Le silence des églises se fait au N.O.M. de CRIMEN SOLLICITATIONNIS

Non seulement la vérité doit être tue !

Mais les coupables doivent échappés à la justice des hommes !

Et pourtant la Justice des hommes est déjà bien défaillante…

J’ai choisi de mettre en avant ce document télévisuel du 31 mars 2016 de « COMPLÉMENT D’ENQUÊTES » sur France 2 car il traite, dans sa première partie, du même silence organisé dans l’Éducation Nationale, autre institution, qui protège systématiquement ses ouailles… Et parce qu’on me reproche souvent de ne traiter que de la pédophilie dans l’Église.

Alors, la Ministre de l’époque Najat Valaud Belkacem donne sa vision de l’affaire et fait les propositions d’usage pour, soi-disant, endiguer le phénomène, toussa, toussa… ;

Mais, c’est bien parce que nous pensons qu’il n’y a pas de SOLUTIONS au sein du système, qu’il n’y en a jamais eu, et qu’il n’y en aura jamais, qu’il est nécessaire de s’éveiller par une :

Prise de conscience individuelle ► prise de conscience collective ► boycott et organisation parallèle ► désobéissance civile ► réorganisation politico-sociale ► changement de paradigme

Et que nous avons absolument le choix et le droit d’ignorer l’État et ses institutions obsolètes et c’est pourquoi nous appelons toutes celles et tous ceux, et en n’excluant personne, qui se retrouveraient dans cette idée force pour : Ignorer le Système, l’État, et ses Institutions coercitives ► Créer les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchir et agir en une praxis commune ► Adapter le meilleur du meilleur de l’ANCIEN au monde d’aujourd’hui…

▼▼▼

Complément d’enquête – Scandales pédophiles : des secrets bien gardés  31 mars 2016

Diffusé sur France 2 le jeudi 31 mars 2016 Au sommaire : L’Église face à la «parole libérée». Enquête sur l’affaire Preynat, ce prêtre de Lyon qui aurait abusé…

Vidéo YT mise en ligne par Daniel Fleming

Grâce à La Parole Libérée, le conditionnel n’est plus de mise dans cette affaire ;

Car le 21 mars dernier, cette fois, sur France 3, on a pu voir ce documentaire ;

«Pédophilie, un silence de cathédrale», un documentaire fouillé et bouleversant sur le scandale qui secoue l’Église de France

TÉLÉ «France 3» diffuse ce mercredi soir, en partenariat avec «20 Minutes», un film consacré au scandale des prêtres pédophiles, né à Lyon en janvier 2016…

Des vies brisées ou marquées à jamais, des traumatismes indélébiles, des gestes d’horreurs, des détails sordides ou des odeurs qui, des décennies après les faits, leur sont tout aussi insoutenables. Après des années de silence, François, Pierre-Emmanuel, David, Christian, Bertrand, Alexandre, Claudine, Audrey posent, à visages découverts, au côté de leur photo d’enfance. Une enfance bafouée par les sévices qui leur ont été imposés par des hommes d’Église.

Ce mercredi, leurs témoignages seront à l’honneur de Pédophilie, un silence de cathédrale, diffusé à 20 h 55 sur France 3 (1). Un documentaire de 95 minutes, dans lequel le réalisateur Richard Puech revient sur l’énorme scandale qui, depuis deux ans et quinze après l’affaire de Boston aux États-Unis, secoue l’Église Française. Une tempête qui a éclaté, à Lyon, lors de la révélation de l’affaire Preynat par d’anciens scouts.

~~~~▼~~~~

J’ai regardé ce documentaire, et le débat qui s’en est suivi. Et, comme tout le monde, à aucun moment, je n’ai entendu prononcer le terme Crimen Sollicitationnis, et pire, à de nombreuses reprises, on laisse entendre que le Pape François, voudrait mettre de l’ordre dans son Église, mais qu’il en serait empêché (et par qui donc ?) la preuve avec le cas de Monseigneur Barbarin qu’il aurait voulu voir démissionner, selon ces propres termes, compte-tenu des ses agissements, comme on l’entend dans le documentaire, pour finalement se rétracter, et pour cause…

Normalement ; Le cardinal Barbarin sera devant la justice en avril pour « non-dénonciation » d’agressions sexuelles – Les juges avaient prévu deux jours de débat. Finalement, trois seront nécessaires pour déterminer la responsabilité de sept prévenus cités à comparaître pour « non-dénonciation » des agressions sexuelles commises par le père Bernard Preynat. Parmi eux, l’archevêque de Lyon, le cardinal Philippe Barbarin. Ainsi en a décidé mardi 19 septembre le tribunal correctionnel de Lyon, qui a renvoyé aux 4, 5 et 6 avril prochains le procès voulu par neuf victimes du père Preynat. Source La Croix

Que ce soit, dans le silence des églises, comme dans celui des cathédrales, aucun prêtre ne pourra être inquiété, jamais ; Puisque tout a été prévu afin que l’homme d’église quoiqu’il fasse ne soit jamais jugé par la justice des hommes. Au nom de la lettre Crimen Sollicitationis ; Et ils le savent bien, tous, dès le départ qu’au nom de leur Dieu, tout leur est permis…

~~~~▼~~~~

Crimen sollicitationis (Crime de sollicitation en latin) est une lettre, envoyée en 1962 par le Saint-Office (qui deviendra la Congrégation pour la Doctrine de la Foi à la suite du concile Vatican II), à « tous les Patriarches, Archevêques, Évêques et autres Ordinateurs locaux, dont ceux de rite oriental ».

Le document, rédigé par le cardinal Alfredo Ottaviani, secrétaire de la Congrégation, et approuvé par le pape Jean XXIII, établit la procédure à suivre dans les cas où des clercs (prêtres ou évêques) de l’Église catholique romaine seraient accusés d’avoir utilisé le sacrement de la pénitence (c’est-à-dire la confession) pour faire des avances sexuelles à des pénitents. De plus, il établit que les mêmes procédures devraient être suivies en cas d’accusations contre des clercs pour homosexualité, pédophilie et zoophilie. Les abus sexuels commis par des clercs sur des mineurs sont condamnés par ce document, qu’ils aient eu lieu dans le cadre d’une confession ou de tout autre façon1,2.

Cette procédure suit et complète le Code de droit canon alors existant. Elle sera revue en 2001 avec la lettre De delictis gravioribus.

La lettre Crimen sollicitationis

En 1962, le Saint-Office envoie secrètement à tous les évêques la lettre Crimen sollicitationis, qui reprend l’essentiel d’un document similaire déjà adressé confidentiellement en 1922 aux évêques1.

Contenu

Crimen sollicitationis donne les mesures à prendre dans les cas où des prêtres seraient accusés de fautes graves. Parmi ces fautes, le document relève l’utilisation du sacrement de pénitence pour faire des avances sexuelles à des pénitents1. D’après ce document, tout catholique doit obligatoirement dénoncer aux autorités ecclésiales une telle faute commise par un prêtre. Le prêtre peut alors être convoqué devant un tribunal ecclésiastique. En cas de faits avérés, il peut être suspendu de la célébration des sacrements ou même être soumis à la dégradation (démis de ses fonctions et réduit à l’état laïc)3. Tous les cas de pédophilie commis par des prêtres, que ce soit dans le cadre du crime de sollicitation ou dans n’importe quel autre cas, sont aussi condamnés1.

Le secret du procès

La lettre impose un secret absolu, lors du déroulement du procès, même lorsque le verdict, favorable ou non, a été rendu et mis en application (§11). Un serment de silence éternel doit être fait par tous les participants au procès : non seulement les membres du tribunal (formule du serment incluse dans les Appendices), mais aussi le(s) dénonciateur(s) du prêtre, le(s) témoin(s) éventuel(s) et le prêtre accusé lui-même (§13).

« Spondeo, voveo ac iuro, inviolabile secretum me servaturum in omnibus et singulis quae mihi in praefato munere exercendo occurrerint, exceptis dumtaxat iis quae in fine et expeditiones huius negotii legitime publicari contingat. »

« Je promets, fais vœu et jure que je maintiendrai inviolé le secret pour tout ce qui viendra à ma connaissance dans l’exercice de mes fonctions, excepté seulement ce qui pourrait être légalement publié et exécuté lorsque ce procès sera terminé. »

(Crimen sollicitationis, Appendices, Formula A)

Les peines prévues en cas de viol du secret sont (§13) :

  • pour les membres du tribunal : l’excommunication latae sententiae.
  • pour l’accusé : la suspension a divinis.
  • pour les accusateurs et les témoins : un avertissement.

Les raisons du secret

La lettre Crimen sollicitationis traite seulement de la procédure à suivre en cas de dénonciation à une autorité ecclésiastique de la faute de sollicitation en confession par un prêtre. Il n’empêche que l’interprétation de la question du secret est sujet à controverses.

