Bibi qui pleure ou Bibi qui rit…

Et inversement…

Bah on ne sait plus !

Le Congrès Américain vient de dénoncer la résolution Onusienne qui avait mis Bibi dans un état de führer incroyable que même le rampant Estrosi n’avait pu calmer malgré la promesse de don de 50 000 € à une organisation qui soutient la colonisation : ici et .

États-Unis, Congrès américain : Républicains et démocrates dénoncent la résolution de l’ONU sur Israël

La Chambre des représentants des États-Unis a condamné jeudi à une large majorité la résolution votée en décembre au Conseil de sécurité de l’ONU sur les implantations israéliennes.

La résolution parlementaire, à forte valeur symbolique mais qui ne fait pas force de loi, a été adoptée par 342 voix contre 80. La majorité républicaine a été quasiment unanime, et une majorité du groupe démocrate a également voté pour.

Elle appelle au retrait de la résolution 2334 du Conseil de sécurité qui réclame l’arrêt de la colonisation israélienne dans les Territoires palestiniens.

La résolution onusienne, adoptée le 23 décembre, avait pu être adoptée grâce à l’abstention des États-Unis, sur ordre de Barack Obama.

« Ce gouvernement a abandonné notre allié Israël, quand il avait le plus besoin de nous », a lancé à la tribune Paul Ryan, président de la Chambre.

Les parlementaires américains se désolidarisent complètement du président démocrate sortant et demandent par leur résolution le retrait de la résolution onusienne ou sa modification « afin qu’elle ne soit plus unilatérale et anti-Israël » et permette une solution au conflit par « des négociations bilatérales directes entre les deux parties ».

Le Congrès prend régulièrement la défense d’Israël, notamment en votant des aides militaires et financières généreuses. Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a été invité au Capitole pour un discours en 2015 par la majorité républicaine.

« Le gouvernement américain doit s’opposer et mettre son veto à toute résolution future du Conseil de sécurité des Nations unies qui chercherait à imposer des solutions aux questions de statut final, ou qui serait unilatérale et anti-Israël », insiste le texte parlementaire.

Le Sénat doit adopter une résolution similaire, là encore avec le soutien d’élus républicains et démocrates.

Source et URL de l’article ► http://www.europe-israel.org/2017/01/etats-uniscongres-americain-republicains-et-democrates-denoncent-la-resolution-de-lonu-sur-israel/

◄►

Voilà comment Républicains et Démocrates travaillent ensembles depuis toujours et voici la preuve que ça continuera !

Nous avons donc un début de réponse à la question que se posait Jonas Alexis le 23 décembre dernier dans Veterans Today

De plus, si le nouveau président élu Donald Trump veut vraiment mettre en application son plan de “L’Amérique avant toute chose”, alors il a vraiment besoin de couper la tête du serpent, que nous savons tous être le régime israélien. Ce serpent a enroulé ses anneaux autour des politiciens occidentaux depuis des années et des années et il est grand temps que nous arrêtions cette alliance inconditionnelle avec ce serpent.

Trump peut parler de “L’Amérique avant toute chose” jusqu’au bout de la nuit, mais tant que nous ne nous attaquons pas à la véritable racine du problème, nous retournerons sans cesse au schéma de guerre perpétuelle parce que “L’Amérique avant toute chose” et un soutien inconditionnel à Israël sont deux choses antithétiques. Non seulement çà, mais elles sont en guerre l’une avec l’autre. Ces quatre prochaines années, l’une va prévaloir sur l’autre et nous ne pouvons qu’espérer que ce ne soit pas le serpent qui prévale…

Et j’avais déjà expliqué que ça ne risquait d’arriver dans ce billet du gui l’An neuf là ► Le dernier jour du Nouveau Monde

Ah bah ça n’a pas trainé…

Trump le sioniste ou Trump l’antisémite ?…

Et inversement, ça marche aussi ! Et on ne sait plus non plus…

Et grâce à Résistance71 qui traduit voici l’avis de Uri Avnery & Gush Shalom sur cette affaire Onusienne qui n’a pas fini de faire couler de l’encre, de la bile et du fiel…

Résistance au colonialisme : Janus, Trump, Israël et conseil de sécurité de l’ONU…

Janus, dans la mythologie romaine, dieu aux deux visages, dieu des commencements et des fins, un visage vers le passé, l’autre vers l’avenir…

~Résistance 71 ~

Sionistes antisémites

Uri Avnery & Gush Shalom* | 31 décembre 2016 | URL de l’article original : http://www.veteranstoday.com/2017/01/01/avnery-the-unsc-resolution/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

(*) Uri Avnery est écrivain, journaliste israélien et le fondateur du mouvement pour la paix “Gush Shalom”, 94 ans, juif allemand émigré en Palestine en 1933, ancien de l’Irgoun, ancien député de la gauche israélienne à la Knesset, anti-sioniste.

