Myriam dit rien que des Khomri…

Et ça commence à se savoir !

Comme la courbe du chômage n’est pas prête de s’inverser et comme on le constate chaque lundi avec la mise à jour de la liste des licenciements mondiaux  Ici.

Myriam se la raconte ;

Chômage: «L’inversion de la courbe est là», tente de convaincre Myriam El Khomri

EMPLOI La ministre du Travail réaffirme que « la tendance depuis le début de l’année est à la baisse du chômage »… Vous pouvez lire la suite si vous voulez là = http://www.20minutes.fr/societe/1931747-20160927-chomage-inversion-courbe-tente-convaincre-myriam-el-khomri

Ou bien prendre connaissance directement des vrais chiffres du chômage grâce à Patdu49 qui chaque mois tient les comptes à jour avec les vrais chiffres ce qui donne de vrais résultats et y sont mauvais (ceux du mois de 07/2016 et de 06/2016)

Vrais chiffres chômage Aout 2016, 93500 chômeurs de plus, malgré 309700 radiations ce mois

Patdu49 | 27/09/2016 | Source : Agoravox

Janvier 312 100 radiés, en Février 314 200 radiés, en Mars 323 400, Avril 337 700, Mai 339 400, Juin 340 200, Juillet 326 100, Aout 309 700 … 

6 611 300 privés d’emploi et travailleurs occasionnels officieux, toutes catégories confondues, + 4 500 000 environ d’invisibles qui n’entrent pas ou plus dans les statistiques officieuses ( chiffres détaillés bas de page ).

Total : + de 11 MILLIONS de chômeurs en France (fourchette basse), et autant de pauvres largement sous les seuils de pauvreté.

Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, moyenne mensuelle (basée sur 1 trimestre) de Aout 2016 :

- Défauts d’Actualisation (bugs informatiques + oublis + des découragés non indémnisés) : 208 300, 38,7 % des sorties des listes. (- 3,3 % sur 1 an)

- Radiations Administratives (les punis) : 51 400, 9,6 % des sorties. (+ 29,1 % sur 1 an)

- Autres Cas (morts, suicidés, emprisonnés, expulsés etc) : 50 000 et 9,3 % des sorties. (- 2,2 % sur 1 an)

soit 309 700 radiés des listes (57,6 % des sorties) ce mois (moyenne mensuelle sur 1 trimestre) pour autres motifs que :

- Stages parking : 90 800, 16,9 % des sorties. (+ 86,4 % sur 1 an)

- Arrêts maladie, maternité, départs en retraite : 39 200, 7,3 % des sorties. (+ 11 % sur un an)

-Reprises d’emploi déclarées : 97 900, ne représentent que 18,2 % des sorties des listes de pôle emploi. ( + 0,1 % sur 1 an )

Demandeurs d’emploi par catégories :

A : 3 556 800 +1,4 % ( – 0,3 % sur 1 an ).
B : 725 500 -1,4 % ( + 2,7 % sur 1 an ) travailleurs pauvres moins de 78 heures.
C : 1 235 900 + 3 % ( + 8,2 % sur 1 an ) travailleurs pauvres de + de 78 heures.

D : 325 200 + 5,3 % ( + 13,4 % sur 1 an ) stages parking, occupationnels etc.
E : 432 400 + 0,3 % ( + 6,7 % sur 1 an ) contrats aidés etc.

TOTAL : 6 182 300 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 1,6 % sur 1 an, 93 500 chômeurs de plus, par rapport à Juillet.

TOTAL, dom-tom compris : 6 611 300

Quelques chiffres qui parlent :

Chômage Longue durée (entre 2 et 3 ans) : – 1,4 % sur 1 an.
Chômage Très Longue Durée + de 3 ans : + 5,4 % sur 1 an.

Chômage des 50 ans et +, + 5 % sur 1 an.

1 chomeur inscrit à pôle emploi sur 2 (49,09 %) ne perçoit AUCUNE INDEMNITE, ni ARE (allocation retour à l’emploi), ni allocation de solidarité (ASS, AER)

Le + scandaleux, LE CHÔMAGE INVISIBLE, complètement en dehors des statistiques :

Ne sont pas comptés dans ces 6 611 300 demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres occasionnels :

1 000 000 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 1 900 000 environ de foyers (dernier chiffre connu), seuls 900 000 environs sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d’autres suivis (associations, collectivités locales, etc.) en sachant qu’un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d’un demandeur d’emploi en son sein, donc si on parle en nombre d’individus c’est pire.

1 000 000 de bénéficiaires de la prime d’activité (qui remplace le RSA activité qui sont donc sortis des statistiques RSA) environ, sur les 2 millions au total (dernier chiffre connu) de bénéficiaires de cette prime, sont en recherche d’emploi stable et non précaire.

+ encore 1 100 000 au bas mot, sur les environs 2 millions de bénéficiaires de l’AAH ou d’une pension d’invalidité, qui ne sont pas inscrits à Pôle emploi, malgré une aptitude et un désir d’accès à un emploi adapté.

+ encore 1 400 000 de SANS-DROITS, qui sont principalement :

- des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeurs d’emploi, qui comme vous le savez n’ont même pas droit au RSA. (quasi unique en Europe), favorisant délits, crimes, trafics, prostitution, esclavagisme moderne, radicalisations etc.

- des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 700€ d’allocation chomage, ou 808,46€ d’allocation adulte handicapé, vous n’aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 679,43€ par mois, si vous êtes NON SDF.

- des bénéficiaires de pensions de reversions ( veufs, veuves ) de 55 ans et +, qui dépassent les plafonds du RSA ( 473,50€ pour une personne seule ), et qui n’ont pas l’âge pour prendre leur propre retraite ou pour percevoir le minimum vieillesse ( 65 ans ) qui s’appelle aujourd’hui « A-S-P-A » (allocation solidarité aux personnes âgées), qui est récupérable sur le patrimoine, au décès.

- des bénéficiaires de pensions alimentaires qui dépassent les plafonds du RSA (plafonds 2 fois inférieurs aux seuils de pauvreté, une véritable honte)

- des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires, qui sont donc bien demandeurs d’emploi, en concurrence avec les autres (même si beaucoup sont aussi exploités en stages sous payés, voire gratuits).

- des auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque, et sont demandeurs d’emploi en parallèle.

– on peut parler également de retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable.

Faites le calcul vous même, on arrive au total, à + de 11 MILLIONS demandeurs d’emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.

Sources : Rapport complet de la DARES de 13 pages (et non pas le simple communiqué de presse envoyé aux médias) : http://dares.travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/pi-mensuelle-jafp38tpqnm.pdf

Rendez-vous mardi 26 octobre 2016, pour avoir les vrais chiffres du chômage de septembre 2016.

Url de l’article source = http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/vrais-chiffres-chomage-aout-2016-185000

=*=*=*=

Voilà, entre autres, une preuve de plus qu’il n’y a pas de solution au sein de ce Système.

Il n’y en a jamais eu et il n’y en aura jamais et donc, plutôt que de continuer le bouzin car Nicolas le Mauvais ou François le Petit c’est les mêmes. Mais si, regardez bien ceci avant de penser seulement qu’avec qui que ce soit d’autre ça sera mieux ;

Non ! Nul ne sera Chef de ce changement de paradigme qui s’en vient ! Personne enfin, tout le monde, c’est à dire chacun d’entre nous acteurs de nos propres vies, ici et maintenant et d’où nous sommes…

Hollandouille essaie même de se libérer de la promesse d’inverser la courbe du chômage pour pouvoir se représenter en 2017 ! Roorrr ! Mais quelle surprise ! Tenez, c’est .

Bon pour beaucoup dont je ne suis décidément pas, c’est reparti mon kiki !

Alors oui « on n’a pas le cul sorti des ronces » car la crise est en reprise et elle ne finira jamais, si on ne met pas un coup d’arrêt définitif à tout ce merdier.

Bien sûr vous pouvez continuer à roupiller, quoique ça devient de plus en plus difficile non tant le bruit des bottes claque de plus en plus fort à nos oreilles…

Sinon vous pouvez aller ou bien suivre le prochain FESTIVAL D’ÉMANCIPATION CITOYENNE qui aura lieu à la Salle des Fêtes de Autrans le Samedi 8 et Dimanche 9 Octobre prochain ;

Page FACEBOOK dédiée à l’évènement = https://fr-fr.facebook.com/events/303789459996978/

Date : samedi 8 et dimanche 9 octobre 2016
Lieu : salle des fêtes d’Autrans – 38880 Autrans

L’idée du festival est de mettre en avant toutes nouvelles expériences d’émancipation citoyenne dans le but d’informer les citoyens, de créer une cohérence et des outils pour mieux organiser et réaliser une dynamique d’éducation populaire et enfin de proposer des alternatives sociétales au niveau local et national.

Rendez-vous dans le Vercors, à la salle des fêtes d’Autrans.

SAMEDI

14h PLÉNIÈRE DES INITIATIVES D’ÉMANCIPATION
Expression des participants sur leurs expériences de citoyens et des alternatives locales et nationales ; Les Colibris, Alternatiba, les gentils virus, Saillans, Ma voix et différentes initiatives dans le Vercors

16h DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE A SAILLANS
Intervention de Vincent Beillard officiellement le Marie de Saillans

18h LES SYSTÈMES POLITIQUES et LÉGISLATIVES 2017
Olivia et Valentin militants pour un meilleur monde

19h30 EXPRESSION POPULAIRE: L’AGORA
Écrire, lire, parler, écouter…

DIMANCHE

10h ATELIER CONSTITUANT avec Les Gentils Virus
Il n’y a donc que les citoyens indépendants des pouvoirs qui peuvent les écrire ! Vous, moi, votre boulanger, tout le monde !

18h « SOMMES-NOUS EN DÉMOCRATIE ? »
de Sylvain Rochex
Dans la veine de l’éducation populaire et des conférences gesticulées initiées par Franck Lepage.

Diffusion de web-documentaire
Espace jeux pour enfants
Dimanche après-midi auberge espagnole partage ton miam-miam

=*=*=

Plutôt que de regarder une bouze à la téloche, vous pouvez relire Étienne de la Boétie ; Ici.

Ou Élisée Reclus, ici ou .

Ou encore un excellent bouquin de l’anthropologue James C. Scott qui a été traduit en français : « L’art de ne pas être gouverné, une histoire anarchiste des hauts-plateaux de l’Asie du Sud-Est » –  PDF de l’Extrait de publication =  https://ec56229aec51f1baff1d-185c3068e22352c56024573e929788ff.ssl.cf1.rackcdn.com/attachments/original/8/5/3/002598853.pdf   – qui explique très bien comment près de 200 millions de personnes échappent toujours aujourd’hui aux diktats des États-nations, Chine inclue dans cet endroit du monde appelé « Zomia » qui s’étend entre la Thaïlande, la Birmanie, le Vietnam, le Laos et la Chine donc… Ces peuples, tout comme les sociétés traditionnelles africaines, amérindiennes, australasiennes, les kurdes syriens aussi, possèdent quelques très bonnes clés de la solution à nos problèmes.

Mon modeste travail consiste à tenter de faire jonction avec ces pratiques et dépoussiérer notre mémoire ancestrale.

Le blog Résistance71 qui a largement abordé voire égratigné la civilisation celtique car c’est une des clefs à notre problème également, nos « ancêtres les Gaulois » ne sont pas ceux de Vercingétorix exclusivement, mais toute la civilisation celte qui a foisonné en Europe du Danube à l’Écosse et l’Irlande pendant plus de 8 siècles avant notre ère…

Voir les problèmes n’est que la plus petite partie de l’affaire ;

Comment en sortir et mettre les solutions en application est ce qui doit nous motiver à l’extrême.

Telle est ma démarche et cette démarche est et ne peut être qu’anti-étatiste, anti-autoritaire, égalitaire et communaliste et non pas communautariste qui est le piège grossier dans lequel l’oligarchie veut faire tomber les peuples.

Et en cela je rejoins souvent les mots de Zénon dans lesquels je me perds tant je m’y retrouve toujours que ce soit « En notre nom » ou dernièrement « Tabula rasa » que j’ai mis en format PDF pour que l’empreinte de ses mots s’impriment à l’encre du réel et à jamais…

ENNOTRENOMZENON072016

tabularasazenon

Pour moi le futur est proche et simple car rien n’est inéluctable ;

Sauf peut-être la mort… Quoique…

JBL1960

Illustration du dessinateur de presse Emmanuel CHAUNU

Lundi d’Automne…

Grisailleux et malgré les mauvaises nouvelles habituelles côtés licenciements mondiaux ;

Après la liste des licenciements mondiaux qui s’allonge comme un jour sans pain ou comme le nez de nos Zélites au pouvoir. Et grâce à la Revue de Presse Internationale de Pierre Jovanovic :

Et avant les vrais chiffres du chômage que ne manquera pas de nous donner Patdu49 demain.

Mais surtout puisque c’est plié en 4, voire en 8 dans ce Système là en fin de billet, des initiatives concrètes pour initier un changement de paradigme, ici et maintenant !

LE CARNAGE DES LICENCIEMENTS DE SEPTEMBRE CONTINUE DE PLUS BELLE !!!! AU SECOURS… (MISE A JOUR A 8h10 HEURES CE LUNDI)
du 26 au 30 septembre 2016 : Sans commentaires la liste de cette semaine. Merci à tous les lecteurs et lectrices pour cette gigantesque liste… IL M’EN RESTE ENCORE SUR LES BRAS, mais cette liste m’a épuisé. Bon courage à tous du fond du cœur.

