INTERVIEW de Jean-Loup Izambert à TVLibertés sur son livre « Trump face à l’Europe » + mon analyse

Que la Bête/Système meure !

Jean-Loup Izambert me transmet, via IS-Éditions sa dernière interview à TV Libertés ;

Puisque Sputnik et Russia Today France le boudent…

Déjà le 28 janvier dernier, Jean-Loup Izambert mettait des mots sur nos maux et les points sur les i et les barres sur les t…

Dans son livre « Trump face à l’Europe » JLI précise bien que Killary et/ou Trump sont les deux faces d’une même pièce. Et par ailleurs, il décortique de manière inédite, même si depuis, grâce à Kristof Herstell, on a eu confirmation que tous les gouvernements de l’Otan pratiquent le « Management par la terreur » et la France sous Hollandouille a parfaitement continué les basses-œuvres commencées sous Mitterand de manière planifiée ; La déstabilisation/balkanisation de l’Europe par l’organisation stricte par vagues de migrants, parmi lesquels sont disséminés des éléments dangereux afin de perpétrer des « attentats ciblés » et ainsi soumettre la population des pays visés, par la terreur, à accepter les lois liberticides en échange de leur sécurité. Comme on l’a vue, en France, en Angleterre, en Belgique, en Allemagne, en Espagne… Ou pas !

Il confirme que Trump une fois élu, et comme je l’affirme depuis le début sur ce blog, ne pouvait que renvoyer l’ascenseur à ceux qui l’ont placé à la Maison-Blanche, et quel que soit le N.O.M. qu’on leur prête !

Comme c’était couru d’avance donc, ce sont ceux qui ont crus que Trump était contre la guerre, pour la normalisation des relations avec la Russie, pour un règlement des conflits au Moyen-Orient, pour couper la tête du serpent que tout le monde reconnaissait être le RÉGIME ISRAÉLIEN qui se sont fourrés le doigt dans l’œil jusqu’au coude. Ce sont les Zuniens, les Colons de papier qui ont cru et voulu la poursuite de l’America Fisrt, qui veulent croire encore en leur supériorité d’hommes et de femmes blanches sur le reste du monde en veautant hier pour Trump, demain pour Zuckerberg, Winfrey, ou pourquoi pas à nouveau pour Oblabla, parce que Killary s’est un peu tirée une balle dans le pied toute seule, ou encore pour Bernie Sanders !!! Peut importe, pourvu qu’ils veautent !

Car nous le savons bien ICI qu’il n’y a pas de solutions au sein du système, qu’il n’y en a jamais eu et qu’il n’y en aura jamais.

J’estime que préconiser l’intégration Eurasiatique c’est nourrir la BÊTE/SYSTÈME afin qu’elle ne meure jamais ; Or, nous savons désormais, que le Système n’est pas réformable. Aussi, donner sa chance à Macron de se tourner vers la Chine et la Russie, alors que le Macron de Rothschild est un véritable cheval de Troie américain placé à l’Élysée après avoir été pucé  par le Bernard de Grande-Bretagne himself ; C’est se mettre soi-même des chaines…

SOURCE

C’est R71 qui le premier a utilisé l’allégorie du Bernard l’Hermite pour nous permettre de bien comprendre que dès le départ ; la Banque de la City de Londres a adoubé la Chine en précisant même qu’il était plus que vraisemblable que le transfert de fonds et la spéculation monétaire entre la “couronne” et la Banque Centrale de Chine assistée de ses partenaires nationaux et internationaux, allaient déjà bon train.

Le Bernard l’Hermite, au cours des siècles derniers, a régulièrement changé de coquille pour une plus grande et il est devenu au fil du temps cette Bête fourbe, hideuse que l’on nomme l’Empire anglo-américano-christo-sioniste. Il est évident, qu’il se prépare à changer de coquille pour une plus grande, et c’est à ce moment là qu’il est le plus vulnérable, car il est à poil le Bernie !… Et ce sera le moment (l’ouverture d’une fenêtre d’opportunité) pour nous, les peuples, de le choper, de lui mordre/pincer le cul, afin de l’empêcher d’intégrer une nouvelle coquille.

 

Cette fenêtre d’opportunité/changement de coquille devra conjuguer deux éléments simultanés ;

  1. Une conjoncture politico-économique propice : le capitalisme et son système arrivant au bout du bout du banc, sans mutation possible et…
  2. Une conscience politique des peuples ne menant pas à l’insurrection, mais au tsunami de la révolution sociale qui emportera tout sur son passage…

Ce qui complique les choses, c’est que dans le même temps, les marionnettistes de l’Empire, glissent d’une réalité à une autre… C’est la métaphore du Bernard l’Hermite, ici et , car le cœur de l’empire s’apprête à se transférer dans une plus grande « coquille » ; celle offerte par l’embryon de l’empire chinois latent.

Le plus redoutable est à venir car si on les laisse faire, ce sera la fusion, actuellement en cours, de la haute finance impérialiste totalitaire et eugéniste occidentale avec son homologue chinoise, qui elle possède une infrastructure coercitive bien plus dévouée que celle de l’occident à l’heure qu’il est.

Il faut cesser de le nourrir, par la votation déjà , et comprendre que cette fameuse « Route de la soie » ne peut être la solution, notamment en regard de cette note de Résistance71 d’août 2016  :  David Rockefeller envoya son protégé et homme de terrain géopolitique Henry Kissinger dès 1971 en Chine pour préparer la reconnaissance officielle de la RPC par l’administration Nixon. Cet évènement (la visite officielle de Nixon en Chine) vint à point pour entériner ce que l’empire avait aidé à créer, puisque les États-Unis larguèrent les nationalistes de Chang Kaï Chek (Kuomintang) en rase campagne vers 1946, lui laissèrent Formose (Taïwan) pour refuge et le fric du trafic de drogue dont le Kuomintang était responsable pour l’OSS (prédécesseur de la CIA), les États-Unis soutinrent Mao et la révolution d’État, voyant un plus grand potentiel pour le futur impérialiste. Ceci ne devrait surprendre personne, car étant dans la continuité du financement de la révolution bolchévique en Russie (Lénine et Trotski) par la City de Londres et sa succursale de Wall Street (cf. les recherches de l’historien Antony Sutton).

La réalité, que bon nombre refuse toujours aujourd’hui par dissonance cognitive, est la suivante : les banquiers, les grandes familles de la finance ont toujours financé les régimes dictatoriaux et les dictateurs, des monarques européens au XVIIIe siècle aux pires dictateurs du XXe siècle (Lénine, Trotski, Staline, Mussolini, Hitler, Mao, Pinochet, Videla, Pol Pot, monarchies rétrogrades du Golfe, en passant par l’entité sioniste, nos pseudo-démocraties libérales, dictatures douces, se durcissant à volonté pour faire place au totalitarisme monopoliste étatico-industrio-financier, le véritable fascisme répondant à la définition même émise par Mussolini. (*)

La Chine ne fait que suivre le cursus que lui a imposé la City de Londres depuis les deux guerres de l’opium du XIXe siècle, qui l’ont dévastée. Elle a été érigée en modèle pour l’infrastructure de contrôle des populations à étendre à l’humanité. L’ingénierie sociale élitiste et eugéniste est une fois encore à l’œuvre derrière le “modèle” chinois.

Cela ne veut bien évidemment pas dire que l’ensemble du peuple chinois est derrière ce projet comme l’ensemble du peuple américain n’est pas derrière le projet du Nouvel Ordre Mondial hégémonique ; mais l’ensemble de ces populations est suffisamment distrait, suffisamment endoctriné, pour ne pas vraiment se rendre compte de ce qui se passe et de ne réagir que par “patriotisme” pavlovien..

Espérons pour l’humanité que la Chine finisse par s’éveiller… dans le bon sens…

Soyons du bon côté de l’histoire pour une fois, et puisque la majorité (fort heureusement) n’est pas à convaincre, et que 10 à 15 % de la population mondiale, convaincue, opiniâtre et motivée suffit pour obtenir la masse critique, point de basculement vers le pouvoir de dire NON + une conscience politique ad hoc = on fédère une population en capacité d’exercer la désobéissance civile et c’est fin de partie pour l’oligarchie.

