Archives pour la catégorie Sarcastik

Les preuves que Trump est bien l’une des marionnettes de la City de Londres…

Parce que nous avons la même à la maison-France !

Une preuve supplémentaire que c’est bien la City de Londres qui pilote le gouvernement zunien et pas l’inverse et que nous avons été avertis depuis des lustres, pour qui veut lire entre les lignes…

Si je suis tout à fait d’accord avec l’analyse de Résistance 71 qui a traduit le tout dernier article de Dean HendersonPourquoi Trump est un outil de RothschildNous aimons particulièrement la conclusion de Henderson dans ce billet car il semble enfin vouloir lâcher prise de l’illusion démocratique. Il est à noter que si Henderson est toujours pointu dans ses analyses, il a toujours été en faveur du vote de changement et encourageait à voter Bernie Sanders pour la go-goche yankee dans la dernière mascarade en date. Un autre de ces pantins contrôlés qui semble pourtant bien sympathique à écouter… Henderson dit enfin à ceux qui le lisent d’arrêter de voter !
Il a enfin compris qu’il n’y a pas de solutions au sein du système, qu’il n’y en a jamais eu (quoique Henderson le pense) et ne peut y en avoir (ça c’est nouveau chez lui…)
Bienvenue au club Dean ! Prochaine étape. Proclame l’anarchie !

J’invite, quant à moi, Henderson à se tourner vers les Natifs et Nations premières, notamment la Nation Mohawk qui est la plus représentée, et qui a dit absolument la même chose dans son dernier article du 4 mai  ► Les indésirables rentrent au bercail par Mohawk Nation News et la prochaine étape sera, en tout cas on peut l’espérer, un nouveau paradigme, en lien avec les Natifs, soit une société des sociétés au plus près de l’anarcho-indigénisme !

La Mise en Échec du N.O.M. ne peut se faire que par l’union des  peuples de tous les continents qui, dans le processus même de la révolution sociale planétaire, éradiqueront la malfaisance régnante ► Le Vatican, la City de Londres et Washington D.C. !…

Au-delà de la mascarade : Trump marionnette de la City de Londres (Dean Henderson)

Pourquoi Trump est un outil de Rothschild

Dean Henderson | 18 mai 2018 | URL de l’article original en anglais ► https://hendersonlefthook.wordpress.com/2018/05/16/why-trump-is-a-rothschild-tool/

Traduit de l’anglais par Résistance 71

Le déménagement de l’ambassade des États-Unis de Tel Aviv à Jérusalem / Al Quds lundi fut marqué par l’assassinat public de plus de 60 manifestants palestiniens non armés par la force de défense israélienne. Cela n’aurait dû surprendre personne que malgré la convocation d’une réunion du CS de l’ONU pour discuter du génocide des Palestiniens, le gouvernement américain n’a quant à lui, fait aucun commentaire pour condamner le massacre des Palestiniens commis par Israël. L’ambassadrice américaine à l’ONU Nikki Haley a dit: “Aucun pays dans cette pièce n’aurait agi avec plus de retenue que ne l’a fait Israël.

La version du ministère de la vérité sur la “retenue” s’est produite lors de la célébration du 70ème anniversaire de l’état d’Israël. À cette époque (1948), Stern Gang et les cellules terroristes sionistes de l’Haganah (NdT : qui deviendra plus tard l’Irgoun avec le même effet terroriste), opérant en terre de Palestine sous mandat britannique, massacrèrent des familles palestiniennes entières, saisirent leurs plantation d’oliviers et de pistaches et les exproprièrent de leurs maisons, tout cela avec la bénédiction du président américain Harry Truman et du gouvernement américain.

La fondation de l’état d’Israël fut un projet de la table ronde du milieu affairiste, un projet de la City de Londres et de Chatham House, plus connu plus tard sous le nom de Royal Institute of International Affairs ou RIIA (NdT : maison mère du Council on Foreign Relations ou CFR aux États-Unis). Ils poussèrent à la réalisation de la banque de la réserve fédérale américaine en 1913 tandis que le président Woodrow Wilson relâchait le contrôle des prix datant de l’ère de la “guerre révolutionnaire” [d’indépendance] et qui visait la Compagnie des Indes Occidentales britanniques et autres agents de la couronne [City de Londres].

En 1917, le RIIA renversa la dynastie Romanov en Russie avec ses révolutionnaires bolchéviques bidons, financés par les dynasties banquières Khun Loeb et Warburg. Cette même année (coïncidence ?…) le membre de la table ronde et ministre des affaires étrangères britannique, Arthur Balfour envoya une lettre à un des ses collègues de la table ronde affairiste Lord Walter Rothschild lui déclarant son soutien pour l’établissement d’Israël en terre palestinienne. Ceci devint connu sous le vocable de la “déclaration de Balfour”.

La couronne / City de Londres a ensuite soutenu  la montée d’Adolph Hitler et la désindustrialisation subséquente de l’Allemagne. Bientôt ils obtinrent leur prétexte pour un exode de masse des juifs sionistes vers Israël où une nation serait créée pour servir non pas de patrie pour les juifs, mais comme de gendarme régional pour le cartel pétrolier des Rothschild / Rockefeller (https://hendersonlefthook.wordpress.com/2014/09/20/illuminati-nazis-the-illegal-state-of-israel/).

Le traité de Djeddah en 1922 a établi exactement le même rôle pour la maison des Saoud. L’agent de la couronne du RIIA aux États-Unis est le CFR, qui dicte virtuellement la politique étrangère américaine au travers de son torchon assez largement lu, le magazine Foreign Affairs. Le Conseil Atlantique est un autre des agents affiliés du RIIA de la Couronne / City de Londres.

L’action impétueuse de Trump de relocaliser l’ambassade US à Al Quds, ville partagée à la fois par Israël et la Palestine, marque un nouveau chapitre très dangereux dans la politique au Moyen-Orient. La discussion de Trump sur le processus de paix dans la péninsule coréenne n’était qu’une diversion. La Corée du Nord n’a pas de pétrole (NdT : le pétrole étant abiotique, il est fort possible de fait, que la CN ait des réserves de pétrole exploitable, tout comme la Chine du reste ; qu’elles n’aient pas la technologie et le savoir-faire pour son exploitation est une autre histoire…) et le processus de paix ne tiendra pas si les États-Unis continuent de pratiquer des exercices militaires avec la Corée du Sud.

Dans le même temps, la promotion des agents de la couronnes (sous la forme des nouveaux cons) John Bolton et Mike Pompeo indique que les gens du Projet pour un Nouveau Siècle Américain (agents de la Couronne), malgré leurs échecs accumulés d’Afghanistan, d’Irak, de Libye, du Yémen, du Soudan et de Syrie (NdT : on ne peut pas parler d’échec car le but est la guerre perpétuelle et l’application de la doctrine du N.O.Mordo ab chao”. En ce sens, les opérations en cours depuis 17 ans dans le monde et surtout au Moyen-Orient et en Asie sont un succès sur toute la ligne…), veulent toujours la guerre avec ce 7ème pays qu’ils ont programmé de longue date pour la destruction : l’Iran. Cette action de transfert d’ambassade avec le bombardement constant des forces iraniennes en Syrie par Israël, pourraient bien en être le déclencheur. Alors où se situe Trump dans tout ça ?…

Malgré le carnage sus-mentionné et la dérégulation avancée de la corporatocratie, des figures de l’opposition contrôlée comme Alex Jones et le très largement diffusé QAnon, nous disent que Trump est le chevalier blanc attendant le moment opportun pour mettre fin à l’hégémonie des banquiers sur la planète.

À tous ceux qui croient encore cela et ont pris pour argent comptant la métaphore du drainage du marécage , voici la preuve qu’en fait votre chevalier blanc n’est rien d’autre qu’un cheval de Troie, agent de la Couronne et contrôlé par les banksters de la City de Londres.