  • AIB Vinçotte bien connu en Belgique comme organisme agréé de contrôle d’installations techniques va supprimer 70 emplois dans le pays merci à Mr Lohay
  • Airbus les A-380 et les A-400M ne se vendent pas, du coup Airbus prépare un plan de licenciements: éliminer les doublons, merci à Mr Murer
  • Aeropostale USA jette à la rue 143 salariés DE PLUS merci à DJC
  • Aker Solutions Norvège, pétrole, va jeter à la mer, lui aussi, 100 techniciens de plus merci à Bupaya
  • ATT le géant des télécoms vire ville par ville, ici 190 ingénieurs à Birmingham merci à DJC
  • Baker Hughes, pétrole, prépare une nouvelle, nouvelle, nouvelle liste de licenciements merci à Bupaya
  • Biologics licencie 132 scientifiques merci à Myriam
  • Bigass Solution jette à la rue 40 salariés merci à DJC
  • BNP Belgique va sans doute reprendre l’assureur belge ETHIAS (LoL) Salariés belges, préparez-vous à des licenciements pour double emploi … merci à Mr Hardy
  • Brantano la direction a annoncé lors d’un conseil d’entreprise extraordinaire son intention de procéder à un licenciement collectif de 30 à 35 emplois sur 83 au sein de la centrale d’Erembodegem, qui abrite le siège social, merci à Thomas
  • Buffalo Grill de Sarreguemines jette à la rue 15 salariés merci à Mr Rohrbacher
  • CaryBiologists jette à la rue 132 scientifiques merci à DJC
  • Canadian Solar jette à la rue 130 ingénieurs merci à Mme Lefumeux
  • Carrefour le groupe envisage de se retirer de la Belgique…. merci à Mr Hardy
  • CD Foods France , nourriture pour chiens et chats, va virer 74 ouvriers de plus !!!!! merci à Mr Porcher
  • CFF Suisse la SNCF Suisse va effacer 1.400 postes de plus merci à tous les lecteurs suisses et mr Schlüchter
  • Chantier naval du Cameroun même là bas: 473 ouvriers jetés à la rue, merci à Mme Louette
  • Chugach Federal Services société de maintenance marine jette à la rue 83 salariés merci à DJC
  • Clinton Foundation se sépare discrètement de ses salariés, LoL merci à John
  • College of Saint Roe va licencier 23 personnes et supprimer 28 filières merci à Myriam
  • Commerzbank (suite) la grande banque allemande prépare une mega liste de 1.500 à 2.000 banquiers… merci aux lecteurs
  • Conoco Philipps licencie encore et encore et encore (j’en suis au moins au 9e plan), cette fois 1.000 salariés merci à Mme Lefumeux
  • CPX la société a licencié immédiatement 214 salariés, merci à DJC
  • CVS Pharma jette à la rue 94 employés de plus merci à Myriam
  • Dartmouth-Hitchcock va jeter à la rue 460 médeicns, infirmiers et admins merci à Myriam
  • EDEKA Allemagne la mega chaîne de supermarchés allemands va fermer les points non rentables: 3.000 salariés ont pris une option pour Deutsche Emploi merci à Mr Grigoletto
  • Ericsson Suède le groupe va jeter à la rue 3.000 salariés DE PLUS !!! (j’en suis au 5e plan depuis 2008) merci à Mr Ricard
  • Emphase Energy vire 132 salariés, merci à DJC
  • EnerNoc intelligent energy software vire 230 salariés en raison de la baisse de son CA, merci à DJC
  • FMC Technologies, pétrole, jette à la mer 200 techniciens du pétrole de plus à Aagotnes près de Bergen, merci à Bupaya
  • Freeport-McMoRan, pétrole, licencie 170 personnes de plus à Huston merci à Myriam
  • GE Alstom USA vire 175 personnes de plus, à Chattanooga merci à Myriam
  • Goldman Sachs la filiale asiatique (Hong Kong) de la banque licencie 100 banquiers sur 300 !!! Il n’y a plus autant d’argent à voler aux gens, merci à Mr Peters
  • Groupe Fousse , maisons individuelles (suite) la société est liquidée, 400 chantiers à l’arrêt, 400 familles qui sont sinistrées, 400 familles qui ne verront pas leurs économies engagées avant longtemps, merci à Gildas
  • HCSC va délocaliser son service informatique, 70% des personnes de ce service sont concernées soit 540 personnes qui pourraient être licenciées merci à Myriam
  • Hitachi France le géant ferme son usine du Loiret et envoie 170 chez Paul Emploi !!!!! Annonce faite en toute discrétion le 30 août dernier, merci à Olivier
  • Inde (pays) durement touchée par les licenciements: chaque jour 389 personnes perdent leur emploi, chaque année ça représente 1,3 millions de chômeurs supplémentaires merci à Myriam
  • Industri Energi , pétrole, se débarasse de 310 techniciens spécialisés, merci à Bupaya
  • Iroko Pharmaceuticals licencie 30 pharmaciens de plus merci à Myriam
  • Jabil Circuit licencie 400 salariés dans le monde merci à Myriam
  • Linpac France, spécialiste du film plastique va fermer son usine de Ballée en Mayenne est en faillite, environ 30 ouvriers chez Paul Emploi, merci à Mme Landry
  • L’Oreal USA supprime 120 emplois !!!! Danger… merci à Myriam
  • Leoni France à Montigny le Bretonneux (équipements automobile) envoie 78 salariés chez Paul Emploi, merci à Mr et Mme Bhrael
  • Logo Lunettes France le lunetier de Lons le Saunier qui fabrique entre autres les lunettes Tag Heuer et Fred va sans doute fermer définitivement, 220 salariés iraient alors chez Paul Emploi pas bon avant une élection…. Merci aux lecteurs de Lons le Saunier
  • MAN SE licencie 1.400 personnes dans sa division de turbo moteurs merci à Kimberley
  • Metaldyne Performance Group, le nouveau de propriétaire de Brillion Iron Works, va licencier 300 salariés merci à Myriam
  • Mon Caviste la société avec 20 salariés, 400 vendeurs indépendants et des agences à Bordeaux, Lyon, Lille et Strasbourg a fait faillite merci à Mme Louette
  • Natixis la banque pourrie va envoyer chez Pôle Emploi 600 banquiers (on ne va pas les pleurer) merci à Damien
  • North Dakota State University licencie 95 emplois de profs et admins merci à Myriam
  • Petronas (Petroliam Nasional Berhad since 1965) vire encore et encore : cette fois 400 salariés de plus !!!! merci à Mr Bupaya
  • PHH mortgage le financier va licencier 91 employés sur 294, c’est le 2e plan de licenciements, merci à Myriam
  • Raymond le géant du textile va se séparer de 10.000 ouvriers sur 30.000 (!!!!) et les remplacer par des… robots!!! Ils seront délocalisés les robots ? merci à Cédric
  • Real Impact Analytics analyse de données pour opérateurs télécoms jette à la rue 12 salariés (trois mois après avoir levé 12 millions d’euros), merci à Mme Renneson
  • Ricoh USA le géant de la repro licencie 68 salariés, merci à DJC
  • Rio Tinto Canada au moins 20 salariés seront envoyés chez Caribou Emploi merci à Mr Chouinard
  • Rolls Royce va jeter à la rue 200 ingénieurs de plus, merci à Deidre
  • Scotsburn Ice Cream licencie 20 ouvriers, les gens n’achètent plus de glaces merci à Myriam
  • Seton healthcare a supprimé environ 200 emplois merci à Myriam
  • Shell va supprimer 145 techniciens de plus sur ses plate-formes merci à Bupaya
  • Skype la célèbre filiale de Microsoft jette à la rue 400 programmeurs de son bureau de Londres !!! merci à Cédric
  • Solar World Allemagne se débarasse de 500 salariés, merci à DJC
  • Sotralentz le groupe basé en Alsace est en faillite !!! Il emploie 800 salariés en France !!! merci à Mme Landry
  • Supermarché Match a fermé deux points dans le nord de la France… 30 salariés direct chez Paul Emploi merci à Mr Foti
  • Technip va licencier 130 techniciens de plus, merci à Bupaya
  • Textron confirme le licenciement de 45 employés de plus merci à Myriam
  • The Daily Dot, le site d’infos, vire 15 journalistes, merci à John
  • The Regina Health vire 117 salariés merci à Myriam
  • TMX Group vire 115 personnes soit 10% de son personnel merci à Myriam
  • Twitter jette à la rue 20 programmeurs en Inde merci aux lecteurs
  • Vannes le tribunal de la ville est en faillite… un de plus après Bobigny, Nancy, etc. merci à Yves
  • Volvo USA nouveau plan de licenciement, maintenant 105 salariés de plus merci à DJC
  • White County Coal : 227 mineurs vont être licenciés par merci à Myriam
  • WPX Energy licencie 43 salariés, merci à DJC
  • Zodiac Seat Shells jette à la rue 250 salariés merci à Mme Lefumeux

=*=*=*=

Concernant l’épisode Barroso, bah ici on n’est nullement surpris car de tout façon c’était le deal dès le départ, c’est comme ça chez les Zélites ! Tenez, dans ce billet du 11 juillet 2016 et en pleine hystérie du Brexit et juste avant le renouvellement du 3ème État d’urgence qui n’attendait qu’une justification pour repartir et de la pire façon qui soit, ici

Bon et concernant le débarquement de 1400 banquiers suisses, on va pas chouiner, mais on se rappelle leur votation d’hier ; Les Suisses disent « Oui » à plus de surveillance de leurs services secrets… Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise, même si c’est une info BFMWC…

Ah ! Si ;

Je vous ai déjà expliqué que la majorité n’est pas à convaincre dans ce tout premier billet « Le changement de paradigme : C’est maintenant » car la masse des moutons est prête à sacrifier sa liberté pour plus de « protection » que nous savons illusoire de l’État et la preuve par la Suisse. C’est un fait et nous voyons bien que c’est partout pareil. C’est pathétique certes, mais c’est la réalité. Et la majorité n’est pas à convaincre car elle suit, elle moutonne. Nous avons donc à organiser la minorité en associations libres œuvrant solidairement, lorsqu’une société organique parallèle fonctionnera, la masse suivra, comme elle suit le système institutionnalisé maintenant car cette masse va dans le sens du meilleur courant comme un banc de poissons…

Et que nul ne sera le « Chef » de ce changement qui vient car nous le ferons en « dépossession volontaire » et en lien avec les Natifs en tant que colons repentis et occidentaux affranchis de toute idéologie coloniale pour stopper net le Plan

Parce qu’il n’y a rien à attendre et encore moins à voir ;

Changement de paradigme politique

Festival d’émancipation citoyenne

Date : samedi 8 et dimanche 9 octobre 2016


Lieu : salle des fêtes d’Autrans – 38880 Autrans

25 septembre 2016 – Relayage Résistance71

L’idée du festival est de mettre en avant toutes nouvelles expériences d’émancipation citoyenne dans le but d’informer les citoyens, de créer une cohérence et des outils pour mieux organiser et réaliser une dynamique d’éducation populaire et enfin de proposer des alternatives sociétales au niveau local et national.

Rendez-vous dans le Vercors, à la salle des fêtes d’Autrans.

SAMEDI

14h PLÉNIÈRE DES INITIATIVES D’ÉMANCIPATION
 Expression des participants sur leurs expériences de citoyens et des alternatives locales et nationales ; Les Colibris, Alternatiba, les gentils virus, Saillans, Ma voix et différentes initiatives dans le Vercors

16h DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE A SAILLANS
 Intervention de Vincent Beillard officiellement le Maire de Saillans

18h LES SYSTÈMES POLITIQUES et LÈGISLATIVES 2017
 Olivia et Valentin militants pour un meilleur monde

19h30 EXPRESSION POPULAIRE : L’AGORA
 Écrire, lire, parler, écouter…

DIMANCHE

10h ATELIER CONSTITUANT avec Les Gentils Virus
Il n’y a donc que les citoyens indépendants des pouvoirs qui peuvent les écrire ! Vous, moi, votre boulanger, tout le monde !

18h « SOMMES-NOUS EN DÉMOCRATIE ? »
de Sylvain Rochex
Dans la veine de l’éducation populaire et des conférences gesticulées initiées par Franck Lepage.

Diffusion de web-documantaire
 Espace jeux pour enfants
Dimanche après-midi auberge espagnole partage ton miam-miam

Page FaceBook de l’événement = https://www.facebook.com/events/303789459996978/

Source = http://www.cercledesvolontaires.fr/2016/09/25/festival-demancipation-citoyenne-samedi-8-dimanche-9-octobre/

=*=*=*=

Il n’y a aucune solution au sein du Système, il n’y en a jamais eu et il n’y en aura jamais ! Notre futur nous devons le construire tous ensemble y compris les Natifs, mais interconnectés soit d’où nous sommes !

Mais c’est ici et maintenant, tant que l’Hybre Bernard n’a pas encore changé de coquille et avant qu’un feu nucléaire nous plonge dans un hiver dont nous ne sortirons plus…

JBL1960

 

Articles connexes ;

Sur l’initiative de Saillans dans la Drôme  que je suis depuis le tout début ;

https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/27/langle-saillans/

Une importante vidéo dans laquelle Étienne Chouard nous appelle à ne plus renoncer ;

https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/03/23/ne-plus-renoncer/

 

Les Nations Premières de l’Île de la Grande Tortue debout comme une pierre

Quelque chose est né à Standing Rock :

Et nous pouvons nous tenir debout comme une seule pierre à leurs côtés.

