Archives pour la catégorie BILLET D’HUMEUR

Bénévolement pôvre…

Pas de bénévolat ?

Pas de RSA…

Dans ce billet UBU est Strasbourgeois, j’ai suivi toute l’affaire qui trouve donc sa solution (finale ?) avec cette validation par le Conseil d’État qui a considéré que le département du Haut-Rhin pouvait demander aux bénéficiaires du RSA de faire du bénévolat, dans une décision lue vendredi. Saisie par le conseil départemental du Haut-Rhin, la plus haute juridiction administrative française a considéré que si le contrat conclu entre le département et le bénéficiaire du RSA est « élaboré de façon personnalisée », il peut « prévoir légalement des actions de bénévolat à condition qu’elles puissent contribuer à une meilleure insertion professionnelle du bénéficiaire et restent compatibles avec la recherche d’un emploi ».

Faire sept heures de bénévolat par semaine au risque de se voir priver de l’allocation du RSA, telle était la mesure polémique décidée en février 2016 par le conseil départemental du Haut-Rhin pour une application à partir de début 2017. Le président (LR) du conseil de l’époque, Eric Straumann, présentait cette mesure comme un moyen de faciliter l’insertion des bénéficiaires et leur retour vers l’emploi, tandis qu’elle avait indigné les associations venant en aide aux personnes précaires.

Mais le préfet de l’époque avait estimé cette décision illégale et l’avait attaquée devant la justice administrative, qui lui avait donné raison en octobre 2016 et annulé la délibération du conseil départemental, tout comme la cour d’appel de Nancy en avril 2017. Selon le Conseil d’État, la cour « a commis une erreur de droit en se fondant, pour annuler la délibération (du conseil départemental, ndlr), sur la circonstance que le bénéficiaire du revenu de solidarité active (…) ne saurait se voir proposer des actions de bénévolat au titre de son insertion ». En conséquence, la décision du Conseil d’État casse l’annulation de la délibération et renvoie l’affaire devant la cour administrative d’appel de Nancy.

Tout en se pourvoyant en cassation, le Haut-Rhin a finalement mis en place depuis septembre un système incitant à pratiquer une activité bénévole et à s’engager par contrat à le faire, de manière individuelle et non générale. Désormais présidée par Brigitte Klinkert, « le conseil départemental du Haut-Rhin exprime toute sa satisfaction suite à cette décision » du Conseil d’Etat, a-t-il fait savoir dans un communiqué. « A ce jour, près de 800 allocataires se sont engagés dans une mission de bénévolat avec des résultats positifs à la clé », met en avant le conseil départemental. Source Le Figaro du 16/06/2018

▲▲▲

Voilà, je vous avais dit, ici-même, que dans cette Société là et dans ce Système là ;

N’importe quel bénévolat vaudrait mieux qu’un RSA

Pourtant, en donnant les vrais chiffres du chômage, chaque mois, Patdu49 rappelait bien que 1 chômeur inscrit à Pôle Emploi sur 2 ne percevait AUCUNE INDEMNITÉ comme vous pourrez le constater avec les tous derniers ► PENSEZ PRINTEMPS !

À L’ATTENTION DE TOUS ; VOICI LE LIEN PDF DU SITE CAF.FR ► PRESTATIONS FAMILIALES ET SOCIALES AU 1ER AVRIL 2018

Revenu de solidarité active (Rsa) le montant forfaitaire mensuel du Rsa est de 550,93€ pour une personne seule en métropole et dans les Dom (hors Mayotte) contre 545,48€ précédemment.
Dans ce billet LES ZÉROS HICS j’avais fait une réflexion croisée sur l’obligation de bénévoler et les oublis répétés de l’ex Ministre et Sénateur Henri de Raincourt, dont l’affaire pour détournement de fonds publics est toujours pendante devant la Justice. Source L’Yonne Républicaine du 06/11/2017.
◄|►
Qui s’est retrouvé un jour à percevoir le RSA, ayant soit épuisé ses droits au chômages, quand on en a, bien sûr, ne pouvant pas prétendre à l’ASS, sait bien de quoi il est question…
J’ai dans ce billet Ah ça c’est Klur ! raconté brièvement notre vécu car une descente aux enfers peut arriver très vite et à n’importe qui ;
Monsieur pour ses 50 ans, plus de boulot ; Fin de droits au chômage ; ASS (c’est à dire à peine 2500 Francs/380 € pour 4) ; Contrat Emploi Solidarité vraiment pour bouffer ; Bim une petite tumeur cancéreuse à soigner ; Contrat Emploi Solidarité obtenu à l’arraché par Mme le temps que M. se soigne (alors à l’arraché car il fut une époque ou les C.E.S. étaient réservés aux femmes des notables comme argent de poche, et pour les gueuses, comme moi, il fallait argumenter auprès de l’ANPE de ses motivations pour entrer en C.E.S.). Revenus trop faibles ; Restos du cœur, Vestiaires de la Croix-Rouge, demandes de bons alimentaires au C.C.A.S. de la commune ; Bim plus de carte bleu ; Tout payer en liquide et pas si facile ; Se chauffer ou bouffer ; Récupérer l’eau du bain des enfants… Chialer dans son coin, de rage, de honte, de dégout de soi ; Se battre malgré tout histoire de dire qu’on va pas se supprimer tout de suite, mais y penser quand même… Remonter la pente, mais sans  consumérisme à tout crin et c’est tant mieux, juste pour se rappeler tout le temps combien il est si facile de replonger ; Petits boulots ; Tentative de création d’une SARL de famille avec le I de RMI ; Mais c’était FouPouDav avec un banquier semblable à celui de Poolvorde dans Podium ; Bim ; Cessation d’activité ; Plus de carte bleu ; Petits boulots pour Mme ; M. étant trop vieux, sans dents suite à la petite tumeur cancéreuse : Retraite M. ; Petite retraite + petite complémentaire ; Faut pas rêver non plus = 1650 € (1730€ en 06/2018) ; Petits boulots pour Mme qui approche les 50 ans et bim ; Trop vieille la vieille… Pas assez travaillée pour avoir une retraite ; Droit à rien, ni chômage, ni RMI, ni aide à la mutuelle « Ah bah, votre mari est trop riche ! » – Les dents qui tombent comme à Gravelotte et tout qui regarde par terre… Une année avec mutuelle payée par M. pour s’occuper de son glaucome, de dents à arracher (c’est pour être en osmose avec mon sans dents de mari) et d’autres pathologies finalement pas trop graves mais qui ne vont pas en s’arrangeant ; Récupération d’une CB mais plus jamais d’autorisation de découvert ; Vivre avec ce qu’on a par mois et pas plus ! Et finalement y arriver ; Mme finie par s’éveiller complètement et… Ben c’est vachement bien ; Pas plus d’argent, non, juste une autre façon de voir les choses. Mais bon, propriétaire de rien donc ; Plus facile à intégrer ; Si si !
Car depuis, approchant la soixantaine, mon vieux mari ayant passer lui les 70 ans, toujour sans les dents. En plus de n’avoir plus jamais retravaillé depuis 2010, et ne percevant toujours RIEN, je suis atteinte d’une pathologie dégénérative (nan, pas du cerveau) arthrosique principalement aux genoux et aux mains. Et j’ai été contrainte de déposer un dossier MDPH pour une AAH, puisque je suis obligée de déménager pour un plain-pied. J’ai fait une demande à la CAF pour une allocation logement, elle m’a expliquée comment m’en passer… Mais on peut compter sur LREM qui vient de donner de l’ÉLAN aux Handicapés ; OU PAS ! Et donc, pas de bras, pas de Toit ! VIDÉO Guillaume Meurice.
Voilà pourquoi maintenant, électeur, si tu l’oses, vote encore ! Ou dit STOP !
C’est pourquoi depuis lors dans ce blog j’exprime ma vision de la société des sociétés, sans argent, contre le travail (mort) et ses lois.
Une société des sociétés n’œuvrant que pour le bien commun au sein de communes autonomes qui se fédèrent. Celle des associations libres et volontaires qui nous permettra de ne surtout pas laisser l’État du Monde, en partant, comme nous l’avons trouvés, en arrivant…

Pour ma part, il est clair qu’il n’y a pas de solution au sein de ce Système, qu’il n’y en a jamais eu et qu’il n’y en aura jamais.

La preuve par Macron, en France, qui a été mis là pour nous péter les gencives, à nous, les gueux et les gueuses qu’on nous ordonne de rester chez nous, où qu’on nous ordonne de bénévoler 7 heures par semaine et en silence !

Alors vous bénévolerez à pied à cheval ou en voiture, on s’en fout…

Vous n’aurez qu’à prendre les CARS à MACRON puisqu’il y a grève des trains ;

De toute façon moi je prends l’avion présidentiel pour faire 110 km et visiter mes gens…

Comment ça vous habitez aux culs des poules ?

J’veux rien savoir les feignasses !

Pas de bénévolat ?

Pas de RSA…

On s’en fout…

La SOLUTION c’est NOUS !