Selon les détracteurs de la lettre

Les détracteurs de cette lettre soutiennent que le serment de silence vise à cacher le scandale provoqué par des affaires aussi graves. C’est par exemple le point de vue présenté par le documentaire de la BBC, Sex Crimes and the Vatican4 (1er octobre 2006).

Selon les partisans de la lettre

Les partisans insistent sur le fait que le secret est nécessaire pour toutes les parties (accusé, victimes et témoins) tant qu’un verdict définitif n’est pas rendu.

Ils ajoutent que si la lettre impose le secret sur la tenue du procès (en n’autorisant pas, par exemple, la publication des déclarations des accusateurs ou de l’accusé), elle n’impose cependant en aucune manière le silence aux victimes si cela ne gène pas le procès.

« [La confidentialité lors du jugement] n’empêche en aucune manière ces affaires à être portées devant les autorités civiles pour être jugés légalement. Aux États-Unis, La Charte pour la protection des enfants et de la jeunesse (Charter for the Protection of Children and Young People) (juin 2002), approuvée par le Vatican, demande que les accusations d’abus sexuels sur des enfants qui seraient fondées soient rapportées devant les autorités légales. » (Archevêque Joseph Fiorenza, dans le Houston voice) 5.

Le droit canon et les abus sexuels

Droit canon et abus sexuels sur mineurs

Le Code de droit canon de 1917 condamnait explicitement tout abus sexuel commis par des clercs sur des mineurs (canon 2359,2)1,6.

Canon 2359 § 2 – « S’ils ont commis un délit contre le sixième commandement avec des mineurs de moins de seize ans, ou pratiqué adultère, viol, ‘bestialité’, sodomie, excitation à la prostitution ou inceste avec ses consanguins ou alliés au premier degré, ils doivent être suspendus, déclarés infâmes, privés de tout offices, bénéfice, dignité ou charge qu’ils pourraient avoir, et dans les cas les plus graves ils doivent être déposés. »

Le droit canon dans les cas de sollicitation en confession

Le Code de droit canon utilisé lors de la rédaction de la lettre Crimen sollicitationis obligeait toute personne qui avait été sollicitée par un prêtre lors de la confession à le dénoncer avant un mois et condamnait ce prêtre à une sévère punition :

« Canon 904. Ad normam constitutionum apostolicarum et nominatim constitutionis Benedicti XIV Sacramentum Poenitentiae, 1 Iun. 1741, debet poenitens sacerdotem, reum delicti sollicitationis in confessione, intra mensem denuntiare loci Ordinario, vel Sacrae Congregationi S. Officii; et confessarius debet, graviter onerata eius conscientia, de hoc onere poenitentem monere. »

« Canon 2368 §1. Qui sollicitationis crimen de quo in can. 904, commiserit, suspendatur a celebratione Missae et ab audiendis sacramentalibus confessionibus vel etiam pro delicti gravitate inhabilis ad ipsas excipiendas declaretur, privetur omnibus beneficiis, dignitatibus, voce activa et passiva, et inhabilis ad ea omnia declaretur, et in casibus gravioribus degradationi quoque subiiciatur »

« Canon 904. En accord avec les constitutions apostoliques et particulièrement la constitution Sacramentum Poenitentiae de Benoît XIV du 1er juin 1741, un pénitent doit, avant un mois, dénoncer à son Ordinateur local ou à la Sainte Congrégation du Saint-Office tout prêtre coupable de crime de sollicitation en confession ; et le confesseur doit, par une lourde obligation de sa conscience, informer le pénitent de son devoir. »

« Canon 2368 §1. Toute personne ayant commis le crime de sollicitation, tel qu’il est décrit dans le canon 904, qu’elle soit suspendue de célébration de la Messe et de la Confession sacramentelle ; et, selon la gravité du délit, qu’elle soit privée d’y assister, que lui soient retirés tous ses bénéfices et dignités, les droits de vote et d’éligibilité, et qu’elle soit déclarée incapable ; et que dans les cas les plus graves elle soit soumise à la dégradation. »

Le nouveau Code de droit canonique de 1983 établit que :

« Canon. 1387 – Le prêtre qui, dans l’acte ou à l’occasion ou sous le prétexte de la confession sacramentelle, sollicite le pénitent contre le sixième commandement du Décalogue, qu’il soit puni, selon la gravité du délit, par la suspension, le retrait, la privation et, dans les cas les plus graves, la suppression de l’état clérical. »

Révision en 2001 avec De delictis gravioribus

À la suite de la promulgation du nouveau Code de droit canonique de 1983 et du Code des canons des Églises orientales de 1990, la lettre Crimen sollicitationis a été en partie revue par la Congrégation pour la doctrine de la foi, avec la lettre De delictis gravioribus7 de 2001.

Source Wipédia

Traité en lien avec l’affaire Barbarin/Preynat en 08/2016 dans ce billet INTOUCHABLES

Et dans celui-ci intitulé QUE LA VÉRITÉ SOIT TUE en juin 2016 afin que jamais rien ne soit révélé ! Jamais !

Le Vatican a lui-même organisé, dès 1929, en rédigeant une lettre Crimen sollicitationis (secrètement en 1922) ordonnant les mesures à prendre dans les cas où des prêtres seraient accusés de fautes graves (Et quelles qu’elles soient !) rendant impossibles toutes inculpations et poursuites pénales à partir de cette date et pour des siècles et des siècles…

D’ailleurs, le pape François 1er, aujourd’hui encore, brandit cette lettre du Vatican intitulée « Crimen Sollicitationis » pour empêcher toutes enquêtes de justice, notamment, dans le cadre des prêtes pédophiles, comme en France mais pas seulement…

Puisqu’il fut établi par le Capitaine Richard Pratt, fondateur de l’école pensionnat pour Indiens Carlisles, 1892, qu’il fallait « Tuer l’indien pour sauver l’Homme » ;

Il fut simplement implicitement compris qu’aucune personne indigène traditionnelle ou nation ne devaient être autorisées à survivre en dehors de la chrétienté et de sa nation « blanche ».

Toutes les approches partagèrent le même narratif trompeur qui dépeignait le génocide comme une quête sacrée et un acte de charité profonde envers des êtres inférieurs.

~~~~▲~~~~

Voilà pourquoi, le Pape François vient de refuser de seulement s’excuser pour le rôle joué par l’Église catholique romaine, dans les Pensionnats pour Indiens (USA/CANADA) ; Mettons fin au règne de la terreur contre les enfants

La réalité est qu’il (le Pape François) ne peut pas s’excuser, et encore moins laver plus blanc que blanc car s’il le faisait, il reconnaîtrait ouvertement la responsabilité de l’Église catholique gérante du carnage (entre autre certes, mais bien présente dans environs les 2/3 de la gestion des pensionnats…), à partir de là ce serait l’hallali ! Et la porte ouverte à des milliers d’actions en justice. Le jeu de l’oligarchie religieuse et séculière est de continuer coûte que coûte à balayer tout ça sous le tapis, c’est ce qu’a fait la Commission Vérité et Réconciliation du Canada, grande mascarade de blanchiment et de paiements de dommages et intérêts pour s’acheter le silence des survivants…

Pour que cela finisse de leur péter à la figure, soyons des détonateurs supplémentaires et pour mettre fin au règne de la terreur contre les enfants, car rappelons-le, il s’agit d’enfants, parfois même de nouveaux-nés, hier comme aujourd’huiAvec le Tribunal International contre les Crimes de l’Église et de l’État (TICEE) pour mettre fin à la terreur contre les enfantsOpération Rachat ;

1er détonateur ; relayer le Contre-rapport de la Commission Vérité & Réconciliation MEURTRE PAR DÉCRET version PDF en français (essentiel de traduction du CR original, en anglais, de 400 pages Murder By Decree) qui révèle Le crime du génocide dans les Pensionnats pour Indiens (USA de 1820 à 1980) au Canada de 1840 à 1996 ;

2ème détonateur ; dénoncer le Neuvième Cercle qui pratique des sacrifices de bébés nouveau-nés et de jeunes enfants à dates précises chaque année, et ce en toute connaissance du pape et des principaux cardinaux de l’église catholique. Le Neuvième cercle est également utilisé comme moyen de chantage sur des personnalités de la politique, des membres de gouvernements et des chefs d’entreprise, des magistrats et hauts-fonctionnaires de la police, pour les piéger et en faire de loyaux serviteurs du Cercle, et du Vatican.

3ème détonateur ; Rejoindre le MOUVEMENT pour abolir l’Empire pour la répudiation de la Doctrine Chrétienne de la découverte ► Débaptisation, en masse, en récusation de la doctrine chrétienne de la découverte pour FAIRE TOMBER L’EMPIRE

4ème détonateur ; À partir du 15 avril 2018, des gens dans de nombreux pays vont prendre part à une action directe pour mettre fin à ces crimes en frappant à leur source. L’opération Rachat va mettre en marche un mécanisme d’arrestation citoyenne contre des violeurs d’enfants reconnus et leurs protecteurs au sein de l’église, l’opération va organiser une occupation pacifique des églises et dépendances afin de perturber leurs opérations et va aussi mettre fin au financement et à la protection légale qui permettent à ces entités criminelles de fonctionner ► Opération Rachat d’avril

Sinon rien ne changera jamais…

Et au fond, aucune parole ne sera véritablement libérée, tant que les hommes d’églises refuseront de reconnaitre les faits…

Et notre silence sera complice, pour l’éternité, des viols, tortures et crimes commis au N.O.M. d’un Dieu et quel qu’il soit…

 

JBL1960

Publicités

Mettons fin au règne de la terreur contre les enfants

Puisque le Pape refuse de reconnaitre les faits ;

Pensionnats autochtones : l’absence d’excuses du pape est une gifle, affirme un survivant

La décision du pape François de ne pas présenter d’excuses pour le rôle de l’Église catholique dans les abus commis dans les pensionnats autochtones équivaut à « une gifle au visage », selon un survivant. Elle a également provoqué l’indignation au Manitoba.

Une lettre publiée mardi par le président de la Conférence des évêques catholiques du Canada indique que le pape François reconnaît les injustices subies par les peuples autochtones du monde entier, mais qu’il ne peut pas s’excuser personnellement pour les abus survenus dans les pensionnats autochtones du Canada.

Peter Yellowquill a été envoyé dans un pensionnat catholique à Brandon quand il était enfant. Il dit que le refus du pape de présenter des excuses porte un coup dur aux efforts de réconciliation au Canada.

« Je pense que, pour beaucoup de gens, le travail doit continuer, la réconciliation doit continuer. Ça ne peut pas s’arrêter, ça ne va pas s’arrêter », a-t-il expliqué sur les ondes de CBC.

M. Yellowquill, qui se définit comme chrétien, a également déclaré que la décision du pape est décevante pour les croyants dans les communautés autochtones.

Lire l’intégralité de l’article sur ICI-Radio-Canada-CA ► https://ici.radio-canada.ca/espaces-autochtones/a-la-une/document/nouvelles/article/1092168/pensionnats-autochtones-decision-pape-excuse-gifle-survivant

“Lorsque vous passiez par ces portes, vous étiez comme un enfant mort-vivant, un condamné à mort en attente, Vous n’étiez pas humain. Votre histoire ne signifiait rien, votre enfance ne signifiait rien… Il n’y avait aucune raison pour l’existence de ces endroits ci ce n’est une chose : le génocide.”

*Peter Yellowquill, survivant de deux pensionnats de l’église unifiée du Canada à Brandon et à Portage la Prairie, Manitoba

