La Théorie de la connerie !

Made in USA !

Et comme d’hab j’ai envie de dire…

Le mythe de la Théorie du Détroit de Béring est un mytho !

Non seulement nous pouvons effacer les dogmes fantasmagoriques comme je l’explique ici. Mais également déconstruire les mythes et les mensonges pierre par pierre et faire tomber l’Empire…

« Le passé a un pouvoir dans le présent »

Paulette F. Steeves ► (Cree – Métis)

Résistance71 traduit de l’anglais et publie l’analyse de Peter d’Errico du 6 novembre 2016 Source : ICTMN et tout comme le Dr. Ashraf Ezzat avec son livre « L’Égypte antique n’a jamais connu ni Pharaons ni Israélites » remet en cause de nombreux mythes sur lesquels reposent notre « civilisation ».  D’Errico, à la suite de Newcomb et en complément de Paulette Steeves renverse la théorie de la connerie et explose l’affirmation de « Terra Nullius » fer de lance de la Doctrine chrétienne  de la découverte. Ainsi les Peuples Premiers, les Indigènes, les Nations Primordiales retrouvent formes et vies et surtout l’humanité dont on les a dépossédés. Forts de ces explications nous pouvons aux côtés des Natifs enclencher un nouveau paradigme…

~~~~▼~~~~

Résistance au colonialisme : Le chemin de la décolonisation du continent américain

« Impliquer que les Indiens reçurent de la terre est un renversement total des faits historiques. Jamais les États-Unis et leur gouvernement fédéral ne donnèrent un quelconque morceau de terrain à une quelconque nation indienne. Ce sont plutôt les Indiens qui donnèrent de la terre aux États-Unis en considération du fait de recevoir un titre indien sur le reste des terres et que celui-ci soit confirmé. […]  La culture telle qu’elle est comprise par le peuple indien est essentiellement un style de vie, c’est une expression de soi, mais pas consciemment, c’est plutôt l’expression de l’essence d’un peuple. Tout ce que l’homme blanc a réussi à créer sur ce continent (des Amériques) est un conglomérat violent d’individus et non pas un peuple. »

~ Vine Deloria Jr, 1969 ~

Décoloniser le passé et le présent du continent américain

J’ai emprunté le titre de cette article à un article de Paulette Steeves paru en 2015 dans « Archaeologies : Journal of the World Archaeological Congress » : Paulette F. Steeves (Cree-Métis), presenting an overview of her research overthrowing the Bering Strait theory.

La plupart des gens ne pensent sans doute pas à l’archéologie quand ils observent et analysent la loi fédérale indienne et inversement. Mais les deux secteurs interagissent en tant que composants de la domination continue qui s’exerce sur les peuples indigènes du continent.

La théorie du Détroit de Béring, que Vine Deloria Jr avait appelé « la théorie de la connerie », a longtemps dominé le point de vue officiel en archéologie. Cette théorie dit que l’Île de la Grande Tortue, que les archéologues appellent le continent américain, était vide de gens jusqu’à il y a environ 13 000 ans.

La théorie postule que des communautés humaines migrèrent de la Sibérie vers l’Île de la Grande Tortue au travers d’un “pont terrestre” s’étant établi depuis le continent asiatique et qu’ainsi elles poursuivaient du grand gibier et taillaient des pointes de flèches et de lances d’une forme très distinctive pour tuer leur gibier. Les archéologues appellent ces pointes les “pointes Clovis”, nommées d’après une ville du Nouveau-Mexique où elles furent pour la première fois découvertes. Avant cela, la théorie affirme qu’aucun humain ne vivait sur le continent des Amériques.