JBL1960

Source de l’illustration Les Nuits Debout protestent

 

Publicités

Attentats Terroristes « Manipulés » en France ; Ebook/PDF des Attentats du 7-9 janvier 2015 par Le Greffier Noir

Cessons d’être complices…

En suivant la piste des armes mises dans les mains de Coulibaly et des Frères Kouachi ;

Jusqu’aux attentats de Décembre 2015 qui font toujours parler d’eux aujourd’hui ► BATACLAN ; Déclaration fracassante du Général Bruno le Ray par Claude Janvier et je rajoute mon grain de sel…

▼▼▼▼

Et la déconstruction minutieuse du Système Hermant ;

Procès des armes du 7-9 janvier 2015 : les véritables énigmes du dossier Claude Hermant (comptes-rendus d’audience du Greffier Noir, 1ère partie.)

Avertissement : ce document, essentiellement destiné à un lectorat averti, constitue la première partie, entièrement revue et corrigée, des comptes-rendus d’audience du procès de Claude Hermant par le site Greffier Noir. Le ministère public ayant interjeté appel de la décision de première instance, un second procès limité aux 4 acteurs principaux du réseau se tiendra dans les prochains mois. Par ailleurs, au moment où ces lignes sont écrites, l’instruction des attentats contre Charlie Hebdo, connexe à l’affaire Hermant, n’est pas close. Il s’agit donc d’un travail provisoire, tributaire de surcroît d’une documentation lacunaire.

Le PDF peut être téléchargé gratuitement en suivant ce lien.

Table des matières

Introduction

TITRE I) La déconstruction du système Hermant.

Chapitre I) Ou des armes de guerre « .com » passées entre les mains expertes de Monsieur bricolage.

Chapitre II) Le faux débat de la remilitarisation des armes.

A) Les expertises.

B) Des standards du banc d’essais des Armes et cycles de St-Étienne : les armes AFG étaient en toute hypothèse des armes de catégorie A et B.

TITRE II) Le clan des importateurs.

Chapitre I) Le cas Claude Hermant.

A) Claude Hermant, le personnage et ses méthodes.

a1) Claude Hermant, faux flic mais vraie barbouze.

a2) Du statut d’infiltré.

a3) Hermant, provocateur professionnel ou professionnel du renseignement ? L’effroyable histoire des livraisons Ladjali.

a4) Claude Hermant, assistant social : « Nous dépolluions les jeunes ! »

a5) Claude Hermant et Aurore Joly, petits-commerçants : la « Frite rit ! »

B) Les méthodes de travail de Claude Hermant, « agent des services de renseignement de la Gendarmerie Nationale. »

b1) De l’énigme parisienne et quelques prémices.

b2) Les méthodes de travail de Claude Hermant : injecter des armes de guerre dans le circuit criminel… et attendre.

C) La défense des gendarmes.

c1) Les explications de la gendarmerie.

c2) De la responsabilité des gendarmes, suite : la présentation des armes, les ordres reçus et ces rendez-vous… à l’existence douteuse.

c3) Samir Ladjali, loup blanc inconnu au bataillon de la SR.

c4) La défense des gendarmes, suite : « pas de contact, pas de rapport ; pas de rapport, pas de contact. »

Conclusion provisoire sur le cas Hermant, en attendant l’appel : le chantage aux enregistrements.

Chapitre II) Christophe Dubroeucq : au pays des armes et des Barbes-à-Papa…

A) Christophe Dubroeucq, grenouillage en eaux troubles.

B) « A force d’être pris pour un con ! » aurait dit Choron.

b1) La charge de Dubroeucq contre Claude Hermant.

b2) La filière ad hoc d’importation d’armes AFG découverte à charge de Dubroeucq.

b3) Christophe Dubroeucq, le salaire de la peur. Une aventure slovaque.

Chapitre III) Antoine Denevi, le cave se rebiffe (rate son virage et percute un troupeau de barbouzes.)

A) Antoine Denevi, de la nébuleuse radicale au restaurant de la rue de Solférino.

a1) Éléments de profil.

a2) L’embauchage d’Antoine Denevi à la friterie.

B) Le témoignage à charge d’Antoine Denevi contre Claude Hermant.

b1) Un témoignage précis et accablant.

b2) Antoine Denevi, un homme menacé ou trop impliqué ?

C) Le mystère du trafic de cocaïne, organisé depuis la Frite rit : mythe et réalité.

c1) La version de Samir Ladjali et Anthony Lefebvre.

c2) La version de Claude Hermant et Aurore Joly.

c3) Les versions d’Antoine Denevi et Christophe Dubroeucq

c4) Du positionnement très relatif de Claude Hermant à l’égard des drogues, des drogués et des dealers.

D) Antoine Denevi, bouc-émissaire ou petit artisan de la chute de Claude Hermant ?

d1) Des accusations à accueillir avec circonspection.

d2) Antoine Denevi ou de la création d’un fusible : la démonstration Halluent.

d3) Le piratage de la vie électronique d’Antoine Denevi, le coup de maître du couple Hermant-Joly.

Conclusion du titre II: le véritable fusible de Claude Hermant était en réalité l’appareil sécuritaire régional.

TITRE III) Les clients de Claude Hermant.

Chapitre I) L’histoire de Riad Keribedj & consorts.

A) La livraison de trop et des meilleures méthodes pour ficeler un dossier judiciaire.

B) Qui a piégé « Mouss » et ses amis ?

C) Les condamnations

Chapitre II) Sébastien Lemaire : des bureaux de la Direction Opérationnelle des Douanes aux prétoires.

A) Les faits reprochés à Sébastien Lemaire.

B) Un cas d’école : la vidéo Lemaire.

b1) Sébastien Lemaire piégé sur film par Claude Hermant.

b2) Une opération douanière. Des dangers de la sur-interprétation lorsque l’on est mis sous pression.

C) Sébastien Lemaire peut en témoigner : le survivalisme peut rapporter gros (indexé sur le cours de l’année de réclusion).

c1) Une relation équivoque.

c2) des écoutes et des surveillances compromettantes.

c3) Claude Hermant a-t-il bénéficié de fuites l’avertissant des interpellations de janvier 2015 ?

D) De l’embrouille libanaise (en guise de conclusion provisoire.)

d1) Le « dossier MBQ », ou comment des armes, remilitarisées en France, aboutiraient dans les villages chrétiens du nord Liban.

d2) Réunion au somment au club privé « La Renardière ».

 www.greffiernoir.com

▼▼▼

Comme l’avait spécifié  Christoph Hörstel dans un entretien à Russia Today Deutsch sur les attentats de Paris de 2015 ; Tous les gouvernements de l’OTAN mentent et pratiquent le management de la terreur, lien vers la vidéo sous-titrée en français ICI. À voir, écouter et à partager…

Et n’en déplaise à l’Observatoire du Conspirationnisme qui, on pouvait si attendre, le décrit comme : Intervenant régulièrement sur la chaîne officielle iranienne PressTV, Christoph Hörstel est un compagnon de route de la «Coalition Anti-Censure» (Anti-Zensur-Koalition), un mouvement helvète réunissant des militants négationnistes, des complotistes et des opposants à la vaccination[NdJBL : Si PressTV n’est pas un merdia comme les autres et heureusement, il convient, bien évidemment de faire appel à son propre libre-arbitre. Notez bien que les opposants à la vaccination sont logés à la même enseigne. Perso, je cumule ! Mais comment voulez-vous qu’on soit crédule ?]

Christoph Hörstel y dénonce la manipulation des attentats par les gouvernements, et le gouvernement français notamment dans l’attentat de Charlie Hebdo, sujet de cet article et du PDF réalisé par Le Greffier Noir des comptes rendus d’audience du Procès Hermant.

Christoph Hörstel affirme, très clairement que l’on est face à un attentat terroriste manipulé, commis par des gens très bien connus des Services de Police et Secrets et que l’oubli, par l’un des terroristes de sa carte d’identité est une chose qu’aucun braqueur minable n’aurait faite.

Or nous remarquons que depuis le début c’est presque devenu, une marque de fabrique, le passeport retrouvé intact dans les décombres du 11 septembre 2001 ; 1 Carte d’Identité à Paris, Nice, Berlin ; des Testaments des terroristes retrouvés à Bruxelles, Paris ; Des drapeaux de DAESH dans les camions, véhicules, sur/chez les assaillants en France, Canada, Londres ou New-York

Mais en relayant ce genre d’infos nous sommes considérés comme d’affreux COMPLOTISTES ! Y’avait qu’à regarder le dernier épisode d’Esprits Criminels hier soir, sur TFOne et pompon sur la daronne lorsque la dite complotiste prévient le F.B.I. que ce gonze lui est vraiment dangereux car c’est un anarchiste et que ça n’a rien à voir avec eux, les complotistes… Ah non hein ? Faut pas tout mélanger… Nan…

Alors que ; Ce ne sera que lorsque nous les occidentaux, reconnaitrons les criminels de guerre parmi les nôtres et que nous arrêterons de nier la vérité que le sang commencera à sécher… 

Jean-Loup Izambert, en totalité sur ce blog

▼▼

“Ce que l’histoire révisionniste nous enseigne est que notre inertie de citoyens a abandonné le pouvoir politique à une élite et a coûté au monde environ 200 millions de vies humaines entre 1820 et 1975. Ajoutons à cela la misère non dite des camps de concentration, des prisonniers politiques, de l’oppression et de l’élimination de ceux qui essaient de faire parvenir la vérité en pleine lumière… Arrêtons le cercle infernal du pillage et des récompenses immorales et les structures élitistes s’effondreront. Mais pas avant que la majorité d’entre nous trouve le courage moral et la force intérieure de rejeter le jeu frauduleux qu’on nous fait jouer et de le remplacer par les associations volontaires ou des sociétés décentralisées, ne s’arrêteront le pillage et le massacre.”