~~~~▲~~~~

Le témoignage de Peter Yellowquill est notifié, avec tous les autres, dans le Contre-rapport de la Commission Vérité & Réconciliation « MEURTRE PAR DÉCRET » Le Crime du Génocide au Canada, dans les Pensionnats (et Hôpitaux) pour Indiens, que le Collectif Résistance71 est le seul à avoir partiellement mais substantiellement traduit et que j’ai réunifié dans ce PDF de 58 pages MEURTRE PAR DÉCRET en juin 2016

►◄

C’est pourquoi, nous pouvons nous coordonner avec le TICEE co-auteur du Contre-rapport original en anglais MURDER BY DECREE afin de mettre fin au règne de la terreur contre les enfants, comme l’a rappelé d’ailleurs Mohawk Nation News dans son article « PETITS SOLDATS DE PLOMB » : Malheureusement, bien des autochtones attendent d’être sauvés au lieu de se sauver eux-mêmes. Les véritables peuples naturels ont l’idée d’activer notre meilleure arme, kaianerekowa ou la Grande Loi de la Paix, combinée avec la vérité. Nos enfants chevauchent la grande racine de la paix.

Avec le Tribunal International contre les Crimes de l’Église et de l’État (TICEE) pour mettre fin à la terreur contre les enfants ~ Opération Rachat ~

Mettez fin au règne de la terreur contre les enfants

Opération Rachat

À partir du 15 avril 2018 : Jour du souvenir de l’holocauste infanticide

Le trafic, la torture et l’assassinat routiniers d’enfants sont devenus une industrie mondiale très lucrative dans laquelle bien des entreprises ecclésiastiques sont profondément impliquées. Le Vatican, l’église anglicane et d’autres églises ont été condamnées par des tribunaux de droit coutumier pour ces crimes et d’autres actions génocidaires. En finançant et en adhérant à ces églises criminelles, vous permettez à leur malfaisance de perdurer.

Le 15 avril 2018, des gens dans de nombreux pays vont prendre part à une action directe pour mettre fin à ces crimes en frappant à leur source. L’opération Rachat va mettre en marche un mécanisme d’arrestation citoyenne contre des violeurs d’enfants reconnus et leurs protecteurs au sein de l’église, l’opération va organiser une occupation pacifique des églises et dépendances afin de perturber leurs opérations et va aussi mettre fin au financement et à la protection légale qui permettent à ces entités criminelles de fonctionner. Ces églises ont trahi leur responsabilité sociale et ont perdu tout droit de fonctionner sous la loi des nations. Nous, le peuple, ne permettrons plus à de tels loups dans une peau de brebis d’exploiter et de brutaliser nos enfants.

Vous pouvez aider à sauver des vies innocentes en vous joignant à cet effort mondial. Voici comment:

1. BOYCOTTEZ les églises catholique romaine, anglicane / épiscopalienne et unifiée en leur refusant toute participation et financement.

2. DEMANDEZ à ce que votre gouvernement révoque le statut d’exonération fiscale et les privilèges légaux de ces églises.

3. ÉDUQUEZ-VOUS et les autres sur ce crime et l’histoire cachée de ces églises criminelles. Voir http://www.itccs.org and www.murderbydecree.com .

et en français : https://resistance71.files.wordpress.com/2017/07/meurtre_par_decret.pdf et https://resistance71.wordpress.com/meurtre-par-decret-le-crime-de-genocide-au-canada/

4. REJOIGNEZ le groupe d’action de l’Opération Rachat le plus proche de chez vous et mettez directement fin aux activités de ces églises assassines. Contact itccsoffice@gmail.com pour nous rejoindre.

Partagez ce pamphlet avec un ami. Agissez dès maintenant pour mettre fin à la guerre menée contre nos enfants !

Commandité par l’International Tribunal of Crimes of Church and State (ITCCS) ou Tribunal International contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (TICEE)

itccsoffice@gmail.com , thecommonland@gmail.com , http://www.itccs.org

Traduction & Publication par Résistance 71

~~~~▼~~~~

Nous le savons bien ici, et le Pape François vient de le confirmer, qu’hier comme aujourd’hui, l’Église catholique romaine et les États se sont organisés pour nous tuer, et les enfants sont leurs premières et innocentes cibles…

Levons-nous, croyants ou pas, et ensemble pour mettre fin au règne de la terreur, ici et maintenant et d’où-nous sommes en diffusant très largement et ce pamphlet mais aussi le Contre-rapport de la Commission Vérité & Réconciliation en anglais, en français afin que plus personne ne puisse prétendre qu’il ne savait pas.

JBL1960

Sauf que la Théorie du Détroit de Béring, c’est des conneries !

Pour justifier la découverte de Terra Nullius ;

Peuplée de Res Nullus…

La théorie du Détroit de Béring, que Vine Deloria Jr avait appelé « la théorie de la connerie », a longtemps dominé le point de vue officiel en archéologie. Cette théorie dit que l’Île de la Grande Tortue, que les archéologues appellent le continent américain, était vide de gens jusqu’à il y a environ 13 000 ans. [NdJBL ► Article original de Novembre 2016 intitulé : La Théorie de la connerie !]

Canada : Des traces de pas humains vieilles de 13.000 ans découvertes en Colombie-Britannique

CANADA Cette découverte accrédite l’hypothèse selon laquelle les premiers hommes arrivés en Amérique du Nord ont migré d’Asie…   

Des traces de pas d’humains mises au jour sur une île le long de la côte de la Colombie-Britannique, dans l’Ouest canadien, dateraient d’environ 13.000 ans, ce qui en feraient les plus vieilles découvertes en Amérique du Nord, selon une étude publiée mercredi.

Ces traces sont vraisemblablement celles de deux adultes et d’un enfant, qui marchaient pieds nus sur un sol argileux, sur ce qui est aujourd’hui une plage de l’île Calvert, au nord-est de l’île de Vancouver, indiquent les auteurs de l’étude publiée dans la revue PLOS ONE.

En tout, 29 empreintes de pied ont été découvertes dans des sédiments lors de travaux d’excavation menés de 2014 à 2016, a précisé l’auteur principal de l’étude, Duncan McLaren, professeur d’anthropologie au Hakai Institute et à l’université de Victoria, en Colombie-Britannique.

Un corridor terrestre depuis l’Asie

L’étude tend à démontrer que les humains étaient présents sur la côte du Pacifique en Colombie-Britannique il y a environ 13.000 ans et que la région était déjà libre de glace bien avant la fin de la dernière période glaciaire sur le continent, qui date de 11.700 ans.

Cette découverte accrédite un peu plus l’hypothèse soutenue par un nombre de plus en plus grand de chercheurs selon laquelle les premiers hommes arrivés en Amérique du Nord ont migré d’Asie en empruntant un corridor terrestre le long de la côte, libre de glace, pour finalement arriver en Colombie-Britannique.

Soutenir cette hypothèse n’a pas été facile pour les chercheurs, car cette région du Canada, très accidentée et couverte de forêts denses, n’est accessible que par bateau, ont-ils expliqué. Pour y parvenir, les chercheurs ont concentré leurs fouilles dans une zone de marées sur l’île Calvert, où le niveau de l’eau était de deux à trois mètres plus bas qu’aujourd’hui à la fin de l’ère glaciaire.

Les auteurs croient que d’autres travaux d’excavation avec des méthodes plus élaborées permettraient de découvrir davantage de traces de pas, contribuant à reconstituer peu à peu l’histoire des premiers peuplements humains le long de la côte ouest de l’Amérique du Nord.

Lire l’intégralité de l’article sur 20 Minutes ► https://www.20minutes.fr/planete/2245691-20180329-canada-traces-humains-vieilles-13000-ans-decouvertes-colombie-britannique

