Hé ! Les colons de papier = La fête est finie !

On doit prendre des mesures draconiennes pour la réduction démographique contre la volonté de certaines populations. Réduire le taux de natalité s’est avéré quasiment impossible. On doit dès lors augmenter le taux de mortalité. Comment ? Par des moyens naturels : la famine et la maladie.

Déclaration de Robert Mc Namara, à la presse française en 1996. Et Page 40 du PDF N° 1 de 58 pages « Meurtre Par Décret« , traduction partielle, mais essentielle, en français par Résistance71 du Contre-rapport original en anglais « Murder By Decree« .

~~~~▼~~~~

Résistance au colonialisme : la fin de partie approche pour les colons…

Immigrants (européens) la fête est finie !

Mohawk Nation News du 15 février 2018 ► URL de l’article original en anglais ► http://mohawknationnews.com/blog/2018/02/15/partys-over-immigrants/

Traduit de l’anglais par Résistance 71 ► https://resistance71.wordpress.com/2018/02/18/resistance-au-colonialisme-la-fin-de-partie-approche-pour-les-colons/

Le premier ministre immigrant Justin Trudeau, chef du Canada fasciste, a lancé quelques droits INDIENS au véritable peuple de l’Île de la Grande Tortue. Ses sbires de bandes/tribus hurlent : “Donnez-moi l’argent, la terre et les ressources, je vais gérer les affaires indiennes pour un pourcentage.” Le gouvernement a incorporé de manière privée les conseils de bandes tribaux. Nous, notre terre et nos biens sont leur biens personnels au sein de leurs aventures commerciales privées et ce sans notre reconnaissance et encore moins notre accord. C’est une fraude et une escroquerie complète. Ils prévoient de posséder illégalement le droit d’être membre, le commerce et tous les “programmes”.

D’après teiohateh, le wampum deux rangées, les immigrants et leurs esclaves doivent directement traiter avec le véritable peuple naturel de l’endroit. Nous possédons tout. Lorsque l’entreprise coloniale du Canada sera dissoute, ils devront partir.

Les envahisseurs répandent la propagande à notre sujet comme étant éteints, ceci réalisé par le génocide, la famine, la destruction de nos communautés, la stérilisation, la christianisation, la déportation, l’ignorance et le vol de tout ce que nous avons.

Le plus grand holocauste qui ait jamais eu lieu sur terre a été scientifiquement planifié pour être systématiquement appliqué aux populations de l’Île de la Grande Tortue (Amérique du nord et du sud) et les îles Caraïbes. Aujourd’hui, on nous maintient en captivité dans des camps de prisonniers de guerre appelés “réserves”  ou on nous envoie errer sans fin dans les rues des grandes villes pour que nous y mourions. On a étudié notre personnalité, les fluctuations de notre démographie, on a expérimenté sur nous à la fois pour la santé et pour la mise à mort, dans le système éducatif, on a kidnappé et assassiné nos enfants.

Les conseils de bandes (au Canada) et de tribus (aux USA) ne sont que des mercenaires porte-flingues qui les aident à perpétrer leur génocide appelé La solution finale au problème indien (Duncan Campbell Scott, 1924). Ces traîtres ne sont plus onkwehonwe. Ils aident au vol des terres, des ressources, ils nous maintiennent dans une sombre pauvreté et dans des conditions de vie sub-standard. Ils rapportent à leur maître notre démographie, notre distribution géographique, notre taux de naissance et de mortalité, les meurtres, les morts, les maladies, les problèmes sociaux, l’activité économique, les incarcérations, le racisme et toute autre information utile à leurs maîtres.

Ils ne veulent aucune amélioration dans notre standard de vie qui est maintenu en état pitoyable par le manque d’eau potable, la malnutrition, un habitat délabré, par la victimisation et l’assassinat, par l’attaque et la disparition de notre jeunesse.

Les colonisateurs ont assassiné plus de 100 millions d’entre nous depuis 1492. Aujourd’hui ils célèbrent le fait que nous sommes critiquement menacés, mis en danger et vulnérables grâce à leur Plan. Les armées des États-Unis et du Canada  évaluent constamment leur progrès en ce domaine.

Notre ennemi utilise notre terre, nos ressources et environnement pour s’enrichir et lancer ses guerres. Sans les restrictions placées sur nous par l’ennemi, nous survivrons en accord avec nos propres voies comme nous l’avons fait pendant des millénaires avant d’être envahis. Nos ennemis doivent rendre tout ce qu’ils ont volé. Notre terre-mère nous aidera à nous reproduire, à chasser, à échanger et à parfaire nos devoirs envers la Nature.

Ces immigrants et leurs marionnettes ne décideront rien pour nous.

