Archives pour la catégorie BILLET D’HUMEUR

Les Navajos attaquent la banque… Wells Fargo

Nan, pas avec des arcs et des flèches…

La Nation Navajo poursuit Wells Fargo sur des tactiques de prédation présumées

Hueston Hennigan LLP|13/12/2017 |Source de l’article original en anglais ► https://www.hueston.com/2017/12/navajo-nation-sues-wells-fargo-alleged-predatory-tactics/

Traduit de l’anglais par Jo Busta Lally

Au nom de la nation Navajo, Hueston Hennigan a déposé plainte contre Wells Fargo Bank, alléguant que la banque avait délibérément visé des membres de la plus grande tribu du pays avec des pratiques prédatrices et frauduleuses, puis a menti au gouvernement Navajo sur son comportement. La plainte allègue que les employés de Wells Fargo dans les succursales de la Nation Navajo ont régulièrement induit les clients en erreur en leur ouvrant des comptes inutiles et ont obtenu des cartes de débit et de crédit sans le consentement des clients.

Parmi les populations ciblées par Wells Fargo, les aînés Navajo – dont certains ne parlent pas bien l’anglais – étaient délibérément confus et trompés dans l’achat de produits pour aider les employés à atteindre leurs quotas bancaires. Wells Fargo est allé jusqu’à assister à des événements locaux de la communauté Navajo, comme des marchés aux puces et des matchs de basketball, pour essayer de signer des comptes inutiles en masse, le tout pour atteindre les objectifs de ventes de Wells Fargo. Ces pratiques ont été particulièrement dommageables parce que Wells Fargo a une présence si forte sur la réserve indienne et, dans certains cas, la seule option est bancaire pour les résidents.

«L’exploitation ciblée par Wells Fargo des communautés Navajo les plus vulnérables reflète un aspect encore plus sombre et plus insidieux des plans de profit de Wells Fargo qui ont été mis au jour à ce jour. Wells Fargo a trompé le peuple Navajo et a menti au gouvernement Navajo, causant des souffrances substantielles à ceux qui faisaient confiance à la banque et compromettant la capacité du gouvernement à représenter les intérêts légitimes de la tribu « , a déclaré l’avocat John Hueston.

« L’exploitation de ses clients par Wells Fargo a été bien documentée », a déclaré le président Russell Begaye. « Mais même ainsi, les actions de Wells Fargo envers le peuple Navajo ont été d’une nature particulièrement scandaleuse. »

Le procureur général Ethel Branch a déclaré : «Wells Fargo doit être tenu responsable de ses pratiques injustes et illégales envers les Navajo. Parmi ses autres actes ignobles, la banque a ciblé spécifiquement notre population la plus vulnérable – nos aînés.  »

La plainte a été déposée devant le tribunal de district des États-Unis pour le district du Nouveau-Mexique. La nation Navajo est représentée par John C. Hueston, Moez M. Kaba, Leanne Vanecek, Stephen Richards et Selena Galaviz de Hueston Hennigan LLP.

C’est le moment de choisir !

INDIANACT ou KAIANEREKOWA ?

La Guerre perpétuelle ou la Grande Loi de la Paix ?

LE DESSIN DE LA CRÉATION VS LA LOI FÉDÉRALE INDIENNE

Trump face aux représentants de la Nation Navajo et pour les remercier de leur participation active de renseignement (voir WindtalkersLes Messagers du Vent) lors de la seconde guerre mondiale déclare : Vous êtes uniques, vous étiez là bien avant nous, même si nous avons une représentante au congrès qui dit-on y siège depuis très longtemps, ils l’appellent Pocahontas… Mais vous savez quoi, je vous aime bien quand même parce que vous êtes uniques… [NdJBL : Source ICTMNPocahontas Was a Kidnap Victim not a Disney Princess]

Alors, c’est bien la première fois qu’un Potus malgré tout reconnait que les Natifs et Nations premières étaient là bien avant l’arrivée du premier tueur de masse de tous les temps ► Christophe Colomb… Mais on comprend vite que le gars ne sait même pas ce qu’il raconte mais surtout qu’ils sont placés juste en dessous du grand portrait d’Andrew Jackson qui était surnommé « Le tueur d’indiens » il faut noter qu’Andrew Jackson, 7ème président des États-Unis a été l’un des initiateurs et organisateurs des Pensionnats pour Indiens de 1820 à 1980 aux USA. Et de 1840 à 1996 au Canada ; Soit sur toute l’île de la Grande Tortue… Pour lire l’intégralité de cet article qui traite du discours de Trump devant des représentants Navajos ► J’suis pas content #121 par Greg Tabibian – Mini-remaniement, Marlène Schiappa & Pocahontas !

Pour lâcher-prise de l’idéologie coloniale…

EFFONDRER LE COLONIALISME ► Maître-pilier de l’Empire pour un changement de paradigme politique & social ► Déterminer l’E.R.R.E.U.R. et comment la corriger !

Anarchistes autochtones, anarchistes blancs

Andrew Pedro, Akimel O’odham | 2 octobre 2017 | Interview, enregistrement, traduction Christine Prat | Version anglaise publiée  sur Censored News | Source de l’article en français ► http://www.chrisp.lautre.net/wpblog/?p=4311