Le départ de l’affaire est entièrement résumé dans ce billet =

DEBOUT COMME UNE PIERRE

Complété ici et et tout dernièrement .

Et grâce à fr.sott.net qui relaye aujourd’hui on apprend ceci ;

Cinquante Premières Nations s’unissent «contre l’expansion des sables bitumineux»

Url de l’article original : http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/480630/cinquante-premieres-nations-s-unissent-contre-les-sables-bitumineux

Les leaders d’une cinquantaine de Premières Nations du Canada et des États-Unis s’associent dans le cadre d’un traité « contre l’expansion des sables bitumineux » et contre les projets qui permettent de transporter ce pétrole, dont les oléoducs. Un geste qui pourrait compliquer les choses pour les promoteurs de ces projets.

« Ce que signifie le traité, c’est que, du Québec, nous travaillerons avec nos alliés autochtones en Colombie-Britannique pour arrêter le pipeline de Kinder Morgan et nous lutterons aussi avec nos alliés autochtones du Minnesota contre l’expansion de la ligne 3 d’Enbridge, et nous savons que nous aussi nous pourrons compter sur leur aide contre le projet Énergie Est », a résumé le grand chef de Kanesatake, Serge Simon, dans le cadre d’une cérémonie de signature tenue jeudi à Montréal.

Selon le chef de l’Assemblée des Premières nations du Québec et du Labrador, Ghislain Picard, cette entente « représente seulement le commencement d’une longue lutte. C’est aussi la preuve que, au-delà de nos divergences, nous pouvons travailler ensemble pour un objectif commun. » Leur critique est d’ailleurs très claire : l’industrie pétrolière provoque déjà des impacts négatifs importants, notamment en aggravant la crise climatique, qui affecte directement les territoires des Premières Nations.

Or la production de pétrole des sables bitumineux doit connaître une croissance marquée au cours des prochaines années. Les projets d’expansion actuellement en développement devraient faire croître la production du secteur de plus de 40 % d’ici 2025. L’industrie produirait alors 3,4 millions de barils par jour, contre 2,4 millions à l’heure actuelle. Une telle croissance est impossible sans la construction de nouveaux oléoducs, mais aussi sans un recours accru au transport par train.

Territoires interdits

Le « Traité autochtone » prévoit donc que les Premières Nations signataires, dont certaines du Québec, s’engagent à « interdire » l’utilisation de leurs « territoires » pour des projets qui faciliteraient l’expansion de la production pétrolière albertaine. Cela comprend le transport par oléoduc, par navire ou par train. Dans l’est du pays, les autochtones s’opposent ainsi au projet de transport de pétrole par train, à travers le Québec, vers un port qui serait situé à Belledune, au Nouveau-Brunswick.

« Nous savons que les infrastructures qui entraînent l’expansion des sables bitumineux sont, à la fois, complètement irresponsables et incompatibles avec les objectifs du Canada de réduire ses émissions de gaz à effet de serre », a fait valoir jeudi le grand chef Stewart Phillip, président de l’Union des chefs indiens de la Colombie-Britannique.

L’Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL) a déjà annoncé en juin qu’elle s’oppose catégoriquement à la construction de l’oléoduc Énergie Est. Ce refus constitue d’ailleurs un coup dur pour TransCanada, puisque les autochtones ont promis de défendre leur position devant les tribunaux si le gouvernement Trudeau décide malgré tout d’autoriser le projet d’exportation de pétrole des sables bitumineux.

Pour l’avocat Jean Baril, la prise de position très ferme de l’APNQL risque effectivement de peser lourd dans la balance. « C’est une prise de position très importante, c’est une nouvelle épine dans le pied de ce projet, en raison des droits fondamentaux qui sont reconnus dans la Constitution canadienne. Il y a un poids politique et juridique énorme qui vient s’ajouter dans le débat », selon le professeur au Département des sciences juridiques de l’UQAM.

Et grâce à fr.sott.net qui met le lien vers le PDF en Français que vous trouverez ci-dessous :
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE :
Des Premières Nations du Canada et des États-Unis signent un nouveau traité pour unir leurs forces contre les pipelines de sables bitumineux

Le traité en PDF de 2 pages en français est ici = http://www.treatyalliance.org/wp-content/uploads/2016/09/TAATSE-PR-Treaty-Signing-FR-FINAL.pdf

La lutte des Natifs n’a pas surgi de nulle part ; Elle est  depuis toujours vivace, intacte et pour ma part je relaie sans relâche toute avancée car je sais, intuitivement, que ma place est à leur côté par la pensée, en soutien par mes écrits, car je fais partie de ceux d’en bas à gauche et je sais que la vérité libèrera les peuples à tout jamais. Et que le salut de l’occident viendra des peuples qui briseront les chaines du colonialisme, ensemble…

J’ai si souvent affirmé, billet après billet que nous pouvons initier un changement de paradigme en lien avec les Natifs et œuvrer solidairement pour un mode de vie libre et égalitaire qui est de fait la seule solution pour l’humanité.

J’ai récemment appelé le Peuple Américain à se réveiller et je crois que l’heure de notre Éveil a sonné et que nous pouvons dès à présent nous tenir ;

DEBOUT COMME UNE PIERRE…

Ici & Maintenant et d’où nous sommes…

JBL1960

Cessez-rien-du-tout !

L’Empire Zunien veut la guerre !

Et rien d’autre puisque c’est la conquête perpétuelle.

Comme je l’explique dans le billet d’hier, ici, vidéo à l’appui, Trump n’est pas contre la guerre, il veut juste que l’armée Zunienne se concentre sur le vol du pétrole et j’ai intégré les vidéos d’un Trump hors-sol qui éructe ses propos de guerre pour mieux la VENDRE comme l’a expliqué Myke Prysner dans ce billet .

Et plutôt que d’attendre pour voir les missiles intercontinentaux nous passer au-dessus de la tête et nous donner raison ; Retirons-leur notre consentement, tout de suite, en disant NON ou Niet ou Pù Shi en chinois. ÇA SUFFIT comme dirait Moi Zident mais à leur attention à tous…

Grâce à Résistance71 qui traduit et publie nous devrions bientôt être fixé sur le Plan et sur le maintien d’Oblabla en vue de l’orchestration finale du chaos ;

Guerre impérialiste en Syrie : Échec du cessez-le-feu… Réponse du berger russo-syro-iranien à la bergère yankee…

L’échec du cessez le feu syrien, l’alliance syro-russo-iranienne répond à la violation américaine de l’accord de Genève

South Front |  20 septembre 2016 |  url de l’article original : https://southfront.org/syrian-truce-collapsed-the-syrian-iranian-russian-alliance-responds-to-u-s-violations-of-the-geneva-deal/

 

Le week-end dernier, la “coalition internationale contre l’EIIL” emmenée par les États-Unis a utilisé sa puissance aérienne contre des positions de l’armée arabe syrienne juste en dehors de la ville de Deir Ezzor, soutenant ainsi une avance au sol des militants de l’EIIL dans la zone. Ce fut la seconde fois en moins d’un an que les avions de combat de la coalition ont bombardé les forces du gouvernement syrien engagées dans des batailles contre le tristement célèbre groupe terroriste (NDT: créé, entraîné par les USA, l’OTAN, soutenu financièrement par l’Arabie Saoudite et le Qatar, logistiquement par Israël et la Turquie et qui n’est en fait qu’une armée mercenaire pseudo-djihadiste livrant une guerre par procuration au nom de ses payeurs: Exxon-Mobil dans ce qui est une guerre du gaz et des hydrocarbures par procuration dans la région…). Le 6 décembre 2015, quatre avions de la coalition ont attaqué le camp de l’armée syrienne de Deir Ezzor avant une avancée de Daesh dans cette zone.

Il est très difficile de croire en la version officielle américaine qui dit que les deux incidents furent accidentels parce que dans ce cas, nous devrions en conclure que la coalition menée par les États-Unis ne possède pas ou très peu de renseignements au sujet de la situation dans la province. De manière évidente ceci ne peut pas être vrai.

Le plus vraisemblablement, Washington croit que de tels bombardements sont une démonstration de l’unité de la coalition à contrer les efforts russo-syro-iraniens dans ce conflit et la réponse aux frappes aériennes russes sur la soi-disant nouvelle armée syrienne soutenue par les USA. Le leadership politique américain croit que cette action a montré que les États-Unis sont prêts à répondre si Moscou décide d’intensifier les bombardements sur la soi-disant “opposition modérée”. Il n’y a pas de différence entre cette “opposition” et les terroristes et il deviendra évident que des groupes variés de ces terroristes sont au cœur des forces anti-Assad.

La question est comment l’alliance russo-syro-iranienne va t’elle répondre à sa contre-partie menée par les États-Unis ?

  •  Moscou a déjà commencé une campagne médiatique disant que les USA ne sont pas capables et ne recherchent pas la séparation de l’opposition modérée des terroristes. Ceci peut être décrit comme une assistance directe au Jabbah Fatah al-Sham (nouveau nom du Jabbah Al-Nosra ou Front Al-Nosra, alias Al Qaïda en Syrie).
  •  Dans le même temps, la version officielle de Washington au sujet de l’accident peut être utilisée pour démontrer l’incapacité de l’armée américaine de conduire des opérations anti-terrorisme sans l’assistance d’autres puissances internationales.
  •  Le renforcement des défenses aériennes dans la zone va aussi aider à calmer les impulsifs au sein de la coalition états-unienne. L’affaire des deux avions israéliens abattus montre qu’une véritable menace d’avoir à subir des dégâts en tant que résultats de ce type d’actions de relations publiques, réduit la volonté de les perpétrer (NdT: le principe même de la dissuasion…)
  •  L’alliance russo-syro-iranienne a besoin de continuer à mettre une pression militaire sur tout groupe impliqué avec le jabbah Fatah al-Sham et ses clones.

Pour résumer les récents développement, il est devenu très clair que Washington pousse pour le bris de l’accord de cessez-le-feu et cherche une raison pour ce faire. Donc, la Russie, la Syrie et l’Iran devraient être prêts pour la continuation d’une guerre totale si la trêve échouait. C’est pourquoi ils ont pris les devants.

Le 19 septembre, le chef du département des opérations majeures de l’État-Major russe, le Lt. général Sergeï Koudskoï a déclaré durant un briefing avec la presse qu’il n’y avait pas de raison pour que les forces du gouvernement syrien observent le cessez-le-feu de manière unilatérale. L’officiel de l’armée russe a insisté sur le fait que les États-Unis et les groupes d’opposition qu’ils soutiennent, n’ont en fait rempli aucune des obligations de l’accord. Les États-Unis ont même échoué de fournir l’armée russe avec des données précises sur le déploiement des groupes armés soutenus par les États-Unis, tandis que des données, fournies à la Russie le 13 septembre, ne remplissaient pas l’accord bilatéral. Ce ne fut qu’une liste générale des groupes militants ayant accepté de rejoindre la trêve. En d’autres termes, l’armée russe a déclaré la fin de la trêve et l’incapacité des États-Unis à remplir ses obligations envers l’accord de Genève.

Quelques heures plus tard, le centre de commandement de l’armée syrienne a déclaré la fin du cessez-le-feu sur l’ensemble du territoire national de Syrie. Dans une déclaration publiée par l’agence de presse SANA, celle-ci insiste sur le fait que “des groupes terroristes armés ont pris avantage du cessez-le-feu afin de regrouper leurs forces et de les mobiliser.” Maintenant, les terroristes visent à lancer des attaques sur “les zones résidentielles” et les positions des forces gouvernementales dans plusieurs régions incluant la ville d’Alep. Le régime du cessez-le-feu s’est effondré.

L’intention des Zunies c’est la guerre perpétuelle c’est cela qu’il faut VENDRE au peuple Américain et nous les appelons à se réveiller parce que ça urge un peu quand même…

Car dans le même temps le 0.0001% infiltre dans nos cortex que nous sommes trop nombreux sur cette Terre et si nous aurons à nous auto-réguler nous-mêmes pour adapter notre nombre à l’éco-système c’est en conscience et non sur l’injonction des psychopathes aux manettes qui prônent la réduction de la population mondiale à 95% !

Eugénisme et Nouvel Ordre Mondial : OGM et le plan de réduction de la population mondiale en marche…

Le Nouvel Ordre Mondial a fait gravé 10 commandements dans la pierre sur les « fameuses » pierres du « Georgia Guidestones » en 1980. Le 1er de ces 10 « commandements » stipule que la population mondiale ne devra jamais dépasser les 500 millions d’individus, ce qui représente une projection de réduction de la population mondiale de l’ordre de 95%. Il n’y a pas plus de « surpopulation » mondiale que de réchauffement climatique anthropique ou de beurre en branche… Tout ceci n’est que propagande eugéniste pour amener les peuples à accepter docilement leur mise sous tutelle et sous esclavage total.

