Archives pour la catégorie CONVERGENCES D’IDÉES ou RÉFLEXIONS CROISÉES

LUTTER ou SUBIR ? TEMPS de CHOISIR !

Et s’il on admet que l’objectif de cette expérience d’ingénierie sociale planétaire ou PLANDÉMIC connue sous le nom de Coronavirus/CoV19 est le faux vaccin à nanotech OBLIGATOIRE pour TOUS !

DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS

Oui nous sommes bien face à une nouvelle démolition contrôlée, cela ne fait plus aucun doute ► Coronavirus et crise finale du capital, on est reparti pour une nouvelle démolition contrôlée (Gilad Atzmon) – URL source en anglais ► https://gilad.online/writings/2020/5/22/is-this-controlled-demolition-all-over-again

En France, il est plus qu’évident que Macron, le cyborg, et son monde, ont utilisés la crise sanitaire courante comme d’un outil de notre domestication et de notre domination en instaurant, comme nouvelle normalité, la distanciation sociale, la peur de l’Autre et la traque au CoV+ avec un outil dans les tuyaux des FAI (Orange, SFR, BOUYGUES…) depuis le début : APPLISTOPCOVID : Covid-19 ► Attention à la mise à jour de votre smartphone, histoire de ne pas la charger sans le vouloir. Car lorsque vous faites des mises à jour système de votre smartphone (rendues obligatoires par votre FAI) si l’application est incluse dans la mise à jour, elle sera téléchargée d’office ! À vous de la désinstaller, et sachez bien que parfois, il faut forcer l’arrêt de certaines applis. Donc lorsqu’on vous dit que c’est sur la base du volontariat et que de toutes façons, vous ne risquez rien = À vous de voir !

STOP À LA NOUVELLE NORMALITÉ DE DISTANCIATION SOCIALE…

JUSQU’AU VACCIN !

Déclaration de la Ministre des Sports : « Sans vaccin, pas de retour à la normale dans le sport », prévient Roxana Maracineanu ► https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sans-vaccin-pas-de-retour-a-la-normale-dans-le-sport-previent-roxana-maracineanu_2126675.html

Réponse de Djokovic ► https://sport24.lefigaro.fr/scan-sport/actualites/coronavirus-djokovic-oppose-a-une-vaccination-obligatoire-999876

Réponse de Nadal à Djokovic : Rafael Nadal a donné son avis sur la position de principe de son rival : « Chacun est libre de penser ce qu’il veut, dit-il, mais, si vous faites partie d’un circuit, vous devez être assujetti aux normes qu’il a édictées. Si le circuit requiert une vaccination pour protéger tout le monde, alors Djokovic devra se faire vacciner s’il veut continuer à pratiquer le tennis au plus haut niveau. Moi aussi, d’ailleurs. Tout le monde devra s’y conformer. Si l’ATP ou l’ITF exige (nt) d’être vacciné pour pouvoir jouer, on devra le faire. C’est exactement la même chose que la liste des médicaments interdits par l’antidopage. C’est une affaire de règlement. » Source ► https://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Coronavirus-rafael-nadal-repond-a-novak-djokovic-sur-la-vaccination/1132898

La position de Marat Safin ► https://m.le360.ma/sport/tennis/le-covid-19-est-un-virus-espion-selon-marat-safin-75741 qu’on tourne au ridicule, comme d’hab !…

Déclaration de la Ministre des Transports : Coronavirus : Élisabeth Borne favorable au port du masque obligatoire dans les transports jusqu’au vaccin.

Pas de problème, puisque ;

(Source de l’image)

L’Union Européenne planifie un « passeport de vaccination » depuis 2018

« La feuille de route pour la vaccination » décrit un plan triennal pour renforcer la « confiance dans les vaccins » et faire progresser le « suivi électronique »

« Un rapport publié par la Commission européenne fin 2019 révèle que l’UE cherche à accroître la portée et la puissance des programmes de vaccination depuis bien avant la «pandémie» actuelle.

Le point final de la feuille de route est, entre autres, d’introduire une «carte/passeport de vaccination commune» pour tous les citoyens de l’UE.

Lire la suite de l’article chez Olivier Demeulenaere

Et en même temps, tous les gouvernements-qui-nous-mentent depuis le début criminalisent toutes déclarations ET/OU démonstrations qui explosent la théorie d’une pandémie naturelle et toutes personnes qui affirment une position contraire ou simplement différente à la nouvelle normalité de distanciation sociale jusqu’au vaccin qu’on tente de nous imposer à la schlague !

VIA Les Grosses Orchades & Les Amples Thalamèges qui s’essoufflent à suivre l’actualité, et comme je la comprends et elle n’est vraiment pas la seule…

DOGNA À LA BARRE DES ACCUSÉS

28 mai 2020 – URL source ► https://micheldogna.fr/dogna-a-la-barre-des-accuses/

Bonjour à tous,

Oui, je l’admets, les 15 heures quotidiennes d’ordi avec la ration d’une centaine de mails à ouvrir chaque jour ont eu raison de mon surmenage et de ma patience, aussi ai-je négligé d’ouvrir le site gouvernemental italien ; ma source, c’est trois de mes informateurs habituels de qualité avec lesquels je travaille depuis plusieurs années. Voilà !

Je dois dire que je suis sidéré par la quantité de désabonnements que nous avons essuyé après chacun des article, dérangeants certes, que j’ai écrit depuis le début du confinement ! PARCE QUE JE NE DIS PAS LA MÊME CHOSE QUE LA TÉLÉ ???

C’est dire l’hystérie et l’inquiétude collective qui s’est emparée de beaucoup de gens m’attribuant une fonction de directeur de conscience (gourou), alors que ne veux être qu’un alerteur éclairé au service des autres de par ma formation de chimiste et mes 40 ans d’expérience en tant que Heilpraktiker holistique.

Au-delà des insultes et des menaces de poursuites pour allégations « criminelles (!) » que je reçois de la part de certains agités du bocal, je remercie la majorité de nos amis abonnés qui m’ont très gentiment demandé mes sources ou signalé l’absence du lien du site gouvernemental Italien.

Eh bien, au risque de m’enfoncer encore un peu plus, je déclare solennellement que je n’enlèverai pas un mot de tout ce que j’ai dit depuis le début de l’aventure Corona, en particulier concernant ma dernière info-lettre sur la désobéissance italienne, car celle-ci n’est qu’en continuité directe avec les infos de tous mes articles précédents depuis janvier.

Je me justifie par cette récapitulation historique :

1 – Dans ma lettre « À LA RECHERCHE DU VRAI COUPABLE » j’ai dit que le Covid avait été lâché en même temps que la connexion de la 5G à Wuhan fin décembre, pour que les morts subites soient mises sur le dos du Covid. Cet amalgame avait pour but selon moi, de protéger le plan de développement mondial de la 5G.  Or j’avais aussi montré le graphique mettant en évidence la dangereuse résonance de l’oxygène sous 60 gigahertz, ce qui le rendait non compatible avec l’hémoglobine du sang, d’où asphyxie organique généralisée… Ceci m’a valu le premier lot de désabonnements en masse.

Pourtant, depuis, de plus en plus de laboratoires dans le monde ont repris ce thème, confirmant ce fait par des études convergentes donnant le même résultat.

2 – Quelque temps après, j’ai dévoilé l’étrange découverte d’un jeune médecin urgentiste dans un hôpital de New York sur les mourants du Covid : ils développaient des hématomes multiples identiques au « syndrome de haute montagne », qui est associé à une asphyxie progressive par manque d’oxygène… Alors la question : pourquoi cette terrible hypoxie ? Et là, pas eu de réaction bien que ce soit une bombe ! Ça n’a pas dû monter au cerveau…

3 – Puis, le 27 avril, la surprise vient de l’Italie, le pays pratiquement le plus touché par l’épidémie. Le titre de ma lettre : « Pourquoi le blocage organisé de tous les remèdes efficaces ? »

Voici en redite l’extrait qui bouleverse toutes les données du jeu :
Le professeur Silvio Brousaferro (une pointure en infectiologie du niveau de Raoult) s’est spécialement occupé des phases terminales de détresse respiratoire mortelle – pour laquelle la médecine officielle n’a à offrir que la redoutable intubation ou la discrète euthanasie par Rivotril. Or, grâce à deux cardiologues qui collaborent dans son service, il fut mis en évidence que l’asphyxie fatale était due à un problème cardio vasculaire et non pulmonaire, générant une thrombose circulatoire et une embolie pulmonaire (voir les détails dans le replay de la vidéo indiquée plus bas).

Par ailleurs, des équipes de recherche de différents pays (Chine, Lille en France, USA…) ont convergé sur une autre évidence majeure : le virus ne tuerait pas directement, mais par l’intermédiaire d’une bactérie intestinale naturelle qu’il infecterait, la Prevotella… et c’est cette bactérie infectée devenant virulente qui déclencherait une hyper-réaction immunitaire, délabrant ainsi les poumons, mais aussi le cœur, bloquant le foie, le pancréas, les reins, et finissant par tuer le malade !

– Et voilà pourquoi le traitement du Pr. Raoult, utilisant un antibiotique (l’Azithromycine), et plus encore celui du Dr Sabine Paliard-Franco, qui préconise une double antibiothérapie, fonctionnent si bien.

– Voilà pourquoi les enfants sont épargnés, et les personnes âgées plus touchées : Prévotella est quasiment absente de la flore intestinale enfantine, mais de plus en plus présente avec l’âge.

– Voilà pourquoi les obèses sont beaucoup plus touchés car leur flore intestinale déséquilibrée contient beaucoup de Prévotella !

– Voilà pourquoi le virus peut réapparaître chez un patient guéri (avec alternance de positivité et de négativité des tests), car la bactérie, toujours présente dans la flore intestinale qui en reste l’hôte si l’on ne la déloge pas de cet endroit. Bref, cela explique tout !

Je renvoie maintenant le lien vidéo de Silvano Trotta, qui a été supprimée quelques jours après parution mais que par bonheur, nous avons réussi à sauvegarder : 14,50 min

https://www.brighteon.com/c2146874-b15d-4d4f-a09d-fa319c2d51ce

Aviez-vous pu écouter cela ? on peut se le demander
vu le nombre de désabonnements qui ont encore suivi.

4 – Dernier acte : Ma lettre, objet d’un scandale monté en épingle que vous venez de recevoir, et qui n’est en fait qu’une simple confirmation magistrale de tout ce qui a été dit plus haut, montrant que l’Italie contrairement à la France, a fait un bras d’honneur à l’OMS en bravant les interdits formels d’autopsies qui, de toute évidence, avaient pour but d’empêcher de découvrir le funeste pot-au-rose : des caillots disséminés dans le corps et des systèmes cardiovasculaires délabrés !

NOTA : Une équipe russe avait informé les virologues italiens que cette pandémie ne provenait pas d’un virus mais d’une bactérie inconnue – Essai de guerre bactériologique ?

Analyse des accusations à mon encontre

Je suis désolé de ne pouvoir répondre à chacun de ceux qui m’ont écrit en particulier – d’où ma réponse collective.

D’abord voyons la question n°1 qui obsède tant la plupart de tous ceux qui m’écrivent : QUELLES SONT MES SOURCES ? MES – SOURCES !!! MES – SOURCES !!!!!! Vous voulez quoi ?

Des noms de médecins qui une fois mis sur la place publique vont être éjectés de l’Ordre, voire de la planète comme c’est souvent arrivé, même parmi certains amis et amies ? c’est cela que vous voulez ?

Et si je vous dis : « c’est sorti de mon chapeau juste pour mettre un peu d’ambiance… » cela vous convient mieux ?

Une note gouvernementale, si vous y réfléchissez, c’est IMPOSSIBLE !
Imaginez Macron qui fasse une telle déclaration : IMPOSSIBLE ! En acceptant d’être propulsé au pouvoir par les banques et Big pharma qui ont super sponsorisé sa campagne présidentielle, il a signé un contrat d’allégeance absolue, et il ne peut donc être que leur fidèle serviteur avec des pistolets dans le dos pour avancer. Et c’est exactement la même chose en Italie !
Et souvent ailleurs aussi !…

¤ Troisième chose, certains me disent, « TOUS les points que vous avancez sont dénoncés FAUX, FAUX, FAUX dans Le MONDE ! Qu’en pensez-vous ? » – Et bien chers amis, j’en pense que votre naïveté me laisse pantois, vous vivez sur un petit nuage !

Vous ne savez donc pas que Le Monde est le journal le plus pourri, le plus menteur, le plus manipulateur, qui appartient totalement à la sinistre mafia des grands essayant de gouverner la planète. Cela ne gêne personne qu’il ne s’embarrasse même pas pour dire pourquoi c’est faux (il ne peut en être autrement puisque c’est Le Monde qui le dit !)…

Attention dispersée

Pendant que vous êtes très occupés à vouloir connaitre mes sources et savoir si je suis toujours crédible (ce qui entre nous m’importe peu, face à ma conscience devant ce que l’on appelle couramment Dieu ou Le Ciel), on est en train de vous faire encore un joli enfant dans le dos ! Voyez dans l’AFP du 26 mai (cliquez) : Big Pharma et Covid-19 : coup d’arrêt à la chloroquine en France

Dans le même temps, la CNIL donne son feu vert à l’application de traçage « StopCovid »… Sans commentaire !!!

N’oubliez pas le but final : le faux vaccin pucé obligatoire pour tous !

 Entre celui qui gagne des milliards par ses affirmations,

 Et celui qui ne gagne que des ennuis par ses contre affirmations,

 Lequel croyez-vous ?

Michel Dogna

Supplément remarquable de l’auteur ► https://micheldogna.fr/vaccins-laffreux-doute/

Je rajoute, pour ma part, à cette analyse de l’auteur, les statistiques officielles publiées par le Gouvernement Italien le 24/03/2020 https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/03/italy_report-covid-2019_24_marzo_eng.pdf sur lesquelles nombreux nous avons pu nous appuyer pour démontrer que la létalité attribuée au coronavirus était fausse et les chiffres biaisés.

Nous avons été très nombreux aussi à prédire ce qui arriverait dès que la psychose à la coronavirose serait, officiellement du moins, déclarée finie.

Mais c’est James Corbett dans Prédictions : Ce qui arrivera ensuite dans la crise du Coronavirus dès le 25 avril qui aura été le plus loin dans l’analyse prémonitoire dont nous pouvons vérifier la justesse chaque jour qui passe : Pensez à une opération faux-drapeau de guerre de l’info : poussez toute sorte de contenu “conspirationniste”, du bien pensé au plus délirant de façon que ce soit une présence bien visible que les gens ont en ligne de cette crise. Puis, alors que les choses s’aggravent et partent en sucette, les théoriciens du complot peuvent être blâmés (comme les réfractaires au confinement) d’avoir troublé les eaux de l’info avec de la “désinformation”.

Nous voyons déjà le tout début de ce narratif qui se joue. Les géants des réseaux sociaux  se sont déjà impliqués pour combattre “la fraude et la désinformation” en ce qui concerne le CoV19 et la CEO de YT, Susan Wojciki vient juste de confirmer ce qu’ils voulaient exactement dire par “fraude et désinformation”, à savoir : tout ce qui défie les dires et annonces de l’OMS (NdT : dont le premier investisseur est Bill Gates maintenant que les Yankees ne la financent plus… pour l’instant…).

Prédictions : ce qui arrivera ensuite dans la crise au coronavirus que j’ai intégré dans l’importante mise à jour du PDF : Expérience d’Ingénierie Sociale Planétaire en cours au Coronavirus, CoV19 de JBL1960, MàJ Mai 2020 à la page 33 :

Déclaration du Premier Ministre, Édouard Philippe, jeudi 28 mai 2020 :

Cette liberté retrouvée implique des contreparties

Et donc, pour votre sécurité sanitaire vous n’aurez plus aucunes libertés !

Voilà pourquoi, à mon sens, il convient de lutter pour ne plus subir la nouvelle normalité de distanciation sociale et jusqu’au vaccin.

Que l’on adopte des gestes simples le temps de la crise, pour éviter d’attraper ce virus, c’est du bon sens, mais que les contreparties édictées par un pouvoir ivre de domination et de destruction à l’encontre des peuples ne soient même pas critiquables ; c’est NON !

