Archives pour la catégorie Sarcastik

Trump le nouveau con(servateur)… par Dean Henderson via R71 + mon grain de sel et de poivre !

Et les nouveaux cons ça osent tout !

C’est même à ça qu’on les reconnait, non ?

~~~~▼~~~~

Guerre impérialiste au Moyen-Orient sous la houlette de Donnie « mains d’enfant », nouveau con dévoilé…

A lire : Trump «Donnie mains d’enfant»

Trump le nouveau con(servateur)

Dean Henderson | 20 décembre 2017 | URL de l’article original ► https://hendersonlefthook.wordpress.com/2017/12/20/trump-the-neo-con/

Traduit de l’anglais par Résistance 71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/12/22/guerre-imperialiste-au-moyen-orient-sous-la-houlette-de-donnie-mains-denfants-nouveau-con-devoile/

Après des mois de menaces russophobes proférées par les services de renseignement à la solde la City de Londres, le narcisse à la face d’orange  qui a berné la “droite alternative” et lui a fait croire qu’un “don” milliardaire de casino de Manhattan pouvait être leur sauveur populiste, a enfin énoncé sa politique étrangère.

Il apparaît que le dégoulinage [NdJBL : Dégueulis même] constant de la propagande anti-Poutine, menée tambour battant par le député Adam Schiff (démocrate, Californie), [NdJBL : Et à ne pas confondre avec Peter Schiff] de la dynastie bancaire des Schiff, a été suffisant pour pousser Trump dans le camp anti-russe. Lundi, dans un discours si typiquement belliqueux, la star de la télé réalité devenue président des États-Unis a aussi eu des mots durs contre la Chine et aussi spécialement contre l’Iran.

Succinctement, la politique étrangère de Trump est en miroir de celle pondue par le think tank néo-con du Project for a New American Century (PNAC) qui sévissait sous le président Deubeuliou Bush. Rempli à ras bord de citoyens ayant la double nationalité israélo-américaine comme Richard Perle, Paul Wolfowitz et Dov Zakheim, le PNAC avait pour vision un jeu de dominos s’affalant les uns sur les autres au Moyen-Orient avec un petit coup de pouce de la CIA et de ses associés des ONG en place (NdT : et du Mossad…)

Bien que leur projet en Irak, Afghanistan et Syrie ait lamentablement échoué, il semblerait que maintenant ces zélotes sionistes aient l’Iran dans leur ligne de mire impérialiste. Avec l’ancien PDG de la plus grande compagnie pétrolière au monde (NdT : Rex Tillerson, CEO d’Exxon-Mobil, ex-Standard Oil des Rockefeller…), servant maintenant comme ministre des affaires étrangères des États-Unis, il n’y a rien de mieux pour les barons du pétrole et leurs banksters que de privatiser l’énorme champ gazier du South Pars en Iran, le plus grand au monde (NdT : dont une partie se trouve côté qatari, le Qatar, ce grand petit pays gazier, possession d’Exxon-Mobil…).

Mais avec leur vieux complice Netanyahou embrouillé à Tel Aviv dans une affaire de corruption et leur marionnette saoudienne, le prince héritier Mohamed Ben Salman (MBS) agissant maintenant comme le Pol Pot local, la vieille déclaration/traité Balfour de la construction coloniale de Djeddah apparaît être bien élimée.

Les rebelles Houthi continuent de tirer des missiles sur Riad, les mercenaires des banksters de l’EIIL/Daesh ont été vaincus en Syrie et en Irak et les Kurdes sont en train de brûler les bureaux du KDP (Kurdish Democratic Party) à Erbil. La Turquie et le Qatar continuent leur pivot vers la Russie. Le Hezbollah n’a jamais été aussi puissant au Liban.

Plus que tout maintenant, les errances paranoïaques de Trump peuvent être perçues comme des tentatives désespérées de détourner l’attention de la réalité de terrain au Moyen-Orient, celle qui voit la domination de près d’un siècle de l’hégémonie anglo-américaine arriver à une halte brutale et grinçante, alors que des forces progressistes s’unifiant de manière croissante mettent une fessée aux envahisseurs/occupants bataille après bataille.

~~~~▲~~~~

Tout cela ce faisant au N.O.M. du Gaz, du Pétrole et des Hydrocarbures… Ainsi soit-il ?

NON !

Relisons l’excellente et pertinente analyse de Résistance71 Trump, Jérusalem et Nouvel Ordre Mondial car d’évidence, Donnie Mains d’Enfant Trump en désignant Jérusalem capitale de l’Israël biblique a ouvert, volontairement ou pas, en grand les portes de l’Enfer. Et ayant réalisé toutes les versions PDF mises en liens, j’ai suivi celui-ci proposé par R71 que je ne connaissais pas, dans ce paragraphe : Trump n’est pas un imbécile, il n’est qu’un des nombreux bras armés aux ordres, œuvrant pour la mise en place d’un fascisme planétaire transnational géré par les corporations ayant fusionné avec l’État. La mise en échec du Nouvel Ordre Mondial ne peut se faire que par les peuples qui, dans le processus même de la révolution sociale planétaire, éradiqueront la malfaisance régnante. Et tout premier article en nom collectif R71 (juin 2010) qui nous permet de poser la question de Que faire ? La marche vers la tyrannie globale : comment s’en sortir ? Que Faire ? Ainsi que sur notre capacité, ICI & MAINTENANT à mettre en échec ce Nouvel Ordre Mondial

Non de N.O.M. !

C’est bien pour cela que nous avons appelé à BOYCOTTER aussi bien le POTUS 2016, puis le BARNUM 2017, et que nous continuons à dire, à écrire et à penser, qu’il n’y a aucune solutions dans les élections !

RAPPELEZ-VOUS ;

Résistance à l’empire : Trump et l’oligarchie… « cours après moi que j’t’attrape… »

Précisons qu’en ce qui nous concerne toutes tergiversations pour savoir si le système peut-être préservé, doit-être préservé, si des réformes peuvent-être entreprises pour le changer, le rendre plus “vertueux”, ne sont que futilités ineptes et perte de temps essentiel, tant il est évident qu’il est bien au-delà de toute rédemption possible et qu’il n’y a pas, n’y a jamais eu et n’y aura jamais de solutions au sein du système.
Ceci dit, les propos de Roberts sont ici à prendre en considération dans le cadre de la critique, sa critique interne du système étatico-capitaliste. Si les vues et analyses de Roberts sont souvent pertinentes, elles ne peuvent pas non plus mener à des solutions viables tant que lui et quiconque d’autre continuent de penser “dans la boîte”.
S’il est intéressant de lire un “reaganien”, économiste fondateur et applicateur des “reaganomics”, mentionner le “Que faire ?” de Lénine, on est aussi en droit de se poser la question de savoir pourquoi quelqu’un comme Roberts, qui a vu de très près et du plus “haut niveau” tous les systèmes politiques modernes, y compris l’URSS créée par Lénine et Trotski pour leurs maîtres de la City de Londres et de Wall Street, continue de penser qu’il suffit de mettre des “hommes vertueux” en tête de gondole pour que l’État et le “Marché” deviennent vertueux comme par magie. Quand Roberts et consorts se rendront-ils compte que la solution à la question pertinente du “Que faire ?” ne réside EN AUCUN CAS dans le système de fonctionnement proposé mais bien en dehors : dans l’émergence de la société des sociétés résultant de la confédération des associations libres de producteurs et de consommateurs autogérées où le pouvoir serait de nouveau dissous dans le peuple et où toute inégalité redeviendrait impossible. Paul Craig Roberts est mûr pour franchir ce pas, mais reste prisonnier de sa peur, de sa peur du “lâcher-prise” de ce qu’il connaît et le conforte, nous sommes des centaines de millions qui devrions dès aujourd’hui cesser d’avoir peur, car c’est par la peur que l’oligarchie nous mème à l’abattoir. Le temps est venu de dire NON ! Unis et décidés. Boycott du vote, boycott des institutions, union des citoyens en associations libres. Arrêtons de laisser les criminels en col blanc décider pour nous de notre destinée. Il suffit de dire NON ! Ensemble, haut et fort pour que toute cette vaste supercherie de société du spectacle, que nous cautionnons, qui ne peut exister que par notre consentement, s’arrête et que nous la remplacions par la société des sociétés, ce confédéralisme démocratique amenant ses solutions collectives concernées à nos problèmes collectifs, fondé sur la loi naturelle, l’égalité, l’entraide et donc la liberté.

