Archives pour la catégorie Géopolitique

UKRAINISME : Dr Volodymyr et Mr Zelensky – la face cachée du président ukrainien par Guy Mettan du Réseau Voltaire + Nouvelle version PDF des écrits choisis de Nestor Makhno

Sur le front de l’Ukrainisme Le réveil des peuples a sonné !

Président iels de RIEN 17 06 22

Macronistan, 23 juin 2022 : Macron accélère l’adhésion de l’Ukraine et de la Moldavie à l’UE + Zelensky participera au prochain sommet de l’OTAN à Madrid par visioconf !…

Nabouléonenski Ze Naboléon pour RIEN 220522

Dr. Volodymyr & Mr. Zelensky : la face cachée du président ukrainien

Guy Mettan – Source Réseau Voltaire 

VIA R71 dans : Ukraine, Zelensky : de saltimbanque à maquereau du néo-nazisme de son pays… le dangereux parcours d’une pathétique marionnette

Complétée & Enrichie par JBL1960

Dr Volodymyr Mr Zelensky pour RIEN 230622

Le député suisse et ancien rédacteur-en-chef de la Tribune de Genève, Guy Mettan, dresse le portrait du saltimbanque qui joue le rôle de président de l’Ukraine. Il montre comment cet amuseur public s’est transformé en allié des bandéristes et installe pour eux une dictature.

ZEzeLENSKIki par RIEN 170522

« Héros de la liberté », « Hero of Our Time », « Der Unbeugsame », « The Unlikely Ukrainian Hero Who Defied Putin and United the World », « Zelensky, l’Ukraine dans le sang » : les médias et les dirigeants occidentaux ne savent plus quels superlatifs utiliser pour chanter les louanges du président ukrainien, tant ils sont fascinés par la « stupéfiante résilience » du comédien miraculeusement transformé en « chef de guerre » et en « sauveur de la démocratie. »

Depuis trois mois, le chef d’État ukrainien fait la « une » des magazines, ouvre les téléjournaux, inaugure le Festival de Cannes, harangue les parlements, félicite et admoneste ses collègues à la tête d’États dix fois plus puissants que lui avec un bonheur et un sens tactique qu’aucun acteur de cinéma ni aucun dirigeant politique avant lui n’avait connus.

Comment ne pas tomber sous le charme de cet improbable Mr. Bean qui, après avoir conquis le public avec ses grimaces et ses extravagances (se promener nu dans un magasin et mimer un pianiste jouant avec son sexe par exemple), a su en une nuit troquer ses pitreries et ses jeux de mots graveleux contre un T-shirt gris-vert, une barbe d’une semaine et des mots pleins de gravité pour galvaniser ses troupes assaillies par le méchant ours russe ?

Depuis le 24 février, Volodymyr Zelensky a, sans conteste, administré la preuve qu’il était un artiste de la politique internationale aux talents exceptionnels. Ceux qui avaient suivi sa carrière de comique n’ont pas été surpris car ils connaissaient son sens inné de l’improvisation, ses facultés mimétiques, son audace de jeu. La façon dont il a mené campagne et terrassé en quelques semaines, entre le 31 décembre 2018 et le 21 avril 2019, des adversaires pourtant coriaces comme l’ancien président Porochenko, en mobilisant son équipe de production et ses généreux donateurs oligarques, avait déjà prouvé l’ampleur de ses talents. Mais il restait à transformer l’essai. Ce qui est désormais fait.

Talent pour le double jeu

Cependant, comme c’est souvent le cas, la façade ressemble rarement aux coulisses. La lumière des projecteurs cache plus qu’elle ne montre. Et là, force est de constater que le tableau est moins reluisant : tant ses réalisations de chef d’État que ses performances de défenseur de la démocratie laissent sérieusement à désirer.

Ce talent pour le double jeu, Zelensky va le montrer dès son élection. On rappelle qu’il a été élu avec le score canon de 73,2 % des voix en promettant de mettre fin à la corruption, de mener l’Ukraine sur le chemin du progrès et de la civilisation, et surtout de faire la paix avec les russophones du Donbass. Aussitôt élu, il va trahir toutes ses promesses avec un zèle si intempestif que sa cote de popularité tombera à 23 % en janvier 2022, au point de se faire distancer par ses deux principaux adversaires.

LES ZÉROTTOMAN par RIEN 260522

Dès mai 2019, pour satisfaire ses sponsors oligarques, le nouvel élu lance un programme massif de privatisation du sol portant sur 40 millions d’hectares de bonnes terres agricoles sous prétexte que le moratoire sur la vente des terres aurait fait perdre des milliards de dollars au PIB du pays. Dans la foulée des programmes de « décommunisation » et de « dérussification » entamés depuis le coup d’État pro-états-unien de février 2014, il lance une vaste opération de privatisation des biens d’État, d’austérité budgétaire, de dérégulation des lois sur le travail et de démantèlement des syndicats, ce qui fâche une majorité d’Ukrainiens qui n’avaient pas compris ce que leur candidat entendait par « progrès », « occidentalisation » et « normalisation » de l’économie ukrainienne. Dans un pays qui, en 2020, affichait un revenu par habitant de 3 726 dollars contre 10 126 dollars pour l’adversaire russe, alors qu’en 1991 le revenu moyen de l’Ukraine dépassait celui de la Russie, la comparaison n’est pas flatteuse. Et on comprend que les Ukrainiens n’aient pas applaudi cette énième réforme néolibérale.

Quant à la marche vers la civilisation, elle prendra la forme d’un autre décret qui, le 19 mai 2021, assure la domination de la langue ukrainienne et bannit le russe dans toutes les sphères de la vie publique, administrations, écoles et commerces, à la grande satisfaction des nationalistes et à la stupéfaction des russophones du sud-est du pays.

Un sponsor en fuite

En matière de corruption, le bilan n’est pas meilleur. En 2015, le Guardian estimait que l’Ukraine était le pays le plus corrompu d’Europe. En 2021, Transparency International, une ONG occidentale basée à Berlin, classait l’Ukraine au 122e rang mondial de la corruption, tout près de la Russie honnie (136e). Pas brillant pour un pays qui passe pour un parangon de vertu face aux barbares russes. La corruption est partout, dans les ministères, les administrations, les entreprises publiques, le parlement, la police, et même dans la Haute Cour de Justice Anti-Corruption selon le Kyiv Post ! Il n’est pas rare de voir des juges rouler en Porsche, observent les journaux.

Le principal sponsor de Zelensky, Ihor Kolomoïsky, résident à Genève où il possède des bureaux luxueux avec vue sur la rade, n’est pas le moindre de ces oligarques qui profitent de la corruption ambiante : le 5 mars 2021, Anthony Blinken, qui ne pouvait sans doute pas faire autrement, annonçait que le département d’État avait bloqué ses avoirs et l’avait banni des États-Unis en raison « d’une implication pour fait significatif de corruption ». Il est vrai qu’on accusait Kolomoïsky d’avoir détourné 5,5 milliards de dollars de la banque publique Privatbank. Simple coïncidence, le bon Ihor était aussi le principal actionnaire du holding pétrolier Burisma qui employait le fils de Joe Biden, Hunter, pour un modeste dédommagement de 50 000 dollars par mois, et qui fait aujourd’hui l’objet d’une enquête du procureur du Delaware. Sage précaution : Kolomoisky, devenu persona non grata en Israël et réfugié en Géorgie selon certains témoins, ne risque ainsi pas de venir témoigner à la barre.

C’est ce même Kolomoïsky, décidément incontournable dans cette Ukraine en route vers le progrès, qui a fait toute la carrière d’acteur de Zelensky et qu’on retrouve impliqué dans l’affaire des Pandora Papers révélée par la presse en octobre 2021. Ces papiers ont révélé que depuis 2012, la chaine de TV 1+1 appartenant au sulfureux oligarque avait versé pas moins de 40 millions de dollars à sa vedette Zelensky depuis 2012 et que ce dernier, peu avant d’être élu président et avec l’aide de sa garde rapprochée de Kryvyi Rih – les deux frères Shefir, dont l’un est l’auteur des scénarios de Zelenski et l’autre le chef du Service de sécurité d’État (SBU), et le producteur et propriétaire de leur société de production commune Kvartal 95 – avait prudemment transféré des sommes considérables sur des comptes offshore ouverts au nom de sa femme, tout en acquérant trois appartements non déclarés à Londres pour la somme de 7,5 millions de dollars.

Ce goût du « serviteur du peuple » (c’est le nom de sa série télévisée et de son parti politique) pour le confort non-prolétarien est confirmé par une photo brièvement apparue sur les réseaux sociaux et aussitôt effacée par les fact-checkers anti-complotistes, qui le montrait prenant ses aises dans un palace tropical à quelques dizaines de milliers de dollars la nuit alors qu’il était censé passer ses vacances d’hiver dans une modeste station de ski des Carpates.

Cet art de l’optimisation fiscale et cette fréquentation assidue d’oligarques pour le moins controversés ne plaident donc pas en faveur d’un engagement présidentiel inconditionnel contre la corruption. Pas plus que le fait d’avoir essayé de dégommer le président de la Cour constitutionnelle Oleksandr Tupytskyi, qui le gênait, et nommé Premier ministre, après le départ de son prédécesseur Oleksyi Hontcharouk pour cause de scandale, un inconnu du nom de Denys Chmynal mais qui avait le mérite de diriger l’une des usines de l’homme le plus riche du pays, Rinat Akhmetov, propriétaire de la fameuse usine Azovstal, ultime refuge des héroïques combattants de la liberté du bataillon Azov. Combattants qui arborent sur leur bras, dans leur cou, dans leur dos ou sur leur poitrine des tatouages glorifiant le Wolfsangel de la division SS Das Reich, des phrases d’Adolf Hitler ou des croix gammées, comme on a pu le voir sur les innombrables vidéos diffusées par les Russes après leur reddition.

Otage des bataillons Azov

Car le rapprochement du flamboyant Volodymyr avec les représentants les plus extrêmes de la droite nationaliste ukrainienne n’est pas la moindre des étrangetés du Dr. Zelensky. Cette complicité a aussitôt été niée avec la plus grande virulence par la presse occidentale, qui l’a jugée scandaleuse en raison des origines juives du président, subitement redécouvertes. Comment un président juif pourrait-il sympathiser avec des néo-nazis, par ailleurs présentés comme une infime minorité de marginaux ? Il ne faudrait tout de même pas donner du crédit à l’opération de « dénazification » menée par Vladimir Poutine…

Et pourtant les faits sont têtus et loin d’être anodins.

Il est certain qu’à titre personnel Zelensky n’a jamais été proche de l’idéologie néo-nazie ni même de l’extrême-droite nationaliste ukrainienne. Son ascendance juive, même si elle est relativement lointaine et n’a jamais été revendiquée avant février 2022, exclut bien évidemment tout antisémitisme de sa part. Ce rapprochement ne trahit donc pas une affinité mais relève de la banale raison d’État et d’un mélange bien compris de pragmatisme et d’instinct de survie physique et politique.

Il faut remonter à octobre 2019 pour comprendre la nature des relations entre Zelensky et l’extrême-droite. Et il faut comprendre que ces formations d’extrême-droite, même si elles ne pèsent que 2 % de l’électorat, représentent tout de même près d’un million de personnes très motivées et bien organisées et qui se répartissent dans de nombreux groupements et mouvements, dont le régiment Azov (cofondé et financé dès 2014 par Kolomoïsky, toujours lui !) n’est que le plus connu. Il faut lui ajouter les organisations Aïdar, Dnipro, Safari, Svoboda, Pravy Sektor, C14 et Corps national pour être complet.

C14, baptisé ainsi en raison du nombre de mots de la phrase du néonazi américain David Lane (« We must secure the existence of our people and a future for white children »), est l’un des moins connus à l’étranger mais les plus redoutés pour sa violence raciste en Ukraine. Tous ces groupements ont été plus ou moins fondus dans l’armée et la garde nationale ukrainiennes à l’initiative de leur animateur, l’ancien ministre de l’Intérieur Arsen Avakov, qui a régné sans partage sur l’appareil de sécurité ukrainien de 2014 à 2021. Ce sont eux que Zelensky appelle des « vétérans depuis l’automne 2019.

Quelques mois après son élection, le jeune président se rend en effet dans le Donbass pour tenter de réaliser sa promesse électorale et faire appliquer les accords de Minsk signés par son prédécesseur. Les forces d’extrême-droite, qui pilonnent les villes des Donetsk et Lougansk depuis 2014 au prix de dix mille morts, l’accueillent avec la plus grande circonspection car ils se méfient de ce président « pacifiste ». Ils mènent une campagne sans pitié contre la paix sous le slogan « Pas de capitulation ». Sur une vidéo, on voit un Zelensky blême les implorer : « Je suis le président de ce pays. J’ai 41 ans. Je ne suis pas un loser. Je viens vers vous et vous dis : retirez les armes. » La vidéo est lâchée sur les réseaux sociaux et Zelensky devient aussitôt la cible d’une campagne haineuse. C’en sera fait de ses velléités de paix et d’application des accords de Minsk.

Peu après cet incident, un retrait mineur des forces extrémistes a lieu, puis les bombardements reprennent de plus belle.

Croisade nationaliste

Le problème est que non seulement Zelensky a cédé à leur chantage mais qu’il les rejoint dans leur croisade nationaliste. Après son expédition ratée, en novembre 2019, il reçoit plusieurs leaders de l’extrême-droite, dont Yehven Taras, le chef du C14, tandis que son Premier ministre s’affiche aux côtés d’Andryi Medvedko, une figure néo-nazie soupçonnée de meurtre. Il soutient aussi le footballeur Zolzulya contre les fans espagnols qui l’accusent d’être un nazi à cause de son soutien proclamé à Stepan Bandera, le leader nationaliste qui a collaboré avec l’Allemagne nazie pendant la guerre (et avec la CIA après la guerre) et participé à l’Holocauste des Juifs.

La collaboration avec les radicaux nationalistes est bien installée. En novembre de l’an dernier, Zelensky nomme l’ultra-nationaliste de Pravy Sektor Dmytro Yarosh conseiller spécial du commandant en chef de l’armée ukrainienne et, depuis février 2022, chef de l’Armée des volontaires qui fait régner la terreur à l’arrière. Au même moment, il nomme Oleksander Poklad, surnommé « l’étrangleur » en raison de son goût pour la torture, chef du contre-espionnage du SBU. En décembre, deux mois avant la guerre, c’est au tour d’un autre chef de Pravy Sektor, le commandant Dmytro Kotsuybaylo, d’être récompensé par le titre de « Héros de l’Ukraine » tandis que, une semaine après le début des hostilités, Zelensky fait remplacer le gouverneur régional d’Odessa par Maksym Marchenko, commandant du bataillon ultranationaliste Aïdar, celui-là même auprès duquel Bernard-Henri Lévy se fera une gloire de défiler.

Désir d’amadouer l’extrême-droite en lui confiant des postes ? Ultra-patriotisme partagé ? Ou simple convergence d’intérêt entre une droite néolibérale atlantiste et pro-occidentale et une extrême droite nationaliste qui rêve de casser du Russe et de « mener les races blanches du monde dans une croisade finale contre les Untermenschen guidés par les Sémites », selon les mots de l’ancien député Andryi Biletsky, chef du Corps national ? On ne sait trop, aucun journaliste ne s’étant hasardé à poser la question à Zelensky.

Ce qui ne fait aucun doute en revanche, c’est la dérive de plus en plus autoritaire, voire criminelle, du régime ukrainien. À tel point que ses zélotes devraient y réfléchir à deux fois avant de proposer leur idole au prix Nobel de la Paix. Car, pendant que les médias regardent ailleurs, c’est une vraie campagne d’intimidation, de kidnappings et d’exécutions que subissent les élus locaux et nationaux soupçonnés d’être des agents russes ou de connivence avec l’ennemi parce qu’ils veulent éviter une escalade du conflit.

« Un traitre de moins en Ukraine ! On l’a retrouvé tué et il a été jugé par le tribunal du peuple ! » C’est ainsi que le conseiller du ministre de l’Intérieur, Anton Gerashenko, a annoncé sur son compte Telegram le meurtre de Volodymyr Strok, maire et ancien député de la petite ville de Kremnina. Soupçonné d’avoir collaboré avec les Russes, il a été enlevé puis torturé avant d’être exécuté. Le 7 mars, c’est au tour du maire de Gostomel d’être tué parce qu’il avait voulu négocier un corridor humanitaire avec les militaires russes. Le 24 mars, c’est le maire de Kupyansk qui demande à Zelensky de relâcher sa fille enlevée par les séides du SBU. Au même moment, un des négociateurs ukrainiens est retrouvé mort après avoir été accusé de trahison par les médias nationalistes. Pas moins de onze maires sont portés disparus à ce jour, y compris dans des régions jamais occupées par les Russes…

LOL ou pas RIEN 230622

Partis d’opposition interdits

Mais la répression ne s’arrête pas là. Elle frappe les médias critiques, qui ont tous été fermés, et les partis d’opposition, qui ont tous été dissous.

En février 2021, Zelensky fait fermer trois chaînes d’opposition jugées pro-russes et censées appartenir à l’oligarque Viktor Medvedchuk, NewsOne, Zik et 112 Ukraine. Le département d’État salue cet attentat contre la liberté de la presse en déclarant que les États-Unis soutiennent les efforts ukrainiens pour contrer l’influence maligne de la Russie… En janvier 2022, un mois avant la guerre, c’est au tour de la chaine Nash d’être fermée. Après le début de la guerre, le régime fait la chasse aux journalistes, blogueurs et commentateurs de gauche. Début avril, deux chaînes de droite sont également touchées. Channel 5 et Pryamiy. Un décret présidentiel oblige toutes les chaines à diffuser un seul et unique son de cloche, pro-gouvernemental bien sûr. Récemment la chasse aux sorcières s’est même étendue au blogueur critique le plus populaire du pays, le Navalny ukrainien, Anatoliy Shariy, qui été arrêté le 4 mai dernier par les autorités espagnoles à la demande de la police politique ukrainienne. Des attaques contre la presse au moins équivalentes à celles de l’autocrate Poutine, mais dont on n’a jamais entendu parler dans les médias occidentaux…

La purge a été encore plus sévère pour les partis politiques. Elle a décimé les principaux opposants de Zelensky. Au printemps 2021, le domicile du principal d’entre eux, Medvedchuk, réputé proche de Poutine, est saccagé et son propriétaire placé en résidence surveillée. Le 12 avril dernier, le député oligarque a été interné de force dans un lieu tenu secret, visiblement drogué, privé de visites avant d’être exhibé à la TV et proposé en échange de la libération des défenseurs d’Azovstal, au mépris de toutes les conventions de Genève. Ses avocats, menacés, ont dû renoncer à le défendre au profit d’un proche des services.

En décembre dernier, c’est Petro Porochenko, qui remontait dans les sondages, qui a été accusé de trahison. Le 20 décembre 2021 à 15 h 07, on pouvait lire sur le site officiel du SBU qu’il était suspect d’avoir commis des crimes de trahison et de soutien à des activités terroristes. L’ancien président, qui était pourtant un antirusse forcené, se voyait reprocher « d’avoir rendu l’Ukraine énergétiquement dépendante de la Russie et des leaders des pseudo-Républiques sous contrôle russe. »

Le 3 mars dernier, ce sont les activistes de la Gauche Lizvizia qui subissent un raid du SBU et sont emprisonnés par douzaines. Puis le 19 mars, la répression frappe l’ensemble de la gauche ukrainienne. Par décret, onze partis de gauche sont interdits, soit le Parti pour la vie, l’Opposition de gauche, le Parti socialiste progressiste d’Ukraine, le Parti socialiste d’Ukraine, l’Union des forces de gauche, les Socialistes, le Parti Sharyi, Les Nôtres, le Bloc d’opposition, le Bloc Volodymyr Saldo.

D’autres activistes, blogueurs et défenseurs des droits de l’Homme sont arrêtés et torturés, le journaliste Yan Taksyur, l’activiste Elena Brezhnaya, le boxeur de MMA Maxim Ryndovskiy ou encore l’avocate Elena Viacheslavova, dont le père était mort carbonisé dans le pogrom du 2 mai 2014 à la Maison des syndicats d’Odessa. [NdJBL ; ICI & ]

Pour compléter cette liste, on mentionnera encore ces hommes et ces femmes déshabillés et fouettés en public par les nationalistes dans les rues de Kiev, ces prisonniers russes battus et dont on tirait dans les jambes avant de les exécuter, ce soldat à qui on avait percé un œil avant de le tuer, ces membres de la Légion géorgienne qui ont exécuté des prisonniers russes dans un village près de Kiev tandis que leur chef se vantait de ne jamais faire de prisonnier. Sur la chaine Ukraine 24, c’est le chef du service médical de l’armée qui indique avoir donné l’ordre « de castrer tous les hommes russes parce qu’ils sont des sous-hommes pires que des cafards. » Enfin, l’Ukraine recourt massivement à la technologie de reconnaissance faciale de la société Clearview afin d’identifier les morts russes et de diffuser leurs photos sur les réseaux sociaux russes en les tournant en ridicule…

Un acteur à oscariser

On pourrait multiplier les exemples, tant sont nombreuses les citations et les vidéos d’atrocités commises par les troupes du défenseur de la démocratie et des droits humains qui préside aux destinées de l’Ukraine. Mais ce serait fastidieux et contre-productif auprès d’une opinion publique convaincue que ces comportements barbares sont uniquement dus aux Russes.