Il nous appartient de nous lever et de refuser cette nouvelle normalité commandée par la peur de l’Autre.

2 suppléments utiles à consulter pour comprendre et transformer notre réalité ;

L’AFFAIRE CoV19https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/05/laffaire-cov19-ogm.pdf

Le Dossier Rockefellerhttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/05/le-dossier-rockefeller-the-rockefellers-files-par-gary-allen-en-1976-traduction-r71-en-2011-pdf-mai-2020.pdf

Et pour se débrancher complétement de la Matrix ;

NON AU MONDE D’APRÈS CoV19 TOUT ÉLECTRIQUE ET HYPER CONNECTÉ !

Sinon à fermer sa goule à tout jamais, ce qui pour moi et juste impossible…

JBL1960

Los Cantos de Xochi, 2020 : Grand Minimum Solaire, Catastrophes Alimentaires et Sanitaires. 09

Dernier chant vibratoire de Xochi (09)

Neuvième Partie ;

La Guerre Alimentaire des Transhumanistes Eugénistes pour Affamer les Peuples

AVANT – PROPOS

En toute transparence : mes Cantos, et autres essais, sont intentionnés, et enragés, de dénonciations des diverses mutations, guises, grimaces, masques et mascarades du Sionisme et du Néo-Sionisme génocidaires : le Judaïsme, le Christianisme, l’Islamisme, le Marxisme, le Néo-Darwinisme, le Communisme, l’Évolutionnisme, le Socialisme, le Libéralisme, l’Impérialisme, le Communautarisme, le Féminisme, l’Écologisme, le Réchauffisme, le Véganisme, le Démocratisme, le LGBTisme, le Vaccinalisme, l’Eugénisme, le Chimérisme, le Pandémisme, l’Universalisme – et, bien sûr, le Transhumanisme qui constitue l’objectif fondamental de tous les génocideurs.

Ce n’est pas la récente loi anti-haine en ligne – d’Avia/Sion, une députée dégénérée et mordante – qui m’empêchera de revendiquer ma haine incommensurable en ligne de mire de tous ces génocideurs et psychopathes criminels.

http://xochipelli.fr/2020/05/los-cantos-de-xochi-2020-grand-minimum-solaire-catastrophes-alimentaires-et-sanitaires-09/

Psychose, Macronavirose, Vaccinose et Pot Aux Roses ;

PREMIÈRE  & DEUXIÈME PARTIE

Xochi : Psychose Pulmonaire sur Mode de Coronavirus au Parfum Chimérique de Chauve-Souris avec un Zeste de VIH… et une Pincée d’Ebola ? 08.

Los Cantos de Xochi. 2020 : Grand Minimum Solaire, Catastrophes Alimentaires et Sanitaires. 07

Los Cantos de Xochi, 2020 : Grand Minimum Solaire, Catastrophes Alimentaires et Sanitaires. 06

Los Cantos de Xochi. 2020 : Grand Minimum Solaire, Catastrophes Alimentaires et Sanitaires. 05

Los Cantos de Xochi. 2020 : Grand Minimum Solaire, Catastrophes Alimentaires et Sanitaires. 04

Los Cantos de Xochi. 2020 : Grand Minimum Solaire, Catastrophes Alimentaires et Sanitaires. 03

Los Cantos de Xochi. 2020 : Grand Minimum Solaire, Catastrophes Alimentaires et Sanitaires. 02

Los Cantos de Xochi. 2020 : Grand Minimum Solaire, Catastrophes Alimentaires et Sanitaires. 01

Los Cantos de Xochi, au format PDF (N° 107 de 50 pages) ► Los Cantos de Xochi ► Aux Armes d’Instructions Massives !

Du même auteur, en analyse sur ce blog ► LOS CANTOS DE XOCHI

DOSSIER SPÉCIAL CORONARIVUShttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/05/dossier-coronavirus-cov19-jbl1960-maj-de-mai-2020.pdf

LE DOSSIER ROCKEFELLERhttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/05/le-dossier-rockefeller-the-rockefellers-files-par-gary-allen-en-1976-traduction-r71-en-2011-pdf-mai-2020.pdf

L’AFFAIRE CoV19-OGM : Affaire CoV19 : Le SRAS-COV-2 Organisme Génétiquement Modifié avec séquences du génome VIH – Étude révélatrice d’un ex-conférencier de l’OTAN – Un biologiste français détruit la thèse du virus naturelhttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/05/laffaire-cov19-ogm.pdf

À RELIER à mon billet d’hier ► CoV19-OGM : Comment le X-Club de Thomas Huxley créa le magazine “Nature” et sabota la science pour 150 ans (source VT – Traduction R71) + JBL

Juste mon opinion: La désobéissance civile selon Howard Zinn

Preuve supplémentaire que l’objectif final de cette Expérience D’Ingénierie Sociale Planétaire en cours est un contrôle militarisé de la population ;

Plan USA : contrôle militarisé de la population

L’art de la guerre – Manlio Dinucci19 mai 2020

URL de l’article source en français (originellement en italien) ► https://www.mondialisation.ca/plan-usa-controle-militarise-de-la-population/5645633

VIA R71 en première analyse, dans : Coronavirus : À Yankland, la Fondation Rockefeller présente son « plan de contrôle du virus »

La Fondation Rockefeller a présenté le “Plan d’action national pour le contrôle du Covid-19”, en indiquant les “pas pragmatiques pour ré-ouvrir nos lieux de travail et nos communautés”.

Mais il ne s’agit pas, comme il apparaît dans le titre, simplement de mesures sanitaires. Le Plan -auquel ont contribué certaines des plus prestigieuses universités (Harvard, Yale, Johns Hopkins et autres)- préfigure un véritable modèle social hiérarchisé et militarisé.  Au sommet : le “Conseil de contrôle de la pandémie, analogue au Conseil de production de guerre que les États-Unis créèrent dans la Seconde guerre mondiale”.

Il serait composé de “leaders du monde des affaires, du gouvernement et du monde universitaire” (ainsi listé par ordre d’importance, avec au premier rang non pas les représentants gouvernementaux mais ceux de la finance et de l’économie). Ce Conseil suprême aurait le pouvoir de décider productions et services, avec une autorité analogue à celle conférée au président des États-Unis en temps de guerre par la Loi pour la production de la Défense. Le Plan prévoit qu’il faut soumettre au test Covid-19, hebdomadairement, 3 millions de citoyens étasuniens, et que le nombre doit être porté à 30 millions par semaine en six mois. L’objectif, à réaliser en une année, est celui d’atteindre la capacité de soumettre à des tests Covid-19 30 millions de personnes par jour.

Pour chaque test on prévoit “un remboursement adéquat à un prix de marché de 100 dollars”. Il faudra donc, en argent public, “des milliards de dollars par mois”.

La Fondation Rockefeller et ses partenaires financiers contribueront à créer un réseau pour la fourniture de garanties de crédit et la signature des contrats avec les fournisseurs, c’est-à-dire avec les grandes sociétés productrices de médicaments et équipements médicaux. Selon le Plan, le “Conseil de contrôle de la pandémie” est aussi autorisé à créer un “Corps de réponse à la pandémie” : une force spéciale (non fortuitement nommée “Corps” comme celui des Marines) avec un personnel de 100-300 mille membres. Ils seraient recrutés parmi les volontaires des Peace Corps et des Americorps (créés par le gouvernement USA officiellement pour “aider les pays en voie de développement”) et parmi les militaires de la Garde Nationale.

Les membres du “Corps de réponse à la pandémie” recevraient un salaire moyen brut de 40.000 dollars annuels, pour lequel est prévue une dépense publique de 4-12 milliards de dollars annuels. Le “Corps de réponse à la pandémie” aurait surtout la tâche de contrôler la population avec des techniques de type militaire, à travers des systèmes digitaux de traciation et identification, dans les lieux de travail et d’étude, dans les quartiers de résidence, dans les locaux publics et dans les déplacements. Des systèmes de ce type -rappelle la Fondation Rockefeller- sont réalisés par Apple, Google et Facebook.

Selon le Plan, les informations sur les personnes individuelles, relatives à leur état de santé et à leurs activités, resteraient réservées “autant qu’il est possible”. Elles seraient cependant toutes centralisées dans une plate-forme digitale cogérée par l’État Fédéral et par des sociétés privées.

Sur la base des données fournies par le “Conseil de contrôle de la pandémie”, serait décidé tour à tour quelles zones seraient soumises au confinement et pour combien de temps.  Ceci, en synthèse, est le plan que la Fondation Rockefeller veut opérer aux États-Unis et ailleurs. S’il était réalisé même partiellement, se produirait une ultérieure concentration du pouvoir économique et politique dans les mains d’élites encore plus restreintes, au détriment d’une majorité croissante qui se verrait privée des droits démocratiques fondamentaux.

Opération conduite au nom du “contrôle du Covid-19”, dont le taux de mortalité, d’après les données officielles, est jusqu’à présent inférieur à 0,03% de la population étasunienne. Dans le Plan de la Fondation Rockefeller le virus se trouve utilisé comme une véritable arme, plus dangereuse encore que le Covid-19 même.

Pin de Pascal Chanel en I'm not a number (con imágenes)

Corona : Facebook et Google revendiquent le « monopole de l’opinion » –  Vidéo Kla.Tv : Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, veut supprimer les fausses déclarations et les prétendues théories de conspiration concernant le coronavirus sur la plateforme Internet Facebook. Le géant d’Internet Google soutient également ce type d’efforts avec un nouveau programme de soutien de plus de 6,5 millions de dollars pour les organismes de vérification des faits. Par ce comportement, les deux géants d’internet, Google et Facebook, démontrent qu’ils promeuvent activement une dictature de l’opinion de plus en plus répandue.

Aliments d’origine asiatique, feux d’artifice, 5G : ce qu’il est désormais interdit d’associer au Covid-19 sur YouTube : Afin de minimiser le risque de propager de fausses informations sur le Covid-19, YouTube s’engage à censurer les vidéos qui présentent un risque important de préjudice majeur. La liste des exemples des contenus désormais interdits sur le réseau social a été publiée par Google.

D’après les règles de YouTube, publiées par Google en pleine pandémie du Covid-19, le site d’hébergement de vidéos n’autorise pas les contenus qui propagent des informations médicales erronées contredisant celles de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ou des autorités sanitaires. Dorénavant, les internautes risquent d’être sanctionnés s’ils postent des vidéos qui contiennent de fausses informations concernant le traitement, la prévention, le diagnostic et la transmission du Covid-19.

Ainsi, Google promet de supprimer les contenus qui remettent en cause l’efficacité des mesures de distanciation physique et d’auto-isolement tout comme ceux qui incitent les personnes à recourir à la prière ou à des rituels en remplacement d’un traitement médical en cas de maladie ► https://fr.sputniknews.com/societe/202005211043819134-aliments-dorigine-asiatique-feux-dartifice-5g-ce-quil-est-desormais-interdit-dassocier-au-covid-19/

5 ans après : Longue vie à Howard Zinn!

23 mai 2020, en France, la gestion calamiteuse de cette crise par Macron et son gouvernement-qui-ment et qui cherchent à criminaliser TOUTES CRITIQUES à leur encontre, démontre, pour le moins de l’utilisation de la crise sanitaire courante comme d’un outil de notre domestication et de notre domination. Tant il est clair que l’étape suivante est notre fichage par traçage, en vue d’une vaccination à nanotech massive des populations pour enrichir à milliards de $ le complexe PHARMACO-CHIMIQUE criminel et corrompu et descendant pour l’essentiel du complexe IG Farben et de la Standard Oil des Rockefeller dans sa connexion moderne Fondation Bill Gates et Fondation Rockefeller

C’est à nous de voir car il est encore temps de leur dire NON, de refuser de consentir, et tout s’arrêtera si 10 à 15% de la population mondiale se mutualise pour sortir définitivement du système étatico-capitaliste, non le modifier ou le réformer. Car, il est impossible de sortir de la relation dominant / dominé en maintenant l’État, la solution est donc hors État et ses institutions. Dans la création, l’organisation et la co-direction d’associations libres, volontaires et autogérées au sein d’une société des sociétés finalisant notre humanité profonde faite d’entraide et de coopération sans pouvoir coercitif et sans relation dominant / dominé induite et factice.

Lectures complémentaires pour comprendre et transformer la réalité ;

1902, L’entraide, un facteur de l’évolution, Pierre Kropotkine ( réédition de 1906) (PDF) ;

La Pédagogie des Opprimés de Paulo Freire, 1970 ;

Fragments anthropologiques pour changer l’histoire de l’Humanité avec David Graeber ;

Inversion – Ou la nécessité de relire 1984, le Prince et l’Art de la guerre, Zénon, dans Les Chroniques de Zénon ;

Refuser la dictature technotronique en marche (MàJ au 30/10/19) ;

Refuser le tracking via Linky (Mai 2020) ;

Boycott du 2nd tour des élections-piège-à-ons municipales du 28 juin prochain pour empêcher les zélus locaux de tourner les pages de l’Agenda oligarchique de dépopulation ► Les Maires informent la population française ► AVIS A LA POPULATION FRANCAISE 13 MARS 2020 (8 pages) ;

Le règne de la minorité : Pourquoi 10% est tout ce dont vous avez besoin, de Matthew Philips, 2011 ;

Libre à vous de farfouiller dans ma bibliothèque de PDFs, il y en a plus de 180, tous en lecture, téléchargement, impression, diffusion et partage libres et gratuits, car j’estime que TOUT ce qui participe de l’éveil de nos consciences et du développement de l’humanité doit être accessible à nous tous gratuitement, et dans notre langue.

JBL1960

CoV19-OGM : Comment le X-Club de Thomas Huxley créa le magazine “Nature” et sabota la science pour 150 ans (source VT – Traduction R71) + JBL

Pour un autre futur ;

Matrice Communication Logiciel - Image gratuite sur Pixabay

Débranchons-nous de la psychose à la coronavirose !

En France, débranchons Macron, le cyborg, et son monde

Note de JBL : Voici un extrait de l’œuvre phare d’Herbert Spencer « Le droit d’ignorer l’État »  en 1850 et comme le soulignait R71 en mars 2017 ; il est très intéressant de noter que l’auteur de ce texte, Herbert Spencer,  allait devenir moins de 20 ans plus tard un des piliers du darwinisme-social, théorie de la justification oligarchique et fut à l’origine de l’expression de la « survie du plus fort » dans son ouvrage publié en 1864 : « Principes de biologie ». En 1850, sa vision était pour le moins anarchisante. Renier ce qu’on a dit n’est pas le réfuter ni l’invalider… C’est pourquoi ce texte résonne toujours juste aujourd’hui. Et ô combien, en ce 22 mai 2020…

Il convient de préciser que c’est bien Spencer qui le premier a employé le terme d’évolution au sens moderne, et non Darwin qui ne l’emploie quasiment jamais. Bien que Spencer ne croit pas à la sélection naturelle. En revendiquant la paternité de la doctrine de l’évolution en général, et de l’évolution organique en particulier, Spencer lui assigne pour cause générale « l’adaptation aux conditions ». Bref, même sur le point précis de la cause et du comment de l’évolution, Spencer n’est pas darwinien.  Source ► Herbert Spencer, Le principe de l’évolution, 1895 ► https://sniadecki.wordpress.com/2016/08/23/spencer-evolution/

Notez bien que Kropotkine est considéré comme un des « pères » de la sociobiologie, surtout pour sa critique fondée et constructive des dogmes pseudo-scientifiques du darwinisme-social colportés par des gens comme Herbert Spencer et Thomas Huxley ► Le droit d’ignorer l’État par Herbert Spencer (1850)

Les X-Mens…

Darwin + Malthus + Huxley = X Club (1865)

Comment le X-Club de Thomas Huxley créa le magazine “Nature” et sabota la science pour 150 ans (larges extraits)

Mathew J.L Ehret – 13 mai 2020 – URL de l’article source en anglais ► https://www.veteranstoday.com/2020/05/13/how-huxleys-x-club-created-nature-magazine-and-sabotaged-science-for-150-years/

Traduit de l’anglais par Résistance 71, dans : Coronavirus, falsification et détournement de la science, revue « Nature » et le fléau du darwinisme-social toujours à la manœuvre

Complété & Enrichi par JBL1960

Au milieu de la tempête de la controverse qui s’est levée suite à la théorie de la création du CoV19 en laboratoire, soutenue par des figures scientifiques emblématiques comme le Pr. Montagnier, prix Nobel de médecine 2008 et virologue ainsi que la Dr Judy Mikovits, l’expert en armes biologiques comme Francis Boyle, le Cardinal sri lankais Malcolm Ranjith et le chef du corps des Gardiens de la Révolution iranien, un projet élaboré de réfutation de la théorie fut mis en place et emmené par l’emblématique revue scientifique anglo-saxonne “Nature”. Le but étant de réfuter une fois pour toute, toute annonce de fabrication chimérique du virus au moyen du rapport publié “L’origine proximale du SRAS-CoV-2” ( ‘The proximal origin of SARS-CoV-2’.)

