Archives pour la catégorie Fil d’actualité

Beaucoup se souviennent de ce qu’ils faisaient le 11/09/2001…

…Lors de ce Nouveau « Pearl Harbor » ;

(vitrification de la roche à Ground Zero)

le jour où 3 Tours s’effondrèrent sous nos yeux…

Je le redis, comme je le pense ; Chercher à connaitre la vérité sur le 11 septembre n’est nullement perdre son temps. Cela nous aidera, assurément, à déchirer le voile que les Zélites mondiales, principalement Zuniennes ont plaqués sur nos yeux…

Nous pouvons toutes et tous, devenir des lanceurs d’alertes, des chercheurs de vérité ; Soyons des petits détonateurs supplémentaires, disséminés de par le monde, pour faire éclater la vérité à la tronche de la malfaisance régnante, que nous savons être Le Vatican, La City de Londres et Washington D.C.

Pour beaucoup, se fut l’évènement déclencheur, d’une prise de conscience politique, à l’exemple de Kevin Barrett : Jusqu’à il n’y a pas si longtemps que ça, nous n’avions aucune raison tangible de mettre en doute la plus formidable des réalisations exploratrices humaines : l’envoi d’êtres humains sur notre satellite naturel : la lune.

Puis est venu le 11 septembre 2001 et pour bon nombre d’entre nous… tout a changé. Il ne devenait plus possible de croire en le narratif officiel d’un évènement historique de grande ampleur impactant sur la destinée de l’Humanité. Il ne devenait plus possible de croire les élucubrations de nos gouvernements mis en place pour perpétrer ad vitam æternam, la dictature de la marchandise et des intérêts particuliers ► 20 juillet 1969 ~ 20 juillet 2019… 50 ans pour passer de Héros à Zéro ?… par R71 – Source Kevin Barrett de Veterans Today

En version PDF N° 106 de 31 pages ► 20 juillet 1969 à 20 juillet 2019, 50 ans pour passer de Héros a Zéro ? Par Kevin Barrett pour Veterans Today traduction R71, mise au format PDF par mézigue.

Tout questionnement est légitime et nécessaire !

« L’erreur ne devient pas vérité parce qu’elle se propage et se multiplie ;

La vérité ne devient pas erreur parce que nul ne la voit »

Mahatma Gandhi

Lorsque Luke Rudkowski (We Are Change), tombe sur l’ancien Secrétaire de la Défense lors des attentats du 11 septembre 2001, Donald Rumslfed en personne. C’est l’occasion de le questionner sur le mystère qui entoure l’effondrement du WTC 7.

URL de l’article + vidéo ► http://www.agenceinfolibre.fr/donald-rumsfeld-le-wtc-7-non-je-ne-connais-pas/  | Source ► https://wearechange.org/

Vidéo mise en ligne le 20 avril 2016 et Traduction par Agence Info Libre

Quand on en arrive à ce niveau de mensonge ; Donald Rumsfeld : « Le WTC 7 ? Non je ne connais pas » alors seule la vérité libèrera les peuples et à tout jamais…

Toutes les vérités et tous les peuples…

Aussi, je vous repropose la lecture du PDF N°39 de 34 pages à propos d’un 11 septembre 2001 argumenté et documenté comme étant une attaque (un nouveau Pearl Harbor) « Nucléaire » Source Veterans Today – Traduction Résistance 71Au sujet d’un 11 septembre nucléaire.

11 septembre et les trois mensonges systémiques du Nouvel Ordre Mondial

Résistance 71 – 11 septembre 2019

“Celui qui est contre la guerre est par ce seul fait dans l’illégalité. L’État capitaliste considère la vie humaine comme la matière véritablement première de la production du capital. Il conserve cette matière tant qu’il est utile pour lui de la conserver. Il l’entretient car elle est une matière et elle a besoin d’entretien et aussi pour la rendre plus malléable il accepte qu’elle vive.

[…] L’État capitaliste se sert de la vie. La guerre n’est pas une catastrophe, c’est un moyen de gouvernement. L’État capitaliste ne connaît pas les hommes qui cherchent ce que nous appelons le bonheur, les hommes dont le propre est d’être ce qu’ils sont, les hommes en chair et en os ; il ne connaît qu’une matière première pour produire du capital. Pour en produire, il a besoin à un certain moment de la guerre, comme un menuisier a besoin d’un rabot, il se sert de la guerre. […] L’État capitaliste a besoin de la guerre, c’est un de ses outils. On ne peut tuer la guerre sans tuer l’État capitaliste. Je parle objectivement. Voilà un être organisé qui fonctionne… Dans cet être organisé, si j’enlève la guerre, je le désorganise si violemment que je le rend impropre à la vie, à sa vie, comme si j’enlevais le cœur au chien, comme si je sectionnais le 27ème centre moteur de la chenille. […]

Je préfère vivre. Je préfère vivre et tuer la guerre et tuer l’État capitaliste. Je préfère m’occuper de mon propre bonheur. Je ne veux pas me sacrifier ; je n’ai besoin de sacrifier qui que ce soit. Je ne veux me sacrifier qu’à mon bonheur et au bonheur des autres. Je refuse les conseils des Gouvernements de l’État capitaliste, des professeurs de l’État capitaliste, des poètes, des philosophes de l’État capitaliste. […] Il n’y a qu’un seul remède : notre force. Il n’y a qu’un seul moyen à utiliser : la révolte, puisqu’on n’a pas entendu notre voix.

Puisqu’on ne nous a jamais répondu quand on a gémi.
~ Jean Giono, “Refus d’obéissance”, 1937 ~

Trois mensonges systémiques et leurs effets sur nos vies

Les trois piliers du Nouvel Ordre Mondial en marche

Résistance 71 – 11 septembre 2019

Mensonge # 1 – Le 11 septembre 2001, attaque nucléaire sous faux-drapeau

Voir le PDF complet ; À propos d’un 11 septembre nucléaire

Mensonge # 2 L’escroquerie du Réchauffement Climatique Anthropique

Voir mon billet d’hier ; Avoir « foi » dans la Nouvelle Église de Climatologie, le Saint-GIEC ?

Mensonge # 3 , 5G la technologie du futur dystopique

Voir mon DOSSIER COMPLET pour refuser la DICTATURE TECHNOTRONIQUE en analyse dans ce dernier billet ► Qui est derrière la réduction programmée de l’humanité ? Dean Henderson (07/09/19)

Pour lire l’intégralité de l’analyse de Résistance 71 de ce 11 septembre 2019 ► https://resistance71.wordpress.com/2019/09/11/11-septembre-et-les-trois-mensonges-systemiques-du-nouvel-ordre-mondial/

Nos analyses, dans une parfaite synchronicité et sans aucune concertation, se répondant et se complétant parfaitement…

MA PAGE PDF (134)

PAGE POUR EFFONDRER LES EMPIRES COLONIAUX (à la vitesse de la chute libre comme les 3 TOURS : WTC1, WTC2, WTC7 !…) et le PDF que j’ai réalisé à partir de mon expérience ► Effondrer les empires coloniaux par apostasie collective (ou renoncement aux baptêmes) en récusation de la Doctrine chrétienne de la découverte, par Jo Busta Lally

Et n’oubliez pas, qu’en France, le 21 septembre 2001 AZF explose Toulouse ► 21 septembre 2001 – 21 septembre 2018, et que nous ne connaissons toujours pas la vérité non plus sur les causes, réelles, de cette explosion mortelle !

Je puis vous dire, que si je me souviens très bien de ce que je faisais le 11 septembre et bien je me souviens aussi très bien de ce que je faisais le 21 septembre 2001…

JBL1960

 

Le FBI lance le « Je vous salue Marie » – La Théorie du Complot gagne ! Dean Henderson (08/08/19) Traduction JBL

Dean Henderson décoche un nouveau crochet du gauche à l’Oligarchie !

Une mandale de plus donc !

Et sur ce blog, il vous a déjà été proposé les 30 meilleurs articles en forme de coup de poing de Dean Henderson, en français, depuis 2011, dans ce PDF N° 81 de 136 pages ;

Crochet gauche une claque hebdomadaire à l’oligarchie avec Dean Henderson traduction et compilation R71 version PDF de JBL1960

Et pour ma part, j’ai intégré les 4 derniers articles de Dean Henderson, en analyse, dans ce PDF N° 100 de 55 pages  POURQUOI & COMMENT REFUSER VIA LA 5G LA VILLE CONNECTÉE

Henderson nous invitant, une nouvelle fois, à choisir soit à rejoindre les cyborgs et la dictature technotronique (et donc à fermer sa goule à tout jamais) soit à rejoindre la résistance et à l’incarner (dans cet ICI & MAINTENANT) parce que ça urge, un chouia, quand même…

Jo Busta Lally

Dean Henderson décoche un nouvel uppercut à l’Oligarchie…

Le FBI lance le « Je vous salue Marie » – La Théorie du Complot gagne !

Dean Henderson | 08/08/19 | URL de l’article source ► https://hendersonlefthook.wordpress.com/2019/08/08/fbi-throws-hail-mary-conspiracy-facts-win/

Traduit de l’anglais par JBL avec l’aide de https://www.deepl.com/translator

Le 1er août 2019, Yahoo News a publié une « nouvelle ». Ce n’est pas un hasard si le FBI a rédigé le rapport qui a soudainement fait l’objet d’une fuite en citant les théories du complot comme des menaces potentielles de terrorisme intérieur le 31 mai 2019. Entre-temps, de nombreux sites de conspiration, dont celui-ci, ont été interdits, rétrogradés et déréférencés des moteurs de recherche Google, YouTube et Facebook. Les livres ont été interdits sur Amazon.