Ce qui m’a particulièrement touché fut les applaudissements. Ils étaient là, assis autour de la table (du Conseil de Sécurité de l’ONU), les représentants du monde entier, applaudissant leur propre boulot, la résolution qu’ils venaient juste d’adopter unanimement.

Le CS de l’ONU, comme la Knesset, n’est pas habitué aux applaudissements ou à toute autre manifestation spontanée et pourtant ils frappèrent dans leurs mains comme des enfants qui venaient de recevoir leurs cadeaux de Noël. C’était en fait la veille de Noël et le 1er jour d’Hanoukah, une coïncidence qui se produit une fois par décennies dans la mesure où les chrétiens utilisent un calendrier solaire et les juifs un calendrier lunaire modifié.

Les délégués étaient joyeux au point du délire. Ils venaient juste de faire quelque chose qui leur échappait depuis bien des années: condamner la violation ouverte de la loi internationale par le gouvernement d’Israël.

Des présidents consécutifs des États-Unis ont utilisé leur pouvoir anachronique de veto pour empêcher l’ONU de faire son devoir. Maintenant, le président Barack Obama, à la toute fin de sa présidence, osa défier le gouvernement de Benjamin Netanyahou, une personne qu’il déteste du plus profond de son cœur.

Ainsi donc, après des années de frustration, le corps le plus élevé de la réglementation internationale a pu adopter une résolution sur Israël en accord avec ses convictions profondes. Pas étonnant qu’ils se comportèrent comme des gamins quittant l’école pour les grandes vacances. Des vacances qui hélas pourraient bien être de très courte durée.

A l’analyse, cette joie était sans doute exagérée. La résolution n’avait pratiquement aucune signification. Elle n’avait pas de pouvoir puisque non contraignante. Netanyahou aurait pu utiliser le vieil adage oriental et dire: “les chiens aboient et la caravane passe” ; mais la réaction immédiate de Netanyahou fut bien différente. Il a agi comme un animal blessé: pétant les plombs, gesticulant, mordant tout ce qui passait à sa portée.

Certaines de ses réactions frisèrent le ridicule. Il aurait pu minimiser la résolution, la moquer, comme tant de leaders israéliens l’ont fait auparavant. Au lieu de cela, il a rappelé ses ambassadeurs du Sénégal et de Nouvelle-Zélande (traditionnellement des nations amies dociles), annula des visites de personnalités étrangères, appela les ambassadeurs étrangers pour un remontage de bretelles le jour de Noël, insulta et calomnia le président Obama.

C’était bien évidement une chose stupide à faire. Le président américain a toujours 21 jours de mandat à effectuer, 21 longs jours qui pourraient faire bien du mal à Netanyahou. Il pourrait par exemple, permettre le vote d’une résolution irrévocable de l’ONU reconnaissant l’état de Palestine comme membre de plein droit de l’ONU. En ce moment, tous les hauts-fonctionnaires israéliens sont en panique totale en anticipation d’une telle chose.

Si Netanyahou avait lu Machiavel, il saurait qu’on ne défie pas un lion, à moins d’être capable de le tuer. Spécifiquement pourrais-je ajouter, un lion que vous avez insulté et blessé plusieurs fois auparavant. Même les lions parfois se fâchent. Mais l’attitude de Netanyahou n’est peut-être pas si stupide qu’il y paraît. En fait, elle pourrait même être maligne, tout dépend de son objectif.

Comme stratégie diplomatique, c’est absolument désastreux. Mais comme stratégie électorale, c’est intéressant. Voilà le grand héro, le nouveau roi David, combattant pour son peuple, faisant face à la terre entière. Y a t’il quelqu’un en Israël qui pourrait se comparer à lui ?

Dans les vieux mauvais jours de l’ère Golda Meir, un des orchestres militaires israéliens chanta une chanson joyeuse qui commençait avec ces mots: “Le monde entier est contre nous/Mais on en a rien à foutre…” l’orchestre dansait aussi sur la musique.

Pour une raison inconnue, les juifs sont satisfaits de la condamnation du monde entier. Cela ne fait qu’affirmer ce que nous savons depuis bien longtemps: que les nations du monde nous détestent. Cela montre à quel point nous sommes spéciaux et supérieurs. Cela n’a bien entendu rien à voir avec notre attitude, non, non, ce n’est juste que pur anti-sémitisme.

Netanyahou est parti pour faire plus fort que Golda (Meir). La vieille bonne femme maintenant le contemple du ciel (ou de l’enfer ?) avec envie.

