Tous les articles par jo Busta Lally

55 ans depuis le 14 novembre dernier. Superflue notoire, j'essaie de pouvoir me regarder dans une glace droit dans les yeux, couleur bleu marine. Je travaille à un changement de paradigme et cela me prend tout mon temps.

Enfin à nouveau disponible en français en version PDF gratuite le livre le plus subversif de l’Histoire : « La PÉDAGOGIE des OPPRIMÉS » de Paulo Freire

La Pédagogie des Opprimés de Paulo Freire*, 1970

Le Livre en format PDF gratuit {N° 83 de 111 pages}

Traduit de l’anglais par Résistance 71 avec assistance du texte original en portugais « Pedagiogia do Oprimido »

Traduit par F,S,L,C – Dédicace spéciale à BB pour sa contribution au développement de notre pensée – Décembre 2018

Mise en page au format PDF, comme toujours et avec le plus grand des plaisirs ;

Jo Busta Lally

Ce PDF est présenté comme suit ;

Page    6        Introduction de R71

Page    8        Note des traducteurs

Page    9        CHAPITRE 1

Page  29       CHAPITRE 2

Page  41       CHAPITRE 3

Page  68       CHAPITRE 4

Page  77       La conquête

Page  79       Diviser pour mieux régner

Page  83       L’invasion culturelle

Page  98       La Coopération

Page 102      Union pour la libération

Page 105      L’organisation

Page 107      La synthèse culturelle

*Paulo Freire (1921-1997) : Éducateur, philosophe et professeur brésilien, PhD, enseignant au SESI, fut secrétaire à l’éducation de la ville de São Paulo au Brésil et professeur à l’Université Catholique Pontificale de São Paulo, membre du jury international de l’UNESCO. Dédia sa vie à l’éducation et l’émancipation des opprimés par la pensée et l’éducation critiques. Ses ouvrages ont été traduits en 18 langues. Il fut influencé par l’humanisme, le marxisme et le christianisme, les penseurs qui l’influencèrent le plus dans sa démarche philosophico-éducative furent : Hegel, Marx, Teixeira, Dewey, Fromm, Fanon et Gramsci.

Freire est le grand applicateur du concept appelé en portugais “conscientização” qu’on peut traduire par “conscience critique” et le processus d’éveil aux contradictions socio-politiques nous entourant et l’action entreprise contre les éléments oppresseurs de notre condition sociale. “La pédagogie des opprimés” explique le cheminement et la praxis de la “conscientização” dans la pratique éducative de Freire. Sa subversion eut pour résultat de voir Freire et sa famille exilés du Brésil entre le coup d’État fasciste de 1964 et 1980.

Son ouvrage majeur qu’est “La pédagogie des opprimés”, bien que traduit dans 18 langues, est interdit dans certaines états, comme en Arizona par exemple, car jugé bien trop subversif pour le système. La méthodologie pédagogique mise en place par Freire fut considérée si dangereuse et subversive, que l’auteur a dû s’exiler du Brésil pendant plus de 15 ans. C’est aussi peut-être pour cette raison qu’il n’a pas été réédité en français. Nous n’en serions nullement étonnés.

De grands noms dans le domaine de l’éducation furent directement influencés par la pensée et la pratique de Freire, on trouve dans ce groupe des professeurs et éducateurs comme : Angela Vanenzuela, Peter McLaren, Henri Giroux, Donaldo Macedo, Ira Shor, Joe Kincheloe, Shirley Steinberg, Stanley Aronowitz et bien d’autres sur tous les continents…

Paulo Freire est décédé d’une défaillance cardiaque en 1997 à l’âge de 76 ans.

◄|►

Chapitre 1 – Page 12 : Ce livre va présenter quelques aspects de ce que l’auteur a appelé la pédagogie des opprimés, une pédagogie qui doit être forgée avec et non pas pour les opprimés (individus ou groupes de personnes), dans leur lutte incessante de reconquérir leur humanité. Cette pédagogie fait de l’oppression et de ses causes, des objets de réflexion pour les opprimés et de cette réflexion proviendra leur engagement nécessaire dans la lutte pour leur libération. Dans le processus de la lutte, cette pédagogie sera forgée et reforgée.

Voilà pourquoi il nous a paru indispensable de pouvoir vous proposer ce livre, en français, et dans une nouvelle version PDF en lecture, téléchargement et/ou impression gratuits afin qu’en France, NOUS les Gilets Jaunes nous saisissions de la pensée, l’analyse et la réflexion critiques de Freire et qu’ainsi TOUS les opprimés de la Terre ; puissions mener la lutte pour notre libération, nous devons percevoir la réalité de l’oppression non pas comme un monde fermé duquel il n’y a pas d’issues, mais comme une situation limitée que nous pouvons transformer. Cette perception est une condition nécessaire mais non suffisante pour la libération ; cela doit devenir la force de motivation pour l’action libératrice. (Nous) Les opprimés pourront dépasser la contradiction dans laquelle ils sont coincés seulement lorsque cette perception les enregistrera dans la lutte pour leur libération.

Et ne croyez pas que cette « pédagogie » a quelque chose à voir avec celle des puissants ! Au contraire ;

Le Président Jair Bolsonaro contre le pédagogue Paulo Freire

Irène Pereira, 9 novembre 2018 – URL de l’article source ► http://journal.alternatives.ca/spip.php?article8485

Le candidat d’extrême droite Jair Bolsonaro vient d’être élu au Brésil. Il a annoncé son objectif éducatif : extirper la philosophie de Paulo Freire des écoles .

Paulo Freire : un symbole insupportable aux régimes autoritaires

En 1964, un régime militaire, suite à un coup d’État, prend le pouvoir au Brésil. Il arrête les opposants. Dans les premières cibles figurent le pédagogue brésilien Paulo Freire.

Il est arrêté trois mois et torturé. Il est ensuite expulsé de force et ne pourra revenir dans son pays qu’à l’issue d’un exil de 15 ans. Son œuvre est interdite au Brésil. Il est accusé d’endoctrinement marxiste.

Jair Bolsonaro n’a pas hésité à magnifier cette époque où le régime au pouvoir s’en prenait aux opposants. Il a ainsi déclaré par exemple : « L’erreur de la dictature a été de torturer sans tuer. » (Radio Jovem Pan, juin 2016).

L’école sans parti : un mouvement réactionnaire contre les études de genre et Paulo Freire

La critique contre l’œuvre de Paulo Freire ces dernières années a été portée au Brésil par un mouvement conservateur : l’École sans parti. Son objectif : faire interdire aux enseignants des références aux études de genre et à l’œuvre de Paulo Freire, le pédagogue décédé en 1997.

Lors d’un déplacement au Brésil en novembre 2017, la philosophe Judith Butler, figure très connue des études de genre, a été prise à partie par une foule déchaînée et brûlée en effigie comme une sorcière.

Ceux qui défendent l’œuvre de Paulo Freire rappellent qu’il a été prix de la Paix de l’Unesco en 1986 et docteur honoris causa de 28 universités dans le monde.

