Archives pour la catégorie Peuples premiers

Les peuples autochtones SHUARS vs Sté Minière Chinoise (EXSA) en Équateur

2 ans, 1 millier de petits billets et 80 versions PDF plus tard ;

Je confirme que l’Éveil de nos consciences c’est réaliser et abattre le plus grand fléau de l’humanité : Le COLONIALISME et ce par quoi il arrive : L’ÉTAT !

À nous de démontrer notre capacité à résister, à dire NON et à se tenir debout aux côtés des peuples autochtones de tous les continents ;

~~~~▼~~~~

Résistance au colonialisme : En Équateur, le combat du peuple Shuar contre le gouvernement et la Chine pour la sauvegarde de leur terre ancestrale…

Le problème colonial est fondamentalement posé dans cet article du toujours pertinent Peter d’Errico paru sur Indian Country Media Network en décembre 2016. Nos lecteurs feront un parallèle, du reste établi en fin d’article, avec la lutte anti-coloniale autochtone en Amérique du Nord. Le fondement, la racine de toute cette idéologie d’appropriation et d’exploitation est la doctrine chrétienne de la découverte, (*) chrétienne parce qu’ancrée dans des édits (bulles) pontificaux du XVème siècle tels Dum Diversas (1450), Romanus Pontifex (1455) et Inter Caetera (1493), qui établirent la domination de l’empire chrétien sur toute terre païenne et sa (pseudo) légalisation moderne au moyen de décisions de Cours Suprêmes des nations concernées, commençant aux États-Unis en 1823 avec le verdict de l’affaire Johnson c. M’Intosh, qui fit jurisprudence au Canada et dans les pays d’Amérique Latine.

L’État est expansionniste et colonialiste par construction, l’histoire de l’État depuis 5000 ans se confond avec l’histoire de la guerre et plus particulièrement de la guerre coloniale expansionniste. Il est impossible de rendre l’État juste et vertueux, car il est fondé sur la division politique puis économique de la société. Lutter pour une société juste et égalitaire, c’est lutter contre l’État et lutter contre l’État c’est lutter contre sa raison d’être, la colonisation des esprits, des êtres et des choses.

La seule solution “juridique” à l’exploitation coloniale est la mise à mort de l’État par substitution, et donc de son colonialisme inhérent, des institutions, de l’argent, du salariat et de toute forme d’exploitation induite par la division initiale de la société humaine. Lorsque nous occidentaux, nous serons débarrassés des chaînes idéologiques coloniales qui nous entravent tout autant que les peuples colonisés, simplement à un degré divers et nous tiendrons debout, main dans la main avec les peuples autochtones exploités, brutalisés, ignorés et annihilés, alors pourrons-nous mettre en marche la seule société humaine valide et universelle à terme, la société des sociétés, la société des associations libres, réunis dans l’universalité de leur complémentarité.

Il n’y a pas de solutions au sein du système, il n’y en a jamais eu et n’y en aura JAMAIS !

Sortir du cercle vicieux où nous avons été enfermés, c’est prendre la tangente de l’antagonisme induit et encouragé à fin divisionnaire et embrasser la complémentarité naturelle qui unifie dans le grand tout. Ce n’est que sur cette voie que nous nous réaliserons en tant qu’humanité, qu’enfin nous SERONS…

~ Résistance 71 ~

Les peuples autochtones Shuar ont besoin d’un soutien juridique plus fort dans la lutte contre les sociétés minières chinoises

Peter d’Errico | 31 décembre 2016 | URL de l’article source ► https://indiancountrymedianetwork.com/news/opinions/shuar-people-fight-chinese-mining-company/

Traduit de l’anglais par un lecteur anonyme, décembre 2017 publié par R71https://resistance71.wordpress.com/2017/12/11/resistance-au-colonialisme-en-equateur-le-combat-du-peuple-shuar-contre-le-gouvernement-et-la-chine-pour-la-sauvegarde-de-leur-terre-ancestrale/

Le gouvernement équatorien se mobilise contre les Shuars groupe indigène de l’Équateur, qui combattent les plans d’une énorme mine de cuivre chinoise à ciel ouvert sur leurs terres.

Source

Le gouvernement équatorien a déployé des milliers de militaires et de policiers pour imposer un « état d’exception » dans la province amazonienne de Morona Santiago, qui englobe les territoires ancestraux du peuple autochtone Shuar. La mobilisation et l’ « état d’exception » ont été annoncés en réponse à la mort d’un policier lors d’une manifestation de prendre le contrôle d’un camp minier le 14 décembre*. Aucune preuve n’ a été fournie pour prouver qu’il s’agissait bien d’un manifestant shuar qui a causé la mort du policier.

Les Shuars protestent contre l’invasion de leur pays par une société minière chinoise, EcuaCobres SA (EXSA), qui créerait la deuxième plus grande mine de cuivre à ciel ouvert du monde, dont les bénéfices annuels sont estimés à 1,2 milliard de dollars. La société minière chinoise a déjà entrepris des travaux d’exploration avancés pour l’extraction de l’or et du cuivre dans la zone appartenant aux indigènes shuar. La zone prévue pour la mine se situe dans le cadre d’une « concession » de 41 000 hectares (plus de 100 000 acres) mise en place par le gouvernement équatorien pour convertir le statut juridique des terres autochtones shuar en propriété privée appartenant à l’entreprise minière chinoise. Près de 50 % des « concessions » à l’entreprise minière chinoise se trouvent dans le pays d’origine des Shuars.

La région des Shuars vendu à l’entreprise chinoise est « la Cordillère du Condor, une chaîne de montagnes qui relie les Andes méridionales de l’Équateur à l’Amazonie, et est caractérisée par une biodiversité unique ».

Les Shuar, alliés aux agriculteurs métisses (équatoriens-indigènes shuar) et à des militants écologistes comme l’organisation Accion Ecologica, ont protesté contre le plan minier chinois depuis qu’il a été proposé pour la première fois par une entreprise canadienne dans les années 1990. En 2006, ils ont réussi à expulser l’EXSA de la région et ont ensuite établi des colonies pour maintenir la présence des Shuar et affirmer leur propriété.

Depuis 2006, les dirigeants shuars et leurs familles sont la cible des forces gouvernementales équatoriennes. En août 2016, les troupes gouvernementales ont expulsé de force les Shuars de leurs maisons, affirmant que les indigènes Shuar « occupaient illégalement » les terres de la compagnie minière chinoise. Le gouvernement équatorien a dressé une liste des dirigeants Shuar  » les plus recherchés « , ce qui a amené certains des plus ardents partisans Shuar à se cacher.

Source Blogs Médiapart

Severino Sharupi, un dirigeant de la Confédération des nationalités indigènes de l’Équateur, a déclaré que le gouvernement équatorien et la compagnie minière chinoise « veulent emprisonner certains des principaux porte-parole de la résistance pour qu’il n’ y ait pas d’opposition à la vente du territoire des Shuars à la compagnie chinoise… L’État équatorien doit avoir une autorité qui donne la permission à la compagnie chinoise et leur permet de… ». Mais Domingo Ankuash, l’un des leaders shuars les plus véhéments, a déclaré que les Shuars ne reculeront pas : « C’est le début d’une lutte pour exterminer le peuple shuar parce que nous sommes la seule nation qui a défendu avec vigueur notre territoire. S’ils doivent nous exterminer, ils peuvent le faire. Peut-être alors pourraient-ils continuer l’exploitation minière. Mais d’ici là, nous continuerons à défendre les terres pour empêcher qu’elles deviennent la propriété des compagnies minières chinoises. »

Les paroles et les actions courageuses de ces dirigeants Shuars indiquent qu’ils comprennent la dynamique de l’invasion coloniale – qu’ils ne sont pas éblouis par l’offre d’ « emplois » de la compagnie minière chinoise ni prêts à accepter les revendications de la  « propriété » du gouvernement. Face à ce genre de leadership conscient et informé, il semble probable que le conflit se poursuivra. Malheureusement, les avocats du Shuar n’ont pas encore pris position au niveau le plus élémentaire des réclamations juridiques du gouvernement.

Tarquino Cajamarca, l’avocat spécialisé dans les droits des Shuars, a déclaré que le gouvernement selon la loi de l’État, n’ a aucune obligation de consulter les propriétaires fonciers pour obtenir des concessions puisque les Shuars sont techniquement propriétaires des terres, mais pas du sous-sol: Une concession est un titre de propriété sur un sous-sol pour des opérations minières « , a dit Cajamarca à Al Jazeera, » et c’est l’État qui possède le sous-sol, ainsi que les rivières, les montagnes, etc.

A ce moment-là, vous vous demandez : si les Shuars possèdent la surface mais pas le sous-sol, n’ont-ils pas le droit légal d’arrêter l’extraction du sous-sol ? De nombreuses juridictions – en particulier dans les régions où les minéraux, le gaz et le pétrole sont prédominants – permettent une séparation juridique entre la propriété « de surface » et la propriété des minéraux sous-jacents.

Qu’en pensons-nous ? Nous l’avons trop souvent vu: les avocats représentant les peuples autochtones ne remettent pas en question la question fondamentale – à savoir la revendication de l’État équatorien colonisateur selon laquelle il est le  » propriétaire  » des terres autochtones, qu’il s’agisse de la surface ou du sous-sol. Si les courageux dirigeants Shuars doivent être soutenus par leurs avocats, les avocats doivent d’abord aller au-delà des lois « normales » de l’État équatorien colonisateur. Les avocats doivent contester ces lois colonisatrices. Plus précisément, les avocats Shuars ne devraient pas concéder la propriété du sous-sol Shuar à l’État Équatorien.

La revendication équatorienne de « posséder » des terres indigènes – les rivières, les montagnes, etc. – repose sur le même fondement que la doctrine de la domination coloniale appelée « doctrine de la Découverte Chrétienne ». En raison des appels de plus en plus médiatisés à la « révocation » des bulles papales à l’origine de la doctrine colonisatrice chrétienne, tous les avocats des peuples autochtones devraient ouvrir un procès en critiquant la doctrine de la Découverte et en rejetant toutes les revendications étatiques fondées sur cette doctrine de la Découverte.

La contestation juridique nécessaire pour soutenir les dirigeants Shuar implique un rejet de la notion selon laquelle l’État équatorien « possède le sous-sol, ainsi que les rivières, les montagnes, etc. En 2008, l’Équateur a adopté dans sa Constitution un chapitre stipulant que la « Nature » a des droits fondamentaux et que « l’État va… promouvoir le respect de tous les éléments qui forment un écosystème » Nous ne pouvons pas accorder beaucoup de poids à cette disposition, car elle donne à l’État le plein pouvoir sur les terres.

Néanmoins, la situation équatorienne offre une occasion inhabituelle de contester fondamentalement les revendications étatiques de propriété fondées sur les doctrines coloniales de domination sous la doctrine de la découverte chrétienne. Les Shuars eux-mêmes – et d’autres peuples autochtones – doivent affirmer le droit et le pouvoir d’empêcher « un impact environnemental grave ou permanent » sur leurs terres.

L’importance de l’argument de Shuar devient encore plus pressante après que le président équatorien Correa ait publié une déclaration de soutien à la société minière chinoise EXSA, déclarant que  » la chose la plus importante au sujet de la nature demeure l’être humain et que le premier devoir éthique et moral est de vaincre la pauvreté « . Les visions du monde indigènes ne privilégient pas les humains par rapport à la nature, mais considèrent que les humains font partie du monde naturel et qu’ils ont la responsabilité de vivre en équilibre avec la terre plutôt que de la dominer. La ligne supplémentaire du Président Correa sur « vaincre la pauvreté » n’ajoute rien à la relation humaine avec la Création et attise plutôt la confusion basée sur le désespoir économique provoqué par le système d’extraction capitaliste qui endommage la terre et les humains.

L’Équateur a ses propres «protecteurs de l’eau», qui, comme ceux de Standing Rock, assument une tâche de plus en plus importante face aux industries extractives minières. L’Équateur a également une collaboration active d’activistes environnementaux autochtones et non autochtones, dirigée par la Confédération des nationalités autochtones de l’Équateur (CONAIE). L’Équateur a donc les ingrédients pour une position ferme contre la destruction par l’extraction minière. Le leadership local a besoin d’avocats qui soutiendront cette position avec les arguments les plus puissants qui peuvent être faits.

