Mais quelle bande de « ons »…

Il n’y a rien à sauver dans ce Système…

Rien ; Nada ; Queutch !

Ni Mélenchon, ni Hamon, ni Macron, ni Fillon…

Et encore moins La Marine !

Choisissons-nous ► L’heure du réveil des Peuples a sonné

Voici l’avis de Georges Stanechyhttp://stanechy.over-blog.com/2017/01/fillon.html

Fillon : Une Bastonnade Méritée…

« Je crois, malgré les énormes obstacles existant, qu’être intellectuellement résolus, avec une détermination farouche, stoïque et inébranlable, à définir, en tant que citoyens, la réelle vérité de nos vies et de nos sociétés est une obligation cruciale qui nous incombe à tous.

Elle est même impérative.

Si une telle détermination ne s’incarne pas dans notre vision politique, nous n’avons aucun espoir de restaurer ce que nous sommes si près de perdre ­ : notre dignité d’homme. »

Harold Pinter – Discours Prix Nobel – octobre 2005

 

Je vais finir par le croire…

Notre « république », aussi vermoule que décadente, resterait-elle,  malgré tout, une « méritocratie » ?…

Tant est plus que « méritée » la vigoureuse bastonnade administrée par l’opinion publique, à l’encontre d’un des candidats à la prochaine élection présidentielle de notre pays : François Fillon. En chute libre dans les sondages, bidonnés ou pas … (1)

 

L’emploi fictif de son épouse en tant qu’attachée parlementaire aux 500.000 euros, d’après les premières estimations, choque plus d’un de ses concitoyens. S’agissant ni plus ni moins, au-delà du népotisme cynique de l’opération, d’un détournement de fonds publics.

Restons lucides : François Fillon sert de bouc émissaire sacrifié par une caste politique corrompue profitant de l’occasion pour se blanchir à bon compte. Espérant se faufiler entre les gouttes de l’orage… Attendant des « jours meilleurs »…

Abyssale hypocrisie de notre oligarchie : aucun parlementaire ou autre « politicien de métier » ne s’est signalé, à ce jour, par une déclaration proposant une urgente et impérative suppression de ces pratiques ou comportements ; inadmissibles, au XXI° siècle, dans des institutions s’autoproclamant « démocratiques » ; ou, dans un délire mégalomaniaque, « un modèle républicain pétri de valeurs » pour le reste de l’humanité …

Les Caisses de l’État sont vides…

Il n’est pas le seul, nous le savons tous, à profiter, abuser, de ces rouages et privilèges occultes. Règne la solidarité parmi nos oligarques. Quelles que soient rivalités ou détestations réciproques.

Celui qui « tombe », ou est pris les doigts dans le pot de confiture des magouilles républicaines, conséquence malheureuse d’un règlement de compte comme il en existe dans toute mafia, il ne sera pas sauvé par ses confrères en tripatouillages. Mais, il n’en sera pas pour autant accablé par eux. Leur tour pourrait venir, un jour…

Allant jusqu’à allumer des contre-feux, pour expliquer, édulcorer, banaliser, « l’incident » : délayant la sauce de la fourberie, en dissertant à n’en plus finir sur ce qui est légal et ne le serait pas. Via les médias habituels de leur propagande.

Partie visible de l’iceberg, qu’il convient d’enfumer aux yeux des citoyens… Car, comment expliquer, ou justifier, « le reste » ?… Ce qui ne se voit pas en-dessous de la ligne de flottaison. Ces montagnes de commissions encaissées par les uns et les autres dans le silence des paradis fiscaux sur les contrats d’armement, les marchés publics, locaux, nationaux, internationaux… A longueur d’années…

Nos oligarques serrent les coudes…

Ce n’est plus la « force tranquille » de la canaille mitterrandienne ou chiraquienne ; mais, le « cynisme paisible » de la racaille « mondialiste »…

La profonde pourriture de ce système n’excuse en rien la responsabilité personnelle de François Fillon. Les médias nous chantent que cette malencontreuse « affaire » ternit son image de « rectitude », de « probité », que se serait forgé ce candidat.

Hallucinant de subir pareilles fadaises !…

Où est « l’éthique » d’un homme « premier ministre » durant tout le mandat d’un président de la république et d’un gouvernement qui n’a cessé d’appauvrir le pays dans le développement d’un chômage de masse, tout en l’engageant dans les pires aventures coloniales ; l’associant aux atroces crimes de guerre qu’ont été la destruction de la Libye et le saccage de la Syrie, tout particulièrement. Sans oublier, le tragique sort infligé à la Nation Palestinienne depuis des décennies.

Qu’on me démontre où se trouve, ou en quoi est charpentée, « l’éthique » de pareil personnage ?…

L’emploi fictif de son épouse aux mirobolantes rémunérations sur l’argent public, est d’autant plus révoltant qu’il est pratiqué par un politicien qui ne cesse d’affirmer : « les caisses de l’État sont vides » !…

Doublement révoltant, de voir ce même politicien, au lieu de prouver ses capacités à créer des emplois en réindustrialisant notre pays, se faire le promoteur acharné de la suppression de 500.000 postes de fonctionnaires. Sachant qu’un emploi fait vivre une moyenne de 4 personnes. C’est créer, sans contrepartie, plus de 2 millions de « nouveaux pauvres » ; abstraction faire de la destruction de nos services publics, gages d’un « bien vivre » que nous enviaient beaucoup de pays…

 

Le Faux Pas…

Il est vrai que pour lui, à l’exemple de ses comparses, « l’austérité » ne s’applique qu’aux « autres » ; ne concernant ni sa famille, ni son clan. Tout pour « le 1% » et rien pour les « autres » !

D’où son zèle à célébrer,  la « casse sociale » : sabrer les retraites, l’accès aux soins médicaux, à une éducation et un enseignement de qualité. Une de ses cibles favorites est d’accélérer la régression de la « valeur travail » sous forme d’une « flexibilité » qui est en fait la réhabilitation du servage ou du statut de « journalier », sans aucune visibilité quant aux lendemains pour les familles vivant du travail… Retour au monde d’exploitation et d’injustice, si implacablement décrit, en France, par Emile Zola.

Dans le mensonge, véhiculé par l’Industrie de la Désinformation. Notre pays est très riche et les caisses de l’Etat ne sont pas vides. Elles sont vidées par notre oligarchie, dans le détournement de l’essentiel de la richesse nationale à son seul profit. Réduisant la masse de ses concitoyens, en les opposant les uns contre les autres, à des serfs ou des manants du Moyen Age, sans voix ni recours.

Oui. La France est riche. Très riche. Très, très riche !…

Le PIB de notre pays est en augmentation constante depuis 1949… D’après son PIB de l’année 2016, le FMI, classe notre pays aux 66 millions d’habitants, à la 6° place mondiale.  Devant l’Inde, classée au 7° rang ; avec une population de 1,252 milliard d’habitants… L’échelle de grandeur donne une idée de la colossale concentration de la richesse de notre pays aux mains d’une poignée d’oligarques-escrocs.

François Fillon avait tout pour réussir son parcours de candidat-présidentiel, en dépit de la haine de ses rivaux et ennemis personnels. Il était adoubé par l’Etat Profond. Mais, il a commis un faux pas impardonnable, il s’est permis de suggérer un rapprochement avec la Russie. Signifiant, à terme, un renoncement aux entreprises coloniales au Moyen-Orient.

Impardonnable ! C’était la ligne rouge à ne pas franchir. Il a été immédiatement « dézingué »…

La leçon a été retenue par les politiciens-polichinelles…

Ainsi, dès le lendemain, le candidat socialiste Benoît Hamon s’est empressé de courber l’échine, dans une diatribe russophobe du plus bel effet servile auprès de ses maîtres :
« Le candidat favori de la gauche Benoît Hamon a déclaré ce matin qu’il était nécessaire de revoir la politique envers la Russie qu’il juge  » trop complaisante  » :

 » Cette forme d’attitude et de complaisance à l’égard de Vladimir Poutine que je ne comprends pas. Nous avons là un impérialisme agressif de la part de la Russie qu’il faut traiter avec fermeté et certainement pas avec complaisance « , déplore le candidat de la gauche. » (2)

S’indigner devant le niveau de voracité, d’irresponsabilité, de suffisance, de mépris, des hobereaux qui nous gouvernent est nécessaire, mais pas suffisant. Une profonde refonte de nos institutions s’impose, avec l’élaboration d’une nouvelle constitution mettant un terme aux abus les plus ravageurs du personnel politique, des « élus du peuple »…

En dehors de ce népotisme à interdire, il est indispensable de limiter les mandats électifs : en supprimant tout cumul, et en les limitant dans le temps à deux élections. Sinon, c’est ériger une caste qui s’arroge tous les privilèges dans l’impunité.

Tant que ces réformes, aussi élémentaires qu’urgentes, n’auront pas été mises en place pour assurer l’encadrement des « élus » par les « citoyens », dans la transparence et l’efficacité, nous sommes en droit d’affirmer haut et fort :

Tous pourris !

 

1.  Lionel Laparade, PenelopeGate : Le crash de popularité de François Fillon – Présidentielle 2017, 27 navier 2017, La Dépêche du Midi,
http://www.ladepeche.fr/article/2017/01/27/2505622-penelopegate-le-crash-de-popularite-de-francois-fillon.html?ref=yfp

2.  La Russie, pomme de discorde entre les candidats à la présidence en France, Sputniknews, 27 janvier 2017,
https://fr.sputniknews.com/international/201701271029815526-russie-france-presidentielle-valls-fillon-lepen-hamon/

François le Pieu s’est vu entrer avec sa foi chrétienne en étendard sur le perron de l’Élysée oui, c’est indéniable, et il y croit toujours et beaucoup le soutiennent…

Peu importe qui sera le prochain Bozo en chef ;

Œuvrons solidairement à la société des sociétés, en lien avec tous les Natifs.

Parce que le reste, tout le reste, c’est comme pisser dans un violon…

JBL1960

Source de l’image : création de Guillaume de #croisonsles la France forte

 

 

 

Publicités

Science, État et Société de Pierre Kropotkine

CRACKONS LES CODES !