En 1987, Donald Trump a acheté 93% des parts de Resorts International, une vitrine de la CIA fondée par les agents de la Couronne qu’étaient Allen Dulles (NdT : ex-patron de la CIA) et David Rockefeller comme la Mary Carter Paint Company des années 1950. Un an plus tard, Trump acheta le Taj Mahal Casino d’Atlantic City dans le New Jersey de Resorts International, puis continua d’acheter d’autres propriétés du front de mer d’Atlantic City.

Rapidement Trump fut mis au parfum et ne put effectuer ses remboursements de dettes. Entre alors Wilbur Ross,  un milliardaire du marché d’investissements sur les bons du trésor et dépeint par les médias financiers du NOM comme étant un “investisseur indépendant”. De fait, en 1992, Ross était à la tête de l’équipe de conseil en gestion de banqueroute de la Rothschild Inc, qui représentait les actionnaires et détenteurs de bons qui menaçaient de faire saisir le château de cartes de Trump. Ross vit alors la capacité de Trump à manipuler un grand nombre de personnes, chose qui ne fut sans doute pas non plus éludée par ses patrons de chez Rothschild. Alors il dessina d’un coup de crayon une banqueroute des plus doucereuses pour Trump, où celui-ci ne laisserait partir que 50% des parts de ses affaires d’Atlantic City, surtout celle du casino Taj Mahal en échange de meilleurs termes de remboursement et d’une présidence à venir.

La maison Rothschild et tous ses associés dans le crime de la City de Londres non seulement obtinrent une nouvelle blanchisseuse de fric sur la côte Est avec Atlantic City, mais ils tenaient aussi maintenant leur homme de paille Trump par les couilles.

Plus tard Ross entra en association avec Jared Kushner dans l’achat de propriétés commerciales à New York au travers de l’entreprise Invesco. Jared épousa la fille de Trump Ivanka, qui auparavant était la maîtresse du fils de Jacob Rothschild, Nat. Ross fut l’homme derrière la candidature à la présidence de Trump et fut récompensé par le porte-feuille du ministère du commerce dans son gouvernement.

Pour les aficionados de la démocratie qui se sentent un peu à la ramasse maintenant, n’oubliez pas non plus qu’Hillary Clinton avait elle-même été soutenue par Lynn de Rothschild. La City de Londres avait bien ces dernières élections sous contrôle quoi qu’il arrive. Il est plus que grand temps de perdre toutes ces illusions enfantines sur la “démocratie” dont nous nourrissent les agents de la couronne. Oubliez les élections. Ces jours sont bel et bien finis. Il est temps de s’unir, de couper court à la routine couarde et de couper la tête du serpent.

▼▼▼

“Vous ne serez et ne demeurerez que des commodités aussi longtemps que l’empire existera…”

 Russell Means, Oglala, Lakota

◄►

Quiconque vote pour le système a voté et vote pour que celui-ci continue.

Mohawk Nation News | 16/12/2016 | Désincorporer/Discorporate

◄►

UNION + RÉFLEXION + ORGANISATION = ACTIONS COLLECTIVES HORS INSTITUTIONS

Ignorons le Système ► Ignorons l’État et ses institutions ► Créons les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchissons et agissons en une praxis commune ► Adaptons le sublime de l’ANCIEN au NEUF, càd à la réalité du monde d’aujourd’hui ► Changeons de paradigme…

Faisons de 2018 l’Année Zéro d’une prise de conscience politique collective pour une société des sociétés, celle des associations libres et volontaires, n’œuvrant que pour le bien commun au sein de communes autonomes qui se fédèrent.

JBL1960

Publicités

On vous l’avait bien dit, pourtant ;

Que Duffy ne pouvait être notre ami !

Ces faux amis l’appelaient  Duffy Donnie « Mains d’Enfant » Trump ;

Ces vrais ennemis aussi !

Pour rappel, cette vidéo de février 2015, parfaitement d’actualité et qui démontre que Donnie a été placé là pour servir le Plan (ou le Klan c’est Crif-Crif) et rien d’autre !

Israël & l’hypocrisie nucléaire

(Ken O’Keefe, Pepe Escobar, Thierry Meyssan)

Vidéo YT ► Véro Rehearsais Traduction Rehearsais ► Source PressTV le 02/02/15

▼▼▼

Lectures d’avant propos indispensables pour comprendre l’imbroglio planétaire dans lequel nous nous trouvons, tous, actuellement ;

Nous vous avons prévenu ! par Norman Finkelstein – 13 mai 2018

Très Tsahal temps pour le Sionistan…

Il y a longtemps que les psychopathes aux manettes veulent faire reset !

▼▼▼

Résistance politique de l’intérieur de l’empire : Notification légale envoyée à « Donnie mains d’enfant » Trump par quatre hauts-fonctionnaires yankees (Pepe Escobar)

M. Trump vous êtes averti !

Pepe Escobar | 20 mai 2018 | Source de l’article en anglais ► http://www.informationclearinghouse.info/49470.htm

Traduit de l’anglais par Résistance 71

Dans une lettre adressée au président Donald Trump avec copies à l’International Criminal Court (ICC) et au CS de l’ONU, quatre anciens hauts fonctionnaires du plus haut niveau du gouvernement américain lui ont donné une notification légale au sujet de son devoir de consulter avec le congrès américain, le tribunal international et le CS de l’ONU, entre autres, au sujet des actions entreprises par Israël coïncidant avec le “70ème anniversaire de l’expulsion de 750 000 Palestiniens de leurs maisons”.

La lettre est signée, entre autres, par l’ancien officier des opérations de la CIA Phil Girardi, l’ancien haut-fonctionnaire du Pentagone Michael Maloof, l’ancien officier de l’armée américaine et coordinateur de la sous-traitance contre-terroriste Scott Bennett et l’ex-diplomate et auteur du livre “Visas For al-Qaeda : CIA Handouts That Rocked The World, Michael Springmann.

Maloof, Bennett et Girardi tout autant que Springmann et l’auteur de ces lignes, furent parmi les invités de la 6ème International New Horizon Conference dans la ville sainte de Mashad en Iran orientale. Les sujets importants débattus à la conférence furent la Palestine et la sortie unilatérale du gouvernement Trump de l’accord nucléaire avec l’Iran connu sous le nom de Joint Comprehensive Plan of Action (JCPOA).

Alors que Maloof et Bennett confirmaient séparément au magazine Asia Times que la lettre fut écrite par Girardi et Maloof dans une salle d’attente d’aéroport alors qu’ils attendaient de prendre leur vol les menant de Téhéran à Mashad et où elle fut présentée lors d’une conférence de presse mardi dernier. Votre correspondant était en voyage de reportage à Karaj. Nous nous sommes tous réunis jeudi à l’aéroport de Mashad. La conférence de presse de Téhéran fut littéralement ignorée par les médias américains.

L’obtention des visas pour les visiteurs américains fut un sujet très délicat qui fut débattu au plus haut niveau du gouvernement iranien entre le ministère des affaires étrangères et les services de renseignement. A la fin, les visiteurs, sous intense observation des médias iraniens, finirent par avoir une énorme audience partout à travers l’Iran.

Une nouvelle psyop (opération psychologique de masse) est en cours

Les signataires de la lettre font un lien direct entre les actions israéliennes qui pourraient déclencher “et escalader dans des actions militaires américaines contre la Turquie, la Syrie, le Liban, l’Iran et la Russie, car ces nations sont opposées au transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem et des tensions croissantes déjà exacerbées par le retrait des Etats-Unis du JCPOA.

Le président Trump est aussi averti légalement que la lettre “sera inclue comme preuve dans tous sujets en relation avec le déménagement de l’ambassade américaine à Jérusalem / Al Quds et le JCPOA. La lettre sera l’évidence #1 dans toute enquête pour crimes de guerre et mise en accusation (passée, présente et future) en relation avec ces sujets et à tout moment possible.

