Archives pour la catégorie NOUVEAU PARADIGME

ALERTE INFO ► 62.5% DES INSCRITS N’ONT PAS VOTÉ MACRON !

Ah bah quand même !

Il était une dernière voie…

RIEN n’est inéluctable… 

☆ Les idées de Malatesta toujours d'actualité - Socialisme libertaire

Sauf la mort… Et encore ► La vie est un départ, la mort un retour ! Lao Tseu

Citation de Lao Tseu – Vivre-MiieuxPetit rappel d’un RIEN du tout… Ou presque… De l’un de ses auteurs favoris !

Errico Malatesta ( 1853 – 1932) – En période électorale – Avril 1928 – Source ►  Bibliothèque Anarchiste

Louis – Un riche piccolo [« pinard », ndlr], eh ! L’ami.

Charles – Euh… ! Il n’est pas mauvais… mais il est chérot.

Louis – Cher ? Je te crois ! Avec tous les impôts, tant du gouvernement que de la municipalité, nous payons tout au double de sa valeur. Si seulement il n’y avait que le vin ! Mais le pain, le loyer, tout nous coûte les yeux de la tête. Et le travail manque, et quand on nous embauche, c’est à des prix dérisoires. Il n’y a plus moyen de vivre… ! C’est grandement de notre faute : tout le mal vient de nous. Si nous voulions, on y aurait vite remédié ; et, justement ce serait le bon moment pour fiche tout ça en l’air.

Charles – Comment ça ? Indique-moi le moyen.

Louis – Oh, c’est fort simple. Es-tu électeur ?

Charles – Ah ! Ah ! Que diantre ça peut-il faire que je sois électeur ou non ?

Louis – L’es-tu ou ne l’es-tu pas ?

Charles – Oh bien, si ça t’intéresse, je le suis ; mais c’est comme si je ne l’étais pas car je ne vais jamais voter.

Louis –Voilà…. Tous pareils ! Et puis vous vous plaignez ! Mais ne comprenez-vous pas que vous êtes vos propres assassins et ceux de vos familles ? Vous êtes d’une indolence et d’un avachissement qui mérite la misère dans laquelle vous croupissez, et pire encore. Vous…

Charles – Eh là ! C’est bon, c’est bon, ne t’emballe pas. J’aime raisonner et je ne demande pas mieux que d’être persuadé. Car qu’arriverait-il donc si j’allais voter ?

Louis – Mais comment ! Est-ce la peine de raisonner tant que ça ? Qui fait les lois ? N’est-ce pas les députés et les conseillers municipaux ? Donc, en élisant de bons députés et de bons conseillers municipaux, on aurait de bonnes lois, les impôts seraient moins lourds, le travail serait protégé et, par conséquent, il en résulterait une diminution de la misère.

Charles – Des bons conseillers et de bons députés ? Il y a longtemps qu’on nous chante ça et il faudrait vraiment être aveugle et sourd pour ne pas s’apercevoir que ce sont tous les mêmes pantins ! Ah oui ! Écoutez-les, maintenant qu’ils ont besoin d’être élus ! Ils sont tous admirables, tous très démocrates ; ils vous tapent sur le ventre, vous demandent des nouvelles de la femme et des enfants, vous promettent des chemins de fer, des ponts, des routes bien entretenues, de l’eau buvable, du travail, le pain à bon marché… tout le diable et son train ! Et puis, une fois élus, ils sont tous plus coquins les uns que les autres. Adieu les promesses. Votre femme et vos gosses peuvent bien crever de faim, votre région peut bien être ravagée par les épidémies et dévastée par les cyclones, le travail peut bien vous manquer, la famine vous dévorer. Peuh ! Les députés ont autre chose en tête que vos malheurs. Pour remédier à vos maux, il n’y a rien de tel que les gendarmes ! Puis, dans quelques années, on recommence la fumisterie. Pour l’instant, passée la fête, on se moque du Saint. Et, sais-tu ? Le parti, la couleur politique importent peu : ils sont tous, tous, entends-tu, de même farine. La seule différence qu’il y a entre eux, je vais te la dire : les uns, une fois élus, vous tournent le dos et ne veulent plus vous reconnaître, tandis que les autres continuent à bien vous accueillir, afin de vous conduire par le bout du nez grâce à leurs bavardages… et il se font payer même les banquets.

Louis – Parfaitement ! Mais pourquoi élire des riches ? Ne sais-tu pas que les riches vivent du travail d’autrui ? Et donc, comment veux-tu qu’ils s’occupent à faire le bien du peuple ? Si le peuple était libre, c’en serait fini de leur vie de cocagne. Il est vrai que, à bien voir, s’ils voulaient travailler, les choses marcheraient mieux, pour eux aussi ; mais, ils s’entêtent à ne pas comprendre et ils n’ont d’autres buts que de sucer tant et plus le sang des pauvres.

Charles – À la bonne heure ! Tu commences à bien me parler. Seulement, il n’y pas que les riches : il y a aussi ceux qui soutiennent les intérêts des riches et ceux qui désirent être nommés députés pour devenir riches.

Louis – Et bien, éloignons-nous de tous ceux-là comme de la peste. Élisons des ouvriers, des amis éprouvés, et alors nous aurons la certitude de ne pas être trompés.

Charles – Eh ! Eh ! Nous en avons déjà vu pas mal de ces amis « éprouvés »… Et puis, tu es vraiment drôle : « Élisons ! Élisons… ! » Comme si toi et moi nous pouvions nommer qui nous plaît !

Louis – Moi et toi… ? Il ne s’agit pas que de nous deux. Certainement, à nous seuls nous ne pouvons rien faire ; mais, si chacun de nous s’efforçait d’en convertir d’autres, et si ceux-ci faisaient de même, nous obtiendrions la majorité et nous pourrions élire qui nous plairait. Et si, ce que nous ferions ici, d’autres le faisaient ailleurs, en peu de temps nous serions la majorité dans le Parlement, et alors…

Charles – Alors, ce serait l’Eldorado… pour ceux qui seraient au Parlement, n’est-ce pas ?

Louis – Mais…

Charles – Mais, te moques-tu de moi ? Tu vas diantrement vite en besogne, toi ! Tu t’imagines déjà avoir la majorité et tu accommodes les choses à ta façon. La majorité, mon cher, l’ont toujours eue ceux qui commandent : l’ont toujours eue les riches. Figure-toi un pauvre diable de paysan qui a sa femme malade et cinq enfants à nourrir — va donc le persuader qu’il doit se faire renvoyer par le patron et aller crever comme un chien dans la rue, lui et sa famille, pour le plaisir de donner son vote à un candidat qui n’est pas du goût de son maître. Va donc persuader tous ces pauvres diables que le patron peut faire mourir de faim quand il lui plaît. Sois-en convaincu : le pauvre n’est jamais libre — et puis, le serait-il, qu’il ne saurait pour qui voter. Et, s’il le savait et le pouvait, il ferait sa propre besogne, sans perdre de temps à voter : il prendrait ce dont il a besoin et… bonsoir.

Louis – Oh, je comprends : la chose n’est pas facile. Il faut se décarcasser, propagander, afin de faire comprendre au peuple quels sont ses droits, et l’encourager à braver la colère du patron. Il faut se grouper et s’organiser pour empêcher l’exploiteur de fouler aux pieds la liberté de ses ouvriers en les renvoyant lorsqu’ils n’ont pas ses idées.

Charles – Et tout cela, afin d’arriver à voter pour Monsieur Pierre ou Monsieur Paul ? Que tu es nigaud ! Mais oui, tout ce que tu conseilles, nous devons le faire, afin de convaincre le peuple que toutes les richesses de la terre lui ont été dérobées, qu’il a le droit de s’en emparer et que, quand il le voudra, il en aura la force, et qu’il doit s’en emparer lui-même, sans attendre le mot d’ordre de personne.

Louis – Mais enfin, où veux-tu en venir ? Il faudra toujours bien quelqu’un pour diriger le peuple, pour organiser les choses, pour rendre justice, pour garantir la sûreté publique ?

Charles – Mais non ! Mais non !

Louis – Et comment veux-tu faire ? Le peuple est si ignorant !

Charles – Ah oui, ignorant ! Il l’est, en effet, car s’il ne l’était pas, il aurait vite fichu tout ça en l’air. Mais je parie qu’il comprendrait vite ses intérêts si on ne l’en détournait pas ; et si on le laissait agir à sa guise, il arrangerait les choses mieux que tous ces bouffe-galette qui, sous prétexte de nous gouverner, nous affament et nous traitent comme des bêtes. Tu es bien drôle avec tes fariboles sur l’ignorance populaire ! Lorsqu’il s’agit de laisser au peuple la liberté de faire ce qu’il lui plaît, vous dites qu’il ne comprend rien ; tandis que quand il s’agit de lui faire nommer des députés, alors on lui reconnaît toute capacité… Et s’il nomme l’un des vôtres, on le proclame d’une sagesse et d’un savoir admirables. N’est-il pas cent fois plus facile d’administrer soi-même ses affaires que de chercher une tierce personne qui soit apte à le faire pour vous ? Non seulement, dans ce cas il faut choisir en toute connaissance de cause, mais encore savoir juger avec sincérité du talent et de toutes les qualités de celui qui sollicite vos suffrages. Si les députés avaient la réelle intention de défendre vos intérêts, ne devraient-il pas vous demander ce que vous désirez et comment vous le désirez ? Et comme il n’en est pas ainsi, pourquoi accorder à un seul le droit d’agir à sa fantaisie et de vous trahir si ça lui plaît ?

Louis – Cependant, comme les hommes ne peuvent tout faire par eux-mêmes, il faut bien que quelqu’un s’occupe des intérêts publics et fasse de la politique ?

Charles – Je ne sais pas ce que tu entends par politique. Si tu entends l’art de tromper le peuple et de l’écorcher en le faisant crier le moins possible, sois convaincu que nous nous en passerions bien volontiers. Si tu entends par politique l’intérêt général et la manière de marcher tous d’accord pour le bien-être de chacun, alors c’est une chose que nous devrions tous connaître, de même que tous par exemple, nous savons boire et manger et sans nous laisser incommoder par eux. Que diable ! Il serait drôle que pour se moucher, il faille recourir à un spécialiste… et lui donner le droit de nous tordre le nez si nous ne nous mouchons pas à sa mode. D’ailleurs, on comprend très bien que les cordonniers fassent des chaussures, et que les maçons construisent les maisons. Personne, cependant, n’a songé à donner aux cordonniers, et aux maçons le privilège de nous commander et de nous affamer… Mais parlons des choses du jour : qu’ont fait en faveur du peuple, ces hommes qui veulent aller au Parlement et dans les municipalités pour faire le bien général ? En quoi les socialistes se sont-ils montrés meilleurs que les autres ? Je te l’ai déjà dit : tous du même calibre !

Louis – Tu t’en prends aussi aux socialistes ? Mais que veux-tu qu’ils fassent, ils ne peuvent absolument rien ! Ils sont trop peu. En ce qui concerne les quelques municipalités où ils ont la majorité, ils sont tellement serrés par les lois et par l’influence de la bourgeoisie qu’ils ont les mains complètement liées.

Charles – Et pourquoi y vont-ils, si c’est ainsi ? Pourquoi y restent-ils, s’ils n’y peuvent rien y faire ? Il n’y a qu’un motif : c’est qu’ils peuvent soigner leurs petites affaires !

Louis – Mais, dis-moi un peu…. Tu es anarchiste, toi ? !

Charles – Que t’importe ce que je suis ? Écoute ce que je te dis, et si mon raisonnement te semble bon, fais-en ton profit… Sinon, tu peux me combattre et tâcher de me persuader. Oui, je suis anarchiste…. et puis après ?

Louis – Oh, pour rien ! J’ai même le plaisir à causer avec toi. Je suis socialiste, et non pas anarchiste, parce que vos idées me paraissent trop avancées. Je trouve cependant que vous avez raison sur beaucoup de points. Si je t’avais su anarchiste, je ne t’aurais pas dit que l’on pourrait obtenir de l’amélioration grâce aux élections et au Parlement, parce que moi aussi, je sais que tant qu’il y aura des pauvres, ce seront les riches qui feront les lois et qu’ils les feront toujours à leur avantage.

Charles – Mais alors, tu es d’une insigne mauvaise foi ? Comment ! Tu connais la vérité et tu prêches le mensonge… ? Tant que tu ne me savais pas anarchiste, tu me serinais qu’en élisant de bons conseillers et de bons députés on pourrait transporter le paradis sur la terre ; maintenant que tu sais ce que je suis et que tu comprends que je n’avale pas ces blagues-là, tu avoues que par le Parlement on ne peut rien obtenir. Pourquoi alors venir nous casser la tête avec ces invitations à voter ? Vous paie-t-on pour tromper les pauvres gens ? Comme ce n’est pas la première fois que je te vois, je sais que tu es un véritable ouvrier, de ceux qui vivent uniquement de leur travail. Pourquoi donc égarer les camarades, histoire de faire le jeu de quelques renégats qui, avec l’excuse du socialisme, désirent faire les messieurs et nous gouverner ?

Louis – Non, non, mon ami ! Ne me juge pas si mal ! Si je pousse le peuple à aller voter, c’est dans l’intérêt de la propagande. Ne comprends-tu pas l’avantage qu’il y a pour nous à avoir quelques-uns des nôtres au Parlement ? Ils peuvent faire de la propagande mieux qu’un autre car ils voyagent à l’œil et ne sont pas trop embêtés par la police ; ensuite, lorsqu’ils parlent du socialisme au Parlement tout le monde y prête attention et on en discute. N’est-ce pas de la propagande ceci ? N’est-ce pas autant de gagné ?

Charles – Ah ! Et c’est pour faire de la propagande que vous vous transformez en courtiers électoraux ? Jolie propagande que celle-là ! Voyons : vous allez, serinant au peuple qu’il faut tout espérer et attendre du Parlement, que la révolution est inutile, que le travailleur n’a d’autre chose à faire qu’à laisser tomber un carré de papier dans une boîte et attendre ensuite la bouche ouverte, que la manne lui tombe du ciel. N’est-ce pas plutôt de la propagande à rebours ?

Louis – Tu as raison, mais que veux-tu y faire ? Si on ne s’y prenait pas ainsi, nul ne voterait. Où serait le moyen de décider les travailleurs à voter, après leur avoir affirmé qu’il n’y a rien à attendre du Parlement et que les députés ne servent à rien ? Ils diraient que nous nous moquons d’eux.

