AUX DESCENDANTS DES COLONS/ENVAHISSEURS/EXTERMINATEURS DU NOUVEAU ET DU RESTE DU MONDE…

Le temps de la décolonisation est venu !

À tous ceux qui ont encore fêtés le Columbus Day dans l’île de la Grande Tortue,

Puis le Jour de la Race, en Espagne et dans toute l’Amérique Latine ;

Ne vous faites aucune illusion, car quand ils en auront fini avec les Natifs/Indigènes/Autochtones se sera votre/notre tour…

Résistance au colonialisme : De l’assassinat de masse à la résurgence (Mohawk Nation News)

Assassiner est un boulot

Mohawk Nation News | 23 octobre 2017 | URL de l’article original ► http://mohawknationnews.com/blog/2017/10/22/murder-is-work/

Traduit de l’anglais par R71 ► URL de l’article ► https://resistance71.wordpress.com/2017/10/25/resistance-au-colonialisme-de-lassassinat-de-masse-a-la-resurgence-mohawk-nation-news/

NdJBLLe Meurtre est un travail (comme un autre ?)

L’Amérique du Nord est un état humilié d’immigrants. Eux et leurs complices se battent pour voler notre terre et nos ressources, engendrant une matrix de haine et d’assassinat. Ils fabriquent des règlements corporatistes qui nous disent : “Arrêtez de résister et circulez y a rien à voir. Oubliez ce génocide que nous avons commis.”

Il y a quelque chose d’autre dans l’immigrant (européen). De l’extérieur, ils disent avoir peur de dieu et nous sourient, essayant de paraître des anges ne pouvant faire de mal à une mouche ; De l’intérieur, ce sont des monstres qui ont vicieusement massacré nos ancêtres, fait disparaître leurs corps et développé une amnésie générale à ce sujet. On ne peut pas croire que de tels personnes existent vraiment. Leur malfaisance est contagieuse. Ce sont des psychopathes qui tuent pour voler sans aucun remord.

La voie de la création/nature est sken-nen, kari-wiio, kasa-stensera et atonwa-kowa (paix, rectitude, force, liées ensemble). Elles sont les instructions originelles de la création de toute vie, la formule de la paix.

Le massacre de masse de 100 millions de personnes de nos peuples (NdT : chiffre avancé par les anthropologues pour le nombre total de morts autochtones sur le continent des Amériques du fait de l’invasion occidentale depuis 1492 a été méticuleusement planifié par ces créatures grotesques. Le cercle indien géré par l’armée émet les droits de tuer aux représentants des intérêts des colons et leurs familles, ce qui est de nos jours appelé “programmes sociaux”. Le meurtre de nouveaux nés, d’enfants, de femmes et d’hommes doit être final, sans laisser de traces.

Maintenant, les rats qu’ils ont entretenus les mordent en retour, leurs plaies purulentes et gangrénées sont apparentes. Nos tombes se trouvent sous leurs villages et leurs villes, partout. Ils sont formatés à l’obéissance et pour ne voir que ce que les oligarques décident. La dévastation économique, météorologique et sociale devient désespérée. Leurs défenses artificielles s’effondrent. Le monde les voit pour ceux qu’ils sont, des va t’en guerre ;  leurs peurs les rongent. Ils se souviennent de ce que leurs ancêtres immigrants ont volé et que le véritable peuple naturel de l’endroit fut massacré afin de pouvoir leur donner ce qu’ils ont aujourd’hui.

La vérité à notre sujet est leur pire ennemi. Toujours plus de meurtres, de disparitions, de viols et d’abus en tout genre continuent de se produire. Les victimes observent.

Notre résistance est étiquetée “terrorisme”. Nous sommes forcés de vivre sous des conditions tiers-mondistes sur nos terres. [NdJBL : Récit de Patrick O. Strickland Source Chronique de Palestine en français ; De la vie dans la réserve de Pine-Ridge près de Standing Rock et du DAPL dans ce billet portant mon analyse.] Les gouvernements entrepreneuriaux sont basés sur des escroqueries mortifères. Notre mère observe. Notre terre doit être débarrassée et nettoyée d’eux et de leurs détritus, de leur folie et de leurs mensonges au sujet de leur cruauté. Déverser du béton ou construire des oléoducs sur leur horrible vérité ne cachera pas leurs crimes.