Antony Sutton, historien, et professeur de sciences politiques, Stanford U, 1977

L’implication de Wall Street dans la Révolution Bolchévik, version PDF N° 27 de 61 pages

Wall Street et la montée en puissance d’Hitler, version PDF N° 28 de 48 pages

Le meilleur ennemi qu’on puisse acheter, version PDF N° 29 de 11 pages – Discours du Pr. Antony Sutton à Miami Beach le 15 août 1972

Traduction Résistance 71 – Versions PDF par JBL1960

Pour une fois, soyons du bon côté de l’Histoire et comme l’avait écrit au sujet d’Howard Zinn, Résistance71 : Connaître la véritable histoire (des États-Unis), permet de comprendre le monde moderne, de comprendre le présent et d’anticiper le futur pour un monde meilleur où les peuples reprendront leur droit et où l’oligarchie cessera d’exister.

Encore et toujours, rappelons les faits, rien que les faits, car souvent ils parlent d’eux-mêmes, et apprenons la véritable histoire de nos pays respectifs ce qui modifiera surement notre façon de penser et pour espérer ainsi changer l’histoire de l’Humanité…

JBL1960

BATACLAN ; Déclaration fracassante du Général Bruno le Ray par Claude Janvier et je rajoute mon grain de sel…

…Et de poivre !

Aux Charlie d’hier et aux Charlots d’aujourd’hui ;

 » Ce ne sera que lorsque nous les occidentaux, reconnaitrons les criminels de guerre parmi les nôtres et que nous arrêterons de nier la vérité que le sang commencera à sécher…  »

Sur ce blog, pour achever de s’en convaincre et pour simplement se changer soi-même, on peut lire tout Jean-Loup Izambert et spécialement cet article ► JLI rappelle les faits et donne les preuves.

Et un autre indispensable RAPPEL DES FAITS sur les Attentats contre Charlie Hebdo : la connexion Claude Hermant – Amedy Coulibaly couverte par le secret de la Défense nationale ► Source Le Greffier Noir.

▼▼▼

BATACLAN. Déclaration fracassante du Général Bruno le Ray.

Tout en conduisant ma voiture ce matin, j’écoutais le zonzon de France Bleue se déroulant sans grand intérêt, quand tout à coup, je fus alerté par le sujet traité. La tragédie du Bataclan avec un dépôt de plainte contre X par une trentaine de victimes ou familles de victimes. Motif de la plainte « Non-assistance à personne en péril » afin qu’une enquête soit menée sur l’absence d’intervention des militaires le soir du 13 novembre 2015.

Jusque-là, pas d’interrogations. Puis vint l’interview du Gouverneur Militaire de Paris, (GMP), le Général Bruno le Ray. Glaçante sa déclaration. Impossible de la trouver sur le net ce jour (comme par hasard…) mais en substance, il a déclaré ce qui suit :

« … Un militaire n’a pas pour vocation d’intervenir dans une zone qui n’est pas en guerre… Il est impensable de mettre des soldats en danger dans l’espoir hypothétique de sauver d’autres personnes… C’est à la BAC et à la Gendarmerie d’intervenir… » Choquant et répugnant. Et je pèse mes mots.

Pas en guerre ? Il faudrait savoir. Manuel Valls et François Hollande n’arrêtaient pas d’asséner aux Français que nous l’étions, et de l’autre notre bon GMP qui déclare le contraire. [NdJBL ► C’est la guerre ! Qu’ils avaient dit… Article du 12/12/2015 – MàJ le 9 janvier 2018]

Dans un rapport de la commission d’enquête parlementaire sur les attentats du 13 novembre, un officier de la BAC du Val-de-Marne racontait notamment avoir demandé l’autorisation de les faire intervenir afin « d’atteindre le terroriste embusqué derrière l’issue de secours ». « « Devant la commission, il a expliqué avoir reçu pour réponse de la Préfecture de police de Paris : « Négatif, vous n’engagez pas les militaires, on n’est pas en zone de guerre ». L’un des militaires lui aurait également indiqué qu’il ne pourrait engager le feu, faute d’avoir reçu un ordre en ce sens », décrit le rapport.

Plus loin : « On leur a interdit une intervention physique, c’est-à-dire de rentrer (dans le Bataclan), mais aussi le prêt de matériel médical de premiers secours à des policiers…« On n’aurait peut-être pas empêché la mort de 90 personnes, mais au moins évité des hémorragies qui ont donné la mort ».

Cette question a déjà été posée, notamment par des parlementaires. En 2016, alors qu’une commission d’enquête parlementaire est fondée pour étudier ces attentats, Georges Fenech, député Les Républicain et ancien magistrat, s’interroge déjà sur la non-intervention des militaires. Selon ce dernier, « clairement, un ordre a été donné aux soldats Sentinelle de ne pas engager le feu alors qu’ils avaient en ligne de mire des terroristes ». « À la question : qui a donné l’ordre aux soldats de ne pas intervenir ? On n’a jamais su, regrette Georges Fenech. Avec les autres parlementaires, on était sidérés ».

Georges Fenech, ancien juge d’instruction, aurait certainement pu pousser plus loin l’investigation. Curieusement, rien de concret n’est sorti de cette commission d’enquête. Tout semble verrouillé.

Mais revenons à notre bienveillant Général. Il déclarait dans une interview dans le Figaro du 10 avril 2017 * : (l’analyse de ses réponses est en italique.).

Question : comment le dispositif « Sentinelle » s’est-il adapté à la menace terroriste depuis 2015 ?

– « Sentinelle » n’a plus rien à voir avec ce qu’il était il y a deux ans. Initialement, le dispositif avait une forte dimension symbolique. Nous avons rapidement considéré que nous n’étions pas à la hauteur de la menace. Nous devions cesser d’être statiques, d’être des pots de fleurs dans le paysage.
– Crépusculaire. D’un côté, les militaires ne doivent pas intervenir et de l’autre, ils ne doivent pas jouer les potiches. La valse hésitation dans toute sa splendeur! 

L’esbroufe continue plus loin. Impayable ce Général Gouverneur.

Question : mon général, à quoi sert le GMP ?

– « Je suis l’héritier de celui qui défendait Paris contre les invasions. »

– Ah bon ? Les terroristes ne sont pas invasifs ?

– « Évidemment, tout cela a changé, mais le GMP conserve un rôle essentiel en matière de sécurité de la capitale et de l’Ile-de-France. Mes fonctions ne se limitent pas au défilé du 14 juillet et j’ai avant tout un rôle opérationnel. »

– Nous sommes heureux de l’apprendre, mais ce funeste soir du 13 novembre 2015, la sécurité des citoyens et le rôle opérationnel de l’armée semblaient en panne.

Droit dans ses bottes le Général. Idem pour les soldats présents ce soir-là autour du Bataclan et qui n’ont pas réagi faute d’ordres.  À la place de ces personnes, j’aurais du mal à me regarder dans une glace après cela. On peut toujours justifier après coup, mais un fait reste un fait et une inaction reste une inaction.

Un militaire à quand même pour vocation précise de défendre les civils en cas de conflit. Si c’est pour avoir des militaires dans les rues sans qu’ils puissent intervenir, ça ne sert qu’à dépenser l’argent des contribuables. Pour les impressionner ?

« Wikipédia : « La fonction de gouverneur militaire de Paris (GMP) remonte à la guerre de Cent Ans, qui amène les rois de France à se préoccuper de la défense de leur capitale, Paris, et de sa région… Je vous passe le reste de l’historique… Depuis janvier 2015, le gouverneur militaire de Paris est le commandant opérationnel de l’opération Sentinelle en île de France. Sous son commandement, jusqu’à 7 000 militaires ont été engagés pour participer aux côtés des forces de sécurité intérieures à la lutte contre le terrorisme dans la capitale et dans toute la zone de défense. »

Hilarant ! Le GMP semble plutôt concentré sur les feux d’artifice de notre fête nationale et sur les parades. [NdJBL : Sauf le 14 juillet 2016, à Nice, Ahum]

Moins de bla-bla et plus d’actions concrètes, s’il vous plaît. 

Claude Janvier

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/04/10/01016-20170410ARTFIG00323-les-cibles-des-terroristes-sont-partout.php

* http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/attentat-du-bataclan-des-victimes-et-des-familles-portent-plainte-pour-%c2%abnon-assistance-%c3%a0-personne-%c3%a0-p%c3%a9ril%c2%bb/ar-AAynCrf?li=BBoJIji&ocid=hpdhp

* http://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/qui-est-ahmed-h-cadre-pr%c3%a9sum%c3%a9-de-daesh-et-soup%c3%a7onn%c3%a9-dun-massacre-en-2014/ar-AAynvke?li=BBoJIji&ocid=hpdhp

* https://planetes360.fr/bataclan-pourquoi-des-soldats-ont-ils-recu-lordre-de-ne-pas-intervenir-une-plainte-deposee/

▲▲▲

Les quelque mille pages du rapport parlementaire sur la tuerie du Bataclan continuent de parler. Les témoignages recueillis par les enquêteurs attestent d’actes de barbarie choquants. Les autorités et la presse auraient-elles tenté de les étouffer ? Source ► https://francais.rt.com/france/23934-13-novembre-victimes-bataclan-mutilees

Meuhhhh, non ! C’est pas leur genre !

