Archives pour la catégorie Peuples premiers

Il y a longtemps que Trump a choisi son Klan !

Et ne s’en est jamais caché !

AMERICA FIRST !

C’était même son slogan de campagne, et j’ai très souvent affirmé, ici-même, que le jour de son investiture on les verrait les tuniques et les chapeaux pointus ♫ Turluttu ♪ Et qu’on l’aurait dans le cul. C’est d’ailleurs ce qui a toujours motivé mon appel à boycotter le Potus2016, comme le Barnum2017 !

Le Klan de l’Amérique Messianique blanche, suprémaciste, eugéniste et très très mâle ;

Celui de la RACE PARFAITE car dès octobre 1492 il fut simplement implicitement compris qu’aucune personne indigène traditionnelle ou nation ne devaient être autorisées à survivre en dehors de la chrétienté et de sa nation « blanche »…

Et les Natifs, ici de l’Île de la Grande Tortue, la Nation Mohawk, comme toutes les Nations premières, nous invitent à nous tenir côte à côte, blanc, noir, rouge, jaune, peut importe, pourvu que nous décidions tous ensemble de rompre, et à jamais, avec ce paradigme mortifère induit par une mini-élite dont l’hégémonie culturelle n’a que trop duré. Le salut sociétaire de l’humanité réside dans la libération du dogme suprématiste parasite et criminel pour enclencher un nouveau paradigme sans dieu ni maitre, sans arme ni haine ni violence parce que nombreux nous estimons que le temps de la décolonisation est venu

~~~~▼~~~~

Mohawk Nation News | 13/08/2017 | URL de l’article original en anglais ► http://mohawknationnews.com/blog/2017/08/13/show-me-the-way-to-go-home/

Montrez-moi le chemin pour rentrer à la maison

Les Caucasiens et leurs disciples se sont répandus dans le monde entier sur des terres avec lesquelles ils n’avaient aucun lien naturel et sans même y avoir jamais été invités. Cela a toujours été un désastre. Leur plan a toujours été de TOUT/TOUS dominer sur la planète.

Les ours et les tortues ne traversent pas le monde pour s’installer dans des environnements hostiles et que la nature n’aurait pas conçu. Les végétaux et les animaux restent là, dans le milieu où ils sont nés et auxquels ils appartiennent. Les palmiers ne peuvent pas survivre en Arctique. Ils finiraient par disparaître. Ils devraient être replantés dans leur patrie naturelle. La destruction sans remord par les envahisseurs/exterminateurs de la terre et des peuples autochtones, atteste de leur incapacité [NdJBL : tout à fait volontaire] à tisser des liens avec la Nature pour en devenir les « Protecteurs », les Gardiens. Leur tâche a toujours été provisoire, temporaire. Sinon, ils auraient adopté le kaia-nere-kowa, La Grande Loi de la Paix, qui est destinée à tous, dans le monde. Les immigrants actuels [NdJBL : les occupants illégaux] peuvent retourner chez leur mère (Terre) et éprouver ainsi une véritable paix

L’histoire des serpents blancs, rouges et noirs nous avait dit qu’ils viendraient ici, créeraient la guerre et la destruction. Et finalement ils ne laisseraient  plus jamais un retour à onkweh-hon-weh. La queue du serpent blanc qui s’est cassée restera avec nous dans les collines pour guérir. Seule la vérité totale peut prévaloir. La matrice fasciste et ceux qui vivent un mensonge total depuis des générations disparaîtront.

Le monde reconnaît que ono-ware-keh, l’Île de la Grande Tortue, est la terre des vrais peuples originels. Le fascisme qui viole la grande paix n’appartient pas à l’Île de la Grande Tortue ou ailleurs dans le monde. Les bénéfices tirés de l’exploitation de nos terres et de nos ressources ont toujours reculé en Europe et ont payé leurs guerres.

Leur système d’oppression et de domination doit être démantelé ici car la haineuse république de la guerre menace un holocauste mondial. Tous les rappels du mal qui ont été commis doivent être enseignés à tous.

Comme Khrouchtchev  l’a dit à l’ONU (discours du 18 septembre 1959 à l’ONU où il demanda la parole avec sa chaussure !), « vous les peuples serez détruits de l’intérieur ».

Le système du meurtre, du mensonge, du vol, de l’oppression et de la domination doivent être démantelé. La propagande de contrôle de l’esprit (MK Ultra)* que l’empire américain est « Exceptionnel & Indispensable » n’a jamais convaincu que les esprits forts. Aucune dictature dans le monde n’a jamais été permanente.

Les valeurs, les coutumes et la culture du racisme, de la cupidité et de la violence sont presque terminées sur l’île de la Grande Tortue. La plus courte dictature, jamais vécu, s’effondre…

Traduit de l’anglais en français par JBL1960

~~~~▲~~~~

*Mind-Control Ultra ► Qu’est-ce que le 9ème cercle ? Par le TICEE/TIDC en lien.

Je rappelle que c’est Oblabla qui a déclaré sa Nation « Exceptionnelle & Indispensable »,  nous ravalant au rang de SUPERFLUS, toutes et tous, et ça fait du monde. Killary se proposant même de devenir la Première Femme Présidente de l’Exceptionnalistan et lorsqu’on a lu le livre de Jean-Loup Izambert Trump face à l’Europe on savait que Killary ou Killer Donald c’était du pareil au même ; La Preuve par Kim !

Oblabla peut bien tweeter en référence à Mandela et être historiquement liké : « Personne ne naît en haïssant une autre personne à cause de sa couleur de peau, son origine ou sa religion… » Le héros de l’abolition de l’Apartheid poursuivait ainsi : « Les gens doivent apprendre à haïr, et s’ils peuvent apprendre à haïr, alors ils peuvent apprendre à aimer. Car l’amour vient plus naturellement au cœur de l’homme que son opposé. » Source 20 minutes via LME

Le PLAN du KLAN !

Dès octobre 1492 il fut simplement implicitement compris qu’aucune personne indigène traditionnelle ou nation ne devaient être autorisée à survivre en dehors de la chrétienté et de sa nation « blanche » !

Je conclus en précisant à Paul Craig Roberts qu’ici ou , nous n’avons jamais cru que Trump était « l’espoir de l’humanité » jamais…

Que peut faire Trump ?

Paul Craig Roberts | 4 août 2017 | URL de l’article source ► katehon | Traduit par  Le Saker Francophone

Donald Trump,

Paul Craig Roberts

  en tant que président des États-Unis, était l’espoir de l’humanité, ou bien, devrais-je dire, l’espoir de cette partie de l’humanité consciente du danger inhérent à la provocation de conflits entre puissances nucléaires.

Pendant deux décennies, les régimes Clinton, George W. Bush et Obama ont jeté des bâtons, des pierres et des injures à l’ours russe. Les États-Unis ont rompu l’accord de sécurité en aggravant la menace que la Russie perçoit, en menant des jeux de guerre aux frontières de ce pays, en organisant un coup d’État en Ukraine – une province qui a appartenu à la Russie pendant des siècles – et en entretenant un flot ininterrompu d’accusations faussaires.

Pour lire l’intégralité de l’article sur LSF ► http://lesakerfrancophone.fr/que-peut-faire-trump

[NdJBL : à PCR ► Vous pouvez lire le dernier article de Mohawk Nation News, parce que nous savons que votre idole, Georges Washington, était un propriétaire d’esclaves noirs, puisque les Natifs pourrissaient déjà dans les Pensionnats pour Indiens. Nous sommes tous des colonisés, tous des Kunta Kinté et de cela nous ne voulons plus !]

Donald « Quicksilver » Trump était votre sauveur, à vous, à cette Amérique messianique, blanche, suprémaciste en diable et qui veut continuer coûte que coûte sur ce modèle de l’Amérique d’abord et pour « Make America Great Again« … Alors, ici en France on se marre pas, car nous avons un Jupiter 1er qui lui veut carrément « Make Our Planet Great Again » que les Zélites mondiales et principalement Zuniennes ont placé à l’Élysée en manipulant la votation = piège à « ons » la preuve par Macron…

Alors que de plus en plus nombreux, pour nous, l’avenir de l’humanité et le salut de l’Occident passent par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre…

JBL1960

 

 

SEULE L’OMBRE SAIT ! Par Mohawk Nation News – Traduit et complété par JBL1960

En France nous avons Emmanuel « Jupiter » Macron ;

Baby Mac qui nous fait des Caprice de Demi-DieuLes Jeux Olympiques de Jupiter 1er

Aux USA ils ont Donald « Mercure » Trump !

Comme l’a déclaré le 1er juillet 2017 Henry Kissinger  ; L’idée de dominer le Monde est presque dans l’ADN des États-Unis » ► Source Russia Today ; Pourquoi presque, il a pas osé aller jusqu’au bout de son idée ? C’est qu’il vieilli le Henry, parce que ce n’est pas vraiment son genre, de prendre des gants ! Ou alors, des gants de boxe pour nous les mettre sur la tronche

Le combat des Chefs – Ou le Choc des Titans n’aura pas lieu !

Il nous suffit pour cela de dire ; NON ! Et de nous organiser afin de leur retirer notre consentement tous ensemble, enfin 10 à 15% de la population mondiale suffisent !

SEULE L’OMBRE SAIT !

Mohawk Nation News du 24/07/2017  Publié le 5 août 2017 | URL de l’article original en anglais ► http://mohawknationnews.com/blog/2017/08/05/only-the-shadow-knows/

Traduit par Jo Busta Lally – JBL1960 – le 6 août 2017

Les dernières nouvelles de la Maison Blanche, maintenant appelées Alcatraz ;

 » Moi, mes garçons et mes copains faisons le show maintenant. Je me suis nommé juge pour m’acquitter moi-même d’un claquement de doigt de tout ce que je voudrais. Je vais écrire un script pour un grand spectacle de Broadway sur la façon dont je suis merveilleux. «  A signé Donald Trump.