Une question à ceux qui sont d’accord que « nous sommes trop nombreux »: Qui va décider si vous aller vivre ou mourir ? Accepterez-vous de partir dans le train à destination de la Camarde ? 95% de réduction (pas sur le prix du billet hein ?..),  çà vous laisse très très peu de chance de vivre. çà vous va ?   ~ Résistance 71 ~

Le plan eugéniste et de réduction de la population mondiale du Nouvel Ordre Mondial de la Chine

La Chine a son représentant à l’OMS qui commencera ses fonctions à la COP22 du 7 au 18 novembre 2016 à Marrakech 



 Source anonyme |  21 septembre 2016

 Article connexe sur l’eugénisme :

 « Élite globaliste, eugénisme et contrôle de la population » (2010)

« Sommée de payer une amende de 40 000 yuans (4 880 euros) pour avoir enfreint la politique de l’enfant unique, Feng Jianmei, une jeune chinoise de 23 ans, aurait été forcée à l’avortement le 2 juin dernier par les autorités »

Lire la suite sur R71 = https://resistance71.wordpress.com/2016/09/22/eugenisme-et-nouvel-ordre-mondial-ogm-et-le-plan-de-reduction-de-la-population-mondiale-en-marche/

=*=*=*=

Même pas peur !

Et pour ceux qui doutent encore une précision, argumentée, documentée et à la vue de tous ;

Empire et satellite : 38 milliards de dollars d’aide yankee à l’armée de l’entité sioniste…

Prévision de grosses averses de phosphore blanc sur Gaza dans un futur très proche. Pour que continue le colonialisme galopant et le génocide en terres palestiniennes et sur le continent africain…  ~ Résistance 71 ~

Le nouveau contrat d’aide à Israël fait d’Obama le mécène de l’occupation

Gidéon Lévy |  21 septembre 2016 |  url de l’article en français : http://chroniquepalestine.com/nouveau-contrat-daide-a-israel-dobama-mecene-de-loccupation/

Gidéon Lévy – Trois cents dollars par contribuable états-unien pendant les dix prochaines années…

Non pas pour subvenir aux besoins sociaux considérables de l’Amérique, non pas pour venir en aide à des pays vraiment nécessiteux – imaginez ce que 38 milliards de dollars pourraient faire pour l’Afrique – mais pour procurer des armes à une armée qui est déjà l’une des plus puissamment armée au monde, dont l’un des principaux ennemis sont des jeunes filles brandissant des ciseaux ; pour financer une armée qui ne combat aucune autre armée sérieuse en ce moment ; l’armée d’un pays que peu d’autres peuvent égaler en matière d’insoumission, un pays qui défie systématiquement les Etats-Unis et la communauté internationale. Et pis que tout, ce pays va recevoir un nouveau cadeau, sans avoir à donner quoi que ce soit en échange. Cet argent servira uniquement à l’armer, ce qui va le pousser à commettre de nouvelles agressions. C’est ça l’accord et il n’y a pas eu de débat sérieux à ce sujet, que ce soit en Israël ou aux États-Unis.

Qui s’interroge ?

En Amérique seules quelques personnes demandent pourquoi. Pour quoi faire ? Pendant combien de temps ? Qu’aurons-nous en retour ? ne demandent même quels intérêts américains bénéficient de cette énorme dépense d’argent du contribuable américain. Mais laissons les Américains s’occuper de l’Amérique. La seule discussion en Israël porte sur la possibilité ou non d’extorquer encore plus d’argent aux Américains. C’est bien que ça se soit arrêté à 38 milliards de dollars. MK Shelly Yacimovich (Zionist Union) a dit que le premier ministre a déjà prévenu les responsables hauts gradés de la sécurité qu’ils pouvaient « se lâcher ». Une aide plus importante créerait plus de sauvagerie encore. Une partie de l’argent ira aux systèmes de défense mais une autre part ira au maintien de l’occupation et notamment au financement d’actions spectaculaires violentes à Gaza, au Liban, et d’exercices d’entraînement inutiles et mégalomaniaques pour se défendre contre des dangers imaginaires.

« Le porte-avion américain en Méditerranée, » comme les Américains (Alexander Haig) et les Israéliens (Moshe Ya’alon) aiment à qualifier Israël, continuera à larguer des bombes et à tirer des obus, parfois sans retenue, au nom des contribuables américains et avec leur argent. Est-ce ce que veut Obama ? C’est le résultat de sa politique. Cette aide généreuse, d’un volume qu’aucun autre pays au monde ne reçoit, rend les belles paroles des Américains encore plus ridicules tandis qu’Israël continue de défier Washington. Les Protestations américaines, la fureur au Département d’Etat, la colère à la Maison Blanche – plaisanteries que tout ça.

Obama est le mécène de l‘occupation

Si c’est le porte-avion américain, alors les colonies, la violation du droit international, les crimes, les raids et les guerres que l’Amérique prend bien soin de dénoncer, sont exécutés sur son propre porte-avion. Chaque balcon supplémentaire construit dans une colonie est Made in the USA. Chaque assassinat de femmes et d’enfants à Gaza est ‘né aux États-Unis.’ Obama est le mécène de l‘occupation, la peste soit de l’hypocrisie et du pharisaïsme.

Les Israéliens ne devraient pas être reconnaissants pour la générosité états-unienne ; elle est préjudiciable à leur pays. Pour quoi Israël a-t-il besoin de plus d’armements ? Pourquoi a-t-il besoin de faire la guerre aux habitants loqueteux de Gaza et aux jeunes hommes de Cisjordanie ?

Un homme d’état israélien courageux et honnête aurait dit depuis longtemps : non merci. Cet argent ne nous vaut rien de bon. Même sans cet argent l’IDF (Forces de Défense israéliennes) est trop importante pour ses besoins. Mais le rituel continue, l’Amérique paie et Israël occupe et bombarde, comme s’il n’y avait pas d’autre voie. C’est la victoire à la Pyrrhus d’Israël. C’est aussi la victoire personnelle du premier ministre Benjamin Netanyahou : Toutes les accusations de sabotage des liens avec les Etats-Unis sont totalement infondées. Les relations n’ont jamais été aussi bonnes – il suffit de regarder les chiffres.

La relation est intacte, et c’est dommage. Avec de tels amis on n’a guère besoin d’ennemis. Israël peut vaquer à ses occupations, le chèque est en blanc et l’Amérique paie, sans aucune obligation, pour au moins dix encore. Peut-il y avoir plus mauvaise nouvelle pour Israël ?

Gidéon Lévy : Né en 1955, à Tel-Aviv, est journaliste israélien et membre de la direction du quotidien Ha’aretz. Il vit dans les territoires palestiniens sous occupation.

=*=*=*=

Rappelez-vous des propos de Zénon dans son invite à  « Tabula rasa » qui précise bien ceci :

[…] On observe ainsi, loin des élucubrations médiatiques, une collaboration plus étroite que jamais entre pays pourtant déclarés concurrents, dans les domaines des technologies militaires, des dispositifs de contrôle des populations, de la recherche scientifique ou de la diffusion d’organismes génétiquement modifiés… Citons notamment la collusion d’ingénieurs Chinois avec ceux de Google pour concevoir les nouveaux téléphones et ordinateurs-espions commercialisés ce mois-ci, l’acquisition par l’Arabie-Saoudite d’un système israélien de puce RFID-GPS à destination des pèlerins de la Mecque, les accords de libre-échange économique entre Pékin et Tel-Aviv, ou bien la toute récente signature d’accords militaires entre la Russie et le Qatar. Un autre exemple ? Les dirigeants de tous ces pays sont unanimes à plaider pour un renforcement des prérogatives d’institutions globalistes comme l’ONU, le FMI, la banque mondiale ou la BRI. Lesquelles n’ont depuis leur création eu de cesse d’employer toutes les méthodes possibles pour assujettir les populations aux lois du marché. […]

Version PDF du texte intégral « TABULA RASA » de l’auteur Zénon = tabularasazenon

Nous sommes la Cible, n’en doutez pas, jour après jour l’étau se resserre.

L’Éveil, c’est réaliser et abattre le plus grand fléau de l’humanité ;

Le colonialisme et ce par quoi il arrive ; L’État

RÉFLEXION + ACTIONS collectives hors institutions  ==>

UNION + ORGANISATION = ACTION DIRECTE EFFICACE

Tout le reste est illusion, et nous avons à construire une nouvelle réalité pour que vive un nouveau paradigme

Un simple grain de sable très déterminé cependant ;  JBL1960

QU’ATTENDONS-NOUS ?

Les preuves s’amoncellent sous nos yeux !

Et beaucoup les gardent fermés ou tournent la tête…

Rien à attendre :

Et Israel Shamir nous explique pourquoi et malgré que je ne sois pas d’accord avec sa conclusion, car s’il détecte le danger d’avaler la pilule rouge ou bleu, il n’appelle pas assez clairement pour moi à BOYCOTTER le Potus et toutes élections ;

Dernière chance pour la démocratie, par Israël Adam Shamir

Url de l’article publié le 21/09/2016 = http://plumenclume.org/blog/158-derniere-chance-pour-la-democratie-par-israel-adam-shamir

Première publication: Unz Review

Traduction : Maria Poumier

Pour contacter l’auteur: adam@israelshamir.net

Les élections parlementaires russes se sont déroulées sur du velours. Le parti au pouvoir, Russie unie, a conquis une confortable majorité au Parlement, tandis que les trois autres partis, les communistes (CPRF), les nationalistes et les socialistes se partageaient le reste. Les partis pro-occidentaux n’ont pas atteint le seuil requis et sont restés en dehors du Parlement, sans changement.

La participation a été faible. Officiellement, 48%, mais en fait beaucoup moins. 20% à Moscou, 16% à St Pétersbourg. Ces chiffres ont commencé à grimper, inexplicablement, après cinq heures du soir, et Edouard Limonov, écrivain connu, et fin observateur de la scène politique, reste convaincu que le score a été artificiellement « amélioré ». Le nouveau système électoral (une combinaison spéciale entre système majoritaire et proportionnel) avait été infléchi pour favoriser le parti au pouvoir. Difficile de dire si les élections russes ont été falsifiées et si c’est le cas, jusqu’où. En tout cas, si un parti peut avoir été floué, ce sont les communistes, certainement pas les nationalistes pro-occidentaux ni les libéraux. Malgré ce que vous avez peut-être entendu dire, les communistes représentent la seule alternative véritable au régime de Poutine, car les partis pro-occidentaux sont minuscules et excessivement impopulaires; les communistes, tout comme les deux autres partis, sont amicaux avec Poutine; ils soutiennent la politique étrangère de Poutine, et soutiendraient tout autant une politique plus active. Ils ont approuvé de tout cœur  le retour de la Crimée dans le giron russe, et ils se sont exprimés en faveur d’une intervention militaire en Ukraine.

Poutine est, à côté d’eux, l’homme politique le plus modéré et acceptable pour le public ; toute alternative démocratique viable serait plus radicale, plus pro-communiste ou nationaliste. Tous les politiciens russes d’un certain âge ont été membres du parti communiste ; les socialistes (Russie juste) constituent une écharde, un doublon du parti communiste monté par le Kremlin pour réduire l’audience du CPRF.

Dans ces élections, il y a eu des partis communistes alternatifs mis en place par le Kremlin, et beaucoup de Russes ont voté pour eux par erreur, en croyant qu’ils votaient pour les “vrais” communistes. Si les magouilleurs politiques russes devaient gérer la campagne de la Clinton, ils multiplieraient les candidatures de simili-Trump en espérant que beaucoup de partisans de Trump se tromperaient et voteraient pour le mauvais Trump.

En fait, tout en soutenant et en approuvant la politique étrangère de Poutine, les communistes, les socialistes et une minorité sensible du parti au pouvoir Russie unie sont en désaccord avec la politique économique et financière de Poutine. Ils aimeraient supprimer les oligarques, introduire des contrôles monétaires, re-nationaliser des industries privatisées  et renforcer la protection sociale.

Mais ils ne peuvent pas le faire ; même s’ils devaient obtenir une majorité claire aux élections, Poutine pourrait encore demander par exemple au libéral Medvedev ou à l’archi-libéral Koudrine de former le gouvernement. Le problème, c’est que les pouvoirs du parlement russe sont extrêmement limités. La constitution a été rédigée par les libéraux russes et leurs conseillers US afin d’empêcher les Russes de récupérer jamais leurs biens massivement détournés par une poignée d’affairistes juifs. La constitution a donné au président le poids d’un tsar, et a minimisé les pouvoirs du Parlement. Elle a été imposé à la Russie en 1993, après que le parlement précédent avait destitué Boris Eltsine. Au lieu de s’effacer poliment, il avait envoyé les tanks et bombardé le Parlement. Les défenseurs de celui-ci sont allés en prison, Eltsine s’est imposé, et Poutine a hérité du poste. Notre ami le Saker a dit: “ces élections ont été une grande victoire personnelle pour Poutine”. Mais est-ce que c’est bien vrai? Russie unie inclut des gens aux opinions largement divergentes, depuis des privatiseurs pro-occidentaux, jusqu’à des crypto-communistes. Leur plateforme commune, c’est leur adhérence au pouvoir. Ils sont tout aussi capables de soutenir Poutine que de le condamner et de l’expulser. Ils sont semblables au Parti des régions qui dirigeait l’Ukraine au temps du président Yanoukovitch, ou au Parti communiste soviétique à l’époque de Khroutchev. Si les choses se gâtent, ils prendront le large et laisseront seul le président.

Poutine aurait peut-être une assiette plus ferme s’il donnait plus de liberté et de démocratie, de façon à gagner des soutiens plus convaincus, des poutinistes authentiques, et non pas des carriéristes. Mais il préfère des carriéristes souples. Nous verrons bientôt s’il aura des raisons de le regretter, comme Yanoukovitch quand il a perdu ses soutiens et son poste de président élu.

