Archives pour la catégorie Votation

Élections = Piège à ons…

INFOS EXCLUSIVES

Résultat de recherche d'images pour "images élections piège à cons"

CONSIGNES COMMUNALES POUR ALLER (BIEN) VOTER ;

ÉLECTIONS MUNICIPALES DES 15 et 22 MARS 2020

  • Application stricte des gestes barrières.
  • Priorité de passage sera accordée à nos aînés.
  • Vous êtes invités à venir avec votre propre stylo pour procéder à l’émargement.
  • Du gel hydro-alcoolique sera disponible à la sortie du bureau de vote.
  • Le dépouillement reste ouvert au public sous votre propre responsabilité.

Version PDF ► Les Maires informent la population française ► AVIS A LA POPULATION FRANCAISE 13 MARS 2020, PDF N° 173 de 8 pages

À relier avec ma dernière publication ► L’ENTRAIDE, comme seul véritable facteur de (r)ÉVOLUTION !

Et mon dossier sur le Coronavirus/COVID19

Pour retrouver ce PDF et tous les autres ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-pdfs-realises-par-jbl1960/

JBL1960

Tout peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traitres, n’est pas victime !

Il est complice !

Le Likoud de Benyamin Netanyahou arrive en tête des législatives israéliennes avec 37 sièges, devant la liste centriste Bleu Blanc qui remporte 33 sièges, selon les premières estimations publiées lundi 2 mars par Channel 12.

i24NEWS

Lire l’intégralité de l’article i24NEWS ► https://www.i24news.tv/fr/actu/israel/politique/1583177870-israel-legislatives-xx-premieres-estimations-channel-12

Et le Bibi est le chien-guide d’aveugle que Donnie « Mains d’Enfant » Trump suivra aveuglément…

Jusqu’à la fin des temps… (qui ne saurait plus tarder)

Grâce, ou à cause d’une pandémie née ou créée en Chine…

Pour les 4 prochaines années que ce soit toujours Donnie qui s’est auto-proclamé, à raison, le POTUS qui a fait plus pour Israël que tous les autres POTUS : « Je suis l’Élu », affirme soudainement Donald Trump, dans L’Express du 22/08/19. Ou le sénile et servile Biden comme le vert Bernie le rouge en ce jour de Super Tuesday, ICI, ça ne change absolument rien, la solution c’est encore et toujours NOUS !

Pourtant, ce n’est pas faute de vous avoir prévenu ;

Norman Finkelstein : Benjamin Netanyahou est un ignoble raciste, un suprémaciste Juif. Et sur tous ces descriptifs (ignoble, raciste, suprémaciste Juif), il est tout à fait représentatif de la population israélienne. Et la raison pour laquelle ils continuent à le réélire malgré les scandales, qui, soi-disant, seraient toujours sur le point de le faire tomber de façon imminente, malgré les scandales qui ne le font jamais tomber, c’est parce que lorsqu’ils regardent Benjamin Netanyahou, la majeure partie de la population israélienne se voit elle-même, il les représente très fidèlement. Et ils votent pour lui parce que dans sa mentalité… Je ne peux pas vraiment parler de valeurs, car je ne pense pas que des personnes comme M. Netanyahou aient des valeurs en soi), mais en termes de mentalité, de mépris des Arabes, de mépris des musulmans, (Netanyahou incarne parfaitement Israël et les Israéliens)… En fait, avec tout le respect que je vous dois, M. Dore, et à tous vos auditeurs, à moins qu’ils ne soient Juifs, Netanyahou n’a que du mépris pour vous. Ce sont des suprémacistes Juifs. Extrait de l’entretien coup de poing avec Norman Finkelstein, Pr. de Science Politique et militant antisioniste, entièrement retranscrit et en analyse ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2019/04/23/entretien-coup-de-poing-avec-norman-finkelstein-professeur-de-science-politique-et-militant-antisioniste/

Résultat de recherche d'images pour

“[…] La saga historique contenue dans la Bible, de la libération par Moïse des enfants d’Israël de leur esclavage et de son voyage vers Canaan à la gloire et à la chute des royaumes d’Israël et de Judée, ne fut pas une révélation miraculeuse, mais un très brillant produit de l’imagination humaine. Il fut en premier lieu inventé, comme le suggèrent les récentes découvertes archéologiques, sur la durée de deux ou trois générations, il y a environ 2600 ans…

Ces nouvelles perceptions de la Jérusalem ancienne et des circonstances historiques qui ont donné naissance à la Bible sont dues dans une très large mesure aux récentes découvertes archéologiques. Leurs trouvailles ont révolutionné l’étude de l’ancienne Israël et ont jeté un sérieux doute sur la base historique de telles célèbres histoires bibliques comme les patriarches errant, l’exode d’Égypte et la conquête de Canaan ainsi que l’existence des glorieux empires de David et de Salomon…”

“[…] Mais cela ne veut pas dire que l’archéologie ait prouvé le narratif biblique comme étant véridique dans tous ses détails. Loin s’en faut : il est maintenant bien évident que beaucoup d’évènements de l’histoire biblique ne se sont pas produits dans l’ère particulière décrite ni de la manière décrite. Certains des évènements les plus célèbres de la bible ne se sont même clairement jamais produits.

L’archéologie nous a aidé à reconstruire l’histoire derrière la bible, à la fois au niveau des grands rois et des royaumes, mais aussi au niveau des modes de vies quotidiennes. Comme nous allons expliquer dans les chapitres qui s’ensuivent, nous savons maintenant que les premiers livres de la Bible et  leurs histoires célèbres de l’origine des Israélites, furent codifiées (et à cet égard, composées) en  un lieu et un temps identifiables : la Jérusalem du 7ème siècle AEC.

Israel Finkelstein, directeur du Sonia and Marco Nadler Institute of Archeology de l’université de Tel-AvivNeil Asher Silberman, directeur d’interprétation historique pour l’Ename Center for Public Archeology and Heritage Presentation en Belgique et  rédacteurs de la revue “Archeology” : dans “The Bible Unveiled” Touchstone Book, 2001 ► L’essentiel de traduction de « La Bible ‘Déterrée’ » d’I. Finkelstein et Neil A. Silberman en version PDF N° 89 de 25 pages ► La Bible ‘Déterrée’ d’Israel Finkelstein & Neil Asher Silberman  traduit de l’anglais par Résistance 71 par de larges extraits.

Et je vous conseille cette lecture complémentaire, en français également, et la plus complète possible c’est d’ailleurs une exclusivité de mon blog ; TRADUCTION DE LA BIBLE & ESCROQUERIE HISTORIQUE, par le Dr. Ashraf Ezzat en version PDF N°3 de 68 pages dernière mise à jour d’octobre 2018.

La seule solution non létale à notre disposition immédiate à mettre entre toutes les mains ? Le BOYCOTT !

Et en France ça commence maintenant en boycottant les élections Municipales, qui a ce state sont maintenues, mais rien n’est moins sûr ! Aussi, profitons-en, n’attendons rien de l’État, de ses institutions, de ce gouvernement de corrompus, de renégats, d’imposteurs, de voleurs et de traitres !

LÉGISLATIVES 2017 ? Abstention politique !

Ni VICTIMES – Ni COMPLICES !

Notez bien pour faire le lien : Coronavirus, le dîner annuel du Crif reporté – Le dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives (Crif) prévu le 3 mars en présence d’Emmanuel Macron est « reporté (…) compte tenu de la situation sanitaire exceptionnelle que connaît la France avec le coronavirus », a indiqué l’organisation. Source La Croix du 2 mars 2020. À ce diner annuel, le CRIF attendait une parole forte du président Macron contre l’antisionisme, la nouvelle forme de l’antisémitisme : Les institutions juives attendent « une parole forte » d’Emmanuel Macron, au dîner du Crif – Les hausses des actes antisémites sera le sujet phare de l’événement qui se tient mardi : Source I24NEWS du 02/03/20 – Ou pas…

Pour autant, ne nous trompons pas d’adversaire ;

L’adversaire est la machine du profit qui broie la vie, le combat est celui de la vie qui refuse d’être broyée.