Ce projet fut mené par une équipe de virologues évolutionnistes utilisant une ligne de pensée disant que “la mutation aléatoire peut être source de tout”, ceci fut répété comme un perroquet par Fauci, les officiels de l’OMS et Bill Gates afin de verrouiller toute discussion inconfortable sur une possible origine en laboratoire du CoV19, tout en poussant à fond pour une campagne de vaccination planétaire. Le 18 avril, le Dr Fauci (dont les liens très proches avec Bill Gates et Big Pharma ont beaucoup à voir avec son contrôle sur des centaines de milliards de dollars d’argent alloué à la recherche), a déclaré :

“Il y a eu récemment une étude que nous pouvons vous fournir, qui a vu un groupe de virologues évolutionnistes hautement qualifiés observer les séquences là et les séquences chez la chauve-souris alors qu’elles évoluent. Les mutations que cela a pris pour en arriver au point actuel sont tout à fait consistante avec un saut viral d’une espèce à une autre, de l’animal à l’humain.”

Je pense qu’à ce moment précis, rempli d’arguments spéculatifs, de confusion et de données sous-spécifiées, il est utile de se sortir du présent et d’observer depuis des points de référence supérieurs depuis lesquels nous puissions ré-évaluer les évènements qui se déroulent maintenant à l’échelle mondiale. Afin d’y parvenir, commençons par poser une nouvelle série de questions :

Qu’est exactement le magazine “Nature” ? Est-ce véritablement une plateforme objective de pure recherche scientifique non entachée par la fange des agendas politiques ? Est-ce ce que cette référence de la “bonne méthode”, qui peut faire ou défaire une carrière scientifique, est véritablement ce journal scientifique qu’il affirme être, ou y a t’il quelque chose de bien plus sombre à y découvrir ?…

Comme je l’ai présenté précédemment dans cette série d’articles : The Rise of Optical Biophysics and Clash of the Two Sciences, une vieille bataille a été menée autour des systèmes politiques mais aussi pour quelle sorte de paradigmes scientifiques va façonner notre futur.

Un peu de contexte historique

En 1865, un groupe de 12 scientifiques sous la houlette de Thomas Huxley, Matthew Arnold, Joseph Hooker et Herbert Spencer (fondateur du darwinisme-social), fut créé sous le nom du X-Clubavec pour mandat de réformer la stratégie mondiale impériale britannique. Au moment de la formation de ce groupe, les États du Nord des États-Unis menés par A. Lincoln, étaient très proches d’écraser la rébellion sécessionniste du sud que les services britanniques avaient chouchoutée depuis des décennies, guidée par des agents anglo-américains en Amérique ainsi qu’avec des opérations menées depuis le Canada britannique.

L’empire britannique s’étant épuisé avec la seconde guerre de l’opium (1856-1861), la guerre de Crimée (1853-1856), à mater la révolte en Inde (1857-58) et à financer la confédération sudiste lors de la guerre de sécession (1861-65), il savait qu’il était au bord de l’effondrement. Le monde se réveillait rapidement à sa nature malfaisante et un nouveau paradigme où tout le monde y gagne s’exportait depuis l’Amérique de Lincoln vers les nations du monde (l’Amérique était alors autre chose que cette pourriture géante abrutie anglo-saxonne que le monde connaît depuis l’assassinat de JFK en 1963…) Le système Lincoln est connu sous le vocable de ‘American System of National Economy’, terme créé par le père de l’Allemagne moderne Zollverein, Friedrich List, quelques années plus tôt. À l’encontre du libre échange britannique, ce système américain était basé sur le protectionnisme, une banque nationale, une infrastructure à long terme et plus important encore, plaçait la source de la valeur sur la capacité de l’esprit et de l’intelligence humains d’inventer et de découvrir comme explicité dans le discours éponyme de Lincoln en 1858.

NdR71 : L’auteur ne comprend pas que quel que soit le système en place, rien ne change fondamentalement, ce n’est qu’une question de degré… La seule solution viable pour l’humanité est de sortir définitivement du système étatico-capitaliste. Tout ce qui maintient le système en place n’est que futile réformisme voué immanquablement à l’échec puisque fondé fondamentalement sur le rapport dominant / dominé.

Dans ce système, le concept constitutionnel de bien commun n’était pas juste des mots sur un bout de papier mais le principe gouvernant de la valeur monétaire et de la politique nationale.

Le conseiller économique en chef de Lincoln et coordinateur de l’exportation du système américain internationalement après la guerre de sécession fut Henry C. Carey. Dès 1851, Carey écrivit ses “intérêts d’harmonie” qui disaient :

“Le monde a deux systèmes devant lui, un qui assure qu’augmente la proportion de personnes et de capital engagés dans le commerce et le transport et donc diminuant la proportion engagée à produire des commodités avec lesquelles faire du commerce, avec nécessairement un retour diminué sur le travail de tout le monde ; alors que l’autre assure l’augmentation de la proportion engagée dans le travail de production, diminuant celle engagée dans le commerce et le transport, avec de plus importants retours pour tous, donnant aux travailleurs de bons salaires et aux propriétaires du capital de bons profits…

L’un contemple la paupérisation, l’ignorance, la dépopulation et la barbarie ; l’autre une augmentation de la richesse, du confort, de l’intelligence, de l’action combinée et de la civilisation. L’un contemple la guerre universelle, l’autre la paix universelle. L’un est le système anglais, l’autre est celui que nous devrions être fiers d’appeler le système américain, car il est le seul qui jamais envisagea l’élévation tout en équilibrant la condition de l’Homme dans le monde.”

NdR71 : Point de vue totalement illusoire. Les deux systèmes arrivent au même résultat. Il est impossible de sortir de la relation dominant / dominé en maintenant État, marchandise, argent et salariat. L’un est sans doute pire que l’autre, mais n’est en rien une solution, encore moins LA solution pour l’humanité. La seule solution viable est celle des associations libres au sein d’une société des sociétés finalisant notre humanité profonde faite d’entraide et de coopération sans pouvoir coercitif et sans relation dominant / dominé induite et factice.

En Allemagne, le système américain inspira le Zollverein (l’union douanière) qui non seulement unifia une nation divisée, mais l’éleva à un niveau de puissance productive et de souveraineté qui a dépassé le pouvoir monopoliste de la Compagnie des Indes britannique. Au Japon, les ingénieurs américains aidèrent à assembler les trains et les chemins de fer financés par une banque nationale ainsi que des tarifs protecteurs durant l’ère de la restauration Meiji (à partir de 1868). En Russie, un suiveur du système américain Sergei Witte, révolutionna l’économie russe avec des trains américains qui roulèrent sur la voie trans-sibérienne. Pas même l’empire Ottoman demeura intact à cette inspiration du progrès, alors que la voie de chemin de fer Berlin-Baghdad fut commencée avec l’intention de produire un énorme programme de modernisation en Asie du sud-ouest.

[…]

Se réorganiser ou périr

L’empire britannique savait que l’émergence de ce nouveau paradigme allait rendre à la fois son contrôle maritime du commerce international et son programme international d’usure et de financiarisation obsolètes. Il devenait clair que quelque chose devait changer de manière dramatique, que si l’empire ne pouvait pas s’adapter en réponse à ce nouveau paradigme, alors bientôt, il périrait. La tache de reformater la politique impériale d’une approche “de force matérielle” vers une force de contrôle plus “mentale”, fut donnée à Thomas Huxley et le X Club.

Ce groupe a établi les principes scientifiques guides de l’empire qui seraient bientôt mis en pratique par deux nouveaux think tanks  connus sous les noms de Fabian Society (NdT : qui contrôlera et contrôle toujours la gauche et l’extrême gauche du capital) et le Rhodes Scholar Trust (NdT qui contrôlera et contrôle toujours la droite et l’extrême droite du capital), sociétés que j’ai explicitées dans mon étude en 3 parties ‘Origins of the Deep State in North America’.

Huxley, qui est tristement connu pour avoir été le “bulldog de Darwin” (NdT : et accessoirement le grand-père des deux frères Julian and Aldous Huxley, le premier eugéniste et fondateur de l’UNESCO et du WWF, le second écrivain célèbre, auteur du célèbre roman de science-fiction, quoi que… “Le meilleur des mondes”…) pour avoir promu sans relâche la théorie de Darwin sur la sélection naturelle (une théorie aux mérites scientifiques auxquels Huxley ne croyait même pas…), décida rapidement que le groupe devait établir un magazine périodique pour promouvoir leur propagande

Fondé en 1869, la magazine en question fut appelé “Nature” et le premier numéro contenait des articles écrits par Huxley et quelques autres membres du X Club. Le but profond du Club et du magazine fut expliqué dans un rapport de 2013 intitulé : “‘Hideous Revolution: The X Club’s Malthusian Revolution in Science’, et expliquait que le but ultime était la redéfinition de toutes les branches de la science autour d’une interprétation statistico-empiriste de l’univers qui niait l’existence d’une raison créatrice dans l’humanité ou dans la nature. La science fut dès lors convertie de l’étude sans limite et de la perfectibilité de la vérité en une “science des limites” mathématiquement scellée.

La science des “limites” devint la fondation même d’une science économique oligarchique pour l’élite et devait bien entendu être maintenue cachée des esprits de la population car elle suivait le principe mathématique de Thomas Malthus de croissance de la population. Ce “principe” de Malthus concernant la population supposait que des êtres humains décérébrés et idiots se reproduisaient géométriquement alors que les mannes de la nature elles croissaient arithmétiquement et donc que les effondrements périodiques des populations étaient une loi inévitable de la nature qui pouvaient au mieux être gérée par un ordre religieux de grands prêtres oligarchiques, qui devaient de temps en temps éliminer  certains segments du troupeau de la population en y faisant des coupes franches.

Malthus et les leaders du X Club croyaient que la nature penchaient et soutenaient la classe dirigeante et lui donnait certains outils pour accomplir cette tache importante (nommément la guerre, la famine et la maladie) et Malthus déclara de sang-froid dans son “Essai sur le principe de la population” de 1798 : “Nous devrions faciliter les opérations de la nature en produisant cette mortalité au lieu d’essayer de stupidement l’enrayer. Si nous avons peur de la trop fréquente visite de la famine, nous devons alors encourager les autres formes de destruction que nous demandons à la nature d’utiliser. Dans nos villes nous devrions faire des rues plus étroites, mettre plus de monde dans les maisons et faire la cour à la peste pour son retour…”

Le soutien du X Club à la théorie darwinienne de la sélection naturelle fut moins une décision scientifique en cela et bien plus une décision politique, comme Darwin l’admît plus tard dans son autobiographie, sa propre théorie provenait directement de l’étude de Malthus.

“En octobre 1838, 15 mois après que j’eus commencé mon investigation systématique, Je me suis amusé à lire l’essai de Malthus sur la population et en étant préparé à apprécier la lutte pour l’existence qui se passe partout, d’une longue et continue observation des habitudes des animaux et des plantes, cela me toucha d’un seul coup que sous ces circonstances  des variations favorables tendraient à être préservées et les défavorables seraient détruites. Le résultat serait la formation d’une nouvelle espèce. Finalement, j’avais une théorie sur laquelle travailler.”

En universalisant Malthus à toute la vie sur terre, Le X Club obscurcît alors la différence qualitative entre les humains et les singes, ce qui était un avantage pour un empire que ne pouvait que contrôler des humains lorsqu’ils adoptent la loi de la jungle comme standards de pratique morale et identifier la formation plutôt que quoi que ce soit d’autre de fait moral.

Ce ne fut donc pas un accident si Henry C. Carey cibla le darwinisme, Malthus et le X Club sans relâche dans son  Unity of Law: An Exhibition on the Relations of Physical, Social, Mental and Moral Science (1872). Dans ce livre important, Carey attaqua tous les systèmes fondés sur la relation maître/esclave disant :

“Donc, c’est ça qui a fait monter la doctrine de la surpopulation, qui est simplement celle de l’esclavage, chaos et ruine sociétaire, comme condition ultime de l’humanité ; ce qui arrive aussi en conséquence des lois émanant d’une être tout puissant et sage qui instituerait, s’il le voulait, des lois de vertu qui auraient vu la liberté, l’ordre, la paix et le bonheur, être le lot de l’Homme. […]”

Les approches anti-darwiniennes de l’évolution

Bien qu’on nous dise très souvent de nos jours qu’aucun système alternatif n’existait en dehors de la théorie de l’évolution de Darwin, il s’avère que cela n’est pas vrai lorsqu’on regarde d’un peu plus près l’histoire de la science au XIXe siècle.

Pendant cette période, une révolution scientifique anti-darwinienne bourgeonnait dans les sciences de la vie sous la houlette de figures comme James Dwight Dana, Jean-Baptiste Lamarck, Alexander von Humbolt, Georges Cuvier, Karl-Ernst von Baer et Benjamin Silliman (NdT : nous rajouterions bien évidemment ici Pierre Kropotkine dont les écrits qui devinrent “L’entraide, facteur de l’évolution”, furent initialement publiés en réponse directe aux élucubrations sociales-darwinistes de Thomas Huxley. De fait, Kropotkine fut la Némésis d’Huxley et les deux hommes se livrèrent une féroce bataille dans le champ des sciences de la vie…). Ces scientifiques commencèrent non seulement à questionner la théorie statique de la nature telle que dérivée de la Bible, mais firent de grands pas en comprenant les plus hauts mécanismes causaux définissant le flot de l’évolution.

[…]

Le grand naturaliste et embryologiste Karl Ernst von Baer écrivit dans son “Du but de la Nature” (1876) : (NdR71 : Notez l’insistance sur les mots “harmonie” et “régulation mutuelle” et le sentiment général de complémentarité qui se dégage de cette citation… Nous ne disons pas autre chose : l’union dans la complémentarité de notre diversité, ce qui sera la base de la société des sociétés à venir, la réalisation de notre humanité pleine et ontologique ayant lâché prise de la futilité marchande et du rapport coercitif au pouvoir…)

“Les interconnections réciproques des organismes les uns avec les autres et leur relation aux matériaux universels qui leur offrent les moyens de maintenir la vie, est ce qui a été appelé l’harmonie de la nature, elle est une relation de régulation mutuelle. De la même manière que les tons s’allient pour donner une harmonie lorsqu’ils sont rattachés ensemble en accord avec certaines règles, ainsi peuvent seulement exister dans la nature dans son entité, les processus individuels de cette même entité et ils ne perdureront que s’ils se tiennent en une certaine relation les uns avec les autres. La chance, le hasard est incapable de créer quelque chose de durable, mais est plutôt seulement capable de destruction.”

De l’autre côté, Huxley et les darwinistes firent la promotion de l’opposé, de l’interprétation de l’évolution dans un système pyramidal en commençant avec les imaginaires “mutations aléatoires” dans l’infiniment petit qui supposément s’additionnèrent à la somme collective de toutes les espèces et de la biosphère. Cette biosphère fut donc définie comme étant un peu plus que la somme de ses parties.