“Les Révolutionnaires et les Anarchistes, les gens qui se définissent comme Anarchistes, ont toujours une mentalité très coloniale. En particulier ici, car beaucoup d’entre eux ne se rendent pas compte de ce qu’ils disent et comment ça touche les Autochtones. C’est en grande partie parce qu’ils n’ont pas de valeurs culturelles, spirituelles ou religieuses, et ce n’est pas à moi de résoudre le problème, formulez-le comme vous voulez, nous avons une vision différente. Pour moi, qui me considère Anarchiste, l’Anarchisme est une couche à la surface de ce que notre mode de vie traditionnel signifie pour nous. Parce que pour moi, l’Anarchisme est l’idée d’être libéré de toutes ces formes d’oppression, et c’est comme ça que nous vivions il y a longtemps. D’après ce que j’en sais, en tant que peuple O’odham, nous étions libres de nous déplacer dans notre territoire. Il y avait des Tohono O’odham, des Akimel O’odham, des Hia C-ed O’odham, mais il n’y avait pas vraiment de frontière, ça ne voulait pas dire que nous n’étions pas autorisés à aller dans certaines zones pour faire ce que nous avions à y faire, il y avait seulement du respect pour les gens qui y vivaient. Pour moi, beaucoup d’Anarchistes Blancs, y compris ceux d’origine Latino, ce genre d’Anarchistes et beaucoup d’autres gens à Phoenix, et dans toute l’Arizona, ne reconnaissent pas vraiment cela. Nous sommes toujours là, nous avons toujours ces valeurs culturelles et spirituelles, mais pour eux, c’est un obstacle. Ils voient surtout le fait que ce n’est pas de l’athéisme. Je n’ai pas de problèmes avec l’athéisme, mais c’est leur choix, et, nous O’odham, n’imposons pas nos croyances à qui que ce soit, nous n’obligeons pas le gens à les comprendre, parce qu’elles sont seulement pour les O’odham. C’est comme certains lieux où nous allons, certaines de nos cérémonies, dont nous ne parlons même pas aux autres Tribus, parce que c’est pour nous, les O’odham. Et je suis sûr que c’est la même chose pour les autres Tribus…

~~~~▼~~~~

Oui M. Trump les descendants des Natifs et Nations premières sont des personnes uniques et oui elles étaient là bien avant l’arrivée des premiers colons, malgré tous vos divins mensonges pour nous persuader du contraire…

Vous êtes un descendants de ces colons envahisseurs/exterminateurs ; Un Zunien de papier, l’empereur d’un empire sans terre, et un empire sans terre est un empire à terre.

Mais de plus en plus nombreux nous pensons que l’avenir de l’humanité passera par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents, nos frères et sœurs, pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

JBL1960

Source de l’image ► Antelope Canynon Pinterest

Publicités

REFUSER L’OBLIGATION VACCINALE

C’EST REFUSER LE PLAN D’OBLIGATION VACCINALE MONDIAL ;

En lien avec ce billet du 19 novembre dernier de Doctorix ► REFUSONS L’OBLIGATION VACCINALE Et sa suite ► Un médecin français candidat au prix Nobel de Médecine – par Doctorix

Je vous conseille de visionner cette vidéo proposée par Bubbles B62  de Marion Kaplan interviewant Maxence Layet

Issue de cet article d’ ALTER INFO http://www.alterinfo.net/Derriere-les-obligations-vaccinales-de-tous-les-pays-un-plan-mondial_a134771.html

La vidéo ci-dessus est absolument sine qua non si vous voulez COMPRENDRE les raisons absolument non médicales et non scientifiques sous-jacentes aux obligations vaccinales dans divers pays du monde. Loin de l’enfumage sur la prétendue gravité énorme de la rougeole dans nos pays, il se trouve en fait que le but de vaccination mondiale incessante est tout autre…. Suite à cette vidéo de Maxence Layet, assistant parlementaire de l’eurodéputée écologiste Michèle Rivasi, nous fournissons des liens et vidéos complémentaires qui aident à poser le décor réel de la dictature vaccinale qui, bien entendu, ne peut être adéquatement combattue sans en connaître suffisamment les tenants et les aboutissants.

Le virus de la rougeole comme une aubaine pour développer des tas d’autres vaccins à fourguer aux populations mondiales (cf. à partir de la 13e minute) ► https://www.youtube.com/watch?time_continue=5&v=SFjuoavdLxw

« Si on fait un bon travail avec les vaccins et les techniques de procréation médicalement assistée, on pourra espérer réduire la population mondiale de 10 à 15%« , dixit Bill Gates, le prétendu philanthrope lors d’une conférence TED2010 de Longbeach en Californie, lui qui ne cesse d’annoncer les futures pandémies tant attendues et si bien préparées ► Réduction de la population par la vaccination – Source Aphadolie du 6 décembre 2017.

◄|►

Bill Gates est toujours derrière l’obligation vaccinale au N.O.M. de sa Fondation ;

Zika ou comment l’OMS transforme un virus banal en menace mondiale et il faut remonter aux origines du virus Zika pour comprendre le Plan originel, soit l’obligation vaccinale mondiale…

Le virus Zika vendu en ligne, et autres petites infos intéressantes sur ce virus…

Benji | 31 Janvier 2016 | URL de l’article source Les Moutons Enragéshttp://lesmoutonsenrages.fr/2016/01/31/le-virus-zika-vendu-en-ligne-et-autres-petites-infos-interessantes-sur-ce-virus/

Mise à jour importante : Ajout de deux noms à connaître absolument !

Il ne faut pas beaucoup chercher pour en apprendre plus sur ce fameux virus qui fut découvert en 1947 chez un singe macaque rhésus, lors d’une étude de la fièvre jaune dans la forêt Zika, au bord du lac Victoria sur la presqu’île d’Entebbe en Ouganda, d’où son nom, comme l’explique la page Wikipedia dédiée au sujet. Quand à savoir comment ce virus à débarqué des années plus tard au Brésil, allant jusqu’à atteindre le seuil pandémique puisque celui-ci se répand à travers la planète, personne ne le sait, officiellement… Étrangement, le point géographique considéré comme étant l’épicentre du virus Zika au Brésil, est également celui dans lequel des moustiques génétiquement modifiée ont été libérés par le laboratoire Oxitec comme l’explique cet article de Zero Hedge. Ce moustique a été créé pour endiguer une épidémie de dengue qui multipliait les victimes, sa création avait pour but de réduire les populations de moustiques, vecteurs de transmission, en les empêchant de se reproduire.

Quand aux âmes bienveillantes qui ont décidé d’utiliser les moustiques OGM pour lutter contre la dengue, moustiques suspectés de répandre le virus Zika, c’est également une fondation, et pas n’importe laquelle: La fondation Gates.

Ces deux noms, que cela soit Rockefeller comme Gates, sont liés à des idées eugénistes, les auteurs reconnaissent même et assument leurs propos sur le sujet.

Il n’y a vraiment pas de hasard…

Issu de ce billet de blogLE CAS ZIKA

◄|►

Oui, Benji avait raison, il n’y a vraiment pas de hasard…

C’est pourquoi, aujourd’hui, nous ne pouvons être étonnés d’entendre notre Zident, Zupiter, déclarer « Le seuil de l’irréversible a été franchi », déclare Emmanuel Macron lors de la COP23, à Bonn ► MAKREL EnMarche vers la réduction de la population…

C’est parce que nous pensons qu’il n’y a pas de SOLUTIONS au sein du système, qu’il n’y en a jamais eu, et qu’il n’y en aura jamais, qu’il est nécessaire de s’éveiller par une :

Prise de conscience individuelle ► prise de conscience collective ► boycott et organisation parallèle ► désobéissance civile ► réorganisation politico-sociale ► changement de paradigme

Et que nous avons absolument le choix et le droit d’ignorer l’État et ses institutions obsolètes et c’est pourquoi nous appelons toutes celles et tous ceux, et en n’excluant personne, qui se retrouveraient dans cette idée force pour : Ignorer le Système, l’État, et ses Institutions coercitives ► Créer les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchir et agir en une praxis commune ► Adapter le meilleur du meilleur de l’ANCIEN au monde d’aujourd’hui…

JBL1960

Illustration ► ARTICLE 1111-4 CODE DE LA SANTÉ PUBLIQUE