Chaque commune est la base d’une multitude d’entités similaires. Leur fédération formera un tissu social capable de supplanter un État qui ne cesse de dégrader les conditions d’existence. C’est là, sur le terrain de notre existence quotidienne, que notre créativité a le plus de chance de battre en brèche l’impérialisme étatique et marchand. L’être humain a toujours plié sans se rompre. C’en est fini de courber la nuque, c’en est fini de ce monde où, comme se désolait Chamfort, le cœur n’a que le choix de se briser ou de se bronzer.

La Commune est notre territoire, notre existence y est légale. À cette légalité naturelle, l’État a substitué une légalité que rien ne nous oblige à reconnaître. N’est-il pas devenu caduc le contrat social par lequel il s’engageait, en échange de prélèvements fiscaux, à nous garantir écoles, hôpitaux, transports, moyens de subsistance ? À cela s’ajoutent les mesures arbitraires attentatoires à la dignité humaine que son totalitarisme démocratique multiplie. N’est-il pas, dès lors, évident que nous sommes dans la légalité et qu’il est lui, de facto, dans une illégalité qui, du point de vue de ses propres lois, nous autorise à le bannir ? Cependant, la structure municipale qu’il a implantée est toujours en place. Elle fait du maire un fonctionnaire soumis à son autorité. Pris en tenaille entre la représentation de l’État et la représentation de la population locale, il navigue entre l’honnêteté, la corruption, la modestie du porte-parole et l’arrogance de l’édile intronisé. Comment les assemblées d’autogestion peuvent-elles, sans se renier, coexister dans le cadre d’une organisation municipale inféodée à l’État ? À chaque territoire en voie de libération, ses propres formes de lutte.

Quelles relations avec la mairie traditionnelle ? Nul n’ignore que l’expérience de la démocratie directe marque une rupture avec les modes de scrutin que le rituel électoral nous impose. À la différence du vote organisé par le clientélisme politique, la Commune est l’émanation d’assemblées de proximité. Les problèmes qu’elles abordent sont des problèmes concrets, qui se posent à la population d’un village, d’un quartier urbain, de la région environnante où leur fédération prête une vision globale, mondiale, à des décisions prises localement. Elles sont issues d’un milieu où chacun est concerné et sait de quoi il parle. Elles concrétisent une pratique de vie, non une pratique de l’idéologie. La mairie est une antenne, elle est moins à l’écoute des citoyens que de l’État qui les gouverne. Or, pour nous, la Commune est un monde appelé à éradiquer la mondialisation du profit. Extraits de « Pour la Commune » de Raoul Vaneigem du 27 février 2020 en analyse dans ce billet ► Même et surtout si nous ne sommes que de passage…

NI PAR MACRON – NI PAR PERSONNE : On ne veut pas être gouverné-e-s ! 2 Textes Fondamentaux au format PDF

Soyons audacieux, soyons créatifs bref, choisissons-nous !

Rien ne nous empêche de co-créer pour co-diriger des associations libres, volontaires et autogérées, nœuvrant que pour le bien commun au sein de communes autonomes qui se fédèrent.

Nous pouvons créer une société parallèle, celle des associations libres fédérées, boycotter le système et institutions de manière exponentielle au nombre de gens rejoignant les associations libres… À un moment donné, la désobéissance civile, donc la confrontation avec l’État sera inévitable, mais si les gens, nous, la minorité, faisons tourner la société déjà localement en ignorant l’État et le système politico-économique qui nous sont imposés, l’obsolescence de ces entités ne fera que croitre et elles tomberont quasiment d’elles-mêmes ou avec un petit coup d’épaule « non-violent ».

Nous avons, à ce stade, énormément d’exemples sur lesquels prendre appui, d’expériences réussies à étudier, intégrer, mieux à conscientiser, et à adapter à notre réalité d’aujourd’hui. En tout cas celle que nous voulons mettre en œuvre, non celle qui nous est imposée depuis des millénaires et de laquelle, soi-disant, nous ne pourrions sortir, à laquelle nous ne pourrions échapper !

Voici, ci-dessous, ces quelques pistes de réflexions à étudier ensemble afin de passer à l’action de manière concertée et réfléchie, car l’action sans la réflexion ne sert à rien, et inversement. Sinon ? c’est Macron, son gouvernement-qui-ment, le suivant, ou  la suivante, ad vitam æternam, grâce  ou  à  cause  de  l’élection  piège  à  ons !

Pour preuve : François Ruffin «exige» une dissolution immédiate de l’Assemblée nationale – Après la décision d’engager le 49.3, le député LFI de la Somme en appelle à «vaincre Macron, dans la rue et dans les urnes». Source Le Figaro du 02/03/20.

Or ici, nous le savons bien ; Si voter devait changer les choses, ils l’auraient rendus illégal ! Emma Goldman (1869-1940);

Lectures complémentaires pour comprendre et transformer la réalité et passer à l’action de manière réfléchie et concertée ;

Michel Bakounine ► Pour se gérer de suite hors État et ses institutions, Exemple de Charte confédérale inspiré par sa réflexion. D’autres exemples dans le billet de présentation ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/11/exemple-de-charte-confederale-inspire-par-michel-bakounine-en1895-revu-et-corrige-par-jbl-en-novembre-2019.pdf

Pierre KropotkineL’anarchie, dans l’Évolution Socialiste, 2ème Édition, 1892

Howard ZinnVous ne pouvez être neutre dans un train en marche – Réflexions optimistes historiques & politiques d’un historien engagé.

Paulo FreireLa Pédagogie des opprimés, 1970 (réédition en français au format PDF exclusivité de ce blog grâce au travail de traduction de Résistance 71 et du fait de notre coopération toujours plus étroite dans ce domaine).

Collectif Résistance 71Manifeste pour la société des sociétés.

Murray BookchinQu’est-ce que l’écologie sociale ?

James C. ScottLes formes quotidiennes de la résistance paysanne.

Collectif Guerre de ClasseContre les guerres de l’Avoir, la guerre de l’Être, du Collectif Guerre de Classe, Octobre 2019.

JBL1960Pour effondrer les pouvoirs coloniaux par apostasie collective en récusation de la doctrine chrétienne de la découverte.

Toutes les autres versions PDF (156) et de très nombreuses sont à venir que je suis en train de finaliser pour nous permettre de transformer notre réalité, dans cette page spécialement dédiée ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-pdfs-realises-par-jbl1960/

JBL1960

 

PREUVES que VOTER c’est comme PISSER DANS UN VIOLON (version PDF)

Pour une Abstention Politique Active !

Démonstration que veauter c’est comme pisser dans un violon ;

Résultat de recherche d'images pour

Compilation de textes choisis depuis 2012 POUR UNE ABSTENTION POLITIQUE ACTIVE et convaincre les mougeons d’arrêter de voter en rond… Dans une version PDF N° 99 de 25 pages de Jo Busta Lally

Pour retrouver tous les autres PDFs, cette page spéciale de mon blog ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-pdfs-realises-par-jbl1960/

À la page 20 de ce PDF, extrait de « De l’isoloir à l’isolement » Source La Voie du Jaguar du 3 avril 2017 Via R71 ; L’électeur est renvoyé à sa condition de citoyen impuissant et isolé par ce système de démocratie représentative qui donne un semblant de légitimité à des exécutants d’une politique décidée ailleurs. Voter un jour, c’est aussi démissionner cinq ans. Or, ce système a fait faillite mais de toute part on essaie de le sauver et de le faire perdurer. Les bouées de sauvetage portent le nom des radeaux d’où on les lance et des capitaines qui les gouvernent. Telle se nomme « démocratie participative » (on veut bien de votre avis mais la décision nous appartient), telle autre « référendum » (c’est nous qui posons la question, contentez-vous d’y répondre), telle encore « nouvelle Constitution » (vous participerez, par divers moyens, à sa légitimation avant son adoption). Au flanc d’autres bouées, on lit « tirage au sort », « candidat Facebook », « capitaine J’aime je vote », « amiral Tweet ». On y requiert une adhésion passive et ponctuelle au contraire d’une délibération régulière et collective, en face à face, par laquelle s’élaborerait un futur vivable.

