies d’électricité mexicaines a entraîné des coupures de courant dans le nord du Mexique, près de 5 millions de foyers et d’entreprises étant privés d’électricité le 15 février. [NdJBL : Alors que le Texas est paralysé par une vague de froid, le sénateur républicain de l’État Ted Cruz, soutien actif de Donald Trump, a été cloué au pilori sur les réseaux sociaux pour avoir quitté la région en pleine crise, direction la station balnéaire mexicaine de Cancun, sous les tropiques. Source France24.com du 19/02/21]

L’erreur de l’énergie verte

En outre, la production pétrolière américaine, centrée au Texas, a chuté d’un tiers, et plus de 20 raffineries de pétrole de la côte du Golfe sont bloquées, tout comme les expéditions de barges de céréales le long du Mississippi. Plusieurs analystes du modèle de réseau déréglementé du Texas soulignent que si l’État avait maintenu une « sauvegarde d’urgence fiable », comme cela est possible avec l’énergie nucléaire ou le charbon, la panne aurait pu être évitée. Récemment, le Texas a obligé six centrales à charbon à fermer depuis 2018, en raison des règles de l’État qui obligent les compagnies d’électricité à prendre l’énergie éolienne et solaire subventionnée, ce qui réduit le coût de leur propre production de charbon. Il les a simplement obligées à fermer les centrales à charbon en fonctionnement qui produisaient 3,9 GW. Si ces centrales avaient été encore en service, les pannes auraient pu être facilement évitées, selon certaines sources. Contrairement à la technologie éolienne ou solaire actuelle, les centrales au charbon et nucléaires peuvent stocker jusqu’à un mois ou plus de capacité sur place pour les urgences électriques.

Alors que dans les États du nord comme le Minnesota, où les hivers rigoureux sont courants et auxquels on est préparé, le Texas n’a pas de telles exigences en matière de capacité de réserve. Par exemple, la Minnesota Public Utilities Commission exige que les centrales disposent d’une capacité de réserve en ligne suffisante pour garantir le maintien de l’électricité dans des circonstances extrêmes. Au lieu de cela, le Texas exploite un marché « énergie seulement », où les prix de gros de l’électricité sont considérés comme une incitation suffisante pour mettre en ligne davantage de centrales électriques. L’objectif du modèle « énergie seulement » était de rendre plus rentable l’énergie éolienne et solaire intermittente afin d’augmenter leur part de marché par rapport aux alternatives conventionnelles comme le charbon ou le nucléaire.

Le modèle de réseau d’État a obligé les centrales au charbon et nucléaires du Texas à vendre leur électricité à perte sur le marché parce qu’elles sont incapables de réduire leur production d’électricité lorsque la forte production éolienne et solaire fait baisser les prix. En fin de compte, il a forcé la fermeture inutile des six centrales au charbon, exactement ce que les défenseurs de l’énergie verte voulaient. Les failles du modèle sont flagrantes, tout comme la dépendance croissante à l’égard d’options éoliennes et solaires peu fiables pour obtenir une empreinte carbone zéro douteuse.

Un minimum solaire ?

Mais il y a une leçon bien plus alarmante à tirer de la catastrophe du Texas. Le fait que des États comme le Texas et des pays du monde entier exigent des billions de dollars d’investissement dans l’énergie verte pour atteindre l’objectif de zéro émission nette de carbone d’ici 2050, fixé par les Nations unies pour 2030, en se tournant vers des énergies solaire et éolienne manifestement peu fiables pour remplacer le pétrole, le gaz et le charbon, et même l’énergie nucléaire sans carbone, est à l’opposé de ce dont nous avons besoin si l’analyse du cycle solaire est précise. Cette faille trouve son origine dans une campagne de plusieurs décennies menée par le GIEC des Nations unies et des personnalités politiques telles qu’Al Gore et un lobby de scientifiques dont la carrière dépend de l’ignorance du plus grand facteur affectant le climat de la Terre et le changement climatique, à savoir les cycles solaires réels.

Contrairement aux modèles informatiques des climatologues qui projettent une augmentation linéaire de la température de la Terre sous forme d’émissions « anthropiques » de CO2, « l’effet de serre » non prouvé, la température de la Terre et les changements climatiques sont non linéaires. Il a été prouvé, depuis plusieurs milliers d’années, qu’ils sont cycliques. Et les émissions de CO2 ne sont pas le moteur de ces cycles. Si tel est le cas, nous pourrions bien, en tant qu’espèce humaine, mettre en œuvre des politiques qui laisseront de grandes parties de notre monde totalement dépourvues de préparation et vulnérables à des changements climatiques bien pires et plus prolongés que la récente catastrophe au Texas.