Comme l’a dit Bennett à Asia Times, la préoccupation principale est qu’en accord avec ses sources militaires, la situation actuelle, très volatile, pourrait bien établir les pré-conditions pour une “nouvelle campagne d’opération psychologique”.

Trump a reçu une notification légale en rapport avec 18 US Code 4 et 28 US Code 1361 en ce qui concerne “des violations légales nationales et internationales”. La lettre se double également d’une “notification légale au peuple américain” et est établie en tant que protection légale contre “contre toute vengeance, emprisonnement, enquête, séquestration, interrogatoire, discrimination, torture, conséquences financières, ou toutes autres actions ou conséquences négatives ou portant préjudices.

De plus, “toute action entreprise contre les signataires sera interprétée comme une violation de ce qui suit: 18 USC 242 (conspiration de refuser et de violer les droits civiques constitutionnels) ; 42 USC 1983, 1984, 1985 (action civile pour violations des droits): 18 USC 2339A (fournissant un soutien matériel à des terroristes).

La lettre peut aussi être interprétée comme une branche d’olivier: à part de demander la protection totale des lanceurs d’alerte, les signataires s’offrent d’eux-mêmes à totalement instruire le président et le Congrès sur ce qu’ils savent. La lettre a été envoyée en copie au président russe Vladimir Poutine, au président turc Recep Tayyip Erdogan et au président du parlement européen Antonio Tajani.

Jusqu’ici il n’y a eu aucune réponse de la Maison Blanche.

Considérant le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem, l’abrogation unilatérale du traité conjoint sur le nucléaire iranien suivi de la déclaration de guerre économique contre l’Iran ; le nouveau narratif sur la RDPC disant en substance qu’il n’y a d’accord que dans notre sens ou vous serez détruit comme la Libye, sans mentionner le traitement réservé au lanceur d’alerte Julian Assange, la perspective pour un dialogue positif est bien bien faible.

▼▼▼

Nous aussi, depuis longtemps, on avait été avertis !

De la posture guerrière de Trump !

Le président américain Trump se positionne pour une guerre avec la Chine au sujet de la Corée du Nord. Il a dit de manière implicite : “Nous devons 1700 milliards de dollars à la Chine et nous ne paierons rien de cela. Nous sommes plus puissants qu’eux et nous allons les forcer à faire ce que nous voulons en rapport avec la Corée du Nord. Ils feront ce qu’on leur dit de faire ou on va les atomiser.” Source Mohawk Nation News du 23/03/2017 – Traduction R71 et que j’ai complété dans ce billet intitulé « La posture guerrière de Trump » ;

Cela ne pouvait pas être plus clair, si ?

Je l’ai déjà dit ici, mais les colons de papier gagneraient à écouter les Natifs et Nations premières de l’île de la Grande Tortue du Nouveau Monde en priorité mais également de tous les continents !

Car et grâce à eux, nous avons, ensemble, cracké les codes du colonialisme, de la doctrine chrétienne de la découverte et pour de plus en plus de gens blancs, comme moi, ou de toutes les couleurs croyants ou pas d’ailleurs, on s’en fout du moment qu’ils n’obligent personne à croire en leur Dieu ; l’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales se tenant debout et main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre… Mère comme disent les Natifs.

JBL1960

Source de l’illustration fr.Sott.net : L’Iran est la plus grande menace pour la paix mondiale

Le Général D. Trumpette passera en revue ses troupes dès le 11 novembre prochain…

Plus personne ne peut ignorer que la guerre est la seule, la vraie nature de l’Amérique…

Qui pour croire, encore, que Trump est contre la guerre ?

Qu’il a été élu pour drainer le marais, normaliser les relations avec la Russie, ou encore, couper la tête du Serpent que tous reconnaissaient être le « Régime Israélien » ?

Et donc qu’on allait voir ce qu’on allait voir…

Ah bah ! On a vu, oui !

Le Pentagone prépare un défilé militaire à Washington pour le 11 novembre

Le souhait du président américain Donald Trump d’organiser à Washington un défilé militaire inspiré de celui du 14-Juillet en France va être exaucé dès cette année : ce sera le 11 novembre, jour férié commémorant les anciens combattants.

Annoncé il y a quelques semaines, le désir de Donald Trump d’organiser un défilé militaire calqué sur celui du 14-Juillet va se réaliser. Le Pentagone a annoncé vendredi 9 mars qu’un tel événement se tiendra le 11 novembre prochain à Washington, le jour du centenaire de l’armistice de la Première Guerre mondiale.

Ce défilé « se concentrera sur les contributions de nos anciens combattants à travers l’histoire de l’armée américaine, depuis la guerre d’indépendance et la guerre de 1812 jusqu’à aujourd’hui, en mettant l’accent sur « le prix de la liberté« , selon un mémo signé d’un haut responsable du Pentagone et rendu public par le ministère de la Défense. Il s’agit de « directives préliminaires pour la préparation et la réalisation d’un défilé militaire » à Washington, précise le texte.

Un hommage aux anciens combattants

Selon ces éléments, le défilé, qui devrait se dérouler entre la Maison Blanche et le Capitole, intégrera des représentants d’associations d’anciens combattants. Certains d’entre eux devraient prendre place aux côtés du président Donald Trump, sur une tribune officielle installée au Capitole.

Des véhicules devraient participer à la parade mais pas de chars, afin d’éviter d’endommager les infrastructures, et d’importants moyens aériens, dont de vieux appareils, devraient clôturer l’événement. Le défilé devrait également rendre hommage aux femmes ayant servi dans l’armée depuis la Seconde Guerre mondiale.

Des vétérans devraient aussi défiler « en formation et en uniforme d’époque », poursuit le document, soulignant que la fanfare de l’armée américaine Old Guard Fife and Drum devrait être présente.

Le président américain caressait déjà l’idée d’un défilé militaire à Washington avant son élection et s’était déclaré particulièrement impressionné par le défilé du 14-Juillet lorsqu’il avait été reçu en grande pompe par le président Emmanuel Macron à Paris. Mais ce projet a été accueilli par de nombreuses critiques, de toutes parts.

Source FRANCE24 avec AFP ► http://www.france24.com/fr/20180310-defile-militaire-11-novembre-washington-donald-trump-anciens-combattants

« Les soldats ne sont pas les protecteurs de la liberté, ils sont les marionnettes des intérêts entrepreneuriaux et d’État afin d’augmenter profit et pouvoir aux dépends de la sécurité physique et financière du contribuable. »

L’information en ce 11 novembre 2017

Le faux narratif, le prosélytisme religieux et Hollywood n’ont pas seulement changé la réalité de la guerre, mais ont défini le service militaire moderne. Pendant les années 1920-30, les Marines (NdT : fusiliers marins, corps d’élite de l’armée impérialiste yankee) opéraient dans toute l’Amérique latine et centrale en tant que porte-flingues pour les banques, les compagnies pétrolières et l’agro-industrie.

Source ► Veterans Today, par Gordon Duff, traduction Résistance71 et en analyse dans ce billet de blog intitulé CROSSES EN L’AIR 3.0

Toutes les Polices et Armées du Monde, sont des institutions de l’État, donc des outils de la répression. Le seul moyen est que ces fonctionnaires réalisent, pas dans leur totalité c’est impossible, mais une certaine partie pouvant former une masse critique [NdJBL : la fameuse solution à 10/15% de la population mondiale], qu’ils viennent TOUS du peuple et qu’ils sont au service du peuple et non pas de l’État. Ils sont redevables aux citoyens, pas à la machine qui les pousse, selon le réglage thermostatique oligarchique, à la répression systémique (et systématique) des masses.