Puisque Pierre Kropotkine nous y aide…

C’est parce que Résistance71, en juin 2011, a traduit et publié de larges extraits de cet ouvrage, qu’il m’a été si facile de tout réunifier dans une version PDF que voici ► État et Société : Analyses et Solutions pour un marasme annoncé…

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/01/pdfpkr71032011.pdf

Traduction d’extraits de l’essai « L’Anarchisme et la Science moderne »

État et société : Analyses et solutions pour un marasme annoncé (Kropotkine, version PDF de Science, État et Société)

Publié en juin 2011 : « Science, État et Société » de Pierre Kropotkine

C’est moi qui vous remercie de me permettre de contribuer ainsi et avec plaisir pour le patrimoine de l’humanité, section francophone… Jo de JBL1960…

Résistance 71 a traduit des extraits de cet ouvrage que nous pensons être extrêmement importants pour la compréhension du monde moderne et de sa phase destructrice en laquelle nous sommes plongés en ce moment. Nous publions ces extraits en deux parties. Ce texte amène une analyse historique, scientifique, sociologique et économique du pourquoi nous en sommes là et surtout… Il offre des solutions pour changer radicalement la société afin d’en éliminer l’injustice sociale, mère de tous les maux de l’Humanité.

Pierre Kropotkine (1842-1921) était un scientifique et un des grands théoriciens visionnaire du mouvement anarchiste. Il est considéré comme un des « pères » de la sociobiologie, surtout pour sa critique fondée et constructive des dogmes pseudo-scientifiques du darwinisme-social colportés par des gens comme Herbert Spencer et Thomas Huxley.

Ses ouvrages plus connus sur le sujet (« L’entraide mutuelle facteur de l’évolution » et « La conquête du pain » ) sont disponibles en français et mériteraient une attention plus soutenue en ces temps dictatoriaux troubles. Il est aussi l’auteur d’une des meilleures analyses jamais écrite de la Révolution Française ainsi que de la Commune de Paris.

Il est important de comprendre que l’anarchisme n’est en rien une apologie du chaos comme il est trop souvent présenté à des fins propagandistes et afin d’en débouter les idées de manière catégorique. Rien ne peut déranger plus l’establishment que l’idée de la liberté totale, rendue possible de manière non utopique par la pratique anarchiste.

L’anarchisme n’est pas le nihilisme, loin s’en faut. L’anarchisme est un grand mouvement d’idée et de pratique humaniste et progressiste, le plus ouvert et le plus réaliste quant à l’incarnation de la Liberté dans ce monde.

Nous reconnaissons le fait de la subjectivité dans le choix des passages traduits et encourageons tous ceux qui ont une capacité à lire l’anglais de lire ce livre dans sa totalité. Il en vaut vraiment la peine, car étant une référence indéniable en la matière !

Nous espérons néanmoins que les extraits ici traduits aideront nos lecteurs à non seulement mieux comprendre le monde social dans lequel nos évoluons, mais aussi de bien saisir à quel point le pouvoir s’appuie sur le matraquage de dogmes pseudo-scientifiques pour endormir les peuples et continuer à maintenir le statu quo oligarchique et ploutocratique menant à une exploitation sans merci d’une caste par une autre et la destruction à terme de l’humanité.

URL de l’article sur R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/01/29/etat-et-societe-analyses-et-solutions-pour-un-marasme-annonce-kropotkine-version-pdf-de-science-etat-et-societe/

En plus de Pierre Kropotkine, qui d’ailleurs y est présent, vous pouvez si vous le souhaitez lire ou télécharger ce PDF de 36 pages : « Petit précis sur la société, l’État, la désobéissance civile et la commune volontaire autogérée ; solutions au marasme systémique actuel » et ce texte est toujours d’une grande actualité aujourd’hui parce que rien n’a vraiment été fait pour mettre en place de véritables solutions à la fange oligarchique impérialiste étatique qui continue à piller et génocider le monde en long, en large et en travers ► Petit Précis par Résistance71, 2013

Et compléter par la vision de Lee Alan Dugatkin de Pierre Kropotkine ► Le Prince de l’évolution

►◄

L’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur terre. Il n’y a pas de solutions au sein du système, n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais !

Résistance71

C’est parce que je suis parfaitement d’accord avec vous, que je continue, sans relâche, sans faiblir, sans mollir quoi, ce petit travail de fourmi…

Comptez-sur moi ;

L’infatigable JBL1960…

Source de l’image ► Pinterest

 

 

 

NI CONQUIS, NI SUBJUGUÉS !

Ton « America First » tu sais où tu peux de le coller, Donald ? Sur ton nez rouge !

Parce que c’est un mensonge, un mirage…

Une illusion de la Nation Américaine qui s’est construite sur du sable et qui s’enfonce, sous nos yeux…

Les Nations Premières  se rappellent au bon souvenir de Donald Trump !

Ou au mauvais souvenir, voire à son pire cauchemar ▼

Réfuter et rejeter l’hypocrisie criminelle coloniale (Steven Newcomb)

« Quand nous disons aux colons : ‘rendez-le’, voulons-nous dire que nous voulons qu’ils nous rendent le pays et qu’ils s’en aillent ? Non. Ceci n’est pas la vision de nos peuples. Lorsque nous disons ‘rendez-le’, nous parlons de ce que les colons établis montrent du respect pour ce que nous partageons, la terre et ses ressources et corrigent les torts en nous offrant la dignité et la liberté qui nous sont dues et nous rendent notre pouvoir et suffisamment de terre pour que nous soyons totalement auto-suffisant en tant que nations… […] La restitution est purification. […] Il est impossible de soit transformer la société coloniale de l’intérieur de ses institutions ou de parvenir à la justice et à une coexistence pacifique sans transformer fondamentalement les institutions de la société coloniale elles-mêmes. Simplement, les entreprises impérialistes opérant sous le déguisement d’états démocratiques libéraux (NdT : USA, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Mexique, tous les pays d’Amériques centrale et du sud…) sont par construction et culture, incapables de relations justes et pacifiques avec les peuples autochtones. Le changement ne se produira que lorsque les colons seront forcés à reconnaître ce qu’ils sont, ce qu’ils ont fait et ce qu’ils ont hérité ; alors seulement ils ne pourront plus fonctionner comme des coloniaux et commenceront à respecter les autres personnes et à les considérer comme des êtres humains… »

~ Taiaiake Alfred, professeur de science politique, université de Victoria, CB, Canada, nation Mohawk, 2009 ~

Défier les idées et les arguments des envahisseurs

Nous n’avons été ni conquis ni subjugués

À lire, à télécharger, le PDF de 45 pages à partir de larges traductions de l’anglais par R71 du livre de Steven Newcomb « Païens en Terre Promise, décoder la Doctrine Chrétienne de la DécouvertePaïens en Terre Promise version PDF

Steven Newcomb | 11 janvier 2017 |  URL de l’article original en anglais : https://indiancountrymedianetwork.com/news/opinions/challenging-ideas-arguments-invaders/

URL de l’article sur R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/01/28/refuter-et-rejeter-lhypocrisie-criminelle-coloniale-steven-newcomb/

Traduit de l’anglais par Résistance71

Nous avons eu des dizaines de millions de nos ancêtres ayant vécu sur ce sous-continent d’Amérique du Nord avant l’invasion chrétienne. Lorsque les envahisseurs de la chrétienté arrivèrent par bateaux sur notre partie de la planète, ils assumèrent immédiatement que nos ancêtres et nos nations étaient sujets et devaient se soumettre à leurs idées européennes chrétiennes.

Est-ce que nos ancêtres furent obligés d’obéir aux idées des envahisseurs ? Sur quel standard de jugement pouvons-nous répondre ? Sur la base des standards de l’envahisseur ? Ou répondrons-nous sur la base de nos propres standards ? Considérant le fait que nos nations et nos ancêtres vivaient librement au-delà de la juridiction de la chrétienté avant l’invasion chrétienne, il s’ensuit donc que nos ancêtres vivaient donc libres de droit de la juridiction des envahisseurs, de leurs standards, de leurs idées et de toute leur argumentation.

Parce que nos ancêtres vivaient au-delà de la juridiction de la chrétienté, ils n’étaient aucunement sujets aux idées et arguments des envahisseurs chrétiens. Et pourtant, le statut original de liberté de nos nations n’est pas typiquement énoncé parce que bon nombre d’entre nous ont passé leur vie à internaliser les idées de l’envahisseur, sa perspective, ses arguments, sans désir de vraiment les défier.

Étant donné que nos ancêtres ne furent pas capables d’écrire leurs idées anti-coloniales et leur argumentation dans la langue des envahisseurs, les archives écrites les plus anciennes contiennent des comptes-rendu, des arguments et des narratifs de la seule perspective des envahisseurs chrétiens. Au lieu de pouvoir lire les archives d’un débat entre nos ancêtres et les envahisseurs, nous ne sommes en fait maintenant que restreints à lire les documents rédigés par les envahisseurs, comme les décisions de tribunaux de la société dominante qui n’ont été écrites que favorisant exclusivement le point de vue des colons et des colonisateurs.

Étant donnée notre capacité actuelle d’écrire nos pensées dans la langue de l’envahisseur, nous avons l’opportunité de critiquer et de directement défier ainsi que de rejeter les vieux arguments de l’envahisseur. Nous pouvons le faire en écrivant ses idées et arguments d’une manière qui l’aurait été originellement si nos ancêtres avaient pu le faire. (il y a en fait quelques exemples de cela).

Un des défis auquel nous devons faire face a rendu très difficile l’attaque des arguments de l’envahisseur : notre esprit a été capturé par la langue des colonisateurs, tout autant que les idées et nous devons ainsi réaliser que nous avons le devoir et l’obligation de défier les arguments et les assomptions fondateurs de la colonisation, le tout en utilisant la langue même des envahisseurs.

Voici un argument que nous pouvons tenir aujourd’hui: parce que les envahisseurs chrétiens n’avaient aucune juridiction sur nos nations et sur nos ancêtres, ils n’avaient pas non plus le droit de projeter mentalement leurs mots invasifs, leurs idées, leurs arguments de domination sur nos ancêtres, nos nations et nos territoires. Parce que leurs projections mentales étaient fausses, malfaisantes et inacceptables alors, elles le sont encore et toujours aujourd’hui.