~~~~▲~~~~

(*) Sur l’importance d’effondrer le colonialisme en récusation de la doctrine chrétienne de la découverte à l’œuvre aujourd’hui encore, comme on le voit dans ce cas précis et pour faire TOMBER l’empire et un moyen tout simple sans arme ni haine ni violence est je le rappelle la débaptisation en masse et en récusation ;

Steven Newcomb –  Universitaire, juriste, chercheur et écrivain Shawnee-Lenape – Auteur du livre : « Pagans in the Promised Lands : Decoding the Doctrine of Christian Discovery » et grâce aux larges extraits de traduction de l’anglais au français par Résistance71 en version PDF {N°4} de 45 pages ici ► « Païens en Terre Promise décoder la Doctrine Chrétienne de la Découverte » nous emmène toujours plus loin dans la sémantique, car les mots sont une arme et bien utilisés ils nous permettront CONJOINTEMENT (Natifs ou non) de faire tomber TOUS les empires en retirant notre consentement, d’un coup sec sous les pieds de l’Oligarchie régnante et un chouïa aux abois quand même pour finaliser le Plan qui a toujours été de « Tuer l’Indigène pour sauver l’Homme » Blanc et de surcroit Chrétien et cela fut rendu possible avec la mise en place des Pensionnats pour Indiens dès 1820 et jusqu’en 1980 aux USA, et dès 1840 et jusqu’en 1996 au Canada[NdJBL : en complément d’info, lire le billet du 07/09/17 Source TICEE ► MÉMORANDUM sur la continuité du génocide au Canada]

Par ailleurs, Steven Newcomb est cofondateur et codirecteur de l’Indigenous Law Institutehttp://ili.nativeweb.org/   Et producteur du film documentaire, The Doctrine of Discovery : Unmasking the Domination Code, dirigé et produit par Sheldon Wolfchild (Dakota) avec une narration de Buffy Sainte-Marie (Cree)

*Porté disparu depuis le 28 novembre, José Isidro Tendetza Antún, un leader de la communauté Shuar, en Équateur, vient d’être retrouvé assassiné et enterré. Des membres de sa communauté affirment qu’il aurait été torturé. José Isidro Tendetza Antún était un des plus virulents opposants à Mirador, un projet de mine à ciel ouvert entrepris par la compagnie chinoise Ecuacorriente. Avant sa disparition, le leader Shuar devait se rendre à Lima pour assister aux négociations climatiques de la COP20. Source ► http://www.terraeco.net/Au-Perou-on-abat-les-Ashaninka,57611.html

Comme en 2016 on assassinait Berta Caceres leader Indigène au Honduras et 200 autres protecteurs de la nature ;

C’est une litanie. Le 20 mai dernier, Miguel Angel Vázquez Torres, leader d’une communauté indigène du Chiapas au Mexique, est abattu alors qu’il tente d’empêcher des éleveurs de s’accaparer des terres ancestrales. Le 22 mai, ce sont trois villageois indiens qui meurent lors d’une manifestation contre l’usage de machines extractives de sable. Le 24 mai, 10 protestataires défendant des terres convoitées sont tués par la police brésilienne. Le 27 mai au Guatemala, Carlos Maaz Coc, un pêcheur, est mis à mort parce qu’il s’insurge contre la pollution d’un lac par un site minier. Le quotidien anglais The Guardian, qui vient de décider de compiler tous les assassinats de défenseurs de l’environnement dans le monde, en est déjà à 97 pour les cinq premiers mois de 2017. Source Sott.net ► https://fr.sott.net/article/30967-200-protecteurs-de-la-nature-tues-en-2016

◄|►

Je m’associe pleinement à la proposition faite par R71 plus haut : Sortir du cercle vicieux où nous avons été enfermés, c’est prendre la tangente de l’antagonisme induit et encouragé à fin divisionnaire et embrasser la complémentarité naturelle qui unifie dans le grand tout. Ce n’est que sur cette voie que nous nous réaliserons en tant qu’humanité, qu’enfin nous SERONS

Parce qu’il n’est pas question de demander aux gens, aux peuples d’abandonner leurs croyances et quelles qu’elles soient, mais simplement qu’ils la pratiquent en leur en for intérieur et abandonnent l’idée de nous imposer et le plus souvent par la force leurs propres croyances/dogmes/doctrines pour se rejoindre tous sur cette même ligne/tangente pour avancer côte à côte, épaule contre épaule ;

Personne devant, personne derrière et donc personne au-dessus et logiquement, personne en-dessous…

Que chacun pratique sa spiritualité en son for intérieur et nous n’aurons rien à redire, notre seule exigence, ce sur quoi il ne sera pas possible de transiger, c’est que ce nouveau paradigme que nous enclencherons n’admettra aucun présupposé raciste ou eugéniste que ce soit comme celui qui prévaut encore aujourd’hui que l’homme qui n’est pas blanc est inférieur ou que les races dites supérieures ont un droit vis à vis des races inférieures

Et oui ; remplaçons l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique :  La société des sociétés.