J’avais intégré dans mon billet d’analyse, à partir de la même source, que j’avais intitulé « Voter un jour, c’est aussi démissionner 5 ans » la vidéo de George Carlin en VOSTFR qui date de 1996 sur les Politiciens, vote et élections, qui nous expliquait pourquoi les jours des élections, ben il avait choisi de s’abstenir  !

Bien sûr, l’abstention n’est qu’un outil mais pas une fin en soi. S’il convient de s’abstenir, de boycotter tout ce qu’on peut, en même temps, nous devons nous organiser, nous TOUS et ensemble, sur nos lieux de travail, dans les communes afin de préparer le relai autogestionnaire !

Et afin d’exister au-delà des dirigeants, pour exister SANS EUX !

Pour ce faire nous (les peuples, avec ou sans Gilet Jaune) devrons lâcher-prise et abolir l’État afin d’embrasser l’autogestion totale !

Précision de R71 du 6 janvier 2012 sous l’article, et en réponse à un commentaire ;

Quand un pouvoir n’a plus aucun soutien des votards, que la population est en cessation de paiement de l’impôt… Il ne va plus bien loin, lorsque le fruit est trop mûr, sans compromis.. On le cueille et on le jette sans ambage car la solution de remplacement fonctionne déjà. Ce n’est pas sur les barricades qu’on pense à l’avenir, c’est bien avant et si c’est bien pensé et effectué, les barricades elles-mêmes deviennent obsolètes…

Nous savons maintenant répondre à la question ; Voter est-ce agir ?

Et comprendre et démontrer que la solution ne peut être dans la votation

JBL1960

Et maintenant, électeur, vote encore si tu l’oses ! Sébastien Faure – Bureau anti-parlementaire 1919, réédition 1924

Extraits choisis du texte « Électeur, écoute »

De Sébastien Faure, publié par Résistance 71, car l’actualité française de ce mercredi 23 mai 2018, lui donne encore, totalement raison, notamment avec l’élection, fin 2017, d’un certain Laurent Wauquiez comme tête de gondole chez Les Ripoublicains ;

Auvergne Rhône-Alpes : La justice annule le budget 2016 de la région et désavoue Laurent Wauquiez

TRIBUNAL Pour la première fois, un tribunal administratif annule le budget d’une région….

Le tribunal administratif de Lyon a annulé ce mardi le budget 2016 de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Le groupe RCES ( Rassemblement des citoyens, écologistes et solidaires) avait saisi la justice, estimant qu’il y avait un défaut d’information. Le rapporteur public lui a donné gain de cause. Pour lire l’article ► https://www.20minutes.fr/justice/2275375-20180522-auvergne-rhone-alpes-justice-annule-budget-2016-region-desavoue-laurent-wauquiez

Mais, entendons-nous bien y sont tous logés à la même enseigne et ce texte de Sébastien Faure, à près de 100 ans en arrière, nous rappelle juste, que depuis toujours ; Tout est bidon dans la VOTATION, et en France preuve en a été faite avec Emmanuel MacronEn MarcheKadima !

Résistance politique : Mascarade électorale et illusion démocratique (Sébastien Faure)

Ce texte de Sébastien Faure aura 100 ans l’an prochain… Qu’y a t’il de changer ?… Pourquoi ce texte et tant d’autres de biens des penseurs anarchistes sont-ils si lucides et si visionnaires ? Pourquoi la vaste majorité des peuples ne parvient-elle pas à sortir de cette transe illusoire où elle a été plongée par tous les Mandrake de l’illusion démocratique ?

 

« Ce n’est pas parce qu’ils sont nombreux à avoir tort qu’ils ont raison… » disait déjà Coluche il y a plus de 30 ans.


Pourquoi faudra t’il une catastrophe politico-sociale d’une ampleur inégalée pour que finisse par se mettre en place la société des sociétés qui seule peut émanciper l’humanité ?

~ Résistance 71 ~

Électeur, écoute

Sébastien Faure

Bureau anti-parlementaire 1919, réédition 1924

Chaque fois que les pouvoirs de la Chambre des Députés arrivent à expiration, c’est un cri unanime : « Enfin ! Elle va, donc disparaître, cette Chambre infâme ! Le pays va donc être débarrassé de ce Parlement maudit ! ».

Ce langage traduit expressément les sentiments successifs : déception, lassitude, écœurement qu’ont fait naître, dans l’esprit public, au cours de la législature qui prend fin, l’incapacité, la corruption, l’incohérence et la lâcheté des Parlementaires.

Pourquoi faut-il que l’engouement irréfléchi du populaire, son ignorance et son inobservation le poussent à espérer que la Chambre qui va naître vaudra mieux que celle qui va mourir ?

Il est vraiment inconcevable que, périodiquement trompée, constamment abusée, la confiance de l’électeur survive aux déceptions dont il souffre et dont il se lamente ; et, pour l’être raisonnable et pensant, c’est une stupeur que de constater que les législatures se succèdent, chacune laissant derrière elle le même désenchantement, la même réprobation et que, néan­moins l’électeur persiste à considérer comme un devoir de voter.

[…]

Eh bien ! lecteur , avant de passer au guichet pour solder ta place, écoute-moi.

Ou plutôt écoute ce que te disent les anarchistes ; écoute attentivement et réfléchis.

Voter, c’est accepter la Servitude.

[…]

C’est pourquoi tous les quatre ans, le peuple est appelé à désigner par ses suffrages les individus à qui il entend confier le mandat de se prononcer sur toutes les questions que soulève l’existence même de la nation.

Ces questions sont réglées par un ensemble de prescriptions et de défenses qui ont force de loi et la loi dispose, contre quiconque tente d’agir contre elle et, à plus forte raison contre quiconque la viole d’une telle puissance de répression que tout geste de révolte par lequel un homme proteste contre l’injustice de la loi et tente de s’y dérober est passible des plus dures pénalités.

Or le Parlement est l’assemblée des individus à qui le suffrage dit universel a délégué le pouvoir d’édicter la loi et le devoir d’en assurer l’application. Le député et le sénateur sont avant tout des législateurs.

Comprends-tu, maintenant, électeur, l’exactitude de cette affirmation formulée par Élisée Reclus : « Voter, c’est se donner un maître ».

[…]

C’est le Parlement qui a la charge de modifier ou d’abroger les lois ; par ton suffrage exprimé, tu as participé à la composition de ce parlement ; par ton vote, tu lui as donné pleins pouvoirs ; le parti auquel tu appartiens a des représentants au sein de cette assemblée ; le programme que tu as affirmé par ton bulletin a des porte-parole à la Chambre. Il leur appartient – tu l’as voulu – d’amender, de corriger ou d’abroger les lois qui entravent ton indépendance politique et consacrent ta servitude économique.

Enrage, proteste, indigne-toi, tu en as le droit. Mais c’est tout ce qu’il t’est permis de faire. Ne perds pas de vue que, en votant, tu as renoncé, ipso facto, à ton droit à la révolte, que tu as abdiqué en faveur des représentants de ton parti, que, pour tout dire en un mot, tu as cessé d’être libre.

[…]

L’État, c’est l’ennemi.

Écoute encore. En régime représentatif, le Parlement, c’est l’État.