Son livre Pédagogie des opprimés est traduit dans plus de 20 langues. Il fait partie des 100 auteurs les plus cités dans les université américaines.

Il est le troisième auteur le plus cité dans le monde dans le domaine des sciences humaines et sociales pour son ouvrage : Pédagogie des opprimés (selon une étude de 2016).

Ce qui est fait de Paulo Freire, sans aucun doute, l’universitaire brésilien le plus reconnu dans le monde.

Jair Bolsonaro : Contre l’éducation démocratique et les droits humains

Si l’œuvre de Paulo Freire est si insupportable à des hommes politiques comme Bolsonaro, c’est qu’elle revendique le développement de l’esprit critique et qu’elle se donne pour finalité de développer un type d’éducation conforme à un ethos démocratique.

Bolsonaro s’est illustré avant et durant sa campagne présidentielle par des propos attentatoires à la démocratie et aux droits humains :

– Sur la laïcité et les droits des minorités : – « Dieu est au-dessus de tous. Cette histoire d’État laïc n’existe pas, non. L’État est chrétien et que celui qui n’est pas d’accord s’en aille. Les minorités doivent se plier aux majorités. » (Meeting à Paraíba, dans le Nord-Est, février 2017)

– Sur les personnes noires : « – À propos des descendants d’esclaves fugitifs : « L’afro-descendant le plus léger pesait environ 80 kilos. Ils ne font rien ! Ils ne servent même pas à la reproduction. »
(Conférence après une visite dans une communauté quilombola, avril 2017)

– Sur les femmes : « – « C’est une disgrâce d’être patron dans notre pays, avec toutes ces lois du travail. Entre un homme et une femme, que va se dire un patron ? ‘Purée, cette femme a une alliance au doigt, dans peu de temps elle sera enceinte, six mois de congés de maternité’ […] Qui paiera l’addition ? L’employeur […] et au final la Sécurité sociale. » (Quotidien Zero Hora, décembre 2014)

– Sur les personnes homosexuelles : – « Je serais incapable d’aimer un fils homosexuel. Je préfèrerais que mon fils meure dans un accident plutôt que de le voir apparaître avec un moustachu. » (Playboy, juin 2011)

Toutes ces déclarations ont abouti entre autres à un manifeste de protestation : Manifeste des Femmes Unies contre Bolsonaro (São Paulo). [Traduction en français disponible en ligne].

Paulo Freire : un symbole dans le monde d’une éducation en faveur des droits humains.

Avec toute la finesse qui le caractérise Jair Bolsonaro a déclaré que s’il était élu, il allait « entrer dans le Ministère de l’Éducation avec un lance-flamme et sortir Paulo Freire de là-dedans » (Déclaration aux chefs d’entreprise à l’Espirito Santo, août 2018).

Si Paulo Freire est une référence de l’éducation dans le monde entier, c’est justement parce que ses idées ont inspiré de nombreux courants de l’éducation en faveur des droits humains : pédagogie critique de la race (éducation anti-raciste aux États-Unis), pédagogie critique des normes (Éducation à la sexualité en Suède), pédagogie féministe (aux États-Unis et dans de nombreux autres pays….)

Résistance et solidarité du monde éducatif contre la montée des fascismes dans les Amériques et en Europe

Nous assistons actuellement en Europe et dans les Amériques à la montée de partis politiques qui s’en prennent dans leurs discours aux femmes, aux minorités ethno-raciales, aux migrants et aux minorités sexuelles. Des personnalités politiques prétendant aux plus hautes fonctions ou les occupant n’hésitent pas à attiser des discours de haine.

L’œuvre du pédagogue brésilien Paulo Freire est un symbole contre tous ces discours qui sont à l’encontre des droits humains.

La situation actuelle au Brésil et dans d’autres pays en relation avec la montée des extrêmes-droites ne peut laisser indifférent le monde éducatif.

En France, comme ailleurs dans le monde, il existe des chercheurs/ses et des praticiens/ciennes qui se réfèrent à l’œuvre de Paulo Freire.

L’institut bell hooks/Paulo Freire à Paris organise tous les mois un séminaire qui vise à mieux faire connaître les travaux de Paulo Freire. En 2020 doit avoir lieu en France le XIIe Forum mondial Paulo Freire.

Plus que jamais travailler à partir de l’œuvre de Paulo Freire, la diffuser et la réinventer est un acte de résistance et un acte de solidarité face à la monté des fascismes et des discours de haine.


Irène Pereira est enseignante en philosophie et chercheuse en sociologie, présidente de l’IRESMO (Institut de recherche, d’étude et de formation sur le syndicalisme et les mouvements sociaux), Paris, http://iresmo.jimdo.com/

Cet article a été repris entre autres sous une version identique ou remaniée sur les sites : Nonfiction.fr, Aggiornamento Histoire-Géo, Le courrier (Quotidien Suisse), AOC- Analyse, Opinion, Critique…

NB :

Les citations de Jair Bolsonaro sur les droits humains sont reprises de l’article : France 24, « Brésil : torture, homosexuels, Noirs… Jair Bolsonaro dans le texte », 23/10/18 [En ligne]

La citation de Jair Bolsonaro sur Paulo Freire est reprise de « Na mira de Bolsonaro, Paulo Freire não está no currículo, mas é referência em escola », Folha de S.Paulo, 25/08/2018 [En ligne].

▼▼▼

Freire explique aussi que « Ce qui est de son intérêt (à l’oppresseur), c’est que les gens continuent d’être dans un état de soumission, d’impotence face à la réalité oppressive.

Et c’est bien cette prise de conscience politique qui vient d’émerger avec le mouvement des Gilets Jaunes et que le pouvoir oppresseur cherche, par tous les moyens, y compris répressif à nous retirer !

N’attendons rien, et surtout ne demandons plus rien à nos oppresseurs / dominants ;

Tout est là, lumineux, éclairant et facile à lire, tout résidant dans le dialogue et ressentant, instinctivement, que nous, les opprimés avions à combattre pour notre libération qui n’est nullement l’apanage du leadership révolutionnaire, mais le résultat de notre propre « conscientização » ► conscientisation…

Conclusion du livre de Paulo Freire « La Pédagogie des Opprimés », 1970 : […] tout comme un oppresseur, pour opprimer, a besoin d’une théorie de l’action oppressive, de la même manière, un opprimé, afin d’être libre et émancipé, a aussi besoin d’une théorie d’action.

L’oppresseur élabore sa théorie d’action sans les gens, car il se tient contre eux. Les gens ne peuvent pas, tant qu’ils sont écrasés et opprimés, intériorisant l’image de l’oppresseur, construire par eux-mêmes la théorie de leur action libératrice. Seulement lors de la rencontre des gens avec les leaders révolutionnaires et en communion dans leur praxis, cette théorie pourra-t-elle être construite.

▼▼

Ne croirait-on pas ces mots de Freire écrit hier en prévision du discours creux de Macron De Rothschild ?