Charles – Je sais bien qu’il faut opérer de cette façon pour décider le peuple à voter et à élire des députés. Et cela ne suffit même pas ! Il est encore indispensable de faire un tas de promesses que l’on sait ne pas pouvoir tenir ; il faut aussi courtiser les riches, se faire bien voir du gouvernement, en un mot, ménager la chèvre et le chou, et se fiche de tout le monde. Sinon, on n’est pas élu… Et que viens-tu donc me chanter de propagande si la première chose à faire, et que vous ne manquez pas de faire, est de marcher contre la propagande.

Louis – Je ne dirai pas que tu as tort, il faut cependant convenir qu’il y a toujours un avantage à ce que quelqu’un des nôtres ait voix au chapitre.

Charles – Un avantage… ? Pour lui, je ne dis pas non, et aussi pour quelques-uns de ses amis. Mais, pour la masse du peuple, vraiment non. Va donc raconter ça aux dindons et aux oies. Si au moins on n’avait pas essayé, passe encore… ! Mais il y a maintenant passablement d’années que des naïfs envoient des socialistes au Parlement, et qu’en a-t-on obtenu ? Les députés s’assagissent et se pourrissent vite une fois à la Chambre. Depuis que Tolain et Nadaud ont tourné leurs vestes, d’autres ont emboîté le pas : à bien compter, Basly n’est pas le seul renégat…. On a vu des socialistes devenir de simples radicaux, voire même des opportunistes : ils ont dégringolé à la coquinerie républicaine ! Si je parle de coquins, ne t’y trompe pas, c’est les chefs seuls que je vise. Quant aux ouvriers qui se bornent à n’être que des républicains, ce sont des pauvres bougres qui s’imaginent marcher dans le bon chemin et qui ne s’aperçoivent pas qu’ils sont trompés et mystifiés, pire que par le curé. Pour en revenir à ce que nous disions tout à l’heure, le seul résultat que nous ayons obtenu est que les députés socialistes qui, avant d’être élus, étaient pourchassés comme des malfaiteurs parce qu’à l’époque ils parlaient de révolution, sont aujourd’hui appréciés et estimés par les riches et ils serrent la main aux préfets, aux ministres. Et même, s’il leur arrive d’être condamnés, ce qui ne se produit que pour des questions bourgeoises n’ayant rien à voir avec la cause ouvrière, alors on prend des gants pour les persécuter et on leur demande presque des excuses. Et cela, parce que les dirigeants se savent en compagnie de chiens aussi couchants qu’eux : aujourd’hui c’est le tour des uns, demain ce sera le tour des autres… et en fin de compte, tous se mettront d’accord pour ronger l’os populaire ! Regardez un peu si ces beaux messieurs ont encore envie de se faire casser la figure pour la révolution !

Louis – Tu es trop sévère ! Oui, on le sait, les hommes sont des hommes, et il faut supporter leurs faiblesses. Au reste, qu’est-ce que cela peut bien signifier que jusqu’à présent, ceux que nous avons élus n’aient pas su faire leur devoir, ou n’en aient pas eu le courage ? Qui nous oblige à nommer toujours les mêmes ? Choisissez-en de meilleurs !

Charles – Oui ! De cette façon le parti socialiste va vraiment devenir une fabrique de coquins. N’a-t-on pas déjà fait éclore assez de traîtres ? Est-il donc indispensable d’en engendrer encore ? Oui ou non, veux-tu enfin comprendre que ceux qui vont au moulin s’enfarinent ? De même que ceux qui se mettent à fréquenter les riches, prennent goût à bien vivre sans travailler. Et note bien que, s’il y avait quelqu’un qui se sentait la force de résister à la pourriture, celui-là ne voudrait pas aller au Parlement, parce qu’aimant sa cause, il ne voudrait pas commencer par marcher contre la propagande dans l’espoir de se rendre utile ensuite. Veux-tu que je te dise ? Si un homme s’affirme socialiste, s’il prodigue son temps et ses forces, si ayant de l’argent il le dépense, qu’il risque les persécutions et s’expose à aller en prison ou à se faire tuer, je crois à sa conviction. Mais ceux qui font du socialisme un métier avec l’espoir d’y gagner des places, qui conduisent habilement leur barque pour conquérir la popularité et se mettre à l’abri des dangers en ménageant la chèvre et le chou, ceux-là ne m’inspirent pas la moindre confiance : je les compare aux curés qui prêchent pour leur sainte boutique.

Louis – Ma foi, tu dépasses les limites. Sais-tu bien que, parmi ceux que tu insultes il y en a qui ont travaillé et souffert pour la cause et qui ont fait leurs preuves…

Charles – Ne m’embête pas avec « leurs preuves ». Ne sais-tu donc pas que toutes les putains ont commencé par être pucelles ? Crispi lui-même a été un révolutionnaire, en son temps, et il a souffert, et il a exposé sa peau. Voudrais-tu pour cela le respecter maintenant qu’il est devenu un scélérat de premier ordre ? Ceux dont tu me parles n’ont pas été longs à fouler aux pieds et à déshonorer leur passé ; et, si tu veux, c’est justement au nom de leur passé qu’ils ont renié, que nous pouvons les répudier.

Louis – Enfin, je ne sais comment te prendre. Je veux bien admettre que tu aies raison, en ce qui concerne la Chambre des députés, mais tu conviendras qu’au sujet des municipalités, la question est autre. Là, il est plus facile d’obtenir la majorité et de travailler au bonheur du peuple.

Charles – Mais, tu as reconnu toi-même que les conseillers municipaux ont les mains liées et que tant à la Chambre qu’à l’Hôtel de Ville, ce sont toujours les riches qui font la pluie et le beau temps. Au reste, on a eu assez de preuves. Par exemple, à la cité voisine, à la ville des gobeurs, les socialistes sont les maîtres de la municipalité. Et bien, sais-tu ce qu’ils ont fait ? Il avaient promis de supprimer les octrois, au lieu de ça, je crois bien qu’ils vont en arriver à fouiller dans les paniers des gosses, qui hors barrières, viennent à l’école en ville. Et comme le peuple, pour si gobeur qu’il soit, s’aperçoit qu’on lui fait avaler des couleuvres quand elles sont trop grosses et murmure, messieurs les socialistes se plaignent dans leurs journaux de ces « éternels mécontents » — au point qu’on les croirait devenus procureurs de la République. En attendant, ces messieurs, qui lorsqu’ils prirent possession du pouvoir avaient le cul à l’air, sont maintenant bien mis ; il se sont casés dans de bonnes places et ils ont aussi casés leurs parents, de façon à vivre sans travailler… c’est ce qu’ils appellent faire le bonheur du peuple.

Louis – Tout ça n’est que calomnies !

Charles – Admettons qu’il y ait un peu de calomnie dans mes affirmations ; il y a cependant des choses que j’ai vues de mes propres yeux. En tout cas, on le répète et cela suffit pour faire du tort au parti socialiste. Le socialisme, qui devait être l’espoir et la consolation du peuple devient l’objet de ses malédictions, aussitôt qu’il arrive au pouvoir. Diras-tu encore que ceci est de la propagande ?

Louis – Mais, enfin, si vous n’êtes pas contents de ceux qui sont au pouvoir, remplacez-les par d’autres : c’est toujours la faute aux électeurs… ils sont les maîtres de choisir qui leur plaît.

Charles – Tu y reviens ! À qui donc je parle, au mur ou à toi ? Oui, la faute est aux électeurs et à ceux qui ne sont pas électeurs… parce qu’ils devraient prendre d’assaut les Hôtels de Ville, le Parlement et faire fuir par les croisées les élus qui les remplissent. Au lieu de ça, les électeurs continuent à avoir confiance en eux. Mais toi, tu sais que ces élus (en supposant qu’ils ne soient pas ou ne deviennent pas des coquins), ne peuvent rien faire pour le peuple — sauf lui jeter de la poudre aux yeux pour la plus grande tranquillité des riches —, tu devrais faire tous les efforts pour détruire cette stupide confiance dans le vote. Les causes primordiales de la misère et de tous les maux sociaux sont : primo, la propriété individuelle (qui met l’homme dans l’impossibilité de travailler s’il ne se soumet pas aux conditions que lui imposent les détenteurs de la terre et des instruments de travail) ; secundo, les gouvernements qui protègent les exploiteurs et exploitent eux-mêmes pour leur propre compte. Les riches ne laisseront pas porter atteinte à ces deux institutions fondamentales, sans les défendre avec acharnement. Ils n’ont jamais hésité à tromper et à mystifier le peuple et quand ça ne suffit pas, ils ont recours aux galères, à la potence, et aux mitraillades. Pour faire besogne utile au peuple il faut bien autre chose que des élections ! Il faut la révolution, et une révolution terrible qui détruise jusqu’au souvenir des infamies actuelles. Il faut que tout soit rendu commun à tous, afin que tout le monde ait le pain, le logement et le vêtement assurés. Il faut que les paysans chassent les propriétaires et cultivent la terre à leur profit et au profit de tous ; de même, il faut que les ouvriers éliminent les patrons et organisent la production pour l’avantage de tout le monde ; et puis, il faut ne plus se mettre de gouvernement sur le dos, ne confier à personne une parcelle d’autorité et faire nous-mêmes nos affaires.

En premier lieu, l’entente se fera dans chaque commune entre les camarades de même métier et aussi entre tous ceux qui ont des rapports et des intérêts plus immédiats. Les communes s’entendront avec les communes ; les départements avec les départements ; les travailleurs d’un même métier et de différentes localités entreront en relations et on arrivera ainsi au bon accord général — et on y arrivera certainement parce que l’intérêt de tous en dépendra. Alors, nous ne nous regarderons plus comme chien et chat, et on aura vu la fin des guerres et de la concurrence ; les machines ne fonctionneront plus à l’unique bénéfice des patrons, laissant sans travail et sans pain quantité des nôtres, mais elles allégeront le travail, le rendront plus agréable et plus productif, et cela au profit de tous. On ne laissera pas des terres incultes et on ne laissera pas non plus les terrains cultivés ne pas même produire la dixième partie de ce qu’ils pourraient donner ; au contraire on emploiera tous les moyens connus pour augmenter et améliorer les produits de la terre et de l’industrie afin que les hommes puissent de plus en plus largement satisfaire à tous leurs besoins.

Louis – Tout cela est beau, mais le difficile c’est de le réaliser. Moi aussi, je trouve superbe votre idéal, seulement comment arriver à le mettre en pratique ? La révolution, je sais qu’elle est l’unique salut ; on aura beau tourner et retourner, il faudra fatalement finir par la faire. Mais comme, pour l’instant, on ne peut pas l’accomplir, nous nous rabattons sur le possible, et faute de mieux, nous usons de l’agitation électorale. On y gagne toujours de s’agiter : et c’est toujours de la propagande de faite.

Charles – Comment ! Tu oses encore considérer ça comme de la propagande ? N’as-tu donc pas vu à quelle étrange propagande ont abouti vos élections ? Vous avez laissé de coté le programme socialiste et vous vous êtes ralliés à tous les charlatans démocratiques qui ne font tant de bruit que pour arriver au pouvoir. Vous avez semé la zizanie et provoqué des querelles intestines dans les milieux socialistes. Vous avez changé la propagande des principes en propagande en faveur de Pierre ou de Paul. Vous ne parlez plus de révolution ou, si vous en causez encore, vous ne pensez plus à la faire ; c’est très naturel, car le chemin qui mène au Palais Bourbon n’est pas celui qui conduit aux barricades. Vous avez créé des illusions qui, tant qu’elles dureront, feront perdre de vue la révolution et qui en s’évanouissant, laisseront les travailleurs découragés, désenchantés et sans confiance dans l’avenir. Vous avez discrédité le socialisme vis-à-vis des masses qui commencent à ne vous considérer que comme un parti de gouvernement — et on vous soupçonne, et on vous méprise ! C’est le sort que réserve le peuple à tous ceux qui sont au pouvoir ou qui veulent y parvenir.

Louis – Mais enfin, que veux-tu que nous fassions ? Que faites-vous, vous ? Pourquoi, au lieu de nous combattre ne pas faire mieux que nous ?

Charles – Je ne t’ai pas dit que nous avons fait et que nous faisons tout ce que l’on pourrait et devrait faire. Mais, vous avez une grande part de responsabilité dans notre piétinement sur place, car votre désertion et vos mystifications ont depuis trop d’années paralysé notre action et vous nous avez obligés à employer des efforts précieux à combattre vos tendances qui, si l’on vous eut laissé le champ libre, n’auraient laissé subsister du socialisme que l’étiquette. Mais, nous espérons que c’est la fin. D’une part, nous avons appris bien des choses et nous sommes en situation de profiter de l’expérience et de ne pas retomber dans les erreurs du passé. D’autre part, parmi vous-mêmes, les convaincus commencent à être écœurés de vos élections. L’expérience dure depuis tant d’années et vos élus se sont montrés si incapables, pour ne pas dire plus, que maintenant, pour ceux qui aiment réellement la cause et qui ont le tempérament révolutionnaire, ils ouvrent les yeux.

Louis – Eh bien, faites-la donc cette révolution ! Et sois certain que lorsque vous dresserez des barricades, nous serons à vos cotés. Penses-tu que nous soyons des lâches ?

Charles – Oui, c’est une théorie commode, n’est-ce pas ? « Faites la révolution et quand elle sera en train, nous viendrons… » Mais, si vous êtes révolutionnaires, pourquoi ne travaillez-vous pas à la préparer vous aussi ?

Louis – Écoute, pour ma part, je t’assure que si je voyais un moyen pratique pour être utile à la révolution, j’enverrais immédiatement au diable élections et candidats, puisque pour parler franc, moi aussi je commence à en avoir plein le dos et je t’avoue que ce que tu m’as dit aujourd’hui m’a beaucoup impressionné. Et vraiment, je ne puis pas dire que tu as tort.