Selon la NASA américaine, la planète vient d’entrer dans un nouveau cycle solaire. Ils prédisent que le cycle solaire actuel de 11 ans, connu sous le nom de cycle 25, qui a commencé en 2020, « sera le plus faible des 200 dernières années ». Si c’est le cas, cela le situerait à l’époque de ce que l’on appelle le Minimum de Dalton qui s’est déroulé approximativement de 1790 à 1830.

Les taches solaires ou points sombres à la surface du soleil qui sont généralement accompagnés d’énormes éruptions d’énergie magnétique hors du soleil, ont été mesurés quotidiennement depuis que le processus a été commencé dans un observatoire de Zurich, en Suisse, en 1749. Il a été noté que le nombre de taches solaires ou l’activité solaire augmentait et diminuait selon des cycles d’environ 11 ans. Des recherches récentes ont également identifié des cycles plus complexes et plus longs d’environ 200 ans, et de 370 à 400 ans. Les physiciens solaires ont numéroté les cycles de 11 ans à partir de 1749, ce qui nous donne à partir de la mi-2020 le début du cycle solaire 25.

En 2018, un groupe de physiciens et de mathématiciens solaires dirigé par le professeur Valentina Zharkova de l’Université de Northumbria au Royaume-Uni, a développé un modèle complexe basé sur le rôle observé du champ magnétique de fond solaire dans la définition de l’activité solaire. Ils ont pu prédire que le prochain minimum solaire, qui commencera en 2020, se rapprochera de la période récente la plus extrême du minimum solaire, le « Minimum de Maunder », qui va de 1645 à 1710. C’est ce qu’on a appelé le Grand Minimum Solaire, une période prolongée d’activité solaire extrêmement faible, qui a commencé il y a environ 370 ans.

Le groupe de Zharkova a lié les minimums solaires actuels à une diminution drastique du champ magnétique interne du soleil, une baisse d’environ 70% de l’intensité du champ magnétique par rapport à sa valeur moyenne, résultant de variations régulières du comportement du plasma très chaud qui alimente notre soleil. En d’autres termes, nous pourrions être au début d’une phase de changements drastiques du climat terrestre qui durerait plusieurs décennies. Les recherches de Zharkova prédisent que cette période de Grand Solaire Minimum a commencé en 2020, et s’attend à ce qu’elle dure jusqu’en 2053 environ.

Pendant le minimum solaire, les éruptions volcaniques qui ont envoyé des tonnes de cendres dans l’atmosphère ont créé de denses nuages gris qui ont encore bloqué le rayonnement solaire. L’activité volcanique et les phases du minimum solaire sont bien corrélées, on pense qu’elles proviennent de l’intensification de la pénétration des rayons cosmiques dans l’atmosphère terrestre, qui provoque des éruptions plus importantes.

Au cours du Minimum de Maunder, connu dans l’hémisphère nord sous le nom de « petit âge glaciaire », les températures ont chuté dans une grande partie de l’hémisphère nord. Selon Zharkova, cela s’est probablement produit parce que l’irradiation solaire totale a été fortement réduite, ce qui a entraîné des hivers rigoureux.

Un Grand Minimum Solaire beaucoup plus doux, appelé le Minimum de Dalton, de 1790 à 1830 environ, bien que moins extrême que la période Maunder, a conduit à une série d’énormes éruptions volcaniques entre 1812-1815 qui ont culminé avec l’éruption record en Indonésie du Mont Tambora, la plus grande éruption volcanique au monde depuis des périodes historiques. Cette éruption a à son tour créé une telle densité de nuages à partir de cendres que l’année 1816 a été connue en Europe sous le nom d’Année sans Été.

Les températures froides ont fait tomber de la neige à New York pendant l’été 1816. Les cultures à travers les États-Unis et l’Europe ont échoué dans ce que l’on a appelé « la dernière grande crise de subsistance du monde occidental ». En Chine, en 1816, il y a eu une famine massive. Les inondations ont détruit les récoltes. La saison de la mousson a été perturbée, ce qui a entraîné des inondations massives dans la vallée du Yangzi Jian. En Inde, la mousson d’été retardée a provoqué des pluies torrentielles tardives qui ont aggravé la propagation du choléra d’une région proche du Gange au Bengale jusqu’à Moscou.