Bien que le mémo admette que la corruption très réelle a conduit à ces « théories », ce n’est pas un hasard si, deux jours plus tard, 22 personnes ont été abattues dans un Wal-Mart d’El Paso où le « tireur » a parcouru 600 miles et est sorti du magasin avec un pantalon différent de celui dans lequel il était, selon les autorités, « car il était las de conduire et voulait manger un morceau ».

Plus tard dans la nuit, 10 autres personnes sont mortes lors d’un tir de barrage dans le bar du centre-ville de Dayton, dans l’Ohio.

Le tireur d’El Paso était, selon le manifeste qui lui a été attribué et qui a circulé partout sur le net diffusé de son propre site Web avant d’être interdit, un «suprémaciste blanc». (NdJBL : INFO LCI : la mère du tireur avait prévenu la police… Qui n’a rien fait).

Le tireur de Dayton était lui un « partisan de la gauche radicale d’Elizabeth Warren » (NdJBL : Co-listière de Bernie Sanders ICI).

Le moment de ces fusillades dans le sillage du rapport du FBI est, au mieux, suspect. Il en va de même pour les antécédents disparates et non établis des « tireurs ». Rappelez-vous que le terme « théorie du complot » a été inventé par la CIA après l’assassinat de Kennedy dans le but de discréditer les milliers de personnes qui ne croyaient pas que les balles pouvaient voler à reculons. (NdJBL : Théorie de la balle magique : 1 balle pour 7 blessures, ICI).

Hier, j’ai entendu un message d’intérêt public sur une station de radio locale soulignant l’importance de se faire vacciner. (NdJBL : Dossier REFUSER l’obligation vaccinale)

Ce matin, sur une autre station de radio locale, j’ai entendu un autre message d’intérêt public disant aux gens que « boire de l’eau fluorée » était le meilleur moyen d’assurer la santé dentaire. Vous en avez peut-être entendu parler dans votre région, puisque je pense qu’il s’agit d’un effort de propagande à l’échelle nationale.

Deux des « Théories du Complot » les plus ridiculisées par la police de l’Alphabet concernent les dangers des vaccinations et du fluorure.

Tout cela survient au même moment où des millions de personnes dans le monde entier s’éveillent au fait que les « autorités » ont fabriqué l’histoire, la science, la religion et l’économie. Nombreux sont ceux qui savent maintenant aujourd’hui que la Couronne veut la mort de la plupart d’entre nous. (NdJBL : Contre l’Agenda oligarchique de dépopulation)

En dernière analyse, la publication du rapport du FBI – non pas à la télévision ou dans les journaux, mais sur Internet, où malgré les origines du système d’armes DARPA, les faits de conspiration sont en train d’éroder l’autorité usurpée de la Couronne – est un autre signe de faiblesse des oligarques fascistes fous qui ont cannibalisé cette planète.

Ces imbéciles espéraient-ils que la publication à point nommé de ce rapport du FBI, associée aux deux traumatismes des fusillades de masse qui ont suivis, assimilerait les « théoriciens radicaux de la conspiration/du complot » à des « fusillades de masse » dans l’esprit du public, amenant les gens à abandonner leurs parents et amis qui ont la terrible habitude de chercher la vérité ?

Au lieu de cela, la masse critique des prises de conscience continue d’exploser dans un nouveau bond en avant quantique.

Les cannibales ont perdu le contrôle de leur projecteur/caméra et ils savent que le concert est presque terminé.

Comme leur récente frénésie de censure, ce cri de désespoir du « Je vous salue Marie » ne fera que convaincre davantage le public de la nature trompeuse, ténue et fragile de la matrice et de ses faibles contrôleurs de la Couronne de Néphilims consanguins.

Dean Henderson, est l’auteur de 6 livres : Big Oil & Their Bankers in the Persian Gulf: Four Horsemen, Eight Families & Their Global Intelligence, Narcotics & Terror Network, The Grateful Unrich: Revolution in 50 Countries, Stickin’ it to the Matrix, The Federal Reserve Cartel, Illuminati Agenda 21: The Luciferian Plan to Destroy Creation & Nephilim Crown 5G Apocalypse

Image associée

Par ricochet, lorsqu’on traduit et relayons, Dean Henderson, ou les Natifs et les peuples premiers, le Dr. Ashraf Ezzat, les auteurs et/ou anthropologues anarchistes passés, présents et/ou en devenir, ou qui que ce soit qui aura pris l’habitude de chercher la vérité et donc de remettre en cause les discours officiels on bénéficie du même traitement de censure, pour le moins, avec le déréférencement par Gogole des moteurs de recherche et pour ma part étant trop minuscule mais surtout du fait que je ne suis sur aucun réseau social.

You Tube se contentant de passer son robot nettoyeur pour effacer toutes les vidéos qui dénoncent les mensonges de l’Empire du Goulag Levant qu’il ne tient qu’à nous d’exploser en lui retirant notre consentement, d’un coup sec, pour le faire tomber à la vitesse de la chute libre…

Pour y parvenir, je vous propose de consulter cette page de mon blog ► LES PDFs RÉALISÉS PAR JBL1960, elle contient toutes les versions PDF que j’ai réalisées pour nous permettre d’y parvenir. Et c’est en lecture, téléchargement, impression, diffusion et partage totalement gratuits car j’estime, autant que faire ce peut, que tout ce qui participe du développement de l’Humanité et de l’Éveil de nos consciences DOIT être accessible à tous et gratuitement !

Aussi, si vous trouvez votre bonheur, n’hésitez pas à le partager sans aucune pitié !

Jo Busta Lally

Qui se cache derrière Epstein le pédophile ? par Gordon Duff – Traduction LSF – complété et enrichi par JBL (MàJ du 13/08/19)

Donnie « Mains d’Enfant » Trump ?

NEZ ROUGE…

Oui mais pas que…

▼▼▼

Epstein et la machine à mensonges américaine

Qui se cache derrière Epstein le pédophile ?

Par Gordon Duff − Le 17 juillet 2019 – URL de l’article source en anglais ► https://journal-neo.org/2019/07/17/epstein-and-the-american-lie-machine/

Traduit de l’anglais par Le Saker Francophone dans ► Epstein et la machine à mensonges américaine

Commençons par expliquer pourquoi l’affaire Jeffrey Epstein fait tant parler d’elle. C’est Epstein qui a présenté Melania à Donald, c’est Epstein qui est nommé dans le tristement célèbre procès « Jane Doe » comme ayant sexuellement agressé une fillette de 12 ans avec la pleine participation de Donald Trump. C’est pourquoi l’histoire d’Epstein domine l’actualité étatsunienne, elle est considérée comme un moyen de faire tomber Donald Trump.

Mais l’histoire d’Epstein touche bien au-delà, elle discrédite la justice américaine, les médias américains, pénètre jusque dans la Maison-Blanche, peut-être par le biais de plusieurs de ses occupants, et finit par retomber, devenant mystère permanent, car toujours protégé par des médias sous contrôle, non pas d’un mais de 20 milliardaires, et par une société secrète liée à Epstein, qui représente le pouvoir d’Israël sur les gouvernements américain, britannique et canadien.
Cela rend la résolution du mystère Epstein essentielle pour comprendre les événements qui se rapprochent de plus en plus d’une guerre susceptible d’éclipser les conflits post 11 septembre 2001.

Quelle est la véritable histoire ? Tout d’abord, le sexe avec des enfants n’est pas nouveau en Amérique. Le sexe avec des enfants était la norme* lorsque les pèlerins débarquèrent à Plymouth Rock en 1620 et peu de choses ont changé, si ce n’est qu’il est devenu un outil pratique pour calomnier les opposants politiques.

Pendant deux siècles, des filles d’à peine 12 ans ont régulièrement été mariées, parfois de force, à des hommes de 70 ans, tandis que d’autres ont été vendues comme esclaves pour travailler dans les moulins ou rejoindre les innombrables hordes qui servent dans les bordels américains.

Toutes les villes et tous les villages d’Amérique ont encore des bordels, généralement des chambres ou des caravanes de camping derrière des librairies pour adultes ou des salons de massage. Des services similaires sont disponibles dans les meilleurs hôtels de New York, Washington et ailleurs, il suffit de demander au concierge. L’hypocrisie n’est pas uniquement américaine mais elle s’épanouit en Amérique, enveloppée dans le drapeau et la bible, comme nulle part ailleurs sur terre.

Pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire d’Epstein, tout a commencé en 2003 avec une écrivaine de Vanity Fair, Vicky Ward, qui a écrit l’histoire d’une personne mystérieuse, nommée Epstein, qui prétendait être milliardaire. Epstein avait peu d’éducation officielle mais, pour des raisons inconnues, a quand même décroché un poste d’enseignant prestigieux et est ensuite passé à des opérations corrompues style Ponzi, à Wall Street. Derrière cette façade se cache l’histoire de plus en plus colorée d’Epstein, qui violait des enfants, avec l’aide présumée de Ghislaine Maxwell, fille du célèbre Robert Maxwell, magnat des médias britanniques et maître chanteur présumé du Mossad, qui a été assassiné en 1991.

Nos sources disent qu’Epstein et Maxwell opéraient à partir d’un fabuleux appartement new-yorkais appartenant à un leader de l’industrie de la vente au détail de vêtements et partisan israélien. La nature de leur relation, certainement « très personnelle », voire plus, est interdite de publication dans les médias américains. Il suffit de savoir qu’Epstein a reçu en don cette propriété à New York, dont on dit qu’elle vaut plus de 50 millions de dollars et, de plus, la plus grande partie de la richesse publique d’Epstein proviendrait de fonds investis pour ce même client, celui avec qui Epstein avait cette relation très personnelle, une amitié masculine très étroite.

Pendant deux décennies, voire plus longtemps, Epstein, Maxwell et d’autres, dont Donald Trump, l’avocat Alan Dershowitz et même le prince Andrew ont été accusés de violer des enfants et de construire un réseau** pour attirer des écolières dans leur toile et les soumettre à toutes les perversions imaginables.