~~~~▼~~~~

« Le passé a un pouvoir dans le présent »

Paulette F. Steeves ► (Cree – Métis)

« Impliquer que les Indiens reçurent de la terre est un renversement total des faits historiques. Jamais les États-Unis et leur gouvernement fédéral ne donnèrent un quelconque morceau de terrain à une quelconque nation indienne. Ce sont plutôt les Indiens qui donnèrent de la terre aux États-Unis en considération du fait de recevoir un titre indien sur le reste des terres et que celui-ci soit confirmé. […]  La culture telle qu’elle est comprise par le peuple indien est essentiellement un style de vie, c’est une expression de soi, mais pas consciemment, c’est plutôt l’expression de l’essence d’un peuple. Tout ce que l’homme blanc a réussi à créer sur ce continent (des Amériques) est un conglomérat violent d’individus et non pas un peuple. »

~ Vine Deloria Jr, 1969 ~

Décoloniser le passé et le présent du continent américain

Peter d’Errico | 6 novembre 2016 | URL de l’article original ► https://indiancountrymedianetwork.com/news/opinions/decolonizing-the-past-and-present-of-the-western-hemisphere/

Traduit de l’anglais par Résistance 71

J’ai emprunté le titre de cette article à un article de Paulette Steeves paru en 2015 dans « Archaeologies : Journal of the World Archaeological Congress » : Paulette F. Steeves (Cree-Métis), presenting an overview of her research overthrowing the Bering Strait theory.

La plupart des gens ne pensent sans doute pas à l’archéologie quand ils observent et analysent la Loi Fédérale Indienne et inversement. Mais les deux secteurs interagissent en tant que composants de la domination continue qui s’exerce sur les peuples indigènes du continent.

La théorie du Détroit de Béring, que Vine Deloria Jr avait appelé « la théorie de la connerie », a longtemps dominé le point de vue officiel en archéologie. Cette théorie dit que l’Île de la Grande Tortue, que les archéologues appellent le continent américain, était vide de gens jusqu’à il y a environ 13 000 ans.

La théorie postule que des communautés humaines migrèrent de la Sibérie vers l’Île de la Grande Tortue au travers d’un “pont terrestre” s’étant établi depuis le continent asiatique et qu’ainsi elles poursuivaient du grand gibier et taillaient des pointes de flèches et de lances d’une forme très distinctive pour tuer leur gibier. Les archéologues appellent ces pointes les “pointes Clovis”, nommées d’après une ville du Nouveau-Mexique où elles furent pour la première fois découvertes. Avant cela, la théorie affirme qu’aucun humain ne vivait sur le continent des Amériques.

Steeves dit : “Cette bataille académique [au sujet de la théorie du Détroit de Béring] n’est pas seulement au sujet des sites archéologiques ou des restes de matériel retrouvés. L’argument reflète une pratique continue coloniale d’effacement et de déni aux peuples indigènes de ce continent, d’une place dans l’histoire de l’ancien monde.” Elle ajoute : “Permettre aux peuples indigènes d’avoir été présents sur le continent des Amériques pour un bien plus grand nombre d’années est de fait solidifier leurs liens aux patries et aux restes de matériel retrouvés.”

La théorie de la connerie joue un rôle très important dans le maintien de la domination des colonisateurs sur les peuples et nations indigènes du continent et offrant une preuve prétendument “scientifique” de ce que cette terre était Terra Nullius, “n’appartenait à personne”, ou était un “no man’s land”, jusqu’à relativement récemment dans l’histoire de la Terre. La théorie dit que le Nouveau Monde n’était pas aussi vieux que l’ancien monde : ses peuples n’y avaient aucune présence ancienne.

Terra nullius va comme un gant à la doctrine chrétienne de la découverte ; lorsque la Cour Suprême des États-Unis a adopté cette doctrine comme base pour affirmer la propriété de l’État Fédéral sur les terres indiennes, le concept de “no man’s land” résidait en toile de fond. (NdT : c’est du reste sur cette base de la théorie de “terra nullius” que la couronne britannique s’est emparée des terres australiennes et volée les terres ancestrales aborigènes…) La Cour a observé les Indiens et décidé que ceux-ci n’étaient pas totalement humains, n’étaient pas capables de posséder la terre. D’après la CS, les “propriétaires” légaux étaient les “découvreurs” chrétiens.

La découverte chrétienne et terra nullius, de manière supposée, des concepts légaux et scientifiques, sont à l’œuvre aujourd’hui aux États-Unis et dans bien d’autres endroits (NdT : Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, tous les pays du commonwealth sous domination de la couronne / City de Londres et sa Banque d’Angleterre/Vatican). Elles sont la racine du vol des terres apaches au bénéfice de la grande entreprise transnationale minière Rio Tinto et de l’invasion du territoire de Standing Rock au bénéfice de l’Energy Transfer Partners Corporation. Dans chacun de ces endroits, les peuples indigènes sont vus comme se trouvant “en travers du chemin” de l’extraction coloniale des ressources naturelles.

La doctrine chrétienne de la découverte prescrit que les Indiens ne peuvent pas détenir de titre de propriété, mais ne peuvent “qu’occuper les sols” avec la “permission” du gouvernement. Le fait que les peuples originels ont été sur Oak flat et Standing Rock “depuis des temps immémoriaux” ne compte absolument pas dans les esprits des extracteurs coloniaux.

Steeves dit : “Critiquer les constructions théoriques archéologiques faites sur les peuples indigènes est central à la discussion des controverses en relation aux droits humains et à la souveraineté des nations dans le monde contemporain.” Elle cite Deloria : “À moins que et jusqu’à ce que les ‘Indiens’ soient d’une certaine manière connectés avec l’histoire du monde en tant que peuples premiers… On ne nous accordera jamais une humanité totale.

Elle dit aussi : “Le passé a un pouvoir dans le présent.” Elle cite ensuite David Meltzer, auteur du livre “First Peoples in a New World, » qui écrivit : “Les archéologues sont parfaitement au courant des implications possibles d’une occupation plus ancienne du continent des Amériques par des peuples indigènes, ceci reflète sur les problèmes contemporains d’identité, d’ancestralité et d’appropriation du passé et du présent.

La recherche de Steeves ajoute à bien d’autres critiques de la théorie de la connerie. Tous ces chercheurs combattent des intérêts particuliers retranchés dans la discipline de l’archéologie. Un article du magazine Smithsonien en 2013 établissait que “La théorie de Clovis, au fil du temps, a acquis la force d’un dogme… Tous les artéfacts que les universitaires affirment être en provenance d’avant Clovis (NM) ou toute théorie concurrente qui peut jeter un doute sur l’idée première émise par la théorie de Clovis, furent tournés en ridicule par l’establishment archéologique, discrédités comme étant science erronée ou simplement ignorés.

Les gardiens du temple de la profession ont attaqué tout archéologue qui présentait des preuves d’une existence humaine sur le continent des Amériques avant la soi-disant période de Clovis. Malgré cette hostilité sans relâche, des chercheurs indépendants, comme Steeves, ont continué leur travail et ont commencé à attirer l’attention dans la discipline.