Trump hypnotise le public en parlant des deux côtés de sa bouche en même temps. Comment ses mensonges l’ont conduit dans la Maison-Blanche? Ceux qui voient comment le mal se cache dans le cœur des hommes ne disent rien. C’est comme Al Capone qui entra dans la cour, en disant au juge : « Votre honneur, je me pardonne » et qui sorti dans la rue en homme libre.

Les États-Unis n’ont pas de loi. Les fous dirigent l’asile. Les gens l’encouragent et lui disent combien il est fabuleux et qu’il va « sauver » le monde.

Donald « Quicksilver » Trump  veut être le plus grand concessionnaire immobilier du monde en essayant de vendre à la découpe l’île de la grande tortue pour des trillions de $. Il a convaincu les acheteurs qu’il a éliminé notre droit de propriété et qu’il peut vendre des comtés, des municipalités, des réserves et des villes.

Nous qui vivons de l’autre côté du teio-hateh, sous le Wampum Deux-Rangés, regardons depuis notre canoë le navire en train de couler.

Trop de personnes dorment au volant. Ceux qui essayent d’entrer dans des embarcations de sauvetage seront aspirés sous l’océan lorsque le navire coulera. De notre canot, nous les avertirons de ce qui vient et leur jetterons une bouée de sauvetage. Mais beaucoup préfèrent écouter un joueur de pipeau qui emmènera tous les enfants qui disparaîtront pour toujours. Nous sommes compatissants, mais personne ne nous écoute.

Malheureusement, de nombreux autochtones ont été aveuglés par l’éclat des billets verts qu’on leur a fait miroiter. Ils sont attirés dans le même puits qui aspire l’humanité vers l’abîme.

Nous avons avertis nos jeunes de ne pas céder à leurs appels. De fermer leurs yeux et leurs oreilles aux sirènes de la déception et de la malhonnêteté qui proviennent de ce bateau qui coule. Vous êtes en sécurité avec votre peuple.

L’auteur et dramaturge, Sam Shepherd {décédé le 31 juillet} avait dit que : « le mâle blanc possède profondément en lui un complexe d’infériorité de ne pas être un homme s’il n’agit pas avec virilité et donc généralement avec violence. Ce sentiment d’échec fait face à des lignes qui s’affrontent ; l’une d’avoir tué les Natifs qui s’opposaient à cette fausse image de soi et de l’autre la culpabilité d’avoir volé ce pays en assassinant une race de personnes « .

Ce sentiment d’inutilité est inné pour ces personnes, ainsi qu’un grand vide dans leur for intérieur. Essayer de le combler par du pouvoir, de l’argent, du contrôle et de toutes les choses que l’on obtient en devenant plus avides et plus impitoyable que quiconque.

Le meilleur homme ou femme est celui qui aide les gens de toutes les manières.

Le Premier Ministre Justin « Waterhole » Trudeau par enjeu politique, a dégradé notre peuple en se battant avec un homme indigène en 2012 : «Je voulais quelqu’un qui donnerait un bon film, et nous sommes tombés sur le mec le plus dingue d’une communauté indigène. Il paie la note. C’était un très beau contrepoint [pour moi]. Je l’ai vu comme un bon récit, une histoire à raconter « . [Rolling Stone, août 2017].

Le sordide Trudeau donne un exemple de la façon dont notre peuple sera traité, comme un film de propagande démontrant leur prouesse et leur virilité. Au lieu d’aider cet homme, il l’a humilié publiquement devant tout le monde. Patrick Brazeau n’a pas réagi de manière naturelle. Il avait des problèmes domestiques et d’addictions qui auraient dû être solutionnés avec l’aide de ce multimillionnaire plutôt que de le réduire en bouillie publiquement et à bon compte. Notre frère lui tendait une main amicale.

Dernier billet de Mohawk Nation News, en lecture connexe ► La race parfaite ! Par Mohawk Nation News et je rajoute mon grain de sel…

Le wampum deux rangées est vraiment très simple dans son principe. C’est une ceinture faite de nacre colorée de petits coquillages tissée de façon à reconnaître le fait que nous partageons une existence. Un langage métaphorique est utilisé, celui d’une rivière, de la rivière du temps qui passe, nous voyageons sur la rivière en même temps. Rien que là, vous avez déjà une concession de la part du peuple natif de la nouvelle réalité. Des gens disent que la vision des traditionalistes est si radicale qu’on ne peut pas la concevoir, la visualiser. Que voulez-vous de nous ? demandent-ils, que nous retournions en Europe? Vous voulez que nous fassions ceci ou cela ? Et bien non, en fait, la conception indigène est en fait le partage de l’existence, la fondation est la coexistence. Une coexistence pacifique, qui fut en fait ce qui prévalut au début et qui permit à ces sociétés de se développer au Canada et aux États-Unis. Ces deux pays furent construits sur la base de l’acceptation de la coexistence entre les nations (NdT : traité de la Grande Paix de Montréal en 1701 où les Français acceptèrent Guswentha que les Anglais acceptèrent aussi quelques semaines plus tard. Ce furent les Hollandais en 1613 qui l’inaugurèrent), ce qui fut honoré au début. Honnêteté, paix et amitié, trois perles de nacre entre chaque. Si votre intention est amicale, si vous avez un comportement paisible et pacifique et si vos paroles sont honnêtes en tout temps, alors le canoë indigène et le navire étranger navigueront sur la rivière ensemble, côte à côte. Notre autonomie et notre indépendance à tous deux seront respectées et nous aurons alors ce que symbolise cette ceinture blanche : la paix.

Paix et prospérité, ensemble. Si cela est respecté pour toujours, alors nous voyagerons côte à côte. A aucun moment les lignes de trajectoires ne s’incurvent pour qu’aujourd’hui l’existence du canoë soit sous l’existence du vaisseau occidental. Ceci est devenu une très grande injustice. A aucun moment ceci fut fait pour devenir un Wampum Une Rangée, où la souveraineté de l’état canadien surclasse la souveraineté de la nation Mohawk par exemple ou de toute autre nation que ce soit. Ceci est vraiment très, très clair et très simple ; respect de l’autonomie, ouais, observez notre inter-dépendance et reconnaître que nous nous appuyons l’un sur l’autre. Si nous voulons être heureux, prospère dans notre pays, nous devons vivre selon le principe de relation de nation à nation et ceci est appelé le Wampum Deux Rangées. Voilà ce pour quoi les peuples natifs se battent. Ceci est l’expression même de la culture Haudenausonee (iroquoise). J’ai l’honneur d’enseigner dans un territoire qui est très loin du mien. C’est la région de ce pays de ma femme en Colombie Britannique. Je voyage beaucoup, tout comme vous. Je parle à bien des gens natifs, et bien que la manifestation physique puisse différer selon les endroit et les termes culturels, le principe par essence demeure le même.

Pr. Taiaiake Alfred – Membre Mohawk du Clan de l’Ours

 

Lire l’intégralité de l’article du Pr. Taiaiake ALFRED « Le Grand Désapprentissage » et les PDF à partir de ses livres que j’ai réalisés ; PDF N° 22 de 29 pages – Extraits du livre Wasase, voies indigènes d’action et de liberté” (2005, seconde édition 2009) – Traduit par de larges extraits en français par Résistance71 & PDF N° 23 de 18 pages – Traduction en français par Résistance71 par de larges extraits du livre « Peace, Power & Righteousness, an indigenous manifesto » Publié en 1999, réédité en 2009

Vous pouvez lire, télécharger et/ou imprimer tous les PDF de cette page de mon blog ► PAGE SPÉCIALE PDF à ce jour il y en a 33, et je conseille tout particulièrement le PDF N° 21 de 27 pages qui est la traduction, en français, de La Grande Loi de la Paix de la Confédération Iroquoise datant du 12ème siècle et non pour en prôner une quelconque application Per se, mais l’étudier et adapter ce qui est adaptable notamment dans le domaine de l’horizontalité de la prise de décision politique et du schéma de la chefferie sans pouvoir. Une charte de ce style a non seulement un impact sur le processus politique d’une société, mais aussi sur le processus économique et donc écologique.

Sinon nous nous paierons Quicksilver, le Waterhole…

Et en France Jupiter 1er !

Alors que nous pouvons, ensemble, nous organiser et ;

Ignorer le Système ► Créer les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchir et agir en une praxis commune ► Adapter l’ANCIEN au NEUF

C’est cela que veut dire, extraire le meilleur du meilleur, provoquer une césure à un instant T (ce que j’appelle le Temps Zéro ou le Temps Nouveau) et décider ensemble de rompre le cycle mortifère mis en place par les hommes en jupe depuis 1492 (au moins) puis enclencher un nouveau paradigme en lien avec les peuples autochtones des continents.

Côte à côte ► Personne au-dessus et donc personne en-dessous !

JBL1960

Vers un programme d’études des Nations Autochtones en Californie par Steven Newcomb

Pour en finir avec la sémantique colonialiste !

Décortiquer la base religieuse chrétienne de l’expression « Ethnicité des Amérindiens » ;

Dans sa dernière publication ► Pour en finir avec la sémantique colonialiste, que j’ai intitulé « la césure du Temps… Zéro » Steven Newcomb décortique Les constructions imposées et intrusives de l’esprit européen, remontant aux origines des Lois Fédérales Indiennes (USA) sachant que les Natifs, comme la Nation Mohawk, font de même dans leur propre style avec l’INDIAN ACT au Canada.