Résistance 71 – URL de l’article ► https://resistance71.wordpress.com/2017/03/04/resistance-a-lempire-trump-et-loligarchie-cours-apres-moi-que-jtattrape/

Ce préambule du 3 mars 2017 de R71 introduit l’analyse de Paul Craig Roberts, et pour ma part, en introduction de cette publication que j’avais intitulé ; « Les Nouveaux Nouveaux Cons, cons » j’y rappelais mon billet d’analyse sur  Pepe Escobar du 1er mars Dans les coulisses de la bagarre Trump contre l’état profond et que j’ai intitulé ARCHI-NÉOCONS vs PALÉO-CONSERVATEURS. Et qui précise ceci : En toute pratique, les factions de nouveaux cons / nouveaux cons libéraux les plus puissantes ont lancé de fait une opération pour faire virer Flynn et pour continuer de façon à éventuellement faire aussi virer Trump, poursuivant ainsi toute avenue possible qui mènerait à sa destitution. Quelque soit la stratégie adoptée par les vrais maîtres comme détaillés par “X”, Trump doit faire face un formidable axe de l’état profond nouveau con / néolib, de la CIA, des médias corpos neolibéraux allant de CNN au Washington Post et aussi la machine Clinton qui est toujours fonctionnelle et active.

Parce que ce qui est sûr est certain, c’est que ce soit Duffy ou Killary ; c’est nous les dindons de la farce, alors qu’il nous suffit de dire NON MERCI !

Parce que le Plan des Zélites (0.0001%) c’est en un mot anéantir tout ce qui ne rampera pas à nos pieds comme des chiens  !

Aussi, plutôt que d’attendre pour voir comment Trump (ou Killary ! ou qui que ce soit d’autre !) pourrait nous éparpiller façon puzzle aux quatre coins de l’univers et si nous remplacions l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés ?

JBL1960

Illustration de GuillaumeTC de #CroisonsLes « DUEL« 

 

 

 

 

Publicités

Dame Kékel dans la tourmente ?

L’un dans l’autre !

Enfin surtout lui…

Hier encore, à Bonn, Macron & Merkel affirmait d’une même voix envisager de « réduire la population » pour sauver la planète et le genre humain ► MAKREL EnMarche vers la réduction de la population…

Et bim ► Gouvernement introuvable : le crépuscule d’Angela Merkel

Suite à la défection nocturne du parti libéral, Merkel échoue à former une coalition gouvernementale. Désormais, l’option la plus probable est la tenue de nouvelles élections au printemps 2018, avec… ou sans Merkel.

Source Marianne ► https://www.marianne.net/monde/gouvernement-introuvable-le-crepuscule-d-angela-merkel

◄|►

DIPLOMATIE – Allié indéfectible de l’Allemagne,

The Economist 16/06/17

  Emmanuel Macron a fait part de son soutien, lundi 20 novembre, à la chancelière allemande, en grande difficulté pour composer un nouveau gouvernement. Il en a profité pour avancer ses pions pour une Europe plus ambitieuse. La situation politique que traverse Angela Merkel en Allemagne n’est pas sans se faire remarquer de l’autre côté du Rhin. La chancelière, qui, depuis deux mois et sa victoire étriquée aux élections législatives, bataille pour créer un gouvernement, a annoncé ce lundi qu’elle actait l’échec de la formation d’une coalition avec les libéraux du FDP et les écologistes des Grünen. Source LCIhttps://www.lci.fr/international/video-crise-politique-en-allemagne-emmanuel-macron-soutien-preoccupe-d-angela-merkel-2070965.html

Rappelez-vous de la Une de The Economist du mois dernier ;

Quand on dit que tout est bidon dans l’élection, c’est valable pour toutes les élections !

… parce qu’il n’y a pas de solutions au sein du système ! Qu’il n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais ! Boycott du vote qui n’est que la validation pseudo-citoyenne du consensus du statu quo oligarchique. Notre rapport à l’État est un rapport de soumission inutile. Changeons notre attitude ! Union pour une résurgence de la nature sociale profonde et universelle humaine, celle de la société des sociétés

Prise de conscience individuelle(1)prise de conscience collective (2)boycott et organisation parallèle (3)désobéissance civile (4)réorganisation politico-sociale (5)changement de paradigme

IGNORONS L’ÉTAT ET SES INSTITUTIONS

Pour l’essentiel, nous (les peuples), sommes coincés entre les phases 1 et 2 ou 2 et 3.
Pourquoi ? Parce que le formatage propagandiste a la vie dure et le matraquage idéologique néfaste continue, cela change, mais lentement.
Le plus dur est toujours de vaincre l’inertie de départ : Prenons un grand portail d’usine coulissant en fer/acier. Il est lourd et il faut s’arque bouter pour le mettre en branle initialement, une fois en mouvement, si on atteint une certaine vitesse, on peut pousser le portail qui coulisse avec deux doigts et maintenir la vitesse d’ouverture relativement constante.
Dans notre schéma, les phases 1 et 2 sont la poussée initiale, c’est dur… en phase 3 et 4 c’est bien plus facile car le momemtum est créé, les dernières phases se font avec deux doigts…
Le but de l’oligarchie est de maintenir la masse en phase 1 et 2 de façon à ne jamais atteindre le momentum nécessaire pour l’ouverture du portail en grand.

De l’autre côté du portail, c’est l’émancipation !Finale et définitive.

Et pour autant, TOUT n’est pas à réinventer, à réécrire, juste changer radicalement notre mode de pensée car nous avons bien compris, comme le disait Einstein que : « vous ne pouvez pas résoudre un problème en gardant le même processus mental » et plutôt que de combattre Macron, son gouvernement-carpette-serpillère, l’État et ses institutions : IGNORONS-LES !

Ignorons le Système ► Ignorons l’État et ses institutions ► Créons les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchissons et agissons en une praxis commune ► Adaptons le meilleur, le sublime de l’ANCIEN au NEUF

Appel à la grève générale, illimitée et expropriatrice mais sans armes ni haine ni violence ; Remplaçons l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

JBL1960

Source de l’image création de GuillaumeTC de #croisonsles MACREL

 

On n’est pas sorti de la cuisine à Jupiter !

Même si beaucoup voudrait y entrer !

Ou en sortir, plutôt non ? On ne sait plus…

Et parfaitement raccord avec mon billet d’hier ► Un demi-dieu et du pipi de chat…

Si Macron juge que la baisse des APL est une « connerie », pourquoi n’a-t-il rien dit ?

« C’était une connerie sans nom », aurait lancé Macron devant les responsables de la majorité fin juillet, fustigeant le débat autour de la baisse des APL. Intéressant.
Et ensuite ?

La « connerie » qui a bon dos. Le Canard enchaîné de ce 2 août rapporte une citation attribuée à Emmanuel Macron devant les dirigeants de la majorité réunis le 26 juillet. En pleine polémique sur le coup de rabot de 5 euros mensuels pour les aides au logement, le chef de l’État aurait ainsi lancé : « C’était une connerie sans nom. Pas la peine de se retrouver dans des débats complètement dingues qui n’ont fait l’objet d’aucun engagement » durant la campagne.