Prenez par exemple la déclaration erronée de la cour suprême des États-Unis dans son rendu de l’affaire Johnson contre M’Intosh en 1823, décision qui a déclaré que “les droits de souveraineté complète [de nos ancêtres], en tant que nations indépendantes avait été nécessairement diminué”, par la découverte chrétienne. Combinez ceci avec la déclaration du juge Joseph Story au sujet de nos ancêtres : En tant qu’infidèles, païens et sauvages, ils ne furent pas autorisés [par les chrétiens] à posséder les prérogatives appartenant aux nations absolues, souveraines et indépendantes.

Parce que nos ancêtres et nos nations n’avaient pas de maîtrise suffisante du langage anglais (NdT : ou du français ou de l’espagnol ou du portugais selon les différentes parties impliquées…) et ne pouvaient pas lire les décisions de justice, ils ne savaient du reste probablement pas que ce tribunal colonial avait émis ces jugements. Ils n’eurent aucune opportunité ni le temps de rejeter ces arguments par écrits. Aujourd’hui nous avons la possibilité de répondre à la société dominante en déclarant Vos arguments contre nos nations ont débuté avec quelques bulles pontificales sur lesquelles ils se fondent. Nous conservons notre droit de demeurer libres de toute fausse déclaration d’un droit de domination quelconque. Nous rejetons l’assomption faite que la cour suprême des États-Unis ait jamais eu le droit de mentalement projeter ses idées sur notre existence et sur nos nations sur nos propres territoires.

Comme le dit le dicton : “on vit une époque formidable”. Aujourd’hui nous sommes capables d’explicitement rejeter cet argument pour dire que “le droit de nos nations à la souveraineté complète et à l’indépendance à toute domination ne fut JAMAIS diminué par la soi-disant ‘découverte chrétienne’”. Nous pouvons aussi répondre : Vous ne pouvez pas ‘découvrir’ la maison d’une autre nation avec la permission d’un pape à Rome et ainsi imposer de droit votre dôme du capitole en tant que symbole de votre affirmation d’un droit de domination sur nos terres et nos vies.”

Le système de domination fédéral indien, typiquement nommé “la loi fédérale indienne” (NdT : aux USA et l’Indian Act au Canada…) est fondé sur l’assertion des envahisseurs qu’ils ont le droit d’opprimer nos nations originellement et légalement libres et indépendantes. Nous continuons à être libres de droit de cette affirmation des envahisseurs et de leur affirmation de droit de domination. La réponse des États-Unis pourrait être : Nous avons un droit de domination sur vous et vos nations parce que vous avez été conquis et subjugués.

Nous sommes capables de dire : “Votre réponse est une faible tentative de recadrer votre affirmation d’un droit de domination. Votre argument est une tentative de valider l’affirmation de vos ancêtres disant que les nations chrétiennes de la chrétienté avaient le droit d’utiliser leurs idées pour contrôler l’existence de nations non-chrétiennes. Vous fondant sur des bulles pontificales et des chartes royales vous avez continuellement et péremptoirement utilisé cette affirmation contre nos nations. Ce système idéologique d’oppression que vous avez utilisé contre nos peuples et nos nations depuis plus de 200 ans est inacceptable et nous le rejetons de facto, tout comme nous rejetons la fausse affirmation que nous avons été conquis et subjugués.

Le mythe de la Théorie du Détroit de Béring est un mytho !

Non seulement nous pouvons effacer les dogmes fantasmagoriques comme je l’explique ici. Mais également déconstruire les mythes et les mensonges pierre par pierre et faire tomber l’Empire…

« Le passé a un pouvoir dans le présent »

Paulette F. Steeves ► (Cree – Métis)

Intégralité de l’explication dans ce billet ► La Théorie de la connerie ! (le mythe du Détroit de Béring).

Et oui Donald, à force de prendre les gens, mais surtout les Natifs pour des moins que rien, tu les a poussé à aller chercher en eux la force de résister à ton empire colonial que tu viens de leur claquer au museau le 20 janvier 2017 avec ton  « L’Amérique d’abord ».

Et selon ce vieil adage Lakota « La force, même cachée, induit la résistance… »

Alors certains te prêtent de belles et nobles intentions comme Thierry Meyssan dans « Trump : le 11-Septembre, ça suffit » ►  Donald Trump a refusé d’endosser les habits présidentiels de ses prédécesseurs et a consacré son discours d’investiture à brocarder le Système et à annoncer un changement de paradigme. Il a constitué son équipe de Sécurité autour de deux thèmes : l’éradication de Daesh et l’opposition au 11-Septembre ; deux caractéristiques qui visent à mettre un terme au processus de globalisation. L’intégralité de l’article ► http://www.voltairenet.org/article195013.html

Ou encore Paul Craig Roberts le 22 janvier 2017 source Strategic Culture dans « La déclaration de guerre de Trump » : Le bref discours inaugural du président Trump était une déclaration de guerre à l’ensemble de l’establishment de la gouvernance américain. En totalité. Trump a fait très clairement comprendre que les ennemis de l’Amérique sont ici, à domicile : les mondialistes, les économistes libéraux, les néoconservateurs et autres unilatéralistes accoutumés à imposer les États-Unis au monde et à nous impliquer dans des guerres coûteuses et sans fin, les politiciens qui servent davantage l’establishment dirigeant que le peuple américain, en fait, tout le sommet des intérêts privés qui ont fait couler l’Amérique tout en s’enrichissant dans le processus. Pour dire la vérité, le président Trump a déclaré une guerre bien plus dangereuse pour lui-même que s’il l’avait déclarée à la Russie et à la Chine. Traduit et publié par Le Saker Francophonehttp://lesakerfrancophone.fr/la-declaration-de-guerre-de-trump

Outre que l’on y croit pas un instant, parce que justement, grâce à Internet qui est notre presse Gutenberg 2.0, à nous les gueux, les sans-dents, les moins que rien, les inexistants, les invisibles et parce qu’on se refile et que l’on diffuse sans modération, en continue, les pépites de vérités historiques, comme celle-ci sur les mensonges de la Terre Promise, de peuple élu qui dure depuis près de 2300 ans quand même, grâce au Dr. Ashraf Ezzat : concernant la falsification de la traduction de la bible de l’ancien hébreu au grec au second siècle avant notre ère par les 70 rabbins mandatés par le roi Ptolémée II d’Égypte, dans la grande et célèbre bibliothèque d’Alexandrie ; bible grecque qui fut la « mère » de quasiment toutes les autres traductions de la bible depuis, et nommée « bible septante ». Dans quelques autres textes, Ezzat nous fait découvrir les liens profonds entre le judaïsme et les formes religieuses ancestrales tribales de la péninsule arabe ainsi que l’escroquerie de la « judéité » de la vieille ville de Jérusalem, escroquerie reconnue par la récente résolution de l’UNESCO la concernant. PDF de 35 pages d’extraits de livre, articles, publications des travaux de Recherche du Dr. Ashraf Ezzat. Et que j’ai introduit par ce billet de blog ► LES PETITES FLAMMES…

Concernant le 11 septembre 2001 on a lu ceci et surtout cela c’est donc bien difficile de croire que Trump voudrait rendre le pouvoir au peuple usurpé depuis le 11/09/2001.

Comme me le fait remarquer Résistance71 : Paul Craig Robert a l’air de penser que Trump est le grand « rédempteur », qu’il lutte seul (avec quelques fidèles) contre l’état profond… Soit il y croit et il a tort, soit il fait partie de l’intox. Et je suis bien d’accord avec ça !

Alors que le serment de Trump se déroulait à Washington, les mercenaires privés du Dakota Access Pipeline tabassaient avec le plus grand préjudice les protecteurs de l’eau pacifiques de Lakota Standing Rock ► Les femmes du Président

Le peuple américain peut immédiatement se tourner vers les Natifs, et les Nations Premières, non pour rendre la terre, puisqu’ils ne vous l’ont jamais cédée, et partir. Mais bien parce que : L’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur terre. Il n’y a pas de solutions au sein du système, n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais !

C’est donc à vous de voir !

JBL1960

Articles connexes en complément de lecture :

Dernier Australia Day ?

Jour de l’invasion !

 

 

Dernier Australia Day ?

En tout cas il faut l’espérer !

Et donc lutter contre toute commémoration célébrant les colons envahisseurs.

À relier avec mon billet d’hier ► Jour de l’invasion !

Résistance au colonialisme : Fête nationale australienne… La conscience politique anti-coloniale est en marche !…

L’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur terre. Il n’y a pas de solutions au sein du système, n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais !

~ Résistance 71 ~

URL de l’article ► https://resistance71.wordpress.com/2017/01/27/resistance-au-colonialisme-fete-nationale-australienne-la-conscience-politique-anti-coloniale-est-en-marche/

◄►

« Pourquoi ne nous a t’on rien dit ? Pourquoi tant de personnes posent-elles toujours cette même question, sur eux-mêmes, sur moi, sur leur éducation, leur héritage, sur la totalité de la société australienne ? »

~ Henry Reynolds, professeur d’histoire et maître de recherche à l’université de Tasmanie ~

Des milliers de manifestants en Australie contre les célébrations d’Australia Day

Lucy Mae Beers, Ollie Gillman et Max Margan | 26 janvier 2017 | URL de l’article : https://warriorpublications.wordpress.com/2017/01/26/australia-thousands-march-against-invasion-day-celebrations/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Une bagarre s’est déclenchée entre la police et des milliers de manifestants contre le “jour de l’invasion” de l’Australie, après qu’un homme ait voulu mettre le feu à un drapeau.

Les manifestants, enroulés dans des drapeaux aborigènes, ont marché dans Ultimo à Sydney le jour de la fête nationale australienne, étiquetant l’arrivée de la première flotte (anglaise) en 1788 un “jour de meurtre”.

Des vidéos choquantes montrent un policier attrapant un manifestant autour de la taille en le poussant ensuite au sol alors qu’un autre policier lui saute sur le visage tandis que de la fumée les entoure.

D’autres manifestants brandissaient de longs bâtons et certains furent vus essayant de disperser la fumée avec des vêtements.

Un manifestant fut arrêté après avoir soi-disant voulu mettre le feu à un drapeau (australien), la police utilisant un petit extincteur pour éteindre un petit feu.

