Archives pour la catégorie Sarcastik

Les morts ne sont vraiment morts…

…Que lorsque les vivants les ont oubliés…

Proverbe Malgache

~~~~▼~~~~

Oligarchie, état profond et nouvel ordre mondial… L’héritage de David Rockefeller

Balzac faisait dire à un de ses personnages : « derrière chaque grande fortune se cache un crime », dans le cas de l’ordure David Rockefeller, il s’agit d’une forêt de crimes…

~ Résistance 71 ~

A lire : « Le dossier Rockefeller »

et notre « nécrologie nécessaire » d’une ordure de plus en moins

URL de l’article ► https://resistance71.wordpress.com/2017/04/03/oligarchie-etat-profond-et-nouvel-ordre-mondial-lheritage-de-david-rockefeller/

L’horrible héritage de David Rockefeller

 F. William Engdahl  | 26 mars 2017 |  URL de l’article ► http://www.veteranstoday.com/2017/03/30/neo-david-rockefellers-gruesome-legacy/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

La mort de David Rockefeller, le de facto patriarche de l’establishment américain à l’âge de 101 ans, est encensée par les médias de ce même establishment comme celle de la mort d’un grand philanthrope et mécène. J’aimerai si vous me le permettez, contribuer à une image un peu plus honnête de la personne en question.

Le siècle américain Rockefeller

En 1939, avec ses quatre frères Nelson, John D. III, Laurence et Winthrop, David Rockefeller et leur Rockefeller Foundation financèrent le top secret secret War & Peace Studies at the New York Council on Foreign Relations, le plus influent think-tank de politique étrangère privé des États-Unis, qui était aussi contrôlé par les Rockefeller.

Une équipe d’universitaires américains se réunit bien avant le début de la seconde guerre mondiale pour planifier un empire de l’après-guerre, ce que l’initié de l’intérieur de Time-Life, Henry Luce, a appelé le Siècle Américain.

Ils établirent un modèle pour prendre en compte un empire mondial depuis un Royaume-Uni en banqueroute, mais décidèrent minutieusement de ne pas l’appeler “empire”. Ils l’appelèrent plutôt “la démocratie contagieuse, la liberté, le mode américain de la libre entreprise”…

Leur projet observa la carte géopolitique du monde et planifia le comment les États-Unis remplaceraient l’empire britannique comme le de facto empire dominant. La création de l’ONU en était un des points clef.

Les frères Rockefeller donnèrent un terrain de l’île de Manhattan pour qu’ils deviennent le QG de l’ONU (et dans le processus, ils firent des milliards de dollars de bénéfices avec la hausse des prix immobiliers de tous les terrains adjacents qu’ils possédaient aussi…). Ceci représente la méthode philanthropique Rockefeller. Chaque don fait est calculé pour qu’en retour cela augmente la richesse familiale et son pouvoir.

Après la guerre, David Rockefeller domina la politique étrangère des États-Unis et les innombrables guerres en Afrique, an Amérique Latine, et en Asie. La faction Rockefeller a créé la guerre froide contre l’URSS ainsi qu’a créé l’OTAN afin de maintenir une Europe résurgente sous le statut de vassale des États-Unis. Comment ils le firent a été documenté par moi-même en détail dans mon livre-recherche, “The Gods of Money”. Je considère ici plusieurs exemples des crimes de David Rockefeller contre l’humanité.

_________

La recherche Rockefeller en biologie : “Contrôler les gens”…

Si la philanthropie devait être motivée par l’amour de son prochain, les dons de la Fondation Rockefeller, eux, ne le sont aucunement. Prenez par exemple la recherche médicale. Pendant la période jusqu’à 1939 et la seconde guerre mondiale, la Fondation Rockefeller a financé la recherche biologique du Kaiser Wilhem Institute de Berlin. Ce fut la période de l’eugénisme nazi ou du comment générer une race supérieure et comment tuer ou stériliser ceux qui étaient estampillés comme “inférieurs”.

Les Rockefeller ont financé l’eugénisme nazi. (NdT; de fait, l’eugénisme nazi s’est beaucoup inspiré de l’eugénisme des États-Unis et des expériences de camps, de ségrégation et de contrôle des populations indésirables comme les peuples autochtones et descendants de l’esclavage, qui étaient menées aux États-Unis mêmes...) L’entreprise des Rockefeller de la Standard Oil (NdT : aujourd’hui Exxon-Mobil) a aussi violé la loi états-unienne en suppléant secrètement l’armée de l’air nazie avec du carburant pendant la guerre (NdT : de fait, la Standard Oil a fourni les ingrédients chimiques pour la fabrication de carburants synthétiques et l’augmentation du taux d’octane, que les Allemands n’avaient pas en quantité suffisante loin s’en faut. Cf à ce sujet nos traductions des recherches de l’historien Antony Sutton sur le sujet, compilées dans son livre “Wall Street et la monté d’Hitler”…)

Après la guerre, les frères Rockefeller arrangèrent pour que les meilleurs scientifiques nazis impliqués dans des expériences sur des humains, soient amenés aux États-Unis et au Canada sous des identités secrètes épurées afin qu’ils continuent leurs recherches eugénistes (NdT : cette opération de l’OSS porta le nom “d’opération paper clip” ou “opération trombone”…). Beaucoup travaillèrent pour la CIA sur le projet top secret de MK Ultra ou “Mind Kontrol” Ultra. (NdT : l’université McGill de Montréal en fut un des fleurons, cf le livre de Naomi Klein “La thérapie du choc” dans lequel figure un chapitre époustouflant sur les expériences menées par la CIA dans l’unité psy de McGill, ainsi que notre traduction du contre-rapport à la CVT canadienne : Meurtre par décret, le crime de génocide au Canada” par le TIDC)

Dans les années 1950, les frères Rockefeller fondèrent le Conseil pour la Population afin de faire avancer l’eugénisme, le tout sous le déguisement de recherche démographique et sur le contrôle de la natalité. Les frères Rockefeller furent responsables dans les années 1970 d’un projet top secret du gouvernement américain dirigé par le Conseiller National à la Sécurité des Rockefeller : Henry Kissinger, qui fit publier le NSSM-200 (ou National Security Special Memorandum-200) intitulé: “Implications of Worldwide Population Growth for US Security and Overseas Interests.”

Ce mémo (déclassifié il y a quelques années) argumentait que le taux croissant de démographie dans les nations en voies de développement ayant des matières premières stratégiques comme le pétrole, le gaz ou les minerais, étaient une “menace à la sécurité nationale des États-Unis”, car plus de population demande une croissance économique avenante, utilisant ces ressources de manière interne (sic !!). Le NSSM-200 créa des programmes de réduction des populations et fit de la politique de contrôle démographique une condition sine qua non pour obtenir de l’aide américaine.

Dans les années 1970, la Fondation Rockefeller pilotée par David Rockefeller a aussi financé avec l’OMS, le développement d’un vaccin antitétanique spécial qui limitait les populations du tiers monde en rendant les femmes fécondes incapables de mener à terme toute grossesse désirée ou non. Cette opération s’en prenait directement au processus même de la reproduction humaine.

La Fondation Rockefeller a créé l’ensemble du domaine de la génétique et de sa manipulation (NdT: en remplacement de l’eugénisme dont le terme avait pris une sévère claque depuis les atrocités menées par les nazis et les Japonais durant la seconde guerre mondiale…) par sa prise majeure de participation dans l’entreprise Monsanto et en finançant la recherche biologique universitaire pour créer le “gene cannon” et autres techniques afin d’altérer artificiellement l’expression génétique d’une plante donnée.

Le but des OGM ou Organismes Génétiquement Modifiés, depuis le désastreux Philippine Golden Rice project financé par les Rockefeller, a été d’utiliser les OGM pour contrôler la chaîne alimentaire animale et humaine. Aujourd’hui. Plus de 90% du soja cultivé aux États-Unis est OGM et plus de 80% du maïs et du coton émanant de ce pays le sont également et pourtant, ces produits eugénistes ne sont pas étiquetés…

_________

« Contrôlez le pétrole”…

La fortune des Rockefeller est fondée sur le pétrole autour de compagnies comme Exxon-Mobil, Chevron/Texaco et d’autres. Le conseiller politique des Rockefeller depuis 1954, Henry Kissinger, fut impliqué dans tous les projets majeurs des Rockefeller. Kissinger a secrètement manipulé la diplomatie du Moyen-Orient en 1973 afin de déclencher un embargo pétrolier arabe à l’OPEP.

Le choc pétrolier de 1973-74 fut orchestré par une organisation secrète que David Rockefeller créa dans les années 1950 appelée le Bilderberg Group (NdT : 1ère réunion au Bilderberg Hotel en Hollande en 1954…). En Mai 1973, David Rockefeller et les chefs des plus grandes entreprises pétrolières américaines et britanniques se rencontrèrent à Saltsjoebaden, en Suède, durant la réunion annuelle du Bilderberg, afin de planifier le choc pétrolier.

Celui-ci serait alors blâmé sur les “veules sheikhs du pétrole arabe”. Ceci sauva la faiblesse du dollar et rendit les banques de Wall Street, incluant celle des Rocckefeller, la Chase Manhattan Bank, parmi les banques les plus puissantes du monde. L’auteur de ces lignes possède le protocole “confidentiel” de cette réunion spéciale où la stratégie de l’augmentation du prix du pétrole y est décrite six mois avant la guerre israélo-arabe.

Veuillez lire mon livre pour plus de détails,”Un siècle de guerre”. Dans les années 1970, Kissinger résuma la stratégie mondiale de Rockefeller : “si vous contrôlez le pétrole, vous contrôlez des nations entières ; si vous contrôlez la nourriture, vous contrôlez les peuples, si vous contrôlez l’argent, vous contrôlez le monde.

« Contrôlez l’argent… »

David Rockefeller fut longtemps le président de la Chase Manhattan Bank, la banque familiale. Il fut responsable de l’accession d’un des vice-présidents de la banque, Paul Vockler, comme président de la Fed, ou banque de la réserve fédérale sous le régime de Jimmy Carter, afin de faire des taux d’intérêt de Vockler un nouveau choc, comme celui du pétrole, ce qui sauva le dollar mollissant et les bénéfices des banques de Wall Street, incluant bien sûr ceux de la Chase Manhattan et ce aux dépends de l’économie mondiale.

La “thérapie du choc” des taux d’intérêt de Vockler d’octobre 1979, soutenue par Rockefeller, a créé la “crise de la dette du tiers monde” des années 1980.

Rockefeller et Wall Street utilisèrent la crise de la dette pour forcer des privatisations de biens d’état et de grosses dévaluations de la monnaie nationale dans des pays comme l’Argentine, le Brésil, le Mexique. Rockefeller et certains de ses amis comme Georges Soros saisirent alors le gros du butin de ces nations pour des queues de cerises.

Le modèle d’attaque fut très similaire à celui utilisé par les banques britanniques dans l’empire ottoman après 1881 lorsqu’elles prirent de facto le contrôle des finances du Sultan en contrôlant tous les impôts sur les revenus au travers de l’ Ottoman Public Debt Administration (OPDA). Les intérêts Rockefeller utilisèrent la crise de la dette des années 1980 pour piller la vaste majorité des pays endettés en Amérique du Sud et en Afrique, utilisant le FMI comme leur flic.

Davis Rockefeller était un ami personnel de quelques uns des plus sadiques dictateurs militaires d’Amérique Latine incluant le général argentin Jorge Videla ou aussi le général Pinochet du Chili, les deux devant leur pouvoir à des coups d’état de la CIA, arrangés par le ministre des affaires étrangères d’alors : Henry Kissinger au nom des intérêts de la famille Rockefeller en Amérique du Sud.

Au travers d’organisation telle que la Commission Trilatérale, Rockefeller fut l’architecte le plus important de la destruction des économies nationales et de l’avancement de la soi-disant mondialisation, une politique qui bénéficie principalement aux plus grosses banques de Wall Street et de la City de Londres et quelques entreprises transnationales sélectionnées, les mêmes qui sont des membres invités de sa commission trilatérale. Rockefeller créa cette commission en 1974 et donna à son protégé et ami Zbigniew Brzezinski la tâche de choisir ses membres en Amérique du Nord, au Japon et en Europe.

Si nous parlons d’un réseau invisible et puissant que certains appellent l’état profond, alors nous pouvons aussi dire que David Rockefeller s’est vu comme le patriarche de cet état profond. Ses véritables actions méritent d’être honnêtement vues pour ce qu’elles sont: des actions misanthropes et en rien philanthropes…

~~~~▲~~~~

What Else ?