Nous le devons aux générations non-nées, nous leur devons, nous leur devons une vie libre et décente que l’oligarchie leur refusera comme elle nous le refuse.

Dans cette optique, on ne peut plus lâcher le morceau… Comme certaines espèces animales, nous avons deux mécanismes de défense :
1 – On mord l’hydre et on ne la lâche plus
2 – On pond nos œufs dedans et notre progéniture se nourrira de sa chair avant d’éclore au dehors et de mordre/pincer sans plus lâcher (et ainsi de suite…)

À terme, l’hydre/système ne peut pas gagner…

À charge pour les générations futures d’entretenir l’étincelle que nous aurons fait jaillir ICI & MAINTENANT… Cette étincelle capable d’embraser l’empire Anglo-américain-christo-sioniste. Car ici nous le savons bien que lutter contre cet Empire/Hydre/Système c’est lutter contre tous les empires…

Jean-Loup Izambert a contribué, par ses livres, à nous faire comprendre que l’Occident devenait, sous nos yeux, l’archipel du Goulag Levant, et comme il le dit fort justement dans cet entretien, l’Empire n’a plus d’autre choix que la guerre qui est sa seule et vraie nature.

Pour autant, nous avons établi que le salut de l’Occident viendra des peuples qui briseront les chaines du colonialisme, ensemble ! Quant à l’avenir de l’humanité il passe lui et immanquablement par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

JBL1960

(*) En complément, vous pouvez lire sur cette affirmation ; « Une seule Église Mondiale, pour un seul Gouvernement Mondial » dans les confessions d’un Évêque jésuite, d’Alberto Rivera, en version PDF N° 44 de 23 pages.

Source de l’image ► Vladimir PouTrump#CroisonsLes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Hé ! Les colons de papier = La fête est finie !

On doit prendre des mesures draconiennes pour la réduction démographique contre la volonté de certaines populations. Réduire le taux de natalité s’est avéré quasiment impossible. On doit dès lors augmenter le taux de mortalité. Comment ? Par des moyens naturels : la famine et la maladie.

Déclaration de Robert Mc Namara, à la presse française en 1996. Et Page 40 du PDF N° 1 de 58 pages « Meurtre Par Décret« , traduction partielle, mais essentielle, en français par Résistance71 du Contre-rapport original en anglais « Murder By Decree« .

~~~~▼~~~~

Résistance au colonialisme : la fin de partie approche pour les colons…

Immigrants (européens) la fête est finie !

Mohawk Nation News du 15 février 2018 ► URL de l’article original en anglais ► http://mohawknationnews.com/blog/2018/02/15/partys-over-immigrants/

Traduit de l’anglais par Résistance 71 ► https://resistance71.wordpress.com/2018/02/18/resistance-au-colonialisme-la-fin-de-partie-approche-pour-les-colons/

Le premier ministre immigrant Justin Trudeau, chef du Canada fasciste, a lancé quelques droits INDIENS au véritable peuple de l’Île de la Grande Tortue. Ses sbires de bandes/tribus hurlent : “Donnez-moi l’argent, la terre et les ressources, je vais gérer les affaires indiennes pour un pourcentage.” Le gouvernement a incorporé de manière privée les conseils de bandes tribaux. Nous, notre terre et nos biens sont leur biens personnels au sein de leurs aventures commerciales privées et ce sans notre reconnaissance et encore moins notre accord. C’est une fraude et une escroquerie complète. Ils prévoient de posséder illégalement le droit d’être membre, le commerce et tous les “programmes”.

D’après teiohateh, le wampum deux rangées, les immigrants et leurs esclaves doivent directement traiter avec le véritable peuple naturel de l’endroit. Nous possédons tout. Lorsque l’entreprise coloniale du Canada sera dissoute, ils devront partir.

Les envahisseurs répandent la propagande à notre sujet comme étant éteints, ceci réalisé par le génocide, la famine, la destruction de nos communautés, la stérilisation, la christianisation, la déportation, l’ignorance et le vol de tout ce que nous avons.

Le plus grand holocauste qui ait jamais eu lieu sur terre a été scientifiquement planifié pour être systématiquement appliqué aux populations de l’Île de la Grande Tortue (Amérique du nord et du sud) et les îles Caraïbes. Aujourd’hui, on nous maintient en captivité dans des camps de prisonniers de guerre appelés “réserves”  ou on nous envoie errer sans fin dans les rues des grandes villes pour que nous y mourions. On a étudié notre personnalité, les fluctuations de notre démographie, on a expérimenté sur nous à la fois pour la santé et pour la mise à mort, dans le système éducatif, on a kidnappé et assassiné nos enfants.

Les conseils de bandes (au Canada) et de tribus (aux USA) ne sont que des mercenaires porte-flingues qui les aident à perpétrer leur génocide appelé La solution finale au problème indien (Duncan Campbell Scott, 1924). Ces traîtres ne sont plus onkwehonwe. Ils aident au vol des terres, des ressources, ils nous maintiennent dans une sombre pauvreté et dans des conditions de vie sub-standard. Ils rapportent à leur maître notre démographie, notre distribution géographique, notre taux de naissance et de mortalité, les meurtres, les morts, les maladies, les problèmes sociaux, l’activité économique, les incarcérations, le racisme et toute autre information utile à leurs maîtres.

Ils ne veulent aucune amélioration dans notre standard de vie qui est maintenu en état pitoyable par le manque d’eau potable, la malnutrition, un habitat délabré, par la victimisation et l’assassinat, par l’attaque et la disparition de notre jeunesse.

Les colonisateurs ont assassiné plus de 100 millions d’entre nous depuis 1492. Aujourd’hui ils célèbrent le fait que nous sommes critiquement menacés, mis en danger et vulnérables grâce à leur Plan. Les armées des États-Unis et du Canada  évaluent constamment leur progrès en ce domaine.

Notre ennemi utilise notre terre, nos ressources et environnement pour s’enrichir et lancer ses guerres. Sans les restrictions placées sur nous par l’ennemi, nous survivrons en accord avec nos propres voies comme nous l’avons fait pendant des millénaires avant d’être envahis. Nos ennemis doivent rendre tout ce qu’ils ont volé. Notre terre-mère nous aidera à nous reproduire, à chasser, à échanger et à parfaire nos devoirs envers la Nature.

Ces immigrants et leurs marionnettes ne décideront rien pour nous.

~~~~▲~~~~

Hier, la Nation Mohawk nous donnait pour conseil « Restez sur le chemin rouge » aussi, dans le même esprit, je réaffirme ma conclusion à savoir ; Unissons-nous afin de leur retirer notre consentement d’un coup sec, de dessous les pieds en leur disant « Hé les gars, oui vous, les colons de papier ! Fini vos singeries, terminé ! La fête est finie »…

BOYCOTT TOTAL et IMMÉDIAT pour stopper le Plan

Nous pouvons comprendre le système légal de l’oppression coloniale à l’œuvre depuis 1492 pour mieux le démonter et aussi bien avec Steven Newcomb, issu de la culture native amérindienne (Shawnee, Lenape) qu’avec Peter d’Errico, issu de la culture colonialiste.

Car nous sommes arrivés à la même conclusion qu’Amerigo doit partir !