Les véritables énigmes du dossier Claude Hermant par le Greffier Noir

Comme vous le savez ;

Toute vérité officielle n’est pas bonne à dire !

Et donc on l’ouvre !

Dès fin 2015, j’ai relayé les prémices de ce dossier révélés par le fondateur du blog Le Greffier Noir – Alexis Kropotkine ; Attentats contre Charlie Hebdo : la connexion Claude Hermant – Amedy Coulibaly couverte par le secret de la Défense nationale ► Lire RAPPEL DES FAITS

►◄

Et comme il n’y a pas de hasard ;

Entre les deux tours de la Présidentielle Française, outre des attentats terroristes « manipulés » un peu partout on a appris ceci ;

« Un indic, Claude Hermant, arrêté dans l’affaire de l’attentat du 7 janvier 2015 contre Charlie Hebdo, implique à présent l’État dans la préparation de l’attentat. Hermant, qui aurait vendu les armes qui ont ensuite servi à Amédy Coulibaly et aux frères Kouachi pour commettre les attentats, accuse trois gendarmes et deux douaniers d’avoir été impliqués, ainsi que le milieu du grand banditisme.

Les révélations de Hermant ont eu lieu en plein milieu des élections présidentielles, quelques jours après le meurtre d’un policier par Karim C. sympathisant de l’EI. Karim C. avait fait de la prison pour tentative de meurtre sur policiers au début des années 2000 et était connu des services de police et de la police antiterroriste. Comme l’annonce la presse, il était maintenu en détention jusqu’à il y a peu, et à sa sortie de prison il avant recommencé à menacer la police.

L’état d’urgence n’est pas dirigé contre les terroristes mais sert à suspendre les droits démocratiques, afin de prolonger l’austérité par la répression, comme lors des manifestations contre la loi travail ou les perquisitions arbitraires dans les banlieues ».

Pour lire l’intégralité du billet qui a été mis à jour ► MANCHESTER 3.0

▼▼▼

Attentats contre Charlie Hebdo : les véritables énigmes du dossier Claude Hermant – Les comptes-rendus d’audience du Greffier Noir (1ère partie) ;

Alexis Kropotkine | Le 1er décembre 2017 | URL de l’article ► http://www.greffiernoir.com/attentats-charlie-hebdo-veritables-enigmes-dossier-claude-hermant-amedy-coulibaly-marc-trevidic-7-9-janvier-2015

Avertissement : Ce long article nécessite deux à quatre heures de lecture. J’ai longtemps hésité à le scinder en plusieurs épisodes mais pour des raisons de cohérence, j’ai préféré livrer ces informations d’un bloc. Tel était le procès de Claude Hermant. Un pdf sera prochainement proposé au téléchargement.

Le Greffier Noir a assisté au procès de Claude Hermant et consorts devant la Juridiction Inter-Régionale Spécialisée (JIRS) de Lille, du 11 au 16 septembre 2017. Au terme de 6 jours d’audience, dans une salle semi-souterraine, austère, placée sous haute sécurité – avec double portique, détecteurs de métaux, barrières autour du tribunal, gardes armés, de nombreux véhicules signalisés, il ne manquait que les hélicoptères – Marc Trévidic et ses 2 assesseurs, Aurélie Vitteaut et Jacques Huard, ont reconnu coupable de trafic d’armes l’ensemble des prévenus renvoyés devant le tribunal correctionnel, Claude Hermant, la principale figure du réseau, écopant d’une peine de 7 années d’emprisonnement assorties d’une lourde amende.

Lire l’intégralité de l’article sur le GREFFIER NOIR ► http://www.greffiernoir.com/attentats-charlie-hebdo-veritables-enigmes-dossier-claude-hermant-amedy-coulibaly-marc-trevidic-7-9-janvier-2015

Le cas Claude Hermant.

« Un barbu, c’est un barbu ; deux barbus, c’est des barbouzes. »

▲▲▲

Parce que c’est le moment de choisir et  pour ne pas se laisser enfumer sur la guerre qui se prépare ;

 L’oligarchie nous concoctant la prochaine guerre devant impliquer l’Arabie Saoudite, Israël et la clique sioniste usuelle contre l’Iran et ses alliés, il est important de ne pas se laisser enfumer par les salades propagandistes dont nous allons immanquablement être inondés via les merdias de base, notamment sur le croquemitaine forcément « terroriste » que serait le Hezbollah, allié de l’Iran et grand vainqueur en Syrie des mercenaires pseudo-djihadistes de Daesh/Al CIAda. C’est ainsi que nous pensons le temps venu pour aider ceux qui le veulent encore, à mieux comprendre qui est le Hezbollah et quelles sont ses relations avec la politique internationale. Pour ce faire nous avons traduit de larges extraits du livre de son SG adjoint, Naïm Qassem ► Résistance71

Et donc on l’ouvre !

Vous pouvez lire ce tout dernier PDF de 49 pages, en trois parties, des traductions de l’anglais, par de larges extraits du livre de Naïm Qassem ► HEZBOLLAH son histoire de l’intérieur et introduit par ce billet de blog ► HEZBOLLAH – son histoire de l’intérieur par Naïm Qassem – Traduit par R71, version PDF par JBL1960

Parce que la nouvelle cible avouée, mais de toujours*, de l’empire anglo-américano-christo-sioniste c’est l’Iran et il y a plein d’infos sur l’Iran pour qui veut chercher mais le Hezbollah c’est pas tout à fait pareil et comme l’occident écrit beaucoup de conneries à ce sujet, et que le seul moyen d’en savoir vraiment plus, c’est de prendre l’info à sa source… Bien sûr, il n’est pas question de faire de la propagande pour le Hezbollah mais juste de relever que le Hezbollah n’a jamais menti, pour la simple et bonne raison qu’il n’a absolument aucun intérêt à le faire. Alors que l’empire, pour nous vendre sa guerre perpétuelle à tout intérêt à nous mentir…

Parce que si nous nous donnons la peine d’aller chercher l’info à la source, c’est bien pour exploser le narratif impérialiste et ses Merdias aux ordres ► Si Riyad n’est pas de taille à isoler le Hezbollah

Parce que n’en doutez pas, en France notre Zident, le Zupiter, il est là pour servir le Plan.

Comme il l’a avoué lui-même dans une vidéo rare en lien sous ce billet intitulé Prédateurs ► « Je suis en mission » et au vu de toutes ses déclarations depuis le moment où il a été placé à l’Élysée, on peut le croire…

Vous le savez, pour beaucoup d’entre nous, il n’y a pas de solutions au sein du système, il n’y en a jamais eu et il n’y en aura jamais. Par contre, il n’est pas question d’attendre pour voir, parce que c’est tout vu…

N’attendons rien, la solution elle est à l’intérieur de nous-mêmes.

Alors si, il existe une solution à mettre en œuvre ICI & MAINTENANT, c’est de remplacer l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

*Voir la vidéo en VOSTFR du Général W. CLARK qui affirme que dès le 20 septembre 2001 le but de l’Empire était d’attaquer 7 pays dans les 5 ans ; L’Irak, la Syrie, le Liban, la Libye, la Somalie, le Soudan et l’Iran…

JBL1960

 

Toute Vérité Officielle n’est pas bonne à dire…

La preuve par 3 !

Les 3 snipers de la Place Maïdan parlent…

Comme le dit Voltigeur du site Les Moutons Enragés qui relaie ;

Prenez note de l’enfumage par la version officielle, qui a emmené les sanctions sur la Russie avec les répercussions que nous connaissons dans nos pays.

Merci au site Les Crises et à Orné.

20 février 2014 – Place Maïdan ► 3 SNIPERS ► 80 MORTS…

Alexander REVAZISHVILLI à un moment dit « Nous n’avions pas vraiment le choix » et si précisément on a toujours le choix. Et c’est pourquoi dans ce billet de blog « CROSSES EN L’AIR 3.0 » j’appelle toutes les polices et armées du monde à se tenir aux côtés des peuples et crosses en l’air.

Toutes les Polices et Armées du Monde, sont des institutions de l’État, donc des outils de la répression. Le seul moyen est que ces fonctionnaires réalisent, pas dans leur totalité c’est impossible, mais une certaine partie pouvant former une masse critique [NdJBL : la fameuse solution à 10/15% de la population mondiale], qu’ils viennent TOUS du peuple et qu’ils sont au service du peuple et non pas de l’État. Ils sont redevables aux citoyens, pas à la machine qui les pousse, selon le réglage thermostatique oligarchique, à la répression systémique (et systématique) des masses.