Emmanuel Macron serait-il en train de se transformer en frondeur de sa propre présidence ? On peine à le croire. Si le président de la République avait réellement voulu mettre fin à cette « connerie« , au cœur des débats durant une bonne semaine, qui l’en a empêché ? Et si lui-même n’avait pas voulu mettre les mains dans le cambouis, respectant ainsi sa position « jupitérienne », il lui restait encore Édouard Philippe, habitué à exécuter les ordres du chef de l’État.

En réalité, bien peu de monde chez En Marche ou au gouvernement s’est risqué à critiquer cette baisse des APL. L’air était au contraire au « vous n’allez pas pleurer pour 5 euros » ou encore « les APL sont la cause de la hausse des loyers ». Seule une toute petite poignée de macronistes, pour la plupart ralliés de la dernière heure, avait osé l’ouvrir. Et le gouvernement, ministre des Comptes publics en tête, a passé plus de temps à assurer (à tort) que la mesure était un cadeau de l’ère Hollande qu’à chercher un autre moyen de financement.

« Dans toute son inconséquence, le gouvernement précédent nous a laissé un trou à combler… mais nous avons finalement décidé de ne pas toucher aux APL », voilà un discours imaginable dans la bouche de Macron. La virevolte était donc aisée et lui aurait donné le crédit de la mansuétude. Visiblement, la « connerie » ne valait pas suffisamment le coup.

◄|►

Alors comme ça « c’était une connerie sans N.O.M. » ? Mais non ; On n’a très bien reconnu la main de Rothschild qui fait bouger ses lèvres de la Marionnette en Chef !

Et c’est peu de dire que depuis plus d’un an, ici sur ce blog et bien je préviens en appui de nombreux articles, blogs, vidéos, que ce cheval de Troie américain serait placé à l’Élysée pour réactiver le Plan, et l’achever, ce que n’ont pas su faire ni Sarko l’Américain ni François le Petit et comme analysé en incise de ce billet du 30 juillet dernier ► En souvenir d’Udo…

Alors oui il était urgent de baisser les APL de 5 €, parce qu’ainsi, le ton est donné, et surtout vous êtes prévenus !

Mais comprenez bien que c’est nous la cible et cela a toujours été nous ; Les peuples !

Merci à Volti du site Les Moutons Enragés de nous avoir tiré l’œil vers cette info ;

https://www.francebleu.fr/infos/politique/gironde-une-conseillere-departementale-suspendue-pour-avoir-percu-le-rsa-1499071506

Corinne Guillemot,  qui fait partie de la majorité socialiste au département, a été suspendue de ses fonctions : elle est soupçonnée d’avoir touché le Revenu de Solidarité Active, malgré son indemnité d’élu. L’intéressée se défend en expliquant que son compagnon a fait la demande à son insu.

Une conseillère départementale se retrouve dans la tourmente : Corinne Guillemot, élue socialiste du canton de Bordeaux-Nord, a été suspendue de ses fonctions par le président Jean-Luc Gleyze. Elle est soupçonnée d’avoir touché, malgré son indemnité, le RSA, le Revenu de Solidarité Active.

Corinne Guillemot percevait depuis le printemps dernier une allocation mensuelle de 800 euros, et une allocation logement de 380 euros par mois. Or, son indemnité de conseillère départementale tourne autour de deux mille euros par mois, et elle perçoit également des revenus pour les cours qu’elle dispense dans une école de commerce privée de Bordeaux.

Dans les colonnes de nos confrères de Sud-Ouest, l’intéressée se défend de toute malhonnêteté

Ce n’est pas moi qui ai fait la demande de RSA, c’est mon compagnon, sans emploi, qui l’a fait à mon insu. Et je ne vérifie jamais mes comptes – Corinne Guillemot à Sud-Ouest

Peut-on toucher le RSA et une indemnité d’élu ?

L’élue invoque aussi le flou juridique autour de l’indemnité d’élu, qui pourrait ne pas rentrer en ligne de compte dans l’obtention de cette prestation. Pour vérifier tout cela, le Conseil départemental a ouvert une enquête, et en attendant les résultats de ces investigations, la conseillère départementale a été suspendue à titre conservatoire de ses fonctions et de ses délégations.