En tout cas, pour le moins, c’est le présupposé raciste, eugéniste du tuer l’indien pour sauver l’homme blanc, et l’idée que l’homme qui n’est pas blanc est inférieur, qu’il faut extraire de nos cortex et à tout jamais. Car je le redis comme je le pense et comme je l’analyse en regard de la pensée Native (ici amérindienne, mais aussi bien dans l’esprit zapatiste ou encore la lutte aborigène), aucun nouveau paradigme ne pourra être enclenché tant qu’une seule personne s’estimera « supérieure » parce qu’elle est blanche…

Notre salut viendra de NOUS, les peuples qui briseront les chaines du colonialisme, ensemble ! Quant à l’avenir de l’humanité il passe lui et immanquablement par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

JBL1960

 

Restez sur le chemin rouge… MNN et le grain de sable JBL

Chers Racistes Zuniens ;

Vos voitures sont japonaises ;

Votre bière est allemande ;

Votre électronique est taïwanais ;

Votre mode est française ;

Votre pétrole vient d’Arabie Saoudite ;

Votre vodka est russe ;

Mais n’oubliez jamais que la Terre sur laquelle vous vivez est la nôtre…

~~~~▼~~~~

Mohawk Nation News, nous avait déjà invité le 10 décembre 2016 à Rester sur le chemin et dans les mots de Zénon, qui n’avait pourtant pas encore écrit Tangente, je l’avais déjà, pour ma part, imaginé, tangent ce chemin…

Résistance politique contre le Canada et son système de justice coloniale…

Restez sur le chemin rouge

Mohawk Nation News | 14 février 2018 | URL de l’article original en anglais ► http://mohawknationnews.com/blog/2018/02/14/stay-on-the-red-road/

Traduit de l’anglais par Résistance 71 ► https://resistance71.wordpress.com/2018/02/17/resistance-politique-contre-le-canada-et-son-systeme-de-justice-coloniale/

Le sport des dictateurs appelé “les Jeux Olympiques” endoctrine quiconque sur le comment suivre la règle de la soumission à l’homme blanc. Les tricheurs peuvent y laisser tout le monde admirer comment ils font. Seul l’argent crée les champions. Les pays pauvres n’ont aucune chance. Les jeux olympiques originaux du combat d’animaux contre des gens devant une foule de spectateurs provient de la Grèce antique. C’était et c’est toujours un sport sanguinaire. http://mohawknationnews.com/blog/tag/1936-olympics/

La ministre de la justice canadienne Raybold, rappelez-vous, vous travaillez pour l’ennemi. Elle dit en substance au Canada “Nous devons protéger ce que nous avons volé des nations natives et toutes les atrocités que nous avons commises depuis plus de 500 ans.” Le système judiciaire est le sport sanguinaire du Canada qui a besoin de condamner et d’éliminer les populations indigènes.

Quelques autochtones disent qu’il doit y avoir des changements au sein de la machine de torture et d’exécution qu’est le système judiciaire corporatiste colonial. Une des fascistes en chef, la juge Raybold est très nerveuse. Beaucoup voient le meurtre du jeune Colten Boushie par Gerald Stanley comme le microcosme du traitement que le Canada nous réserve et veut nous faire subir.

La préoccupation de la santé mentale des membres du jury veut dire qu’ils sont au courant de l’instabilité animant les blancs qui sont sélectionnés pour remplir les fonctions de jurés. Ils ont bien plus de chances de condamner des autochtones que des blancs. On ne veut pas de nous parce que nous sommes perçus comme des gens au bon sens commun. Nous ne faisons pas partie de leur système inhumain qui nous réduit en pièces et ruine nos vies. Nos esprits demeureront libres à tout jamais.

Ils ne veulent pas changer ce qui sert leurs intérêts. Ils ont créé un système judiciaire qui est injuste envers nous. Il est fait par et pour les immigrants. Nous ne faisons aucune confiance au Canada, qui est constitué de voleurs, d’assassins et de menteurs ! De nouvelles menaces et crimes seront créés pour maintenir notre ennemi en position de pouvoir afin qu’il puisse continuer de garder ce qu’ils ont déjà volé et voler toujours plus de nous autres.

Le système judiciaire fasciste est fait pour maintenir le désespoir parmi onkwehonwe, le véritable peuple de la terre. Les immigrants sont soulagés de voir l’angoisse et la détresse de notre peuple en résultat de siècles d’oppression et d’abus. Nous voir pleurer une nouvelle mort d’un de nos enfants est leur récompense. “Super, on fait un bon boulot !” se disent-ils.

Notre seule sécurité contre ce ramassis de sociopathes est nous-mêmes. Nous avons tous les droits naturels de nous défendre de ces prédateurs. Les armes sont essentiellement dans les mains de l’entreprise coloniale et de ses entités de contrôle. Ils infligent la peur, puis ils tirent, tuent, ne posent pas de questions. Ils savent très bien que rien ne leur arrivera.

La cause première de ces immigrants nous chassant est notre terre, nos ressources naturelles, l’eau, l’air, toute l’Île de la Grande Tortue et nos vies. Ils se concentrent sur leur protection sur notre terre et de tout ce qu’ils nous ont volé.

La sport favori du fermier du Saskatchewan est de tuer l’Indien sans hésitation. Cela fait 500 ans que ces colons sont brutaux et dépravés. Les règles de “justice” sont faites par et pour la préservation de ces psychopathes corrompus.

Hey les gars, c’est fini !

Dans l’article original, il y a la vidéo de The End, de The Doors (je l’ai déjà mis en appui de cet article d’ouverture de mon blog, le 13/12/2015 et intitulé, This is The End… Ou pas d’ailleurs. ) et comme j’affectionne tout particulièrement Jim Morrison et que la vidéo n’a pas l’image sur le site MMN, je la remets là ;

Sinon, YT l’a supprimera si je mets l’extrait du film…

YT, Gogole, FB ► LA LIGNE ROUGE…

Unissons-nous afin de leur retirer notre consentement d’un coup sec, de dessous les pieds en leur disant « Hé les gars, fini vos singeries, terminé ! » Et appelons à un BOYCOTT TOTAL…

Nous pouvons comprendre le système légal de l’oppression coloniale à l’œuvre depuis 1492 pour mieux le démonter et aussi bien avec Steven Newcomb, issu de la culture native amérindienne (Shawnee, Lenape) qu’avec Peter d’Errico, issu de la culture colonialiste.

Car nous arrivons ainsi à la même conclusion qu’Amerigo doit partir !

Et en tout cas, pour le moins, c’est le présupposé raciste, eugéniste du tuer l’indien pour sauver l’homme blanc, et l’idée que l’homme qui n’est pas blanc est inférieur, qu’il faut extraire de nos cortex et à tout jamais. Car je le redis comme je le pense et comme je l’analyse en regard de la pensée Native (ici amérindienne, mais aussi bien dans l’esprit zapatiste ou encore la lutte aborigène), aucun nouveau paradigme ne pourra être enclenché tant qu’une seule personne s’estimera « supérieure » parce qu’elle est blanche…

Car si l’Occident devient, sous nos yeux, l’archipel du Goulag Levant nous avons établi que son salut viendra des peuples qui briseront les chaines du colonialisme, ensemble ! Quant à l’avenir de l’humanité il passe lui et immanquablement par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

JBL1960

Source de l’image ► Pinterest

 

 

 

 

LA LIGNE ROUGE…

…Et puisqu’ils nous éteignent quand ils veulent !

UNION + RÉFLEXION + ORGANISATION = ACTIONS COLLECTIVES HORS ÉTAT & SES INSTITUTIONS OBSOLÈTES

Et dès maintenant ; Et c’est surtout hors réseaux sociaux, car on sait tout de la dangerosité totale de Fesse de Bouc, et de Gogole qui est rendu au stade de quasi monopole. Comme en France, Orange/France Télécom, est propriétaire de la totalité du réseau cuivré, et a encore le monopole sur les créations de ligne. C’est d’ailleurs pourquoi, lors de la dernière présidentielle, Macron a pu adresser son message à voter pour lui, tous abonnés confondus même aux personnes sur liste rouge !

Un exemple de schéma simple pour changer de paradigme en lien avec les peuples autochtones de tous les continents, sans dieux, ni maitres, sans armes, ni haine, ni violence !

Prise de conscience individuelle ► prise de conscience collective ► boycott et organisation parallèle ► désobéissance civile ► réorganisation politico-sociale ► changement de paradigme

ICI ET MAINTENANT et donc D’OÙ NOUS SOMMES…

Et nous pouvons, nous, la minorité, puisque la majorité n’est pas à convaincre ;

Ignorer le Système ► Créer les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchir et agir en une praxis commune ► Extraire le sublime de l’ANCIEN et l’adapter au NEUF càd au monde d’aujourd’hui

N’attendons pas d’être à 2cm du mur et surtout de s’écraser le nez dessus pour se dire, que peut-être il serait temps de se sortir les doigts du nez…

Veterans Today a bien failli se scratcher sur le mur des lamentations et s’est finalement éjecter de Google à temps…

Le plus étonnant, c’est que Veterans Today nous a donné à lire, de grandes enquêtes d’investigations, et c’est grâce à eux, notamment, que nous avons pu établir que le 11 septembre 2001 fut une attaque nucléaire ► AU SUJET D’UN 11 SEPTEMBRE NUCLÉAIRE, version PDF {N° 39} gratuite de 24 pages + photos rares fournies par R71

Comme l’explique Résistance71 en préambule de la traduction des articles de Veterans Today et avec lesquels je suis totalement d’accord ; 

Plus on avance et plus les masques tombent… Nous n’utilisons plus aucun service de Google depuis plus de 4 ans maintenant, nos recherches en ligne sont effectuées au moyen de StartPage et de DuckDuckGo, qu’a choisi VT. Il est quand même étonnant que VT n’ait pas opéré le changement avant d’avoir la gueule dans le mur… Comme quoi cela semble être une constante établie et qu’il faut briser : tant que tout va bien, personne ne bouge. Les gens bougent quand ils ont la tronche dans le mur. Qu’on ne vienne pas dire que tout cela n’était pas prévisible… Donc pourquoi attendre ?