Steven Newcomb –  Universitaire, juriste, chercheur et écrivain Shawnee-Lenape – Auteur du livre : « Pagans in the Promised Lands : Decoding the Doctrine of Christian Discovery » et grâce aux larges extraits de traduction de l’anglais au français par Résistance71 en version PDF {N°4} de 45 pages ici ► « Païens en Terre Promise décoder la Doctrine Chrétienne de la Découverte » nous emmène toujours plus loin dans la sémantique, car les mots sont une arme et bien utilisés ils nous permettront CONJOINTEMENT (Natifs ou non) de faire tomber TOUS les empires en retirant notre consentement, d’un coup sec sous les pieds de l’Oligarchie régnante et un chouïa aux abois quand même pour finaliser le Plan qui a toujours été de « Tuer l’Indigène pour sauver l’Homme » Blanc et de surcroit Chrétien et cela fut rendu possible avec la mise en place des Pensionnats pour Indiens dès 1820 et jusqu’en 1980 aux USA, et dès 1840 et jusqu’en 1996 au Canada

Par ailleurs, Steven Newcomb est cofondateur et codirecteur de l’Indigenous Law Institutehttp://ili.nativeweb.org/   Et producteur du film documentaire, The Doctrine of Discovery : Unmasking the Domination Code, dirigé et produit par Sheldon Wolfchild (Dakota) avec une narration de Buffy Sainte-Marie (Cree)

Steven Newcomb démontre ainsi que : Avant que les chrétiens européens n’amènent de manière invasive les mots d’”Indien” ou d’Indiens” sur cette terre maintenant usuellement appelée “l’Amérique du Nord”, il n’y avait personne vivant ici, qui était identifié par ce nom. Pas une seule nation originelle dans cette partie de la planète s’identifiant du nom “d’indien” ou “Indiens”. Pour le dire autrement, avant que les envahisseurs christo-européens n’envahissent notre partie de la planète, absolument personne ici ne vivait sous ce nom “d’Indien”, absolument personne.

Il décortique donc pour nous cette fois, le nouveau projet de loi N° 738 de l’Assemblée de Californie déposé par Monique Limón, Représentante de Californie (CA A-B738) en février 2017, parce que les mots ont un sens ; Les mots, la réalité et l’empire américain dans l’ère Trump, par Steven Newcomb ► Les mots, la réalité et l’empire américain dans l’ère Trump par Steven Newcomb

~~~~▼~~~~

Vers un programme d’étude des Nations Autochtones en Californie

Steven Newcomb | 26 juillet 2017 | URL de l’article source en anglais ► https://indiancountrymedianetwork.com/news/opinions/toward-native-nations-studies-curriculum-california/

Traduction par Jo Busta Lally le 3 août 2017

Le nouveau projet de loi est un programme de décolonisation « idéal » pour les étudiants Californiens, qui auront à décortiquer la base religieuse Chrétienne de l’expression : « Ethnicité des Amérindiens »

En février de cette année, 2017, la Représentante de Californie, Monique Limón, a déposé le projet de loi de l’Assemblée de Californie 738 (CA AB-738), intitulé Instruction des élèves : études sur les autochtones américains : modèle de programme. Le paragraphe (g) de la section 1 de la loi stipule que l’état de Californie s’est engagé à «fournir à tous les élèves d’excellentes possibilités d’éducation». Il est précisé que l’État prend cet engagement «sans distinction de  » race, de genre d’un élève, de l’origine ethnique des Amérindiens, de la nationalité, des revenus, de l’orientation sexuelle ou de handicap  » (pas d’italique dans l’original).

La mention de Mme Limón sur «l’ethnicité des Amérindiens» dans la CA AB-738 constitue un excellent point de départ pour un programme d’études sur les Amérindiens des écoles publiques en Californie. Un programme d’étude décolonisant « idéal » indiquera aux étudiants l’interconnexion historique entre différents concepts :  «ethnicité»,  «païens», «infidèles», «non civilisés» et la fondation de Junipero Serra [NdJBL : canonisé par le Pape François 1er en septembre 2015 : le missionnaire franciscain du XVIIIème Siècle ; Junipero Serra l’évangélisateur de l’Ouest Américain, ICI] du système de la Mission catholique espagnole dans le Territoire de la nation Kumeyaay, en juillet 1769.

Un programme d’études dit « décolonisant » sur les Amérindiens américains devrait inclure un regard plus attentif sur la base religieuse chrétienne de la phrase «ethnicité amérindienne» dans la CA AB-738. Selon le dictionnaire de Webster, le mot racine «ethnique» découle de l’idée de personnes «ni chrétiennes ni juives», parce qu’elles sont «HEATHEN/PAÏENNES» (lettres majuscules dans l’original). Le mot «païen» est défini dans le Oxford English Dictionary comme «un mot d’origine chrétienne». La Bible est à la base de la religion appelée christianisme.

Webster définit le terme «païen» comme «de» ou relatif aux païens, à leurs religions ou à leurs coutumes : PAGAN/PAÏEN. . .STRANGE/INCONNU, INCONIVELLE/INCIVILISÉ. « Il est défini comme étant » un membre inconnu [c’est-à-dire non baptisé] d’un peuple ou d’une nation qui ne reconnaît pas le Dieu de la Bible « .

Ainsi, l’expression «ethnicité amérindienne» dans la CA AB-738 reconnait tacitement les étudiants autochtones actuels en tant que descendants d’ancêtres autochtones non chrétiens, définis par les colons européens chrétiens comme «païens/heathens», «païens/pagans», «gentils» « Bestias » (« bêtes ») et « incivilisés ». Un programme d’études des « Nations Autochtones » bien conçu, enseignera aux étudiants les bases qui ont servis aux premiers chrétiens Européens pour affirmer que les nations et les peuples autochtones étaient «incivilisés» ; C’est parce qu’ils n’avaient jamais été dominés par les Européens chrétiens.

Avec ce programme d’études « idéal », les étudiants apprendront la relation entre la domination et ce que les colonisateurs européens appellent la «civilisation», ainsi que les termes connexes «civilisateurs» et «civilisés». Melissa S. Williams et Stephen Macedeo disent que, « Domination. . .consiste à vivre sous la volonté arbitraire d’un autre ; Avoir à se conformer à ses actions et à ses volontés extérieures à la sienne « .

La civilisation a été définie comme «l’imposition d’un modèle culturel sur une population à laquelle elle est étrangère». La nation qui a été forcée par une autre nation sous un modèle imposé finit par vivre, pour utiliser les mots de Williams et Macedeo », la volonté arbitraire « de ceux qui se sont imposés à eux. Le processus dominant de «civilisation» signifie que les intrus envahisseurs ont obligé ceux qui ont été envahis à «se conformer à leurs actions à une volonté extérieure à la leur», en particulier la volonté de ceux qui s’imposent à eux. Ainsi, dans ce contexte, la civilisation et la domination sont identiques.

Suite à l’analyse ci-dessus, on comprend que le programme d’études « idéal » enseignera aux étudiants que Junipero Serra et les soldats espagnols ont apporté une mission de domination au territoire de la nation Kumeyaay en 1769. Les élèves apprendront que «la mission» du système de mission était « l’imposition d’un modèle de la domination sur les nations et les peuples autochtones qui vivaient leurs propres modes de vie pendant des milliers d’années, avec leurs propres langues, cultures, histoires d’origine, philosophies, traditions cérémonielles et spirituelles, économies, pratiques d’éducation des enfants, processus de protection écologique, cosmologies, et vivait vraiment libre depuis des milliers d’années. « 

Les étudiants apprendront que l’une des sources du système de mission que Junipero Serra a fondé en Haute-Californie est le document Dum Diversas, un document que le pape Nicolas V a délivré au roi Alfonso V du Portugal en 1452. Plus précisément, le pape Nicolas a répondu au roi Alfonso lorsque le Portugal se trouvait dans des pays non chrétiens éloignés, les Portugais étaient censés «envahir». . . Capturer, vaincre et les soumettre, les réduire à «l’esclavage perpétuel», «enlever tous leurs biens et leurs propriétés» et contraindre les non-chrétiens à vivre sous le contrôle des chrétiens. [NdJBL : Extraits des Bulles Papales Romanus Pontifex et Inter Caetera ICI].

Le résultat des actions énoncées dans Dum Diversas correspond à la définition fournie par Williams et Macedeo ; Si les chrétiens réussissaient, les Sacarcens, les païens et les infidèles finiraient par vivre sous la volonté arbitraire des envahisseurs chrétiens et finiront par avoir à se conformer à une volonté chrétienne extérieure à la leur.

La langue de Dum Diversas est la preuve de la «mission» universelle («catholique») pour traiter avec les non chrétiens sur la base de la guerre et de la domination. Cette mission a finalement été portée à Alta California.

Les élèves apprendront à combiner la langue du pape Nicholas dans Dum Diversas avec la langue du pape Alexandre VI du document Inter Caetera, du 3 mai 1493, un document papal qui a été écrit avec de l’encre Octopus brun doré. Dans ce décret papal à la Reine Isabel de Castille et au Roi Ferdinand d’Aragon, le Pape Alexandre VI se référait à des terres non chrétiennes où les « dominateurs chrétiens » (« dominorum Christianorum ») n’avaient pas encore constitué (« constituer ») un système de domination ( « Dominio »).

Au moyen de ces documents papaux, le Vatican a promulgué une mission de domination universelle (« catholique »). Trois siècles après la publication de Dum Diversas, Serra et les soldats espagnols ont porté cette mission de domination universelle (« catholique ») à Alta California, et l’ont brutalement imposé aux nations autochtones qui y vivaient. Les décrets pontificaux sont des preuves documentées de la vraie raison («mission») pour étendre le système de mission catholique espagnole à des terres non chrétiennes. Pourtant, cette partie de l’histoire a été laissée à l’écart des écoles publiques en Californie. L’AB738 offre l’occasion de définir le bilan.

Les écoles publiques en Californie enseignent actuellement sur Serra et le système de mission en 4ème année. On enseigne aux élèves que Serra et les soldats espagnols suivaient une tradition de mission d’évangélisation et de civilisation, conçue pour civiliser les «natifs» non chrétiens ou «gentils». Cependant, Dum Diversas, Inter Caetera et beaucoup d’autres documents du Vatican sont des preuves tangibles que le système de mission était fondé sur une tradition de domination physique et spirituelle (ce que l’Ordre franciscain appelait «conquête spirituelle»).

Une anecdote fournira une illustration graphique. L’explorateur russe Visali Petrovich Tarakonoff a expliqué ce qui est arrivé à certains peuples autochtones qui avaient quitté l’une des missions. Lorsque des soldats espagnols et un certain nombre de prêtres les ont ramenés à la mission, Tarakonoff a raconté que certains indigènes étaient blessés. Les Espagnols ont fouetté certains hommes et ont cousu un des leaders autochtones dans la peau encore fumante et chaude d’un veau qui venait de mourir. Cousu dans cette peau, il fut attaché à un poteau en plein soleil, et il mourut très vite. C’est un exemple iconique du système de la mission de domination et de déshumanisation.

Ce programme d’études « idéal » sur les Nations autochtones enseignera cependant aux étudiants que le système de domination de la « civilisation » catholique espagnole a abouti à un holocauste traumatique, sur les nations et les peuples autochtones dans le monde. Cela est mis en évidence par les décès d’environ 150 000 Autochtones à la suite du système de mission en Haute-Californie, ce qui a dévasté les nations pré-américaines.

En conclusion ;

Le processus d’octroi à la «civilisation» chrétienne sur des parties non chrétiennes du monde devait être accompli par des Européens chrétiens envahissant des nations non chrétiennes et les obliger à vivre sous un système européen chrétien. Il est étrange que, aujourd’hui encore, tous les élèves de quatrième année en Californie soient toujours tenus de construire une «mission modèle». On ne leur dit jamais qu’ils forment une structure de mission en l’honneur de l’héritage mortel du système de domination de la mission catholique espagnole. Le projet de loi CA AB 738 offre la possibilité de changer cela pour les 7e à la 12e année.