Charles – Tu ne sais pas ce qu’on peut faire ? Tu vois, avais-je tort de te dire que l’habitude de la lutte électorale fait perdre même l’intuition de la propagande révolutionnaire ? Il suffit cependant de savoir ce que l’on veut et de le vouloir énergiquement pour trouver mille choses à faire. Avant tout, il faut répandre les idées socialistes et au lieu de raconter des blagues et de donner de faux espoirs aux électeurs et à ceux qui ne le sont pas, excitons en eux l’esprit de révolte et le mépris du parlementarisme. Agissons de manière à éloigner les travailleurs des urnes électorales de façon que les riches et les gouvernants en soient réduits à ne faire les élections qu’entre eux, au milieu de l’indifférence et du mépris du public ; et de là, quand on en sera là, quand la foi au bulletin de vote sera évanouie, le besoin de faire la révolution s’imposera à tous et la volonté de la faire naîtra rapidement. Pénétrons dans les groupes et les réunions électorales, mais pour dévoiler les mensonges des candidats et pour exposer, sans trêve ni répit, les principes socialistes, c’est-à-dire la nécessité de détruire l’État et d’exproprier les capitalistes. Entrons dans toutes les associations ouvrières, créons des groupements nouveaux, et toujours pour faire de la propagande et expliquer à tous comment il faut s’y prendre pour s’émanciper. Coopératives, groupements ouvriers, congrès corporatifs, et autres agglomérations de travailleurs, tout cela est du bon terrain pour y semer les germes de propagande pourvu que, naturellement, une fois qu’on est dans ces groupements, on ne perde pas de vue le but pour lequel on y est entré. Prenons une part active aux grèves, provoquons-en, et toujours n’ayons d’autre visée que de creuser plus profond l’abîme entre les salariés et les patrons et de pousser les choses le plus avant qu’on peut. Faisons comprendre à ceux qui meurent de faim et de froid que leurs souffrances sont incompréhensibles en face des magasins bondés de marchandises qui leurs appartiennent… Lorsqu’il se produira des émeutes spontanées, comme il en éclate souvent, courons-y et tachons de donner une conscience au mouvement, exposons nous au danger et restons avec le peuple.

Une fois sur le chemin pratique, les idées viendront et les occasions se présenteront. Organisons, par exemple, un mouvement pour ne pas payer de loyer ; faisons comprendre aux paysans qu’ils doivent engranger toute la récolte, aidons-les si nous le pouvons et si les riches et les gendarmes y trouvent à redire, soyons avec les paysans. Montrons aux conscrits toute l’horreur du service militaire et faisons toucher du doigt aux soldats qu’ils ne sont que les défenseurs des capitalistes. Organisons des mouvements pour obliger les municipalités à faire toutes les choses, grandes et petites, que le peuple désire impatiemment, comme par exemple, distribuer le pain, abolir les octrois, etc. Restons toujours au milieu de la masse, tâchons de lui faire comprendre ce qu’elle doit vouloir et habituons-la à arracher les libertés, car elles ne lui seront jamais accordées de bon gré. Enfin, que chacun fasse son possible, selon la situation qu’il occupe, prenant toujours comme point de départ les besoins immédiats du peuple et excitant toujours en lui des aspirations nouvelles. Et, au milieu de cette activité, rapprochons-nous des tempéraments qui peu à peu arrivent à comprendre et ensuite à accepter avec ardeur nos idées, avec ceux-ci, serrons-nous les coudes, entendons-nous et préparons ainsi les éléments pour une action décisive générale.

Louis – Eh bien, cela me plaît ! Au diable les élections et mettons-nous à l’œuvre. Donne-moi la main et vive l’anarchie et la révolution sociale !

Charles – Bravo et en avant !

ON A GAGNÉÉÉÉÉÉÉ RIEN 26 04 22

Ouais, c’est vrai ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/04/ton-fion-prepare-tu-dois-de-rien-26-04-22.pdf

Sauf que tous comptes faits = 62.5% des inscrits n’ont pas veauté pour toi !

Sur le site du Ministère Intérieur pour le 2nd Tour :

Inscrits 48 752 500 (N.B. : entre les deux tours 4624 inscrits supplémentaires ???)

Abstentions 13 656 109

Votants 35 096 391

Blancs 2 228 044

Nuls 790 946

Exprimés 32 077 401

  1. Macron = 18 779 641 = 37,5% des inscrits
  2. Abstentions, blancs ou nuls = 16 675 099 = 33,33% des inscrits
  3. Le Pen = 13 297 760 = 27,08% des inscrits

Précision de RIEN J’ai fouillé dans la loi électorale : Aucun seuil minimum n’est requis pour valider l’élection. Mieux, Macron serait seul à se déplacer pour voter pour lui-même il serait élu avec 100% des voix ! APPELEZ ÇA COMME VOUS VOULEZ MAIS PAS DÉMOCRATIE !

Astyle

À la fin du second quinquennat de Micronus 1er, la France n’existera plus ;  L’objectif final du psychopathe de l’Élysée est le démantèlement de la France au terme de son dernier mandat. Il est en mission pour la haute finance et applique le Plan [NdJBL ► qui a été muté en PLANdémie] à la lettre sans aucun état d’âme ni remord. À l’issue, il ira pantoufler dans des conseils d’administration qui le rémunèreront grassement pour services bien rendus à ses maîtres. C’est la fin programmée d’une culture et d’un état d’esprit, seule la masse Gilet Jaune / Communarde peut y mettre fin. Les 5 ans à venir vont être uniques dans l’histoire de ce pays. Ceux qui croient que ça ne peut pas être pire n’ont encore rien vu. Les ordures aux manettes vont maintenant pouvoir lâcher les chevaux à fond. Les votards de tout poil leur ont donné ABSOLUE CARTE BLANCHE. À partir de maintenant c’est « open bar », tout doit être détruit, tout le tissus social laminé, le Gaulois affamé et dépouillé, c’était déjà bien en marche… C’est pas fini, loin de là ! Accrochez-vous et amusez-vous bien, sous le plus grand chapiteau du monde, turlututu… chapeau pointu !… Résistance 71https://resistance71.wordpress.com/2022/04/26/a-la-fin-du-second-quinquennat-de-micronus-1er-la-france-nexistera-plus/

Précisions de R71 : OUI, si nous libérons des zones par émancipation, coopérons entre nous, entretenons la solidarité et DÉFENDONS ces zones gagnées sur l’empire marchand. Ce n’est pas du blablabla, c’est de l’action directe émancipatrice qui seule sauvera le(s) peuple(s).
La tournure des évènements prochains va probablement nous mener à appeler à la sédition… C’est le chemin… Hors État, hors marchandise, hors argent et hors salariat, tout le reste n’est que pisser dans un violon… comme d’habitude. Les connards de votards le vivent au jour le jour sans JAMAIS s’en rendre compte, FAISONS SANS EUX…

George Orwell Peuple Complice

REJOIGNONS-NOUS ICIIMMÉDIATEMENT & D’OÙ NOUS SOMMES

Pour des ACTIONS DIRECTES RÉFLÉCHIES ;

NON MERCI DE RIEN 05 03 22

+ dans CHRONIQUES DU PRESQUE Dr. T’CHÉ-RIEN 

+ dans mon DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS ou vous pourrez retrouver en EXCLUSIVITÉ ► La version française au format PDF N° 08042022 de 154 pages du livre dynamite de Robert F. Kennedy Jr. ; Le véritable Anthony Fauci – Bill Gates – Big Pharma et la guerre globale contre la démocratie et la Santé publique par de larges extraits de traduction de Résistance71 Création originale du PDF :  Jo Busta Lally https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/04/rfk-jr-le-veritable-anthony-fauci-larges-extraits-de-traduction-r71-pagination-jbl-du-7-avril-2022.pdf ;

+ dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF 

+ dans LES CHRONIQUES DE ZÉNON 

+ tout le reste avec tout mon

JBL1960

ONNESESOUMETTRAPAS

Du fait que tous les textes d’Errico Malatesta résonnent/raisonnent toujours et aujourd’hui plus que jamais d’une grande actualité, preuve que RIEN n’a été fait depuis des siècles pour que TOUT change vraiment.

Constatant, de plus, les uns et les autres, chacun dans son style, que la voie réformiste que beaucoup appellent de leurs vœux ne promet qu’une réforme de l’État, de ses Institutions et donc un changement d’apparat mais pour qu’en fait rien ne change vraiment en profondeur…

Aussi, devant la menace physique de plus en plus violente qu’exerce actuellement, et partout dans le monde, l’oligarchie régnante soit le 0.001% sur l’Humanité les 99.999% ; N’est-il pas temps de comprendre qu’il n’y a pas de solutions au sein de CE système, qu’il n’y en a jamais eu et qu’il n’y en aura jamais, pour NOUS les peuples ?

Et une fois compris que la réforme nous fera perdre un temps précieux que nous n’avons déjà plus, grâce à la (re)lecture des textes visionnaires et d’une grande lucidité de Malatesta, pour le moins ; ENSEMBLE ► Solidaires ► Unis ► Persévérants ► Réfléchis ► Actifs ► Essayons de remplacer l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires par notre complémentarité unificatrice car il est clair que ce n’est qu’à cette condition que nos actions, réfléchies et non-violentes, deviendront véritablement (r)évolutionnaires !

Ainsi serons-nous alors en capacité de transformer notre réalité et de changer le cours de l’Histoire humaine !

Pourtant je n’ai jamais cru, ni même prétendu, qu’une seule lecture, qu’un seul livre puissent changer le monde. Mais des lectures combinées, une fois intégrées et conscientisées, changeront notre regard, notre perception des choses, et in fine, nous permettront de nous changer nous-mêmes afin d’être en capacité, tous ensemble, de changer le cours de l’Histoire de l’Humanité par transmutation de toutes les valeurs…

ERRICO MALATESTA

Et comme aurait pu le dire Malatesta dans notre réalité d’aujourd’hui : Nous savons depuis un moment ce que veut l’oligarchie pour nous et le monde, toute la dystopie technotronique ambiante en est le signe avant-coureur : Ils veulent un Gattaca planétaire, une énorme Smart-city interconnectée, goulag/ghetto d’écrasement de l’humanité pendant que les parasites du haut s’enfermeront dans des « zones vertes transhumanistes à fontaines de jouvence ». Donc, on ne peut pas se « laisser guider par le chaos » qui ne sera pas libérateur bien au contraire, laissé aux mains des ordures habituelles. La seule solution étant la mise à bas du système et la mise de l’humanité sur la route/chemin de l’émancipation, l’organisation se fera alors en toute logique naturelle. La priorité est la révolution sociale, le grand chambardement du passage de la malfaisance régnante par-dessus bord et des peuples reprenant les commandes des bateaux ivres… La suite coulera essentiellement de source.

Maintenant, si une seule lecture peut provoquer un petit déclic, faire jaillir une étincelle, votre propre lumière intérieure, quel qu’en soit l’auteur et je pense que ces textes choisis de Malatesta agiront comme de véritables détonateurs, prenez en soin, nourrissez-là afin qu’elle soit capable un jour et en les mutualisant d’embraser tout l’empire et même tous les empires que nous savons grâce à toutes ces lectures, totalement faillis C’EST LE MOMENT ► NOUS Y SOMMES !

Il ne s'agit pas de faire l'anarchie aujourd'hui, demain, ou dans dix  siècles, mais d'avancer vers l'anarchie...

Errico Malatesta : Textes choisis anarchistes, traduction & compilation R71, dans une nouvelle version PDF réalisée et mise à jour par Jo Busta Lally, octobre 2021 https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/10/errico-malatesta-textes-choisis-anarchistes-maj-octobre-2021-par-jbl1960.pdf

Aux Âmes Slaves… Etc…

S’il est vrai qu’on peut avoir eu des vies antérieures ; Alors certaines rencontres viennent d’ailleurs…

Soit c’est grave, et on se fout de notre goule… Soit ce n’est pas grave, et on se fout de notre goule !

#NOUS SAVONS !

#NOUSAVONS

Nous savons qu’ils mentent, ils savent qu’ils mentent.

Ils savent que nous savons qu’ils mentent.

Nous savons qu’ils savent que nous savons qu’ils mentent.

Et pourtant ils persistent à mentir.

Alexandre Soljenitsyne

AC19554FRANÇAISSUR1000POUR LEUR DIRE NON ! EN MASSE !

ICI – IMMÉDIATEMENT & D’OÙ- NOUS SOMMES !

Commission Sexta Zapatiste : ¡Communiqué contre toute guerre!

COMMISSION SEXTA ZAPATISTE
Mexique,

le 9 mars 2022

Résultat de recherche d'images pour

DIMANCHE 13 ► https://enlacezapatista.ezln.org.mx/2022/03/10/dimanche-13/

À la Sexta nationale et internationale,
À celles et ceux qui ont signé la Déclaration pour la vie,
Aux personnes honnêtes du monde entier,

En accord avec quelques personnes, groupes, collectifs, organisations et mouvements de Slumil K’Ajxemk’Op, les communautés zapatistes ont convenu de convoquer des mobilisations et des manifestations contre TOUTES LES GUERRES capitalistes actuellement en cours dans plusieurs endroits de la planète. Pas seulement en Ukraine. Aussi en Palestine, au Kurdistan, en Syrie, sur les territoires Mapuche et autochtones de toute la planète et là où tant et tant de processus libertaires sont attaqués, poursuivis, assassinés, réduits au silence, perturbés.

En réponse à cet appel, nous avons convenu de participer aux mobilisations du dimanche 13 mars 2022 et de continuer les actions contre les guerres que le système perpétue dans le monde entier.
Nous proposons donc de démarrer une campagne mondiale contre les guerres du capital, quelle que soit leur géographie. D’organiser des concerts, des rencontres, des festivals, des réunions, etc. En bref, les arts contre les guerres.

Nous appelons toutes les personnes honnêtes, les groupes, les collectifs, les organisations et les mouvements au Mexique et dans le monde à se joindre aux activités pour exiger l’arrêt des guerres à partir du dimanche 13, à leur rythme et à leur manière et en préservant leur indépendance et leur autonomie.

Pour leur part, les communautés zapatistes se manifesteront, le dimanche 13 mars 2022, dans leurs Caracoles, dans les chefs-lieux municipaux de San Cristóbal, Yajalón, Palenque, Ocosingo, Las Margaritas, Altamirano et dans les communautés situées le long de la route, avec plusieurs milliers de zapatistes.

caracole1

Contre toutes les guerres : tous les arts, toutes les résistances, toutes les rébellions !
Depuis les montagnes du Sud-Est mexicain,

Commission Sexta zapatiste,
Mexique, Mars 2022.