Devant une causse juste représentée par le peuple, la volonté de répression s’efface. Le problème réside dans la force de division que possède l’État. Et quand, en France, la police manifeste pour ses conditions de travail, elle ne manifeste pas contre les injustices commises et la répression qu’on les force à faire dans un cadre d’état d’urgence totalitaire et permanent. Non, ces fonctionnaire manifestent pour de meilleurs horaires, de meilleurs moyens d’exercer leur répression. Ils ne questionnent pas le système, ils lui reprochent de ne pas lui donner assez de moyen pour sa volonté de répression !!!

C’est pourquoi nous appelons toutes les polices et toutes les armées du monde à se tenir « CROSSES EN L’AIR » à nos côtés…

RETIRONS NOTRE CONSENTEMENT, d’un coup sec, et l’Empire s’effondrera

La Nation Mohawk,  nous a livrée ce qu’évoque pour eux ce jour (11 novembre) du souvenir ► Celui de l’indestructible indigène

Souvenir de l’indestructible indigène

La blancheur est un culte dangereux. Il veut dire la suprématie raciale auto-proclamée, le génocide, la colonisation, l’esclavage, la ségrégation, le ghettoïsme, les frontières militarisées et l’incarcération de masse. Ils essaient maintenant d’apporter toujours plus de chaos dans le monde. Les blancs ne peuvent pas indéfiniment se raccrocher à leur puissance militaire et à leur butin de guerre. Aujourd’hui [11 novembre], ils célèbrent le grand carnage qu’ils ont fabriqué en 1914, tandis que nous continuons à vivre parmi les morts-vivant en décomposition.

Ils cachent le plaisir qu’ils éprouvent à la vue de la souffrance des gens, de la douleur et du sang. C’est pour cela qu’ils créent et invoquent les horribles camps de prisonniers de guerre dans lesquels la plupart d’entre nous vivent. Ils ont besoin d’êtres vivants à torturer.

Nous avons perdu des millions tombés entre leurs mains, des gens qui n’ont jamais fait de mal à leurs enfants, leurs bébés ou quiconque d’autres. L’empire s’effondre. Les prédateurs s’échappent des filets de la justice accompagnés de leurs chiens loyaux alors qu’ils arrivent à la fin de leur héritage psychopathe.

Tout ce qu’ils possèdent est fondé sur notre sang qui a abondamment coulé. Ils refusent de nettoyer leur crasse.

Notre terre est-elle toujours un bon endroit pour vivre ? Toute vie naturelle sur l’île de la Grande Tortue ressent la douleur et le mal qu’ils infligent.

Leur idée d’ordre racial est fondé sur le contrôle des “barbares” qui sont à exterminer, terroriser, emprisonner, ostraciser et formater de force.

La blancheur est l’auto-appropriation de la terre pour l’éternité. Fondée sur la création d’animosités nationales, de guerres étrangères et de construction d’empire. Tout ceci est promu et encouragé par les médias et assisté par la bureaucratie et la technologie.

La morale publique et privée est quasi-inexistante. La “guerre contre le terrorisme” n’est qu’une licence, une autorisation pour torturer et exécuter. La société occidentale repose sur la violence, les guerres non déclarées et les nouvelles batailles à venir.

Pour avancer ils ont besoin de toujours plus tuer. Notre existence leur rappelle quelque chose dont ils ne veulent pas se souvenir.

Ils nous ont tabassé, mais ne peuvent pas nous tuer. Nous sommes indestructibles. Ils ont besoin de victimes. Ils vivent pour la guerre et non pas pour la paix. Ce sont des pleutres et des couards.

La société entrepreneuriale (coloniale) occidentale est bâtie sur une hiérarchie raciale, une force criminelle qui donne du pouvoir et de la puissance à des démagogues volages et inconsistants. La blancheur est la catastrophe qui arrive.

Le jour de l’armistice et du souvenir est une occasion pour eux de célébrer la guerre.

Source MNN ; Traduction R71 et intégré dans ce billet d’analyse ► Souvenir d’Indigènes indestructibles

~~~~▼~~~~

Bien sûr nous avons tout à fait le choix ;

Celui de faire la guerre perpétuelle, ad vitam æternam, pour les siècles et les siècles…

Ou de tenter autre chose, qui n’a encore jamais été fait.

À savoir ; Remplacer l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

Parce que attendre pour voir, c’est prendre le risque, et il est réel, de se faire vaporiser aux quatre coins de l’Univers parce que n’importe lequel des psychopathes aux manettes aura appuyé, même par erreur, juste pour voir, sur un gros bouton rouge…

JBL1960

Source de l’illustration ► Urtikan.net ► Auteur CAMBON

Trump le nouveau con(servateur)… par Dean Henderson via R71 + mon grain de sel et de poivre !

Et les nouveaux cons ça osent tout !

C’est même à ça qu’on les reconnait, non ?

~~~~▼~~~~

Guerre impérialiste au Moyen-Orient sous la houlette de Donnie « mains d’enfant », nouveau con dévoilé…

A lire : Trump «Donnie mains d’enfant»

Trump le nouveau con(servateur)

Dean Henderson | 20 décembre 2017 | URL de l’article original ► https://hendersonlefthook.wordpress.com/2017/12/20/trump-the-neo-con/

Traduit de l’anglais par Résistance 71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/12/22/guerre-imperialiste-au-moyen-orient-sous-la-houlette-de-donnie-mains-denfants-nouveau-con-devoile/

Après des mois de menaces russophobes proférées par les services de renseignement à la solde la City de Londres, le narcisse à la face d’orange  qui a berné la “droite alternative” et lui a fait croire qu’un “don” milliardaire de casino de Manhattan pouvait être leur sauveur populiste, a enfin énoncé sa politique étrangère.

Il apparaît que le dégoulinage [NdJBL : Dégueulis même] constant de la propagande anti-Poutine, menée tambour battant par le député Adam Schiff (démocrate, Californie), [NdJBL : Et à ne pas confondre avec Peter Schiff] de la dynastie bancaire des Schiff, a été suffisant pour pousser Trump dans le camp anti-russe. Lundi, dans un discours si typiquement belliqueux, la star de la télé réalité devenue président des États-Unis a aussi eu des mots durs contre la Chine et aussi spécialement contre l’Iran.

Succinctement, la politique étrangère de Trump est en miroir de celle pondue par le think tank néo-con du Project for a New American Century (PNAC) qui sévissait sous le président Deubeuliou Bush. Rempli à ras bord de citoyens ayant la double nationalité israélo-américaine comme Richard Perle, Paul Wolfowitz et Dov Zakheim, le PNAC avait pour vision un jeu de dominos s’affalant les uns sur les autres au Moyen-Orient avec un petit coup de pouce de la CIA et de ses associés des ONG en place (NdT : et du Mossad…)

Bien que leur projet en Irak, Afghanistan et Syrie ait lamentablement échoué, il semblerait que maintenant ces zélotes sionistes aient l’Iran dans leur ligne de mire impérialiste. Avec l’ancien PDG de la plus grande compagnie pétrolière au monde (NdT : Rex Tillerson, CEO d’Exxon-Mobil, ex-Standard Oil des Rockefeller…), servant maintenant comme ministre des affaires étrangères des États-Unis, il n’y a rien de mieux pour les barons du pétrole et leurs banksters que de privatiser l’énorme champ gazier du South Pars en Iran, le plus grand au monde (NdT : dont une partie se trouve côté qatari, le Qatar, ce grand petit pays gazier, possession d’Exxon-Mobil…).

Mais avec leur vieux complice Netanyahou embrouillé à Tel Aviv dans une affaire de corruption et leur marionnette saoudienne, le prince héritier Mohamed Ben Salman (MBS) agissant maintenant comme le Pol Pot local, la vieille déclaration/traité Balfour de la construction coloniale de Djeddah apparaît être bien élimée.