Le changement de paradigme sera plus douloureux après que nous nous soyons fracassés dans le mur à Mach 12. On s’éviterait bien des soucis à changer AVANT. On appelle cela de l’anticipation et c’est valable pour tout…

VT et Google divorcent officiellement

John Allen | VT General Manager | 19 janvier 2018 | URL de l’article original en anglais ► https://www.veteranstodaynetwork.com/2018/01/vt-google/

Traduit de l’anglais par Résistance 71https://resistance71.wordpress.com/2018/02/16/google-nouvel-ordre-mondial-et-etat-policier-divorce-de-vt-et-de-google-sur-fond-disrael/

Bien que les déontologies de Google et de VT se soient éloignées l’une de l’autre depuis des années, les derniers douze mois ont été particulièrement troublés et emplis d’une telle animosité que finalement le Rubicon a été traversé causant un divorce final d’où aucune machine arrière n’est possible.

Tout a vraiment commencé en avril 2017 lorsque Google a décidé que certaines de nos photos n’étaient PAS dans leur ligne de standard et violaient leur réglementation. Le censeur de Google NE NOUS A PAS DIT de quelles photos il s’agissait les ayant froissés. Ils nous donnèrent une idée générale de ce sur quoi ils objectaient en nous envoyant une notice standard de violation de réglementation. Nous avons donc recherché dans notre stock de photos archivées (des milliers) en essayant de savoir qu’elles photos étaient problématiques. Cela nous a pris 3 semaines pleines. Éventuellement, nous fûmes capables de les convaincre que nous étions en accord avec leur réglementation.

Pensant que cette épisode était terminé, VT continua ses fonctions usuelles pendant 9 mois. Puis, d’un seul coup d’un seul, sans avertissement ni raison donnée, Google nous notifia que tout compte commercial que nous avions avec eux était annulé et qu’il n’y avait pas de recours possible. Comme vous pouvez l’imaginer nous fûmes pris à contre-pied et très perplexes. Que se passait-il ?

Comme beaucoup d’entre vous le savent, il n’y a personne à appeler chez Google, pas de contact physique possible. Il n’y a pas de “service clientèle” ni aucun service de soutien que des gens “normaux” puissent appeler en cas de pépin. Donc VT a contacté certains “amis” ayant accès au ventre de la bête au sein de l’empire Google. Après quelques jours d’enquête, ils nous envoyèrent une liste de ce que Google en réalité nous reprochait dans notre travail. Et de cela résultait le fait que ce qui les perturbait le plus était NOTRE CRITIQUE DE L’ÉTAT D’ISRAËL Et il y avait une mention de nos articles sur la Russie également ; mais ce qui les préoccupait le plus était ISRAËL et notre critique claire et affirmée de sa politique d’État.

De manière évidente, il n’y a RIEN que nous puissions faire à ce sujet parce que cela irait complètement contre notre déontologie. Donc comme dit le vieil adage “le meilleur accord est pas d’accord du tout”. Le temps d’un divorce officiel sans effort de réconciliation est arrivé. Notre relation ou plutôt ce qui en restait, avec Google est maintenant officiellement terminée.

Loin sont les jours où la petite startup Google déclarait son mantra de “Ne soyez pas malveillant”

Ceci a été bien tristement remplacé par quelque chose de plus sinistre, moins pour les gens et bien plus pour ce quelque chose qui de toute évidence n’inclut ni VT ni les valeurs qui nous animent. Bien triste en effet, temps de bouger en bloc. Donc, voilà c’est fait… Bye bye Google !!!…

◄|►

VT remplace la recherche avec Google par Duck Duck Go (DDG)

John Allen | VT General Manager | 23 janvier 2018 |URL de l’article original en anglais ► https://www.veteranstodaynetwork.com/2018/01/vt-replaces-google-custom-search-duck-duck-go/

Traduit de l’anglais par Résistance 71https://resistance71.wordpress.com/2018/02/16/google-nouvel-ordre-mondial-et-etat-policier-divorce-de-vt-et-de-google-sur-fond-disrael/

Pour commencer notre nouveau chemin en cette nouvelle année 2018, nous avons remplacé la Google Custom Search de tous nos sites par Duck Duck Go !

DuckDuckGo (DDG) est un moteur de recherche internet qui met l’accent sur la protection de la sécurité et du droit à l’anonymat dans la recherche internet et évite la bulle de filtrage des résultats de recherches personnalisées. DDG se distingue des autres moteurs de recherche en ne faisant pas de profil de ses utilisateurs et en montrant de manière délibérée à tous les utilisateurs les mêmes résultats de recherche pour des mots clef donnés. DDG insiste sur le fait de fournir les meilleurs résultats de recherche possible, la meilleure qualité en rapport aux mots clef à l’encontre du volume d’information trouvé, DDG génère les résultats de recherche depuis plus de 400 sources individuelles, incluant des sites clef crowdsourced comme wikipedia et autres moteurs de recherche comme Bing (NdT: Microsoft, un autre démon quand même), Yahoo! (NdT: autre merde à ne pas présenter), Yandex, Yummly. L’entreprise est basée à Paoli en Pennsylvanie, dans la grande banlieue de Philadelphie et a 40 employés. Le nom de l’entreprise a pour origine le nom d’un jeu pour enfant appelé “duck, duck, goose” ou canard, canard, oie.

Une partie du code source de DuckduckGo est un logiciel libre hébergé sur GitHub sous licence Apache 2.0, mais le cœur de l’affaire est privé. Le 21 mai 2014, DDG a lancé une version revampée qui focalisait sur des résultats de recherches plus intelligents et une interface plus sympathique et agréable. La nouvelle version ajouta souvent des caractéristiques demandées comme des recherches photos, recherches locales, des auto-suggestions et bien plus.

Le 18 septembre 2014, Apple inclut DDG dans son navigateur Safari comme un moteur de recherche optionnel. Le 10 novembre 2014, ce fut le tour de Mozilla de l’intégrer comme option de recherche dans son Firefox 33.1. Le 30 mai 2014, le Tor Project (NdT : créé et utilisé par la Marine des États-Unis qui incidemment héberge le QG du Cybercommand de l’armée américaine…) a fait de DDG son moteur de recherche par défaut sur le navigateur Tor 6.0

Notre utilisation de DDG a plus de sens que le Google de Rollerball qui nous a traité comme des chiens sans aucun soutien clientèle et ce MR est de fait bien plus en accord avec nos valeurs.

Ainsi soit-il !

Après 14 années de vieille déontologie positive et d’effervescence Google, il est grand temps de dire adieu à sa nouvelle version façon État policier et de dire hello à DuckDuckGo.

Alors, il se peut aussi que Veterans Today paye un peu leur mélange des genres en publiant sur le même plan « Donnie ‘Mains d’Enfant’ Trump » ou comme je l’ai indiquée plus-haut l’excellent dossier sur le 11 septembre 2001 et La Guerre des Étoiles avec les Aliens… Maintenant c’est leur choix éditorial et ils font ce qu’ils veulent. On peut juste remarquer qu’ils auront mis 14 ans à se rendre à l’évidence, qu’on nous éteint comme on veut et qu’ils nous appartient donc de trouver en nous les ressources nécessaires pour nous unir, même si un océan nous sépare…

C’est Kevin « tueur de pape » Annett, qui lui avait été plus prompt à ce rendre compte d’un  nécessaire « lâcher-prise » ; Le secret de mon insuccès ou lâcher prise de Sodome et Gomorrhe : Les masses ont toujours eu besoin d’un bon spectacle. Demandez à ce grand spécialiste des longues sagas David Icke, qui remplit régulièrement des stades entiers comme celui de Wembley avec plus de 30 000 groupies qui en ont pour leur pognon en écoutant ses histoires de gros lézards extra-terrestres mangeurs d’enfants.

Pour lire la totalité de l’article de Kevin Annett du 25 mars 2017 sur Résistance 71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/03/31/lacher-prise-de-la-societe-du-spectacle-et-preparer-notre-depart-vers-la-communaute-de-bien-universelle-kevin-annett/

Ils nous éteignent comme et quand ils veulent, certes ! Aussi, redoublons d’effort et unissons-nous et cela passe par notre inter-action et notre inter-connexion, mais le plus possible hors des réseaux sociaux manipulables à souhait comme on s’époumone à le dénoncer.

Maintenant, ne venez pas vous plaindre si vous vous sentez espionnés si vous avez offert un « Google Home » à votre dulcinée pour la Saint-Valentin ou à votre petit dernier pour Noël…

Car dans ce cas, vous vous mettez, vous-mêmes, les chaines aux pieds !

Qu’est-ce que vous ne comprenez pas dans BOYCOTT TOTAL ?

Ni Wait, ni See ; Parce que c’est tout vu !

Et donc on anticipe…

JBL1960

Source de l’image ► http://www.terra-ignota.fr/blog/do/tag/ligne-rouge/ Et sa légende : Il faut oser ou se résigner à tout…

 

De la chute d’un pape en février 2013 à l’Opération Rachat d’avril 2018 par Kevin « Tueur de pape » Annett

En perdant leur peur de la mort, ils découvrent le secret de leur vie

De Kevin « Tueur de pape » Annett dans son livre, Le Bouclier du lanceur d’alerte, que Résistance 71 a entièrement traduit et que j’ai réunifié dans un PDF qui porte le N° 2 dans mon blog, et en accord avec Kevin Annett nous avons pu le proposer en lecture, téléchargement et/ou impression gratuits, comme expliqué dans ce billet de présentation ► TOUTES & TOUS DES LANCEURS D’ALERTE

Et vous retrouverez la chronologie du Meurtre Par Décret organisé par les Églises et le Gouvernement Canadiens de 1840 à 1996 dans les Pensionnats pour Indiens à la page 6 du PDF N° 1, traduction de l’essentiel, par Résistance 71,  du Contre-rapport original en anglais qui fait 400 pages.