Les éruptions volcaniques sont en hausse depuis l’éruption de deux énormes volcans en novembre 2020 en Indonésie, à Lewotolo et Semeru, alors que l’actuel Grand Minimum Solaire a commencé, lié à la baisse de la magnétosphère liée au soleil et à l’afflux plus important de rayonnement cosmique solaire pénétrant le magma riche en silice des volcans.

Comme le note Sacha Dobler, auteur de Solar Behavior, « en ce qui concerne la température, ce qui est crucial n’est pas l’énergie qui quitte le soleil, mais la quantité de cette énergie qui est bloquée par les nuages et qui atteint la surface de la Terre, et la quantité qui est réfléchie dans l’espace par la glace et la neige ». Une plus grande pénétration des rayons cosmiques dans l’atmosphère pendant les minimums solaires ajoute à la nucléation des nuages et provoque des éruptions volcaniques. Dobler ajoute : « Dans un Grand Minimum Solaire, les rayons cosmiques déclenchent des crues éclair plus importantes, des tempêtes de grêle et – en raison de la perturbation du Courant-jet et du mélange des couches atmosphériques – des précipitations locales de longue durée… En raison du déplacement du Courant-jet et de la modification de la configuration des vents, on s’attend à des vagues de chaleur singulières et à davantage d’incendies de forêt ». En bref, nous pouvons nous attendre à des événements météorologiques instables et irréguliers au cours des dix à trente prochaines années si des physiciens solaires tels que Zharkova ont raison.

Changement du Courant-jet

Un effet important du minimum solaire majeur ou grand solaire dans lequel nous entrons maintenant est le changement de position de notre Courant-jet. En période de forte activité solaire, le Courant-jet forme une ceinture relativement stable autour de l’hémisphère nord, au niveau du sud du Canada et de la Sibérie, ce qui permet de contenir les grands froids hivernaux. Dans les minimums solaires comme maintenant, le Courant-jet, au lieu de former un anneau stable, devient très irrégulier ou ondulé. C’est ce qui a permis le froid arctique sans précédent jusqu’au sud du Texas. Ce Courant-jet irrégulier et faible permet un froid intense et des chutes de neige dans certaines régions et des poches de chaleur inhabituelles dans des endroits comme la Sibérie, ainsi que des périodes exceptionnellement chaudes et sèches ou humides. Alors que nous nous enfonçons dans l’actuel minimum solaire à l’horizon 2030 environ, les physiciens s’attendent à ce que ce changement climatique « extrême » s’intensifie.

Le soleil est, par ordre de grandeur, la force la plus influente qui affecte le climat de la Terre et ses changements climatiques. Malheureusement pour l’humanité, le groupe dominant de climatologues qui soutient l’hypothèse étroite et non vérifiée du réchauffement climatique dû au CO2 produit par l’homme ne modélise aucun effet de la modification du rayonnement solaire sur notre climat. Le GIEC rejette le soleil comme un facteur non pertinent, ce qui s’avère extrêmement dangereux.

Les « Puissances en devenir », par exemple associées au FEM, sont-elles conscientes du minimum solaire à venir et du fait que celui-ci risque d’être aussi mauvais, voire pire, que le Minimum de Dalton de 1790-1830 ? Cela explique-t-il leur choix de la période 2030 à 2050 dans l’objectif de l’Agenda 2030 des Nations unies ?

Si le monde dépense des billions et détourne des ressources précieuses pour se préparer au « zéro carbone », alors que les pires effets solaires des 200 dernières années ou plus se manifestent lors d’événements tels que l’expérience du Texas et d’autres régions du monde, ce serait une façon diabolique d’accélérer leur programme de réduction de la population, car le monde est pris au dépourvu par de graves mauvaises récoltes et une famine massive.

*À VOIR le dernier Résumé SOTT des changements terrestres de Janvier 2021

Les hivers deviennent plus rudes et plus longs, ce qui a un impact sur les infrastructures de base et les cultures dans le monde entier. Il est clair que nous ne sommes pas bien préparés pour la prochaine période glaciaire.

La tempête de neige la plus importante que les États-Unis aient connue jusqu’à présent a provoqué une baisse rapide de la température et a déversé de la neige du Midwest au Nord-Est, affectant des centaines de millions de personnes. Plus de la moitié des États-Unis présentait un manteau blanc et certaines villes ont reçu jusqu’à 50 centimètres de neige. Les États-Unis sont inlassablement confrontés à une succession de tempêtes hivernales.