L’école impérialiste du X Club de Huxley (NdT : qui trouva son contradicteur le plus efficace en Kropotkine qui rappelons-le écrivit ses essais contradictoires d’Huxley sur l’entraide, facteur de l’évolution, comme antidote ultime à la fange sociale-darwiniste…) niait non seulement l’existence de la créativité depuis cette position métaphysique “plus haute”, mais aussi niait le fait que l’humanité puisse transcrire de manière unique les fruits de ces découvertes créatives en de nouvelles formes de progrès scientifique et technologique qui avait pour effet l’augmentation de la capacité de notre espèce de transcender nos “limites de croissance” (ou comme les néo-malthusiens modernes l’ont étiqueté notre “capacité de portage”)

Le magazine “Nature” perpétue son sombre héritage

Durant tout le XXe siècle, le magazine “Nature” a gagné une sale réputation en tant que défenseur et promoteur des modèles déductifs/inductifs de pensée qui ont détruit les carrières et les vies de beaucoup de scientifiques créatifs.

[NdT : s’ensuit ici l’exemple de l’immunologue Jacques Benveniste (1935-2004) qui fut victime d’une véritable chasse aux sorcières de la part du magazine pendant plus de 15 ans, à lire sur l’article original…]

Le combat d’aujourd’hui pour une science des causes

Que le CoV19 soit d’origine naturelle comme en atteste le magazine “Nature” ou qu’il soit né dans des laboratoires comme le pense le Pr. Luc Montagnier, ce qui est certain est que la science peut être retardée momentanément, mais son flot évolutif ne peut pas être retenu pour toujours.

[…]

Décrivant les révolutions scientifiques à venir notamment en biologie, Montagnier a dit :

“Le jour où nous admettrons que les signaux peuvent avoir des effets tangibles, nous les utiliserons. a partir de ce moment là, nous seront capables de traiter les patients avec des ondes. Ceci est un nouveau domaine de médecine dont bien entendu les gens ont peur, tout spécialement l’industrie pharmaceutique… un jour nous serons capables de traiter les cancers en utilisant des fréquences ondulatoires.”

1902, L’entraide, un facteur de l’évolution, Pierre Kropotkine ( réédition de 1906) (PDF)

L’indispensable de Pierre Kropotkine (PDF)

DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUShttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/05/dossier-coronavirus-cov19-jbl1960-maj-de-mai-2020.pdf

Le Dossier Rockefellerhttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/05/le-dossier-rockefeller-the-rockefellers-files-par-gary-allen-en-1976-traduction-r71-en-2011-pdf-mai-2020.pdf

L’AFFAIRE CoV19-OGM / THE CoV19 CASEhttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/05/laffaire-cov19-ogm.pdf

JAMES C. SCOTT (3 PDFs)

ANTHROPOLOGIE POLITIQUE AVEC PIERRE CLASTRES

Causerie, Conférences & Analyses de Charles Macdonald (PDF)

BIBLIOTHÈQUE PDFs (+ de 180)

JBL1960

Rideau sur le CoronaCircus Planétaire !

Et ce sera fin de partie pour l’oligarchie !

DEVENONS TOUS JOURNALISTES.

Pour comprendre comment Rockefeller créa la médecine moderne et annihila les remèdes naturels et remonter aux origines du CoV19 & de Big Pharma, cette toute nouvelle page de mon blog ► LE DOSSIER ROCKEFELLER ;

En ce 11 mai 2020, au premier jour du déconfinement  et pour s’en sortir définitivement ;

Premier couac du déconfinement ? L’état d’urgence n’a pas été promulgué : La loi d’état d’urgence sanitaire n’a pas été promulguée à temps pour le déconfinement ce lundi et l’exécutif fait dès lors appel «au sens de la responsabilité des Français» pour respecter certaines de ses dispositions, ont annoncé l’Élysée et Matignon dans un communiqué commun, selon l’AFP ► https://fr.sputniknews.com/france/202005111043759187-premier-couac-du-deconfinement-letat-durgence-na-pas-ete-promulgue/ ;

Coronavirus : Être conscient de l’utilisation de la crise sanitaire courante comme d’un outil de la domestication et de la domination… Source ► https://paris-luttes.info/la-crise-sanitaire-comme-outil-de-13882?lang=fr ;

Le Coronacircus continue ! Par Claude Janvier – Source ► https://lesmoutonsenrages.fr/2020/05/11/le-coronacircus-continue/

Terminus pour la démocratie. « Blocus, punus, prunus » (1) . Telle est la devise du flicus politicus en cas de non-respect des ordres de l’empereur Macron 1er.

Lundi 11 mai, déconfinement. Cette date restera dans les annales de la supercherie et de la restriction des libertés. Tout le circus politico-médiatique vous laisse croire que, enfin, vous allez pouvoir retrouver les joies de la liberté. Je vous laisse juge :

Inspection rapide des nouvelles règles : (2)
– Régions en zone rouge : collèges et parcs resteront fermés. L’accès aux transports en commun sera « réservé aux heures de pointe aux personnes détenant une attestation de leur employeur ou ayant un motif impérieux pour se déplacer ». – raison de santé, convocation de justice, accompagnement des enfants-

Ausweis, arbeit, schnell !

– Déplacement dans un rayon de 100 km à vol d’oiseau autour de son domicile. Encore une idée lumineuse à Castaner. Mais comment le flicus politicus va-t-il mesurer les 100 km à vol d’oiseau ? Mais avec Google Maps, bien sûr. Le circus flicus politicus sera aussi connecticus. Malheur à ceux qui ne sont pas équipés d’un mobile ou d’un ordinateur, car si la mesure Google donne 101 km, ce sera la prune.

À l’intérieur de votre département, la règle des 100 km ne s’applique pas. Grand gagnant : les Girondins. Grand perdant : les Terrifortains – habitants du Territoire de Belfort –

Comme les radiations de Tchernobyl, la propagation du virus doit s’arrêter à 100 km à vol d’oiseau. À 101 km, paf, contaminé et verbalisé. Ce sera le boulot du cruchot. Attention aux abords des plages. Ayez toujours sur vous une facture ou un chéquier prouvant où vous habitez.

Ausweis, arbeit, schnell !

– Vous voulez vous marier ? Excellente idée et félicitations. Profitez-en, car la sauterie sera limitée à 10 personnes. Budget économique, ambiance restrictive.

– Vous enterrez le grand-père ? Hommage restreint. 20 personnes seulement. Mal aimé, bonne pioche. Respecté par beaucoup, mauvais timing.

– En EHPAD, rien de changé. Retranchés dans leurs blockhaus, les seniors meurent doucement. Les visites seront organisées avec la plus prudence.

– Les plages. « Il sentait bon le sable chaud, mon légionnaire » chantait Edith Piaf… Sentir le sable chaud n’est pas pour demain. Castaner, le politicien délétère, a décidé que la règle générale, c’est la fermeture. Au cas où nous contaminerions les poissons et les coquillages…

Ausweis, arbeit, schnell.

– Bars, restaurants, cinémas, hôtels, grands musées, plages, théâtres, salles de concert, fermés. Décision le 2 juin.

En attendant, encore et toujours, Ausweis, arbeit, schnell.

Tracking, bracelet électronique connecté (3), application Stop Covid (4) , médecins obligés de vous ficher si vous êtes testés positifs – contact Covid – (5), tout ça sent très mauvais. (6)

Ausweis, arbeit, schnell. Et de temps en temps, une « petite » guerre, histoire de diminuer la population. Bienvenu dans Hunger Games, histoire prémonitoire de notre lendemain.

Il est encore temps de dire non. Mais attention, ça devient vraiment urgent.

Claude Janvier

(1) Punus = puni. Prunus = prune. Argot d’amende.
(2) https://urlz.fr/cDay
(3) https://urlz.fr/cDaA
(4) https://urlz.fr/cDaD
(5) https://urlz.fr/cDaE
(6) https://urlz.fr/cDaG

Aussi arrêtons de consentir et pour leur dire non, d’autres preuves de la manipulation à l’échelle planétaire, même si je fais un focus sur la France ;

Révélations Choc ! Docteurs Delépine Nicole & Gérard vidéo, Source Silvano Trotta

Déconfinement – Enfants – Écoles – Point de la Pandémie – Traitements – EHPAD – Cancers – Paralysés -Raoult. Un large tour d’horizon avec deux médecins réputés, cancéroloques, chirurgien et pédiatre. Et des révélations incroyables !

Coronavirus : le cabinet privé qui pilote la stratégie de dépistage de la France : Selon les informations de Marianne, pour piloter la stratégie de la France dans le dépistage du coronavirus, le ministère de la Santé a missionné un cabinet privé, la filiale française de l’Américain Bain & Company. Trois visioconférences animées par Bain ont déjà eu lieu, depuis le 5 avril ► https://www.marianne.net/politique/coronavirus-le-cabinet-prive-qui-pilote-la-strategie-de-depistage-de-la-france ;

Si les activités de Bain sont, on va dire « classiques » dans le monde du privé, on n’arrive pas à comprendre comment le Ministère de la Santé a décidé que la France était un pays du Tiers-Monde, n’ayant pas assez de diplômés, au point de confier le programme de déconfinement des Français à Bain & Company. Sans même parler du fait que, historiquement, la société a clairement des attaches claires avec le Mossad israelien ► https://www.jovanovic.com/blog.htm

L’ESCROQUERIE DU CONFINEMENT ENFIN RÉVÉLÉE PAR LES MODÈLES MATHÉMATIQUES BIDONS DU PR FERGUSON : du 11 au 15 mai 2020 : Vous ne le saviez pas, mais la décision du gouvernement français, anglais, italien, espagnol, américain, etc., reposait sur le modèle mathématique de dispersion du virus dans la population d’un professeur anglais, Neil Ferguson, de l’Imperial College de Londres ► https://www.jovanovic.com/blog.htm

Et en même temps ; Attention aux informations fallacieuses d’un texte conspirationniste circulant sur les réseaux sociaux. Un texte conspirationniste circule depuis vendredi 8 mai sur les réseaux sociaux et affirme que le Covid-19 n’est pas «le nom du virus, mais celui du plan international d’asservissement et de réduction des populations». Attention ! Il contient de nombreuses infox ► https://fr.sputniknews.com/france/202005111043759491-attention-aux-informations-fallacieuses-dun-texte-conspirationniste-circulant-sur-les-reseaux/ ;

Parce que c’était ça, le PROJEEEEEEEET !

Auquel il nous suffit de dire… NON !

Pour vous permettre de vous faire votre propre opinion, je vous propose ces quelques lectures complémentaires au format PDF car, pour le moins, il est encore temps de prendre conscience de l’utilisation de la crise sanitaire courante par nos gouvernements comme d’un outil de notre domestication et de notre domination ;

Expérience d’ingénierie sociale planétaire en cours au Coronavirus, SRAS-COV-2 ou CoV19https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/04/dossier-special-cov19-de-jbl1960-avril-2020.pdf ;

Université de Caroline du Nord : preuve documentaire de la fabrication du CoV19 depuis 2003 – Article scientifique, en anglais, source Veterans Today – Traduction partielle par Résistance 71 et en analyse dans ce billet La meilleure défense, c’est l’attaque ; titre en français « Reprogrammer le circuit de transcription du coronavirus du Syndrome Respiratoire Aigu Sévère, l’ingénierie d’un génome de recombinaison résistant » ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/04/sars-cov_ucn.pdf ;

C/le labo de Wuhan : le PDF du discours officiel prononcé le 25 février 2017 par le Premier Ministre de l’époque, Bernard Cazeneuve, à la cérémonie d’accréditation du laboratoire de haute sécurité biologique P4 – Wuhan (Chine) : « La France est fière et heureuse d’avoir contribué à la construction du premier laboratoire de haute sécurité biologique P4 en Chine. Conçu par des experts français, puis mis en chantier à WUHAN en 2011, cet outil de pointe constitue un élément central de la réalisation de l’accord intergouvernemental de 2004 sur la coopération franco-chinoise en matière de prévention et de lutte contre les maladies infectieuses émergentes. »

Stats officielles du gouvernement italien du 24/03/2020 ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/03/italy_report-covid-2019_24_marzo_eng.pdf ;

Tout est consultable librement et gratuitement dans cette page DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS ;

Et dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF (près de 200) ;

Pour nous donner les moyens de débrancher Macron, le cyborg, et son monde sans arme ni haine ni violence. Non pour le remplacer par quelqu’un ou quelqu’une qui aurait, semble-t-il, un visage plus humain. Mais tout simplement, pour reprendre les commandes du bateau ivre, et aller dans la direction que nous choisirons collectivement.

Aujourd’hui peut être le premier jour du reste de notre vie…

C’est à nous de décider de ce que nous pourrions en faire au lieu de toujours subir !

JBL1960

Virus de la peur ou peur du virus ? (Vidéo, PDF & analyse)

Toujours les 2 mon capitaine !

À relier à ce billet de première partie ► Peur du virus ou virus de la peur ? (Vidéo, PDF, liens et analyse)

Et encore merci à fraxi sur Les Moutons Enragés dans la rubrique ; Vos infos, news (et autres) du 3 mai 2020 qui nous refile l’info !

Thana TVVidéo mise en ligne le dimanche 3 mai 2020

Interview mené par Pierre Barnérias – Producteur & Réalisateur de Thanatos

Alexandra nous explique comment lutter contre le Covid-19 dans cette seconde vidéo

Alexandra fait bien plus que cela, dans cette partie 2, car elle explique clairement pourquoi il faut refuser d’appliquer la distanciation à l’Autre, car les conséquences psychiques et psychologiques qu’elles ne manqueront pas d’entrainer seront pires que le virus lui-même !

Elle explique pourquoi il faut sortir du TOUT VACCIN, qui est inefficient avec ce type de virus comme ils le savent d’expérience. Et elle explique pourquoi les choix politiques qui ont été faits, en France, notamment, avec un confinement total sont de mauvais choix, là encore aux conséquences multiples qui commencent à déferler : vague de suicides, aggravation des pathologies existantes (arrêt des soins) et donc surmortalité en chaine…

Et elle explique le rapport entre la dangerosité de la 5G (émission d’ondes ‘micros et radios’) et les pathologies connues, elle démontre que les risques sont connus du fait de très nombreuses études, recherches, publications, sur le sujet, in vitro mais également in vivo. Et que les politiques doivent sortir du solutionnisme technologique comme quand Macron, le cyborg, et son monde veulent faire de la France une Start-Up Nation !

Cela entre encore parfaitement en résonance, avec mon « DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS POUR DIRE NON à la DICTATURE TECHONOTRONIQUE EN MARCHE » Coronavirus – Aucun vaccin n’est nécessaire pour guérir à la page 76, ou DICTATURE TECHNOTRONIQUE EN MARCHE ! page 89.

Mais plus encore avec mon tout dernier PDF REFUSONS LE TRAQUAGE PAR LINKY & Cie par JBL1960, mai 2020, car tandis qu’on nous impose un confinement strict, nous interdisant de sortir dehors, d’accéder aux plages, aux espaces verts, sous peine d’amande et de respecter les gestes barrières, dont la distanciation sociale, ENEDIS, continue le déploiement de son compteur communicant Linky et que cela vous plaise ou non !

Cliquer pour accéder à refusons-le-traquage-par-linky-cie-par-jbl1960-mai-2020.pdf

À RETROUVER DANS MON DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS & MA BIBLIOTHÈQUE PDF

Conversation du Lundi 10 février avec Jean-Jacques Crèvecœur (VIDÉO) – Lundi 16 mars 2020 ; Analyses

Ne comptez pas sur les Sénateurs et Tratrices qui examinent le projet de loi prolongeant l’état d’urgence sanitaire proposé par Édouard Philippe, Premier Ministre du Gouvernement Macron ► https://www.lefigaro.fr/politique/le-projet-de-loi-prolongeant-l-etat-d-urgence-sanitaire-aux-mains-du-senat-tres-critique-20200504 pour débrancher Macron…

Si vous ne voulez pas que demain nous soyons TOUS TRACKÉS ;

Mettons fin, nous-mêmes à la traque…

JBL1960

Peur du virus ou virus de la peur ? (Vidéo, PDF, liens et analyse)

Les 2 mon capitaine !

TOUT CE QUE VOUS NE DEVEZ SURTOUT PAS SAVOIR SUR LE CoV19 !