Le Sionisme était supposé libérer Israël de ces vieux complexes juifs. Nous étions supposés devenir une nation normale, des Israéliens au lieu de juifs “exilés”, admirés par les autres nations. Il semblerait qu’on n’ait pas réussi la manip’.

Mais il y a un grand espoir, un espoir géant en fait qui s’appelle Donald Trump.

Il a déjà twitté qu’après son intronisation au pouvoir, tout allait changer en ce qui concerne l’ONU. Vraiment ? Y a t’il quelqu’un, lui inclus, qui sait vraiment ce qu’il a en tête ? Netanyahou peut-il en être si certain ?

C’est vrai, il a envoyé un juif américain enragé ultra-méga sioniste comme ambassadeur à Tel Aviv (ou à Jérusalem on verra) ; un type tellement à droite qu’il fait passer Netanyahou pour un gauchiste.

Mais dans le même temps Trump a nommé comme son assistant le plus proche un suprémaciste blanc radical possédant tout le pedigree antisémite. Peut-être, comme le croient certains, cela dépendra de l’humeur de Trump. Qui sait de quelle humeur sera t’il le jour du premier vote important à l’ONU sur Israël ? Sera-ce Trump le sioniste ou Trump l’antisémite ?…

En fait, çà pourrait bien être les deux, pas de problème vraiment. Le but avoué du sionisme est de rassembler tous les juifs du monde dans un état juif. Le but avoué de tous les antisémites est de virer tous les juifs de leurs pays. Les deux côtés veulent la même chose !! Pas de conflit là-dessus.

Theodor Hertzl, le père fondateur du sionisme (moderne), a reconnu cela depuis le départ. Il alla en Russie tsariste, dont le gouvernement était profondément antisémite et offrit un accord: on vous retire les juifs de chez vous, mais vous nous aider à les convaincre de partir. C’était au bon vieux temps des pogroms meurtriers. Mais les juifs qui s’enfuirent de Russie allèrent en masse aux États-Unis, très peu d’entre eux s’en allèrent en Palestine sous contrôle ottoman (turc).

Ceci ne fut pas un chapitre unique de cette histoire. Au travers de l’histoire sioniste, bien des tentatives ont été faites pour enliser les antisémites afin d’aider à la mise en place du projet sioniste.

Avant même que le mouvement sioniste ne naisse. Les évangélistes américains et britanniques prêchèrent le rassemblement des juifs exilés sur la terre sainte. Ils furent peut-être une inspiration pour Hertzl. Mais quoi qu’il en soit, ce message de rédemption pour les juifs avait une clause secrète.

Le retour des juifs en Palestine permettrait la seconde venue du christ. Mais alors, les juifs se convertiraient au christianisme. Ceux qui refuseraient seraient annihilés.

En 1939, lorsque le danger nazi devint évident, le leader extrémiste sioniste Vladimir (Ze’ev) Jabotinski appela pour une réunion de ses suiveurs en Pologne. Les leaders de l’armée secrète de l’Irgoun en Palestine furent de cette réunion. L’un d’entre eux était Abraham Stern, de son nom de guerre Ya’ir.

La réunion déboucha sur la décision d’approcher les commandants antisémites de l’armée polonaise et de leur offrir un accord: vous armez et entrainez la jeunesse juive polonaise et nous libérerons la Palestine et y transporterons les juifs polonais. Les officiers acquiescèrent et des camps d’entrainement furent établis en Pologne. La seconde guerre mondiale mit un terme à ce plan.

Avec la guerre, Jabotinski, ardent anglophile malgré tout, ordonna à l’Irgoun d’arrêter toutes actions et de coopérer avec les britanniques. Stern proposa une approche inverse. Son credo était: notre ennemi est la Grande-Bretagne. La guerre nous donne une grande opportunité de les mettre dehors. L’ennemi de notre ennemi est notre ami. Adolf Hitler est un antisémite, mais maintenant il est notre allié potentiel.

L’approche de Stern causa une scission de l’Irgoun. Un débat envenimé éclata dans toutes les cellules secrètes. J’y pris part alors que j’avais juste 16 ans. Étant un réfugié de l’Allemagne nazie, je rejetais la thèse de Stern.

Stern créa alors son propre groupe, plus tard appelé Lehi, initiales hébreux de Combattants pour la Liberté d’Israël, aussi connu sous le vocable de “Gang de Stern”. Il envoya un émissaire à la Turquie neutre, où il fit délivrer une lettre adressée à “Mr. Hitler” à l’ambassadeur allemand en place, y offrant sa coopération. Hitler n’y répondit pas. C’était bien sûr avant l’holocauste.