Pour preuve le Rapport d’Enquête Parlementaire – Tome 2 Compte rendu des auditions ; http://www.assemblee-nationale.fr/14/rap-enq/r3922-t2.asp auquel Claude Janvier fait référence, présidé par Georges Fenech et on y notera la présence de Meyer Habib.

Comme il n’y a pas de solution au sein du Système, qu’il n’y en a jamais eu et qu’il n’y en aura jamais ;

Et que toutes les Polices et Armées du Monde, sont des institutions de l’État, donc des outils de la répression. Le seul moyen est que ces fonctionnaires réalisent, pas dans leur totalité c’est impossible, mais une certaine partie pouvant former une masse critique [NdJBL : la fameuse solution à 10/15% de la population mondiale], qu’ils viennent TOUS du peuple et qu’ils sont au service du peuple et non pas de l’État. Ils sont redevables aux citoyens, pas à la machine qui les pousse, selon le réglage thermostatique oligarchique, à la répression systémique (et systématique) des masses.

Devant une causse juste représentée par le peuple, la volonté de répression s’efface. Le problème réside dans la force de division que possède l’État. Et quand, en France, la police manifeste pour ses conditions de travail, elle ne manifeste pas contre les injustices commises et la répression qu’on les force à faire dans un cadre d’état d’urgence totalitaire et permanent. Non, ces fonctionnaire manifestent pour de meilleurs horaires, de meilleurs moyens d’exercer leur répression. Ils ne questionnent pas le système, ils lui reprochent de ne pas lui donner assez de moyen pour sa volonté de répression !!!

C’est pourquoi nous appelons toutes les polices et toutes les armées du monde à se tenir « CROSSES EN L’AIR » à nos côtés, NOUS, les peuples du Monde…

Et si l’Occident devient, sous nos yeux, l’archipel du Goulag Levant pour autant nous voyons bien que son salut viendra des peuples qui briseront les chaines du colonialisme, ensemble ! Quant à l’avenir de l’humanité il passe lui et immanquablement par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

JBL1960

Lectures ad hoc et connexes ;

De la Théorie à la Pratique Anarchiste avec Rudolph Rocker, en version PDF gratuite

PDF N° 61 de 33 pages ► De la Théorie à la Pratique Anarchiste avec Rudolph Rocker

TOUTES LES VERSIONS PDFs que j’ai réalisées en lecture, téléchargement, et/ou impression gratos.

Et je recommande aujourd’hui, tout spécialement, le PDF de l’historien engagé que fut Howard Zinn « Vous ne pouvez pas être neutre dans un train en marche » N° 34 de 63 pages.

La 66ème réunion du Groupe Bilderberg ouvre demain 7 juin 2018 à Turin en Italie

Le 07/06/2018 en numérologie donne le chiffre 6… 666 donc !

Mais vous le savez, les chiffres on leur fait dire ce qu’on veut !

Voici les faits plutôt !

Source ► http://www.fawkes-news.com/ VIA http://www.bilderbergmeetings.org/ publié par Voltigeur sur Les Moutons Enragés ;

Liste des participants français :

COMITÉ DE DIRECTION DU PRÉSIDENT
Castries, Henri de (FRA), Président de l’Institut Montaigne ; Ancien président et chef de la direction, AXA [NdJBL ► AXA financeur de la colonisation, entre autres !]

PARTICIPANTS : Pour la France :

  • Castries, Henri de (FRA), Président de l’Institut Montaigne; Ancien président et chef de la direction, AXA
  • Azoulay, Audrey, proche du Parti Socialiste, ancienne ministre de la Culture de François Hollande*
  • Barbizet, Patricia (FRA), Présidente, Temaris & Associés
  • Blanquer, Jean-Michel (FRA), ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie communautaire
  • Bouverot, Anne (FRA), membre du conseil d’administration; Ancien PDG, Morpho
  • Cazeneuve, Bernard (FRA), associé, August Debouzy; Ancien Premier ministre
  • Émié, Bernard (FRA), directeur de la DGSE
  • Patino, Bruno (FRA), Directeur des contenus, Arte France TV
  • Pouyanné, Patrick (FRA), Président et CEO de Total SA

*Merci à BA pour avoir rectifié cet oubli !

Dernière Mise À Jour à 13 H30 MN

Les principaux sujets de discussion de cette année comprennent :

1. Populisme en Europe
2. Le défi de l’inégalité
3. L’avenir du travail
4. L’intelligence artificielle
5. Les États-Unis avant mi-parcours
6. Libre échange
7. Leadership mondial américain
8. Russie
9. L’informatique quantique
10. Arabie saoudite et Iran
11. Le monde « post-vérité »
12. Événements actuels

◄|►

Et merci à MoTruckin qui donne, sous l’article, le pedigree des gonzes et des gonzesses qui participent à cette réunion qui est une invention pure des Théoricien-ne-s du Complot, cette réunion n’existe pas, d’ailleurs Jean-François Kahn ne la connait même pas… Y sait même pas ce que c’est ; BilderQuoi ?

  • Henri de Castries : l’Institut Montaigne est un Think tank (groupe de réflexion).
    Bien lire la phrase d’introduction pour comprendre à quels niveaux la France est en destruction programmée. http://www.institutmontaigne.org/qui-sommes-nous
  • Azoulay Audrey, proche du Parti Socialiste, ancienne ministre de la Culture de François Hollande : Mais surtout depuis le Vendredi 13 octobre 2017 : Directrice Générale de l’Unesco : Partie avec du retard, Audrey Azoulay a donc gagné la course à l’Unesco. La voilà propulsée à la direction générale de l’agence onusienne pour les quatre prochaines années, après avoir distancé d’un rien (30 voix contre 28) le candidat qatari, Hamad ben Abdulaziz al-Kawari. Source Libération du 13/10/2017
  • Patricia Barbizet : quid de ce personnage ?
    Ce qu’il faut retenir, c’est qu’elle est considérée comme l’une « des femmes d’affaires les plus influentes du monde » et que depuis le 1er janvier 2017, elle est la présidente du club Le Siècle et Young Leader (1994). https://fr.wikipedia.org/wiki/Patricia_Barbizet
    Quant à sa société Temaris Et Associés : https://www.horaire24.com/societe/835283508
    (o salarié et 10000 euros de capital ?)
  • Jean-Michel Blanquer : Il est clair que là, la jeunesse est dans leur ligne mire.
    Avec comme modus operandi, l’Éducation nationale (ou la ré-éducation de la pensée de la maternelle au bac, voire après pour ceux qui font des études supérieures). [NdJBL ► Oui, tout à fait, d’ailleurs pour le comprendre, revoir la liste des participants de l’an dernier ► Bilderberger 2017]
  • Anne Bouverot : Sa société Morpho (Safran) est leader mondial dans les solutions de sécurité et d’identité dans le domaine du numérique. On ne peut pas être plus clair, Internet est dans le viseur ! https://www.morpho.com/fr/media/anne-bouverot-morpho-compte-monter-en-puissance-dans-le-domaine-de-lidentite-numerique-20151203
  • Bernard Cazeneuve : tout le monde le connait et l’a vu à l’œuvre …
  • August Debouzy : cabinet d’avocats.
    Leurs domaines de compétences est vaste. Ici, c’est de législation dont il est question (et donc de Justice). https://www.august-debouzy.com/fr/savoir-faire/choix
  • Bernard Émié : Fiche Wikia ► Directeur de la DGSE (tout un programme !)
  • Bruno Patino : Là, on aborde les me(r)dias !
    À mettre en relation avec les propos récents de Nyssen sur les chaines publiques.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Bruno_Patino
  • Patrick Pouyanné :
    Ici, il est question de l’or noir et des conséquences géo-politiques qui en découlent.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Patrick_Pouyann%C3%A9Bien vu ► Les 4 cavaliers de l’Apocalypse arrivent au triple galop…

Et une nouveauté qui n’est nullement une surprise ;

Côté nouveauté, le Bilderberg a invité le secrétaire d’État du Vatican Pietro Parolin (une première à ma connaisance).  Source Fawkes News ► http://www.fawkes-news.com/2018/06/en-pleine-percee-deuroscepticisme-la.html

Car sur ce blog, on sait que le PLAN c’est ;

1 seule Église Mondiale + 1 seul Gouvernement Mondial !

Et que la Mise en Échec du N.O.M. ne peut se faire que par l’union des  peuples de tous les continents qui, dans le processus même de la révolution sociale planétaire, éradiqueront la malfaisance régnante ► Le Vatican, la City de Londres et Washington D.C. !…

Car nous ne pouvons plus douter de l’objectif des zélites mondiales puisque notre Zident Zupiter, pucé directement par Rothschild et véritable cheval de Troie américain a été placé à l’Élysée pour réactiver et achever le Plan ► Les preuves que Trump est bien l’une des marionnettes de la City de Londres…

Il n’y a pas de hasard…

Raison de plus, s’il en était encore besoin, pour nous mutualiser et organiser la société des sociétés, celle des associations libres et volontaires ;

UNION + RÉFLEXION + ORGANISATION = ACTIONS COLLECTIVES HORS INSTITUTIONS

Ignorons le Système ► Ignorons l’État et ses institutions ► Créons les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchissons et agissons en une praxis commune ► Adaptons le sublime de l’ANCIEN au NEUF, càd à la réalité du monde d’aujourd’hui ► Changeons de paradigme

Faisons de 2018 l’Année Zéro d’une prise de conscience politique collective pour une société des sociétés, celle des associations libres et volontaires, n’œuvrant que pour le bien commun au sein de communes autonomes qui se fédèrent.