~~~~▲~~~~

Pour ceux qui ont vu le film MISSION dont le scénario s’inspire d’un récit authentique  : Au début du XVIIIème siècle, le frère jésuite Gabriel fonde une mission sur les terres des Indiens Guaranis. A la même époque dans les mêmes lieux sévit Mendoza, aventurier mercenaire. Ces deux hommes vont se retrouver pour lutter contre la domination espagnole et portugaise.  La conclusion de Newcomb prend une fois encore tout son sens et justifie que nous nous tenions aux côtés des Natifs, des Nations originelles et des peuples autochtones de tous les continents pour rompre avec la Doctrine Chrétienne de la Découverte sur laquelle s’est construit l’empire anglo-américano-christo-sioniste et enclencher un nouveau paradigme sans dieu ni maitre.

Pour ceux qui pensent que ce combat n’est pas le nôtre ;

Je rappelle que des banques et des gros assureurs français ICI financent la colonisation et où qu’elle se trouve sans distinction !

Mais surtout je rappelle que les politiques français, à l’instar de François Fillon, affirme aujourd’hui encore que : La France n’est pas coupable d’avoir voulu faire partager sa culture aux peuples d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Nord Source Marianne.net. Et rajoutant même ; « Je suis gaulliste et de surcroît je suis chrétien, cela veut dire que je ne prendrai jamais une décision qui sera contraire au respect de la dignité humaine, au respect de la personne, de la solidarité » Vidéo source Nouvel Obs. Et voilà pourquoi, je réaffirme, pour ma part, qu’il est nécessaire, pour nous tous, de rompre avec ce schéma mortifère qui prédispose que l’homme qui n’est pas blanc est inférieur. Où comme le déclarait Jules Ferry, en 1885 ; que « Les races supérieures ont un droit vis à vis des races inférieures » parce que la Nation Mohawk nous explique dans son dernier billet qui constitue aujourd’hui « La Race Parfaite » ► La race parfaite ! Par Mohawk Nation News et je rajoute mon grain de sel… Enfin, plutôt ceux qui se croient toujours investi d’une MISSION par Dieu lui-même pour soumettre en esclavage perpétuel les païens, les infidèles, les incivilisés, les apostats et tout ennemi du Christ… Et ça fait du monde !

   “Les Américains sont le seul peuple moderne, à l’exception des Boers [en Afrique du Sud], qui de mémoire d’homme, ont totalement balayé du sol où ils se sont installés la population autochtone.” ~ Frantz Fanon, 1952 ~

 L’idée de dominer le monde est presque dans l’ADN des États-Unis ► H. Kissinger – 01/07/2017 Source Alter Info

Et donc, on se lève et on vous retire notre consentement, et ici en France, nous pouvons faire de même avec le demi-dieu autoproclamé qui pourtant n’est pas sorti de la cuisine à Jupiter, non ► On n’est pas sorti de la cuisine à Jupiter !

JBL1960

Illustration du billet ► Carte réalisée en 1650 du Pacifique pour montrer la Californie comme une île

 

 

Paroles de Chefs des Nations Originelles…

Puisque le mot « Indien » est un mot sorti de l’esprit, malade, de l’homme blanc ;

Et en premier lieu des hommes en jupe !

Si nous ne sommes pas responsables et encore moins coupables des horreurs du passé, nous le deviendrions si, une fois connu l’ampleur des génocides sur les peuples originels de tous les continents, nous décidions de ne rien faire.

Et pire, si nous décidions de tourner la tête et de continuer le cycle mortifère du Colonialisme, alors que nous pouvons rompre avec ce cycle en provoquant une césure du temps et enclencher, ensemble, à partir de ce temps nouveau ou temps zéro, un nouveau paradigme en lien avec les Natifs et peuples autochtones de tous les continents sans dieu, ou demi-dieu, sans maitre pour nous soumettre

Grâce à Voltigeur du site Les Moutons Enragés, vous pouvez plonger un instant dans cette philosophie et pensée Amérindiennes, et en français, que j’appelle Native, puisque nous voyons bien qu’il nous faut changer notre attitude et notre forme de pensée pour initier la Société des sociétés.

15 CHEFS « INDIENS » EMBLÉMATIQUEShttps://lesmoutonsenrages.fr/2017/07/31/15-chefs-indiens-emblematiques-qui-ont-tout-sacrifie-pour-defendre-leurs-tribus/

Et grâce à MoTruckin vous pourrez voir cette vidéo d’un discours de John Trudell en 1980, sous-titres et doublage en français ;

Vidéo YT proposé par Chez Néo NEWS le 28 juillet 2017

Et je rajoute ce très beau PDF de 22 pages, en anglais, de grands Chefs des Nations Premières de 1500 à 1800 proposé, gratuitement par Indian Country Today Media Network. Avec des photos rares, et des personnes considérées comme d’importants activistes ; URL du site ICMN ► https://indiancountrymedianetwork.com/

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/07/icmn-heroes-of-native-resistance.pdf

Mais, je me dois de préciser, que certaines figures présentées dans ce PDF comme des activistes résistants, notamment à Sioux Standing Rock, sont controversés.

Comme Oren Lyons ;

Nous devons réparer notre maison

 Mohawk Nation News |  8 décembre 2016 |  URL de l’article original : http://mohawknationnews.com/blog/2016/12/08/we-have-to-fix-it/

Traduit de l’anglais par Résistance 71

Tous les oléoducs doivent être stoppés.

Les agents de la répression sont parmi nous à Standing Rock. Apparemment, Oren Lyons, le Seneca qui se fait passer pour un Onondaga est arrivé. En tant que “gardien de la foi”, un titre religieux chrétien inventé pour entretenir le “diviser pour mieux règner” (NdT : du dogme chrétien/iroquois (seneca) de Handsome Lake ou « gaiwiio », la « bonne parole », créé en 1803 et publié par écrit en 1850) par les traîtres et leurs marionnettistes. Il est envoyé à Standing Rock par le Bureau of Indian Affairs (BIA) colonial pour lequel il travaille. Il convaincra le président du conseil tribal (colonial) Lakota de faire un arrangement quelconque afin d’autoriser l’oléoduc.

A cause de ses actes de trahison contre la nation Onondaga et autres rotino’shonni (iroquois), sa parole n’a aucune valeur au sein de la confédération.

Pendant le siège de Wounded Knee en 1973, Lyons brisa les relations entre la Confédération Iroquoise, les peuples de l’Ouest et l’American Indian Movement (AIM). L’AIM invita des guerriers respectés pour venir les aider à combattre et riposter à l’oppression. Durant une réunion, l’AIM demanda à la nation Onondaga : “Que faites-vous lorsque vous êtes attaqués ?” Les chefs tribaux Onondaga répondirent qu’ils tendaient l’autre joue, comme préconisé dans la bible qu’ils appellent le “livre noir”. Depuis cette époque, le soutien populaire pour les chefs Onondaga s’est bien amenuisé.

Lire l’intégralité de l’article et ma propre analyse ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/12/12/les-2-pieds-sur-terre-mere/

Comme quoi, il convient d’analyser les faits et rien d’autre ;

Car comme l’a écrit Steven Newcomb dans cet article ► Interdire un “droit païen” de domination par Steven Newcomb + Analyse JBL : Lorsque les chrétiens européens ont fait voiles vers quelques endroits non-chrétiens où aucun chrétiens n’avaient jamais été, les chrétiens se sont mentalement, métaphoriquement imaginés comme ayant ou “détenant” le titre de propriété sur les terres et les nations impliquées. Mais il y a quelque chose que Marshall n’a pas expliqué. Si ces évènements engendrant le “titre” se sont bien passés, ils ne se sont pas produits physiquement, ils se sont produits MENTALEMENT, comme le résultat d’un processus de pensée des chrétiens au sujet des terres “n’étant pas possessions d’un prince chrétien”. Les guillemets de ce qui précède sont mis pour noter le côté imaginaire et mental des constructions métaphoriques que nous sommes maintenant capables d’identifier, de défier et de contester mentalement avec notre propre processus de pensée.