Steeves dit : “Cette bataille académique [au sujet de la théorie du Détroit de Béring] n’est pas seulement au sujet des sites archéologiques ou des restes de matériel retrouvés. L’argument reflète une pratique continue coloniale d’effacement et de déni aux peuples indigènes de ce continent, d’une place dans l’histoire de l’ancien monde.” Elle ajoute : “Permettre aux peuples indigènes d’avoir été présents sur le continent des Amériques pour un bien plus grand nombre d’années est de fait solidifier leurs liens aux patries et aux restes de matériel retrouvés.”

La théorie de la connerie joue un rôle très important dans le maintien de la domination des colonisateurs sur les peuples et nations indigènes du continent et offrant une preuve prétendument “scientifique” de ce que cette terre était Terra Nullius, “n’appartenait à personne”, ou était un “no man’s land”, jusqu’à relativement récemment dans l’histoire de la Terre. La théorie dit que le Nouveau Monde n’était pas aussi vieux que l’ancien monde: ses peuples n’y avaient aucune présence ancienne.

Terra nullius va comme un gant à la doctrine chrétienne de la découverte ; lorsque la Cour Suprême des États-Unis a adopté cette doctrine comme base pour affirmer la propriété de l’état fédéral sur les terres indiennes, le concept de “no man’s land” résidait en toile de fond. (NdT: c’est du reste sur cette base de la théorie de “terra nullius” que la couronne britannique s’est emparée des terres australiennes et volée les terres ancestrales aborigènes…) La Cour a observé les Indiens et décidé que ceux-ci n’étaient pas totalement humains, n’étaient pas capables de posséder la terre. D’après la CS, les “propriétaires” légaux étaient les “découvreurs” chrétiens.

La découverte chrétienne et terra nullius, de manière supposée, des concepts légaux et scientifiques, sont à l’œuvre aujourd’hui aux États-Unis et dans bien d’autres endroits (NdT: Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, tous les pays du commonwealth sous domination de la couronne / City de Londres et sa Banque d’Angleterre/Vatican). Elles sont la racine du vol des terres apaches au bénéfice de la grande entreprise transnationale minière Rio Tinto et de l’invasion du territoire de Standing Rock au bénéfice de l’Energy Transfer Partners Corporation. Dans chacun de ces endroits, les peuples indigènes sont vus comme se trouvant “en travers du chemin” de l’extraction coloniale des ressources naturelles.

La doctrine chrétienne de la découverte prescrit que les Indiens ne peuvent pas détenir de titre de propriété, mais ne peuvent “qu’occuper les sols” avec la “permission” du gouvernement. Le fait que les peuples originels ont été sur Oak flat et Standing Rock “depuis des temps immémoriaux” ne compte absolument pas dans les esprits des extracteurs coloniaux.

Steeves dit: “Critiquer les constructions théoriques archéologiques faites sur les peuples indigènes est central à la discussion des controverses en relation aux droits humains et à la souveraineté des nations dans le monde contemporain.” Elle cite Deloria : A moins que et jusqu’à ce que les ‘Indiens’ soient d’une certaine manière connectés avec l’histoire du monde en tant que peuples premiers… On ne nous accordera jamais une humanité totale.

Elle dit aussi : “Le passé a un pouvoir dans le présent.” Elle cite ensuite David Meltzer, auteur du livre “First Peoples in a New World, » qui écrivit : “Les archéologues sont parfaitement au courant des implications possibles d’une occupation plus ancienne du continent des Amériques par des peuples indigènes, ceci reflète sur les problèmes contemporains d’identité, d’ancestralité et d’appropriation du passé et du présent.

La recherche de Steeves ajoute à bien d’autres critiques de la théorie de la connerie. Tous ces chercheurs combattent des intérêts particuliers retranchés dans la discipline de l’archéologie. Un article du magazine Smithsonien en 2013 établissait que “La théorie de Clovis, au fil du temps, a acquis la force d’un dogme… Tous les artéfacts que les universitaires affirment être en en provenance d’avant Clovis (NM) ou toute théorie concurrente qui peut jeter un doute sur l’idée première émise par la théorie de Clovis, furent tournés en ridicule par l’establishment archéologique, discrédités comme étant science erronée ou simplement ignorés.