Pendant ce temps, les médias n’en ont guère parlé, voire pas du tout, malgré des plaintes criminelles et des poursuites civiles interminables. Des preuves montrent maintenant que des témoins ont été payés, que la police a été intimidée par un grand cabinet d’avocats de Washington et qu’une agence de renseignement étrangère a bloqué une poursuite, en 2008, ce qui a récemment conduit à la démission du secrétaire américain au Travail, Andrew Acosta.

Acosta affirme qu’il a ordonné une poursuite genre «tape sur la main» contre Epstein, suite à de nombreuses accusations de viol d’enfant, parce qu’Epstein travaillait pour une agence de renseignement, mais pas américaine. Nous comprenons qu’Acosta avait supposé que la probable co-accusée d’Epstein, Ghislaine Maxwell, a longtemps été réputée pour être un officier de haut rang du Mossad.

Cependant, il n’y a aucune preuve pour confirmer cela ou le fait qu’Epstein et Maxwell faisaient chanter des membres du Congrès, des juges de la Cour suprême et des « capitaines d’industrie » depuis des décennies. Pourtant, ces rumeurs et allégations reviennent sans arrêt.

Ce qu’il est important de noter, c’est que jusqu’à il y a quelques jours, l’histoire d’Epstein était taboue pour la presse américaine. Voyez-vous, Epstein connaissait « tout le monde », Benjamin Netanyahu, Rupert Murdoch, Mick Jagger, Donald Trump, qu’on disait être un compagnon régulier, certainement l’ancien président Bill Clinton et presque toute la noblesse « trash » d’Europe. Voici un extrait tiré du New York Post, propriété de Rupert Murdoch, en date du 15 juillet 2015 :

Epstein, qui est un investisseur dans une entreprise de mannequins de Manhattan, a été accusé par les procureurs d'utiliser ses relations avec la société de mannequins pour "auditionner" des filles en leur faisant faire des massages qui aboutissaient souvent à des abus sexuels."Au fil des ans, il semble qu'Epstein se soit appuyée… sur le mannequinat pour trouver des filles mineures à des fins sexuelles", écrit Conchita Sarnoff, journaliste d'investigation, dans son livre "Trafficking".

Un ancien modèle basé à Manhattan, qui a parlé sous couvert de l'anonymat, a également allégué qu'il s'agissait d'un système de proxénétisme entre Epstein et Victoria's Secret. (Victoria's Secret est une chaîne de magasins appartenant au milliardaire israélien Leslie Wexner, prétendument l'un des architectes de l'invasion américaine de l'Irak en 2003. Dans d'autres procédures judiciaires, Maxwell et Epstein sont accusés d'avoir violé des mineures au domicile de Wexner dans l'Ohio, des victimes qui étaient détenues par le personnel de sécurité de Wexner, selon des témoignages écrits. Wexner dirige Mega, un groupe de 20 milliardaires israéliens américains qui financent les efforts de lobbying d'Israël pour soutenir l'action militaire contre les nations musulmanes.)

"Il [Epstein] se présentait comme la porte d’accès pour faire entrer une fille chez Victoria's Secret. Certaines filles ont été admises ", raconte-t-elle.
Un autre gérant d’agence de modèles de Manhattan a déclaré au Post que Maxwell (présumé violeur d'enfants et maître chanteur du Mossad) était un habitué des événements de Victoria's Secret.

«Il y avait toujours de ces spectacles vraiment trash, avec pleins d'hommes riches dans le public", ajoute-t-elle. "Ghislaine agissait comme une sorte de garde nazie, disant à tout le monde où s’asseoir dans le public et qu'elle avait de nouvelles "pop tartes", comme elle appelait les jeunes modèles. (Ghislaine Maxwell a été accusée d'avoir agressé sexuellement deux enfants, tous deux de sexe féminin, lors d'un procès.)"

Les répercussions sur la sécurité nationale des États-Unis ici sont sans fin. Tout d’abord, nous avons une première dame à la Maison-Blanche, ou du moins présente à certaines occasions publiques, qui a une certaine affiliation avec Epstein et qui en a peut-être elle-même été victime.

Cela pourrait être utilisé pour influencer la politique américaine de tant de façons et pourtant rien n’est remis en question, ce qui indique un appui de haut niveau pour camoufler l’affaire.

Ensuite, il y a Acosta, l’ancien procureur américain déshonoré et secrétaire du travail peu qualifié, qui a peut-être été nommé à ce poste ministériel pour acheter son silence sur Epstein. Ce n’est que maintenant qu’il nous dit qu’il s’est senti menacé personnellement et qu’il a donné à Epstein une « petite sanction » parce qu’Epstein était un « espion ». Le problème, c’est qu’Epstein était probablement un espion contre les États-Unis, pas « pour » les États-Unis.

Lié à cette histoire, bien sûr, est l’endroit d’où vient l’argent, des plus grands noms des affaires américaines et directement aux plus hauts niveaux de l’AIPAC (American Israeli Public Affairs Council) et de l’ADL (Anti-Defamation League), organisations souvent citées et même soumises à enquête pour leurs actions nuisibles aux États-Unis, actions faites « en agence » pour le compte d’un gouvernement étranger.

Pendant ce temps, les mêmes noms, avec leurs milliards, leur influence, poussent les États-Unis vers une guerre contre l’Iran.

Malheureusement, alors que les médias cherchent un moyen d’embarrasser le président ou la première dame, le vrai problème pourrait bien être la corruption, le chantage et le réseau d’espionnage qui pousse le monde au bord de la destruction.

Gordon Duff

Traduit par Wayan, relu par Hervé pour le Saker Francophone

*L’agression sexuelle comme arme de guerre, source Mohawk Nation News, traduction Jo Busta Lally, 5/11/17 ;

**Qu’est-ce que le Neuvième Cercle, source TIDC ► Qu’est-ce que le Neuvième Cercle ?

Résultat de recherche d'images pour

Et concernant la machine à mensonges américaine qui fonctionne à fond les ballons depuis des siècles ;

    1. 20 juillet 1969 ~ 20 juillet 2019… 50 ans pour passer de Héros à Zéro ?… par R71 – Source Kevin Barrett de Veterans Today
    2. 21 JUILLET 2019 = Un petit PDF pour l’Homme, un bond de géant pour l’Humanité…
    3. 20 juillet 1969 à 20 juillet 2019, 50 ans pour passer de Héros a Zéro ? Par Kevin Barrett pour Veterans Today traduction R71, version PDF N° 106 de 31 pages
    4. À propos d’un 11 septembre nucléaire, version PDF N° 39 de 34 pages
    5. Nagasaki 3 jour après Hiroshima

Sur Exoportail les noms qui se cachent derrière Epstein ► ICI &

Je suis persuadée, pour ma part, que la vérité libèrera les peuples, toute la vérité et tous les peuples. Sans doute parce que nous sommes de plus en plus nombreux à être convaincus que le salut de l’Occident, comme l’avenir de l’Humanité  passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur terre.

JBL1960

MàJ du 13/08/2019

https://pbs.twimg.com/media/EBoQd8KWsAEaAOm?format=jpg

Epstein s’est [a été] suicidé

Par Moon of Alabama – Le 10 aout 2019

Comme on pouvait s’y attendre, Jeffrey Epstein a été retrouvé suicidé, selon des « fonctionnaires » ► Pour lire l’intégralité de l’article sur Le Saker Francophone ► https://lesakerfrancophone.fr/epstein-sest-ou-a-ete-suicide

Et partout ailleurs pour Qui cherche… Trouve !

Jo Busta Lally

20 juillet 1969 ~ 20 juillet 2019… 50 ans pour passer de Héros à Zéro ?… par R71 – Source Kevin Barrett de Veterans Today

Cette excellente et très longue analyse fera l’objet d’un tout prochain PDF ;

Résultat de recherche d'images pour "images fakes moon"

20 juillet 1969 ~ 20 juillet 2019… 50 ans pour passer de héros à zéro ?

Jusqu’à il n’y a pas si longtemps que ça, nous n’avions aucune raison tangible de mettre en doute la plus formidable des réalisations exploratrices humaines : l’envoi d’êtres humains sur notre satellite naturel : la lune.


Puis est venu le 11 septembre 2001 et pour bon nombre d’entre nous… tout a changé. Il ne devenait plus possible de croire en le narratif officiel d’un évènement historique de grande ampleur 
impactant sur la destinée de l’Humanité. Il ne devenait plus possible de croire les élucubrations de nos gouvernements mis en place pour perpétrer ad vitam æternam, la dictature de la marchandise et des intérêts particuliers.

Pour beaucoup d’entre nous, nous avons vu l’alunissage d’Apollo 11 en direct. [NdJBL ► J’avais 9 ans, on m’autorisa à veiller pour ne pas manquer cela] On nous avait rappelés dans les écoles pour suivre l’évènement, car en 1969, aussi incroyable que cela puisse paraître à la jeune génération, tout le monde n’avait pas la télévision…

Qui pouvait alors douter de la véracité de l’évènement ? Nos grands-parents et arrières-grands-parents ? Mais ces vieux schnocks n’étaient que des rétrogrades refusant la modernité n’est-ce pas ?…

Pas à pas, avec le décorticage des évènements du 11 septembre, l’analyse historique sur le fond des affaires se généralisa. L’alunissage d’Apollo 11 et ceux qui suivirent ne pouvait plus échapper à l’analyse critique. Bien des choses farfelues ont été dites et écrites, d’autres bien plus sensées et argumentées l’ont aussi été.

Ci-dessous, nous avons traduit un long article de Veterans Today sur le sujet, sans aucun doute le meilleur que nous ayons lu sur le sujet, car il analyse non seulement l’aspect technique, technologique et humain mais aussi le contexte géopolitique de l’époque.