Théoriquement, il n’en est qu’une partie ; car, en principe, il n’est nanti que du pouvoir législatif. Mais c’est le Parlement (Chambre et Sénat réunis) qui élit le Président de la République, entre les mains de qui est centralisé le pouvoir exécutif ; et si, théoriquement, c’est la Magistrature qui détient le pouvoir judiciaire, comme c’est le Parlement qui confectionne les lois et que le pouvoir judiciaire n’a que le mandat d’en appliquer les dispositions, on voit que, somme toute, directement ou indirectement, le Parlement est, en dernière analyse, omnipotent. C’est donc lui qui est l’État.

Or, l’État, disent les Anarchistes, c’est la prise de possession du Pouvoir par la classe dominante, au détriment de la classe dominée. C’est, actuellement, l’ensemble des institutions qui régissent la nation entre les mains des chargés d’affaires de la classe capitaliste et, plus spécialement. de la haute finance, de la puissante industrie, du grand commerce et de la vaste propriété terrienne.

C’est la citadelle d’où partent les ordres qui courbent la multitude ; c’est la gigantesque forteresse où siège la force armée : troupe, gendarmerie, police, dont la fonction est de persécuter, d’arrêter, d’emprisonner et, en cas de révolte col­lective, de massacrer. qui s’insurge.

C’est le monstre qui, insatiablement, se repaît du sang et des os de tous ceux qui, par leur travail, alimentent un budget qui s’enfle démesurément.

L’État, c’est l’ennemi contre lequel il faut lutter, lutter en­core, lutter toujours, jusqu’à ce qu’il soit définitivement abattu.

[…]

Voter, c’est faire le jeu de la Réaction.

Électeur, un mot encore ; ce sera le dernier.

On ne manquera pas de te dire que ne pas voter, c’est faire le jeu de la réaction [extrême-droite].

Rien n’est plus faux. Je pourrais te faire observer que si les deux millions de travailleurs qui adhèrent à la C. G. T., si le million d’électeurs dont s’enorgueillit le Parti socialiste, si le million d’autres citoyens qui, sans être affiliés au Parti socialiste ou à la C. G. T. n’en sont pas moins les adversaires du régime capitaliste : en tout, quatre millions d’électeurs, refusaient hautement de prendre part au scrutin, cette abstention ouvertement annoncée et expliquée durant toute la période électorale et vaillamment pratiquée le jour du scrutin, porterait un coup mortel au prestige et à l’autorité du régime qu’il faut abattre. Je pourrais te dire que, en face de l’attitude de ces quatre millions d’abstentionnistes aussi conscients que résolus, le Gouvernement perdrait tout son lustre et le plus clair de sa force.

Je pourrais te dire que, étroitement unis dans une réprobation aussi catégorique du système social actuel, ces quatre millions d’hommes pourraient organiser, dans le pays, grâce aux ramifications qu’ils possèdent partout, une formidable coalition contre laquelle rien ne saurait prévaloir. Je pourrais affirmer que cette coalition dans laquelle ne tarderaient pas à entrer tous ceux que toucherait une aussi puissante propagande et même une partie des forces dont le Gouvernement dispose, serait de taille à oser, à entreprendre et à réaliser les plus vastes desseins et la transformation la plus profonde.

Que resterait-il, alors, du spectre de ta réaction qu’on agite devant toi pour te pousser aux urnes ?…

Mais voici qui te paraîtra sans doute plus décisif encore.

La Chambre qui s’en va comptait un nombre imposant des éléments de gauche. Plus de trois cents députés radicaux et radicaux socialistes, plus de cent députés socialistes. ils constituaient indubitablement une majorité écrasante.

Qu’a fait cette Chambre ? Qu’ont fait ces quatre cents Députes ?

Ils ont acclamé la guerre, ils ont adhéré avec enthousiasme à l’abominable duperie qu’on a appelée « l’Union Sacrée » ; ils ont voté tous les crédits de guerre ; ils ont apporté au Gouvernement dit « de défense nationale » leur étroite et constante collaboration ; ils n’ont rien tenté pour abréger le massacre ; ils n’ont pris aucune, mesure efficace contre la vie chère, contre l’accaparement, contre la spéculation, contre l’enrichissement scandaleux des brasseurs d’affaires ; ils ont accepté passivement la suppression de nos maigres libertés ils ont applaudi à l’écrasement de la révolution hongroise ; ils ont approuvé l’envoi des soldats, des marins, des munitions et des milliards destinés à étouffer, par la famine et par les armes, la Russie révolutionnaire ; ils ont lâchement courbé la tête, tout accepté, tout subi ; ils ont passé l’éponge sur toutes les turpitudes et sur tous les crimes.

Ils sont allés jusqu’au bout de la servilité, de la honte et de la sauvagerie.

À peine ont-ils osé ouvrir la bouche et, quand ils ont parlé, ce ne fut jamais pour faire entendre les vérités qu’il fallait dire, les imprécations sanglantes et les malédictions venge­resses, qui auraient opposé la douleur des deuils, la souffrance des ruines et l’horreur des batailles à la stérilité des sacri­fices et à la hideur des Impérialismes déchaînés.

Au terme de sa carrière, cette Chambre odieuse vient de ratifier un traité de paix qui laisse debout, plus insolents et plus guerriers que jamais tous les militarismes, qui favorise les plus atroces brigandages, qui stimule les plus détestables convoitises, qui avive les haines entre peuples et qui porte dans ses flancs la guerre de demain.

Voilà ce qu’a fait cette Chambre dont la naissance avait pourtant suscité les plus folles ’espérances et provoqué tous les optimismes.

Et maintenant, électeur, vote encore si tu l’oses.

Pour lire ce texte dans son entier sur Résistance71

▼▼▼

La conclusion démontre si besoin en était encore que la majorité n’est pas à convaincre car la masse des moutons est prête à sacrifier sa liberté pour plus de « protection » – que nous savons totalement illusoire, à l’heure des attentats terroristes complètement manipulés – de l’État. C’est un fait et c’est partout pareil. Alors c’est pathétique, mais c’est la réalité.

La majorité n’est pas à convaincre, car elle suit ! Ce qu’il nous faut faire, c’est organiser la minorité en associations libres œuvrant solidairement et lorsqu’une société organique parallèle fonctionnera, la masse suivra, comme elle suit le système institutionnalisé  aujourd’hui puisque cette masse va toujours dans le sens du meilleur courant comme un banc de poissons…

À charge ensuite, à nous tous, de leur démontrer qu’ils auront eu raison de nous rejoindre et de les convaincre de rester à nos côtés et pour changer, ensemble, l’Histoire de l’Humanité

JBL1960

Lectures complémentaires conseillées en versions PDFs POLITIQUES (il y en a 57) dans cette page spéciale de mon blog ► LES PDF DE JBL1960

Dans les temps de Trumperie universelle…

Chercher & Dire la vérité devient un acte révolutionnaire !

Le chercheur de vérité qui voyage suffisamment devient le chemin.

Proverbe Perse, issu du livre de Kevin D. Annett « Le bouclier du lanceur d’alerte« 

Et la dernière publication de Steven Newcomb  La suprématie blanche (concept “d’ascendance”) est la base même de la loi fédérale indienne démontre qu’il nous est tout à fait possible de décider ensemble Natifs, non-indigènes, Colons de papier, blanc, jaunes, vert, ICI & MAINTENANT & D’OÙ NOUS SOMMES une fois cracké les codes de la domination, de la doctrine chrétienne de la découverte, de la conquête, de nous débrancher de la Matrix pour initier un nouveau paradigme sans dieu, ni maitre SANS ARMES, ni haine ni violence…

 Steven Newcomb –  Universitaire, juriste, chercheur et écrivain Shawnee-Lenape – Auteur du livre : « Pagans in the Promised Lands : Decoding the Doctrine of Christian Discovery » et grâce aux larges extraits de traduction de l’anglais au français par Résistance71 en version PDF {N°4} de 45 pages ici ► « Païens en Terre Promise décoder la Doctrine Chrétienne de la Découverte » nous emmène toujours plus loin dans la sémantique, car les mots sont une arme et bien utilisés ils nous permettront CONJOINTEMENT (Natifs ou non) de faire tomber TOUS les empires .