Ça ne va pas loin, la démocratie, direz-vous, si un parlement impuissant est en fait ficelé par des carpettes sans visage. Le parlement n’est pas un lieu de débat, a dit Boris Gryzlov dirigeant de Russie unie et porte-parole du parlement. «  Ce n’est pas le lieu pour la bagarre politique, les batailles idéologiques. C’est le lieu où l’on fait les lois, de façon constructive, a-t-il ajouté. La liberté de parole russe (qui n’a presque pas de limites) est totalement déconnectée de l’action, et c’est très frustrant. Même les manifestations sont étroitement limitées, et peuvent vous conduire au poste. Dans les termes de Gryzlov, « les rues ne sont pas faites pour les actions politiques et les réclamations, mais pour les festivités. »

Si telle est bien la fonction du parlement,  pourquoi le prendre au sérieux ? Qui pourrait blâmer la majorité des électeurs russes de rester loin de la ville, dans leurs confortables villas (les célèbres datchas) alors qu’on est en plein glorieux été indien ?

Plus grave, il y a le fait que les gens ont de moins en moins de raisons d’aller voter, dans tous les pays. En Europe, la différence entre partis a pratiquement disparu.

Considérez la France; quelle différence entre Sarkozy le droitiste et Hollande le gauchiste? Le premier a fait exploser la Libye et a réintégré la France dans l’Otan, tandis que le second veut pulvériser la Syrie et se soumettre à tous les ordres US. Aucune différence non plus entre les partis suédois. Ils veulent tous recevoir un milliard de réfugiés, condamner les racistes en leur sein, rejoindre l’Otan et faire mousser la menace russe. Quelle différence entre Cameron le conservateur et Blair le travailliste ? Aucune ; Otan, bombes, exemption d’impôts pour les riches, ils sont pour, tous les deux.

Parlement et peuples signifient bien peu de choses maintenant en Europe, aussi peu qu’en Russie. Les Anglais ont voté pour le Brexit. Et alors ? Après, il ne s’est rien passé du tout. Le nouveau gouvernement non élu de Theresa May a juste repoussé à plus tard la décision, dans les dossiers non-urgents, à côté d’une demande de budget supplémentaire pour le zoo. Peut-être qu’elle rouvrira le dossier à Bruxelles dans un an ou deux, à moins que les gens aient oublié leur vote d’ici là.

Dans quelques mois, Mrs May dira comme Stephen Daedalus quand on lui demandait quand il rembourserait la livre qu’il avait empruntée : « Dans cinq mois. Toutes les molécules ont changé, je suis un autre moi-même, maintenant. C’est l’autre qui a gardé la livre ». L’autre Angleterre a voté pour le Brexit, mais toutes les molécules ont changé. Re-votons, ou mieux encore, oublions donc tout ça.

Bien des gens à qui je me suis adressé répètent, à l’unisson, le nouveau mantra de l’ère post vote du Brexit : « il n’y a que les vieux et les chômeurs racistes, qui ont voté pour le Brexit. » Mrs Clinton leur a donné un nom : les déplorables. Ce nom américain pour les futurs électeurs de Trump leur va comme un gant, aux partisans du Brexit. Déplorable, c’est la personne qui ne souscrit pas au paradigme néo-libéral dominant et à sa sœur jumelle, la politique communautariste.

Clinton a parlé des déplorables lors de sa rencontre avec les riches pervertis de Wall Street, à cent mille dollars la place. Que vous cassiez les banques ou que vous fournissiez des emplois, cela ne vous servira à rien, vous les saintes victimes LGBT de la persécution mâle blanche. Certes, mais cela nous sera utile à nous, les gens qui travaillons. Nous n’en avons que faire, des toilettes unisexe, nous ne sommes pas obsédés par les pourcentages de PDGées. Nous avons d’autres soucis ; comment obtenir un CDI et un logement décent, et de quoi nourrir les enfants. C’est ce qui nous rend si déplorables aux yeux des riches dégénérés.

Une nouvelle génération de partis sort de terre, dans toute l’Europe: le parti des déplorables. En Suède, pour le moment, il y a un « Parti des démocrates suédois », le SD, le seul parti qui s’exprime contre l’Otan, contre l’UE, contre le fait que la question des migrants ait été exclue du débat public. Deux partis importants, la droite et la gauche, ont oublié leur longue animosité et ont constitué un gouvernement ensemble, juste pour maintenir en dehors le SD, parce que ce sont des déplorables. Le résultat a été paradoxal : encore plus de gens se sont mis à soutenir le déplorable parti !

 

Le FN de Marine Le Pen en est un autre. Elle veut sortir la France de l’UE et de l’Otan ; et faire barrage aux vagues d’immigrants. Droite et gauche seraient plutôt prêts à se soumettre à l’Arabie saoudite et à transférer le pouvoir aux cheiks, plutôt que de permettre aux déplorables de gagner : c’est ce qu’envisage Houellebecq dans son roman Soumission.

Autre déplorable, Jeremy Corbyn, qui a presque été expulsé de la direction du parti travailliste par ses pairs. Ils ont préféré garder leur parti dans le rôle de clone des conservateurs et ne laisser à l’électorat aucun vrai choix. Mais Corbyn se bat, et on peut espérer qu’il gardera son parti en main, et marchera vers la victoire.

Plus de pouvoir, toujours plus d’argent, plus de contrôle entre les mains d’un groupe de plus en plus restreint. Nous avons été dépossédés de nos droits sans nous en apercevoir. Les financiers et leur nouvelle noblesse « de discours » se sont emparés du monde aussi complètement que l’aristocratie au XIX° siècle.

La Russie, avec sa démocratie pourtant très limitée s’en sort mieux : leurs néo-nobles, alias  Maîtres du Discours, ont obtenu moins de trois pour cent aux dernières élections, alors qu’ils sont encore lourdement représentés au gouvernement.

La dernière bataille décisive pour la préservation de la démocratie se tient maintenant aux US. Son champion invraisemblable, Donald Trump, est détesté par l’establishment politique, par les médias achetés, par les minorités téléguidées, autant que Poutine, Corbyn ou Le Pen sont détestés. Le Huffington Post a publié cette « Note de la rédaction »: « Donald Trump incite régulièrement à la violence et c’est un menteur récidiviste, un xénophobe rampant, un raciste, un misogyne et un nataliste qui a recommandé plusieurs fois d’interdire à tous les musulmans (soit 1,6 milliards de membres d’une religion toute entière) d’entrer aux US. »

Un homme aussi détesté par les ennemis de la démocratie est quelqu’un qui mérite notre soutien. Quand la révolution arrivera, tous ceux qui auront traité leur frère de « xénophobe, raciste, misogyne » seront alignés contre le mur et fusillés. Ce ne sera probablement pas la révolution selon Sanders.

J’ai bien peur que ses ennemis ne permettent pas à Trump de fêter sa victoire: ils diront que Poutine a truqué les machines à voter, et ils renverront l’affaire devant la Cour suprême; ou bien ils essaieront de l’assassiner. Mais d’abord, laissons-le gagner.

Les conséquences de sa victoire sont difficiles à prévoir. Newsweek a souligné (à propos du débat sur l’aide US à Israël) : « une victoire de Trump introduirait un niveau d’incertitude dans le monde qu’Israël redoute. Personne n’a la moindre idée de ce que Trump ferait en tant que président et c’est quelque chose de nouveau dans les relations internationales. »

Voilà qui déjà passablement excitant. Israël redoute la démocratie, redoute la paix au Proche Orient, redoute la désobéissance européenne, redoute que les juifs perdent leurs places réservées dans le salon des premières classes sur le pont des officiers, dans les comités de rédaction et dans les bureaux des directeurs de banque. A la bonne heure, qu’ils tremblent!

Les conséquences d’une victoire de Trump seront incalculables. Nous reprendrons notre foi en la démocratie. L’Otan va rétrécir, l’argent servira à réparer les infrastructures US au lieu de servir à bombarder la Syrie et la Libye. Et les Américains seront aimés à nouveau.

Les conséquences d’une victoire de la Clinton seront aussi provisoires que nous-mêmes, car elle nous gratifiera d’une horrible guerre nucléaire, et de la dictature éternelle du talon d’acier.

Ces élections, c’est comme le choix entre la pilule bleue et la pilule rouge. « Tu prends la bleue, et l’histoire finit là. Tu te réveilles dans ton lit, et tu crois ce que tu as envie de croire. Tu prends la rouge, tu restes au Pays des merveilles, et on descend ensemble au fond du gouffre dans le terrier du lapin blanc ». Heureusement, grâce à Dieu, nous savons quelle est la couleur de Trump, et quelle est la couleur des Clinton.

=*=*=

Car Donald ne Trump absolument plus personne :

Trump n’est pas contre la guerre

Il veut juste que l’armée Zunienne se concentre sur le vol du pétrole !

http://lesakerfrancophone.fr/trump-nest-pas-contre-la-guerre

Par Robert Mackey – Le 15 septembre 2016 – Source The Intercept

Les tentatives de Donald Trump de se présenter comme un candidat anti-guerre sont basées sur sa parfaite compréhension des désastreuses conséquences des changements de régime en Irak et en Libye, campagnes militaires qu’il soutenait ouvertement lorsqu’elles étaient encore populaires et auxquelles il ne s’est opposé que lorsqu’elles ont mal tourné.

Pour mieux comprendre que Trump est vraiment «bien plus militariste» que George W. Bush lui-même, comme il insistait lui-même pour le dire lors de la primaire républicaine, il est instructif de voir la fréquence avec laquelle il a présenté ses plans bizarres pour utiliser l’armée étasunienne comme le gros bras d’un racket global de protection, dont le but est seulement d’extorquer le pétrole aux pays que nous détruisons.

Trump a commencé à en parler à un moment crucial, début 2011, quand il commençait à envisager la présidence et que l’administration Obama essayait de décider de la manière d’utiliser la puissance américaine en Libye et en Irak.

En février 2011, lorsque Obama réfléchissait à l’intervention en Libye que sa secrétaire d’État, Hillary Clinton le poussait à engager, Trump se faisait l’avocat d’une action immédiate pour renverser le colonel Kadhafi dans une déclaration postée sur YouTube.

«Je ne peux pas croire à ce que fait notre pays», disait Trump le 28 février 2011, deux semaines avant que l’administration Obama n’obtienne l’autorisation du Conseil de Sécurité de l’ONU pour «protéger les civils» en Libye. «Kadhafi est en train de tuer des milliers de gens en Libye, tout le monde sait que la situation est très mauvaise et nous restons à ne rien faire alors que nous avons des soldats au Moyen-Orient et que nous ne les amenons pas là bas pour arrêter cet horrible carnage, car c’est cela : un carnage.»

«Puis quand ce sera terminé, nous irons voir les protestataires qui finiront par diriger le pays, ajouta Trump, «et nous devrions leur dire : au fait, avec votre pétrole, il faudra bien nous rembourser.»

Un mois plus tard, quand Bill O’Reilly l’interrogeait sur la manière dont il dirigerait la politique étrangère en tant que président, Trump révéla qu’il avait un tout nouveau plan pour l’Irak : les troupes américaines devrait être retirées mais seulement des zones n’ayant pas de champ de pétrole.

Trump : Je ne vous ai pas encore dit cela. C’est une première pour votre show. Bonne chance avec cela, utilisez-le bien. Dans les temps anciens, quand on faisait la guerre, on la gagnait, n’est-ce pas ? On la gagnait. Et aux victorieux appartient le butin. Donc quand nous sommes allés en Irak, nous avons dépensé 1400 milliards et des milliers de vies perdues, n’est-ce pas ? Sans parler de tous ces pauvres gars avec plus qu’un bras voir même sans bras, pas vrai ?

O’Reilly : Tout à fait vrai.

Trump : Et nous allons partir et, aussi sûr que vous êtes assis ici, l’Iran va rappliquer et s’emparer non seulement de l’Irak mais surtout du plus important pour eux, s’emparer du deuxième plus grand champ pétrolier au monde, pas vrai ? Mais je préfère le bon vieux système : tu gagnes une guerre, tu restes là et tu gardes le pétrole. Et, vous savez, ces gens ne seront pas morts pour rien. Oubliez l’argent que nous avons dépensé, ils ne seront pas morts pour rien. Maintenant, ils ne viendront pas tant que nous sommes là, mais un quart d’heure après que nous serons partis, l’Iran va venir en Irak…

Vous restez et protégez le pétrole, et vous prenez le pétrole et vous prenez ce qui est nécessaire pour eux et vous prenez ce qui est nécessaire pour nous et nous nous remboursons les 1500 milliards de dollars ou plus. Nous prenons soin de la Grande-Bretagne, nous prenons soin des autres pays qui nous ont aidés et nous ne sommes pas si stupides. Vous savez, nous sommes le seul pays et si vous regardez les guerres sur plusieurs années et j’ai étudié les guerres OK ? Ma vie entière est une guerre, vous regardez les guerres sur plusieurs années. Un pays s’y lance, il fait des conquêtes et il y reste. Nous y allons, nous conquérons et nous partons. Et nous laissons le pays à des gens que nous ne connaissons même pas… En résumé, nous y allons, nous nous emparons du deuxième plus grand champ pétrolier et nous y restons.

Sentant que Trump n’avait pas peut-être pas considéré toutes les implications de sa proposition de coloniser l’Irak en dévalisant ses ressources naturelles, un O’Reilly incrédule réprima un rire en disant : «Donc vous allez vous emparer des champs de pétrole irakien ? ».

«Ne rigolez pas», rétorqua Trump offensé.

O’Reilly : «Je disais juste que si vous allez en Irak et vous emparez des champs de pétrole, il y aura beaucoup de résistance.»