C’est pourquoi aucune ONG ne s’en alarme, le Conseil de l’Europe reste coi, le Tribunal Pénal International n’enquête pas, les organisations de défense de la liberté de la presse restent muettes. Ils n’ont pas bien écouté ce que le gentil Volodymyr leur avait déclaré lors d’une visite à Butcha début avril : « Si nous ne trouvons pas une porte de sortie civilisée, vous connaissez nos gens, ils trouveront une issue non-civilisée. »

Le problème de l’Ukraine est que son président, bon gré ou mal gré, a cédé son pouvoir aux extrémistes sur le plan intérieur et aux militaires de l’Otan sur le plan extérieur pour s’adonner au plaisir d’être adulé par les foules du monde entier. N’est-ce pas lui qui déclarait à un journaliste français, le 5 mars dernier, dix jours après l’invasion russe : «  Aujourd’hui, ma vie est belle. Je crois que je suis désiré. Je sens que c’est le sens le plus important de ma vie : être désiré. Sentir que vous n’êtes pas banalement en train de respirer, marcher et manger quelque chose. Vous vivez ! ».

On vous l’a dit : Zelenski est un grand acteur. Comme son prédécesseur qui avait incarné le Dr. Jekill & Mr. Hide en 1932, il mérite de gagner l’Oscar du meilleur rôle masculin de la décennie. Mais quand il devra s’atteler à la tâche de reconstruire son pays dévasté par une guerre qu’il aurait pu éviter en 2019, le retour à la réalité risque d’être difficile.

Zelensky kiki pour RIEN 200622

URL de l’article source ► https://www.voltairenet.org/article217398.html

 

SUR TOUS LES FRONTS = LE RÉVEIL DES PEUPLES ORDINAIRES A SONNÉ !

C’est sans doute là, la meilleure analyse qu’il m’ait été donné de lire sur le sujet grâce au COLLECTIF GUERRE DE CLASSE dès le 25 février 2022, soit au lendemain du lancement de l’Opération Spéciale Z par Poutine et lecture essentielle pour remonter aux origines anthropologiques politiques des différents soulèvements populaires dans l’Histoire et comprendre que nous avions là, ENSEMBLE, l’occasion de changer le cours de l’Histoire de l’Humanité et comme l’avait déjà parfaitement pensé Nestor Makhno dont vous pourrez (re)lire les meilleurs écrits choisis par Résistance71 dès novembre 2017 pour le centenaire de la Révolution Russe dans une nouvelle version PDF N° 24062022 de 34 pages https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/06/nouvelle-version-des-ecrits-de-nestor-makhno-juin-2022.pdf ;

Comment dire ?…

RIEN à DIRE et COMMENT TAIRE de RIEN 200622

Que c’est bien la preuve que Macron devait être maintenu au pouvoir, à n’importe quel prix ! Même et surtout au prix de nos vies !

VOTRE OBÉISSANCE PROLONGE CE CAUCHEMAR pour RIEN 170622

Arrêtez de consentir, mieux retirer leur votre consentement d’un coup sec… Et ils chuteront et le petit jeu sera fini… C’est aussi simple que cela !

BOYCOTT et DESOBEISSANCE

Pour y parvenir par des ACTIONS DIRECTES RÉFLÉCHIES & NON VIOLENTES ;

+ Dans CHRONIQUES DU PRESQUE Dr. T’CHÉ-RIEN ;

+ Dans LES CHRONIQUES DE ZÉNON ;

+ Dans mon DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS où vous pourrez lire notamment tous les dessous de l’affaire SARS-CoV-2 / COVID-19 ou COVIDisme remontant aux origines du SIDA et du VIH dans les années 1980 avec le livre de Robert F. Kennedy Jr. que R71 a en grande partie traduit et que j’ai mis au format PDF N° 08042022 de 154 pages, dans une création originale https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/04/rfk-jr-le-veritable-anthony-fauci-larges-extraits-de-traduction-r71-pagination-jbl-du-7-avril-2022.pdf ; 

+ Dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF de + de 500 créations, mises à jour comme celle-ci, suppléments et compléments ad hoc et connexes dont la dernière mise à jour PDF N° 170622 de 15 pages l’Anarchie expliquée à la jeunesse https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/06/maj-de-juin-2022-du-pdf-lanarchie-expliquee-a-la-jeunesse-sept-2017.pdf ;

Toutes ces lectures INDISPENSABLES à notre sens sont en téléchargement, impression, diffusion et partage, libres et gratuits, car nous estimons, les uns et les autres, que tout ce qui participe de l’éveil de nos consciences et du développement de l’Humanité doit être accessible à nous tous gratuitement, et dans notre langue !

 Ceci, afin d’être en capacité, ensemble, dans cet ICI, IMMÉDIATEMENT et surtout D’OÙ NOUS SOMMES, d’éteindre la lumière du N.O.M. pour  impulser la poussée primordiale, vaincre cette foutue inertie de départ et enclencher un nouveau paradigme en lien avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer/cocréer/codiriger une société des sociétés sur terre, celle des associations libres, volontaires, autogérées hors de tout système marchand, (crypto)monétaire et étatique.

+ TOUT LE RESTE & AVEC TOUT NOTRE

JBL1960

Nestor Makhno Version Juin 2022

QUAND ASSEZ EST-IL ASSEZ ? SANG DÉCONNER ???

SUITE POUR QUE CE SOIT LA FIN…

Après Babar-le-Corona, Zelenskiri-le-clown, voici Bruno-le-Mariole-du-Bonobo…

…DE L’OLIGARCHIE RÉGNANTE !

ET NON LA FIN DE L’HUMANITÉ !

MONkEYPOX1 de RIEN 240522

MON(k)EYPOX de RIEN sur 2 pages, en images ci-dessus & ci-dessous https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/05/mon-k-eypox-de-rien-240522.pdf

FRANKISTAN sous MacRon 2nd En Pire et sur La Connerie Infernale – Gilbert 2RAIES est devenu expert en variole du singe en 2/2 https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/05/2raies-ou-la-connerie-infernale-rien-250522.pdf

2RAIES EXPERT EN VARIOLE DU SINGE RIEN 250522

Pour les ceusses qui n’ont toujours pas compris que Schwabie ne sera jamais votre ami – La photo du Papa de Klaus, Eugen, Schwab en costume Hugo BoSS pour faire plaisir à son poteau Hitler https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/05/papa-schwab-intime-dhitler-par-rien-250522.pdf

Eugen Schwab intime d'Hitler papa de Klaus par RIEN 250522

Et pour les ceusses qui roupillent toujours à poing fermé ;

Nouvel ordre Mondial : Nouvelle guerre en préparation (Thierry Meyssan) et mise en perspective de l’analyse géopolitique dans le grand plan oligarchique en cours de réalisation (Résistance 71) : La guerre en Ukraine en une vision géopolitique panoramique, celle d’un Thierry Meyssan affuté et lucide. Cette très bonne analyse doit aussi être intégrée à une analyse plus large incluant l’ensemble du plan oligarchique eugéniste mondialiste. La famine annoncée et les pénuries mondiales serviront au renforcement de politiques internes liberticides et de contrôle et la mise en place accélérée de la grille de contrôle technotronique d’un monde qui sera confiné, selon les désirs oligarchiques, à des relations néo-féodales de domination et de soumission. Toutes ces pièces du puzzle géant se mettent en place : guerres, renforcement des pouvoirs coercitifs, pénuries, famines et pandémies planifiées et provoquées, accélération de la diffusion de technologies nocives et liberticides (nanotechnologie, injections OGM à ARNm, connexion 5G etc…) indispensables à la mise en place de la grille de contrôle pour une dictature technotronique, faisant de chaque endroit connecté, nos corps inclus, des cellules à géométrie variable et inter-connectées d’un goulag planétaire, qui sera plus facile à gérer lorsque le troupeau humain aura été réduit de 95%, ce qui est en cours de réalisation depuis le début des “remèdes” à ARNm mortifères. Pour les oligarques, argent et technologie ne sont plus un problème, leur problème, c’est nous… les peuples. Vous pensez que tout ceci est un grand délire de science-fiction ? (Re)lisez “La ferme des animaux”, “1984”, “Le meilleur des mondes”, “Fahrenheit 451” et les écrits des idéologues straussiens, le NSSM200 de Kissinger (1974), l’éditorial de David Rockefeller dans le New York Times (1971) où il vantait les “immenses qualités du timonier Mao” et l’érigeait en modèle, les écrits de psychopathes comme Richard Perle, Zbigniew Brzezinski, Dick Cheney, Paul Wolfowitz, Donald Rumsfeld, tous impliqués jusqu’au cou dans Big Pharma, le complexe militaro-industriel et les attentats (nucléaires) du 11 septembre 2001 ainsi que la création de groupes terroristes comme Al Qaïda et l’EIIL / Daesh, leur légion arabe d’entretien de la peur. (Re)lisez l’analyse de l’historien Anthony Sutton sur la planification et l’implication de longue date de l’oligarchie industrio-financière de la City de Londres et de sa succursale de Wall Street dans les mises en place de régime totalitaires tels que la Russie bolchévique (capitalisme d’État) et l’Allemagne nazie, dont les retombées bandéristes ukrainiennes minent ce monde jusqu’ici de nos jours.
Tout se tient, tout n’est que continuité. La pourriture aux manettes fait tout ce qu’elle dit, elle œuvre sans relâche pour notre mise en esclavage définitive, du moins de ce qui restera de l’Humanité une fois la grande tonte réalisée. Les sionistes occupant de la Palestine ont une expression pour exprimer leur répression armée génocidaire du peuple palestinien, ils disent “il est l’heure de tondre la pelouse”. Ce n’est que la réalisation géo-localisée d’un plan qui se veut réalisé à l’échelle planétaire. Pour l’oligarchie, il est l’heure de tondre la pelouse du monde. Ce qu’ils disent et planifient, ils le font, le feront..

ASTOPAUCOVIDELIRE

Si, bien sûr, nous les laissons faire !

Conclusion ? De R71 du 25 mai 2022

C’est le moment de NOUS lever, en nombre invincible pour REFUSER TOUTES LEURS INJONCTIONS

NON DE RIEN 27 12 21

CONTOURNONS-LES POUR ENFIN VIVRE !

Comment ? Par la révolte de nos consciences, en se mutualisant dans le réel, pas besoin d’armes, de haine, de violence juste par un BOYCOTT TOTAL :

  • Des Institutions,
  • De la dictature sanitaire (qui est tout sauf sanitaire !),
  • De la vaccination COVID OBLIGATOIRE, et celles à venir contre la variole du singe par exemple ?
  • De la 5G technologie de la dictature technotronique mortifère et de sa grille de contrôle,
  •  Des élections (et sa commence tout de suite en France en boycottant les LÉGISLATIVES) et de l’impôt absorbant l’intérêt de la dette odieuse,
  • Des entreprises du CAC40 et des transnationales criminelles, banques incluses ► En achetant et en promouvant les produits LOCAUX ► En réaménageant nos campagnes et nos communautés AGRICOLES ► En se rassemblant en COMITÉS POPULAIRES de voisinage, de travail et en DÉCIDANT de tout pour et par nous-mêmes… ENSEMBLE !

POUR Y PARVENIR CE TRACT-PDF À DIFFUSER SANS PITIÉ ICI – IMMÉDIATEMENT & D’OÙ NOUS SOMMES ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/02/tract-pdf-appel-a-boycott-et-bankrun-02-2022.pdf

À TOUS LES VENDUS – LES MERDIAS COLLABOS – LES RIPOULITIQUES DE TOUS POILS = Notez bien ce qui suit ;

AVERTISSEMENT AUX JOURNALOPES RIEN 16 02 22

À NOUS AUTRES… RELEVONS LE DÉFI !

3 LETTRES ET TOUT S'ARRÊTE RIEN 02 12 21

TRANSFORMONS LA COLÈRE ET LA RAGE (légitimes) EN COURAGE pour NOUS lever, TOUS & TOUTES et c’est FIN de PARTIE pour l’oligarchie régnante !

Kill Bill et la petite mariole du singe RIEN 230522Pour y parvenir avec des ACTIONS DIRECTES RÉFLÉCHIES & NON VIOLENTES ► POUR NOUS LIBÉRER et BRISER NOS CHAINES ;

NON MERCI DE RIEN 05 03 22

+ dans CHRONIQUES DU PRESQUE Dr. T’CHÉ-RIEN avec LAIDS JEUX SONT FAITS ou Chronique du JOUR J https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/04/laids-jeux-sont-faits-de-rien-24-04-22.pdf – INSTANTANÉS, CONTES & CHRONIQUES ;

+ dans mon DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS ou vous retrouverez en exclusivité pour les lecteurs francophones d’ICI ou d’AILLEURS la version française au format PDF N° 08042022 de 154 pages du livre dynamite de Robert F. Kennedy Jr.Le véritable Anthony Fauci – Bill Gates – Big Pharma et la guerre globale contre la démocratie et la Santé publique par de larges extraits de traduction de Résistance71  https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/04/rfk-jr-le-veritable-anthony-fauci-larges-extraits-de-traduction-r71-pagination-jbl-du-7-avril-2022.pdf ;

+ dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF (+de 500), notamment pour transformer cette réalité au moment où et pour le moins, l’éducation des enfants est durement attaquée par le système bancaire de l’Éducation Nationale, l’ouvrage majeur de Paulo Freire  en version PDF N° 83 de 111 pages ► La pédagogie des opprimés”, qui bien que traduit dans 18 langues, est interdit dans certaines États, comme en Arizona par exemple, car jugé bien trop subversif pour le système. La méthodologie pédagogique mise en place par Freire fut considérée si dangereuse et subversive, que l’auteur a dû s’exiler du Brésil pendant plus de 15 ans. C’est aussi peut-être pour cette raison qu’il n’a pas été réédité en français, jusqu’à cette version offerte pour plus personne ne puisse prétendre qu’il ne savait pas ou pire, qu’il ne pouvait pas savoir https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/12/la-pedagogie-des-opprimes-de-paulo-freire-public3a9-en-1970.pdf ;

+ dans LES CHRONIQUES DE ZÉNON avec son tout dernier texte Crash-Test, Ou le saut périlleux de l’Humanité dans l’abîme en version PDF N° 300422 de 9 pages https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/04/zenon-crash-test-ou-le-saut-perilleux-de-lhumanite-dans-labime-avril-2022-1.pdf en attendant le prochain ?

Offrir son cœur par RIEN 200522

+ tout le reste avec tout mon

JBL1960

VOTRE OBÉISSANCE PROLONGE CE CAUCHEMAR 22 12 21

ENSEMBLE ► Brisons les chaines de la dissonance cognitive !

Arrêtons de consentir, mieux retirons leur notre consentement.

Mutualisons-nous & Solidarisons-nous !

Non pour une énième réforme inutile du système ► Mais totalement hors de tout système marchand, monétaire et étatique !

Adoptons en l’adaptant le principe des Peuples Originels, qui eux sont confinés depuis 530 ans, du continent des Amériques qui dit que chaque décision prise doit l’être en considération de ce que pensera de nos actions la 7ème génération à venir. Car ainsi, il devient très, très difficile de faire fausse route parce que non seulement l’intérêt commun immédiat est évalué et pris en compte, mais aussi celui d’un lointain futur, éradiquant toute velléité égoïste conjoncturelle.

Ici ou , nous sommes de plus en plus nombreux à démontrer qu’il n’y a pas de solutions au sein de ce Système sinon de lâcher-prise à ces derniers scintillements factices d’un système totalement illusoire et mortifère dont il n’y a RIEN à garder car pour nous il convient de TOUT benner ! Tout, absolument TOUT doit partir et OUI, être remplacé par cet élan naturel de l’humanité vers la Vie… Tout simplement.

Pour comprendre et réaliser que l’avenir de l’Humanité et le salut de l’Occident passent par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre-mère ;

ANES DISSONANCE COGNITIVE

Je vous propose la (re)lecture de ce document PDF N° 209 de 15 pages, publié en octobre 2020 :  La dissonance cognitive est-elle une étape nécessaire de la libération intellectuelle ? Dans Nouvelle attaque de ConVidiot en plein délire cognitif (PDFs + VIDÉOS & ANALYSE) https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/10/dissonance-cognitive-de-r71-en-juillet-2011-version-pdf-octobre-2020.pdf

COVIDISME & UKRAINISME = 2 maladies mentales engendrées par une mini-élite déjantée, dégenrée et dégénérée…

UKRAINISME ;

BARBOUZERIES UKRONAZES & CHAUDRONS OTANesques…

COVIDISME & UKRAINISME

CRASH-TEST ; Ou le saut périlleux de l’Humanité dans l’abîme de Zénon et dans une création originale au format PDF à diffuser sans pitié…

VIRUS de la GUERRE pour RIEN 27 02 22

Les colères et frustrations accumulées durant deux années de covidisme sont à présent tournées contre le bouc-émissaire russe. Avez-vous savouré le déshonneur ? Vous allez adorer la guerre. Non celle qu’ont connue nos anciens ; vraie question de vie ou de mort entre les nations. Mais celle d’un genre nouveau où les patries n’ont plus la moindre voix au chapitre, et où le narratif médiatique l’emporte sur la réalité du terrain. Un conflit tel que l’avait envisagé Orwell, dont l’enjeu ne réside pas dans d’hypothétiques victoires sur l’ennemi, mais dans le surcroît de cohésion interne obtenu au sein du cheptel de chaque partie.

COVIDISME   UKRAINISME MÊME MALADIE MENTALE !

ALERTE GRAND RESET 16 11 21 1

Selon le PLAN de Schwabie : COVID-19 – La Grande Réinitialisation de Klaus Schwab et Thierry Malleret date de publication originale le 25 septembre 2020 http://reparti.free.fr/schwab2020fr.pdf comme quoi TOUT était prévisible…

ALERTE GRAND RESET 16 11 21 2

Voilà pourquoi, dans ce système là, la réélection-piège-à-crons de Macron était absolument INÉVITABLE et à partir du moment où Trudeau, fin décembre 2021, avait lui aussi été maintenu au pouvoir au Canada selon le PLAN qui a été muté en PLANdémie !

Macron, en roue libre, pas plus légitime en 2017 qu’en 2022, face à une Marine Le Pen qui ne voulait pas plus gagner qu’en 2017 et qui a tout fait pour perdre ; n’a eu qu’à manipuler les chiffres du 1er tour pour se retrouver face à elle + le bidouillage des chiffres du second tour, pour donner l’illusion aux gueux et aux gueuses qu’ils avaient leur mot à dire = Comme Chirac face à Jean-Marie Le Pen en avril 2002, Macron se fait réélire pour nous emmerder jusqu’au dernier !Wam-Poker.com - Le comptoir - le jeu sans fin des images

Rappelez-vous seulement de la réélection de Jacques Chirac en 2002 alors qu’il était taxé de Super Menteur par les Guignols de l’Info ! Il était moqué, vilipendé par tout le monde. Il aura donc suffit de faire monter Le Pen père dit Le Borgne, pour le faire réélire… Songez que Dominique Strauss-Kahn appelait à veauter pour Chirac en se pinçant le nez !

Dominique-nique-nique qui 10ans plus tard se vit priver d’élection présidentielle pour s’être fait pincer la kékette au Sofitel de New York… Sacré retour de karma, hein ?

Le changement, aujourd’hui, tient dans le fait qu’on a fait croire aux zélecteurs qu’ils auraient le choix entre l’Éborgneur en Chef, et la fille d’un Borgne… Quel NON choix effectivement !

Macron et les 500 milliards : l'argent imaginaire de Super-menteur – Plume  de presse

Alors que nous pouvions REFUSER tous ensemble et en masse ce non choix simplement en REFUSANT de choisir et donc d’élire selon les règles du système. Vous avez encore la possibilité d’arrêter de consentir en REFUSANT de voter pour les législatives, qui sinon verra le social-traitre Mélenchon Premier Ministre de Macron, et de le faire savoir, haut et fort et sans guerre juste en disant NON et leur matrice s’autodétruira d’elle-même !

Comme nous le répétons, les uns et les autres, chacun dans notre style ; Il suffit que nous nous levions, tous ensemble, et leur petit jeu s’arrête…

si le peuple se lève le jeu est fini pour RIEN 27 04 22

C’est parce que vous votez que nous en sommes arrivés là https://jbl1960blog.wordpress.com/2022/04/15/comment-en-est-on-arrive-la-ben-en-votant/

voteAlors que et pour le moins, 62,5% des inscrits NON PAS VOTÉS pour MACRON https://jbl1960blog.wordpress.com/2022/04/26/alerte-info-%e2%96%ba-62-5-des-inscrits-nont-pas-vote-macron/

Abstentions, blancs ou nuls = 13 607 270 en nombre absolu d’électeurs
Soit 28% du corps des électeurs !