Par ailleurs, Steven Newcomb est cofondateur et codirecteur de l’Indigenous Law Institutehttp://ili.nativeweb.org/

Résistance au colonialisme : Suprématie blanche et domination par la loi fédérale sur les Indiens (Steven Newcomb)

Steven Newcomb | 4 septembre 2017 | URL de l’article original en anglais ► https://indiancountrymedianetwork.com/news/opinions/white-supremacy-ascendancy-basis-us-federal-indian-law/

Traduit de l’anglais par Résistance 71 ► URL de l’article ► https://resistance71.wordpress.com/2017/09/12/resistance-au-colonialisme-suprematie-blanche-et-domination-par-la-loi-federale-sur-les-indiens-steven-newcomb/

L’ère Trump a donné naissance à une nouvelle vague de suprématisme blanc aux États-Unis. En réponse, un certain nombre de statues dédiées à des figures de la Confédération sudiste et propriétaires d’esclaves (NdT : il y avait des propriétaires d’esclaves au nord également et la guerre de sécession ne fut en aucun cas une guerre de l’anti-esclavagisme (le nord) contre l’esclavagisme (le sud)…) ont été  récemment retirées de leurs piédestaux à cause de la levée de boucliers contre ce qui est perçu comme l’histoire du racisme aux États-Unis et l’atmosphère raciste de suprématisme blanc et de nationalisme qui s’est levée dans la société américaine depuis le début de la présidence de Trump. Par exemple, une statue du général sudiste Robert E. Lee a été enlevée, en partie parce que Lee commandait l’armée confédérée pendant la guerre civile de sécession.

Et pourtant, ceux qui ont critiqué les statues d’un bon nombre de racistes de l’histoire des États-Unis ont été malgré tout très sélectifs dans leur indignation envers d’autres blancs, propriétaires d’esclaves et qui croyaient en la suprématie blanche. Ironiquement, le président Trump l’a fait remarquer lorsqu’il a rhétoriquement demandé aux opposants des statues, s’ils pensaient que les statues de deux autres propriétaires d’esclaves, George Washington et Thomas Jefferson, devaient aussi être descendues de leur piédestal. Ma réponse serait sans hésiter : “définitivement”

Un exemple d’attitude suprématiste est évident quand une classe dirigeante se considère être meilleure que les autres classes et qu’elle détient le pouvoir. Un suprématiste blanc a été défini comme “une personne qui croit que la race blanche est de manière inhérente supérieure aux autres races et que les blancs devraient avoir le contrôle sur les personnes d’autres couleurs et d’autres races.” L’”affirmation d’ascendance” est une autre manière de clamer la suprématie. Affirmer l’”ascendance blanche” est assumer que les blancs sont suprêmes et doivent se situer dans les plus hautes positions de la société américaine , au-dessus des autres. Dans la décision de la Cour Suprême des Etats-Unis (CSEU) de l’affaire Johnson contre M’Intosh en 1823, le juge de la CSEU John Marshall, un autre propriétaire d’esclaves, a dit que le caractère et la religion des habitants autochtones de l’Amérique du Nord fournissait “une excuse pour les considérer être un peuple sur lequel ‘le génie supérieur européen pourrait affirmer une ascendance’”. Le dictionnaire Webster définit l’ascendance comme “pouvoir de contrôle et gouvernant : domination”. Ainsi donc l’expression de “suprématie blanche” n’est qu’un euphémisme pour “domination blanche”.

Une statue du juge John Marshall trône en ce moment dans le bâtiment de la CSEU à Washington DC. Même si cette statue était retirée, la mentalité raciste (cadre de pensée) que Marshall a laissé transparaître au travers de ses écrits dans le rendu de l’affaire Johnson demeurera dans le bâtiment sous la forme de cette décision de Johnson contre M’Intosh et toutes les autres décisions bigotes et religieusement motivées de la CSEU.

Statue ou pas, la CSEU continuera d’utiliser les schémas de domination racistes que cette institution a utilisé contre nos peuples et nations depuis bientôt maintenant deux siècles (l’année 2023 marquera le bicentenaire de la décision de l’affaire Johnson c. M’Intosh, affaire et rendu qui déterminent aujourd’hui encore la loi et la politique fédérales indiennes des USA)

Après avoir visionné notre documentaire au sujet de la décision de la CSEU dans l’affaire Johnson contre M’Intosh The Doctrine of Discovery: Unmasking the Domination Code, les gens demandent souvent “Que pouvons-nous faire ?” ou  bien “Alors quelle est la solution ?” Réfléchissons un peu à ces questions un moment. Les hommes et les femmes siégeant à la CSEU ont totalement l’intention de continuer à utiliser comme “précédent légal” cette décision raciste et bigote édicté dans le verdict de l’affaire Johnson et de son résultat direct de la domination blanche (suprématie, ascendance). Aucune législation n’empêchera la CSEU à utiliser cette décision. De plus, le congrès n’a aucune raison de passer une loi contredisant la décision émise dans Johnson. Étant donné la nature dominante et le tempérament de l’administration Trump, le chambardement actuel de la branche exécutive du gouvernement des États-Unis ne va sûrement pas essayer de mettre fin aux schémas de suprématie et de domination blanches qu’on trouve dans la décision de l’affaire Johnson contre M’Intosh et sa résultante directe que fut la loi et politique fédérale indienne de manière générale. Nous pouvons être tout à fait certains que les États-Unis ne veulent en rien écarter les idées inhérentes à la décision et qui servent de pierre angulaire au système légal de la propriété foncière aux États-Unis.

Le juge de la CSEU John Marshall a écrit le rendu du verdict de Johnson de façon à assurer que nos nations autochtones ne soient pas reconnues comme nos propres “pays” dans le monde incluant l’Angleterre, la France, l’Espagne, le Portugal etc. Le verdict fut écrit de façon à ce que les frontières nationales des nations autochtones ne soient vues que comme des fictions poreuses que les États-Unis pourraient transgresser et violer en toute impunité, ne laissant aucun tracé solide capable de maintenir les États-Unis et autres pays hors de nos terres.

Une caractéristique unique des nations dites “indigènes” est que leurs oppresseurs comme les États-Unis (NdT : et le Canada, le Mexique et tous les états d’Amérique du sud de fait…) sont capables de les définir unilatéralement de manière subordonnée. Les nations indigènes n’ont aucun moyen effectif d’empêcher leurs oppresseurs de leurs imposer unilatéralement ces définitions. Il me semble que tant que nous continuons à appeler une idée de système de domination “la loi”, nous continuerons à être contrôlés et dominés par le système de la suprématie blanche chrétienne qui est parfaitement exemplifiée dans le verdict de l’affaire Johnson contre M’Intosh.

Steven Newcomb a choisi la voie légale pour faire exploser le système de domination de la suprématie blanche chrétienne que la « minorité blanche » sous l’égide de Trump et de n’importe quel Potus, (puisque Oblabla était noir cela n’a échappé à personne, n’a jamais rien remis en cause et s’il l’avait fait il aurait été EFFACÉ) entend bien préserver.

S’il explique que l’esprit de l’homme blanc  doit être effacé de nos cortex, c’est aussi bien côté INDIEN, que COLON. Il nous invite à décider ensemble à dire NON, à refuser de consentir et d’être complice de ce système de domination imposés par la « conquête » des premiers colons depuis 1492 et légitimé par le Juge Mashall en 1823 dans l’affaire Johnson vs McIntosh.