~~~~▼~~~~

Résistance aux crimes de l’Église et de l’État : De la chute d’un pape en février 2013 à l’Opération Rachat d’avril 2018

Cinq ans après, réflexions sur la chute du gros rat et sur l’augmentation des réclamations

Kevin “tueur de pape” Annett | 12 février 2018 | reçu par courriel

Traduit de l’anglais par Résistance 71https://resistance71.wordpress.com/2018/02/15/resistance-aux-crimes-de-leglise-et-de-letat-de-la-chute-dun-pape-en-fevrier-2013-a-loperation-rachat-davril-2018/

“Le pape Benoît XVI, Joseph Ratzinger, a réservé une réunion avec le président italien Giorgio Napolitano pour le samedi 23 février afin de discuter son immunité contre des poursuites judiciaires qui seraient engagées contre lui par le gouvernement italien, d’après des sources médiatiques italiennes.

La réunion de Ratzinger fait suite à la remise au secrétariat du département d’état du Vatican le 6 février d’une note diplomatique issue par un gouvernement européen dont le nom est tenu secret. Cette note manifeste l’intention pour ce gouvernement de coopérer avec une haute cour de justice pour émettre un mandat d’arrêt contre Ratzinger qui a démissionné de son pontificat moins d’une semaine après.” ceci émanait d’un communiqué du TICEE du 14 février 2013.

“Beaucoup de gens ne peuvent pas accepter que ce petit caillou que nous avons lancé fut capable de renverser le Goliath de Rome. En tant qu’esclaves obéissant, ils ne peuvent pas croire que le droit fait force. Mais leurs maîtres ont peur de ce qui s’est produit, car ils savent maintenant pour sûr que tout dirigeant peut-être mis à bas et avec lui son royaume entier et un monde basé sur les royaumes.” (du livre “Déchu”, Kevin Annett)

Le vieil homme n’ose toujours pas sortir des 100 acres de terre appelés la ville du Vatican, car il ferait face à une arrestation immédiate pour ses crimes de guerre. Mais ce qui l’a mis et maintenu dans sa prison dorée est tout sauf oublié maintenant. C’est un pense-bête. Cela ne s’est jamais produit auparavant. Au soir de leur condamnation par un tribunal public pour leurs crimes contre des enfants, non seulement un pape en activité mais aussi trois autres officiels du Vatican, ont démissionné de leurs fonctions, incluant le soi-disant “pape noir” : respectivement Joseph Razinger (pape Benoît XVI), Tarcision Bertone, Sean Brady et le chef des jésuites, “pape noir”, Adolfo Pachon.

“Lorsque vous avez été battu par un opposant plus faible que vous, faites en sorte que votre défaite apparaisse comme une victoire, ou une manœuvre tactique plutôt qu’une retraite.” avait conseillé aux papes et autres monarques Nicolo Machiavelli en Italie au XVIe siècle, dans son livre tuteur dédié aux puissants de ce monde appelé “Le Prince” : un conseil que le Vatican a pris très sérieusement à la suite des démissions sans précédent de pontes de l’Église. Car depuis février 2013, Rome a essayé de faire oublier la raison de sa retraite devant le verdict d’un tribunal de droit coutumier qui a déclaré que ses dirigeants sont des criminels condamnés et que l’Église catholique romaine est une institution criminelle.

Il y a 5 ans jour pour jour aujourd’hui, lorsque la nouvelle fut connue que le pape Benoît, alias “Joe le rat”, Ratzinger, n’était plus l’archevêque de Rome, j’ai reçu un coup de téléphone très matinal du journal de Toronto du National Post. Un jeune journaliste remarquablement lent à la détente me demanda si c’était vrai qu’il y avait un mandat d’arrêt contre le pape Benoît XVI, mandat que j’avais aidé à mettre en place et qui avait précipité sa démission.

“Absolument” ai-je répondu avec un grand sourire. Anticipant sa question suivante, je continuais, “mais allez demander au gouvernement espagnol si vous ne me croyez pas.”

Je n’ai plus jamais entendu parler de ce journaliste, le Post ni aucun autre média de masse (merdia) n’a jamais non plus publié quoi que ce soit sur la menace d’arrestation de Joe le rat qui l’avait envoyé bouler de sa perche pontificale. En lieu et place, avec une précision horlogère de larbinisme attendu, la presse mondiale reprît et répéta la version officielle du Vatican faisant état d’une “soudaine maladie” comme cause de la démission du pape Benoît XVI et re-focalisa l’attention avec une ferveur d’école sur le pirouetteur jésuite qui attendait dans l’ombre et qui allait bientôt être couronné pape François 1er.