Aucun des immigrants ne s’est mis en travers des flingues qui nous visaient. Ils ont commis le plus grand génocide de l’histoire de l’humanité, orchestré par les oligarques européens. Les immigrants (NdT : colons établis) et leurs marionnettistes n’appuient plus sur la gâchette mais profitent grassement des fruits de ce crime.

Le fait qu’ils ne fassent pas face à leur crime est la preuve de leur couardise et de leur fuite. Nous devons sauver notre race coûte que coûte et par tous les moyens.

~~~~▲~~~~

Après les massacres dès 1492 de Colomb et ses sbires puisqu’ils avaient été chargés, sur ordre divin des hommes en jupe « …pour envahir, traquer, capturer, vaincre et subjuguer tous les Sarrasins, païens et autres ennemis du Christ où qu’ils soient et de réduire leur personnes en esclavage perpétuel… » les colons/envahisseurs/exterminateurs ont institutionnalisé le meurtre en un travail, comme un autre, avec les Pensionnats pour Indiens de 1840 à 1996 au Canada comme expliqué en détail dans ce PDF de 58 pages en français (Source Murder By Decree) ► MEURTRE PAR DÉCRET – Le crime du génocide au Canada. Et aux USA de 1820 à 1980 et dans les mots du Capitaine Richard Pratt, fondateur du Pensionnat pour Indiens de Carlyle qu’il fallait « Tuer l’indien pour sauver l’Homme, blanc et de surcroit chrétien » comme le préconisait le rapport du prêtre Paul Durieu, remontant à 1864, et qui servi de base aux premiers pensionnats catholiques pour Indiens institutionnalisant sa méthode afin de détruire ou d’écrémer les « païens ».

~~~~▼~~~~

Immigrants en voie de disparition !

Mohawk Nation News | 23 octobre 2017 | URL de l’article original ► http://mohawknationnews.com/blog/2017/10/22/vanishing-immigrants/

En 1946, au premier jour d’école à Kahnawake, les missionnaires nous dirent que bientôt les INDIENS allaient disparaître. Un livret bleu imprimé de lettres blanches fut distribué, livret intitulé “L’Américain en voie de disparition”, livret que nous devions emmener à la maison pour que nos familles le lisent également. Un de nos pères s’écria: “C’est un mensonge ! Mais vous devez aller à l’école sinon je vais aller en prison. Passez les tests mais n’apprenez pas.” Ils nous racontaient au sujet de ce faux dieu qu’ils avaient inventé. Il disait: “Toute vie est dieu en accord avec la création.”

Le système patriarcal est une escroquerie cruelle fondée sur la croyance en une entité assoiffée de sang appelée “dieu”. Le temps passa, et nous apprîmes que les oppresseurs contrôlaient en fait les deux côtés des disputes.

Les femmes sont les kohti-hontia-kwennio, les détentrices du titre, les gardiennes de la terre comme mis en place par la nature. Les immigrants doivent donc tuer ou faire disparaître les femmes pour prendre le contrôle d’onowa’regeh ou l’Île de la Grande Tortue.

Ces envahisseurs blancs (NdT : chrétiens et européens) ont inventé des histoires pour masquer le génocide à leur propre peuple. Notre manière d’apprendre à notre sujet est fondée sur les images mentales invoquées par nos langues. La vérité de notre existence y est décrite et inscrite, ainsi nous pouvons nous en faire une représentation.

La fausse histoire a supprimé notre existence même.

Ainsi les États-Unis et le Canada pouvaient continuer en toute quiétude leur braquage de la terre et le véritable peuple naturel de cette terre devait être totalement éliminé. Le plus grand assassinat de masse de l’histoire de l’humanité fur minutieusement préparé et mis en œuvre.

Des sociétés secrètes maintiennent ces mensonges en réseaux du mensonge et de la falsification. Les États-Unis dirigent les guerres dans le monde entier. Des groupes sont entrainés et payés pour nous tuer. Leurs grotesques actions ont mené à terme, à la mort de plus de 100 millions de personnes.