À relier à mon billet d’hier ► Il est encore temps de refuser « leur nouvelle normalité » de distanciation sociale ! et plus que jamais, vu ce que Macron le cyborg et son monde nous préparent ► Pour un AutreFutur : Débranchons Macron le cyborg et son monde…

En consultation libre, mon DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS 

Je vous propose de visionner la première partie de la vidéo d’une généticienne française de renommée mondiale qui explique de manière simple et compréhensible par toutes et tous, tout ce qu’il faut savoir sur le CoV19 que vous n’entendrez ni ne verrez jamais dans les Merdias conventionnels audiovisuels de France et de Navarre.

Merci à fraxi sur Les Moutons Enragés dans la rubrique ; Vos infos, news (et autres) du 2 mai 2020 pour nous avoir tirés l’œil dessus !

Sus au coronavirus et Mort-aux-crons !

Alexandra Henrion-Caude, est une généticienne de renommée mondiale, ancienne directrice de recherche à l’Inserm à l’Hôpital Necker. Elle nous explique tout ce qu’elle sait sur la pandémie.

Thana TVVidéo (14 MN) mise en ligne le 1er mai 2020

Interview mené par Pierre Barnérias – Producteur & Réalisateur de Thanatos

La partie II est prévue demain, dimanche 3 mai 2020 sur la chaine https://vimeo.com/ondemand/thanatoslultimepassage

Cela entre parfaitement en résonance avec ma publication du 9 avril 2020 ► TOUT CE QUE VOUS NE DEVEZ SURTOUT PAS SAVOIR SUR LE CoV19 ! à la page 56 ► 58 de mon tout dernier PDF « DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS POUR DIRE NON à la DICTATURE TECHONOTRONIQUE EN MARCHE »

Cliquer pour accéder à dossier-special-cov19-de-jbl1960-avril-2020.pdf

Une preuve supplémentaire, s’il en était encore besoin, que ce système « étatico-capitalisto-néocon » n’est pas réformable, ne l’a jamais été et ne le sera jamais. Mais qu’il est encore temps de faire collectivement les choix qui s’imposent d’eux-mêmes pour porter un coup d’arrêt net et définitif à la dictature technotronique qu’une mini-élite tente d’imposer à toute l’Humanité en maniant la nouvelle stratégie du choc au coronavirus ou CoV19 ;

Nous pouvons encore refuser cette nouvelle normalité qu’est la distanciation sociale et la peur de l’Autre parce qu’il serait séropoCOVID.  Et l’autre normalité qui devra être : Tracker/Dépister/Traiter comme nous le martèle la Bureaucratie Noire et tous les Merdias-aux-ordres et gageons que vous n’aurez pas d’autre choix que d’accepter le passeport santé biométrique, puis la vaccination sinon à être isolé/exclu de la société sur le modèle du crédit social chinois

Sinon ?

Prolongation de l’état d’urgence sanitaire (jusqu’au 24 juillet 2020) : le plan du gouvernement présenté ce samedi, ce que l’on sait : Deux mois de plus. C’est la durée supplémentaire de l’état d’urgence sanitaire lié au Covid-19 que le gouvernement doit annoncer ce samedi. L’exécutif a rendez-vous ce samedi en conseil des ministres pour dévoiler son plan pour permettre, au-delà du 24 mai, de prolonger l’état d’urgence sanitaire. Et l’enjeu est de taille. Dans le texte, le gouvernement doit préciser les modalités du confinement, l’isolement des plus âgés, la réouverture des écoles, la vente des masques etc. Le projet de loi présenté ce samedi ne sera examiné au Sénat que lundi puis soumis à l’Assemblée nationale. Son adoption définitive pourrait intervenir la semaine prochaine.

Déplacements, brigades, isolement…

Selon des informations de BFMTV, le texte qui sera dévoilé n’impose pas un isolement aux personnes les plus vulnérables après le 11 mai. Un temps envisagée, cette mesure avait finalement été écartée par Emmanuel Macron puis Édouard Philippe. Mais en amendant le texte, les parlementaires peuvent très bien rajouter ce dispositif. Toutes les personnes arrivant sur le territoire à partir du 11 mai, qu’elles soient Françaises, européenne ou étrangère, devront rester à l’isolement. Si elles refusent, le projet de loi prévoit de les renvoyer chez elles.

Le texte devra par ailleurs clarifier la ligne de conduite en matière de déplacements. Alors que l’exécutif n’envisageait d’abord pas un déconfinement par territoire, c’est pourtant bien ce qu’Édouard Philippe a présenté ce mardi. Et alors qu’Emmanuel Macron avait annoncé qu’il n’y aurait pas de « difficulté » pour circuler entre régions, c’est pourtant le cas puisque le gouvernement impose un rayon de 100km autour de chez soi à ne pas dépasser. Pourra-t-on pour autant passer d’un département vert à un rouge et vice-versa ? Le texte devra donner les détails de l’application de cette mesure. Enfin, l’exécutif est aussi attendu sur la question des brigades de territoire qui doivent retracer les chaînes de contamination en remontant jusqu’au cas contact. Les médecins ont dénoncé la violation du secret médical. Dans son projet de loi, le gouvernement devra indiquer comment ces brigades, des enquêteurs de la Caisse nationale de l’assurance maladie, vont opérer. Source ► https://www.ladepeche.fr/2020/05/02/prolongation-de-letat-durgence-sanitaire-le-plan-du-gouvernement-devoile-ce-samedi-ce-que-lon-sait,8871023.php

2 MOIS DE PLUS !…

Lorsqu’on sait que le confinement des Natifs de l’île de la Grande Tortue dure depuis 528 ans, il y a de quoi ne pas laisser faire sans rien dire !

Et voilà le travail ► https://fr.sputniknews.com/france/202005021043704519-letat-durgence-sanitaire-prolonge-jusquau-24-juillet-annonce-veran/

Car après la TRACKE qui nous sera faite par les Brigades de la Nouvelle Inquisition puisque nous sommes sous Loi Martiale Médicale, dont on ne sortira plus, comme les USA ne sont jamais sortis du PATRIOTACT voté au lendemain des attaques coordonnées du 11 septembre 2001, voilà de quoi leur monde d’Après-CoV19 sera fait ;

Covid-19 : comment vont fonctionner « les brigades de cas contacts » ► https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/covid-19-comment-vont-fonctionner-les-brigades-de-contact-en-occitanie-1588188685 (quelques extraits ci-dessous) ;

derrière ce terme barbare de « brigades de cas contacts », il y a avant tout un dispositif que réclamait les généralistes depuis un moment : à savoir les mettre en première ligne / « les médecins généralistes sont les premiers acteurs. Ils vont identifier les cas et faire la recherche des cas contacts. Puis ils les signalent à l’Assurance maladie. Et c’est une excellente nouvelle car enfin on comprend qu’on a une mine d’or avec ce maillage de médecins généralistes et on va être au plus proche de la population. » / notre médecin de famille devra détecter les malades et identifier les personnes que ce patient a croisées. Les généralistes seront rémunérés pour ces « enquêtes » mais le montant n’est pas encore fixé / la CPAM prendra le relais au niveau départemental / « le médecin généraliste va remplir les noms et coordonnées dans une application dédiée qui va s’appeler ‘contact Covid’ et cela remontera dans notre système d’information. Et là nous aurons des gens qui vont appeler ces cas contacts pour casser la chaîne de contamination. » / aux personnes à l’autre bout du fil qui auront croisé le malade ? Et bien a priori de rester confiné pendant 14 jours et d’aller se faire tester / Et le secret médical ? / Oui le généraliste se transforme en enquêteur, mais la plupart du temps il y a une confiance dans le médecin traitant qui expliquera les choses. C’est un travail de conviction en sachant qu’il s’agit de protéger les autres. Mais si quelqu’un ne veut pas parler de ses contacts, on y pourra rien, on n’est pas en Chine, mais j’espère qu’on a une population responsable qui sait qu’elle met en danger d’éventuelles autres personnes qui peuvent mourir en réanimation si on ne donne pas certaines informations… »

https://www.liberation.fr/france/2020/05/01/deconfinement-des-brigades-sanitaires-sur-le-pied-de-guerre_1787107

On apprend aujourd’hui que les médecins généralistes seront rémunérés à chaque dénonciation/déclaration de cas suspect, 2 à 4 € savent pas encore au gouvernement-qui-ment et que ça ne leur plait pas du tout de la façon dont tout cela a été pensé, organisé…

https://www.fmfpro.org/tracking-tous-les-medecins-ne-sont-pas-du-meme-avis.html

Et d’ailleurs ► https://fr.sputniknews.com/france/202005011043700525-didier-raoult-remet-en-cause-le-rechauffement-climatique/

N’est-il pas temps de leur dire NON ?

Si, parce que pendant ce temps-là, les affaires continuent, Business Is Business ► https://www.marianne.net/economie/et-pendant-ce-temps-l-union-europeenne-conclut-un-accord-de-libre-echange-avec-le-mexique

Preuve supplémentaire que tout est fait pour entretenir et propager la peur du virus de la peur…

JBL1960

Pour un AutreFutur : Débranchons Macron le cyborg et son monde…

Rejoindre les CYBORGS ou être et incarner la RÉSISTANCE ?

Se soumettre à la dictature technotronique et à ses nouvelles normes comme la distanciation sociale et ses nouvelles règles ; nous Traquer/Isoler/Traiter non plus nous, les dissidents, mais les « infectés » au CoV19, les nouveaux séropos ?

Ou nous débrancher de la Matrix, en débranchant Macron et son monde pour enclencher un nouveau paradigme où nul ne sera le « Chef » car ce sera l’affaire de toutes et de tous ?

À terme, nous aurons le choix entre ces deux réalités possibles, une seule mène à l’universalité de notre être, saurez-vous deviner laquelle ? Crise coronavirus… Se morfondre ou se réjouir ?… (Résistance 71 ) : Le coronavirus mène la charge pour la société des sociétés et en analyse dans mon blog, dans : MACRONAVIROSESHOW du 13 avril 2020 à 20:02…

DICTATURE TECHNOTRONIQUE EN MARCHE !

“Vous voulez savoir ce que sera le monde de demain ?… Imaginez une botte écrasant un visage humain… pour toujours.”
~ George Orwell ~

Résistance 71 porte à notre connaissance ce très beau texte de Bernard Gilles du 21 avril 2020 sur (et pour un) autrefutur et intitulé Macron le cyborg qui fait parfaitement écho au texte pages 47 à 52 de mon tout dernier PDF « DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS POUR DIRE NON à la DICTATURE TECHONOTRONIQUE EN MARCHE » :  » Reset  » – Ou le coup de grâce de la Couronne à l’Humanité ? de Société anonyme de mars 2020 ;

Cliquer pour accéder à dossier-special-cov19-de-jbl1960-avril-2020.pdf

Macron le cyborg

La face cachée du Président Macron ;o) - L'atelier - Actualités ...

Autre Futur21 avril 2020 – URL de l’article original : https://www.autrefutur.net/Macron-le-cyborg

Après l’allocution d’Emmanuel Macron, au soir du 13 avril 2020, les commentateurs ont été nombreux à souligner, à juste titre, les incohérences, les approximations, les propositions inacceptables et même la feinte « humilité » (le terme est revenu plusieurs fois) que lui auront fortement suggéré ses conseillers en communication. J’aimerais, moi, partir d’un autre bord.

Ce qui m’a frappé en le regardant et en l’écoutant, c’était le total manque d’humanité du personnage. Un regard vide, une langue et un visage de bois. Ses mots défilaient sans que l’on puisse le moins du monde y croire. Mais y croyait-il lui-même ? Entre robot et mannequin de cire, il débitait son laïus d’une voix monocorde sans qu’aucune inflexion ne parvienne à l’animer. Nulle chair n’habitant ses mots vides, même sa fonction présidentielle était alors désincarnée.

D’autres présidents de la République ne furent certainement pas plus admirables : Le général de Gaulle faisait preuve d’un orgueil et d’une vanité qui ont fait les beaux jours du Canard enchaîné ; François Mitterrand s’est montré d’une fourberie peu commune en pratiquant une politique néo-libérale en contradiction flagrante avec le programme sur lequel il avait été élu ; l’arrivisme, la bêtise et la vulgarité de Nicolas Sarkozy en firent le digne pendant français de l’inqualifiable Berlusconi, etc. Mais enfin, orgueil, vanité, fourberie, bêtise et vulgarité sont des défauts fort répandus et finalement très humains.

Rien de tel avec Emmanuel Macron. Chez lui, on chercherait en vain un défaut majeur et particulier. Le personnage est pure fonction, comme on dit « fonction » en langage informatique. En l’écoutant, on retrouve ces voix synthétiques : « Si votre appel concerne un dossier en cours, tapez un. S’il s’agit d’une première demande, tapez deux. Pour toute autre question, tapez trois. »

Il faut bien se rendre à l’évidence : Macron, qui vénère la « start-up nation », est un cyborg, exerçant une fonction managériale au sein d’un quantum de capital, ce capital que Marx qualifiait en son temps de sujet automate. Il faut cesser de croire que le capitalisme et ses ravages proviennent de la seule cupidité (indéniable par ailleurs) des patrons et des grands de ce monde, majordomes et intendants d’un rapport social qui les domine également. Ces gens-là ne ravagent pas la planète et n’asservissent pas les populations par pur esprit de lucre ou par goût de la domination. Ils les gèrent et les administrent via « une machine folle » qui s’est autonomisée et dont le seul carburant est l’accroissement illimité de la valeur. La valeur se « valorise » et ce, même lorsque que celle-ci a perdu toute substance et ne se nourrit plus, fictivement, que d’une anticipation financière de profits qui ne viendront jamais.

Les autres sphères de la vie, la politique, la santé, l’art, l’éducation, etc., ne se réduisent pas « en dernière instance » à « l’infrastructure économique » comme le proclame encore parfois un marxisme de charbonnier qui a tout de la foi des simples. Ce qui est vrai, en revanche, c’est que ces différentes sphères, chacune à leur façon, contribuent à la reproduction de la totalité sociale capitaliste. Dans cette optique, il existe une relation exclusive entre l’État (la politique) et l’économie où il peut arriver que l’État dicte sa loi à l’économie ou que ce soit l’inverse. Mais dans chaque occurrence, c’est la reproduction du sujet automate qui apparaît comme la cause efficiente.

Macron le cyborg incarne à merveille cette dualité fonctionnelle. Il y a quelques mois à peine, il proclamait dans la moindre de ses phrases le primat de l’économie, le culte de la croissance, le mépris pour « ceux qui ne sont rien. » Aujourd’hui que le virus grippe un peu plus la machinerie capitaliste, il ne craint pas d’affirmer, comme n’importe quel militant gauchiste, que la santé doit échapper aux lois du marché.

Le sujet automate a simplement appuyé sur une nouvelle touche et la voix synthétique, a retenti.

Débranchons Macron et son monde.

Image du Jour | Mèmes drôles, Images

Et pour étayer cette idée que le changement de paradigme est une action révolutionnaire commune qui ne nécessite aucun leader, aucun chef, surtout pas un cyborg mais pas pour le remplacer par un ou une autre qui aurait un visage plus humain.

Et comprendre que NOUS sommes le CHANGEMENT, à même de l’incarner dans cet ICI et ce MAINTENANT car c’est l’affaire de toutes et de tous. Aussi, je vous propose la (re)lecture du texte de Gustavo Esteva Temps de Révolution : Source du texte original : 
La Jornada, Mexico, 
1er avril 2013, traduit par El Viejo pour La Voie du Jaguar VIA R71 et que j’ai publié, en première analyse dans ce billet en août 2016 ► Nul ne sera « Chef » de ce Changement qui vient

Temps de révolution

Le changement révolutionnaire n’arrive pas comme un moment cataclysmique, mais comme une succession interminable de surprises, qui se meuvent en zigzag vers une société plus décente, disait Howard Zinn peu avant de mourir.

Cela a toujours été ainsi. Des révolutionnaires triomphants transforment souvent des épisodes du moment où ils ont joué un rôle crucial en symboles du processus, parfois avec de mauvaises intentions. Mais la révolution française n’a pas été la prise de la Bastille, ni la soviétique la prise du palais d’Hiver. Les faits que l’on commémore tous les 20 novembre [1] signifient bien peu par rapport à la révolution mexicaine. Ils ne l’ont pas définie. Ce n’est même pas là qu’elle a commencé.