Devant une causse juste représentée par le peuple, la volonté de répression s’efface. Le problème réside dans la force de division que possède l’État. Et quand, en France, la police manifeste pour ses conditions de travail, elle ne manifeste pas contre les injustices commises et la répression qu’on les force à faire dans un cadre d’état d’urgence totalitaire et permanent. Non, ces fonctionnaire manifestent pour de meilleurs horaires, de meilleurs moyens d’exercer leur répression. Ils ne questionnent pas le système, ils lui reprochent de ne pas lui donner assez de moyen pour sa volonté de répression !!!

« Les soldats ne sont pas les protecteurs
de la liberté, ils sont les marionnettes
des intérêts entrepreneuriaux et
d’État afin d’augmenter profit et pouvoir
aux dépends de la sécurité physique et 
financière du contribuable. »

Ukraine : Un rapport confirme que les tirs de snipers au Maïdan furent réalisés par des troupes d’extrême droite soutenus par l’Occident

Les recherches menées par l’Université d’Ottawa sur « le massacre effectué par des tireurs d’élite » sur la place Maïdan en février 2014 ont montré que les assassinats de manifestants ont été organisés par des groupes paramilitaires d’extrême droite et alliés des partis politiques d’opposition, et n’ont pas été réalisés par la police anti-émeute Berkut de l’ancien gouvernement ukrainien, contrairement à ce qui a été avancé par le gouvernement de Kiev et répété par les médias occidentaux.

Le rapport canadien sur les massacre réalisés par les «snipers» à Kiev en février 2014, où des dizaines de manifestants ont été tués par des tirs en provenance des bâtiments environnants, a prouvé qu’ils ont été réalisés par des groupes d’opposition soutenus par l’Occident.. Source SLT le 5 janvier 2016 via SOTT le 8/01/2016 et relayé ici-même En souvenir des morts de Maïdan

◄|►

La vérité officielle est un fake news permanent !

Car la vérité, la vraie, est que l’ordre a été donné à des hommes de massacrer leur propre peuple pour créer une révolte.

L’ordre venait des officiels et militaires américains ;

Le néonazisme en Europe est Otan

L’Ukraine, de fait déjà dans l’Otan, veut à présent y entrer officiellement. Le parlement de Kiev, le 8 juin, a voté majoritairement (276 voix contre 25) un amendement législatif qui rend prioritaire cet objectif. Son admission dans l’Otan ne serait pas qu’un acte formel. La Russie se trouve accusée par l’Otan d’avoir annexé illégalement la Crimée et de conduire des actions militaires contre l’Ukraine.

Tout en blâmant la Russie de Poutine…

Pour engager des sanctions qui ont toujours cours aujourd’hui !

►◄

Hier encore on dénonçait le narratif impérialiste et merdias aux ordres en Syrie ► L’EIIL vaincu en Syrak et tout le monde s’en fout !

L’empire anglo-américano-christo-sioniste veut la guerre perpétuelle et pourtant qui veut la paix prépare la paix non ?

SANS ARMES ni haine ni violence organisons la GRÈVE GÉNÉRALE, ILLIMITÉE & EXPROPRIATRICE !

Remplaçons l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

Dans Un projet d’organisation anarchique (1927) Nestor Makno précisait ceci ;

Et l’oppression millénaire des masses par un petit nombre de privilégiés a toujours été la conséquence de l’incapacité de la plupart des individus à s’accorder, à s’organiser sur la base de la communauté d’intérêts et de sentiments avec les autres travailleurs pour produire, pour jouir et pour, éventuellement, se défendre des exploiteurs et oppresseurs. L’anarchisme vient remédier à cet état de choses avec son principe fondamental d’organisation libre, créée et maintenue par la libre volonté des associés sans aucune espèce d’autorité, c’est-à-dire sans qu’aucun individu ait le droit d’imposer aux autres sa propre volonté. Il est donc naturel que les anarchistes cherchent à appliquer à leur vie privée et à la vie de leur parti ce même principe sur lequel, d’après eux, devrait être fondé toute la société humaine. 

Certaines polémiques laisseraient supposer qu’il y a des anarchistes réfractaires à toute organisation ; mais en réalité, les nombreuses, trop nombreuses discussions que nous avons sur ce sujet, même quand elles sont obscurcies par des questions de mots ou envenimées par des questions de personnes, ne concernent au fond, que le mode et non le principe d’organisation. C’est ainsi que des camarades, en paroles les plus opposées à l’organisation, s’organisent comme les autres et souvent mieux que les autres, quand ils veulent sérieusement faire quelque chose. La question, je le répète, est toute dans l’application.

Aussi, je vous propose de retrouver les ÉCRITS DE NESTOR MAKHNO ou l’anarchie ukrainienne dans la révolution russe en version PDF N° 40 de 21 pages et en souvenir des morts de la Place Maïdan le 20 février 2014…

JBL1960

Source de l’image ► Nature Photographie

 

 

 

 

MAKREL EnMarche vers la réduction de la population…

Train à destination pour la Camarde !!!

Préparez-vous à partir…

Einz, zwei, drei…

▼▼▼

« Le seuil de l’irréversible a été franchi », déclare Emmanuel Macron lors de la COP23, à Bonn

Source FRANCETVINFO.fr

La Croix

Après une semaine de discussions techniques sur l’application de l’accord de Paris, la chancelière allemande et le président français vont tenter de donner un nouveau souffle au combat contre le réchauffement climatique.

« Je souhaite que l’Europe se substitue aux Américains sur le financement du [Giec] Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. »

La Croix pose une question qui risque de secouer une partie de son lectorat catholique. « Faut-il limiter la population pour sauver la planète ? », demande le journal. C’est l’une des pistes envisagées dans l’appel des 15 000 scientifiques pour préserver l’environnement.

Dame Kékel répond Jawohl Mein Herr, à la question posée par La Croix

De toute façon on est trop nombreux !

Et combien de fois, pour ma part, j’ai entendu, in petto : « Ah y nous faudrait une bonne guerre ! » Ben oui, c’est vrai ! Rien de telle qu’une bonne guerre c’est bien connu ! Mais, loin, chez les autres.

Rappelez-vous l’article du Phil Butler « L’empire de la médiocrité et la fin du monde » sur le Saker Francophone ; Quiconque assume la charge à la Maison Blanche en ce moment de l’Histoire sera averti. Ramenez-nous à la normale, redonnez-nous notre télévision par câble, peu importe le coût, nucléarisez qui vous voulez, mais rendez-nous seulement nos vies ! Lire l’intégralité du billetChoisir entre la Peste et le Choléra… Parce que le Phil Butler fait référence dans cet article à Pentti Linkola (inventeur de l’écofascisme) qui affirme ; «Les années à venir se révéleront de plus en plus cyniques et cruelles. Les gens ne vont certainement pas se pardonner en s’embrassant les uns les autres. Le stade final de la vie de l’humanité sera marqué par la guerre monstrueuse de tous contre tous : la quantité de souffrance sera maximale.» 

Pour en finir avec l’escroquerie malthusienne de la « surpopulation »…

“Il n’y a pas le moindre doute que l’hésitation de bien des biologistes pour reconnaître la sociabilité et l’entraide comme caractéristiques fondamentales de la vie animale est due à la contradiction qu’ils perçoivent entre une telle reconnaissance et la dure lutte pour la survie malthusienne qu’ils considèrent être au plus profond de la théorie de l’évolution darwinienne. Même lorsqu’ils sont remémorés par Darwin lui-même dans son second ouvrage “La descendance de l’Homme”, qu’il reconnaissait la valeur dominante de la sociabilité et des sentiments “positifs” pour la préservation de l’espèce, ils ne peuvent pas réconcilier cette assertion avec la partie que Darwin et Wallace ont assigné à la lutte individuelle malthusienne pour le gain d’avantages individuels dans leur théorie de la sélection naturelle. […]”