Nous vous le soumettons et de là, chacun est libre de continuer son analyse et de croire en ce qu’il veut, mais une chose est certaine : il y a d’énormes zones ouvertes à toute sorte de mise en question dans le narratif de ce qui se présente comme la plus grande aventure de l’histoire de l’humanité. Ne prenez rien pour garanti et recherchez par vous-mêmes. À vous de juger… Nous ne sommes plus sûrs de rien…

~ Résistance 71 ~

Les alunissages, énorme escroquerie sur l’humanité ?

Kevin Barrett | 15 juillet 2019 | URL de l’article original en anglais ► https://www.veteranstoday.com/2019/07/15/landings/

Nous recommandons après lecture de notre traduction d’aller sur l’article original de Kevin Barrett car il y a un foisonnement de photos, de vidéos et de liens à suivre pour chaque argument invoqué. Nous en mettons quelques-uns mais pas tous (tout est en anglais…) ► R71~

Traduit de l’anglais par Résistance 71 dans ► 20 juillet 1969 ~ 20 juillet 2019… 50 ans pour passer de héros à zéro ?…

~ Publié le 20 juillet 2019 ~

Alors que les États-Unis célèbrent le 50ème anniversaire de l’alunissage d’Apollo 11, la vaste majorité du monde demeure quelque peu sceptique.

Était-ce juste encore un mensonge du gouvernement des États-Unis sur la véritable histoire des années 1960, comme les versions officielles sur les affaires Kennedy, Matin Luther King, Malcom X, les assassinats de Manson, l’incident du Golfe du Tonkin, la naissance du mouvement hippie et bien d’autres encore ? Ou est-ce alors une de ces fois où les sources officielles semblent dire la vérité ?

Jusqu’à il y a encore assez récemment, l’hypothèse des faux alunissages était une de ces théories de la conspiration à laquelle je ne croyais pas. Mais après avoir regardé le documentaire (de 3h30) de Massimo Mazzucco American Moon, et après avoir lu l’article du sceptique sur les alunissages ci-dessous, j’ai dû reconsidérer ma position.

Note: La personne se cachant derrière le pseudonyme de “Moon Landing Sceptic” va très bientôt révéler sa véritable identité lors d’un entretien qu’il/elle aura avec moi sur mon émission de radio –Kevin Barrett, Veterans Today Editor

Voici une version révisée de mon article éponyme posté en avril sur unz.com , corrigé et enrichi de ce que j’ai appris de la richesse des commentaires et des sources fournies (le documentaire “American Moon” étant en tête de liste… Note de R71 : le documentaire de Massimo Mazzucco existe en français en DVD sur le site de l’auteur). Ceci est maintenant et plus que jamais un travail collectif. Merci à toutes et à tous ► Moon Landing Sceptic

Pour lire l’intégralité de l’article en français sur Résistance 71 ► https://resistance71.wordpress.com/2019/07/20/20-juillet-1969-20-juillet-2019-50-ans-pour-passer-de-heros-a-zero/

En attendant la version PDF

En France, nous pouvons raisonnablement nous poser les mêmes questions, alors que le Président Macron a annoncé la création d’un commandement de l’espace :

À la veille du défilé de la fête nationale du 14 juillet, le Président de la France Macron a pris la décision de créer un commandement militaire de l’espace en septembre cette année afin d’accélérer le développement de la force militaire de l’espace de la France.

Selon les analystes, cette décision met en évidence la pression subie par la France dans le domaine de l’espace ainsi que l’ambition de la France d’accélérer sa transformation vers «leader de l’espace». C’est également un pas important vers l’autonomie européenne en matière de la défense. Source Le Quotidien du Peuple ► http://french.peopledaily.com.cn/International/n3/2019/0718/c31356-9598389.html

On ne pouvait en attendre moins du Champion de la Terre qui veut « Make Our Planet Great Again » / Rendre la planète grande à nouveau et en tant que seconde taupe américaine placée dans le fauteuil Élyséen…

Les journalopes et ripoulitiques peuvent ainsi allègrement parler de « coloniser » une autre planète… À commencer par Mars ?

Conserver un esprit critique et vérifiez tout par vous-mêmes ;

Puisque nous sommes sommés de choisir entre Résistance ou Compromission !

Cyborgs ou Résistant(e)s ?

JBL1960

 

Sur l’imposture du “droit à l’existence de l’État d’Israël” par Jeremy R. Hammond – Source FPJ – Traduction Le cri des peuples, 09/07/19

AMÉRINDIENS/INDIGÈNES/ABORIGÈNES + PALESTINIENS = MÊME LUTTE !

Et pour avoir mis en exergue le plus souvent possible sur ce blog la similitude des luttes entre amérindiens & palestiniens qui résistent aujourd’hui encore aux envahisseurs/exterminateurs illégaux, comme je l’ai démontrée avec la dernière traduction de Mohawks Nation News dans ► Journée de la haine au Canada par Mohawk Nation News, 1er juillet 2019 tout en démontrant également combien nous français étions légitimes à résister à leurs côtés, puisque les principales banques françaises, de gros assureurs et d’importantes sociétés françaises financent la colonisation, et toutes les colonisations ► QUI NE DIT MOT : CONSENT !

Aussi CESSONS DE CONSENTIR ; Mieux retirons leur notre consentement pour dans le même temps abattre le plus grand fléau de l’Humanité : le colonialisme et ce par quoi il arrive, toujours, l’État !

Et puisque nous sommes TOUS des colonisés à des degrés divers, comprendre que la solution c’est NOUS tous ensemble…

NOUS SOMMES LA SOLUTION (15/07/2017)

Sur l’imposture du “droit à l’existence de l’État d’Israël”

Par Jeremy R. Hammond – URL Source : https://www.foreignpolicyjournal.com/2019/03/15/why-israel-has-no-right-to-exist/ – URL de traduction ► https://lecridespeuples.fr/2019/07/09/sur-limposture-du-droit-a-lexistence-de-letat-disrael/

Publication initiale par Résistance 71 dans ► Résistance au colonialisme : Sur l’imposture du « droit à l’existence d’Israël »… (Jeremy Hammond)

Les apologistes des crimes d’Israël contre les Palestiniens prétendent que cet État a le « droit d’exister », dans un effort visant à légitimer le nettoyage ethnique de la Palestine.

Les sionistes qui s’évertuent à défendre les crimes d’Israël contre le peuple palestinien portent souvent l’accusation que les détracteurs de l’ « Etat juif » autoproclamé tentent de le « délégitimer ». Israël, rétorquent-ils, a le « droit d’exister ». Mais ils se trompent.

Il ne s’agit pas de faire une exception pour Israël. Il n’existe pas de « droit à l’existence » pour les États, point final. Aucun « droit à l’existence » n’est reconnu pour les Etats par le droit international. Un tel droit serait totalement insensé. Le concept même est absurde. Ce sont les individus, et non les entités politiques abstraites, qui ont des droits.

Les droits individuels peuvent bien sûr être exercés collectivement, mais à la condition que cela se fasse sans préjudice pour les droits des individus. Le droit pertinent dans ce contexte est plutôt le droit à l’autodétermination, qui fait référence au droit d’un peuple à exercer collectivement ses droits individuels par le biais de l’autonomie politique. L’exercice collectif de ce droit ne peut porter atteinte à l’exercice individuel de ce droit. Le seul but légitime du gouvernement est de protéger les droits individuels, et un gouvernement n’a aucune légitimité sans le consentement des gouvernés. Ce n’est qu’en ce sens que le droit à l’autodétermination peut être exercé collectivement, par un peuple qui choisit pour lui-même son mode de gouvernement et qui y consent.

Le droit à l’autodétermination, contrairement au concept absurde de « droit à l’existence » d’un État, est reconnu par le droit international. C’est un droit qui est explicitement garanti, par exemple, par la Charte des Nations Unies, que l’État d’Israël a ratifiée.

Le cadre approprié pour la discussion est donc le droit à l’autodétermination, et c’est précisément pour obscurcir cette vérité que la propagande revendique fréquemment pour Israël le « droit d’exister ». Les apologistes d’Israël sont contraints de déplacer ainsi le cadre de la discussion, car dans le cadre du droit à l’autodétermination, c’est évidemment Israël qui rejette les droits des Palestiniens et non le contraire.

Et ce n’est pas seulement dans la perpétuation de l’occupation des territoires palestiniens que le rejet d’Israël se manifeste. Ce rejet des droits des Palestiniens s’est également manifesté dans les moyens mêmes par lesquels Israël a été créé.

Il existe une croyance populaire selon laquelle Israël a été fondé par une sorte de processus politique légitime. C’est faux. Ce mythe est fondé sur l’idée que la fameuse résolution sur le « plan de partition » de l’Assemblée Générale des Nations Unies – résolution 181 du 29 novembre 1947 – a légalement partitionné la Palestine et ainsi conféré une autorité légale aux dirigeants sionistes pour leur déclaration unilatérale de l’existence d’Israël le 14 mai 1948.

En effet, dans cette déclaration, le document fondateur d’Israël, les dirigeants sionistes se sont appuyés sur la Résolution 181 pour revendiquer une légitimité juridique. Cependant, la vérité est que la Résolution 181 ne lui a rien conféré de tel. L’Assemblée Générale de l’ONU n’avait aucune autorité pour partitionner la Palestine contre la volonté de la majorité de ses habitants. Et elle n’a pas non plus eu la prétention de faire une telle chose. Au contraire, l’Assemblée s’est contentée de recommander la partition de la Palestine en Etats juif et arabe séparés, ce qui devrait être accepté par les deux peuples pour prendre effet sur le plan juridique. L’Assemblée a transmis la question au Conseil de sécurité, où le plan est devenu caduc du fait de la reconnaissance explicite que l’ONU n’avait aucune autorité pour mettre en œuvre – c’est-à-dire imposer – une telle partition.