Note de Résistance 71 : Les gardes-chiourme de l’oligarchie et de ses dogmes scientifiques procèdent de la même manière dans bien des disciplines. En Histoire, sociologie, et de manière plus évidente dans toutes les sciences liées à l’escroquerie du Réchauffement Climatique Anthropique, appelé aujourd’hui « Changement Climatique » (le mot « anthropique » étant maintenant devenu implicite). L’archéologie n’a pas échappé à cette phagocytose par la pensée unique oligarchique. Il en va de même avec la recherche archéologique biblique, qui commence à sortir du placard grâce aux travaux et recherches de scientifiques dissidents. Ceci est confirmé ci-dessous. (*)

En mars 2011, le fondateur de la base de données en ligne Paleoindian pour les Amériques a dit à la revue Science Magazine “beaucoup de lignes de preuve très distinctes et superbement documentées… offrent une confirmation sans équivoque que des humains, des peuples, existaient à l’intérieur de l’Amérique du Nord avant l’époque dite de Clovis…

La recherche de Steeves sera publiée sous la forme d’un livre chez Nebraska Press, il fournira à M. & Mme Toutlemonde aussi bien qu’aux experts, un accès à la base de données qu’elle a construite montrant des centaines de sites d’habitations humaines en Amériques du Nord et du Sud datant de bien avant la supposée époque de la migration du Détroit de Béring.

Steeves ne rejette en aucun cas les migrations possibles des peuples entre les continents ; mais elle insiste néanmoins sur le fait que les études d’une telle migration ne constitue qu’une pièce de l’histoire bien plus large des populations humaines et que la véritable science ne peut pas être limitée par des marqueurs et des clôtures politico-académiques.

Elle dit que les attaques subies par les chercheurs qui étudient les sites de population antérieurs à ce qui est permis par la théorie du Détroit de Béring, montrent que l’archéologie est “un domaine universitaire et de recherche colonialement chasse gardée. Elle cite John Alsoszatai-Peteho qui dit que “même la simple mention de la possibilité d’une plus grande ancienneté revenait à commettre un suicide professionnel.

Les discours dominants de longue date en archéologie et en anthropologie ont enterré les histoires des peuples indigènes alors qu’ils étaient forcés de vivre dans des “réserves”  (NdT : en réalité des camps de prisonniers, comme la réserve Lakota de Pine Ridge, camp de prisonniers #44 en ce qui concerne l’administration yankee, alors que la grande nation Sioux n’a jamais perdu une guerre contre l’armée US, que 2 traités régissent les relations, Fort Laramie 1851 et 1868, tous deux bafoués par les yanks…), refusant aux peuples indigènes la propriété de leurs terres, leur humanité et leur souveraineté au sein d’un terra nullius colonial.

La persistance de Steeves, son courage et son abnégation pour une véritable science face aux brutales guerres universitaires et académiques témoignent de son statut de guerrière, de défenseur de la connaissance du passé soulignant la très longue présence des peuples indigènes sur le continent des Amériques.

◄|►

Terra Nullius ;  est une locution latine signifiant « territoire sans maître ».

R71 m’avait précisé ce que je m’apprêtais à écrire à l’époque, à savoir que  terra nullius est une fabrication romaine, c’est du « droit romain » que l’occident a adopté par utilité d’abord mais aussi parce que l’empire romain est passé, avec Constantin, à l’église chrétienne. Terra nullius est une invention coloniale romaine, une ineptie de plus dans le catalogue de la tyrannie occidentale chrétienne depuis le IVe siècle et avant pour les Romains.

Ce terme inventé de toutes pièces et créé pour permettre à Cristóbal Colón et sur ordre divin transcrit dans les bulles papales  : « …pour envahir, traquer, capturer, vaincre et subjuguer tous les Sarrasins, païens et autres ennemis du Christ où qu’ils soient et de réduire leur personnes en esclavage perpétuel… ».

La stupide théorie du Détroit de Béring a été débunké depuis un moment -et surement que ça ne plaira pas au 8000 membres actifs du Klan qui ont porté Donald Trump à la Maison Blanche- mais les premiers habitants de l’Amérique étaient peut-être bien noirs

Et c’est en Australie que la plus ancienne trace de présence humaine a été découverte. Et c’est pour cela qu’il fallait « Tuer l’Aborigène » aussi…

~~~~▼~~~~

(*) C’est à la lecture des travaux de recherche, publications, extraits de livre… du Dr. Ashraf Ezzat que j’ai réunifié dans ce PDF N° 3 de 64 pages, car je l’ai fait évolué jusqu’à la toute dernière grande falsification de l’Histoire dont s’est rendu coupable l’Empire par la Bush de Trump en déclarant Jérusalem capitale de l’Israël bibliqueTraduction Biblique & Falsification historique ;

Et à lecture des travaux de recherche de Steven Newcomb résumés dans son livre « Païens en Terre promise, décoder la Doctrine chrétienne de la découverte » dont l’essentiel de traduction se trouve dans ce PDF N° 4 ► Païens en terre promise, notamment la page 36 qui précise ceci ;

En accord avec ce cadre de réflexion, en catégorisant nos nations natives respectives comme politiquement inexistantes, soit partiellement, soit entièrement, pour manque de baptême chrétien [NdJBL : C’est pourquoi je pense que la débaptisation en masse et en récusation de la doctrine chrétienne de la découverte peut faire tomber l’empire et sans arme, ni haine, ni violence.] , quelques penseurs chrétiens européens, comme l’a montré Hinsdale, ont étiqueté les terres ancestrales des nations indigènes comme étant “terra nullius”, ou terres vacantes sur lesquelles les chrétiens pouvaient dès lors légitimement affirmer leur “dominion/domination”. Et bien que Francisco de Victoria, qui est considéré comme le père fondateur de la “loi internationale” ou “loi des nations”, fut de l’opinion que les non-chrétiens étaient des humains qui avaient le droit à la liberté, la propriété et à la domination territoriale, ceci ne fut pas le chemin conceptuel suivi par la cour suprême des États-Unis dans son verdict de l’affaire Johnson contre McIntosh en 1823.

Et à la page 37 : Dès que les Européens chrétiens eurent envahi l’espace territorial de non-chrétiens, les dits non-chrétiens cessèrent immédiatement d’avoir une “indépendance parfaite”. Pourquoi ? Parce que les païens et les nations païennes doivent respecter la volonté de dieu comme exprimée dans la Genèse 1:28 de l’Ancien Testament. En d’autres termes, c’est par la “volonté de dieu” que les chrétiens exercent et maintiennent une suprématie sur les non-chrétiens en les subjuguant et en exerçant une domination sur la terre et tout autre être vivant.

Que l’on comprend pourquoi il est indispensable, encore aujourd’hui, pour les « bons petits soldats de l’Empire anglo-américano-christo-sioniste » de s’affirmer la Nation Exceptionnelle, Indispensable et Supérieure au reste du monde…

Depuis toujours et pour toujours…

Aussi, le mythe du Détroit de Béring, la théorie de la connerie quoi, est soutenue mordicus par  quelques ploucs qui y croient encore et insistent même pour la pousser ;

Quelques précisions de R71 en complément de leur traduction :  L’archéologie sérieuse a balayé ce pas de porte depuis un moment. Dans son excellent bouquin de recherche « 1491 » Charles C. Mann enterre la théorie en page 17 et 18 de son livre de 420 pages + 63 pages de bibliographie !!!

Il dit en page 18 qu’en 1997, des fouilles archéologiques au Chili ont prouvé de manière indiscutable que des peuples vivaient dans le sud de l’Amérique du sud bien avant les 13 000 ans affirmés comme limite de la théorie du D. de Béring. Les trouvailles faites sur le site remontent à plus de 30 000 ans (c’est à dire grosso modo au temps de Homo Sapiens : Cro-Magnon en Europe.

Le but non avoué derrière la théorie bidon donc du Détroit de Béring est de pousser ce raisonnement : Les Indiens sont venus d’Asie il y a 13 000 ans par le détroit de Béring et ont eux-mêmes occupé, usurpé les terres en tant que « migrants »…  Ne sommes-nous donc pas tous des migrants qui nous établissons quelque part au fil du temps ?… Cela soigne (en apparence) la culpabilité potentielle émanant du génocide. La culture dominante impose son hégémonie culturelle pour faire accepter ses exactions. Ainsi, l’histoire, les sciences sont le plus souvent tronquées dans le but précis de justifier cette hégémonie culturelle.

►◄

Cette Nation, cet Empire, ce Nouveau-Monde, sont nés par le meurtre, le viol, la mise en esclavage et le vol des terres et territoires et dans le mensonge qui perdurent aujourd’hui encore en tout et pour tout

En niant leur ancestralité et leur humanité aux Natifs, et Nations premières, hier comme aujourd’hui, pour justifier toutes les (ex)actions commises depuis 1492 ; Tous les colons de papier trahissent leur propre humanité.

Et légitiment qu’il fallait TUER l’indigène pour sauver l’homme blanc.

Comme l’Église catholique romaine affirme que c’était sur ordre divin, et refuse même de seulement s’excuser pour les crimes, viols, tortures infligés dans les Pensionnats/Hôpitaux pour Indiens de 1820 à 1980 aux USA, et de 1840 à 1996 au Canada et comme cela est révélé dans le Contre-rapport (Murder By Decree) de la Commission Vérité & Réconciliation, dont l’essentiel de traduction se trouve dans ce PDF N° 1 « MEURTRE PAR DÉCRET– Le crime du génocide au Canada » ;

Il est donc de notre devoir de douter de tout, de rechercher et de faire sortir les vérités exposées par des chercheurs qui font leur boulot contre vents et marées, mais qui sont étouffés sous le boisseau doctrinaire hégémonique.

L’oligarchie ne peut plus tenir l’information et le bateau fait eau de toute part. Le Titanic coule et nous, les médias alternatifs, sabotons les pompes pour qu’il coule plus vite…

C’est ici et maintenant et d’où-nous sommes…

JBL1960

Lectures connexes indispensables ;

Comprendre le système légal de l’oppression coloniale pour mieux le démonter ;

Avec Steven Newcomb comme avec Peter d’Errico (cet article est en lien dans le PDF)

La Voie Lakota & L’Aventure Crazy Horse en version PDF ▼ La_Voie_Lakota_et_l’aventure_de_Crazy_Horse

 

PETITS SOLDATS DE PLOMB…

…De l’Empire Zunien

L’Amérique moderne s’est construite par l’assassinat de masse des Indigènes/Autochtones/Natifs

Depuis l’arrivée du premier meurtrier de masse de toute l’Histoire en 1492, Christophe Colomb, les descendants des colons/envahisseurs/exterminateurs ne se sont plus jamais arrêtés de génocider tout ce qui bougeait au N.O.M. de leur Dieu ;

Et comme ordonné par le Deutéronome 7: 1-2, 5-6 et 16 de l’ancien testament de la Bible :

Lorsque l’Éternel, ton Dieu, t’aura fait entrer dans le pays dont tu vas prendre possession, et qu’il chassera devant toi beaucoup de nations, [les Héthiens, les Guirgasiens, les Amoréens, les Cananéens, les Phéréziens, les Héviens et les Jébusiens, sept nations plus nombreuses et plus puissantes que toi] ;

lorsque l’Éternel, ton Dieu, te les aura livrées et que tu les auras battues, tu les dévoueras par interdit, tu ne traiteras point d’alliance avec elles, et tu ne leur feras point grâce ;

Voici, au contraire, comment vous agirez à leur égard : vous renverserez leurs autels, vous briserez leurs statues, vous abattrez leurs idoles, et vous brûlerez au feu leurs images taillées.

Car tu es un peuple saint pour l’Éternel, ton Dieu ; l’Éternel, ton Dieu, t’a choisi, pour que tu fusse un peuple qui lui appartînt entre tous les peuples qui sont sur la face de la terre.

Tu dévoreras tous les peuples que l’Éternel, ton Dieu, va te livrer, tu ne jetteras pas sur eux un regard de pitié, et tu ne serviras point leurs dieux, car ce serait un piège pour toi.