Nan j’déconne.

Comme l’a dit Pierre Desproges ; « Il faut rire de tout, de la misère, de la guerre et même de la mort. Au reste, est-ce que la mort se gêne, elle, pour se rire de nous ?« 

Georges Stanechy, à la mort d’Élie Wiesel avait titré ; « Un Tartuffe n’Est Plus »…

R71 à la mort de Rocky ; Une ordure de plus en moins…

Alors c’est vrai qu’on ne se réjouit pas de la mort de quelqu’un… Quoique…

Si c’est une fripouille avérée comme l’a été Rockefeller durant 101 longues années…
On peut ne pas le pleurer tout simplement, et reprendre deux fois des nouilles à sa triste mémoire, et perso, je rajouterai un peu de parmesan…
JBL1960
L’illustration de ce billet a été piquée à fr.sott.net
« Tu sais que tu es le mal quand
Le Monde est content que tu sois mort… »

STOPPER LE BOUZIN !

Ou Arrêter de pisser dans un violon !

Parce que ça déborde…

Textes fondateurs pour un changement de paradigme politique…

Résistance 71 | 27 mars 2017 | URL de l’article ► https://resistance71.wordpress.com/2017/03/27/textes-fondateurs-pour-un-changement-de-paradigme-politique/

Aucun programme politique émanant de qui que ce soit de l’intérieur de l’hydre politico-économique oligarchique qu’est le système étatique ne peut apporter quelque solution que ce soit au marasme ambiant. Si une quelconque efficacité était pertinente au système en place, çà se saurait depuis un bon moment…

La seule véritable urgence politique actuelle est de tourner irrévocablement le dos à tout ce cirque de la politique spectacle et d’analyser certaines choses qui se sont produites auparavant et se produisent pour certaines, toujours couramment ; choses qui ont permis et permettent à une masse de personnes de vivre et de s’organiser indépendamment de toute forme de contrôle coercitif de la société, sans État ou au minimum en association libre et volontaire engageant leur solidarité.

Nous avons traduit et publié trois textes fondamentaux aidant à l’organisation libre, non-coercitive et d’association libre de trois sociétés humaines différentes : deux sont amérindiennes, l’Haudenosaunee ou confédération de la longue maison datant du XIIème siècle et la Junta del Bueno Gobierno des peuples descendants des Mayas du sud du Mexique, dont la dernière charte a été publiée en 2005, une autre est le confédéralisme démocratique des Kurdes turcs et syriens synthétisé dans un texte servant de repère historico-culturo-politique, publié en 2011.

Ces trois textes ont déjà été publiés sur notre blog et se trouve maintenant sur une page qui leur ait réservé : « Textes Fondateurs pour un Changement Politique ».

Depuis lors, j’ai réalisé les versions PDF avec bonheur, ce qui permet de les archiver, de les imprimer si besoin et de les étudier en un seul bloc.

Les voici ci-dessous dans leur version PDF donc. Le vide politique intersidéral qu’est devenu toute pseudo-substance en provenance de l’État et des hères qui l’animent pathétiquement, rend ces trois textes indispensables à la lecture pour que nous comprenions qu’il existe des alternatives parfaitement viables et durables à l’ineptie criminelle et aliénatrice étatique, qui nous a été imposée, qu’il y en a toujours eu et qu’il y en aura toujours, il suffit de le comprendre, de l’accepter, de lâcher-prise de l’ancien système/monde sombrant inéluctablement dans l’abîme induit, de s’associer et de marcher ensemble sur le renouveau de l’émancipation sociale.

Arrêtez d’écouter et de lire les imbécilités proférées par les élucubrateurs patentés d’un système à la totale dérive, fermez les télés, radios, balancez vos merdes de feuilles de chou obsolètes et lisez, ouvrez le portail de la conscience politique hors du moule établi par le consensus du statu quo oligarchique…

Ces trois textes méritent d’être lus, réfléchis, ils ne sont en rien une panacée, une recette de succès, puisqu’ils ne sont eux-mêmes que des adaptations faites selon des environnements politico-culturels bien précis, mais tous trois touchent à un sens universel de l’organisation de la société humaine et sont un hymne à la résurgence pour que soit suivie la loi naturelle des choses, de la solidarité, de la coopération, de la liberté d’association et d’un changement total de rapport politique entre individus et groupes associés. Ces choses n’ont pas à être apprises, ce ne sont pas des choses que nous ignorons, elles doivent être RÉapprises, elles font parties de nous, elles sont en nous, elles sont dans notre nature, il suffit de dépoussiérer, mais surtout d’avoir cette volonté individuelle d’abord puis associative, de radicalement vouloir changer le système politique et emprunter le seul chemin qui nous mènera à l’émancipation finale, définitive.

Arrêtez de croire en un messie, gourou, sauveur, guide, leader, qui viendrait hypothétiquement vous « sauver », vous « guider » vers la lumière… Tout cela n’est que vue de l’esprit, croyance, superstition, espérance, vaines et éculées. Il n’y a pas, n’y a jamais eu, n’y aura jamais de solutions au sein du système. La SOLUTION… C’est NOUS et personne d’autres, personne, absolument personne ! Arrêtez de prendre les vessies pour des lanternes !

Ces textes, contrairement aux artifices sus-nommés, nous éclairent… eux… Bonne lecture !

Kaia’nere:kowaLa Grande Loi de la Paix Version PDF, texte fondateur

Et alors que les Natifs nous enjoignent à nous tenir debout, à leurs côtés ;

La posture guerrière de Trump par Mohawk Nation News

La réponse de l’Australie à la doctrine de la découverte par Steven Newcomb

LE GRAND DÉSAPPRENTISSAGE par Taiaiake ALFRED {Ph. D}

Et parce que tout est liéPalestiniens + Amérindiens = Même flamme…

Confédéralisme Démocratique Version PDF, texte fondateur

BARNUM2017 ; Si on étudiait le Confédéralisme Démocratique et l’exemple du Rojava Kurde, plutôt ?

Rojava syrien et confédéralisme démocratique… Une vision pédagogique de l’intérieur…

Excellent entretien avec un prof d’anglais bénévole qui a passé plus d’un an au Rojava, province kurde du nord de la Syrie, qui essaie de mettre en place les concepts du Confédéralisme Démocratique tel qu’envisionné par Abdullah Öcalan, le leader kurde du PKK emprisonné en Turquie depuis 1999.
Cet entretien montre de manière la plus objective possible les réussites et les problèmes de cette révolution sociale qu’on voudrait être un modèle, mais qui bataille constamment avec tant de réalités du terrain.
Une vision réaliste qui ne nous aide que mieux à comprendre. Seul le peuple kurde possède la capacité de prendre son destin en main et de mener cette révolution plus avant, si la solidarité s’impose, elle ne doit en aucun cas se transformer en ingérence.
Seuls les peuples pourront s’émanciper par et pour eux-mêmes, les expériences du Rojava et du Chiapas, adaptées à leur environnement politico-culturel particulier, nous donnent quelques clefs supplémentaires.

~ Résistance 71 ~

De retour de la révolution du rojava

Entretien avec Peter Loo (professeur d’anglais bénévole au Rojava)

Novara Media / Ballast | 25 Mars 2017 | Source : http://www.revue-ballast.fr/de-retour-de-revolution-rojava/

Une révolution socialiste, féministe, pluri-ethnique et écologiste prend forme depuis près de cinq ans : quelque part en Syrie, au nord d’un pays divisé par la guerre, en région autonome kurde : le Rojava. L’anthropologue libertaire américain David Graeber va jusqu’à la qualifier de « l’un des rares points lumineux » de la région et de l’une « des grandes expériences démocratiques du monde ». Les principaux ennemis de la révolution ? Le fascisme théocratique de Daech et l’autocratie turque. Nous suivons avec un vif intérêt l’évolution de la situation et traduisons, pour le lectorat francophone, cet entretien de Peter Loo paru il y a trois mois de cela dans les colonnes du site Novara Media : professeur d’anglais bénévole, il a passé plus d’un an sur place dans le cadre du groupe de solidarité anticapitaliste Plan C Rojava. Et livre, à son retour, une analyse pédagogique de la situation, soucieux des grandes réalisations autant que des limites certaines. Lire la suite sur R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/03/27/rojava-syrien-et-confederalisme-democratique-une-vision-pedagogique-de-linterieur/

La 6ème Déclaration Zapatiste de la Forêt de Lacandon Version PDF texte fondateur

Communiqué du Congrès National Indigène

9 mars 2017

A la sexta nationale et internationale
Aux médias libres
A la société civile en général

Compañeros, compañeras, alors que nos peuples, chacun suivant ses formes et ses modalités, continuent à s’organiser, analyser et passer des accords collectifs afin de former un Conseil Indigène de Gouvernement, la guerre contre nos peuples ne s’arrête pas ; la spoliation et la répression exercée par les mauvais gouvernements au niveau local, étatique et fédéral continue à avoir cours contre notre terre-mère, nos peuples et nos organisations autonomes.
Dans l’Etat de Oaxaca

C’est avec indignation que nous dénonçons et condamnons ce qui s’est passé dans la communauté de San Francisco del Mar, région de l’Isthme de Tehuantepec, Oaxaca, où ont été suscités des actes de violences allant jusqu’à l’usage d’armes à feu afin d’imposer l’approbation de projets éoliens qui déposséderaient cette communauté d’une partie importante de terres d’usage collectif et affecteraient gravement son riche et délicat écosystème. Lire l’intégralité du communiqué ► http://enlacezapatista.ezln.org.mx/2017/03/26/communique-du-congres-national-indigene-9-mars-2017/

La première de plusieurs autres

ARMÉE ZAPATISTE DE LIBÉRATION NATIONALE.
MEXIQUE

Mars 2017
A la Sexta dans le monde,
Compas,

Bon, comme nous vous avions dit que nous allions voir comment vous soutenir pour qu’à votre tour, vous souteniez la résistance et la rébellion de ceux qui sont poursuivis et séparés par des murs, et bien, voilà, nous avons un peu avancé.