Car, comme l’avait défini Paulo Freire dans ce livre (publié en 1970 !) : pour les oppresseurs, ce sont toujours les opprimés (qu’ils n’appellent jamais du reste “les opprimés” bien entendu, mais  selon qu’ils soient leurs propres concitoyens ou pas : “ces gens-là” ou “les masses aveugles et envieuses” ou “sauvages”, “natifs”, “indigènes”, ou “subversifs”), qui sont “violents”, “barbares”, “vicieux” ou “féroces”, lorsqu’ils osent réagir à la violence des oppresseurs.

À nous de voir donc si c’est STOP ou ENCORE…

JBL1960

 

Publicités

La Nation Mohawk debout aux côtés du peuple d’opprimés français qui s’est levé et s’est mis en marche…

Tous inter-reliés et inter-connectés !

Un peuple d’opprimés en France s’est levé et mis en marche en Gilet Jaune !

Contre l’Oligarchie dont Macron est le meilleur outil pour nous avilir et les servir ; Celle des RothschildAu cœur de l’Empire

La nation Mohawk avec les Gilets Jaunes : Revêtir le gilet jaune pour effondrer le colonialisme (Mohawk Nation News)

Colonisation et corporatisme entrepreneurial sont bientôt finis

Mohawk Nation News | 9 décembre 2018 |URL de l’article original ► http://mohawknationnews.com/blog/2018/12/08/colonization-corporatism-soon-gone/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Pour ceux d’entre nous sous oppression coloniale, la révolution française actuelle des gilets jaunes est le commencement de la décolonisation du monde.

À tous les fonctionnaires canadiens, décoloniser est très simple. Renier votre serment à la reine d’Angleterre. Vous serez immédiatement virés et ce serait très bien si vous le faisiez tous en même temps histoire d’accélérer le processus.

Tous les fonctionnaires ou quiconque a juré allégeance à la reine d’Angleterre devraient renier leur serment. Alors nous pourrons démanteler le Privy Council, conseil privé de la couronne, le bureau du gouverneur général du Canada (nommé(e) par la reine…) On n’en a plus besoin, ils ne servent qu’à protéger les actionnaires de la colonie du Canada.

Vous devrez être d’accord pour suivre Kaianerekowa, la Grande Loi de la Paix de l’Île de la Grande Tortue, ou devrez quitter les lieux.

La version canadienne de la loi est illégale parce qu’elles est fondée sur la domination et le génocide comme ce fut le cas avec l’Indian Act (loi sur les Indiens) et la législation sur le quota sanguin.

Lorsque les chrétiens européens ont émigrés sur l’Île de la Grande Tortue, ils furent d’accord pour vivre en accord avec Kaianerekowa. Ils ont renié leur vœu depuis et sont devenus des immigrants illégaux. Afin de demeurer ici, ils doivent de nouveau se mettre en accord avec la Grande Loi de la Paix. Ils furent accueillis sous le traité du Wampum Deux Rangées ou Tekeni Teiohateh, furent d’accord de vivre sous les auspices de Kaianerekowa, la Grande Loi de la Paix. Celle-ci émergera pour construire une société paisible, une société que le monde regardera comme un grand modèle à suivre.

La terre, les ressources, l’eau, toute forme de vie sur l’Île de la Grande Tortue fait partie de la Grande Loi de la Paix.

Ce sera la fin de l’État policier instauré, tous les systèmes coloniaux de contrôle : les banques, tribunaux, police, armée et gouvernement seront dissous et tout reviendra sous Kaianerekowa, le peuple !

Les gens seront libres de décider s’ils veulent demeurer ici sous Kaianerekowa et Tekeni Teiohateh, le wampum deux rangées.

Les patries des inventeurs européens (et chrétiens) du colonialisme sont en train de s’effondrer devant nos yeux ébahis. Leurs structures brutales de contrôle colonial sont en train d’être démantelées par leurs propres peuples qui ont revêtus le gilet jaune. (NdT : rappelons-nous toujours que “Nous sommes tous des colonisés !”)

Le Canada, l’Australie, la Nouvelle-Zélande sont toujours des colonies de la Grande-Bretagne. Les États-Unis n’ont jamais gagné une quelconque indépendance de l’Angleterre (NdT : de la “couronne”, City de Londres en l’occurrence). Ils sont toujours contrôlés aujourd’hui par les banquiers de la City au travers de Wall Street, leur succursale.

Les Rosbifs peuvent virer la reine de Buckingham Palace et la laisser partir. Cette maison est une propriété qu’elle leur a volée alors qu’ils lui lèchent les bottes depuis tout ce temps. La mafia et la monarchie sont la même chose. La monarchie est le plus vicieux et criminel de tous les systèmes de contrôle. Dernière reine, dernier pape !

Mohawk Nation News février 2014

▼▼▼

 

Lectures complémentaires conseillées ;

Et comme autant de petits détonateurs supplémentaires, pour exploser à la tronche de la malfaisance régnante que nous savons être le Vatican, la City de Londres et Washington D.C. ;

TEXTES POLITIQUES FONDATEURS EN VERSION PDF ► LES PDF DE JBL1960

L’ESSENTIEL DE RÉSISTANCE 71 DEPUIS 2010

ORIGINE & CRITIQUE DE L’ÉTAT

FAIRE TOMBER L’EMPIRE PAR APOSTASIE COLLECTIVE

NI HAINE NI VIOLENCE = SUFFIT JUSTE DE LEUR DIRE NON & D’APPELER À LA GRÈVE GÉNÉRALE & ILLIMITÉE DE LA CONSOMMATION et pour ceux qui n’ont déjà plus rien, ce ne sera pas bien difficile à mettre en œuvre ICI & MAINTENANT !

Jo Busta Lally

Un peuple d’opprimés se lève et se met en marche…

Pour les Zélites, nos oppresseurs, le soleil se couche…

L’Oligarchie/Oligarchy se chie dessus…

Et comme elle pratique la théorie du ruissellement = Ben ça schlingue partout et surtout pour nous le peuple de France et de Navarre, enfin pour le moment…

À CELLEUX d’en bas, à gauche ! Mettons les dans le noir…

ÉTEIGNONS LA LUMIÈRE DU N.O.M. & ALLUMONS NOS PETITES FLAMMES INTÉRIEURES

▼▼▼▼

Toute situation ou un individu A exploite objectivement un individu B ou entrave sa poursuite d’auto-affirmation en tant que personne responsable, est une situation d’oppression. Une telle situation en elle-même constitue un acte de violence, même si édulcorée par une fausse générosité, parce que cela interfère directement avec la vocation historique et ontologique individuelle d’être plus humain.

Avec l’établissement d’une relation d’oppression, la violence a déjà commencé. Jamais au cours de l’histoire la violence a-t-elle été instaurée, initiée par les opprimés. Comment pourraient-ils en être les instigateurs, s’ils sont eux-mêmes le résultat d’une violence ? Comment pourraient-ils être les promoteurs de quelque chose dont l’inauguration objective définit leur existence en tant qu’opprimés ? Il n’y aurait pas d’opprimés s’il n’y avait pas eu au préalable une situation de violence pour établir et maintenir leur soumission.

