Analyse du Dr. Ashraf Ezzat sur la conversion à l’Islam du boxeur de légende « Mohamed Ali »

 

Nan je ne vais pas parler de boxe !

Appeler « sport » et faire du fric autour d’un ring ; C’est comme s’amuser autour d’une tombe non ? Est-ce que ce monde est sérieux ?

Le Dr. Ashraf Ezzat a analysé la conversion à l’Islam du plus grand boxeur de tous les temps Cassius Clay/Mohamed Ali et apporte des informations que le boxeur ne semblait pas connaitre sur l’Islam ou peut-être qu’on lui avait volontairement caché. Ezzat rappelle à raison les prises de positions légendaires du boxeur comme son refus d’obtempérer à la conscription pour le Vietnam  ou sur la désobéissance civile.

Je veux dire que cette analyse atteste, à mon sens, qu’aucun nouveau paradigme ne saurait être enclenché si nous ne décidons pas ensemble qu’il sera sans dieux ni maitres et sans arme ni haine ni violence. Nous ne pouvons remplacer un antagonisme par un autre, et encore moins une doctrine par une autre.

Et comme je l’ai écrit hier ; Transformons ce jour sombre et noir de Thanksgiving ; Et décidons tous ensemble de rompre avec le cycle mortifère du COLONIALISME et ce par quoi il arrive l’État et instaurons la société des sociétés qui réalisera l’esprit commun à l’humain dans sa fonction inter-relationnelle entre les multiples associations volontaires. De fait, l’esprit jaillit de cette source de volontarisme par essence.

La conversion à l’Islam de Muhammad Ali était-elle une décision fondée ?

Dr. Ashraf Ezzat | 5 juin 2016 | URL de l’article original en anglais ► https://ashraf62.wordpress.com/2016/06/05/was-muhammad-alis-conversion-to-islam-uneducated-decision/

Traduction de l’anglais par Jo Busta Lally

« Muhammad Ali s’est converti à l’Islam pour débloquer les chaînes de l’esclavage culturel (ségrégation) de la communauté noire aux États-Unis dans les années 1960 »

Il s’est proclamé « le plus grand » boxeur de tous les temps, et il l’était en effet !

Il flottait comme un papillon et piquait comme une abeille, bien qu’il l’ait certainement fait. Muhammad Ali était le seul boxeur qui pouvait danser pendant qu’il se battait dans le ring. Personne ne pouvait discuter avec ça. Ali a pris la technique de boxe et la popularité au prochain niveau. Aucun autre athlète n’était aimé par tant de personnes à travers le monde, y compris le monde musulman, comme l’était Muhammad Ali.

Ali est simplement une légende quand il s’agit de son accomplissement dans le sport et sa contribution au mouvement des droits civiques aux États-Unis, personne ne pouvait le nier. Tout au long de sa vie, Ali a fait de nombreux mouvements intelligents et légendaires comme sa position sur la guerre du Vietnam et sa reconquête sans précédent du titre mondial en tant que champion poids lourd pour trois fois. Pourtant, quand il se convertit à l’islam, Muhammad Ali, ou devions-nous dire Cassius Marcellus Clay, faisait lui aussi un mouvement légendaire mais malheureusement le plus mal informé dans sa vie remarquable.

Les commentateurs sportifs et les experts du monde entier ont analysé tous les aspects de la vie d’Ali qui, d’une certaine manière, ont sculpté sa grandeur en tant qu’athlète unique.

Cependant, peu se sont jamais demandé pourquoi ce héros exceptionnel et franc s’est, au sommet de sa gloire, converti à l’Islam.

Dans les années 1960, ce n’était pas une chose très courante chez les Américains et les Européens, et à l’époque, la vague (actuelle) d’extrémisme islamique couvait encore sous la surface.

Ali était bien entraîné en boxe et il a même contribué à l’évolution et à la popularité du jeu avec sa créativité et son esprit. Quand il s’agit de religion comparée et de théologie, je doute fort qu’Ali ait été également formé ou disons bien informé. Il était un génie à l’intérieur du ring où il a brillé et captivé le cœur de millions de personnes dans le monde entier.

En dehors du ring, Muhammad Ali a fait beaucoup de choses extraordinaires, dont la plus inattendue fut sa conversion à l’Islam. La raison pour laquelle je dis cela n’est pas parce que je suis un islamophobe, je ne suis pas non plus un défenseur de l’islam, mais plutôt parce que je suis un «initié» qui a grandi dans une culture à prédominance musulmane et qui, par hasard, savait mieux que Muhammad Ali quand il s’agissait de l’histoire et de la culture islamiques.

Mon réexamen de la conversion d’Ali à l’Islam n’implique en aucun cas un manque de respect ou de diffamation de cette grande foi, mais nous creusons profondément dans les raisons psychologiques et culturelles qui ont forcé Cassius Marcellus Clay à se convertir à l’Islam. Nous retraçons également l’histoire de l’esclavage et de son commerce dans l’Arabie ancienne des centaines d’années avant l’émergence de l’Islam.

Ce n’est pas un secret qu’Ali est né dans une ère de ségrégation raciale la plus laide qui visait la communauté noire en Amérique. Bien que les années 1960 aient été la décennie de gloire d’Ali, elles ont été éclipsées par les lourds nuages de l’apartheid aux États-Unis.

Nous n’allons pas entrer dans les détails ou la dynamique de cette époque horrible dans l’histoire moderne des États-Unis et comment cela a affecté (la psychologie de) ce brillant jeune boxeur. Pour le dire en un mot, Muhammad Ali, malgré sa renommée et sa gloire, au fond de lui se sentait toujours comme un esclave.

Entouré par les chaînes d’une culture parallèle de l’apartheid (américain), Ali ne pouvait échapper à l’impression que même s’il montait en flèche en tant qu’athlète et champion du monde, il serait toujours considéré comme un autre «Nigger» noir.

C’est pourquoi il préférait l’Angleterre à ses États-Unis natals, car les Britanniques le traitaient mieux et l’appelaient le plus grand (bien qu’étant un homme de couleur). [NdJBL : Pourtant nous savons aujourd’hui que c’est le même empire anglo-américano-christo-sioniste à l’œuvre] ;

Il détestait sa culture américaine / chrétienne qui considérait sa communauté noire comme une sorte de classe sociale marginale. Ali avait raison de dire que c’était une culture malade et qu’il ne pouvait pas remédier à toute la culture américaine, il cherchait simplement un remède pour lui-même. C’est alors qu’il a décidé de se convertir à l’islam et de changer son nom. Ce n’était pas seulement inattendu mais aussi une décision sans instruction. [NdJBL : non fondé, non documenté].

Je ne sais pas qui a influencé le brillant boxeur à se convertir à l’Islam. Je n’ai aucune idée de qui a mis dans sa tête cette idée (non fondée) d’une ancienne tribu islamique appelée Shabazz qui avait auparavant émigré en Afrique centrale et ainsi leurs disciples (musulmans) ont été établis comme les ancêtres de la plupart des Africains. Quelle torsion hilarante de l’histoire ancienne arabe et africaine.

Les Arabes anciens ont seulement migré vers les territoires voisins à la corne de l’Afrique; ce qu’on appelle actuellement l’Érythrée et l’Éthiopie. Cela explique en quelque sorte comment le judaïsme (yéménite) a été introduit dans cette partie de l’Afrique, et cela explique aussi pourquoi les Érythréens et les Éthiopiens ont des traits faciaux différents de ceux des Centrafricains (leurs traits ressemblent à ceux des Yéménites et des Arabes du Sud). Vous pouvez lire tout ce qui concerne cette migration et cet échange culturel dans mon livre (l’Égypte ne connaissait ni pharaons, ni Israélites*).

Quant à la diffusion de l’islam dans les territoires nord-africains et méditerranéens, de l’Est de l’Égypte jusqu’au Maroc et au Sud-Ouest de l’Espagne, elle a simplement été réalisée par le tranchant de l’épée. En raison de l’assimilation graduelle des enseignements de la nouvelle religion, il ne fallut que quelques siècles, dès le IXe siècle, avant que l’Islam n’atteigne l’Afrique subsaharienne.