Ça y est, la première tonne de café zapatiste est prête pour la campagne “Face aux murs du Capital: résistance, rébellion, solidarité et soutien d’en bas et à gauche”.

C’est un café 100% zapatiste. Cultivé en terres zapatistes, par des mains zapatistes; récolté par des zapatistes; séché sous le soleil zapatiste; moulu dans une machine zapatiste; le moulin zapatiste est tombé en panne, par la faute des zapatistes; Il été réparé par des zapatistes (la pièce n’était pas zapatiste);empaqueté ensuite par des zapatistes, étiqueté par des zapatistes et transporté par des zapatistes. Lire l’intégralité de l’article ► http://enlacezapatista.ezln.org.mx/2017/03/26/la-premiere-de-plusieurs-autres/

EN HAUT : LES MURS, EN BAS (ET À GAUCHE) : LES BRÈCHES

Février 2017.

La tempête sur notre chemin.

Pour nous femmes et hommes des peuples originaires zapatistes, la tempête, la guerre, dure depuis des siècles. Elle est arrivée sur nos terres avec la fumisterie de la civilisation et de la religion dominantes. En ce temps-là, l’épée et la croix ont fait couler le sang des nôtres.

Avec le temps, l’épée s’est modernisée et la croix a été détrônée par la religion du capital, mais on a continué à demander notre sang comme offrande au nouveau dieu : l’argent.

Nous avons résisté. Nous avons toujours résisté. Nos rebellions ont été supplantées par la dispute entre les uns et les autres pour le Pouvoir. Les uns et les autres, toujours en haut, nous ont demandé de lutter et de mourir pour les servir, nous ont exigé l’obéissance et la soumission, sous le mensonge de nous libérer. Comme ceux qu’ils disaient et qu’ils disent combattre, ils sont venus et ils viennent nous diriger. Il y a eu ainsi de soi-disant indépendances et de fausses révolutions, passées et à venir. Ceux d’en haut se sont remplacés et continuent à le faire depuis lors, pour mal gouverner ou pour aspirer à le faire. Et dans les calendriers passés et présents, leur proposition continue d’être la même : que nous, femmes et hommes, mettions notre sang ; tandis que eux dirigent, ou simulent diriger.

Et auparavant, tout comme maintenant, eux oublient que nous n’oublions pas. Lire l’intégralité de l’article ► http://enlacezapatista.ezln.org.mx/2017/03/26/la-tempete-sur-notre-chemin/

►◄

C’est parce que de plus en plus nombreux ; Nous pensons que l’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continent pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

Et en France, après le Barnum Zunien qui déjà a démontré qu’il n’y avait pas de solution au sein du système, nous le voyons bien que tout est bidon dans l’élection !

La SOLUTION ne viendra pas de l’élection… NON… La solution c’est NOUS !

Qu’est-ce que nous risquons, à nous choisir NOUS ?

Rien, sinon peut-être de réussir…

JBL1960

Source de l’image piquée à Médiapart

FILLON SEUL AU MONDE ! Ou pas…

Courage, ne Fillon pas…

Estrosi à la rescousse ! Enfin… C’est pas sûr !

Jugez plutôt ;

L’illustration est une création de GuillaumeTC de #CroisonsLes « Seul au monde 2« 

Estrosi annonce une «initiative» avec Pécresse et Bertrand pour une sortie «respectueuse» de Fillon

PRÉSIDENTIELLE Le président de la région Provence-Alpes-Côtes-d’Azur estime que « ça ne peut plus durer comme cela » en parlant du maintien de la candidature de François Fillon…

Christian Estrosi a annoncé dimanche qu’il prendrait « dans les heures qui viennent » une « initiative » avec Valérie Pécresse et Xavier Bertrand, pour une sortie « respectueuse » de François Fillon.

« Cela ne peut plus durer comme cela »

« Nous voulons proposer une initiative respectueuse de François Fillon », car, « comme l’a dit Nicolas Sarkozy lui-même hier (samedi), ça ne peut plus durer comme ça » tant la possibilité de victoire de la droite à la présidentielle est désormais menacée, a affirmé Christian Estrosi. « Un choix différent est impératif » mais il faut « ne pas humilier François Fillon », selon le patron de la région Paca. L’intégralité de l’article sur 20 Minutes ► http://www.20minutes.fr/politique/2025067-20170305-estrosi-annonce-initiative-pecresse-bertrand-sortie-respectueuse-fillon

Estrosi c’est celui qui rapplique, ventre à terre auprès de Bibi pour l’assurer de son soutien contre les vilaines résolutions Onusiennes qui font rien qu’à lui causer du tracas ► Bibi qui pleure ou Bibi qui rit…

Vous pensez si François le Pieu peut aller au 20 Heures de France2 tranquille, ou pas… On ne risque pas de lui remettre sous le nez, de vieux tweets, nan ! Enfin, c’est pas sûr. Et c’est sur 20 minutes également ► http://www.20minutes.fr/high-tech/2024995-20170305-manifestation-trocadero-francois-fillon-doit-probablement-regretter-quelques-tweets

https://twitter.com/ellensalvi/status/838090489383505921

Et toujours sur 20 Minutes (Oh tu vas avoir des problèmes toi…) des infos du rassemblement pour Fillon au Troca !

La pluie, le vent et les nombreuses défections du camp Fillon n’ont pas entamé la détermination des soutiens du candidat de la droite. Empêtré dans des soupçons d’emplois fictifs visant son épouse et ses enfants, l’ancien Premier ministre a appelé ses militants à se retrouver, ce dimanche après-midi sur l’esplanade du Trocadéro. Avant même le début du rassemblement, un compte pro-Fillon (et ouvertement islamophobe) a posté sur Twitter une photographie supposée de la manifestation et accompagnée de ce message : « Pari déjà gagné pour Fillon, une foule déjà immense se presse au Trocadéro et sur les avenues l’entourant ». Problème, l’image date du 1er mai 2012 et a été prise lors d’un meeting de Nicolas Sarkozy. Un procédé immédiatement dénoncé sur le réseau social. L’intégralité de l’article sur 20 Minutes ► http://www.20minutes.fr/high-tech/2025091-20170305-pari-deja-gagne-fillon-internautes-ironisent-apres-publication-photo-trocadero-datee-2012

L’avis de Jean-Luc Mélenchon, tiens, pour ceux qui veulent ► http://www.20minutes.fr/politique/2025111-20170305-melenchon-fillon-voila-homme-capable-prendre-otage-propre-camp-politique

Justice et démocratie en question

« Mais si vous vous en prenez au système de la justice en disant que c’est le peuple souverain qui va décider si vous êtes coupable ou pas, alors même la loi de Prairial pendant la Grande Terreur n’a pas osé le faire ! », s’est indigné M. Mélenchon. Votée en juin 1794 à l’initiative de Robespierre, cette loi avait ouvert la courte période de la Grande Terreur, réduisant les procès révolutionnaires à une formalité.

« C’est la décadence de la Ve République : voilà un homme qui est capable de prendre en otage son propre camp politique. Vous croyez que c’est bon pour la démocratie ? », a encore interrogé M. Mélenchon, évoquant un « système pourri de l’intérieur par l’argent ». Il s’est ensuite adressé au peuple français. « Ou bien vous faites une nouvelle Constitution, vous changez la règle du jeu, vous rendez possible la révocation des élus, vous rendez inéligibles pour toujours ceux qui ont été condamnés pour des délits de cette nature (…), ou bien vous faites une loi de vertu républicaine ou vous aurez la pagaille. »

◄►

C’est pas possible, il a lu « La grande révolution française 1789-93 : (Kropotkine 1909) : Les revendications sociales et l’esprit de commune, l’écrasement des sections populaires » avant de venir le Jean-Luc ! Tenez, c’est en 2 parties grâce à R71 et sur mon blog c’est ICI et .

Bien évidemment nous n’avons pas le pouvoir, il nous a été confisqué dès 1789… Mais on peut le reprendre, en refusant de cautionner l’infamie de cette escroquerie « démocratique » et en nous associant librement, en formant la fédération des communes libres. C’est à mon sens, la seule issue véritablement démocratique, qui avait été initiée avec les sections communales entre 1790 et 1793 et qui fut mis à bas par les Jacobins bourgeois terrifiés de perdre le pouvoir oligarchie mis en place. Et Jean-Luc Mélenchon est un de ces jacobins bien plus proche de Robespierre que de Roux et Varlet et des sections communales. Et pour conserver le pouvoir et les privilèges des fonctions d’État, Jean-Luc Mélenchon écrasera encore les sections. Du moins, essaiera-t-il !

Alors on peut voir ou lire comme ici que Étienne Chouard trouverait cohérent de voter François Asselineau qui est le seul à vouloir sortir de l’Europe, et c’est valable pour Mélenchon, aussi oui, de voter FA…

Chouard relaie sur son blog la lettre d’Élisée Reclus à Jean Grave qui affirme que « Voter c’est abdiquer… » Et surtout il précise ceci dans : Je partage les vœux de Jean-Luc Mélenchon, que je trouve remarquables : UNE FRANCE NON ALIGNÉE POUR LA PAIX

PS : je sens venir une tempête de commentaires (sur Facebook, notamment)… 🙂 Quand on dit du bien de Mélenchon, on se prend les gens d’Asselineau sur le museau, et inversement.
Alors quand on aime les deux, ce qui est mon cas, on s’en prend des deux côtés, double ration d’agressions et de « cruelles déceptions » 🙂 Je m’attends donc au traditionnel cinéma, mais je suis serein 🙂
Je rappelle que trouver intéressant et utile le propos de quelqu’un ne vaut PAS « allégeance », obéissance, soumission… : on peut apprécier les gens sans esprit partisan.
Et puis regardez la vidéo, avant de commenter, non ? 🙂
Je supprimerai simplement les messages trop venimeux.

PPS : et n’oubliez pas que la solution ne viendra PAS de l’élection.
Donc, inutile de dramatiser celle-là. Où en êtes-vous, d’ailleurs, personnellement, avec vos mini-ateliers constituants ? 😉

Ça crépite dur, déjà, sur le fil Facebook correspondant à ce billet 🙂

https://chouard.org/blog/2017/01/08/je-partage-les-voeux-de-jean-luc-melenchon-que-je-trouve-remarquables-une-france-non-alignee-pour-la-paix/

MAIS : IL N’Y A PAS DE SOLUTIONS AU SEIN DU SYSTÈME !

Il n’y en a jamais eu et il n’y en aura jamais… Le chemin émancipateur est hors du sentier, dans les ronces, oui, je sais que je vous tanne assez en répétant qu’on n’a pas le cul sorti des ronces… Et là je vous dis qu’il faut y entrer ! Enfin pas tout à fait…

Pour autant si voter changeait quelque chose ils l’auraient rendus illégal non ?

Rappelez-vous que nous sommes sous état d’urgence jusqu’au 15 juillet 2017 !

Ah ça calme hein ?

C’est pourquoi, je pense que RIEN ne doit rentrer dans les URNES

Ce n’est que mon humble avis.

Et en complément de lecture, vous pouvez lire ceci ;

Combat politique : Albert Camus et les anarchistes ~ 2ème partie ~

“Mais l’ennemi perpétuel, c’est la terreur perpétuelle, au niveau de l’État cette fois. L’État s’identifie avec “l’appareil”, c’est à dire l’ensemble des mécanismes de conquête et de répression. La conquête dirigée vers l’intérieur du pays s’appelle propagande (“premier pas vers l’enfer” selon Frank) ou répression. Dirigée vers l’extérieur elle crée l’armée. Tous les problèmes sont ainsi militarisés, posés en termes de puissance et d’efficacité.”