Newcomb fait, encore une fois, la démonstration que jamais, depuis 1776 et la naissance de l’Amérique dite Moderne et telle qu’elle prévaut aujourd’hui, personne n’a eut seulement l’intention de modifier ce Système de domination (l’homme qui n’est pas blanc est inférieur) et le droit qui en a découlé (Les races supérieures ont un droit vis à vis des races inférieures, déclaration de Jules Ferry en 1885) et d’enclencher une autre mécanique en lien avec les peuples autochtones, les « esclaves » africains, (qu’on est allé chasser en Afrique pour servir les premiers colons puis travailler la terre qu’on avait volé aux peuples originels). Parce que ça leur convient alors qu’ ils ont eu tout le temps nécessaire pour dénoncer ce système et ils ne l’ont jamais fait, pire, en réactivant l’America First, l’Amérique messianique moderne s’est réaffirmé dans tous ses fondements les plus racistes et colonialistes.

Newcomb démontre, et je pense de même, ainsi que R71, qu’il n’y a pas de SOLUTIONS au sein de ce Système, qu’il n’y en a jamais eu, et qu’il n’y en aura jamais. La preuve c’est qu’aujourd’hui, en 2017, sous l’ère Trump, mais en France nous savons qu’il en est de même ICI ou ; Les psychopathes aux manettes qui constitue cette minorité ou cette suprématie blanche n’ont pas du tout envie d’abandonner leur droit de domination.

Et en lisant ce James H. Kunstler, ce Paul Craig Roberts, et cette analyse de The Saker on comprend que la Nation Exceptionnelle et Indispensable entend bien le rester coûte que coûte, sur des terres volées et dans l’esprit de la conquête pour rendre l’Amérique grande à nouveau…

Dans la très longue analyse de The Saker du 30/08/17 : Les Pères fondateurs ont élaboré la Constitution américaine (et d’autres instruments juridiques) pour protéger le peuple d’abus du gouvernement… [Ah bon ?]  Et encore : Je pense qu’en ce moment la plupart des paléoconservateurs et des libertariens ont compris que « la présidence de Trump est terminée » comme l’a dit Bannon. Trump est un nain intellectuel écrasé et châtré dans les mains des néocons. Mais ce que Trump a défendu pendant son élection mérite toujours qu’on combatte pour cela. Oubliez l’homme, mais rappelez-vous les valeurs, les idées, les principes qui l’ont fait élire. Ces valeurs sont tout ce qui se trouve entre nous et une vie de servitude aux néocons et à leur Empire anglosioniste. C’est aussi tout ce qui se trouve entre l’humanité et une éventuelle guerre mondiale.

Cette injonction démontre bien que, peu importe qui soit à la Maison-Blanche, pourvu qu’il défende « les valeurs, les idées, les principes qui l’ont fait élire. » et c’est bien là le problème justement car : Quiconque vote pour le système a voté et vote pour que celui-ci continueDésincorporerMohawk Nation News du 16/12/2016 – Dans ce billet de blog ► TOUTES & TOUS ; Diseurs de vérité !

Même si nous sommes encore trop peu, nous sommes quand même de plus en plus nombreux à penser que l’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales se tenant debout et main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre…

JBL1960

L’illustration de ce billet est l’affirmation de Pat Buchanan durant la campagne de Trump « Le thème principal et primordial de son administration sera l’Amérique d’abord »…

 

 

 

Vrais chiffres du chômage de 07/2017 par Patdu49 + les délires de Jupiter 1er

Parce que c’est notre « PrrrooOoojeeEettt !!! »

Et parce que je le veau bien !

Oui je sais ça s’écrit pas comme ça, mais BabyMacDeRoth démontre juste qu’il marche dans les pas de son père, Toumou Savamieu ;

Après le coiffeur de Hollande, la facture de maquillage de 26.000 euros d’Emmanuel Macron

PRESTATION DE LUXE    L’Élysée devra s’acquitter des 26.000 euros dus à la maquilleuse professionnelle pour ses prestations assurées durant les trois premiers mois de la présidence d’Emmanuel Macron Source 20 Minutes du 24 août 2017

«23 SMIC sur le visage» Tandis que les politiques se sont emparés de la polémique, l’Élysée a également réagi et assure que les frais de maquillage d’Emmanuel Macron, de 26 000 euros pour trois mois, sont dus à l’«urgence» de la situation ; Source Russia Today du 25 août 2017 ► https://francais.rt.com/france/42442-frais-maquillage-macron-sont-dus-urgence-moment-elysee

En confirmant au passage qu’il a bien été mis là pour nous péter les gencives !!!

Ah bon ? L’urgence de la situation n’est pas la baisse du chômage ? Euh… Non… Pourquoi ?

~~~~▼~~~~

Vrais chiffres chômage juillet 2017 ;

46700 chômeurs de plus, malgré 323200 radiations ce mois

Patdu49 | Vendredi 25 août 2017 | URL de l’article ► http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/vrais-chiffres-chomage-juillet-196146

6 665 300 privés d’emploi et travailleurs occasionnels officieux, toutes catégories confondues, + 4 800 000 environ d’invisibles qui n’entrent pas ou plus dans les statistiques officieuses ( chiffres détaillés bas de page ).

Total : toujours + de 11 MILLIONS de chômeurs en France (fourchette basse), et autant de pauvres largement sous les seuils de pauvreté

Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, moyenne mensuelle (basée sur 1 trimestre) de Juillet 2017 :

- Défauts d’Actualisation (bugs informatiques + oublis + des découragés non indémnisés) : 221 600, 41,4 % des sorties des listes. (- 0,6 % sur 1 an)

- Radiations Administratives (les punis) : 50 800, 9,5 % des sorties. (+ 1,2 % sur 1 an)

- Autres Cas (morts, suicidés, emprisonnés, expulsés etc) : 50 800 et 9,5 % des sorties. (- 1,7 % sur 1 an)

soit 323 200 radiés des listes (60,4 % des sorties) ce mois (moyenne mensuelle sur 1 trimestre) pour autres motifs que :

- Stages parking : 60 700, 11,3 % des sorties. (-30,5 % sur 1 an)

- Arrêts maladie, maternité, départs en retraite : 43 700, 8,2 % des sorties. (+ 9 % sur un an)

- Reprises d’emploi déclarées : 108 200, ne représentent que 20,2 % des sorties des listes de pôle emploi. ( + 6,3 % sur 1 an )

Demandeurs d’emploi par catégories :

  • A : 3 518 100 +1 % ( + 0,1 % sur 1 an ).
  • B : 748 300 +3 % ( + 2,9 % sur 1 an ) travailleurs pauvres moins de 78 heures.
  • C : 1 355 000 +0,1 % ( + 11,8 % sur 1 an ) travailleurs pauvres de + de 78 heures.
  • D : 283 800 -4 % ( – 6,7 % sur 1 an ) stages parking, occupationnels etc.
  • E : 422 700 -0,1 % ( – 2 % sur 1 an ) contrats aidés etc.

TOTAL : 6 327 900 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 2,2 % sur 1 an, 46 700 chômeurs de +, par rapport à juin.

TOTAL, dom-tom compris : 6 665 300

Quelques chiffres qui parlent :

Chômage Longue durée (entre 2 et 3 ans) : – 0,7 % sur 1 an.
Chômage Très Longue Durée + de 3 ans : + 3,9 % sur 1 an.

Chômage des 50 ans et +, + 6,3 % sur 1 an.

1 chômeur inscrit à pôle emploi sur 2 (48,95 %) ne perçoit AUCUNE INDEMNITÉ, ni ARE (allocation retour à l’emploi), ni allocation de solidarité (ASS, AER)

Le + scandaleux, LE CHÔMAGE INVISIBLE, complètement en dehors des statistiques :

Ne sont pas comptés dans ces 6 665 300 demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres occasionnels :

1 000 000 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 1 820 000 environ de foyers (dernier chiffre connu), seuls 820 000 environs sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d’autres suivis (associations, collectivités locales, etc.) en sachant qu’un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d’un demandeur d’emploi en son sein, donc si on parle en nombre d’individus c’est pire.

1 200 000 de foyers bénéficiaires de la prime d’activité (qui remplace le RSA activité qui sont donc sortis des statistiques RSA) environ, sur les 2,5 millions au total (dernier chiffre connu) de bénéficiaires (160€ en moyenne par foyer) , sont en recherche d’emploi stable et non précaire.

+ encore 1 100 000 au bas mot, sur les environs 2 millions de bénéficiaires de l’AAH ou d’une pension d’invalidité, qui ne sont pas inscrits à Pôle emploi, malgré une aptitude et un désir d’accès à un emploi adapté.

+ encore 1 500 000 de SANS-DROITS, qui sont principalement :

- des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeurs d’emploi, qui comme vous le savez n’ont même pas droit au RSA. (quasi unique en Europe), favorisant délits, crimes, trafics, prostitution, esclavagisme moderne, radicalisations etc.

- des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 700€ d’allocation chomage, ou 808,46€ d’allocation adulte handicapé, vous n’aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 679,43€ par mois, si vous êtes NON SDF.

- des bénéficiaires de pensions de reversions ( veufs, veuves ) de 55 ans et +, qui dépassent les plafonds du RSA ( 473,50€ pour une personne seule ), et qui n’ont pas l’âge pour prendre leur propre retraite ou pour percevoir le minimum vieillesse ( 65 ans ) qui s’appelle aujourd’hui « A-S-P-A » (allocation solidarité aux personnes âgées), qui est récupérable sur le patrimoine, au décès.

- des bénéficiaires de pensions alimentaires qui dépassent les plafonds du RSA (plafonds 2 fois inférieurs aux seuils de pauvreté, une véritable honte)

- des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires, qui sont donc bien demandeurs d’emploi, en concurrence avec les autres (même si beaucoup sont aussi exploités en stages sous payés, voire gratuits).

- des auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque, et sont demandeurs d’emploi en parallèle.

– on peut parler également de retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable.

Faites le calcul vous même, on arrive au total, à + de 11 MILLIONS de demandeurs d’emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.

Sources :   Rapport complet de la DARES de 13 pages (et non pas le simple communiqué de presse envoyé aux médias) : http://dares.travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/di_2017-053-lala39bim59.pdf

Rendez-vous le mercredi 27 septembre 2017, pour avoir les vrais chiffres du chômage de aout 2017.