Comment se fait-il que dans notre pays il y ait un parti systématiquement écarté du calcul ? Utiliser des chiffres relatifs, les pourcentages, et non des chiffres absolus, nombre de voix, relève bien de la magouille ! Car pour obtenir un chiffre relatif, il faut faire une division. Diviser, oui, mais par quoi ? Et là, selon par quoi on divise, nous n’avons pas le même message politique. Ce problème n’existe pas avec les chiffres absolus puisqu’ils s’expriment avec une unité de mesure et non avec un nombre sans dimensions comme un pourcentage. Ensuite, une valeur absolue, et c’est là son grand intérêt, ne peut être non seulement détachée de son CONTEXTE, mais il est également impossible de tricher avec des chiffres absolus. Pourquoi le nombre total d’électeurs inscrits sur les listes électorales n’est pas utilisé comme diviseur ? Pourquoi ne retenir que les suffrages exprimés et ainsi écarter les votes blancs, nuls et les abstentionnistes ? Pourquoi en est-il ainsi ? En divisant par le nombre total d’électeurs, on atteindrait comme en science, des pourcentages non bidouillés et donc honnêtes ! Donc ces pourcentages sont de fait trafiqués par le changement de CONTEXTE. Mélanger des données ayant des contextes différents et exprimer ces données en pourcentage pour rendre le contexte implicite relève de la tricherie. Aucun statisticien ne peut être aveugle à de telles magouilles. Les autres….médias, pourcentages = CONTEXTE IMPLICITE.

Il y a bien 29 322 537 de français (mécontents) qui n’ont pas voté pour Macron ou Le Pen contre 17 921 956 électeurs (motivés ?) avec un candidat qui leur conviendrait. Donc globalement 18 millions de personnes peuvent IMPOSER LEUR CONTEXTE à 30 millions d’individus. Et on ose fièrement appeler ce système absurde DÉMOCRATIE ! Et à t’en croire, VOTARD, ce serait un déni de “démocratie” que de ne pas voter ! En chiffres absolus, quand une minorité impose à une majorité cela n’a rien à voir avec la démocratie, pas plus que d’imposer un système binaire avec tiers exclu.

Il n’y a que dans la politique que ça se fait, pas dans la Nature !

VOTER en caractères chinois du Judoka RIEN 12 04 22

LAIDS JEUX SONT FAITS https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/04/laids-jeux-sont-faits-de-rien-24-04-22.pdf CHRONIQUES du PRESQUE Dr. T’Ché-RIEN

Alors ? Prêts pour avoir encore mal au bas du dos ?

Ou envie de dire STOP ! NON ! ÇA SUFFIT !

COVIDISME – Voilà où on en est ;

Mai 2022 : Un regard sur Omicron ailleurs par Enzo pour COVID FAITS & CHIFFRES https://www.covid-factuel.fr/2022/05/04/un-regard-sur-omicron-ailleurs/

FRANKISTAN ► Les urgences de l’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bois ferment faute de personnel, la situation est dramatique ! https://lemediaen442.fr/les-urgences-de-lhopital-ballanger-a-aulnay-sous-bois-ferment-faute-de-personnel-la-situation-est-dramatique/

+ Suite au décès de Mauricette Doyer : Mauricette, femme de Marc Doyer, s’est éteinte à 72 ans de la maladie de Creutzfeldt-Jakob, contractée quinze jours après la deuxième injection Pfizer. Didier Raoult laisse entendre que tout n’a pas été fait dans les règles à cause d’un choix politique d’évaluer partiellement l’efficacité et la tolérance aux effets secondaires du vaccin https://lemediaen442.fr/didier-raoult-sur-le-deces-de-mauricette-on-na-pas-respecte-les-regles-quon-setait-donnees-jusqua-present-pour-evaluer-les-vaccins/

PFIZER M’A TUER ► Les essais secrets du vaccin de Pfizer en partie dévoilés : cobayes, femmes enceintes, décès… les scandales émergent ! C’est en se fondant sur ces données que la FDA a approuvé le vaccin Pfizer pour les enfants âgés de 16 ans et plus en août. Un des demandeurs, Peter Doshi, a publiquement affirmé que l’examen par la FDA pour l’Autorisation d’urgence du vaccin de Pfizer « semble fautif », parce que la FDA n’a affecté qu’un seul examinateur dans chacune des deux disciplines scientifiques clés (clinique et statistique) « pour faire en trois semaines un travail qui prend habituellement des mois » https://lemediaen442.fr/les-essais-secrets-du-vaccin-de-pfizer-en-partie-devoiles/

+ dans mon DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS ou vous pourrez retrouver en EXCLUSIVITÉ La version française au format PDF N° 08042022 de 154 pages du livre dynamite de Robert F. Kennedy Jr. ; Le véritable Anthony Fauci – Bill Gates – Big Pharma et la guerre globale contre la démocratie et la Santé publique par de larges extraits de traduction de Résistance71Création originale du PDF :  Jo Busta Lally https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/04/rfk-jr-le-veritable-anthony-fauci-larges-extraits-de-traduction-r71-pagination-jbl-du-7-avril-2022.pdf  en téléchargement / lecture / impression gratos ;

QUESTIONS POUR DES GROS CONS RIEN 03 12 21

UKRAINISME voilà où on en est ;

Ukraine, partie prenante de la bataille mondiale du lithiumLa bataille du Lithium – Veterans Today – Avril 2022 – URL de l’article original https://www.veteranstoday.com/2022/04/22/the-battle-for-lithium/  ► Traduit de l’anglais par Résistance 71 ;

CROSSES EN L’AIR 3.0…

La guerre est un racket… La guerre en Ukraine n’est en rien une exception ! La guerre en Ukraine, comme toutes les guerres, est un racket – Jonas E. Alexis – 26 avril 2022 – URL de l’article original https://www.veteranstoday.com/2022/04/26/the-ukraine-war-is-a-racket/  Traduit de l’anglais par Résistance 71 ;

EXCEPTIONNAZISME pour RIEN 04 05 22

La véritable raison de la guerre entre les États-Unis-OTAN et la Russie en Ukraine par Yves Maillard ancien attaché naval à Moscou, qui répond au message de Jacques Myard, auquel je répondais moi-même dans mon dernier témoignage sur la qualité comparée des leaderships russes et otaniens. Le capitaine de Vaisseau Yves Maillard aborde le volet économique et financier et donne un éclairage complémentaire intéressant. Dominique Delawarde 

Voici un texte qu’il faut absolument lire, et même relire pour ceux qui en ont le temps. Depuis le début de l’intervention russe en Ukraine, des tas de raisons ont été avancées pour expliquer ce conflit, mais aucune d’entre elles ne va réellement jusqu’au fond du problème. Le texte ci-dessous montre à quel point les enjeux sont colossaux, et la petite Ukraine n’étant ici qu’une péripétie de cet affrontement titanesque qui a débuté bien avant le 24 février. Il s’agit d’une véritable lutte existentielle, non pas seulement pour la Russie, comme on le lit ici ou là, mais aussi et surtout pour les États-Unis dont la richesse et la puissance proviennent exclusivement de l’escroquerie du dollar qui leur permet de tout avoir gratuitement. Car en effet, qu’est-ce qu’une dette que l’on n’a pas à rembourser (car non remboursable) et que l’on peut multiplier à l’infini selon les besoins ? C’est la gratuité. Une dette de 30 000 milliards de dollars signifie juste qu’ils ont tout eu gratuitement à hauteur de cette somme. Si demain leurs besoins s’élevaient à 50 000 milliards de dollars, ce sera le nouveau montant de leur dette. Dans ce contexte, la hausse des prix, l’inflation (qui n’est en fait utilisée que comme variable d’ajustement, ajustable elle-même), etc., c’est du bla-bla.

Macron l’avait suggéré dès le début de l’opération spéciale russe en Ukraine : cette guerre sera longue. Il savait certainement de quoi il parlait. RI https://reseauinternational.net/la-veritable-raison-de-la-guerre-entre-les-etats-unis-otan-et-la-russie-en-ukraine/

zelensky qui veut paSSer pour un con pour RIEN 04 05 22

FRANKISTAN ► MacRon 2 le retour : Guerre en Ukraine : la France va apporter 300 millions de dollars d’aide supplémentaires. La France va porter son aide globale à l’Ukraine à 2 milliards de dollars contre 1,7 milliard jusqu’à présent, soit 300 millions de dollars supplémentaires, a annoncé Emmanuel Macron.

IL N’Y A PAS D’ARGENT MAGIQUE kilavédi MacRon1, en 2018… Et redit le 1er avril 2022 VIDÉO ICISauf pour l’Ukraine !

George Orwell Peuple Complice

Pour toutes ces raisons, rejoignons-nous dans cet ICI ce MAINTENANT et IMMÉDIATEMENT car sinon c’est FIN de partie pour l’Humanité, rien de moins !

Soit vous rejoignez les cyborgs et tant pis pour vous ;

Soit vous rejoignez la résistance et c’est fin de partie pour l’Oligarchie !

DÉBILE GATES par RIEN 060522#NOUS SAVONS !

Nous savons qu’ils mentent, ils savent qu’ils mentent.

Ils savent que nous savons qu’ils mentent.

Nous savons qu’ils savent que nous savons qu’ils mentent.

Et pourtant ils persistent à mentir.

Alexandre Soljenitsyne

Et vous persistez à les croire !

Tout dépend encore de NOUS…

JBL1960

BIBLIOTHÈQUE PDF

GREAT RESIST SOYEZ COMME L'EAU JOYEUSE CAMARADES RIEN JBL 23 11 21

Je vous propose de lire ce texte de Julien Vignet, déniché par R71  et véritable perle qui résume parfaitement la pensée et l’action anarchistes depuis ses origines et peut servir de base à une compréhension à la fois a minima mais aussi profonde de l’anarchie, que j’ai mis au format PDF et à diffuser sans pitié pour STOPPER le COVIDisme EnMarche & maintenant L’UKRAINISME afin de se rejoindre TOUSTES dehors à l’air libre sur le chemin de notre humanité enfin réalisée que j’ai introduit en première lecture dans ALERTE ! LES VAXXXINS TUENT ! ILS DISENT QUE C’EST LE COVID ! STOPPONS LES COVIDÉLIRES avec le PDF inédit de Julien Vignet !

JULIEN VIGNET PDF NOVEMBRE 2021

Julien Vignet Novembre 2018, Anarchisme, Sciences sociales et Autonomie du social, Novembre 2021Création originale de la version PDF N° 241121 de 26 pages, JBL1960 https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/11/julien-vignet-novembre-2018-anarchisme-sciences-sociales-et-autonomie-du-social-pdf-novembre-2021.pdf

BARBOUZERIES UKRONAZES & CHAUDRONS OTANesques…

Voilà pourquoi le Chef-Désarmé MackRon devait être réélu à n’importe quel prixALERTE INFO ► 62.5% DES INSCRITS N’ONT PAS VOTÉ MACRON ! Même, surtout, au prix de nos VIES…

si le peuple se lève le jeu est fini pour RIEN 27 04 22

Alors que SANS GUERRE juste en NOUS levant, ENSEMBLE, leur jeu est fini

NE PAS ABANDONNER C'EST LA VIE de RIEN 27 04 22

Voilà pourquoi NE PAS ABANDONNER C’EST LA VIE https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/04/ne-pas-abandonner-cest-la-vie-de-rien-26-04-22.pdfMESSAGE D’UN PRESQUE RIEN

SI NON ?

JE SUIS FALSE FLAG pour RIEN 27 04 22

Guerre en Ukraine : Le grand chaudron de la tambouille OTANesque impliquant les habituels barbouzes et mercenaires pour un racket et chaos en bande organisée – Résistance 71 – 28/04/22

INTERVENTIONS ZUNIENNES DANS LE MONDE DEPUIS WW2 RFK Jr 07 04 22

Guerre secrète : Comment la barbouzerie sous-traitante de l’OTAN a assisté et assiste encore la guerre en Ukraine ?

“Les États-Unis forment et entraînent une insurrection” – Nauman Sadiq, VT Islamabad* – 23 avril 2022 – URL de l’article source https://www.veteranstoday.com/2022/04/23/covert-warfare-how-natos-defense-contractors-assisted-ukraine-in-war/

Traduction R71Complétée & Enrichie par Jo Busta Lally

Les forces spéciales britanniques ont entraîné les troupes ukrainiennes à Kiev depuis le début du mois, ont dit des commandants ukrainiens au journal The Times à la mi-avril.

Le capitaine Youri Myronenko, dont le bataillon est stationné à Obolon dans la banlieue Nord de Kiev a dit au média que les formateurs militaires sont venus instruire de nouvelles recrues ou des soldats revenant dans l’armée, à utiliser les NLAW, missiles anti-chars britanniques qui furent livrés à l’Ukraine en février alors que commençait l’invasion russe.

D’anciens militaires britanniques, des fusiliers marins et des forces commandos sont aussi en Ukraine et y travaillent avec des sous-traitants (mercenaires) et des volontaires, mais les officiers ukrainiens sont d’accord pour dire que leur entrainement ce mois-ci fut conduit par des soldats britanniques en service actif.

Les forces d’élite britanniques du SAS sont présentes en Ukraine depuis le début de la guerre, tout comme le sont les forces spéciales américaines Delta”, a twitté le 9 avril le journaliste français Georges Malbrunot pour le journal Le Figaro, citant des sources du renseignement. Le journaliste a vendu la mèche le jour même où le premier ministre britannique Boris Johnson fit sa visite surprise à Kiev. Le PM britannique était entouré de gardes appartenant au SAS britannique.

Le journaliste français expérimenté qui est revenu d’Ukraine après y être arrivé avec des combattants volontaires a dit à la chaîne CNews que les Américains étaient directement en charge de la guerre sur le terrain. “J’ai eu la surprise, ainsi que les volontaires, de découvrir qu’afin de rentrer dans l’armée ukrainienne, et bien ce sont les Américains qui prennent les décisions et qui gèrent,” a dit Malbrunot.

Il ajouta que lui et les volontaires furent “presque arrêtés” par les Américains, qui affirmèrent être en contrôle, le journaliste révéla qu’ils furent tous alors forcés de signer un contrat jusqu’à la fin de la guerre. “Et qui est en charge ? Les Américains, je l’ai vu de mes propres yeux.” a dit le journaliste français ajoutant “Je pensais être dans les brigades internationales et je me retrouvais face au Pentagone”.

En plus des forces du SAS britannique, des forces spéciales américaines et des agents de la CIA sous couvert, il y a quelques 6824 mercenaires étrangers en provenance de 63 pays différents qui sont venus en Ukraine pour combattre du côté du gouvernement Zelensky, a révélé le ministère de la défense russe la semaine dernière. De ces mercenaires, 1035 ont été “éliminés” tandis que plusieurs milliers demeurent. Quelques 400 combattants étrangers sont sous le siège des forces russe et de la RPD dans le complexe industriel d’Azovstal de Marioupol, avec des forces ultra-nationalistes et néo-nazies qui ont refusés de se rendre.

NdJBL : Macron a(t-il ?) laissé mourir 50 officiers français à Marioupol par Boris Guenadevitch Karpov https://rusreinfo.ru/fr/2022/04/les-manipulations-de-lotan-pour-justifier-une-attaque-contre-la-russie/ Voici une intéressante déclaration du président du parti turc Vatan, Doğu Perinçek : Macron a laissé mourir 50 officiers français à Marioupol. On se souvient des tentatives désespérées des Ukrainiens à Marioupol (plusieurs hélicoptères ont été abattus alors qu’ils venaient exfiltrer « les responsables ukrainiens » soit-disant). J’ai dans plusieurs articles expliqué qu’il y avait des officiers de l’OTAN, en particulier britanniques américains et français. On avait même trouvé des insignes de légionnaires français. VIDÉO VOSTFR CI-DESSOUS :

Le plus grand groupe de ces combattants étrangers au nombre de 1717 est arrivé de la Pologne ; environ 1500 combattants sont venus des États-Unis, du Canada et de Roumanie. 300 Britanniques, 300 Géorgiens et 193 combattant venus de la zone turque de contrôle en Syrie. Ces chiffres furent annoncés le 17 avril par le porte-parle du ministère de la défense le Major Géneral Igor Konachenkov. D’après le général, 1035 mercenaires étrangers ont été tués par les forces russes, 912 se sont enfuis d’Ukraine, laissant 4877 de ces mercenaires actifs dans les villes de Kiev, Kharkov, Odessa, Nikolaiev et Marioupol.

La plus grande force armée secrète que le monde ait jamais connue est celle créée par le Pentagone cette dernière décennie. Cette armée secrète comporte maintenant quelques 60 000 membres, la plupart y travaillant sous de fausses identités et en profil bas, le tout fait partie d’un programme appelé ‘Signature Reduction” (NdT : Une “signature reduction” en anglais veut dire une anonymitée accrue, rendre quelque chose ou des personnes plus indétectables). Un nombre substantiel de ces contractants de la défense a assisté les forces ukrainiennes et ses milices néo-nazies alliées depuis plus de 8 ans, dans cette guerre par procuration contre la Russie, ce depuis le coup d’État de Maïdan en 2014, renversant le gouvernement de Viktor Yanoukovitch.

En souvenir des morts de Maïdan

La force, plus de 10 fois supérieure aux éléments clandestins de la CIA, remplit des taches domestiques et à l’étranger à la fois en uniforme militaire ou en civil, a rapporté le magazine Newsweek en mai dernier.

Ce glissement sans précédent a placé un plus grand nombre de soldats, de civils et de sous-traitants dans des conditions de travail sous de fausses identités, à la fois à cause du résultat de la croissance des forces spéciales secrètes mais aussi à cause d’une réponse intentionnelle aux défis de voyager et d’opérer dans un monde de plus en plus transparent. (NdT : ce qui est ici une erreur de jugement à notre sens. En effet, si le monde est de plus en plus “transparent” pour les quidams de base qui ont de plus en plus de mal à vivre sans être tracés, répertoriés, surveillées, réprimés, intimidés pour un oui ou pour un non etc… Il n’en va pas de même pour toute la barbouzerie et finance transnationales qui peuvent tout faire, partout en toute impunité, car protégées par la “raison d’État” ou la “sécurité nationale” ou la prévalence d’intérêts privés privilégiés… La surveillance est omniprésente pour les citoyens, l’opacité est omniprésente et entretenue pour les sbires et bras armés du Nouvel Ordre Mondial… Ceci est une réalité quotidienne qui se vérifie partout dans le monde occidental…)

-[]- Les opérations de guerre secrètes qui sont montées par l’armée secrète du Pentagone dans des zones de conflits à travers le monde ne sont pas juste un secteur peu connu de l’armée américaine, mais aussi une pratique totalement dérégulée. Personne ne connait la taille exacte de ce programme et l’explosion de la “signature reduction” n’a jamais été examinée pour son impact sur la politique militaire et sa culture. Le Congrès des États-Unis n’a jamais mis en place d’audit sur le sujet. Et pourtant, l’armée qui développe ce gigantesque projet et cette force clandestine sans précédent, défie les lois des États-Unis, de la Convention de Genève (NdT : qui n’a bien sûr cours que dans le canton de Genève…), le code d’éthique militaire (NdT : comme si cela pouvait exister…) et la base même de toute responsabilité. -[]-

L’effort de “Signature Reduction” engage quelques 130 entreprises privées pour administrer ce nouveau monde clandestin. Aussi des douzaines d’organisations gouvernementales secrètes et très peu connues soutiennent ce programme, établissant des contrats classés secrets et supervisant des opérations totalement cachées du public. Ensemble, ces entreprises cumulent plus de 900 millions de dollars annuellement pour le service de cette force clandestine (NdT : on peut dire un Super Gladio de l’OTAN, un Gladio 2.0 à la puissance 10…)

OPÉRATION GLADIO pour RIEN 12 04 22

Les forces d’opérations spéciales constituent plus de la moitié de la totalité de la force de Signature Reduction, des guerriers de l’ombre qui chassent des “terroristes” dans les zones de guerre du Pakistan à l’Afrique Occidentale, mais qui travaille aussi de plus en plus dans des points chauds non reconnus, incluant derrière les “lignes ennemies” dans des endroits comme la Corée du Nord, l’Ukraine et l’Iran. Des spécialistes du renseignement, de la collecte de l’information, des agents du contre-espionnage, mêmes des linguistes, constituent le second plus vaste élément : des milliers d’entre eux sont déployés à tous moments avec des degrés divers de couverture pour protéger leurs véritables identités.