~ Albert Camus, “L’homme révolté”, 1951 ~

“Le thème de la révolution permanente se transporte ainsi dans l’expérience individuelle. Vivre, c’est faire vivre l’absurde. Le faire vivre, c’est avant tout le regarder. Au contraire d’Eurydice, l’absurde ne meurt que lorsqu’on s’en détourne. L’une des seules positions philosophiques cohérentes c’est ainsi la révolte. Elle est un confrontement perpétuel de l’homme et de sa propre obscurité. Elle est exigence d’une impossible transparence. Elle remet le monde en question à chacune de ses secondes.”

~ Albert Camus, “Le mythe de Sisyphe”, 1942 ~

Albert Camus et les libertaires

Lou Marin | Novembre 2009 | URL de l’article source ► http://anarchismenonviolence2.org/spip.php?article89

Lire l’intégralité de l’article sur R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/03/04/combat-politique-albert-camus-et-les-anarchistes-2eme-partie/

►◄

Pour ma part, j’ai intégré la 1ère partie d’Albert Camus et les libertaires, entre autres choses, à la suite de l’excellent Pierre Desproges du 3 mars 1986 qui parlait de « La Démocratie » ► ÉTONNANT NON ?

Et je soutiens que l’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur terre.

En attendant, vous pouvez aussi lire le dernier Jean-Loup Izambert ► Trump face à l’Europe par Jean-Loup IZAMBERT

Cela vous permettra, pour le moins, d’affuter votre réflexion !

Et parce que tout est bidon dans les élections !

JBL1960

Ad hoc et connexes ;

LES NOUVEAUX NOUVEAUX CONS CONS  Avè l’assent, té !

NE NOUS LAISSONS PLUS TRUMPER

Kaianerekowa : Grande Loi de la Paix de la Confédération Iroquoise (XIIème siècle) version PDF

LES NOUVEAUX NOUVEAUX CONS CONS

Avè l’assent !

Rattrapes-moi ! Si tu peux !

Source de l’image : Pixabay

Ce billet est un utile complément au billet de Pepe Escobar du 1er mars Dans les coulisses de la bagarre Trump contre l’état profond et que j’ai intitulé ARCHI-NÉOCONS vs PALÉO-CONSERVATEURS. Et qui précise ceci : En toute pratique, les factions de nouveaux cons / nouveaux cons libéraux les plus puissantes ont lancé de fait une opération pour faire virer Flynn et pour continuer de façon à éventuellement faire aussi virer Trump, poursuivant ainsi toute avenue possible qui mènerait à sa destitution. Quelque soit la stratégie adoptée par les vrais maîtres comme détaillés par “X”, Trump doit faire face un formidable axe de l’état profond nouveau con / néolib, de la CIA, des médias corpos neolibéraux allant de CNN au Washington Post et aussi la machine Clinton qui est toujours fonctionnelle et active.

Paul Craig Roberts ici, et je redis que pour ma part, il ne s’adresse qu’aux seuls Zuniens de papier qui constituent pour lui le Peuple Américain, les Natifs n’existant tout simplement pas ; Croit le Système réformable et modifiable de l’intérieur. Or tout comme R71 qui l’explique dans son préambule que je reproduis en totalité, il n’y a pas de solutions au sein du Système, dont j’estime de plus, qu’il n’y a absolument rien à sauver.

Résistance à l’empire : Trump et l’oligarchie… « cours après moi que j’t’attrape… »

Précisons qu’en ce qui nous concerne toutes tergiversations pour savoir si le système peut-être préservé, doit-être préservé, si des réformes peuvent-être entreprises pour le changer, le rendre plus “vertueux”, ne sont que futilités ineptes et perte de temps essentiel, tant il est évident qu’il est bien au-delà de toute rédemption possible et qu’il n’y a pas, n’y a jamais eu et n’y aura jamais de solutions au sein du système.
Ceci dit, les propos de Roberts sont ici à prendre en considération dans le cadre de la critique, sa critique interne du système étatico-capitaliste. Si les vues et analyses de Roberts sont souvent pertinentes, elles ne peuvent pas non plus mener à des solutions viables tant que lui et quiconque d’autre continuent de penser “dans la boîte”.
S’il est intéressant de lire un “reaganien”, économiste fondateur et applicateur des “reaganomics”, mentionner le “Que faire ?” de Lénine, on est aussi en droit de se poser la question de savoir pourquoi quelqu’un comme Roberts, qui a vu de très près et du plus “haut niveau” tous les systèmes politiques modernes, y compris l’URSS créée par Lénine et Trotski pour leurs maîtres de la City de Londres et de Wall Street, continue de penser qu’il suffit de mettre des “hommes vertueux” en tête de gondole pour que l’état et le “marché” deviennent vertueux comme par magie. Quand Roberts et consorts se rendront-ils compte que la solution à la question pertinente du “Que faire ?” ne réside EN AUCUN CAS dans le système de fonctionnement proposé mais bien en dehors: dans l’émergence de la société des sociétés résultant de la confédération des associations libres de producteurs et de consommateurs autogérées où le pouvoir serait de nouveau dissous dans le peuple et où toute inégalité redeviendrait impossible.
Roberts est mûr pour franchir ce pas, mais reste prisonnier de sa peur, de sa peur du “lâcher-prise” de ce qu’il connaît et le conforte, nous sommes des centaines de millions qui devrions dès aujourd’hui cesser d’avoir peur, car c’est par la peur que l’oligarchie nous mème à l’abattoir.
Le temps est venu de dire NON ! Unis et décidés.
Boycott du vote, boycott des institutions, union des citoyens en associations libres. Arrêtons de laisser les criminels en col blanc décider pour nous de notre destinée. Il suffit de dire NON ! Ensemble, haut et fort pour que toute cette vaste supercherie de société du spectacle, que nous cautionnons, qui ne peut exister que par notre consentement, s’arrête et que nous la remplacions par la société des sociétés, ce confédéralisme démocratique amenant ses solutions collectives concernées à nos problèmes collectifs, fondé sur la loi naturelle, l’égalité, l’entraide et donc la liberté.

Résistance 71 – URL de l’article ► https://resistance71.wordpress.com/2017/03/04/resistance-a-lempire-trump-et-loligarchie-cours-apres-moi-que-jtattrape/

 Que faire ?

 Paul Craig Roberts |  3 mars 2017 |  URL de l’article original en anglais : http://www.paulcraigroberts.org/2017/03/03/done-paul-craig-roberts/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

La question du titre est la fameuse question de V.I. Lénine. Sa réponse fut de créer une “avant-garde” révolutionnaire afin de disséminer les idées révolutionnaires parmi les ouvriers, la classe économique que Marx avait déclarée être la classe devant accéder au pouvoir politique. Finalement, la démocratie, frustrée par les intérêts de la classe supérieure dans sa manifestation la plus précoce, deviendrait enfin réalité. Les travailleurs gouverneraient.

Dû à la présence de la malfaisance et de l’échec humains, ceci ne s’est pas passé de la façon escomptée. Mais la question de Lénine n’en demeure pas moins valide. Les Américains, dont la vie socio-économique et les projets d’avenir pour leur progéniture ont été totalement détruit par la délocalisation du travail et de tout potentiel de travail professionnel demandant un savoir-faire, comme par exemple l’ingénierie informatique, ont répondu récemment à la question en élisant Donald Trump à la présidence.

Les Américains, dépossédés par les entreprises délocalisant tout, ont élu Trump parce que celui-ci était le seul Américain voulant se faire élire à une fonction de représentation publique et qui portait un tant soit peu d’attention à ce problème et déclarait son intention de le régler. (NdT: vraiment ?…)

En se dressant (NdT: en apparence du moins, Trump était-il, est-il sincère ?…) pour les Américains, Trump s’est aliéné les entreprises mondialistes, leurs chefs exécutifs et leurs actionnaires, qui tous profitent grandement du vol de la vie économique des Américains et produisant à l’étranger à moindre coût. Les économistes de la fange néolibérale décrivent cet arbitrage du travail, qui réduit les vrais revenus de la force laborieuse américaine, comme la fonction bienfaitrice du libre échange et du libre-marché.

Ces entreprises délocalisantes n’ont pas seulement détruit l’avenir économique de millions d’Américains, mais ont aussi détruit la base de revenus fiscaux pour une sécurité sociale et un Medicare efficaces, ainsi que la base de revenus fiscaux pour les gouvernements locaux et des états de l’union, ceci ayant pour conséquence directe la sévère mise en danger des nombreux systèmes de retraite en place. Le fond de pension New York Teamsters Road Carriers Local 707 vient juste de se planter. Cet échec, prédisent les experts, n’est que le tout début d’un tsunami qui va s’étendre aux systèmes de retraite municipaux et d’états.

Lorsque vous y ajoutez les coûts externes des délocalisations qui sont imposés aux Américains, les coûts excèdent et de loin les bénéfices que cela amène au 1%. Clairement, ceci est une situation complètement intolérable (NdT : et Trump, ou un autre pantin, va y faire quelque chose ?… On verra…)

Les Américains dépossédés se sont soulevés (NdT: en votant ?… vraiment ?… ). Ils ont ignoré les merdias pressetitués, ou peut-être même bien qu’ils furent attirés par l’hostilité sans borne des médias envers Trump. Trump a été élu par l’Amérique des dépossédés, par la classe de ceux qui travaillent.

Cette classe laborieuse est complètement hors de toute faveur de cette pseudo gauche libérale, “progressiste” qui déteste cette classe des travailleurs vue comme raciste, misogyne, homophobe, fondue des flingues et qui s’oppose à la politique des chiottes transgenres. Ainsi, la classe laborieuse et leur représentant de choix, Donald Trump sont sous les assauts continus de la pressetituée. “Trump doit dégager”, tel est leur slogan.

Et peut-être cela se passera t’il. Trump, dans un accès de stupidité, a viré son conseiller à la sécurité, le Gén. Flynn, parce que Flynn a fait ce qu’il avait à faire et a parlé avec l’ambassadeur russe afin d’éviter une réponse russe à la provocation d’Obama de vouloir virer les diplomates russes à Noël.

Les Russes ont été diabolisés et dépeints comme une puissance démoniaque. Si vous parlez à un russe, vous tombez automatiquement sous la suspicion d’être un traître à votre nation. C’est comme ça pour la CIA, le parti démocrate, le complexe militaro-industriel et les médias de la pressetituée.

Une fois que Trump a répandu le sang de Flynn dans l’eau, il a mis en place une situation pour le sacrifice d’autres de ses hauts-fonctionnaires, les dominos se terminant avec lui. En ce moment, la marque de l’infamie de la “connexion russe” est en train d’agir contre le ministre de la justice de Trump, Jeff Sessions. Si Sessions tombe, Trump sera le prochain.