La violence est initialisée par ceux qui oppriment, qui exploitent, qui ne reconnaissent pas autrui en tant que personne et non pas par les opprimés, exploités et reniés. Ce ne sont pas ceux qui sont mal-aimés qui commencent le processus de désaffection ; mais ceux qui ne peuvent pas aimer parce qu’ils n’aiment qu’eux-mêmes. Ce ne sont pas les sans-défenses, soumis à la terreur, qui mettent en place la terreur, mais les violents qui avec leur pouvoir créent la situation concrète qui impose les “rebuts de la vie”. Ce ne sont pas ceux qui sont tyrannisés qui mettent en place le despotisme, mais les tyrans. Ce ne sont pas les haïs qui génèrent la haine, mais ceux qui haïssent. Ce ne sont pas ceux à qui on refuse l’humanité qui nie celle-ci, mais ceux qui refusent de reconnaître cette humanité, niant par là même la leur. La force n’est pas utilisée par ceux qui sont devenus faibles par la prépondérance des forts, mais par les forts qui les ont émasculés.

Par contre, pour les oppresseurs, ce sont toujours les opprimés (qu’il n’appellent jamais du reste “les opprimés” bien entendu, mais  selon qu’ils soient leurs propres concitoyens ou pas : “ces gens-là” ou “les masses aveugles et envieuses” ou “sauvages”, “natifs”, “indigènes”, ou “subversifs”), qui sont “violents”, “barbares”, “vicieux” ou “féroces”, lorsqu’ils osent réagir à la violence des oppresseurs.

« La réflexion critique est également une action »Paulo Freire – 1970

▼▼▼

Gilets Jaunes résistance politique :

8 décembre 2018 ~ 4ème round ~

Résistance 717 décembre 2018

Face à nous, face au peuple, une oligarchie délétère, arrogante et aux abois, servant un système politico-économique qui n’a aucune raison d’être et protégée par des milices d’État de moins en moins volontaires. Compagnon(e)s de lutte, Gilets Jaunes, ne cédons pas aux chants des sirènes. Le temps vient où nous devons mettre en place  une nouvelle société répondant aux critères du seul bien commun, de la solidarité, de la complémentarité, de la justice et de l’égalité réelle.

Revendiquer hausses de salaires, du SMIC et l’abandon des taxes sur les carburants est une chose certes de la vie de tous les jours, mais cela ne fait que gérer à court terme la conjoncture de la merde du quotidien ; pour ne plus revenir dans la rue à intervalles de plus en plus réguliers, changeons radicalement de système et de mode décisionnaire.

Il n’y a pas de solutions au sein du système, il n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir !

À bas l’État (société de la division politique induite), à bas la société marchande, à bas l’argent, à bas les salaires, pour que vive la société des sociétés dans notre complémentarité achevée.

▼▼▼

Le Monde a les yeux rivés sur nous, aujourd’hui 8 décembre 2018 (et en numérologie c’est encore un 11/11 !) parce que nous osons réagir et refuser la violence initiée par nos oppresseurs pour qui ÊTRE c’est AVOIR ou POSSÉDER = NOUS COMPRIS !

Aussi pour suivre la « Révolution en Gilets Jaunes » vue par la Nation Mohawk de l’île de la Grande Tortue ► SEEDS OF YELLOW VEST REVOLUTION

Ou par Dean Henderson qui met un croquet du gauche par jour à l’oligarchie depuis 2011 ► Chinks in Oligarchy Armor – 05/12/2018 (Traduit en français par Résistance 71)

▼▼

NON ! La balle est dans notre camp ! Pas dans celles de Macron De Rothschild dont nous n’attendons RIEN, surtout pas qu’ils s’adressent à nous comme un père de la nation = Oppresseur En Chef !

Le pouvoir est en chacun de NOUS, le pouvoir de dire NON réside dans le peuple UNI !

La solution est HORS ÉTAT & SES INSTITUTIONS sans armes ni haine ni violence…

UNION + RÉFLEXION = ACTIONS DIRECTES EFFICACES HORS INSTITUTIONS !

STOP ! ASSEZ ! ¡YA BASTA!

PLUS JAMAIS UN MONDE SANS NOUS !

Jo Busta Lally

Entre mon travail de Jo la fourmi et l’ESSENTIEL des mouches du coche R71 depuis 2010 ;

Et pour voir se lever l’aurore de la Société des sociétés, ICI & MAINTENANT ;

L’ESSENTIEL DE RÉSISTANCE 71 DE 2010 A 2018

réuni dans un PDF gratos {N° 82 dans ce blog} de 111 pages

À lire, télécharger, et/ou s’imprimer gratos, article par article {28} OUTIL INDISPENSABLE pour se gérer de suite HORS ÉTAT et ses INSTITUTIONS avec ou sans Gilet Jaune, mais surtout sans arme ni haine ni violence…

AU SOMMAIRE ;

Que Faire ? 1er Article publié par R71, version PDF                                            5

Et si on se trompait de dialectique ?                                                                    5

Diviser pour mieux régner                                                                                     9

Crise systémique mondiale, pédagogie critique, éducation

et émancipation sociale                                                                                          16

Média & Propagande : l’énigme Wikileaks                                                        23

L’esprit critique est source de progrès                                                                28

Petit précis sur la société, l’État, la désobéissance civile et

la commune volontaire autogérée, version PDF                                               34

11 septembre : Théorie du complot ou complot de la théorie ?                   35

Reconquérons l’Histoire, arme absolue contre toute tyrannie                    39

Combattre et éradiqué le fléau colonial, première nécessité :

            Partie   I : Nous sommes tous des colonisés !                                           43

            Partie II : Tuer le colon intérieur pour sauver l’Homme                     50

Petit précis sur le colonialisme français en « Nouvelle France »                   55

Les 4 piliers de la résistance au Nouvel Ordre Mondial                                   62

Rideau sur Charlie Hebdo                                                                                          70

Vaincre le processus de domination                                                                       76

Daesh, AlCIA, guerre par procuration en Syrie                                                  78

Guerre au Levant ou une mascarade de plus ?                                                  87

La sortie du placard de l’empire chinois en devenir…                                    95

Brexit : l’allégorie du Bernard L’ermite                                                               99

Textes bibliques… De la mythologie à la réalité archéologique                  101

L’anarchie expliquée pour la jeunesse en version PDF                                  105

MANIFESTE POUR LA SOCIÉTÉ DES SOCIÉTÉS en PDF                                   105

Quand Hulot rime avec Monsanto                                                                        106

De la réversibilité de l’État et de l’oppression institutionnalisée              108

Soutien au mouvement des Gilets Jaunes                                                          110

C’est à consommer sur place ou à emporter, et surtout à partager et à diffuser sans aucune modération !

Et en parfaite adéquation avec la proposition de l’EZLN POUR la formation d’un Réseau de Résistance et de Rébellion International {3RI} CONTRE la société marchande que nous savons être le système capitaliste et l’espoir qui s’est mis au jaune, en France, démontrant que l’Heure de la Commune des communes a (bien) sonné !