La vérité est que le 1er février 2013, notre tribunal de droit coutumier qui avait jugé l’affaire contre le pape Benoît et les autres fut notifiée par un officiel du gouvernement espagnol que, fondé sur l’examen de nos preuves contre le pape Benoît, une haute cour de Madrid allait émettre un mandat d’arrêt contre lui dès le 15 février et que ce mandat serait exécuté si Ratzinger mettait le pied sur le territoire espagnol. Encore mieux, le tribunal considérait même de placer une saisie sur la propriété de l’Église pour compenser l’Espagne de toutes réparations/compensations qui seraient dues aux milliers de ses citoyens torturés et trafiqués comme les enfants par les prêtres et les nonnes durant la dictature de Franco si amicale envers le Vatican.

Seigneur, Marie, Joseph ! Après que Rome ait reçu la notification diplomatique espagnole avec cette nouvelle le 6 février, la merde a fait bien plus que d’atteindre les pales du ventilateur. Comme dans un scenario hilarant de série B de gangster, une flopée de cardinaux obèses, de banquiers de l’Église et la clique de mafiosi assortis de la Cosa Nostra se sont sans aucun doute assis avec Joe le rat pour lui dire avec cette ardeur toute italienne, de virer sa bella figura et ce molto pronto de la place. Bref, pour lui dire : mors ta chique Joe avant que nous ne perdions tous notre liquette et que nous coulions. Donc, en bon petit soldat de la Hitlerjugend, les doigts sur les coutures de la soutane, ce brave Benoit savait l’importance de bien suivre les ordres. Le vieux salopard démissionna cinq jours plus tard ; et ses acolytes dans le crime qui furent aussi condamnés par le tribunal, Bertone, Brady et Pachon, suivirent tous la même procédure dans les semaines suivantes.

Il est très infortuné qu’à la suite de David ayant pourfendu Goliath, l’armée philistine en déroute et son roi n’avaient pas un des Dr la pirouette du Vatican travaillant pour eux. Car dès lors leur régime vacillant aurait pu être stabilisé et les blaireaux remis en position de force avec une annonce officielle disant que loin d’avoir été abattu par la pierre unique du minuscule berger, Goliath avait en fait succombé à “une maladie soudaine” et continueraient  à annoncer que maintenant n’était pas venu le temps de plus de guerre mais de plutôt un temps de réconciliation comme incarné par notre nouveau leader, notre Goliath plus gentil et sympathique que jamais ! Car telle est la ligne de conduite des tyrans lorsqu’ils ont le dos au mur, que ce soit aujourd’hui ou il y a quelques millénaires.

Depuis ce glorieux moment il y a 5 ans où nous avons vu un assassin d’enfants tomber de son trône, l’impact de cet effondrement s’est propagé comme un tsunami dans le monde, malgré tous les prétextes pour rendre le Vatican “plus sympathique”. Et comme avec tous les grands tournants de l’histoire, la plus grande victoire fut une subtile victoire psychologique, un changement sur le comment les esclaves et les propriétaires d’esclaves se perçoivent. L’illusion d’un pouvoir ne pouvant être défié est maintenant finie. En montrant au monde que le plus puissant des autocrates peut être déposé et en montrant la façon de le faire, notre tribunal de droit coutumier fut comme ce simple caillou dans la face de ce géant. La victoire du 11 février 2013 fut littéralement un tir entendu dans le monde entier et a commencé une nouvelle phase de l’histoire de l’humanité : la réclamation de la loi et du pouvoir souverain par NOUS, LE PEUPLE, par nos propres tribunaux de justice et nos actions directes. Mais cette récupération est toujours potentielle. Le but maintenant n’est pas seulement d’enterrer César mais de le remplacer : plus facile à dire qu’à faire certes mais ce voyage a déjà commencé.

Un de mes amis autochtones a résumé la situation peu de temps après la chute du pape Ratzinger : “Kevin, ton exorcisme a vraiment marché ! Tu a compté les coups contre le plus grand salopard d’entre tous. Maintenant tous ces riches fumiers font dans leur froc ! Le problème est que personne ne voudra le croire…”

Son dernier commentaire me tenta de répondre avec les mots d’un autre de mes amis à qui sa mère avait annoncé la mort par overdose d’un ami commun et qu’elle ne pouvait pas y croire : “Tu peux ne pas y croire, mais le cadavre est bien là.” Il est temps d’enterrer les morts une fois pour toute. L’”Opération Rachat” commence le 15 avril 2018 (voir ci-dessous). Finissons le boulot une bonne fois pour toute !

Mettre fin au règne de la terreur contre les enfants

OPÉRATION RACHAT

A partir du 15 avril 2018

Jour du souvenir de l’holocauste des enfants

Le trafic, la torture et l’assassinat routiniers d’enfants sont devenus une industrie mondiale très lucrative dans laquelle les entreprises ecclésiastiques sont profondément impliquées. Le Vatican, l’église anglicane et autres églises ont été condamnées dans des tribunaux de droit coutumier pour ces crimes et autres actes génocidaires. Votre financement et votre adhésion à ces églises criminelles permettent à leur malfaisance de perdurer.

Le 15 avril 2018, les peuples d’un bon nombre de pays vont prendre une action directe afin de mettre un terme à ces crimes en frappant à leur source. L’Opération Rachat va impliquer des arrestations citoyennes de violeurs d’enfants connus et des officiels des Églises qui les ont aidés et protégés, des occupations pacifiques d’Églises et d’endroits de culte afin de perturber leurs opérations et l’arrêt du financement et de la protection légale qui permettent l’existence de ces institutions criminelles. Ces Églises ont trahi la confiance qui a été placée en elles et ont perdu leur droit de fonctionner sous la loi divine et de l’humanité. NOUS, LE PEUPLE, ne permettrons plus que ces loups déguisés en moutons exploitent et brutalisent nos enfants.

Vous pouvez grandement aider à sauver des vies innocentes en vous joignant à cet effort global, voici comment :

1. BOYCOTT des Églises catholique romaine, anglicane/épiscopale et unifiée du Canada et en leur refusant toute participation et tout financement. (*)

2. DEMANDEZ que votre gouvernement révoque le statut d’exonération fiscale de ces Églises.

3. ÉDUQUEZ-VOUS et les autres au sujet des crimes et de l’histoire cachée et de la nature de ces Églises criminelles.

4. REJOIGNEZ le groupe d’action de l’Opération Rachat le plus proche de chez vous et participez directement à l’arrêt des activités de ces fausses Églises assassines. Contact itccsoffice@gmail.com pour participer.

Partagez ce pamphlet avec des amis. Agissez maintenant pour arrêter la guerre menée contre nos enfants !

Promu par The International Tribunal of Crimes of Church and State (ITCCS) ou le Tribunal International contre les Crimes de l’Église et de l’État (TICEE)