Stern fut attrapé par les Britanniques et abattu “en tentant de s’échapper”. A la fin de la guerre et lorsque l’URSS devint l’ennemi de la GB et de l’occident, les héritiers de Stern approchèrent Staline et leui offrirent leur coopération. Staline, dont l’antisémitisme grandissait à cette époque, ignora l’offre.

Pendant la guerre, un des architectes de l’holocauste fut Adolf Eichmann, l’officier SS qui fut en charge de l’organisation du transport des juifs hongrois vers Auschwitz. A Budapest, il établit le contact avec un groupe de sionistes emmené par Israël Kastner, avec qui il passa un accord. Comme geste de bonne volonté, il lui permit d’envoyer plusieurs centaines de juifs en Suisse neutre.

Eichmann envoya un membre du groupe, Yoel Brand, à Istanboul, porteur d’une offre paraissant démente au leadership sioniste à Jérusalem: si les alliés fournissaient aux nazis 1000 camions, la déportation des juifs hongrois seraient arrêtée.

Contrairement aux instructions qu’il avait reçues, Brand passa la frontière en Syrie occupée par les Britanniques et y fut arrêté. La déportation des juifs hongrois, dix mille par jour, continua.

Quel était le but des nazis dans cette affaire bizarre ? Ma propre théorie est que Heinrich Himmler était déjà déterminé à détrôner Hitler et à faire la paix avec les alliés occidentaux. Eichmann servait son plan d’établir le contact avec les alliés. En tant qu’antisémite convaincu, Himmler était convaincu que les juifs contrôlent le monde.

Quelque temps après la guerre, en captivité en Israël, Eichmann écrivit ses mémoires. Il déclara qu’il croyait que les sionistes étaient l’élément “biologiquement positif” de la race juive. Mahmoud Abbas, soit dit en passant, a écrit sa thèse de doctorat à l’université de Moscou sur la coopération entre les nazis et les sionistes.

Les assistants de Trump peuvent-ils inclure dans le même temps des sionistes enragés et des antisémites tout aussi enragés ? Bien sûr que cela est possible !

Cette semaine, notre ministre de la défense de l’extrême droite Avigdor Lieberman, a condamné le plan français de réunir à Paris dans quelques jours, une conférence sur la paix israélo-palestinienne.

Le gouvernement israélien a peur que là, le ministre des AE américain John Kerry, n’y soumette son plan pratique détaillé pour un accord de paix, incluant l’établissement de l’état de Palestine. Ce plan serait adopté à la conférence, puis par le CS de l’ONU.

Ceci constituerait le coup de départ du président Obama. Pas de veto. Au fait, le plan de Kerry est presque identique à celui qu’un de mes amis et moi-même avions publié en 1957, il y a 59 ans et appelé “Le Manifeste Hébreu”.

En fureur totale, Lieberman a comparé cela avec l’affaire Dreyfus. Il y a quelques 120 ans, un capitaine juif de l’armée française fut condamné à tort pour espionnage au profit de l’Allemagne et fut envoyé au bagne de Cayenne sur l’île du diable. Il fut plus tard acquitté. La mythologie sioniste veut que Theodor Herzl, alors correspondant à Paris pour un journal autrichien, fut si secoué par cette affaire que cela lui inspira son idée sioniste.

La conférence de Paris à venir, a supputé Lieberman très colère, est une nouvelle affaire Dreyfus, simplement cette fois-ci, il s’agit du peuple juif entier. Mais pas d’inquiétude à avoir : Donald Trump et ses sionistes antisémites vont tout remettre en ordre.

URL de l’article R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/01/06/resistance-au-colonialisme-janus-trump-israel-et-conseil-de-securite-de-lonu/

◄|►

Alors c’est les grandes manœuvres pour contrer le sommet de Paris qui doit débuter le 15 janvier :

http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/134338-170105-israel-mene-une-offensive-diplomatique-visant-a-contrecarrer-le-sommet-de-paris

On leur rappellerait pas les travaux de recherches du Dr Ashraf Ezzat pour mettre tout le monde d’accord ?

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/12/draezzatdec2016.pdf

Ou pas..

On n’a pas le cul sorti des ronces hein ?

Allez OUVRONS L’ŒIL !  et le bon parce que le François le Pieu veille lui et c’est pas sur nous, non ► Gaulliste et de surcroît chrétien, je suis ?

Pour la société des sociétés !

Un grain de sel, ou de poivre ; On ne sait plus…

JBL1960

Publicités

OUVRONS L’ŒIL !

OUVRONS LES YEUX !

Déjà, mieux vaut être seul, que mal accompagné !

Ou pire, entouré par de mauvaises personnes…

Victor Hugo dans sa « Légende des Siècles«  narre l’œil de la conscience fixant Caïn après son acte fratricide et qui peut s’appliquer en retour idéologique, puisque Hugo, Franc-Maçon lui-même des hautes sphères, a certainement utilisé ce symbole pour critiquer le pouvoir de l’ombre qu’il connaissait bien en écrivant ceci : « L’œil était dans la tombe et regardait Caïn ».