L’Iowa a été frappé par une nouvelle chute de neige record ce mois-ci avec 50 centimètres de neige tombée à Des Moines, le mois de janvier le plus enneigé des 130 dernières années. Des chutes de neige extrêmes ont également enseveli le Texas et la vallée du Mississippi, plongeant 150 000 personnes dans le noir.

La Californie a fait face à 40 centimètres de pluie, des inondations, jusqu’à 2,50 mètres de neige, des coulées de boue, un glissement de terrain massif et des incendies. Une fois de plus, les conditions météorologiques extrêmes perturbent la vie de millions de Californiens, contribuant à un « exode massif » de l’État.

L’Europe et l’Asie ont également connu l’un de leurs hivers les plus intenses ces dernières années, avec des températures atteignant jusqu’à -46,2° C dans certaines régions.

L’Espagne a été frappée par la tempête Filomena, qui y a produit la nuit la plus froide depuis au moins 20 ans lorsque la température a chuté à -25° C à Molina de Aragón et à Teruel ; une chute de neige record depuis 1971 a également détruit un demi-million d’arbres à Madrid. Ces événements se sont conjugués avec une tempête super-cellulaire accompagnée de vents de 150 km/heure à Lleida, de crues soudaines dans le sud et d’un tremblement de terre de magnitude 4,4 à Grenade. Deux boules de feu météoriques ont également été enregistrées au-dessus de la Galice et de Grenade.

La Sibérie a de nouveau battu le record mondial de froid ce mois-ci, avec -58° C localement, tandis que la Mongolie a connu l’un des hivers les plus extrêmes jamais enregistrés avec des températures atteignant -50° C.

La Corée du Sud a dû faire face aux conditions météorologiques les plus dures pour la saison, avec une vague de froid accompagnée d’une neige abondante et de vents violents qui ont provoqué l’arrêt du trafic aérien et l’immobilisation des avions. La température à Séoul est tombée à -16,1°C, avec un refroidissement éolien de -25,3° C.

De nombreuses boules de feu météoriques diurnes ont été observées ou enregistrées, tandis qu’une petite météorite est tombée sur une maison en Indonésie. Un signe d’augmentation de l’activité cométaire ?

De fortes pluies et des inondations ont continué à se produire dans l’Est et le Sud-Est asiatique, et des millions de personnes ont été sinistrées. La Malaisie a enregistré sa pire inondation en un demi-siècle qui a provoqué l’évacuation de 50 000 personnes, tandis qu’à Chennai, en Inde, la plus forte pluviosité pour une journée de janvier depuis 1915 a été observée.

Tous les résumés SOTT de 12/2015 à 01/2019 en analyse ICI

Je vous recommande pour ma part le PDF N° 26 de ma BIBLIOTHÈQUE PDF sur la Théorie russo-ukrainienne de l’origine abiotique profonde du pétrole : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le pétrole (abiotique)… Biotique ou abiotique : La vraie-fausse crise pétrolière ou la pseudoscience au service du contrôle énergétique par scarcité induite. Et à sa suite, le dossier de Géo-Ingénierie constitué de PDFs, Vidéos et liens ad hoc et connexes.

tromperie by eishertz on DeviantArt

Voilà tout ce que nous avons à faire, c’est révéler les vérités tout en leur retirant notre consentement… Et leur petit jeu, dont nous sommes les pions, s’arrête immédiatement !

JBL1960

« L’homme sort de la vie pour entrer dans la mort », Incarnation L du Tao Te King de Lao Tseu, version PDF en français

À relier à ► L’important c’est la dooOoose, crois-moi ! Et son PDF N° 246 de 21 pages complétée et enrichie par JBL1960 ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/02/tas-saisi-derniere-chronique-de-rien-ou-presque-du-24-fev-2021.pdf

Tao Te King : Le livre de la Voie et de la Vertu de Lao-Tseu par Stanislas Julien, 1842 – Nouvelle version PDF N° 210 DE 101 pages

Création originale au format livre avec une incarnation par page, à lire et à s’imprimer au fur et à mesure, et à diffuser sans pitié !

Incarnation L page 65 du Livre Premier ;

L’homme sort de la vie pour entrer dans la mort.

Il y a treize causes de vie et treize causes de mort.