L’occupation de nos terres viole la loi internationale. Nous sommes parqués dans des camps de prisonniers de guerre appelés des “réserves” et ce sur nos propres terres. Les entités entrepreneuriales coloniales contrôlent tous les côtés des guerres et l’ONU est leur arbitre.

Les conseils de bandes (Canada) et de tribus (USA) entrepreneuriaux, créés par les états colonisateurs et oppresseurs, ainsi que leurs flics militairement et lourdement armés sont les croquemitaines et les porte-flingues qui font le sale boulot.  Ils sont équipés afin de pouvoir mettre en application la loi martiale dès que celle-ci sera ordonnée. Les colons ne peuvent en aucun cas mener des négociations légitimes parce qu’ils n’ont de fait absolument rien a négocier. Les produits qu’ils veulent sont tous possessions du véritable peuple naturel de la terre, qu’ils appellent des terroristes.

Avec le taux de fertilité de la race blanche en perte de vitesse de 60%, qui est en train de disparaître ? Nous sommes encore loin de notre nombre originel. Attendez un peu…

~~~~▲~~~~

Nous sommes ceux que nous attendions, considérant que l’avenir de l’humanité passera par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents, nos frères et sœurs, pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

Dans son Manifeste pour la société des sociétés Résistance71 fait la démonstration que tout ce qui était sous-jacent, se met en mouvement de lui-même et nous renforce, nous consolide pour « vaincre » l’inertie de départ. Mais surtout que tout n’est pas à réécrire, à réinventer et qu’il n’est pas besoin de détruire mais de reconstruire. On touche du doigt cette unicité, indispensable, dans l’universalité. À charge, pour chacun d’entre-nous, de remplacer l’antagonisme par la complémentarité sinon RIEN NE CHANGERA

Rappelons-nous toujours des mots de Léon Tolstoï  et ainsi changeons-nous, d’abord nous-même, pour espérer ensuite changer l’Humanité. Parce que toute vie nouvelle demande des formes nouvelles et que l’on ne peut résoudre un problème en gardant le même processus mental mais pour autant, tout n’est pas à réinventer et à réécrire, suffit d’extraire le sublime de l’ancien et à l’adapter au monde neuf d’aujourd’hui puisque nous aurons pensé à nous changer nous-même…

C’est en changeant simplement d’attitude envers l’État et les institutions que l’esprit de la société reviendra. Il n’a pas disparu, il est enfoui… Et à charge pour nous TOUS & ENSEMBLE de LE redécouvrir simplement en changeant notre vision du MONDE…

JBL1960

Vous pouvez retrouver en format PDF tous les textes politiques fondateurs pour un nouveau paradigme, sans dieu ni maitre sans arme ni haine ni violence dans cette page de mon blog ► LES PDF DE JBL1960

Publicités

8 réflexions sur « AUX DESCENDANTS DES COLONS/ENVAHISSEURS/EXTERMINATEURS DU NOUVEAU ET DU RESTE DU MONDE… »

  1. Aux Zuniens de papier, aux colons de la terre, nous pouvons modifier le futur parce que l’Histoire s’écrit au présent et qu’en niant leur humanité (aux Natifs/autochtones/Indigènes/aborigènes) nous trahissons notre propre humanité !

    J'aime

  2. Merci à Raimanet ► https://raimanet.wordpress.com/2017/10/26/autumn-peltier-cette-jeune-indigene-defend-leau-sacree-de-sa-reserve-indienne/

    Autumn Peltier est une adolescente de 13 ans vivant en Ontario, au Canada.

    Elle a la particularité d’appartenir à la Première Nation Wikwemikong, une réserve indienne non cédée qu’elle défend ; tout comme l’eau, une ressource qu’elle considère comme un bien universel. Son combat vient d’être salué par le Prix international de la Paix des enfants pour lequel elle est nommée, parmi 169 finalistes.

    Celui-ci récompense chaque année un jeune de moins de 18 ans pour son engagement envers les droits des enfants.

    La jeune indigène Autumn Peltier pourrait bien prendre la suite de Malala Yousafzai qui avait reçu, en 2013, le Prix international de la Paix des enfants pour son engagement en faveur de l’éducation. Depuis l’âge de 8 ans, elle…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s