itccsoffice@gmail.com , thecommonland@gmail.com , www.itccs.org

(*) ► Commémorez le souvenir de Maisie Shaw à Noël 2016 prochain en fermant les églises qui l’ont tuée elle et 60 000 autres enfants autochtones ! Appel spécial du TICEE et de Radio Free Kanata du 13/12/2016

~~~~▲~~~~

Lectures Connexes, sur ce blog ;

Confessions d’un Évêque jésuite, Dr. Alberto Rivera, version PDF N° 44 de 23 pages.

Les Frères Ratzinger = Ne sont pas des enfants de chœurs ! Scandale au sein de l’Église catholique allemande : au moins 231 enfants du Chœur de Ratisbonne ont été victimes de maltraitances dont des viols. L’affaire, qui avait éclaté en 2010, faisait état de maltraitances qui se seraient produites alors que le frère de l’ancien pape Benoit XVI, Mgr Georg Ratzinger, dirigeait le célèbre chœur de petits chanteurs, entre 1964 et 1994. Ce dernier, aujourd’hui âgé de 91 ans, avait assuré n’avoir jamais eu connaissance d’abus sexuels. Source Le Nouvel Obs du 9 janvier 2016.

Dans le Silence des Églises

Comme la Nation Mohawk le rappelait dernièrement, suite aux dernières affaires ; « Arrêtez de tuer nos enfants » et nous avons pu voir, comme attendu,  le système de justice de pacotille canadien à l’œuvre.

Mais, en France, nous savons qu’il en est absolument de même, puisque l’Église catholique romaine se cache derrière la lettre Crimen Sollicitationnis afin d’échapper à la justice des hommes.

Alors qu’il nous suffit de leur dire NON, de leur retirer notre consentement et d’arrêter d’être complices de leurs crimes commis au N.O.M. d’un dieu…

« On tue un homme, on est un assassin.

On tue des millions d’hommes, on est un conquérant.

On les tue tous, on est un Dieu. »

Jean Rostand, Henri Jeanson

JBL1960

 

 

 

Comprendre le système légal de l’oppression coloniale pour mieux le démonter ! en versions PDF

Avec Peter d’Errico ;

Issu de la culture colonialiste ;

Professeur en Science Politique de l’université d’Amherst, Massachussetts, prof. Emeritus (retraité) depuis 2002. Doctorat en droit de l’université de Yale (1968). 1er directeur du département de recherches légales de L’université d’Amherst.

Spécialiste du droit indigène, de l’auto-détermination et de l’intégrité territoriale face aux doctrines coloniales de l’État-nation telles que “la doctrine chrétienne de la découverte”, “terra nullius” et la “loi fiduciaire”. Grand critique de la Loi Fédérale Indienne des États-Unis qui domine les peuples natifs originels en leur refusant la complète souveraineté.

Peter d’Errico a travaillé pour le bureau des Navajo Legal Services entre 1968 et 1971 et a défendu les Navajos dans des affaires judiciaires.

Comprendre le système légal de l’oppression coloniale pour mieux le démonter avec Peter d’Errico, version PDF N° 46 de 29 pages

Et avec Steven Newcomb ;

Issu de la culture native amérindienne (Shawnee, Lenape) ;

Steven Newcomb est un universitaire, chercheur et écrivain Shawnee-Lenape. Il a étudié et écrit au sujet de la loi et de la politique fédérale indienne depuis le début des années 1980, en particulier l’application de la loi internationale aux nations et peuples indigènes. M. Newcomb est le directeur de l’Indigenous Law Institute qu’il a cofondé avec Birgil Kills Straight, un chef traditionnel et ancien de la nation Oglala Lakota. Ensemble, ils ont mené une campagne mondiale pour défier les documents impérialistes du Vatican datant du XVème siècle. Ces documents (bulles) eurent pour résultat la décimation des nations libres et originelles de la Terre-Mère et a ainsi privé la planète de façons de vivre respectueuses des écosystèmes et des enseignements sacrés.

Le livre de Newcomb [NdJBLR71  a traduit l’essentiel du livre original en anglais Pagans in the Promised Land : Decoding The Doctrine of The Christian Discovery que j’ai réuni dans une version PDF N° 4 sur mon blog de 45 pages] Païens en terre promise : décoder la doctrine chrétienne de la découverte (Fulcrum, 2008) se repose sur des trouvailles récentes en théorie cognitive et en analyse sémantique des versions latines et anglaises des documents pontificaux du Vatican du XVème siècle. Il a identifié des schémas (de langage) peu remarqués, trouvés dans ces documents et dans les décisions de la Cour Suprême des États-Unis, affirmant un droit pour un “prince ou peuple chrétien” de découvrir et d’exercer un droit de domination (dominorum christianorum) sur les terres et possessions des “païens et infidèles”.

Le résultat de l’héritage de la chrétienté en matière de domination et de déshumanisation a été la quasi destruction de milliers d’années de sagesse spirituelle et écologique développée par nos nations originelles.

Le travail de M. Newcomb a aussi servi de puissant contexte pour le documentaire : The Doctrine of Discovery : Unmasking the Domination Code réalisé et produit par Sheldon Wolfchild (Dakota) et coproduit par Newcomb, 2015.

Comprendre le système légal de l’oppression coloniale pour mieux le démonter avec Steven Newcomb, version PDF N° 47 de 106 pages

C’est pourquoi j’ai lié ces 2 PDF ensemble, car ils se répondent, ainsi vous pourrez passer de l’un à l’autre car comme le précise R71 dans la présentation du résultat de ce travail en commun ;

Ces deux légistes du nouveau monde, Peter D’Errico, issu de la culture colonisatrice et Steven Newcomb, issu de la culture native amérindienne (Shawnee, Lenape), ont dévoué leur carrière légale à la recherche et au décorticage des textes fondateurs de l’empire anglo-américain actuel pour mieux pouvoir le démonter et l’éradiquer. Il est intéressant de noter que la complémentarité de leur culture et recherche respectives mène à une union, à un renforcement de la validation de tout mouvement de résurgence indigène pour mettre définitivement fin au marasme politico-économique que cet état de fait a forcé non seulement sur les populations locales, mais à terme, sur le monde entier.

Résistance71 présente ce travail en précisant que : Les charlatans illusionnistes ayant pris en charge nos vies sous tout aspect continuent de nous faire croire que nous vivons dans un monde « post-colonial »… Rien n’est plus faux. L’empire moderne prévalent, souvent qualifié d’anglo-américain, est unique dans l’histoire de l’humanité, pourquoi ? Parce qu’il est le seul et premier empire établi, contrairement aux empires précédents, sur des terres volées, usurpées. Il est le premier empire résultat du déracinement d’une population, en l’occurrence chrétienne et européenne, envahissant des terres occupées par des populations natives, pour s’y fixer et construire une nouvelle base impérialiste.
Ainsi, les États-Unis d’Amérique, le Canada, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et de fait tous les pays dépendants du Commonwealth britannique sont toujours aujourd’hui, des états colons ou des colonies. L’empire anglo-américain, tout comme les nations artificielles coloniales (non impérialistes simplement par faute de moyens) d’Amérique centrale et du sud, sont construits sur la base de la doctrine chrétienne de la découverte édictée sous les papes du XVe siècle.
Depuis lors, suivant les principes établis par l’oligarchie de la souveraineté et de la succession, la doctrine chrétienne a été pas à pas ciselée dans le tissu même du droit établissant les États-nations résultant de l’évolution de ce cancer politico-social.
Pour mieux être capable de se positionner et offrir une solution viable et durable au diktat impérialiste au moyen d’un changement radical de paradigme politique, nous devons avant tout comprendre les rouages de ce que nous affrontons.

~~~~▼~~~~

Pour mieux les démonter, donc ;

Ces exposés de lecture, démontrent que nous pouvons TOUTES & TOUS nous saisir de ce problème, le comprendre, nous unir pour le démonter par la voie légale, sans armes ni haine ni violence et d’où-nous sommes.

J’ai pour ma part, utiliser la seule voie légale qui m’était offerte, pour fissurer l’empire et à terme le faire tomber ► Le reniement de mon acte de baptême en récusation de la doctrine chrétienne de la découverte. J’ai demandé à l’Église Catholique Romaine d’effacer mon nom du Registre des baptêmes en récusation des bulles papales Romanus Pontifex et Inter Caetera. Et comme vous pourrez le lire dans cette page de mon blog entièrement consacrée à ce sujet ► Faire Tomber l’Empire ; L’Église catholique romaine, aidée par la Justice Française, refusent cette possibilité et n’acceptent que le reniement du baptême et au final vous déclare apostat.

C’est parce que cet empire faussaire et illégitime s’est construit sur des terres volées, encore rougies par le sang des Natifs/Indigènes/Autochtones/Aborigènes/païens que nous pouvons, en retirant notre consentement, nous unir et exploser les mythes, les mensonges, les dogmes et les doctrines et afin qu’ils ne reviennent jamais…

Nous ne sommes ni responsables, ni coupables des génocides passés.

Mais nous le deviendrons si à l’aune de ce que nous savons maintenant, après toutes ces lectures et alors que les techniques du génocide sont toujours à l’œuvre aux USA et au Canada mais aussi en Palestine, en Afrique, en Asie et en Océanie nous ne faisions rien.

JBL1960

Retrouvez toutes les versions PDF à lire, télécharger et/ou imprimer gratos car tout ce qui participe du développement de l’humanité DOIT être accessible à tous et gratuitement, pas plus de « droits d’auteurs » et de « propriété intellectuelle » que de beurre en branche, dans cette page de mon blog ► LES PDF DE JBL1960

Le système de justice de pacotille canadien par Mohawk Nation News

Et comme c’était à prévoir !