~ Pierre Kropotkine ~

 À lire aussi : “Le CO2 est le démon par ce que Malthus et Ehrlich ont eu tort sur la surpopulation” (https://resistance71.wordpress.com/2015/05/03/lescroquerie-du-rechauffement-climatique-anthropique-avatar-de-lescroquerie-malthusienne-de-la-surpopulation/ )

 Et parce que l’escroquerie du réchauffement climatique anthropique se dégonfle comme la baudruche qu’elle est [NdJBL : Lire mon article en coopération avec R71 : La Théorie du RCA prend l’eau ?], le retour au (néo)malthusianisme et le bidonnage de la “surpopulation” est de rigueur…  Nous n’avons pas un problème de surpopulation, nous avons un problème de gestion, énorme différence (Résistance 71)

URL de l’article ► https://resistance71.wordpress.com/2017/04/06/pour-en-finir-avec-lescroquerie-malthusienne-de-la-surpopulation/

 La bombe démographique est un pétard mouillé

Rodolphe de Koninck et Sébastien Roux

Du département de géographie de l’université de Montréal

 5 avril 2017 |  URL de l’article original : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/495376/la-bombe-demographique-est-un-petard-mouille

Dans la lettre intitulée « La bombe à retardement de la surpopulation », parue dans Le Devoir du lundi 20 mars, M. Jean-Pierre Sauvé soutient qu’à la source de la détérioration de la biosphère se trouve la surpopulation. Cette vision encore très répandue apparaît inadéquate et requiert quelques ajustements.

N’en déplaise aux tenants du néomalthusianisme, la croissance démographique n’est pas en soi une cause de la surexploitation des ressources naturelles et de la détérioration des écosystèmes. Les démographes s’accordent pour dire que l’ascension démographique des cent dernières années tire à sa fin. La population mondiale devrait atteindre 9 milliards en 2050 avant de se stabiliser progressivement durant la deuxième moitié du XXIe siècle. Malthus avait tort : la croissance démographique n’est pas infinie et la population mondiale ne doublera plus jamais.

Il n’est pas étonnant que le spectre de la surpopulation resurgisse dans un contexte d’augmentation des inégalités économiques et de déstabilisation écologique, même si nous savons depuis longtemps que la faim et la pauvreté sont en réalité des problèmes liés à la distribution inégale de la richesse et des ressources. D’ailleurs, les populations les plus démunies n’ont en général qu’une empreinte écologique modeste et en tout cas largement inférieure à celle des populations riches. Si les 7,5 milliards d’humains qui vivent sur terre aujourd’hui étaient des prédateurs aussi boulimiques que le sont la majorité des quelque 360 millions de Nord-Américains, l’humanité serait déjà définitivement condamnée à connaître le sort des dinosaures.

L’occupation du territoire

Le véritable problème, c’est la façon dont les humains occupent la planète, quel que soit leur nombre. L’habitent-ils de façon harmonieuse, raisonnable et responsable, ou plutôt d’une manière abusive, prédatrice et destructrice ? La réponse est que l’humanité, en particulier dans les pays riches, habite la planète de façon de plus en plus prédatrice. Cela est vrai notamment dans l’agriculture mondialisée, l’une des grandes responsables de la détérioration de la biosphère et des bouleversements climatiques, de même que de la destruction de la petite agriculture familiale appauvrissant les campagnes et contribuant à l’exode vers les villes. Lire l’intégralité de l’article sur R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/04/06/pour-en-finir-avec-lescroquerie-malthusienne-de-la-surpopulation/

◄|►

Voilà, faisons-nous confiance, auto-gérons nous, comme les aztèques, les mayas, les Pygmées, pour un territoire donné, une terre donnée, une planète donnée prenons conscience que nous devons nous auto-réguler nous-mêmes. Parce que des eugénistes prêts à nous génocider, à jouer à Dieu et décider qui doit vivre ou mourir (et gageons que nous serons sur la Liste) tel Bill Gates, ou comme le fut durant 101 ans la vieille fripouille de Rockefeller, mais y’en a pleins d’autres qui attendent de jouer avec nos vies…

Eugénisme et Nouvel Ordre Mondial : OGM et le plan de réduction de la population mondiale en marche… Le Nouvel Ordre Mondial a fait gravé 10 commandements dans la pierre sur les « fameuses » pierres du « Georgia Guidestones » en 1980. Le 1er de ces 10 « commandements » stipule que la population mondiale ne devra jamais dépasser les 500 millions d’individus, ce qui représente une projection de réduction de la population mondiale de l’ordre de 95%. Il n’y a pas plus de « surpopulation » mondiale que de réchauffement climatique anthropique ou de beurre en branche… Tout ceci n’est que propagande eugéniste pour amener les peuples à accepter docilement leur mise sous tutelle et sous esclavage total.Une question à ceux qui sont d’accord que « nous sommes trop nombreux » : Qui va décider si vous aller vivre ou mourir ? Accepterez-vous de partir dans le train à destination de la Camarde ? 95% de réduction (pas sur le prix du billet hein ?..),  çà vous laisse très très peu de chance de vivre. çà vous va ? Résistance71

▼▼▼

Hier soir, sur LCI Nicolas Beytout, face à Julien Dray, se disait choqué des déclarations de Dame Kékel qui est tout à fait d’accord de réduire la population pour sauver le genre humain, pour sauver la Planète quoi ! Nanméo ► Fallait pas voter…

Sur Dame Kékel je ne peux que vous conseiller de lire ceci :

L’article est, en fait, une confession générale de la complicité du gouvernement allemand dans un complot bizarre et sinistre aux proportion épiques.”

Une chose est claire, l’Allemagne aide l’EIIL avec des milliards d’aide, en argent liquide, beaucoup en équipement militaire, le tout envoyé par la Turquie.

Il est aussi très clair que l’Allemagne, ou cette Merkel et le DVD sur lequel nous reviendrons dans une minute, sont au cœur même du coup qui a renversé le gouvernement en Pologne et sont aussi impliqués jusqu’au cou dans la préparation de la junte de Kiev pour qu’elle mène une plus large guerre. C’est issu de l’analyse de Gordon Duff source VT traduit par R71 à propos d’un 11 septembre nucléaire.

▲▲▲

Alors ce n’est pas anodin si La Croix pose cette question, rappelez-vous le Plan ;

une seule église mondiale et un seul gouvernement mondial

 

D’ailleurs on comprend mieux pourquoi le Macron de Rothschild avait affirmé, de manière erronée d’ailleurs, que les femmes africaines faisaient trop d’enfants mais également en établissant un rapprochement entre lutte contre le réchauffement climatique et lutte contre le terrorisme, tenez tout est là en appui du Résumé SOTT de juin 2017 et je traite également dans le dernier du mois d’octobre de l’escroquerie du RCA…

Voilà pourquoi Macron a été placé à l’Élysée, pour réactiver le Plan ► LES 4 CAVALIERS DE L’APOCALYPSE… du pétrole…

Et pour Make Our Planete Great Again…

Mais sans nous !

JBL1960

DOSSIERS CONNEXES ;

LES VERSIONS PDF ;

Le Manifeste pour la société des sociétés de Résistance71

Catégories ; PEUPLES PREMIERSVOTATIONNOUVEAU PARADIGME

Contre-rapport de la Commission Vérité & Réconciliation « MEURTRE PAR DÉCRET » en français, le génocide dans les Pensionnats pour Indien de 1840 à 1996 au Canada

Citation de Ted Turner, milliardaire, fondateur de CNN

L’agression sexuelle comme arme de guerre…

Voilà pourquoi on ne peut accepter un droit à la grivoiserie à la française Madame BOUTIN ;

Parce que dans les cerveaux malades des hommes de pouvoir depuis des millénaires, l’agression sexuelle, le viol, sont des armes de guerre.

Alors oui, c’est vrai le #balancetonporc ne doit pas être un moyen de se venger et de jeter en pâture n’importe qui pour une vacherie, et oui Mesdames parfois c’est vous qui maniez la calomnie, le mensonge comme une arme.

Mais ici, il est question de dénoncer le viol comme arme de guerre !