JBL1960

L’illustration est empruntée à Nouvel Ordre Mondial

BIOARNAQUE du Bobobiobio par Claude Janvier

Quand Hulot rime toujours avec Mosanto !

Et avec Pinocchio, rigolo ou mieux Hulot le mytho !

source de l’image

▼▼▼

Du Bon, du Bio, du Bobard ?

Il est de bon ton d’acheter bio. Légumes et fruits bien calibrés, belle couleur, rien qui dépasse. Voyons voir… Ouf ! Le label AB est présent, j’achète ! Du bon, du bio… ?

Lidl, Leclerc et les autres vendent de plus en plus du Bio. Juteux le marché. La nouvelle tendance s’appelle le « Bobobiobio ».

Les grandes enseignes agro-alimentaires ont élargi la brèche. Du bio en tête de gondole et omniprésent dans tous les rayons. Impossible de l’ignorer.

Le même cirque est en train de naître avec la nouvelle tendance : Vegan. Même Mac Do vient de nous sortir le Hamburger Veggie. Pas vraiment Vegan puisqu’il y a de l’Emmental, mais nous y sommes presque.

C’est trop.

Comment peut-il y avoir autant de production bio ? Suspect.

Où va l’argent ? Où va le blé ?

Et bien voilà : Les cartels agro-alimentaires comme Nestlé, Cargill, Coca-Cola ont acheté la plupart des distributeurs d’aliments biologiques. On y est !

Lima et Danival, pour la France, ont été rachetés par Hain Celestial (USA), derrière lequel se cache Monsanto, Walmart, Philipp Moris, City Group et Martin Lockeed. Du lourd, du très lourd.

En France : Nous avons Bonneterre, Bjorg, Evernat, Allos, Tartex, Alter Eco… Mais quand vous achetez un yaourt Bonneterre, vous engraissez Royal Wessanen, monstre européen de l’agro-alimentaire.

Quant à Danone, ce sont les rois de la prestidigitation. Mieux qu’Houdini. Comment faire un yaourt aux fruits… Sans fruits. (voir le fameux Danonino pour les tous petits). Mais je m’égare un peu.

95% des légumes bio sont produits à partir de semences de variétés hybrides F1 (pas la F1 automobile). En clair, votre melon bio dans votre assiette dégusté sous une terrasse ombragée, a une “chance” sur deux d’avoir été engendré par les trois monstres sacrés du chimique : Monsanto/Bayer/Syngenta.

Glups… Même avec une tranche de jambon cru gorgé de nitrates, ça a du mal à passer.

Kokopelli (association française qui distribue des semences issues de l’agriculture biologique et de l’agriculture biodynamique dans le but de préserver la biodiversité semencière et potagère) est “certifiée” bio par Qualité France, elle-même rachetée par Véritas, l’un des leaders mondiaux du contrôle industriel. Décidément, tout est noyauté.

Au niveau planétaire, l’IFOAM (la fédération internationale de l’agriculture biologique) oblige le petit paysan pauvre à produire du bio, et encore plus de bio, au détriment des sols de son pays et de sa vie.

Monde cupide sans foi ni loi.

Nous sommes loin de l’image que les Bobobiobio se font du paysan Bolivien content de produire du café pour les satisfaire. La vérité est ailleurs. C’est comme en Espagne. On produit du bio en surexploitant une main d’œuvre de femmes émigrées vivant dans des conditions misérables. Ollé ! Asi es la vida

Voyageons un peu dans les rayons d’un supermarché.

 Ah, le rayon fruits et légumes.

Chérie, une petite salade de tomates bio ce soir ? Voyons voir : Origine Espagne. Ah ! Ben non.

Désolé pour nos voisins espagnols, mais ce ne sont pas les rois du bio. En théorie, les cultures hors-sol sont interdites en agriculture bio, mais l’exemple de la province d’Almeria, en Andalousie montre à quel point la réglementation est contournée. Depuis les années 80, est né l’eldorado de plastique. Les tomates, courgettes, aubergines, poivrons, framboises sont produites toute l’année. Remarquable. Tout est cultivé dans du sable recouvert de plastique, avec des nutriments bio délivrés par un système de goutte-à-goutte continu.

Et voilà. Origine Espagne. C’est bio, mais c’est de l’arnaque. Seul le sable est bio, car local (et encore) et les nutriments sont bio.

C’est cultivé plein champ (expression à la mode) mais cela ne veut rien dire.

Déprimant.

Le rayon volaille.

Chérie, oublions la salade de tomates bio espagnole. Et si on se faisait un petit poulet rôti ? Un label rouge, élevé en plein air et tout le tintouin.

Oui, mais, le label AB dans la réglementation européenne stipule que l’animal peut s’ébattre en journée, mais… sur 40 centimètres carrés. Over top.

40 cm² ! Franchement, si j’étais un poulet, j’en rêverais…

Et puis, il faut savoir que les poulets sont souvent sans becs pour ne pas s’étriper.

Pfou… Ils ont le droit aux antibiotiques une fois par an… Quand même ! Et aux traitements contre les parasites sans limite. Ouf, me voici rassuré.

Pas de traçabilité garantie, pas de transparence sur le contenu de leur gamelle (nourriture importée). Comme son cousin industriel, le poulet estampillé AB se goinfre de soja importé, bio (?) mais qui peut contenir jusqu’à 0,9% d’OGM.

L’éleveur bio est devenu un simple exécutant qui engraisse pendant 81 jours des volailles qui ne lui appartiennent pas, nourries par les géants de l’agroalimentaire.

Bon et ben tu sais quoi… Et si on se prenait une pintade ?

Poursuivons.

 Le rayon des produits transformés (laitages, biscuits, plats préparés).

Du bio ! Oui, mais là encore, ces aliments doivent être constitués d’au moins 95% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique.

Pas d’OGM, ni produits chimiques, ni additifs, ni conservateurs.

Je veux bien, mais quid des 5% d’ingrédients qui restent ?

De plus, le label AB tolère 0,9 % d’OGM. Ennuyeux…

Il faut savoir également que l’Asie, l’Amérique latine, l’Afrique, la Roumanie et l’Espagne, principaux fournisseurs de produits bio, ne sont pas ou très peu consommateurs de bio.

C’est un non-sens. Des producteurs bio qui n’en n’ont rien à cirer du bio

Décourageant. On va finir par se faire des pâtes ce soir. Bio ?

 Tiens, le rayon vins et alcools :

Une petite bouteille de rouge pour oublier ?

Oui, mais, sulfites, or not sulfites ? Pesticides, or not pesticides ? Vin naturel ?

Bio ? Certifié Terra Vitis ? Vegan ?

Du vin Vegan ? Comprends pas.

Explication :

Pour faire du vin, il y a une étape qui s’appelle le collage.

(Coller le vin consiste à lui ajouter une substance d’origine protéique, qui coagule au contact des tanins, pour emprisonner et éliminer les particules en suspension. Cette étape prépare et optimise la filtration du vin.)

Dans le collage, on peut utiliser des produits animaux (lait, colle de poisson). Donc un collage avec par exemple des bentonites qui sont des argiles naturelles, seront des vins Vegan.

Vous suivez ? Un petit café bio, commerce équitable pour vous remonter le moral ?

Mais revenons au vin. AOC et AOP sont toutes les deux des appellations indispensables, car elles garantissent qu’un vigneron n’introduise pas des vins d’ailleurs dans un Sancerre ou un Corbières par exemple. Une charte oblige tous les vignerons d’une région à utiliser le ou les cépages locaux.

Mais aujourd’hui des vignerons veulent sortir des cépages imposés et ont envie de faire des vins avec d’autres cépages. Du coup, pas d’AOC ni d’AOP, mais des vins de pays ou des vins de France, et qui peuvent être bio.

Certains vignerons sont donc plus bio que bio, mais ne peuvent pas avoir le label AB. C’est une histoire de fous. Vous pouvez acheter un vin bio qui sera moins bio qu’un vin naturel sans le label bio.

Un deuxième café bien serré s’il vous plaît.

Bon, c’est quand même mieux d’acheter un vin bio qu’un Bordeaux par exemple qui ne l’est pas, car dans une bouteille classique, flotte 10 à 12 pesticides différents et 70 additifs chimiques. Merci BASF entre autres pour un produit qui s’appelle le Clameur et qui peut provoquer une Paresthésie (La Paresthésie désigne cette fameuse sensation de fourmillements. Elle se produit à la surface de la peau et donne la sensation de membres engourdis, de brûlure ou encore de fourmis envahissant une partie du corps). Un coup de rouge et hop, engourdi…Damned.

Enrichissant voyage au travers des rayons. Qu’est-ce que l’on n’a pas vu ?

 L’huile d’Olive.

 Alors là, c’est le grand délire. Toutes les huiles d’olive ou presque dans les grandes surfaces sont des huiles mélangées de provenance de la CEE et hors CEE. Labellisées bio. Faudra m’expliquer le contrôle sanitaire d’une huile en provenance de l’autre bout de la planète.