Soyons bien clair. En tant que membre du comité des services armés du sénat, Sessions a rencontré l’ambassadeur russe, tout comme il a rencontré les ambassadeurs d’un bon nombre d’autres pays. Il n’y a rien d’inhabituel ou de surprenant au sujet d’un sénateur américain rencontrant des représentants diplomatiques étrangers. (NdT: Et des sénateurs nouveaux cons va t’en guerre comme McCain ou Graham se rendant ILLÉGALEMENT en Syrie pour y rencontrer des troupes yanks, qui ne sont pas supposées être là soit dit en passant… et des leaders des factions takfiries terroristes dont le chef de Daesh : “CIA” al-Baghdadi, là personne ne trouve rien à redire !!…)

Ceux qui accusent Sessions de mentir ne font que mal représenter les faits. Sessions a rencontré des ambassadeurs en sa qualité de sénateur des Etats-Unis et non pas dans sa capacité de ministre du gouvernement Trump. En tant qu’ancien staff du sénat, je peux attester qu’il est parfaitement normal que des sénateurs rencontrent des diplomates. John McCain et Lindsey Graham s’envolent même au Moyen-Orient pour y rencontrer des terroristes.

Malgré ces faits, le Washington Post, le New York Times, CNN et tout le reste des putes pressetituées de la CIA représentent mal continuellement et intentionnellement les faits. Les Américains n’ont pas besoin de plus de preuves pour voir que la totalité des médias américains est totalement dénuée d’intégrité et de respect pour la vérité. Les médias américains ne sont qu’un triste amalgame de putes qui mentent pour gagner leur vie. Cette pressetituée est des plus méprisable, elle est la fange de la terre.

La vraie question est comment le contact avec des officiels du gouvernement russe a été criminalisé, est devenu une base pour révoquer un conseiller à la sécurité, un ministre de la justice et utilisé pour destituer un président. Le président John F. Kennedy avait des contacts permanents avec Kroutchev et le gouvernement soviétique afin de résoudre la crise des missiles turco-cubains sans guerre nucléaire. Le président Nixon a eu des contacts avec les Russes pour mettre en place les traités SALT et anti-missiles ballistiques. Le président Reagan a travaillé avec le leader russe (Gotbatchev) afin de mettre un terme à la guerre froide. Je le sais, j’étais là, j’y ai participé.

Mais si le président Trump veut désamorcer les tensions dangereuses que les régimes irresponsables Clinton, W. Bush et Obama ont ressuscité avec un puissant état à la capacité thermonucléaire qui ne veut que la paix avec les États-Unis, alors le président Trump et tout fonctionnaire qu’il a nommé parlant à un Russe ne sont pas légitimes dans les positions qu’ils occupent ! Ceci est pure folie et c’est la position de cette gauche, libérale-idiote et “progressiste”, de la CIA, du parti démocrate, des imbéciles de droite de ce parti républicain comme les tristes sires McCain et Graham ainsi que des petites putes des médias occidentaux.

Cher lecteur, demande-toi la chose suivante: comment est-ce que la communication avec des Russes dans l’intérêt de la paix et de la réduction des tensions internationales est devenu un crime ?… Des lois ont-elles été votées interdisant des hauts-fonctionnaires américains de parler avec leurs contre-parties russes ? Es-tu si stupide que des merdias pressetitués qui ne t’ont jamais dit la vérité de toute ta vie, puissent te convaincre que ceux qui recherchent à éviter un conflit entre des puissances thermonucléaires sont des “agents russes” ?…

Je ne me fait aucune illusion sur le fait que la vaste majorité des populations occidentales est insouciante. Mais s’il n’y a plus d’intelligence ni de conscience dans la population, et il n’y en a certainement plus du tout dans les gouvernements et médias occidentaux (NdT : tous assujettis à l’empire et ses commanditaires…) ni dans cette “politique identitaire” de la “gauche libérale et soi-disant progressiste”, alors ne vous attendez pas à vivre bien plus longtemps.

Le monde entier a été mis sur le fil du rasoir de l’existence par l’arrogance, la stupidité et l’hubris de la clique néoconservatrice à la poursuite de l’hégémonie américaine.

L’idéologie néoconservatrice est la parfaite couverture pour masquer l’intérêt matériel de l’état profond du complexe militaro-industriel qui est en train de mener le monde à sa destruction.

Ah vous allez en avoir de l’analyse sur l’oligarchie/Aristocratie/Ploutocratie/Kleptocratie et/ou l’État profond, celles du jour sur Le Saker Francophone ;

L’aristocratie trompe le public au sujet de l’État profond.
Par Eric Zuesse – Le 23 février 2017 – Source Strategic Culturehttp://lesakerfrancophone.fr/laristocratie-trompe-le-public-au-sujet-de-letat-profond

►◄
S’il y a une bataille entre Trump et la Réserve fédérale, qui va vraiment gagner ?

Par Brandon Smith – Le 23 février 2017 – Source alt-market.comLire l’intégralité de l’article ► http://lesakerfrancophone.fr/sil-y-a-une-bataille-entre-trump-et-la-reserve-federale-qui-va-vraiment-gagner

Et à partir du moment où nous pensons que lavenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur terre. Et qu’il n’y a pas de solutions au sein du système, n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais comme le juriste Peter d’Errico nous l’explique en détail dans ce billet ► La Nation Sioux Yankton vs le DAPL. Pourquoi attendre pour voir ! Commençons dès à présent à :

Ignorer le Système ► Créer les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchir et agir en une praxis commune ► Adapter l’ANCIEN au NEUF

Adapter l’ANCIEN au NEUF ne voulant pas dire réformer l’ancien système pour en faire un nouveau ou un tout neuf ! Mais étudier la Grande Loi de La Paix de la Confédération Iroquoise, par exemple et entre autres, et adapter ce qui est adaptable notamment dans le domaine de l’horizontalité de la prise de décision politique et du schéma de la chefferie sans pouvoir ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/02/28/kaianerekowa-grande-loi-de-la-paix-de-la-confederation-iroquoise-xiieme-siecle-version-pdf/

JBL1960

 

 

 

 

Mais quelle bande de « ons »…

Il n’y a rien à sauver dans ce Système…

Rien ; Nada ; Queutch !

Ni Mélenchon, ni Hamon, ni Macron, ni Fillon…

Et encore moins La Marine !

Choisissons-nous ► L’heure du réveil des Peuples a sonné

Voici l’avis de Georges Stanechyhttp://stanechy.over-blog.com/2017/01/fillon.html

Fillon : Une Bastonnade Méritée…

« Je crois, malgré les énormes obstacles existant, qu’être intellectuellement résolus, avec une détermination farouche, stoïque et inébranlable, à définir, en tant que citoyens, la réelle vérité de nos vies et de nos sociétés est une obligation cruciale qui nous incombe à tous.

Elle est même impérative.

Si une telle détermination ne s’incarne pas dans notre vision politique, nous n’avons aucun espoir de restaurer ce que nous sommes si près de perdre ­ : notre dignité d’homme. »

Harold Pinter – Discours Prix Nobel – octobre 2005

 

Je vais finir par le croire…

Notre « république », aussi vermoule que décadente, resterait-elle,  malgré tout, une « méritocratie » ?…

Tant est plus que « méritée » la vigoureuse bastonnade administrée par l’opinion publique, à l’encontre d’un des candidats à la prochaine élection présidentielle de notre pays : François Fillon. En chute libre dans les sondages, bidonnés ou pas … (1)

 

L’emploi fictif de son épouse en tant qu’attachée parlementaire aux 500.000 euros, d’après les premières estimations, choque plus d’un de ses concitoyens. S’agissant ni plus ni moins, au-delà du népotisme cynique de l’opération, d’un détournement de fonds publics.

Restons lucides : François Fillon sert de bouc émissaire sacrifié par une caste politique corrompue profitant de l’occasion pour se blanchir à bon compte. Espérant se faufiler entre les gouttes de l’orage… Attendant des « jours meilleurs »…

Abyssale hypocrisie de notre oligarchie : aucun parlementaire ou autre « politicien de métier » ne s’est signalé, à ce jour, par une déclaration proposant une urgente et impérative suppression de ces pratiques ou comportements ; inadmissibles, au XXI° siècle, dans des institutions s’autoproclamant « démocratiques » ; ou, dans un délire mégalomaniaque, « un modèle républicain pétri de valeurs » pour le reste de l’humanité …

Les Caisses de l’État sont vides…

Il n’est pas le seul, nous le savons tous, à profiter, abuser, de ces rouages et privilèges occultes. Règne la solidarité parmi nos oligarques. Quelles que soient rivalités ou détestations réciproques.

Celui qui « tombe », ou est pris les doigts dans le pot de confiture des magouilles républicaines, conséquence malheureuse d’un règlement de compte comme il en existe dans toute mafia, il ne sera pas sauvé par ses confrères en tripatouillages. Mais, il n’en sera pas pour autant accablé par eux. Leur tour pourrait venir, un jour…

Allant jusqu’à allumer des contre-feux, pour expliquer, édulcorer, banaliser, « l’incident » : délayant la sauce de la fourberie, en dissertant à n’en plus finir sur ce qui est légal et ne le serait pas. Via les médias habituels de leur propagande.

Partie visible de l’iceberg, qu’il convient d’enfumer aux yeux des citoyens… Car, comment expliquer, ou justifier, « le reste » ?… Ce qui ne se voit pas en-dessous de la ligne de flottaison. Ces montagnes de commissions encaissées par les uns et les autres dans le silence des paradis fiscaux sur les contrats d’armement, les marchés publics, locaux, nationaux, internationaux… A longueur d’années…

Nos oligarques serrent les coudes…

Ce n’est plus la « force tranquille » de la canaille mitterrandienne ou chiraquienne ; mais, le « cynisme paisible » de la racaille « mondialiste »…

La profonde pourriture de ce système n’excuse en rien la responsabilité personnelle de François Fillon. Les médias nous chantent que cette malencontreuse « affaire » ternit son image de « rectitude », de « probité », que se serait forgé ce candidat.

Hallucinant de subir pareilles fadaises !…

Où est « l’éthique » d’un homme « premier ministre » durant tout le mandat d’un président de la république et d’un gouvernement qui n’a cessé d’appauvrir le pays dans le développement d’un chômage de masse, tout en l’engageant dans les pires aventures coloniales ; l’associant aux atroces crimes de guerre qu’ont été la destruction de la Libye et le saccage de la Syrie, tout particulièrement. Sans oublier, le tragique sort infligé à la Nation Palestinienne depuis des décennies.

Qu’on me démontre où se trouve, ou en quoi est charpentée, « l’éthique » de pareil personnage ?…

L’emploi fictif de son épouse aux mirobolantes rémunérations sur l’argent public, est d’autant plus révoltant qu’il est pratiqué par un politicien qui ne cesse d’affirmer : « les caisses de l’État sont vides » !…

Doublement révoltant, de voir ce même politicien, au lieu de prouver ses capacités à créer des emplois en réindustrialisant notre pays, se faire le promoteur acharné de la suppression de 500.000 postes de fonctionnaires. Sachant qu’un emploi fait vivre une moyenne de 4 personnes. C’est créer, sans contrepartie, plus de 2 millions de « nouveaux pauvres » ; abstraction faire de la destruction de nos services publics, gages d’un « bien vivre » que nous enviaient beaucoup de pays…

 

Le Faux Pas…

Il est vrai que pour lui, à l’exemple de ses comparses, « l’austérité » ne s’applique qu’aux « autres » ; ne concernant ni sa famille, ni son clan. Tout pour « le 1% » et rien pour les « autres » !