~~~~▼~~~~

Mohawk Nation News | 24/10/2017 | URL de l’article source en anglais ► http://mohawknationnews.com/blog/2017/10/24/sexual-assault-weapon-of-war/

Traduit de l’anglais par Jo Busta Lally

L’AGRESSION SEXUELLE ARME DE GUERRE

La conquête de l’Amérique se fait par le génocide à travers un viol bien planifié, le pillage et encore le pillage comme continuation du modèle européen. La cupidité, le mal et le pouvoir sur les gens sont la principale motivation. Le gouvernement des prédateurs immigrants et ses agents militaires sanctionnent cette stratégie à faible coût contre tous les peuples originels. L’objectif est de détruire l’égalité des hommes et des femmes dans la société autochtone. [NdJBL : mais pas que !] Les femmes ne sont pas la propriété des hommes.

Voici un survivant :

KAHENTINETHA

 

 

L’excuse du prédateur est qu’ils sont accros au sexe, qui est ensuite toléré par ceux qui les entourent. C’est un manque total de respect envers les victimes et c’est contre-nature. Aucun animal n’attaque jamais un autre membre de son espèce. Historiquement, les communautés autochtones ont banni un prédateur sexuel. Le gouvernement ou les individus faisant des menaces de représailles n’est pas le consentement, c’est-à-dire les pipelines, les emplois, les carrières, l’éducation, etc.

L’agression sexuelle consiste à écraser des personnes sans défense et à créer de la faiblesse et de la vulnérabilité pour voler la terre, les ressources et les possessions. Nous avons toujours résisté aux abus entre les peuples.

La moitié de la population mondiale est composée de femmes. Nous sommes les productrices et les transporteuses des générations futures. Les envahisseurs ont violé nos femmes pour nous punir et nous humilier, pour détruire notre culture et nos valeurs communautaires.

L’agression sexuelle est un crime contre l’humanité, une arme de guerre pour atteindre des objectifs politiques. c’est un moyen cohérent, coordonné, brutal de mener la guerre.

Beaucoup effectuent des agressions sexuelles ou pensent à le faire. Même lorsque les personnes occupant des positions puissantes sont prises à partie pour un comportement prédateur, elles sont autorisées à continuer. [NdJBL : ICI & ] Le message est qu’apparemment la majorité le trouve acceptable. Alors que non ► Ça n’est pas bien.

C’est un problème d’homme promu par la culture populaire. Nos guerriers doivent assumer la responsabilité de leurs mères, épouses, filles, sœurs et d’eux-mêmes. Le guerrier protège les gens contre la violence, la faim, la molestation et tout ce qui affecte la santé et le bien-être de la population. Les hommes et les garçons ne devraient pas être des prédateurs. Les hommes et les femmes doivent être solidaires et se respecter les uns les autres.