C’est grâce à nos échanges permanents avec R71, que nous pensons entre autres, que pour qu’une grève soit vraiment efficace, elle doit être :

  1. Générale
  2. Illimitée
  3. Expropriatrice
  4. Autogestionnaire

Et s’il manque un de ces 4 éléments, ce n’est que pisser dans un violon, l’histoire l’a prouvée encore et encore…

Comme l’avait défini R71 en juillet 2014 avec son analyse « Les 4 piliers de la résistance au N.O.M. » et à la page 64 du PDF ;

[…]C’est en attaquant collectivement, de concert, ce que nous avons identifié comme les 4 piliers porteurs du système hiérarchique oppresseur et coercitif en place. De ces 4 piliers, 2 sont d’ordre socio-politique, 2 autres d’ordre économique. Notons brièvement au passage ici que nous n’avons absolument aucune prétention de penser que nous avons raison à 100% et que ce que nous avançons est la seule marche à suivre possible. Ceci n’est qu’une réflexion, une ébauche, résultant de quelques années d’analyse et de pratique. Tout ce qui sera dit à partir de maintenant n’est en rien définitif, est parfaitement discutable, ce n’est qu’un os à ronger…[…]

Car même petitement, comme l’avait exprimé Howard Zinn : Historien, Pr. de Science Politique à l’Université de Boston, dans son autobiographie en 1994 « On ne peut être neutre dans un train en marche » en version PDF N° 34 sur ce blog ;

[…]

“Qu’ai-je appris au cours de ma vie ? Que les plus petits actes de résistance à l’autorité, s’ils sont persistants, peuvent mener à de larges mouvements sociaux. Que les personnes du commun sont capables d’actes extraordinaires de courage… Peut-être la chose la plus importante que j’ai apprise fut au sujet de la démocratie. Que la démocratie n’est pas nos gouvernements, nos constitutions, nos structures légales ; que bien trop souvent ceux-ci sont de fait, les ennemis de la démocratie.”

R71 : Nous l’avons déjà dit sur ce blog : Compagnons ! La balle est dans notre camp. Elle l’est en fait depuis un moment…

À nous de jouer, ensemble, à un jeu dont NOUS ferons les règles cette fois, car nous n’avons besoin de personne pour le faire !

Fraternellement vôtre !

[…]

Et en conclusion de l’article « Les 4 piliers de la résistance au Nouvel Ordre Mondial » à la page 70 de ce PDF ESSENTIEL !

Voilà pourquoi nous appelons à ignorer l’État et les institutions pour créer des associations libres n’œuvrant que pour le bien commun au sein de communes autonomes qui se fédèrent.

Créons, ICI & MAINTENANT, et d’où nous sommes, une société parallèle, celle des association libres fédérées, BOYCOTTONS le système et ses institutions de manière exponentielle au nombre de gens rejoignant les associations libres…

À un moment donné, la désobéissance civile, donc la confrontation avec l’État sera inévitable, mais si les gens font tourner la société déjà localement en ignorant l’État et le système politico-économique qui nous sont imposés, l’obsolescence de ces entités ne fera que croitre et elles tomberont quasiment d’elles-mêmes ou avec un petit coup d’épaule « non-violent » !

C’est avant tout une question d’état d’esprit individuel puis collectif se confédérant par la solidarité, il faut cesser de se laisser dicter nos « différences » par l’oligarchie, (dont MacDeRoth, PhilippeDeBilderberg2016 ou BlanquerDeBilderberg2018 sont les meilleurs Biens-Zélés) et cesser de la laisser organiser notre division ► Et donc = PAS DE NÉGOCIATIONS avec ce pouvoir en place !

La première des priorités est de comprendre que collectivement il y a bien plus de choses qui nous rassemblent que de choses qui nous divisent. La division est induite, fabriquée, et donc certainement pas inéluctable.

De là part toute action viable à notre sens et s’il n’y a pas de recettes toutes faites, il y a de grandes leçons à tirer du passé, des enseignements à tirer, également, de nos sociétés ancestrales européennes et ailleurs et c’est cela qu’on appelle adapter l’ancien au neuf, car non tout n’est pas à réécrire, ni à réinventer. Et à construire, ensemble, plutôt que détruire…

L’émancipation du peuple, pour et par la RÉVOLUTION SOCIALE et la société des sociétés se fera par et pour le peuple de manière générale ou ne sera pas.

C’est aussi simple que cela, comme l’a défini R71 il faudra une fenêtre d’opportunité à deux éléments simultanés ;

  1. Une conjoncture politico-économique propice : le capitalisme et son système arrivant au bout du bout du banc, sans mutation possible et…
  2. Une conscience politique des peuples ne menant pas à l’insurrection, mais au tsunami de la révolution sociale qui emportera tout sur son passage…

▼▼▼

NOUVEAU PARADIGME SANS DIEUX NI MAITRES SANS ARMES NI HAINE NI VIOLENCE

L’émancipation ne viendra que par et pour le peuple uni dans la pensée et l’action critiques pour transformer la réalité de l’oppression en celle de la libération, hors antagonisme et dans la complémentarité de notre diversité ► Et ce sera fin de partie pour l’oligarchie !

Et ils le savent bien = La preuve par Macron et tout son orchestre !

De la fourmi Jo Busta Lally de JBL1960BLOG

Le mercredi 5 décembre 2018

◄|►

Je réalise un dernier PDF primordial pour cette fin d’année 2018, et j’appelle toutes celleux qui se sont levés pour entrer en Résistance et en Rébellion CONTRE ce système capitalisme à ne rien lâcher.

Qu’importe si vous n’avez pas de « cadeaux commerciaux » à offrir à vos rejetons, offrons-leur l’exemple de notre détermination à nous rendre libres !

Luttons, debout, aux côtés de tous les peuples opprimés de la Terre !

Tout comme vous, je suis une invisible, voire une parasite, pour cette société là car je ne dispose d’aucun revenu, RIEN, NADA et je survie grâce à la retraite (de riche) d’environ 1750 € NET de mon vieux mari et comme la MDPH refuse de prendre en compte mon arthrose dégénérative très invalidante n’ayant aucune possibilité de travailler. Je sais donc toute la difficulté de survivre, de faire des choix ; se chauffer ou bouffer, de ne pas pouvoir s’habiller, se chausser correctement ou de prendre le risque de rouler sans CT à jour, de limiter ses déplacements avec sa seule vielle voiture à essence, bien entretenue, mais jugée bonne pour la casse (tout comme moi) par nos zélites au N.O.M. de la Transition Écologique ou Pompe à Fric Climatique plutôt !

J’ai compris que nous étions LEUR CIBLE depuis un moment déjà.