~~~~▲~~~~

Les VRAIS CHIFFRES DU CHÔMAGE de PATDU49 depuis 12/2015 ICI

Voilà pourquoi il était urgent pour les Zélites dont BabyMacDeRoth est le meilleur Bien-Zélé qui soit de ;

  • Baisser les APL de 5 € pour TOUS ! Vous allez pas chialer pour 5 € non ?
  • Supprimer les CAE-CUI pour nous les gueux qui de toute façon ne sommes RIEN
  • Supprimer l’ISF pour les plus riches enfin oui mais non mais si… Enfin on ne sait plus… Tentative d’explication .
  • Et c’est pas fini… ICI &

Et de raconter n’importenawak sur le chômage justement, mais franchement, faut pas s’étonner car il va toutes nous les faire…

TOUTES !

La fake news du professeur Macron sur le chômage en France

La réalité, c’est que la France est la seule grande économie européenne qui n’a pas gagné face au chômage de masse.

Emmanuel Macron

Hé Manu ?

  Hé tu descends ?

Et pourquoi faire ???

Voilà pourquoi, à mon sens, il est vain de vouloir à tout prix combattre l’État, ses institutions comme ses pouvoirs régaliens en exigeant que ces guignols nous rendent des comptes, finissent en prison. Pour les remplacer par d’autres guignols, y compris François Asselineau, parce qu’on a pas besoin d’eux ;

« Le pouvoir réside dans le peuple ! »

Prise de conscience individuelleprise de conscience collectiveboycott et organisation parallèledésobéissance civileréorganisation politico-socialechangement de paradigme.

IGNORONS L’ÉTAT ET SES INSTITUTIONS

Créons les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchissons et agissons en une praxis commune ► Adaptons le meilleur de l’ANCIEN au monde d’aujourd’hui

Je préfère cette utopie qu’il ne tient qu’à nous de transformer en réalité, que le cauchemar absolu qu’on nous impose, à la schlague, avec ce demi-dieu autoproclamé de Jupiter 1er

JBL1960

Lectures connexes et ad hoc ;

Exemple de Charte Confédérale en 13 points par Michel Bakounine et véritable alternative pour se gérer hors État et ses institutions coercitives et obsolètes. En version PDF {N°30} de 7 pages ► EXEMPLE DE CHARTE CONFÉDÉRALE

Le Sublime d’Errico Malatesta et en version PDF {N° 32 } de 55 pages ► L’Anarchisme de la Théorie à la pratique

Mon billet d’hier  AMERIGO DOIT PARTIR ! par Mohawk Nation News – Traduit et complété par JBL parce que la solution concerne tous les PEUPLES du monde !

L’illustration de ce billet est de ► Délirius-fake.com « La Vérité si je mens » nouvelle version

Un demi-dieu et du pipi de chat…

Bon mais ce n’est pas comme si on n’avait pas prévenu !

Alors, depuis plus d’un an, pour ma part, j’épluche le Macaron en prévenant qu’il va tous nous mettre chocolat !

Et bim !

Et rappelez-vous que Greg Tabibian aussi avait énormément prévenu, et même en chanson ♫ Merci Macron ♫ sur l’air de Merci Patron, des Charlots, les vrais !

Tenez, cette chanson est le bonus de l’épisode 43 de J’suis pas content TV que j’avais entièrement intégré et analysé dans ce billet de septembre 2016.

Alors j’ai énormément relayé Greg Tabibian sur mon blog, car ce garçon a énormément de talent d’analyse, c’est construit, réfléchit et surtout très très drôle ! Et bien qu’il ait voté pour François Asselineau au premier tour de l’élection présidentielle, je ne lui en veux pas ! Quoique… Nan j’déconne ! Quoique…

Donc, dès le moment où Macron s’est mis EnMarche, en s’affirmant comme le candidat hors-système ou du travail beaucoup d’entre-nous avions déjà compris de qui ou de quoi Macron était le N.O.M. ► ROTHSCHILD

Dès lors on n’avait compris que ce devait être lui, et personne d’autre et d’ailleurs tout à valdingué sur son passage ! Fillon, Hamon, Mélenchon et même et surtout la Maréchal Nous Voilà qui s’est couchée et peut-être même a-t-elle été gratifiée, en sous-main pour ce faire. En tout cas ça s’est vu dès le soir du premier tour, quand Macron est monté sur une table de La Rotonde et déjà quel symbole et ce n’était que le début…

Et donc hier sur Marianne on pouvait lire cet étonnant article :

Quand Emmanuel Macron estime que les notes de ses ministres sont du « pipi de chat »

Confronté à une baisse importante de sa popularité, Emmanuel Macron perd patience. Selon le « Figaro », il a ainsi vertement recadré ses ministres sur leur action.

Marianne | Bruno Rieth | 31 juillet 2017 | URL de l’article ► https://www.marianne.net/politique/quand-emmanuel-macron-estime-que-les-notes-de-ses-ministres-sont-du-pipi-de-chat

C’est un coup de pression à la sauce macronienne. Alors que les premiers mois de la présidence Macron n’échappent pas aux accrocs et aux polémiques – baisse du budget des armées et démission fracassante du chef d’état-major, coup de bistouri contesté sur les APL, bourdes des députés LREM en série et statuts du futur parti présidentiel contestés – Emmanuel Macron est obligé de redescendre de son ciel jupitérien. Notamment pour un recadrage de ses ministres comme le raconte Le Figaro ce lundi 31 juillet. Selon le quotidien, le président de la République a ainsi fait savoir son mécontentement, lors du conseil des ministres du 12 juillet, sur les notes qui lui sont transmises.