D’où son zèle à célébrer,  la « casse sociale » : sabrer les retraites, l’accès aux soins médicaux, à une éducation et un enseignement de qualité. Une de ses cibles favorites est d’accélérer la régression de la « valeur travail » sous forme d’une « flexibilité » qui est en fait la réhabilitation du servage ou du statut de « journalier », sans aucune visibilité quant aux lendemains pour les familles vivant du travail… Retour au monde d’exploitation et d’injustice, si implacablement décrit, en France, par Emile Zola.

Dans le mensonge, véhiculé par l’Industrie de la Désinformation. Notre pays est très riche et les caisses de l’Etat ne sont pas vides. Elles sont vidées par notre oligarchie, dans le détournement de l’essentiel de la richesse nationale à son seul profit. Réduisant la masse de ses concitoyens, en les opposant les uns contre les autres, à des serfs ou des manants du Moyen Age, sans voix ni recours.

Oui. La France est riche. Très riche. Très, très riche !…

Le PIB de notre pays est en augmentation constante depuis 1949… D’après son PIB de l’année 2016, le FMI, classe notre pays aux 66 millions d’habitants, à la 6° place mondiale.  Devant l’Inde, classée au 7° rang ; avec une population de 1,252 milliard d’habitants… L’échelle de grandeur donne une idée de la colossale concentration de la richesse de notre pays aux mains d’une poignée d’oligarques-escrocs.

François Fillon avait tout pour réussir son parcours de candidat-présidentiel, en dépit de la haine de ses rivaux et ennemis personnels. Il était adoubé par l’Etat Profond. Mais, il a commis un faux pas impardonnable, il s’est permis de suggérer un rapprochement avec la Russie. Signifiant, à terme, un renoncement aux entreprises coloniales au Moyen-Orient.

Impardonnable ! C’était la ligne rouge à ne pas franchir. Il a été immédiatement « dézingué »…

La leçon a été retenue par les politiciens-polichinelles…

Ainsi, dès le lendemain, le candidat socialiste Benoît Hamon s’est empressé de courber l’échine, dans une diatribe russophobe du plus bel effet servile auprès de ses maîtres :
« Le candidat favori de la gauche Benoît Hamon a déclaré ce matin qu’il était nécessaire de revoir la politique envers la Russie qu’il juge  » trop complaisante  » :

 » Cette forme d’attitude et de complaisance à l’égard de Vladimir Poutine que je ne comprends pas. Nous avons là un impérialisme agressif de la part de la Russie qu’il faut traiter avec fermeté et certainement pas avec complaisance « , déplore le candidat de la gauche. » (2)

S’indigner devant le niveau de voracité, d’irresponsabilité, de suffisance, de mépris, des hobereaux qui nous gouvernent est nécessaire, mais pas suffisant. Une profonde refonte de nos institutions s’impose, avec l’élaboration d’une nouvelle constitution mettant un terme aux abus les plus ravageurs du personnel politique, des « élus du peuple »…

En dehors de ce népotisme à interdire, il est indispensable de limiter les mandats électifs : en supprimant tout cumul, et en les limitant dans le temps à deux élections. Sinon, c’est ériger une caste qui s’arroge tous les privilèges dans l’impunité.

Tant que ces réformes, aussi élémentaires qu’urgentes, n’auront pas été mises en place pour assurer l’encadrement des « élus » par les « citoyens », dans la transparence et l’efficacité, nous sommes en droit d’affirmer haut et fort :

Tous pourris !

 

1.  Lionel Laparade, PenelopeGate : Le crash de popularité de François Fillon – Présidentielle 2017, 27 navier 2017, La Dépêche du Midi,
http://www.ladepeche.fr/article/2017/01/27/2505622-penelopegate-le-crash-de-popularite-de-francois-fillon.html?ref=yfp

2.  La Russie, pomme de discorde entre les candidats à la présidence en France, Sputniknews, 27 janvier 2017,
https://fr.sputniknews.com/international/201701271029815526-russie-france-presidentielle-valls-fillon-lepen-hamon/

François le Pieu s’est vu entrer avec sa foi chrétienne en étendard sur le perron de l’Élysée oui, c’est indéniable, et il y croit toujours et beaucoup le soutiennent…

Peu importe qui sera le prochain Bozo en chef ;

Œuvrons solidairement à la société des sociétés, en lien avec tous les Natifs.

Parce que le reste, tout le reste, c’est comme pisser dans un violon…

JBL1960

Source de l’image : création de Guillaume de #croisonsles la France forte

 

 

 

INÉDIT EN FRANCE : PRÉSIDENTIELLE SOUS ÉTAT D’URGENCE

Et donc tout le monde fait comme si de rien n’était !

Ceux qui veulent se faire élire et ceux qui sont appelés à les élire !

Qui va enfin poser la question ?

Personne, car ils veulent tous continuer le bouzin !

Ah ! Si ; NOUS !

Celui ou celle qui veut le pouvoir, et rien d’autre, vous demande de lui donner les pleins pouvoirs tout en se gardant bien de vous dire s’il lèvera l’état d’urgence, car il ne le fera pas… Vous allez donc voter pour votre prochain geôlier, en lui donnant les clés pour qu’il nous enferme à double tour ! Avez-vous oublié que depuis le 11 septembre 2001, les Zuniens sont dans le même état d’urgence que nous, puisque sous PATRIOT ACT et que 16 ans plus tard, toujours sur les traces de la fine équipe du 11, l’avènement en Trumpette n’a absolument rien changé ! Au contraire, même !

Donc, le peuple français en 2017 à l’occasion de démontrer qu’il n’est pas un nouveau pigeon ou le dernier des mougeons. Et contrairement aux Zuniens, qui viennent de se choisir un nouveau maitre avec tambours et Trumpettes, le peuple français peut dire NON et pas seulement à l’élection ! Non à la poursuite du Système ► NON à la guerre perpétuelle ► NON de N.O.M. Et le bouzin s’arrêtera…

C’est parce que AvocatDuDiable, – qui si j’ai bien compris, pense que l’UPR peut en accédant au pouvoir changer le système de l’intérieur. Même s’il a compris que nous devons partir du local, de la commune, pour aller vers le général : la confédération des associations libres – sur l’excellent Les Moutons Enragés, a reposé cette p’tin de bonne question qui me permet de réaffirmer que 2017 peut être l’année du réveil des peuples et l’année de la résistance anti-coloniale et de la libération autochtone. Comme dans ce billet du 12/01 ► L’heure du réveil des Peuples a sonné

Car depuis plus d’un an ici mais aussi   entre autres ; Constatant que 2016 s’était passée sous état d’urgence mais que cela n’avait rien évité du tout ► Puisque Nice : n’est-ce pas Bibi Et Strosi ? Nous n’avons cessé de poser la question ; Qu’est-ce que vous voulez faire pour que cela change vraiment ? Parce qu’on le voit bien là que voter avec les règles d’un Système, même pour le moins atlantiste des candidats : n’est-ce pas Ariane Walter ► http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-effrayante-primaire-de-la-belle-188505   c’est voter pour qu’il continue !

Tout candidat issu de ce système, servira le Système, la preuve par Trump mais aussi par François le Pieu  par Macron de Rothschild ou de la Vallseuse.

Mais aussi la preuve par Kerry qui n’en loupe pas une lui non plus ; ICI !

Et rappelons que se tient aujourd’hui à Paris une Conférence pour la paix au Moyen-Orient et voici quelques infos de ce côté-ci ► https://www.europe-israel.org/2017/01/conference-de-paris-15-janvier-2017-suite-logique-de-la-resolution-2334-du-conseil-de-securite/

Et de ce côté-là ► http://www.i24news.tv/fr/actu/international/europe/135164-170115-manifestation-contre-la-conference-de-paris-devant-l-ambassade-d-israel

Ou encore ici ► http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2017/01/15/conference-de-paris-pour-la-paix-au-proche-orient-75-pays-et-organisations-presents_5062973_3218.html

Et on va conseiller à tout ce petit monde de lire les travaux de recherche du Dr. Ashraf Ezzat qui démontent les mythes et mensonges bibliques sur le Moyen-Orienthttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/12/draezzatdec2016.pdf

►◄

De plus en plus nombreux, nous nous posons les bonnes questions :

A Mme Pinel & Mrs Montebourg, Bennahmias, de Rugy, Hamon, Peillon, Valls

Par Daniel Vanhove, 13 janvier 2017

Hier soir, lors du 1er débat télévisé des Primaires, c’est peu dire que vous avez globalement déçu.

Je ne suis pas le seul à le penser, la presse dans sa grande majorité en fait ses titres du jour et sur internet, à de rarissimes exceptions près, les avis vont dans le même sens.

Pas dramatique en soi, un débat ne présume de rien, et peut-être aurez-vous l’occasion de vous rattraper lors du 2è débat dans quelques jours. Mais après votre piètre prestation, l’on est en droit d’en douter et pour l’heure, c’est mal parti.

Cependant, il est un sujet qui m’a laissé particulièrement pantois : votre position quasi unanime sur la politique étrangère de la France où, comme un seul homme, vous avez applaudi aux interventions belliqueuses de ce gouvernement. Les bombardements réalisés par l’armée française en différents points du globe semblent vous réjouir, et la plupart d’entre vous regrettent que F. Hollande n’ait pu les multiplier et les intensifier sur la Syrie dès lors que les USA ne s’y engageaient pas. On croit rêver en entendant cela de la part de candidats se disant de gauche !

Je vous rappelle qu’après les attentats du 14 juillet dernier à Nice, ce gouvernement a réagi dès le lendemain en allant bombarder des cibles syriennes et tuer, d’après les autorités locales, 164 civils. Bel exemple d’une politique étrangère qui reste dictée par ce détestable esprit colonial, revanchard et dominateur d’une France du passé, pour ne pas dire dépassée ! Le clou dans ce concert d’unanimité, a été d’entendre Mr Peillon – à qui jusque-là, j’accordais bien naïvement semble-t-il, quelque crédit – clamer que se rapprocher de V. Poutine et de B. Al Assad constituait une « honte » pour lui ! Aucune « honte » en revanche et pas un mot sur les liens qui unissent la France à l’Arabie saoudite et au Qatar, matrices de l’idéologie djihadiste qui alimentent les désordres actuels dans la région mais aussi dans nos pays à travers des attentats dont vous vous gardez bien d’expliquer les origines, mais tellement bons clients dans ses achats d’armement aux sociétés françaises, au point que ce gouvernement s’en fait les gorges chaudes ! Lire l’intégralité de l’article sur Arrêt sur Info ► http://arretsurinfo.ch/primaires-de-la-gauche-ecolo-de-sinistres-va-ten-guerre-confirmes/

◄►

Après Nice, l’attentat au Camion sur le Marché de Noël à Berlin, et le même jour, fusillade dans un centre islamiste à Zurich, et l’assassinat de l’ambassadeur Russe à Ankara ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/12/20/otan-en-emporte-le-vent/ Et oui, on suit nous, on est éveillés et on a bien compris vos ressorts, votre façon de fonctionner car c’est toujours la même ; En Zunie ► Le passé compliqué  Mais en Gaule aussi ► Des racines pas si chrétiennes que ça !  Et je ne parle pas ici des Terres Australes qui se préparent (le 26 janvier prochain) à fêter sa fierté d’avoir « Tué l’aborigène pour sauver l’homme blanc » ► Australia Day : Jour de l’invasion !   Ou jour de la Survie, comme l’Amérique fête le Jour de la Découverte ► Lundi 10 octobre 2016.