 LA SOLUTION C’EST NOUS TOUS LES PEUPLES DE LA TERRE SOLIDAIRES & UNIS CONTRE LES PROPAGANDES GUERRIÈRES

C’est pourquoi et de plus en plus nombreux, nous nous tenons aux côtés des Natifs et peuples premiers conscients que l’avenir de l’Humanité, qui se joue en ce moment même, passe par les peuples occidentaux (vous, moi) émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur terre.

Notre objectif commun ayant toujours été d’interconnecter les énergies et les électrons libres, ce, pour donner l’exemple d’associations toutes aussi libres par-delà l’espace et le temps. Aussi, je vous rappelle, ci-dessous, toutes mes créations de textes fondamentaux des grands auteurs Russes comme Ukrainiens / Slaves anarcho-communistes, que j’ai mis au format PDF pour aiguiser notre réflexion et notre action Hors État & ses Institutions.

Et je précise qu’il est question ici d’un « communisme originel » tel que le voyait Kropotkine notamment qui vient du mot « commun », c’est à dire mise en commun, entraide et partage, puis bien sûr au sens de « commune » et même communalité, ou communalisme ; Qui fait partie intégrante de la nature humaine ; L’Humanité a vécu des centaines de milliers d’années de la sorte et certaines sociétés continuent de vivre comme cela aujourd’hui, ce qui fait imaginer aux gens qu’on ne peut vivre comme cela que dans la précarité et le dénuement technologique, cependant que rien n’est plus faux !

LES NON-VAXXINÉ-E-S PARLENT AUX VAXXINÉ-E-S ► APPEL À RÉSISTER ► REJOIGNEZ-NOUS !

FAISONS FOIRER LE PROJEEEEEET DE MACRON ET SON MONDE

Comme nous le constatons, toujours plus nombreux ; tout projet peut se réaliser ou échouer, peut être mis en place ou mis en échec, réussir ou foirer. Notre pouvoir individuel d’abord et collectif ensuite est celui de dire NON ! En masse et de le mettre en échec une bonne fois pour toutes https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/11/r71-quelle-connexion-entre-la-mort-du-capitalisme-et-le-nom-en-marche-nov20.pdfFinalement, l’utopie, aujourd’hui, n’est-elle pas de croire encore en l’État ?

Stéphane Blet Officiel - YouTube

Je vous propose également d’écouter le pianiste récemment disparu, Stéphane Blet dans Trésors du Piano Russe ;

Car aujourd’hui en FRANKISTAN la RUSSOPHOBIE est à son comble ; Dostoïevski « canceled » : ce n’est même plus de la bêtise, c’est de l’enfantillageConférence sur l’écrivain annulée, pianistes russes éliminés des concours… En un rien de temps, la Russie, au passé comme au présent, littéraire comme artistique, a été réduite à Poutine, regrette notre chroniqueuse Abnousse Shalmani + Macron se rêvant en Chef de la coalition Anti-Russe ► https://reseauinternational.net/macron-se-reve-chef-de-la-coalition-anti-russe/ Hier lors d’un point presse le ministre des Affaires étrangères de Russie a eu ces mots : « Nous avons réalisé que maintenant nous ne parlons plus du tout de l’Ukraine, mais de l’agression contre tout ce qui est russe : intérêts, religion, culture, langue, sécurité, etc. La réaction frénétique de l’Occident à nos actions montre qu’il y a vraiment une bataille non pour la paix, mais pour la mort, pour le droit de la Russie d’être sur la carte politique du monde dans le plein respect de ses intérêts légitimes ». (Déclaration intégrale : https://t.me/MID_Russia/18933)

Parce que pour NOUS, c’est NON et Puisqu’il faudra TÔT ou TARD s’en aller = LEVONS-NOUS et RÉBELLION-NOUS…

ÉCHEC au FOU par RIEN 21 02 22

RDV ICI IMMÉDIATEMENT & D’OÙ NOUS SOMMES et à l’air libre !

Indigo--Soul | Gif fleurs, Champ de fleurs, Photos animées

+ dans CHRONIQUES DU PRESQUE DR. T’CHÉ-RIEN

+ dans mon DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS

+ dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF

+ dans LES CHRONIQUES DE ZÉNON

+ tout le reste avec tout mon

JBL1960

Puisque la vie n’est qu’un passage, sur ce passage semons des fleurs, des graines, la Vie…

Bakounine, Michel ► BAKOUNINE, L’ESSENTIEL, dans une création originale au format PDF N° 280 de 134 pages ;

Dolgoff, SamRéflexion sur le changement de paradigme à venir : Le communisme anarchiste avec Sam Dolgoff, 1932 PDF N° 240222 de 19 pages ► Sam Dolgoff (1902-1990) est un anarcho-syndicaliste américain, né d’un père peintre dans le shtetl d’Ostrovsky à Vitebsk, en Russie, puis déménageant durant son enfance à New York, dans le Bronx, puis à Manhattan jusqu’à la fin de ses jours, Sam Dolgoff était un peintre depuis l’âge de 11 ans. Il rejoint les Industrial Workers of the World en 1922 et en reste membre actif toute sa vie, jouant un rôle important dans le mouvement anarchiste au cours du XXe siècle. Il cofonde le Libertarian Labor Review magazine, renommé plus tard Anarcho-Syndicalist Review (revue anarcho-syndicaliste), pour éviter toute confusion avec le parti libertarien américain (originellement nommé Libertarian Party) ;

Dostoïevski, Fiodor ► Le rêve d’un homme ridicule, nouvelle, récit fantastique de Fiodor Dostoïevski, 1877 ► PDF N° 73 de 28 pages ;

Kropotkine, Pierre ► L’indispensable de Pierre Kropotkine (1842 – 1921) dans une version PDF N° 105 de 30 pages intégrant tous les PDFs de/sur Pierre Kropotkine ;

Makhno, Nestor ► Les écrits de Nestor Makhno – Ou l’anarchie ukrainienne dans la révolution russe – PDR N° 40 de 21 pages – Ce PDF montre l’influence et la pratique anarchiste dans la révolution russe. Makhno et ses forces paysannes ukrainiennes combattirent les deux facettes de la  contre-révolution en Ukraine : l’opposition tsariste et internationale ET les bolchéviques de Lénine et Trotski qui ont trahi le peuple et la révolution en reprenant le pouvoir aux soviets (conseils ouvriers et populaires). Léninisme et trotskisme ne sont que des capitalismes d’État doctrinaires et totalitaires, bras armés de la City de Londres (Lénine) et de sa succursale de Wall Street (Trotsky) ;

Skirda, Alexandre ► Autonomie Individuelle & Force Collective : Les anarchistes et l’organisation de Proudhon à nos jours d’Alexandre Skirda, 1987 – PDF N° 145 de 227 pages – Alexandre Skirda, né en France en 1942 ; Historien, traducteur et essayiste, Alexandre Skirda, né en 1942, de parents réfugiés de la guerre civile russe de 1918-1920, père ukrainien et mère russe est un spécialiste du mouvement révolutionnaire russe. Il a publié aux éditions de Paris, Nestor Makhno, le cosaque libertaire (1888-1934), Les anarchistes russes, les soviets et la révolution de 1917, Le socialisme des intellectuels de Makhaïski (traduction et présentation), et a assuré la traduction et la présentation des Mémoires de Nestor Makhno chez Ivrea en 2009 – Source Babelio ;

Tolstoï, Léon ► Compilation de texte choisis de Léon Tolstoï (1828 – 1910) dans une version PDF N° 267 de 93 pages – PDF compilation de textes choisis du grand écrivain, essayiste et philosophe russe de renommée internationale, Léon Tolstoï comme symbole d’une main tendue vers cette unité de résistance que nous devons maintenant plus que jamais développer si nous voulons sortir de la dictature technotronique planétaire qui nous menace toujours un peu plus de jour en jour et de ses psychopathes aux manettes ;

Voline Voline, la synthèse anarchiste – PDF N° 144 de 10 pages Comme une solution au marasme société : Ce texte de 1934 nous est très proche puisque Voline y affirme la nécessité de comprendre et de renoncer aux antagonismes, le plus souvent induits, minant de l’intérieur la cause de la révolution sociale depuis pratiquement sa suggestion et de converger vers une synthèse de lutte politico-sociale, qui seule mène sur le chemin de la vie telle qu’elle doit être vécue, vers une société organique de l’être ayant vaincu tous les pièges et les chants de sirènes de la dictature marchande. Il est plus que jamais important pour nous, gens du commun, aujourd’hui cristallisés dans ce mouvement des racines profondes (radical) qu’est le mouvement des Gilets Jaunes, de comprendre et d’intégrer le fait que toute division nourrit le système étatico-capitaliste et que nous devons impérativement penser et agir (praxis) au-delà de tous les antagonismes et artifices de la division créés par la société marchande et sa dictature de tous les instants. Voline, sans doute parce qu’il rallia sur le tard (avant 1914) le mouvement anarchiste alors qu’il participa activement à la création du premier conseil ouvrier (soviet en russe) de St- Pétersbourg en 1905, est celui qui manifesta le plus de recul sur les faiblesses du mouvement anarchiste et essaya de sensibiliser ses compagnons de lutte sur le besoin d’une « synthèse anarchiste  » mettant bas tous les antagonismes et guéguerres de clochers autant futiles que stériles. Ce texte de Voline est d’une actualité poignante et ne peut que nous inciter à plus de réflexion en vue d’une action concertée toujours plus efficace vers notre émancipation finale… + Voline, La Révolution Inconnue, 1917 – 1921, Livres I, II & III PDF N° 49 de 220 pages ;

théorie pétrole abiotique | Resistance71 Blog

THÉORIE RUSSO-UKRAINIENNE DE L’ORIGINE ABIOTIQUE PROFONDE DU PÉTROLE

Théorie russo-ukrainienne de l’origine abiotique profonde du pétrole : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le pétrole (abiotique)…

Biotique ou abiotique : La vraie-fausse crise pétrolière ou la pseudoscience au service du contrôle énergétique par scarcité induite

 “La suggestion que le pétrole puisse être dérivé d’une sorte de transformation de poisson compressé ou de détritus biologique est certainement la notion la plus idiote qui a été entretenue par un nombre substantiel de personnes pendant un laps de temps étendu.”

— Fred Hoyle (1982) –

 “Il n’y a jamais eu d’observations faites d’une génération spontanée de pétrole naturel (pétrole brut) à partir de matière biologique à basse pression dans quelque laboratoire que ce soit, où que ce soit, jamais.”

— J.F. Kenney  (http://www.gasresources.net )

Escroquerie scientifique et totalitarisme : le cas de l’origine du pétrole

Pour bien comprendre l’absurdité de toutes ces affaires criminelles de pillage en règle pour le profit du plus petit nombre, il convient de s’attacher à sa racine : que sont pétrole et gaz naturel ? Y a-t-il une raison quelconque pour que l’humanité en manque et en rapport à cela, les fluctuations du prix de ces produits sont-elles normales ou artificiellement induites ?

Réponses ci-dessous pour ceux qui le découvriraient… Préparez-vous à un choc. Il est conseillé de bien lire l’article d’introduction qui explique en détail le fait que  personne ici n’est « pro pétrole » et/ou « payé par le lobby pétrolier » et questionnons la problématique de son remplacement, nous envisageons aussi le fait que tout n’est pas si simple dans la mesure où le pétrole n’est pas seulement une source énergétique, en fait il est PARTOUT dans nos vies, sous forme de produits dérivés ; est-ce bien ? Bien sûr que non. Cela pollue-t-il ? Bien sûr que oui.

Commençons donc par la science derrière le produit pour y découvrir la supercherie et de là, lâcher-prise de cette  saloperie qui nous pourrit la vie.

LA THÉORIE RUSSO-UKRAINIENNE DE L’ORIGINE ABIOTIQUE PROFONDE DU PÉTROLE PDF N° 26 de 68 pages dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF ;

1 IMAGE, 3 LETTRES POUR QUE TOUT S’ARRÊTE !

Image transmise par RIEN à faire tourner sans pitié et la mascarade sanitaire au coronavirus s’arrête IMMÉDIATEMENT !

Source de l’image ► https://www.ladepeche.fr/2021/04/22/guyane-un-supermarche-propose-des-bons-dachat-pour-encourager-la-vaccination-contre-le-covid-19-9504116.php

Le Super U de Saint-Laurent du Maroni a en effet décidé d’offrir des bons d’achat d’une valeur de 5 euros aux 2000 premiers clients qui ont reçu une injection. Une initiative soutenue par l’ARS. Les critiques n’ont pas tardé à fuser, certains pensant même qu’il s’agissait d’une fake news en métropole.

Gabriel Serville, députe de Guyane, s’est étonné, dans un communiqué, « qu’un organisme d’État, l’ARS, associe une campagne de vaccination à une campagne publicitaire liée à des intérêts privés ». Il a dénoncé une forme « d’instrumentalisation de la misère » plutôt que de faire appel « à l’intelligence de la population ou à sa compréhension du contexte sanitaire ».

▼▼▼

APPEL À BOYCOTT !

ICI- IMMÉDIATEMENT – D’OÙ NOUS SOMMES !

Plutôt 1871 que 1984 ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/02/tract-pdf-appel-de-1871-a-2021-pour-une-commune-universelle.pdf

C’est la énième preuve qu’ils iront jusqu’au bout de nos vies car leur objectif c’est notre extermination par inoculation finale !

Puisque le prix de nos vies c’est 5 balles, munissez-vous de ces 5 questions à poser à tous ceux qui voudraient se faire vacciner contre un bon d’achat de 5 € ► Version TRACT-PDF N° 230321 RECTO/VERSO de JBL1960, 23 mars 2021 ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/03/tract-pdf-5-questions-a-poser-a-ceux-qui-veulent-se-faire-inoculer-.pdf

  1. Sais-tu que nous n’avons jamais créé de vaccins à succès contre n’importe lequel des coronavirus ?
  2. Sais-tu que cela prend en général entre 5 et 10 ans pour développer un vaccin complètement ?
  3. Sais-tu que les “vaccins” COVID sont basés sur une nouvelle technologie qui n’a jamais été approuvée pour être utiliser sur les humains auparavant ?
  4. Sais-tu que les laboratoires pharmaceutiques qui produisent ces vaccins ne peuvent pas être attaqués en justice si leurs vaccins endommagent ou tuent quelqu’un ?
  5. Sais-tu que 99,8% des gens atteints survivent au COVID-19 ?

Quand la réalité de la létalité mondiale due au COVID-19 n’est que de 0.03% !

La réalité de la mortalité après vaccination ?