JBL1960

 Source de l’illustrationhttp://cocomagnanville.over-blog.com/article-equateur-et-perou-les-shuars-117355160.html

Publicités

Non M. Trump ; Jérusalem n’est pas la capitale de l’Israël biblique, par le Dr. Ashraf Ezzat

Dès le départ, on avait prévenu qu’un Donald ça (se) Trump énormément…

Dr Ashraf Ezzat : Entité sioniste et colonisation de la Palestine… Pour que Trump et la ligue mafieuse comprennent que…

Jérusalem n’est pas la capitale de l’Israël biblique

Dr. Ashraf Ezzat | 8 décembre 2017 | Source de l’article original en anglais ► https://ashraf62.wordpress.com/2017/12/08/mr-trump-jerusalem-is-not-the-capital-of-biblical-israel/

Traduit de l’anglais par Résistance 71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/12/10/ashraf-ezzat-entite-sioniste-et-colonisation-de-la-palestine-pour-que-trump-et-la-ligue-mafieuse-comprennent-que/

Si historiquement Jérusalem était bien la ville du roi David, la décision idiote de Trump d’y faire transférer l’ambassade des États-Unis ne m’aurait pas irrité outre mesure et je n’aurais pas écrit l’article que vous êtes en train de lire. Mais la vérité est que la Jérusalem moderne n’a jamais été la capitale du royaume de David.

Bien des gens ont pensé que l’idée de construire un mur à la frontière américano-mexicaine fut la promesse électorale la plus stupide de Trump. Mais en fait ça ne l’était pas, transférer l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem le fut. La décision de Trump a ravivé l’idéologie sioniste de l’occupation illégale et d’apartheid et quelques sionistes fanatiques ont perçu l’affaire comme étant “plus grosse que Balfour” et tant pis pour ces analystes qui ont soutenu Trump en le voyant comme le candidat qui allait devenir le président anti-establishment. Ils ne semblaient pas vouloir comprendre que le seul establishment auquel Trump est attaché, c’est le sien.

Bouger l’ambassade vient-il vraiment comme une surprise ? En fait non, car contrairement à ses prédécesseurs, Trump veut être le premier président des États-Unis à remplir ses promesses électorales (aussi stupides furent-elles…). Peut-être veut-il que cela soit mémorisé comme son héritage présidentiel.

Mais ceci ne peut pas être le seul but de cette action si mal avisée, car relocaliser l’ambassade des États-Unis de Tel Aviv à Jérusalem va sûrement accordé à Trump le soutien (si nécessaire) du lobby juif et de ses organisations pleines de fric ainsi que le droit religieux sionistes et des évangélistes chrétiens (NdT : les plus sionistes de tous les chrétiens…)

Sans mentionner que cette pitrerie d’ambassade servira de diversion car un paquet de scandales sont en train de menacer la présidence de Trump et de transformer la Maison Blanche en un cirque.

Il semble que rien ne peut sauver Trump sauf de rendre Israël “encore plus grand”…

L’action de Trump, bien que stupide, va sans doute soulever de séreuses répercussions politiques et possiblement de la violence (et toujours plus d’extrémisme et de terrorisme) au Moyen-Orient et au-delà. Dans le même temps, peut-être pas, considérant que l’UE et le monde arabo-islamique s’opposent à cette décision scandaleuse.

Mais ce que ne réalise pas vraiment Trump, c’est que sa décision est extraordinairement ignorante du point de vue historique et c’est pourquoi je pense qu’elle est en même temps dangereuse. Ignorante parce que ni lui ni sont entourage de conseillers n’ont été éduqués, informés par des érudits et/ou universitaires impartiaux sur l’histoire ancienne du Proche Orient pour comprendre que Jérusalem n’est pas la ville historique de l’ancien Israël biblique. Décision dangereuse parce que cette décision inconsidérée va aider à consolider ce concept totalement falsifié au sujet de Jérusalem dans l’inconscient collectif des masses non informées dans le monde.

Le narratif/prétexte classique et déformé pour la justification de l’occupation de la ville palestinienne de Jérusalem (ainsi que du reste de la Palestine…) est qu’elle fut la capitale de ce magnifique royaume du roi David et de son fils Salomon.

Ce prétexte apparemment indiscutable parmi les pères du mouvement sioniste est que la Palestine est leur terre historique, terre sur laquelle eut lieu les histoires des patriarches. Ils voient aussi Jérusalem de manière non équivoque comme la ville établie par le roi David au 10ème siècle avant notre ère.

La construction de ce faux prétexte par le mouvement sioniste (aidé en cela par la Grande-Bretagne et les États-Unis dans la première moitié du XXème siècle) ont encouragé les Européens convertis au judaïsme de voir la terre arabe de Palestine comme leur ancienne terre perdue qui fut promise à Abraham et ses descendants israélites. Le plus marrant qui a échappé à des milliers de juifs européens qui se sont ensuite installés en Palestine est qu’ils ne sont en rien les descendants d’Abraham ou de sa tribu israélite, mais qu’ils sont les descendants du royaume Khazar.

Si les musulmans de Chine et des Philippines ne peuvent affirmer aucun droit historique sur la ville de La Mecque comme étant leur ancienne capitale, il en va ainsi de même pour les juifs européens et la ville de Jérusalem. La même logique s’applique.

La ville sainte de Jérusalem apparaît d’abord dans les descriptions de la bible pendant l’époque d’Abraham (vers 1850 avant notre ère). Ce fut dans cette ville qu’Abraham fut reçu par un mystérieux prêtre/prophète de dieu nominé comme le plus haut gradé Melchisédech (roi honnête dans l’ancienne langue arabe/hébraïque) et qui fut aussi le roi d’Ur-Salem. Salem en arabe veut dire paix et Ur-Salem / Jérusalem signifie la cité de la paix. Voyez-vous, tout le vocabulaire des histoires du patriarche israélite est véritablement arabe.

Un autre détail édifiant que nous donne la bible est qu’avant que David ne conquît la ville biblique de Jérusalem, celle-ci était habitée par une tribu appelée les Jébusites (2 Samuel 5:6-7) et que Jérusalem était sécurisée, placée au sommet d’une montagne, comme une forteresse.

Mais ce qui laisse perplexe, est que durant à la fois le temps d’Abraham (19ème siècle AEC) jusqu’au temps de la conquête de la ville par David (10ème siècle AEC), Jérusalem n’a pas existé comme une entité territoriale sur la carte de l’ancien Proche Orient et spécifiquement du Levant. Simplement la ville n’y existait pas encore.

Il n’y a pas eu de Jérusalem pouvant accommoder l’histoire d’Abraham datant du 19ème siècle AEC ni de David et de son fils Salomon aux 10ème – 9ème siècles avant notre ère.

Sans même mentionner que l’histoire antique de la Palestine n’a jamais été témoin d’un peuple ou d’une tribu répondant au nom des Jébusites et desquels on ne peut trouver de trace historique que dans l’Arabie et le Yémen antiques avec leurs terrains montagneux et leurs villages cadrant parfaitement avec le narratif géographique biblique.

La montée des états territoriaux au Levant fut le résultat de l’expansion vers l’ouest de l’empire assyrien vers le 9ème siècle avant notre ère. De plus, ni les archives assyriennes, ni les archives égyptiennes ne font une quelconque référence au soi-disant royaume de David et Salomon. En fait, des sources extrabibliques laissent peu de doute sur le fait que tous les états majeurs de la région comme par exemple Damas, Moab et bien sûr Jérusalem, émergèrent après le 9ème siècle AEC. Il est très difficile de concevoir un royaume unifié israélite qui aurait gouverné depuis Jérusalem plus d’un siècle avant ce processus. Le plus ennuyeux de tout après un siècle de recherches et d’excavations à Jérusalem, la (supposée) capitale de la monarchie unifiée d’Israël si glamour, c’est que celles-ci ont échoué à montrer des preuves de toute construction notoire sur place au 10ème siècle. Il n’y a aucune trace de palais magnifiques ou de grands états, rien ne fut archéologiquement trouvé sur place concernant cette période. Bref, Jérusalem au 10ème siècle AEC, période de David et Salomon n’était rien de plus qu’un village perché et non pas cette capitale exquise et décorée d’un grand empire”, a écrit le Professeur Israël Finkelstein, l’archéologue israélien de l’université de Tel Aviv et de l’académie des sciences israélienne dans son livre “The Bible Unearthed” (2001).

Quant à l’endroit de la Jérusalem biblique, d’autres universitaires de l’antiquité nous donnent certaines indications sur là où nous devrions regarder pour la trouver : sur la carte ancienne/antique de l’Arabie et du Yémen. La ville de Jérusalem d’après la Torah est située sur une montagne, c’est pour cela que le site le plus saint du judaïsme est nommé “Le Mont du Temple”. Mais lorsque nous regardons la carte de la Jérusalem actuelle, nous sommes surpris de découvrir qu’elle n’est pas située sur une montagne mais plutôt entre deux collines. N’est-ce pas un peu étrange ?