C’était peut-être Malcolm X, ou peut-être c’était un cercle de prêtres sunnites musulmans (prosélytes) du monde arabe (financé par l’Arabie saoudite). De toute façon, quiconque était derrière la conversion d’Ali à l’Islam, il ne lui a pas dit toute la vérité sur l’Islam. Ou peut-être étaient-ils eux-mêmes fort peu éduqués de l’histoire islamique.

Évidemment, Ali a été prosélyte à l’Islam en le convainquant que cette religion (Muhammad) avait aboli l’esclavage et que les Noirs et les Blancs se tenaient comme égaux devant ‘Allah’ le Dieu des Musulmans. Cette nouvelle révélation a fonctionné comme par magie dans le cœur et l’âme du boxeur noir de Louisville, Kentucky. Surtout quand on lui a dit que le premier Muezzin (l’homme nommé dans une mosquée pour appeler à la prière) dans l’Islam était un homme noir. Seul Ali ne fut pas informé qu’au début de l’Islam, lorsque (presque) tous les Arabes rejetèrent la nouvelle foi, le Prophète Mahomet recourut à la tactique intelligente consistant à gagner le cœur des esclaves par la promesse de la liberté s’ils se convertissaient.

Encore une fois  il n’a pas été dit toute la vérité sur l’Islam à Muhammad Ali , car d’abord cette foi arabe n’a pas fait disparaître l’esclavage. Au contraire, l’esclavage était une base essentielle de la culture musulmane et de sa religion naissante. Libérer un grand nombre d’esclaves «musulmans» (pour élargir militairement le califat) tout en asservissant les gens d’autres religions n’est pas vraiment le modèle idéal pour émanciper l’âme humaine et traiter tous les humains comme des égaux.

Le Prophète de l’Islam ainsi que la plupart de ses premiers compagnons, connus en arabe sous le nom de Sahabah, possédaient des esclaves. L’esclavage était une tradition authentique dans l’Arabie ancienne qui a prospéré pendant des siècles bien après la mort du prophète Mahomet. Ce que l’Islam a fait était d’institutionnaliser l’esclavage plutôt que de l’abolir complètement, ce qui n’était pas attendu de la dernière des religions «abrahamiques».

L’esclavage n’a été interdit par aucune religion ou foi, mais plutôt par une lutte longue et exclusivement laïque.

Si l’Islam avait aboli toutes les formes de l’esclavage qui avaient longtemps enchaîné l’esprit humain cela aurait été un véritable «grondement dans la jungle» pour tous les fiers musulmans. Seulement cela ne s’est pas produit.

En fait, les Arabes, en particulier les Juifs arabes, furent les premiers marchands d’esclaves dans l’histoire de l’humanité. Bien avant les Portugais et les Espagnols, les Arabes avaient été les pionniers du commerce et de la traite des esclaves d’Afrique orientale et centrale. Les Arabes vendaient les Africains comme esclaves dans l’Arabie ancienne et en faisaient le trafic aussi jusqu’à la Perse, l’Inde, l’Afrique de l’Est et du Nord et jusqu’à l’Ouest de la Grèce.

C’est le commerce arabe des esclaves qui a inauguré le commerce européen des esclaves au XVIIIe siècle.

Le nombre de personnes asservies par les musulmans a été un sujet chaudement débattu, en particulier lorsque l’on considère les millions d’Africains forcés de quitter leur pays d’origine. Certains historiens estiment qu’entre 650 et 1900 après J.-C., 10 à 20 millions de personnes ont été réduites en esclavage par des marchands d’esclaves arabes.

La traite des esclaves arabes traitait généralement de la vente d’esclaves mâles castrés. Les garçons noirs entre 8 et 12 ans ont été complètement amputés de leurs scrotums et de leurs pénis afin de les empêcher de se reproduire. Selon certaines sources, environ six garçons sur dix ont saigné à mort au cours de la procédure, mais le prix élevé des eunuques sur le marché a rendu la pratique rentable.

Certains hommes étaient castrés pour être eunuques dans le service domestique et la pratique de stériliser les esclaves mâles n’était pas limitée aux seuls mâles noirs. «Le calife de Bagdad au début du Xe siècle comptait 7 000 eunuques noirs et 4 000 eunuques blancs dans son palais», écrit l’écrivain Ronald Segal dans son livre de 2002, Les esclaves noirs de l’Islam : l’autre diaspora noire.

L’esclavage a toujours été caractéristique de l’ancienne culture arabe, qu’elle soit juive ou islamique. Un Arabe musulman a droit à quatre femmes et à autant d’esclaves sexuels qu’il pourrait en posséder. C’est un principe essentiel de la culture islamique de la polygamie qui est régi par la «loi de la charia». Les «esclaves sexuels» sont connus dans la culture musulmane et arabe comme «Molk El Yameen» (ce que la main droite possède).

« Aussi (interdit) les femmes qui sont déjà mariées, à l’exception de celles (captives et esclaves sexuelles) que vos mains droites possèdent. Ainsi Allah a ordonné pour vous  » Qur’an 4-24

Il est également connu que la pédophilie / désir sexuel pour les jeunes garçons et filles a toujours été endémique dans la culture nomade des anciens Arabes. Un besoin qui a été mieux servi et entretenu par (comme mentionné précédemment) la castration des jeunes esclaves noirs et blancs.

Ainsi, l’origine historique de l’esclavage remonte à l’Arabie ancienne et à ses trafiquants juifs / musulmans de esclaves africains et plus tard blancs. De cette façon, la conversion à l’Islam (pour débloquer les chaînes de l’esclavage culturel) est une démarche aussi naïve que l’adoption du sionisme pour combattre l’apartheid et l’occupation brutale israélienne.

Il y a des chances que si Muhammad Ali est né dans l’Arabie ancienne où l’Islam était encore une religion naissante, il aurait certainement fini comme un «esclave».

Muhammad Ali a fait l’histoire de la boxe chaque fois qu’il a combattu sur un ring ; Je souhaitais seulement qu’il connaisse mieux l’histoire de l’esclavage dans l’Islam lorsqu’il a décidé de changer son nom pour Muhammad Ali ; le plus grand de tous les temps.

Dr. A. Ezzat

C’est bien parce que nous sommes co-rédacteur, co-créateur de notre présent, qu’il nous faut absolument ICI & MAINTENANT remplacer l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

SANS DIEUX NI MAITRES sans armes ni haine ni violence

JBL1960

~~~~◄►~~~~

L’Égypte ne connaissait ni pharaons, ni Israélites* Dans ce PDF N° 3 de 56 pages vous retrouverez des extraits de traduction (par Résistance71) du livre phare du Dr. Ashraf Ezaat, l’Égypte antique n’a jamais connu ni Pharaons, ni Israélites mais également toutes ses publications, travaux de recherche et présenté comme suit ;

TRADUCTION DE LA BIBLE & ESCROQUERIE HISTORIQUE

Présentation par JBL1960 des raisons de ce PDF – Page 2

Histoire, science, mensonge et falsification…

 La tradition orale contre la tradition écrite… Vérité contre mensonge ? Présentation R71 : Page 3

L’Égypte antique n’a jamais connu ni Pharaons, ni Israélites – Page 5

Les racines juives de la culture takfirie – Page 10

Le Messie Arabe – Page 15

La résolution de l’UNESCO sur Jérusalem : La vérité cachée – Page 21

Pourquoi ne trouve-t-on aucune mention des pyramides d’Égypte dans la bible ? Page 25

Jérusalem, rien de saint à propos de la ville sainte… Page 28

La fuite de la Sainte Famille en Égypte est elle un mythe ? – 21/02/2017 – Page 36

L’esclavage n’était pas une pratique fréquente en Égypte – 7 juin 2017 – Page 40

L’histoire biblique de Joseph coule comme le Titanic22 juin 2017 – Page 43

L’histoire de Joseph est un ancien conte populaire arabe – Sept 2017 – Page 47

Dans quelle langue Dieu a-t-il écrit les 10 Commandements – Sept 2017 – Page 51

Pourquoi les Égyptiens ne se convertirent pas en masse après les 10 plaies bibliques ? Nov 2017 – Page 55

La conversion à l’islam de Muhammad Ali était-elle une décision fondée ? Page 57 à 60

Jo Busta Lally

Illustration issue de Les Proverbes Free.fr

 

Publicités

Transformons ce jour sombre et noir de Thanksgiving ;

 

En Jour de notre RE-CO-NAISSANCE ;

À Zénon l’ailé ;

Et à Patrice Sanchez ;

Puisque nous avons absolument le choix de décider de vivre libre, TOUS ensemble, côte à côte, épaule contre épaule, personne devant, personne derrière, personne au-dessus et donc personne en-dessous ;

Remplaçons l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

~~~~▼~~~~

Pour cela, je suis reconnaissant

Ho Grand Esprit !