Selon Sud-Ouest, c’est une sommation d’huissier qui a déclenché l’enquête de la CAF, la Caisse d’Allocations Familiales de Gironde. Corinne Guillemot aurait derrière elle trois années d’impayées dans son ancien logement, et la justice l’aurait condamné à verser 15 mille euros à son ancien propriétaire. Le président du Conseil Départemental, Jean-Luc Gleyze, lui a aussi demandé de se retirer de la présidence de l’ADIL, l’association départementale d’information sur le Logement.

~~~~▲~~~~

 

Voilà pourquoi c’est plié en 4 voire en 8 dans ce Système là !

C’est Jean-Paul Marat « L’ami du Peuple » qui avait écrit ceci ;

Le gouvernement est l’ennemi du peuple

Il est une vérité éternelle dont il est important de convaincre les hommes : c’est que le plus mortel ennemi que les peuples aient à redouter est le gouvernement. A la honte éternelle des princes de la terre et de leurs ministres, presque toujours les chefs qu’une nation se choisit pour assurer sa liberté ne songent qu’à lui forger des fers ; presque toujours les mains auxquelles elle a remis le soin de sa félicité ne s’occupent qu’à consommer son malheur. Telle est l’ardeur de la soif de dominer que les hommes les mieux famés lui sacrifient jusqu’à leur réputation. Vous l’avez vu ce monstre autrefois populaire, jaloux de commander, oublier la justice, le devoir, l’honneur, presser continuellement le travail sur les impositions et le rétablissement du pouvoir exécutif, c’est-à-dire du pouvoir de la tyrannie, pousser le prince à n’accorder qu’à cette condition son consentement aux décrets de l’Assemblée nationale et à se montrer en despote. Vous les avez vus pareillement, ces hommes petits et vains que nous avons honorés de notre confiance, oublier au bout de quelques jours qu’ils dépendent de nous, s’ériger en tyranneaux, et pousser la folie jusqu’à vouloir maltraiter leur maître avant que l’Ami du peuple les remît à leur place. Textes de Jean Paul Marat“L’Ami du Peuple” (extraits 1789-1792) ► Pour lire l’intégralité du billet ICI.

Vous pouvez lire, télécharger ou imprimer le PDF N° 17 de 31 pages de textes choisis par Résistance71 et intitulé : LES AMIS DU PEUPLE DE LA VÉRITABLE RÉVOLUTION : Marat, Varlet, Roux, Kropotkine et la France des sections communales que j’ai introduit par ce billet de blog ► La Révolution Française par les amis du peuple

Version PDF ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/03/pdfrevolutionfrancaise1.pdf

◄►

Et si vous voulez vous balader dans cette page de mon blog qui regroupe 33 PDF du Contre-rapport « Meurtre Par Décret » à l’hommage à Pierre Clastres pour lire, télécharger ou imprimer gratuitement, c’est là ► LES PDF DE JBL1960

Laisser sa chance à Macron, ou encore à qui que ce soit d’autre, c’est lui donner les clés de nos vies ; C’est renoncer, c’est accepter, c’est consentir…

Soyez résolus de ne servir plus et vous serez libres !

Et pourtant ce tyran, seul, il n’est pas besoin de le combattre, ni même de s’en défendre ; Il est défait de lui-même, pourvu que le pays ne consente point à la servitude. Il ne s’agit pas de lui rien arracher, mais seulement de ne lui rien donner.

Étienne de la Boétie – Extrait du Discours de la servitude volontaire, version PDF Écrit en 1576, en français, par Étienne de la Boétie à l’âge de 17/18 ans

UNION ► RÉFLEXION ► ACTION ► ASSOCIATIONS LIBRES CONFÉDÉRÉES ► SOCIÉTÉ DES SOCIÉTÉS

Car il ne s’agit pas de rien arracher mais seulement de ne plus rien donner

Ni dieu, ou demi-dieu, ni maitre et sans arme ni haine ni violence ► Ni dieu, ou demi-dieu ; Ni maître pour nous soumettre…

JBL1960

Lectures associées ;

Dans la catégorie PEUPLES PREMIERS ;

Dans la catégorie VOTATION ;

Et dans la catégorie SARCASTIK !

Source de l’image « Jupiter à Hercule » par Monsieur Kak

 

 

 

 

 

Un demi-dieu et du pipi de chat…

Bon mais ce n’est pas comme si on n’avait pas prévenu !

Alors, depuis plus d’un an, pour ma part, j’épluche le Macaron en prévenant qu’il va tous nous mettre chocolat !

Et bim !

Et rappelez-vous que Greg Tabibian aussi avait énormément prévenu, et même en chanson ♫ Merci Macron ♫ sur l’air de Merci Patron, des Charlots, les vrais !

Tenez, cette chanson est le bonus de l’épisode 43 de J’suis pas content TV que j’avais entièrement intégré et analysé dans ce billet de septembre 2016.

Alors j’ai énormément relayé Greg Tabibian sur mon blog, car ce garçon a énormément de talent d’analyse, c’est construit, réfléchit et surtout très très drôle ! Et bien qu’il ait voté pour François Asselineau au premier tour de l’élection présidentielle, je ne lui en veux pas ! Quoique… Nan j’déconne ! Quoique…

Donc, dès le moment où Macron s’est mis EnMarche, en s’affirmant comme le candidat hors-système ou du travail beaucoup d’entre-nous avions déjà compris de qui ou de quoi Macron était le N.O.M. ► ROTHSCHILD

Dès lors on n’avait compris que ce devait être lui, et personne d’autre et d’ailleurs tout à valdingué sur son passage ! Fillon, Hamon, Mélenchon et même et surtout la Maréchal Nous Voilà qui s’est couchée et peut-être même a-t-elle été gratifiée, en sous-main pour ce faire. En tout cas ça s’est vu dès le soir du premier tour, quand Macron est monté sur une table de La Rotonde et déjà quel symbole et ce n’était que le début…

Et donc hier sur Marianne on pouvait lire cet étonnant article :

Quand Emmanuel Macron estime que les notes de ses ministres sont du « pipi de chat »

Confronté à une baisse importante de sa popularité, Emmanuel Macron perd patience. Selon le « Figaro », il a ainsi vertement recadré ses ministres sur leur action.

Marianne | Bruno Rieth | 31 juillet 2017 | URL de l’article ► https://www.marianne.net/politique/quand-emmanuel-macron-estime-que-les-notes-de-ses-ministres-sont-du-pipi-de-chat

C’est un coup de pression à la sauce macronienne. Alors que les premiers mois de la présidence Macron n’échappent pas aux accrocs et aux polémiques – baisse du budget des armées et démission fracassante du chef d’état-major, coup de bistouri contesté sur les APL, bourdes des députés LREM en série et statuts du futur parti présidentiel contestés – Emmanuel Macron est obligé de redescendre de son ciel jupitérien. Notamment pour un recadrage de ses ministres comme le raconte Le Figaro ce lundi 31 juillet. Selon le quotidien, le président de la République a ainsi fait savoir son mécontentement, lors du conseil des ministres du 12 juillet, sur les notes qui lui sont transmises.

Recadrage imagé

« C’est du pipi de chat, ce qui me remonte actuellement de certaines de vos notes », a-t-il cinglé, leur prédisant un funeste avenir s’ils persévéraient dans cette voie. Le chef de l’État a ainsi prévenu : « Ne vous laissez pas enfermer dans le confort des documents rédigés par vos administrations. Certes, cela peut vous paraître sympathique et confortable de vous placer entre leurs mains. Mais vous verrez, dans six mois, si vous continuez, vous aurez disparu« . De quoi donner des sueurs froides aux plus novices d’entre eux.

Baisse importante de la popularité

Après l’euphorie de la victoire, Emmanuel Macron « revoit sa méthode » selon les mots du Figaro. Le recul de dix points de sa cote de popularité au mois de juillet par rapport à juin n’y est certainement pas étranger.

◄|►

Sauf que TOUT était absolument prévisible…

Après le « kwassa kwassa ; Make Our Planet Great Again ; Les femmes africaines font trop d’enfants ; La baisse de 5 € des APL ; Plus de SDF dans les rues ;  La Task-force ; Le gouvernement qui empêcherait la construction de 12 000 logements HLM ; La création de « HotSpots » pour les migrants en Libye !!!

Vous pouvez lire sur Voltaire.net :

Macron-Libye : la Rothschild Connection par Manlio Dinucci du 1er août 2017 : Pourquoi donc le président Emmanuel Macron a-t-il organisé une étrange cérémonie de réconciliation entre deux leaders libyens qui ne sont pas vraiment opposés l’un à l’autre ? Pourquoi donc a-t-il prononcé un discours sur l’avenir d’un peuple qu’il ne connaît pas ? Mais que sont donc devenus les 100 milliards de dollars manquant du Trésor national libyen ?