À peine est-il né que ces treize causes de mort l’entraînent rapidement au trépas.

Quelle en est la raison ?

C’est qu’il veut vivre avec trop d’intensité.

Or j’ai appris que celui qui sait gouverner sa vie ne craint sur sa route ni le rhinocéros, ni le tigre.

S’il entre dans une armée, il n’a besoin ni de cuirasse, ni d’armes.

Le rhinocéros ne saurait où le frapper de sa corne, le tigre où le déchirer de ses ongles, le soldat où le percer de son glaive.

Quelle en est la cause ? Il est à l’abri de la mort !

Lao Tseu | Lao tseu, Proverbes et citations, Citation

L’homme sort de la vie pour entrer dans la mort, quoique vous fassiez et pensez ; là est notre sort !

À TOUSTES ! Tôt ou tard, il faudra s’en aller…

Et alors que j’apprends aujourd’hui le nouveau suicide d’une ado de 15 ans qui a laissée une lettre expliquant qu’elle n’y arrivait plus avec les protocoles sanitaires qui changent tous les deux jours et les profs qui n’arrêtent pas de leur hurler dessus dès qu’ils baissent le masque pour respirer un peu ou pour boire un peu d’eau, « je ne te lâcherai pas, nous on se met en danger pour vous faire cours vous pouvez bien supporter le masque » lui a dit son prof principal !…

C’est bien parce que l’Éducation Nationale négocie le poids des chaines que l’on comprend les véritables agissements de nos dirigeants. Ceux-ci savent bien que :
• il n’y a jamais eu de pandémie
• les masques ne servent pas à se protéger mais à soumettre et régimenter
• le confinement, le couvre-feu ne sont pas mis en place pour des raisons sanitaires. (Source Olivier Demeulenaere du 25/02/21)

Et parce qu’il n’y a Pas de « réforme » systémique possible, dire Non !… et agir en conséquence : Pour que finalement le plus grand nombre comprenne qu’il n’y a pas de solution au sein du système, qu’il n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir.
Nous devons nous rassembler au delà des guerres de clochers qui ne sont que divisions sociale induites et comprendre que notre émancipation totale et définitive passe par l’entraide, la coopération, les associations libres volontairement confédérées, qui mettront en place la Commune Universelle planétaire de notre humanité enfin réalisée dans sa complémentarité organique et fonctionnelle.
Le seul mot d’ordre qui tienne la route pour cet objectif est :
À bas l’État ! À bas la marchandise ! À bas l’argent ! À bas le salariat !
Devenons enfin ce que nous sommes en devenant politiquement adulte et en cessant de geindre et de passer notre temps à déléguer notre capacité décisionnaire, c’est à dire notre pouvoir, le seul qui compte vraiment pour œuvrer et réaliser l’intérêt commun non seulement de notre espèce, mais de toute la planète dans une vaste harmonie symbiotique organique.
Depuis des siècles, l’oligarchie nous a mis un voile d’illusion devant les yeux. Nous avançons dans une réalité artificielle, bien réelle certes au quotidien, mais qui n’a aucune raison d’être. Il suffit de dire NON !
Arrêtons de consentir, retrouvons l’esprit communard, il n’est pas si profondément enfoui, pour certain(e)s il est juste là… à fleur de peau.
L’heure vient… ►
Résistance 71

Trop tard pour cette ado, probablement trop tard, également pour cet autre enfant, asthmatique, qu’on oblige à porter son masque dans son jardin, pour aller jouer avec ses copains et copines…

Nombreux depuis le début, chacun dans notre style, nous dénonçons l’objectif initial qui a toujours été un contrôle stricte de la population par ceux qui sont derrière sa réduction programmée et aujourd’hui par la vaccination à ARNm, qui a toujours été ;

Masque obligatoire partout PARTOUSTES ►vaccin obligatoire ►passeport vaccinal ►puçage électronique ► FIN DE PARTIE pour l’Humanité…

LÀ OÙ LE COVIPASS ► L’HUMANITÉ TRÉPASSE !