Je rends grâce pour ce jour.

Ce cadeau précieux d’un autre jour.

Un autre en croissance.

Une autre opportunité de croissance

Une autre opportunité de grandir et de développer à partir de mes expériences.

Une autre opportunité d’être utile.

Une autre opportunité d’aimer et de savoir

Et me respecter et m’acceptez comme je suis.

Une autre opportunité d’être heureux, pour poursuivre le bonheur,

Chercher le bonheur et partager le bonheur.

Une autre opportunité d’entrer dans l’utérus de notre Mère de la Terre Sacrée.

Pour entrer dans l’utérus de l’amour,

Pour entrer dans l’utérus de la paix.

Pour entrer dans le Grand Mystère,

Pour entrer dans le Grand Silence.

Pour cela, je suis reconnaissant

Je rends grâce pour cette cérémonie sacrée qui m’aide à reconnaître,

Reconnaître, accepter et remercier pour ce que je suis.

Une création du Grand Créateur. Un être humain,

Un Wulustukyeg, gardien de notre Mère de la Terre Sacrée

Et dans cette reconnaissance, je suis capable de reconnaître mon unité

Mon unité avec le grand créateur

Je suis un avec le grand créateur

Je suis un avec la Création, je suis un avec l’univers,

Je suis un avec l’esprit universel, je suis un avec la Terre Mère,

Je suis un avec le Grand Mystère,

Je suis un avec le Grand Silence.

Dan Ennis, All my relation

Daniel Ennis est un ancien grand chef de la bande de Houlton des Malécites.

Son fils Jim Ennis a soumis ce poème à l’ICTMN.

Cette histoire a été publiée à l’origine le 24 novembre 2016.

~~~~▲~~~~

“L’univers qui contrôle toute vie a un équilibre mâle et femelle qui est prévalent sur notre grand-mère sacrée : la Terre.

Cet équilibre doit être reconnu et doit devenir le facteur déterminant dans toutes les décisions que chacun prend, qu’elles soient spirituelles, sociales, sanitaires, éducationnelles ou économiques.

Une fois que l’équilibre est devenu une partie intégrante de la vie de chacun, toute planification, recherche, action directe, et suivi devient une suite logique. Les buts ciblés deviennent des réalités de manière consistante. De bonnes choses arrivent aux bonnes personnes, rappelez-vous toujours que le temps est de votre côté.

Mitakuye Oyasin (Nous sommes tous inter-reliés)”

Russell Means, repose en paix – 10 Novembre 1939 ~ 22 Octobre 2012 par R71

« Si vous avez oublié les noms des nuages, vous avez perdu votre chemin » version PDF N° 5 de 19 pages, grâce à Résistance 71 qui a traduit partiellement le livre-testament de Russell Means

~~~~▼~~~~

Célébrer THANKSGIVING aujourd’hui, c’est célébrer le massacre, le meurtre et l’anéantissement de toutes personnes indigènes traditionnelles ou nations par les premiers colons/envahisseurs/exterminateurs depuis 1492 car dès lors, il fut simplement implicitement compris qu’aucune personne indigène traditionnelle ou nation ne devaient être autorisées à survivre en dehors de la chrétienté et de sa nation « blanche ».

Après les massacres dès 1492 de Colomb et ses sbires puisqu’ils avaient été chargés, sur ordre divin des hommes en jupe « …pour envahir, traquer, capturer, vaincre et subjuguer tous les Sarrasins, païens et autres ennemis du Christ où qu’ils soient et de réduire leur personnes en esclavage perpétuel… » les colons/envahisseurs/exterminateurs ont institutionnalisé le meurtre en un travail, comme un autre, avec les Pensionnats pour Indiens de 1840 à 1996 au Canada comme expliqué en détail dans ce PDF de 58 pages en français (Source Murder By Decree) ► MEURTRE PAR DÉCRET – Le crime du génocide au Canada. Et aux USA de 1820 à 1980 et dans les mots du Capitaine Richard Pratt, fondateur du Pensionnat pour Indiens de Carlyle qu’il fallait « Tuer l’indien pour sauver l’Homme, blanc et de surcroit chrétien » comme le préconisait le rapport du prêtre Paul Durieu, remontant à 1864, et qui servi de base aux premiers pensionnats catholiques pour Indiens institutionnalisant sa méthode afin de détruire ou d’écrémer les « païens ».

Voilà ce que vous commémorez aujourd’hui et comment le narratif impérialiste colonialiste et les merdias aux ordres nous l’expliquent en France :

Que fêtent les Américains le quatrième jeudi du mois novembre ?

Littéralement, « Thanksgiving » signifie « Action de grâce ». Elle commémore l’accueil reçu par les pèlerins colons venus de Plymouth (en Angleterre) de la part des indigènes du Nouveau monde au XVIIème siècle.

En 1620, les « pilgrim Fathers » (pères pèlerins) débarquent sur l’actuelle Nouvelle-Angleterre après avoir fuit le régime imposé par l’Angleterre. Ils y établissent une colonie baptisé Plymouth, du nom du port qu’ils avaient quitté en Europe. Les indigènes leur transmettent alors leurs savoirs en matière de pêche et de plantation. Pour les remercier de leur accueil, le gouverneur de la colonie les invite à partager un repas festif : le premier Thanksgiving. Source Europe N°1

Bien sûr il n’en est rien, les origines de Thanksgiving signifie bien « Action de grâce » mais pour avoir massacrer les indigènes et leur avoir voler leur Terre-Mère Sacrée ► AUX ORIGINES DE THANKSGIVING

Aux COLONS DE PAPIER, vous pouvez décider ICI & MAINTENANT de ne plus rendre grâce à dieu d’avoir tué l’indigène et l’aborigène pour (vous) sauver l’homme blanc.

Il vous suffit de retirer votre consentement à l’empire du chaos, de dire NON, de vous tourner vers les Natifs et les descendants des Nations premières et de les considérer comme des humains et non comme Res Nullus : James Truslow Adams identifia un tel processus mental de négation lorsqu’il écrivit : “Un païen était considéré comme nullus, de cette façon sa propriété n’avait pas de propriétaire, ainsi le sol américain pouvait être approprié par qui que ce soit la trouvait en premier.” Quelqu’un qui est classifié comme non-existant est, du point de vue de celui que l’a classifié de cette façon, le propriétaire de rien du tout. Ainsi la catégorie “nullus” a servi de but pour assigner mentalement les peuples indigènes dans la catégorie des politiquement inexistants sans concept de nation indépendante contre les nations chrétiennes européennes. Le terme nullus est dérivé du latin null voulant dire “rien, aucun, invalide et nul (et non avenu)”. [NdJBL : voilà pourquoi ce n’est pas anodin, quand notre Chef d’État E. Macron, nous nomme « ceux qui ne sont rien« ]. Le terme “vide, nul” est dérivé du latin vacuum signifiant “vide”. 

Page 34 & 35 du PDF N° 4 à partir de larges extraits de traduction du livre de Steven Newcomb « Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte« 

Et tout coulera de source…

À partir du moment où nous déciderons tous ensemble de rompre avec le cycle mortifère du COLONIALISME et ce par quoi il arrive l’État et d’instaurer la société des sociétés qui réalisera l’esprit commun à l’humain dans sa fonction inter-relationnelle entre les multiples associations volontaires. De fait, l’esprit jaillit de cette source de volontarisme par essence.