La police a dit qu’elle interrogeait un jeune de 20 ans en relation avec un “incident isolé dans ce qui fut autrement une manifestation très pacifique”. Un policier a été blessé dans une échauffourée et a été conduit à l’hôpital d’après la chaîne ABC News.

La première ministre de la province de Nouvelle-Galles du Sud (NSW), Gladys Berejiklian a dénoncé la violence en disant qu’elle était “déçue” du déroulement de la journée.

“Nous sommes en démocratie et tout le monde a le droit de manifester, mais aujourd’hui est au sujet de célébrer ce qui nous rassemble et je pense que la plupart des gens sont très déçus de ce qu’ils ont vu aujourd’hui.” A t’elle dit. “Ce n’est pas acceptable de faire cela en un jour comme aujourd’hui, mais quoi qu’il en soit, vous êtes libres d’exprimer vos points de vue.”

Avant que la manifestation ne tourne à la violence, la foule, avec beaucoup de personnes arborant le drapeau aborigène, se rassemblèrent à Redfern où ils écoutèrent des discours dénonçant la célébration de la fête national australienne que beaucoup d’indigènes voient comme “le jour de l’invasion”.
Quelques milliers de personnes, criant des slogans tels que : “Toujours été et sera toujours une terre aborigène”, ont défilé dans le centre ville de Sydney.

“C’est une disgrâce nationale que d’avoir un jour de congé le jour de cette fête nationale, un jour qui a marqué le début du génocide”, a dit l’organisateur Dave Bell à la foule présente.

“Il y a énormément de tristesse attachée à ce jour néfaste. Asseyons-nous ensemble et trouvons une journée qui nous aidera à aller de l’avant dans la célébration.”
Le sénateur écologiste lee Rhiannon a twitté que 10 000 personnes prirent part à la manifestation, mais la police n’a reconnu que “quelques milliers”.

Un homme torse nu a rejoint les manifestant avec l’inscription “Rien à foutre de la fierté australienne” (“Fuck Aussie Pride”) en travers de son dos.

Tout comme les manifestants à Sydney, environ 3000 manifestants se sont rassemblés devant le parlement de Melbourne avant que la foule ne grossisse, rassemblant toujours plus de gens alors que la manifestation se déplaçait sur le même parcours que la parade de la fête nationale avait emprunté une demie-heure plus tôt.

“On ne célèbre pas le 11 septembre, on ne célèbre pas Hiroshima, c’est vraiment stupide de célébrer ce jour”, a dit Michael Planske durant la manifestation.

Les gens ont aussi marché pour protester contre la fête nationale australienne dans les villes de Hobart, Brisbane, attirant d’énormes foules.

A Canberra, quelques centaines de manifestants ont marché de la tente de l’ambassade aborigène aux portes du parlement en criant: “Toujours été, sera toujours terre aborigène”.

Puis ils ont fait in sit-in d’une heure devant les portes du bâtiment, demandant qu’un traité soit établi alors qu’une ligne de défense policière s’était formée pour interdire l’accès au bâtiment.

“Que voulons-nous ? Un traité. Qu’avons-nous eu ? Que dalle”, entonnèrent-ils.

En complément de lecture puisque nous luttons ici et afin d’enclencher un nouveau paradigme en lien avec tous les peuples autochtones de tous les continents ► Les femmes du Président

Ce ne sont ni de vains mots, ni de vaines pensées !

JBL1960

 

Les femmes du Président

C’est pas qu’il est misogyne, Donald !

Mais non !

Mais pour lui les femmes, ça reste à la maison et surtout ça ferme sa gueule… Et donc on l’ouvre ! Logique…

Résistance au colonialisme : Le pouvoir des femmes contre la piraterie coloniale généralisée (Mohawk Nation News)

L’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur terre. Il n’y a pas de solutions au sein du système, n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais !

~ Résistance 71 ~

URL de l’article sur R71https://resistance71.wordpress.com/2017/01/26/resistance-au-colonialisme-le-pouvoir-des-femmes-contre-la-piraterie-coloniale-generalisee-mohawk-nation-news/

Première guerre mondiale … des femmes

Mohawk Nation News |  21 janvier 2017 |  URL de l’article original : http://mohawknationnews.com/blog/2017/01/21/www-womens-world-war-1/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

C’est vrai ! Les femmes du monde reprennent leur place naturelle dans chaque communauté. Elles veulent que les principes du processus de prise de décision politique consensuelle soit comme expliqué dans la Grande Loi de la Paix, Kaiane’re:kowa. La clef de la paix dans le monde est lorsque les femmes prennent leur responsabilité inhérente de contrôle des communautés où leurs enfants sont nés. Ceci correspondra avec le début de la paix sur la terre. Comme nous (Mohawk) le disons: “Celles qui fabriquent les mocassins seront les briseuses de guerre !”

Le temps est venu de revisiter le plan d’union d’Albany de 1754, un plan ayant pour but de placer les colonies nord-américaines britanniques sous un gouvernement plus centralisé. Ils ont rencontrès les Rotino’shonni:onwe, la confédération iroquoise, pour apprendre de nous comment fonctionne vraiment une véritable démocratie de manière perpétuellement stable. Ceci a pour origine nos instructions originales sur l’Île de la Grande Tortue. Ce plan fut rejeté par les propriétaires de la City de Londres, les patrons de la colonie entrepreneuriale appelée Etats-Unis d’Amérique. La réunion fut initiée par Benjamin Franklin et sa cohorte.

Kaia’nere:kowa est fondée sur la relation entre les gens et la création (nature), coexistant ensemble en paix et en harmonie. Kaia’nere:kowa est la véritable loi de la terre. Le processus de décision politique fournit une voix et un pouvoir égaux sur le comment remplir nos devoirs entre notre terre-mère et toute vie.
Les proprios des colonies à la City de Londres n’ont pas voulu donner le pouvoir à leurs femmes parce qu’ils en étaient les propriétaires, légalement. (NdT; patriarcat, concept de “pater familias” de la loi romaine infusé dans la société occidentale judéo-chrétienne). Si ce plan d’union avait été adopté, nous n’aurions pas à marcher aujourd’hui pour nos droits.
Les femmes du monde marchent parce que le temps est venu pour que tous se rassemblent sous la Grande Loi de la Paix. Le pouvoir partout sur la terre est fondé sur le monde naturel. Tout doit être correct, doit être rectifié.

Juste après avoir été intronisé après son serment en tant que nouveau PDG de la corporation USA, Trump a été visiter le QG de la CIA à Langley, Virginie, pour les remercier. (NdT : n’oublions jamais que a CIA a été créée pour être le bras armé de Wall Street, elle même une succursale de la City de Londres…) La CIA est la police secrète, la Stasi des proprios, actionnaires de l’entreprise de la couronne (City de Londres) qui possède les États-Unis. Le boulot de la CIA est de fabriquer les guerres et de diviser l’opinion publique dans le monde, diviser pour mieux régner afin que l’ordre surgisse du chaos: “Ordo ab Chaos”.

Alors que le serment de Trump se déroulait à Washington, les mercenaires privés du Dakota Access Pipeline tabassaient avec le plus grand préjudice les protecteurs de l’eau pacifiques de Lakota Standing Rock.

◄|►

Le navire pirate USA coule

Mohawk Nation News |  25 janvier 2017 |  URL de l’article original : http://mohawknationnews.com/blog/2017/01/25/u-s-a-pirate-ship-sinking/

Onkwe’honweh ne veut pas dire souveraineté, cela veut dire que nous sommes le peuple naturel qui suit la voie naturelle et qui a été placé sur cette terre. Quiconque d’autre est un envahisseur. Donald Trump est le président/CEO d’une corporation privée en faillite appelée “United States of America” [US incorporated ISO #3166-2:US [Feb. 21, 1871]. Les États-Unis sont comme un bateau pirate. Quand les pirates attaquent un autre bateau, ils prennent tous les biens et richesses à bord et vont le planquer dans leurs îles secrètes. Des cartes sont émises pour que les pirates futurs trouvent le butin.

Si des créditeurs de la dette américaine demandent un paiement, la corporation USA devra déclarer faillite.

Trump a une grande expérience de la faillite, ce qui fait de lui un président idéal pour les actionnaires de l’entreprise coloniale USA. Ces actionnaires privés seront absolument tenus pour responsables de la dette de l’entreprise USA. Ces gens ont des noms et des adresses.

Les États-Unis n’ont pas d’or pour garantir leur monnaie de singe. Les billets de la banque de la réserve fédérale ne valent pas le prix du papier sur lequel ils (ne sont pas) imprimés La seule valeur est leur quincaillerie militaire (portes-avions, missiles, flingues, munitions, bombes, avions etc…). tout cela sera rendu à ses créditeurs. Une fois que les États-Unis sont hors du jeu, il n’y aura plus de problème de la guerre sur la terre.

Trump planifie de mettre un terme aux conseils tribaux INDIENS coloniaux en commençant par l’Alaska. Tout le sous-continent appartient à Onkwe’honweh, le peuple originel naturel de la terre. Nous ne nous sommes jamais rendus, ni n’avons vendus quoi que ce soit aux USA ou à quiconque d’autre. Les traités de paix leur permettaient de rester sur notre terre. Ils ont violé et bafoué chaque traité avec onk’we:honweh, ce qui est maintenant nul et non avenu. Tout revient (d’après la loi internationale) en l’état de ce qui était à la veille de la signature du ou des traités. Trump et Trudeau planifient de nous exterminer. Ce sont eux qui seront terminés. Nous serons là où nous appartenons, sur notre terre. [Canada incorporated ISO #1366-2: CA [1867].
Les conseils entrepreneuriaux, coloniaux de bandes (Canada) et de tribus (USA) ne nous représentent en aucune façon. Ils ne sont que les mousses qui lavent le pont du bateau pirate. Ils doivent obéir au capitaine ou il peut leur faire le coup de la planche.

Les colons établis ont toujours l’option de nous rejoindre nous Onkwe’onweh [Article 3, Jay Treaty of Trade & Commerce 1794] et de suivre le chemin rouge (celui de la Grande Loi de la Paix).