Les gardiens du temple de la profession ont attaqué tout archéologue qui présentait des preuves d’une existence humaine sur le continent des Amériques avant la soi-disants période de Clovis. Malgré cette hostilité sans relâche, des chercheurs indépendants, comme Steeves, ont continué leur travail et ont commencé à attirer l’attention dans la discipline.

Note de Résistance 71: Les gardes-chiourme de l’oligarchie et de ses dogmes scientifiques procèdent de la même manière dans bien des disciplines. En Histoire, sociologie, et de manière plus évidente dans toutes les sciences liées à l’escroquerie du Réchauffement Climatique Anthropique, appelé aujourd’hui « Changement Climatique » (le mot « anthropique » étant maintenant devenu implicite). L’archéologie n’a pas échappé à cette phagocytose par la pensée unique oligarchique. Il en va de même avec la recherche archéologique biblique, qui commence à sortir du placard grâce aux travaux et recherches de scientifiques dissidents. Ceci est confirmé ci-dessous.

En mars 2011, le fondateur de la base de données en ligne Paleoindian pour les Amériques a dit à la revue Science Magazine “beaucoup de lignes de preuve très distinctes et superbement documentées… offrent une confirmation sans équivoque que des humains, des peuples, existaient à l’intérieur de l’Amérique du Nord avant l’époque dite de Clovis…

La recherche de Steeves sera publiée sous la forme d’un livre chez Nebraska Press, il fournira à Mr Toutlemonde aussi bien qu’aux experts, un accès à la base de données qu’elle a construite montrant des centaines de sites d’habitations humaines en Amériques du Nord et du Sud datant de bien avant la supposée époque de la migration du Détroit de Béring.

Steeves ne rejette en aucun cas les migrations possibles des peuples entre les continents ; mais elle insiste néanmoins sur le fait que les études d’une telle migration ne constitue qu’une pièce de l’histoire bien plus large des populations humaines et que la véritable science ne peut pas être limitée par des marqueurs et des clotures politico-académiques.

Elle dit que les attaques subies par les chercheurs qui étudient les sites de population antérieurs à ce qui est permis par la théorie du Détroit de Béring, montrent que l’archéologie est “un domaine universitaire et de recherche colonnialement chasse gardée. Elle cite John Alsoszatai-Peteho qui dit que “même la simple mention de la possibilité d’une plus grande ancienneté revenait à commettre un suicide professionnel.

Les discours dominants de longue date en archéologie et en anthropologie ont enterré les histoires des peuples indigènes alors qu’ils étaient forcés de vivre dans des “réserves” (NdT: en réalité des camps de prisonniers, comme la réserve Lakota de Pine Ridge, camp de prisonniers #44 en ce qui concerne l’administration yankee, alors que la grande nation Sioux n’a jamais perdu une guerre contre l’armée US, que 2 traités régissent les relations, Fort Laramie 1851 et 1868, tous deux bafoués par les yanks…), refusant aux peuples indigènes la propriété de leurs terres, leur humanité et leur souveraineté au sein d’un terra nullius colonial.

La persistance de Steeves, son courage et son abnégation pour une véritable science face aux brutales guerres universitaires et académiques témoignent de son statut de guerrière, de défenseur de la connaissance du passé soulignant la très longue présence des peuples indigènes sur le continent des Amériques.