Elle vous est soigneusement cachée, aussi à nous d’aller à la pèche et de relayer les infos, car les merdias mainstream sont là pour nous faire accepter l’inoculation anti-covid comme seule solution (finale) !

Rapport catastrophique sur la vaccination Pfizer en Israël – Gilad Atzmon – 23/04/2021 ► https://plumenclume.org/blog/696-rapport-catastrophique-sur-la-vaccination-en-israel

Source gouvernement US : Augmentation de 6000% des décès dus à la vaccination au 1er trimestre 2021 par rapport au 1er trimestre 2020 ► https://exoportail.com/source-gouvernement-us-augmentation-de-6000-des-deces-dus-a-la-vaccination-au-1er-trimestre-2021-par-rapport-au-1er-trimestre-2020/

Inde – L’acteur nommé ambassadeur pour promouvoir le vaccin est mort le lendemain de sa 1ère injection  : Titre de l’article original en anglais : India’s Health Ambassador & Tamil Actor Vivek Dies One Day After Taking COVID Vaccine – Traduction : Lelibrepenseur.org  Aguelidhttps://www.lelibrepenseur.org/lacteur-tamoul-acteur-vivek-ambassadeur-de-linde-pour-la-sante-meurt-un-jour-apres-avoir-pris-le-vaccin-covid/

France : Denis Agret : « avec 438 décès, on devrait faire une pause sur la vaccination » ► https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/debriefing-avec-dr-agret-un-point-important-sur-la-vaccination-avec-436-deces

Au moins 9710 morts suite à la vaccination Covid-19 (MàJ au 11 avril 2021) ► https://cv19.fr/2021/04/11/au-moins-9710-morts-suite-a-la-vaccination-covid-19/

Une loi signée par Trump commence à être utilisée par Biden pour interdire «les remèdes naturels contre la pandémie»https://exoportail.com/une-loi-signee-par-trump-commence-a-etre-utilisee-par-biden-pour-interdire-les-remedes-naturels-contre-la-pandemie/

Normal et logique puisque nous sommes remontés aux origines du COVID-19 et donc de BIG-PHARMA pour démontrer Comment Rockefeller créa la médecine moderne et annihila les remèdes naturels par Chris KanthanMai 2020, première publication dans World Affairs 20 octobre 2015 – URL de l’article source ► https://www.globalresearch.ca/how-rockefeller-founded-modern-medicine-killed-natural-cures/5711818 – Traduit de l’anglais par Résistance 71, dans : Comprendre l’affaire du coronavirus CoV19 passe par comprendre ce qu’est Big Pharma… au début était Rockefeller PDF N° 177 de 30 pages, mai 2020 ► Gary Allen – THE ROCKEFELLER’S FILES – Le Dossier Rockefeller ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/05/le-dossier-rockefeller-the-rockefellers-files-par-gary-allen-en-1976-traduction-r71-en-2011-pdf-mai-2020.pdf

+ BIBLIOTHÈQUE PDF & DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS

Vous voyez bien que nous sommes en capacité de faire foirer le PROJEEEEET de Macron et sa bande IMMÉDIATEMENT car : Tout projet peut se réaliser ou échouer, peut être mis en place ou mis en échec, réussir ou foirer. Notre pouvoir individuel et collectif est celui de dire NON ! En masse et de le mettre en échec une bonne fois pour toutes ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/11/tract-pdf-offert-par-jo-contourner-pour-enfin-vivre-resistance71-novembre-2020.pdf

Comment ? Juste en arrêtant de consentir, juste en disant NON, et tout s’arrête, parce que nous sommes 99% et qu’ils ne sont que 1% ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2021/04/23/nous-sommes-nombreux-99-999-ils-sont-tres-peu-0-001/

ASSEZ D’ICI ? ENVIE D’UN AUTRE MONDE façonné PAR et POUR NOUS ? ► ASSEZ D’ICI ? Nouvelle Chronique de RIEN, 24 avril 2021 – PDF de JBL à semer à tous les vents… ► version PDF N° 275 de 11 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/04/assez-dici-de-rien-pour-une-envie-dailleurs-de-jo-24-avril-2021.pdf

ARRÊTEZ DE CONSENTIR et ENSEMBLE REFUSONS de porter le masque, les confinements sans fin et les couvres-feux totalitaires et SORTONS TOUSTES DEHORS jour/nuit ► sans masque, sans vaccin, sans PASS SANITAIRE et la DICTATURE SANITAIRE s’arrêtera immédiatement !

JBL1960

NOUS SOMMES NOMBREUX (99.999%) – ILS SONT TRÈS PEU (0.001%) !

Et 10 à 15% d’entre nous DEBOUT, CONSCIENTS, ÉVEILLÉS avec le POUVOIR POLITIQUE de dire NON est TOUT ce dont nous avons besoin !

Et c’est fin de partie pour l’oligarchie !

Suite de ► ÉNIÈMES PREUVES QUE LA GUERRE (AU CORONAVIRUS) A ÉTÉ DÉCLARÉE À L’HUMANITÉ !

Dernier Bulletin d’information et de décryptage du COVID-19 de l’AP-HM du jeudi 22 avril 2021

Nouvelles preuves, donc, que les réas ne sont pas submergés de cas sévères de COVID+ et que les morts ne jonchent pas les rues par milliers, quand chaque année, toutes causes confondues, entre 600 et 650 000 milles personnes décèdent, en France !

Source INSEE

NOMBRE TOTAL DE DÉCÈS TOUTES CAUSES CONFONDUES

2020 : 669 000 † soit 1833 † / Jour

(données corrigées au 29/03/21)

2019 : 613 000 † soit 1679 † / Jour

2018 : 609 648 † soit 1670 † / Jour

2017 : 606 274 † soit 1661 † / Jour

2016 : 593  865 †  soit 1627 † / Jour

RAPPEL sur 600 000 résidents EHPAD chaque année il décède environ 150 000 personnes soit 12500 / Mois soit 415 / Jour

Preuve surtout que la 4ème vague que Macron et son monde prétendent voir venir est totalement imaginaire et dans l’unique objectif de nous  maintenir dans la terreur de mourir du COVID et nous pousser à accepter leur seule SOLUTION = la vaccination sous confinement et couvre-feu perpétuels.

Quand, nombreux, nous vous avons donné toutes les preuves que l’inoculation de « vaccins » expérimentaux anti-covid est leur SOLUTION FINALE pour mettre fin à l’Humanité et prendre le contrôle total de la population restante totalement terrifiée et prête à tout accepter ;

Inde – L’acteur nommé ambassadeur pour promouvoir le vaccin est mort le lendemain de sa 1ère injection  : Titre de l’article original en anglais : India’s Health Ambassador & Tamil Actor Vivek Dies One Day After Taking COVID Vaccine – Traduction : Lelibrepenseur.org  Aguelid https://www.lelibrepenseur.org/lacteur-tamoul-acteur-vivek-ambassadeur-de-linde-pour-la-sante-meurt-un-jour-apres-avoir-pris-le-vaccin-covid/

En France :

Scandale à l’AP-HP : 80 à 100 lits vides, occupés par des loges maquillage (film en cours de tournage) ► https://www.lelibrepenseur.org/scandale-a-lap-hp-80-a-100-lits-vides-occupes-par-des-loges-maquillage-film-en-cours-de-tournage/

À partir d’un cas réel et concret, qui malheureusement depuis sa 2ème dose Pfizer n’a jamais récupéré : Nouvelles preuves documentaires pour refuser  la vaccination anti-COVID, par JBL1960, 21 février 2021https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/02/nouvelles-preuves-pour-refuser-la-vaccination-anti-covid-par-jbl1960.pdf

IN VIVO du 21/04/21 : 1 jeune homme est blessé sur son lieu de travail, son patron le conduit au Groupe Médical le plus proche car il pisse le sang. On refuse de lui administrer les 1ers soins, ne serait-ce que le désinfecter. Il est conduit à l’Hôpital (de campagne) le plus proche, qui est vide et dans lequel l’accompagnant ne peut pas entrer pour cause de virus imaginaire. On le fait attendre 3 heures, et on lui demande s’il est à jour de ces vaccins ! Après cela, on lui demande de se rendre, par ses propres moyens, dans une Clinique d’une ville proche (50 kms). Il trouve une personne pour l’emmener, qui restera 5 heures à l’attendre dehors puisqu’à cause des mesures anti-covid plus personne ne rentre, alors que de l’aveu même du personnel, AUCUN CAS COVID n’y a été traité depuis mars 2020 ! On lui a demandé 3 fois s’il était à jour de ses vaccins, il a répondu oui, sauf pour le virus imaginaire et qu’il ne voulait pas en entendre parler. On lui fait remarquer que des personnes sont mortes parce qu’elles ne s’étaient pas faites vacciner. Ce jeune homme a répondu ; QUID de tous ceux qui meurent après s’être faits vacciner ? L’infirmière : Ah bon ? Mais on n’a jamais entendu parler de ça, nous ?… FIN de l’Histoire !

Alors que la létalité de cette PLANdémie PLANétaire ne serait que de 0.015% et qu’en France elle n’est que de 0.03% !

Vous voyez bien que nous sommes en capacité de faire foirer le PROJEEEEET de Macron et sa bande car : Tout projet peut se réaliser ou échouer, peut être mis en place ou mis en échec, réussir ou foirer. Notre pouvoir individuel et collectif est celui de dire NON ! En masse et de le mettre en échec une bonne fois pour toutes ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/11/tract-pdf-offert-par-jo-contourner-pour-enfin-vivre-resistance71-novembre-2020.pdf

Comment ? Juste en arrêtant de consentir, juste en disant NON, et tout s’arrête, parce que nous sommes 99% et qu’ils ne sont que 1% !

Concrètement ? Devant la dictature de la peur et de l’angoisse organisées par le CoronaCircus, organisons la désobéissance civile et embrassons l’esprit communard universel ► https://resistance71.wordpress.com/2021/04/23/devant-la-dictature-de-la-peur-et-de-langoisse-organisees-par-la-coronacircus-organisons-la-desobeissance-civile-et-embrassons-lesprit-communard-universel-collectif-guerre-de-classe/

Une nouvelle convergence d’analyses et osmose de solutions se réalise.
Le 30 janvier dernier nous publiions “État des lieux avant chambardement”, le 24 février dernier, nous publiions en complément “Ce qui nous est promis”, en rapport au CoronaCircus, la mise en place de la dictature technotronique planétaire permettant une énième mutation du capitalisme vers son devenir aléatoire de précipitation dans les oubliettes de l’histoire et la solution collective que nous devrons y apporter.
Cette analyse du collectif Guerre de Classe que nous reproduisons ci-dessous vient parfaitement s’emboiter et compléter notre analyse et ne pouvons que nous réjouir de ce constat de convergence et de complémentarité.
Ce qui est notable est que malgré l’origine différente et à première vue antagoniste de nos analyses, il y a convergence de vue, de finalité et total accord sur la solution à venir. Ceci ne fait que nous conforter dans cette idée que nous promouvons depuis déjà un bon moment, à savoir que finalement l’idée commune (avec ou sans jeu de mot…) existe, l’analyse juste de notre réalité historique, quelques soient les outils utilisés, mène à un fond universel qui ne peut à terme qu’exploser à la vue et compréhension de toutes et tous. Le problème commence lorsqu’on laisse l’Idée s’habiller des oripeaux du dogme et donc de la division. Le défi est d’aller au-delà de l’antagonisme factice, fabriqué à dessein et savamment piloté pour un contrôle oligarchique de la dissidence et de rechercher la complémentarité symbiotique et donc unificatrice dans la radicalité des choses, c’est à dire à leur racine profonde.
Par delà les guéguerres de clochers, le “bien et le mal” arbitrairement posés, convergeons vers notre seul intérêt commun, celui du bonheur de chacun par le bonheur de tous dans une société des sociétés qui mettra en place la Commune Universelle de notre humanité enfin réalisée.
Avec GDC clamons ensemble : À bas l’État ! À bas la marchandise ! À bas l’argent et À bas le salariat ! Ravivons la désobéissance civile et l’esprit communard réincarné récemment par l’esprit Gilet Jaune, ce seul esprit qui fait trembler le système et le déboulonnera à terme, qui fait chier dans son froc l’oligarchie, la faisant fantasmer sur la terreur thermidorienne et versaillaise, outil de la réaction de la bassesse étatico-capitaliste à l’élan insurrectionnel organique de cet esprit communard indomptable et indompté.

Tout le reste n’est que pisser dans un violon car il n’y a pas et ne saurait y avoir de solution au sein du système…

Qu’on se le dise !

Dans l’esprit de Cheval Fou

~ Résistance 71 ~

APPEL auquel je rajoute mon APPEL à la DÉSOBÉISSANCE – JBL1960

Le Coronamensonge étatique mondial qui nous gouverne depuis plus d’un an, tente pitoyablement de faire de la Peur et de l’Angoisse, le moteur permanent de l’Histoire afin d’essayer d’en faire disparaître la Lutte des Classes… Mais il n’y parviendra pas…

Collectif Guerre de Classe – 21 avril 2021 – URL de l’article source ► http://guerredeclasse.fr/2021/04/21/le-coronamensonge-etatique-mondial-qui-nous-gouverne-depuis-plus-dun-an-tente-pitoyablement-de-faire-de-la-peur-et-de-langoisse-le-moteur-permanent-de-lhistoire-afin-d/

Lien PDF de l’article ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/04/le-coronamensonge-etatique-mondial.pdf

La grande mondialisation financière de l’endettement infini qui avait pour fonction de s’ingénier à remédier à la saturation du marché mondial de la libre circulation aliénée des hommes et des marchandises a échoué et a donc enclenché la mystification du Covid-19 comme expérience de vaste déguisement orwellien à l’échelle totalitaire planétaire…

Il fallait en effet, une grande diversion sanitaire pour chercher à dissimuler la faillite du spectacle de la marchandise à bout de souffle… Ce fut donc l’énorme imposture des armes de la dévastation virale qui nous fit ainsi remake intense et surmultiplié de ce que l’on avait dû supporter durant plus d’une décennie de bobards journalistiques sur les armes de destruction massive de Saddam Hussein… Après la fiole du pauvre clown Colin Powell, sont donc arrivés les mille flacons, prélèvements et ampoules de l’OMS, des saltimbanques Buzyn, Salomon, Véran et autres foultitudes flicardes de la grotesque médecine médiatique du Capital…

Au terme d’un gigantesque et permanent trucage statistique accompagné d’interdits délirants concernant les vraies thérapies efficaces propres aux traditionnelles épidémies saisonnières, le gouvernement du spectacle de la marchandise mondiale a fait – sur fond de démentiels confinements continus – des nouveaux variants incessants et du vaccin infini, la quintessence policière de la science du contrôle social du grand enfermement interminable

L’homme totalement chosifié est donc au bout du vaccin. Et au bout des vaccinations sans cesse reconduites, doit dès lors émerger le trans-humain de la domestication capitaliste totalement réalisée…

Le projet de la folie cybernétique de la tyrannie démocratique de la valeur d’échange est de démanteler le réel humain et de nous convertir en simples appendices commerciaux asservis du fétichisme de la marchandise pour faire de nous la triste foule disciplinée et abêtie de milliards de solitudes machiniques errantes

Le Capital n’a plus d’avenir et cette réalité lui explose au visage… Aussi pour fuir la crise catastrophique du taux de profit, tente-t-il désespérément d’abolir le réel lui-même… A l’heure où la démesure de l’argent universel ne peut plus rien contrôler de la réalité du monde, il s’essaye alors à lui substituer un assemblage fictif de réalités irréelles qu’il pense pouvoir aisément quadriller, un monde virtuel à son image schizophrénique, un monde de démence absolutiste dont il définit morbidement le contenu, l’espace et le temps, de telle sorte que toute perception ne soit plus que la duplication morne et monotone de l’auto-espionnage technologique généralisé de notre propre enfermement atomistique..