Refusons tous de célébrer le présupposé raciste et eugéniste que l’homme qui n’est pas blanc est inférieur et comme le déclarait Jules Ferry en 1885 que les races supérieures ont un droit vis à vis des races inférieures.

Rappelez-vous personne au-dessus et donc personne en-dessous ! Aussi ; AVEC LES CROYANTS DE TOUS POILS appelons à un NOUVEAU PARADIGME SANS DIEUX NI MAITRES SANS ARMES NI HAINE NI VIOLENCE.

L’avenir de l’humanité passera par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents, nos frères et sœurs, pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

JBL1960

L’illustration de ce billet est une citation de Black Elk ► Homme-médecine sioux-lakota  Homme-médecine oglala, Black Elk a contribué, à travers deux ouvrages qui ont connu un succès mondial, à faire connaître la culture et la spiritualité de son peuple.

 

Écrits de Nestor Makhno – Ou l’anarchie ukrainienne dans la révolution russe, version PDF N° 40

Merci à Résistance71 pour cette re-publication ;

Et pour m’avoir demandée d’en réaliser la version PDF qui se présente comme suit ;

PDF de 21 pages ► Les écrits de Nestor Makhno – Ou l’anarchie ukrainienne dans la révolution russe

L’anarchisme et notre époque (1925) Page 2

La lutte contre l’État (1926) Page 4

Un projet d’organisation anarchique (1927) Page 6

Notre organisation (1925) Page 14

Les voies du pouvoir prolétarien (1932) Page 16

Manifeste de l’armée insurrectionnelle d’Ukraine (1920) Page 19

Ce PDF porte le N° 40 et vous pouvez lire, télécharger et/ou imprimer celui-ci comme tous les autres gratuitement car tout ce qui participe du développement de l’humanité DOIT être accessible à tous et gratuitement, pas plus de « droits d’auteurs » et de « propriété intellectuelle » que de beurre en branche dans ma page dédiée ► LES VERSIONS PDF PROPOSÉES PAR JBL1960

Ce PDF sur quelques écrits choisis de Nestor Makhno montre l’influence et la pratique anarchiste dans la révolution russe.

Makhno et ses forces paysannes ukrainiennes

Résistance 71

combattirent les deux facettes de la  contre-révolution en Ukraine : l’opposition tsariste et internationale ET les bolchéviques de Lénine et Trotski qui ont trahi le peuple et la révolution en reprenant le pouvoir aux soviets (conseils ouvriers et populaires). Léninisme et trotskisme ne sont que des capitalismes d’État doctrinaires et totalitaires, bras armés de la City de Londres (Lénine) et de sa succursale de Wall Street (Trotski)

Merci à gnafron sur le site Les Moutons Enragés qui rappelle cette vidéo suite à mon billet d’hier ► Toute Vérité Officielle n’est pas bonne à dire… dans lequel en souvenir des 80 morts de la Place Maïdan le 20 février 2014, j’ai intégré les écrits de Nestor Makhno et en appui de la vidéo des 3 snipers qui explosent le narratif impérialiste et des merdias aux ordres en avouant avoir reçu l’ordre des officiels et militaires américains de « massacrer leur propre peuple pour provoquer une révolte » et la coller sur le dos à Poutine, bien sûr pour pouvoir déclencher une guerre, vue que la guerre est la seule et vraie nature de l’empire !

La preuve, s’il en faut, par l’article de Jonas E. Alexis du 20 novembre source Veterans Today, traduction R71 ► Nouvel Ordre Mondial : Supertrump rockstar de la guerre perpétuelle ► Trump renforce son rôle de super et ultime pion sioniste.

Alors qu’hier encore on dénonçait le narratif impérialiste et merdias aux ordres en Syrie ► L’EIIL vaincu en Syrak et tout le monde s’en fout !

L’empire anglo-américano-christo-sioniste veut la guerre perpétuelle et pourtant qui veut la paix prépare la paix non ?

Rappelez-vous que c’est le même narratif érigé en VÉRITÉ OFFICIELLE qui se révèle être en vérité un véritable FAKE NEWS qu’on vous sert depuis… TOUJOURS !

Refuser l’enfumage, car seule la vérité libèrera les peuples à tout jamais.

Retirons notre consentement et SANS ARMES ni haine ni violence organisons la GRÈVE GÉNÉRALE, ILLIMITÉE & EXPROPRIATRICE !

Remplaçons l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

JBL1960

 

Toute Vérité Officielle n’est pas bonne à dire…

La preuve par 3 !

Les 3 snipers de la Place Maïdan parlent…

Comme le dit Voltigeur du site Les Moutons Enragés qui relaie ;

Prenez note de l’enfumage par la version officielle, qui a emmené les sanctions sur la Russie avec les répercussions que nous connaissons dans nos pays.

Merci au site Les Crises et à Orné.

20 février 2014 – Place Maïdan ► 3 SNIPERS ► 80 MORTS…

Alexander REVAZISHVILLI à un moment dit « Nous n’avions pas vraiment le choix » et si précisément on a toujours le choix. Et c’est pourquoi dans ce billet de blog « CROSSES EN L’AIR 3.0 » j’appelle toutes les polices et armées du monde à se tenir aux côtés des peuples et crosses en l’air.

Toutes les Polices et Armées du Monde, sont des institutions de l’État, donc des outils de la répression. Le seul moyen est que ces fonctionnaires réalisent, pas dans leur totalité c’est impossible, mais une certaine partie pouvant former une masse critique [NdJBL : la fameuse solution à 10/15% de la population mondiale], qu’ils viennent TOUS du peuple et qu’ils sont au service du peuple et non pas de l’État. Ils sont redevables aux citoyens, pas à la machine qui les pousse, selon le réglage thermostatique oligarchique, à la répression systémique (et systématique) des masses.

Devant une causse juste représentée par le peuple, la volonté de répression s’efface. Le problème réside dans la force de division que possède l’État. Et quand, en France, la police manifeste pour ses conditions de travail, elle ne manifeste pas contre les injustices commises et la répression qu’on les force à faire dans un cadre d’état d’urgence totalitaire et permanent. Non, ces fonctionnaire manifestent pour de meilleurs horaires, de meilleurs moyens d’exercer leur répression. Ils ne questionnent pas le système, ils lui reprochent de ne pas lui donner assez de moyen pour sa volonté de répression !!!

« Les soldats ne sont pas les protecteurs
de la liberté, ils sont les marionnettes
des intérêts entrepreneuriaux et
d’État afin d’augmenter profit et pouvoir
aux dépends de la sécurité physique et 
financière du contribuable. »

Ukraine : Un rapport confirme que les tirs de snipers au Maïdan furent réalisés par des troupes d’extrême droite soutenus par l’Occident

Les recherches menées par l’Université d’Ottawa sur « le massacre effectué par des tireurs d’élite » sur la place Maïdan en février 2014 ont montré que les assassinats de manifestants ont été organisés par des groupes paramilitaires d’extrême droite et alliés des partis politiques d’opposition, et n’ont pas été réalisés par la police anti-émeute Berkut de l’ancien gouvernement ukrainien, contrairement à ce qui a été avancé par le gouvernement de Kiev et répété par les médias occidentaux.

Le rapport canadien sur les massacre réalisés par les «snipers» à Kiev en février 2014, où des dizaines de manifestants ont été tués par des tirs en provenance des bâtiments environnants, a prouvé qu’ils ont été réalisés par des groupes d’opposition soutenus par l’Occident.. Source SLT le 5 janvier 2016 via SOTT le 8/01/2016 et relayé ici-même En souvenir des morts de Maïdan

◄|►

La vérité officielle est un fake news permanent !

Car la vérité, la vraie, est que l’ordre a été donné à des hommes de massacrer leur propre peuple pour créer une révolte.