Steven Newcomb va encore plus loin en expliquant ceci : “Au moment de l’exploration et de la colonisation européenne de l’Amérique du Nord, les seuls habitants du sous-continent étaient les Indiens.” nous disent les auteurs. Avant que les chrétiens européens n’amènent de manière invasive les mots d’”Indien” ou d’Indiens” sur cette terre maintenant usuellement appelée “l’Amérique du Nord”, il n’y avait personne vivant ici, qui était identifié par ce nom. Pas une seule nation originelle dans cette partie de la planète s’identifiant du nom “d’indien” ou “Indiens”. Pour le dire autrement, avant que les envahisseurs christo-européens n’envahissent notre partie de la planète, absolument personne ici ne vivait sous ce nom “d’Indien”, absolument personne. Pour lire l’intégralité de l’article de Newcomb et mon analyse ► La césure du Temps… Zéro

Et d’en tirer toutes les conséquences  ;

Nous avons à convaincre et non à vaincre, à construire et non à détruire, parce que ça c’est le Plan des Zélites auto-proclamées.

CONVAINCRE & NON VAINCRE ;

« Lorsque je me promène dans l’Amérique profonde et que je vois la masse des blancs, ils ne se sentent pas opprimés, ils se sentent impuissants. C’est là que nous pouvons mesurer l’étendu du génocide psychologique qu’ils ont déjà infligé à leur propre peuple. »
~ John Trudell ~

 « Il faut d’abord apprendre à penser individuellement avant de pouvoir collectivement. (Ré)apprendre à penser avec ses sentiments, dans un monde qui se joue de ses distorsions, pour sans cesse nous piéger… Dans un monde où la « loi du plus fort » s’appuie justement sur la manipulation et sur le saccage de nos émotions. Nous devons d’abord nous recentrer sur nos propres énergies, afin de ne plus laisser nos émotions parasitées, manipulées, dévorer nos sentiments. Nous devons réapprendre à percevoir avec le cœur. Ce qui nous est livré comme étant « la Loi », « la règle », la logique « universelle » ou « supérieure » du « plus fort », n’est que la loi de l’oppresseur, la logique de notre propre oppression. C’est de cette prétendue « Loi » que nous devons nous libérer pour redevenir des êtres humains. Le véritable pouvoir est au delà des gouvernements et de leurs directives, le véritable pouvoir de l’Homme est dans sa capacité à aimer, dans sa capacité à assumer ou pas sa propre responsabilité à la vie. »
(John Trudell / Poète et Activiste Lakota)
◄|►
Pour prolonger la réflexion sur la nécessité d’étudier l’histoire afin de ne jamais réitérer les erreurs d’un passé que nous savons colonialiste. Vous pouvez lire  sur Résistance71 l’Entretien avec Jérôme Baschet sur l’histoire, l’anthropologie, l’école et l’expérience de l’autonomie au Chiapas Source La Voie du Jaguar du 24 juillet 2017 : « Par exemple, entre passé et présent. Il est clair que, du point de vue des luttes, du point de vue du désir de transformation sociale, l’histoire s’écrit au présent. Elle commence nécessairement par le présent. Marc Bloch avait déjà clairement souligné que le rapport entre présent et passé est constitutif du savoir historique. On le répète depuis, à sa suite. Mais, le plus souvent, sans en tirer toutes les conséquences. Or, si l’histoire pense le passé depuis le présent qui est le sien, penser ce présent devrait faire pleinement partie de sa tâche et être assumé comme tel (et pas seulement comme une réflexion menée à titre personnel). »
◄|►

Lectures connexes sur ce blog ;

Extraits des Bulles Papales Romanus Pontifex (1455) et Inter Caetera (1493) fondement de la Doctrine Chrétienne de la Découverte que le Pape François 1er refuse de répudier ; Extraits des Bulles Papales de 1455 et 1493

Dans la catégorie ► PEUPLES PREMIERS

Les versions PDF – Il y en a 33 à ce jour ► LES PDF DE JBL1960

JBL1960

L’hommage à Pierre Clastres de R71 version PDF par JBL1960

Les morts ne sont vraiment morts…

Que lorsque les vivants les ont oubliés !

Proverbe Malgache

Et ici, grâce à Résistance71, on pense à Pierre Clastres décédé dans un accident de voiture à l’âge de 43 ans le 29 juillet 1977 à Gabriac, sur une route de Lozère.

Aucun risque que l’on oublie Pierre Clastreset à l’occasion du 40ème anniversaire du décès prématuré de l’anthropologue et ethnologue politique anarchiste Pierre Clastres (1934-1977) dont le travail, certes inachevé, a marqué l’étude anthropologique  ; Résistance71 présente un petit résumé de sa pensée et de ses conclusions de recherches qui ne demandent qu’à être poursuivies et que j’ai pris plaisir à réunifier dans un PDF de 54 pages1977 – 2017 HOMMAGE À PIERRE CLASTRES, version PDF 29 juillet 2017

Chercheur au CNRS, Clastres est venu à l’anthropologie (définition commune : recherche sur l’Homme et les groupes humains) par la voie de la philosophie. Élève de Claude Lévi-Strauss dont il sera un critique éclairé, il collabore avec un autre grand nom de l’anthropologie politique, l’américain Marshall Sahlins, dont il préfacera la traduction française de l’œuvre phare “Age de pierre, âge d’abondance” en 1975. Que j’ai mis en version PDF de 21 pages sous le N° 8 ► Pierre Clastres préfaçant Sahlins. Que j’ai introduit par ce billet de blog ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/04/20/pierre-clastres-prefacant-marshall-sahlins-version-pdf/

Ce PDF porte le N° 33 et c’est le tout dernier, pour l’instant ; Imprimez-le, lisez-le, diffusez-le, excellente lecture de vacances pour revenir plus politiquement conscient à la « rentrée ».

◄|►

Et vous pouvez lire, télécharger, imprimer gratuitement tous ces PDF regroupés dans la page de mon blog dédié ; LESPDFDEJBL1960.

Ils ne m’appartiennent pas.

J’ai tant appris, moi-même, à la lecture de tous ces textes que très souvent R71 m’a donnée à lire, que notre seul plaisir est d’en partager la lecture…

Ce n’est pas parfait, il y a sans doute quelques coquilles qui ont échappées à ma vigilance. Quelques fautes d’orthographe, ou d’accord. Mais les battements de mon cœur pulsent dans chaque page. L’envoutement des mots, la magie des images, l’urgence parfois à transmettre, tant le message est fort, puissant et s’impose à nous apportant l’éclairage nouveau qui manquait pour relier les points entre eux…

J’aime cet exercice et quels qu’en soient les auteurs, de Kropotkine, Bakounine à Landauer, en passant par Louise Michel, Russell Means, Steven Newcomb, le Dr. A. Ezzat ou Résistance71 car ils sont les auteurs de ce petit précis, si précieux et tellement utile à l’heure où beaucoup se questionnent pour savoir comment on pourrait se gérer hors État et institutions, PDF N° 14 de 36 pages et intitulé ; Petit précis sur la société, l’État, la désobéissance civile et la commune volontaire autogérée ; solutions au marasme systémique actuel et que j’ai introduit par ce billet de blog ► PETIT PRÉCIS TRÈS UTILE.

Nous proposons ainsi de grands textes politiques fondateurs, La Grande Loi de la Paix de la Confédération Iroquoise datant du 12ème siècle, la 6ème Déclaration Zapatiste de la Forêt de Lacandon de 2005, le Manifeste du Confédéralisme Démocratique par A. Ocalan de 2011.

Le sublime de Malatesta, le douloureux mais si nécessaire Contre-rapport de la Commission Vérité & Réconciliation « MEURTRE PAR DÉCRET » parce que l’objectif commun et l’idée première a toujours été de connecter les énergies, les électrons libres pour donner l’exemple d’associations toutes aussi libres par-delà l’espace et le temps.

Je classe ce billet dans la catégorie PEUPLES PREMIERS dans laquelle vous retrouverez tous les billets en lien avec les Natifs, Nations primordiales, sociétés dites primitives, peuples originels et jusqu’à ce jour, puisque les descendants des Natifs, sont toujours là, debout et nous invitent à provoquer une césure du Temps à leurs côtés et ensemble pour un temps nouveau ou un nouveau temps…

Et je conclus avec ce proverbe perse, que l’on peut trouver dans le livre de Kevin D. Annett « Truth Teller’s Shield : A Manual for Whistle Blower & Hell Raisers »  « Le Bouclier du Lanceur d’Alerte » que R71 a entièrement traduit et en accord avec l’auteur, j’en ai réalisé la version PDF N° 2 de 70 pages que vous pouvez lire, télécharger ou imprimer gratuitement, parce qu’à notre sens, à tous, la recherche de la vérité n’a pas de prix, et surtout n’est pas monnayable.

Le chercheur de vérité qui voyage suffisamment devient le chemin

JBL1960

 

 

Ni dieu, ou demi-dieu ; Ni maître pour nous soumettre…

Et arrêter de se faire mettre au N.O.M. des barbus de tout poil !

Depuis les cieux !