Puisque la mise en friche est la seule issue possible pour la sur-production pléthorique du Capital mondial, le spectacle de l’usine globale des hommes partout incarcérés ne peut plus évidemment fonctionner sur le mode du désir de la consommation aliénante… Il n’a plus d’autre choix pour survivre que d’opter pour l’horizon despotique de la crainte et de l’effroi partout industriellement diffusés dans l’infernale paralysie autiste de toute la sur-vie quotidienne …

La distanciation sociale généralisée comme séparation pathologiquement concentrationnaire entre des êtres masqués, terrorisés et dissociés tout à la fois des autres et d’eux-mêmes est ainsi la première obligation de l’inversion du réel et de l’apparition d’un univers fallacieux et chimérique, tout entier occupé et contrôlé par le chaos illimité de l’indistinction marchande… Toute la vie contemporaine dans laquelle règnent les conditions modernes de production du boniment Coronaviral s’annonce comme une immense accumulation de spectacles d’hébétude où le véridique doit être transmuté en fallacieux… Toute la vérité se voit directement défigurée dans la promotion de l’illusoire et du captieux de sorte que les relations humaines soient digitalisées et soumises à l’omnipotente censure des réseaux sociaux du chiffre de la valeur d’échange… La dictature numérique du faux sanitaire est là en charge de normaliser le devenir du monde à coup d’algorithmes totémiques choisissant pour nous les paroles et les pensées autorisées dans le dessein de nous engluer dans l’idolâtrie médicaliste du Capital, l’incompréhension superstitieuse de l’histoire et l’enclos narcissique de l’image qui anéantissent toute capacité séditieuse.

La grande épouvante de la domination pleinement réalisée de la marchandise autocratique, si forte et si faible à la fois, c’est ce retour incendiaire à l’organique récalcitrant qui fait spontanément communauté de lutte et dont les Gilets Jaunes ne furent qu’un préambule… On comprend dès lors que le gardiennage médical et la répression policière aient fusionné dans la surveillance de la surveillance aux fins de retarder au maximum le temps du prochain réveil des luttes de classes…

Issu de l’espace péri-urbain si méprisé par les mégapoles privilégiées de la mondialisation cosmopolite… À l’anti-thèse des syndicats et partis subventionnés du gouvernementalisme de la liberté dictatoriale de l’argent… Totalement aux antipodes des clientèles favorisées de l’immigrationnisme, du sans-papiérisme, du LGBTisme et de l’écolo-boboïsme, ce mouvement – né d’une colère prolétaire profonde – est, par sa nature instinctive, un bouillonnement incontrôlable réellement venu du cœur de l’insubordination humaine. La recherche de la rencontre chaleureuse et de la parole franche aux ronds-points et lors des manifestations, l’aspiration simple et saine de pouvoir vivre hors des diktats du solvable omniprésent démontrent – par la richesse de l’humus historique – que ce qui a émergé hier resurgira demain et dans des niveaux de turbulences incomparables…

Le prolétariat est l’ensemble des hommes dépossédés de leur vie et qui n’ayant plus aucun pouvoir sur celle-ci se trouvent contraints de fournir le travail vivant dont la domination par la grande usine automate globale du travail mort constitue le rapport de production appelé Capital. Aujourd’hui, dans la tyrannie totalement réalisée de la crise historique de la domination de la marchandise, des masses innombrables de paysans, artisans ou commerçants tombent dans le prolétariat lequel apparaît de plus en plus comme la classe universelle des exploités-producteurs de valeur…

De couvre-feux allongés en reconfinements prolongés, les Bistrots et Brasseries où la saveur du vieux goût gaulois réfractaire venait accompagner de cochonnailles, fromages et bons vins, la vieille pensée communarde qui refaisait le monde, sont dorénavant programmés comme devant disparaître puisque l’industrie des mille malbouffes exotiques, américaines, kebabisées et arc en ciel du hors-sol abêtissant doit remporter la mise…

Dès maintenant et face à l’immense dévastation industrielle, commerciale et bancaire qui se prépare, œuvrons à préparer l’insoumission socialeRassemblons- nous et organisons-nous contre les fabulations épidémiques du Coronavirus étatique qui a artificiellement voilé le blocage de la machinerie capitaliste afin d’empêcher que l’on voit justement que le processus d’exploitation mondiale ne parvient plus à pouvoir reproduire sa production…

Pour commencer à préparer l’Avenir, anticipons aujourd’hui, la considérable explosion sociale qui approche !

Ouvrons Bars, Bistrots et Brasseries ! Faisons-en des lieux de joie, d’humour et d’humeur, des espaces critiques où les humains se retrouvent et dénoncent toutes les intox étatiques du capitalisme mondial, en sachant que la belle et sensuelle nutrition de la vie est ennemie de tous les obscurantismes scientifiques de l’ordre marchand…

À bas la tyrannie sanitaire des mensonges du spectacle étatique de la crise finale du Capital !

Vive la Guerre de Classe mondiale du Prolétariat contre tous les Partis et Syndicats de la planète-marchandise et pour un monde sans exploitation ni aliénation !

VIVE LA COMMUNE UNIVERSELLE POUR UN MONDE SANS ARGENT NI ÉTAT !

1871 à 2021 : Esprit communard de la Commune aux Gilets Jaunes !

Cliquer pour accéder à tract-pdf-appel-de-1871-a-2021-pour-une-commune-universelle.pdf

BIBLIOTHÈQUE PDFDOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS

En vous attendant, NOUS on sème…

JBL1960

« JE me révolte, donc NOUS sommes » – NOUVEAU PDF gratos À DIFFUSER SANS PITIÉ !

POUR METTRE FIN, ICI, IMMÉDIATEMENT & D’OÙ NOUS SOMMES AU COVIDélire GÉNÉRAL !

Juste en refusant d’obéir, en refusant de consentir…

APPEL À DIRE NON ! APPEL À NE PLUS OBÉIR !

Les réflexions, les pensées, les écrits des hommes et des femmes du passé interagissent avec nous dans cet ICI et ce MAINTENANT si nous nous donnons la peine de les étudier, d’en extraire le meilleur, la quintessence,  pour l’adapter au monde d’aujourd’hui  pour nous mettre ainsi en capacité de changer, durablement, le cours de l’Histoire de l’Humanité…

C’est l’axiome que je m’applique à moi-même depuis plus de 5 ans, pour l’avoir intégrer dans ma propre réflexion, à savoir ;

Prise de conscience individuelleprise de conscience collective ► BOYCOTT et organisation parallèledésobéissance civileréorganisation politico-socialechangement de paradigme

Et parce qu’il devient clair maintenant, pour tout le monde, que le PROJEEEEET de Macron et son monde est de s’asseoir sur le Code de Nuremberg, la Convention d’Oviedo et la dernière recommandation du Conseil de l’Europe ICI qui préconise de ne PAS rendre obligatoire la vaccination expérimentale anti-covid POUR mettre en place la Dictature Sanitaire par Couvres-Feux-Totalitaires et confinements sans fin, la vaccination expérimentale mortifère & le PASS SANITAIRE !

C’est pourquoi je vous propose cette toute dernière compilation de textes en travail collaboratif et en totale gratuité avec Résistance71, en ce mois de mars 2021 chargé de rappels de l’histoire, pour faire exploser les vérités archéologiques, historiques, scientifiques, sociobiologiques, anthropologiques et politiques, en devenant nous-mêmes ces petits détonateurs pour exploser les mythos, les dogmes, les doctrines, la vérité officielle écrite par les vainqueurs, en créant une chaine de diffusion de ces pépites de vérité qui surgissent tant bien que mal du fatras idéologique qu’est devenu la société du spectacle entretenue par les peuples eux-mêmes en acceptant par démission de leur pensée critique, les fadaises proposées par une oligarchie désormais aux abois, et  qui nous le voyons bien, perd totalement les pédales !

C’est la révélation de ces vérités, car il n’y a pas de Vérité absolue, qui nous libèrera, nous les peuples de la Terre !

Devenons acteurs et non plus spectateurs !

Agissons, ICI, IMMÉDIATEMENT et d’OÙ NOUS SOMMES au lieu de subir !

Mars 1871 – Mars 2021 : L’esprit communard de la Commune en marche ! Version PDF N° 13032021 de 54 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/03/mars-1871-mars-2021-lesprit-communard-de-la-commune-en-marche-par-jbl1960-le-13-mars-2021.pdf

Cliquer pour accéder à mars-1871-mars-2021-lesprit-communard-de-la-commune-en-marche-par-jbl1960-le-13-mars-2021.pdf

À RETROUVER DANS MA BIBLIOTHÈQUE PDF

Lâchons prise, cessons d’avoir peur ! La peur est l’alliée de la division et de la malfaisance régnante qui l’a parfaitement compris puisqu’elle nous menace de nous reconfiner une nouvelle fois dès ce lundi !

5 ans après : Longue vie à Howard Zinn!

Ce nouveau PDF pour s’entrainer à DÉSOBÉIR !

Même si Howard Zinn nous avait prévenu (Page 42 du PDF) :Je ne pense pas que la désobéissance civile soit suffisante. C’est un moyen de protestation, mais elle ne construira pas en elle-même une nouvelle société. Il y a plusieurs choses que les citoyens peuvent faire pour commencer à bâtir une nouvelle société au sein de l’ancienne, pour vivre de la façon dont les êtres humains devraient vivre : en jouissant des fruits de la terre, de la chaleur de la nature et de la compagnie des autres, sans hostilité, sans division artificielle de religion, de race ou de classe sociale. De plus, il faut dire que toute forme de désobéissance civile n’est pas forcément morale. Toute désobéissance civile n’est pas forcément efficace. Les gens de la classe moyenne doivent commencer à accepter le fait que tout le monde n’est pas confortable avec le système et qu’il est temps de sortir de notre confort et d’embrasser l’autre, car malgré notre richesse, nous n’aurons pas de paix tant que d’autres souffriront, rejoignons les déshérités contre les gardiens d’un “faux ordre”, dans l’enthousiasme sain qui a toujours encouragé le développement de la justice.

Ce nouveau PDF pour réaliser qu’il n’y a pas de solutions au sein de ce système et que la solution est HORS de tout système marchand, monétaire et étatique !

Notre vision (commune et communarde) est celle des communes libres autogérées s’associant librement au sein de confédérations. Si la désobéissance civile est un outil nécessaire pour que le peuple trace les lignes de tolérance, ces mesures d’action directe doivent à notre sens être suivies de la construction, d’abord au niveau local puis par fédération des groupes, d’un contre-pouvoir autogestionnaire où les institutions seraient court-circuitées par les associations libres de travailleurs et de résidents, librement associées au sein de communes libres autogérées. C’est le contre-pouvoir autogestionnaire qui rendra le système institutionnel sclérosé obsolète de lui-même et qui le fera tomber comme le fruit pourri qu’il est.

TRANSFORMONS LA COLÈRE EN COURAGE, EN DÉSOBÉISSANCE !

Mais ne retombons pas dans les travers des Tribunaux populaires car comme le clamait Jean-François Varlet (Page 10 du PDF) : Pour tout être qui raisonne, gouvernement et révolution sont incompatibles et pour conclure : À bas les usurpateurs, PÉRISSE LE GOUVERNEMENT RÉVOLUTIONNAIRE PLUTÔT QU’UN PRINCIPE.

Ce dernier PDF comme véritable solution au marasme systémique actuel !

Car plus que jamais : Nous devons impérativement nous concentrer sur la SOLUTION à amener à ce marasme, en gardant sans cesse à l’esprit, alors que nous avançons vers le chaos organisé par l’oligarchie qui proposera elle, sa solution toute faite à savoir sa dictature technotronique planétaire, qu’il n’y a pas de solution au sein du système, qu’il n’y en a de fait jamais eu et qu’il ne saurait y en avoir ! Nous devons donc nous organiser solidairement sur une ligne simple : À bas l’État, à bas la marchandise, à bas l’argent, à bas le salariat pour que s’agence une société des sociétés des communes volontairement associées suivant deux lois naturelles fondamentales :

  • Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse en pareil circonstance
  • À chacun selon ses capacités et à chacun selon ses besoins

Le reste coulera simplement de source dans la très vaste majorité des cas… Laissons libre cours à notre intelligence enfin émancipée, inaliénée et parachevons notre humanité vraie dans l’entraide et la solidarité fondement de la nature humaine depuis quelques deux millions d’années, mais enfouie depuis quelques 5000 ans sous les détritus du parasitisme de la division politique induite.

Devenons qui nous sommes par-delà le bien et le mal factices, par-delà les supercheries de la société du spectacle marchand et toutes les impostures étatico-capitalistes qui vont être balayées par le tsunami qui s’en vient.

OUVREZ-LES YEUX !

JE me révolte donc NOUS sommes ACCliquez sur l’image pour accéder à la vidéo

C’est parce que, JE me révolte que NOUS sommes !