Les révolutions du XXe siècle ont bien montré que les dirigeants d’une geste révolutionnaire ou ceux qui s’installent au régime de pouvoir créé par une révolution peuvent avoir des effets néfastes, souvent contre-révolutionnaires. Il y a peu de cas où ils peuvent contribuer à réaliser ou approfondir la révolution à laquelle ils prennent part.

Les révolutions, toutes les révolutions, sont l’affaire des gens, des hommes et des femmes ordinaires.

Il y a une quinzaine d’années, le 3 août 1999, le sous-commandant Marcos a signalé : « Nous sommes des femmes et des hommes, des enfants et des vieillards assez ordinaires, c’est-à-dire rebelles, pas d’accord, mal à l’aise, rêveurs. » Comme l’a observé Holloway, il y a là une bombe théorique. Non seulement cela laisse derrière le canon léniniste. Cela exige que nous voyions d’une autre manière les gens ordinaires, tous les gens ordinaires, qui peuvent être sur le point d’éclater, d’exprimer passionnément leur rébellion. Cela exige que nous apprenions à apprendre d’eux. Par exemple des gens ordinaires qui ont inventé et réalisent le zapatisme.

Il semble que soit en marche une insurrection. Il faut insister : une insurrection des gens ordinaires. Ce n’est pas un coup de main, un épisode belliqueux circonstanciel. Parfois les gens ordinaires se voient obligés à faire un coup de main, et ils le font. Mais ce n’est pas cela qui définit un changement révolutionnaire ni ce qui est en train de se passer à présent.

L’insurrection en cours ne cherche pas de soudains déplacements du pouvoir ou des politiques, entre autres choses parce que les gens ordinaires ont appris à se méfier profondément de ce qui se passe là-haut. Ils savent que les changements de personnes dans les structures du pouvoir ont un caractère illusoire et temporaire. Le changement des dirigeants ou des politiques n’altère pas le caractère du régime oppresseur. En général, il cherche seulement à faire face à des besoins circonstanciels ou à des recompositions de forces… pour assurer la continuité du régime.

Au lieu de soudains déplacements de pouvoir ou de politiques, l’insurrection en cours suppose un changement d’attitude qui revendique le sens de la proportion. Il faut, comme l’a dit James Scott [2], cesser de penser en tant qu’État, comme si nous étions là-haut et que depuis les hauteurs du pouvoir nous nous proposions d’arranger le monde. Ainsi qu’il le dit, tous ces efforts pour améliorer la condition humaine d’en haut ont échoué. Il est temps de les abandonner.

L’insurrection revendique aussi le bon sens. Il n’a pas son siège dans la glande pinéale, ainsi que le pensait Descartes, et celui qu’imaginaient les Grecs est trop abstrait. Le bon sens, c’est celui qu’on a dans la communauté. Et c’est la première chose qu’on peut apprendre des gens ordinaires, qu’en général il ne peut survivre sans communauté et qu’il tend à penser à partir de là où il se trouve, avec les pieds par terre, en reconnaissant ce qu’ils sont : de simples mortels.

De là, d’en bas, à ras de terre, on ne conçoit pas seulement les changements révolutionnaires. On les réalise. Des changements qui sont, comme l’enseignait Illich [3], des actes qui transgressent les frontières culturelles et ouvrent un nouveau chemin, des actes qui établissent irrévocablement une possibilité nouvelle et significative. Ce sont des actes qui offrent la preuve inattendue d’un nouveau fait social. Ce fait aurait pu être imaginé ou planifié. Quelqu’un aurait pu l’anticiper. Mais il n’y a que quand il se réalise qu’il est démontré qu’il était possible.

Et c’est cela, assurément que nous pouvons aller apprendre au Chiapas, de ces hommes et femmes, enfants et vieillards, gens ordinaires, gens rebelles, pas d’accord, mal à l’aise, rêveurs. Des gens qui se sont mis à rêver, qui ont vaillamment exprimé leur rébellion, leur désaccord, et qui ne cessent de mettre tout le monde mal à l’aise. Ceux d’en haut, cela va de soi. Mais aussi ceux d’à côté, comme ceux dont les rêves sont devenus cauchemars dans la boue des urnes, ou ceux qui sont convaincus de posséder la vérité révolutionnaire et se sentent le droit de diriger le changement.

C’est vrai qu’ils sont gênantes et gênants, extrêmement gênants. Ils chamboulent tout, pas une marionnette n’en sort indemne. Pouvons-nous les écouter avec l’esprit et le cœur ouverts ? Pouvons-nous, plus encore, faire ce que nous avons à faire, chacun, dans son petit coin, dans sa géographie, dans son temps et sa condition, sans prétention au grandiose ?

Gustavo Esteva

Il ne faut pas former une masse. Il faut former un ensemble ...

Puisqu’il est devenu évident qu’il ne sert à rien de réfléchir sans jamais passer à l’action, comme une action sans réflexion ne nous mènera nulle part.

Je vous laisse des lectures complémentaires, au format PDF, à ces deux textes pour transformer notre réalité de manière coordonnée et réfléchie et ainsi être en capacité d’agir pour débrancher Macron et son monde, parce que ça urge un chouïa quand même, non ?

Résistance politique avec Ricardo Flores Magon (1874 – 1922) ; Journaliste, anarchiste et révolutionnaire mexicain ;

Rudolph Rocker : Anarchisme & Organisation, 1919 ;

Extraits Choisis Anarchistes d’Errico Malatesta, juin 2017 + ADDENDUM VERS L’ANARCHIE, pages 56 à 63, juin 2019 ;

La Pédagogie des Opprimés de Paulo Freire, 1970 ;

Chiapas, feu et parole d’un peuple qui dirige et d’un gouvernement qui obéit ;

APPEL À LA VIE CONTRE LA TYRANNIE ÉTATIQUE & MARCHANDE de Raoul Vaneigem, Publié aux Éditions Libertalia en 2019

L’ESSENTIEL DE RÉSISTANCE71 DE 2010 à MARS 2020 ;

Le règne de la minorité : Pourquoi 10% est tout ce dont vous avez besoin, de Matthew Philips, 2011 ;

Et je vous laisse farfouiller dans ma petite BIBLIOTHÈQUE de PDFs (+ de 180) librement et gratuitement, mon plaisir sera que vous y découvriez une petite pépite à lire et qu’elle trouve son chemin… Puisqu'on récolte ce qu'on sème, plantons-nous - Atmosphère Citation

Bonne lecture à vous toutes et tous et n’oublions jamais que nous ne sommes que de passage, aussi, sur ce temps de passage, rien ne nous empêche de semer des fleurs et les graines du futur…

JBL1960

Alors ? Prêt-e-s pour le Grand « Reset » ?

Ou alors prêt-e-s pour enfin trouver la force de leur dire NON ? STOP ! ÇA SUFFIT !

Source de l’image ► Olivier Demeulenaere

À relier absolument à mon billet d’hier ► À QUI PROFITE LA PSYCHOSE À LA CORONAVIROSE ?… & à mon dossier spécial CORONAVIRUS/CoV19

C’est pourquoi : ON NE VOUS CROIT PAS/PLUS ! On sait que tous vos chiffres sont faux et que votre seul et unique objectif c’est la vaccination obligatoire et le passeport (santé) biométrique qui est la clé pour nous refermer la grille de contrôle planétaire du Nouvel Ordre Mondial sur la tronche !

NON au N.O.M. – Mille fois noms de nom…

PNG

Le CoV19 la parfaite couverture pour l’imposition d’un passeport biométrique obligatoire

Kurt Nimmo9 avril 2020 – URL de l’article source en anglais ► https://www.globalresearch.ca/covid-19-perfect-cover-for-mandatory-biometric-id/5709146

Traduit de l’anglais par Résistance 71, dans : Coronavirus et dictature technotronique… La parfaite couverture pour l’imposition d’un passeport biométrique, clef de la grille de contrôle du Nouvel Ordre Mondial

Maintenant que l’État et ses médias ont faussement caractérisé le coronavirus comme une pandémie se rapprochant de celle de la grippe de 1918 (faussement appelée “grippe espagnole”), il est temps pour l’élite mondialiste et ses technocrates à la botte non seulement de faire passer en force un très lucratif vaccin (pour Big Pharma) sur le monde mais aussi une ère de contrôle biométrique au moyen d’un passeport santé.

L’agence Reuter rapporte “Alors que les pays commencent à lever le confinement au coronavirus, l’identification biométrique peut aider à vérifier ceux qui ont déjà été infectés et s’assurer que ceux encore vulnérables soient vaccinés lorsque le vaccin sera disponible, ont dit des experts en santé et en technologie”.

Un système d’identification biométrique peut archiver les gens infectés et ceux devant acquérir le vaccin, a dit Larry Dohrs, patron pour l’Asie du Sud-Est de iRespond, une association à but non lucratif de Seattle qui a lancé sa technologie le mois dernier.

Le prétexte de tout ceci, comme ce fut le cas pour les dévastations de la Libye, de la Syrie et de l’Irak, est “l’humanitarisme” d’après iRespond et Simprints , une ONG britannique associée à la Johns Hopkins University’s Global mHealth Initiative, cette dernière étant connectée avec l’armée américaine et ses scenarios de pandémies “Dark Winter” et “Event 201” (voir Whitney Webb : All Roads Lead to Dark Winter).

Une surveillance totale demande une gestion 24/7 des individus, spécifiquement ceux inclus dans la base de données mère des activistes et des ennemis politiques de l’État et la technologie biométrique introduite durant l’hystérie d’une menace sanitaire exagérée est parfaite pour cet objectif.

ID2020— est un projet initié par la Fondation Rockefeller et la Fondation Bill & Melinda Gates et Microsoft, des entreprises pharmaceutiques transnationales et des firmes de haute technologie, il pousse le concept que chaque être humain sur cette planète doit avoir une vérification biométrique parce que “ prouver qui vous êtes est un droit fondamental et universel” (NdT: Quoi ??……) d’après le site internet ID2020 (website. )

“Ce qu’ils veulent vraiment est une collection de données totalement standardisée ainsi que son format de mise à disposition ainsi qu’un système de partage trans-frontières de l’identité des individus de chaque population de la planète et ce afin qu’un centre de commandement central géré par une IA pouvant travailler sans encombre et pour pouvoir calculer la contribution de chacun au système ainsi que la menace représentée,” explique OffGrid Healthcare.

Si vous croyez que tout ça est bien proche du système de crédit social mis en place par la Chine, vous n’êtes pas loin du compte.

L’introduction de cette technologie totalitaire sous le couvert d’une supposée pandémie couplée à la spéculation sur un grand nombre de morts est une couverture presque parfaite pour cette “technologie d’identification des patients” produisant des données sur des individus partagées entre l’État et ses associés des entreprises privées.

Un vaccin fabriqué pour “combattre le CoV19” va devenir obligatoire et ceux qui y résisteront seront mis sur liste noire comme des criminels à la santé publique. Ils seront mis à l’écart de la société, comme ces citoyens chinois souffrant sous les affres du système de crédit social instauré par la Chine.

Martin Armstrong pense que le complexe médico-industriel et l’État vont subrepticement introduire une nanotechnologie d’identification et puce de traçage avec un cocktail de toxines dans le vaccin, ou ils vont le vendre au consentement public comme un moyen d’identifier ceux qui sont présumés infectés.

La proposition est celle d’un certificat de conformité numérique qui vérifie si vous avez bien été vacciné ; celui-ci a été développé par le MIT et Microsoft (Bill Gates). Ils cherchent à fusionner cette ID2020 de Bill Gates. Il est très possible qu’en fait cette vaste mise en scène de la peur ait été mise en place pour que les gens acceptent les implants numériques les traçant. Refusez les et vous serez bannis de tous les évènements sociaux. Tout comme le 11 septembre nous a conditionné à accepter d’être passés sous rayons-X dans les aéroports, maintenant la prochaine étape est d’imbriquer des marqueurs numériques qui ont déjà été utilisé pour marquer nos chats et nos chiens.

Le CoV19 est le parfait cheval de Troie pour un État dingo du contrôle à qui cela démange de micro-gérer les vies des citoyens ordinaires mais aussi de traquer ses critiques et ses adversaires potentiels en les punissant comme ennemis de l’État.

Ce dernier élément est en fait l’objectif principal. L’histoire est remplie d’exemples, de Staline à Mao en passant par Hitler et Mussolini, avec toute une ribambelle d’autocrates minables au fil du temps.

STOP ou ENCORE ?

STOP en leur refusant notre consentement, tout simplement en leur disant NON !

INFO DU JOUR : Les chercheurs franco-allemands chargés d’élaborer la future application de traçage des personnes contaminées par le Covid-19 ont publié leur proposition technique d’un système, géré par une autorité de santé centralisée. Ce protocole n’utilise pas les données de géolocalisation des smartphones. Source ► https://www.latribune.fr/economie/france/le-tracage-des-personnes-infectees-sera-t-il-confie-a-une-autorite-sanitaire-centralisee-845536.html ;

Voici pourquoi un vaccin contre le coronavirus pourrait ne pas être développé dans les 18 mois à venir – Source ► https://www.aubedigitale.com/voici-pourquoi-un-vaccin-contre-le-coronavirus-pourrait-ne-pas-etre-developpe-dans-les-18-mois-a-venir/ ;

Et en même temps : Un rapport choquant montre que la moitié des sans-abri d’un foyer de Boston ont été testés positifs au COVID-19 : Et aucun ne présente de symptômes ► https://www.aubedigitale.com/un-rapport-choquant-montre-que-la-moitie-des-sans-abri-dun-foyer-de-boston-ont-ete-testes-positifs-au-covid-19-et-aucun-ne-presente-de-symptomes/ ;

Y. Hindi : Le coronavirus est un « accélérateur historique » et un révélateur de l’agenda mondialiste : La pandémie, comme catastrophe facilitatrice, annonciatrice de changement, doit concrétiser le 80/20 annoncé par Brzezinski… Mais les jeux ne sont pas faits. La toute-puissance de l’oligarchie, comme la finance, est virtuelle. Pour peu que les peuples en prennent conscience et se révoltent massivement, grâce à l’union des classes populaires, des classes moyennes et d’une partie de la bourgeoisie, ils balaieront sans difficulté ces pseudo-élites financières illégitimes qui visent à les spolier et à les réduire en esclavage. OD ► https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2020/04/19/y-hindi-le-coronavirus-est-un-accelerateur-historique-et-un-revelateur-de-lagenda-mondialiste/

Alors que la pandémie du coronavirus ne cesse de se propager, faisant déjà plus de 160.000 morts dans le monde [NdJBL : 160 000 morts dans le monde /7milliards d’humains], un immunologue russe évoque la possibilité d’une nouvelle vague épidémique en raison de l’absence de vaccin préventif. Cependant, selon lui, celle-ci serait plus faible. Source ► https://fr.sputniknews.com/international/202004191043598235-une-deuxieme-vague-du-covid-19-serait-elle-aussi-ravageuse-un-immunologue-repond/ ; Corona : La folie en Californie !

Pour le monde, la normalité ne retournera que lorsque nous aurons largement vacciné toute la population mondiale —Bill GatesLe monde selon la fondation Bill Gates – Source Veterans Today du 16 avril 2020 – Traduction Résistance 71 du 18 avril 2020 dans :  Coronavirus, loi martiale médicale, vaccin et dépopulation… Le monde selon la Fondation Bill & Melinda Gates (Veterans Today) ;

Passeport biométrique: l'Europe en retard sur le calendrier américain

Back To The Future : Tous les citoyens américains auront un passeport à puce RFID en 2006 – Le département d’État opte pour l’insertion d’une puce à radiofréquences dans les passeports. Raison officielle : renforcer les contrôles aux frontières et lutter contre les faux papiers. Un choix contesté par les défenseurs des libertés individuelles. 2006 !

Passeport biométrique : l’Europe en retard sur le calendrier américain – Technologie : En octobre prochain, les ressortissants des pays de l’UE devront posséder un passeport biométrique pour pénétrer, sans visa, sur le sol américain. Seuls six États seront en mesure de respecter l’échéance. L’UE réclame un délai aux États-Unis. 04/04/2005 !