La déclaration unilatérale des sionistes est souvent décrite comme une « Déclaration d’indépendance ». Mais ce n’était rien de tel. Une déclaration d’indépendance suppose que le peuple qui déclare son indépendance soit souverain sur le territoire sur lequel il souhaite exercer son droit à l’autodétermination. Mais les sionistes n’étaient pas souverains sur la terre qui est devenue le territoire de l’État d’Israël.*

(*) Note de R71 : Voit-on ici émerger une similitude avec l’imposture coloniale que sont les États-Unis, le Canada, de fait tous les pays du continent américain, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et autres nations toujours sous emprise coloniale ? Si les sionistes n’étaient et ne sont en rien “souverains” sur la terre de Palestine, les colons / immigrants chrétiens européens ne l’étaient et ne le sont en rien également sur les terres qu’ils ont envahies, colonisées et martyrisées et qu’ils continent d’occuper sur deux continents… L’imposture criminelle d’Israël existe parce qu’existe et perdure les impostures coloniales des États-Unis, du Canada, du Mexique, de tous les pays d’Amérique Latine et des deux terres majeures d’Océanie…

Au contraire, lorsqu’ils ont déclaré l’existence d’Israël, les Juifs possédaient moins de 7% de la terre en Palestine. Les Palestiniens possédaient plus de terres que les Juifs dans chacun des districts de la Palestine. Les Palestiniens constituaient également une majorité numérique en Palestine. Malgré l’immigration massive [et illégale], les Juifs restaient une minorité représentant environ un tiers de la population.

Même à l’intérieur du territoire proposé par l’ONU pour l’Etat juif, lorsque la population bédouine a été recensée, les Arabes constituaient une majorité. Même à l’intérieur de ce territoire, les Arabes possédaient plus de terres que les Juifs.

En clair, les dirigeants sionistes n’avaient absolument aucune légitimité [sinon celle de leurs textes religieux, qui ne font autorité nulle part]** à revendiquer une souveraineté sur le territoire qu’ils ont finalement acquis par la guerre.

D’autant plus que l’acquisition de territoire par la guerre – ou droit de conquête – est interdite par le droit international. (NdR71 : ceci est valable bien entendu pour toute autre nation conquise et assujettie par la force et la puissance coloniale. Voir notre note un peu plus haut…)

Loin d’être le fruit d’un processus politique légitime, Israël a été créé par la violence. Les sionistes ont acquis la majeure partie du territoire de leur État par le nettoyage ethnique de la majeure partie de la population arabe, soit plus de 700 000 personnes, exclues de leurs demeures et de leurs terres en Palestine. Des centaines de villages arabes ont été littéralement détruits et rayés de la carte.

Ainsi, quand les sionistes prétendent qu’Israël a un « droit à l’existence », ce qu’ils disent en réalité, c’est que les sionistes avaient le « droit » de procéder à un nettoyage ethnique de la Palestine afin d’établir leur « État juif ».

Évidemment, un tel droit n’existe pas. Au contraire, une fois de plus, en droit international, le nettoyage ethnique est reconnu comme un crime contre l’humanité.

Les sionistes accusent ceux qui dénoncent les crimes d’Israël contre les Palestiniens de vouloir « délégitimer » l’ « État juif », mais il importe de souligner que la déclaration unilatérale du 14 mai 1948 proclamant l’État d’Israël n’avait aucune légitimité. Il importe de souligner que le crime de nettoyage ethnique ne peut aucunement être justifié ou légitimé. Cela neutralise complètement les accusations des thuriféraires d’Israël.

Lorsque cette accusation est portée contre les détracteurs d’Israël, ce qui se passe réellement, c’est que ce sont les apologistes d’Israël qui tentent de délégitimer le droit des Palestiniens à l’autodétermination, ainsi que le droit internationalement reconnu des réfugiés de guerre à retourner dans leur patrie.

Indépendamment de l’illégitimité des moyens par lesquels Israël a été créé, il existe. Telle est la réalité actuelle. (NdR71 : tout comme l’est l’existence des États colons des Amériques et d’Océanie, mais cela n’est en rien inéluctable…) Cependant, l’exigence de l’État d’Israël que les Palestiniens reconnaissent son « droit » non seulement d’exister, mais d’exister « en tant qu’État juif », est simplement une exigence que les Palestiniens renoncent à leurs droits et adhèrent à la déclaration unilatérale des sionistes et au nettoyage ethnique de la Palestine en les reconnaissant comme légitimes.

Et c’est pourquoi il n’y a pas eu de paix. Il n’y aura pas de paix tant que les droits des Palestiniens ne seront pas reconnus et respectés. Le problème pour les sionistes est que si les Palestiniens exercent leurs droits, cela signifierait la fin de l’existence d’Israël en tant qu’ « Etat juif ».

Mais qu’y aurait-il de mal à mettre fin à un régime fondamentalement raciste qui viole perpétuellement le droit international et les droits de l’homme des Palestiniens ? Qu’y aurait-il de mal à le remplacer par un gouvernement qui respecte l’égalité des droits de tous les habitants du territoire sur lequel il exerce sa souveraineté politique et gouverne avec le consentement des gouvernés ?

Pour quiconque est capable de faire preuve d’un minimum d’honnêteté et d’intégrité morale, la réponse claire aux deux questions est : rien. Il n’y aurait aucun mal à cela, bien au contraire.

Pour tous ceux qui jouent un rôle actif dans la recherche de la paix et de la justice, c’est donc sur ce but que nous devons concentrer nos efforts collectifs. Il faut commencer par acquérir une bonne compréhension de la véritable nature du conflit et par ouvrir les yeux de tous ceux qui sont intègres, mais qui ont été trompés par les mensonges et la propagande qui ont perpétué la violence et l’injustice pendant si longtemps.

[sinon celle de leurs textes religieux, qui ne font autorité nulle part]** Comme je le démontre, une nouvelle fois, avec mon billet d’hier, intitulé La plus vieille lettre chrétienne au monde… A été écrite en Égypte dans les années 230 après Jésus Christ en appui des écrits et travaux de recherches du Dr. Ashraf Ezzat, consignés dans ce PDF ► Traductions bibliques & Falsifications historiques et de l’essentiel de traduction du livre « La Bible ‘déterrée’ d’I. Finkelstein & N. Silberman » qui argument que : “[…] La saga historique contenue dans la Bible, de la libération par Moïse des enfants d’Israël de leur esclavage et de son voyage vers Canaan à la gloire et à la chute des royaumes d’Israël et de Judée, ne fut pas une révélation miraculeuse, mais un très brillant produit de l’imagination humaine. Il fut en premier lieu inventé, comme le suggèrent les récentes découvertes archéologiques, sur la durée de deux ou trois générations, il y a environ 2600 ans…

Tant qu’il y aura des gens pour élire/réélire à la tête de ses États faussaires et faillis les Netanyahou, Trump, Trudeau ou Macron, empereur de l’Empire colonial français, et tous les autres ; Ils ne seront pas seulement les victimes de leurs bourreaux, mais bien les complices conscients ou inconscients du pire depuis des siècles, et pour les siècles et les siècles ► Lettre ouverte à Justin Trudeau du Directoire du Tribunal International pour les Disparus du Canada (TIDC), 9 juillet 2019 dont voici un extrait : Finalement et comme corollaire à ces requis émergeant de votre statut en tant que co-conspirateur cité dans des crimes contre l’humanité, ni vous, ni aucun autre élu du gouvernement canadien ne doivent rechercher un autre mandat électoral dans les élections à venir du 21 octobre courant. Le faire, serait demander aux Canadiens de cautionner et de devenir des complices continuels de l’attitude criminelle de l’État canadien.

Nous sommes à la croisée des chemins, sans aucun doute, le temps est venu, pour l’Humanité entière de choisir entre résistance ou compromission…

Comme Dean Henderson a déjà posé la question dans Sociétés secrètes, cybernétique et contrôle de masse des esprits (inclus, en analyse dans ce PDF)  ; Rejoindrez-vous les Cyborgs ou la Résistance ? Serez-vous la résistance ?

Pour ma part mon choix est fait ; Je sais qui je veux être et non pas avoir…

JBL1960

 

Lectures complémentaires en version PDF ;

La Pédagogie des opprimés de Paulo Freire 1970

De l’ethnocide, Pierre Clastres, 1974

Effondrer les empires coloniaux par Jo Busta Lally

Toutes les autres version PDFs (plus de 100) à lire, télécharger et/ou s’imprimer gratuitement ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-pdfs-realises-par-jbl1960/

Les Sud-Africains disent que les Rothschild vampirisent l’économie du pays de Jonas Alexis (Source VT)

Résultat de recherche d'images pour Normal et logique, puisque la Maison Rothschild fait partie de ces mêmes familles qui dirigent l’Europe depuis plus de 800 ans, comme vous pourrez le constater, par vous-mêmes, en consultant  ce  PDF N° 54 de  34  pages La City de Londres – Au cœur de l’Empire, et plus particulièrement les pages 17 à 21 ;

Les Sud-Africains disent que les Rothschild vampirisent l’économie du pays

Résultat de recherche d'images pour "images rothschild afrique du sud"

Jonas E. Alexis | 20 juin 2019 | URL de l’article original : https://www.veteranstoday.com/2019/06/20/south-africans-rothschilds-is-sucking-the-countrys-economy/

Traduit de l’anglais par Résistance 71 dans ► La famille Rothschild et le vampirisme capitaliste (VT)

Les syndicats sud-africains ont accusé les Rothschild de capturer les “entreprises publiques” et d’interférer en leur sein ne suivant que “des objectifs veules et égoïstes”.