L’ordre venait des officiels et militaires américains ;

Le néonazisme en Europe est Otan

L’Ukraine, de fait déjà dans l’Otan, veut à présent y entrer officiellement. Le parlement de Kiev, le 8 juin, a voté majoritairement (276 voix contre 25) un amendement législatif qui rend prioritaire cet objectif. Son admission dans l’Otan ne serait pas qu’un acte formel. La Russie se trouve accusée par l’Otan d’avoir annexé illégalement la Crimée et de conduire des actions militaires contre l’Ukraine.

Tout en blâmant la Russie de Poutine…

Pour engager des sanctions qui ont toujours cours aujourd’hui !

►◄

Hier encore on dénonçait le narratif impérialiste et merdias aux ordres en Syrie ► L’EIIL vaincu en Syrak et tout le monde s’en fout !

L’empire anglo-américano-christo-sioniste veut la guerre perpétuelle et pourtant qui veut la paix prépare la paix non ?

SANS ARMES ni haine ni violence organisons la GRÈVE GÉNÉRALE, ILLIMITÉE & EXPROPRIATRICE !

Remplaçons l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

Dans Un projet d’organisation anarchique (1927) Nestor Makno précisait ceci ;

Et l’oppression millénaire des masses par un petit nombre de privilégiés a toujours été la conséquence de l’incapacité de la plupart des individus à s’accorder, à s’organiser sur la base de la communauté d’intérêts et de sentiments avec les autres travailleurs pour produire, pour jouir et pour, éventuellement, se défendre des exploiteurs et oppresseurs. L’anarchisme vient remédier à cet état de choses avec son principe fondamental d’organisation libre, créée et maintenue par la libre volonté des associés sans aucune espèce d’autorité, c’est-à-dire sans qu’aucun individu ait le droit d’imposer aux autres sa propre volonté. Il est donc naturel que les anarchistes cherchent à appliquer à leur vie privée et à la vie de leur parti ce même principe sur lequel, d’après eux, devrait être fondé toute la société humaine. 

Certaines polémiques laisseraient supposer qu’il y a des anarchistes réfractaires à toute organisation ; mais en réalité, les nombreuses, trop nombreuses discussions que nous avons sur ce sujet, même quand elles sont obscurcies par des questions de mots ou envenimées par des questions de personnes, ne concernent au fond, que le mode et non le principe d’organisation. C’est ainsi que des camarades, en paroles les plus opposées à l’organisation, s’organisent comme les autres et souvent mieux que les autres, quand ils veulent sérieusement faire quelque chose. La question, je le répète, est toute dans l’application.

Aussi, je vous propose de retrouver les ÉCRITS DE NESTOR MAKHNO ou l’anarchie ukrainienne dans la révolution russe en version PDF N° 40 de 21 pages et en souvenir des morts de la Place Maïdan le 20 février 2014…

JBL1960

Source de l’image ► Nature Photographie

 

 

 

 

Dame Kékel dans la tourmente ?

L’un dans l’autre !

Enfin surtout lui…

Hier encore, à Bonn, Macron & Merkel affirmait d’une même voix envisager de « réduire la population » pour sauver la planète et le genre humain ► MAKREL EnMarche vers la réduction de la population…

Et bim ► Gouvernement introuvable : le crépuscule d’Angela Merkel

Suite à la défection nocturne du parti libéral, Merkel échoue à former une coalition gouvernementale. Désormais, l’option la plus probable est la tenue de nouvelles élections au printemps 2018, avec… ou sans Merkel.

Source Marianne ► https://www.marianne.net/monde/gouvernement-introuvable-le-crepuscule-d-angela-merkel

◄|►

DIPLOMATIE – Allié indéfectible de l’Allemagne,

The Economist 16/06/17

  Emmanuel Macron a fait part de son soutien, lundi 20 novembre, à la chancelière allemande, en grande difficulté pour composer un nouveau gouvernement. Il en a profité pour avancer ses pions pour une Europe plus ambitieuse. La situation politique que traverse Angela Merkel en Allemagne n’est pas sans se faire remarquer de l’autre côté du Rhin. La chancelière, qui, depuis deux mois et sa victoire étriquée aux élections législatives, bataille pour créer un gouvernement, a annoncé ce lundi qu’elle actait l’échec de la formation d’une coalition avec les libéraux du FDP et les écologistes des Grünen. Source LCIhttps://www.lci.fr/international/video-crise-politique-en-allemagne-emmanuel-macron-soutien-preoccupe-d-angela-merkel-2070965.html

Rappelez-vous de la Une de The Economist du mois dernier ;

Quand on dit que tout est bidon dans l’élection, c’est valable pour toutes les élections !

… parce qu’il n’y a pas de solutions au sein du système ! Qu’il n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais ! Boycott du vote qui n’est que la validation pseudo-citoyenne du consensus du statu quo oligarchique. Notre rapport à l’État est un rapport de soumission inutile. Changeons notre attitude ! Union pour une résurgence de la nature sociale profonde et universelle humaine, celle de la société des sociétés

Prise de conscience individuelle(1)prise de conscience collective (2)boycott et organisation parallèle (3)désobéissance civile (4)réorganisation politico-sociale (5)changement de paradigme

IGNORONS L’ÉTAT ET SES INSTITUTIONS

Pour l’essentiel, nous (les peuples), sommes coincés entre les phases 1 et 2 ou 2 et 3.
Pourquoi ? Parce que le formatage propagandiste a la vie dure et le matraquage idéologique néfaste continue, cela change, mais lentement.
Le plus dur est toujours de vaincre l’inertie de départ : Prenons un grand portail d’usine coulissant en fer/acier. Il est lourd et il faut s’arque bouter pour le mettre en branle initialement, une fois en mouvement, si on atteint une certaine vitesse, on peut pousser le portail qui coulisse avec deux doigts et maintenir la vitesse d’ouverture relativement constante.
Dans notre schéma, les phases 1 et 2 sont la poussée initiale, c’est dur… en phase 3 et 4 c’est bien plus facile car le momemtum est créé, les dernières phases se font avec deux doigts…
Le but de l’oligarchie est de maintenir la masse en phase 1 et 2 de façon à ne jamais atteindre le momentum nécessaire pour l’ouverture du portail en grand.

De l’autre côté du portail, c’est l’émancipation !Finale et définitive.

Et pour autant, TOUT n’est pas à réinventer, à réécrire, juste changer radicalement notre mode de pensée car nous avons bien compris, comme le disait Einstein que : « vous ne pouvez pas résoudre un problème en gardant le même processus mental » et plutôt que de combattre Macron, son gouvernement-carpette-serpillère, l’État et ses institutions : IGNORONS-LES !

Ignorons le Système ► Ignorons l’État et ses institutions ► Créons les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchissons et agissons en une praxis commune ► Adaptons le meilleur, le sublime de l’ANCIEN au NEUF

Appel à la grève générale, illimitée et expropriatrice mais sans armes ni haine ni violence ; Remplaçons l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

JBL1960

Source de l’image création de GuillaumeTC de #croisonsles MACREL

 

REFUSONS L’OBLIGATION VACCINALE

Ce sera un bon début !

UNION + RÉFLEXION + ORGANISATION = ACTIONS COLLECTIVES HORS INSTITUTIONS

Contre l’oligarchie et le Nouvel Ordre Mondial EnMarche la solution c’est une grève générale illimitée et expropriatrice et dans le même temps notre organisation au niveau local puis en associations libres et volontaires pour instaurer la société des sociétés.

Demande d’entente préalable pour examens pré-vaccinaux

Doctorix | Vendredi 17 novembre 2017 | Source AGORAVOXhttps://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/demande-d-entente-prealable-pour-198772

Madame Buzyn

La maman de l’enfant XYZ me demande de vacciner son enfant contre 11 maladies selon l’obligation légale que vous avez instituée.