Le sens explicite : l’œil est l’allégorie de la conscience, qui fixe le meurtrier pour qu’il sache qu’on sait et que rien ne sera oublié, jamais, plus jamais… L’implicite : l’œil a la même symbolique, et Caïn est le pouvoir de l’ombre qui tue ses frères, la conscience observe et note. Hugo nous met tous de manière masquée à la place de l’œil dans la tombe, il retourne l’œil symbole occulte et en fait l’œil témoin des crimes de l’oligarchie par transfert…

Je dédis ce petit billet d’humeur, ce coup de cœur aux slameurs hors pairs qui accompagnent ma rage à relayer les mots crus, les mots justes des Natifs, Indigènes, Autochtones et Nations Premières et finalement « Primordiales » à ce futur qui ne peut être qu’ensemble et même s’il vaut mieux être seul que mal accompagné, pour le moment…

À 3poings2crochets qui m’ont aidée à ouvrir l’œil, le bon, celui symbole de la conscience morale et non celui d’Horus que s’est attribué la Franc-Maçonnerie qui du haut de la pyramide nous toise en psalmodiant son N.O.M. et auquel je dis NON, mille fois NON… Comme dans ce billet du 12/06/2016 en appui de leur vidéo-slam « Le Temps c’est de l’a… » ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/06/12/les-temps-sont-durs/