La mosquée Al-Aqsa et le dôme de la pierre (Le Mont du Temple pour les juifs) sont situés au point le plus bas de la topographie de Jérusalem. La question est : où est la montagne qui est mentionnée dans la bible ? Va t’elle venir avec l’ambassade de Trump ? Aucune intention de sarcasme ici.

Jérusalem pourrait être l’endroit où le temple d’Hérode (37 AEC ~ 70 EC) se situa mais elle n’est définitivement pas la terre du premier temple ou de la ville qui aurait été témoin des histoires des patriarches israélites.

Jérusalem n’est pas la ville historique du roi David ni la capitale de l’Israël biblique. Voilà pourquoi elle ne devrait jamais être reconnue ou acceptée comme la capitale de l’Israël moderne.

L’endroit réel du Mont du Temple et de la totalité de “l’État d’Israël” est basé sur une idéologie, à la fois fausse, mensongère et trompeuse. La décision fondée sur une ignorance crasse de Donald Trump, de transférer l’ambassade des états-Unis à Jérusalem ne fait que rendre l’affaire encore plus trompeuse.

~~~~▲~~~~

Les États de la Ligue arabe demandent à Donald Trump d’annuler sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël dans un communiqué publié tôt dimanche matin à l’issue d’une réunion au Caire.  La Ligue arabe ont appelé Washington à annuler sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, dans une résolution publiée dimanche matin après une réunion au Caire. Dans la résolution, les ministres des affaires étrangères arabes affirment que les États-Unis se sont « retirés comme parrains et intermédiaires du processus de paix«  au Proche-Orient. Et ils demandent « que les États-Unis annulent leur décision sur Jérusalem ».

Source Les Échos.be de ce dimanche 10 décembre 2017 ► https://www.lecho.be/economie-politique/international-moyen-orient/La-Ligue-arabe-demande-a-Trump-d-annuler-sa-decision-sur-Jerusalem/9961548

◄|►

Hier on en était là ;

Palestine et colonialisme : Qods, l’étau se resserre sur Israël

Qods… Le piège se referme sur Israël

D’une évolution à l’autre, pas un jour ne passe sans qu’un nouveau fait ne se produise au Moyen-Orient avec son cortège de surprises et d’inattendus. Or, ce tourbillon stratégique renvoie à une crainte profonde : les plans concoctés depuis plusieurs décennies au Moyen-Orient n’ont pas abouti ; pis, ce sont des effets inverses qui se sont produits à tous les coups.

On veut piéger la Résistance, on tombe dans le piège. Mais pourquoi cette panique généralisée dans le camp américain ? Primo, l’axe de la Résistance a repris le contrôle de régions entières en Syrie et en Irak, régions que contrôlaient auparavant Daech et d’autres groupes terroristes. Et par malheur pour les adversaires de la Résistance, ces régions englobent les zones frontalières syro-irakiennes. Ce sont là des corridors géostratégiques qui offrent une vaste liberté d’action aux combattants de la Résistance au moment voulu. Source PressTV/French ► Qods… Le piège se referme sur Israël

Et effectivement, pas un jour ne se passe plus sans qu’un nouveau fait ne se produise suite à cette décision de l’Impossible M. Trump…

En France, Macron reçoit Netanyahou ; Netanyahou à Paris ce dimanche pour «un déjeuner de travail» avec Macron POLITIQUE Cette visite intervient dans la foulée de la reconnaissance de Jérusalem comme capitale officielle de l’État hébreu par Donald Trump. Source 20 minutes ► http://www.20minutes.fr/monde/2184995-20171210-netanyahou-paris-dimanche-dejeuner-travail-macron

Gageons que Bibi fera comme si de rien n’était…

Pourtant sur ce blog, grâce aux travaux de recherche du Dr. A. Ezzat, mais aussi de l’Universitaire, Écrivain et Juriste Indigène Steven Newcomb comme des Natifs, à l’instar de la Nation Mohawk, nous pouvons affirmer qu’il n’y a pas plus de Nouveau peuple élu d’un Nouveau-Monde, que Jérusalem n’est la capitale de l’Israël Biblique…

Voici le PDF N° 3 consacré à toutes les publications, extraits du livre, transcription de vidéos, articles du Pr. Ashraf EzzatTraduction de la Bible & Falsification historique avec cette toute dernière publication.

JBL1960

C’est le moment de choisir…

INDIANACT ou KAIANEREKOWA ?

La Guerre perpétuelle ou la Grande Loi de la Paix ?

LE DESSIN DE LA CRÉATION VS LA LOI FÉDÉRALE INDIENNE

Mohawk Nation News | 30 novembre 2017 | URL de l’article original en anglais ► http://mohawknationnews.com/blog/2017/11/30/creations-design-v-indian-act/

Traduit de l’anglais par Jo Busta Lally

Chaque chef de bande / conseil tribal, organisation provinciale et territoriale INDIEN doit répondre à la question suivante : Suivez-vous l’INDIANACT [NdJBL : Lire l’origine de la loi fédérale indienne est l’esprit de l’homme blanc analyse de Steven Newcomb, traduction R71] ou le kaia-nere-kowa, la Grande Loi de la Paix ? L’INDIANACT est la politique génocidaire du gouvernement du Canada. La Grande Loi de la Paix, elle, est basée sur les instructions originelles de la Création.

Si ces entités devaient répondre «Nous appliquerons l’INDIAN ACT», elles seront prêtes à être payées par le gouvernement du Canada pour éliminer les peuples/nations originels de toute l’île de la Grande Tortue. Elles en deviendront leurs « porte-flingues ».

Si les chefs devaient répondre : «Nous suivrons les instructions originelles de la création», ils devront démissionner immédiatement et respecter la souveraineté des vrais peuples naturels et originels de l’île de la Grande Tortue.

La Loi Fédérale Indienne ► INDIANACT est une politique génocidaire de nettoyage ethnique visant à nous assimiler à la juridiction du Canada et à mettre fin à notre titre de peuple originel de l’île de la Grande Tortue.

Si nous nous débarrassons de la Loi Fédérale Indienne ; nous déterminerons qui nous sommes, nous serons forcés d’assumer la responsabilité totale de notre propre bien-être, de commencer à nous gouverner et de décider comment nous continuerons d’exister comme onkwe-hon-weh ► les peuples originels, Natifs et Nations premières.

Nous contrôlerons notre terre et nos ressources.

A l’audition de l’affaire du Conseil de Bande du gouvernement de Kahnawake créant un code d’appartenance pour évincer des gens de la communauté, Tekarontakeh du clan des loups expliqua : « L’adoption de personnes est un engagement à vie. La langue, la culture, les traditions doivent être adoptées. Les anciens privilèges et l’identité des candidats sont abandonnés. Après une période d’essai, ils prennent une longueur de bras de ceinture wampum et vont la donner à la famille à laquelle ils ont demandé l’adoption. Si tout se passe bien, il leur est donné un « nom à pendre autour du cou », nom qui appartient à la famille. Une fois acceptés, ils sont présentés aux autres clans puis aux conseils. Une fois que tout a été attentivement étudié, une décision est prise. Une cérémonie de renaissance a lieu. La personne renaît. Son histoire est effacée. La première génération reste assise le dos au mur. Ces gens peuvent donner leur avis au porte-parole de leur clan. Les enfants auront une voix. Leurs petits-enfants pourront avoir droit de titre. Ce long processus permet de s’assurer qu’ils possèdent bien toute la vision de notre monde et cela évite que des espions et des traîtres n’entrent dans nos communautés. »

POUR VOIR TEKARONTAKEVIDEO FB

Certains des grands critères de base de la Grande Loi de la Paix sous-tendent la loi américaine sur la citoyenneté. Le Canada a été chargé par le roi d’Angleterre de traiter équitablement avec les vrais peuples originels de l’île de la Grande Tortue (les Natifs/Nations premières) et d’apprendre la langue maternelle de ce peuple sur la terre duquel ils résident. La Corporation du Canada, les États-Unis et le Mexique ne pourront jamais devenir des nations souveraines parce que seules les Nations/Peuples autochtones de l’île de la Grande Tortue sont à 100% souveraines  et donc possèdent tout.

Les cohortes du gouvernement se sont cachées dans l’ombre et sont maintenant exposées en pleine lumière pour nous permettre de voir qui elles sont réellement…

~~~~▲~~~~

Le wampum deux rangées est vraiment très simple dans son principe. C’est une ceinture faite de nacre colorée de petits coquillages tissée de façon à reconnaître le fait que nous partageons une existence. Un langage métaphorique est utilisé, celui d’une rivière, de la rivière du temps qui passe, nous voyageons sur la rivière en même temps. Rien que là, vous avez déjà une concession de la part du peuple natif de la nouvelle réalité. Des gens disent que la vision des traditionalistes est si radicale qu’on ne peut pas la concevoir, la visualiser. Que voulez-vous de nous ? demandent-ils, que nous retournions en Europe? Vous voulez que nous fassions ceci ou cela ? Et bien non, en fait, la conception indigène est en fait le partage de l’existence, la fondation est la coexistence. Une coexistence pacifique, qui fut en fait ce qui prévalut au début et qui permit à ces sociétés de se développer au Canada et aux États-Unis. Ces deux pays furent construits sur la base de l’acceptation de la coexistence entre les nations (NdT : traité de la Grande Paix de Montréal en 1701 où les Français acceptèrent Guswentha que les Anglais acceptèrent aussi quelques semaines plus tard. Ce furent les Hollandais en 1613 qui l’inaugurèrent), ce qui fut honoré au début. Honnêteté, paix et amitié, trois perles de nacre entre chaque. Si votre intention est amicale, si vous avez un comportement paisible et pacifique et si vos paroles sont honnêtes en tout temps, alors le canoë indigène et le navire étranger navigueront sur la rivière ensemble, côte à côte. Notre autonomie et notre indépendance à tous deux seront respectées et nous aurons alors ce que symbolise cette ceinture blanche : la paix.