 Le miel.

Ce délicieux nectar. Impossible d’avoir du miel bio aujourd’hui. Pourquoi ? Parce que les abeilles butinent là où elles veulent.

Malheureusement pour elles, quand elles butinent les produits chimiques du criminel Monsanto, elles en meurent. Tous comme les oiseaux d’ailleurs. Pour celles qui survivent encore à ce carnage, le miel sera forcément chargé de produits Monsanto.

Il faut savoir que tous les miels des grandes surfaces même labellisés bio, sont des miels mélangés à d’autres venants d’ailleurs. De Chine par exemple, et comme les Espagnols, les Chinois ne sont pas des parangons du bio.

J’ai rencontré un apiculteur qui produit un miel extraordinaire dans le Lubéron. Il est obligé d’installer ses abeilles dans des endroits choisis avec soin, afin d’éviter le plus possible les cultures OGM et les pesticides.

Il n’a pas eu le label AB, car il a refusé l’imposition de produits phytosanitaires pour nettoyer ses ruches. Il faut savoir que dans le cahier des charges AB, vous devez utiliser des produits de nettoyages soi-disant naturels.

Il préfère nettoyer ses ruches à l’ail. Plus antiseptique que l’ail, on ne trouve pas, mais du coup pas de label AB. Et pourtant, son miel est extra.

Allez comprendre.

Vous allez me dire, mais alors, que peut-on manger ?

Eh bien, pour l’alimentation en général, privilégions les circuits courts. Moins vous avez d’intermédiaires, mieux c’est. Ne faites pas confiance aux super marchés, ni aux géants de l’agro-alimentaire.

Pour le chocolat, le café, le miel et autres, même chose. Privilégiez les circuits sans trop d’intermédiaires. Vous pouvez trouver de l’excellent chocolat en provenance d’Amérique Centrale par exemple. Il sera plus cher que la tablette du supermarché, mais au moins vous aurez la satisfaction de ne pas engraisser Nestlé.

Rien n’est parfait en ce bas monde et rien n’est idéal. Mais en conservant une analyse aiguisée, on peut arriver à se nourrir le plus sainement possible sans devenir obligatoirement des Bobiobobios extrémistes.

Claude Janvier

https://www.notre-planete.info/actualites/4280-BIO-multinationales

http://www.linternaute.com/actualite/societe/1215939-8-verites-qui-derangent-sur-l-agriculture-bio/1216382-pesticides

https://lesbrindherbes.org/2013/06/19/nouvelle-arnaque-au-label-bio/

Voici les principaux labels bio :

LE LABEL AB (LOGO AB)

En France, le plus connu des labels bio reste le label AB créé en 1985. Mais depuis l’apparition du label européen en 2010, le label français AB doit répondre aux mêmes exigences et possède donc les mêmes garanties. Le logo européen remplace progressivement le logo AB. Si certains produits bio affichent les deux logos, c’est parce-que le logo bio AB reste encore mieux connu des consommateurs français.

LE LABEL EUROPÉEN (LOGO EUROPÉEN « EUROFEUILLE »)

Le label bio européen remplace le label bio AB en imposant son cahier des charges à tous les pays de l’union européenne.

Quelles sont les principales garanties du label européen ?

– Interdiction d’utiliser des pesticides et engrais chimique de synthèse

– 100 % d’ingrédients bio ou au moins 95% dans le cas des produits transformés si la part restante n’est pas disponible en bio

– Maximum 0,9% d’OGM pour les produits transformés

LE LABEL BIO COHÉRENCE

Il s’agit d’une certification privée qui reprend les grandes lignes de l’ancien label AB maintenant remplacé par le label européen. Le label bio cohérence est plus strict que le label européen dans la mesure où il impose une culture, une production et une transformation des produits sur le sol français. La mixité des produits bio et non bio est interdite et une limite de 0,1% d’OGM est autorisée. La certification Bio Cohérence est délivrée par un tiers indépendant, méthode reconnue par le règlement européen.

LE LABEL BIO PARTENAIRE

Les produits étiquetés Bio Partenaire sont contrôlés et certifiés par un organisme de contrôle agréé par les pouvoirs publics, ils sont donc en accord avec le cahier des charges européen. Mais l’association va plus loin que cela en assurant de bonnes conditions aux producteurs (contrats pluriannuels sur 3 ans minimum, discussions régulières, revenus justes…).

LE LABEL NATURE ET PROGRÈS

Nature & Progrès est une association de consommateurs et de professionnels qui établit son propre cahier des charges et le fait évoluer en groupe au fil du temps. La certification bio européenne n’est pas imposée aux producteurs. La mixité des produits bio et non bio est interdite et aucune trace d’OGM n’est tolérée. Le label Nature et Progrès se veut être en faveur d’une agriculture biologique respectueuse des hommes, des animaux, des plantes et de la planète.

LE LABEL DEMETER

Le label Demeter met en avant l’agriculture biodynamique. En favorisant la santé des sols et des plantes, des produits sains voient le jour. Les produits répondent au cahier des charges européen avec des exigences supplémentaires, notamment pour les produits transformés qui doivent être composés d’au minimum 90% d’ingrédients certifiés Demeter. Les 10% restants doivent obligatoirement être certifiés bio.

L’association Max Havelaar œuvre en faveur du commerce équitable Elle fait en sorte que les producteurs puissent vivre de leur travail. Le label Fairtrade assure un revenu juste aux producteurs. Attention toutefois car les produits qui affichent le logo Fairtrade ne sont pas forcément bio. Le logo bio européen doit donc figurer sur l’emballage lui aussi pour garantir un produit issu de l’agriculture biologique. Le bio a un impact sur l’environnement des producteurs tandis que le label Fairtrade/Max Havelaar a un impact sur leurs conditions de vie. Une complémentarité intéressante !

LE LABEL USDA ORGANIC

Il s’agit du label du Département de l’Agriculture des États-Unis d’Amérique (USDA :  United States Department of Agriculture). Le label USDA Organic ressemble assez au label européen mais possède 3 catégories : « 100% organic » pour les produits entièrement bio, « organic » pour les produits composés de 95% minimum d’aliments bio, et « made with organic ingredients » pour une composition bio entre 70 et 95%. Cette dernière catégorie de produits n’a pas le droit d’afficher le logo USDA Organic.

 

▲▲▲

Tout cela se faisant au N.O.M. du Fric, du Flouze et pour la touche Bio de l’Oseille

Ainsi soit-il !

Ou pas ► Pour une Société des sociétés : celle des associations libres et volontaires ;

JBL1960

Ce 4 avril 2018 ; Faisons que le rêve devienne enfin réalité…

Soyons co-rédacteur et co-créateur d’une nouvelle réalité ;

Et parce que le passé a un pouvoir dans le présent ;

Aujourd’hui, à la différence d’un 4 avril 1968, nous savons Quoi Faire et comment nous sortir de cette marche forcée vers la tyrannie globale !

Nous savons que ; La Mise en Échec du N.O.M. ne peut se faire que par l’union des  peuples de tous les continents qui, dans le processus même de la révolution sociale planétaire, éradiqueront la malfaisance régnanteLe Vatican, la City de Londres et Washington D.C. !…

~~~~▼~~~~

Pour retrouver l’esprit des peuples…

« La société est aussi vieille que l’Homme, elle est le tout premier fait. […] Nous possédons la réalité du vivant, l’esprit communal individuel en nous et nous devons le laisser émerger de manière créative. […] ainsi, la confiance et la mutualité ont dégénéré en capital. L’intérêt commun a été remplacé par l’État. »
« La vaste majorité des humains est déconnectée de la terre et de ses produits, de la terre et de ses moyens de production, de travail. Ils vivent dans la pauvreté et l’insécurité… Là où il n’y a aucun esprit (social) et aucune compulsion interne, il y a forcément une force externe, une réglementation, un État. Là où il y a un esprit (Geist), il y a société. La forme dénuée d’esprit engendre l’État. L’État est le remplacement de l’esprit. [..] L’esprit est une compréhension de l’entièreté dans un universel vivant. L’esprit est une unité de choses séparées, de concepts et d’humains. L’esprit est une activité constructrice… »

~ Gustav Landauer ~

~~~~▲~~~~

Faisons un rêve, ensemble, et transformons-le en notre prochaine réalité, car celle qu’on nous propose/impose est le pire des cauchemars !

Réveillons-nous et remplaçons l’antagonisme par la complémentarité du grand TOUT universel…

Libérons-nous de la folie colonisatrice d’un occident génocidaire ;

Le temps de la décolonisation est venu

SANS ARMES, ni haine, ni violence ;

EFFONDRONS LE COLONIALISME ► Maître-pilier de l’Empire pour un changement de paradigme politique & social ► Déterminons l’E.R.R.E.U.R. et corrigeons la !

Lectures connexes indispensables pour FAIRE TOMBER L’EMPIRE ;

WWIII AU N.O.M. DU FRIC, DU FLOUZE ET DE L’OSEILLE… + PDF N° 54 ► La City de Londres ; Au cœur de l’Empire

Comprendre le système légal de l’oppression coloniale pour mieux le démonter ;

Avec Peter d’Errico et/ou Avec Steven Newcomb

Païens en Terre promise, décoder la Doctrine chrétienne de la découverte ; De Steven Newcomb

KaianerekowaLa Grande Loi de la Paix, Charte de la Confédération Iroquoise datant du 12ème siècle

Toutes les versions PDF dans cette page de mon blog ► LES PDF DE JBL1960

JBL1960

 

Le silence des églises se fait au N.O.M. de CRIMEN SOLLICITATIONNIS

Non seulement la vérité doit être tue !