~~~~▼~~~~

Et le problème, voyez-vous, c’est que non seulement ils le firent sur ordre divin des hommes en jupe (cf. l’extrait des Bulles papales) mais dès lors, ils ne s’arrêtèrent plus jamais, proclamant même que le meurtre, l’assassinat étaient un travail comme un autre

Et sous les ordres du Général D. Trumpette ;

Encore une fois, la planète entière est au bord du gouffre, car les Nouveaux Maitres de la Guerre perpétuelle ont décidé de faire un reset mondial afin de parvenir, le plus rapidement possible à leur Plan ; maintenir la population mondiale à 500 millions d’individus maximum !

Le Nouvel Ordre Mondial a fait gravé 10 commandements dans la pierre sur les « fameuses » pierres du « Georgia Guidestones » en 1980. Le 1er de ces 10 « commandements » stipule que la population mondiale ne devra jamais dépasser les 500 millions d’individus, ce qui représente une projection de réduction de la population mondiale de l’ordre de 95%. Il n’y a pas plus de « surpopulation » mondiale que de réchauffement climatique anthropique ou de beurre en branche… Tout ceci n’est que propagande eugéniste pour amener les peuples à accepter docilement leur mise sous tutelle et sous esclavage total.Une question à ceux qui sont d’accord que « nous sommes trop nombreux » : Qui va décider si vous aller vivre ou mourir ? Accepterez-vous de partir dans le train à destination de la Camarde ? 95% de réduction (pas sur le prix du billet hein ?..),  çà vous laisse très très peu de chance de vivre. ça vous va ? Résistance71 [Sur mon blog, traité ICI et ]

https://www.la-croix.com/Monde/Ex-espion-empoisonne-Russie-prepare-riposter-sanctions-britanniques-2018-03-15-1300920977

https://fr.sputniknews.com/international/201803271035699915-expulsion-diplomates-campagne-abstentions/

L’affaire Skripal sera t-elle considérée par les historiens comme la cause principale de la 3ème guerre mondiale ? On peut le craindre au vu des réactions hystériques des pays occidentaux contre la Russie. Source Olivier Demeulenaere du 27/03/2018 ► https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2018/03/27/salisbury-nouveau-sarajevo/

PETITS SOLDATS

Mohawk Nation News | 26 mars 20148 | URL de l’article en anglais ► http://mohawknationnews.com/blog/2018/03/26/toy-soldiers/

Traduit de l’anglais par Résistance 71 ► https://resistance71.wordpress.com/2018/03/28/resistance-au-colonialisme-grande-loi-de-la-paix-contre-nouvel-ordre-mondial-mohawk-nation-news/

Résistance au colonialisme : Grande Loi de la Paix contre Nouvel Ordre Mondial (Mohawk Nation News)

« Dans l’intervalle de quatre siècles, des années 1490 aux années 1890, les Européens et les Américains blancs se sont engagées dans une succession sans discontinuer de campagnes génocidaires contre les peuples natif du continent des Amériques. »

~ David Stannard, professeur d’histoire et de recherches américaines à l’université de Hawaï, 1992 ~

Petits soldats

Mohawk Nation News

Nous, les peuples natifs de ce continent, étions sains et heureux sur l’Île de la Grande Tortue. Nous et tout autre vie prenions soin de nous-mêmes et des autres. Puis, soudain, un peuple prédateur sans conscience a débarqué sur nos côtes.

Leurs leaders étaient des oligarques appelés “ollies”. C’était des requins usuriers et ils contrôlaient complètement leurs gens. Aujourd’hui les ollies contrôlent Hollywood, les banques et le monde des affaires de prêts et de crédits. Leurs suiveurs asservis sont appelés “les dupes va-nus-pieds”. Ils ont tous bénéficié du génocide de nos peuples.

Nous les avons observé et ne pouvions tolérer leur système esclavagiste. Puis ils ont commencé à convoiter toutes nos possessions, ce qui constitue de fait tout ce qui se trouve sur, sous et au dessus de l’Île de la Grande Tortue. Des millions d’entre nous furent torturés, assassinés et violés tout cela dans le seul but de nous voler. Nous devons toujours faire face à cette volonté d’annihilation. Ils ont très certainement bien profité de notre massacre.

Noua avons essayé d’exposer la fraude et de les bannir vers leur ohn-tsa-ka-ionon ou leur “vieux continent fantomatique” d’où ils venaient tous. Pour rester ici, ils ont essayé de faire du mimétisme de notre mode de vie, se cacher derrière un voile de gentillesse, de belles paroles et de baisers d’excuses sans conséquence. Ils ont toujours caché le gros bâton qu’ils avaient toujours derrière leur dos. Bien des dupes autochtones leur firent confiance parce qu’on leur donnait des bonbons et qu’ils voulaient demeurer avec leurs maîtres, les ollies. Le génocide leur donna tout le butin qu’ils ont obtenu.

Les ollies ont mis en place un empire qui tue les gens en masse. Ils sont les plus gros trafiquants d’armes (NdT : et de drogue !…) au monde. Leurs mensonges et manipulations sont exposés au grand jour. Les ollies sont en train de réorganiser leur supercherie. “Ouais, on va mettre les enfants en avant !” disent-ils. Les ollies envoient les enfants à l’école sans leur enseigner de vivre en paix et en toute égalité avec les peuples natifs premiers. Après la fin de leurs études, ils leur apprennent comment devenir des tueurs professionnels payés au sein de leurs armées et de leurs entreprises coloniales. Les médias leur enseignent la violence sans remords, approuvée par les parents. Ils veulent faire retirer leurs armes aux gens, mais les ollies et leurs sbires triés sur le volet garderont les leurs pour protéger leur butin du pillage en règle toujours en marche.