« Ce qui se passe aujourd’hui en Libye est en quelque sorte le nœud d’une déstabilisation à multiples visages » : a déclaré le président Macron en célébrant à l’Élysée l’accord qui « trace la feuille de route pour la paix et la réconciliation nationale ».

Macron attribue la situation chaotique du pays uniquement aux mouvements terroristes, lesquels « visent à profiter de la déstabilisation politique et de la manne économique et financière qui peut exister en Libye pour prospérer ». Pour cela —conclut-il— la France aide la Libye à bloquer les terroristes. Macron renverse, de cette façon, les faits. L’artisan de la déstabilisation de la Libye a précisément été la France, avec les États-Unis, l’Otan et les monarchies du Golfe. […] Histoire que Macron connaît bien : de 2008 à 2012 il fait une fulgurante (autant que suspecte) carrière à la Banque Rothschild, l’empire financier qui contrôle les banques centrales de quasiment tous les pays du monde. En Libye, la Banque Rothschild débarque en 2011, tandis que la guerre est encore en cours. Les grandes banques étasuniennes et européennes effectuent en même temps la plus grande rapine du siècle, en confisquant 150 milliards de dollars de fonds souverains libyens [Dont 100 milliards vont disparaître, NdlR.]. Lire l’intégralité de l’article sur Réseau Voltaire ► http://www.voltairenet.org/article197294.html

Extrait de Sous nos yeux, le témoignage de Thierry Meyssan, un membre du gouvernement libyen  « Avant toute chose, François Hollande tire un bilan de la destruction de la Libye. La Jamahiriya disposait d’un Trésor évalué au minimum à 150 milliards de dollars. Officiellement, l’OTAN en a bloqué ou fait bloquer environ un tiers. Qu’est devenu le reste  ? Les Kadhafistes pensent pouvoir l’utiliser pour financer la Résistance sur le long terme. Mais en avril, le préfet Édouard Lacroix qui avait reçu un accès à une partie de ces investissements meurt en une journée d’un «  cancer foudroyant  », tandis que l’ancien ministre du pétrole, Choukri Ghanem, est retrouvé noyé à Vienne. Vraisemblablement avec la complicité passive du ministre français des Finances, Pierre Moscovici, du conseiller économique de l’Élysée, Emmanuel Macron, et de divers banquiers d’affaires le Trésor états-unien fait main basse sur le magot  ; le casse du siècle  : 100 milliards de dollars. »

ÉTONNANT NON ? BAH NON !

Pour 100 milliards de dollars, t’as plus rien !

Et grâce à Raimanet qui nous tire l’œil vers cet article d’analyse par Le Blog de Sam La Touch ;

Un vent mauvais s’est levé pour Emmanuel Macron (Le Point)

Turbulences, cafouillages et premiers conflits… Pour Emmanuel Macron, les problèmes et les ennuis se sont accumulés cette fin de juillet. Récit d’une folle semaine.

Pendant la onzième semaine qui a suivi son accession à l’Élysée, 77 jours après avoir serré la main du président sortant, Emmanuel Macron s’est trouvé confronté à un monceau de problèmes, dont certains auraient pu être évités. Une lourde séquence avec, comme un symbole, dans le baromètre Ipsos/Le Point du 26 juillet, une sinistre augmentation de 15 points d’opinions défavorables qui atteignent désormais 42 %, autant que les opinions favorables (- 3 points). Attention, danger ! Lire l’intégralité de l’article ► http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2017/08/un-vent-mauvais-s-est-leve-pour-emmanuel-macron-le-point.html

◄|►

Attention danger ???

Mais on vous avait déjà prévenu, en long, en large et en travers ?

Barnum et fumisterie électorale franchouillarde : Macron pur produit de la NED, des think tanks yankees et employé par Rothschild…

… ou le degré zéro du larbinisme de conflit d’intérêt, du crétinisme et de la manipulation oligarchique. Voter pour ce pitre ou tout autre guignol de ce paysage politique obsolète n’est plus seulement de l’irresponsabilité, mais de la complicité de crimes passés, présents et à venir !

Boycott du vote ! Boycott des institutions ! Union politique dans les associations libres !

Il n’y a pas de solutions au sein du système ! ► Résistance 71

Macron est-il un instrument de la CIA ?

CETTE QUESTION SERA-T-ELLE AU CENTRE 
DE LA PROCHAINE RÉVÉLATION DE JULIAN ASSANGE ?

Networkpointzero | 11 mars 2017 | URL de l’article en français ► http://www.comite-valmy.org/spip.php?article8355

Lire l’article  avec mon analyse, tout autour, dans ce billet de blog ► BARNUM2017 : Tout est bidon dans l’élection et surtout dans la catégorie VOTATION = Piège à « ons » = La preuve par Macron…

Tout est bidon dans l’élection, mais surtout dans le Macron !

Je pense sincèrement que NOUS SOMMES LA SOLUTION

Et en tout cas, comme nous le voyons se dérouler sous nos yeux, la solution n’est pas dans l’élection, ni dans la confrontation, encore moins dans l’insurrection. La solution est dans les associations libres pour instaurer la société des sociétés et dans notre capacité à nous organiser, à changer d’attitude envers l’État et ses institutions coercitives.

« Le pouvoir réside dans le peuple ! »

Prise de conscience individuelleprise de conscience collectiveboycott et organisation parallèledésobéissance civileréorganisation politico-socialechangement de paradigme.

IGNORONS L’ÉTAT ET SES INSTITUTIONS

Créons les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchissons et agissons en une praxis commune ► Adaptons le meilleur de l’ANCIEN au monde d’aujourd’hui

Je préfère cette utopie qu’il ne tient qu’à nous de transformer en réalité, que le cauchemar absolu qu’on nous impose, à la schlague, avec ce demi-dieu autoproclamé de Jupiter 1er…

Vous pouvez consulter ma page dédiée aux PDF, il y en a 33, et le dernier est une compilation de la pensée et des travaux de recherche, inachevés, en hommage à Pierre CLASTRES, décédé le 29/07/1977 et qu’il ne tient qu’à nous de poursuivre…

JBL1960

 

 

Bernard de Grande-Bretagne manœuvre au Moyen-Orient…

Nan chui pas devenue folle !

Quoique…

Avec R71 qui préambule, plus bas le dernier article de Thierry Meyssan. Nous avions utilisé l’image du Bernard-L’Hermite qui lorsqu’il change de coquille pour une plus grande, est le plus vulnérable, car nu comme un ver !

Le Bernard L’Hermite représentant la City de Londres {et le Vatican} ;

La nouvelle coquille le nouveau N.O.M. Sino-russe, ou Russo-chinois, ou ce qu’on appelle l’Empire actuellement 100% anglo-américano-christo-sioniste…

Le moment où le Bernard change de coquille constituant la fenêtre de tir, ou l’angle d’attaque, pour nous les peuples, afin de choper le Bernard et de ne plus le lâcher, jusqu’à ce que la mort de la Bête/Système s’en suive…

Guerre impérialiste : La City de Londres à la manœuvre au Moyen-Orient

Analyse intéressante de Thierry Meyssan ci-dessous.

Question : Le Qatar est une de facto propriété d’Exxon-Mobil (dont le ministre des AE actuel yankee fut CEO) et il est difficile d’imaginer que XMO laisse le Qatar, donc quel est le véritable (en)jeu derrière le rideau entre les véritables acteurs que sont donc XMO (Rockefeller), Royal Dutch Shell (Rothschild), ARAMCO (Saoud + Rockefeller + Rothschild), la compagnie iranienne du pétrole et du gaz, Gazprom et Rosneft les russes ? C’est là que se situe le nœud gordien de l’affaire aussi en rapport avec la Chine et les nouvelles routes de la soie… Tout ceci, quelqu’en soit les détails secrets, ressemble à s’y méprendre à un ajustement structurel non pas du Moyen-Orient, qui n’est qu’un pion, mais de l’empire. Bernard accélère le processus de son changement de coquille, le temps presse parce qu’au vu des dernières élections un peu partout, les peuples commencent à avoir une sérieuse puce à l’oreille…

~ Résistance 71 ~

URL de l’article ► https://resistance71.wordpress.com/2017/06/21/guerre-imperialiste-la-city-de-londres-a-la-manoeuvre-au-moyen-orient/