Cinq mois plus tard, après que la campagne aérienne étasunienne eut renversé Kadhafi – et que Trump eut décidé de ne pas se présenter contre Obama à la présidence, la star de The Apprentice [Le reality show auquel Trump a participé, NdT] posta une autre vidéo sur YouTube, se plaignant du fait que l’administration Obama aurait dû attendre plus longtemps avant d’aider les rebelles libyens pour les forcer à lâcher la moitié des réserves de pétrole du pays.

Trump : «Ce que nous aurions dû faire et demander aux rebelles qui sont venus nous voir – et ils sont venus nous chercher, ils étaient repoussés par Kadhafi, ils étaient décimés – nous aurions dû dire : nous vous aidons mais nous voulons 50% de votre pétrole. Ils nous auraient répondu : que pensez-vous de 75% ?»

En parlant à Matt Lauer de ses qualifications pour devenir commandant en chef, Trump argumentait que la montée d’État islamique aurait pu être empêchée si son plan de placer les champs pétroliers irakiens sous le contrôle de l’armée étasunienne avait été appliqué. On ne lui a pas demandé d’imaginer comment tous ces militants anti-occidentaux, ou le gouvernement élu d’Irak, comment on pouvait s’attendre qu’ils réagissent face à une occupation militaire ouverte et prolongée dont le but évident était la confiscation des ressources naturelles du pays.

Robert Mackey

*=*=*

Alors comme d’hab’ on a envie de dire !

Le candidat à la présidentielle américaine Donald Trump déteste Onkwe’hon:weh à cause de son échec du racket des casinos à travers les USA. Il menace de court-circuiter la loi en exerçant la notion de “domaine éminent” contre les INDIENS en les expropriant de notre terre et ce à ses seules fins. Il dit ouvertement que “les Indiens ne sont pas souverains”…

Lire la suite dans ce billet = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/19/au-n-o-m-du-colonialisme-2-0/

Cependant que Killary n’en finit plus de merder ;

Elle part de loin aussi faut dire Killary = http://lesakerfrancophone.fr/dans-les-annees-1990-les-clintons-ont-impose-famine-et-genocide-en-russie

Et rien à voir :

Fascisme vs Démocratie (1-0) Les US, un État au-dessus des lois

Url de l’article = http://lesakerfrancophone.fr/fascisme-vs-democratie-1-0-les-us-un-etat-au-dessus-des-lois

Par Norman Pollack – 14 septembre 2016 – Source CounterPunch

Nonobstant la référence indirecte à Trump dans le titre de cet article, ce dernier n’est pas le plus élevé des dangers auxquels l’Amérique fait face maintenant, mais un facteur tout à fait connu, représentant un fascisme naissant des tripes, enraciné principalement dans l’accumulation du capital, un comportement nymphomaniaque envers la possession, le marchandage, le prestige obscène. En bref, les traits mêmes de l’obsession américaine pour la richesse, le pouvoir et le statut sur lequel se fonde son système capitaliste.

L’ethnocentrisme lui donne un fondement psychologique, une pure ignorance de la sensibilité humaine, une âme indifférente à l’humiliation et à la destruction des autres comme conséquence des rouages du capitalisme, lui forgeant une personnalité et une mentalité sociale banales. Nous avons eu de nombreux exemplaires du Donald du haut en bas des 10%, 5%, 1%, jusqu’au bas de l’échelle sociale, montrant avec quelle efficacité la fausse conscience a été diffusée vers le bas par le système de valeurs américain. Il vibre actuellement dans ce qui semble être une partie importante de la classe ouvrière. Ainsi soit-il ; au moins les présages et les archives sont là pour riposter.

Les Obama et Clinton parmi nous, en grande partie exempts de graves critiques grâce à un radicalisme avachi et homogénéisé, psalmodiant en chemin la ritournelle «entre-deux-maux-etc…», nous dirigent non pas vers la réactivation des chambres à gaz – même Trump n’est pas allé aussi loin, pour l’instant – mais vers la manifestation de la structure d’un fascisme libéral, peut-être plus militariste, plus profondément niché dans la mentalité de la guerre froide, faisant beau jeu sur l’immigration tout en promouvant activement un État oligarchique monopoliste, exactement celui qui a les faveurs de Trump. Nous avons là les conditions d’une fascisation croissante, avec peu de contrôles internes, se différenciant principalement par des fioritures rhétoriques.

Obama est l’homme en pointe, dépassant ses prédécesseurs dans la contre-révolution mondiale, l’interventionnisme, le changement de régime et les pressions constantes vers la confrontation, surtout avec la Chine mais aussi la Russie.

Pendant ce temps, Clinton tient bien le rôle, peut-être plus viscéralement combative, avec la Russie plutôt que la Chine comme principal adversaire. L’accent mis sur le terme adversaire est nécessaire, parce que les États-Unis ne peuvent pas exister, et beaucoup moins prospérer, sans un ennemi, que ce soit pour gaver une gigantesque industrie de la défense, mener une politique étrangère hégémonique, forcer la discipline sociale à la maison, garder le marché intérieur en l’état, débusquer la dissidence politique et enfin augmenter les faveurs aux déjà riches et… favorisés.

Les destroyers furtifs coûtent plus de $4 milliards, comme l’a remarqué le Times d’aujourd’hui, le système de sécurité s’accroît – de plus en plus démodé, la dégradation de l’environnement et la pollution continuent au même rythme, le taux d’assassinats grimpe à Chicago et dans d’autres grandes villes, mais l’impérialisme est, littéralement, business-as-usual. Et les affaires elles-mêmes sont business-as-usual : l’encart publicitaire de Bank of America, la semaine dernière, affiche un comportement douteux. «Cassez-le et il est à vous» pourrait être le slogan dans une petite boutique de souvenirs, mais dans le grand tableau d’ensemble ? Les entreprises américaines, notamment les chemins de fer et la banque, au milieu du XIXe siècle, avaient déjà rompu la promesse de la démocratie, et avec le temps il est devenu de plus en plus difficile de garder le système sur la voie démocratique. Voilà où le mot fascisme n’est pas un juron, mais une réalité : l’interpénétration des entreprises et du gouvernement, le capitalisme et l’État, l’amalgame confortable de la richesse, du pouvoir, de l’armée, que même les cisailles les plus puissantes ne pourraient séparer.

L’Allemagne a eu sa forme de fascisme, l’Italie et le Japon la leur. Tous ont des différences culturelles et linguistiques, mais pas dans leur fondement qui est capitaliste dans tous les cas, ni dans la structure sociale hiérarchisée qu’ils ont créée comme facteur déterminant dans l’élaboration du système politique et de sa finalité : l’Ordre. À juste titre le mot le plus sale dans le lexique politique. Dans un ordre social fasciste, chacun connaît sa place. La protestation de fond est bannie, par la répression ou l’endoctrinement. L’Amérique se joint maintenant aux trois grands fascismes du XXe siècle, comptant plus sur l’endoctrinement que sur la répression manifeste. L’arrosage de prospectus par des avions militaires lors des matchs de football est le rappel à l’ordre pavlovien du patriotisme requis pour être considéré, et se considérer, comme un bon Américain. Trump fait simplement écho à l’homme-de-la-rue, sa différence étant une chemise en soie au lieu d’un jean de travail. Mais c’est Clinton qui mérite, et a gagné le respect de tous les bien-pensants Américains, singeant le vitriol des intellectuels de la défense, des maîtres de la propagande – même Axelrod dans le journal d’aujourd’hui semble être devenu critique –, sa stridence contrôlée, soutenue par le complexe de son mari d’être l’homme-du-destin. C’est elle qui présente le risque les plus grave de mettre les derniers clous au cercueil de la démocratie.

Pourquoi choisir Trump ou Clinton ? Les élections sont truquées, non pas par la corruption, mais, plus profondément, par la culture politique et la structure de classe de la société. Les candidats sont simplement la façade pour plusieurs siècles de développement politico-économique et idéologique cumulatifs, auto-renouvelés et surtout nourris d’hubris, à savoir la fierté exagérée de l’Élu, soutenu par la force militaire, pour fourrer tout cela dans la gorge de tout le monde, où les «amis et alliés» deviennent, à cette fin de domination mondiale unilatérale, indiscernables des adversaires et des ennemis dans la revendication du maintien, avec succès, du leadership et de la grandeur.

Norman Pollack est diplômé Ph.D. de Harvard, Guggenheim Fellow, il a écrit sur le populisme américain comme mouvement radical, il est professeur, activiste. Ses intérêts sont la théorie sociale, l’analyse structurelle du capitalisme et le fascisme. Il peut être joint à pollackn@msu.edu.

Traduit et édité par jj, relu par Catherine pour le Saker Francophone

*=*=*

Et comme d’hab’ là encore j’ai envie de dire !

C’est de l’Exceptionnalistan dont on cause, attention ! La Nation Indispensable qui s’est construite sur le présupposé de Tuer l’indien pour sauver l’Homme blanc et chrétien. Et où même les vétérans de guerre tel Myke Prysner ou Vincent Emanuele appellent la population à se réveiller et à ne plus se croire « Supérieure » au reste du monde…

Killary peut bien s’excuser auprès des Déplorables qui voteront Trump, ici on appelle le peuple américain à se tenir côte côte avec les Natifs et à ne plus voter et à dire NON.

Nous, les occidentaux affranchis de l’idéologie coloniale on appelle ici et maintenant et d’où nous sommes à s’unir, à s’organiser pour impulser la poussée primordiale, non violente, pour vaincre l’inertie de départ et suivant ce schéma ;

PRISE DE CONSCIENCE INDIVIDUELLE => PRISE DE CONSCIENCE COLLECTIVE => BOYCOTT ET ORGANISATION PARALLÈLE => DÉSOBÉISSANCE CIVILE => RÉORGANISATION POLITICO-SOCIALE => CHANGEMENT DE PARADIGME

Pour l’essentiel, nous les peuples, sommes coincés entre les phase 1 & 2 ou 2 & 3.

Pourquoi ? Parce que le formatage propagandiste a la vie dure et le matraquage idéologique néfaste bat son plein, alors cela change, mais très lentement.

Le plus dur est toujours de vaincre l’inertie de départ : prenons un grand portail en fer ou en acier, ou la trappe d’entrée au camp de concentration planétaire que les Zélites terminent. C’est lourd et il faut s’arque bouter pour le/la mettre en branle initialement, une fois en mouvement, si on atteint une certaine vitesse, on peut pousser le portail qui coulisse avec deux doigts et maintenir la vitesse d’ouverture relativement constante.

Dans le schéma plus haut, les phases 1 et 2 sont la poussée initiale, et c’est dur, en phase 3 & 4 c’est bien plus facile car le momentum est créé, les dernières phases se font avec deux doigts !!!

Le but de l’oligarchie est de nous maintenir en phase 1 & 2 de façon à ne jamais atteindre le momentum nécessaire pour l’ouverture du portail ou de la trappe en grand.

Parce que de l’autre côté du portail, ou de la trappe, c’est l’émancipation !

De plus en plus nombreux à nous « éveiller » nous appelons à faire table rase du passé car ;

[…] Il est clair qu’aune solution ni amélioration de nos situations ; qu’il s’agisse de santé publique, de droit du travail ou de justice sociale, n’est à espérer d’une classe politique corrompue de l’épiderme jusqu’à la moelle. Pas plus que d’un transfert de délégation supranational, même si l’affaiblissement de l’hydre atlantiste est une bonne nouvelle. Ce n’est pas parce qu’une méthode ou présentation paraît moins brutale qu’elle invalide la finalité du projet […]

[…] Tout le monde est unanime à admettre que la résilience passe par le retour à la Terre. […] Qu’on la découvre gosse ou bien sur le tard, l’observation de la Nature nous enseigne qu’une part de chaque animal compose l’être humain. Que l’un prédomine en chacun de nous, et que leur complémentarité est à l’image de la nôtre… […] Lorsque bientôt l’argent n’aura plus cours, il nous restera nos compétences et tout notre temps pour les développer. Partout les gens redécouvrent entre eux la confiance et la dignité d’agir par eux-mêmes… Qu’attendez-vous ?

Lire le texte intégral de Zénon « Tabula Rasa » en version PDF ici = tabularasazenon

Qu’attendons-nous pour déchirer une à une les pages de l’Agenda21, mordre le cul de l’Hydre et ne plus le lâcher ?

Plus rien, l’étincelle est venue jaillissant de nos âmes et nombreux les vents contraires se sont levés pour embrasser nos cœurs…

JBL1960

De Standing Rock à Gaza

La guerre de l’eau, de la Terre et du vivant ;

En passant par Mobay et Syngenta.

Les Natifs à Standing Rock ne se battent pas seulement contre la construction d’un Oléoduc mais bien pour la préservation de l’accès à une eau pure et non contaminée ce dont se moque le 0.0001% qui lui veut tout !

Tout comme nous devrions nous opposer au mariage d’un monstre qui s’appelle Mobay et a toutes les raisons de nous inquiéter car la guerre contre les Peuples est en cours…

Les psychopathes aux manettes veulent tout posséder, l’eau, la terre, le vivant et certains tournent en dérision le combat que nous menons contre ces consortiums géants qui tentent de s’approprier les brevets des semences comme vient de le faire Marianne par exemple ; Ici.