Car il ne s’agit pas de rien arracher mais seulement de ne plus rien donner ► La race parfaite ! Par Mohawk Nation News et je rajoute mon grain de sel…

En regard de l’information qui suit Source Press TV ; Traduit par l’excellent Résistance71 La bataille contre le Front Al-Nosra à la frontière syro-libanaise est à 85% terminée d’après le Hezbollah je conseille la lecture des écrits, publications et livre du Dr. Ashraf Ezzat, qui ne dit jamais que l’histoire de la bible est une invention. Mais prouve juste que la location GÉOGRAPHIQUE de cette histoire n’est pas la bonne. Et qu’il ne faut pas chercher en Égypte ou en Palestine des traces de  l’ Exode ou du Palais de Salomon mais dans le Sud de l’Arabie Saoudite et au Yémen. Et que j’ai réunifiés dans un PDF N° 3 de 47 pages ► TRADUCTION DE LA BIBLE & ESCROQUERIE HISTORIQUE et publié comme suit :

Présentation par JBL1960 des raisons de ce PDF – Page 2

Histoire, science, mensonge et falsification…

 La tradition orale contre la tradition écrite… Vérité contre mensonge ? Présentation R71 : Page 3

L’Égypte antique n’a jamais connu ni Pharaons, ni Israélites – Page 5

Les racines juives de la culture takfirie – Page 10

Le Messie Arabe – Page 15

La résolution de l’UNESCO sur Jérusalem : La vérité cachée – Page 21

Pourquoi ne trouve-t-on aucune mention des pyramides d’Égypte dans la bible ? Page 25

Jérusalem, rien de saint à propos de la ville sainte… Page 28

La fuite de la Sainte Famille en Égypte est elle un mythe ? – 21/02/2017 – Page 36

L’esclavage n’était pas une pratique fréquente en Égypte – 7 juin 2017 – Page 40

L’histoire biblique de Joseph coule comme le Titanic22 juin 2017 – Page 43

~~~~▼~~~~

Et plus particulièrement de la page 10 qui traite des racines juives de la culture takfirie extrait du livre « L’Égypte antique n’a jamais connu ni Pharaons ni Israélites » et j’explique pourquoi après l’article de Press TV via R71 ;

Guerre impérialiste au MO : Le Hezbollah et l’armée libanaise torchent les mercenaires takfiristes de l’empire à la frontière syro-libanaise…

“La résistance a émergé en tant que réaction à l’occupation israélienne, qui a commencé en Palestine et s’est étendue aux autres régions arabes. Ainsi donc, aussi longtemps que durera l’occupation israélienne, la résistance persistera, car la résistance émane d’une croyance fondamentale en l’élimination de l’occupation et ne représente pas une condition temporaire ni aléatoire…” 

“Les États-Unis sont capables de semer ruine et destruction sur la région, de l’extorquer de ses ressources et d’attaquer ses régimes politiques, partis et peuples. Mais ceci n’est que le pouvoir d’un occupant, d’un colonisateur et non pas une source fiable et viable de pouvoir. D’un autre côté, notre capacité d’intégrer un potentiel et de résister est permanente et exponentielle. Notre droit légitime [de résister] est en soi une source de pouvoir et notre logique est sûre. Nous sommes bien résolus à garder le cap.”

~ Naïm Qassem, SG adjoint du Hezbollah, 2005 ~

La bataille contre le Front Al-Nosra à la frontière syro-libanaise est à 85% terminée d’après le Hezbollah

Press TV | 25 juillet 2017 | URL de l’article source ► http://www.presstv.ir/Detail/2017/07/25/529641/Lebanon-Hezbollah-fighters-Syria-border-Arsal-Jabhat-Fatah-alSham-militants

Traduit de l’anglais par Résistance 71 ► URL de l’article ▼ https://resistance71.wordpress.com/2017/07/28/guerre-imperialiste-au-mo-le-hezbollah-et-l7armee-libanaise-torchent-les-mercenaires-takfiristes-de-lempire-a-la-frontiere-sirop-libanaise/

Mise à jour du 26 juillet : Hassan Nasrallah a confirmé dans une intervention télévisée que toute l’opération militaire visant à éliminer les terroristes d’Al-Nosra de la région frontalière d’Arsal, fut une initiative du Hezbollah, impliquant également l’armée libanaise et qu’aucunes autres forces militaires ne sont intervenues dans cette opération.

Comme dirait Fabius… Le Hezbollah fait du bon boulot sur le terrain ! 

◄|►

La résistance libanaise du Hezbollah dit que sa bataille pour éliminer les membres du mouvement takfiriste soutenu par des puissances étrangères Jabhat Fatah al-Sham, ex-Front Al-Nosra (NdT : ceux-là même dont le ministre français des AE Fabius sous le régime Hollande disait qu’ils “faisaient du bon boulot sur le terrain”… Al-Nosra ou Al CIAda en Syrie, création à 100% de l’empire, financé par l’Arabie Saoudite et le Qatar et aidé logistiquement par l’OTAN et Israël..) à la frontière syro-libanaise est à 85% terminée et qu’il continue sa campagne afin de réduire les dernières poches terroristes sur la frontière.

Le bureau des médias du Hezbollah a annoncé dans une déclaration mardi que les combattants de la résistance ont regagné le contrôle sur les plaines de Komali et de Hamoudi, Baidar et Shoabat al-Nihla sur les extérieurs de la ville frontalière d’Arsal, située à 124 km au nord-est de la capitale libanaise, ce mardi.

La chaîne de télévision libanaise de langue arabe Al-Manar a diffusé une vidéo montrant la cache du gouverneur auto-proclamé du Fatah al-Sham dans la région stratégique d’al-Qalamoun dans le Wadi al-Kheil.

La correspondante de Press TV à Arsal a aussi dit que des unités de l’artillerie du Hezbollah ont pilonné les positions terroristes de la zone depuis mardi matin alors que les extrémistes du Fatah al-Sham sont en déroute complète et se sauvent pour protéger leurs vies.

Elle a ajouté que l’opération a infligé de très lourdes pertes dans les rangs des takfiristes, notant que des combattants du Hezbollah ont hissé les drapeaux libanais et du Hezbollah dans les zones où ils ont délogé les terroristes du Fatah al-Sham.

Le journal de langue arabe al-Joumhouria (La République) a cité une source anonyme de la sécurité, rapportant lundi que l’armée libanaise avait adopté des mesures de sécurité préventives le long d’Arsal après qu’il fut suggéré que les militants puissent enlever des personnels militaire libanais pour les prendre en otages.

Le Hezbollah a lancé une vaste offensive vendredi dernier pour dégager les deux côtés de la frontière libano-syrienne des “terroristes armés”.

En août 2014, Jabhat Fatah al-Sham et les groupes terroriste takfiristes de Daesh ont pris possession de la ville orientale libanaise d’Arsal, tuant dans le processus de nombreux soldats libanais. Ils ont pris 30 d’entre eux en otage, la plupart ont été depuis relâchés.

Depuis lors, le Hezbollah et l’armée libanaise ont défendu la frontière nord-est du pays contre des groupes terroristes djihadistes soutenus par l’étranger depuis la Syrie voisine.

Les combattants du Hezbollah ont repoussé plusieurs attaques de Daesh au Liban même. Ils ont aussi fourni une assistance aux forces armées syriennes pour contrer les efforts des militants takfiristes commandités depuis l’étranger.

Le mouvement de résistance a accusé Israël de soutenir les terroristes takfiristes opérant au Moyen-Orient. Israël qui continue d’occuper les fermes libanaises de Che’eba et les plateaux syriens du Golan, est largement rapporté offrir une aide médicale aux terroristes takfiristes blessés en Syrie. En décembre 2015, le quotidien britannique “The Daily Mail” a dit qu’Israël avait sauvé la vie de plus de 2000 terroristes takfiristes depuis 2013.

~~~~▲~~~~

Et en France ; On comprend mieux pourquoi Le Drian, qui était Ministre de la Défense sous Hollandouille, est Ministre des Affaires Étrangères sous le règne du demi-dieu, auto-proclamé, Jupiter 1er, non ?

Maintenant, concernant le fait rapporté qu’Israël aurait sauvé la vie de plus de 2000 terroristes takfiristes depuis 2013. Cela fait sens à la lecture des pages 10 à 12 du PDF :

[…] Les politiciens européens ont pensé qu’ils pourraient échapper aux conséquences de leur destruction au Moyen-Orient, mais la crise actuelle de l’immigration leur a non seulement prouvé avoir tort, mais aussi qu’ils avaient la vision très courte. Quand on regarde l’histoire, ce n’est pas si fréquent, mais lorsque qu’a lieu une transhumance migratoire importante, cela cause très souvent des changements historiques sérieux. L’histoire montre non seulement des changements démographiques mais aussi de sérieux changements culturels et religieux.

Comment croyez-vous qu’une enclave juive ait pu s’établir dans une Palestine (de prédominance païenne) quelques siècles avant que le conte du Christ ne se passe et devienne central ?

La migration de milliers de juifs arabes de l’ancien Yémen et de l’Arabie du sud vers la terre de Palestine et la Syrie est un exemple flagrant et évident de l’histoire ancienne de la région. Ce fut une migration graduelle qui commença vers le IVème siècle Av. JC. Revisiter l’histoire ancienne qui mena à cette migration va nous aider à déconstruire le mythe de voir la Palestine comme la patrie des premiers israélites.

Comme les musulmans syriens d’aujourd’hui fuient la guerre et l’insécurité, les juifs d’Arabie et les païens de l’ancienne Arabie du sud migrèrent de leur terre native : le Yémen.

Oui, c’est juste, l’ancien Yémen est la patrie originelle du judaïsme et des Israélites.