On ne peut pas être plus clair, et en voici, encore, une toute dernière preuve, s’il en était encore besoin : Le Grand Manipulateur évoque la création d’un “pass sanitaire” : Noyer le poisson du contrôle militarisé sous de fausses promesses liées à des considérations “techniques”, comme le fait que tout le monde n’a pas encore reçu son injection ou qu’il faut une harmonisation européenne… Macron est le spécialiste de ce genre d’exercice. En réalité il applique la feuille de route mondialiste, comme les autres soi-disant “chefs d’État”. OD ► https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/02/26/le-grand-manipulateur-evoque-la-creation-dun-pass-sanitaire/

Qui acceptera le PASS SANITAIRE ► Perdra toute son humanité…

La seule vraie question qui vaille, aujourd’hui, est ;

Trouvez-vous normal qu’il n’y ait que 5000 lits de réanimation en France pour 67 millions de personnes ?

DICTATURE MACRON EN ZONZON

Avec Macron, on finira toustes au zonzon !

Aussi, pour mettre un terme à la DICTATURE SANITAIRE IMMÉDIATEMENT !

Il y a les petits mensonges, les gros mensonges et les statistiques ► COVID-19 – Du mythe aux statistiques, 9 février 2021 – PDF N° 243 de 24 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/02/stats-covid.pdf

Et pour refuser la dictature sanitaire, les couvres-feux totalitaires, les confinements sans fin mortifères, l’inoculation pour le PASS SANITAIRENouvelles preuves documentaires pour refuser  la vaccination anti-COVID, par JBL1960, 21 février 2021 – PDF N° 245 de 27 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/02/nouvelles-preuves-pour-refuser-la-vaccination-anti-covid-par-jbl1960.pdf

Je vous recommande, en lectures complémentaires et pour vous faire votre propre opinion ;

Le dernier bulletin du Réseau Sentinelles de la Semaine 7 du 15 au 21 février 2021 ► https://www.sentiweb.fr/5211.pdf ;

TRIBUNE de Xavier Bazin pour France Soir du 25/02/21 : Depuis quelques semaines, les grands médias annoncent monts et merveilles avec la vaccination en Israël ► https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/vaccin-en-israel-des-chiffres-troublants ;

Comment les « vaccins » Covid-19 pourraient détruire la vie de millions de personnes En avril 2020, j’ai interviewé Judy Mikovits, médecin, sur le rôle potentiel que joue dans le Covid-19 les gamma-rétrovirus humains. Judy Mikovits est biologiste moléculaire[1] et chercheuse, et a été la directrice de recherche fondatrice du Whittemore Peterson Institute au Nevada. Source SOTT.NET du 24/02/21

Le conarvirus transmet une maladie incurable : la connerie – Jacques Henry – 25 février 2021 ► https://jacqueshenry.wordpress.com/2021/02/25/le-conarvirus-transmet-une-maladie-incurable-la-connerie/

Conclusion : Des études récentes relatées par le Docteur Chris Shaw, neuropathologiste américain, ont montré que l’ARN messager utilisé dans les vaccins anti-conarvirus se retrouvait dans tout l’organisme (en utilisant des modèles animaux) y compris dans le cerveau et, contrairement à ce qu’affirment les fabricants, cet ARN peut provoquer des réactions inflammatoires dont les conséquences à long terme sont totalement inconnues à ce jour. Les décideurs politiques, dont la plupart sont incapables de lire une publication scientifique en anglais, ont donc les yeux fermés et les oreilles bouchées, ils sont incapables d’écouter et de comprendre ce que raconte le plus grand épidémiologiste du monde, le Docteur Ioannidis de l’Université de Stanford. Cet immense spécialiste conteste la validité de toutes les décisions prises par les politiciens dans les pays occidentaux, qu’il s’agisse des confinements, des couvre-feux, ports de masque si on n’est pas soi-même malade et autres gestes barrière. Difficile à avaler pour un idiot infecté par le conarvirus ! Voilà où en sont les pays occidentaux, des dirigeants le doigt sur la couture du pantalon devant le lobby international de la pharmacie, incapables de réfléchir, et une population qui risque de voir sa santé se dégrader en raison des vaccins qui lui sont imposés pour le plus grand bonheur de ce lobby de la pharmacie. Drôle de monde … [VIDÉO YT VOSTFR]

IN VIVO = COVID19 – AP-HM du Jeudi 25 février 2021 + dans Chroniques du Presque Dr. T’Ché-RIEN ;

APHM JEUDI 25 FEVRIER 2021

APHMA JEUDI 25 FEVRIER 2021 2

Et ça reconfine dès lundi, si vous les laissez faire !

Après le BabyBoom = Le PapyCrash !

Logique pourtant, puisque l’homme sort de la vie pour entrer dans la mort !

porteurdelumière-300x199 urantia gaia

JBL1960