Trump a déjà ordonné que le Dakota Access Pipeline vole immédiatement nos ressources afin de presser chaque goutte de pétrole de notre Île de la Grande Tortue afin de payer leur dette.

Ce furent les anciens combattants et le très grand nombre de supporteurs qui se sont levés et ont combattu avec nous qui ont stoppé cet oléoduc. Les États-Unis sont désespérés. Les virer de l’ONU va les rendre état voyou du monde.

Les femmes du monde entier ont démontré leur superbe pouvoir comme nous l’avons vu le 21 janvier 2017. Levez-vous maintenant pour protéger l’eau de notre Terre-mère.

Trump et Trudeau planifient de nous exterminer.

Ce sont eux qui seront terminés.

Nous serons là où nous appartenons, sur notre terre.

À propos de Trump ► NEZ ROUGE…

Du Justin Waterhole Trudeau ► Justin “Waterhole” Trudeau : dernier sujet de sa Majesté ?

Et parce que je suis parfaitement en accord avec cet appel signé Résistance71 qui est en filigrane dans chacun de mes billets comme le dernier parfaitement connexe puisqu’il est question du Jour de l’Invasion de l’Australie par les Britanniques le 26 janvier 1788 ► Jour de l’invasion !

L’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur terre. Il n’y a pas de solutions au sein du système, n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais !

~~~~◄►~~~~

JBL1960

PDF utiles pour vaincre l’inertie de départ et enclencher un nouveau paradigme en lien avec les Natifs de tous les continents et instaurer la société des sociétés ici et maintenant :

Introduction à la philosophie et la pensée amérindiennes à partir de larges traductions du livre testament de Russell Means ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/01/pdfrussellmeans012017.pdf

Larges extraits du livre de Steven Newcomb « Païens en Terre Promise, décoder la Doctrine Chrétienne de la Découverte » ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/01/pdfsnewcombjanv20171.pdf

Traduction partielle mais substantielle du Contre-rapport à la Commission Vérité & Réconciliation « Meurtre Par Décret » le crime du génocide au Canada ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/06/mpdtr710616.pdf

« Petit précis sur la société, l’état, la désobéissance civile et la commune volontaire autogérée ; solutions au marasme systémique actuel »https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/01/petitprecisr712013.pdf

Petit ouvrage du professeur de biochimie Lee Alan Dugatkin de l’université de Louisville dans le Kentucky publié en 2011, sur la vie et l’œuvre du scientifique et grand penseur anarchiste Pierre Kropotkine ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/01/leprincedelevolutionladr71janv2017.pdf

Larges extraits de traduction de l’Appel au socialisme, pour la société des sociétés de Gustave Landauer 1911 de la réédition de 1919 ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/12/appelausocialismeglandauer1911.pdf

Extraits du livre, d’articles et publications du Dr. Ashraf Ezzat sur la falsification de la traduction de la bible, les mensonges et les mythes bibliques ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/12/draezzatdec2016.pdf

Jour de l’invasion !

Ce 26 janvier 2016 ► Australia Day

Ou Jour de la Survie où l’on commémore la fierté d’être Australien…

…De papier et d’avoir tué l’aborigène pour sauver l’homme blanc.

Pour moi, il n’y a aucune différence entre le Colombus Day ou le Jour de la Découverte qui s’appelle aussi Día de la Raza et qui a été commémoré le Lundi 10 octobre 2016 et ce Jeudi 26 janvier 2016.

Comme avec Thanksgivinghttps://jbl1960blog.wordpress.com/2016/01/28/ni-australia-day-ni-thanksgiving/

Voyez comment les Australiens, blancs, expliquent et justifient cette commémoration :

~~~~▼~~~~

DÉCRYPTAGE – Australia Day : une fête nationale très ambiguë

Mis à jour 26 January 2016 | 10:00 AEDT |

Le 26 janvier 1788, les premiers colons britanniques ont débarqué sur le sol de Sydney. Aujourd’hui, cette fête est l’occasion d’un marketing patriotique agressif, mais au-delà, que signifie Australia Day pour les Australiens ? Radio Australia a rencontré Stephen Alomes, historien à l’université RMIT de Melbourne.

Australia Day (le jour de l’Australie)

commémore le débarquement du 26 janvier 1788

Ce jour-là, la première flotte, composée de 11 navires pas plus gros que les ferries que l’on voit aujourd’hui en baie de Sydney, a mis des canots à l’eau. Le Capitaine Arthur Phillip, qui commandait la flotte, a posé le pied sur le sol australien, suivi plus tard par les 1030 passagers – hommes, femmes et enfants, principalement des représentants officiels du royaume, des marins et des “convicts” (prisonniers déportés). Une écrasante majorité d’entre eux étaient Britanniques, mais il y a avait aussi quelques détenus africains, américains et français. Après 8 mois de voyage, ils ont débuté la fondation de la première colonie britannique en Australie.

« La grande différence entre la création de la colonie australienne, ou si vous voulez, l’invasion de l’Australie ; et l’invasion de l’Amérique par les Européens, c’est que quand les Pères Pèlerins ont mis le pied sur le continent américain, la première chose qu’ils ont faite, c’était de prier ensemble. Alors que quand les Britanniques ont posé le pied en Australie, leur premier réflexe a été de faire la fête et de boire trop », explique Stephen Alomes.

Le premier jour, l’installation des colons n’a pas rencontré de résistance. D’après l’Australian Dictionnary of Biography de l’université nationale australienne, les Aborigènes admiraient les pouvoirs des Européens et respectaient Arthur Phillip, le premier gouverneur de la colonie de Nouvelle-Galles du Sud. Il lui manquait une dent de devant, ce qui lui conférait un grand pouvoir symbolique aux yeux des Aborigènes. Mais par la suite, les rapports entre indigènes et colons se sont sensiblement tendus. Les premiers combats entre les Britanniques et les Aborigènes ont eu lieu dès le 29 mai, faisant deux morts parmi les prisonniers déportés. Arthur Phillip a très vite pris des mesures punitives contre les Aborigènes. Mais le gouverneur sanctionnait les colons qui violentaient les indigènes sans raison. Pourtant, Arthur Philip reste aujourd’hui largement méconnu. « Les Australiens célèbrent peu leurs grands hommes, les premiers explorateurs, les gouverneurs, Premiers ministres, etc. », note Stephen Alomes.

Envahisseurs ou colons civilisateurs ? Tout est question de vocabulaire…

Ces mots divisent profondément la société australienne. « C’est surprenant, note Stephen Alomes, mais en fait il y a très peu d’historiens qui utilisent le terme “envahisseurs”, parce que ce terme est comme une excuse implicite. Pourtant c’est évident, c’est un fait historique : il s’agit bien d’envahisseurs. D’un autre côté c’est vrai, nos ancêtres étaient bien des colons, ils ont créé des villes, des fermes, etc. Donc nos politiques n’évoquent jamais cette “invasion”. Certains disent dans leurs discours qu’il faut “prendre en compte la diversité des cultures en Australie”, surtout en ce moment, car les gouvernants ont peur de la menace terroriste. D’autres politiques disent qu’il faut prendre en compte “nos parcours différents”. Quant à moi, ma famille est arrivée avec la deuxième flotte, elle s’est installée à Hobart en 1804. Et j’estime qu’il est exact de les nommer à la fois colons et envahisseurs. On a mis en valeur la terre depuis 200 ans, mais on a aussi envahi les terres aborigènes. Je ne me sens pas coupable de cela, car je ne suis pas responsable. Mais le débat sur la reconnaissance des Aborigènes dans la Constitution est toujours en cours, et nous n’avons pas achevé notre processus de réconciliation, contrairement en Nouvelle-Zélande et en Afrique du Sud, même si dans ces pays, les processus est loin d’être parfait.»

Jour de l’Australie, jour de l’invasion, jour de la survie, jour de deuil ?

Très tôt, des associations aborigènes ont organisé des manifestations contre la commémoration du jour où leur pays a été envahi, la plus notable étant celle de 1938, quand les Aborigènes n’étaient pas encore reconnus comme des citoyens de pleins droits. Pour le 150ème anniversaire du débarquement britannique, une centaine d’indigènes de la Ligue aborigène du Victoria et de l’association progressiste des Aborigènes ont protesté contre la célébration de ce « jour de deuil ».

Mais c’est à partir du bicentenaire, en 1988, que la controverse sur le choix du 26 janvier comme fête nationale s’est réellement installée.

«La célébration du bicentenaire a été l’occasion de la plus grande fête que l’Australie ait jamais connue, presque encore plus grandiose que les Jeux Olympiques de Sydney. Et la reconstitution d’une flotte de navires qui ressemblaient à ceux des premiers colons, entrant dans la baie de Sydney, était un symbole fort. À tel point que des groupes aborigènes ont manifesté sur les rives de la baie, contre cette célébration absurde de ce qui reste, pour beaucoup d’Aborigènes, le jour de l’invasion. C’est à ce moment-là que la controverse sur Australia Day s’est vraiment développée.» 

Le 26 janvier 1988, en marge de la grande fête organisée à Sydney, 40 000 Australiens – Aborigènes et non Aborigènes – ont manifesté pour dénoncer la commémoration de cette date tragique, qui divise la société australienne. Depuis, beaucoup surnomment le jour de l’Australie « le jour de l’invasion », ou « le jour de la survie ».

Une fête nationale dans laquelle ni les Aborigènes, ni les autres Australiens se reconnaissent vraiment

Plusieurs associations proposent régulièrement des dates alternatives au 26 janvier, des dates plus consensuelles, comme le 3 juin, en commémoration de la victoire juridique d’Eddie Mabo, un indigene du Détroit de Torrès, le 3 juin 1992, qui a ouvert la voie à la restitution de certaines terres aux Aborigènes ; ou encore le 27 mai (1967), date du référendum qui a mis fin aux lois d’exception pour les Aborigènes, et les a intégrés dans le recensement national de la population. Deux anciens Premiers ministres, Paul Keating et Kevin Rudd, eux, penchant plutôt pour le « jour de la bataille pour l’Australie », qui commémore les batailles contre les Japonais dans les hauts-plateaux de Papouasie Nouvelle-Guinée, pour protéger l’Australie d’une invasion.