Aussi ai-je décidé en conscience de consacrer le reste de ma vie uniquement à lutter efficacement contre cette malfaisance régnante qui a un N.O.M. et des visages = Le Vatican, et toutes les religions, la City de Londres et Washignton D.C. en réalisant, gratuitement, la mise en PDF de livres, travaux de recherches, articles et analyses… Car le format PDF téléchargeable, gratuitement à souhait, s’est vraiment révélé et imposé à nous comme un véritable outil pour créer cette société parallèle, celle des associations libres fédérées mais aussi boycotter le système et institutions de manière exponentielle au nombre de gens rejoignant les associations libres…

Notamment par une diffusion, la plus large possible, sur nos différents réseaux (le plus possible HORS GAFAM) et lectorats car nous pensons, les uns et les autres, que tout ce qui participe du développement de l’humanité DOIT être accessible à tous et gratuitement, pas plus de «droits d’auteurs» et de «propriété intellectuelle» que de beurre en branche !

Toutes ces invitations à voyager par ces lectures combinées, nous permettrons assurément, le moment venu, de nous reconnaitre, guidés par nos petites flammes intérieures et en ce moment le jaune est mis, car nous savons bien qu’il nous faudra écrire la suite de l’Histoire à l’encre du réel…

Respectueusement à tous ==► Jo

 

In France ; When Hope dresses in yellow / En France ; L’espoir s’habille en Gilet Jaune !

Anonymous words of a native person of Great Turtle Island

The real power and the real wisdom come from within. When man understands in his flesh that he is One with the whole creation ; when he realizes that at the center of the universe resides a power much greater than himself, then does he know that this center is everywhere, that it is in each of us.

▼▼▼

For K at Mohawk Nation News

And T at ntk.com

In France, our hope wears a yellow vest or when Hope dresses in yellow

By Jo Busta Lally ► JBL1960BLOG

December 1st 2018 | Translated  from French to English by Résistance 71

In France, a collective political consciousness is marching and wrapped itself in a yellow vest. It has lighted as a small flame, and a small inner beacon has been switched on for the many.

The trigger for this political consciousness in our territory was, without a doubt, the overwhelmingly forced imposition through the totally unjustified taxes made under the guise of a so called “Energy Transition”; itself heavily based on the sole theory of the Anthropogenic Global Warming (AGW) and exclusively promoted by the pseudo-scientific body known worldwide as the IPCC ; entity which doesn’t accept any contestation of its theory, doesn’t consider any other reasons outside the “Man Made Global Warming” for any recent warming of the planet when it does exist ; and doesn’t consider alternative theory concerning the origin of petroleum such as the russian-ukrainian deep abiotic origin of petroleum and hydrocarbons heavier than methane.

As many argued for a long period of time in a well documented fashion against this scam of the “Energy Transition”, brought up in the name of the AGW, this scheme is nothing more than a gigantic hoax of climatic money vacuum, this was indeed and for the many, the drop of gasoline which overflowed the tank…

At that moment, a big, deep, large and powerful movement came up from the guts of our Mother ; from the countryside, from villages and small towns, from these hamlets in forsaken lands, a geyser of political consciousness erupted, making us all hope that it could have the full capacity to make our humanity triumph and getting in the process the achievement of our liberation, bringing the end of the oppressor / oppressed relationship and hence the end of the artificial political division which has been imposed upon us for thousands of years, a process now indeed proven to be a totally reversible process.

Wage workers, farmers, students, jobless and dropouts of society, all united, consciously or not against the most achieved and most dangerous expression of the oligarchy which has names et faces and represented par the president Macron, a pure branded product of the Rothschild banking system and the City of London with his prime minister Edouard Philippe, an attendee of the Bilderberg meeting in 2016, made all those individuals rise to resist the constant oppression.

In the wake of a Trump and a Trudeau, Macron is a mere tool of the Rothschild banking cartel, the City of London, the heart and soul of the empire.

He is just a pawn put into position by his masters to reactivate and push further the New World Order’s plan, carved in the Georgia Guidestones since 1980, where the first of the ten NWO commandments stipulates that the world population should never rise beyond the mark of 500 million people, this alone representing a world population’s reduction of 95% !

This is why Mr Macron has been designated as the Earth’s champion and has claimed with the German Chancelor Angela Merkel, another puppet of the oligarchy, that we should consider the reduction of the world’s population in order to “save the planet”.

The new mantra is out : Save the Planet ! and the only solution for the French people is to pay !

  • Carbon tax
  • Fuel tax
  • Energy tax
  • We identified some 252 taxes whose we are forced to pay

All of this in the name of this hoax called the “Energy Transition”…

Moreover, what the oligarchy wants is mostly to obtain our consent to be taxed and to be totally submissive to the State and its institutions and for us to perceive this as the sole viable solution to our problems and outside of which nothing would ever be possible.

Clearly, many of us understood that we do have the power to say NO !

That we could massively refuse to consent, hence collapsing immediately their power of domination.

In fact, the whole dominant class is certainly worried to see the people in time, calling for an unlimited general strike which wouldn’t be efficient without expropriation, action which could be carried without weapons, without hatred and without violence.

Who lines up in the pressitute media, panicked to see that the majority of the people who wear the yellow vest and those who support them are advising to remain horizontal, to mistrust and refuse the verticality of the classic scheme of power and action, warning that the higher one gets, and from a higher point one falls and gets hurt.

Then comes in the public opinion the idea of a leadership without power, where the people directs and the (good) government obeys.

This is why I supported the proposition of the Zapatists in Chiapas (Mexico) to call for the creation of an International Network of Resistance and Rebellion against the merchant society, against capitalism. Another world is possible and this call is not only addressed to the native people of the Western Hemisphere, but to all people in rebellion et in resistance in all quarters of the world ; to all of the people challenging the organized plans, the unjust rules, laws, precepts, numbers and statistics.

The Zapatists rightly recognize that they may not be numerous, saying that :

We keep walking on two feet, the resistance and the rebellion, the yes and the no ; no to the system et yes to our autonomy and self-determination, which means that we have to construct our own path towards life. Path rooted upon original or indigenous communities, a collective consciousness, a mutual aid, a solidarity, a deep rooting to the land, a culture including arts and sciences, a constant awareness agains wealth accumulation. This is our guide.

It is our “way”, and we think all this to be different in other cultures and historical realities, this is why we say that one can not export the zapatism, even not in the totality of Chiapas, but that each culture, each agenda and each geographical zone must follow its own path and logic.

It is not an encouraging perspective as our possibilities are restricted. We are not 30 millions.

We may be only 300.

Until now in France, I didn’t think we would be 300 either. I have to say that today sees the hope that we may be 300 000 awaken, convinced and motivated, stubborn individuals, and who knows, may be 3 millions tomorrow ?

The ruling evil represented by Macron and his orchestra knows fairly well that, as once said Mahatma Gandhi in substance: one politically conscious individual standing up is much more dangerous for the ruling elite and its power than 10 000 individuals politically asleep and submissive.

It is with this collective political consciousness that we are organizing de facto a strategy in order to replace the multi-millenia antagonism in which we have been imprisoned and which impairs humanity to embrace its natural tendency towards complementarity, the factor of unity in the great diversity of an organic political and sociological Whole which could be seen as the “society of societies”.