Les rebelles Houthi continuent de tirer des missiles sur Riad, les mercenaires des banksters de l’EIIL/Daesh ont été vaincus en Syrie et en Irak et les Kurdes sont en train de brûler les bureaux du KDP (Kurdish Democratic Party) à Erbil. La Turquie et le Qatar continuent leur pivot vers la Russie. Le Hezbollah n’a jamais été aussi puissant au Liban.

Plus que tout maintenant, les errances paranoïaques de Trump peuvent être perçues comme des tentatives désespérées de détourner l’attention de la réalité de terrain au Moyen-Orient, celle qui voit la domination de près d’un siècle de l’hégémonie anglo-américaine arriver à une halte brutale et grinçante, alors que des forces progressistes s’unifiant de manière croissante mettent une fessée aux envahisseurs/occupants bataille après bataille.

~~~~▲~~~~

Tout cela ce faisant au N.O.M. du Gaz, du Pétrole et des Hydrocarbures… Ainsi soit-il ?

NON !

Relisons l’excellente et pertinente analyse de Résistance71 Trump, Jérusalem et Nouvel Ordre Mondial car d’évidence, Donnie Mains d’Enfant Trump en désignant Jérusalem capitale de l’Israël biblique a ouvert, volontairement ou pas, en grand les portes de l’Enfer. Et ayant réalisé toutes les versions PDF mises en liens, j’ai suivi celui-ci proposé par R71 que je ne connaissais pas, dans ce paragraphe : Trump n’est pas un imbécile, il n’est qu’un des nombreux bras armés aux ordres, œuvrant pour la mise en place d’un fascisme planétaire transnational géré par les corporations ayant fusionné avec l’État. La mise en échec du Nouvel Ordre Mondial ne peut se faire que par les peuples qui, dans le processus même de la révolution sociale planétaire, éradiqueront la malfaisance régnante. Et tout premier article en nom collectif R71 (juin 2010) qui nous permet de poser la question de Que faire ? La marche vers la tyrannie globale : comment s’en sortir ? Que Faire ? Ainsi que sur notre capacité, ICI & MAINTENANT à mettre en échec ce Nouvel Ordre Mondial

Non de N.O.M. !

C’est bien pour cela que nous avons appelé à BOYCOTTER aussi bien le POTUS 2016, puis le BARNUM 2017, et que nous continuons à dire, à écrire et à penser, qu’il n’y a aucune solutions dans les élections !

RAPPELEZ-VOUS ;

Résistance à l’empire : Trump et l’oligarchie… « cours après moi que j’t’attrape… »

Précisons qu’en ce qui nous concerne toutes tergiversations pour savoir si le système peut-être préservé, doit-être préservé, si des réformes peuvent-être entreprises pour le changer, le rendre plus “vertueux”, ne sont que futilités ineptes et perte de temps essentiel, tant il est évident qu’il est bien au-delà de toute rédemption possible et qu’il n’y a pas, n’y a jamais eu et n’y aura jamais de solutions au sein du système.
Ceci dit, les propos de Roberts sont ici à prendre en considération dans le cadre de la critique, sa critique interne du système étatico-capitaliste. Si les vues et analyses de Roberts sont souvent pertinentes, elles ne peuvent pas non plus mener à des solutions viables tant que lui et quiconque d’autre continuent de penser “dans la boîte”.
S’il est intéressant de lire un “reaganien”, économiste fondateur et applicateur des “reaganomics”, mentionner le “Que faire ?” de Lénine, on est aussi en droit de se poser la question de savoir pourquoi quelqu’un comme Roberts, qui a vu de très près et du plus “haut niveau” tous les systèmes politiques modernes, y compris l’URSS créée par Lénine et Trotski pour leurs maîtres de la City de Londres et de Wall Street, continue de penser qu’il suffit de mettre des “hommes vertueux” en tête de gondole pour que l’État et le “Marché” deviennent vertueux comme par magie. Quand Roberts et consorts se rendront-ils compte que la solution à la question pertinente du “Que faire ?” ne réside EN AUCUN CAS dans le système de fonctionnement proposé mais bien en dehors : dans l’émergence de la société des sociétés résultant de la confédération des associations libres de producteurs et de consommateurs autogérées où le pouvoir serait de nouveau dissous dans le peuple et où toute inégalité redeviendrait impossible. Paul Craig Roberts est mûr pour franchir ce pas, mais reste prisonnier de sa peur, de sa peur du “lâcher-prise” de ce qu’il connaît et le conforte, nous sommes des centaines de millions qui devrions dès aujourd’hui cesser d’avoir peur, car c’est par la peur que l’oligarchie nous mème à l’abattoir. Le temps est venu de dire NON ! Unis et décidés. Boycott du vote, boycott des institutions, union des citoyens en associations libres. Arrêtons de laisser les criminels en col blanc décider pour nous de notre destinée. Il suffit de dire NON ! Ensemble, haut et fort pour que toute cette vaste supercherie de société du spectacle, que nous cautionnons, qui ne peut exister que par notre consentement, s’arrête et que nous la remplacions par la société des sociétés, ce confédéralisme démocratique amenant ses solutions collectives concernées à nos problèmes collectifs, fondé sur la loi naturelle, l’égalité, l’entraide et donc la liberté.

Résistance 71 – URL de l’article ► https://resistance71.wordpress.com/2017/03/04/resistance-a-lempire-trump-et-loligarchie-cours-apres-moi-que-jtattrape/

Ce préambule du 3 mars 2017 de R71 introduit l’analyse de Paul Craig Roberts, et pour ma part, en introduction de cette publication que j’avais intitulé ; « Les Nouveaux Nouveaux Cons, cons » j’y rappelais mon billet d’analyse sur  Pepe Escobar du 1er mars Dans les coulisses de la bagarre Trump contre l’état profond et que j’ai intitulé ARCHI-NÉOCONS vs PALÉO-CONSERVATEURS. Et qui précise ceci : En toute pratique, les factions de nouveaux cons / nouveaux cons libéraux les plus puissantes ont lancé de fait une opération pour faire virer Flynn et pour continuer de façon à éventuellement faire aussi virer Trump, poursuivant ainsi toute avenue possible qui mènerait à sa destitution. Quelque soit la stratégie adoptée par les vrais maîtres comme détaillés par “X”, Trump doit faire face un formidable axe de l’état profond nouveau con / néolib, de la CIA, des médias corpos neolibéraux allant de CNN au Washington Post et aussi la machine Clinton qui est toujours fonctionnelle et active.

Parce que ce qui est sûr est certain, c’est que ce soit Duffy ou Killary ; c’est nous les dindons de la farce, alors qu’il nous suffit de dire NON MERCI !

Parce que le Plan des Zélites (0.0001%) c’est en un mot anéantir tout ce qui ne rampera pas à nos pieds comme des chiens  !

Aussi, plutôt que d’attendre pour voir comment Trump (ou Killary ! ou qui que ce soit d’autre !) pourrait nous éparpiller façon puzzle aux quatre coins de l’univers et si nous remplacions l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés ?

JBL1960

Illustration de GuillaumeTC de #CroisonsLes « DUEL« 

 

 

 

 

Dame Kékel dans la tourmente ?

L’un dans l’autre !

Enfin surtout lui…

Hier encore, à Bonn, Macron & Merkel affirmait d’une même voix envisager de « réduire la population » pour sauver la planète et le genre humain ► MAKREL EnMarche vers la réduction de la population…

Et bim ► Gouvernement introuvable : le crépuscule d’Angela Merkel

Suite à la défection nocturne du parti libéral, Merkel échoue à former une coalition gouvernementale. Désormais, l’option la plus probable est la tenue de nouvelles élections au printemps 2018, avec… ou sans Merkel.

Source Marianne ► https://www.marianne.net/monde/gouvernement-introuvable-le-crepuscule-d-angela-merkel

◄|►

DIPLOMATIE – Allié indéfectible de l’Allemagne,

The Economist 16/06/17

  Emmanuel Macron a fait part de son soutien, lundi 20 novembre, à la chancelière allemande, en grande difficulté pour composer un nouveau gouvernement. Il en a profité pour avancer ses pions pour une Europe plus ambitieuse. La situation politique que traverse Angela Merkel en Allemagne n’est pas sans se faire remarquer de l’autre côté du Rhin. La chancelière, qui, depuis deux mois et sa victoire étriquée aux élections législatives, bataille pour créer un gouvernement, a annoncé ce lundi qu’elle actait l’échec de la formation d’une coalition avec les libéraux du FDP et les écologistes des Grünen. Source LCIhttps://www.lci.fr/international/video-crise-politique-en-allemagne-emmanuel-macron-soutien-preoccupe-d-angela-merkel-2070965.html