La commémoration du débarquement des Britanniques en Nouvelle-Galles du Sud est en réalité très récente. Ce n’est qu’en 1994 que tous les états et territoires australiens ont fait de ce 26 janvier une fête nationale et un jour férié. « De manière générale, les Australiens s’intéressent très peu à Australia Day. Pour nous, la vraie fête nationale, c’est très étrange, mais c’est le jour de l’ANZAC, le 25 avril, qui commémore l’invasion de la Turquie par les Australiens et les Néo-Zélandais (entre autres), en 1915. »

Comment les Australiens fêtent-ils le 26 janvier ?

L’anniversaire est commémoré par des défilés dans les grandes villes, des différents groupes communautaires qui forment l’Australie. « C’est normal, on ne peut pas faire défiler les enfants, ils sont encore en vacances d’été, alors on mobilise les communautés d’origine étrangère», explique Stephen Alomes, avec une pointe d’ironie assumée.

Le 26 janvier est aussi marqué par de multiples traditions locales, comme par exemple les paris sur la course de cafards à Brisbane, ou la course des ferries dans la baie de Sydney.

Les gouvernements récents tentent de faire du jour de l’Australie une vraie fête patriotique

« Ces dernières années, les gouvernements d’état et fédéral ont débloqué plus d’argent qu’avant, pour assurer l’organisation de ces défilés multiculturels », constate Stephen Alomes. Une évolution déjà amorcée par John Howard, Premier ministre de 1996 à 2007:

« Il a donné une dimension plus patriotique aux célébrations d’Australia Day, parce que cela servait sa politique conservatrice, de même que d’engager nos troupes dans des guerres à l’étranger. Et le patriotisme existe bel et bien en Australie, il s’exprime aujourd’hui sous la forme d’un rejet des réfugiés et la peur du terrorisme. Malgré cela, Australia Day est une fête assez marginale, c’est juste le jour où les Australiens font la fête à la plage, mais pas un jour utilisé pour renforcer le sentiment patriotique. »