Afin de m’assurer que l’organisme de cet enfant pourra supporter ces onze vaccinations sans aucun risque, je me propose de lui faire subir les examens suivants, selon les recommandations des autorités de santé et celles du code de déontologie, et conformes au serment d’Hippocrate, et de son corollaire principal : « Primum non nocere, en premier lieu ne pas nuire » : un bilan clinique et biologique complet préalable, à savoir :

1/ un ionogramme complet et un dosage de l’urée

2/ un lipidogramme 

3/ un bilan endocrinien 

4/ un titrage de tous les anticorps spécifiques aux vaccinations éventuelles déjà subies, 

5/ un test de dépistage du SIDA et de toutes les hépatites ( ces maladies sont des CONTRE INDICATIONS FORMELLES A TOUTE VACCINATION, ainsi d’ailleurs que toute personne vivant avec une greffe d’organe ) 

6/ une électrophorèse et une immunopherèse des protéines sériques, de manière à avoir une image globale des capacités ou incapacités éventuelles de l’organisme de cet enfant à fabriquer des anticorps. 

7/ un bilan radiologique, à savoir une radiographie panoramique dentaire et cela dès qu’il y a au moins une dent dévitalisée, et une radiographie pulmonaire pour éliminer toute image de tuberculose pulmonaire.

8/ une analyse d’urines avec recherche de protéinurie.

9/ Une batterie de tests allergologiques (encore que ces tests soient bien insuffisants en regard des nombreux composants d’un vaccin).

10/ Un typage HLA, d’un coût minimum de 600 euros, certains enfants ayant jusqu’à 9 fois plus de risques que d’autres de subir une maladie auto-immune ou démyélinisante, ce qu’on ne peut déterminer à l’avance sans examen, et sans toutefois que cela soit une sécurité absolue pour l’avenir post-vaccinal.

 Ces examens représentent une dépense de plusieurs centaines d’euros, qui ne sont pas compatibles avec les revenus de cette Maman, et qui d’ailleurs ne lui incombent pas dans notre système de santé. 

Aussi, j’ai fait auprès de ma Caisse Primaire d’Assurance Maladie une demande de prise en charge préalable pour ces examens indispensables, si je veux préserver à la fois la santé de cet enfant que l’on m’a confié en bonne santé, et ma responsabilité pénale. En effet, certains enfants ont pu être handicapés parce qu’on avait négligé ces précautions indispensables, et certains médecins ont pu être poursuivis pour des accidents post-vaccinaux (comme aussi pour des certificats d’aptitude au sport mal étayés, c’est-à-dire sans ECG, radios diverses, épreuve d’effort, et plusieurs autres, tous examens complémentaires indispensables mais trop souvent négligés).

 Cette prise en charge m’a été refusée, pour des raisons de coût. Et je le conçois bien volontiers, sachant que 800.000 enfants supplémentaires devraient logiquement les subir chaque année, dans les deux premières années selon vos recommandations mais aussi avant les revaccinations suivantes, leur état immunologique ayant pu évoluer entretemps. Ce qui représente plusieurs milliards d’euros annuels, et ne concerne que vous, en temps qu’initiatrice de cette mesure, mais ni moi-même, ni cet enfant, ni sa maman.

Au vu de l’obligation vaccinale que vous avez instituée, qui met en cause votre responsabilité comme la mienne, ce refus me parait médicalement injustifié (s’il est justifié financièrement), mais il est irrévocable. 

Dans ces conditions, je ne peux me résoudre à un acte médical potentiellement dangereux chez un enfant dont je ne connais pas les aptitudes ou déficiences immunologiques, ni l’état de santé global. La médecine n’est pas, en effet, une pratique divinatoire. Mais la sécurité vaccinale est à mes yeux à ce prix.

Pour le bien de cet enfant, comme pour ma sécurité morale et matérielle, je me vois donc contraint de refuser toute vaccination chez cet enfant en l’absence de ces précautions.

Normalement, tout autre médecin devrait avoir la même attitude, à moins de faire preuve de légèreté, voire d’irresponsabilité. 

Je m’étonne par ailleurs d’avoir pu trouver autant de produits toxiques dans des produits recommandés par votre administration, et je me suis laissé dire que les accidents vaccinaux étaient beaucoup plus fréquents que ce qui est signalé (avec une sous-notification de 90 à 99% des cas selon le VAERS). Ce qui n’est pas apparu dans les conclusions du rapport Fischer après la « concertation citoyenne » initiée par Mme Touraine – des conclusions qui me sont au reste apparues bien légères et bien peu conformes au contenu des débats.

Avec la maman, je me pose donc la question suivante :

Comment répondre à la fois à l’obligation vaccinale multiple, à mon devoir déontologique de laisser un enfant en aussi bonne santé que lorsqu’on me l’a confié, et à la nécessité d’un carnet vaccinal complet nécessaire avant toute admission en crèche, si on me refuse les moyens de prendre les précautions préalables indispensables selon le critères actuels de la science, avant tout acte de cette gravité ?

Ne doutant pas que vous m’apporterez une solution à ce dilemme, je vous prie de croire, Mme la Ministre, à l’expression de mes sentiments les plus confraternels.

 Doctorix

◄|►

J’ai écrit une autre lettre à l’intention de Mme Buzyn, dont la publication m’a été refusée.

J’essayerai encore, mais je vous la propose ici car elle vaut le déplacement :

Titre : Madame la Ministre de la Santé et chère consoeur.

Vous avez obtenu, par un judicieux cavalier législatif et sans discussion inutile et superfétatoire au sein du parlement, (ce qui aurait été une gravissime perte de temps dans cette circonstance où l’urgence prime), l’adoption de l’obligation vaccinale de 11 vaccins pour 800.000 enfants qui naissent chaque année en France.

Seuls 75 députés se sont prononcés, ce qui restera une curiosité sans précédent s’agissant d’une décision d’une telle gravité, et la preuve que ce gouvernement, dans sa grande détermination, ose tout. C’est d’ailleurs à cela qu’on reconnaîtra ce quinquennat.

Vous portez là une très lourde responsabilité face à l’Histoire, et je vous trouve personnellement extrêmement courageuse de prendre le risque, pour le bien et la santé de tous, de rallonger de votre nom la liste des grands bienfaiteurs de l’humanité, à moins que ce ne soit celle des grands criminels contre icelle. Devant l’énormité de l’alternative, ce choix est effectivement la preuve d’un grand courage politique et représente un pari audacieux mais risqué, au moins pour votre avenir judiciaire.

L’avenir nous le dira.

Ayant pris acte de cette décision du Parlement Français, dont les ignorants, les anarchistes et autres bolchéviques se demanderont longtemps sur quelles bases sérieuses elle a été prise, je vous propose que vous, les parlementaires et les Ministres du gouvernement, montriez que vous assumez pleinement, et chacun pour son compte, la responsabilité de cette décision.

La mesure que vous voulez si justement appliquer à d’autres, il vous paraitra élémentaire de vous l’appliquer à vous mêmes et à tous les parlementaires de l’hémicycle, qui sauront naturellement se montrer solidaires, ainsi qu’à tous les Ministres du gouvernement Macron, et évidemment au Président Macron lui-même, que Jupiter l’ait en sa sainte garde. On se demande même comment, dans votre grande sagesse, vous n’avez pas pensé vous-même à prendre cette mesure d’élémentaire équité.

Ainsi, vous exigerez de chacun des Ministres du gouvernement, et de chacun des 577 députés, (et maintenant des 348 sénateurs, qui viennent de se rallier à votre camp) qu’il vous présente un certificat de vaccination concernant chacun de ces onze vaccins.

Pour être parfaitement certain que ces actes médicaux ont bien été subis par chacun d’eux, vous ne vous contenterez pas d’un simple certificat médical, qui pourrait être de complaisance : on ne prendra jamais assez de précautions s’agissant d’un acte aussi indispensable. Vous ne vous laisserez pas non plus prendre au mythe des contrindications vaccinales, ces prétextes que certains osent avancer pour se soustraire à ce qui est, à leur insu, leur propre bien, et celui de la communauté.

Vous exigerez donc pour chacun de ces représentants du peuple la présentation de onze sérologies correspondant aux onze maladies concernées.