A quoi sert l’histoire si elle ne nous apprend rien ? Et par l’histoire, je ne parle pas des livres déformateurs de celle-ci que vous avez utilisés comme base d’étude à l’école, ni non plus les films hollywoodiens que vous regardiez adolescents, qui ne sont que de la propagande. En fait, la totalité du narratif académique occidental au sujet de l’histoire de l’ancien Proche-Orient (incluant la soi-disant “histoire biblique”) est tellement erronée qu’on a besoin d’un changement de paradigme en ce qui concerne sa location géographique même. […]

Lorsque nous parlons du Yémen comme patrie des Israélites du début, nous devons garder présent à l’esprit que les Israélites, en tant qu’ancienne tribu yéménite arabe, ont disparus depuis longtemps.

Les juifs yéménites des temps modernes sont les descendants des convertis au judaïsme lorsque le Yémen retourna dans le judaïsme sous le règne de Dhu Nuwas en l’an 520 de notre époque.

La mentalité de style Daesh des anciens Hébreux

Dhu Nuwas ne devrait pas être identifié en tant que roi yéménite, mais plutôt comme un chef de guerre yéménite et leader d’un groupe de guerriers, si pas des terroristes. Si on veut tirer un parallèle moderne, on pourrait comparer Dhu Nuwas et ses militants avec ceux de l’EIIL ou Daesh. En ce sens, El Baghdadi serait l’équivalent moderne de Dhu Nuwas.

Logique non ?

Par ailleurs, à partir de la page 21 concernant la Résolution de l’UNESCO sur Jérusalem ; La vérité caché ; On comprend que : Ce que Mr Netanyahou n’a pas mentionné, et je suis certain que les historiens sionistes le savent parfaitement, c’est que Titus a démoli PRESQUE tous les bâtiments qui se tenaient à l’endroit de la vieille ville de Jérusalem, tous sauf une construction : sa forteresse militaire romaine.

Ce que nous avons été amenés à connaître comme étant le mur occidental n’est qu’un des murs toujours en place de la forteresse romaine : alias Fort Antonia.

En fait, si vous y pensez bien, la résolution de l’UNESCO sur Jérusalem n’est pas une résolution aussi choquante que de connaître la vérité sur ce soi-disant “mur occidental”. Je veux dire que découvrir soudainement que des millions de juifs dans le monde ont prié et se sont lamentés sur un mur romain païen est incroyablement douloureux. Les archéologues ne peuvent pas montrer de manière conclusive de pierres appartenant au second temple, encore moins le premier. Tout autant douloureux est le fait que les experts et les historiens commissionnés par l’UNESCO n’ont pas réussi à trouver une quelconque connexion juive à l’endroit que les sionistes appellent le “Mont du Temple”. L’historicité du site a commencé avec la mosquée Al Aqsa qui était à l’origine une toute petite maison de prière construite par le calife Oumar. Elle fut reconstruite et étendue par le calife de l’Oumayyadh Abd al-Malik et finie sous son fils Al-Walid en 705 EC. Que vous l’aimiez ou pas, c’est ce que les archives historiques anciennes nous disent au sujet de cet ancien site.

Une fois de plus, un bon nombre de personnes trouvera ces nouvelles révélations quelque peu perturbantes, car comme l’a si bien dit Mr Netanyahou, la bible raconte une toute autre histoire. La bible dit que le Temple Juif aussi bien que toutes les histoires des Israélites se sont passées à Jérusalem. La bible peut-elle avoir tort ?

Elle n’a pas tort, mais cela revient au comment le monde en est venu à l’interpréter, le livre et ses histoires. En premier lieu, la bible n’a jamais rien dit au sujet de la Palestine, mais cela fut rendu très clair dans le livre que la terre des anciens Israélites était appelée “Canaan”

En d’autres termes, ce que la bible (hébraïque) mentionna de manière répétitive comme étant “Jérusalem”, n’est pas situé géographiquement sur la terre ancienne de Palestine.

Par conséquent, toutes les histoires israélites comme celles d’Abraham, de David, de Salomon et de Moïse, se sont déroulées sur une autre terre, loin de la Palestine et de ce qu’est l’  » Israël  » des temps modernes. C’est sur cette terre ancienne que le premier temple des Israélites s’est tenu à cette époque.

►◄

Cela explique, notamment, le conflit larvé qui revient sur le devant de la scène, comme ces derniers jours avec les portiques de sécurité : Le gouvernement a fait un pas de plus pour tenter de désamorcer la tension à Jérusalem, tout en accusant la chaîne Al Jazeera d’attiser la violence ► http://www.leparisien.fr/international/israel-demonte-des-installations-de-securite-sur-l-esplanade-des-mosquees-27-07-2017-7159575.php

Et ce jour, on pouvait à nouveau lire ceci ► Esplanade des Mosquées : Israël rétropédale et interdit l’accès à la prière du vendredi aux hommes de moins de 50 ans ► Article LCI + Vidéo ► http://www.lci.fr/international/esplanade-des-mosquees-israel-retropedale-et-interdit-l-acces-a-la-priere-du-vendredi-aux-hommes-de-moins-de-50-ans-2059842.html

Je conclus en posant deux questions ;

  1. Quid de l’opération Tapis-Volant ? Débutée en 1949 et qui consista à rapatrier tous les juifs  Yéménites en Israël (  51 000) , pour se terminer en mai 2016 ; ICI et .
  2. La guerre actuelle au Yémen, guerre qui implique Israël aux côtés de l’Arabie Saoudite, est-elle une coïncidence ?…

Comme sur Terre ;

Bien entendu, chacun est libre de croire en Dieu, au Prophète, à Bouddha, en Vichnou, aux ptérodactyles ☻ Mais qu’il le fasse en son âme et conscience et surtout qu’il ne m’oblige pas à faire de même. Qu’il n’en fasse pas une loi d’Airain ni un dogme absolu ou une doctrine (chrétienne de la découverte) obligeant toute personne sur Terre à se soumettre aux Lois de la Pierre Taguée ou au Livre d’une Genèse qui appelle au meurtre, à la destruction de toutes vies et à la mise en esclavage perpétuelle de tout païen, ennemi du Christ, ou dénommé comme tel par les hommes en jupe !

Et n’en déplaise à tous ceux, comme on peut le lire dans cet article, qui prétendent qu’il n’y a pas un seul appel au meurtre dans la Bible, la preuve par le DEUTERONOMY 7: 1-2, 5-6 de l’Ancien Testament, mais surtout par les Bulles papales Romanus Pontifex et Inter Caetera contrairement au Coran. Parce qu’ici c’est avec TOUTES les religions, y compris celle du fric, du dieu $ des veaux d’Or ou d’argent que nous souhaitons rompre ;

Une fois décidée de cette césure avec le cycle du colonialisme ► La césure du Temps… Zéro en retirant notre consentement à l’Empire anglo-américain-christo-sioniste celui-ci tombera de lui-même et gageons que nous serons en capacité alors de faire tomber TOUS les empires.

Et d’enclencher un nouveau paradigme en lien avec les peuples autochtones de tous les continents SANS DIEUX, NI MAITRES, sans armes, ni haine ni violence…

JBL1960

 

La césure du Temps… Zéro

Avec Steven Newcomb pour en finir avec la sémantique colonialiste et une bonne fois pour toutes !

Steven Newcomb –  Universitaire, juriste, chercheur et écrivain Shawnee-Lenape – Auteur du livre : « Pagans in the Promised Lands : Decoding the Doctrine of Christian Discovery » et grâce aux larges extraits de traduction de l’anglais au français par Résistance71 en version PDF {N°4} de 45 pages ici ► « Païens en Terre Promise décoder la Doctrine Chrétienne de la Découverte » nous emmène toujours plus loin dans la sémantique, car les mots sont une arme et bien utilisés ils nous permettront CONJOINTEMENT (Natifs ou non) de faire tomber TOUS les empires en retirant notre consentement, d’un coup sec sous les pieds de l’Oligarchie régnante et un chouïa aux abois quand même pour finaliser le Plan qui a toujours été de « Tuer l’Indigène pour sauver l’Homme » Blanc et de surcroit Chrétien et cela fut rendu possible avec la mise en place des Pensionnats pour Indiens dès 1820 et jusqu’en 1980 aux USA, et dès 1840 et jusqu’en 1996 au Canada

S’il est vrai que la profonde analyse qui suit, du même auteur, prolonge l’idée développée dans sa publication du 19 juillet intitulée Interdire un “droit païen” de domination, ICI. Pour ma part, je conseille la lecture en miroir de sa publication du 28 juin dernier : L’esprit de l’homme blanc est à l’origine de la soi-disant loi fédérale indienne .

Résistance au colonialisme : En finir avec la sémantique colonialiste… (Steven Newcomb)

Lire le dossier R71 ► La sémantique colonialiste par Steven Newcomb

Les constructions imposées et intrusives de l’esprit européen

Steven Newcomb | 22 juillet 2017 | URL de l’article original ► https://indiancountrymedianetwork.com/news/opinions/invasive-imposed-constructs-european-mind/

Traduit de l’anglais par Résistance 71 ► URL de l’article ► https://resistance71.wordpress.com/2017/07/26/resistance-au-colonialisme-en-finir-avec-la-semantique-colonialiste-steven-newcomb/

La théorie du “titre aborigène” est un ensemble d’idées produit par l’esprit euro-américain, par des métaphores et autres constructions mentales, qui, au moyen d’une vague d’actes génocidaires, fut imposé par la force sur nos peuples et nations originels, ainsi que bien d’autres idées de provenance étrangère. La “théorie du titre indigène” est focalisée sur le livre “Indian Pueblo Water Rights,” co-écrit par Charles T. DuMars, Marilyn O’Leary et Albert E. Utton. Le premier développement du chapitre 3, “The Pueblo Water Right as Aboriginal,” , parle du développement historique de la “théorie du titre aborigène”.