L’Australie célèbre ses héros

Le jour de l’Australie, depuis environ 30 ans, plusieurs comités d’Australiens désignent «L’Australien de l’année». Pendant longtemps, les héros que se choisissaient les Australiens étaient de grands sportifs. Ces dernières années cependant, des personnalités de plus grande envergure sont choisies comme, en 2010, Patrick McGorry, un psychiatre qui milite pour le dépistage des psychoses chez les jeunes, ou encore Rosie Batty en 2015, devenue militante contre les violences familiales, après l’assassinat de son fils par son ex-mari. Cette année, c’est un ancien chef de l’armée, David Morrison, qui reçoit le prestigieux prix pour son action en faveur du droit des femmes. Et en 2014, Adam Goodes, un grand joueur de football australien, a accepté de devenir l’Australien de l’année, malgré la charge symbolique négative qui pèse sur ce 26 janvier, considéré comme “jour de l’invasion” par beaucoup d’Aborigènes. Adam Goodes a tranché, déclarant: « nous devons nous concentrer sur ce qui nous rapproche, ce que nous partageons ».

~~~~▲~~~~

« quand les Britanniques ont posé le pied en Australie, leur premier réflexe a été de faire la fête et de boire trop » ; Sauf que les colons civilisateurs comme vous les appelés ont envahi ces terres sous le même principe de la doctrine chrétienne de la découverte. Comme l’explique John Pilger (Source R71) dans son discours le 21 janvier 2016 : Ce fut le moment où la seule île continent de la planète fut prise à ses habitants ; l’euphémisme utilisé fut “établie” (NdT : pour colonisée). Ce fut, écrivit Henry Reynolds, un des seuls honnêtes historiens australiens qui soit, un des plus grand vol de territoire de l’histoire du monde. Il décrivit le massacre qui s’en suivit comme “un murmure dans nos cœurs”.

Le meilleur moyen à nos yeux c’est d’arrêter de commémorer ce jour de l’invasion puisque vous souhaitez vous « concentrer sur ce qui vous rapproche« . Car les Aborigènes, tout comme les Amérindiens qui ne sont pas souverains, selon Donald Trump, ont été déclaré Res Nullus tout comme les terres découvertes Terra Nullius et le sont toujours ! Tenez tout est expliqué dans ce PDF de 45 pages de larges extraits de traduction faites par Résistance71 du livre de Steven Newcomb « Païens en Terre Promise, décoder la Doctrine Chrétienne de la Découverte » https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/01/pdfsnewcombjanv20171.pdf  Et introduit par ce billet sur ce blog ► Tous des Païens en Terre Promise…  Alors vous pouvez tenter de vous dédouaner en prétextant que les Britanniques ont plus fait la fête que prier ! Il n’empêche que seule l’Australie a refusé d’accepter sa honte passée coloniale.

Ici et , et grâce à John Pilger et son film Utopia nous savons que les Australiens originels sont la plus vieille présence humaine et qu’en 1838, le journal du Sydney Monitor rapporta : “Il a été résolu d’exterminer toute la race noire dans ce quartier.” Ceci faisait référence au peuple Darug qui vivait le long de la grande Hawkesbury River, pas très loin de Sydney.

Les premiers colons posant le pied sur les Terres Australes le font avec l’assurance divine que l’homme qui n’est pas blanc est inférieur et que les races supérieures ont un droit vis à vis des races inférieures et débarquent légitimement et chargé ;

[…] d’envahir, de rechercher, de capturer, de vaincre et de subjuguer tous Sarrasins et païens que ce soient et tout autre ennemi du Christ où qu’il soit et les royaumes et duchés et principautés et colonies et possessions et tous biens mobiles ou immobiles en leur possession ainsi que de réduire leurs personnes en esclavage perpétuel et d’appliquer et de s’approprier pour lui-même, ses héritiers et successeurs lesdits royaumes, duchés, principautés, colonies, possessions et biens et de les convertir en ses biens et profits et qu’en ayant sécurisé cette faculté […] […] « … Nous, [pape Alexandre VI], de notre plein accord, pas à votre requête ni la requête de quiconque d’autre à votre égard, mais de par notre seule largesse et certaine connaissance et de par la plénitude de notre pouvoir apostolique, par l’autorité de Dieu tout puissant qui nous est transmise par Pierre et le vicaire de Jésus Christ, que nous détenons sur terre, déclarons par la présente, que toutes îles trouvées par vos envoyés et vos capitaines, vous soient attribuées à vous vos héritiers et successeurs, rois de Castille et de Léon, pour toujours, avec l’ensemble des dominions/colonies, villes, camps, places et villages et tous droits, juridictions et appartenances de toutes îles et territoires trouvés ou à trouver, découverts ou à découvrir vers l’Ouest et le Sud, en traçant et en établissant une ligne allant du pôle arctique, ci-après nommé le Nord au pôle sud ci-après nommé le Sud, sans se soucier si les terres ou les îles découvertes ou à découvrir se situent en direction de l’Inde ou vers quelque autre quartier ; la ligne se situant à cent lieues à l’Ouest et au sud des îles des Açores et du Cap Vert. Avec cette précaution néanmoins qu’aucune de ces îles et de ces terres trouvées ou à trouver, découvertes ou à découvrir, au-delà de cette ligne vers l’Ouest et le Sud, ne soient déjà en possession d’un roi ou d’un prince chrétien au jour de la naissance du Christ notre seigneur de l’an précédent cette années de grâce 1493…[…] Extraits des Bulles Papales à lire en intégralité dans ce billet ICI.

Maintenant que les Britanniques aient fêté cet « établissement » en buvant plus que de raison au lieu de se précipiter à genoux pour prier, ça je veux bien le croire ► Octobre 1492 : Des crucifix et des échafauds.

Sauf que le résultat est le même, les Aborigènes sont discriminés, niés, prisonniers en leur propres terres, comme tous les Indigènes/Autochtones/Païens du Monde le furent par tous les colons envahisseurs et en tout lieu et selon la même technique d’attaque géno-éthnocidaire…

Parce que lorsqu’on tape Australia Day dans une barre de recherches Internet on comprend comment vous la ressentez bien la fierté d’être Australien, quand même…

Renoncez à commémorer ce jour de la honte, et tournez-vous vers les Natifs pour enclencher un nouveau paradigme sur le même pied d’égalité, côte à côte en brisant par la même les chaines du colonialisme et là on vous prendra au sérieux !

Pas avant…

C’est quand vous voulez donc !

JBL1960

Source de l’image : La fondation de l’Australie par le Capitaine Arthur Phillip, Sydney Cove, 26 janvier 1788. Toile de Algernon Talmadge R.A., 1937, State Library of New South Wales.

FESTIVALLS !

Entre Patdu49 qui nous donne les vrais chiffres du chômage de décembre 2016

Et Pierre Jovanovic qui publie la liste des licenciements mondiaux…

Comment dire ; Ça va être compliqué pour faire avaler les couleuvres en direct du Théâtre ce soir !

Illustration : C’est cela oui ! De #croisonsleshttp://croisonsles.tumblr.com/image/154133994502

Vrais chiffres chômage décembre 2016, 1300 chômeurs de plus, malgré 317700 radiations ce mois

Patdu49 | 25 janvier 2016 | Source Agoravox | URL de l’article ► http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/vrais-chiffres-chomage-decembre-188943

5 442 chomeurs de + par mois, moyenne mensuelle pour 2016

6 575 000 privés d’emploi et travailleurs occasionnels officieux, toutes catégories confondues, + 4 500 000 environ d’invisibles qui n’entrent pas ou plus dans les statistiques officieuses ( chiffres détaillés bas de page ).

Total : + de 11 MILLIONS de chômeurs en France (fourchette basse), et autant de pauvres largement sous les seuils de pauvreté.

Si le chômage baissait de 10 000 par mois (à population active constante) avec des vrais emplois non précaires, on atteindrait alors le plein emploi …. dans 90 ans environ.

Janvier 312 100 radiés, en Février 314 200 radiés, en Mars 323 400, Avril 337 700, Mai 339 400, Juin 340 200, Juillet 326 100, Aout 309 700, septembre 316 700, octobre 317 400, novembre 326 100, décembre 317 700.

Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, moyenne mensuelle (basée sur 1 trimestre) de decembre 2016 :

- Défauts d’Actualisation (bugs informatiques + oublis + des découragés non indémnisés) : 214 700, 39,2 % des sorties des listes. (+ 3 % sur 1 an)

- Radiations Administratives (les punis) : 50 900, 9,3 % des sorties. (+ 19,2 % sur 1 an)

- Autres Cas (morts, suicidés, emprisonnés, expulsés etc) : 52 100 et 9,5 % des sorties. (- 2,6 % sur 1 an)

soit 317 700 radiés des listes (58 % des sorties) ce mois (moyenne mensuelle sur 1 trimestre) pour autres motifs que :

- Stages parking : 85 600, 15,6 % des sorties. (+ 90,2 % sur 1 an)

- Arrêts maladie, maternité, départs en retraite : 39 200, 7,2 % des sorties. (stable sur un an)

- Reprises d’emploi déclarées : 104 800, ne représentent que 19,1 % des sorties des listes de pôle emploi. ( + 5,6 % sur 1 an )

Demandeurs d’emploi par catégories :

  • A : 3 473 100 +0,8 % ( – 3 % sur 1 an ).
  • B : 715 100 -1,7 % ( stable sur 1 an ) travailleurs pauvres moins de 78 heures.
  • C : 1 287 500 -1,1 % ( + 8,9 % sur 1 an ) travailleurs pauvres de + de 78 heures.
  • D : 341 600 + 1 % ( + 24,6 % sur 1 an ) stages parking, occupationnels etc.
  • E : 422 400 -0,4 % ( – 0,5 % sur 1 an ) contrats aidés etc.

TOTAL : 6 239 700 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 1 % sur 1 an, 1 300 chômeurs de plus, par rapport à novembre.

TOTAL, dom-tom compris : 6 575 000

Quelques chiffres qui parlent :

Chômage Longue durée (entre 2 et 3 ans) : – 0,2 % sur 1 an.
Chômage Très Longue Durée + de 3 ans : + 2,9 % sur 1 an.

Chômage des 50 ans et +, + 4,9 % sur 1 an.

1 chomeur inscrit à pôle emploi sur 2 (49,11 %) ne perçoit AUCUNE INDEMNITE, ni ARE (allocation retour à l’emploi), ni allocation de solidarité (ASS, AER)

Le + scandaleux, LE CHÔMAGE INVISIBLE, complètement en dehors des statistiques :

Ne sont pas comptés dans ces 6 575 000 demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres occasionnels :

1 000 000 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 1 840 000 environ de foyers (dernier chiffre connu), seuls 840 000 environs sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d’autres suivis (associations, collectivités locales, etc.) en sachant qu’un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d’un demandeur d’emploi en son sein, donc si on parle en nombre d’individus c’est pire.

1 000 000 de foyers bénéficiaires de la prime d’activité (qui remplace le RSA activité qui sont donc sortis des statistiques RSA) environ, sur les 2,45 millions au total (dernier chiffre connu) de bénéficiaires (160€ en moyenne par foyers) , sont en recherche d’emploi stable et non précaire.

+ encore 1 100 000 au bas mot, sur les environs 2 millions de bénéficiaires de l’AAH ou d’une pension d’invalidité, qui ne sont pas inscrits à Pôle emploi, malgré une aptitude et un désir d’accès à un emploi adapté.

+ encore 1 400 000 de SANS-DROITS, qui sont principalement :

- des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeurs d’emploi, qui comme vous le savez n’ont même pas droit au RSA. (quasi unique en Europe), favorisant délits, crimes, trafics, prostitution, esclavagisme moderne, radicalisations etc.

- des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 700€ d’allocation chomage, ou 808,46€ d’allocation adulte handicapé, vous n’aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 679,43€ par mois, si vous êtes NON SDF.

- des bénéficiaires de pensions de reversions ( veufs, veuves ) de 55 ans et +, qui dépassent les plafonds du RSA ( 473,50€ pour une personne seule ), et qui n’ont pas l’âge pour prendre leur propre retraite ou pour percevoir le minimum vieillesse ( 65 ans ) qui s’appelle aujourd’hui « A-S-P-A » (allocation solidarité aux personnes âgées), qui est récupérable sur le patrimoine, au décès.

- des bénéficiaires de pensions alimentaires qui dépassent les plafonds du RSA (plafonds 2 fois inférieurs aux seuils de pauvreté, une véritable honte)

- des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires, qui sont donc bien demandeurs d’emploi, en concurrence avec les autres (même si beaucoup sont aussi exploités en stages sous payés, voire gratuits).

- des auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque, et sont demandeurs d’emploi en parallèle.

– on peut parler également de retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable.

Faites le calcul vous même, on arrive au total, à + de 11 MILLIONS demandeurs d’emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.

Sources : Rapport complet de la DARES de 13 pages (et non pas le simple communiqué de presse envoyé aux médias) : http://dares.travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/pi-mensuelle_gorf18oa.pdf

Rendez-vous mercredi 25 février 2017, pour avoir les vrais chiffres du chômage de janvier 2017.

◄|►

Attendez c’est pas fini !

Donc, les nominés des derniers jours pour allez pointer chez Paul Emploi, sont : Très nombreux !

LA LISTE DES LICENCIEMENTS DE LA 3e SEMAINE JANVIER 2017 : UN VOLCAN DE CHÔMEURS   du 25 au 29 janvier 2017 : L’année 2017 a commencé très très très mal… La preuve j’ai mis 3 jours rien que pour celle-ci. Du délire. Je vous le garantis, selon la loi qui veut que 100 licenciés = 100 autres licenciés entre 3 et 24 mois après, et ainsi de suite, cette « dynamique » (que je connais trop bien depuis 2008) est plus violente que celle qui avait annoncé la « reprise » en mai 2012. NE PRÉVOYEZ AUCUNE AMÉLIORATION EN EUROPE POUR LE MOMENT. Aux États-Unis en revanche, le chantage que Donald Trump exerce commence à fonctionner puisqu’il a déjà réussi à sauver 40.000 emplois qui, avec Mme Clinton, seraient partis au Mexique, Philipines, etc.