Rappelez-vous de la Une de The Economist du mois dernier ;

Quand on dit que tout est bidon dans l’élection, c’est valable pour toutes les élections !

… parce qu’il n’y a pas de solutions au sein du système ! Qu’il n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais ! Boycott du vote qui n’est que la validation pseudo-citoyenne du consensus du statu quo oligarchique. Notre rapport à l’État est un rapport de soumission inutile. Changeons notre attitude ! Union pour une résurgence de la nature sociale profonde et universelle humaine, celle de la société des sociétés

Prise de conscience individuelle(1)prise de conscience collective (2)boycott et organisation parallèle (3)désobéissance civile (4)réorganisation politico-sociale (5)changement de paradigme

IGNORONS L’ÉTAT ET SES INSTITUTIONS

Pour l’essentiel, nous (les peuples), sommes coincés entre les phases 1 et 2 ou 2 et 3.
Pourquoi ? Parce que le formatage propagandiste a la vie dure et le matraquage idéologique néfaste continue, cela change, mais lentement.
Le plus dur est toujours de vaincre l’inertie de départ : Prenons un grand portail d’usine coulissant en fer/acier. Il est lourd et il faut s’arque bouter pour le mettre en branle initialement, une fois en mouvement, si on atteint une certaine vitesse, on peut pousser le portail qui coulisse avec deux doigts et maintenir la vitesse d’ouverture relativement constante.
Dans notre schéma, les phases 1 et 2 sont la poussée initiale, c’est dur… en phase 3 et 4 c’est bien plus facile car le momemtum est créé, les dernières phases se font avec deux doigts…
Le but de l’oligarchie est de maintenir la masse en phase 1 et 2 de façon à ne jamais atteindre le momentum nécessaire pour l’ouverture du portail en grand.

De l’autre côté du portail, c’est l’émancipation !Finale et définitive.

Et pour autant, TOUT n’est pas à réinventer, à réécrire, juste changer radicalement notre mode de pensée car nous avons bien compris, comme le disait Einstein que : « vous ne pouvez pas résoudre un problème en gardant le même processus mental » et plutôt que de combattre Macron, son gouvernement-carpette-serpillère, l’État et ses institutions : IGNORONS-LES !

Ignorons le Système ► Ignorons l’État et ses institutions ► Créons les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchissons et agissons en une praxis commune ► Adaptons le meilleur, le sublime de l’ANCIEN au NEUF

Appel à la grève générale, illimitée et expropriatrice mais sans armes ni haine ni violence ; Remplaçons l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

JBL1960

Source de l’image création de GuillaumeTC de #croisonsles MACREL

 

On n’est pas sorti de la cuisine à Jupiter !

Même si beaucoup voudrait y entrer !

Ou en sortir, plutôt non ? On ne sait plus…

Et parfaitement raccord avec mon billet d’hier ► Un demi-dieu et du pipi de chat…

Si Macron juge que la baisse des APL est une « connerie », pourquoi n’a-t-il rien dit ?

« C’était une connerie sans nom », aurait lancé Macron devant les responsables de la majorité fin juillet, fustigeant le débat autour de la baisse des APL. Intéressant.
Et ensuite ?

La « connerie » qui a bon dos. Le Canard enchaîné de ce 2 août rapporte une citation attribuée à Emmanuel Macron devant les dirigeants de la majorité réunis le 26 juillet. En pleine polémique sur le coup de rabot de 5 euros mensuels pour les aides au logement, le chef de l’État aurait ainsi lancé : « C’était une connerie sans nom. Pas la peine de se retrouver dans des débats complètement dingues qui n’ont fait l’objet d’aucun engagement » durant la campagne.

Emmanuel Macron serait-il en train de se transformer en frondeur de sa propre présidence ? On peine à le croire. Si le président de la République avait réellement voulu mettre fin à cette « connerie« , au cœur des débats durant une bonne semaine, qui l’en a empêché ? Et si lui-même n’avait pas voulu mettre les mains dans le cambouis, respectant ainsi sa position « jupitérienne », il lui restait encore Édouard Philippe, habitué à exécuter les ordres du chef de l’État.

En réalité, bien peu de monde chez En Marche ou au gouvernement s’est risqué à critiquer cette baisse des APL. L’air était au contraire au « vous n’allez pas pleurer pour 5 euros » ou encore « les APL sont la cause de la hausse des loyers ». Seule une toute petite poignée de macronistes, pour la plupart ralliés de la dernière heure, avait osé l’ouvrir. Et le gouvernement, ministre des Comptes publics en tête, a passé plus de temps à assurer (à tort) que la mesure était un cadeau de l’ère Hollande qu’à chercher un autre moyen de financement.

« Dans toute son inconséquence, le gouvernement précédent nous a laissé un trou à combler… mais nous avons finalement décidé de ne pas toucher aux APL », voilà un discours imaginable dans la bouche de Macron. La virevolte était donc aisée et lui aurait donné le crédit de la mansuétude. Visiblement, la « connerie » ne valait pas suffisamment le coup.

◄|►

Alors comme ça « c’était une connerie sans N.O.M. » ? Mais non ; On n’a très bien reconnu la main de Rothschild qui fait bouger ses lèvres de la Marionnette en Chef !

Et c’est peu de dire que depuis plus d’un an, ici sur ce blog et bien je préviens en appui de nombreux articles, blogs, vidéos, que ce cheval de Troie américain serait placé à l’Élysée pour réactiver le Plan, et l’achever, ce que n’ont pas su faire ni Sarko l’Américain ni François le Petit et comme analysé en incise de ce billet du 30 juillet dernier ► En souvenir d’Udo…

Alors oui il était urgent de baisser les APL de 5 €, parce qu’ainsi, le ton est donné, et surtout vous êtes prévenus !

Mais comprenez bien que c’est nous la cible et cela a toujours été nous ; Les peuples !

Merci à Volti du site Les Moutons Enragés de nous avoir tiré l’œil vers cette info ;

https://www.francebleu.fr/infos/politique/gironde-une-conseillere-departementale-suspendue-pour-avoir-percu-le-rsa-1499071506

Corinne Guillemot,  qui fait partie de la majorité socialiste au département, a été suspendue de ses fonctions : elle est soupçonnée d’avoir touché le Revenu de Solidarité Active, malgré son indemnité d’élu. L’intéressée se défend en expliquant que son compagnon a fait la demande à son insu. 

Une conseillère départementale se retrouve dans la tourmente : Corinne Guillemot, élue socialiste du canton de Bordeaux-Nord, a été suspendue de ses fonctions par le président Jean-Luc Gleyze. Elle est soupçonnée d’avoir touché, malgré son indemnité, le RSA, le Revenu de Solidarité Active.

Corinne Guillemot percevait depuis le printemps dernier une allocation mensuelle de 800 euros, et une allocation logement de 380 euros par mois. Or, son indemnité de conseillère départementale tourne autour de deux mille euros par mois, et elle perçoit également des revenus pour les cours qu’elle dispense dans une école de commerce privée de Bordeaux.

Dans les colonnes de nos confrères de Sud-Ouest, l’intéressée se défend de toute malhonnêteté

Ce n’est pas moi qui ai fait la demande de RSA, c’est mon compagnon, sans emploi, qui l’a fait à mon insu. Et je ne vérifie jamais mes comptes – Corinne Guillemot à Sud-Ouest

Peut-on toucher le RSA et une indemnité d’élu ?

L’élue invoque aussi le flou juridique autour de l’indemnité d’élu, qui pourrait ne pas rentrer en ligne de compte dans l’obtention de cette prestation. Pour vérifier tout cela, le Conseil départemental a ouvert une enquête, et en attendant les résultats de ces investigations, la conseillère départementale a été suspendue à titre conservatoire de ses fonctions et de ses délégations.

Selon Sud-Ouest, c’est une sommation d’huissier qui a déclenché l’enquête de la CAF, la Caisse d’Allocations Familiales de Gironde. Corinne Guillemot aurait derrière elle trois années d’impayées dans son ancien logement, et la justice l’aurait condamné à verser 15 mille euros à son ancien propriétaire. Le président du Conseil Départemental, Jean-Luc Gleyze, lui a aussi demandé de se retirer de la présidence de l’ADIL, l’association départementale d’information sur le Logement.