De Russia Today :

La déclaration reconnaît que la richissime famille tente de faire s’effondrer la compagnie aérienne d’État South African Airways (SAA) afin que celle-ci soit privatisée… Les syndicats sud-africains disent que les Rothschild utilisent un lien qu’ils ont avec un des membres du comité directeur de SAA, Mark Kingston, qui est aussi l’ex CEO de Rothschild and Co. en Afrique du sud.

Les syndicats veulent le retrait de plusieurs membres du comité directeur de SAA dont Kingston, ainsi qu’un autre membre du comité qui lui porte le nom de la famille : l’ancien patron de la bourse de Johannesbourg, Geoff Rothschild.”[1]

Est-ce une surprise ? Pas vraiment. Ouvrez simplement un livre d’histoire non biaisé et bien documenté et vous y trouverez les crimes et l’attitude dérangée de la famille Rothschild.

[NdJBL ► Comme c’est assez difficile à trouver ce genre de livre, vous pouvez lire l’essentiel du Pr. Antony Sutton, que vous trouverez en version PDF que j’ai récemment revue et corrigée ;

  1. L’implication de Wall Street dans la Révolution russe (Bolchévique), par le Pr. Antony C. Sutton (nouvelle version PDF de 69 pages) ;
  2. Wall Street et la montée en puissance d’Hitler, par le Pr. Antony C. Sutton (nouvelle version PDF de 56 pages) ;
  3. Le meilleur ennemi qu’on puisse acheter ; Discours du Pr. Antony Sutton à Miami Beach le 15 août 1972 (nouvelle version PDF de 14 pages)
  4. Le pouvoir secret américain – L’Ordre Skull & Bones par le Pr. Antony C. Sutton (Vidéo d’analyse en français)]

La domination des Rothschild et leur pouvoir gagnés par des moyens secrets furent même admis par l’historien Gustavus Myers qui a écrit dans son “L’histoire des grandes fortunes américaines” que : “sous la surface, les Rothschild avaient un énorme pouvoir pour dicter les lois financières des États-Unis. Les archives légales montrent qu’ils furent le pouvoir derrière la vieille Bank of the United States.”[2]

S.C Mooney écrit que “la famille Rothschild ressort de l’histoire comme le meilleur exemple de la manipulation du pouvoir banquier international… Au moyen de l’usure sur une échelle internationale, elle fut capable de générer et de maintenir une fortune considérable qu’elle transforma en pouvoir de manipulation du monde des affaires en fonction de ses désirs et lubies.” [3] Les Rothschild ont financé des guerres en Angleterre et en Amérique, collectant d’énormes profits et d’énormes intérêts sur leurs prêts aux différentes parties.

Au milieu du XIXe siècle, la Banque d’Angleterre  était dominée de manière importante par la famille Rothschild. Comme l’a écrit l’auteur juif autrichien Frederic Morton, dès le milieu du XIXe siècle “les Rothschild étaient maintenant les banquiers des empires et des continents, de tous les principaux pays européens, de la Russie eurasienne, des Amériques, des Indes… De Paris à Vienne en passant par Francfort et Naples, les branches sœurs titanesques étaient juste tout aussi occupées.”[4]

L’historienne juive Esther Benbassa voit la chose de manière similaire.[5] Elle dit que “les Rothschild étaient des francs-maçons du rite écossais”[6] mais Benbassa voyait la franc-maçonnerie comme une organisation religieuse noble et tolérante qui avait bien accueilli les juifs.[7]

L’historien philosémite Niall Ferguson a déclaré que Nathan Rothschild “fut capable de devenir le principal conducteur de l’argent entre le gouvernement britannique et les champs de bataille européens sur lesquels l’avenir de l’Europe se décida en 1814 et 1815.”[8] Nathan, d’après Ferguson, “devint le maître de marché des obligations” et le “maître de la politique européenne pendant les guerres napoléoniennes”[9]

Au XIXe siècle, Nathan a établi “la plus grande banque au monde.”[19] Un magazine américain se plaignait dans les années 1830 que “il n’y a pas une décision ministérielle prise sans l’avis des Rothschild. Ils étendent leur emprise avec la même facilité de St Petersbourg à Vienne, de Vienne à Paris, de Paris à Londres et de Londres à Washington.”[11]

Les Rothschild, en coopération avec la Fondation Rockefeller furent derrière “la politique de monnaie de singe et d’inflation du début du New Deal de Roosevelt.”[12] En 2012, les Rothschild tentèrent de nouveau de fusionner les opérations françaises et britanniques afin de prendre encore plus de contrôle. (NdT : n’oublions jamais que le président français actuel Emmanuel Macron est un pur produit et marionnette de la banque Rothschild mis au pouvoir pour parachever certains objectifs destructeurs qui sont… en marche… mais ralentis par les Gilets Jaunes, Aouh Aouh !)

David Rothschild a déclaré que le nouveau système “serait plus propice aux nouveaux requis de la mondialisation en général et dans notre environnement concurrentiel en particulier, tout en assurant à ma famille le contrôle sur le très long terme.”[13])

Bien entendu, Ferguson n’attribue pas le pouvoir économique des Rothschild à l’usure ou à la manipulation économique ni même au vol mais à “une très bonne étoile”[14] quelque de très peu rationnel.

Il y eut d’autres voix néanmoins qui pensèrent que les Rothschild n’étaient pas si blancs que neige. En 1828, Thomas Dunscombe déclarait :

“Maître d’une fortune sans limite, Nathan affirme qu’il est l’arbitre de la guerre et de la paix et que le crédit des nations dépend de son bon vouloir ; sa correspondance est incommensurable, ses messagers sont partout et se déplacent plus vite que ceux des princes et les ministres d’État sont ses salariés.”[15]

Henry Clews, le financier américain qui a écrit “28 ans à Wall Street” en 1888 a dit que les Rothschild faisaient une véritable fortune en Amérique au travers du banquier allemand August Schonberg, qui a changé son nom en Belmont lorsqu’il vint aux États-Unis.[16]

Clews déclare que par son “avarice” et sa “frugalité”, Nathan Rothschild en particulier était capable de “manipuler les marchés.”[17]

Carroll Quigley a affirmé que les Rothschild, parmi d’autres banquiers, trompaient secrètement les gouvernements et les gens ; il dit que Mirabaud et les Rothschild devinrent le système financier prédominant entre 1871 et 1900. L’économiste britannique J.A.Hobson a déclaré en 1902 que rien ne pouvait être fait par “les États européens, si la maison des Rothschild était contre…”[18]

Les Rothschild ont fait une énorme fortune durant les guerres napoléoniennes.[19] L’écrivain autrichien juif Frederic Morton (né Fritz Mandelbaum) a déclaré que les Rothschild “ont conquis le monde de manière plus efficace, subtile et durable que tous les Césars avant eux et les Hitler après eux.”[20]

Ce que dit Morton est corroboré par le biographe Derk Wilson, qui a déclaré que les Rothschild étaient si puissant financièrement et politiquement que même les gouvernement royaux et les leaders politiques avaient peur d’eux.[21] Leur influence était si intriquée que Wilson s’avança pour dire que :

“la clandestinité était et demeure une caractéristique de l’activité politique des Rothschild… Pourtant ils sont capables de façonner les évènements politiques majeurs se déroulant, en autorisant ou en suspendant des fonds de financement, en fournissant aux hommes d’état un service diplomatique officieux, en influençant les décisions au sommet et par une interaction quasi quotidienne avec les grands preneurs de décision.”[22]

Ferguson a lui-même déclaré :

“Personne ne fait plus pour faire avancer la révolution que les Rothschild… et, bien que cela puisse paraître encore plus étrange, ces Rothschild, banquiers des rois, ces détenteurs et régulateurs du portefeuille des princes, dont l’existence serait mise en grave danger avec l’effondrement du système étatique européen, conduisent en toute conscience leur mission de révolutionnaires. Je vois en les Rothschild de grands révolutionnaires qui ont fondés la démocratie moderne.”[23]

En bien des manières, ils ont fondé la “démocratie moderne” en détruisant l’ancien système pour le remplacer par le dieu Mammon juif. “Les Rothschild ont détruit la prédominance de la terre en amenant le système financier des obligations au pouvoir suprême, mobilisant au passage la propriété et quelques revenus et en même temps obtenant de l’argent avec les anciens privilèges de la terre. Ainsi fut créée une toute nouvelle aristocratie il est vrai, reposant sur les éléments les plus instables, sur l’argent, mais qui ne pourra jamais avoir le même rôle que l’ancienne aristocratie qui était enracinée dans la terre.”[24]

Ferguson a même admis que les Rothschild représentaient une “nouvelle religion matérialiste” qui n’est rien d’autre que l’argent. Heinrich Heine a vu la même chose : “L’argent est le dieu de notre temps.”, avait-il déclaré en mars 1841, et “Rothschild est son prophète.”[25]

Heine regardait ceci comme très dangereux pour les juifs. Marx le vit également.