Ajustement au Moyen-Orient

Thierry Meyssan | 20 juin 2017 | URL de l’article original : http://www.voltairenet.org/article196878.html

Alors que les États du Moyen-Orient élargi se divisent entre partisans et adversaires du cléricalisme, Washington, Moscou et Pékin négocient une nouvelle donne. Thierry Meyssan évalue l’impact de ce tremblement de terre sur les conflits palestinien, irako-syrien et yéménite.

La crise diplomatique autour du Qatar a gelé divers conflits régionaux et a masqué des tentatives de règlements de quelques autres. Nul ne sait quand aura lieu le lever de rideau, mais il devrait faire apparaître une région profondément transformée.

1— Le conflit palestinien

Depuis l’expulsion de la majorité des Palestiniens hors de chez eux (la Nakhba, le 15 mai 1948) et le refus par les peuples arabes de ce nettoyage ethnique, seules la paix séparée israélo-égyptienne des accords de Camp David (1978) et la promesse d’une solution à deux États des accords d’Oslo (1993) ont partiellement modifié la donne.

Cependant lorsque l’on révéla les négociations secrètes entre l’Iran et les États-Unis, l’Arabie saoudite et Israël décidèrent à leur tour de discuter. À l’issue de 17 mois de rencontres secrètes, un accord fut conclu entre le Gardien des deux mosquées et l’État juif [1]. Celui-ci se concrétisa à travers la participation de Tsahal à la guerre du Yémen [2] et le transfert de bombes atomiques tactiques [3].

Rappelons que cet accord prévoyait également de faire évoluer l’Arabie saoudite de sorte que sa société reste salafiste et que ses institutions deviennent laïques. Il prévoyait aussi l’indépendance du Kurdistan irakien (qui tiendra un référendum en septembre) et l’exploitation à la fois des champs gaziers du « quart vide » (qui sont à cheval sur l’Arabie et le Yémen, d’où la guerre actuelle) et de ceux de l’Ogaden (d’où le retrait cette semaine des troupes qataries de la frontière djiboutienne).

En définitive, l’Égypte a décidé de céder les îles de Tiran et de Sanafir à l’Arabie saoudite, comme elle s’y était engagée il y a un an. Ce faisant, Riyad a reconnu de facto les accords de Camp David qui gèrent notamment le statut de ces territoires. Israël a confirmé avoir obtenu des garanties saoudiennes.

Observons que la décision égyptienne n’a pas été prise sous la pression saoudienne (Riyad avait vainement bloqué ses livraisons de pétroles, puis un prêt de 12 milliards de dollars), mais en raison de la crise du Golfe. Les Séoud ont officialisé leur rupture avec les Frères musulmans qui couvait depuis la transmission par le président al-Sissi de documents attestant d’un projet de coup d’État de certains membres de la Confrérie contre eux. Dans un premier temps, l’Arabie avait cru pouvoir discerner entre de bons et de mauvais Frères musulmans. Elle avait déjà accusé le Qatar de soutenir les putschistes, mais les choses avaient évolué pacifiquement cette fois. Désormais Riyad entend combattre toute la Confrérie ce qui le conduit à revoir sa position à propos de la Syrie.

La cession de ces îles, égyptiennes depuis la Convention de Londres de 1840, n’a d’autre sens que de permettre à l’Arabie saoudite de reconnaître implicitement, 39 ans plus tard, les accords de paix égypto-israéliens de Camp David.

De son côté, Téhéran a accueilli la direction politique du Hamas (laquelle est principalement composée de Frères musulmans) à la fois au nom de la solidarité avec la cause palestinienne et parce qu’il partage la même conception de l’islam politique.

La prochaine étape sera l’établissement de relations commerciales publiques entre Riyad et Tel-Aviv ainsi que l’expose The Times du 17 juin (des sociétés israéliennes seraient autorisées en Arabie et la compagnie d’aviation El-Al pourrait utiliser l’espace aérien saoudien) [4], puis la reconnaissance de l’initiative de paix du prince Abdallah (Ligue arabe, 2002) et l’établissement de relations diplomatiques (le prince Walid ben Talal deviendrait ambassadeur) [5].

Ce projet pourrait amener à la paix en Palestine (reconnaissance d’un État palestinien et indemnisation des réfugiés), au Liban (retrait des fermes de Shebaa) et en Syrie (arrêt du soutien aux jihadistes et retrait du Golan).

La question du Golan sera particulièrement difficile car l’administration Netanyahu a affirmé —non sans provocation— son annexion tandis que les États-Unis et la Russie ont violemment réagi à l’expulsion de la Force des Nations unies chargée d’observer le dégagement (FNUOD) et à sa substitution par al-Qaïda [6]. Il n’est cependant pas impossible qu’au cours de la guerre de Syrie, Washington ou Moscou ait pris l’engagement auprès de Tel-Aviv de ne pas modifier le statu quo du Golan.

Ce projet de règlement général reflète la méthode des hommes d’affaire Donald Trump et Jared Kushner : créer une situation économique qui impose un changement politique. Il se heurtera nécessairement à l’opposition des Frères musulmans (Hamas), et du triangle de l’islam politique : l’Iran, le Qatar et la Turquie.

2— Le conflit irako-syrien

La totalité des acteurs de la région s’accordent à considérer qu’aujourd’hui l’Irak et la Syrie forment un unique champ de bataille. Toutefois les Occidentaux, qui s’accrochent aux mensonges de l’administration Bush Jr. (même s’ils admettent l’inanité des armes de destruction massives imputées à Saddam Hussein) et à la narration romantique des « printemps arabes » (même s’ils reconnaissent que ce mouvement n’a jamais tenté d’apporter de liberté mais au contraire d’imposer l’islam politique), s’entêtent à les considérer comme distincts.

Nous renvoyons nos lecteurs à mon livre Sous nos yeux pour ce qui concerne la manière dont la guerre a débuté [7]. Toujours est-il que depuis le début de la crise autour du Qatar, la guerre se limite en Irak et en Syrie à

(1) la lutte contre Daesh (Mossoul et Rakka) et à

(2) celle contre la Turquie (Baachiqa et Al-Bab) [8].

Ce qui est évident pour tous dans la région, c’est que depuis l’accession au pouvoir à Pékin du président Xi Jinping porteur du projet des deux routes de la soie, Washington a poussé à la création d’un « Sunnistan » à cheval sur l’Irak et la Syrie. Pour ce faire, il a financé, armé et encadré Daesh afin de couper l’axe de communication Beyrouth-Damas-Bagdad-Téhéran-Pékin.

Depuis quatre mois, l’administration Trump étudie et négocie la manière dont elle pourrait modifier cette politique et conclure un partenariat avec Pékin au lieu de la confrontation actuelle [9].

Alors que sur le terrain, s’enchaînent des événements contradictoires, les armées irakienne et syrienne ont subitement avancé depuis le début de la crise autour du Qatar. Elles ont libéré de Daesh leurs territoires frontaliers et sont aujourd’hui sur le point d’établir leur jonction (c’est-à-dire de rétablir la route de la soie). Les deux armées ne sont plus séparées que par deux cent mètres de terrain contrôlés illégalement par l’armée US [10].

Quant aux combats au Sud de la Syrie, ils ont miraculeusement cessé. Un cessez-le-feu a été proclamé unilatéralement par Damas à Deraa. En réalité, Moscou et Washington ont donné l’assurance à Tel-Aviv que la Syrie ne laisserait se déployer à sa frontière que des troupes russes et non pas iraniennes, pas plus que celles du Hezbollah libanais.

Bref, si le Pentagone suit les ordres de la Maison-Blanche, le conflit devrait largement cesser. Il ne resterait que l’occupation turque de l’Irak et de la Syrie, sur le modèle de l’occupation turque de Chypre dont l’Union européenne s’est lâchement accommodée. Les États-Unis et l’Arabie saoudite qui étaient des ennemis de l’Irak et de la Syrie redeviendraient à nouveau leurs alliés.

3— Le conflit yéménite