JBL1960

Ce 17/11/20 – An II des Gilets Jaunes = ENSEMBLE FAISONS FOIRER LEUR PLANdémie-PLANétaire (Versions PDF)

AU DÉBORDAGE !

slogbd6 Sortons du cadre par débordement, à l’abordage du vieux Monde pour cocréer et codiriger celui que nous voulons vraiment POUR et PAR NOUS !

▼▼▼

Tout projet peut se réaliser ou échouer, peut être mis en place ou mis en échec, réussir ou foirer. Notre pouvoir individuel et collectif est celui de dire NON ! En masse et de le mettre en échec une bonne fois pour toute !

Pour y parvenir, ENSEMBLE dans cet ICI et ce MAINTENANT parce que c’est le moment et surtout que c’est notre affaire à TOUSTES !

R71 ; Quelle connexion entre la mort du capitalisme et le N.O.M. En Marche ? 16 Novembre 2020 Version PDF N° 216 de 14 pages

Cliquer pour accéder à r71-quelle-connexion-entre-la-mort-du-capitalisme-et-le-nom-en-marche-nov20.pdf

À retrouver dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF

R71 : D’un côté nous avons une oligarchie parasite et eugéniste capitaliste transnationale voulant imposer à marche forcée son projet de substitution qu’elle appelle depuis bien longtemps déjà le “Nouvel Ordre Mondial” ou “Gouvernance Mondiale” ou “Gouvernement Mondial” et de l’autre la quasi-totalité de l’Humanité “prolétaire” voulant sortir du cycle infernal de la domination et de l’oppression, même si un bon nombre ne sait pas quel chemin emprunter pour ce faire.

La bonne nouvelle est que tout ceci est un projet, en cours de réalisation certes, mais c’est un projet mené par des humains (déjantés) contre d’autres humains (bien moins déjantés), d’une minorité possédant un certain contrôle des rouages de la gouvernance, contre la vaste majorité ne possédant que sa volonté et sa force colossale de capacité à la coopération mue par la puissance de l’amour de la vie et de la nature. Ceci n’est qu’un projet humain, tout projet peut se réaliser ou échouer, peut être mis en place ou mis en échec, réussir ou foirer. Notre pouvoir individuel et collectif est celui de dire NON ! En masse et de le mettre en échec une bonne fois pour toute ; nous en avons la pleine capacité, il ne nous manque que la vision de notre futur, celui que nous choisirons et non pas celui qui se veut imposé. Brisons l’inertie de notre soumission pour mettre en branle le mouvement de notre amour de vie et de nature en rendant la division impossible par la redilution du pouvoir dans le corps social de notre société des sociétés ayant lâché prise de tous les antagonismes factices qui nous sont imposés.

Pour (re)découvrir notre véritable pouvoir, celui de dire NON et ainsi transformer notre réalité totalement luciférienne, je vous propose quelques lectures complémentaires au format PDF ;

Pour déjouer le PLAN qu’ils ont fait muter en PLANdémiePLANétaire mon DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS et la version PDF ► Expérience d’Ingénierie Sociale Planétaire en cours au Coronavirus, CoV19 de JBL1960, MàJ Mai 2020 (159pages) ;

Et parce que nous avons toujours su QUOI FAIRE pour mettre en échec le N.O.M. R71, Que faire ? La marche vers la tyrannie globale : Comment s’en sortir ? Juin 2010 (18pages) ;

17/11/2018 – 17/11/2020 : AN II des GILETS JAUNES pour : «parvenir à titre d’abord individuel, puis collectif, à une forme de lâcher-prise du mode de gouvernance illusoire et mortifère en place afin de nous mettre sur la voie de la réalisation de notre humanité enfin achevée au sein d’une société des sociétés embrassant la complémentarité de notre diversité hors État, hors marchandise, hors argent et hors salariat, ce qui nous fit dire depuis bien des années qu’il n’y a pas de solution au sein du système et qu’il ne saurait y en avoir»https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/11/novembre-2020-et-lan-ii-des-gilets-jaunes.pdf (1page) ;

Remède du presque Dr. T’Ché-RIEN ET Hop ! Ré-(s)cession des b(l)ouseux ! ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/11/hop-.pdf (2pages) ;

“La société des sociétés est l’avènement de notre humanité enfin réalisée ayant franchi les ponts du surhumain. Vie et lumière en sont les caractéristiques” ►L’intégrale des textes majeurs de Friedrich Nietzsche au format PDF (13 PDFs de Nietzsche + 2 PDFs pour franchir aisément les ponts du surhumain : Albert Camus & Georges Arthur Goldschmidt) ;

Pour «sortir du cycle infernal de la domination et de l’oppression» ► Paulo Freire – La Pédagogie des opprimés, 1970 (111pages) ;

“Le bonheur naît du malheur, le malheur est caché au sein du bonheur. Qui peut en prévoir la fin ?” Lao Tseu – Tao Te King : Le livre de la Voie et de la Vertu – LVIII (page 75 sur 101pages) ;

 

“Dans cette transmutation du système oppresseur capitaliste, celui-ci laisse la place à une gigantesque dictature technotronique planétaire dans laquelle argent, profit, marchandise ne sont plus des finalités mais des tares laissées aux péons dans leur vie quotidienne dans la matrice sous contrôle permanent de l’IA à grand renfort de nanotechnologie dans un monde qui n’a plus besoin que d’un petit nombre de personnes assujetties pour faire tourner la machine (suite à une réduction massive de la population mondiale dans un délire eugéniste des oligarques qui a déjà commencé), tandis que ses “élites” jouissent de tout dans des “zones vertes” aménagées dans les endroits géographiques les plus favorables. L’objectif n’est plus le profit permettant la corruption de toujours plus de pouvoir, mais la mise en place d’un pouvoir coercitif technotronique qui n’a plus besoin pour lui-même de l’échange marchand pour exister et s’exercer. ”  ► https://jbl1960blog.wordpress.com/category/stop-compteurs-communicants-5g-smart-city/

Sinon ? Ben au ;

COnVIDe tu croiras,

Peur tu auras,

Masque tu mettras,

Vaccin tu accepteras et,

Liberté dans ton cul tu auras !…

Ou pas… C’est vous qui voyez !

JBL1960

 

…Que dire d’une société lorsqu’un fou vous dit ce qu’il y a à faire ?…

«… Que dire d’une société lorsqu’un fou vous dit ce qu’il y a à faire ?…»

~ Andreï Tarkovski, «Nostalgia», 1983 ~

Que c’est le moment de changer le cours de l’Histoire humaine ?

À relier à mon billet d’hier ► France – Coronacircus : STOPPONS LA DICTATURE SANITAIRE EN MARCHE !

La question que nous sommes de plus en plus nombreux à nous poser, en ce moment même, est ;

Avons-nous encore le temps, sera-ce seulement encore possible ? Briserons-nous, ensemble, les chaines de la dissonance cognitive à temps ?

Tarkovski, père et fils, par-delà l’espace et le temps nous répondent ;

Père et Fils Tarkovski

Le chemin que vous prenez se reflète dans vos yeux mouillés de larmes,
Comme les buissons se réfléchissent dans le marécage.
Ne soyez pas difficiles, ne touchez pas, ne menacez pas,
N’offensez pas le silence de la forêt le long de la Volga.
~ Arseni Tarkovski ~

Le discours de Domenico

“Nostalghia”, Andreï Tarkovski – 1983

Quel ancêtre parle en moi ? Je ne peux pas vivre simultanément dans ma tête et dans mon corps ; voilà pourquoi je ne peux pas être juste une personne ! Je peux ressentir une quantité innombrable de choses. Il ne reste plus de grands maîtres. Voilà le véritable mal de notre temps. Le chemin du cœur est submergé d’ombre. Nous devons écouter des voix qui semblent inutiles dans des cerveaux remplis d’une tuyauterie d’égout, de murs d’école, de bitume et de paperasserie de sécurité sociale ; le bourdonnement des insectes se doit d’entrer. Nous devons tous nous emplir les yeux et les oreilles de ces choses qui sont le début d’un grand rêve. Quelqu’un doit hurler que nous allons construire les pyramides et ça n’a pas d’importance si nous ne le faisons pas ! Nous devons maintenir ce souhait, ce désir et étirer tous les coins de l’âme, comme un drap sans fin. Si vous voulez que le monde progresse, nous devons nous tenir par la main, nous devons mélanger les soi-disant sains avec les soi-disant malades. Vous les gens sains ! Quel est le sens de votre santé ? Les yeux de l’humanité plongent vers l’abîme dans lequel nous nous précipitons. La liberté est inutile si vous n’avez pas le courage de nous regarder dans les yeux, de manger, de boire et de dormir avec nous ! Ce sont les soi-disants sains qui ont amené le monde au bord de la catastrophe. Homme, écoute ! En toi, l’eau, le feu et puis les cendres.

Où suis-je lorsque je ne suis ni dans la réalité ni dans mon imaginaire ?

Voici mon nouveau pacte avec le monde :

Il doit faire soleil la nuit et neiger en août. Les grandes choses finissent, les petites perdurent. La société doit de nouveau être unie au lieu d’être fragmentée. Regardez la nature et vous verrez que la vie est simple. Nous devons retourner là où nous étions, au point où vous avez pris le mauvais chemin. Nous devons retourner à la fondation principale de la vie, sans salir l’eau.

Dans quel monde vivons-nous si c’est un fou qui vous dit : Honte à vous ! Et maintenant, musique !…

Domenico ou la conscience du bûcher

 Traduit de l’anglais avec assistance de la version originale italienne, Résistance 71Octobre 2020

Tous mes films, d’une façon ou d’une autre, répètent que les Hommes ne sont pas seuls et abandonnés dans un univers vide, mais qu’ils sont reliés par d’innombrables liens au passé et à l’avenir, et que chaque individu noue par son destin un lien avec le destin humain en général. Cet espoir que chaque vie et que chaque acte ait un sens, augmente de façon incalculable la responsabilité de l’individu à l’égard du cours général de la vie. Dans un monde où la menace d’une guerre capable d’anéantir l’humanité est réelle, où les fléaux sociaux nous frappent par leur ampleur, où les souffrances humaines sont si hurlantes, la voie doit nécessairement être trouvée qui mènera les Hommes les uns vers les autres. Tel est en sorte le devoir sacré de l’humanité devant son propre avenir, tel est aussi le devoir de chaque individu.  Andreï Tarkovski, cinéaste, poète de l’image et révélateur de la Vie !

♦◊♦

Je suis persuadé que nous nous retrouvons actuellement au bord de l’anéantissement de notre civilisation, justement parce que nous ne tenons aucun compte de l’aspect spirituel du processus historique.

Nous ne voulons pas nous avouer que nombre des malheurs qui frappent l’humanité proviennent de ce que nous sommes devenus impardonnablement et désespérément matérialistes. […]

En bref, si une civilisation est détruite, c’est qu’elle était dans l’erreur. Et si l’Homme est obligé de recommencer son chemin, cela signifie que tout son parcours antérieur n’était pas celui de son perfectionnement spirituel. Compris sous cet angle, l’art est l’image du processus abouti, l’imitation de la possession de la vérité absolue, même si ce n’est qu’au sens figuré, mais qui se passe du long et peut-être infini cheminement de l’histoire.

Extraits de la conclusion du Temps Scellé, œuvre majeure rédigée entre 1975 et 1986 par Andreï Tarkoski.

♦◊♦

♦◊♦

Oui, nous sommes au bord de l’anéantissement de cette civilisation… occidentale.

Pour autant, nous pouvons comprendre à la lecture de ce Tarkovski, qu’un autre futur est possible pour l’Humanité et pour peu que nous décidions NOUS les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, de nous tenir debout, main dans la main et aux côtés des peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur terre, en remplaçant l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires par notre complémentarité unificatrice.

Lectures complémentaires pour y parvenir, ensemble, dans cet ICI et ce MAINTENANT ;

+ Dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF

Et maintenant ?… Musique ! Et en 432 Hz !

Native American Indian Music Compilation 432Hz

JBL1960

Fragments Philosophiques de 3 Présocratiques du Ve siècle Av. J.C. (PDF)

Parménide, Empédocle d’Agrigente et Héraclite

Parménide, Empédocle et Héraclite, les fragments

Version PDF N° 205 de 27 pages

Page    3 : Fragments de Parménide

Page    8 : Les fragments d’Empédocle d’Agrigente

Page 22 : Fragments d’Héraclite

Cliquer pour accéder à philosophie-les-presocratiques-ve-siecle-aec-parmenide-empedocle-et-heraclite-les-fragments.pdf

À retrouver dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF

Et en travail collaboratif avec Résistance71, comme toujours depuis 5 ans maintenant, qui présente ce travail dans leur style, dans ► La philosophie occidentale en bref ou la nécessité d’évoluer au delà des antagonismes

Nous ne construisons pas d’églises pour aller y prier une fois par semaine. Nous prions dehors, dans le monde naturel et notre vie entière est une prière, parce qu’il y a une sacralité en toutes choses dans le monde naturel ici, sur notre Grand-Mère Terre.

Extrait (page 18) de l’Introduction à la philosophie et la pensée amérindiennes par Russell Means, (1939 – 2012) à partir de son livre-testament : « If you’ve forgotten the names of the clouds, you’ve lost your way » / « Si vous avez oublié les noms des nuages alors vous avez perdu votre chemin »

Cette nouvelle invitation au voyage de lecture à la rencontre de 3 présocratiques, nous permet de comprendre que l’Universel est absolument partout en partage au-delà des « Nations », des cultures, des religions et/ou croyances et que l’Harmonie est dans notre diversité et qu’elle fait partie du Grand Tout.

Les présocratiques, les taoïstes, certains philosophes occidentaux trop rares, les cultures ancestrales celtes, amérindiennes, africaines, flottent dans le même éther, le même Esprit/Spirit/Geist si cher à Landauer et sa vision la plus anarcho-indigénisme qui soit, à mon sens.

Nous comprenons ainsi que nous devons remplacer l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires (10/12000ans) par notre complémentarité unificatrice et lâcher-prise de la division « démocratique » et marchande qui nous a fourvoyé et conduit tout droit vers ce chaos organisé au profit du plus petit nombre !

Nous sommes arrivés à la croisée des chemins et il est temps de choisir mais sans entrer en conflit, en guerre, comme on nous fait croire qu’il en a toujours été ainsi, depuis que le monde est monde, et que l’homme n’a jamais su faire autrement alors qu’au lieu d’antagoniser les choses, nous pouvons agir en complémentarité !