~~~~▲~~~~

 

Voilà pourquoi c’est plié en 4 voire en 8 dans ce Système là !

C’est Jean-Paul Marat « L’ami du Peuple » qui avait écrit ceci ;

Le gouvernement est l’ennemi du peuple

Il est une vérité éternelle dont il est important de convaincre les hommes : c’est que le plus mortel ennemi que les peuples aient à redouter est le gouvernement. A la honte éternelle des princes de la terre et de leurs ministres, presque toujours les chefs qu’une nation se choisit pour assurer sa liberté ne songent qu’à lui forger des fers ; presque toujours les mains auxquelles elle a remis le soin de sa félicité ne s’occupent qu’à consommer son malheur. Telle est l’ardeur de la soif de dominer que les hommes les mieux famés lui sacrifient jusqu’à leur réputation. Vous l’avez vu ce monstre autrefois populaire, jaloux de commander, oublier la justice, le devoir, l’honneur, presser continuellement le travail sur les impositions et le rétablissement du pouvoir exécutif, c’est-à-dire du pouvoir de la tyrannie, pousser le prince à n’accorder qu’à cette condition son consentement aux décrets de l’Assemblée nationale et à se montrer en despote. Vous les avez vus pareillement, ces hommes petits et vains que nous avons honorés de notre confiance, oublier au bout de quelques jours qu’ils dépendent de nous, s’ériger en tyranneaux, et pousser la folie jusqu’à vouloir maltraiter leur maître avant que l’Ami du peuple les remît à leur place. Textes de Jean Paul Marat“L’Ami du Peuple” (extraits 1789-1792) ► Pour lire l’intégralité du billet ICI.

Vous pouvez lire, télécharger ou imprimer le PDF N° 17 de 31 pages de textes choisis par Résistance71 et intitulé : LES AMIS DU PEUPLE DE LA VÉRITABLE RÉVOLUTION : Marat, Varlet, Roux, Kropotkine et la France des sections communales que j’ai introduit par ce billet de blog ► La Révolution Française par les amis du peuple

Version PDF ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/03/pdfrevolutionfrancaise1.pdf

◄►

Et si vous voulez vous balader dans cette page de mon blog qui regroupe 33 PDF du Contre-rapport « Meurtre Par Décret » à l’hommage à Pierre Clastres pour lire, télécharger ou imprimer gratuitement, c’est là ► LES PDF DE JBL1960

Laisser sa chance à Macron, ou encore à qui que ce soit d’autre, c’est lui donner les clés de nos vies ; C’est renoncer, c’est accepter, c’est consentir…

Soyez résolus de ne servir plus et vous serez libres !

Et pourtant ce tyran, seul, il n’est pas besoin de le combattre, ni même de s’en défendre ; Il est défait de lui-même, pourvu que le pays ne consente point à la servitude. Il ne s’agit pas de lui rien arracher, mais seulement de ne lui rien donner.

Étienne de la Boétie – Extrait du Discours de la servitude volontaire, version PDF Écrit en 1576, en français, par Étienne de la Boétie à l’âge de 17/18 ans

UNION ► RÉFLEXION ► ACTION ► ASSOCIATIONS LIBRES CONFÉDÉRÉES ► SOCIÉTÉ DES SOCIÉTÉS

Car il ne s’agit pas de rien arracher mais seulement de ne plus rien donner

Ni dieu, ou demi-dieu, ni maitre et sans arme ni haine ni violence ► Ni dieu, ou demi-dieu ; Ni maître pour nous soumettre…

JBL1960

Lectures associées ;

Dans la catégorie PEUPLES PREMIERS ;

Dans la catégorie VOTATION ;

Et dans la catégorie SARCASTIK !

Source de l’image « Jupiter à Hercule » par Monsieur Kak

 

 

 

 

 

Un demi-dieu et du pipi de chat…

Bon mais ce n’est pas comme si on n’avait pas prévenu !

Alors, depuis plus d’un an, pour ma part, j’épluche le Macaron en prévenant qu’il va tous nous mettre chocolat !

Et bim !

Et rappelez-vous que Greg Tabibian aussi avait énormément prévenu, et même en chanson ♫ Merci Macron ♫ sur l’air de Merci Patron, des Charlots, les vrais !

Tenez, cette chanson est le bonus de l’épisode 43 de J’suis pas content TV que j’avais entièrement intégré et analysé dans ce billet de septembre 2016.

Alors j’ai énormément relayé Greg Tabibian sur mon blog, car ce garçon a énormément de talent d’analyse, c’est construit, réfléchit et surtout très très drôle ! Et bien qu’il ait voté pour François Asselineau au premier tour de l’élection présidentielle, je ne lui en veux pas ! Quoique… Nan j’déconne ! Quoique…

Donc, dès le moment où Macron s’est mis EnMarche, en s’affirmant comme le candidat hors-système ou du travail beaucoup d’entre-nous avions déjà compris de qui ou de quoi Macron était le N.O.M. ► ROTHSCHILD

Dès lors on n’avait compris que ce devait être lui, et personne d’autre et d’ailleurs tout à valdingué sur son passage ! Fillon, Hamon, Mélenchon et même et surtout la Maréchal Nous Voilà qui s’est couchée et peut-être même a-t-elle été gratifiée, en sous-main pour ce faire. En tout cas ça s’est vu dès le soir du premier tour, quand Macron est monté sur une table de La Rotonde et déjà quel symbole et ce n’était que le début…

Et donc hier sur Marianne on pouvait lire cet étonnant article :

Quand Emmanuel Macron estime que les notes de ses ministres sont du « pipi de chat »

Confronté à une baisse importante de sa popularité, Emmanuel Macron perd patience. Selon le « Figaro », il a ainsi vertement recadré ses ministres sur leur action.

Marianne | Bruno Rieth | 31 juillet 2017 | URL de l’article ► https://www.marianne.net/politique/quand-emmanuel-macron-estime-que-les-notes-de-ses-ministres-sont-du-pipi-de-chat

C’est un coup de pression à la sauce macronienne. Alors que les premiers mois de la présidence Macron n’échappent pas aux accrocs et aux polémiques – baisse du budget des armées et démission fracassante du chef d’état-major, coup de bistouri contesté sur les APL, bourdes des députés LREM en série et statuts du futur parti présidentiel contestés – Emmanuel Macron est obligé de redescendre de son ciel jupitérien. Notamment pour un recadrage de ses ministres comme le raconte Le Figaro ce lundi 31 juillet. Selon le quotidien, le président de la République a ainsi fait savoir son mécontentement, lors du conseil des ministres du 12 juillet, sur les notes qui lui sont transmises.