Canada passport office - Where to apply for your Canada passport

19/04/2018, sur ce blog ► C’est la City de Londres qui pilote le gouvernement zunien, pas l’inverse en appui du PDF N° 54 de 34 pages ; La City de Londres ; Au cœur de l’Empire ;

19/04/201, toujours sur ce blog ► L’Éducation comme pratique de la Liberté, de Paulo Freire, 1965 (Version PDF) présentation du PDF N° 93 de 22 pages ; L’Éducation comme pratique de la Liberté, de Paulo Freire, 1965 ;

 

Cliquer pour accéder à leducation-comme-pratique-de-la-liberte-paulo-freire-1965-version-pdf-avril-2019.pdf

19/04/2020 ; Pour éteindre la lumière du N.O.M. et les plonger dans le noir total, et nous permettre de nous éclairer à la lumière de nos petites flammes intérieures, je vous laisse farfouiller dans ma bibliothèque de PDF il y en a plus de 178 ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-pdfs-realises-par-jbl1960/ Et je retourne à la constitution d’un DOSSIER SPÉCIAL CoV19 au format PDF à paraitre bientôt pour nourrir nos petites flammes afin qu’elles ne s’éteignent plus jamais…

JBL1960

Sus au Coronavirus ! L’heure est au déconfinement…

L’HEURE DU DÉCONFINEMENT EST VENUE !

À bas le corona et morts aux crons !

Peuples du monde, encore un effort !

Le monde change de base ;

Raoul Vaneigem – 10 avril 2020 – URL de l’article Source : https://www.lavoiedujaguar.net/Peuples-du-monde-encore-un-effort

Conclusion du texte ;

Notre richesse, c’est notre volonté de vivre

Refuser de payer taxes et impôts a cessé d’appartenir au répertoire des incitations subversives. Comment seraient-elles en mesure de s’en acquitter, ces millions de personnes qui vont manquer de moyens de subsistance alors que l’argent, chiffré en milliards, continue d’être engloutis dans l’abîme des malversations financières et de la dette creusée par elles ? Ne l’oublions pas, c’est de la priorité accordée au profit que naissent et les pandémies et l’incapacité de les traiter. Allons-nous en rester à l’enseigne de la vache folle sans en tirer de leçon ? Allons-nous admettre enfin que le marché et ses gestionnaires sont le virus à éradiquer ?

Le temps n’est plus à l’indignation, aux lamentations, aux constats du désarroi intellectuel. J’insiste sur l’importance des décisions que les assemblées locales et fédérées prendront « par le peuple et pour le peuple » en matière d’alimentation, de logement, de transport, de santé, d’enseignement, de coopérative monétaire, d’amélioration de l’environnement humain, animal, végétal.

Allons de l’avant, même en tâtonnant. Mieux vaut errer en expérimentant que régresser et réitérer les erreurs du passé. L’autogestion est en germe dans l’insurrection de la vie quotidienne. Souvenons-nous que ce qui a détruit et interrompu l’expérience des collectivités libertaires de la révolution espagnole, c’est l’imposture communiste.

Je ne demande à personne de m’approuver, et moins encore de me suivre. Je vais mon chemin. Libre à chacune et à chacun d’en faire autant. Le désir de vie est sans limite. Notre vraie patrie est partout où la liberté de vivre est menacée. Notre terre est une patrie sans frontière.

En analyse par Résistance 71 le 15/04/20 dans : Le moment coronavirus ou comment lâcher prise de notre peur et avancer vers la société des sociétés (avec Raoul Vaneigem)

Résultat de recherche d'images pour

Extraits du livre : APPEL À LA VIE CONTRE LA TYRANNIE ÉTATIQUE & MARCHANDE de Raoul Vaneigem, Publié aux Éditions Libertalia en 2019

Cliquer pour accéder à raoul-vaneigem-extraits-de-lappel-c3a0-la-vie-contre-la-tyrannie-etatique-et-marchande-2019.pdf

Version PDF N° 154 de 20 pages, dans ► Extraits du livre : Appel à la vie contre la tyrannie étatique et marchande de Raoul Vaneigem, publié en 2019 (PDF)

Nouvelle preuve que tous les chiffres sont faux ! ICI

France : 1 438 morts du coronavirus “signalés” en 24h ?

1 438 morts en 24 heures ! Alors que le nombre de personnes hospitalisées « présente pour la première fois une baisse » et que mes contacts dans le secteur médical me signalent que la “pandémie”, ça fait un moment que c’est fini, comme en Italie… Que se passe-t-il donc ? Quelque chose de très simple : on a réévalué (?) le nombre de morts du long week-end… Manipulation des statistiques, quand tu nous tiens ? ODhttps://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2020/04/15/france-1-438-morts-du-coronavirus-signales-en-24h/

« L’épidémie de coronavirus a fait 17.167 morts en France depuis le début de la pandémie, a annoncé ce soir le directeur général de la Santé.

1 438 morts du coronavirus signalés en 24h

1 438 morts du coronavirus signalés en 24h par rapport au bilan d’hier. 17 167 victimes du COVID19 ont été recensées, dont 10 163 à l’hôpital. Jérôme Salomon a précisé que tous les décès n’ont pas eu lieu en 24 heures mais sont « un rattrapage de saisie des données dû à des mises à jour des chiffres de ce long week-end de trois jours ».

N.B. Où sont passées les grippes saisonnières ? OD

17 167 décès « signalés » CoV19 ÷ 67 000 000 (population française ) = 0.026%

Sus au coronavirus ! STOPPONS LA PSYCHOSE À LA CORONAVIROSE !

Consulter mon dossier Coronavirose/CoV19 – En plus de ce dossier,  consultez celui sur l’Horreur Vaccinale, constitué depuis décembre 2015 sur comment et pourquoi refuser l’Obligation Vaccinale parce que l’objectif final de cette expérience d’ingénierie sociale planétaire c’est ;  Puçage, eugénisme et Dictature Technotronique POUR TOUS…

À relier avec ce billet ► MACRONAVIROSESHOW du 13 avril 2020 à 20:02…

Corona : La folie en Californie !

À la recherche de la vérité sur ce qu’on nous dit sur le coronavirus

Tony Cartalucci15 avril 2020 – URL de l’article source en français ► https://www.mondialisation.ca/a-la-recherche-de-la-verite-dans-ce-quon-nous-dit-sur-la-covid-19/5644235 

Hystérie coronavirus ou à la recherche de la vérité sur le CoV19

Après les nouvelles concernant la maladie du coronavirus 2019 (COVID-19), nous serions amenés à croire que l’humanité est confrontée à une crise sans précédent – et à en juger par les dégâts socio-économiques causés – il n’est pas si difficile de croire qu’une sorte de crise sans précédent est effectivement en train de se produire.

Pourtant, le sentiment d’urgence imposé au grand public – qui a provoqué des verrouillages dans le monde entier et la mise en place de mesures sans précédent, toutes centrées sur la lutte contre un agent pathogène dit dangereux et sur la nécessité d’éviter de surcharger les infrastructures de santé mondiales – est entièrement artificiel.

Si la COVID-19 était vraiment une pandémie digne d’une telle hystérie – une pandémie dont l’Occident a prétendu au fil des ans qu’elle était pratiquement inévitable – pourquoi l’ordre international actuel dominé par l’Occident a-t-il échoué à ce point dans sa lutte contre la COVID-19 ?

Des milliards pour une guerre sans fin, rien pour les préparatifs de la pandémie ?

Des milliards de dollars ont été littéralement déversés dans la seule guerre menée par les États-Unis en Afghanistan – sans parler des billions de dollars supplémentaires dépensés pour occuper l’Irak, faire la guerre en Libye et en Syrie, aider l’Arabie Saoudite à détruire le Yémen et la myriade d’interventions de « puissance douce » qui se déroulent dans le reste du monde.

Ce sont des milliards de dollars qui auraient pu remplir les hôpitaux avec des ventilateurs haut de gamme et les entrepôts avec des ventilateurs portables beaucoup moins chers qui auraient pu être déployés quand et où cela était nécessaire.

Et ce n’est pas comme si le besoin de respirateurs artificiels s’était soudainement fait sentir au milieu de l’épidémie de la Covid-19. Un article du MIT rédigé en 2010 et intitulé « Design and Prototyping of a Low-cost Portable Mechanical Ventilator » (Conception et réalisation de prototypes d’un ventilateur mécanique portable à bas prix) , il y a une décennie, écrivait :

Bien qu’il y ait suffisamment de ventilateurs pour une utilisation régulière, il y a un manque de préparation pour les cas où les victimes sont très nombreuses comme les pandémies de grippe, les catastrophes naturelles et les rejets massifs de produits chimiques toxiques. Les coûts de stockage et de déploiement des ventilateurs mécaniques de pointe pour les cas de nombreuses victimes dans les pays développés sont restreints. Selon le plan de préparation national publié par le président Bush en novembre 2005, les États-Unis auraient besoin de 742 500 ventilateurs, dans le pire des cas, dans une situation de pandémie. Par rapport aux 100 000 actuellement utilisés, il est clair que le système fait défaut.

Et en toute une décennie, rien n’a été fait pour remédier à cette pénurie, ce qui a conduit à l’hystérie dans tout l’Occident au milieu de l’épidémie de la Covid-19, où les gouvernements prétendent faire pression sur les entreprises privées pour qu’elles fabriquent des ventilateurs sur des chaînes de production habituellement utilisées pour la fabrication d’automobiles et d’appareils électroménagers.

Si le problème était bien connu il y a une décennie, les personnes au pouvoir – en particulier aux États-Unis, du président George Bush au président Barack Obama et à l’actuel président Donald Trump – n’ont rien fait pour remédier à la situation en choisissant de dépenser l’argent des impôts étasuniens dans des guerres et des sauvetages de banques. Les citoyens devraient-il ainsi faire confiance au leadership étasunien ou occidental pendant cette présumée crise ?

L’hystérie que ces intérêts suscitent chez la population doit-elle être maintenue ?

Si la COVID-19 représente une telle menace pour le monde – paralysant la vie quotidienne comme ne l’ont jamais fait deux décennies de « guerre contre la terreur » menée par les États-Unis – pourquoi n’a-t-on pas fait davantage pour s’y préparer ? D’autant plus que les pénuries étaient bien connues, même par les étudiants du MIT travaillant sur des projets de classe ?

En savoir plus : Sanctions américaines contre l’Iran : Double illégitimité à l’époque de la Covid-19

Si tout ce qu’on nous dit sur la Covid-19 était vrai…

Les fermetures et les ruées pour construire des ventilateurs ne constituent qu’une dimension de cette crise actuelle.

Une autre est la ruée vers la fabrication de vaccins.

Déjà – l’idée de se faire vacciner – y compris contre la grippe – est imposée à l’ensemble de la population présentée comme absolument essentielle pour la santé publique. Pourtant, si cela était aussi crucial que le public soit amené à le croire, pourquoi les vaccins sont-ils confiés à certaines des entreprises les plus corrompues et les plus indignes de confiance de la planète ?

Même le ministère étasunien de la Justice a condamné à plusieurs reprises de grandes entreprises pharmaceutiques pour toutes sortes de raisons, de la falsification de rapports de sécurité et d’efficacité à la corruption de médecins, de régulateurs et de politiciens. Pourtant, le même gouvernement étasunien qui enquête et condamne ces entreprises à plusieurs reprises leur accorde également l’autorisation, par l’intermédiaire de la FDA, de fabriquer des produits dont on nous dit qu’ils sont absolument essentiels pour la santé publique – y compris des vaccins.

Si les vaccins étaient vraiment aussi importants qu’on nous le dit, leur recherche, leur développement, leur production et leur distribution devraient être absolument transparents, ouverts et nationalisés.

Les entreprises corrompues – qui ne sont pas soupçonnées, mais qui ont été condamnées à plusieurs reprises pour avoir fait passer leurs profits avant la santé publique – devraient être fermées, leurs actifs saisis et nationalisés, et leur travail placé dans le domaine public pour une surveillance et une transparence maximales.

Mais cela n’est possible que si tout ce que l’on nous dit sur les vaccins en général ou sur le prochain vaccin contre la Covid-19 est vrai. Apparemment, ce n’est pas vrai – d’où l’absence d’urgence réelle correspondant au simple sentiment d’urgence que le gouvernement et les entreprises qui influencent leur politique tentent d’imposer au grand public.

Ce sentiment d’urgence n’est pas imposé au public pour les meilleurs intérêts de la nation, mais pour les intérêts privés qui font avancer la politique étasunienne et leurs propres intérêts. L’hystérie et l’urgence qu’elle engendre font que le public est malléable et prêt à accepter pratiquement n’importe quoi comme « réponse » aux dangers qu’on lui a dit de craindre.

La recherche, le développement et la distribution de vaccins feront gagner des milliards de dollars aux entreprises pharmaceutiques, qu’elles fonctionnent ou non. Prenons par exemple la façon dont les sociétés pharmaceutiques ont gagné des milliards de dollars lors de l’épidémie de grippe porcine de 2009, lorsque les « experts » de l’Organisation mondiale de la santé à la solde des grandes entreprises pharmaceutiques  ont déclaré qu’il s’agissait d’une « pandémie », ce qui a incité les gouvernements occidentaux à stocker les médicaments des grandes entreprises pharmaceutiques qui se sont révélés par la suite absolument inutiles pour combattre le virus.

Les jeux politiques de l’hégémonie pendant une « pandémie » ?

Et si tout ce que l’on nous dit sur l’urgence de la COVID-19 était vrai, les États-Unis, en ces « temps difficiles », reconnaîtraient qu’il est également dans leur intérêt de lutter contre la COVID-19 à l’échelle mondiale – en aidant à combattre la maladie, quelles que soient les frontières à l’intérieur desquelles elle se présente. Pourtant, des sanctions économiques paralysantes restent en place contre des nations comme l’Iran, qui ont été particulièrement touchées par le virus.

Des pays comme la Russie restent également sous sanctions étasuniennes et, ironiquement, ont envoyé de l’aide aux États-Unis, aide provenant d’entreprises sous sanctions américaines.

NBC rapporte dans son article, « Une entreprise sous sanctions a fait expédier des ventilateurs russes aux États-Unis, comme le montrent les photos » que :

Une filiale d’une entreprise russe sanctionnée par les États-Unis a fabriqué des ventilateurs qui ont été transportés de Moscou à New York cette semaine pour aider à lutter contre la pandémie de coronavirus, selon les photos de la livraison.

Il est évident que si la COVID-19 était une menace aussi mortelle, les États-Unis mettraient temporairement de côté leur politique étrangère hégémonique – et s’emploieraient plus activement à combattre l’épidémie – ne serait-ce que pour se sauver. Ce n’est pas le cas – parce que l’agent pathogène de la COVID-19 n’est pas à la hauteur de l’hystérie de ce virus.

Le peu qu’on nous dit sur la COVID-19 est vrai – le peu de vérité qui existe au milieu de ce que l’on dit au public est éclipsé par l’hystérie injustifiée qui se propage délibérément au sujet du virus. Cette hystérie ne conduit pas à des mesures visant à stopper l’épidémie, mais à des plans d’action publics à but lucratif qui rempliront les coffres des sociétés pharmaceutiques et à une législation qui renforcera l’emprise des gouvernements sur leurs populations concernées.

Les grandes entreprises survivront et profiteront non seulement des fausses solutions proposées pour « combattre » la COVID-19, mais aussi des actifs vendus par des petites et moyennes entreprises en faillite et des propriétaires immobiliers qui vendent des actifs à prix d’aubaine après les fermetures et la crise économique.

« Post-COVID-19″ – les mêmes intérêts corrompus et incompétents qui ont laissé le monde soit non préparé à une véritable pandémie – soit créer la panique chez la population à cause d’un virus délibérément sur-hypothéqué – sont maintenant prêts à en profiter et à prospérer dans son sillage.

Si tout ce qu’on nous a dit sur la COVID-19 était vrai, les personnes qui nous en ont parlé, qui nous ont fait paniquer et qui nous ont demandé d’agir face à ce virus – mais qui nous ont laissés totalement démunis – devraient être les dernières victimes du virus – déracinées socialement, économiquement et politiquement de la société et remplacées par des dirigeants, des systèmes économiques et des infrastructures de soins de santé capables de faire face non seulement aux pandémies virales, mais aussi aux pandémies socio-économiques et psychologiques.