Décembre 2017 : Que fait Blackwater / Academi en Arabie Saoudite ? Le directeur d’un émir est mort sous la torture

Armée mercenaire de l’empire : Blackwater/Academi sous-traite la torture en Arabie Saoudite…

Nous l’avions dit depuis longtemps : L’avenir de l’empire est la généralisation de l’utilisation des mercenaires à la solde des banksters dans le monde, non seulement pour guerroyer, mais pour la mise en place de toute opération de “police” et de “contre-insurrection”. Le but de l’empire est de mener une “bataille d’Alger” (1957) à l’échelle planétaire contre toute dissidence, bien sûr qualifiée au préalable de “terroriste”, tout comme la Gestapo et les autorités d’occupation nazies  qualifiaient la résistance française ou russe de “Terroristen !” ça commence par la sous-traitance des radars de contrôle de vitesse par des entreprises privées (déjà un fait en France et ailleurs) et pas à pas, les mercenaires envahissent nos vies. Cela se produira (si on les laisse faire…), car c’est la logique interne du système en décomposition totale qui ne peut plus générer que violence et répression forcenée face à l’éveil grandissant des masses, système qui ne pourra très bientôt plus compter sur ses forces répressives militaires et policières qui à terme rejoindront les peuples. Là aussi le « grand remplacement » est en marche : mercenaires, drones et robots sont l’avenir immédiat de la répression et de l’oppression oligarchique, ce qui se passe « ailleurs » n’est que le brouillon de ce qui vient chez nous… Regardez le clip vidéo sous notre traduction, cela arrive à grand pas ! Qu’on ne dise pas qu’on était pas prévenu. Blackwater dans les commissariats et autres donjons secrets français, c’est pour demain ► Résistance 71, décembre 2017

Depuis le tristement célèbre massacre de la place Nisour de Baghdad en 2007, le sous-traitant privé mercenaire Blackwater, rebaptisé Academi en 2011 et devenant une succursale du Constellis Group suite à une fusion avec Triple Canopy en 2014, a construit un véritable empire en ce domaine. En 2013, la succursale d’Academi, International Development Solutions (IDS), a reçu environ 92 millions de dollars en contrat de sécurité pour le ministère des affaires étrangères américain.

Après avoir vendu Blackwater à un groupe d’investisseurs en 2010, Erik Prince, ancien Navy SEALs et fondateur de l’entreprise mercenaire Blackwater, a fondé une autre entreprise de sécurité privée le Frontier Services Group, enregistrée au Hong Kong Stock Exchange, qui conseille et fournit des solutions logistiques et aériennes aux oligarques chinois pour la sécurité de leurs projets d’affaires très lucratifs en Afrique.

De plus, à côté du conseil et de l’assistance de la pétro-monarchie des EAU dans le renforcement de son État policier, Erik Prince a aussi fourni des armes et un avion modifié au chef de guerre de l’Est Libyen et ancien barbouze de la CIA, Khalifa Haftar, soutenu par l’Égypte et les EAU, dans sa campagne militaire avortée contre le gouvernement de Tripoli entre avril 2019 et juin 2020.

Utilisant les bons tuyaux et aides de sa sœur Betsy Devos qui a travaillé comme Ministre de l’Éducation dans le gouvernement Trump, Erik Prince a même fait une offre à Trump pour sous-traiter la guerre en Afghanistan à des contractants mercenaires conseillant et assistant les forces afghanes après le retrait des troupes américaines. Mais Trump eut un accord de paix avec les Taliban en février 2020 puis perdit les élections avant qu’il ne puisse considérer cette proposition bizarre.

Bien que les sous-traitants militaires du Pentagone soient connus pour avoir entrainé et conseillé plusieurs brigades néo-nazies intégrées aux forces ukrainiennes contre la région du Donbass depuis 2014, Erik Prince, ainsi que des exécutifs de grandes entreprises de sécurité privées fournissant des mercenaires pour le ministère de la défense américain, a personnellement visité Kiev début février suivant la mise en place de troupes russes à proximité et a rencontré des officiels de la Sécurité du gouvernement Zelensky, d’après des sources informées.

Avant de s’embarquer pour cette visite clandestine à Kiev, Erik Prince a consulté le Ministre de la Défense Lloyd Austin et la Directrice Nationale du Renseignement Avril Haines avec laquelle EP a une longue relation remontant au début des années 90 après qu’elle eut acheté un bar à Fell’s Point, Baltimore, suite à sa saisie lors d’une descente de police anti-narcotique. Elle en fit une librairie-café exotique offrant des “lectures érotiques” entre autres passes-temps licencieux.

Dans ses rencontres avec les hauts-placés des Agences de la Sécurité Nationale américaine, Erik Prince a obtenu une “promesse de gentleman”, sans aucune preuve documentée dû au fait de l’aspect “faustien” du pacte, que lui et ses associés ne seraient en rien rendus légalement responsables pour tout le sale boulot effectué dans la guerre par procuration en Ukraine.

En fait, les sous-traitants militaires mercenaires en coordination étroite et en consultation permanente avec les opérateurs clandestins de la CIA, des forces spéciales et des agences de renseignement occidentales, ne font pas qu’entrainer les forces de sécurité ukrainiennes largement constituées de conscrits et de milices néo-nazies alliées pour l’utilisation des plus de 60 000 armes anti-chars et 25 000 missiles anti-aériens portables fournis collectivement comme assistance à l’Ukraine par les nations de l’OTAN, mais ils dirigent toute la stratégie de défense de l’Ukraine en prenant une part active dans les opérations de combat dans quelques-unes des plus âpres batailles contre les forces russes à Marioupol, Kharkov et dans la région orientale du Donbass en Ukraine.

Dans un scoop explosif, The Times a rapporté le 4 mars que des sous-traitants de la Défense recrutaient des anciens combattants pour des opérations secrètes en Ukraine, payés 2000 US$ par jour : “Le boulot n’est pas sans risque mais, à près de 60 000 US$ par mois, la paie est bonne. Les conscrits doivent avoir au moins 5 ans d’expérience militaire en Europe de l’Est, être bons en opération de reconnaissance, être capables de conduire des opérations de sauvetage avec très peu de soutien et connaître le type d’armement de l’ère soviétique.

Les médias russes ont dit le mois dernier que les agences de sécurité des États-Unis avaient lancé un vaste programme de recrutement pour envoyer des mercenaires en Ukraine, incluant des mercenaires entrainés d’Academi, ex-Blackwater, de Cubic et de la Dyn Corporation.

Le porte-parole du Ministère de la Défense russe Igor Konachenkov a averti que les mercenaires capturés en Ukraine ne seront pas considérés comme des prisonniers de guerre et qu’au mieux, ils seront soumis à des charges d’actions criminelles et traduits en justice.

Dans un entretien avec Dana Bash de CNN le 3 avril, le SG de l’OTAN Jens Stoltenberg a dit que “Les alliés de l’OTAN ont soutenu l’Ukraine des années durant”, ajoutant que l’aide militaire “a été élevée depuis plusieurs semaines suite à l’invasion.” Il a clarifié que “Les alliés de l’OTAN comme les États-Unis, mais aussi la Grande-Bretagne et le Canada et quelques autres, ont entrainé les troupes ukrainiennes depuis des années…

D’après les estimations de Stoltenberg “des dizaines de milliers de troupes ukrainiennes” ont reçu ce type d’entrainement et “sont maintenant au front combattant les forces d’invasion russes.” Le SG donne crédit à l’OTAN pour le fait “que les forces armées ukrainiennes sont plus importantes, mieux équipées, mieux entrainées et mieux dirigées qu’auparavant.

En plus d’un programme de la CIA existant depuis bien longtemps visant à cultiver une insurrection anti-russe en Ukraine, le Department of National Defense du Canada a révélé le 26 février, deux jours après le début de l’opération russe en Ukraine, que l’armée canadienne avait formé environ “33 000 personnels militaires et de la sécurité ukrainiens à toute une série de techniques et de tactiques de niveau avancé.” Tandis que le Royaume-Uni, via l’Opération Orbital, a entraîné 22 000 combattants ukrainiens, comme remarqué par le bien informé SG de l’OTAN.

Un autre scoop explosif rapporté par Zach Dorfman le 16 mars : “Dans le programme d’entrainement basé en Ukraine, la CIA et ses paramilitaires ont enseigné aux Ukrainiens des techniques de tireur embusqué (sniper), comme faire fonctionner les missiles anti-chars américains “javelin” et autre équipement, ainsi que comment échapper au traçage électronique numérique que les Russes utilisent pour donner des coordonnées très précises à leur artillerie sur l’endroit où se trouvent très précisément les troupes ukrainiennes. L’utilisation aussi des outils de communication secrète et comment demeurer indétectable en zone de guerre tout en attirant aussi les forces russes hors de leurs positions.”

Quand les paramilitaires de la CIA sont arrivé en Ukraine orientale après la première incursion russe de 2014. Ils avaient deux objectifs. D’abord on leur ordonna de déterminer comme l’agence de renseignement pouvait le mieux aider les personnels d’opérations spéciales ukrainiennes à combattre les forces russes et leurs alliés séparatistes, qui avaient déclenché une guerre d’usure contre les troupes ukrainiennes dans la région du Donbass. La seconde partie de la mission était de tester les Ukrainiens eux-même dans l’adversité,” d’après d’anciens agents.”

À côté du programme clandestin de la CIA pour entrainer l’armée ukrainienne essentiellement constituée de conscrits et de milices néo-nazies et le programme des forces spéciales américaines pour entrainer les forces de sécurité ukrainiennes au Yavoriv Combat Training Center en Ukraine occidentale près de la frontière polonaise, ce centre même qui fut touché par un barrage de 30 missiles russes tuant au moins 35 mercenaires le 13 mars dernier, Dorfman affirme dans un rapport du mois de janvier que la CIA avait aussi un programme d’entrainement secret pour entrainer les forces spéciales ukrainiennes dans un centre militaire non spécifié dans le sud des États-Unis.

La CIA supervise un programme d’entrainement secret intensif aux États-Unis pour l’élite des forces spéciales ukrainiennes et autres personnels du renseignement, d’après cinq anciens fonctionnaires du Renseignement et de la Sécurité Nationale familiers avec l’initiative. Le programme, qui a débuté en 2015 et est basé dans un endroit tenu secret dans le Sud des États-Unis.

“Alors que le programme secret, géré par des paramilitaires (mercenaires) travaillant pour la Ground Branch de la CIA, maintenant officiellement connus comme Ground Department, fut mis en place par le gouvernement Obama après l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014 et le programme s’étendit sous le gouvernement Trump. Le gouvernement Biden l’a encore agrandi.”

Dès 2015, comme partie de l’extension de ses efforts anti-russes, les paramilitaires du Ground Branch de la CIA ont aussi “commencé à voyager sur le front en Ukraine de l’Est”, pour conseiller et assister les forces de sécurité ukrainiennes et leurs alliés des forces néo-nazies. Le programme de la CIA de plusieurs semaines, basé aux États-Unis, incluait “l’entrainement aux armes, techniques de camouflage, navigation terrestre, tactiques, renseignement et autres.

Une personne très familière avec le programme l’a dit de manière plus directe. “Les États-Unis entrainent une insurrection”, a dit un ancien de la CIA, ajoutant que le programme a enseigné aux Ukrainiens “comment tuer les Russes”.

Il y a plusieurs décennies, la CIA avait donné un minimum d’entrainement aux unités du renseignement ukrainien pour essayer de construire un allié en Kiev pour les États-Unis et pour saboter l’influence russe, mais la coopération a considérablement augmenté avec l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014 suivant le coup d’État de la Place Maïdan de Kiev qui avait renversé le gouvernement du président ukrainien Viktor Yanoukovitch, a confié un ancien agent de la CIA à Dorfman.

Empire Anglo Américano Christo Sioniste NOM pour RIEN 27 04 22

(*) Nauman Sadiq est un géo-politologue et analyste en sécurité nationale basé à Islamabad au Pakistan. Il se spécialise dans l’analyse des guerres asymétriques du Moyen-Orient et d’ailleurs. Il est un expert en analyse du néo-colonialisme, du complexe militaro-industriel et de l’impérialisme pétrolier. Il participe activement à la recherche analytique de VT.

Zelensky et Président des Frères Musulmans pour RIEN 27 04 22

Voilà qui vous soutenez vraiment en soutenant l’Ukraine…

C’est vraiment ce que vous voulez ? SI NON ► REJOIGNONS-NOUS ► ICI ► IMMÉDIATEMENT ► D’OÙ NOUS SOMMES !

Pour des ACTIONS DIRECTES RÉFLÉCHIES ;

HeiLand de RIEN 23 03 22

+ dans CHRONIQUES DU PRESQUE Dr. T’CHÉ-RIEN 

+ dans mon DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS ou vous pourrez retrouver en EXCLUSIVITÉ ► La version française au format PDF N° 08042022 de 154 pages du livre dynamite de Robert F. Kennedy Jr. ; Le véritable Anthony Fauci – Bill Gates – Big Pharma et la guerre globale contre la démocratie et la Santé publique par de larges extraits de traduction de Résistance71Création originale du PDF :  Jo Busta Lally https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/04/rfk-jr-le-veritable-anthony-fauci-larges-extraits-de-traduction-r71-pagination-jbl-du-7-avril-2022.pdf ;

+ dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF 

+ dans LES CHRONIQUES DE ZÉNON 

+ tout le reste avec tout mon

JBL1960

L’essentiel du Pr. Antony C. Sutton en versions PDF revues et corrigées par Jo Busta Lally en mars 2019

« Arrêtons le cycle du pillage et de la récompense immorale et les structures élitistes s’effondreront »

Antony C. Sutton (1925 – 2002)

Voici la conclusion de l’ouvrage (chapitre 12) « Wall Street et la montée en puissance d’Hitler » du Pr. Antony C. Sutton, qui se veut aussi être une conclusion sur son œuvre trilogique sur « Wall Street » ; le tout en gardant présent à l’esprit que ceci fut écrit par Sutton en 1977, il y a donc 45 ans !… Regardez et analysez le monde d’aujourd’hui à la lumière de ses conclusions d’il y a plus de trente ans… Sutton est l’exemple même de la véracité de la formule qui dit qu’il faut connaître le passé pour comprendre le monde d’aujourd’hui et anticiper celui de demain.

▼▼▼

[…] Ce que l’histoire révisionniste nous apprend réellement est que notre volonté en tant que citoyens individuels à abandonner le pouvoir politique à une élite a coûté au monde environ 200 millions de vies humaines entre 1820 et 1975. Ajoutons à cela la misère non-dite des camps de concentration, des prisonniers politiques, de la suppression et de l’oppression de ceux qui essaient d’amener la vérité au grand jour.

Quand cela s’arrêtera-t-il ? Cela ne s’arrêtera pas tant que nous n’agissons pas selon un axiome très simple : que le système du pouvoir ne continue que tant que les individus veulent qu’il continue et cela continuera seulement tant que les individus essaient d’avoir quelque chose pour rien. Le jour où une majorité d’individus déclarera ou agira comme s’ils ne voulaient rien du gouvernement, déclarera qu’elle s’occupera elle-même de ses intérêts et de son bien-être, alors ce jour-là les élites du pouvoir seront finies. La tentation attractive “d’aller avec ces élites du pouvoir” est l’attraction vers le quelque chose pour le rien. C’est l’appât. L’establishment offre toujours quelque chose pour le rien : mais ce quelque chose est toujours pris à quelqu’un d’autre, soit comme impôt, taxe ou pillage et donner quelque part d’autre en échange de soutien politique.

les satanistes pour RIEN 27 04 22

Les crises et guerres périodiques sont utilisées pour obtenir un soutien pour des autres cycles de pillage-récompense, ce qui a pour effet de resserrer le nœud coulant autour du cou des libertés individuelles. Bien sûr nous avons également les hordes d’éponges intellectuelles, d’hommes d’affaire amoraux et de profiteurs, pour agir comme les récipients non productifs du pillage.

Arrêtons le cycle du pillage et de la récompense immorale et les structures élitistes s’effondreront. Mais pas avant qu’une majorité ne trouve le courage moral et la force intérieure de rejeter ce jeu truqué du quelque chose pour rien et de le remplacer par des associations volontaires, des communes volontaires ou des réglementations locales et des sociétés décentralisées, pour que cesse enfin le meurtre et le pillage.caricature de karl marx par minor 1911

 

L’implication de Wall Street dans la Révolution Russe (Bolchévique) de 1917, Pr. Antony C. Sutton dans une version originale au format PDF N° 27 de 69 pages https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/03/wall-street-et-la-revolution-bolchevique-par-le-pr-antony-sutton-revu-et-corrige-en-mars-2019.pdf

RIEN-NES ASSOCIÉ-E-S et Cie…

À RELIER À ► SYNDROME DE STOCKHOLM !

À réactualiser jour après jour…

O DOSE le lion vs Mougeons RIEN 190322

Et vue les incertitudes “scientifrics et/ou scientifreaks » au sujet des injections anticovid https://lesmoutonsenrages.fr/2022/03/20/incertitudes-scientifiques-au-sujet-des-dangers-des-vaccins-covid/ ce, depuis le début !…

▼▼▼▼

condage de Macronnie RIEN 20 03 22

Dernier Instantané du Presque Dr. T’Ché-RIENCondage = Des crondages faits par des Crons, pour les Cron-nes https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/03/condage-de-rien-pour-les-rien-nes-19-03-22.pdf ► Ci-dessus & dessous !

La chute de DUCRON LAJOIE RIEN 20 03 22

▼▼▼

Quand le renseignement russe informe Veterans Today sur l’Ukraine (VT)

VT a demandé aux Russes de quoi il retournait, ils nous ont répondu avec des points clés de briefings de leurs services de renseignementLes États-Unis semblent avoir oublié, pour paraphraser une célèbre réplique du livre “Octobre rouge”, que les Russes ne vont pas chier sans avoir un plan.

VTGordon Duff10 mars 2022 – URL de l’article original en anglais https://www.veteranstoday.com/2022/03/10/vt-asked-the-russians-about-what-was-going-on-and-they-responded-with-an-intel-drop/

Traduit de l’anglais par Résistance71 Complétée & Enrichie par JBL1960

L’information qui suit provient d’une source du renseignement russe et d’un briefing fait à Damas sur notre requête alors que les médias américains sont 100% censurés. Merci de diffuser ces informations au grand large.
~ L’équipe éditoriale de VT ~

VT : Lisez tout d’un bout à l’autre même si ça digresse ou se répète un peu. Il y a des choses dans cette liste que vous ne trouverez nulle part ailleurs et bien entendu ceci provient directement du renseignement russe. C’est ce que le journalisme est supposé être. Mais nous ne pouvons pas dire que tout ce qui est dit est vrai, juste qu’”ils” l’ont dit.

  • Trump était notre homme depuis le départ, comme le FBI vous l’avait dit…
  • Biden va se rendre en Arabie Saoudite pour rencontrer Bin Salman
  • Il a peur que celui-ci ne rejoigne la Russie
  • Aussi, Mohamed bin Naif pourrait bien être mort, vérifiez cette info
  • Les Arabes ont catégoriquement refusé à Biden une augmentation de leur fourniture de pétrole
  • Le Venezuela lui a aussi refusé !
  • Les États-Unis et leurs alliés ont eu bien tort dans leurs sanctions et véritables opportunités d’exclure la Russie de leurs fournisseurs technologiques et de matières premières. Après ce que les États-Unis ont fait au Venezuela, ils ne parleront même pas à Biden là-bas !
  • Le pétrole et le gaz russes sont toujours en fleurs, les fruits sont à venir.
  • La Russie fournit 90% du palladium de l’électronique mondiale !
  • La Russie fournit 80% des substrats uniques de saphir pour les microcircuits, ceci est une technologie unique russe !
  • La Russie possède plus de la moitié des brevets du projet Airbus et la moitié de la fourniture des matériaux. [NdJBL : Lire à ce sujet Malgré la guerre en Ukraine, la France serait prête à céder 20% d’Arabelle au russe Rosatum : La turbine Arabelle est un maillon essentiel d’un réacteur nucléaire. Ce fleuron de la technologie tricolore est convoité par la société russe Rosatom qui pourrait acquérir 20% du capital du fabricant français GEAST https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2022/03/20/malgre-la-guerre-en-ukraine-la-france-serait-prete-a-ceder-20-darabelle-au-russe-rosatom/]
  • L’acier russe est le matériel principal pour l’Europe, qui ne peut pas le remplacer par quoi que ce soit d’autre
  • Les Arabes ne soutiendront que leurs propres intérêts. En ce moment ils sont très satisfaits des prix du pétrole. Ils ne vont pas refuser une telle douche d’or ! Les États-Unis n’ont rien à offrir en retour de ce grand cadeau du destin.
  • La Chine est prête à acheter tout le pétrole et le gaz russes, donc par principe, nous n’intéressons plus les acheteurs d’Europe
  • Cette opération militaire [en Ukraine] va permettre à Poutine de résoudre tout une volée de problèmes internes
  • Le problème de la Banque Centrale Russe étant sous le contrôle de la réserve fédérale américaine va être finalement résolu !
  • Toutes les structures compromises du business russe vont être neutralisées. La Russie va continuer à se développer. L’Occident ne se rend même pas compte à quel point il s’est éloigné de nous. Ils ne savent pas le faire. Un paradigme scientifique et technologique complètement différent est imbriqué dans presque toutes les technologies futures russes. La politique pro-occidentale de nos oligarques va prendre fin ! La Russie a la grande opportunité de commencer un développement actif et rapide.
  • Les États-Unis ont clarifié qu’ils ont un plan pour remplacer Zelensky. Il reste avec eux comme sacrifice potentiel. Ils n’ont plus besoin de lui, ce clown impuissant, qui ne sait que jouer du piano avec sa bite.
  • Une véritable guerre moderne est une destruction ultra-rapide et TOTALE et un nettoyage du territoire. La Russie n’a pas de tels objectifs. Ceci est une situation unique lorsque le soi-disant agresseur considère grandement les populations civiles du pays comme étant son peuple et essaie de le protéger du mieux possible ! Les barjots nazis agissent différemment : ils détruisent leur propre peuple !
  • Les États-Unis et l’Occident ont besoin d’un nouveau set d’objectifs pour le XXIe siècle, autrement ils devront faire face à une extinction complète. Trump n’est en rien un de ces politiciens. Il vit au XXe siècle. Il n’a aucune idée ni réelle compréhension du véritable futur des États-Unis et du monde. C’est bien triste !
  • La boutique financière associée qu’est Matrix Capital de Pavel Teploukhine croit que l’industrie russe aura de plus grandes opportunités. Il commente de cette façon :

“La bulle de la haute technologie doit péter […] et les entreprises qui représentent le secteur industriel doivent augmenter les segments sur-gonflés en termes de croissance. Ainsi, en ayant la structure actuelle économique, nous devrions aussi être en avance sur les pays développés en termes de croissance, qui largement sortent du sur-gonflage de la haute technologie. Ainsi, la Russie aura des années de bon augure économique.”