Standing Rock est né ici, puis , continue par-ici, puis par- et encore ici et encore et j’en ai fait un appel AU PEUPLE AMÉRICAIN à se réveiller et aujourd’hui encore nous pouvons grâce à Résistance71 qui traduit en temps réel le déroulé des évènements, lire ceci également sur le sujet ;

Amérindiens et Palestiniens un combat commun pour la justice

Ramzy Baroud | 16 septembre 2016 |  url source : http://chroniquepalestine.com/amerindiens-palestiniens-combat-commun-justice/

Note de Résistance 71 : Nous avons publié et traduit un nombre conséquant d’article à ce sujet, voir notre dossier “Amérindiens / Palestiniens” ainsi que notre dossier sur la « Résistance au Dakota Access Pipleline de Standing Rock »

Des milliers d’Américains autochtones (ou  « Amérindiens » ) ont ressuscité l’esprit combatif de leurs ancêtres alors qu’ils se tenaient dans un rassemblement unitaire sans précédent pour contester la profanation par une compagnie pétrolière de leur terre sacrée dans le Dakota du Nord.

Compte tenu du poids de son contexte historique, ce moment a été l’un des événements les plus émouvants dans l’histoire récente.

Le bras de fer, impliquant 5000 manifestants autochtones américains avec parmi eux les représentants de 200 tribus et groupes de défense de l’environnement, a été largement édulcoré dans les bulletins d’informations en étant réduit à une question de détails techniques – concernant les questions de permis et de poursuites judiciaires.

Un combat inégal

Au mieux, les tribus rassemblées et la compagnie pétrolière sont traitées comme si elles étaient à parties égales dans une lutte prétendument équilibrée.  » ‘Dakota’ signifie ‘amical’ et pourtant, il semble qu’aucune des parties n’a été trop amicale à l’égard de l’autre », écrit Mark Albert sur le site Web du réseau de télévision américain CBS.

La nation Dakota est à juste titre alarmée par la perspective que ses réserves d’eau soient polluées par l’énorme pipeline qui traversera quatre États et s’étirera sur plus de 1100 miles.

L’ « autre côté » est la société Energy Transfer Partners, dont la construction du Dakota Access Pipeline au coût de 3,7 milliards de dollars, porte atteinte aux droits territoriaux des tribus amérindiennes, détruisant des cimetières sacrés et menaçant de polluer les principales ressources en eau de larges communautés amérindiennes.

Craindre de futurs déversements dans la rivière Missouri n’a rien d’une exagération. Les États-Unis sont aujourd’hui aux prises avec des crises de l’eau, en partie à cause de l’abandon d’infrastructures mais aussi à cause de nombreux déversements de pétrole et fuites de gaz naturel.

La récente crise de l’eau à Flint dans le Michigan, et le déversement de pétrole dans un passé récent par la compagnie British Petroleum dans le Golfe du Mexique – dont le corollaire a été de graves crises humanitaires et environnementales – ne sont que deux cas récents parmi les plus notoires.

Mais le problème est beaucoup plus profond et la situation ne cesse de s’aggraver.

La pollution des ressources en eau est devenu un problème à l’échelle nationale

Des données obtenues par le réseau d’informations CNBC auprès de l’Agence gouvernementale de protection de l’environnement, ont montré que « seuls neuf États américains signalent des niveaux tolérables pour la santé, de plomb dans leur approvisionnement en eau. http://chroniquepalestine.com/amerindiens-palestiniens-combat-commun-justice/ Ces États sont l’Alabama, l’Arkansas, Hawaii, le Kentucky, le Mississippi, le Nevada, le Dakota du Nord, le Dakota du Sud et le Tennessee « .

Comme si cela n’était pas suffisamment préoccupant, le gigantesque pipeline de pétrole brut traversera plusieurs de ces mêmes États, pouvant encore limiter leur nombre.

Les débats sur les risques potentiels de la construction du pipeline sont monnaie courante depuis des années. Mais la question, a gagné une couverture nationale et internationale lorsque les tribus amérindiennes se sont mobilisées pour protéger leurs terres et leurs ressources en eau. http://chroniquepalestine.com/amerindiens-palestiniens-combat-commun-justice/

La mobilisation des tribus a été accueillie par une violence étatique. Au lieu de prendre en compte les importants griefs des tribus – en particulier ceux dans la réserve de Standing Rock qui se trouve à seulement un mile au sud de l’oléoduc – le gouverneur de l’État a convoqué tous les organismes d’application de la loi et mobilisé la Garde nationale. Les manifestants ont été battus, arrêtés et chassés par des hommes armés en uniforme.

Aux États-Unis, quand les gens s’opposent aux grandes corporations, il semble que le plus souvent la violence d’État est la seule réponse et est lâchée contre des personnes non armées, dans l’unique but de protéger les grandes entreprises.

Une mobilisation des plus impressionnantes

Mais n’oublions pas un élément essentiel : la mobilisation et l’unité entre les tribus amérindiennes ont été les plus impressionnantes depuis des décennies. Alors que les chefs et les représentants de tribus venus de tous les États-Unis continuaient d’arriver sur les terrains de campement, l’esprit collectif des nations amérindiennes était relancé avec force.

En fait, la mobilisation actuelle des tribus amérindiennes dépasse de beaucoup la lutte contre une corporation avide de gain et soutenue par l’appareil agressif de l’État. Il est question en vérité de l’esprit des peuples autochtones de cette terre, qui ont subi un long génocide visant à leur élimination complète.

Les voir debout une fois de plus, avec leurs familles, montant leurs chevaux drapés de plumes, luttant pour leur identité, est une cause de célébration. Aux peuples opprimés partout dans le monde, ils apportent l’espoir que l’esprit humain ne sera jamais détruit.

Le génocide des Amérindiens, semblable à la destruction ininterrompue de la nation palestinienne, est l’un des points les plus bas atteint par la morale humaine. Il est particulièrement décourageant de voir à quel point il est toujours nécessaire de se battre pour faire reconnaître cette grave injustice.

Un génocide qui n’a jamais cessé

Pendant 500 ans, les Américains autochtones ont subi toutes les tentatives imaginables pour les effacer de la surface de la planète. Leurs nombre est tombé de dix millions avant l’arrivée des Européens en Amérique du Nord, à moins de trois cent mille au début du 20e siècle. Ils ont été exterminés par les guerres coloniales et ravagés par les maladies venues de l’étranger.

Les appels à détruire les Amérindiens n’étaient pas suggérés mais plutôt clairement affichés. Par exemple, Spencer Phips, lieutenant-gouverneur de la province de Bay dans le Massachusetts a publié cette déclaration en 1755 au nom du roi George II: « Les sujets de Sa Majesté doivent saisir toutes les occasions de poursuivre, capturer, tuer et détruire la totalité et chacun des Indiens précités. » [NdJBL Tuer l’indien pour sauver l’homme]

La liste des prix pour les scalps des autochtones assassinés était la suivante : « 50 livres pour les scalps d’adultes de sexe masculin; 25 pour les scalps de femmes adultes, et 20 pour les scalps des garçons et des filles de moins de 12 ans.  » [NdJBL : Monnayer les scalps]

Cette politique génocidaire contre les Amérindiens s’est poursuivie sans relâche.

Un siècle plus tard, en 1851, le gouverneur de Californie Peter H. Burnett, a fait cette déclaration:  » Une guerre d’extermination continuera d’être menée entre les deux races jusqu’à ce que la race indienne ait totalement disparu « .

Les méthodes d’extermination étaient variées, allant de l’assassinat pur et simple et la distribution de couvertures infectées par les maladies, à, comme c’est le cas aujourd’hui, la menace sur leur ressource la plus vitale : l’eau.

Pourtant, d’une certaine manière, l’esprit de Sitting Bull et Crazy Horse et de nombreux et courageux chefs et guerriers parcourent encore les plaines, exhortant leur peuple à se lever et à poursuivre un combat très ancien pour la justice et les droits.

Amérindiens et Palestiniens

Les Palestiniens ont toujours estimé que l’héritage des Amérindiens est semblable au leur.

« Nos noms: les feuilles aux branches de la parole divine; les oiseaux qui montent plus haut qu’un coup de pistolet. Vous qui venez d’au-delà de la mer, voulant la guerre; ne coupez pas l’arbre de nos noms; ne lancez pas vos chevaux enflammés à travers les plaines « .

Ce sont quelques-uns des versets du poème séminal du poète palestinien Mahmoud Darwish : « Discours de l’Indien rouge. »

Je me souviens du jour où cet impressionnant morceau de littérature arabe a été publié intégralement dans le journal palestinien « Al-Qods». A l’époque, j’étais un adolescent dans un camp de réfugiés à Gaza. Je l’ai lu avec beaucoup d’appréhension et de vertige – soigneusement, lentement, et à plusieurs reprises.

Ceux qui ont pu le lire l’ont récité à voix haute à ceux qui ne le pouvaient pas.

Beaucoup de larmes ont été versées ce jour-là, surtout parce que nous savions tous trop bien que nous étions les http://chroniquepalestine.com/amerindiens-palestiniens-combat-commun-justice/« Indiens rouges ». Ils étaient nous-mêmes.

Bien avant que la théorie critique féministe ait inventé le terme « intersectionnalité » qui soutient que l’oppression est interconnectée et qu’une institution oppressive ne peut pas être analysée isolément des autres, les Palestiniens, comme les autres victimes de la colonisation génocidaire, en ont toujours connu cette vérité.

Les Palestiniens perdent leurs vies, leurs terres et leurs oliviers tandis qu’ils résistent aux chars et aux bulldozers israéliens. Leur réalité est la répétition d’expériences similaires auxquelles ont fait face – et continuent de faire face – les Amérindiens. En ce 21e siècle, la lutte des Amérindiens et des Palestiniens reste une seule et même lutte.

« Nos pâturages sont sacrés, nos esprits inspirés. 
Les étoiles sont des mots lumineux où notre fable
 est lisible du début à la fin ..  »

… a écrit Mahmoud Darwish pour les Amérindiens. Et pour les Palestiniens…

Url de l’article sur R71 = https://resistance71.wordpress.com/2016/09/20/resistance-au-colonialisme-amerindiens-et-palestiniens-meme-combat/

=*=*=

Avant de lever les yeux au ciel en soupirant, lisez ceci :

Un trou de 14 mètres de diamètre s’est récemment formé voici plus de quinze jours juste au-dessus d’une pile de déchets de la compagnie Mosaic, basée à Mullberry (Floride). La faille a depuis absorbé près de 980 millions de litres d’eau légèrement radioactive, provenant de l’usine qui est « le plus grand fournisseur mondial de phosphate », indique The Telegraph. Lire la suite de l’article et de la vidéo =  http://www.20minutes.fr/monde/1927267-20160919-video-etats-unis-trou-geant-creuse-floride-provoque-fuite-eau-radioactive

Mais également ceci : La mauvais herber de Gaza qui fait un parallèle avec les Natifs et qu’une simple coupure d’eau anéantie. Alors que là aussi le but c’est l’exploitation de l’énoooorme lac gazier qu’Israël à choisi d’appeler « Léviathan » et situé en Terre Palestinienne. Tout est une affaire de gaz ! Toujours, avant c’était l’Or des Indiens  et aujourd’hui c’est l’Or Noir et son exploitation au prix de nos vies.

Après l’eau, la terre, les semences, la vie !

Et donc le mariage annoncé de MOSANTO et de BAYER soit MOBAY devrait mobiliser toute notre attention.

Via Résistance71

Monsanto + Bayer = MoBay le cartel des empoisonneurs contre a planète

Vandana Shiva  |   18 septembre 2016  |   url de l’article en français : http://partage-le.com/2016/09/monsantobayermobay-le-cartel-des-empoisonneurs-contre-la-planete-par-vandana-shiva/

L’Inde est embourbée dans une controverse artificielle créé par Monsanto à propos de la première culture génétiquement modifiée, censée avoir reçu le feu vert pour sa commercialisation. Impliquée dans des litiges sur plusieurs fronts, Monsanto tente de contourner nos lois sur les brevets, la loi de protection de la variété végétale, celles sur les droits des agriculteurs, sur les produits de base et sur la concurrence. Elle se comporte comme s’il n’y avait, en Inde, aucun parlement, aucune démocratie, aucune loi souveraine  à laquelle elle devrait obéir. Ou tout simplement, elle s’en moque.

Sur un autre terrain, Monsanto et Bayer sont en train de fusionner. Elles ont déjà dans le passé formé une seule entité appelée MoBay (MonsantoBayer), digne héritière du cartel d’empoisonneurs IG Farben. Les participations majoritaires de ces deux entreprises étaient entre les mains des mêmes sociétés d’investissement privées. Le domaine d’expertise de ces firmes, c’est la guerre. IG Farben, moteur économique d’Adolf Hitler et principale source de devises étrangères de l’Allemagne d’avant guerre, était également une machine de renseignements étrangers. Hermann Schmitz était le président d’IG Farben, son neveu Max Ilgner était un directeur d’IG Farben, tandis que le frère de Max, Rudolph Ilgner, dirigeait la branche new-yorkaise comme vice-président de Chemnyco.

Paul Warburg, frère de Max Warburg (du conseil d’administration d’IG Farben), fonda le système de réserve fédéral des USA. Max Warburg et Hermann Schmitz ont joué un rôle central dans l’empire IG Farben. Carl Bosch, Fritz ter Meer, Kurt Oppenheim et George von Schnitzler étaient d’autres dirigeants de l’entreprise. Tous, sauf Paul Warburg, furent jugés et condamnés comme criminels de guerre à  Nuremberg.

Monsanto et Bayer ont une longue histoire. Elles fabriquaient des explosifs et des gaz toxiques mortels à l’aide de technologies partagées et les vendaient aux deux camps des deux guerres mondiales. Les mêmes produits chimiques étaient achetés par les Alliés et les forces de l’Axe, aux mêmes fabricants, avec de l’argent emprunté à la même banque.