Mais les coupables doivent échappés à la justice des hommes !

Et pourtant la Justice des hommes est déjà bien défaillante…

J’ai choisi de mettre en avant ce document télévisuel du 31 mars 2016 de « COMPLÉMENT D’ENQUÊTES » sur France 2 car il traite, dans sa première partie, du même silence organisé dans l’Éducation Nationale, autre institution, qui protège systématiquement ses ouailles… Et parce qu’on me reproche souvent de ne traiter que de la pédophilie dans l’Église.

Alors, la Ministre de l’époque Najat Valaud Belkacem donne sa vision de l’affaire et fait les propositions d’usage pour, soi-disant, endiguer le phénomène, toussa, toussa… ;

Mais, c’est bien parce que nous pensons qu’il n’y a pas de SOLUTIONS au sein du système, qu’il n’y en a jamais eu, et qu’il n’y en aura jamais, qu’il est nécessaire de s’éveiller par une :

Prise de conscience individuelle ► prise de conscience collective ► boycott et organisation parallèle ► désobéissance civile ► réorganisation politico-sociale ► changement de paradigme

Et que nous avons absolument le choix et le droit d’ignorer l’État et ses institutions obsolètes et c’est pourquoi nous appelons toutes celles et tous ceux, et en n’excluant personne, qui se retrouveraient dans cette idée force pour : Ignorer le Système, l’État, et ses Institutions coercitives ► Créer les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchir et agir en une praxis commune ► Adapter le meilleur du meilleur de l’ANCIEN au monde d’aujourd’hui…

▼▼▼

Complément d’enquête – Scandales pédophiles : des secrets bien gardés  31 mars 2016

Diffusé sur France 2 le jeudi 31 mars 2016 Au sommaire : L’Église face à la «parole libérée». Enquête sur l’affaire Preynat, ce prêtre de Lyon qui aurait abusé…

Vidéo YT mise en ligne par Daniel Fleming

Grâce à La Parole Libérée, le conditionnel n’est plus de mise dans cette affaire ;

Car le 21 mars dernier, cette fois, sur France 3, on a pu voir ce documentaire ;

«Pédophilie, un silence de cathédrale», un documentaire fouillé et bouleversant sur le scandale qui secoue l’Église de France

TÉLÉ «France 3» diffuse ce mercredi soir, en partenariat avec «20 Minutes», un film consacré au scandale des prêtres pédophiles, né à Lyon en janvier 2016…

Des vies brisées ou marquées à jamais, des traumatismes indélébiles, des gestes d’horreurs, des détails sordides ou des odeurs qui, des décennies après les faits, leur sont tout aussi insoutenables. Après des années de silence, François, Pierre-Emmanuel, David, Christian, Bertrand, Alexandre, Claudine, Audrey posent, à visages découverts, au côté de leur photo d’enfance. Une enfance bafouée par les sévices qui leur ont été imposés par des hommes d’Église.

Ce mercredi, leurs témoignages seront à l’honneur de Pédophilie, un silence de cathédrale, diffusé à 20 h 55 sur France 3 (1). Un documentaire de 95 minutes, dans lequel le réalisateur Richard Puech revient sur l’énorme scandale qui, depuis deux ans et quinze après l’affaire de Boston aux États-Unis, secoue l’Église Française. Une tempête qui a éclaté, à Lyon, lors de la révélation de l’affaire Preynat par d’anciens scouts.

~~~~▼~~~~

J’ai regardé ce documentaire, et le débat qui s’en est suivi. Et, comme tout le monde, à aucun moment, je n’ai entendu prononcer le terme Crimen Sollicitationnis, et pire, à de nombreuses reprises, on laisse entendre que le Pape François, voudrait mettre de l’ordre dans son Église, mais qu’il en serait empêché (et par qui donc ?) la preuve avec le cas de Monseigneur Barbarin qu’il aurait voulu voir démissionner, selon ces propres termes, compte-tenu des ses agissements, comme on l’entend dans le documentaire, pour finalement se rétracter, et pour cause…

Normalement ; Le cardinal Barbarin sera devant la justice en avril pour « non-dénonciation » d’agressions sexuelles – Les juges avaient prévu deux jours de débat. Finalement, trois seront nécessaires pour déterminer la responsabilité de sept prévenus cités à comparaître pour « non-dénonciation » des agressions sexuelles commises par le père Bernard Preynat. Parmi eux, l’archevêque de Lyon, le cardinal Philippe Barbarin. Ainsi en a décidé mardi 19 septembre le tribunal correctionnel de Lyon, qui a renvoyé aux 4, 5 et 6 avril prochains le procès voulu par neuf victimes du père Preynat. Source La Croix

Que ce soit, dans le silence des églises, comme dans celui des cathédrales, aucun prêtre ne pourra être inquiété, jamais ; Puisque tout a été prévu afin que l’homme d’église quoiqu’il fasse ne soit jamais jugé par la justice des hommes. Au nom de la lettre Crimen Sollicitationis ; Et ils le savent bien, tous, dès le départ qu’au nom de leur Dieu, tout leur est permis…

~~~~▼~~~~

Crimen sollicitationis (Crime de sollicitation en latin) est une lettre, envoyée en 1962 par le Saint-Office (qui deviendra la Congrégation pour la Doctrine de la Foi à la suite du concile Vatican II), à « tous les Patriarches, Archevêques, Évêques et autres Ordinateurs locaux, dont ceux de rite oriental ».

Le document, rédigé par le cardinal Alfredo Ottaviani, secrétaire de la Congrégation, et approuvé par le pape Jean XXIII, établit la procédure à suivre dans les cas où des clercs (prêtres ou évêques) de l’Église catholique romaine seraient accusés d’avoir utilisé le sacrement de la pénitence (c’est-à-dire la confession) pour faire des avances sexuelles à des pénitents. De plus, il établit que les mêmes procédures devraient être suivies en cas d’accusations contre des clercs pour homosexualité, pédophilie et zoophilie. Les abus sexuels commis par des clercs sur des mineurs sont condamnés par ce document, qu’ils aient eu lieu dans le cadre d’une confession ou de tout autre façon1,2.

Cette procédure suit et complète le Code de droit canon alors existant. Elle sera revue en 2001 avec la lettre De delictis gravioribus.

La lettre Crimen sollicitationis

En 1962, le Saint-Office envoie secrètement à tous les évêques la lettre Crimen sollicitationis, qui reprend l’essentiel d’un document similaire déjà adressé confidentiellement en 1922 aux évêques1.

Contenu

Crimen sollicitationis donne les mesures à prendre dans les cas où des prêtres seraient accusés de fautes graves. Parmi ces fautes, le document relève l’utilisation du sacrement de pénitence pour faire des avances sexuelles à des pénitents1. D’après ce document, tout catholique doit obligatoirement dénoncer aux autorités ecclésiales une telle faute commise par un prêtre. Le prêtre peut alors être convoqué devant un tribunal ecclésiastique. En cas de faits avérés, il peut être suspendu de la célébration des sacrements ou même être soumis à la dégradation (démis de ses fonctions et réduit à l’état laïc)3. Tous les cas de pédophilie commis par des prêtres, que ce soit dans le cadre du crime de sollicitation ou dans n’importe quel autre cas, sont aussi condamnés1.

Le secret du procès

La lettre impose un secret absolu, lors du déroulement du procès, même lorsque le verdict, favorable ou non, a été rendu et mis en application (§11). Un serment de silence éternel doit être fait par tous les participants au procès : non seulement les membres du tribunal (formule du serment incluse dans les Appendices), mais aussi le(s) dénonciateur(s) du prêtre, le(s) témoin(s) éventuel(s) et le prêtre accusé lui-même (§13).

« Spondeo, voveo ac iuro, inviolabile secretum me servaturum in omnibus et singulis quae mihi in praefato munere exercendo occurrerint, exceptis dumtaxat iis quae in fine et expeditiones huius negotii legitime publicari contingat. »

« Je promets, fais vœu et jure que je maintiendrai inviolé le secret pour tout ce qui viendra à ma connaissance dans l’exercice de mes fonctions, excepté seulement ce qui pourrait être légalement publié et exécuté lorsque ce procès sera terminé. »

(Crimen sollicitationis, Appendices, Formula A)

Les peines prévues en cas de viol du secret sont (§13) :

  • pour les membres du tribunal : l’excommunication latae sententiae.
  • pour l’accusé : la suspension a divinis.
  • pour les accusateurs et les témoins : un avertissement.

Les raisons du secret

La lettre Crimen sollicitationis traite seulement de la procédure à suivre en cas de dénonciation à une autorité ecclésiastique de la faute de sollicitation en confession par un prêtre. Il n’empêche que l’interprétation de la question du secret est sujet à controverses.

Selon les détracteurs de la lettre

Les détracteurs de cette lettre soutiennent que le serment de silence vise à cacher le scandale provoqué par des affaires aussi graves. C’est par exemple le point de vue présenté par le documentaire de la BBC, Sex Crimes and the Vatican4 (1er octobre 2006).