  • Les États-Unis imposent un embargo à la fourniture à la Russie d’électronique produite dans tout pays du monde utilisant une technologie américaine. D’après des estimations préliminaires, les plus grandes marques comme Apple, Samsung, Xiaomi vont perdre quelques 10 milliards de dollars par an.
  • En réponse, le gouvernement russe pense stopper la vente de gaz néon à l’Occident. D’un côté, ce gaz est juste un déchet de l’industrie métallurgique, mais on en a besoin pour les lasers dans les scanners lithographes qui produisent les puces électroniques.
  • 90% du gaz néon qui arrive aux USA provient d’Ukraine. Mais là, il n’est que seulement nettoyé. Il est un produit dérivé de la production russe.
  • Le groupe de recherche Techcet a publié un rapport disant que les manufacturiers de semi-conducteurs sont très lourdement dépendants des matières premières russes.
  • Contre la toile de fond de la situation géopolitique actuelle, la Maison Blanche a poussé les entreprises à chercher des alternatives pour leurs fournisseurs de matières premières, incluant le néon. Ceci a été rapporté par l’Agence Reuters. Ceci dit, trouver ces alternatives ne sera pas du tout facile. Il y a de longues listes d’attente pour les années à venir. De plus beaucoup d’alternatives sont en Chine, qui est aussi sujette à des sanctions.
  • L’usine TyazhMekhPress de Voronezh est un leader de la production de presses lourdes pour l’industrie de l’automobile et des transports
  • En 2013, TyazhMekhPress a fabriqué la première presse au monde ayant une force de compression de 16 500 tonnes pour les forges à chaud. Il n’y en a que deux analogues en Allemagne et au Japon.  Les presses TMP, qui ont une force de 4000 tonnes ont une part de marché mondial de 50-60%
  • Les Forges de Courcelles près de Paris ont acheté 7 TMP pour fabriquer les villebrequins pour les moteurs Audi, VW, Mercédès.
  • Ces machines TMP travaillent aussi dans les usines Renault, Peugeot, Citroën, Toyota, Mitsubishi, Samsung, Tata Motors.
  • Un autre sujet explosif est le fait qu’un programme biologique et bactériologique militaire est en cours en Ukraine, programme financé par le Pentagone. Comme l’a récemment rapporté Igor Konachenkov, le Ministère de la Défense russe a reçu des informations des employés de ces laboratoires au sujet de la destruction en urgence le 24 février de pathogènes qui causent un bon nombre de maladies comme le choléra, l’anthrax (maladie du charbon), la peste, la tularemia et autres. Ceci fut fait pour empêcher la divulgation des faits en violation par l’Ukraine et les États-Unis de la Convention on the Prohibition of Biological and Toxin Weapons (BTWC).
  • Les médias russes sonnent l’alarme depuis longtemps au sujet des nombreux laboratoires biologiques en Ukraine (une bonne trentaine), labos supervisés par l’agence américaine de la Defense Threat Reduction Agency (DTRA).
  • En connexion avec leurs activités hors de contrôle au cours des années et dans différentes régions de l’Ukraine, il y a eu des noyaux de contagion de maladies atypiques, souvent ayant eu des résultats fatals.
  • D’après un ancien membre de la commission de l’ONU sur les armes biologiques, le microbiologiste Igor Nikouline, les Américains font des recherches actives sur les caractéristiques du système immunitaire des Slaves orientaux et créent de nouveaux pathogènes résistants aux antibiotiques. [NdJBL ► Aux Âmes Slaves… Etc…]
  • La porte-parole du Ministère des Affaires Étrangères américain, Victoria Nuland, parlant lors d’une audition au Sénat américain, ICI, a admis les efforts conjoints avec les ukrainiens pour “empêcher que des matériaux en rapport avec ces recherches ne tombent entre les mains des troupes russes.”
  • Dans le même temps, des Officiels à la fois de Russie et de Chine ont demandé des explications aux États-Unis sur les activités de 336 laboratoires biologiques déployés par le Pentagone dans plus de 30 pays. En connexion avec la suspicion d’une claire violation des normes internationales et du risque de la menace biologique sur la population, Moscou n’exclut pas l’utilisation des articles du BTWC en consultation de ces problèmes.
  • De manière évidente, les Américains ont poussé le bouchon trop loin, imposant leurs propres règles inacceptables au monde, pensant que la loi ne s’applique pas à “l’hégémon”.
  • Le Président-adjoint du Conseil de la Fédération [de Russie], Constantin Kosachev, prédit que bientôt la preuve du soutien de l’Occident aux structures néo-nazies ukrainiennes sera établie.
  • Ceci ne sera pas un pétard mouillé, mais des faits avérés qui pourront radicalement affecter l’opinion publique et les évaluations de ce qui se passe vraiment par ceux aux pouvoirs en Occident. Pour ce faire, il est important de préparer minutieusement la base de preuve et de s’assurer de sa délivrance aux intéressés.
  • Alors que l’Opération Spéciale de démilitarisation et dé-nazification de l’Ukraine progresse, l’Armée russe obtient des documents qui font la lumière sur des plans profonds du Régime de Kiev, étroitement gardé par des conseillers occidentaux.
  • Ainsi, le Ministère de la Défense russe a publié un document contenant un ordre de combat à la Garde Nationale ukrainienne de se préparer pour une offensive sur le Donbass début mars 2022.
  • Maintenant il devient clair pourquoi les politiciens occidentaux ont fait tout un foin au sujet de “l’invasion” russe en cours : ils demandèrent de la Russie que “les troupes retournent dans leurs cantonnements “ afin de libérer les mains des forces armées ukrainiennes et les bataillons de gardes nationaux dans le Donbass.
  • D’après le représentant officiel du Ministère de la Défense, le Général Igor Konachenkov, l’Opération Spéciale militaire lancée le 24 février a empêché une large offensive par des groupes armés ukrainiens sur les républiques populaires de Donetsk et de Loughansk, qui ne sont pas contrôlées par Kiev, en mars.
  • Maintenant nous devons voir et analyser à quel point le leadership américain et ses alliés de l’OTAN, qui parlent beaucoup de paix en Ukraine, ont été impliqués dans la planification et la préparation de l’opération offensive contre le Donbass.
  • Le secret est devenu clair au sujet des plans de l’Ukraine d’acquérir et de créer ses propres armes nucléaires. L’agence de presse Interfax, citant une source informée d’un des Départements compétents en la matière de Russie, a rapporté que “la mise en place par Kiev de de projet très dangereux de développement nucléaire pourrait bien devenir une réalité dans un futur proche.”
  • D’après la source, les spécialistes ukrainiens préparaient une “bombe sale” et séparait le plutonium dans la zone d’exclusion de la centrale de Tchernobyl et l’augmentation du niveau de radiation, qui est naturel dans ce contexte, cacha le travail effectué.
  • Le rôle central de la création d’une arme nucléaire a été assigné au Centre de Recherche scientifique du Kharkov Institute of Physics and Technology, qui possède une bonne base expérimentale. Comme l’a noté la source, Kiev pourrait secrètement acquérir des technologies d’enrichissement d’uranium par centrifuge et de séparation d’isotope par laser de l’Occident.
  • Pour accélérer ce travail, le plutonium de cette qualité requise a été obtenu dans l’étape initiale et il y a une raison de croire que tout ceci ne fut pas sans la participation de Washington.
  • Alors que l’Opération Spéciale de démilitarisation et dé-nazification de l’Ukraine avance, l’armée russe possède des documents qui mettent en lumière les plans extensifs du Régime de Kiev, étroitement gardé par ses protecteurs occidentaux. Ainsi le ministère russe de la défense a publié un document contenant un ordre offensif de marche de la Garde Nationale d’Ukraine en préparation d’une offensive contre le Donbass début mars 2022.
  • L’armée russe va peut-être atteindre les frontières occidentales de l’Ukraine ces prochains jours. Cette opinion fut exprimée par le premier Vice-Président de l’Académie des problèmes géopolitiques et membre correspondant de l’Académie russe des sciences de l’artillerie et des fusées, Constantin Sivkov.
  • L’analyste militaire pense que le but de l’Opération Spéciale russe est très simple. Ceci est l’occupation de tout le territoire ukrainien, l’accès à ses frontières occidentales, virer le junte de là-bas, puis mener à bien un nettoyage des villes. De fait, cette dernière tâche sera mieux effectuée par la Police que par l’Armée
  • D’après Sivkov, l’accès aux frontières occidentales de l’Ukraine pourra se produire dans les prochains jours. Ensuite, l’expérience de la Syrie dans l’opération de nettoyage pourra être utilisée, par exemple les militants pourront être mis dans des bus et expulsés.
  • Arme génétique contre les Slaves
  • Des échantillons sanguins ont été pris sur des soldats pour rechercher la présence d’anticorps du virus de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo et des virus hanta. Cette information est devenue publique grâce à l’enquête publiée par la journalise bulgare Dilyana Gaytandzhieva. Elle a aussi ajouté que 80 millions de $ ont été alloués pour les expériences. Le programme fut géré par Black and Veatch Special Projects Corp., sous la direction de la DTRA américaine. Ceci est un des Départements du Pentagone.
  • Il doit être noté que les États-Unis font constamment des recherches biologiques qui mettent l’Humanité au seuil du désastre global. Ainsi, pour nettoyer la gigantesque marée noire du Golfe du Mexique de 2010, les laboratoires américains, menés par le prix Nobel Hamilton Smith, ont synthétisé en 2011 au J. Craig Venter Institute, un très dangereux organisme artificiel nommé “Cynthia” (mycoplasma laboratorium), qui dans le futur est supposé avoir traversé l’Atlantique et causé la contagion par une infection inconnue de pêcheurs du Sénégal. Quelques dizaines de milliers de personnes ont souffert de maladies cutanées, d’abcès sur la peau et d’un littéral effondrement du fonctionnement de leurs organes internes.
  • Pour commenter sur cette information, il peut être assumé avec un haut degré de probabilité que cela soit lié à des tentatives de créer une arme génétique ciblant des personnes de manière spécifique, des porteurs de “groupes haplo” de génotype slave.
  • En fait, les actions des États-Unis et de la junte de Kiev violent directement l’Article 1 de la Convention de l’ONU sur la prohibition des armes bactériologiques (biologiques) et des armes à toxines. De plus, la mise en opération de telles facilités à la frontière avec la Russie pose une menace directe pour notre pays. Donc, nous parlons ici de la Sécurité de la Russie et de la Santé de ses citoyens.
  • Un autre sujet explosif est le fait qu’un programme militaire biologique est mis en place en Ukraine, financé par le Pentagone.
  • Comme l’a rapporté récemment Igor Konachenkov, le Ministère de la Défense a reçu de la documentation venant d’employés de bio-laboratoires au sujet d’une destruction d’urgence le 24 février 2022, d’organismes pathogènes causant des maladies variées comme le choléra, la maladie du charbon, la peste et autres. Ceci fut fait afin d’empêcher la divulgation des faits de violations par l’Ukraine et les États-Unis de la convention de l’ONU sur les armes biologiques.
  • Les Médias russes ont sonné l’alarme depuis bien longtemps au sujet des nombreux laboratoires biologiques en Ukraine (il y en a plus de 30), supervisés par  l’agence DTRA américaine du Pentagone. En connexion avec leurs activités incontrôlées, il y a eu des foyers de contagion de maladies atypiques dans différentes régions d’Ukraine, souvent avec une issue fatale.
  • D’après un ancien membre de la commission de l’ONU sur les armes biologiques, le microbiologiste Igor Nikouline, les Américains étudient les caractéristiques du système immunitaire des Slaves de l’Est européen et créent de nouveaux pathogènes en conséquence résistant aux antibiotiques. (FIN du communiqué)

▼▼

Vidéo Odysee de 21MN  de Chris de Vivre Sainement

Imageclic-image pour visionner la vidéo !

C’est ICI IMMÉDIATEMENT & D’OÙ-NOUS SOMMES !

Pour y parvenir ;

DOIGT DU DIEU DE RIEN 19 03 22

+ dans CHRONIQUES DU PRESQUE Dr. T’CHÉ-RIEN

+ dans mon DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS

+ dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF

+ dans LES CHRONIQUES DE ZÉNON

+ tout le reste avec tout mon

JBL1960

R71 à propos de BHL à Odessa : Tout ce qu’il fait et dit est une inversion orwellienne, quand cette pourriture mentionne ces mots (LIBERTÉ – ÉGALITÉ – FRATERNITÉ), ils veulent dire : esclavage, inégalité, haine. Il a trouvé son créneau dans la doctrine de l’inversion systématique. Ce mec est un dégueulis ambulant, rien d’autre pour le qualifier.

ALORS ?

ESCLAVE ou HORS LA LOI RIEN 10 02 22

C’est vraiment le moment de choisir !…

Mais ne tardez plus et pour inverser cette réalité un chouia luciférienne, je vous repropose la lecture d’un des meilleurs textes de Zénon ; InversionOu la nécessité de relire 1984, le Prince et l’Art de la guerre, 5 février 2019 à retrouver dans LES CHRONIQUES DE ZÉNON ;

PDF de 8 pages https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/02/inversion-de-zc3a9non-le-5-fc3a9vrier-2019.pdf

Machiavel forteresse tyrans inertie peuples

« Je ne veux plus, d’ici la fin de l’année, avoir des femmes et des hommes dans les rues, dans les bois, ou perdus. » déclarait notre Jupiter fraîchement élu le 27 juillet 2017.

Le téléspectateur ou lecteur normalement constitué pouvait interpréter ces propos comme une promesse d’offrir un toit aux plus démunis. C’est du moins ce que nous suggère en la circonstance notre bon vieux sens commun. Ce dernier, malheureusement, se trouve le plus souvent inapte à saisir l’intention profonde sous la permanente ambiguïté verbale d’un psychopathe. Car cet engagement pouvait tout aussi bien annoncer, sans ambages, la déportation pure et simple des sans-abris, sans que le bon peuple y voie malice… Vous trouverez peut-être ce contrepied délirant ou paranoïaque. Il illustre néanmoins à merveille la double-pensée si caractéristique du discours présidentiel.

EPSTEIN M’A TUER ! Ghislaine Maxwell enfin traduite en justice ! (VT/R71/JBL1960)

À RELIER À MON DOSSIER ESPTEIN

Guy Fawkes News: L'ITCCS affirme avoir arrêté 19 membres du culte  pédosatanique Neuvième Cercle

À l’un de mes billets phare ► Qu’est-ce que le Neuvième Cercle ?

Et à la version française PDF N° 1 de 58 pages du Contre-Rapport à la Commission Vérité & Réconciliation (CV&R) Meurtre par Décret – Le crime du génocide au Canada, dans les Pensionnats pour Indiens de 1840 à 1996  (TICEE + TIDC + Kevin Annett) / PEUPLES PREMIERS

Cliquer pour accéder à cr-a-la-cvetr-meurtre-par-decret-maj-du-8-juin-2019.pdf

À RETROUVER DANS MA BIBLIOTHÈQUE PDF

Epstein_Maxwell

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell est finalement traduite en justice !

Jonas Alexis (Veterans Today) et Philip Girardi – 1er décembre 2021

URL de l’article source en anglais ► https://www.veteranstoday.com/2021/12/01/ghislaine-maxwell-is-finally-on-trial/

Traduit de l’anglais par Résistance 71 – Complétée & Enrichie par JBL1960

La suspicion qu’Epstein travaillait pour l’Agence de Renseignement extérieur d’Israël, le Mossad, ou sa contre-partie du renseignement militaire est fondé sur de nombreuses preuves et le fait qu’il ait été “protégé” a aussi été vraisemblablement confirmé par des sources américaines et israéliennes.

Jonas E Alexis : Ghislaine Maxwell, l’entremetteuse sociale qui aurait recruté des jeunes-filles mineures pour Jeffrey Epstein et des oligarques comme le prince Andrew, voit finalement son procès s’ouvrir. Nous sommes impatients de voir ce qui va sortir de cette affaire. L’évaluation de Philip Girardi ci-dessous est intéressante.

De Philip Girardi : La rabatteuse de Jeffrey Epstein, Ghislaine Maxwell, est finalement au tribunal, dans le processus de la sélection des jurés et des déclarations d’ouverture de procès après avoir passé 17 mois au Centre de Détention Métropolitain de Brooklyn.  Étant donné le départ quelque peu suspicieux d’Epstein de cette terre dans ce qui aurait plus été un assassinat qu’un suicide (NdT : ou une mascarade, l’intéressé ayant été exfiltré vers Israël, ce qui est aussi plausible…), Maxwell a été emprisonnée selon un régime pénitencier plus intrusif demandant une surveillance constante et ne pouvant pas faire grand chose d’autre que de s’assoir sur le banc en ciment de sa cellule et contempler son futur.

Maxwell s’est souvent plainte de son isolation, de l’abus de ses geôliers et de la terrible bouffe. Il ne fait aucun doute qu’elle a raison sur la bouffe. Sa proposition de donner 28 millions de dollars de caution pour sortir en attendant son procès a été refusée par le juge qui observa que Maxwell avait plus de quinze comptes en banque d’investissement différents ainsi que de multiples passeports. Elle suggéra que Ghislaine pourrait bien avoir plus d’argent et autres biens épargnés hors des États-Unis, ce qui faisait d’elle un haut risque d’évasion et de disparition, de manière présumée vers Israël qui n’a aucun accord d’extradition avec les États-Unis.

Il y a une toile de fond conséquente à considérer lorsqu’on examine la saga Ghislaine Maxwell / Jeffrey Epstein. La suspicion que Jeffrey Epstein travaillait pour l’Agence de renseignement extérieur d’Israël, le Mossad ou sa contre-partie du renseignement militaire est fondée sur une considérable série de preuves et qu’il était “protégé” est aussi semble-t-il confirmé par des sources israéliennes et américaines.

De fait, il existe déjà des preuves qu’Epstein a été le bénéficiaire inhabituel d’un laxisme lorsqu’il fut condamné en Floride en 2008 pour crimes sexuels impliquant 19 jeunes filles mineures ; il ne reçut qu’une peine s’apparentant plus à une tape sur la main qu’autre chose. Après l’affaire, le procureur de Miami Alexander Acosta, qui était impliqué dans l’affaire, a rapporté que l’arrestation et la condamnation venait de plus haut que sa position, qu’on lui avait dit qu’Epstein “appartenant aux services de renseignement” et de “le laisser tranquille”, un commentaire qui n’a jamais été pris en compte par les enquêteurs.

Aussi dans un livre récent d’Ari Ben-Menashe “Epstein : Dead Men Tell No Tales”, l’ancien officier du renseignement israélien qui affirme avoir mené l’opération Epstein, a décrit comment Epstein faisait chanter des politiciens connus pour les services israéliens. Epstein a commencé à travailler pour le gouvernement israélien dans les années 80 et son opération, qui était financée par Israël et des juifs américains influents, était une classique opération de piège à la séduction (honey trap), qui utilisait des mineures d’âge pour appâter des politiciens du monde entier, une liste de gens piégés incluant Bill Clinton et le prince Andrew.  https://media.charentelibre.fr/7169970/1000x625/1677912.jpg?v=1638214341Clinton a été rapporté avoir volé au moins 26 fois dans le jet privé Boeing 727 d’Epstein, le “Lolita Express”, vers une propriété privée en Floride ainsi que sur une île privée, propriété d’Epstein, dans les Caraïbes. L’île était connue des locaux du vocable de “l’île aux pédophiles”. Les politiciens y étaient photographiés et filmés dans leurs ébats avec les jeunes filles. Ils étaient plus tard approchés pour “rendre quelques services et faveurs” à Israël.