From France ; Jo Busta Lally

En France ; L’espoir s’habille en Gilet Jaune / In France ; When Hope dresses in yellow

En France, notre Espoir porte un Gilet Jaune ou l’espoir s’habille en Gilet Jaune

In France, our hope wears a yellow vest or when Hope dresses in yellow(*)

Énormément d’épreuves nous attendent. Nous ne pourrons revenir du jour au lendemain à l’équilibre des forces. Mais puisque nos décideurs procèdent par étapes, allons de même progressivement, chacun selon ses possibilités, vers une solidarité seule à-même de nous éviter le funeste sort qu’ils nous réservent… Nous disposons de l’opportunité d’inverser le cours des choses. Pour nous et pour le salut des générations futures, nous devons agir non plus idéologiquement, mais de façon concrète à réaliser le désir des 99% contre celui des 1%… Certes, nous sommes encore de grands enfants, et tout nous restera à apprendre une fois redevenus maîtres de nos destins. Mais qu’est donc notre peur de la liberté comparée à cette ineffable joie d’être en vie ?… Nous avons tous été portés durant neuf mois. Nourris et pour les plus chanceux aidés à devenir ce que nous sommes. Ne valons-nous pas mieux qu’un rouage de machine ou de la chair à canons ? La route n’existe que par notre marche. Elle n’attend plus que d’être empruntée.

Zénon dans « Burn-out » Ou la fin annoncée de la lutte des classes

Les Chroniques de Zénon

◄|►

Le sang paysan coule toujours dans les veines de bien des citadins prolétaires ; Ils devraient réapprendre à écouter leurs origines. Le but, le but très lointain est ce qui  est appelé aujourd’hui la grève générale, mais bien sûr bien différente de celle passive en se croisant les bras qui n’est qu’un duel face à face de qui pourra tenir le plus longtemps entre les ouvriers et les capitalistes. Une grève générale oui… Mais active !

[…] L’objectif est le peuple, la société, la communauté, la liberté, la beauté, la joie de vivre. »

Gustav Landaeur (1911) Appel au socialisme – Pour la société des sociétés, 2nde réédition 1919 (bientôt 100 ans) en version PDF

▲▲▲▲▲

(*)Ce texte en version anglaise, traduit par Résistance 71, à l’attention de Mohawk Nation News et ntk.com  et du lectorat anglophone, en réponse à leur questionnement sur la situation en France et du fait que je relaie, amplifie et traduit même parfois, ces voix autochtones anticoloniales ici de l’île de la Grande Tortue, mais également de tous les continents…

▼▼▼▼▼

 Jo Busta Lally le 1er décembre 2018

En France, une prise de conscience politique, collective, s’est mise en marche et en s’habillant d’un Gilet Jaune. Comme on allume sa propre petite flamme, sa petite lumière intérieure, comme le témoin lumineux d’un petit déclic.

L’évènement déclencheur de cette prise de conscience politique, en France, a, sans nul doute, été l’imposition par la force, par la taxation à outrance et totalement injustifiée, de la Transition Énergétique qui prend appui sur la seule Théorie du Réchauffement Climatique Anthropique et promue uniquement par les « scientifiques » du GIEC qui ne supportent aucune contestation possible, ni n’envisagent d’autre piste, comme la Théorie russo-ukrainienne de l’origine abiotique profonde du pétrole.

Dénonçant  depuis fort longtemps, de manière argumentée et documentée, l’arnaque de la Transition Énergétique au N.O.M. du Réchauffement Climatique Anthropique comme une véritable pompe à fric climatique, ce fut, pour beaucoup, la goutte d’essence qui fit déborder le réservoir…

Dès ce moment, un mouvement profond, puissant, large est remonté des entrailles de la Terre nourricière ; des campagnes, des petites villes et villages, de ces lieux-dits, de ces territoires oubliés une prise de conscience politique a jailli et nous espérons, qu’à terme, elle sera en capacité de faire triompher l’humanité pour son émancipation réalisée dans la fin du rapport dominant / dominé ; La fin de la division politique factice de la société qui nous a été imposée depuis des millénaires mais que nous pensons tout à fait réversible.

Salariés et ouvriers, agriculteurs, étudiants, chômeurs, laissés-pour-compte ; Tous unis, consciemment ou non, devant l’expression la plus aboutie, la plus dangereuse, de cette oligarchie qui a un N.O.M. et des visages, représentée par Emmanuel Macron directement pucé par Rothschild et son Premier Ministre, Édouard Philippe, Bilderberger2016 ; Se sont alors levés pour résister.

Car, comme Trump ou Trudeau, Macron est un outil de Rothschild = La City de Londres = Au cœur de l’Empire.

Alors ce n’est qu’un pion, mis en place pour réactiver le Plan que le Nouvel Ordre Mondial a fait graver dans les pierres du « Georgia Guidestones » en 1980 ; Et le 1er de ces 10 « commandements » stipule que la population mondiale ne devra jamais dépasser les 500 millions d’individus, ce qui représente une projection de réduction de la population mondiale de l’ordre de 95% !

C’est pourquoi M. Macron a été désigné Champion de la Terre, et a affirmé, aux côtés de Mme Merkel, autre marionnette de l’Oligarchie, qu’il faudrait envisager de réduire la population mondiale pour « sauver la Planète ». Or, c’est devenu leur nouveau mantra ; Nous devons sauver la planète, et la seule solution, pour nous, les français, c’est de payer !

  • Taxe carbone ;
  • Taxes sur le carburant ; (enfin pas pour tous)
  • Taxes sur l’énergie…
  • Nous avons recensé ainsi plus de 252 taxes que nous sommes contraints de payer.

Au N.O.M. de la Transition Énergétique !

Car ce qu’exige, par-dessus tout cette oligarchie, c’est d’obtenir notre consentement à l’impôt et notre totale soumission à l’État et ses institutions comme seule solution viable et à en dehors de laquelle rien ne serait possible.

Alors que, clairement, beaucoup ont compris que nous avions le pouvoir de dire NON !

Que nous pouvions, en masse, leur retirer notre consentement et que leur pouvoir de domination s’effondrerait immédiatement de ce fait.

D’ailleurs, c’est toute la classe dominante qui s’inquiète de nous voir appeler à une grève générale, illimitée et expropriatrice et sans armes, ni haine, ni violence.

Et qui défile dans tous les Merdias aux ordres, (pressetituée), affolée de constater que la majorité de ceux qui arborent un Gilet Jaune, et ceux qui les soutiennent, conseillent de demeurer horizontaux, et de se méfier de la verticalité. Prévenant que plus on monte, plus on tombe de haut.

Dès lors, s’installe dans l’opinion cette idée d’une chefferie, de leaders sans pouvoir, où c’est le peuple qui dirige et le (bon) gouvernement qui obéit.