~~~~▲~~~~

Terra Nullius ;  est une locution latine signifiant « territoire sans maître ».

R71 me confirme en cela ce que je m’apprêtais à écrire : terra nullius est une fabrication romaine, c’est du « droit romain » que l’occident a adopté par utilité d’abord mais aussi parce que l’empire romain est passé, avec Constantin, à l’église chrétienne. Terra nullius est une invention coloniale romaine, une ineptie de plus dans le catalogue de la tyrannie occidentale chrétienne depuis le IVème siècle et avant pour les Romains.

Ce terme inventé de toutes pièces et créé pour permettre à Cristóbal Colón et sur ordre divin transcrit dans les bulles papales  : « …pour envahir, traquer, capturer, vaincre et subjuguer tous les Sarrasins, païens et autres ennemis du Christ où qu’ils soient et de réduire leur personnes en esclavage perpétuel… » Ici.

La stupide théorie du Détroit de Béring a été débunké depuis un moment et surement que ça ne plaira pas au 8000 membres actifs du Klan qui ont porté Donald Trump à la Maison Blanche mais les premiers habitants de l’Amérique étaient peut-être bien noirs

Et c’est en Australie que la plus ancienne trace de présence humaine a été découverte. Et c’est pour cela qu’il fallait « Tuer l’Aborigène » aussi…

C’est pourquoi je milite ici sur mon blog pour qu’on ne fête plus jamais ni Thanksgiving ni Australia Day ni le Día de la Raza car cela réaffirme aujourd’hui encore que l’Homme Blanc est supérieur à l’indigène mais surtout que seul l’homme blanc est autorisée à vivre car je rappelle qu’il fut simplement implicitement compris qu’aucune personne indigène traditionnelle ou nation ne devaient être autorisées à survivre en dehors de la chrétienté et de sa nation « blanche ».

Je vous invite à lire le Contre-rapport de la Commission Vérité & Réconciliation : Meurtre Par Décret : le crime de Génocide au Canada dont la traduction partielle mais substantielle faite par Résistance71 permet de comprendre que le but a toujours été de ‘Tuer l’indigène’ pour sauver l’homme blanc et chrétien et que cela ne peut plus durer !

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/10/tr71mbd0616.pdf

Le mythe du Détroit de Béring, la théorie de la connerie quoi, est soutenue mordicus par  quelques ploucs qui y croient encore et insistent même pour la pousser ;

Comme me le précise R71 à l’instant :  L’archéologie sérieuse a balayé ce pas de porte depuis un moment. Dans son excellent bouquin de recherche « 1491 » Charles C. Mann enterre la théorie en page 17 et 18 de son livre de 420 pages + 63 pages de bibliographie !!!

Il dit en page 18 qu’en 1997, des fouilles archéologiques au Chili ont prouvé de manière indiscutable que des peuples vivaient dans le sud de l’Amérique du sud bien avant les 13 000 ans affirmés comme limite de la théorie du D. de Béring. Les trouvailles faites sur le site remontent à plus de 30 000 ans (c’est à dire grosso modo au temps de Homo Sapiens : Cro-Magnon en Europe.

Le but non avoué derrière la théorie bidon donc du Détroit de Béring est de pousser ce raisonnement : Les Indiens sont venus d’Asie il y a 13 000 ans par le détroit de Béring et ont eux-mêmes occupé, usurpé les terres en tant que « migrants »…  Ne sommes-nous donc pas tous des migrants qui nous établissons quelque part au fil du temps ?… Cela soigne (en apparence) la culpabilité potentielle émanant du génocide. La culture dominante impose son hégémonie culturelle pour faire accepter ses exactions. Ainsi, l’histoire, les sciences sont le plus souvent tronquées dans le but précis de justifier cette hégémonie culturelle.
Il est de notre devoir de douter de tout, de rechercher et de faire sortir les vérités exposées par des chercheurs qui vont leur boulot contre vents et marées, mais qui sont étouffés sous le boisseau doctrinaire hégémonique.
C’est pour cela que nous traduisons et/ou faisons la promotion des Zinn, Clastres, Sahlins, Jaulin, Lizot, Newcomb, d’Errico, Mann, Dunbar-Ortiz, Deloria, Alfred, Means, Ezzat, Annett, tous ces gens dans leur domaine convergent à faire sortir la vérité et à mettre en évidence comme le nez au milieu de la figure, la supercherie dans laquelle s’est engagée l’oligarchie pour maintenir son hégémonie. Jusqu’ici elle a pu le faire parce qu’elle contrôle bien médias et maison d’édition et le système universitaire, mais une fois de plus, l’internet, la nouvelle presse de Gutenberg, fait voler en éclat le muselage.
L’oligarchie ne peut plus tenir l’information et le bateau fait eau de toute part. Le Titanic coule et nous, les médias alternatifs, sabotons les pompes pour qu’il coule plus vite…