Ghislaine Maxwell est en fait la fille du super espion d’Israël Robert Maxwell, qui a reçu des funérailles d’État en Israël après sa mort mystérieuse en 1991, funérailles où figuraient le premier ministre ainsi que tous les anciens patrons des services de renseignement du pays. Ghislaine est présumée avoir été une participante active dans l’opération d’Epstein, agissant en rabatteuse et gérante des jeunes filles (NDT : mère maquerelle quoi…) et qui a laissé entendre en au moins une occasion, qu’elle savait où étaient les enregistrements des ébats de Bill Clinton et de Donald Trump [NdJBL : surnommé Donnie Mains d’Enfant Trump par ses meilleurs amis] avec les mineures.

Cela ne prend pas grand chose pour tirer ce qui est déjà connu et poser la question “qui parmi les célébrités et les politiciens de haut-niveau cultivés par Epstein furent et sont encore des espions d’Israël ?” Et bien sûr il y a  un complot sous-jacent : assumant qu’Epstein était de fait bien impliqué dans le recrutement et/ou la gestion d’agents de haut niveau américains dans une “opération d’influence” (NdT : en clair, de chantage à la pédophilie…) qui aurait utilisé des manœuvres de chantage, il devient alors plausible qu’il ait été tué en prison et que l’histoire du suicide ne fut qu’une opération de couverture de l’assassinat. L’affaire Epstein demeure officiellement ouverte et non résolue, toujours sous le coup d’une enquête, bien qu’il ne semble pas que grand chose ne se passe, le signe certain que quelqu’un de puissant au sein de l’establishment s’assure que rien de compromettant ne puisse faire surface. Ceci est parfois appelé une couverture gouvernementale.

Donc dans tout ce fatras de drame et de possibilités, on pourrait légitimement se demander pourquoi la couverture médiatique du procès Maxwell est bien moins sous les feux de la rampe que ne le furent récemment les procès Rittenhouse et Arbery ? Bien moins même que le procès en cours d’Elisabeth Holmes. Et bien la réponse est en fait assez simple, même en ignorant les médias libéraux et leur désir d’enflammer la passion raciale dès que possible ; nous sommes dans une ère de contrôle de l’information par le gouvernement (NdT : faudra nous expliquer quand le gouvernement n’aurait-il pas contrôlé l’information d’une manière ou d’une autre ?… La théorie de la presse libre “4ème pouvoir” est un vaste leurre qui ne fait plus recette aujourd’hui…) et nous sommes les témoins de la gestion sélective de ce que Maxwell sera accusée d’avoir fait afin d’éliminer tout dégât possible à des politiciens américains connus ou à Israël.

Nonobstant les drames juridiques télévisuels, le fait est que les gens ne sont traduits devant un tribunal une fois que des chefs d’accusation sont émis pour un ou des crimes spécifiques. Le résultat passe ensuite devant un procureur généralement politiquement orienté, qui s’il est d’accord qu’il y a effectivement une affaire judiciaire, la fait ensuite passer devant un juge élu ou politiquement nommé pour passage devant un tribunal. Ceci veut dire en pratique que les procès devant un jury de pairs sont sujets à un processus d’effeuillage minutieux avant qu’ils n’arrivent devant un cour de justice et ce qui en sort à la fin n’est souvent que ce que le système de justice criminelle voit comme “gagnable” ou désirable en termes de politiquement correct.

Pour le dire autrement plus à propos des cas Maxwell et Epstein, malgré de considérables preuves suggérant l’espionnage, il n’y a absolument aucune suggestion qu’à la fois le NYPD et le FBI n’aient jamais interrogé sérieusement quelque partie que ce soit sur leur relation avec Israël ou toute forme de renseignement lié à Israël. Il n’y a pas non plus la moindre indication que des “célébrités” qui auraient pu être ciblées comme par exemple Bill Clinton, n’aient jamais même été questionnées. Ceci n’est en rien une coïncidence dans la mesure où Israël évite presque toujours toute forme d’attention trop poussée.

De fait, Israël, malgré son historique démontré et très bien documenté d’espionnage massif aux États-Unis, a très peu de chances de se retrouver confronté judiciairement parce qu’il y a un consensus bipartite qu’un tel embarras à la plus formidable amitié du monde entre Washington et Tel Aviv ne devrait jamais être sujet à un examen sérieux et poussé (NdT : suffit aussi de voir l’enfouissement total de la “piste Israël” concernant les attentats du 11 septembre…). Voilà pourquoi Maxwell n’a été officiellement accusée que de complicité avec le prédateur sexuel condamné Epstein dans le trafic et l’abus sexuel de quatre femmes, dont trois mineures, ainsi que de mensonge et parjure dans une affaire de droit civil. Elle a refusé les accusations, elle est puissamment entourée d’avocats et sa défense va sans aucun doute impliquer le bris du narratif de la nature et de l’intimité de sa relation avec Epstein. Un compromis sera sans doute atteint après plusieurs semaines de joutes judiciaires et tout cela finalement accouchera d’une souris.

L’acte d’accusation de Maxwell portant sur huit chefs d’accusation a été publié le 29 mars courant. Si sa défense échoue de convaincre et qu’elle est condamnée pour les huit chefs d’accusation liés au trafic sexuel et conspiration de trafic sexuel, Maxwell est passible de 80 ans de prison. De la même manière, Epstein ne fut arrêté et accusé que de trafic sexuel et d’abus sexuel sur mineurs lorsqu’il mourut en attente de son procès et pas d’avoir été engagé dans le renseignement avec une puissance étrangère impliquée dans l’espionnage dirigé contre les États-Unis et autres nations.

Au fait, il existe des lois contre ces activités incluant la loi contre l’espionnage de 1918 et le Foreign Agents Registration Act (FARA) de 1938, ce dernier ayant été récemment invoqué et appliqué contre des médias russes. Si quiconque s’attend à ce que l’angle de l’espionnage ne fasse surface au cours du procès Maxwell, il y aura une bien grosse déception parce qu’Alison Nathan, la juge du district Sud de New York nommée par Obama et de manière appropriée, lesbienne, ne le permettra pas, le procureur n’ira pas sur ce terrain et les avocats de la défense n’y feront aucunement allusion dans leurs plaidoiries et arguments de défense.

Ne vous attendez donc à rien de bien dramatique en provenance de ce tribunal de New York. Nous devons suspecter qu’une affaire impliquant le Mossad gérant un gros cercle d’espionnage aux États-Unis utilisant un pédophile et des jeunes filles mineures pourrait bien être bien trop grosse à tolérer pour certaines personnes du pouvoir et ces personnes se sont assurées que cet angle de l’affaire ne verra jamais le jour. Ceci est la véritable histoire qui est maquillée. Oeil de Tel Aviv

Une fois de plus, Israël espionne et Washington nie l’évidence.

Ghislaine Maxwell, l'ex-compagne d'Epstein, serait en possession de vidéos  compromettantes d'actes sexuels avec des personnalités influentes - RTL Info

Qu’est-ce que le Neuvième Cercle ?

Avril 2017 : Le Neuvième Cercle est un culte rituel secret impliquant des sacrifices sataniques au sein de l’église catholique romaine ; ce culte a été fondé au XVIIe siècle par l’ordre des Jésuites*.   Dante's Inferno, le 9ème cercle de l'enfer : la Traitrise sur Orange VidéosIl est ainsi nommé en rapport avec le neuvième cercle de l’enfer, décrit dans le poème de Dante « L’Enfer », et fait référence à la demeure de Satan, et à tous ceux qui trahissent la confiance sacrée.

Selon d’anciens initiés du culte et des documents du Vatican soumis au Tribunal International de Droit Coutumier à Bruxelles en 2014 ; le Neuvième Cercle pratique des sacrifices de bébés nouveau-nés et de jeunes enfants à dates précises chaque année, et ce en toute connaissance du pape et des principaux cardinaux de l’Église catholique. Ceux-ci doivent observer et y participer avant d’assumer leurs éventuelles responsabilités papales.

Le Neuvième cercle est également utilisé comme moyen de chantage sur des personnalités de la politique, des membres de gouvernements et des chefs d’entreprise, des magistrats et hauts-fonctionnaires de la police, pour les piéger et en faire de loyaux serviteurs du Cercle, et du Vatican. […] En Europe la mafia appelée Ndrangheta est étroitement liée avec le Neuvième Cercle et lui fournit des enfants, l’évacuation des corps ainsi que la sécurité pour les rituels et leurs membres. L’organisation catholique de l’Opus Dei est également étroitement liée au Cercle, dont les membres comprennent des hommes politiques de haut-rang en Europe et en Amérique du nord.

Les rituels meurtriers du Neuvième Cercle, ont lieu habituellement dans des Églises catholiques de Vancouver et Montréal au Canada, de Washington DC et dans d’autres régions isolées des États de la côte ouest des États-Unis, en Irlande, à Londres, Paris, Genève, Francfort, Lyon, Bruxelles et les communes voisines, ainsi que dans des châteaux en Écosse, aux Pays de Galles et en Allemagne. La plupart du temps les rituels ont lieu dans les cryptes, les catacombes attenantes, ou des pièces cachées souterraines se trouvant dans des cathédrales situées dans ces villes et d’autres. Habituellement la police et l’armée sont présents pour protéger ces rituels Un dossier plus complet sur les preuves concernant le Neuvième Cercle et leurs participants sera présenté et publié sur www.itccs.org Voir les vidéos dans et en commentaires de ce billet ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/04/30/quest-ce-que-le-neuvieme-cercle-par-le-ticee-le-tidc-maj-du-03-06-19/ que j’ai mis à jour en septembre 2020.

*Les confessions d’un évêque jésuite, Alberto Rivera dans une version originale et inédite PDF N° 44 de 23 pages exclusivité de mon blog ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/01/confessionsdalbertorivera.pdf

Au procès de Ghislaine Maxwell, une victime raconte comment elle a été  agressée sexuellement

04/12/21 : Toutes les démissions depuis le début du procès de Ghislaine Maxw(h)ell ► T.me/etsicetaitvraitoutca

Que TROIS JOURS DE PROCÈS et les têtes tombent de partout !

👉🏼 On voit que les têtes sont tombées en Irlande du Nord, en Australie et en UK hier!

Alors voilà :

📌 Le fondateur de DOMINO’S [PIZZA] UK

📌 Le président de SOLT UK

📌 Le président de INVEST NI en Irlande

📌 Le ministre de la santé d’Australie

📌 La présidente de la fondation Variety the CHILDREN’s en Australie

📌 Le membre démocrate du congrès américain Peter Defazio

📌 Le président de Titan Medical

Je vais faire une affiche pour chaque semaine alors ce sera plus lisible et plus facilement partageable 🔥🔥🔥

Je vais en faire la traduction en Anglais à la fin de la semaine.

3 LETTRES ET TOUT S'ARRÊTE RIEN 02 12 21

UTILISEZ L'EFFET DOMINO SI VOUS RENCONTREZ TROP DE RÉSISTANCE !

Voyez qu’il suffit juste de leur dire NON en masse et de leur retirer notre consentement d’un coup sec. Non seulement TOUT s’arrête, mais de plus, le premier domino tombera entrainant tous les autres dans son sillage…

NOUS SOMMES LA SOLUTION À 10% !

Pas le moment de mollir ► La vérité est au bout de l’aiguille…

AMENSONGE VERITEJBL1960

11 septembre 2001 – 11 septembre 2021 = 20 ans de mensonges du plus grand Empire… failli…

Seule la vérité libérera les peuples !

11092001clic-image pour accéder à tous mes billets sur le 11/09/2001

Toutes les vérités, tous les peuples…

Car tout questionnement est légitime et nécessaire !

« L’erreur ne devient pas vérité parce qu’elle se propage et se multiplie ;

La vérité ne devient pas erreur parce que nul ne la voit »

Mahatma Gandhi

Je ne crois pas qu’il y ait une seule Vérité absolue, mais plein de petites pépites de vérités historiques, scientifiques, anthropologiques qu’il nous faut découvrir et percer à jour. Alors, ces vérités conduiront à libérer les peuples = TOUTES LES VÉRITÉS et TOUS LES PEUPLES !

C’est pourquoi chercher la vérité au sujet du 11 septembre 2001 qui a été documenté comme une attaque nucléaire*, et je pense que l’année cruciale où la vérité fera jour, est l’année 2021, n’a jamais été une perte de temps, pour personne, sinon pourquoi les zélites mondiales, qui sont principalement zuniennes, auraient-elles dépensé autant d’énergie et de milliards de $ à nous mentir pour qu’on ne découvre jamais, la Vérité ?…

*À propos d’un 11 septembre nucléaire, version PDF N° 39 de 34 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/05/addendum-mai-2018-au-sujet-dun-11-septembre-nuclc3a9aire.pdf

Cliquer pour accéder à addendum-mai-2018-au-sujet-dun-11-septembre-nuclc3a9aire.pdf

Quand Momo le Barbu a été muté en Bébert le corona…

11+09+2001 = 2021

DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS

Mobert-le-Bobard / Bébar-le-Beaubar

SCIENTIFLICS : Ou la Monstrueuse parade des Monstres…

Quand le PLAN a été muté en PLANdémie !

Tous les RIENs/RIENNEs ou Presque, ont bien compris qu’un virus avait été créé conjointement…. pour finalement faire pschittt car notre système immunitaire possède des ressources phénoménales. Et ILS, avec leurs bidouilleurs collaborationistes des labos, le savent, mais ils croient en leur projet dingue d’ARN. S’en suit toute la scénarisation médiatique identique sur toute la planète qui prouve bien qu’aucun pays n’échappe vraiment aux globalistes mondialistes car dès le départ nous avons eu droit à « seul un vaccin nous sauvera » ! Tu m’étonnes ! Ils sont déjà prêts ! Et comme en temps de guerre il n’y a pas d’infos il n’y a que de la propagande, des fausses pistes sont lancées comme la non isolation du virus … ça fait perdre du temps et comme ça on ne parle pas du vrai problème, c’est à dire que Fauci, Gates ceux au-dessus magouillent depuis des années pour faire basculer le monde dans le transhumanisme…  Il n’y a qu’à voir toutes les lois, décrets qui sont passés depuis bientôt deux ans et qui n’ont bien sûr aucun rapport avec cette pseudo crise sanitaire & climatique et puis maintenant on vient nous rappeler ce jour anniversaire des 20 ans du 11/09 que ces affreux talibans pourrait détruire le monde, si ON (les États) ne fait rien !

nuclear911

Énième preuve qu’il n’y a pas de solutions au sein de CE système comme l’assène une nouvelle fois Résistance71 : Si vous pensez toujours 20 ans plus tard, que les responsables des attentats du 11 septembre sont Ben Laden et ses barbus planqués dans les grottes de Tora Bora en Afghanistan, il ne fait aucun doute que vous vous êtes faits injecter de cette merde OGM “anti-COVID” avec le sourire béat du mouton en route pour l’abattoir. Il est important de bien comprendre que sans le 11 septembre, ce cirque criminel COVID19 ne serait sans aucun doute pas possible. La crise fabriquée de toute pièce de ce “COVID19” est la résultante directe de l’attentat faux-drapeau du 11 septembre qui a amené monde et peuples là où les marionnettes du système veulent qu’ils soient… Et je rajoute pour ma part, qu’il fallait absolument éliminer le Commandant Massoud pour rendre possible les attaques du 11 septembre 2001, car nous savons aujourd’hui que la guerre d’Afghanistan  avait été planifiée avant les attentats et qu’elle ne pouvait donc pas être une réponse à ceux-ci !

11/09/21 ► Qui a assassiné le Commandant Massoud ? Par Strategika51https://strategika51.org/2021/09/10/qui-a-assassine-le-commandant-massoud/

11/09/21 ► Peter Dale Scott : Les vraies raisons de la guerre en Afghanistan – par Maxime Chaixhttps://reseauinternational.net/peter-dale-scott-les-vraies-raisons-de-la-guerre-en-afghanistan/

Faut-il être un génie pour comprendre que le colossal échec de la guerre américaine en Afghanistan est identique à cette désastreuse “guerre contre le COVID” ? Il est sans doute très clair que ce sont pratiquement les mêmes personnes qui ont mis au point les stratégies fatales qui menèrent à une défaite grandiose dans ces deux conflits absolument non nécessaires. Nous avons ici à faire avec des gens qui adhèrent complètement au concept de guerre et de destruction. Ce sont des gens qui ne cherchent en rien la paix, l’harmonie ou la réconciliation ni avec la nature ni même avec d’autres segments de l’humanitéGilad Atzmond par Résistance71 le 26/08/21.

Retour sur 20 ans d’imposture absolue et continue de l’Empire failli et afin de comprendre pourquoi la mascarade continue encore et continuera tant que nous ne nous lèverons pas, en masse, pour les arrêter !

Je vous invite donc à lire cette excellente analyse  d’entelekheia,  en 2 parties, (que je vais réunifier au format PDF et que vous pourrez retrouver dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF), qui m’a été transmise par http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/2021/09/09/les-boomerangs-commencent-a-voler-bas/ Ashraf Ghani, le « making of » d’un président afghan fantoche, 1ère partie & 2ème partie Un texte passionnant, qui permet de comprendre comment les présidents choisis et installés à la tête des pays par les « élites » économiques des zones néolibérales « soutenues par Washington » sont fabriqués. En France, le processus a-t-il été plus discret, mais similaire ?

Comme à relire l’article de Laurent Guyénot :  Le 11 septembre était une opération israélienne que propose à la relecture Olivier Demeulenaere : Vingt ans après le 11 septembre, le voile n’est toujours pas déchiré sur cette opération sous faux drapeau Cet article de Laurent Guyénot, paru sur le site Unz Review, est remarquable. Je l’ai traduit car il offre la synthèse la plus dense, la plus cohérente et la plus convaincante que j’aie jamais pu lire sur cette psy-op machiavélique (pour ne pas dire démoniaque) du 11 septembre. Attention : Si vous en êtes encore à la version “Ben Laden et Al Qaïda”, votre représentation du monde risque d’en être bouleversée. OD

american-imperialism-39-638

« Les Américains sont un peuple libre qui sait que la liberté est le droit de chaque personne, l’avenir de chaque nation. La liberté que nous chérissons n’est pas un don de l’Amérique au monde ; C’est le cadeau que Dieu fait à l’humanité ! »

Discours de George W. Bush en juillet 2003

Et pour conclure je vous propose de prendre connaissance du point de vue des Natifs/Peuples premiers de l’île de la Grande Tortue qui sont confinés depuis 529 ans prisonniers en leur propre Terre, jamais cédée, et qui furent les premiers cobayes des armes virologiques et bactériologiques (couvertures infectées par la variole) de cet Empire que nous savons aujourd’hui failli et qui s’effondre sur lui-même à la vitesse de la chute libre, comme il y a 20ans, 3 Tours s’effondraient aux yeux du monde…

Mohawk Nation News : END OF THE EMPIRE OF THE VAMPIRE / FIN DE L’EMPIRE DES VAMPIRES (Traduit en analyse par JBL1960)

Vous pourrez ainsi remonter aux origines de la PLANdémie PLANétaire PLANifiée ;

3► Murder By Decree ► Great Reset / Meurtre par Décret ► Grande Réinitialisation ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/12/for-murder-by-decree-a-meurtre-par-decret-dossier-constitue-par-jbl1960-en-dec-2020.pdf ;

2► Expérience d’Ingénierie Sociale PLANétaire en cours ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/05/dossier-coronavirus-cov19-jbl1960-maj-de-mai-2020.pdf ;

1► Quand le PLAN a été muté en PLANdemic/PLANdémie ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/04/dossier-special-cov19-de-jbl1960-avril-2020.pdf ;

Avec pour double objectif des psychopathes aux manettes de : faire accepter comme unique solution à TOUTES LES POPULATIONS  l’inoculation de vaccins géniques expérimentaux à ARNm VIA le passeport vaccinal (COVI PASS) ; Pour enrichir à milliards de $ le complexe PHARMACO-CHIMIQUE criminel et corrompu et descendant pour l’essentiel du complexe IG Farben et de la Standard Oil des Rockefeller dans sa connexion moderne Fondation Bill Gates et Fondation Rockefeller dont l’obsession a toujours été la réduction de la population mondiale à 500 millions d’individus maximum.

C’est pourquoi avec d’autres, nous sommes arrivés par des chemins différents à la même conclusion que l’avenir de l’Humanité, comme le salut de l’Occident, passent par les peuples occidentaux (vous, moi) et en aucun cas les gouvernements ou toutes représentations étatiques, émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout aux côtés (et non pas devant, ou encore moins au-dessus) des peuples autochtones de tous les continents et cela pour instaurer l’harmonie de la Société des sociétés sur Terre-Mère. Et non pas dans une semi-position dominante qui prévaudrait, encore, qu’aucune personne indigène traditionnelle ou Nation de pourraient être autorisées à survivre en dehors de la chrétienté et de sa Nation “blanche” comme c’est toujours le cas au Canada, aux USA, en Amérique du Sud, en Australie, Nouvelle-Zélande, Nouvelle-Calédonie/Kanaky et donc en France/Frankistan sous Macron, ou encore en Asie et en fait partout où « domine » la Doctrine chrétienne de la découverte, y compris sur le continent Africain, dans son entier !