C’est pourquoi François le Pieu qui porte sa foi chrétienne en étendard nous les brise menues, menues… Car non seulement il veut faire entrer sa croyance en Dieu en même temps que lui à l’Élysée :  La petite phrase le poursuit depuis une semaine. « Je suis gaulliste et de surcroît je suis chrétien », a assuré François Fillon sur TF1 le 3 janvier, pour assurer qu’il ne prendrait « jamais une décision qui sera contraire au respect de la dignité humaine, de la personne, de la solidarité ». Une déclaration qui lui a attiré des foudres de tous côtés : de François Bayrou à Manuel Valls en passant par Marine Le Pen ou Henri Guaino, ils sont nombreux à lui reprocher de mélanger politique et religion. Lire l’intégralité de l’article sur Marianne ► http://www.marianne.net/je-suis-chretien-fillon-assume-trouve-bayrou-ridicule-100249115.html  Parce qu’avec lui, c’est sûr le changement ce ne sera pas maintenant, ni jamais d’ailleurs.

Et ici, on peut conseiller à tout ce petit monde de lire Steven Newcomb Païens en Terre Promise, décoder la doctrine chrétienne de la découvertehttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/01/pdfsnewcombjanv20171.pdf

Voilà, pourquoi nous pouvons être les premiers à stopper net le bouzin, et le dézinguer comme nous la si bien expliqué de A jusqu’à Z Zénon l’Ailé avec son Abécédaire magique ► Abcdefg ; Zénon explose l’alphabet…

Non seulement nous pouvons arrêter de voter, mais aussi, arrêter de nourrir le système, car sans armes, ni haine ni violence, parce que si on se fout sur la gueule, ça leur va aussi, y z’attendront qu’il ait des morts pour nous réprimer parce que je vous rappelle juste que nous sommes toujours en état d’urgence…

Donc, arrêtons de travailler pour cet État et pour toutes ses Institutions ; Arrêtons de consommer, tissons un réseau local pour pouvoir nous passer de tout ce qui est en lien avec le système. Et pour cela comprenons bien que nous n’avons pas besoin d’argent, et encore moins d’or… Pourquoi voudriez-vous que l’on achète de l’or ? Si ce n’est pour continuer le bouzin autrement, mais dans le même but, celui de s’enrichir ; Et pourquoi faire ?

Et pour quoi faire ?

De quoi avons-nous vraiment besoin, d’avoir ou d’être ? de posséder ou d’être posséder ? Arrêtons de n’être que des consommateurs. Soyons moins cons et plus acteurs !

Et trêves de blabla ► Trêve de Blabla ;

Retirons-leur notre consentement ; L’État n’est en rien la société, il n’en est au mieux, qu’une caricature. La société elle, n’a aucun besoin de l’État pour exister, à l’inverse ? C’est le marasme ; Mais pas pour nous qui savons non seulement qu’aucun gouvernement n’est notre ami ► Aucun Gouvernement n’est un ami

Et on le voit bien, car les masques tombent un à un… Et puisqu’il n’y a pas de solutions au sein du système, comme on le braaaaame depuis un moment déjà. Il faut en sortir, et nous en avons la possibilité cette année et c’est ça notre boulot aujourd’hui à nous tous.

Grâce à Internet, véritable presse Gutenberg 2.0, essayons de faire la jonction avec les pratiques, comme les 200 millions de personnes, qui échappent toujours aujourd’hui aux diktats des états-nations, Chine inclue dans cet endroit du monde appelé « Zomia » qui s’étend entre la Thaïlande, la Birmanie, le Vietnam, le Laos et la Chine… Car ces peuples, tout comme les sociétés traditionnelles africaines, amérindiennes, australasiennes, les Kurdes syriens aussi, possèdent quelques très bonnes clés de la solution à nos problèmes.

La solution à 10% de la population mondiale pour vaincre l’inertie de départ et enclencher un nouveau paradigme existe ► https://resistance71.wordpress.com/2013/07/11/resistance-politique-dune-idee-minoritaire-au-plebiscite-la-solution-a-10/

Puisque la masse des moutons est prête à sacrifier sa liberté pour plus de « protection » que nous savons complètement illusoire de l’État, et qui plus est je le rappelle sous état d’urgence. Cette majorité n’est pas à convaincre, puisqu’elle suit, elle mougeonne même… Organisons la minorité en associations libres œuvrant solidairement, lorsqu’une société organique parallèle fonctionnera, la masse suivra, comme elle suit le système institutionnalisé maintenant d’où notre nécessité d’arrêter de nourrir le système par un BOYCOTT TOTAL.  La masse suivra, puisqu’elle va toujours dans le sens du meilleur courant comme un banc de poissons… Dès que nous aurons trouver nos propres clés pour ouvrir les portails et les faire coulisser, puisque derrière c’est l’émancipation. Et bien il nous suffira de nous passer les solutions et telle la théorie du 100ème singe, elles se répandront tel un feu de broussaille puisque nous sommes toutes et tous des petites flammes capables d’embraser l’empire…

La majorité des hommes politiques, à en croire les éléments dont nous disposons, ne s’intéressent pas à la vérité, mais au pouvoir et au maintien de ce pouvoir.

Pour maintenir ce pouvoir il est essentiel que les gens demeurent dans l’ignorance, qu’ils vivent dans l’ignorance de la vérité, jusqu’à la vérité de leur propre vie.

Ce qui nous entoure est donc un vaste tissu de mensonges, dont nous nous nourrissons.  Harold Pinter

PartagezLes Petites Flammes…

AgissezPour la société des sociétés !

LibérezTout protecteur de l’eau connait le nom des nuages…

N’attendons pas pour voir ; Parce que c’est tout vu ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/06/ouvrons-loeil/

Ce n’est pas une fois que vous aurez voté qu’il faudra se lamenter et d’organiser des manifestations historiques-ment- trop-tard… Oups désolé, s’excusez-nous, on savait pas toussa toussa ► Parce qu’on vous informe… Quand même… Un peu… Et en temps réel !

JBL1960

Ces petits gars qui faisaient du bon boulot…

Finalement ils ont fait là où on leur avait dit de faire…

Alors certains ont fait du zèle !

Laurent Fabius lui a été promu, Président du Conseil Constitutionnel

Tout comme les buses du 11 septembre 2001 ont toutes été promues pour services rendus à la Nation sans doute, parce que 15 plus tard, y sont toujours sur les traces de la fine équipe du 11 quand même…

Fr.Sott nous a mis la puce à l’oreille avec cet article ci-dessous et on espère que c’est pas la même puce que l’autre jourDe qui Macron de Rothschild est-il le N.O.M. ?  La pôve bête, qui fait pourtant du bon boulot elle aussi…

Source Sott du 3 janvier 2017 | URL de l’article ► https://fr.sott.net/article/29775-John-Kerry-admet-que-la-Russie-est-entree-en-guerre-en-Syrie-pour-stopper-l-Etat-Islamique-et-que-cette-entite-a-ete-utilisee-par-les-Etats-Unis-pour-soumettre-Assad

John Kerry admet que la Russie est entrée en guerre en Syrie pour stopper l’État Islamique et que cette entité a été utilisée par les Etats-Unis pour soumettre Assad

À la fin de septembre, le New York Times a publié une pièce intéressante : un enregistrement audio révèle ce que John Kerry a dit aux Syriens derrière les portes fermées. (Ruslan Ostashko de PolitRussia l’a commenté ici.) Mais le morceau de NYT a laissé dehors les déclarations les plus accablantes faites par Kerry. La vidéo complète est ci-dessous, suivie par une des plus grandes révélations :

26:09 : « La raison pour laquelle la Russie est arrivée est parce que l’EI était de plus en plus fort, Daesh menaçait la possibilité de se rendre à Damas, et c’est pourquoi la Russie est entrée en guerre. Parce qu’ils ne voulaient pas du gouvernement de Daesh. Et ils ont appuyé Assad. Et, et, euh, nous savons que cela s’amplifiait. Nous regardions. Nous avons vu ça, que Daesh grandissait en force. Et nous pensions qu’Assad était menacé. Euhh, nous avons pensé, que nous pouvions probablement manager, euh, vous savez, qu’Assad négocierait alors. Au lieu de négocier, vous vous retrouvez avec Assad et vous avez aussi Poutine pour le soutenir. »

Donc là vous l’avez. De l’intéressé lui-même. Les États-Unis savaient que l’intervention de la Russie en Syrie avait pour BUT EXPRESS de détruire l’État islamique et de les empêcher de prendre le contrôle du pays. Vous savez, ‘l’État islamique’, les massacreurs qui ont massacré des Européens. Et pourtant, les États-Unis ont répondu aux efforts russes en accusant à plusieurs reprises la Russie de « tuer des civils » et de tenter de contrecarrer les efforts russes à chaque tournant.

En outre, comme l’État islamique devenait plus fort, menaçant de prendre le contrôle de Damas, le gouvernement américain s’est assis et n’a rien fait dans l’espoir qu’Assad capitulerait face à l’État islamique. Est-ce que l’État islamique fait effectivement partie d’une force militaire américaine utilisée pour renverser un gouvernement légitime ? Et comment ! Cela signifie-t-il que les gouvernements des États-Unis et de l’Union européenne ont également considéré les attaques de l’État islamique en Europe comme un moyen utile pour gagner l’appui du public pour une implication militaire des États-Unis et de l’Union européenne en Syrie pour renverser Assad ? Nous vous laisserons décider.

Tout cela dénonce également la campagne diffamatoire de mensonges de désinformation menée par les gouvernements des États-Unis et de l’Union européenne contre l’opération russe en Syrie. C’était une campagne que les Russes avaient vue venir, parce que les « diplomates » américains les menaçaient avec cette perspective (voir le lien ci-dessous).

Maria Zakharova : Obama admet avoir menacé Russie de « Sentir sa douleur » si elle intervenait en Syrie – ce qui prouve que le mal est revendiqué directement par la plus puissante nation

Alors, peut-on s’attendre à ce que tous ces invincibles experts politiques crétins aux États-Unis et en Europe, qui insistent toujours sur le fait que les États-Unis et ses « partenaires » « soutiennent la démocratie » en Syrie acceptent maintenant la vérité simple et établie depuis longtemps : que depuis les derniers 15 ans, la cabale des psychopathes qui dirigent les USA font exactement le contraire de ce qu’ils prétendent faire, et qu’ils ont mené une guerre DE terrorisme, pas une guerre AU terrorisme ?

Merci à Résistance71 de nous avoir tirée l’œil vers l’analyse du Réseau Voltaire et de préciser ceci en préambule :

La fourberie et la tromperie permanente de l’État. Ceci n’est pas propre à Yankland, c’est inhérent à l’État, ultime outil de manipulation, de mensonge et de contrôle, qui contient par construction la finalité de ses moyens et inversement…
~ Résistance 71 ~

Preuve audio : John Kerry confirme en privé soutenir et armer Daesh

Réseau Voltaire | 12 janvier 2017 | URL de l’article ► http://www.voltairenet.org/article194918.html

Le New York Times a publié le 30 septembre 2016 des extraits de l’enregistrement audio d’une conversation entre le secrétaire d’État, John Kerry, et des membres de « l’opposition » syrienne. La conversation a eu lieu le 22 septembre 2016, en marge de l’Assemblée générale des Nations unies. On l’y entend déplorer que le Congrès US refuse d’envoyer des hommes renverser la République arabe syrienne et conseiller aux opposants de se trouver une autre puissance militaire pour faire le travail à leur place et les porter au pouvoir.