  • [1] “Rothschilds accused of preying on South Africa’s state-owned enterprises,” Russia Today, June 20, 2019.
  • [2] Gustavus Myers, The History of the Great American Fortunes, Vol. III (Chicago: Charles H. Kerr & Co., 1910), 183-184.
  • [3] S. C. Mooney, Usury: Destroyer of Nations (Warsaw, OH: Theopolis, 1988), 90.
  • [4] Frederic Morton, The Rothschilds (New York: Scribners, 1988), 101.
  • [5] Esther Benbassa, The Jews of France: A History from Antiquity to the Present (Princeton: Princeton University Press, 1999), 104.
  • [6] Ibid.
  • [7] Ibid., 122.
  • [8] Niall Ferguson, The House of Rothschild, 19.
  • [9] Niall Ferguson, The Ascent of Money: A Financial History of the World (New York: Penguin, 2008), 78.
  • [10] Ibid.
  • [11] Ferguson, The House of Rothschilds, 19.
  • [12] Murray N. Rothbard, A History of Money and Banking in the United States (Auburn, AL: Ludwig von Mises, 2002), 307.
  • [13] Harry Wilson, “Rothschids to Merge British and French Banking Operations to Secure Control,” Telegraph, April 5, 2012.
  • [14] Ferguson, House of Rothschilds, vol. I, 85.
  • [15] Ferguson, Ascent of Money, 78.
  • [16] See Henry Clews, Twenty-Eight Years in Wall Street (New York: Vintage Boosk, 2005), chapter 28.
  • [17] Ibid.
  • [18] Liaquat Ahamed, Lords of Finance: The Bankers Who Broke the World (New York: Penguin, 2009), 210.
  • [19] Ibid., 210; see also Egon Caesar Corti, The Rise of the House of Rothschild (New York: Cosmopolitan Book Corp., 1928).
  • [20] Morton, The Rothschilds, 14.
  • [21] Derek Wilson, Rothschild: The Wealth and Power of a Dynasty (New York: Scribner’s, 1980), 98-99.
  • [22] Ibid., 99.
  • [23] Ferguson, The House of Rothchild, Vol. I, 16.
  • [24] Ibid., 16-17.
  • [25] Ibid., 17.

Entre colons de papier ; faut bien se serrer les coudes !

Et entre les puissances d’argent et d’esprit de caste des « Colons de papier » faut bien se serrer les coudes ! Ou pas…

Pour comprendre l’objectif de ses sociétés secrètes (de moins en moins (secrètes) fort  heureusement) qui fomentent depuis des siècles voire des millénaires contre nous, les peuples, et dont la finalité du Plan est via la 5G une technologie cybernétique avancée qu’on nous impose à marche forcée ; Des compteurs communicants « intelligents » à la connexion tout azimut à tous les objets usuels possibles et imaginables sur un réseau communicant à l’échelle locale et planétaire, en passant par les Smart-cities, ces villes « intelligentes » et connectées au Big-Brother Cybernétique, pour notre plus grand bien, mais surtout notre plus grande sécurité, et afin de mieux le refuser ► DOSSIER COMPLET POUR REFUSER LE TOUT CONNECTÉ VIA LA 5G & REFUSER LA VILLE CONNECTÉE de Jo Busta Lally, Version PDF N° 100 de 55 pages.

Rappelez-vous la conclusion de Dean Henderson dans son tout dernier article ► La cybernétique, Internet, les réseaux sociaux comme armes de contrôle de masse des esprits (Dean Henderson) (en intégralité dans le PDF proposé plus haut) ;

CONCLUSION de DH : La fabrication de l’esprit de ruche continue son chemin. Mais au bout du compte et ce comme pour toutes les manœuvres tactiques qui nous ont été infligées par les oligarques dégénérés, vous aurez, nous aurons la capacité de décider.

Tout reviendra à ceci : Rejoindrez-vous les cyborgs ou rejoindrez-vous la résistance. Serez-vous la résistance ?…

Pour ma part il y a bien longtemps que mon choix est fait et que je suis entrée en RÉSISTANCE ; Et vous ? Qu’en pensez-vous ? Cyborg ou Résistant(e) ?

JBL1960

Justin « WaterHole » Trudeau verse des larmes de crocodile sur les viols, la stérilisation et/ou l’assassinat des gardiennes de la Terre…

Et, pour le moins…

Article à relier avec mon dernier billet ► Meurtre de masse sans conséquences au Canada, comment détrôner le mensonge ? Kevin Annett, 1er juin 2019

Murder by Decree - The Crime of Genocide in Canada: A Counter Report to the Truth and Reconciliation Commission (Paperback):...

N’hésitez pas à consulter mon dossier Meurtre Par Décret régulièrement mis à jour

Car, si vous avez lu le Contre-rapport de la Commission Vérité & Réconciliation, grâce à la traduction partielle mais substantielle de Résistance 71 en français, pour me permettre d’en réaliser une version PDF N° 1 MEURTRE PAR DÉCRET – Le crime de génocide dans les Pensionnats pour Indiens de 1840 à 1996, de 58 pages, (en anglais MURDER BY DECREE, 400 pages) que nous avons publiés conjointement en juin 2016 ;

Vous savez donc que Trudeau ment lorsqu’il affirme dans ; Femmes autochtones : «C’est honteux», déplore Trudeau, et lorsqu’il rajoute ; « Ceci est un jour inconfortable pour le Canada », a déclaré le premier ministre dans un discours livré dans la grande salle bondée du Musée canadien de l’histoire de Gatineau, aujourd’hui.

« Pendant des décennies, des femmes et filles autochtones à travers le Canada ont disparu, été violentées ou tuées, et notre système de justice a échoué », a déploré Justin Trudeau, qui a été applaudi poliment avant et après son allocution.

« Ce n’est pas une relique du passé. À ce jour, la sécurité et la dignité de mères, filles, sœurs et amies autochtones sont fréquemment menacées […] Nous avons entendu que leurs droits humains sont constamment et systématiquement bafoués », a-t-il poursuivi.

« C’est honteux. C’est absolument inacceptable. Et cela doit cesser », a tranché le premier ministre lors de la cérémonie officielle de remise de ce rapport accablant pour le gouvernement du Canada, qui tient sur près de 1200 pages. Extrait issu de l’article de La Presse.ca du 3 juin 2019, pour lire l’intégralité de l’article ► https://www.lapresse.ca/actualites/national/201906/03/01-5228559-femmes-autochtones-cest-honteux-deplore-trudeau.php

Justin « Waterhole » Trudeau : dernier sujet de sa Majesté ?

Car Justin Trudeau sait que le système de justice, n’a nullement échoué, comme il semble s’en offusquer, bien au contraire, il a parfaitement réussi sa mission de camouflage puisque dès la page 7 de ce CR par cette déclaration du Dr. Peter Bryce s’adressant au Superintendant des Affaires Indiennes canadiennes Duncan Campbell Scott en date du 2 avril 1907 et avant d’être renvoyé par Scott, il ne pouvait y avoir de doute sur la complicité des Églises, de l’État, de la Police (GRC) dans la mise en œuvre du crime du génocide dans les Pensionnats (et Hôpitaux) pour Indiens : Je crois que les conditions sont délibérément créées dans nos pensionnats pour Indiens pour que se propagent les maladies infectieuses. Le taux de mortalité est souvent au-delà de 50%. Ceci est un crime national.

Et ce qui apparait clairement au contraire ; C’est que toute personne qui pouvait faire obstacle, ou enrayer, la Machine à tuer, devait être purement et simplement éjecter du Plan, comme cela est expliqué à la page 9 du CR Comprendre la machine à tuer : L’idée derrière tout cela n’est pas récente, remontant à l’empire romain et sa contrepartie byzantine, il convenait simplement de conquérir un ennemi en kidnappant et en rééduquant leurs propres enfants afin qu’ils détruisent leur ancienne nation, comme les mercenaires programmée de la puissance conquérante. En pratique, les jeunes estimés « récupérables » parmi l’ennemi seraient sauvés et assimilés dans l’empire et utilisés pour infiltrer et annihiler le reste dans une forme de « rédemption sélective ».

Le système fonctionne toujours car il touche de manière impromptue au talon d’Achille et au centre vital et vulnérable de toute culture : sa prochaine génération.

Avec l’incorporation de l’empire romain dans l’Église catholique apostolique et romaine, cette pratique de la rédemption sélective devint un dogme religieux et une partie institutionnalisée de la politique étrangère du Vatican et de toutes les nations européennes.

Comme tous les non-chrétiens partout dans le monde étaient décrétés sans âmes et sans aucuns droits, ils devaient être conquis et détruits pour leur salut. Mais ces non-personnes pouvaient éviter le massacre et acquérir un statut limité d’esclave en se faisant baptiser*. De cette façon la conquête du monde par l’empire chrétien/catholique pouvait avancer de manière efficace et sur une base de “légitimité morale”, ce spécifiquement depuis la doctrine pontificale de l’Indulgence déclarant que les guerriers saints massacrant au nom de Rome étaient spirituellement lavés et placés dans un état de grâce originelle. (NdT : Pape Urbain II, concile de Clermont en 1095 avant la 1ère croisade).

*C’est pourquoi, j’estime, que nous pouvons faire tomber les empires coloniaux, par une action en débaptisation (apostasie) collective ou par renonciation au baptême et en récusation de la Doctrine chrétienne de la découverte.

Y compris au plus haut sommet de l’État ;  page 12 du CR Combien d’enfants y sont-ils décédés : Bien avant que le gouvernement canadien ne soit forcé de commencer à fermer les Pensionnats pour Indiens au début des années 1970, il a commissionné des « équipes spéciales de destruction de documents« , celles-ci devant rassembler et passer à la machine à confettis tous les dossiers en relation avec les morts, accidents et enregistrements des élèves dans les pensionnats, d’après le journaliste canadien et membre du Parlement, Gary Merasty. Ainsi de manière fort convéniente, le gouvernement canadien et ses porte-paroles de la CVR qu’il a choisi, peuvent maintenant clamer leur ignorance du nombre total de décès dans les pensionnats depuis plus d’un siècle…

Trudeau ne peut prétendre ignorer que l’un des objectifs a toujours été que « Les femmes indigènes cessent de procréer » comme cela est expliqué à la page 17 du CR L’imposition de mesures contraceptives et de stérilisation : Tu es un bon chrétien Ed. Vas-y fais des enfants, je ne stérilise que les païens ► Dr. George Darby Senior, médecin missionnaire de l’Église Unifié du Canada à Ed Martin de la Nation Hesquait, Bella Bella, Colombie Britannique, 1952. Il n’y a pas d’acte ni d’intention plus clairs de génocide que de tenter d’arrêter la procréation d’un groupe humain cible en empêchant à la fois la conception (par voie de stérilisation forcée) et les naissances (par voie d’avortement forcé), mais aussi en euthanasiant les nouveaux-nés. L’existence de lois pour légitimer ces crimes et pour permettre la stérilisation involontaire d’un groupe spécifique confirme l’intention d’un gouvernement et d’une nation d’éliminer ce groupe. (Et) Le Canada a passé ce type de lois entre 1929 et 1933, lois qui ciblèrent les Indiens et les métis. […] Page 18 : Ces programmes émanèrent d’un plus vaste mouvement eugéniste originaire des États-Unis dans les années 1880 et qui se répandit comme un feu de brousse au Canada au tout début du 20ème siècle. Beaucoup de sommités du mouvement eugéniste pratiquèrent leurs expériences sur des Indiens adultes du Canada et sur les enfants indiens pensionnaires des écoles du programme canadien. Parmi ces scientifiques, des chercheurs nazis qui furent importés au Canada après la seconde guerre mondiale sous le couvert de la tristement célèbre opération du Projet Paperclip ou Projet Trombone.