C’est cela sortir de l’antagonisme, c’est prendre la tangente de l’harmonie.

En prenant la tangente, si chère à Zénon l’Ailé, en passant par cette lumière qui s’allumera dans les esprits, les uns après les autres, nous atteindrons la masse critique de la « solution à 10%« , véritable point de bascule vers la société des sociétés, libre, volontaire, autogérée en harmonie dans la diversité et non plus en antagonisme…

Il n’y a pas de plus grande illusion que la peur,

pas de plus grande erreur que de se préparer à se défendre,

pas de plus grande infortune que de croire avoir un ennemi.

 Qui peut voir au-delà de toute peur est toujours en sécurité.

Extrait de l’incarnation 46 du Tao Te King

JBL1960

Mes conseils de lectures d’autres fragments pour nous inter-relier via l’éther ;

Fragments Anthropologiques pour changer le cours de l’Histoire de l’Humanité avec David Graeber ;

L’intégrale des textes majeurs (PDFs) de Friedrich Nietzsche

L’Entraide un facteur de notre évolution par Pierre Kropotkine ;

L’après-Histoire –  Ou la révolution par le don réciproque et universel de Zénon l’Ailé ;

Le chemin de la société vers son humanité réalisée de Résistance71 ;

L’Insoumission un facteur de notre évolution par Jo Busta Lally

Yin Yang : symbole, signification, origines et histoire ☯

Il n’y a pas de SOLUTIONS au sein de CE SYSTÈME !

Il n’y en a jamais eu et il n’y en aura jamais !

À RELIER AVEC MON BILLET D’HIER ► Voilà ce que vous risquez, si vous ne portez pas la muselière (haut) sur le nez…

La preuve avec la NOUVELLE NORMALITÉ/NEW NORMAL que tous les gouvernements du monde veulent nous imposer à la schlague ;

masque OBLIGATOIRE jusqu’à en crever ►  vaccin obligatoire ► passeport vaccinal ► puçage électronique

Phase finale de la Stratégie du choc ou PLANdémic au Virus à couronne ;

Il devient clair, pour tout le monde maintenant, que tous les partis politiques servent le but oligarchique de la division, tous sans exception !

Le politique a, toujours, été vendu et acheté par l’économique et son cartel mortifère et tout(e) politichien(ne) est écrasé(e) sous ce fardeau et ne peut rien faire a contrario, quelles que soient ses bonnes intentions potentielles, quand il en a… Macron le cyborg, lui n’a jamais rien eu à redire sur le script de départ.

C’est cela qui nous conduit à affirmer qu’il n’y a pas de solutions au sein de CE système et se préoccuper de tout parti politique et de son petit chef gesticulant est une perte de temps totale qui nous détourne de la véritable nécessité : celle de l’union des peuples, hors système, hors État et ses institutions, pour reconstruire ou mieux coconstruire la Société des sociétés, celles des confédérations des associations libres.

Tous ceux, qui par démission de leur pensée et/ou esprit critique, préfèrent demeurer engoncée dans l’idée d’un État et/ou d’un État-nation, sont soit leurrés, consciemment ou non, soit complice/suppôt de l’oligarchie et dans les deux cas, un soutien au consensus du statu quo oligarchique.

C’est pourquoi, Police et Armée sont des institutions de l’État, donc des outils de la répression. Le seul moyen est que ces fonctionnaires réalisent, pas dans leur totalité, c’est impossible, mais une certaine partie et nous savons que 10 à 15% pouvant former une masse critique suffiraitqu’ils viennent TOUS du peuple et qu’ils sont donc au service du peuple et non pas de l’État !

Ils sont redevables aux citoyens, pas à la machine qui les pousse, selon le réglage thermostatique oligarchique, à la répression systémique (et systématique) des masses. Devant une cause juste, représentée par le peuple, la volonté de répression s’efface…

Tout le problème réside dans la force de division que possède l’État. Hier, au-delà de la montée communautariste prônée et encouragée par l’État, il y avait la volonté de monter celui qui avait encore un boulot contre le chômeur. Le chômeur étant devenu l’ennemi parce qu’il faisait peur, nous renvoyant à ce que celui/celle qui travaille encore craint le plus.

Alors que nous devons comprendre que nous sommes toutes et tous dans la même galère ;

Aujourd’hui, on jette en pâture, les COVID+, les antimask, les antivaxx, les complotistes ou lanceurs d’alerte fantasques, les dissidents… Aux zélateurs-délateurs « CoVidiots/ConVidORDURES » de tous poils pour les besoins d’une expérience d’ingénierie sociale planétaire et ça marche !?!

Lorsqu’on lit certains policiers, on comprend qu’ils sont eux aussi, muselés et qu’ils ne peuvent parler, car la répression dans leurs rangs fait rage, également.

Preuve que le système musèle, étouffe, opprime et ce à TOUS LES NIVEAUX, car c’est sa nature profonde, et seuls les étages supérieurs de la pyramide du pouvoir peuvent respirer un peu… Et encore…

Et alors que nous démontrons, jour après jour, que tous les chiffres officiels en tout pour tout sont bidouillés. Prouvant, ainsi, que c’est tout ce que sait faire l’État : mentir et réprimer !

Cliquer sur l’image pour accéder à l’article de BreizhInfo de ce jour

C’est pourquoi nous pensons que c’est l’État et ses institutions qui doivent dégager et faire place nette pour laisser le peuple se gérer en confédération de communes libres, autogérées et autonomes.

L’État n’est en rien la société, il n’en est, au mieux, qu’une caricature. La société, elle, n’a aucun besoin de l’État pour exister, à l’inverse ?… Nous voyons bien que rien n’est moins sûr…

Une chose essentielle à rappeler, une fois de plus : arrêtons de se préoccuper de choses auxquelles on ne peut rien changer, ignorons-les et concentrons-nous sur les SOLUTIONS. Actuellement, la grande purge de l’Internet bat son plein, Gogole, YT, Facebook & Cie sont manipulables et totalement manipulés. Aussi, mutualisons nos compétences, coordonnons nos énergies, dans le réel, hors GAFAM : hors d’atteinte…

Le choix de la désobéissance civile a sonné, et constatant que la masse des ConVidiot(e)s est prête à sacrifier sa liberté pour plus de protection sanitaire, que nous savons totalement illusoire, de l’État. C’est un fait, aussi pathétique soit-il, nous constatons que c’est partout pareil. Reste que la majorité n’est plus à convaincre, car elle suit. Aussi, il est temps de nous organiser, nous la minorité, en associations libres œuvrant solidairement. Et lorsqu’une société organique parallèle fonctionnera, la masse suivra, comme elle suit actuellement le système institutionnalisé, cette masse allant, toujours, dans le sens du meilleur courant, comme un banc de poissons…

À charge, à chacun d’entre-nous puis aux générations futures, de démontrer que c’est la masse pacifique des peuples refusant d’obéir à la fange étatico-entrepreneuriale et ses institutions obsolètes et criminelles qui aura fait tomber l’empire et ses oligarques eugénistes

Comme je l’ai dit, en préambule, aucun politicard ne changera rien au système, jamais, le système est verrouillé et au-delà de toute rédemption. Voilà pourquoi, j’affirme qu’il n’y a pas de solutions au sein du système !

CONCLUSION : Il nous faut sortir de ce système et initier un changement de paradigme, ICI et MAINTENANT et d’OÙ-NOUS SOMMES…

Image

POUR UN AUTRE FUTUR

Quelques lectures complémentaires pour comprendre et transformer notre réalité car si nous ne faisons rien, c’est l’Humanité entière qui est en passe de trépasser ;

DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUSExpérience d’Ingénierie Sociale Planétaire en cours au Coronavirus, CoV19 de JBL1960 ;

Sur l’inefficacité de la muselière et la nocivité de son port prolongé ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/07/analyse-masque-virus_tract.pdf ;

Bill La Piquouze Gates : pourquoi refuser le vaccin de Kill Bill ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/07/bill-la-piquouze-gates-et-son-empire-mondial-de-la-santc3a9-the-grayzone-juillet-2020.pdf ;

Et la vaccination OBLIGATOIRE de masse ;

Hépatite B : les Coulisses d’un scandale vaccinal (18 octobre 2009) en France et dans le monde ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/07/hepatiteb.pdf ;

Pour un consentement éclairé sur les vaccins, 235 substances/produits contenus dans les vaccins ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/04/substances-dans-les-vaccins-pour-un-libre-consentement-eclaire.pdf ;

+ le certificat d’expertise des vaccins contenant de l’aluminium ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/02/certificat-d_expertise-de-l_aluminium-des-vaccins-en-fran_c3a7ais.pdf ;

Dr Judy Mikovits ► Vidéo ► https://www.brighteon.com/ba245530-cb9b-467f-83c2-34fa5da54da0 ;

Pour comprendre Comment Rockefeller créa la médecine « moderne » et annihila les remèdes naturels :  LE DOSSIER ROCKEFELLERhttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/05/le-dossier-rockefeller-the-rockefellers-files-par-gary-allen-en-1976-traduction-r71-en-2011-pdf-mai-2020.pdf ;

Supplément au dossier Rockefeller ; L’histoire du cartel pharmaceutique, source JulienRoux.comhttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/05/historiquecartelpharmaceutique.pdf ;

Affaire CoV19 : Le SRAS-COV-2 Organisme Génétiquement Modifié avec séquences du génome VIH – Étude révélatrice d’un ex-conférencier de l’OTAN – Un biologiste français détruit la thèse du virus naturelhttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/05/laffaire-cov19-ogm.pdf ;

Article scientifique, en anglais, source Veterans Today –  titre en français « Reprogrammer le circuit de transcription du coronavirus du Syndrome Respiratoire Aigu Sévère, l’ingénierie d’un génome de recombinaison résistant » ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/04/sars-cov_ucn.pdf

Stats officielles du gouvernement italien du 24/03/2020 ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/03/italy_report-covid-2019_24_marzo_eng.pdf ;

Fragments anthropologiques pour changer le cours de l’Histoire de l’Humanité avec David Graeber ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/04/fragments-anthropologiques-pour-changer-lhistoire-de-lhumanitc3a9-avec-david-graeber.pdf ;

L’Art de ne pas être gouverné par James C. Scott ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/06/lart-de-ne-pas-c3aatre-gouverne-une-histoire-anarchiste-des-hauts-plateaux-dasie-du-sud-est-par-james-c-scott.pdf ;

PAGE ANTHROPOLOGIE POLITIQUE : Origine et critique de l’État, avec ► https://jbl1960blog.wordpress.com/maj-du-05-01-19-anthropologie-politique-origine-critique-de-letat-avec/

BIBLIOTHÈQUE PDF

LES CHRONIQUES DE ZÉNON

POUR DÉBRANCHER MACRON ET SON MONDE

Sans armes, ni haine, ni violence !

JBL1960

10ans de réflexion : l’essentiel de R71 au format PDF dans sa dernière version

Yin Yang Cosmic

De 2010 à 2020 10 ans d’analyses et de réflexion en nom Collectif RÉSISTANCE71 ;

Ce PDF sera, avec la compilation de leurs deux essais spéciale 10ème anniversaire Résistance 71 : Du chemin de la société vers son humanité réalisée, 25 juin 2020 que j’ai réunie dans un seul PDF un parfait compagnon de lecture afin d’affuter notre réflexion et aiguiser notre esprit critique afin de le rendre plus tranchant qu’une lame et nous permettre, ainsi, d’être en capacité de trancher dans le vif et prendre des décisions avisées le moment venu.

Et si nous voulons reprendre les commandes de nos vies et de notre destinée politico-sociale, nous devons penser et agir de manière critique, radicalement (dans son sens étymologique) et venir de plus en plus nombreux à cette conclusion qu’Il n’y a pas de solution au sein du système et ne peut y en avoir… Il nous faut donc penser et agir en conséquence et cesser de faire le jeu du Grand Barnum étatico-capitaliste exploiteur et oppresseur depuis de nombreux siècles voire des millénaires…

Ce PDF de maintenant 158 pages couvre leurs publications essentielles depuis le début des publications de Résistance 71 en juin 2010. Et je suis certaine qu’avec cette nouvelle lecture pour l’avoir fait moi-même, au fil du temps, vous pourrez développer plus avant votre connaissance critique sur les sujets suivants :

  • La théorie et la pratique du « diviser pour mieux régner » oligarchique
  • Wikileaks et Julian Assange, qui sont-ils vraiment ?
  • La dissonance cognitive
  • La théorie neo-con du « choc des civilisations »
  • La reconquête de l’histoire
  • Le colonialisme et comment en venir à bout
  • Les 4 piliers de la résistance au Nouvel Ordre Mondial
  • Vaincre les processus artificiels de la domination
  • La guerre par procuration en Syrie (pourquoi ? qui est qui ? et qui y fait quoi ?)
  • La montée de l’empire chinois et son association avec l’empire anglo-américano-(christo)-sioniste
  • Qui est Nicolas Hulot et où naviguent « les verts » ?
  • Soutien aux Gilets Jaunes
  • Textes de réflexion pour Gilets Jaunes
  • Le CoV19 et la dictature sanitaire provoquée du SRAS-CoV-2 produit de laboratoire
  • CoV19 : la guerre biologique de l’oligarchie contre l’humanité
  • CoV19 Big Pharma et la Fondation Rockefeller
  • CoV19, le déconfinement et l’opération psychologique PsyOp
  • Du chemin de la société vers son humanité achevée

L’essentiel de Résistance71 de 2010 a 2020 MàJ de juillet 2020

Version PDF (N°82B) de 158 pages

Cliquer pour accéder à resistance71-de-2010-a-2020-maj-de-juillet-2020.pdf

Que vous pouvez retrouver dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF

Ainsi que dans ma page ANTHROPOLOGIE POLITIQUE : Origine & Critique de l’État

Et dans ma nouvelle page ABOLIR/ABATTRE LE COLONIALISME et ce par quoi il arrive toujours… l’État !

Je ne crois toujours pas qu’une seule lecture soit capable de changer le monde.

Mais en lisant l’Essentiel de R71 constitué par ces dix dernières années d’analyses et de réflexion et d’échanges c’est notre regard lui-même qui en sera changé, pour nous permettre à notre tour de transformer le cours des choses.

Et en nous ayant transformé, nous-mêmes, individuellement, nous pourront collectivement transformer le cours de l’Histoire de l’Humanité…

JBL1960