Les Yéménites pourraient faire les frais de l’évolution actuelle. S’il est clair que l’Arabie saoudite est entrée en guerre pour installer un gouvernement favorable à l’exploitation jointe des champs pétroliers du « Quart vide » et pour la gloire personnelle du prince Mohamed Ben Salman, il semble que l’aide apportée par l’Iran aux Houthis et à l’ancien président Saleh détourne les yeux des pays arabes et de la « communauté internationale » des crimes qui s’y commettent.

Il faut en effet choisir son camp et presque tous ont opté pour l’Arabie saoudite contre le Qatar et ses alliés turc et iranien. Ce qui était positif en Palestine, en Irak et en Syrie, s’avère négatif au Yémen.

Conclusion

Depuis le 5 juin et la rupture des relations diplomatiques entre Riyad et Doha, les chancelleries se préparent toutes à une possible guerre, même si seule l’Allemagne l’a évoquée publiquement. Cette situation est d’autant plus surprenante que c’est le Qatar et non l’Arabie saoudite qui est observateur à l’Otan [11].

Des démissions s’enchaînent à Doha, de l’ambassadrice des États-Unis Dana Shell Smith, au sélectionneur de l’équipe nationale de football Jorge Fossati. Non seulement les États alignés sur Riyad ont coupé leurs relations commerciales avec l’émirat, mais de nombreuses sociétés sans liens particulier avec le Golfe en ont fait de même au vu du risque de guerre. C’est le cas par exemple de COSCO, la plus grande compagnie maritime chinoise.

Quoi qu’il en soit, malgré ses revendications historiques justifiées, il semble impossible que l’Arabie saoudite annexe le Qatar alors qu’elle s’était opposée à l’annexion du Koweït par l’Irak pour les mêmes raisons. Une règle s’est imposée dans le monde depuis la décolonisation britannique : nul n’a le droit de toucher à des frontières conçues par Londres, dans le seul et unique but de maintenir des problèmes insolubles pour les nouveaux États indépendants. De cette manière Londres maintient de facto leur dépendance perpétuelle à son égard. Au demeurant l’arrivée prochaine de 43 000 soldats pakistanais et turcs venus défendre le Qatar devrait renforcer sa position.

[1] « Exclusif : Les projets secrets d’Israël et de l’Arabie saoudite », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 22 juin 2015.

[2] « La Force « arabe » de Défense commune », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 20 avril 2015.

[3] « Le Proche-Orient nucléarisé ! », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 7 mars 2016.

[4] “Saudi trade talks with Israel are historic first”, Michael Binyon & Gregg Carlstrom, The Times, June 17th, 2017.

[5] « Exclusif : L’Arabie saoudite construit une ambassade en Israël », Réseau Voltaire, 29 mai 2016.

[6] « Le Conseil de sécurité s’apprête à enjoindre à Israël de rompre avec al-Qaïda », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 2 juillet 2016.

[7] Sous nos Yeux. Du 11-Septembre à Donald Trump, éditions Demi-Lune, 2017.

[8] « Invasion militaire turque de l’Irak », par Ibrahim Al-Jaafari, Réseau Voltaire, 19 octobre 2016.

[9] « Trump : le business contre la guerre », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 14 février 2017.

[10] « Les USA empêcheront-ils la réouverture de la route de la soie ? », Réseau Voltaire, 17 juin 2017.

[11] « Israël et des émirs dans l’Otan », par Manlio Dinucci, Traduction Marie-Ange Patrizio, Il Manifesto (Italie) , Réseau Voltaire, 13 mai 2016.

Je complète cette analyse ;

Sur la guerre au Yémen ;

Les écrits, publications et livre du Dr. Ashraf Ezzat, qui ne dit jamais que l’histoire de la bible est une invention. Mais prouve juste que la location GÉOGRAPHIQUE de cette histoire n’est pas la bonne. Et qu’il ne faut pas chercher en Égypte ou en Palestine des traces de  » l’ Exode  » ou du « Palais de Salomon » mais dans le Sud de l’Arabie Saoudite et au Yémen.  À lire ou à télécharger la version PDF {3} de 39 pages des travaux de recherche, publications du Dr. Ezzat ; Traduction de la Bible et Escroquerie Historique  ; Ezzat y traite de plus la question des « Racines juives de la culture takfirie » et j’ai pour ma part, rajouté le dossier sur l’Opération « Tapis Volant » qui a consisté à rapatrier, de 1949 à 2016, tous les juifs du Sud Yémen, en Israël… ICI & .

Je rajoute la transcription complète de sa dernière vidéo dans laquelle il explique que l’esclavage n’était pas une pratique fréquente en Égypte antique ce qui remet en cause nombre de récits ICI.

Sur le changement de coquille en cours ;

En zig et en zag, quand même ;

Washington déclare la guerre aux Gardiens de la Révolution Iranienne – Source Almanar + Analyses

Le néonazisme en Europe est OTAN par Manlio Dinucci via R71 source Comité Valmy

La danse du sabre de Trump a déclenché la guerre des Wahhabites par Pepe Escobar – Traduction R71

10 mythes sur Israël par l’historien israélien Ilan Pappé – Traduction R71

Israël-Arabie Saoudite : Une alliance solide par Stefano Mauro, source investigation.net

Affutons nos idées donc et pour nous permettre de mordre le cul du Bernard…

Et de ne plus le lâcher !

JBL1960

L’illustration est de Romain Lardanchet ► Cité Bernard L’Hermite

La danse du sabre de Trump a déclenché la guerre des Wahhabites par Pepe Escobar – Traduction R71

Pepe Escobar nous avait prévenus !

En février 2016 Pepe Escobar signait, comme souvent, un excellent article source Russia Today – Traduit par Le Saker Francophone : Le Bluff Sultano-Saoudien : totalement Dada !

Dada est un état d’esprit, l’antidote idéal aux manifestations de la Guerre froide 2.0. Il fait tout pour déstabiliser les propos pompeux, dénicher et détruire les symboles, disloquer le langage. Avec la multiplication des allusions à la malédiction qui mènera forcément à la (fausse) Troisième Guerre mondiale, le mieux à faire, c’est de poursuivre sur la voie de l’impertinence et de la fantaisie.  Après tout, la vie n’est-elle pas qu’un grand cabaret (Voltaire) ? Alors bienvenue au cabaret !

Il y a d’abord cette bande de wahhabites exubérants faisant leur entrée au cabaret, avec leurs avions à réaction survolant Incirlik [Base aérienne turque, NdT]. Ils sont prêts à quoi ? À mener des opérations terrestres en Syrie ! C’est ce qu’ils veulent. Ardemment. Mais hélas, il n’y a pas de plan. Écoutez le chef de piste Adel al-Jubeir dans toute sa gloire transgenre, qui parle d’ajouter une composante terrestre ! Mais il faut d’abord que La Voix de ses maîtres lui en donne la permission. Cependant la permission tarde à venir.

Le choix du moment ne dépend pas de nous, geignent les wahhabites. Pour ajouter au suspense et toujours prompts à s’attirer les feux de la rampe, voilà maintenant qu’entrent en scène… les Turcs ! Le meilleur moment pour entrer en Syrie, c’est maintenant, hurlent les hordes pro-AKP d’Ankara à Antalya. Comment pouvons-nous permettre à ces Kurdes miteux des YPG de concocter un État tampon le long de notre frontière,  contrôlé de surcroît par les Yankees et les Russkofs ?

Que j’avais intégralement retranscrit, rajoutant en préambule ce à quoi cette référence au Dadaisme évoquait en moi, par ce billet de blogDa-da-da !

C’est pourquoi son analyse du 7 juin 2017 – Source Information Clearinghouse – Traduit par Résistance71 est à lire et à méditer ;

Impérialisme au Moyen-Orient : Empire, maison des Saoud, Qatar, danse du sabre et diversion… (Pepe Escobar)

… pour lever un coin du voile (sacrilège !?!…) sur ce qui se trame au Moyen-Orient. Inutile de dire que nous sommes plus proche de la version du Pepe Escobar ci-dessous de celle avancée par Meyssan, Quoi qu’il en soit, affaire à suivre.
Deux questions néanmoins: se pourrait-il que la maison Al-Thani se révolte contre ses maîtres d’Exxon-Mobil ? Nous ne le pensons pas mais la question se doit d’être posée. La seconde: verrions-nous une trame organisée par Exxon-Mobil pour se débarrasser des Al-Thani et réintégrer le Qatar dans l’Arabie Saoudite après la réalisation du gazoduc irano-qatari mentionné ci-dessous par le Pepe ?

~ Résistance 71 ~