Ni sur le Contrôle expérimental de la pensée, MKUltra et les pensionnats pour Indiens à la Page 26 du CR : Après 1952, le programme MKUltra (NdT : Mind Kontrol Ultra) demandait une telle jeune population de cobayes préparés pour la recherche extensive sur le contrôle de l’esprit et de la pensée et sur le comment façonner une obéissance sans faille chez les populations civile et militaire. Pour ses cobayes humains, l’agence (CIA) se reposa lourdement sur les populations captives trouvées dans les prisons, les asiles et les pensionnats pour Indiens (NdT : tant au Canada qu’aux États-Unis).

Ou encore sur le fameux Club, page 29 du CR : Dans les années 1940, alors qu’elle n’était encore qu’une enfant, Bea fut enlevée de son école catholique et transportée à l’Institut Neurologique de Montréal (INM) où elle fut emprisonnée jusqu’à l’adolescence. D’après Bea, comme de nombreux enfants, elle fut utilisée sexuellement et expérimentalement par le plus éminent neurologue canadien de l’époque et le très loué “humanitaire”, le Dr Wilder Penfield. Des mots de Bea : “Penfield avait deux types de cages pour ses expériences : une cage avant des enfants blancs et une autre pour les Indiens. Ceux-ci provenaient des réserves et pensionnats pour Indiens locaux. Ils ne faisaient jamais long feu, j’ai vu de mes yeux Penfield étrangler de ses mains un des jeunes Indiens sur la table d’opération alors que celui-ci résistait toujours. Mais mon père avait été dans l’armée et il était membre de quelque chose qu’ils appelaient “le Club”, alors Penfield y allait plus doucement avec moi”. (Note : “Le Club” est le nom de code d’un réseau sataniste suspecté fonctionnant au sein de l’élite anglo-canadienne de Montréal) Penfield essayait d’effacer et de contrôler la mémoire et la pensée. Il fut un pionnier de la chirurgie du cerveau et fut connecté au financement de la CIA allant vers le programme de développement MKUltra. Il nous a tout fait : chocs électriques, chirurgie, crises induites de manière médicamenteuse. Ce genre de chose se produisait constamment à l’INM, il y a même eu des procès comme celui des orphelins Du Plessis, mais tout cela n’allait nulle part. Ceci était très lourdement protégé et financé par le gouvernement depuis au moins les années 1940. La propre petite fille de Penfield, Wendy, m’en parlait assez ouvertement, parce qu’elle en fit part aussi. Elle m’a dit que son grand-père lui disait qu’elle faisait un grand sacrifice pour le monde libre, ou des imbécilités de ce style.” (Entretien de mars 2013).

Personne à vrai dire ne peut plus ignorer les trésors de Camouflage, contrôle et subterfuge à la lecture de la page 33 et suivantes du CR opérés par les gouvernements successifs : La CV&R ne doit pas tenir compte des auditions formelles, ni agir en tant qu’enquête publique, ni procéder à un processus judiciaire formel : elle ne devra pas posséder de pouvoir de contrainte à audition, ni de mandater une quelconque participation à aucune de ses activités ou évènements… De la 2nde Section « Établissement, pouvoirs, devoirs et procédures de la Commission » CV&R, Ottawa, 2008

Mais, à vrai dire, personne, même sans avoir lu ce Contre-rapport, ne peut prétendre ignorer les véritables visées de cet Agenda oligarchique de dépopulation, surtout pas nous, en France ; Page 48 du CR : Dans le langage de normalisation du génocide, “développement durable” est un nom de code pour la dépopulation des peuples indigènes et des pauvres. Un bon nombre des avocats de cet Agenda 21, comme l’ancien Ministre de la Défense américain Robert McNamara, sont de farouches supporteurs de la stérilisation de masse des noirs, peuples aborigènes et de l’imposition de “mesures d’austérité” sur les groupes du même style que ceux de Musqueam et de bien des Réserves Indiennes au Canada.

Déclaration de Robert Mc Namara, à la presse française en 1996On doit prendre des mesures draconiennes pour la réduction démographique contre la volonté de certaines populations. Réduire le taux de natalité s’est avéré quasiment impossible. On doit dès lors augmenter le taux de mortalité. Comment ? Par des moyens naturels : la famine et la maladie.

Preuve qu’avec le recul… Rien n’a vraiment changé ! Tout simplement parce que la Vérité n’a jamais été une priorité pour l’Empire anglo-américano-christo-sioniste…

Page 49 du CR : […] Un tel terrorisme mené par les conseils de bandes et de néo-génocide contre le peuple autochtone est très lié à un agenda entrepreneurial et géopolitique propre au XXIe siècle, spécifiquement en Colombie Britannique, terre riche en ressources naturelles, stratégiquement vitales pour l’économie de la province et du nord du Canada.

Merv Richie est un ancien directeur de la publication de journal à Terrace en Colombie Britannique, dont la publication du “Terrace Daily News” fut fermée en 2015 après avoir commencé à rapporter sur le génocide des Indiens locaux et des crimes de l’église catholique. D’après Richie : “Ce fut la branche locale des Chevaliers de Colomb qui ont fait peur à mes publicitaires, l’un après l’autre. Je connais même la personne qui l’a fait. Mais cela ne fut pas seulement à cause de mes critiques éditorialistes envers le Vatican. Pendant des mois j’ai rapporté au sujet de la connexion chinoise avec toutes les disparitions qui se produisent par ici et comment la Chine est lourdement impliquée dans le génocide qui se déroule en ce moment. J’ai aussi montré l’implication de la GRC/police montée. Le harcèlement n’a pas cessé depuis.”

Enfin, dans ce billet ► Mémorandum sur la continuité du génocide au Canada est détaillé point par point le programme secret d’opérations “Black Ops” identifié par une source du gouvernement canadien, qui impliquait la surveillance et le harcèlement des activistes, le sabotage de leurs organisations et l’élimination de témoins oculaires des Pensionnats pour Indiens pouvant potentiellement “créer des problèmes”, un programme qui continue aujourd’hui même.

Justin Trudeau a été informé (même si la scène est imaginaire, le fait est réel) dès juillet 2016 de cette affaire, incriminant  l’ancien Premier Ministre, et  son mentor, Jean Chrétien sur le mémo du Canadian Security and Intelligence Service (CSIS, services secrets canadiens) datant de 1998, fuité de l’intérieur et faisant nommément part d’un plan secret de corruption ou d’élimination des témoins oculaires  des crimes de l’État et des Églises dans les Pensionnats pour Indiens. Ce mémo impliquait le premier ministre canadien de l’époque Jean Chrétien ; En 3ème partie de ce billet du intitulé AU N.O.M. DU COLONIALISME 2.0 ;

Dès lors, ni Trudeau, ni plus personne, ne peut se cacher derrière son petit doigt et feindre d’ignorer cette réalité néocoloniale, qui explique en partie, le niveau de férocité de la violence institutionnalisée à l’encontre des peuples autochtones, qui est et a toujours été dirigée contre les femmes et les enfants aborigènes…

Pendant de nombreuses années la GRC (Gendarmerie Royale Canadienne) et les médias de masse ont réussi à contenir et à camoufler le fait que des centaines de femmes autochtones et leurs enfants disparaissaient le long d’un couloir connu sous le triste nom de “l’autoroute des larmes” dans le nord de la Colombie Britannique, sur l’autoroute 16 entre Terrace et Prince George.

Page 51 du CR sur les Femmes et enfants disparus : Depuis la fin des années 1980, lorsque les histoires de femmes indiennes disparaissant commencèrent à émerger dans quelques rapports de presse éparts, la GRC ignora de manière consistante les requêtes pour personnes manquantes enregistrées par les familles autochtones. Sous une certaine pression, la GRC produisit finalement une version pour les médias qui affirmait que seulement 16 femmes étaient portées disparues : un chiffre qui resta le même pendant des années et ce malgré l’escalade dramatique des rapports enregistrés et ce pas seulement le long de l’autoroute 16, mais dans toute la province de la Colombie Britannique.

Aussi récemment qu’en 2014, la GRC a affirmé qu’en plus de 32 ans, entre 1980 et 2012, seulement 40 cas de meurtres de femmes autochtones non résolus et 36 cas de disparitions non résolus possiblement par actions criminelles se seraient produits dans toute la Colombie Britannique…

Donc, oui, M. Trudeau, effectivement, vous avez raison : « C’est honteux. C’est absolument inacceptable. Et cela doit cesser » ICI et MAINTENANT…

Dans cette catégorie de mon blog PEUPLES PREMIERS vous pouvez retrouver tous les billets qui traitent du génocide en continu des Natifs, Nations premières, Peuples originaires depuis 1492 et sur tous les continents.

Jo Busta Lally