Des opérations faux-drapeaux et la rhétorique enfument les gens. Les résistants sont appelés des “terroristes” et sont torturés. Bien des ollies se cachent derrières leurs sbires dupes et parfois en pleine vue de tous. Les sbires peuvent être taquinés pour qu’ils attaquent. Ils en déduisent qu’ils ne veulent pas que les gens soient tués avec des armes, mais par d’autres moyens.

Malheureusement, bien des autochtones attendent d’être sauvés au lieu de se sauver eux-mêmes. Les véritables peuples naturels ont l’idée d’activer notre meilleure arme, kaianerekowa ou la Grande Loi de la Paix, combinée avec la vérité. Nos enfants chevauchent la grande racine de la paix.

Lorsque les boutons* sont poussés, les Américains marcheront docilement au pas de l’oie et se mettront en action comme ils l’ont toujours fait.

~~~~▼~~~~

Rien n’est à attendre de notre Zident qui a été directement pucé par Rothschild, himself, sinon la poursuite du Plan voire son accélération puisque nous sommes de plus en plus nombreux à nous éveiller.

Unissons nos forces et nos pensées positives afin de contrer celles négatives et mortifères des zélites un chouïa aux abois mais, et elles nous l’ont maintes fois démontrées, capables de s’adapter en milieux hostiles.

JBL1960

Toutes les versions PDF dans cette page de mon blog LES PDF DE JBL1960 comprenant des textes politiques fondateurs et utiles pour nous permettre de chercher, mais surtout d’y trouver, les solutions en nous-mêmes…

*L’illustration est issue de l’article original, et elle est tirée d’un « Laurel & Hardy » dont j’intègre la vidéo ICI.

Les vrais chiffres du chômage du mois de février 2018 sont comme le temps ;

Très très changeant dans la continuité…

~~~~▼~~~~

Vrais chiffres chômage Février 2018, 5200 chômeurs de moins, et 280200 radiations ce mois de février 2018

Patdu49 | 27/03/2018 | Source de la DARES | URL de l’article sur Agoravoxhttps://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/vrais-chiffres-chomage-fevrier-202758

Toujours + de 11 millions de chômeurs et précaires en France.

Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, moyenne mensuelle (basée sur 1 trimestre) de Février 2018 :

–  Défauts d’Actualisation (bugs informatiques + oublis + des découragés non indémnisés) : 195 700.

– Radiations Administratives (les punis) : 43 800.

– Autres Cas (morts, suicidés, emprisonnés, expulsés etc) : 40 700

soit 280 200 radiés des listes ce mois (moyenne mensuelle sur 1 trimestre) pour autres motifs que :

–  Stages parking : 43 200

– Arrêts maladie, maternité, départs en retraite : 44 300

– Reprises d’emploi déclarées : 99 200, ne représentent que 20 % environ des sorties des listes de pôle emploi.

Demandeurs d’emploi par catégories :

  • A : 3 422 900
  • B : 760 300 : travailleurs pauvres moins de 78 heures.
  • C : 1 439 100 : travailleurs pauvres de + de 78 heures.
  • D : 263 300 : les stages parking, occupationnels etc.
  • E : 375 000 : contrats aidés etc.

TOTAL : 6 260 600 ( données corrigées ), hors DOM TOM, 5 300 chômeurs de moins, par rapport à janvier.

TOTAL, dom-tom compris : 6 597 500

1 chômeur inscrit à pôle emploi sur 2 (50,05 % derniers chiffres connus) ne perçoit AUCUNE INDEMNITÉ, ni ARE (allocation retour à l’emploi), ni allocation de solidarité (ASS, AER)

Le + scandaleux, LE CHÔMAGE INVISIBLE, complètement en dehors des statistiques :

Ne sont pas comptés dans ces 6 597 500 demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres occasionnels :

1 001 500 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 1 820 000 environ de foyers (dernier chiffre connu), seuls 818 500 sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d’autres suivis (associations, collectivités locales, etc.) en sachant qu’un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d’un demandeur d’emploi en son sein, donc si on parle en nombre d’individus c’est pire.

1 200 000 de foyers bénéficiaires de la prime d’activité (qui remplace le RSA activité qui sont donc sortis des statistiques RSA) environ, sur les 2,5 millions au total (dernier chiffre connu) de bénéficiaires (160€ en moyenne par foyer) , sont en recherche d’emploi stable et non précaire.

+ encore 1 100 000 au bas mot, sur les environs 2 millions de bénéficiaires de l’AAH ou d’une pension d’invalidité, qui ne sont pas inscrits à Pôle emploi, malgré une aptitude et un désir d’accès à un emploi adapté.

+ encore 1 500 000 de SANS-DROITS, qui sont principalement :

–  des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeurs d’emploi, qui comme vous le savez n’ont même pas droit au RSA. (quasi unique en Europe), favorisant délits, crimes, trafics, prostitution, esclavagisme moderne, radicalisations etc.

– des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 700€ d’allocation chômage, ou 810,89€ d’allocation adulte handicapé, vous n’aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 687€ par mois, si vous êtes NON SDF.

– des bénéficiaires de pensions de reversions ( veufs, veuves ) de 55 ans et +, qui dépassent les plafonds du RSA ( 473,50€ pour une personne seule ), et qui n’ont pas l’âge pour prendre leur propre retraite ou pour percevoir le minimum vieillesse ( 65 ans ) qui s’appelle aujourd’hui « A-S-P-A » (allocation solidarité aux personnes âgées), qui est récupérable sur le patrimoine, au décès.

– des bénéficiaires de pensions alimentaires qui dépassent les plafonds du RSA (plafonds 2 fois inférieurs aux seuils de pauvreté, une véritable honte)

– des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires, qui sont donc bien demandeurs d’emploi, en concurrence avec les autres (même si beaucoup sont aussi exploités en stages sous payés, voire gratuits).

– des auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque, et sont demandeurs d’emploi en parallèle.

– on peut parler également de retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable.

Faites le calcul vous même, on arrive au total, à + de 11 MILLIONS de demandeurs d’emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.

Sources : Rapports de la DARES : http://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/

Rendez-vous le jeudi 26 avril 2018, pour avoir les vrais chiffres du chômage de mars 2018.

~~~~▼~~~~

Assurance-chômage : ce que la réforme va changer

DOSSIER – L’assurance-chômage va être élargie aux indépendants en liquidation et, sous conditions, aux salariés qui démissionnent pour se reconvertir. Le contrôle des chômeurs va être renforcé et les partenaires sociaux continueront de définir les règles de l’Unédic mais dans un cadre plus contraint. Explications

C’était l’une des réformes phares du programme économique d’Emmanuel Macron : rendre l’assurance-chômage universelle. Les partenaires sociaux, qui avaient six semaines pour négocier comment mettre en musique cette promesse, ont trouvé le 22 février 2018 un accord, dont le gouvernement a décidé de reprendre l’essentiel. Mais à l’arrivée, les nouveaux droits s’avèrent moins généreux que ce que le chef de l’État avait pu laisser entendre… Source LES ÉCHOS du 20/03/2018

~~~~►◄~~~~

Voilà, RIEN ne doit changer pour que TOUT continue, pensez-donc, avec 1 chômeur inscrit chez Paul Emploi sur 2 qui ne perçoit RIEN, on laisse encore sous entendre que ces fainéants de chômeurs se la « cool » douce en ne cherchant pas de travail-mort !

Mieux, ou pire ;

Le gouvernement envisage de toucher au cumul chômage-emploi

(Pas pour lui, hein ? Nan, pour les gueux qui perçoivent une misère déjà et c’est encore trop, car figurez-vous que si vous percevez 800 € de Paul (l’allocation moyenne est de 1100 €) et que vous travaillottez en Intérim le cumul se fait à hauteur de 800 €, ben oui ! Donc les gonzes et les gonzesses phosphorent pour rabioter le prétendu généreux système des allocations chômage qui vous permet juste de pas crever de faim tout de suite…

Car cela est sur la table depuis toujours, tenez, déjà en février 2016 les Merdias posaient la même question ; 21/02/2016 – EMPLOI La question de la générosité des indemnités versées aux chômeurs revient dans le débat public à l’approche des négociations sur les règles de l’assurance-chômage ► https://www.20minutes.fr/economie/1791339-20160221-assurance-chomage-allocations-francaises-dissuadent-elles-vraiment-reprendre-travail

Et en analyse tout autour par ce billet de blog ► Les chômeurs, oisifs ?

Hier, le slogan était ; Mieux vaut n’importe quel travail que pas de travail du tout !

Lire le Manifeste contre le travail et ses lois, si vous voulez…

Aujourd’hui on vous fait comprendre que : N’importe quel BÉNÉVOLAT vaudra toujours mieux que percevoir le RSA

Lire ► N’importe quel bénévolat vaut mieux que le RSA… si vous voulez également…

Ne devient-il pas évident qu’il n’y a rien à attendre de l’État et ses institutions ?