La danse du sabre de Trump a déclenché la guerre des Wahhabites

Pepe Escobar | 7 juin 2017 | URL de l’article original en anglais ► http://www.informationclearinghouse.info/47202.htm

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Le président américain Donald Trump ne pouvait pas prédire les effets de changement résultant de sa danse du sabre triomphale de Ryad. Ou le pouvait-il ? Le fait est que la maison des Saoud a pété les plombs, en un éclair, poursuivant le Qatar et torpillant de l’intérieur ce glorieux projet arabo-OTANesque, appelons-le  OTANCCG, qui fut célébré en grande pompe.

Un Trump tout excité a tweeté 3 fois son accord pour que Ryad poursuive Doha. Trump et l’OTANCCG avaient identifié Daesh et l’Iran comme “terroristes”. La maison des Saoud en a remis une couche et a dénoncé le Qatar pour être un des top sponsors du terrorisme, ce qui reviendrait à ce que Don Corleone accuse Tony Soprano d’être un mafieux…

C’est alors, que dans un renversement inattendu, Daesh, de manière bien utile, et graphiquement, souligna la stupidité cosmique de toute la farce, mettant en scène, ou du moins affirmant mettre en scène une attaque contre le parlement iranien et le mausolée de l’imam Khomeini à Téhéran.

Lire l’intégralité de l’article sur R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/06/08/imperialisme-au-moyen-orient-empire-maison-des-saoud-qatar-danse-du-sabre-et-diversion-pepe-escobar/

►◄

Attentats de Téhéran : les assaillants avaient combattu aux côtés de l’EI en Irak et en Syrie

Selon Téhéran, les cinq auteurs du double attentat avaient déjà eu l’intention de « mener des opérations terroristes dans des villes religieuses » iraniennes en 2016.

Source AFP – Pour Le Monde du 08/06/2017 – URL de l’article ► http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2017/06/08/attentats-de-teheran-l-iran-qualifie-de-repugnante-la-reaction-de-la-maison-blanche_5140396_3222.html

►◄

Téhéran : Le double attentat de l’EI a fait 17 morts et 39 blessés – Source Ouest Francehttp://www.ouest-france.fr/monde/iran/teheran-fusillades-dans-l-enceinte-du-parlement-et-au-mausolee-de-khomeini-5045549

►◄

Seules les victimes sont réelles car comme à chaque fois, la manipulation est totale…

On est entré, de plein pied dans le Djihad 3.0 comme a pu l’écrire R71 sur un article de Pepe Escobar… En tout cas, dans le « management par la terreur » et de toute manière on est clairement passé en Gladio 3.0 voire en 3.1 avec Manchester et 3.2 avec le dernier attentat de Londres et l’attaque au marteau sur le parvis de la Cathédrale de Notre Dame de Paris

►◄
Affrontement au Bilderberg 2017 par Thierry Meyssan
Lire l’intégralité de l’article ► http://www.voltairenet.org/article196593.html

Mais pour moi ce genre de phrase, plus bas décrédibilise son analyse : Comme toujours lorsque les joueurs battent leurs cartes, chacun doit se positionner. Le Royaume-Uni défend son Empire, la France sa classe dirigeante et les États-Unis son peuple.

Ici, en tout cas, on n’a jamais cru que Trump était le candidat du peuple, anti-système et contre la guerre…

Trump est là pour servir ses maitres, tout en se faisant de la thune au passage et en faire gagner un max à tous ses potes, déjà plein aux as…

Et il n’en est pas moins dangereux car il est capable de nous éparpiller façon puzzle en appuyant sur le bouton rouge… au lieu de commander un soda…

Tout comme le gamin que les Zélites ont placé à l’Élysée, tel un cheval de Troie

Alors Trump est là pour « redonner sa grandeur à l’Amérique » mais à cette Amérique blanche, messianique et suprématiste ! Aux Zuniens de papier, aux descendants des colons, envahisseurs, exterminateurs dont toute personne indigène est exclue. Et cela n’est absolument pas possible ! C’est cette mentalité là qu’il faut endiguer, ce cycle mortifère, eugéniste, raciste, avec lequel il faut rompre. C’est cela que veut dire, pour moi, faire tomber l’empire…

Alors que de plus en plus nombreux, nous pensons que l’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

Je préfère écouter et amplifier les voix anticoloniales autochtones des Amériques au 21ème siècle, et y mêler la mienne…

JBL1960

Source de l’image : Don Trump de GuillaumeTC #CroisonsLes

 

 

 

Zbig après Rockefeller, reste :

Kissinger…

Zbig c’était lui ► Zbig ? Qui c’est celui-là ?

Rockefeller, décédé le mois dernier à 101 ans, c’était lui.

Reste le pire ; Henry Kissinger puisque les meilleurs partent toujours en premier y parait. Enfin les meilleurs du pire ;

À propos d’Henry ; Kissinger conseille Trump !

Et pour quoi faire ? Le pire, comme d’hab…

Le larbin suit son maître de peu… Brzezinski… Mort d’une ordure stratège du Nouvel Ordre Mondial…

Résistance 71 | 27 mai 2017 | URL de l’article ► https://resistance71.wordpress.com/2017/05/27/la-larbin-suit-son-maitre-de-peu-brzezinski-mort-dune-ordure-stratege-du-nouvel-ordre-mondial/

Le larbin Brzezinski a suivi de peu son maître Rockefeller dans le néant égalisateur. Une ordure du Nouvel Ordre Mondial de plus en moins donc !

Alors bien entendu, les gugusses des merdias de la pressetituée anglophone et autres larbins du système vont défiler dans les jours qui viennent pour rendre hommage à ce « grand politologue, ancien conseiller à la sécurité du président Jimmy Carter et conseiller en politique étrangère de Barack Obama ».

Ce qui doit néanmoins être retenu est que Zbigniew est le cocréateur d’Al Qaïda en Afghanistan avec Robert Gates (ex-directeur de la CIA sous Bush et Obama), qu’il a été et est un des stratèges de la mise en place de l’idéologie du Nouvel Ordre Mondial et de la dominance totale de l’empire. Son livre « Le grand échiquier » est la véritable marche à suivre, suivie quasiment à la lettre par l’empire, pour assurer sa domination mondiale par la terreur et la guerre perpétuelle.

Du trio Rockefeller-Kissinger-Brzezinski ne reste plus que le plus grand criminel de guerre toujours en vie au XXIème siècle : Henry Kissinger. Son heure approche, mais si l’hydre a perdu deux têtes et bientôt trois, celles-ci repoussent, le système mis en place survit à ses instigateurs et serviteurs malfaisants.

Ce sera à nous les peuples de faire passer ce système étatico-capitaliste criminel, coercitif et obsolète à la trappe de l’histoire afin que la société des sociétés, celle des associations et communes libres confédérées confirme l’émancipation de l’humanité.

La mort finalement, égalise tout. A ton tour Kissinger…  Lâche-prise et va rejoindre tes acolytes dans le néant. On se charge du reste…

Le Grand ÉchiquierL’Amérique et le reste du monde – Zbigniew Brzezinski – Bayard Éditions – Version PDF de 252 pages, source Electrode.files.wordpress.comhttps://electrodes.files.wordpress.com/2014/03/brzezinski_zbigniew__le-grand-echiquier.pdf

Hier comme aujourd’hui, les psychopathes sont à la manœuvres…

Et aussi bien en France qu’ailleurs…

Aussi, après avoir repris 2 fois des nouilles et puisqu’on ne se réjouit jamais de la mort des gens, eussent-ils été des fripouilles patentées.

Rappelons-nous qu’il suffit juste de leur retirer notre consentement et d’user de notre pourvoir de dire NON pour que tout s’arrête…

Dans cette page de mon blog « LESPDFDEJBL1960 » ; toutes les versions PDF de grands textes politiques fondateurs, de Charte Confédérale, grands textes d’auteurs et petit précis sur la société, l’état, la désobéissance civile et la commune volontaire autogérée ; solutions au marasme systémique actuel  toujours d’une grande actualité aujourd’hui parce que rien n’a vraiment été fait pour mettre en place de véritables solutions à la fange oligarchique impérialiste étatique qui continue à piller et génocider le monde en long, en large et en travers ; Véritables alternatives pour nous gérer  sans État ni institutions coercitives obsolètes…

JBL1960

Source de l’image ► We are Change Paris  ► Zbig à la droite de Ben Laden