OUI ► Nous pouvons agir en ne réitérant pas les erreurs du passé. Pour se faire, nous devons comprendre et transformer notre réalité, aussi ; APPELONS À L’UNION DE TOUS LES PEUPLES DE LA TERRE…

ICI – IMMÉDIATEMENT – D’OÙ NOUS SOMMES !

JBL1960

SCIENTIFLICS : Ou la Monstrueuse parade des Monstres…

CONTROLENCOURS

PREMIÈRE PARTIE ► SCIENTIFREAKS ou la MONSTRUEUSE PARADE…

DEUXIÈME PARTIE ► SCIENTIFRICS… LA PARADE DES MONTRES !

TROISIÈME PARTIE ► Bébert l’corona + Momo le Barbu = Bébar-le-BeaubarDOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS

11+09+2001 = 2021…

DOSSIER sur le 11 SEPTEMBRE 2001https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/05/addendum-mai-2018-au-sujet-dun-11-septembre-nuclc3a9aire.pdf

american-imperialism-39-638

« Les Américains sont un peuple libre qui sait que la liberté est le droit de chaque personne, l’avenir de chaque nation. La liberté que nous chérissons n’est pas un don de l’Amérique au monde ; C’est le cadeau que Dieu fait à l’humanité ! »

Discours de George W. Bush en juillet 2003

Faut-il être un génie pour comprendre que le colossal échec de la guerre américaine en Afghanistan est identique à cette désastreuse “guerre contre le COVID” ? Il est sans doute très clair que ce sont pratiquement les mêmes personnes qui ont mis au point les stratégies fatales qui menèrent à une défaite grandiose dans ces deux conflits absolument non nécessaires. Nous avons ici à faire avec des gens qui adhèrent complètement au concept de guerre et de destruction. Ce sont des gens qui ne cherchent en rien la paix, l’harmonie ou la réconciliation ni avec la nature ni même avec d’autres segments de l’humanité ► Gilad Atzmond par Résistance71 le 26/08/21.

NON… Pas besoin de sortir de la cuisine à Jupiter !…

VAC de RIEN 26 08 21

Même les RIENs/RIENNEs ou Presque, nous avons compris qu’un virus avait été créé conjointement…. pour finalement faire pschittt car notre système immunitaire possède des ressources phénoménales. Et ILS, avec leurs bidouilleurs collaborationistes des labos, le savent, mais ils croient en leur projet dingue d’ARN. S’en suit toute la scénarisation médiatique identique sur toute la planète qui prouve bien qu’aucun pays n’échappe vraiment aux globalistes mondialistes car dès le départ nous avons eu droit à « seul un vaccin nous sauvera » ! Tu m’étonnes ! Ils sont déjà prêts ! Et comme en temps de guerre il n’y a pas d’infos il n’y a que de la propagande, des fausses pistes sont lancées comme la non isolation du virus … ça fait perdre du temps et comme ça on ne parle pas du vrai problème, c’est à dire que Fauci, Gates ceux au-dessus magouillent depuis des années pour faire basculer le monde dans le transhumanisme…  Il n’y a qu’à voir toutes les lois, décrets qui sont passés depuis bientôt deux ans et qui n’ont bien sûr aucun rapport avec cette pseudo crise sanitaire & climatique et puis maintenant on vient nous rappeler à quelques jours de l’anniversaire des 20 ans du 11/09 que ces affreux talibans pourrait détruire le monde, si ON (les États) ne fait rien !

2 Instantanés de RIEN en lien avec l’actu à retrouver dans CHRONIQUES DU PRESQUE DR T’CHÉ-RIEN ;

  1. ALI ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/08/ali.pdf ;
  2. Vac ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/08/vac.pdf ;

ALI Impossible est impossible

Pour démonter le Grand Cirque géopolitique impérialiste : 7 mensonges à propos de l’Afghanistan (Thierry Meyssan)

7 mensonges à propos de l’Afghanistan

Complétée  & Enrichie par Jo Busta Lally

En couvrant la chute de Kaboul, les médias occidentaux répètent sans réfléchir sept mensonges de la propagande occidentale. En se trompant sur l’histoire de l’Afghanistan, ils masquent les crimes commis dans ce pays et rendent impossible de prévoir le destin que Washington lui a écrit. Et si les Talibans n’étaient pas les plus méchants…

Les présidents français, Emmanuel Macron, et états-unien, Joe Biden, se sont adressés solennellement à leurs nations à propos de la prise de Kaboul par les Talibans, le 15 août 2021.

1— LA GUERRE D’AFGHANISTAN N’EST PAS UNE RÉPONSE AU 11-SEPTEMBRE, ELLE AVAIT ÉTÉ PLANIFIÉE AVANT LES ATTENTATS

Selon ces deux responsables politiques, l’invasion de l’Afghanistan par les États-Unis en 2001 aurait eu pour seul objet de « poursuivre ceux qui nous ont attaqués le 11 septembre 2001 et faire en sorte qu’Al-Qaïda ne puisse pas se servir de l’Afghanistan comme base pour perpétrer de nouvelles attaques » [1].

Joseph Goebbels, le ministre de la Propagande du IIIème Reich, aurait dit qu’« Un mensonge répété dix fois reste un mensonge ; répété dix mille fois, il devient la vérité ». Mais les faits sont têtus et n’en déplaise à MM. Macron et Biden, la guerre de 2001 a été décidée à la mi-juillet 2001, lors de l’échec des négociations de Berlin entre d’un côté les États-Unis, le Royaume-Uni et de l’autre non pas le gouvernement afghan, mais les Talibans. Le Pakistan et la Russie assistaient en observateurs à ces discussions secrètes. La délégation talibane est entrée en Allemagne en violation de l’interdiction de voyager édictée à son égard par le Conseil de sécurité des Nations unies. Après l’échec de ces négociations, le ministre pakistanais des Affaires étrangères, Naiz Naik, revenant dans son pays, a sonné l’alarme. Le Pakistan s’est alors cherché de nouveaux alliés. Il a proposé à la Chine de lui ouvrir une porte sur l’océan Indien (ce que nous voyons aujourd’hui avec la « route de la Soie »). Les États-Unis et le Royaume-Uni ont commencé à amasser leurs troupes sur zone : 40 000 hommes en Égypte et presque toute la flotte britannique en mer d’Oman. Ce n’est qu’après la mise en place de ce dispositif qu’eurent lieu les attentats du 11-Septembre.

2— AL-QAIDA N’EST PAS UNE MENACE POUR LES ANGLO-SAXONS, MAIS UN INSTRUMENT

Selon le président Biden : « Notre mission de réduire la menace terroriste d’Al-Qaïda en Afghanistan et de tuer Oussama ben Laden a été un succès ».

Or, c’est le directeur des services secrets extérieurs de la France, Alexandre de Marenches, qui a proposé à son homologue US dans le cadre du Cercle Pinay [2] de provoquer une intervention soviétique en Afghanistan afin de les y piéger [3]. Le conseiller de Sécurité nationale du président Carter, Zbigniew Brzeziński, alla chercher à Beyrouth le milliardaire anticommuniste Oussama Ben Laden et lui demanda de prendre la tête de mercenaires arabes pour livrer une campagne terroriste contre le gouvernement communiste afghan [4]. Ben Laden était à Beyrouth pour rencontrer l’ancien président libanais Camille Chamoun, membre de la Ligue anticommuniste mondiale [5]. Washington avait choisi Ben Laden pour deux raisons : Premièrement, c’était un membre d’une société secrète, la Confrérie des Frères musulmans, ce qui lui permettait de recruter des combattants ; deuxièmement, il était l’un des héritiers de la plus grande société de BTP du monde arabe. À ce titre, il disposait des hommes et du savoir-faire nécessaire pour transformer les rivières souterraines de l’Hindou Koush en voies de communication militaires.

Par la suite, ce même Oussama Ben Laden servit de conseiller militaire au président bosniaque, Alija Izetbegović, en 1992-94. Ses combattants le suivirent là-bas. Ils abandonnèrent le nom de « Moudjahidines » pour celui de « Légion arabe ». Son campement fut visité par des commandos russes, qui y furent fait prisonniers. Cependant avant d’être arrêtés, ils avaient eu le temps de fouiller sa salle de commandement et de constater que tous les documents militaires étaient rédigés en anglais et non pas en arabe [6].

Plus tard encore, Oussama Ben Laden a utilisé ses combattants pour des opérations ponctuelles. Il les sollicitait en les choisissant selon ses besoins dans son « fichier », en arabe « Al-Qaïda » (القاعدة‎).

Il est donc indiscutable qu’Oussama Ben Laden a été durant de longues années un agent des États-Unis. Cependant ceux-ci affirment qu’il se seraient retourné contre eux ce que rien, absolument rien, n’atteste. Quoi qu’il en soit, Oussama ben Laden était gravement malade. Il avait besoin de soins quotidiens dans une chambre stérile. Il fut donc pris en charge à l’hôpital américain de Dubaï en juillet 2001, ainsi que l’a révélé Le Figaro [7]. Cette information a été démentie par le dit hôpital, mais m’a été confirmée par cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyane (l’actuel président des Émirats arabes unis) qui m’assura l’y avoir visité en présence du chef de poste local de la CIA. Enfin Oussama ben Laden fut traité à l’hôpital militaire de Rawalpindi (Pakistan) [8] où il mourut en décembre 2001. Ses obsèques eurent lieu en Afghanistan, en présence de deux représentants du MI6 britannique qui rédigèrent un rapport à ce sujet.

S’opposant aussi et de manière indiscutable à la théorie du retournement d’Oussama ben Laden contre ses employeurs de la CIA, le fait que jusqu’en 1999 —c’est-à-dire après les attentats qui lui furent attribués contre les Tours Khobar en Arabie saoudite et contre les ambassades US de Nairobi (Kenya) et de Dar-es-Salam (Tanzanie)— il disposait d’un bureau de relations publiques à Londres. C’est depuis ce bureau qu’il a lancé son Appel au Jihad contre les juifs et les croisés.

Le fait que durant dix ans, on ait entendu et vu des enregistrements de personnes se déclarant être Oussama Ben Laden ne trompe que ceux qui veulent y croire : les experts suisses de l’Institut Dalle Molle d’intelligence artificielle perceptive, qu’à l’époque les grandes banques utilisaient dans des affaires délicates, étaient formels. Ces enregistrements sont des faux (y compris celui diffusé par le Pentagone où il revendique les attentats du 11-Septembre) et ne correspondent pas au vrai Ben Laden. Si la reconnaissance faciale et vocale était alors une spécialité, c’est aujourd’hui une technique courante. Vous pouvez vous-même vérifier avec des logiciels que l’on trouve un peu partout qu’il n’y a pas un Ben Laden, mais plusieurs personnes qui ont joué ce rôle.

Après la mort de Ben Laden, Ayman al-Zawahiri devint l’émir d’Al-Qaïda. Il exerce toujours cette fonction. Ce dernier —qui avait supervisé l’assassinat du président égyptien Anouar el-Sadate— vécut plusieurs années après 2001 à l’ambassade US de Bakou (Azerbaïdjan) [9]. Il était, au moins dans cette période, protégé par les Marines US. On ignore où il réside actuellement, mais rien ne permet de penser qu’il ne soit plus sous protection états-unienne.

3— LES ÉTATS-UNIS NE SE CONCENTRENT PAS SUR LA « LUTTE ANTITERRORISTE », MAIS FINANCENT ET ARMENT LE TERRORISME

Le président Biden a longuement expliqué, lors de son allocution sur la chute de Kaboul, que les États-Unis n’étaient pas là pour construire des États, mais uniquement pour lutter contre le terrorisme.

On répète cette expression de « lutte contre le terrorisme » depuis vingt ans, mais cela ne la rend pas plus signifiante. Le terrorisme n’est pas un adversaire en chair et en os. C’est une méthode de combat. Toutes les armées du monde peuvent y recourir dans certaines circonstances. Durant la Guerre froide, les deux blocs l’ont largement utilisé l’un contre l’autre.

Depuis que le président George W. Bush (le fils) a déclaré la « guerre au terrorisme » (c’est-à-dire la « guerre à la guerre »), le recours à cette technique militaire n’a cessé d’augmenter. Les Occidentaux pensent d’abord aux attentats dans quelques grandes villes, mais le pire a été atteint avec la création de petits États terroristes au Moyen-Orient élargi jusqu’au sinistre « État islamique du Levant » (Daesh) et aujourd’hui l’Émirat islamique d’Afghanistan.

Les Afghans, les Iraquiens, les Libyens et les Syriens ont d’abord cru à la narration états-unienne des événements, mais ils ne se font plus d’illusion. Après 20 ans de guerre, ils ont compris que les États-Unis ne leur veulent aucun bien. Washington ne combat pas le terrorisme, mais crée, finance et arme des groupes qui pratiquent le terrorisme.

4— LES TALIBANS N’ONT PAS LIVRÉ DE GUERRE, ILS ONT PRIS CE QUE LES ÉTATS-UNIS LEUR ONT DONNÉ

Les présidents Macron et Biden jouent l’étonnement face à la « prise de Kaboul » par les Talibans. Selon eux, « Les dirigeants politiques afghans ont abandonné et ont fui le pays. L’armée afghane s’est effondrée, parfois sans chercher à se battre ». Mais comment ont-ils fui, sinon avec des avions militaires occidentaux ? Et l’armée afghane n’a pas « cherché parfois à se battre », c’est l’inverse : elle n’a cherché que « parfois » à se battre. Il faut savoir que les frontières afghanes étaient parmi les plus sûres au monde. Des soldats US y enregistraient l’identité de chacun avec des moyens électroniques, notamment une reconnaissance de l’iris.

L’armée afghane était composée de 300 000 hommes —c’est-à-dire plus que les armées françaises— très bien entraînés par les États-Unis, la France et d’autres. Elle était suréquipée avec du matériel sophistiqué. Toute son infanterie disposait de gilets pare-balles et de systèmes de vision nocturne. Elle avait une aviation très compétente. Au contraire, les Talibans n’ont pas plus de 100 000 hommes, c’est-à-dire trois fois moins. Ce sont des gueux en sandales et armés de Kalachnikovs. Ils n’avaient pas d’aviation —Ils en ont soudainement une aujourd’hui avec des pilotes entraînés sortis d’on ne sait où—. S’il y avait eu des combats, ils auraient été vaincus à coup sûr.

Le changement de régime avait été décidé sous la présidence de Donald Trump. Il devait intervenir le 1er mai. Mais le président Joe Biden a modifié ce calendrier pour changer l’Histoire. Il a utilisé ce délai pour installer des bases militaires dans les pays riverains et y acheminer au moins 10 000 mercenaires. Il a mobilisé l’armée turque qui est déjà présente dans le pays, mais dont personne ne parle. Celle-ci a déjà recruté au moins 2 000 jihadistes vivant à Idleb (Syrie) et continue à en engager.

Il importe de se souvenir que durant la guerre contre les Soviétiques, le président turc, Recep Tayyip Erdoğan, était déjà membre de la Confrérie des Frères musulmans et le chef d’une milice, la Millî Görüş (celle qui ouvre aujourd’hui des mosquées en Allemagne et en France). C’est à ce double titre qu’il était venu s’agenouiller devant Gulbuddin Hekmatyar, le leader afghan des Frères musulmans et futur Premier ministre. Par la suite, ce dernier a fait allégeance à Al-Qaïda ce qui ne l’a pas empêché de se présenter à l’élection présidentielle afghane de 2019 sous protection états-unienne.

Les alliés ont commencé il y a plusieurs mois à rapatrier leurs ressortissants. Ils pensaient en avoir le temps avant le 11 septembre, voire au pire avant le 30 août minuit. Mais Washington en a décidé autrement en choisissant le 15 août, date de la fête nationale indienne. Un avertissement lancé à New Dehli qui n’apprécie pas que les Pachtous du président Ghani soient remplacés par ceux de l’émir Akhundzada alors qu’ils soutiennent d’autres ethnies.

Les scènes de panique que nous avons vues aux aéroports de Kaboul nous ont rappelé celles de Saïgon lors de la défaite US au Vietnam. C’est effectivement tout à fait identique. Les Afghans qui s’accrochent aux aéronefs ne sont pas pour la plupart des traducteurs des ambassades occidentales, mais des agents de l’« Opération Oméga » mise en place sous la présidence Obama [10]. Ce sont des membres de la Khost Protection Force (KPF) et de la Direction nationale de la Sécurité (NDS), des supplétifs de la contre-insurrection, comme les Vietnamiens de l’« Opération Phoenix ». Ils étaient chargés de torturer et d’assassiner des Afghans opposés à l’occupation étrangère. Ils ont commis tant de crimes que face à eux les Talibans sont des enfants de chœur [11].

Bientôt c’est un tout autre paysage que nous verrons en Afghanistan.

5— LES ÉTATS-UNIS N’ONT PAS PERDU L’AFGHANISTAN AU PROFIT DE LA CHINE, MAIS CONTRAINT LES SOCIÉTÉS CHINOISES À ACCEPTER LEUR PROTECTION

Les États-Unis n’ont rien perdus en Afghanistan parce qu’ils ne veulent pas y installer la paix. Ils n’ont rien à faire du million de morts qu’ils y ont occasionnés en 20 ans. Ils veulent juste que cette région soit instable, qu’aucun gouvernement ne puisse y contrôler l’exploitation des richesses naturelles. Ils entendent que les sociétés, de quels pays développés qu’elles viennent, ne puissent les exploiter qu’en acceptant leur protection.

C’est le schéma popularisé par Hollywood du monde globalisé, protégé par une enceinte, dont des forces spéciales vont surveiller à l’étranger des sites d’exploitation dans des régions sauvages.

Cette stratégie a été élaborée par Donald Rumsfeld, le secrétaire à la Défense de George W. Bush, et par l’amiral Arthur Cebrowski, qui avait déjà informatisé les armées US. Elle est devenue, le 11 septembre 2001, la manière de penser de l’état-major US. Elle a été vulgarisée par l’adjoint de Cebrowski, Thomas Barnett, avec son livre The Pentagon’s New Map [12].

C’est ce changement de paradigme que le président Bush a qualifié de « Guerre sans fin ». Par ces mots, il voulait dire que les États-Unis lutteraient éternellement contre le terrorisme, ou plutôt qu’ils instrumenteraient éternellement des groupes terroristes pour empêcher toute organisation politique de ces régions.

Oui, des sociétés chinoises exploitent déjà des mines en Afghanistan, mais désormais, elles devront payer un tribut aux États-Unis ou feront l’objet d’attentats terroristes. C’est du racket, et alors ?

6— LES OCCIDENTAUX NE DÉFENDENT PAS LES LUMIÈRES FACE À L’OBSCURANTISME, MAIS LES INSTRUMENTENT SANS COMPLEXE

La première dame des États-Unis, Laura Bush, nous a tous fait pleurer en nous racontant l’histoire de petites filles massacrées par les Talibans parce qu’elles avaient osé se mettre du rouge à ongle. Mais la vérité est tout autre.

Lorsque le président Carter, Zbigniew Brzeziński et Alexandre de Marenches ont soutenu les islamistes afghans, en 1978, ils combattaient les communistes qui ouvraient des écoles pour les filles. Parce que pour eux la lutte contre les alliés de l’URSS passait avant les droits de l’Homme. De même aujourd’hui, le président Biden et son secrétaire d’État Antony Blinken soutiennent les Talibans parce que, pour eux, le contrôle de l’accès aux richesses naturelles du Moyen-Orient élargi passe avant les Droits de l’homme. Et ils font la même chose en Iraq, en Libye et en Syrie.

Les États-Unis n’ont pas seulement soutenu les islamistes dans les pays en guerre. Ainsi, ils ont mis en pouvoir au Pakistan le général Muhammad Zia-ul-Haq, un membre de la Confrérie des Frères musulmans, pour que son pays serve de base arrière aux combattants anti-Soviétiques. Il renversa la démocratie, pendit le président Zulfikar Ali Bhutto et rétablit la charia. La fille du président Bhutto, Benazir Bhutto, qui fut Premier ministre pakistanais dans les années 90, fut assassinée à son tour par les Talibans.

Inutile de revenir sur les crimes de la contre-insurrection occidentale, la panique de leurs Collaborateurs aux aéroports de Kaboul suffit.

Si l’islamisme et la laïcité ont été utilisés pour manipuler les Afghans et pour enfumer les Occidentaux, la vie politique en Afghanistan ne repose pas sur ces concepts, mais d’abord sur les divisions ethniques. Il y en a une quinzaine, dont la plus nombreuse, les Pachtouns, sont également fortement implantés au Pakistan. Ce pays reste tribal et n’est pas encore une Nation. D’autres ethnies sont soutenues par d’autres pays de la région parce qu’elles sont aussi présentes chez eux.

7— LA FRANCE N’A PAS TOUJOURS SOUTENU LES CRIMES DES ÉTATS-UNIS EN AFGHANISTAN, MAIS UNIQUEMENT DEPUIS LE PRÉSIDENT SARKOZY

Selon le président Emmanuel Macron : « Le Président Jacques Chirac, dès octobre 2001 a décidé la participation de la France à l’action internationale, par solidarité avec nos amis et alliés américains qui venaient de subir une attaque effroyable sur leur sol. Avec un objectif clair : combattre une menace terroriste qui visait directement notre territoire et celui de nos alliés depuis l’Afghanistan, devenu le sanctuaire du terrorisme islamiste » [13].