AB InBev le grand brasseur et limonadier jette DE NOUVEAU 1.000 salariés à la rue !!! merci à Myriam

Aker Solutions Norvège le groupe pétrolier licencie encore : cette fois 650 salariés !!! merci à Mr Ricard

Bank Leumi Israel Leumi continue à licencier, malgré les 2.100 déjà virés !!!!! merci à John

Beaulieu America va supprimer entre 370 et 375 emplois sur 390 merci à Mme Lefumeux

Boeing a licencié 400 ingénieurs de plus et a proposé à 600 autres de partir moyennant une compensation, merci aux lecteurs

C&A Espagne la chaîne ferme 23 grands magasins espagnols et a licencié 300 salariés merci à Mr Anopheles

Caixa Bank la banque va jeter à la rue 900 banquiers parce qu’il n’arrive pas à voler assez d’argent sur les comptes des gens merci à Mr Costes

Cameco Canada (mine d’uranium) supprime 120 emplois, 9 mois après avoir licencié 500 personnes merci à Myriam

Carrefour Italie le groupe de supermarchés licencie 500 salariés !!!! merci à Mr Delage

CastMétal la fonderie forézienne du groupe Safe à Feurs dans la Loire va jeter à la rue 55 employés de plus. Son effectif a déjà fondu de 300 à 240 personnes ces deux dernières années (malgré les mesures de chômage partiel mis en place depuis 5 ans), merci à Mr Labranche

Charles Vögele Suisse la chaîne de mode a annoncé 100 licenciements sur 320 à son QG de Pfäffikon, merci à Mr Rohrbacher

CHC energie, a licencié 200 ingénieurs un peu partout merci aux lecteurs

Clydesdale Bank UK ferme 79 agences et vire 400 banquiers merci à Myriam

CompuCom licencie 144 salariés sous prétexte de… déménagement merci à DJC

Cora Belgique le groupe prépare des licenciements en raison de la baisse globale de ventes, merci à Mme Renneson

Dans le secteur de l’ Hôtellerie et de la restauration les faillites ont augmenté de 25 % entre 2009 et 2015 en particulier en

Deutsche Bank le QG va licencier la semaine prochaine 20% de ses salariés les moins bons ! merci à Élisa

EDF va fermer ses 77 boutiques restantes en France et 420 salariés seront électrocutés par Pôle Emploi merci aux lecteurs

Elanco Animal Health140 salariés jetés à la rue merci à Mme Lefumeux

Ferme de Comines obligé de faire appel à du personnel polonais car « la masse salariale représente 45 % de nos dépenses, si je donne 5 % en plus, ils ne verront pas la différence mais en revanche on ferme la boutique. Tous nos concurrents font travailler des Polonais ou des Ukrainiens qui gagnent 3 euros de l’heure dans des usines flambant neuves payées avec l’argent de l’Union européenne  » assure Didier Motte » merci à Willy

France-Loisirs Vacances la société a été liquidée en toute discrétion début janvier 2017, donc 33 employés iront prendre des vacances chez Pôle Emploi merci à Loïc

Fund Group (vêtements hommes) supprime 182 emplois merci à Mme Lefumeux

Gare de Castelsarrasin la SNCF a décidé de fermer de plus en plus de gares… Autant de commerces qui vont fermer dans la foulée, merci à Mr Sanchez

General Electrics à Peterbororugh jette à la rue 150 salariés merci à DJC

Georgia (Etat)Corizon Health à Fulton 208 personnes à Lawrenceville 120, Trinity Rail 298, West Rock 66, DAL Global Services 52, CAN Capital 136,South State Bank 91, Excel 280 Kenco 71, Bin Take Partner 108 ont été licenciées merci à Myriam

Girnar Siftware jette à la rue 136 programmeurs !!! merci à Myriam

GM j’en suis au 14e licenciement en 9 ans cette fois 1.250 ouvriers dans l’Ohio merci à DJC

Goldman Sachs va se séparer de 3.000 salariés ??? en raison de sa réorganisation « Brexit »…

Goodman Fielder jette à la rue 215 boulangers en raison de la… baisse des ventes du pain ! merci à Myriam

Grain de Malice France à Sarreguemines va fermer ses portes en septembre en raison d’une restructuration menée par le groupe Mulliez merci à Mr Rohrbacher

Grégoire Huisseries France (oubli de 2016) la moitié des effectifs de commerciaux ont été licenciés de Grégoire, un poids lourd sinon le leader français des huisseries pvc de grande qualité. Quand on sait qu’à notre époque « on vend pour produire « , cette nouvelle est une très mauvaise augure pour les emplois de production, merci à Mr Boineau

Hartford (ville) obligé de licencier 200 enseignants de la ville pour équilibrer le budget merci à Myriam

Holiday Inn Hotels la compagnie a jeté à la rue 100 salariés de son QG merci à Myriam

Hospital Sisters Health System a licencié 85 médecins, infirmiers et admins merci à DJC

Hôtellerie et Restaurants (France) le nombre de faillites « de cafés, des hôtels et des restaurants en France a augmenté de 25% entre 2009 et 2015. Baisse du CA de 10% et de 5% des effectifs. Redressements et liquidations sont passés de 6.655 en 2009 à 8.300 en 2015, soit une hausse de 25%, avec une forte accélération depuis fin 2012 » merci Spartacus

HSBC UK la banque ferme 62 agences anglaises et jette à la rue 180 banquiers de plus merci à Myriam

Huston (ville) le secteur du BTP va jeter à la rue 16.000 salariés en 2017 merci à Mme Lefumeux

Illinois (Etat) Trunk Club 250, David Barton Gym 57, The Inn Chicago 89, Van Ru Credit 80, Community Health Solutions of America 37, Packers Sanitation Services 40, RPM Advertising 43, en tout ce sont près de 600 personnes qui vont être licenciées merci à Myriam

Inde (emploi crise monétaire) « 40% des salariés entre 40-55 ans ont perdu leur emploi suite à la crise monétaire qui secoue le pays, le All India Manufacturer’s Organization estime également que d’ici mars 2017 on verra une chute de l’emploi de 60% et une baisse des revenus de 55%. Au total 35% des emplois ont été perdus avec une baisse des revenus de 50%« , merci à Mme Lefumeux

Kellogg confirme le licenciement de 250 employés en Amérique du Nord en particulier au siège de la société à Battle Creek merci à Mr Labranche

Lebarbanchon France ) Cherbourg est en cessation de paiement merci à Mr Labranche

Lilly US le laboratoire a jeté à la rue 500 pharmaciens et biologistes merci à Jeff

Lowe’s exploitant américain d’une grande chaîne de magasins genre Darty jette à la rue 2.650 personnes merci à Mr Labranche

Medica Insurance l’assureur santé a jeté à la rue 100 salariés merci à Myriam

Microsoft le géant de l’informatique en a son 4e grand licenciement, cette fois 800 salariés merci à tous mes lecteurs

MultiColor Labels obligé de licencier 30 salariés de plus merci à Myriam

National Railway Equipment Co fournisseurs des compagnies ferroviaires a licencié 65 sur 100 salariés !!! merci à DJC

Nestlé France le QG a fait savoir qu’il préparait une « grande réorganisation » ce qui selon mon expérience veut dire au moins 2.000 licenciement à venir merci à Mr Mulbach

Neuhauser France boulangerie industrielle à Folschviller prépare une « réorganisation » en raison de difficultés financières. Cela touchera 370 emplois dont 259 rien que sur Folschviller merci à Mr Cabrini et mr Remi

New York Times effondrement des ventes, la direction prépare son 8e licenciement en 9 ans !!!! Au moins 40 journalistes de plus seront jetés à la rue, merci à SmaulGold

Nippon Sharyo va licencier 100 personnes sur 350 !!!! merci à Myriam

North Jersey Media Group le grand groupe de presse avec environ 60 titres licencie encore: cette fois 141 journalistes et admins merci à Myriam

Nov Mission Producs UK jette à la rue 140 salariés merci à Myriam

Novozymes fabricant danois d’enzymes jette à la rue 198 salariés merci à Mme Lefumeux

Oracle le géant des bases de données va se délester de… 1.800 ingénieurs et programmeurs merci à Myriam

Oracle Chine a licencié aussi 200 programmeurs dans son bureau de Pékin merci à Béatrice

Pauvreté en France explosion de la pauvreté +50% vu par le Secours Populaire merci à Spartacus

PC Look France a fermé ses portes après 15 années d’existence, merci à mon lecteur

Perpignan (région) 556 entreprises ont mis la clé sous la porte en 2016. C’est l’hécatombe ! merci à Mr Rodriguez

Pizza Factory a brutalement viré 280 salariés !!! merci à Mme Lefumeux

Ringling Bros la société qui regroupe les cirques Barnum et Ringling a licencié 462 salariés acrobates, dresseurs, clowns etc. merci aux lecteurs

Rochen Chokolada fabriquant de chocolats en Russie a fermé brutalement et a licencie 700 salariés. L’usine appartenait au président ukrainien Poroshenko

Sears Holding 3e groupe de distribution au USA supprime 84 postes de plus et annonce la fermeture de 10 magasins Kmart dans le cadre d’un plan national visant à fermer 150 magasins !! Merci à Mr Labranche

Siemens Eoliennes vire 150 personnes de sa fabrique d’éoliennes danoise merci à Tommy

Société des Alcools du Québec jette à la rue 190 cadres et employés merci à Mr Labranche

Struik Foods Belgique jette à la rue 92 salariés merci à Mme Renneson

Supra France fabricant de pôeles à bois va envoyer 76 salariés se chauffer chez Pôle Emploi merci à Mr Ricard

Sustainable Hardwood Australie si la scierie industrielle fait faillite, ce seront 7.000 ouvriers qui seront jetés à la rue, merci à Myriam

Symbotic Canada spécialiste en robotique et en logiciels brevetés pour les entrepôts, va supprimer 135 emplois d’ici mai, soit le tiers de ses effectifs, merci à Mr Labranche

Terlat Promoteur immobilier filiale de Retome et Terlat Industrie ont été placées en cessation de paiement. Personne ne sait si les clients seront remboursés, merci à Zoé

TNT Expo la filiale de TNT Events qui gère l’AtraXion, le parc expo de Belfort, est en redressement judiciaire à la demande du directeur général du groupe, merci à Mr Labranche

Towergate UK ferme son unité PME et jette à la rue 176 salariés merci à Mme Lefumeux

Transocean licencie entre 70 et 80 personnes travaillant sur le Development Driller III, merci à Mme Lefumeux

VaynerMedia l’agence de publicité de NY obligé de jeter à la rue 30 créatifs en raison de manque de budgets merci à Lucie

Verizon le géant des telecoms américains se sépare de 140 salariés de plus merci à DJC

Vivarte France ferme 147 magasins La Halle Aux Chaussures, et vend les enseignes André et Naf Naf merci aux lecteurs

Water Park of America va licencier 250 personnes à Bloomington, merci à Myriam

Westar Energy jettera à la rue entre 150 à 200 salariés suite à la fusion avec Great Plains merci à Myriam

Whirlpool Europe le QG a annoncé qu’il jetait à la rue 500 ouvriers (France compris) et délocalisait en Pologne à Lodz la fabrication de ses machines à laver merci à Jerp

Whirlpool France 300 ouvriers iront chez P Emploi, tout va en Pologne…. merci aux lecteurs

WindStream énergie, 164 salariés licenciés merci à DJC

Zurich Assurances encore un licenciement chez eux cette fois 240 salariés jetés à la rue merci à Mr Ricard

EN VRAC (par manque de temps) Sanofi 20% des départements diabète et maladies cardio-vasculaires, Hugo Boss à Amiens fermé définitivement, Honest Co de Jessica Alba 80, JKC Australia 145, conseil municipal de Croydon UK 60, Warwickshire County Council 60, Green Flash Brewing 25, Maurices 25, RBC Royal Bank 20, Nivalis Therapeutics 25, Kenya Airways 38, Walt Disney India 90, Centrica 25, Artspace 14 sur 19, Xerox 50, Nottinghamshire Healthcare NHS 60, The Arkansas Democrat Gazette 5, Plastics and Rubber Weekly 18, Nassau Regional Off-Track Betting 20, Crunchyroll 17, Sobey 26, Chili’s 50, McKessonn Pharmaceuticals 67, Memorial Hermann Health System 112, Dell Technologies 80, VSCO a viré tout le monde, Surrey Wildlife Trust 13, Lucas Cunty 229, Intermountain Healthcare 52, Philadelphia Magazine 4, Colonial Williamsburg 40, Bossier Parish Community College 18, Freshfields Bruckhaus Deringer 180, Cliff Hotel 36, Pilgrim’s Pride 30, Kanawha County 72, Honeywell 22, Green Tech Automotive 22, CKE Restaurants Holdings 24, Ericsson Dublin 59, Yik Yak 40, Obsidian Entertainment 30, Weatherford 65, Parker Hannifin 19, McKesson 60, Lincoln University NZ 51, PNM 30, Vail Resorts 60, Blucora 35, Charter Construction 35, Murray and Burrell 38, Tastefully Simple 39, XL Catlin 50, merci à DJC, Mr Labranche, Myriam, Arnaud et Louis.

URL de l’article ► http://www.jovanovic.com/blog.htm

Ah c’est ni l’abécédaire de Zénon, ni celui d’Emma Goldman ► L’Abécédaire d’Emma Goldman

Bon, comme ici on ne prévoit aucune amélioration dans ce système-là et qu’on attend rien ni de HamonBeauChâton, de Valls, de Fion qui a quelques souci avec sa moitié ICI, de Macron de Rothschild qui lui aussi pique dans la caisse le vilain ! Ni de personne d’autre dans ce Système-là, même avec un nez rouge et une perruque orangeNEZ ROUGE…

Avant de virer zinzin, car on le serait à moins, une petite lecture puisqu’il n’y a rien à la téloche ce soir : « Petit précis sur la société, l’État, la désobéissance civile et la commune volontaire autogérée ; solutions au marasme systémique actuel » et ce texte est toujours d’une grande actualité aujourd’hui parce que rien n’a vraiment été fait pour mettre en place de véritables solutions à la fange oligarchique impérialiste étatique qui continue à piller et génocider le monde en long, en large et en travers.

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/01/petitprecisr712013.pdf

Inclus dans ce dernier billet ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/25/petit-precis-tres-utile/

Vous avez toujours envie d’attendre pour voir ?

JBL1960