Les immigrants/envahisseurs/exterminateurs réaffirment sans cesse le génocide qu’ils tentent de commettre sur notre peuple tous les jours. Les femmes et la terre sont une seule et même chose. Le Congrès et le Parlement tentent de légitimer leur vol contre nous. L’île de la Grande Tortue appartient aux peuples originels. Nous sommes fatigués de faire face à ce mépris conscient pour nos vies.

~~~~▲~~~~

Il est un fait, qu’une nation qui s’est construite sur ce mode de prédation sexuelle ne pouvait qu’en arriver là !

“Plus jamais de simples mortels ne pourront espérer revivre l’exaltation, l’émerveillement et la satisfaction de ces jours d’Octobre 1492, lorsque le nouveau monde donna gracieusement sa virginité aux conquérants castillans.”

~~ Samuel Eliot Morison ~~

Voilà ce qu’ont célébrés l’Amérique du Nord le 9 octobre avec le Columbus Day, puis l’Espagne et l’Amérique latine le 12 octobre 2017 avec le Jour de la Race

Voilà pourquoi il faut EFFONDRER LE COLONIALISME ► Maître-pilier de l’Empire pour un changement de paradigme politique & social ► Déterminer l’E.R.R.E.U.R. et comment la corriger ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/10/pdflerreurr71102013.pdf

Voilà ce que j’ai tenté de vous dire, Nicolas BEDOS, sous votre article, fort bien troussé ma foi et que le HuffPost s’est précipité de supprimer alors qu’il appelle à être le premier à commenter pour mieux vous effacer quand ce n’est pas politiquement correct !

Nicolas Bedos : L’affaire Weinstein a provoqué un élan formidable, une nécessaire prise de conscience -que seul un salaud ou un fou oserait discutailler.  Mais tandis que, peu à peu, une parole se libère et que des monstres paient pour leurs actes, d’autres paroles s’étouffent et une toute autre espèce de monstre semble s’être libérée. Difficile de m’exprimer dans un désert consensuel. Peur de commettre des maladresses. Peur d’offenser des femmes, proches ou inconnues, en posant de simples questions. Fatigue aussi, d’avance, de la cohorte des haineux cuirassés de mauvaise foi, des phrases sorties de leur contexte, de ce cirque numérique d’où l’on ne sort que sali, simplifié, estropié. Ces questions qui me taraudent, ces inquiétudes qui me traversent depuis maintenant plusieurs semaines, nombre d’amies à moi les expriment en privé. Sauf que c’est moi -un homme- qui m’apprête à les transcrire. Moi et cette (fausse) réputation de gars très content d’en être un, moi et mes dix casseroles de plaisanteries douteuses que la toile saucissonna pour mieux les recycler. Bref, terrain délicat. Tout à perdre, rien à gagner. Si ce n’est de se sentir libre. Libre de se tromper. Un peu. Beaucoup. Peu importe. Dans un couple, tout sauf le silence, dit-on. Or on vit tous en couple avec notre conscience. Il se trouve qu’avant-hier, je reçois sur Facebook le message d’une journaliste que je connais un peu et qui, par ailleurs, a toute ma sympathie. Elle travaille pour le site d’un célèbre magazine et me demande, sans sourciller, si je n’aurais pas « en magasin quelques infos croustillantes concernant des agressions sexuelles commises dans le milieu du showbiz ». […] Réfléchissez, je vous en supplie, un seul nom me suffira ». Je dois avouer qu’à ce moment-là, j’ai été pris d’un petit vertige, mêlant colère et inquiétude face au monde qu’elle dessinait. […] Un monde libre, c’est AUSSI un monde où on aurait le droit d’exprimer publiquement ses craintes quant aux dérives liberticides que semblent autoriser les combats de société. Il n’y a pas qu’un seul discours, jamais. Ceux qui le prétendent sont des tyrans. Et ce n’est ni regretter ni freiner la libération d’une parole que d’en proférer d’autres, pas « contre » mais « en plus ». Or, éternel paradoxe de toute révolution, voilà que des tribunaux publics tendent à museler l’expression du moindre doute ou de la moindre réserve. Lire l’intégralité de l’article sur le HuffPost ► http://www.huffingtonpost.fr/nicolas-bedos/un-seul-nom-me-suffira-quand-la-liberation-de-la-parole-vire-a-la-guerre-des-sexes_a_23262930/ Juste lire, hein, faut pas rêver non plus, pour commenter vous repasserez…

J’étais venue vous dire, Nicolas, que je n’étais pas fan non plus du #balancetonmaitrecochon, parce que le fait d’appeler à balancer c’est pas glop du tout, et ça pue oui pour tout dire, mais ne rien dire, tourner la tête, faire comme si c’était pas grave, que les filles qui suivent un mec, qui plus est de pouvoir, doivent bien savoir à quoi s’attendre…

Mais comme je le répète si souvent ici-même la vérité libèrera les peuples, et c’est ce que je m’efforce de relayer ici ► Au sujet d’un 11 septembre nucléaire version PDF gratuite, réalisée par JBL1960

Mais surtout là ► Ses meilleurs amis l’appelaient Donnie « Mains d’Enfant » Trump…

Parce qu’il est là le problème que j’ai tenté, bien naïvement, de vous soumettre, c’est que l’agression sexuelle, le viol sont des armes de guerre de destruction massive, utilisées et totalement entrées dans les mœurs de l’Amérique moderne grâce aux premiers colons/envahisseurs/exterminateurs, et sur ordre divin des hommes en jupe, comme le pape Alexandre Borgia VI, vous savez le papa de Lucrèce et de César, entre autres…

Votre inquiétude à la dérive est juste, mais ne croyez-vous pas qu’il est temps de se saisir de cette profonde interrogation justement pour mettre un terme à cette dérive sociétale qui institue l’agression sexuelle et le viol comme pas si grave, alors qu’on vient d’apprendre qu’un homme a violé son enfant de 18 mois devant ses autres enfants…

Qu’est-ce qu’on va dire de cette petite victime quand en France Sarah, 11 ans qui s’est fait violer par un homme de 28 ans a été jugée « consentante » ???

Quand DSK qui s’est fait pincer la quéquette à NY s’est vu défendu par JFK arguant qu’il n’y avait pas mort d’homme et que ce n’était qu’un troussage de domestique…

Alors Mâme BOUTIN, toujours partante pour donner le droit à la grivoiserie à la française qui ferait partie de l’identité du Maitre cochon français ?

C’est pourquoi, je vous invite a lire, le Contre-rapport de la Commission Vérité & Réconciliation « MEURTRE PAR DÉCRET » le crime de génocide dans les Pensionnats pour Indiens de 1840 à 1996 et plus particulièrement les pages 24, 25, 26 & 28 ;

Les preuves d’archives démontrent que ces tortures de routine qui furent utilisées par toutes les églises gérant les pensionnats pour Indiens et leurs enfants pensionnaires, incluaient les actes [de barbarie] suivant :

  • Rasage des têtes avec des rasoirs émoussés
  • Passages à tabac avec des “poings américains”
  • Passages à tabac avec des lanières de cuir lourd ou des pièces de métal
  • Fouettage
  • Viols par des individuels ou en bande organisée
  • Confinement dans des endroits étroits, froids et sombres durant des jours sans boire ni manger
  • Forcer les pensionnaires à réingurgiter de la nourriture rance ou vomie
  • Malnutrition volontaire
  • Chocs électriques à la tête
  • Chocs électriques sur les gencives et parties génitales
  • Forcer les pensionnaires à jeter vivant leur animal familier (souris) dans des chaudières ou feux continus
  • Arrachage de dents et soins dentaires (plombages) sans anesthésie
  • Enfonçage d’aiguilles ou de petits clous de cordonnier sous les ongles ou au travers de la langue, des mains ou des membres
  • Forcer les pensionnaires à se tenir debout, nus, dans la neige
  • Utilisation de menottes et de carcans, exposition publique dans l’école
  • Soumettre les pensionnaires des jours durant aux intempéries
  • Forcer des pensionnaires à regarder d’autres se faire violer, battre, torturer et tuer
  • Forcer des pensionnaires à commettre de tels actes sur d’autres pensionnaires
  • Forcer les pensionnaires à enterrer les morts dans des fosses communes secrètes.

Ces tortures infligées ne l’étaient pas de manière aléatoire mais faisait partie d’un programme calculé et prescrit et furent aussi prévalentes dans les années 1960 qu’elles le furent dans les années 1930.