Les extraits choisis par le New York Times laissaient comprendre que le département d’État ne pouvait plus soutenir la Coalition nationale de l’opposition et lui demandait de se tourner vers d’autres sponsors.

L’enregistrement complet de 36 minutes a été publié, le 1er janvier 2017, par The Last Refuge [1]. Il modifie totalement le sens de la conversation et atteste par conséquent que le choix des extraits initialement publiés par le New York Times visait en réalité non pas à accuser l’administration Obama, mais à la protéger.

Dans l’enregistrement complet, on entend le secrétaire d’État
- confirmer que le but stratégique de la guerre menée depuis 2011 par l’administration Obama contre la République arabe syrienne est de renverser le régime.
- confirmer que l’administration Obama espérait que Daesh serait en mesure de renverser à sa place la République arabe syrienne.
- confirmer que l’administration Obama a approvisionné Daesh en armes pour qu’il renverse la République arabe syrienne.

Cet enregistrement met fin au mythe de la prétendue révolution syrienne aussi bien qu’à celui de la lutte de l’Occident contre Daesh. Il permet de mieux comprendre les tensions au sein de l’administration Obama et la démission du général Michael Flynn. En droit international, le soutien à Daesh viole plusieurs résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies et constitue un crime contre l’Humanité.

Alors, sur ce blog, depuis décembre 2015 on sait qui a véritablement contribué à créer l’EIIL/Daesh, comme le confesse Vincent Emanuele ICI et comme l’explique en détail Myke Prysner dans cette vidéo de 2008, entièrement retranscrite dans ce billet de blog très documenté ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/09/18/un-soldat-contre-la-guerre/

Et malgré les dénégations répétés du Kerry ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/03/mais-non-cest-pas-nous/

Une journaliste à John Kerry: « C’est vous qui avez créé Daech »

L’accusation à l’encontre du chef de la diplomatie US a été lancée lors d’une conférence de presse de John Kerry avec son homologue italien, Paolo Gentiloni, à Rome.

La journaliste a été immédiatement entourée par des policiers. Selon les personnes présentes dans la salle, la journaliste avait un foulard sur la tête.

Voilà pourquoi, aussi, on ne peut plus vous croire, sur rien…

Le mensonge est votre première nature ; La nation Indispensable et Exceptionnelle ment tout le temps et d’abord à elle-même…

Donc, l’urgence est de ne surtout plus vous écouter !

Et de lire, voir ou entendre toutes les preuves pour faire tomber cet empire !

Les points sur les i

Avec l’OTAN va, tout s’en va…

Tout protecteur de l’eau connait le nom des nuages…

Tranchons la tête du Serpent Noir…

Tous des Païens en Terre Promise…

De qui Macron de Rothschild est-il le N.O.M. ?

Trêve de Blabla ;

Opération Condor 2.0

Bibi qui pleure ou Bibi qui rit…

Et n’allez pas croire que François le Pieu, dira autre chose que « Assad doit partir » parce que c’est un dictateur, comme son père, et un manipulateur » ► http://www.20minutes.fr/politique/1993763-20170111-video-francois-fillon-bachar-al-assad-dictateur-manipulateur

Allez, encore un petit effort et il proclamera bientôt que Assad ne mérite pas d’être sur la terre ► http://www.leparisien.fr/international/fabius-assad-ne-meriterait-pas-d-etre-sur-la-terre-17-08-2012-2128221.php

Et il était où le Fion quand Sarkozy jouait à faire peur à Bachar Al Assad le 14 juillet 2008 : Tenez, Nicolas le Mauvais, n’a pas assez de casseroles au cul, rajoutons-en une : Via Olivier Demeulenaere source Le Bréviaire du Patriote, dans cette vidéo de Julien Rochedy on apprend que Bip Bip 1er recevant Bachar El Assad le 14 juillet 2008 et n’obtenant pas son consentement pour se faire saigner comme un lapin lui promet de mettre son pays la Syrie « à feu et à sang » c’est Mario Van Peebles dans Highlander III qui hurle « Brulez tout »… Dans ce billet de blog ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/10/17/bloody-monday/

En 2017, Israël menace encore : TUEZ-LES TOUS…

Colonialisme en Palestine : la politique du flinguer pour tuer de l’état sioniste

Tuez-les tous !

Jonas Alexis | 4 janvier 2017 | URL de l’article original sur VT ► http://www.veteranstoday.com/2017/01/04/kill-them-all/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Bien avant que Netanyahou s’en vint sur la scène politique, le premier ministre israélien Yitzhak Shamir avait comparé les Palestiniens à une “nuée de sauterelles”.

HRW vient juste de condamner la politique d’Israël du “tirer pour tuer”. Politique simple: si la force de défense israélienne et les policiers perçoivent ou pensent qu’un Palestien va commettre un crime, alors ces personnels encouragent la force de défense à abattre immédiatement et sans hésitation le Palestinien en question.

Tout membre des force de défense devrait être capable de “tirer pour tuer” le Palestinien “sans y penser à deux fois… aucun attaquant, homme ou femme, ne devrait sortir de quelque attaque que ce soit vivant.”[1]

La preuve n’est en rien importante. Ce qui est le plus important est que si la police ou l’armée veut tuer un Palestinien, alors ils peuvent le faire. La FDI et la police sont en elles-mêmes la preuve du bienfondé de l’action. Tout ce qu’elles ont alors à faire pour défendre leur cas est de simplement dire que le Palestinien allait faire quelque chose de mal. Sari Bashi, le directeur de la branche israélienne à HRW, a déclaré que ceci est clairement une violation du droit international. [2]

Les question est simplement celle-ci: Le régime israélien a t’il abattu dans le passé des Palestiniens en se basant sur cette politique ridicule ?
La question est OUI.
Ceci ne devrait pas être une surprise du tout. Nous savons et pouvons tenir pour fait établi que la politicienne et ministre de la justice israélien Ayelet Shaket a sans équivoque et ontologiquement déclaré que les Palestiniens étaient les ennemis d’Israël.

“Qui est l’ennemi ?” a t’elle demandé. “Le peuple palestinien. Pourquoi ? Demandez-leur, ils ont commencé…” L’idéologie politique de Shaked en regard des Palestiniens vaut la peine d’être citée entièrement :

“Le peuple palestinien nous a déclaré la guerre et nous devons répondre par la guerre. Pas une opération, lente et de basse-intensité, pas une escalade contrôlée, pas de destruction d’infrastructure terroriste, pas d’assassinats ciblés. Assez de toutes ces biaiseries. C’est une guerre. Les mots ont un sens. C’est une guerre.

Ce n’est pas une guerre contre le terrorisme, pas une guerre contre l’extrémisme, pas même une guerre contre l’Autorité Palestinienne. Tout ceci est également une forme d’ignorance de la réalité. Ceci est une guerre entre deux peuples.

Qui est l’ennemi ? Le peuple palestinien. Pourquoi ? Demandez-leur, ils ont commencé…

Derrière chaque terroriste se tiennent des douzaines d’hommes et de femmes sans qui ils ne pourraient pas s’engager dans le terrorisme. Les acteurs de la guerre sont ceux qui incitent dans les mosquées, qui écrivent des curricula assassins pour les écoles, qui protègent, qui fournissent des véhicules et tous ceux qui les honorent et leur donnent un confort moral.

“Ils sont tous des ennemis combattants et leur sang sera leur responsabilité. Maintenant ceci inclut aussi les mères des martyrs, qui les envoient en enfer avec des fleurs et des baisers. Elles devraient suivre leurs fils, rien ne serait plus juste. Elles devraient dégager, tout comme les maisons, foyers physiques où elles ont élevé leurs serpents. Autrement, d’autres petits serpents y seront élevés.” [3]

Shaked déclare qu’elle a l’intention de “promouvoir des processus avancés” de démocratisation en Israël”, mais comment cela peut-il être compatible avec l’idée que les Palestiniens sont l’ennemi ? Shaked peut-elle vraiment penser que la démocratie pourrait ne serait-ce qu’exister sans ce que Kant appellerait l’impératif catégorique ou la raison pratique ? Les lois d’Israël en regard des Palestiniens peuvent-elles vraiment être universalisées ?…

L’idéologie de Shaked n’est pas du tout la démocratie. C’est en fait une perversion de démocratie. Et si vous pensez que c’est exagéré, peut-être devrions-nous amener dans la discussion le rabbin Yitzhak Ginsburg qui a dit de manière non équivoque:

Tout procès en justice qui se base sur la supposition que les juifs et les goyim sont égaux est un total travesti de justice.”[4]

La question à un million de dollars est celle-ci: Shaked a t’elle été jamais mise en doute par la mafia sioniste et les marionnettes nouveaux cons pour avoir de telles saloperies au sujet des Palestiniens ? Y a t’il eu un quelconque politicien américain la réprimandant pour ce qui est essentiellement un plan diabolique ?

Bien sûr que non !

Le fait est que Benjamin Netanyahou et autres officiels israéliens (passés et présents) ont dit des choses tout à fait similaires sur les Palestiniens. “Dans notre voisinage”, a dit le roi bibi “nous devons nous protéger des animaux sauvages… Si un soldat israélien est condamné pour meurtre, il devrait être immédiatement libéré.” dit Natanyahou.

Bien avant que Netanyahou ne vont sur la scène politique, le premier ministre israélien Ytzhak Shamir avait comparé les Palestiniens à une nuée de sauterelles [5] L’ancien chef de la FDI Raphael Eitan avait déclaré dans les années 1980:

“Nous déclarons ouvertement que les Arabes n’ont aucun droit de s’établir ne serait-ce que d’un centimètre sur Eretz Israel… La force est tout ce qu’ils ont et n’est que ce qu’ils comprendront toujours. Nous devrons utiliser la force ultime jusqu’à ce que les Palestiniens viennent à nous à quatre pattes.”

Rabbin Yaacov Perrin : “Un million d’Arabes ne valent pas un ongle juif” [6]

Le rabbin MK Eli Ben-Dahan lui-même a déclaré que les Palestiniens étaient “des animaux, ce ne sont pas des humains.” Puis il a ajouté: “Un juif a toujours un bien plus grande âme qu’un gentil, même s’il est homosexuel.

Les homosexuels d’Amérique et d’occident ne devraient-ils pas être en colère de la dégradation faite ici par Ben-Dahan ? L’organisation juive aux États-Unis ne nous vante t’elle pas ad nauseam que l’homosexualité est une grande chose ?

Pourquoi cette organisation ne réprimande t’elle pas le rabbin Ben-Dahan pour ses vues discriminatoires ?..

URL de l’article sur R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/01/12/colonialisme-en-palestine-la-politique-du-flinguer-pour-tuer-de-letat-sioniste/

◄►

Rien ne doit changer pour que tout continue !

Alors que l’heure du réveil des peuples a sonné, enfin, on est quelques uns à l’entendre sonner ce réveil, malgré que nombreux roupillent encore à poing fermé…

JBL1960