Paix et prospérité, ensemble. Si cela est respecté pour toujours, alors nous voyagerons côte à côte. A aucun moment les lignes de trajectoires ne s’incurvent pour qu’aujourd’hui l’existence du canoë soit sous l’existence du vaisseau occidental. Ceci est devenu une très grande injustice. A aucun moment ceci fut fait pour devenir un Wampum Une Rangée, où la souveraineté de l’état canadien surclasse la souveraineté de la nation Mohawk par exemple ou de toute autre nation que ce soit. Ceci est vraiment très, très clair et très simple ; respect de l’autonomie, ouais, observez notre inter-dépendance et reconnaître que nous nous appuyons l’un sur l’autre. Si nous voulons être heureux, prospère dans notre pays, nous devons vivre selon le principe de relation de nation à nation et ceci est appelé le Wampum Deux Rangées. Voilà ce pour quoi les peuples natifs se battent. Ceci est l’expression même de la culture Haudenausonee (iroquoise). J’ai l’honneur d’enseigner dans un territoire qui est très loin du mien. C’est la région de ce pays de ma femme en Colombie Britannique. Je voyage beaucoup, tout comme vous. Je parle à bien des gens natifs, et bien que la manifestation physique puisse différer selon les endroit et les termes culturels, le principe par essence demeure le même.

 Lire l’intégralité de l’article du Pr. Taiaiake ALFRED « Le Grand Désapprentissage » et les PDF à partir de ses livres que j’ai réalisés ; PDF N° 22 de 29 pages – Extraits du livre Wasase, voies indigènes d’action et de liberté” (2005, seconde édition 2009) – Traduit par de larges extraits en français par Résistance71 & PDF N° 23 de 18 pages – Traduction en français par Résistance71 par de larges extraits du livre « Peace, Power & Righteousness, an indigenous manifesto » Publié en 1999, réédité en 2009

~~~~▼~~~~

La question nous est clairement posée et à tous ;

La guerre avec l’Iran ou la Corée du Nord, ou la Syrie et par ricochet avec la Russie ; Vous avez le choix…

Ou la Paix, la Vie, la Création et parce que nous avons absolument toujours le choix ► Transformons ce jour sombre et noir de Thanksgiving ; C’est aussi simple que cela.

Ne vous laissez pas enfumer sur la guerre qui se prépare… Pour avoir un avis informé : « Le Hezbollah, son histoire de l’intérieur » de Naïm Qassem traduit par Résistance71.

Ne vous laissez pas enfumer sur la prétendue résolution de l’esclavage en LibyeEsclavage en Libye un crime contre l’humanité ? Car c’est l’esclavagisme d’où qu’il se pratique qui est un crime contre l’Humanité !

La solution la plus forte à mettre en œuvre ICI & MAINTENANT, c’est de remplacer l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

C’est la seule chose qui n’a pas encore été essayée, INNOVONS-DONC !

Choisissons la paix, plutôt que la guerre ► CHOISISSONS-NOUS !

CHOISISSONS LA VIE !

JBL1960

Dossiers connexes ;

MEURTRE PAR DÉCRET le génocide dans les pensionnats pour Indiens de 1840 à 1996 au Canada ;

MEURTRE PAR DÉCRET le génocide dans les pensionnats pour Indiens de 1820 à 1980 aux USA ;

MÉMORANDUM sur la continuité du génocide au Canada.

Source de l’image issue de l’article original MNN

 

Transformons ce jour sombre et noir de Thanksgiving ;

 

En Jour de notre RE-CO-NAISSANCE ;

À Zénon l’ailé ;

Et à Patrice Sanchez ;

Puisque nous avons absolument le choix de décider de vivre libre, TOUS ensemble, côte à côte, épaule contre épaule, personne devant, personne derrière, personne au-dessus et donc personne en-dessous ;

Remplaçons l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

~~~~▼~~~~

Pour cela, je suis reconnaissant

Ho Grand Esprit !

Je rends grâce pour ce jour.

Ce cadeau précieux d’un autre jour.

Un autre en croissance.

Une autre opportunité de croissance

Une autre opportunité de grandir et de développer à partir de mes expériences.

Une autre opportunité d’être utile.

Une autre opportunité d’aimer et de savoir

Et me respecter et m’acceptez comme je suis.

Une autre opportunité d’être heureux, pour poursuivre le bonheur,

Chercher le bonheur et partager le bonheur.

Une autre opportunité d’entrer dans l’utérus de notre Mère de la Terre Sacrée.

Pour entrer dans l’utérus de l’amour,

Pour entrer dans l’utérus de la paix.

Pour entrer dans le Grand Mystère,

Pour entrer dans le Grand Silence.

Pour cela, je suis reconnaissant

Je rends grâce pour cette cérémonie sacrée qui m’aide à reconnaître,

Reconnaître, accepter et remercier pour ce que je suis.

Une création du Grand Créateur. Un être humain,

Un Wulustukyeg, gardien de notre Mère de la Terre Sacrée

Et dans cette reconnaissance, je suis capable de reconnaître mon unité

Mon unité avec le grand créateur

Je suis un avec le grand créateur

Je suis un avec la Création, je suis un avec l’univers,

Je suis un avec l’esprit universel, je suis un avec la Terre Mère,

Je suis un avec le Grand Mystère,

Je suis un avec le Grand Silence.

Dan Ennis, All my relation

Daniel Ennis est un ancien grand chef de la bande de Houlton des Malécites.

Son fils Jim Ennis a soumis ce poème à l’ICTMN.

Cette histoire a été publiée à l’origine le 24 novembre 2016.

~~~~▲~~~~

“L’univers qui contrôle toute vie a un équilibre mâle et femelle qui est prévalent sur notre grand-mère sacrée : la Terre.

Cet équilibre doit être reconnu et doit devenir le facteur déterminant dans toutes les décisions que chacun prend, qu’elles soient spirituelles, sociales, sanitaires, éducationnelles ou économiques.

Une fois que l’équilibre est devenu une partie intégrante de la vie de chacun, toute planification, recherche, action directe, et suivi devient une suite logique. Les buts ciblés deviennent des réalités de manière consistante. De bonnes choses arrivent aux bonnes personnes, rappelez-vous toujours que le temps est de votre côté.

Mitakuye Oyasin (Nous sommes tous inter-reliés)”

Russell Means, repose en paix – 10 Novembre 1939 ~ 22 Octobre 2012 par R71

« Si vous avez oublié les noms des nuages, vous avez perdu votre chemin » version PDF N° 5 de 19 pages, grâce à Résistance 71 qui a traduit partiellement le livre-testament de Russell Means

~~~~▼~~~~

Célébrer THANKSGIVING aujourd’hui, c’est célébrer le massacre, le meurtre et l’anéantissement de toutes personnes indigènes traditionnelles ou nations par les premiers colons/envahisseurs/exterminateurs depuis 1492 car dès lors, il fut simplement implicitement compris qu’aucune personne indigène traditionnelle ou nation ne devaient être autorisées à survivre en dehors de la chrétienté et de sa nation « blanche ».

Après les massacres dès 1492 de Colomb et ses sbires puisqu’ils avaient été chargés, sur ordre divin des hommes en jupe « …pour envahir, traquer, capturer, vaincre et subjuguer tous les Sarrasins, païens et autres ennemis du Christ où qu’ils soient et de réduire leur personnes en esclavage perpétuel… » les colons/envahisseurs/exterminateurs ont institutionnalisé le meurtre en un travail, comme un autre, avec les Pensionnats pour Indiens de 1840 à 1996 au Canada comme expliqué en détail dans ce PDF de 58 pages en français (Source Murder By Decree) ► MEURTRE PAR DÉCRET – Le crime du génocide au Canada. Et aux USA de 1820 à 1980 et dans les mots du Capitaine Richard Pratt, fondateur du Pensionnat pour Indiens de Carlyle qu’il fallait « Tuer l’indien pour sauver l’Homme, blanc et de surcroit chrétien » comme le préconisait le rapport du prêtre Paul Durieu, remontant à 1864, et qui servi de base aux premiers pensionnats catholiques pour Indiens institutionnalisant sa méthode afin de détruire ou d’écrémer les « païens ».