Comme c’est le cas par exemple pour le vaccin contre l’hépatite B chez les étudiants en médecine, vous exigerez pour chacune d’elles une sérologie significativement positive, avec, en cas de négativité après deux injections, une troisième, puis une quatrième, puis une cinquième, et enfin une sixième injection, jusqu’à positivité. Ce n’est qu’alors qu’une séronégativité sera considérée comme acceptable, bien que fort peu fraternelle, et c’est ce qu’on demande aux futurs médecins, pas moins.

Il en ira de même pour les dix autres vaccinations.

On sait qu’une sérologie positive représente 5% d’une immunité normale acquise par la maladie, c’est dire si c’est important.

Cette mesure me parait de salubrité et d’intérêt publics pour plusieurs raisons.

D’abord, vous connaissez la valeur de l’exemple, et je ne doute pas que cette action civique commune ne donne un réel élan d’enthousiasme au sein de la population pour adhérer à votre projet..

Ensuite, il est parfaitement normal, et même d’élémentaire bon sens, que les décideurs appliquent à eux-mêmes les décisions qu’ils prennent pour les autres.

Enfin s’agissant de représentants du peuple qui sont amenés à côtoyer de larges tranches de la population, et au vu du risque de contamination que représentent ces élus pour ces citoyens (et ces citoyens pour ces élus, dont le rôle est tellement essentiel, et dont la santé est de ce fait tellement primordiale au bien de l’État Français), il est nécessaire de s’assurer qu’ils ne présentent aucun risque de contagion, mais aussi de les protéger contre ces onze maladies tellement répandues et tellement mortelles, comme les oreillons, par exemple.

Naturellement, et puisque Paul Offit, le pape américain du vaccin, inventeur du rotavax (dont deux versions, recommandées en 2013, ont été retirées en 2015), nous affirme qu’un nourrisson peut supporter 10.000 doses vaccinales sans inconvénient, je propose que nos députés, sénateurs, ministres et président reçoivent des doses vaccinales proportionnelles à leur poids. C’est-à-dire pour chaque vaccin et chaque rappel, dix injections de chaque vaccin, puisqu’ils sont en moyenne dix fois plus lourds que les enfants qu’ils se proposent de vacciner. [MàJ le 20 à la demande de l’auteur Doctorix]
Ce geste hautement symbolique et civique devrait rassurer complètement toutes les mamans de France et d’ailleurs.

Maintenant, il est bien possible que, tout comme au sein de la population, il se trouve une frange de députés, de sénateurs ou de ministres, sans aucun doute marginale, comprenant des adeptes des sectes, ou des conspirationnistes, victimes de mauvaises fréquentations, ou des personnes mal informées par des sites douteux qui regorgent sur le net, qui trouvent à redire à cette proposition, l’estimant contraire à l’intérêt public et à une foule de lois non abrogées, Françaises ou Européennes, et même aux droits de l’Homme, montrant ainsi leur manque de connaissances et de civisme (on les trouvera probablement sur les bancs de l’extrême droite ou de l’extrême gauche, car les députés EMLR sauteront certainement de joie et d’enthousiasme, eux, à l’idée de cette proposition, ils nous ont déjà montré maintes fois leur volonté de n’avoir pour idéal que la pensée du chef).

C’est alors qu’il faudra montrer une nouvelle fois votre force de caractère (que de fort mauvaises langues appellent bien à tort, bien injustement et bien méchamment, tyrannie), et vous montrer extrêmement ferme sur vos principes.

C’est ainsi que vous refuserez l’entrée au Palais Bourbon, au Palais du Luxembourg ou au Conseil des Ministres à tous les réfractaires, comme ces malheureux enfants de parents dénaturés sont interdits de crèche.

Vous les condamnerez bien sûr à 30.000 euros d’amende s’ils persistent, comme les autres mauvais Français, éventuellement à quelques années de prison et à la privation de leurs droits civiques.

Une mesure de destitution me parait d’ailleurs tout à fait nécessaire devant de tels mouvements de rébellion, inacceptables dans un État de droit.

Les forces de l’Ordre seront dépêchées au domicile de ces mauvais élus, protégeant un pharmacien chargé de procédé à l’indispensable exécution vaccinale. Devant la mauvaise volonté et l’ignorance, la force est hélas, parfois nécessaire.

 Au cas où certains voudraient fuir à l’étranger pour échapper à leur devoir et à leur juste châtiment, en Belgique par exemple, des demandes d’extradition seront immédiatement adressées aux pays concernés.

Mais l’immense majorité des élus applaudira cette décision, avec un sentiment de pure liesse générale, cela ne fait pas le moindre doute, et se prêtera à cette grande kermesse collective.

Cet ensemble de mesures, cet enthousiasme communicatif de nos brillantes élites nationales pour donner l’exemple du Bien à tous, cette ferveur collective à montrer ainsi du doigt l’obscurantisme, devrait grandement renforcer la confiance que les Français accordent si justement aux membres du gouvernement dont vous faites partie, n’en doutons pas.

Dans l’attente que vous fassiez passer, de toute urgence, ce projet à sa phase de réalisation, je vous prie de croire, Mme la Ministre, à l’expression de mes sentiments les plus confraternels.

Vive la République, Vive la France.

Et surtout, surtout… Vive la Liberté.

Doctorix

◄|►

Vaccins, rétrovirus, ADN et la découverte qui a détruit la carrière de Judy Mikovits

Judy Mikovits, Ph.D., biochimiste, spécialiste en biologie moléculaire avec plus de 33 ans d’expérience. Connue internationalement comme une véritable « Rock Star » du monde scientifique, elle a été directrice, à l’Institut National du Cancer, du laboratoire qui étudie les mécanismes des médicaments antiviraux avant de prendre la direction du programme de la biologie du cancer à l’ « EpiGenX Pharmaceuticals ». C’est elle qui a fondé le premier institut de neuroimmunologie. Ses premiers travaux se sont centrés sur le cancer et le HIV. Ensuite, elle a étudié le Syndrome de Fatigue Chronique et l’autisme. Elle a publié plus de 50 articles évalués par les pairs. En 2011, elle a fait une découverte qui a détruit sa carrière. Elle a découvert que 30% au moins de nos vaccins sont contaminés par des gammarétrovirus. Cette contamination est, non seulement associée à l’autisme et au syndrome de fatigue chronique, mais également à la maladie de Parkinson, la maladie de Lou Gehring et à la maladie d’Alzheimer. Source Initiative Citoyenne via SOTT et que j’ai traitée par ce billet le premier qui dit la vérité.

Suivons notre intuition qui est de refuser l’obligation vaccinale. Rappelez-vous que l’OMS cherche à criminaliser l’hésitation à vacciner, qui est la plus forte en France ! L’OMS a posé la question en ces termes :  « L’hésitation à vacciner » serait-elle une nouvelle maladie mentale qui pourrait être « soignée » ? Source Initiative Citoyenne et que j’ai traitée par ce billet Comme un ouragan au ralenti

Que les époux Larère ont été condamnés pour avoir refusé de vacciner leur enfant : les époux Larère, viennent d’être condamnés par la Justice française à de la prison avec sursis alors que le vaccin contre les maladies DTP uniquement, qui ne contient pas les autres valences, notamment la coqueluche, n’est plus disponible sur le marché depuis 2008 ► Vaccination Obligatoire.

N’attendez pas que la grille totalitaire du N.O.M. se referme sur nos tronches et remplaçons l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

JBL1960

Article relayé conjointement avec Voltigeur sur le site Les Moutons Enragés pour enfoncer le clou !

 

Si Riyad n’est pas de taille à isoler le Hezbollah…

Rappelons-nous quand même que l’Arabie Saoudite possède la bombe ;

Vidéo de G. Chiesa pour IlFattoQuotidiano.Fr qui explique comment l’Arabie Saoudite a SA bombe et argue qu’elle peut s’en servir, quand elle veut…

LES PARIS RESTENT OUVERTS ;

Faites vos jeux…

PILE = On perd ! Et FACE = Y gagnent !