Puisque nous savons grâce à la Nation Mohawk, notamment, que le Canada est une colonie pénitentiaire

Suite de mon billet « ARRÊTEZ DE TUER NOS ENFANTS« 

~~~~▼~~~~

Canada État colonial et mascarade de justice

(Mohawk Nation News)

Triste mais prévisible suite de notre traduction de « Arrêtez de tuer nos enfants » du 9 février 2018 par Mohawk Nation News. Les peuples premiers n’attendaient aucune justice d’un tribunal de l’amirauté (justice coloniale) du Saskatchewan et ils avaient mille fois raison… ~ Résistance 71 ~

Le système de justice de pacotille canadien

Mohawk Nation News | 11 février 2018 | URL de l’article original en anglais ► http://mohawknationnews.com/blog/2018/02/11/canadas-kangaroo-justice-system/

Traduit de l’anglais par Résistance 71https://resistance71.wordpress.com/2018/02/13/canada-etat-colonial-et-mascarade-de-justice-mohawk-nation-news/

Le dictionnaire de droit Black décrirait le récent verdict du tribunal du Saskatchewan (sur l’affaire du meurtre de Colten Boushie) [NdJBL ► Justin Trudeau rencontre la famille de Colten Boushie, Source ICI-Radio Canada] comme “une mascarade de procédure légale dans laquelle les droits d’une personne ont été totalement bafoués et qui a induit une conclusion nulle et non avenue par la partialité du tribunal dans l’affaire.”

La Grande Loi de la Paix montre que lorsqu’on a peur, la victoire va toujours nous éluder. Chacun possède une faiblesse dans une situation donnée. Malgré les armes puissantes qui ont été façonnées pour nous tuer, nous et toute vie, ils n’ont pas pu gérer la situation de la force de caractère du peuple naturel de l’endroit. L’intuition humaine et l’intelligence seront toujours protégées par la nature. Kaianerekowa, la Grande Loi de la Paix, est fondée sur le respect et la protection de l’espèce humaine.

La machine humaine est faite pour exterminer toute vie. Elle n’est pas l’égale de la création/nature et des esprits faits par la nature. Nous pensons constamment à notre survie. Nous faisons constamment l’expérience de la faiblesse de l’ennemi qui essaie toujours de nous éliminer, sa veulerie. Kaianerekowa nous guide vers l’exploration du véritable chemin. Nous devons continuer de penser à notre responsabilité envers toute vie et la charge que nous avons de la mener à bien.

Les gens peuvent être faibles et fragiles en bien des aspects. Ces fabricants d’armes de guerre sont déçus lorsque des humains sont plus malins que leurs machines et les esprits dérangés qui les pilotent. Ceux qui poussent les boutons gardent leur doigt sur la gâchette en permanence afin de nous rendre craintif et sans espoir. C’est leur faiblesse et cela montre qu’ils ne respectent pas et ne peuvent pas combattre un ennemi à force égale.

La nature, la terre-mère et la vie ont toujours le dernier mot en regard de nos vies. Ils pensent qu’ils ont gagné parce qu’ils ont assassiné un grand nombre d’entre nous ou qu’ils ont le plus haut score dans le décompte des cadavres, c’est ce dont ils sont si fiers. Nous pouvons toujours trouver ce qui est réel de ce qui semble n’être rien. Leurs machines ne peuvent pas fonctionner sans l’aide de prédateurs dérangés hautement entraînés.

La Nature nous a toujours aidé à trouver les bons gestes afin que toute vie puisse continuer. Parfois c’est juste un geste. Les ennemis s’exposent lorsqu’ils jouent mal. Ces penseurs psychopathes dépendent de la force d’une machinerie artificielle et de fausse information. Gains et pertes sont inscrits sur un tableau d’affichage, ce qui est anti-naturel. Leur monde est inventé de façon à ce qu’ils puissent penser qu’ils peuvent tout contrôler.

Vouloir toujours gagner a été la cause de bien de leurs erreurs induites par la fausse information dont ils se nourrissent. Ils ne voient pas la compréhension générale du problème, ils ne voient que la satisfaction de provoquer toujours plus de confusion et de gagner toujours plus de contrôle.

Récemment, aux Jeux Olympiques d’hiver de 2018 en Corée, lorsque les dignitaires sont entrés dans la salle de réunion, tout le monde s’est levé et a serré la main des délégation sud et nord coréennes ainsi que celles de leurs collègues. Le vice-président américain Pence a refusé de se lever et de respecter la coutume. Il est resté assis en silence. Il a tourné le dos au protocole et n’a pas voulu serrer la main des Coréens. Puis il s’est levé et est sorti de la pièce sans dire un mot. (NdT : et tout le monde a certainement pensé : “Bon débarras !…”)

Nous ne gagnons ni ne perdons. Nous continuons d’essayer de vivre la parfaite réalité qui nous a été donnée par la Nature. Personne n’a jamais vu ce qu’il y a en nous.

En 1990, lorsque l’armée canadienne a envahi  l’île de Kahnawake pour piller le village, les armes ont parlé, des hélicoptères emplirent le ciel (NdT : référence à la crise et au siège d’Oka en 1990). Les gens ne se sont pas cachés. Des milliers ont accouru vers l’île pour défendre le village. Personne ne nous comprend vraiment.

~~~~▲~~~~

La Commission d’enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics au Québec (CERP) s’est ouverte lundi à Montréal avec un témoignage poignant de l’aînée mohawk Sedalia Fazio, qui a fait un parallèle entre les abus que son fils aurait subis aux mains des policiers à Châteauguay, et Colten Boushie, un jeune homme tué par balle en Saskatchewan. Le fils de Mme Fazio – qui était présente à la Commission pour prendre part à la cérémonie d’ouverture – aurait été battu par des policiers dans la foulée de la crise d’Oka, quand il avait seulement 13 ans. L’adolescent, qui « faisait des choses qu’il n’aurait pas dû faire », selon sa mère, a été pourchassé par les policiers, qui lui auraient donné des coups de pied au visage.

« Il faut faire quelque chose pour protéger nos enfants », a affirmé Mme Fazio avec de l’émotion dans la voix, dénonçant du même souffle l’impunité des policiers, au Québec et ailleurs au pays. Source ICI-Radio-Canada ► http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1083466/commission-viens-colten-boushie-cerp-policiers-audiences-publiques

Conseil d’une femme de la Nation Mohawk en 1990 aux Canadiens & Québecois de papier lors de la crise d’Oka ;

Regardez bien ce qu’il se passe ici, parce que quand ils en auront fini avec nous, (les Natifs) ce sera votre tour…

Et c’est bien ce qui se passe en ce moment, c’est notre tour, à tous, si nous les laissons faire…

C’est à nous de voir, nous sommes co-créateur et co-rédacteur de notre Histoire.

“Ce que l’histoire révisionniste nous enseigne est que notre inertie de citoyens a abandonné le pouvoir politique à une élite et a coûté au monde environ 200 millions de vies humaines entre 1820 et 1975. Ajoutons à cela la misère non dite des camps de concentration, des prisonniers politiques, de l’oppression et de l’élimination de ceux qui essaient de faire parvenir la vérité en pleine lumière… Arrêtons le cercle infernal du pillage et des récompenses immorales et les structures élitistes s’effondreront. Mais pas avant que la majorité d’entre nous trouve le courage moral et la force intérieure de rejeter le jeu frauduleux qu’on nous fait jouer et de le remplacer par les associations volontaires ou des sociétés décentralisées, ne s’arrêteront le pillage et le massacre.” ► Antony Sutton, historien, et professeur de sciences politiques, Stanford U, 1977

Nous ne pouvons pas être neutre dans un train en marche…

Soyons du bon côté de l’histoire comme l’avait analysé Howard ZinnRéflexions optimistes historiques & politiques d’un historien engagé, Version PDF {N°34} de 63 pages

Ni wait, ni see, parce que c’est tout vu !

JBL1960

 

NON C'EST NON !