Voilà ce que vous commémorez aujourd’hui et comment le narratif impérialiste colonialiste et les merdias aux ordres nous l’expliquent en France :

Que fêtent les Américains le quatrième jeudi du mois novembre ?

Littéralement, « Thanksgiving » signifie « Action de grâce ». Elle commémore l’accueil reçu par les pèlerins colons venus de Plymouth (en Angleterre) de la part des indigènes du Nouveau monde au XVIIème siècle.

En 1620, les « pilgrim Fathers » (pères pèlerins) débarquent sur l’actuelle Nouvelle-Angleterre après avoir fuit le régime imposé par l’Angleterre. Ils y établissent une colonie baptisé Plymouth, du nom du port qu’ils avaient quitté en Europe. Les indigènes leur transmettent alors leurs savoirs en matière de pêche et de plantation. Pour les remercier de leur accueil, le gouverneur de la colonie les invite à partager un repas festif : le premier Thanksgiving. Source Europe N°1

Bien sûr il n’en est rien, les origines de Thanksgiving signifie bien « Action de grâce » mais pour avoir massacrer les indigènes et leur avoir voler leur Terre-Mère Sacrée ► AUX ORIGINES DE THANKSGIVING

Aux COLONS DE PAPIER, vous pouvez décider ICI & MAINTENANT de ne plus rendre grâce à dieu d’avoir tué l’indigène et l’aborigène pour (vous) sauver l’homme blanc.

Il vous suffit de retirer votre consentement à l’empire du chaos, de dire NON, de vous tourner vers les Natifs et les descendants des Nations premières et de les considérer comme des humains et non comme Res Nullus : James Truslow Adams identifia un tel processus mental de négation lorsqu’il écrivit : “Un païen était considéré comme nullus, de cette façon sa propriété n’avait pas de propriétaire, ainsi le sol américain pouvait être approprié par qui que ce soit la trouvait en premier.” Quelqu’un qui est classifié comme non-existant est, du point de vue de celui que l’a classifié de cette façon, le propriétaire de rien du tout. Ainsi la catégorie “nullus” a servi de but pour assigner mentalement les peuples indigènes dans la catégorie des politiquement inexistants sans concept de nation indépendante contre les nations chrétiennes européennes. Le terme nullus est dérivé du latin null voulant dire “rien, aucun, invalide et nul (et non avenu)”. [NdJBL : voilà pourquoi ce n’est pas anodin, quand notre Chef d’État E. Macron, nous nomme « ceux qui ne sont rien« ]. Le terme “vide, nul” est dérivé du latin vacuum signifiant “vide”. 

Page 34 & 35 du PDF N° 4 à partir de larges extraits de traduction du livre de Steven Newcomb « Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte« 

Et tout coulera de source…

À partir du moment où nous déciderons tous ensemble de rompre avec le cycle mortifère du COLONIALISME et ce par quoi il arrive l’État et d’instaurer la société des sociétés qui réalisera l’esprit commun à l’humain dans sa fonction inter-relationnelle entre les multiples associations volontaires. De fait, l’esprit jaillit de cette source de volontarisme par essence.

Refusons tous de célébrer le présupposé raciste et eugéniste que l’homme qui n’est pas blanc est inférieur et comme le déclarait Jules Ferry en 1885 que les races supérieures ont un droit vis à vis des races inférieures.

Rappelez-vous personne au-dessus et donc personne en-dessous ! Aussi ; AVEC LES CROYANTS DE TOUS POILS appelons à un NOUVEAU PARADIGME SANS DIEUX NI MAITRES SANS ARMES NI HAINE NI VIOLENCE.

L’avenir de l’humanité passera par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents, nos frères et sœurs, pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

JBL1960

L’illustration de ce billet est une citation de Black Elk ► Homme-médecine sioux-lakota  Homme-médecine oglala, Black Elk a contribué, à travers deux ouvrages qui ont connu un succès mondial, à faire connaître la culture et la spiritualité de son peuple.

 

Souvenir d’indigènes indestructibles… Mohawk Nation News complété par JBL1960

 

Le 11 novembre 2017 ;

Gordon Duff nous a livré une profonde analyse sur La décrépitude de l’empire vue de l’intérieur –  (Veterans Today le jour des anciens combattants) qui m’a permise de proposer à toutes les Polices & Armées du Monde de se tenir « Crosses en l’air » aux côtés des peuples du monde

La Nation Mohawk, grâce à Résistance71 qui traduit de l’anglais, nous livre ce qu’évoque pour eux ce jour du souvenirCelui de l’indestructible indigène

Souvenir de l’indestructible indigène

Mohawk Nation News | 11 novembre 2017 | URL de l’article original ► http://mohawknationnews.com/blog/2017/11/11/remembrance-of-indestructable-indigenous/

Traduit de l’anglais par Résistance 71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/11/14/jour-du-souvenir-celui-de-lindestructible-indigene-mohawk-nation-news/

La blancheur est un culte dangereux. Il veut dire la suprématie raciale auto-proclamée, le génocide, la colonisation, l’esclavage, la ségrégation, le ghettoïsme, les frontières militarisées et l’incarcération de masse. Ils essaient maintenant d’apporter toujours plus de chaos dans le monde. Les blancs ne peuvent pas indéfiniment se raccrocher à leur puissance militaire et à leur butin de guerre. Aujourd’hui [11 novembre], ils célèbrent le grand carnage qu’ils ont fabriqué en 1914, tandis que nous continuons à vivre parmi les morts-vivant en décomposition.

Ils cachent le plaisir qu’ils éprouvent à la vue de la souffrance des gens, de la douleur et du sang. C’est pour cela qu’ils créent et invoquent les horribles camps de prisonniers de guerre dans lesquels la plupart d’entre nous vivent. Ils ont besoin d’êtres vivants à torturer.

Nous avons perdu des millions tombés entre leurs mains, des gens qui n’ont jamais fait de mal à leurs enfants, leurs bébés ou quiconque d’autres. L’empire s’effondre. Les prédateurs s’échappent des filets de la justice accompagnés de leurs chiens loyaux alors qu’ils arrivent à la fin de leur héritage psychopathe.

Tout ce qu’ils possèdent est fondé sur notre sang qui a abondamment coulé. Ils refusent de nettoyer leur crasse.

Notre terre est-elle toujours un bon endroit pour vivre ? Toute vie naturelle sur l’île de la Grande Tortue ressent la douleur et le mal qu’ils infligent.

Leur idée d’ordre racial est fondé sur le contrôle des “barbares” qui sont à exterminer, terroriser, emprisonner, ostraciser et formater de force.

La blancheur est l’auto-appropriation de la terre pour l’éternité. Fondée sur la création d’animosités nationales, de guerres étrangères et de construction d’empire. Tout ceci est promu et encouragé par les médias et assisté par la bureaucratie et la technologie.

La morale publique et privée est quasi-inexistante. La “guerre contre le terrorisme” n’est qu’une licence, une autorisation pour torturer et exécuter. La société occidentale repose sur la violence, les guerres non déclarées et les nouvelles batailles à venir.

Pour avancer ils ont besoin de toujours plus tuer. Notre existence leur rappelle quelque chose dont ils ne veulent pas se souvenir.

Ils nous ont tabassé, mais ne peuvent pas nous tuer. Nous sommes indestructibles. Ils ont besoin de victimes. Ils vivent pour la guerre et non pas pour la paix. Ce sont des pleutres et des couards.

La société entrepreneuriale (coloniale) occidentale est bâtie sur une hiérarchie raciale, une force criminelle qui donne du pouvoir et de la puissance à des démagogues volages et inconsistants. La blancheur est la catastrophe qui arrive.

Le jour de l’armistice et du souvenir est une occasion pour eux de célébrer la guerre.

▼▼▼

« Les soldats ne sont pas les protecteurs
de la liberté, ils sont les marionnettes
des intérêts entrepreneuriaux et
d’État afin d’augmenter profit et pouvoir
aux dépends de la sécurité physique et 
financière du contribuable. »

CROSSES EN L’AIR 3.0…

Libérons-nous de la folie colonisatrice d’un occident génocidaire ;

Le temps de la décolonisation est venu

SANS ARMES, ni haine, ni violence ;

EFFONDRONS LE COLONIALISME ► Maître-pilier de l’Empire pour un changement de paradigme politique & social ► Déterminer l’E.R.R.E.U.R. et comment la corriger ► EFFONDRER LE COLONIALISME, version PDF N° 38 de 21 pages

Qui veut la paix ► Prépare la paix

KaianerekowaLa Grande Loi de la Paix

Devenons tous des lanceurs d’alertes, des chercheurs de vérité ► Crackons les codes, faisons péter les verrous, et déconstruisons la pyramide du pouvoir pierre par pierre !