Le monde change de base ; AIDONS LE !

Le choc du coronavirus n’a fait qu’exécuter le jugement que prononçait contre elle-même une économie totalitaire fondée sur l’exploitation de l’homme et de la nature.

Le vieux monde défaille et s’effondre. Le nouveau, consterné par l’amoncellement des ruines, n’ose les déblayer ; plus apeuré que résolu, il peine à retrouver l’audace de l’enfant qui apprend à marcher. Comme si avoir longtemps crié au désastre laissait le peuple sans voix.

Pourtant, celles et ceux qui ont échappé aux mortels tentacules de la marchandise sont debout parmi les décombres. Ils s’éveillent à la réalité d’une existence qui ne sera plus la même. Ils désirent s’affranchir du cauchemar que leur a asséné la dénaturation de la terre et de ses habitants.

N’est-ce pas la preuve que la vie est indestructible ? N’est-ce pas sur cette évidence que se brisent dans le même ressac les mensonges d’en haut et les dénonciations d’en bas ?

La lutte pour le vivant n’a que faire de justifications. Revendiquer la souveraineté de la vie est en mesure d’anéantir l’empire de la marchandise, dont les institutions sont mondialement ébranlées.

Jusqu’à ce jour, nous ne nous sommes battus que pour survivre. Nous sommes restés confinés dans une jungle sociale où régnait la loi du plus fort et du plus rusé. Allons-nous quitter l’emprisonnement auquel nous contraint l’épidémie de coronavirus pour réintégrer la danse macabre de la proie et du prédateur ? N’est-il pas manifeste pour toutes et tous que l’insurrection de la vie quotidienne, dont les gilets jaunes ont été en France le signe annonciateur, n’est rien d’autre que le dépassement de cette survie qu’une société de prédation n’a cessé de nous imposer quotidiennement et militairement ?

Raoul Vaneigem, 10 avril 2020 ; Peuples du Monde ; Encore un effort !

https://static.mediapart.fr/etmagine/default/files/2020/04/11/vaneigem.jpg

Je ne rajoute rien, l’heure est venue de nous abstraire de la marmite qui commence à bouillir à gros bouillons et avant que les carottes soient cuites et nous avec…

Je vous laisse farfouiller dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF (+de 178) pour aiguiser, affûter, affiner notre réflexion, nous permettre dans un ultime effort de vaincre cette foutue inertie de départ, d’impulser la poussée primordiale qui nous mettra HORS de la marmite afin d’enclencher, ensemble, le changement de paradigme pour la société des sociétés, celle des associations libres, volontaires et autogérées

JBL1960

MACRONAVIROSESHOW du 13 avril 2020 à 20:02…

dessin de grenouilles – Blagues et Dessins

Se taire ou s’abstraire ?

Dans tous les cas,  on le voit et le comprend bien ; On se fout de notre goule, aussi, ouvrons-la pour leur dire NON !

À relier avec mon billet d’hier ► La SOCIÉTÉ du SPECTACLE 2020 – LHDSR – VIDÉO + PDF

Ci-dessous, l’analyse de Résistance 71, à laquelle je souscris pleinement, tant et si bien que je la complète avec liens, infos ad hoc et connexes et que je l’ai intégrée dans le DOSSIER SPÉCIAL CoV19/nCoV19dCdN que je suis en train de constituer au format PDF qui démontrent les faits de cette pandémie planétaire pour le moins récupérée et pour être force de propositions et de solutions afin d’engager le monde d’Après-CoV19 tel que NOUS le voudrons et déciderons ensemble et non plus tel que les gouvernements et dérivés tentent de nous l’imposer à la schlague ; ICI & MAINTENANT et pas dans 500 ans…

Crise coronavirus… Se morfondre ou se réjouir ?… (Résistance 71 )

Le coronavirus mène la charge pour la société des sociétés

Résistance 71 – 14 avril 2020 – URL de l’article ► https://resistance71.wordpress.com/2020/04/14/crise-coronavirus-se-morfondre-ou-se-rejouir-resistance-71/

Quelle que soit l’origine du coronavirus, qu’il soit un évènement naturel ou fabriqué, la crise qu’il génère depuis la toute fin de 2019 est là, s’étend et s’aggrave bien plus constatons-le, par l’incompétence complice des instances étatico-capitalistes exsangues et obsolètes que par la dangerosité intrinsèque de la bestiole.

Ne nous étendons pas plus que de raison sur celle-ci, mais qu’en savons-nous néanmoins ?

Nous savons que c’est un virus de la famille des “corona”, des “virus couronnés”, qu’il a été baptisé SARS-CoV-2, donc qu’il fait partie du genre de ceux qui donnent des détresses respiratoires aigües, pouvant être fatales selon des facteurs d’âges et de comortalité. La version officielle nous dit qu’il émanerait d’une “fuite” d’un laboratoire d’étude chinois classé niveau 4 dans la hiérarchie sécuritaire de la ville de Wuhan dans la province de Hubei en Chine. Que le virus aurait ses origines comme transmis de chauves-souris à l’humain dans un classique “saut” viral de l’animal à l’Homme, tel que le nature en a fourni maints exemples au fil de l’histoire, à commencer dans cette période vue comme “bénie” de la “révolution agricole” du néolithique.

Le version officieuse, et donc forcément jugée “conspirationniste” comme tout ce qui ne suit pas la ligne du parti, est celle d’un virus fabriqué en laboratoire, résultant donc d’une manipulation génétique, ayant donné le “CoV Caroline du Nord”, du lieu de sa création entre 2006 et 2015, ensuite militarisé en arme biologique dans les labos militaires du Pentagone yankee en République de Géorgie et en Ukraine. Il fut ensuite diffusé par une équipe militaire américaine sur un marché de la ville de Wuhan en Chine. La suite… on est en plein dedans et on la vit au quotidien.

Dans la gestion de cette crise pandémique mondiale (selon l’OMS), et selon que l’on adhère à la version officielle ou à la version officieuse, on peut juger l’action des États et de leurs “pouvoirs publics” (aujourd’hui de plus en plus des “pouvoirs privés” liés aux transnationales de la dictature marchande), comme au mieux incompétente, au pire complice du marasme qui ne peut que s’étendre. Pour de plus en plus d’analystes hors système, cette crise virale a été sinon planifiée, du moins récupérée, pour couvrir une autre crise inéluctable elle, dans son déferlement historique : la crise économique et financière marquant la fin elle aussi programmée du capitalisme, crise qui arrive en seconde vague bien plus conséquente de ce tsunami submergeant le monde tel qu’on le connaît. Tout est pas à pas mis en place pour que les autorités incompétentes et complices puissent blâmer l’effondrement économique sur ce brave coronavirus, bestiole de cirque (figurativement ou littéralement selon la version à laquelle on adhère…) sortie de sa boîte pour faire parvenir à un but bien précis : celui de l’émergence du Nouvel Ordre Mondial que les oligarques veulent être une domination absolue planétaire et technotronique “post-capitaliste”.

De fait, la combinaison des deux crises, celle du coronavirus actuelle, qui va accélérer la seconde du marasme et effondrement économique, crée la parfaite tempête, “The Perfect Storm” pour les deux côtés de la barrière : l’oligarchie et son monde élitiste, eugéniste du pouvoir pyramidal dictatorial transnational et son antagoniste apparent, mais en fait son alter-ego dans une humanité radicale indéfectible, les peuples de la planète.

Nous sommes engagés dans une course historique pour l’avènement d’un monde ou d’un autre, deux mondes antagonistes, mais aussi complémentaires et dont l’incompatibilité se résoudra dans la réalisation de l’humanité finalement achevée. La course engagée passera par un chaos sans doute inévitable. De ce chaos émergera soit un Nouvel Ordre Mondial dictatorial qui ne sera lui aussi qu’une autre étape vers une future réalisation de l’humanité radicale, soit une Société des Sociétés où les peuples du monde aplatiront la pyramide du pouvoir et de la marchandise pour réaliser la société universelle égalitaire en tout point de la vie, tout simplement, par delà toutes les supercheries idéologiques et marchandes qui nous gouvernent artificiellement et anti-naturellement depuis quelques 5000 ans sur les deux millions d’années d’existence de l’espèce humaine.

Aujourd’hui, la crise du coronavirus a démontré aux yeux de toutes et tous et une fois pour toute :

  • Le mensonge et la fabrication perpétuelle du système
  • L’incompétence idiotique et/ou complice des “élites” en charge
  • L’obsolescence historiquement programmée d’un système étatico-capitaliste ne sachant produire que mensonge, arrogance, violence, domination, exploitation, guerre, destruction et un phénotype d’humanoïdes sociopathes et pychopathes en guise de soi-disant “leaders”
  • La volonté des oligarques et de leurs larbins du politique de faire passer le monde au stade de la dictature technotronique planétaire

Regardons ce qu’il se passe dans le monde depuis la fin 2019, le début 2020 sous couvert de la “sécurité sanitaire” induite par la crise du coronavirus, même si en bien des points, rien ne soit nouveau mais juste la continuation de cette litanie de falsifications permettant de maintenir l’illusion démocratique de la dictature marchande :

  • La falsification de l’information
  • La falsification des chiffres et statistiques
  • La promotion systémique de la peur
  • La corruption et le conflit d’intérêts
  • Le mensonge et les voltes-faces sur les degrés de l’urgence comme par exemple sur le cas du port ou non du masque
  • Le mensonge sur les remèdes (affaire de la chloroquine) et les prophylactiques (masques, où sont les “stocks” ?)
  • La mise en place d’un confinement sous loi martiale médicale et d’un système de répression idoine
  • La mise en place d’un système de changement du rapport social forcé par l’ingénierie sociale (“distanciations sociales”, peur de “l’autre”, contrôle social, délation)

Voyons ce qui arrive des dires mêmes des “autorités incompétentes” :

  • Tests et dépistages forcés
  • Vaccination obligatoire
  • Instauration d’un “passeport biologique”
  • Déconfinement sous conditions drastiques
  • Lois liberticides
  • État policier “sanitaire”
  • Crédit social
  • Crise économique qui sera blâmée sur Bébert Corona
  • Déroulement accéléré de la technologie 5G pour renforcer le suivi totalitaire et la privation des libertés. La 5G est en fait la pierre angulaire de la mise en place de la grille de contrôle planétaire de la dictature technotronique, sans compter les effets sanitaires néfastes du grand bain de micro-ondes 24/24 et 7/7
  • Camps de détention sanitaires
  • Euthanasie généralisée (déjà mise en place avec le “Décret Rivotril” pour les EHPAD)
  • Puçage RFID : Toutes les pièces du puzzle se mettent en place, nous pouvons ne rien dire et ne rien faire et laisser la grille se refermer sur nous… Ou nous pouvons communiquer, nous rassembler et sortir de la crise sanitaire collectivement renforcés. Le temps n’est plus à tergiverser pour savoir si nous pourrons rediriger le système sur un chemin meilleur, plus humain, mais de comprendre une bonne fois notre réalité objective : celle de notre exploitation et notre mise en esclavage systémique sous la forme capitaliste de la dictature salariale favorisée par la division initiale de la société par le pouvoir coercitif. Celle de la domination et l’écrasement de la vaste majorité de l’humanité par une poignée de parasites disposant de tous les rouages coercitifs d’un système en phase d’effondrement certes, mais toujours performant et dangereux dans sa domination car bénéficiant de la seule chose qui l’ait maintenu et le maintienne en vie jusqu’ici : notre consentement tacite ou avoué de sa nécessité.

La réalité est que nous avons le choix : celui de dire non ! Et de nous organiser pour aplatir la pyramide du pouvoir et arranger la société humaine pleinement réalisée dans son entente coopératrice en la société émancipée post-capitaliste que nous appelons “société des sociétés”, mais peu importe le nom qu’on lui donne puisque de fait elle n’est que notre humanité achevée.

La crise du coronavirus qui précède la grande crise de l’effondrement économique et du capitalisme doit nous servir de tremplin et non pas de tombe. Cette crise ne doit pas être vue comme une fatalité, mais bel et bien comme une grande opportunité d’enfin comprendre et de saisir notre chance de nous émanciper à tout jamais des faillites induites d’un système pervers ne fonctionnant que pour le bien du plus petit nombre !

À terme, nous aurons le choix entre ces deux réalités possibles, une seule mène à l’universalité de notre être, saurez-vous deviner laquelle ?

DICTATURE TECHNOTRONIQUE EN MARCHE !

“Vous voulez savoir ce que sera le monde de demain ?… Imaginez une botte écrasant un visage humain… pour toujours.”
~ George Orwell ~

Ou bien…

“Là où cesse l’État, c’est là que commence l’Homme, celui qui n’est pas superflu : là commence le chant de ce qui est nécessaire, la mélodie unique et irremplaçable. Là où cesse l’État — regardez donc mes frères ! Ne les voyez-vous pas, l’arc-en-ciel et les ponts du surhumain ?”
~ Friedrich Nietzsche ~

La mort ou la vie.. Que choisirez-vous ?

Pensons ici et maintenant à notre mode d’action en gardant à l’esprit deux choses primordiales et vitales : nous avons le pouvoir de dire NON ! Parce que nous comprenons notre réalité objective dans la relation dominant/dominé factice qui nous fut imposée et nous a maintenu sous le joug et savons qu’il n’y a pas de solution au sein du système et qu’il ne saurait y en avoir. En conséquence…

À bas l’État, à bas la marchandise, à bas l’argent, à bas le salariat !
Vive la Commune de notre humanité réalisée !
Vive la Vie enfin réconcilié avec la Nature 

Le monde d’Après-CoV19 commence maintenant !

Je vous recommande à ce stade la lecture de cette étude de Matthew Philips publiée en juillet 2011 qui nous permet de comprendre que mathématiquement, 10% de la population mondiale, convaincue, motivée, opiniâtre est tout ce dont nous avons besoin ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/03/dune-idee-minoritaire-au-plebiscite-la-solution-a-10-pour-cent-de-matthew-philips-2011.pdf

Sinon ?

La suite au prochain MACRONAVIROSESHOW…

On a revu et corrigé l’allocution de Macron pour qu’elle dure 10 minutes de moinshttps://www.marianne.net/politique/revu-et-corrige-l-allocution-de-macron-pour-qu-elle-dure-10-minutes-de-moins ;

Alsace, une veille sanitaire en panne. Une église en bouc émissaire… Des victimes en masse…Des témoignages accablants ! Par LHK VIA https://lesmoutonsenrages.fr/2020/04/14/alsace-une-veille-sanitaire-en-panne-une-eglise-en-bouc-emissaire-des-victimes-en-massedes-temoignages-accablants-par-lhk/ ;

Covid-19 : Traitement de la Docteur iséroise Sabine PALIARD-FRANCO (supprimé des écrans radars par le gouvernement-qui-nous-ment)https://blogs.mediapart.fr/basicblog/blog/130420/covid-19-traitement-de-la-docteur-iseroise-sabine-paliard-franco ;

Dix fois plus mortel que le H1N1, le Covid-19 se répandra jusqu’à l’arrivée d’un vaccin, selon l’OMShttps://francais.rt.com/international/74021-dix-fois-plus-mortel-que-h1n1-covid19-repandra-jusqua-arrivee-vaccin-selon-oms ;

Une maire d’arrondissement de Paris demande à ses administrés d’arrêter les délations pour non-confinementhttps://fr.sputniknews.com/france/202004141043553288-une-maire-darrondissement-de-paris-demande-a-ses-administres-darreter-les-delations-pour/

Et en même temps ; Coronavirus : Dans l’Essonne, une maire appelle à dénoncer ceux qui enfreignent le confinementDÉLATION À Montgeron, la maire Les Républicains Sylvie Carillon encourage les citoyens à appeler la police en cas de « non-respect du confinement »► https://www.20minutes.fr/societe/2759939-20200413-coronavirus-essonne-maire-appelle-denoncer-ceux-enfreignent-confinement (cette lettre figure dans le PDF SPÉCIAL CoV19 que je suis en train de constituer au format PDF !) ;

Alors = STOP ou ENCORE ?

STOP !

JBL1960