Comme il devient évident qu’il n’y a aucune solutions au sein du système, sinon ça se saurait, depuis le temps, non ?

Aussi, je vous propose un petit voyage de lecture, en attendant… que le temps soit moins… Mossad ?

Pour affuter notre réflexion et sur proposition de (re) lecture du collectif Résistance 71, j’ai réalisé et complété une nouvelle version PDF d’une des œuvres phares de Pierre Kropotkine  (1842-1921) – qui était un scientifique et un des grands théoriciens visionnaire du mouvement anarchiste. Il est considéré comme un des « pères » de la sociobiologie, surtout pour sa critique fondée et constructive des dogmes pseudo-scientifiques du darwinisme-social colportés par des gens comme Herbert Spencer et Thomas Huxley – cet auteur étant du domaine public ;

L’entraide, un facteur de l’évolution, version PDF N° 52 de 179 pages

Le propos et la pensée visionnaires de Pierre Kropotkine, particulièrement acérés dans ce livre prend tout son sens aujourd’hui, par exemple, à la lecture de la dernière déclaration du 2ème Congrès International sur la communalité qui s’est tenu à Oaxaca les 5 et 6 mars 2018 ;

La communalité est l’antithèse du capitalisme et une alternative au néo-colonialisme

Construire et non détruire !

Car tout n’est pas à réinventer, ni à réécrire…

Comme la majorité n’est pas à convaincre, et heureusement ;

Aussi, créons une chaine de diffusion par nos échanges, nos relayages (nos reblogs, n’en déplaise à Grincheux) car c’est en se donnant à lire et par nos lectures combinées que nous affutons notre propre réflexion, dans l’espoir et notre capacité, nous la minorité, ceux d’en bas à gauche, de faire de 2018L’Année Zéro d’une prise de conscience politique collective et de créer cette SOCIÉTÉ des SOCIÉTÉS, HORS ÉTAT et ses institutions, CONTRE LE TRAVAIL & SES LOIS ; et dans UN MONDE SANS ARGENT !

JBL1960

Dessin de Cambon sur Urtikan

Dieu et l’État, Michel Bakounine 1ère édition française 1882 – Nouvelle version PDF gratuite

Nouvelle invitation au voyage ;

Après Kropotkine, ce ne pouvait être qu’aux côtés de Bakounine…

Autre texte fondamental de la pensée anarchiste ;

Dieu et l’État ; texte phare de l’anarchie, compilé post mortem et publié en 1882, soient 6 ans après la mort de l’auteur, Michel Bakounine, dans une nouvelle version PDF N° 53 de 59 pages à lire, télécharger et/ou s’imprimer gratos ;

Dieu et l’État, Michel Bakounine – 1ère édition française de 1882

Sur l’excellente proposition de Résistance71 et toujours dans l’idée que tout ce qui participe du développement de l’humanité DOIT être accessible à tous et gratuitement, pas plus de «droits d’auteurs» et de «propriété intellectuelle» que de beurre en branche d’autant que Bakounine, tout comme Kropotine, est lui aussi tombé dans le domaine public.

Par ailleurs, je ne saurais trop vous conseiller et en complément de lecture ou pour la prolonger, de lire ce long texte du même auteur, écrit en 1870 intitulé ► Système du monde ; Considérations sur la loi naturelle

◄|►

Cela permettra, pour le moins, de nous inscrire en faux à chaque fois qu’il sera dit que Bakounine n’était qu’un « révolutionnaire professionnel, plus qu’un philosophe. Ainsi a-t-il toujours donné la première place à la lutte et n’a jamais pris le temps d’écrire une œuvre. Ses textes ont toujours été conçus dans l’urgence, pour répondre aux nécessités politiques du moment. Ils sont écrits au fil de la pensée et partent dans des digressions qui prennent finalement plus de place que le propos initial. Bakounine n’a pratiquement jamais terminé un texte. Comme cela est mentionné sur Wikipédia !

~~~~▼~~~~

“L’idée de dieu implique l’abdication de la raison et de la justice humaines, elle est la négation la plus décisive de l’humaine liberté et aboutit nécessairement à l’esclavage des Hommes, tant en théorie qu’en pratique.” […]

“On peut dire en général que la masse des Hommes, dans la vie quotidienne, se laisse gouverner par le bon sens, ce qui veut dire par la somme des lois naturelles généralement reconnues, d’une manière à peu près absolue… La liberté de l’Homme consiste uniquement en ceci qu’il obéit aux lois naturelles parce qu’il les a reconnues lui-même comme telles, et non parce qu’elles lui ont été extérieurement imposées par une volonté étrangère, divine ou humaine, collective ou individuelle quelconque.”

~ Michel Bakounine ~

“Dans la loi naturelle, chaque chose est à sa place, où est le mal ? Il n’y a pas de mal dans la nature. Vivre en suivant la loi naturelle, nous percevons les choses pleinement au travers de nos sens, nous développons une pleine et riche appréciation de monde réel qui nous entoure, pour ce que nous expérimentons quotidiennement dans nos vie… Pour la réalité.”

~ Russell Means ~

Pour retrouver toutes les versions PDF que j’ai déjà réalisées et toujours avec le même plaisir, cette page de mon blog spécialement créée sous l’intitulé ;

LES PDF DE JBL1960

L’ENTRAIDE, un facteur de l’évolution de Pierre Kropotkine – Nouvelle version PDF gratuite

Selon le proverbe perse :

« Le chercheur de vérité qui voyage suffisamment devient le chemin »

Et selon Zénon et en conclusion de son tout dernier des derniers texte « Tangente » :

 » La route n’existe que par notre marche. Elle n’attend plus que d’être empruntée. « 

Invitation à un voyage de lecture, à devenir le chemin qui n’existe que par notre marche et n’attend plus que d’être emprunté…

Sur proposition de (re) lecture du collectif Résistance 71, j’ai réalisé et complété une nouvelle version PDF d’une des œuvres phares de Pierre Kropotkine  (1842-1921) – qui était un scientifique et un des grands théoriciens visionnaire du mouvement anarchiste. Il est considéré comme un des « pères » de la sociobiologie, surtout pour sa critique fondée et constructive des dogmes pseudo-scientifiques du darwinisme-social colportés par des gens comme Herbert Spencer et Thomas Huxley – cet auteur étant du domaine public ;

L’entraide, un facteur de l’évolution, version PDF N° 52 de 179 pages

Ce format PDF s’est très vite imposé à nous comme un outil pour créer une société parallèle, celle des associations libres fédérées, boycotter le système et institutions de manière exponentielle au nombre de gens rejoignant les associations libres…

Et pour ensuite en permettre une diffusion, la plus large possible, sur nos différents réseaux et lectorat car nous pensons, les uns et les autres, que tout ce qui participe du développement de l’humanité DOIT être accessible à tous et gratuitement, pas plus de «droits d’auteurs» et de «propriété intellectuelle» que de beurre en branche !

Toutes ces invitations à voyager par ces lectures combinées, nous permettrons assurément, le moment venu, de nous reconnaitre, guidés par nos petites flammes intérieures, car nous savons bien qu’il nous faudra écrire la suite de l’histoire à l’encre du réel. À un moment donné, la désobéissance civile, donc la confrontation avec l’État sera inévitable. Si nous, la minorité faisons déjà tourner localement en ignorant l’État et le système politico-économique qui nous sont imposés, l’ébauche, les prémices de la société des sociétés, l’obsolescence de ces entités ne fera que croître et elles tomberont quasiment d’elles-mêmes ou avec un petit coup d’épaules « non-violent ».

Le propos et la pensée visionnaires de Pierre Kropotkine, particulièrement acérés dans ce livre prend tout son sens aujourd’hui, par exemple, à la lecture de la dernière déclaration du 2ème Congrès International sur la communalité qui s’est tenu à Oaxaca les 5 et 6 mars 2018 ;

La communalité est l’antithèse du capitalisme et une alternative au néo-colonialisme

Construire et non détruire !

Car tout n’est pas à réinventer, ni à réécrire…

Comme la majorité n’est pas à convaincre, et heureusement ;

Aussi, créons une chaine de diffusion par nos échanges, nos relayages (nos reblogs, n’en déplaise à Grincheux) car c’est en se donnant à lire et par nos lectures combinées que nous affutons notre propre réflexion, dans l’espoir et notre capacité, nous la minorité, ceux d’en bas à gauche, de faire de 2018L’Année Zéro d’une prise de conscience politique collective et de créer cette SOCIÉTÉ des SOCIÉTÉS, HORS ÉTAT et ses institutions, CONTRE LE TRAVAIL & SES LOIS ; et dans UN MONDE SANS ARGENT !

JBL1960