C’est pourquoi j’ai soutenu la proposition de l’EZLN POUR appeler à la formation d’un RÉSEAU DE RÉSISTANCE & DE RÉBELLION INTERNATIONAL {3RI} ; CONTRE la société marchande, soit le système capitaliste ; Car un autre monde est possible et cet appel n’est pas seulement adressé aux peuples originaires, mais à toutes celles, à tous ceux et à toutes celleux qui se rebellent et résistent dans tous les recoins du monde. À ceux qui défient les schémas tout faits, les règles, les lois, les préceptes, les chiffres et les pourcentages.

L’EZLN reconnait, à raison, qu’ils ne sont probablement pas plus de 300, précisant que ;

Nous continuons à marcher avec deux pieds : la rébellion et la résistance, le non et le oui ; non au système et oui à notre autonomie, ce qui signifie que nous avons à construire notre propre chemin vers la vie. Il se fonde sur certaines des racines des communautés originaires (ou indigènes) : le collectif, l’entraide mutuelle et solidaire, l’attachement à la terre, le fait de cultiver les arts et les sciences, la vigilance constante contre l’accumulation de richesses. Cela, ainsi que les sciences et les arts, c’est notre guide. C’est notre « façon », mais nous pensons que dans d’autres histoires et identités, c’est différent. C’est pourquoi nous disons que le zapatisme ne peut pas être exporté, pas même sur le territoire du Chiapas, mais que chaque calendrier et chaque géographie doit suivre sa propre logique.

Et ce n’est pas non plus un exercice très encourageant : nos possibilités sont minimes.

On n’approche même pas, il s’en faut de beaucoup, les 30 millions.

On n’est peut-être que 300.

Et si jusqu’à présent, en France, je ne nous pensais pas plus de 300 non plus.

Je dois dire, qu’aujourd’hui, se profile l’espoir que nous soyons près de 300 000 mille individus conscients, convaincus, opiniâtre et peut-être même bien 3 millions demain.

Et la malfaisance régnante, que représente M. Macron et son orchestre, le sait bien qu’un (seul) individu conscient et debout est plus dangereux pour le pouvoir que dix mille individus endormis et soumis (Mahatma Gandhi).

Avec cette prise de conscience politique, collective, nous organisons, de fait, une stratégie afin de remplacer l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires et dans lequel on veut à toute force nous enfermer, qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

Jo Busta Lally

Dean Henderson met un crochet du gauche par jour à l’Oligarchie !

Depuis 2014 dans son blog ;

Left Hook by Dean Henderson

Et ça nous fait un bien fou !

Car Dean Henderson colle des uppercuts à la malfaisance régnante qui a un N.O.M. et des visages ; Le Vatican ► La City de LondresWashington D.C. depuis 2011 !

Dès 2011, Dean est un invité régulier pour ses analyses percutantes sur Press TV, RT, Jeff Rense radio, Richie Allen Show, il fut longtemps avec Veterans Today et autres médias alternatifs ;

Et c’est dès ce moment que Résistance 71 l’a régulièrement traduit et publié dans son blog et jusqu’à aujourd’hui ; Nous traduisons les analyses et réflexions de Dean Henderson (site Left Hook) sur la géopolitique et la structure interne de l’oligarchie banquière depuis 7 ans. Si nous ne sommes pas toujours d’accord avec les solutions qu’il désire apporter aux problèmes qu’il analyse si bien, il n’en demeure pas moins qu’il est devenu au fil du temps une référence dans le monde de l’altmédia anglo-saxon. Dean a beaucoup voyagé, a vécu dans bon nombre de pays et a accumulé au fil des ans, une grande expérience culturelle qui étaye et complémente son analyse critique. Personnalité sympathique, calme et attachante, ses interventions sur les ondes (radios : Jeff Rense, Richard Allen et télévisées : RT, Press TV, Telesur) sont toujours appréciées et attendues.
Au fil des ans, nous avons traduit plus de 50 articles de Dean, en voici les meilleurs à notre sens, compilé en un pdf gratuit ; que j’ai complété par des illustrations ad hoc, voire des créations ainsi que des nouvelles versions PDF que j’ai réalisées depuis et quelques-uns de mes billets ;


Dean Henderson intervenant sur Press TV

Crochet gauche une claque hebdomadaire à l’oligarchie avec Dean Henderson traduction et compilation R71 version PDF JBL1960

en version PDF {N°81} de 136 pages

TABLE DES MATIÈRES DU PDF

PAGE :

5               Présentation de l’Auteur

Les 8 familles derrière le cartel banquier privé international ;

6                    1ère Partie

17                  2ème Partie

27            La connexion Bank Of America, Rothschild, BCCI, CIA, Ben Laden, Pakistan, Arabie Saoudite et les guerres secrètes du Monde…

33            Le caniche saoudien des Rothschild a armé les rebelles libyens et syriens

37           Banquiers suisses, Banque des Règlements Internationaux et la Maison Rockefeller

43           Aimez les gens, détestez le système

47           Les Internationaux : Pétrole, drogue, armes et Kissinger Associates

55            L’Ukraine tombe sous le coup des banquiers fascistes

59            La prise de pétrole du Sud-Soudan par Glencore de Rothschild

63            Spéculateurs, cartels et mythes de la pénurie

69            ARAMCO et la Maison des Saoud

74           Les banques pourries canadiennes

80           La fraude du darwinisme social

84           La guerre au Yémen est une guerre pour les cartels pétroliers Rothschild/Rockefeller

86          Les États-Unis et leurs alliés ont créé l’EIIL pour une guerre perpétuelle au Moyen-Orient

88           Les 4 cavaliers du pétrole et le baril à 44US$

91          L’impérialisme des Rothschild, pressetituée et réfugiés

93          La Maison Rothschild

99         ISIS / EIIL le conte de fée

102       Le trust financier de la Standard Oil des Rockefeller

105       Qui est propriétaires des banques d’Israël ?

110       L’addiction technologique et l’agenda du Nouvel Ordre Mondial

113        L’opération d’intox de Cambridge Analytica par Facebook et le MI6

116        Le bulldog de la couronne attaque la Syrie

119       La marche des Rothschild vers la 3ème Guerre Mondiale

122       Les services de renseignements britanniques derrière le RussiaGate

125        Pourquoi Trump est l’outil de Rothschild

129       Facebook la nouvelle tour de Babel

132       L’entreprise Crown Castle et la bête du 5G

135       Caravanes, narco-oligarques et la pseudo-gauche de Georges Soros

▼▼▼

Ainsi, vous pourrez lire, télécharger et/ou imprimer, gratos, article par article jusqu’à obtenir un véritable « bouquin » des meilleures analyses géopolitiques, à notre sens, de Dean Henderson, qui prennent toutes, tout leur sens, aujourd’hui, aussi bien en Syrie qu’en France avec la contestation qui se fait en Gilet Jaune et que nous soutenons dans la mesure où celle-ci demeurera horizontale.

Nous appelons les Gilets Jaunes à se méfier de la verticalité, car plus on monte et plus on tombe de haut !

Solidarité & Union ! Pas de négociations ! Union & Rassemblement !

Bonne lecture à toutes et à tous !

JBL1960