3poings2crochets par leurs vidéos, Fausse Bannière ► La Cible ► Killing Bilderberg m’ont aidée à déchirer le voile que j’avais devant les yeux, à briser mes chaines et leurs mots claquent souvent dans ma tête lorsque je lis les communiqués du Mouvement Zapatiste comme celui-ci ► http://enlacezapatista.ezln.org.mx/2016/12/29/ce-nest-pas-la-decision-dune-personne/

~~~~▼~~~~

Ou comme aujourd’hui à la lecture des messages de Mohawk Nations News que traduit de l’anglais Résistance71 et quasi en temps réel pour nous permettre d’être réactifs…

Résistance au colonialisme : Traîtrise et corruption coloniale (Mohawk Nation News)

“Vous dites être le père et que je suis votre fils. Nous disons, nous ne serons pas comme père et fils, mais plutôt comme des frères. Cette ceinture Wampum confirme nos paroles. Ces deux rangées vont symboliser nos deux vies ou nos deux vaisseaux, descendant la rivière ensemble. L’un est un canoë d’écorce de bouleau et représente Onkwe’hon:we, leurs lois, leurs coutumes et leurs façons de vivre ; l’autre, un navire représentant le peuple blanc avec leurs lois, leurs coutumes et leurs façons de vivre. Nous voyagerons ensemble sur la rivière, côte à côte, mais chacun dans son embarcation. Aucun de nous ne fera des lois obligatoires ou n’interfèrera dans les affaires intérieures de l’autre. Aucun de nous n’essaiera de diriger l’embarcation de l’autre.”

“Aussi longtemps que le soleil brillera sur cette terre sera le temps de durée de NOTRE accord, aussi longtemps que l’eau coulera et aussi longtemps que l’herbe demeurera verte à certaines périodes de l’année. Maintenant nous avons symbolisé cet accord qui nous liera pour toujours aussi longtemps que notre terre-mère est toujours en mouvement.”

~ Traité Wampum Deux Rangées entre le peuple Rotinoshonni (iroquois) et le peuple hollandais de 1613, traité qui fut par la suite accepté par les Français et les Anglais en 1701… pour n’être que bafoué depuis ~

La matrice dérangée

Mohawk Nation News |  2 janvier 2017 |  URL de l’article original : http://mohawknationnews.com/blog/2017/01/02/deranged-matrix/

 ~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

La résistance commence avec la vérité et la parole franche qui défont la matrice corporatiste entrepreneuriale (coloniale). La matrix américano-européenne est construite et contrôlée par l’entreprise privée qu’est le gouvernement des États-Unis. Les règles sont faites pour le profit, les bénéfices de ses actionnaires et de ses investisseurs, fondées sur le vol, l’assassinat, le mensonge et la tricherie. Des mercenaires du gouvernement bien armés agissent pour remplir l’agenda national et international, pour assassiner des millions de personnes qui résistent le vol de leurs ressources et la destruction de la nature.
A Standing Rock, la matrice est tirée dans différentes directions. Les conseils de bandes et de tribus (entités sous contrôle colonial) reçoivent le contrôle des opérations sans être responsables et on leur donne l’immunité judiciaire contre toute responsabilité légale, Ils font partie intégrante de la matrix, et leur brutalité envers nous augmente lorsqu’ils perdent le contrôle du “projet” entrepreneurial (colonial).

Les États-Unis sont le plus grand commerçant d’armes au monde, ils vendent de tous les côtés du conflit. Les robots sont des armes de destruction massive afin de contrôler le monde. Le génocide de plus de 100 millions d’onkwe’hon:weh (peuples de l’Île de la Grande Tortue) du continent des Amériques est caché à la face du monde.
Leur agenda entrepreneurial (colonial) nous égare de manière ouverte et sans concession.

La fausse moralité est basée sur le “Oh désolé, veuillez m’excuser” et sur les prières. Lorsqu’on nous maltraite et que nous mourons, nous sommes encouragés à le faire stoïquement et à prier pour qu’un superman vienne à notre rescousse. Nos instructions originelles sont celles d’utiliser nos instincts pour survivre par quelque moyen que ce soit. Tout tort doit être corrigé.

La société américaine ne fait que servir ses dirigeants, elle est liée par une réglementation corporatrice (coloniale) et par des règlements en veux-tu en voilà. La hiérarchie est faite pour dresser tout le monde contre tout le monde. Les dirigeants et leurs portes-flingue siègent dans tous les comités directeurs d’importance de la matrice corporatrice, ils gèrent chaque aspect de nos vies.
La maladie et la confusion sont l’agenda. Nous avons toujours été faussement étiquetés comme terroristes et comme déviants parce que nous ne les avons jamais laissé détruire kaianere’kowa, la Grande Loi de la Paix.

Le langage occidental (l’anglais en tant que langue impérialiste) est fait pour renforcer la volonté de l’entreprise coloniale. Les langues des peuples originels, leurs chansons et leurs cérémonies sont fondées sur la loi naturelle.

La matrice occidentale est la guerre. Le résultat de leur dépendance à cette fausse matrice est l’infertilité, un bas taux démographique, des maladies bizarres et des gens qui ne sont plus connectés avec leur famille, la terre et le monde naturel.

La pensée non naturelle mène vers une attitude déviante prévalente comme la pédophilie, le viol, l’abus d’enfants, le meurtre en série, le racisme et la désacralisation de notre Mère à tous. Cette addiction à “owistah”, la veulerie, se passe au fil des générations.

L’histoire étatique est une illusion ainsi que les mensonges écrits et promus par les corporations. Les “croyances” humaines dans des fables qu’on ne peut prouver plutôt que de tout questionner souligne le refus d’accepter et de prendre en compte la réalité parfaite, la Nature. Priez et un super-héro fantôme va apparaître est l’artifice qui sert de contrôle des esprits pour le public. Notre volonté est basée sur nos instructions originelles. Nous ne devons pas souffrir lorsque ceux qui nous tourmentent ne souffrent pas. On peut éviter la peur, la douleur et la mort qu’ils occasionnent en adhérant aux instructions originelles de préservation.

L’armée américaine a massacré plus de 300 Sioux à Wounded Knee le 29 décembre 1890, exerçant en cela la bonne volonté de la corporation (coloniale). [Que je traite par ce billet de blog : CHANGEZ-TOUT mis à jour hier avec l’article de Philippe Grasset via Le Saker Francophone ]

◄|►

Parfaite stupidité

Mohawk Nation News |  3 janvier 2017 | URL de l’article original : http://mohawknationnews.com/blog/2017/01/03/perfect-stupidity/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Le système de conseils de bandes (Canada) et de tribus (USA) fait la promotion, entraîne et récompense la stupidité et tout ce qui peut aider à perpétrer le génocide. La corporation/gouvernement utilise des provocateurs spécifiquement choisis et entraînés ceux-ci n’ont aucune conscience pour détruire la cohésion de notre peuple et notre adhérence à kaia’ner:kowa, la Grande Loi de la Paix (méthode Saul Alinski).
Ces vendus ont été parmi nous depuis le départ. La corporation (coloniale) leur donne des pouvoirs destructeurs afin de nous faire disparaître et de rendre nos terres et nos ressources libres à la saisie par et pour l’exploitation corporatrice.

Le slogan des chefs corpos est celui-ci: “Je vais (frauduleusement) signer cet accord, donnez-moi mon fric.” On ne peut pas changer un idiot !

C’est du banditisme tribal et de bande avec une couche de stupidité. Les gens les voient maintenant pour ce qu’ils sont, des escrocs avec le pouvoir de nous menacer, de nous punir, de nous voler et de nous assassiner.
Au nom de la corporation (coloniale) le président de Standing Rock a volontairement violé des droits de l’Homme en mettant les protecteurs de l’eau dans une situation de vulnérabilité et de danger physique. Les dons de braves gens du monde entier furent confisqués. Ils furent laissés à se débrouiller avec très peu de choses dans le froid hivernal.

Un idiot est dangereux. La corporation (coloniale) met des idiots, des incompétents et des lâches en charge de nos communautés en leur donnant un soutien militaire. Les présidents corpos infligent des pertes et même des menaces de mort sur leur propre peuple. Ces pions inutiles et imbéciles sont parfaitement conscients qu’ils font du tort et causent des conditions encore plus difficiles tout cela afin qu’ils puissent réclamer leur dû.

Ils constituent un pouvoir destructeur qui s’assure qu’il ne reste plus suffisamment de force pour que les gens puissent résister contre le complot continuel visant à s’emparer de tous nos territoires et de toutes nos ressources naturelles. Quelques accords ont été signés secrètement avec les sbires de l’oléoduc afin d’acheminer ce pétrole brut toxique au moyen de trains bombes à retardement, de camions citernes par route et de pétroliers par voies navigables, au travers de nos communautés et ce malgré toutes nos objections.

Les dirigeants paient leurs vassaux pour être stupides et obéissants. Le script est écrit pour essayer de nous rendre impuissants et dépendants de façon à ce que nous puissions tous devenir imbéciles et corrompus comme leurs sbires.

L’imbécilité est un requis majeur pour devenir un de ces “chefs” INJUNS corporatistes (coloniaux) aidant la corporation mère à éradiquer notre population.
Bientôt viendra la fin de notre frustration !

“Les gens pensent qu’être seul fait de vous un solitaire. Je ne pense pas que cela soit vrai : être entouré par les mauvaises personnes est la chose la plus solitaire du monde.