Voilà pourquoi nous pouvons agir, ici et maintenant, par nos relayages et faire péter les dogmes, les doctrines, les mensonges et les Empires

 » Ni dieu, ni maître, sans arme, sans haine et sans violence « 

Juste par la force des mots, de nos pensées et de nos actions présentes et surtout à venir et tous ensemble…

JBL1960

Illustration = La Carte du Piris Reis – Le Savoir Perdu des Anciens

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

26 réflexions sur “ La Théorie de la connerie ! ”

  1. « les indiens n’étaient pas totalement humains » – on a bien dit récemment que les bébés n’avaient pas de sensibilité et les animaux pas d’intelligence

    quand à la terre, il y a bien eu un moment où il n’y avait pas d’humanoides – un moment il y eut des dynosaures – et on ne sait pas d’où les celtes venaient – tout le monde s’est trimbnallé au gré de la cueillette et de la chasse, pas une raison pour trucider ceux qui sont là

    J'aime

    1. Je reconnais qu’avec l’attelle ben ça y fait ! Quand même, une tendinite de l’écrivain ; J’ai failli tomber de ma chaise pour le coup ! Surtout de la main gauche ! Hi hi hi… Mais je paye surtout les 6 mois où j’ai travaillé dans une usine de fabrication de composants électriques pour l’Armée… Sur des chaines de montage, en 2/8 et j’ai même travaillé un mois en équipe de nuit… A chaque fois que je vois le film avec Chaplin quand il travaille à l’usine, ça me rappelle c’est 6 mois de ma vie… Et certaines y ont travaillé 40 ans… Toute une vie quoi ! Dur dur !

      J'aime

      1. as-tu essayé les cataplasmes d’argile – ça fait du bien – il faut l’acheter en vrac, au kilo – tu mets l’argile dans un bol et d’eau et quand il est en pâte tu l’appliques sur ton poignet – tu ne le touche qu’avec une mouvette en bois, pas de fer – et tu le gardes jusqu’à ce qu’il sèche

        je vais essayer de me re-procurer ce livre -http://edenguard.fr/Docs%20NRJ%20Et%20Cie/Wilhelm%20Reich/EcoutePetitHomme.pdf

        il fait soleil – va faire un tour –

        Aimé par 1 personne

  2. Le hic c’est que pour bien faire il faudrait que je me plonge dans un bain d’argile, parce que des orteils à la base de la nuque ça coince de partout ! Mais je crois que ça existe des bains de boue pour les rhumatiseux, arthrosiques et tutti quanti comme disait ma grand-mère qui est morte à 96 ans toute tordue 😦 Ici c’est grisou, venteux et par terrible… Merci pour le lien en dessous ! Bonne journée @ toi ! A+ Jo

    J'aime

      1. Oui, ce sera un bon début ! Mais j’avoue que l’attelle m’a vraiment soulagée et j’aurais pas cru ! Alors, une attelle au genou droit et l’autre à la main gauche, je ressemble à Robocop… Dur, dur ! Jo

        J'aime

      2. essaie d’abord à ton poignet – et pas de coquetterie, on s’en fout à quoi tu ressembles – le problème c’est que tu n’as sans doute pas de parapharmacie près de chez toi

        J'aime

  3. Pourquoi attaquer les chrétiens alors que ceux que vous visez sont : la hiérarchie catholique et les élites protestantes. Avez-vous entendu parler de la dévotion laïque ?