Union ► Réflexion ► Action ► Associations libres confédérées

AUX CROYANTS DE TOUS POILS ;

NOUVEAU PARADIGME SANS DIEUX NI MAITRES SANS ARMES NI HAINE NI VIOLENCE

Remplaçons l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

◄|►

Une autre commémoration arrive bientôt, pire que le Columbus Day ou que le Jour de la Race, car tout l’empire anglo-américano-christo-sioniste s’apprête à célébrer Thanksgiving

Levons-nous et retirons-leur notre consentement afin que plus jamais un peuple, une nation ne puissent rendre grâce à un Dieu de leur avoir donné la force et le courage d’avoir tué l’indigène/aborigène pour sauver l’homme blanc

JBL1960

 

Remplaçons l’antagonisme par la complémentarité du grand TOUT universel…

Libérons-nous de la folie colonisatrice d’un occident génocidaire ;

Le temps de la décolonisation est venu

SANS ARMES, ni haine, ni violence ;

EFFONDRONS LE COLONIALISME ► Maître-pilier de l’Empire pour un changement de paradigme politique & social ► Déterminer l’E.R.R.E.U.R. et comment la corriger ► EFFONDRER LE COLONIALISME, version PDF N° 38 de 21 pages

Résistance au colonialisme : De l’un au tout (Mohawk Nation News)

Baraques, pelles et seaux de vidange

Mohawk Nation News | 8 novembre 2017 | URL de l’article original ► http://mohawknationnews.com/blog/2017/11/08/hacks-shovels-slop-pails7846/

Traduit de l’anglais par Résistance 71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/11/09/resistance-au-colonialisme-de-lun-au-tout-mohawk-nation-news/

Pourquoi le peuple originel de l’île de la Grande Tortue (Amérique du Nord) est-il obligé de vivre sous des condition tiers-mondistes ? Nous avons été piégé dans le système importé ici par les envahisseurs. Les traités ne sont rien de plus que des instruments d’extraction de ressources naturelles par les entreprises coloniales à sens unique, ils ne sont en aucun cas fait pour aider les Indiens mis à part de les faire vivre en cage.

Les assassins ont créé et imposé le scenario du “meurtre du vrai peuple naturel de la terre” et de toute vie naturelle. Ils ont développé le programme d’annihilation d’onk’we:onweh (NdT : peuple originel de l’endroit), sauf ceux qui ont la volonté malicieuse et l’animosité nécessaire de gérer leurs “cages” (ou réserves).

Nous, le peuple naturel , sommes Un. Nous avons le même processus de base pour vivre qui fut donné dans les instructions originelles pour utiliser notre instinct naturel pour vivre. Nous sommes les victimes d’une véritable entreprise coloniale, celle de Meurtre Inc. Tous les traîtres qui violent Kaianerekowa, la Grande loi de la Paix et le wampum Deux Rangées ne font pas partie de notre peuple. S’ils restent sur l’île de la Grande Tortue, ils seront sous le coup de notre loi et seront expulsés.

L’armée gère le génocide mené par les assassins voleurs (colons). Les envahisseurs sont formés pour être très obéissants.

Le monde voit les crimes et sait, connaît les atrocités commises par les envahisseurs : vagues d’assassinats, écoles de réserves camps de la mort, enlèvements et assassinats de nos femmes, appropriation de nos bébés et de nos enfants, stérilisation forcée, conditions de vie digne du tiers-monde et évitement d’un  véritable tribunal international pour rendre compte de ces crimes.

Les Américains du Nord et leurs esclaves coupables sont formés pour paraître et se sentir innocents et pour essayer de faire passer notre résistance pour du “terrorisme”. Le monde est témoin de ces atrocités et de cette vulnérabilité, mais continue de suivre la “loi internationale” (NdT : faite par et pour les riches et puissants…), qui est basée sur l’échange et le commerce, l’argent.

Nous continuerons à divulguer la Grande Loi de la Paix au monde.

Notre mère nous guide tandis que des gens comme Aldous Huxley et George Orwell guident les envahisseurs. Nous essayons d’arrêter cette guerre continuelle. Le corporatisme c’est la règle de la majorité des 51%, ce qui est la base fondamentale du paradigme politique du diviser pour mieux régner, ordo ab chao.

Notre processus de décision politique basé sur le consensus permet à chaque personne d’être véritablement égale aux autres et d’avoir une voix jusqu’à ce qu’un accord d’accord mutuel soit soutenu par tous (unanimité).

= = =

Nous ne prônons pas autre chose que le processus du consensus dans une société où le pouvoir sera de nouveau dilué dans le peuple. 

Manifeste de la societe des societes

Nous avons tant à apprendre et à adapter des sociétés ancestrales toujours connectées avec une bonne partie de la solution à nos problèmes…

~ Résistance 71 ~

~~~~▲~~~~

Dans les mots de Russell Means = Si vous oubliez les noms des nuages, alors vous avez perdu votre chemin

Retrouvez tous les textes fondateurs, et plus encore, en version PDF dans la page de mon blog dédiée ► LES PDF DE JBL1960 à lire télécharger et ou imprimer gratos car tout ce qui participe du développement de l’humanité DOIT être accessible à tous et gratuitement, pas plus de « droits d’auteurs » et de « propriété intellectuelle » que de beurre en branche…

Et parce que l’idée première et l’objectif sur lequel nous devons nous concentrer, c’est de connecter les énergies, les électrons libres pour donner l’exemple d’associations toutes aussi libres par delà l’espace et le temps…

Surtout si nous créons une chaine de diffusion de ces pépites de vérité historique qui surgissent tant bien que mal du fatras idéologique qu’est devenu la société du spectacle entretenue par les peuples eux-mêmes en acceptant par démission de leur pensée critique, les fadaises proposées par une oligarchie désormais aux abois…

Notre fonction de charnière ici est plus que jamais vitale car ces lectures nous permettent d’ouvrir des portes « entre-baillées » mais dont les gonds rouillés empêchent l’ouverture en grand.

Là encore il nous faut vaincre l’inertie de départ, comme je l’explique dans le schéma à suivre pour changer de paradigme ici :

Prise de conscience individuelle ► Prise de conscience collective ► boycott et organisation parallèle ► désobéissance civile ► réorganisation politico-sociale ► CHANGEMENT DE PARADIGME

« Il y a plein d’expériences qui nous sont volontairement cachées, parce qu’elles portent en elles les grains de la sagesse et de la réussite d’un nouveau paradigme esquissé, et mis volontairement sous le boisseau afin que nous les peuples soyons maintenu dans l’ignorance. »

Et pour que cela parle au plus de gens possible et qu’ils comprennent bien que c’est réalisable, une fois retiré notre consentement l’Empire anglo-américano-christo-sioniste s’effondrera, et gageons qu’une fois cet empire sans terre à terre, nous serons en capacité de faire tomber tous les empires…

Devenons tous des lanceurs d’alertes, des chercheurs de vérité ► Crackons les codes, faisons péter les verrous, et déconstruisons la pyramide du pouvoir pierre par pierre !

Union ► Réflexion ► Action ► Associations libres confédérées

AUX CROYANTS DE TOUS POILS ;

NOUVEAU PARADIGME SANS DIEUX NI MAITRES SANS ARMES NI HAINE NI VIOLENCE

Remplaçons l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

JBL1960

 

 

Pourquoi donc les Égyptiens ne se convertirent pas en masse après les 10 plaies bibliques ? Dr. EZZAT + MàJ du PDF

 

Parce qu’aucun Dieu n’a de religion !

Croyez en CEUX que vous voulez ► AUX CROYANTS DE TOUS POILS…

Mais ne nous forcez pas à faire de même…

FAISONS TOMBER LES DOGMES, LES DOCTRINES & LES MYTHES ;

Tous les écrits, publications et livre du Dr. Ashraf Ezzat qui ne dit jamais que l’histoire de la bible est une invention cependant que sur le terrain archéologique, tout tend à inverser le récit biblique et à prouver, pour le moins que la location géographique de cette histoire n’est pas la bonne. Et qu’il ne faut pas chercher en Égypte ou en Palestine des traces de  l’ Exode ou du Palais de Salomon mais dans le Sud de l’Arabie Saoudite et au Yémen. Réunis, en français, dans un seul et même PDF  N° 3 de 56 pages : TRADUCTION DE LA BIBLE & ESCROQUERIE HISTORIQUE que je viens de mettre à jour avec sa toute dernière publication ci-dessous est présenté comme suit ;

Présentation par JBL1960 des raisons de ce PDF – Page 2

Histoire, science, mensonge et falsification…

 La tradition orale contre la tradition écrite… Vérité contre mensonge ? Présentation R71 : Page 3

L’Égypte antique n’a jamais connu ni Pharaons, ni Israélites – Page 5

Les racines juives de la culture takfirie – Page 10

Le Messie Arabe – Page 15

La résolution de l’UNESCO sur Jérusalem : La vérité cachée – Page 21

Pourquoi ne trouve-t-on aucune mention des pyramides d’Égypte dans la bible ? Page 25

Jérusalem, rien de saint à propos de la ville sainte… Page 28

La fuite de la Sainte Famille en Égypte est elle un mythe ? – 21/02/2017 – Page 36

L’esclavage n’était pas une pratique fréquente en Égypte – 7 juin 2017 – Page 40

L’histoire biblique de Joseph coule comme le Titanic22 juin 2017 – Page 43

L’histoire de Joseph est un ancien conte populaire arabe – Sept 2017 – Page 47

Dans quelle langue Dieu a-t-il écrit les 10 Commandements – Sept 2017 – Page 51

Pourquoi les Égyptiens ne se convertirent pas en masse après les 10 plaies bibliques ? Page 55