Recadrage imagé

« C’est du pipi de chat, ce qui me remonte actuellement de certaines de vos notes », a-t-il cinglé, leur prédisant un funeste avenir s’ils persévéraient dans cette voie. Le chef de l’État a ainsi prévenu : « Ne vous laissez pas enfermer dans le confort des documents rédigés par vos administrations. Certes, cela peut vous paraître sympathique et confortable de vous placer entre leurs mains. Mais vous verrez, dans six mois, si vous continuez, vous aurez disparu« . De quoi donner des sueurs froides aux plus novices d’entre eux.

Baisse importante de la popularité

Après l’euphorie de la victoire, Emmanuel Macron « revoit sa méthode » selon les mots du Figaro. Le recul de dix points de sa cote de popularité au mois de juillet par rapport à juin n’y est certainement pas étranger.

◄|►

Sauf que TOUT était absolument prévisible…

Après le « kwassa kwassa ; Make Our Planet Great Again ; Les femmes africaines font trop d’enfants ; La baisse de 5 € des APL ; Plus de SDF dans les rues ;  La Task-force ; Le gouvernement qui empêcherait la construction de 12 000 logements HLM ; La création de « HotSpots » pour les migrants en Libye !!!

Vous pouvez lire sur Voltaire.net :

Macron-Libye : la Rothschild Connection par Manlio Dinucci du 1er août 2017 : Pourquoi donc le président Emmanuel Macron a-t-il organisé une étrange cérémonie de réconciliation entre deux leaders libyens qui ne sont pas vraiment opposés l’un à l’autre ? Pourquoi donc a-t-il prononcé un discours sur l’avenir d’un peuple qu’il ne connaît pas ? Mais que sont donc devenus les 100 milliards de dollars manquant du Trésor national libyen ?

« Ce qui se passe aujourd’hui en Libye est en quelque sorte le nœud d’une déstabilisation à multiples visages » : a déclaré le président Macron en célébrant à l’Élysée l’accord qui « trace la feuille de route pour la paix et la réconciliation nationale ».

Macron attribue la situation chaotique du pays uniquement aux mouvements terroristes, lesquels « visent à profiter de la déstabilisation politique et de la manne économique et financière qui peut exister en Libye pour prospérer ». Pour cela —conclut-il— la France aide la Libye à bloquer les terroristes. Macron renverse, de cette façon, les faits. L’artisan de la déstabilisation de la Libye a précisément été la France, avec les États-Unis, l’Otan et les monarchies du Golfe. […] Histoire que Macron connaît bien : de 2008 à 2012 il fait une fulgurante (autant que suspecte) carrière à la Banque Rothschild, l’empire financier qui contrôle les banques centrales de quasiment tous les pays du monde. En Libye, la Banque Rothschild débarque en 2011, tandis que la guerre est encore en cours. Les grandes banques étasuniennes et européennes effectuent en même temps la plus grande rapine du siècle, en confisquant 150 milliards de dollars de fonds souverains libyens [Dont 100 milliards vont disparaître, NdlR.]. Lire l’intégralité de l’article sur Réseau Voltaire ► http://www.voltairenet.org/article197294.html

Extrait de Sous nos yeux, le témoignage de Thierry Meyssan, un membre du gouvernement libyen  « Avant toute chose, François Hollande tire un bilan de la destruction de la Libye. La Jamahiriya disposait d’un Trésor évalué au minimum à 150 milliards de dollars. Officiellement, l’OTAN en a bloqué ou fait bloquer environ un tiers. Qu’est devenu le reste  ? Les Kadhafistes pensent pouvoir l’utiliser pour financer la Résistance sur le long terme. Mais en avril, le préfet Édouard Lacroix qui avait reçu un accès à une partie de ces investissements meurt en une journée d’un «  cancer foudroyant  », tandis que l’ancien ministre du pétrole, Choukri Ghanem, est retrouvé noyé à Vienne. Vraisemblablement avec la complicité passive du ministre français des Finances, Pierre Moscovici, du conseiller économique de l’Élysée, Emmanuel Macron, et de divers banquiers d’affaires le Trésor états-unien fait main basse sur le magot  ; le casse du siècle  : 100 milliards de dollars. »

ÉTONNANT NON ? BAH NON !

Pour 100 milliards de dollars, t’as plus rien !

Et grâce à Raimanet qui nous tire l’œil vers cet article d’analyse par Le Blog de Sam La Touch ;

Un vent mauvais s’est levé pour Emmanuel Macron (Le Point)

Turbulences, cafouillages et premiers conflits… Pour Emmanuel Macron, les problèmes et les ennuis se sont accumulés cette fin de juillet. Récit d’une folle semaine.

Pendant la onzième semaine qui a suivi son accession à l’Élysée, 77 jours après avoir serré la main du président sortant, Emmanuel Macron s’est trouvé confronté à un monceau de problèmes, dont certains auraient pu être évités. Une lourde séquence avec, comme un symbole, dans le baromètre Ipsos/Le Point du 26 juillet, une sinistre augmentation de 15 points d’opinions défavorables qui atteignent désormais 42 %, autant que les opinions favorables (- 3 points). Attention, danger ! Lire l’intégralité de l’article ► http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2017/08/un-vent-mauvais-s-est-leve-pour-emmanuel-macron-le-point.html

◄|►

Attention danger ???

Mais on vous avait déjà prévenu, en long, en large et en travers ?

Barnum et fumisterie électorale franchouillarde : Macron pur produit de la NED, des think tanks yankees et employé par Rothschild…

… ou le degré zéro du larbinisme de conflit d’intérêt, du crétinisme et de la manipulation oligarchique. Voter pour ce pitre ou tout autre guignol de ce paysage politique obsolète n’est plus seulement de l’irresponsabilité, mais de la complicité de crimes passés, présents et à venir !

Boycott du vote ! Boycott des institutions ! Union politique dans les associations libres !

Il n’y a pas de solutions au sein du système ! ► Résistance 71

Macron est-il un instrument de la CIA ?

CETTE QUESTION SERA-T-ELLE AU CENTRE 
DE LA PROCHAINE RÉVÉLATION DE JULIAN ASSANGE ?

Networkpointzero | 11 mars 2017 | URL de l’article en français ► http://www.comite-valmy.org/spip.php?article8355

Lire l’article  avec mon analyse, tout autour, dans ce billet de blog ► BARNUM2017 : Tout est bidon dans l’élection et surtout dans la catégorie VOTATION = Piège à « ons » = La preuve par Macron…

Tout est bidon dans l’élection, mais surtout dans le Macron !

Je pense sincèrement que NOUS SOMMES LA SOLUTION

Et en tout cas, comme nous le voyons se dérouler sous nos yeux, la solution n’est pas dans l’élection, ni dans la confrontation, encore moins dans l’insurrection. La solution est dans les associations libres pour instaurer la société des sociétés et dans notre capacité à nous organiser, à changer d’attitude envers l’État et ses institutions coercitives.

« Le pouvoir réside dans le peuple ! »

Prise de conscience individuelleprise de conscience collectiveboycott et organisation parallèledésobéissance civileréorganisation politico-socialechangement de paradigme.

IGNORONS L’ÉTAT ET SES INSTITUTIONS

Créons les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchissons et agissons en une praxis commune ► Adaptons le meilleur de l’ANCIEN au monde d’aujourd’hui

Je préfère cette utopie qu’il ne tient qu’à nous de transformer en réalité, que le cauchemar absolu qu’on nous impose, à la schlague, avec ce demi-dieu autoproclamé de Jupiter 1er…

Vous pouvez consulter ma page dédiée aux PDF, il y en a 33, et le dernier est une compilation de la pensée et des travaux de recherche, inachevés, en hommage à Pierre CLASTRES, décédé le 29/07/1977 et qu’il ne tient qu’à nous de poursuivre…

JBL1960