ALORS QUE LA SOLUTION = C’est toujours NOUS ► MANIFESTE POUR LA SOCIÉTÉ DES SOCIÉTÉS PAR RÉSISTANCE71

~~~~▼~~~~

Guerre en préparation au Moyen-Orient : La secte sioniste wahhabite contre l’Iran et ses alliés…

« Quiconque adopte le slogan de libérer les régimes arabes comme pré-requis de la libération de la Palestine est sur une fausse voie et ne fait que compliquer la tâche de la libération. La cause la plus haute est celle de la libération de la Palestine, sur cette base les régimes arabes et leurs peuples devraient se libérer de ce cauchemar qui assombrit et mine toutes les politiques adoptées dans notre région. »
~ Naïm Qassem, SG adjoint Hezbollah, 2005 ~

Riyad n’est pas de taille à isoler le Hezbollah

Press TV | 15 novembre 2017 | Source ► http://www.presstv.com/DetailFr/2017/11/16/542393/Que-peut-faire-lArabie–propos-du-Hezbollah

Bloomberg étudie dans un article les moyens dont dispose Riyad pour faire pression sur le Hezbollah. 

Dona Abu-Nasr, journaliste de Bloomberg, fait allusion dans son analyse datée de mercredi 15 novembre, à l’animosité latente et patente de Riyad contre le mouvement de la Résistance libanaise et écrit :

« L’Arabie saoudite tente un nouveau coup politique pour changer l’équilibre des forces dans la région et son dévolu est tombé sur le Liban. Pourtant, même en travaillant avec les États-Unis et Israël pour tenter d’isoler le mouvement libanais, les Saoudiens ont peu de chance pour isoler le Hezbollah. La Résistance libanaise est aujourd’hui une force régionale qui a ses éléments au Yémen, en Irak et en Syrie ».

L’article cite par la suite Denis Sullivan, co-directeur du Middle East Center de la Northeastern University de Boston. L’expert évoque un défi major lancé au Hezbollah et affirme : « Si le Hezbollah parvient à surmonter la crise que vient de provoquer Riyad, ce sera le Hezbollah qui en sortira gagnant. Il est trop tard pour l’Arabie saoudite de contrer le Hezbollah qui est désormais partout présent ».

L’analyste de Bloomberg faisant allusion à la démission surprise du premier ministre libanais, Saad Hariri à Riyad et à ses incidences sur les évolutions régionales, avant de poursuivre:

« Nasrallah a parlé à deux reprises de cette démission et dans ses deux discours, il s’est exprimé d’un ton calme, conciliant et dissipant les craintes d’un conflit total avec les sunnites et se joignant aux appels pour le retour de Hariri de sa « détention » saoudienne et ce, malgré les différentes politiques qui existent à l’intérieur du Liban. À vrai dire, la tactique de Nasrallah est très subtile. Il a dénoncé Riyad pour avoir monté le coup, ce qui lui a permis de présenter la crise comme une atteinte au droit international. Dans cette perspective, personne n’irait remettre en cause  la participation du mouvement libanais dans des conflits régionaux ».

D’après l’auteur de l’article, « le Hezbollah fait partie du gouvernement libanais et a besoin de la couverture politique que Hariri a fournie à une époque où les sanctions américaines contre le groupe, sans oublier entre temps le rôle de la rhétorique israélienne sur le bombardement du Liban pour remonter ce pays à l’âge de pierre ».

Plus loin le texte reprend les propos de Sanam Vakil, professeur adjoint d’études sur le Moyen-Orient à l’École des hautes études internationales de l’Université Johns Hopkins qui explique la stratégie de Riyad qui consiste  » à infliger des souffrances au Liban – économique, diplomatique et politique – et à provoquer par ricochet, plus de sympathie et de popularité en faveur du Hezbollah ». Pour l’expert, cette stratégie est datée et ne répond plus au contexte actuel dans la région : « C’est une stratégie qui date de 2005, lorsque les protestations ont chassé les Syriens du Liban à la suite du meurtre de Hariri. Les Saoudiens espèrent pouvoir reproduire un élan semblable et dans la foulée, la pression de rue. Or c’est le contraire qui se produit. Car le Hezbollah n’est plus ce qu’il était en 2005. « C’est une force créé en 1980 et qui n’a cessé d’évoluer depuis cette date, étendant ses racines dans le tissu politique et social du Liban. Nasrallah est une peau dure qui saura comment se tirer de cette affaire ». Et  l’article se termine ainsi : « Les Saoudiens n’ont que peu de moyens pour atteindre le Hezbollah. À Vrai dire, la crise suscitée autour de Hariri n’est qu’un simple mal de tête pour un Hezbollah qui a connu des maux beaucoup plus sérieux ».

~~~~▲~~~~

Le Royaume des Saoud n’en fini pas de hoqueter ► Nouvelle donne au Moyen-Orient ?

Et à tel point que l’EIIL a été vaincu sur le terrain en Syrak et qu’aussi bien le narratif impérialiste que les Merdias aux ordres regardent ailleurs ► L’EIIL vaincu en Syrak et tout le monde s’en fout !

L’entrée en scène de notre Zident Zupiter est donc totalement calculée ;

Source Wikipédia

N’oubliez jamais de qui Macron est le N.O.M. et comme par hasard, le Liban est une ancienne possession de l’empire colonial français (1534 – 1980).

◄►

Le Premier ministre libanais démissionnaire Saad Hariri s’est entretenu samedi à Paris avec le président Emmanuel Macron, pour tenter de trouver une issue à la crise libanaise qui reste entière, avant de rentrer à Beyrouth au plus tard mercredi.

A l’issue d’un déjeuner à l’Élysée avec le président français et sa femme Brigitte, en compagnie de son épouse et de leur fils aîné, M. Hariri a confirmé qu’il rentrerait au Liban au cours des «prochains jours» et au plus tard mercredi, pour participer aux célébrations de la Fête nationale, et que c’est là-bas qu’il s’exprimerait à propos de sa démission, qu’il a annoncée depuis Riyad le 4 novembre. Il a remercié «pour son soutien» la France et son président. «La France a montré encore une fois la grandeur de son rôle dans le monde et la région. Elle prouve son attachement au Liban et à sa stabilité», a-t-il dit.

Source Libérationhttp://www.liberation.fr/planete/2017/11/18/saad-hariri-et-emmanuel-macron-tentent-a-paris-de-desamorcer-la-crise-libanaise_1610984

►◄

L’Iran a accusé vendredi la France de « partialité » et affirmé que son approche aggravait les crises au Moyen-Orient. Inquiétant pour la normalisation des relations entre les deux pays ?  La prise de position française au cœur de la crise entre l’Iran et l’Arabie Saoudite fait grincer des dents. Jeudi à Riyad, Jean-Yves Le Drian a dénoncé les « tentations hégémoniques » de Téhéran au Moyen-Orient et ses « interventions (…) dans les crises régionales ». S’exprimant lors d’une conférence de presse à Riyad avec son homologue saoudien Adel al-Jubeir, le ministre français a indiqué avoir évoqué « le rôle de l’Iran et les différents domaines dans lesquels les actions de ce pays nous inquiètent ». Une sortie qui n’a pas été appréciée de son homologue iranien, qui l’a accusé vendredi de « partialité ». « Il semble que la France a un regard partial et partisan sur les crises de la région et cette approche, volontairement ou involontairement, aide même à transformer des crises potentielles en crises réelles », a déclaré le porte-parole de la diplomatie iranienne Bahram Ghassemi.

Source Le Jddhttp://www.lejdd.fr/international/moyen-orient/crises-au-moyen-orient-la-position-francaise-provoque-la-colere-de-liran-3495380

►◄

Les 4 cavaliers de l’Apocalypse galopent ventres à terre à la conquête de l’or noir…

Macron et Dame Kékel dans le même temps et l’air de rien organisent la réduction de la population mondiale, pour sauver la Planète et le genre humain…

Je n’ai pas l’intention de monter dans le train à destination de la Camarde, et vous ?

SANS ARMES ni haine ni violence organisons la GRÈVE GÉNÉRALE, ILLIMITÉE & EXPROPRIATRICE !

Remplaçons l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

JBL1960

Source de l’illustration du billet ► Pinterest

NON C'EST NON !