~~~~~▲~~~~

Oups ! Désolé…

J’savais pas, toussa, toussa…

Et pis si j’avais su ; Ben j’aurais rien pu faire et ça n’aurait surement rien changé…

Bah c’est pas sûr ; Alors, c’est vrai nous ne pouvons pas effacer le passé. Mais pour autant, nous pouvons modifier le présent et donc influer sur l’avenir, notre avenir !

La bataille pour des protecteurs de l’eau à Sioux Standing Rock est la bataille pour le vivant, pour la vie et il y a une vraie similitude entre Sioux Standing Rock et Gaza ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/09/20/de-standing-rock-a-gaza/

D’ailleurs, l’actualité du jour nous le démontre avec cette info idoine Source Moon Of Alabama traduit et publié par le Comité Valmy et relayé par Résistance71 également :

« Les Casques blancs » financés par GB/USA participent au blocus de l’eau qui assoiffe 5 millions de Syriens par Moon of Alabama

« Les Casques blancs » financés par GB/USA participent au blocus de l’eau qui assoiffe 5 millions de Syriens

Le blocus de l’eau de Wadi Barada qui assoiffe 5 millions de personnes à Damas prend une tournure intéressante. L’organisation des Casques blancs financée par les États-Unis et le Royaume-Uni semble y être directement impliquée. Cela augmente le soupçon que le blocage illégal de l’eau que subissent les civils de Damas fait partie d’une campagne organisée par les États-Unis. La campagne a pour but de saboter le fonctionnement des services publics dans les zones tenues par le gouvernement en représailles pour la libération de d’Alep-Est. Lire la suite au choix sur R71 ici ► https://resistance71.wordpress.com/2017/01/06/guerre-imperialiste-en-syrie-les-casques-blancs-de-lempire-participent-au-blocus-de-leau-a-damas/

Ou Comité Valmy ici ► http://www.comite-valmy.org/spip.php?article8081

◄►

Et assoiffer les peuples y savent faire, comme à Gaza info de juin 2016 grâce à aspirateur du site Les Moutons Enragés :

Cisjordanie : Israël coupe l’approvisionnement en eau

« Les 450 000 colons utilisent plus d’eau que 2,3 millions de Palestiniens »

La compagnie nationale israélienne des eaux, Mekorot, a purement et simplement coupé l’approvisionnement en eau d’importantes parties de la Cisjordanie occupée. Une décision qui prive des dizaines de milliers de Palestiniens d’accès à l’eau potable, ce en plein mois du Ramadan. Pour lire la suite suivez-là ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/22/la-mauvaise-herbe-de-gaza/

La guerre de l’eau a été déclarée depuis longtemps :

Le règne de la terreur corporatiste contre les groupes tribaux traditionnels occupant des terres riches en ressources a été continuel et totalement délibéré. Dans une lettre électronique datée du 2 septembre 2002, un homme du nom de Peter MacLean, un ancien de l’entreprise Alcan ayant œuvré dans le nord de la Colombie Britannique, a écrit à Kevin Annett :