CR de la CV&R « MEURTRE PAR DÉCRET » Version PDF N° 1 de 58 pages, en français, essentiel de traduction (par Résistance71) du Contre-rapport original en anglais de 400 pages Murder By Decree

Et je vous précise, pour conclure que ce système a prévalu sur toute l’île de la Grande Tortue, au Canada comme on vient de le lire, mais également aux USA dans les Pensionnats pour Indiens de 1820 à 1980.

◄|►

Faisons-nous donc confiance, comme nous y invite la Nation Mohawk, hommes et femmes soyons solidaires et respectueux les uns envers les autres et les cochons seront bien gardés…

Remplaçons l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

JBL1960

 

 

 

 

 

#balancetonporc en 1893 du temps du Père Peinard…

 

Et pour les ceusses qui disent que c’est pas beau…

De traiter un homme de porc, même si c’en est un !

Cochon qui s’en dédie ! Pas vrai BHL ?

Le Émile l’avait une sacrée plume et son jaspinage cette fois n’est pas trop épastrouillant qu’il nous raconte comment deux gamines de 17 ans « abusées sexuellement » par leur patron, comme on dirait aujourd’hui, ont préféré se foutre à l’eau, de honte et de désespoir…

Patron assassin

Texte du 4 juin 1893 par le Père Peinard

Source : Marie-Victoire Louis | 03/09/2006 | URL de l’article ► http://www.marievictoirelouis.net/document.php?id=159&auteurid=158

Qu’un patron tue des prolos, c’est chose bougrement commune, nom de dieu ! Seulement la main du criminel est souvent si cachée sous tous les flaflas et les préjugés de la garce de la société actuelle, que les bons bougres ne voient pas d’où est parti le coup. 

Dans le crime dont je vas jaspiner, y a foutre pas d’erreur possible : la griffe du singe s’y voit clairement, et – mille dieux- le bandit ne s’est pas contenté d’une victime, -il s’est payé la paire !

Voici l’histoire : L’autre jour, on a pêché dans le canal de la Haute –Seine, à côté de la chapelle Saint-Luc, à deux kilomètres de Troyes, les cadavres de deux gosselines de 17 ans.
Avant de se foutre à l’eau, les pauvrettes s’étaient liées l’une à l’autre avec leurs tabliers ; puis, peut-être pour ne pas se voir mourir l’une l’autre, elles s’étaient bandées les yeux.
Ça fait, oup ! elles ont piqué un plongeon dans le canal.
S’escoffier à 17 ans, quand on est gentillettes et que l’avenir vous fait des mamours, c’est bougrement terrible !
L’une des deux gosselines se nommait Octavie Dupont ; elle perchait chez sa tante à Troyes. Le médecin légiste qui l’a examinée l’a trouvée enceinte de deux mois (on ne lui connaissait pourtant aucun amoureux). Sa copine s’appelait Marie Renaud et habitait chez sa mère, rue d’Auxerre.

Turellement, c’est leur singe qui les a poussées au suicide. C’est pas lui qui les a bâillonnées et foutues à l’eau, mais c’est tout comme… Il est aussi coupable que s’il les avait noyées de ses mains.

Ce jean-foutre est un nommé Oscar Hirlet, fabricant de bonneterie rue de l’Ouest, à Sainte Savine. De même que la plupart des exploiteurs, cette crapule pratique le droit de cuissage en grande largeur.  Octavie Dupont y avait passé… Et quand, un beau jour, elle déclara à ce porc qu’elle était enceinte de son fit, il se foutit à rigoler et l’envoya paître.
La pauvrette raconta la chose tout au long à Marie Renaux, lui conseillant de se méfier, car un de ces quatre matins, c’est à elle que le patron s’en prendrait. Fallait pas qu’elle se croye plus à l’abri que les autres.  Ça arriva, nom de dieu !

Le cochon Hirlet attira Marie dans un coin des magasins, lui sauta dessus, cherchant à la culbuter et à la trousser. La petite bougresse montra ses griffes, et comme elle commençait à brailler, le salaud lâcha prise sans être arrivé à ses fins, crainte d’attirer du monde.

Le bandit rogne durement d’avoir raté son coup, c’est rien de le dire ! Pour se venger il était tout le temps sur le poil de Marie, lui cherchant pouille pour des bricoles et, à plusieurs reprises, il lui fit recommencer son travail. Voyant qu’elle ne s’amadouait pas, il la foutit à la porte.

Ce jour-là, la gosse rentra comme à l’habitude déjeuner chez sa mère, ne dit rien de ses ennuis, et avant de décaniller, elle se fit un bouquet.

Quand Octavie sut que sa copine était saquée, elle voulu fiche en plan l’atelier ; ses campagnes la sermonnèrent et elle finit la journée.

Le soir, à la sortie, les deux pauvrettes se trouvèrent et, bras dessus, bras dessous, s’en allèrent à la campagne. Une partie de la nuit, elles lambinèrent au bord du canal.

Puis, à se voir les victimes de ce singe ; à se dire que ce que l’une avait subi, ce que l’autre avait évité, il leur faudrait l’endurer demain et après…, ça leur tourna la boule.

L’horreur de vivre esclaves, de servir de matelas à leur exploiteur leur vint – horreur si forte qu’elles préférèrent en finir illico que de vivre cette garce de vie.

L’idée ne leur vint pas de se rebiffer contre leur triste sort. Pourtant, puisqu’elles avaient soupé de l’existence, ça leur aurait guère coûté de se rendre un brin utile à leurs copines d’atelier.

Si elles avaient été relancer le singe, que kif-kif des tigresses, elles lui eussent sauté au gaviot, l’eussent griffé, écorché, mordu, – quel riche exemple !

Mille marmites, m’est avis que le sale porc eut ensuite hésité à violer ses ouvrières.

Après s’être chiquement revanchées, les deux copines auraient pu aller boire leur dernier bouillon, – du moins elles seraient mortes le cœur gai.

Mais ouai, ce que je dégoise là est contradictoire ! On fait l’un ou l’autre, mais pas les deux.

Quand on est résigné, quand on n’a pas le nerf de ruer dans les brancards, on sen va à la mort tout doucettement, – comme y sont allées Marie et Octavie.

Au contraire, quand on a envie de bouffer une fesse à son ennemi et bourreau, on y va dare-dare, et on ne songe pas à se détruire.

Cette triste fin des deux pauvrettes a bougrement émotionné le populo de Troyes.

▼▲▼

Alors Mâme Boutin ? Toujours envie de défendre le droit à la grivoiserie ?

Elle en loupe pas une celle-là, hein ? Tenez, j’invente rien, c’est pas mon genre ;

#BalanceTonPorc : Christine Boutin défend “la grivoiserie” à la française

Plaidoyer. Désormais retirée de la vie politique, Christine Boutin a fustigé le phénomène #BalanceTonPorc, au cours de son ultime conférence de presse tenue samedi.

De DeligneIconovox

Christine Boutin n’a pas pu s’empêcher de dire un mot sur la polémique. Alors qu’à la suite de l’affaire Harvey Weinstein, des milliers de femmes ont témoigné sur les réseaux sociaux de faits de harcèlement sexuel ou d’agression sexuelle dont elles auraient été victimes, rassemblées sous le hashtag #BalanceTonPorc, la désormais ex-conseillère départementale des Yvelines a regretté que l’on s’attaque ainsi à une composante de “l’identité française”.

Source ValeursActuelles du 23/10/2017 et pour lire son dégueulis à la Christine…

  • Mais la Christine, c’est pas celle qui s’est marié avec son cousin germain ?
  • Si mais fais gaffe, elle supporte pas qu’on le lui rappelle !
  • M’en fous, et tout’façon elle se retire de la politique, non ?
  • Ouais, bien qu’à mon avis, c’est quelqu’un d’autre qui aurait dû se retirer, mais bon trop tard…

Comme quoi, de porc en porc, rien ne change dans cette société là !

Reste que rien nous oblige à continuer la farce !

« Le pouvoir réside dans le populo ! »

Parole de la Mère Peinarde !

Allez, pour se sortir le cul des ronces, sortons-nous les doigts du nez ;

Prise de conscience individuelleprise de conscience collective boycott et organisation parallèle désobéissance civileréorganisation politico-socialechangement de paradigme

IGNORONS L’ÉTAT ET SES INSTITUTIONS

… parce qu’il n’y a pas de solutions au sein du système ! qu’il n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais ! Boycott du vote qui n’est que la validation pseudo-citoyenne du consensus du statu quo oligarchique. Notre rapport à l’État est un rapport de soumission inutile. Changeons notre attitude ! Union pour une résurgence de la nature sociale profonde et universelle humaine, celle de la société des sociétés

Qu’est-ce qu’on risque ?

Sinon de réussir…

JBL1960