~~~~▼~~~~

Pourquoi les Égyptiens ne se convertirent pas en masse après les 10 plaies bibliques ?

Dr Ashraf Ezzat |28 octobre 2017 | URL de l’article original en anglais ► https://ashraf62.wordpress.com/2017/10/28/why-didnt-egyptians-convert-after-the-ten-plagues/

Traduit de l’anglais par Résistance 71 ► URL de l’article ► https://resistance71.wordpress.com/2017/11/03/mythologie-biblique-les-10-plaies-degypte-pour-une-conversion-loupee-ashraf-ezzat/

Tout ce dont on a besoin est un miracle, une plaie, pour que l’Homme, ancien ou moderne, croit en un dieu qui a révélé sa puissance et sa divinité au travers de ce miracle.

Les scribes bibliques argumentent que l’histoire de l’Exode s’est déroulée dans l’Égypte antique. Si cet argument est valide, alors tout le peuple de l’Égypte ancienne se serait instantanément converti au judaïsme (ou plus exactement au culte des Israélites) après que leur dieu ait révélé au sus de tous toute sa puissance en détruisant “miraculeusement” la terre d’Égypte et son roi (appelé par erreur pharaon).

Mais la réalité est que l’Égypte ne s’est pas convertie en masse au culte des Israélites ou judaïsme à quelque moment de sa très longue histoire.  Yahvé (le dieu des Israélites) n’a jamais été mentionné dans les archives égyptiennes antiques, encore moins adoré. Qu’est-ce que cela nous apprend ? J’ai bien peur que cela nous en apprenne beaucoup.

Si la bible affirme que le cœur du pharaon a été endurci par le dieu des Israélites, ceci ne se serait sans doute pas passé pour les Égyptiens eux-mêmes. Car, si c’est pour cela que les Égyptiens ne se sont pas convertis, alors toute l’affaire des 10 plaies d’Égypte aura été vaine et futile, moralement parlant. Même si les Israélites avaient fuis l’Égypte, cette évasion miraculeuse (comme dépeinte dans le livre de la Genèse) aurait dû laisser un effet dramatique sur le peuple égyptien ainsi que sur leurs vieilles croyances et traditions. La plupart des suiveurs des religions judéo-chrétiennes (musulmans inclus) répondront à ce paradoxe du livre de la Genèse en ne faisant que réciter ce qu’on leur gave depuis leur enfance. “L’Exode avait une mission et elle était de faire sortir les esclaves israélites d’Égypte.” répondront-ils rapidement et sans faillir. Ce faisant, ils ne réalisent pas que cela ne fait que dégrader le dieu israélite de son piédestal de déité universelle, pour le rendre à ce qu’il est: un dieu mineur tribal, créé il y a longtemps par sa propre tribu.

Si le but ultime de l’histoire du pharaon et de Moïse est de simplement offrir une sortie de secours, par la dévastation et le carnage, à un groupe de gens sortant d’une terre spécifique, qui au fait, ne fut en aucun cas l’Égypte, alors nous pourrions fort justement identifier cette histoire des Israélites comme étant injuste et immorale tout autant que le dieu israélite comme tribal et très partial. Un concept moralement corrompu qui a fini par donner naissance au vil concept du peuple élu de dieu.

Revenons-en aux miracles. Essayez de vous imaginer parmi ces anciens Égyptiens qui ont survécu la dévastation des 10 plaies sur leur pays. Vous avez été témoin en première instance de la toute-puissance du dieu des Israélites alors qu’il se révélait à vous au moyen de ses 10 plaies (dévastation zombiesque durant laquelle des armées de grenouilles, de poux, de mouches, de locustes, la grêle furent lâchés sur la terre d’Égypte et son peuple, l’eau du Nil se transforma en sang, chaque premier né de chaque famille tué et finalement la terre enveloppée dans d’épaisses ténèbres).

Yahvé a de toute évidence par là-même démontré aux Égyptiens l’impuissance ultime de leurs dieux et leur a démontré sans l’ombre d’un doute possible sa toute puissance et son pouvoir sur eux. Si vous étiez un Égyptien de l’époque, abasourdi et ayant été le témoin oculaire de ces miracles alors qu’il semait panique, terreur et destruction sur votre terre et sur son peuple, quelle aurait été votre réaction ?

Humilié par la puissance et la révélation de Yahvé, vous seriez sans aucun doute tombé à genoux et avec les larmes aux yeux, auriez imploré son pardon et auriez dans la foulée, renoncé à vos dieux impuissants et vous seriez converti de grande joie à la religion des Israélites et de leur dieu si puissant, tout puissant. Mais cela ne s’est jamais produit. Les dieux égyptiens comme Amun-Re, Horus, Isis et Osiris sont restés debout, inébranlés dans leurs temples, révérés par les Égyptiens pour les siècles qui ont suivis cette soi-disant aventure biblique racontée dans l’Exode.

Si l’Égypte avait été la terre de la mise en esclavage et de l’exode des Israélites, tous les Égyptiens antiques se seraient convertis de bonne grâce au judaïsme aux alentours de 1400-1200 AEC, la période présumée de l’Exode biblique. De fait, tout le royaume Khazar s’est converti au judaïsme pour bien moins que cela…

Mais ceci, comme nous l’avons dit, ne s’est jamais produit, pas à cette époque, ni à aucun autre moment plus tard. L’Égypte ne s’est jamais convertie au judaïsme et la raison de cela est très simple et clairement évidente : l’Égypte antique ne fut jamais frappée par les soi-disant 10 plaies, car l’Égypte n’a jamais connu ni Pharaon, ni Moïse.

… Et oui, l’histoire du pharaon et de Moïse ne s’est en fait jamais déroulée dans l’Égypte antique.

~~~~▲~~~~

C’est une sacrément bonne question, hein ?

Alors, une autre question qui vient naturellement à la lecture des publications d’Ezzat ; La guerre actuelle au Yémen, guerre qui implique Israël aux côtés de l’Arabie Saoudite, est-elle une coïncidence ?

►◄

Parce que l’idée première et l’objectif sur lequel nous devons nous concentrer, c’est de connecter les énergies, les électrons libres pour donner l’exemple d’associations toutes aussi libres par delà l’espace et le temps…

Surtout si nous créons une chaine de diffusion de ces pépites de vérité historique qui surgissent tant bien que mal du fatras idéologique qu’est devenu la société du spectacle entretenue par les peuples eux-mêmes en acceptant par démission de leur pensée critique, les fadaises proposées par une oligarchie désormais aux abois…

Notre fonction de charnière ici est plus que jamais vitale car ces lectures nous permettent d’ouvrir des portes « entre-baillées » mais dont les gonds rouillés empêchent l’ouverture en grand.

Tout ce qui participe du développement de l’humanité DOIT être accessible à tous et gratuitement, pas plus de « droits d’auteurs » et de « propriété intellectuelle » que de beurre en branche…

Tous les PDF sont à lire, télécharger et/ou s’imprimer gratuitement !

Le dernier, et pas des moindres ► Au sujet d’un 11 septembre nucléaire version PDF gratuite, réalisée par JBL1960  ► PDF N° 39 de 24 pages + photos rares incluses, fournies par R71 ►  https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/10/pdfdossier11sept2001.pdf

Et pour faire chuter le colonialisme à la vitesse de la chute libre ► Faisons chuter le colonialisme à la vitesse de la chute libre…

Vous pouvez retrouver tous ces PDF dans cette page de mon blog, avec la mise à jour de celui-ci ► LESPDFDEJBL1960

JBL1960