Le projet Kemano à la fin des années 1970 était basé sur un document préalable pour les droits sur l’eau signé dans les années 1950 et donnant à Alcan les droits sur l’exploitation de l’eau pour les 50 années suivantes. Mais ce qu’il s’est passé est que les gens qui vivaient à l’époque où se trouve maintenant Cheslatta Falls furent plus ou moins menacés de signer. Les officiels d’Alcan qui voulaient les droits sur l’eau se sont pointés à l’automne lorsque presque tous les hommes étaient partis à la chasse. Le village à cette période de l’année consistait en une population de femmes, d’enfants et de vieillards. De ce dont je me souviens, ils ont dit aux gens qu’ils devaient signer de suite. Le village a demandé s’ils pouvaient aller prévenir leurs hommes qui étaient à la chasse mais les officiels d’Alcan dirent non.

Page 50 du Contre-rapport de la Commission Vérité & Réconciliation « Meurtre Par Décret » Le crime du génocide au Canada (traduction partielle mais substantielle de l’anglais par R71) nouvelle version par JBL1960 ►  https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/06/mpdtr710616.pdf

Le génocide des Amérindiens est toujours en cours les Natifs qui vivent dans les Réserves Indiennes, prisonniers sur leurs propres terres, et qui luttent contre les destructeurs de vie ne cessent de nous le dire, article après article, billet après billet, alors le prochain qui dit ‘Oups désolé’ je savais pas ; On lui claque le PDF sous le museau et tant qu’il n’a pas fini de le lire on ne le lâche plus… Non mais !

Bon pour les aveugles, on va lire à voix haute et donc écoutez bien ;

« Parce que l’objectif a toujours été que les femmes indiennes arrêtent de procréer. »

En avant propos, pour ceux qui pensent que ce problème Indien nous est étranger, je voudrais rappeler les propos tenus par Robert Mc Namara, lors d’un entretien accordé à la presse française en 1996, et donc il y a seulement 20 ans de cela ;

On doit prendre des mesures draconiennes pour la réduction démographique contre la volonté de certaines populations. Réduire le taux de natalité s’est avéré quasiment impossible. On doit dès lors augmenter le taux de mortalité. Comment ? Par des moyens naturels ; La famine et la maladie. » Extrait issu de ce billet de blog ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/06/10/la-solution-finale-du-probleme-indien/

Alors le Robert a un peu regretté ses propos, ses actions à l’approche de la mort et contrairement à un certain Henry Kissinger qui lui, non seulement ne regrette rien, mais conseille un certain Donald, oui Donald Trump ;

Parce que l’entrée officielle dans la danse d’un certain Henry Kissinger au côté du Général D. Trumpette devrait en déciller plus d’un ► Que fait Kissinger ? Source Paul Craig Roberts via Résistance71

Tout est dans ce billet de blog du 30/12/2016 ► L’EMPIRE CONTRE-ATTAQUE

Ne doutez pas lorsque François le Pieu s’affirme comme Gaulliste et de surcroit chrétien ; qu’il porte sa religion en étendard, en oriflamme même et pourtant qui s’en étonne ? De même quand il affirme que : La France n’est pas coupable d’avoir voulu faire partager sa culture aux peuples d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Nord ; Personne ne lui demande ce qu’il entend par « faire partager » parce que lorsqu’on a lu « Païen en Terre Promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte » de Steven Newcomb on a de sérieux doutes sur le sens du mot « faire partager » car c’était surtout avec des crucifix mais aussi des échafauds, la preuve ;

La nature religieuse de l’état d’esprit colonial qui mena a la rédaction de la charte de la Virginie se trouve dans le langage qui parle de “propager la religion chrétienne à de tels peuples qui vivent toujours dans l’ignorance de la véritable connaissance et l’adoration de Dieu et qui pourrait à terme, amener ces infidèles et ces sauvages vivant dans ces contrées à la civilité humaine et à un gouvernement tranquille et établi…” Extrait issu de Octobre 1492 ; Des Crucifix et des Échafauds.

Hier soir, la Vallseuse affirmait qu’elle avait changé, et pis le 49.3 il en voulait pas lui, on l’a obligé d’abord…

Vous y croyez-vous ? Pas moi !

Si vous voulez vraiment corriger les erreurs du passé et modifier notre avenir ;

Commencer par ne plus croire les menteurs, car ils vous mentiront toujours pour obtenir le pouvoir de continuer avec ou sans vous d’ailleurs, ça leur est bien égal ► La charrette de Noël…

Et ils sont partout les menteurs à droite ; comme à gauche, y sont partout

Choisissons-nous plutôt ► Pour la société des sociétés !

Qu’est-ce qu’on risque ? Sinon de réussir…

JBL1960