Au moment de l’exploration et de la colonisation européenne de l’Amérique du Nord, les seuls habitants du sous-continent étaient les Indiens.” nous disent les auteurs. Avant que les chrétiens européens n’amènent de manière invasive les mots d’”Indien” ou d’Indiens” sur cette terre maintenant usuellement appelée “l’Amérique du Nord”, il n’y avait personne vivant ici, qui était identifié par ce nom. Pas une seule nation originelle dans cette partie de la planète s’identifiant du nom “d’indien” ou “Indiens”. Pour le dire autrement, avant que les envahisseurs christo-européens n’envahissent notre partie de la planète, absolument personne ici ne vivait sous ce nom “d’Indien”, absolument personne.

De tels termes sont des métaphores, mentalement et linguistiquement inventées par les Européens et, soutenues par des formes et moyens variés de force, projetés par les Européens sur ces peuples et nations vivant dans une vaste zone géographique que les Européens d’il y a longtemps connaissaient sous le non des “Indes”. Nos peuples et nations n’étaient pas, si ce n’est dans l’imaginaire et le langage des chrétiens ainsi que leurs activités mentales, connus sous le vocable “d’Indiens”.  Nos ancêtres ne furent connus sous ce nom qu’en direct résultat de l’imposition de leur langage et idées par les christo-européens sur nos ancêtres. Les chrétiens européens ont mentalement projeté des mots et des idées tels qu’Indiens” et “occupation indienne”, ils affirmèrent ensuite “voir” ces apports exogènes alors qu’ils n’étaient que leurs propres projections mentales et linguistiques.

Le livre “Indian Pueblo Water Rights” parle de “l’occupation indienne des terres” sans jamais mentionner que “l’occupation indienne” est une idée totalement inventée par les Européens, puis imposée sur  nos peuples et nations et leurs territoires. Les auteurs disent: “L’occupation originale des sols indienne est appelée possession aborigène et porte avec elle le titre aborigène d’occupation des sols.” Leur utilisation du mot “originale” pose la question “originale de quoi ?” L’expression utilisée “l’occupation originale indienne” suggère que le concept ou idée “d’occupation des sols indienne” a un point de départ ou un endroit d’origine. A la réflexion, cet “endroit” d’origine est trouvé dans les opérations imaginaires de l’esprit intrusif et envahisseur européen. Pour insister plus avant sur leur vision, les auteurs ajoutèrent une note de bas de page où ils écrivent : “Il n’y a aucun doute que les Indiens Pueblo étaient les occupants aborigènes originels.” Cette mention du “aucun doute” rend pour sûr la terminologie imposée “d’occupants aborigènes” comme factuelle, vraie, et correcte basée sur une “observation” objective.

De plus, en utilisant le mot “étaient”, les auteurs commentent sur le “fait d’être” des Indiens Pueblo, suggérant par là, comme si c’était un fait physique, que les “Indiens” Pueblo étaient des “occupants aborigènes”, indépendants de l’esprit des Européens chrétiens, plutôt que le résultat des idées politiquement et subjectivement motivées de l’esprit des chrétiens européens.

Ces concepts sont le résultat direct de la façon de penser européenne en matière de colonisation au sujet de peuples et de nations existant sur ce continent bien avant que ces colons n’eurent envahi l’endroit. Considérant ces faits importants, nous sommes alors capables de comprendre que des idées qui furent estimées être “vraies” par les chrétiens européens, n’étaient en fait “vraies” que dans le contexte des assomptions de domination de ces Européens sur nos peuples et nations existant sur place bien avant que la colonisation européenne ne commence.

Bref, le concept “d’occupation des sols Indienne” n’a rien à voir avec avec le comment les peuples originels du continent se percevaient et se comprenaient eux-mêmes et leurs relations avec la terre et territoires sur lesquels ils vivaient. Les concepts européens dérivaient de l’esprit européen (ethno/euro-centrisme) et non pas de l’esprit des peuples natifs de l’endroit. (NdT : aucune universalité là-dedans, ce ne sont même pas des “concepts” puisqu’un concept est juste et universel par définition, ce ne sont que des impositions résultant donc de la projection mentale eurocentrique des colonisateurs, imposées par la force, la ruse et le mensonge..).

Au lieu de se concentrer sur le développement “historique” du “titre aborigène”, les auteurs de l’ouvrage nous auraient rendu un fier service s’ils avaient focalisé sur le développement mental des colonisateurs et de leurs idées sur le “titre aborigène” et “l’occupation des sols aborigène”. Une vision des plus utiles aurait vu le jour en dénonçant les mots et les idées comme “indiens”, “occupation”, “occupants aborigènes”, “possession aborigène” et “titre aborigène” et étant des mots et des constructions mentales imposés par les Européens chrétiens, imposés sur nous sans le libre consentement de nos nations originelles. Ceci est vrai en regard de tout le répertoire de langue anglaise (ou espagnol, pour ceux qui ont été colonisés par L’Espagne, ou portugais pour la colonisation portugaise…)

Il aurait aussi été utile de voir que les auteurs de Pueblo Indian Water Rights avaient mentionné que ces mots et idées européens n’étaient pas et ne sont toujours pas des caractéristiques physiques du monde naturel. Aucun de ces mots ou idées ne sont provenus de la pensée indépendante européenne ou indépendamment de quelque système linguistique que ce soit. Pour être plus précis, les co-auteurs du livre auraient dû écrire :  » Il n’y a aucun doute que les Espagnols et autres chrétiens européens, ont mentalement conceptualisé et nommé unilatéralement les Indiens Pueblo comme ‘aborigènes’ et ‘occupants aborigènes’, ayant une ‘possession aborigène’.  »

Cette ligne d’analyse mène en fait à ceci : Nos peuples et nations originels n’ont pas développé mentalement ou linguistiquement ces mots et idées qui sont toujours maintenant utilisés dans les états variés de domination pour opprimer nos vies et nos territoires. Comment donc est venue cette assertion que nous sommes de droit les sujets des “colonisateurs”, de leurs mots et de leurs idées sans notre libre consentement ? Ceci s’est produit et a été maintenu avec succès parce que nous ne passons pas assez de temps à questionner et à défier les mots et les idées des colons comme “le titre aborigène”, le “titre d’occupation des sols aborigène” le tout fondé sur la vision et la présence chrétienne (“découverte”) sur des terres non-chrétiennes.

Il faut noter que le 26 juillet 2016, Newcomb nous proposait déjà une ligne d’analyse similaire, intitulée : Temps de reconnaître l’indépendance originelle de nos nations, retranscrite dans ce billet et complétée par mon analyse.

Steven Newcomb avec ce tout dernier texte propose aux descendants des Peuples originels, les NATIFS, dont il fait partie et aux descendants des colons/envahisseurs/exterminateurs soit les NON-NATIFS, dont je fais partie, de créer un point de rupture avec le temps passé dit du Colonialisme.

À partir de ce TEMPS NOUVEAU {Zep Tepi en Égyptien antique] ou Tep Zepi ; TEMPS ZÉRO selon les CODEX Maya nous pouvons décider, tous ensemble de rompre avec le cycle mortifère qu’a créé l’esprit de l’homme blanc et notamment des hommes en jupe depuis plusieurs siècles et totalement réactivé en Amérique du Nord par le Créationnisme, et les fondamentalistes chrétiens et ces dernières années sous Reagan, la dynastie des Bush, puis les Clinton et jusqu’à aujourd’hui avec sous la Présidence Trump et son disciple Mike Pence.

Nous pouvons créer cette césure, et décider à partir de ce temps nouveau, de ce point zéro de remonter à la nature originelle de l’humain ce qui est toucher à l’universalité de la Nature dont nous faisons partie.

L’Idée première est qu’il y a un dénominateur commun à toutes ces pensées formulées au delà du temps et de l’espace et l’Objectif est de connecter les énergies, les électrons libres pour donner l’exemple d’associations toutes aussi libres par delà l’espace et le temps…

TEP ZEPI : LE TEMPS ZÉRO

Préambule de Résistance71 : La mission de chacun est de démonter la pyramide du pouvoir pierre par pierre, c’est en changeant notre relation à la société que nous changerons de paradigme, que chacun voit l’intérêt commun et la machine du changement réel se mettra en place. C’est ça la révolution, elle est organique dans un changement de relation à la société des individus collectivement unis. C’est ainsi que tombera l’État, la grande partie de l’humanité ira de l’avant autrement, il tombera en désuétude. Nous vivons à notre sens les premiers moments de l’agonie du système étatique. C’est la fin, c’est un moment historique, même s’il n’est pas encore perçu comme tel. Ce que les « zélites » appellent le N.O.M correspond aux derniers soubresauts de l’ignominie étatico-capitaliste. Sa fin est proche, mais cela prendra un certain temps pour que la relation à la société change. L’humain est fondamentalement bon, il y parviendra… Les générations du futur apprendront notre histoire avec effarement… Elles seront incrédules de tant de veulerie et de stupidité induite combinées. Extrait de mon billet du 22/12/2015 TEP ZEPI : Le temps zéro, et ce texte est en union avec l’Idée, qu’il y a un dénominateur commun à toutes ces pensées formulées au delà du temps et de l’espace…

Résistance71 m’a traduit ce texte en anglais, y apportant sa patte en filigrane et par pure amitié ► TEP ZEPI : Beginning of a new era

Nous pouvons décider de notre futur, ensemble, et nous pouvons décider quand il commencera, au point de césure, au point zéro, au temps nouveau et donc décider d’abandonner l’ancien. Car il ne s’agit pas de rien arracher mais seulement de ne plus rien donner ► La race parfaite ! Par Mohawk Nation News et je rajoute mon grain de sel…

UNION ► RÉFLEXION ► ACTION ► ASSOCIATIONS LIBRES CONFÉDÉRÉES ► SOCIÉTÉ DES SOCIÉTÉS

JBL1960