    J'aime

      1. http://www.bvoltaire.fr/mariedelarue/le-fondateur-de-terra-nova-tombe-pour-pedophilie-la-presse-francaise-muette,304484

        Côté cul l n’y a pas que les prêtres – ils sont légions

        « ni dieu – ni maître » – mais il y a bien quelque part un principe créateur, et un sage pour te guider et t’apprendre quelque chose – j’essaie de comprendre Krisnamurti –

        concernant le détroit de Béring je ne comprends pas la polémique à ce à ce sujet – nous ici nous sommes arrivés de l’est parait-il et avant d’être sédentaires et de cultiver la terre, l’homme se déplaçait , chassait etc ……

        Il est vrai que les espagnols – et les autres (les occidentaux – mais les chinois maintenant ) sont venus en destructeur ….. Mais j’ai lu il y a quelques années un livre de BO YIN RA qui disait que nous ne sommes que « pré-chrétiens » et de toutes façons ce cher Ignace de Loyola venait d’où ?????

        Ceci n’excuse pas cela et je suis totalement pour la défense des Mohawks – mais ……

        Je ne sais pourquoi je pense aux chevaux que l’on descendaient dans la mine et qui ne remontaient jamais – je pense aux abattoirs , aux laboratoires de recherche etc …… et à Pythagore « que l’homme … »

        j’arrête – le devoir m’appelle

        J'aime

      2. Alors je ne savais que ce gonze était un des fondateurs de Terra Nova, mais on a vraiment du mal à croire que les Merdias respecte le silence du deuil de Chérèque… Non mais on croit rêver, on hallucine même. Les Merdias, et surtout French sont aux ordres voire de tous les ordres… Maintenant je ne fais pas de fixette sur les prêtres qui avait un droit de cuisage et qui s’octroyait la « Prima Note » quand même… Donc point de dévotion laïque. D’ailleurs, c’est fort bien expliqué dans cet article, pourquoi les Zuniens croient en la Théorie de la connerie. Ça les arrange bien de croire qu’ils ont conquis des Terra Nullius alors que NON ! Par ailleurs, comme l’a dénoncé Russel Means, les mythes de l’indien sale, inculte, incivilisé, sont relayés pour justifier que la colonisation… Alors c’est pas gagné, mais on est là pour défoncer les mythes et les mensonges… JBL

        J'aime

      3. Concernant le droit de cuissage souviens toi de Mazarin et de la femme du roi je ne sais plus qui – je crois me souvenir que dans la noblesse, le premier fils héritait des terres, le second était pour l’armée et le dernier curé, qu’il le veuille ou non

        concernant les filles, si elles ne trouvaient pas preneur – souvent un vieux riche, c’était le couvent –

        et le droit de cuissage a été d’usage dans toutes les couches de la société – et encore maintenant ….. YA DU PROGRES A FAIRE

        J'aime

      4. Tiens, ratuma, j’ai inséré la chanson de Bécaud « L’Indien » en commentaire de ce billet sur le nouveau PDF que je viens de réaliser en lien avec Résistance71 de leurs traductions du livre de Steven Newcomb « Païens en Terre Promise, décoder la Doctrine Chrétienne de la Découverte » qui m’a fait chialer aussi, comme Meurtre Par Décret. Et j’avoue que réentendre Bécaud sur cette chanson m’a fait chialer aussi ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/08/tous-des-paiens-en-terre-promise/ Jo

        J'aime

    1. Oui, on est happé, comme tiré par le col et planté devant ses responsabilités, impossible de fuir… Et quelle résonance avec les paroles de la Nation Mohawk non ?
      Les gens pensent qu’être seul fait de vous un solitaire. Je ne pense pas que cela soit vrai : être entouré par les mauvaises personnes est la chose la plus solitaire du monde.
      Là ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/06/ouvrons-loeil/
      Dans le livre « Le Bouclier du lanceur d’alerte » de Kevin Annett que R71 a traduit et que j’ai mis en PDF un proverbe Perse m’a bouleversée : « Le chercheur de vérité qui voyage suffisamment devient le chemin ». Annett dit également quelques chose de très très profond à mon sens : en perdant leur peur de la mort, ils découvrent le secret de leur vie… En résonance avec Means, Newcomb et tant d’autres, cela fait sens… Merci pour votre intervention et ce lien en se samedi soir, sur la Terre… JBL

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s