~~~~▲~~~~

Hier, la Nation Mohawk nous donnait pour conseil « Restez sur le chemin rouge » aussi, dans le même esprit, je réaffirme ma conclusion à savoir ; Unissons-nous afin de leur retirer notre consentement d’un coup sec, de dessous les pieds en leur disant « Hé les gars, oui vous, les colons de papier ! Fini vos singeries, terminé ! La fête est finie »…

BOYCOTT TOTAL et IMMÉDIAT pour stopper le Plan

Nous pouvons comprendre le système légal de l’oppression coloniale à l’œuvre depuis 1492 pour mieux le démonter et aussi bien avec Steven Newcomb, issu de la culture native amérindienne (Shawnee, Lenape) qu’avec Peter d’Errico, issu de la culture colonialiste.

Car nous sommes arrivés à la même conclusion qu’Amerigo doit partir !

En tout cas, pour le moins, c’est le présupposé raciste, eugéniste du tuer l’indien pour sauver l’homme blanc, et l’idée que l’homme qui n’est pas blanc est inférieur, qu’il faut extraire de nos cortex et à tout jamais. Car je le redis comme je le pense et comme je l’analyse en regard de la pensée Native (ici amérindienne, mais aussi bien dans l’esprit zapatiste ou encore la lutte aborigène), aucun nouveau paradigme ne pourra être enclenché tant qu’une seule personne s’estimera « supérieure » parce qu’elle est blanche…

Notre salut viendra de NOUS, les peuples qui briseront les chaines du colonialisme, ensemble ! Quant à l’avenir de l’humanité il passe lui et immanquablement par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

JBL1960

 

Publicités

15 réflexions sur « Hé ! Les colons de papier = La fête est finie ! »

  1. Et entre les deux ; AUX COLONS REPENTIS DE LA TERRE – Aux occidentaux affranchis de l’idéologie coloniale ;
    Et en dépossession volontaire ;
    Et en récusation de la Doctrine Chrétienne de la Découverte ;
    Faisons tomber l’Empire en phase métamorphique, celle offerte par l’embryon de l’empire chinois latent.

    https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/08/28/aux-colons-repentis-de-la-terre/
    Source ICTMN – Steven Newcomb, qui figure aussi dans le PDF N° 47 de 106 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/02/comprendre-le-systeme-legal-doppression-coloniale-pour-mieux-le-demonter-avec-steven-newcomb1.pdf

    J'aime

  2. Attention l’Empire Chinois latent, c’est kif kif… D’ailleurs, tu as Blackwater qui a été relooké qui est déjà sur place… et on commence toujours avec les mêmes, les musulmans (cf Ouïghours), avec changement de braquet !

    J'aime

    1. oui, bien sûr, on est d’accord, notamment sur l’Empire Chinois latent.
      En fait je faisais allusion à l’allégorie du Bernard-L’Hermite et de son changement de coquille en vue !

      J'aime

  3. Après lecture de tes 2 liens, pour en revenir à Israël, si l’on prend le temps de lire les résolutions de 1947, on voit bien que ca n’a jamais été finalisé.

    Aujourd’hui, on a eu droit à un peu d’animation au Daghestan (à la sortie d’une messe de début de Carême)…

    Région du Caucase…. si l’on traduit Porte (ou Montagne) du Paradis !

    Next step : Shambhala ?

    Il ne faudrait pas se priver d’une recette gagnante.

    J'aime

    1. https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/31/mensonges-detats-faussaires/

      Et sur ce coup-là, c’est le Ben Gourion qui aura été le plus honnête, en reconnaissant, dès le départ, que « la paix n’était pas leur priorité » et voilà pourquoi, aussi, il sera toujours préférable, à mon sens, de penser la Paix et de ne pas la vouloir en faisant la guerre.
      C’est tout l’inverse de Para Bellum en somme, et ce n’est pas une critique gratuite. Son point de vue est respectable, mais ce préparer à la guerre, en tout temps et en tout lieux pour installer la paix, c’est tout de même très curieux comme démarche je trouve…

      J'aime

      1. Tous les Empires se sont basés sur la guerre, et uniquement elle ; c’est dans leur ADN.

        Quant à Parabellum, je suppute qu’il est militaire (ou a été).

        Maintenant, quoiqu’il en soit, il faut tout prendre en considération, car passer d’un système à un autre, sans verser une goutte de sang, je n’y crois pas ; et ce n’est pas par péssimisme, mais uniquement parce qu’il y aura nécessairement quelques têtes brûlées, que ce soit parmi l’élite qui perdra son statut, ou parmi les zombies qui se trouvent bien dans le monde actuel de la consommation de masse débilitante.

        Ne pas oublier que tous les empires se sont effondrés, celui-ci ira comme les autres à la casse, produit dangeureux non recyclable !

        J'aime

      2. Oui, malheureusement, sur ce point tu as raison. C’est d’ailleurs ce qu’avait précisé Kropotkine, dans de nombreux écrits ; Soyons en réaction, pour limiter le plus possible les effets grégaires de l’inévitable révolution.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s