Recadrage imagé

« C’est du pipi de chat, ce qui me remonte actuellement de certaines de vos notes », a-t-il cinglé, leur prédisant un funeste avenir s’ils persévéraient dans cette voie. Le chef de l’État a ainsi prévenu : « Ne vous laissez pas enfermer dans le confort des documents rédigés par vos administrations. Certes, cela peut vous paraître sympathique et confortable de vous placer entre leurs mains. Mais vous verrez, dans six mois, si vous continuez, vous aurez disparu« . De quoi donner des sueurs froides aux plus novices d’entre eux.

Baisse importante de la popularité

Après l’euphorie de la victoire, Emmanuel Macron « revoit sa méthode » selon les mots du Figaro. Le recul de dix points de sa cote de popularité au mois de juillet par rapport à juin n’y est certainement pas étranger.

◄|►

Sauf que TOUT était absolument prévisible…

Après le « kwassa kwassa ; Make Our Planet Great Again ; Les femmes africaines font trop d’enfants ; La baisse de 5 € des APL ; Plus de SDF dans les rues ;  La Task-force ; Le gouvernement qui empêcherait la construction de 12 000 logements HLM ; La création de « HotSpots » pour les migrants en Libye !!!

Vous pouvez lire sur Voltaire.net :

Macron-Libye : la Rothschild Connection par Manlio Dinucci du 1er août 2017 : Pourquoi donc le président Emmanuel Macron a-t-il organisé une étrange cérémonie de réconciliation entre deux leaders libyens qui ne sont pas vraiment opposés l’un à l’autre ? Pourquoi donc a-t-il prononcé un discours sur l’avenir d’un peuple qu’il ne connaît pas ? Mais que sont donc devenus les 100 milliards de dollars manquant du Trésor national libyen ?

« Ce qui se passe aujourd’hui en Libye est en quelque sorte le nœud d’une déstabilisation à multiples visages » : a déclaré le président Macron en célébrant à l’Élysée l’accord qui « trace la feuille de route pour la paix et la réconciliation nationale ».

Macron attribue la situation chaotique du pays uniquement aux mouvements terroristes, lesquels « visent à profiter de la déstabilisation politique et de la manne économique et financière qui peut exister en Libye pour prospérer ». Pour cela —conclut-il— la France aide la Libye à bloquer les terroristes. Macron renverse, de cette façon, les faits. L’artisan de la déstabilisation de la Libye a précisément été la France, avec les États-Unis, l’Otan et les monarchies du Golfe. […] Histoire que Macron connaît bien : de 2008 à 2012 il fait une fulgurante (autant que suspecte) carrière à la Banque Rothschild, l’empire financier qui contrôle les banques centrales de quasiment tous les pays du monde. En Libye, la Banque Rothschild débarque en 2011, tandis que la guerre est encore en cours. Les grandes banques étasuniennes et européennes effectuent en même temps la plus grande rapine du siècle, en confisquant 150 milliards de dollars de fonds souverains libyens [Dont 100 milliards vont disparaître, NdlR.]. Lire l’intégralité de l’article sur Réseau Voltaire ► http://www.voltairenet.org/article197294.html

Extrait de Sous nos yeux, le témoignage de Thierry Meyssan, un membre du gouvernement libyen  « Avant toute chose, François Hollande tire un bilan de la destruction de la Libye. La Jamahiriya disposait d’un Trésor évalué au minimum à 150 milliards de dollars. Officiellement, l’OTAN en a bloqué ou fait bloquer environ un tiers. Qu’est devenu le reste  ? Les Kadhafistes pensent pouvoir l’utiliser pour financer la Résistance sur le long terme. Mais en avril, le préfet Édouard Lacroix qui avait reçu un accès à une partie de ces investissements meurt en une journée d’un «  cancer foudroyant  », tandis que l’ancien ministre du pétrole, Choukri Ghanem, est retrouvé noyé à Vienne. Vraisemblablement avec la complicité passive du ministre français des Finances, Pierre Moscovici, du conseiller économique de l’Élysée, Emmanuel Macron, et de divers banquiers d’affaires le Trésor états-unien fait main basse sur le magot  ; le casse du siècle  : 100 milliards de dollars. »

ÉTONNANT NON ? BAH NON !

Pour 100 milliards de dollars, t’as plus rien !

Et grâce à Raimanet qui nous tire l’œil vers cet article d’analyse par Le Blog de Sam La Touch ;

Un vent mauvais s’est levé pour Emmanuel Macron (Le Point)

Turbulences, cafouillages et premiers conflits… Pour Emmanuel Macron, les problèmes et les ennuis se sont accumulés cette fin de juillet. Récit d’une folle semaine.

Pendant la onzième semaine qui a suivi son accession à l’Élysée, 77 jours après avoir serré la main du président sortant, Emmanuel Macron s’est trouvé confronté à un monceau de problèmes, dont certains auraient pu être évités. Une lourde séquence avec, comme un symbole, dans le baromètre Ipsos/Le Point du 26 juillet, une sinistre augmentation de 15 points d’opinions défavorables qui atteignent désormais 42 %, autant que les opinions favorables (- 3 points). Attention, danger ! Lire l’intégralité de l’article ► http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2017/08/un-vent-mauvais-s-est-leve-pour-emmanuel-macron-le-point.html

◄|►

Attention danger ???

Mais on vous avait déjà prévenu, en long, en large et en travers ?

Barnum et fumisterie électorale franchouillarde : Macron pur produit de la NED, des think tanks yankees et employé par Rothschild…

… ou le degré zéro du larbinisme de conflit d’intérêt, du crétinisme et de la manipulation oligarchique. Voter pour ce pitre ou tout autre guignol de ce paysage politique obsolète n’est plus seulement de l’irresponsabilité, mais de la complicité de crimes passés, présents et à venir !

Boycott du vote ! Boycott des institutions ! Union politique dans les associations libres !

Il n’y a pas de solutions au sein du système ! ► Résistance 71

Macron est-il un instrument de la CIA ?

CETTE QUESTION SERA-T-ELLE AU CENTRE 
DE LA PROCHAINE RÉVÉLATION DE JULIAN ASSANGE ?

Networkpointzero | 11 mars 2017 | URL de l’article en français ► http://www.comite-valmy.org/spip.php?article8355

Lire l’article  avec mon analyse, tout autour, dans ce billet de blog ► BARNUM2017 : Tout est bidon dans l’élection et surtout dans la catégorie VOTATION = Piège à « ons » = La preuve par Macron…

Tout est bidon dans l’élection, mais surtout dans le Macron !

Je pense sincèrement que NOUS SOMMES LA SOLUTION

Et en tout cas, comme nous le voyons se dérouler sous nos yeux, la solution n’est pas dans l’élection, ni dans la confrontation, encore moins dans l’insurrection. La solution est dans les associations libres pour instaurer la société des sociétés et dans notre capacité à nous organiser, à changer d’attitude envers l’État et ses institutions coercitives.

« Le pouvoir réside dans le peuple ! »

Prise de conscience individuelleprise de conscience collectiveboycott et organisation parallèledésobéissance civileréorganisation politico-socialechangement de paradigme.

IGNORONS L’ÉTAT ET SES INSTITUTIONS

Créons les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchissons et agissons en une praxis commune ► Adaptons le meilleur de l’ANCIEN au monde d’aujourd’hui

Je préfère cette utopie qu’il ne tient qu’à nous de transformer en réalité, que le cauchemar absolu qu’on nous impose, à la schlague, avec ce demi-dieu autoproclamé de Jupiter 1er…

Vous pouvez consulter ma page dédiée aux PDF, il y en a 33, et le dernier est une compilation de la pensée et des travaux de recherche, inachevés, en hommage à Pierre CLASTRES, décédé le 29/07/1977 et qu’il ne tient qu’à nous de poursuivre…

JBL1960