Selon les partisans de la lettre

Les partisans insistent sur le fait que le secret est nécessaire pour toutes les parties (accusé, victimes et témoins) tant qu’un verdict définitif n’est pas rendu.

Ils ajoutent que si la lettre impose le secret sur la tenue du procès (en n’autorisant pas, par exemple, la publication des déclarations des accusateurs ou de l’accusé), elle n’impose cependant en aucune manière le silence aux victimes si cela ne gène pas le procès.

« [La confidentialité lors du jugement] n’empêche en aucune manière ces affaires à être portées devant les autorités civiles pour être jugés légalement. Aux États-Unis, La Charte pour la protection des enfants et de la jeunesse (Charter for the Protection of Children and Young People) (juin 2002), approuvée par le Vatican, demande que les accusations d’abus sexuels sur des enfants qui seraient fondées soient rapportées devant les autorités légales. » (Archevêque Joseph Fiorenza, dans le Houston voice) 5.

Le droit canon et les abus sexuels

Droit canon et abus sexuels sur mineurs

Le Code de droit canon de 1917 condamnait explicitement tout abus sexuel commis par des clercs sur des mineurs (canon 2359,2)1,6.

Canon 2359 § 2 – « S’ils ont commis un délit contre le sixième commandement avec des mineurs de moins de seize ans, ou pratiqué adultère, viol, ‘bestialité’, sodomie, excitation à la prostitution ou inceste avec ses consanguins ou alliés au premier degré, ils doivent être suspendus, déclarés infâmes, privés de tout offices, bénéfice, dignité ou charge qu’ils pourraient avoir, et dans les cas les plus graves ils doivent être déposés. »

Le droit canon dans les cas de sollicitation en confession

Le Code de droit canon utilisé lors de la rédaction de la lettre Crimen sollicitationis obligeait toute personne qui avait été sollicitée par un prêtre lors de la confession à le dénoncer avant un mois et condamnait ce prêtre à une sévère punition :

« Canon 904. Ad normam constitutionum apostolicarum et nominatim constitutionis Benedicti XIV Sacramentum Poenitentiae, 1 Iun. 1741, debet poenitens sacerdotem, reum delicti sollicitationis in confessione, intra mensem denuntiare loci Ordinario, vel Sacrae Congregationi S. Officii; et confessarius debet, graviter onerata eius conscientia, de hoc onere poenitentem monere. »

« Canon 2368 §1. Qui sollicitationis crimen de quo in can. 904, commiserit, suspendatur a celebratione Missae et ab audiendis sacramentalibus confessionibus vel etiam pro delicti gravitate inhabilis ad ipsas excipiendas declaretur, privetur omnibus beneficiis, dignitatibus, voce activa et passiva, et inhabilis ad ea omnia declaretur, et in casibus gravioribus degradationi quoque subiiciatur »

« Canon 904. En accord avec les constitutions apostoliques et particulièrement la constitution Sacramentum Poenitentiae de Benoît XIV du 1er juin 1741, un pénitent doit, avant un mois, dénoncer à son Ordinateur local ou à la Sainte Congrégation du Saint-Office tout prêtre coupable de crime de sollicitation en confession ; et le confesseur doit, par une lourde obligation de sa conscience, informer le pénitent de son devoir. »

« Canon 2368 §1. Toute personne ayant commis le crime de sollicitation, tel qu’il est décrit dans le canon 904, qu’elle soit suspendue de célébration de la Messe et de la Confession sacramentelle ; et, selon la gravité du délit, qu’elle soit privée d’y assister, que lui soient retirés tous ses bénéfices et dignités, les droits de vote et d’éligibilité, et qu’elle soit déclarée incapable ; et que dans les cas les plus graves elle soit soumise à la dégradation. »

Le nouveau Code de droit canonique de 1983 établit que :

« Canon. 1387 – Le prêtre qui, dans l’acte ou à l’occasion ou sous le prétexte de la confession sacramentelle, sollicite le pénitent contre le sixième commandement du Décalogue, qu’il soit puni, selon la gravité du délit, par la suspension, le retrait, la privation et, dans les cas les plus graves, la suppression de l’état clérical. »

Révision en 2001 avec De delictis gravioribus

À la suite de la promulgation du nouveau Code de droit canonique de 1983 et du Code des canons des Églises orientales de 1990, la lettre Crimen sollicitationis a été en partie revue par la Congrégation pour la doctrine de la foi, avec la lettre De delictis gravioribus7 de 2001.

Source Wipédia

Traité en lien avec l’affaire Barbarin/Preynat en 08/2016 dans ce billet INTOUCHABLES

Et dans celui-ci intitulé QUE LA VÉRITÉ SOIT TUE en juin 2016 afin que jamais rien ne soit révélé ! Jamais !

Le Vatican a lui-même organisé, dès 1929, en rédigeant une lettre Crimen sollicitationis (secrètement en 1922) ordonnant les mesures à prendre dans les cas où des prêtres seraient accusés de fautes graves (Et quelles qu’elles soient !) rendant impossibles toutes inculpations et poursuites pénales à partir de cette date et pour des siècles et des siècles…

D’ailleurs, le pape François 1er, aujourd’hui encore, brandit cette lettre du Vatican intitulée « Crimen Sollicitationis » pour empêcher toutes enquêtes de justice, notamment, dans le cadre des prêtes pédophiles, comme en France mais pas seulement…

Puisqu’il fut établi par le Capitaine Richard Pratt, fondateur de l’école pensionnat pour Indiens Carlisles, 1892, qu’il fallait « Tuer l’indien pour sauver l’Homme » ;

Il fut simplement implicitement compris qu’aucune personne indigène traditionnelle ou nation ne devaient être autorisées à survivre en dehors de la chrétienté et de sa nation « blanche ».

Toutes les approches partagèrent le même narratif trompeur qui dépeignait le génocide comme une quête sacrée et un acte de charité profonde envers des êtres inférieurs.

~~~~▲~~~~

Voilà pourquoi, le Pape François vient de refuser de seulement s’excuser pour le rôle joué par l’Église catholique romaine, dans les Pensionnats pour Indiens (USA/CANADA) ; Mettons fin au règne de la terreur contre les enfants

La réalité est qu’il (le Pape François) ne peut pas s’excuser, et encore moins laver plus blanc que blanc car s’il le faisait, il reconnaîtrait ouvertement la responsabilité de l’Église catholique gérante du carnage (entre autre certes, mais bien présente dans environs les 2/3 de la gestion des pensionnats…), à partir de là ce serait l’hallali ! Et la porte ouverte à des milliers d’actions en justice. Le jeu de l’oligarchie religieuse et séculière est de continuer coûte que coûte à balayer tout ça sous le tapis, c’est ce qu’a fait la Commission Vérité et Réconciliation du Canada, grande mascarade de blanchiment et de paiements de dommages et intérêts pour s’acheter le silence des survivants…

Pour que cela finisse de leur péter à la figure, soyons des détonateurs supplémentaires et pour mettre fin au règne de la terreur contre les enfants, car rappelons-le, il s’agit d’enfants, parfois même de nouveaux-nés, hier comme aujourd’huiAvec le Tribunal International contre les Crimes de l’Église et de l’État (TICEE) pour mettre fin à la terreur contre les enfantsOpération Rachat ;

1er détonateur ; relayer le Contre-rapport de la Commission Vérité & Réconciliation MEURTRE PAR DÉCRET version PDF en français (essentiel de traduction du CR original, en anglais, de 400 pages Murder By Decree) qui révèle Le crime du génocide dans les Pensionnats pour Indiens (USA de 1820 à 1980) au Canada de 1840 à 1996 ;

2ème détonateur ; dénoncer le Neuvième Cercle qui pratique des sacrifices de bébés nouveau-nés et de jeunes enfants à dates précises chaque année, et ce en toute connaissance du pape et des principaux cardinaux de l’église catholique. Le Neuvième cercle est également utilisé comme moyen de chantage sur des personnalités de la politique, des membres de gouvernements et des chefs d’entreprise, des magistrats et hauts-fonctionnaires de la police, pour les piéger et en faire de loyaux serviteurs du Cercle, et du Vatican.

3ème détonateur ; Rejoindre le MOUVEMENT pour abolir l’Empire pour la répudiation de la Doctrine Chrétienne de la découverte ► Débaptisation, en masse, en récusation de la doctrine chrétienne de la découverte pour FAIRE TOMBER L’EMPIRE

4ème détonateur ; À partir du 15 avril 2018, des gens dans de nombreux pays vont prendre part à une action directe pour mettre fin à ces crimes en frappant à leur source. L’opération Rachat va mettre en marche un mécanisme d’arrestation citoyenne contre des violeurs d’enfants reconnus et leurs protecteurs au sein de l’église, l’opération va organiser une occupation pacifique des églises et dépendances afin de perturber leurs opérations et va aussi mettre fin au financement et à la protection légale qui permettent à ces entités criminelles de fonctionner ► Opération Rachat d’avril

Sinon rien ne changera jamais…

Et au fond, aucune parole ne sera véritablement libérée, tant que les hommes d’églises refuseront de reconnaitre les faits…

Et notre silence sera complice, pour l’éternité, des viols, tortures et crimes commis au N.O.M. d’un Dieu et quel qu’il soit…

 

JBL1960