MoBay fournissait les ingrédients de l’Agent orange (acide 2,4,5-T aux dioxines) durant la guerre du Vietnam. Près de 75 millions de litres de défoliants et d’herbicides MoBay furent pulvérisés sur le Sud-Vietnam. Des enfants naissent encore avec des malformations congénitales, des adultes ont des maladies chroniques et des cancers à cause de l’exposition aux produits chimiques de MoBay. La résistance de l’agent orange cobreveté par Bayer et Monsanto a été codéveloppée pendant des décennies. Des guerres étaient menées, des vies perdues, des nations ciselées en terres promises — avec des frontières artificielles profitant à la colonisation et au pillage des ressources — tandis que Bayer et Monsanto vendaient des produits chimiques sous forme de bombes et de poisons, et que leurs frères fournissaient les prêts pour acheter ces bombes.

Plus récemment, Bayer CropScience AG et Monsanto auraient engagé un partenariat à long terme. Ce qui leur donne accès aux herbicides de l’un et de l’autre et donc à une double technologie de résistance aux herbicides. À travers des accords de licences croisées, des fusions et des acquisitions, l’industrie de la biotechnologie devient l’IG Farben de notre temps, avec Monsanto aux commandes.

L’industrie mondiale des produits chimiques et des OGM — Bayer, Dow Agro, DuPont Pioneer, Mahyco, Monsanto et Syngenta — s’est syndiquée sous forme de Fédération de l’Industrie semencière d’ Inde (FSII) afin d’augmenter son pouvoir de nuisance sur les paysans indiens, sur l’environnement et les lois démocratiquement élaborées qui protègent le public et l’intérêt national. Ceci en plus de l’Association des Entreprises de Biotechnologie (ABLE), qui a tenté de s’attaquer au contrôle des prix des  semences en Inde mis en place par la loi sur les produits de base n faisant appel à la Haute Cour de  justice du Karnakata à Bangalore, qui a rejeté la plainte.

Ce nouveau groupe n’a rien à voir avec « l’industrie semencière », il ne produit pas de semences. Il tente d’étendre le principe du brevet aux produits chimiques afin d’obtenir la propriété de semences, même dans des pays où les brevets sur les semences et les plantes ne sont pas autorisés. Comme en Inde, en Argentine, au Brésil, au Mexique et dans beaucoup d’autres pays.

Toutes les affaires Monsanto, en Inde sont liées à sa revendication non-scientifique, illégale et de brevets sur les  semences, au mépris des lois indiennes, et à sa tentative d’extorquer des redevances à l’industrie semencière indienne et aux agriculteurs. La FSII est une « réunion de famille séculaire d’IG Farben », un rassemblement d’entités indépendantes et autonomes.

Le cartel chimique familial d’IG Farben a été responsable de l’extermination de gens dans des camps de concentration. Il représente un siècle d’écocide et de génocide, entrepris au nom de l’expérimentation scientifique et de l’innovation. Aujourd’hui, ce cartel d’empoisonneurs porte des habits d’ingénieur génétique et répète ad nauseam le mantra de l’innovation. Les camps de concentration d’Hitler furent une « innovation » dans le domaine du meurtre ; et presque un siècle après, la famille Farben est en train de mener la même extermination, silencieusement, mondialement et efficacement.

L’innovation de Monsanto consistant à extorquer des royalties illégales et à pousser des paysans indiens au suicide est aussi une innovation dans la manière de tuer ni vu ni connu et indirectement. La nouveauté de la méthode d’assassinat ne rend pas le meurtre plus juste. « L’innovation », comme toutes les activités humaines, a ses limites — définies par l’éthique, par la justice, par la démocratie, les droits des personnes et de la nature.

IG Farben a été jugée à Nuremberg. Nous avons des lois nationales pour protéger les personnes, leur droit à la vie et à la santé, ainsi que l’environnement. Les lois indiennes sur les brevets et la biosécurité, ainsi que celle sur la variété végétale visent à contrôler les propriétaires voraces d’entreprises historiquement coupables de crimes contre la nature et l’humanité.

L’industrie se prépare à lancer son nouveau « gène », la moutarde GM (DMH-11). La moutarde GM, promue comme une « innovation » du secteur public, se base sur le système de gènes barnase/barstar pour créer des plantes mâles stériles et sur un gène bar pour la résistance au glufosinate. En 2002, la demande d’approbation par pro-Agro (Bayer) de plantation commerciale de moutarde GM basée sur le même système avait été rejetée.

Bien que bannie en Inde, Bayer trouve les moyens de vendre du glufosinate illégalement aux plantations de thé d’Assam et aux pommeraies d’Himachal Pradesh, dans le nord-ouest de l’Inde. Des revendeurs font passer la vente de glufosinate dans la catégorie « autres » pour contourner la loi. Ces produits chimiques se fraient un chemin jusqu’aux corps de nos enfants sans l’accord du gouvernement. Essentiellement, tous les brevets clés liés au gène bar sont détenus par Bayer CropScience, qui a acquis Aventis Cropscience, elle-même créé à partir des départements de génie génétique de Schering, Rhône-Poulenc et Hoechst. Puis Bayer a fait l’acquisition de Plant Genetic Systems, et a passé un accord de coopération avec Evogene, qui détient des brevets dans le secteur de la cartographie génomique.

Avant qu’une autorisation soit accordée à la moutarde modifiée génétiquement, le problème des limites de la brevetabilité doit être résolu sur la base des lois indiennes, et les brevets sur les plantes, les semences et les méthodes agricoles ne doivent pas être autorisés. Deepak Pental, un professeur à la retraite et développeur d’OGM ne commercialisera pas la semence de moutarde GM. Ses donneurs d’ordre de Bayer/Monsanto/MoBay le feront.

Au vu de notre expérience avec le coton GM, le ministère de l’Environnement et des Forêts envisage d’établir des directives pour l’évaluation socio-économique des variétés OGM proposées, prenant en compte des facteurs comme l’économie, la santé, l’environnement, la société et la culture.

Au cœur de cette évaluation socio-économique, on retrouve le problème des monopoles et des cartels, et de leur impact sur les petits agriculteurs. Bien que les brevets sur les semences ne soient pas autorisés, pendant plus de 15 ans, Monsanto a illégalement extorqué des redevances aux paysans indiens, les piégeant par la dette, et déclenchant ainsi une épidémie de suicides. La guerre de Monsanto contre la piétaille de l’Inde — les paysans — est une guerre menée par la famille IG Farben contre notre famille terrienne.

=*=*=

SYNGENTA MÊME COMBAT !

La Chine a acheté Syngenta, le premier producteur au monde de semences qui l’est devenu en privatisant et brevetant toutes les semences mondiales ! Et qui ne se prive pas d’attaquer en justice Kokopelli, et autres vendeurs de semences agricoles.   La Chine a acheté Syngenta suisse pour 43 milliards de dollars, l’un des plus gros monstres égal à égal avec Monsanto américain et Bayer allemand !   Avec cela, La Chine met tous les agriculteurs du monde entier en otage et obligé de lui payer pour chaque utilisation de semence.

La multinationale ChemChina la plus grosse entreprise de Chine (fortune 500) qui finance tous les politiciens en Chine et donc dicte la politique a acheté Syngenta :  ChemChina est un conglomérat de chimie chinois, la plus grosse multinationale de produits chimiques et agrochimiques en Chine et fait partie du rang des FORTUNE 500 dirigé par le PDG Ren Jianxi, membre du Parti communiste chinois qui fait partie des familles régnantes en Chine.  Ren Jianxi a reçu des nobels prestigieux en Chine, et a eu différents postes très importants au sein du ministère chinois. Son rôle politique au sein de la société en Chine est l’un des plus influents.

Syngenta impose ses pesticides néonicotinoides qui tuent les abeilles. Or les abeilles rapportaient 22 milliards d’euros à l’agriculture européenne.  En février 2016, ChemChina annonce l’acquisition de Syngenta, une entreprise suisse de produits de pesticides et de semences, pour 43 milliards de dollars, ce qui en fera la plus grosse acquisition d’une entreprise étrangère par une entreprise chinoise.

La Chine va « faciliter » la plantation à l’échelle industrielle de maïs et d’autres organismes génétiquement modifiés lors des cinq prochaines années, ont annoncé mercredi les autorités.

Lire la suite dans ce billet = Fallait pas ouvrir la boîte de Pandore…

=*=*=

Et j’ai expliqué en long en large et en travers qu’on pouvait faire tomber l’Empire au moment, selon l’allégorie du Bernard l’Hermite, où il changera de coquille ; Ici !

Vous pouvez agir, ici et maintenant, en retirant votre consentement et c’est fin de partie pour l’oligarchie…

C’est vous qui voyez, mais vous ne pourrez pas prétendre que vous ne saviez pas et que si vous aviez su, peut-être vous auriez agi !

De nombreux blogs, partout donnent l’alerte et agitent les preuves sous votre nez que le Potus 2016 tout comme le Barnum 2017 c’est pour mieux vous contrôler, continuer la mise en esclavage et passer même à la vitesse supérieure !

Tenez au hasard sur Le Saker Francophone ici ou ; Et le même jour, sur ce blog ici ; Olivier Demeulenaere relaye régulièrement des photos ou des vidéos comme ici et ça devraient au moins vous mettre le doute, non ?

Tenez, ratuma, me rappelle ce témoignage de la « bavure » de la coalition en Syrie qui est tout sauf une bavure :

Un survivant de la « bavure » perpétrée en Syrie par les avions de la coalition internationale témoigne sur Life.ru. Il doute fort que l’attaque menée par les avions de la coalition internationale conduite par les États-Unis fût une erreur :

les avions ont poussé la barbarie jusqu’à abattre les soldats syriens blessés avec des mitrailleuses. Un avion de reconnaissance a d’abord survolé les positions de l’armée syrienne, peu après des chasseurs ont lancé une attaque, a raconté ce militaire syrien au site Life.ru. « Nous avons pensé que l’avion menait la reconnaissance des positions de Daech. Mais peu après nous avons été attaqués par les chasseurs de la coalition qui ont frappé nos chars, véhicules blindés et pièces d’artillerie. Ils achevaient avec les mitrailleuses nos soldats qui tentaient de se réfugier dans les ruelles. Chaque chasseur a tiré sur nous au moins trois missiles. J’ai vu de mes propres yeux la mort d’environ 100 soldats. Ils ont pilonné nos soldats battant en retraite. Beaucoup ont péri. De nombreux blessés ne pouvaient pas bouger », a-t-il précisé. Aussitôt après le raid aérien, les djihadistes sont partis à l’assaut des positions des militaires syriens. « l’État islamique a attaqué nos positions, nos soldats ont été capturés. J’ai eu l’impression qu’il y avait un accord entre les Etats-Unis et Daech. Les terroristes étaient en liesse, ils tiraient des coups de feu en l’air comme s’ils fêtaient quelque chose », a ajouté le militaire.  «Il ne pouvait y avoir aucune erreur!»  (Source)

Lire la suite de l’article = http://www.medias-presse.info/bombardement-us-contre-les-troupes-syriennes-ils-ont-acheve-les-soldats-a-la-mitrailleuse-il-y-avait-accord-entre-les-etats-unis-et-letat-islamique-analyse-en-video/61268

Un certain Abraham Lincoln a affirmé ceci :

On peut, pendant quelque temps, tromper tout le monde, ou tromper tout le temps une partie des gens, mais on ne peut pas tromper tout le monde tout le temps.

Et croyez-moi il en savait quelque chose le Abraham l’un des Pères Fondateurs de la Divine Amérique que beaucoup aujourd’hui appellent, à raison, l’Empire du Chaos

Un autre futur est possible et franchement vu celui qu’on nous propose, à la schlague quand même, ben on risque rien à prendre la tangente.

On part devant, il sera toujours temps pour vous de nous rattraper en chemin…

JBL1960

Illustration = Photos de Pierre Meyers de la Vallée d’Ordesa en Haut-Aragon

Résumé Sott 08/2016

Je relaie comme chaque mois l’énorme travail de collecte d’infos et d’images qu’effectue fr.sott.net et si parfois la mort est en direct (caméra de surveillance…) elle traduit notre petitesse face aux déchainements imprévisibles de la Nature et en aucun un désir morbide ou malsain de ma part en tout cas :

 

Parmi les tendances au sein des bouleversements environnementaux le mois dernier, nous avons observé :

  • un nombre record de tornades aux États-Unis pour un mois d’août ;
  • une autre inondation « qui n’arrive qu’une fois tous les 1 000 ans », cette fois en Louisiane aux États-Unis ;
  • un tremblement de terre destructeur dans le centre de l’Italie ;
  • la comète la plus rapide jamais enregistrée ;
  • beaucoup plus de morts dus à la foudre, y compris un troupeau entier de rennes dans le sud de la Norvège ;
  • trois dolines massives qui s’ouvrent pour avaler (et tuer) les gens en Chine ;
  • de fortes tempêtes qui frappent de nombreuses capitales dans le monde, y compris des précipitations record en Macédoine et à Moscou ;
  • des feux de forêt intenses à travers l’ouest des États-Unis et l’ouest de la Méditerranée.

=*=*=

Le résumé sott du mois de juillet est là.

De nombreux événements climatiques dramatiques sont tout simplement ignorés par les Merdias et non relayés, c’est à noter également.

JBL1960

NON C'EST NON !