C’est une manière distrayante de gommer un conflit caractéristique de la France. En octobre 2001, le président Chirac s’est violemment opposé à ce que l’armée française participe à l’occupation anglo-saxonne de l’Afghanistan. Il n’a autorisé de déploiement que dans le cadre de la résolution 1386 du Conseil de sécurité des Nations unies. Les soldats français étaient certes placés sous les ordres de l’Otan, mais dans le cadre de la Force internationale d’assistance et de sécurité (FIAS). Ils ne participaient qu’à l’assistance à la reconstruction. Ils ne faisaient pas de prisonniers, mais arrêtaient éventuellement des combattants qu’ils remettaient immédiatement au gouvernement afghan. C’est le président Nicolas Sarkozy qui changea ce statut et rendit la France complice des crimes des États-Unis. C’est à cause de ce changement que la France exfiltre actuellement des membres de la « Khost Protection Force (KPF) et de la Direction nationale de la Sécurité (NDS). Et elle en paiera probablement le prix.

[1] « Allocution de Joe Biden sur l’Afghanistan », par Joseph R. Biden Jr., Réseau Voltaire, 16 août 2021.

[2] « Les gentlemen du Cercle Pinay », Réseau Voltaire, 11 mars 2004.

[3] Dans le secret des princes, Christine Ockrent & Alexandre de Marenches, Stock (1986).

[4] « Oui, la CIA est entrée en Afghanistan avant les Russes … », par Zbigniew Brzeziński, Le Nouvel Observateur (France), Réseau Voltaire, 15 janvier 1998.

[5] « La Ligue anti-communiste mondiale, une internationale du crime », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 12 mai 2004.

[6] Conversation de l’auteur, en 2003, avec un officier du KGB ayant participé à cette opération.

[7] La CIA a rencontré Ben Laden à Dubaï en juillet », par Alexandra Richard, Le Figaro, 31 octobre 2001.

[8] « Hospital Worker : I Saw Osama », CBS Evening News, 28 janvier 2002.

[9] Classified Woman : The Sibel Edmonds Story : A Memoir, Sibel Edmonds (2012).

[10] Obama’s Wars, Bob Woodward, Simon & Schuster (2010.

[11] « Armed Governance : the Case of the CIA-Supported Afghan Militias », Antonio De Lauri & Astri Suhrke, in Afghanistan : Militias Governance and their Disputed Leadership. Taliban, ISIS, US Proxy Militais, Extrajudicial Killings, War Crimes and Enforced Disappearances, Musa Khan Jalalzai, Vij Books India Pvt Ltd (2020).

[12] « La doctrine Rumsfeld/Cebrowski », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 25 mai 2021.

[13] « Allocution d’Emmanuel Macron sur l’Afghanistan », par Emmanuel Macron, Réseau Voltaire, 16 août 2021.

Résultat de recherche d'images pour

Parce que « La Paix n’est pas notre principal intérêt » ► David Ben Gourion

Sang déconner ?

Et ILS s’imaginent dans leur esprit de psychopathes que les ±20% de rebelles/réfractaires ne vont pas bouger ?

PROVERBEMEXICAIN

En VOUS attendant, NOUS on sème…

JBL1960

SRAS-Cov-2/COVID-19 : AUX ORIGINES DU VIRUS (suite) – Source VT/NEO – Traduction R71 – Complétée et enrichie par JBL1960

CoV19 : Aux Origines… Comme quoi, il n’y a pas de (BIO)HAZARD !

À la recherche de la vérité sur les origines du SRAS-COV-2/COVID-19/CoronavirusVirus à couronne/CoV-19

Voir mon DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS  & ma dernière version PDF pour remonter aux origines de la PLANdémie PLANétaire PLANifiée ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/12/for-murder-by-decree-a-meurtre-par-decret-dossier-constitue-par-jbl1960-en-dec-2020.pdf

coronavirus-carte-768x471

La terrible vérité derrière l’enquête demandée par le président Biden sur la COVID19

Gordon Duff, Veterans Today (VT) avec le New Eastern Outlook (NEO), magazine académique publié par l’Académie des Sciences de Russie depuis 1816 – 1er juin 2021 – URL de l’article source en anglais ► https://www.veteranstoday.com/2021/06/01/blockbuster-neo-the-terrible-truth-behind-president-bidens-covid-investigation/

Traduit de l’anglais par R71, dans : SRAS-CoV-2 / COVID19 qui pourra accepter la sinistre vérité derrière l’enquête demandée par Biden sur l’origine du virus ? (Veterans Today et New Eastern Outlook)

Complétée & Enrichie par JBL1960

Le 26 mai 2021, le président des États-Unis Joe Biden a commandé aux Agences de Renseignement américaines d’enquêter sur l’origine de cette maladie de la COVID-19 et de lui fournir un rapport sous 90 jours. [NdT : date butoir le 24 août 2021 donc…]

Pour faire simple, cet ordre est, a minima, une épée à double tranchant ; un qui pourrait amener des tensions internationales ou, si effectuée comme demandé, quelque chose que les États-Unis n’ont jamais fait auparavant et qui pourrait bien jeter le pays dans le chaos. Les États-Unis ont une longue histoire de fausses enquêtes commises, la commission Warren (NdT : après l’assassinat de JFK), la commission 911 sur les attentats du 11 septembre 2001, la commission sur le désastre de la navette spatiale Challenger et tant d’autres.

Une exception, en tout cas partielle, fut la commission sur l’affaire Iran-Contras qui jeta presque le président Reagan en prison s’il n’avait pas montré des signes évidents de démence sénile.

Voici ce que nous savons :

  • La COVID-19 provient d’un virus “chimérique” (OGM) du groupe des virus SRAS pour Syndrome Respiratoire Aigu Sévère qui ressemble de très près (d’extrêmement près) à plusieurs produits d’expérimentations créés par des laboratoires dans le monde, la plupart dans des labos du Ministère de la Défense américain avec des financements de l’USAID (CIA) ou du DHS (Department of Homeland Security, NdT : la STASI yankee…)
  • Ces programmes sont financés avec des fonds publics et des articles scientifiques revus par les pairs détaillent les expériences sur le SRAS-CoV-2, beaucoup ayant eu lieu aux États-Unis. [NdT : ce qui laisse ici la porte grande ouverte pour les affirmations en Europe qui disent que le virus a été créé, patenté par l’Institut Pasteur (Fourtillan) ou autres (Montagnier)]
  • Il n’y a aucune évidence d’accident de laboratoire impliquant le SRAS-CoV-2 dans le monde sauf à l’Université de Caroline du Nord, où un incident fut contrôlé avec succès.
  • Il y a des analogies directes qui suggèrent que d’énormes fonds de financement pour la biodéfense pourraient bien être redirigés vers des programmes de guerre biologique voyous, les États-Unis en étant un sujet plus que probable mais certainement pas le seul. [NdT : là encore, porte ouverte à la collaboration d’autres entités internationales de connivence…]

Nous allons maintenant entrer en zone dangereuse. Le 12 mai dernier, plus de 120 généraux américains en retraite ont écrit (signé) une lettre qui dérange en bien des points, répétant les assertions du président Trump tombé en disgrâce au sujet des élections de 2020. De Common Dreams :

“Plus de 120 généraux et amiraux américains à la retraite ont signé cette semaine une lettre ouverte délirante reprenant les mensonges de l’ancien président Donald Trump sur l’intégrité des résultats des élections de 2020 et accusant le président Joe Biden de conduire le pays vers une « forme marxiste de gouvernement tyrannique”.

Publiée sous la bannière d’un groupe se faisant appelé “Flag Officers 4 America”, la lettre [letter (pdf) ]  a été considérée par des analystes et d’autres anciens responsables militaires comme une utilisation alarmante de leur grade/rang pour lancer une campagne ouvertement partisane contre le gouvernement en place. [NdJBL : on peut y voir une certaine analogie avec la Lettre ouverte des militaires adressée aux autorités de l’État lançant un appel pour “un retour de l’honneur et du devoir au sein de la classe politique” française, en analyse ICI et encore plus avec la seconde…]

https://planetes360.fr/wp-content/uploads/2021/06/Croix-ni.jpg

[NdJBL : Voir la vidéo de La Capsule #52 de La Croix du Sud : Ni fraude, ni dictature, qui traite, entre autres choses, de l’audit en Arizona et de la demande de Joe Biden ► https://rumble.com/vhxle7-la-capsule-52-ni-fraude-ni-dictature.html]

“Ils continuent à propager le grand mensonge au sujet des élections. Je pense que c’est scandaleux. Certaines choses sont vraiment anti-démocratiques.” (Marybeth Ulrich, colonel de l’USAF en retraite)

Jim Golby, un expert en relations civilo-militaire au Clements Center for National Security, a appelé la lettre “choquante et anti-professionnelle”, ajoutant que “pratiquement personne d’entre nous ne saurait ni même ne se préoccuperait de qui sont les signataires s’ils n’avaient abusé de leurs grades et de la confiance de l’armée de la manière dont ils l’ont fait.”

Un officier de la marine actuellement toujours en service a parlé au magazine Politico sous condition d’anonymat et a dit que la lettre est “perturbante et dangereuse”.

Signée par 124 ex-officiers supérieurs de l’armée, incluant le Vice-amiral John Pointdexter, mouillé dans l’infamie de l’affaire Iran-Contras et le Général de brigade en retraite Don Bolduc, qui est en campagne pour un siège au Sénat américain dans l’État du New Hampshire, la lettre proclame que “sous un congrès démocrate et l’administration courante, notre pays a pris un dangereux virage à gauche vers le socialisme… ce qui doit maintenant être contré en élisant des candidats présidentiels et législatifs qui agiront toujours pour défendre notre république constitutionnelle.” [NdJBL : lire : Une loi signée par Trump commence à être utilisée par Biden pour interdire «les remèdes naturels contre la pandémie» Exoportail du 24/04/21]

“Sans des élections justes et honnêtes qui reflètent de manière précise ‘la volonté du peuple’, notre république constitutionnelle est perdue.” dit la lettre. “L’intégrité électorale demande de “s’assurer qu’il n’y ait qu’un seul vote émis et compté par citoyen… Le FBI et la cour suprême doivent agir promptement lorsque des irrégularités font surface et ne doivent pas les ignorer comme ce fut le cas en 2020.” [NdJBL : If votes changed anything, They’d make it illegal/Si voter changeait quelque chose, ils le(vote) rendraient illégal ► Emma Goldman]

La lettre, également signée par le Lt-géneral en retraite William Boykin, va jusqu’à mettre en garde contre le passage de la loi Pour le Peuple (For the People Act), une loi d’expansion du droit de vote que ces ex-généraux et amiraux affirment sans fondement “pourrait détruire la justesse de l’élection et permettre aux démocrates de rester au pouvoir indéfiniment en violation de notre constitution, mettant ainsi fin à notre république représentative.”

Marybeth Ulrich, Colonel de l’Armée de l’Air en retraite qui enseigne les relations civilo-militaires à l’École de guerre et à l’Académie de l’Armée de l’Air a dit à Politico que la lettre “était pire que ce à quoi elle s’attendait.”

L’auteur de ces ligne connait quelques uns de ceux impliqués. Les coupes franches qu’eux et leur cohorte ont laissé dans l’histoire ces dernières décennies en disent long. Beaucoup si pas tous, ont une longue histoire de croyances religieuses ayant de profonds aspects occultes tandis que d’autres ont démontré de graves troubles de la personnalité. D’autres continuent d’utiliser leur position et relations au Pentagone pour des gains personnels et s’alignent avec de puissants éléments du crime international. Il existe de véritables menaces à la démocratie américaine et à la paix mondiale perpétrées par des commandants militaires voyous. L’auteur a une expérience directe avec plusieurs de ces évènements cités :

  • L’armée américaine avait mis en place un vaste programme d’assassinats au Vietnam sous la couverture du programme Phœnix, ce sans aucune supervision ni aucune autorisation, dont la mission était l’élimination par l’assassinat, de tous les éléments démocratiques restant au Sud-Vietnam. Le résultat final fut de laisser le Viet Cong, représentant originellement le Front de Libération National, complètement sous contrôle marxiste.
  • Des groupes voyous au sein de l’armée américaine, utilisant des personnels de l’opération Phœnix, ont balayé l’Amérique Centrale du Salvador au Honduras en passant par le Guatemala, puis le Nicaragua, pays qui subirent une vague d’assassinats et de nettoyage ethnique sous le déguisement d’une campagne anti-communiste. Cette opération fut mise en branle dès les premières minutes de la prise de position de Reagan à la Maison Blanche en 1980.
  • À partir de ce jour, des éléments voyous de l’armée américaine directement sous contrôle d’une cabale d’escrocs de l’affaire Iran-Contras de la Maison Blanche, commencèrent toute une série de complots, le fiasco de la BCCI (banque de la CIA), des ventes d’armes à l’Iran et un énorme programme d’importation massive de cocaïne culminant dans l’épidémie de “crack” qui a détruit 3 bonnes douzaines de villes américaines.
  • Dans la même période fut créé Al Qaïda comme une vitrine de la CIA utilisant l’agent de longue durée Oussama Ben Laden sous le commandement personnel direct de figures de la Maison Blanche gérant le programme Iran-Contras (comme ceci fut détaillé par l’ex-chef du renseignement de la Maison Blanche, Lee Wanta).
  • En Europe, l’organisation de l’OTAN “Stay Behind” (Gladio, nommée du nom de la courte épée utilisée par les gladiateurs de Rome), s’associa avec des groupes extrémistes franc-maçons à travers l’Europe et l’Amérique Latine, culminant dans une poussée terroriste qui balaya le monde. Les agents du Gladio assassinèrent le premier ministre italien Aldo Moro, explosèrent des douzaines de bombes un peu partout et créèrent d’autres groupes comme “Septembre Noir”, les “Brigades Rouges” et éventuellement plus tard L’État Islamique d’Irak et du Levant (NdT : l’EIIL ou Daesh de son acronyme arabe)
  • Pendant les années 1990 qui voyaient un désarmement nucléaire de grande envergure, des forces voyou de l’armée américaine aidées par des opérateurs de l’exécutif à Washington, volèrent quelques 300 “noyaux nucléaires” de la zone de stockage PANTEX à Amarillo, Texas, d’après des sources directement connectées avec l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique (AIEA) de l’ONU. Une documentation classée secrète  d’”identification des noyaux” fut directement passée à un gouvernement étranger par un assistant à la présidence, qui avait de longue date permis de maintenir hors de l’attention publique les problèmes de prolifération nucléaire.
  • En 2007, au moins 6 missiles à têtes nucléaires furent dérobés de la base aérienne du Strategic Air Command de Barksdale, une des plus grosses bases aériennes nucléaires américaine, ce malgré une sécurité renforcée. Ces missiles furent chargés dans deux bombardiers B-52 et furent transportés afin de lancer une attaque nucléaire sur l’Iran. Ils furent interceptés et les avions durent retourner alors qu’ils étaient près de Porto Rico. Ils se posèrent de nouveau à la base aérienne de Barksdale en Louisiane. Ces faits ne sont pas dans le domaine public. Un tel évènement nécessite la complicité totale des commandants de la force nucléaire des États-Unis. Tous furent retirés de leurs fonctions, mis à la retraite ou “eurent un accident”, les quelques années qui s’en suivirent.

Conclusion :

Lorsqu’on regarde et recherche les “méchants”, les “salauds”, le premier endroit sur lequel enquêter dans le monde entier est indiscutablement le Pentagone où 120 généraux et amiraux maintenant à la retraite ont démontré un fait inexorable, celui qui veut que des centaines de traîtres et de renégats supplémentaires non seulement servent mais aussi commandent des composants clefs du vaste arsenal des États-Unis.

Nous devons aussi noter qu’assumer qu’aucun de ces renégats contrôle les armes biologiques n’a aucun sens.

Quelque soit cette enquête du président Biden et ce qu’elle conclura, si elle est bien faite et réelle, la vérité ne sera jamais rendue publique. Y a-t-il toujours aux États-Unis aujourd’hui un pouvoir et une autorité capables d’amener devant la justice ces commandants voyous du système s’ils sont prouvés coupables d’avoir largué le SRAS-CoV-2 donnant la COVID19 dans le monde ?

Nous ne disons pas que c’est un “fait prouvé” ; ce que nous disons est que le plus grand groupe avéré de terroristes et de renégats se trouve au sein de la structure de commandement de l’armée des États-Unis.

Amerique Interdite

En conclusion ; Je me permets de vous inviter à (re)lire l’œuvre phare de Gustav Landaeur que j’ai mis au format PDF N° 9 de 53 pages : Appel au socialisme – pour la société des sociétés, 1911 et à partir de la réédition de 1919 https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/12/appelausocialismeglandauer1911.pdf – Car pour moi, Landauer avait la vision la plus proche de ce qu’on appelle aujourd’hui  l’Anarcho-Indigénisme  comme vous pourrez le constater en lisant, en miroir, ce billet qui présente de manière détaillée le PDF d’extraits du livre Wasase, Voies indigènes d’action et de liberté  du Pr. Taiaiake Alfred qui est Professeur de Sciences Politiques à l’Université de Victoria, Canada ► Résistance au fléau de l’Humanité – Solutions anticoloniales pour une décolonisation de l’Empire ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/02/pdftalfred2014.pdf.

C’est précisément la proximité de Landauer de la vision amérindienne des choses qui m’avait, à l’époque, convaincue de réaliser ce format PDF.

Mais aussi parce qu’à chaque fois que j’entendais les pouvoirs politiques se réclamer du “socialisme” : François Hollande à l’époque, Manuel Valls, puis Macron, par intermittence en France. Obama, Killary, Sanders, Biden aujourd’hui et tout démocrate qui se considèrent comme d’ardents partisans du «socialisme» alors que cela est juste totalement impensable au regard de l’analyse philosophique de Landauer. Et j’espère juste ainsi rétablir non pas une vérité mais une évidence. Car le socialisme dont parle Landauer, n’a rien à voir, ni de près ni de loin avec celui dont se gargarisent nos gouvernants actuels ici, en France, aux USA où partout ailleurs dans le monde…

Et l’on peut bien évidemment faire la même analyse avec ceux qui se réclame du « communisme » car là où la plupart entendent Parti communiste, nous entendons « communalisme » = communes = bien commun… Et là encore, le « communisme » de l’anarcho-communisme est tel que le voyait Kropotkine venant du mot “commun” , c’est à dire choses en commun, entraide et partage, puis bien sûr au sens de « commune » et même communalité/communalisme. C’est cela qu’il convient d’entendre, lorsqu’on parle de « communisme originel », et qui fait partie intégrante de la nature humaine ;

Car l’Humanité a vécu des centaines de milliers d’années de la sorte et certaines sociétés continuent de vivre comme cela aujourd’hui, ce qui fait imaginer aux gens qu’on ne peut vivre comme cela que dans la précarité et le dénuement technologique, cependant que rien n’est plus faux !

C’est pourquoi, à l’heure où les psychopathes aux manettes (0.001%) s’apprêtent à refermer, simultanément, les grilles de contrôle totalitaire technotronique sur NOUS, les peuples (99.999%) rappelons-nous que NOUS avons toujours eu les moyens de faire foirer leur PROJEEEEET car de tous temps ; Tout projet peut se réaliser ou échouer, peut être mis en place ou mis en échec, réussir ou foirer.

Notre pouvoir individuel et collectif est celui de dire NON ! En masse et de le mettre en échec une bonne fois pour toutes !

Comme je pense que nous devons (nous) transcender et aller au-delà des querelles de clochers de la division systémique induite, accepter nos différences et converger vers le but émancipateur commun !

Aussi, il n’y a pas d’autre solution que celle d’un changement radical (en profondeur, des racines mêmes de notre société humaine), un abandon, un lâcher prise de cette illusion démocratique/élection/votation que constituent l’État et la «république», tous deux garant du consensus du statu quo oligarchique de la maintenance du pouvoir séparé du corps social, et depuis quelque temps déjà également assujettis à la dictature du fétichisme marchand. Pour ce faire, il faut cesser d’obéir et reprendre notre destinée en main. Il est temps pour nous, peuples du monde, de devenir enfin politiquement adulte et cesser de dépendre de notre soumission à un système qui, à terme, ne  fera  que nous exterminer ; comme il a déjà commencé à le faire avec cette PLANdémie PLANétaire PLANifiée au Coronavirus et sa SOLUTION FINALE !

R71 : Arrêtons de nous laisser diviser sur des zones de fractures artificielles, fabriquées et amplifiées, arrêtons de nous soumettre aux vastes opérations de psychologie de masse auxquelles se livre l’oligarchie au nom de la métamorphose en cours de leur paradigme mortifère ! Comprenons une fois pour toute qu’il suffit de dire NON ! Suffisamment haut et fort et de le faire suivre d’une action directe coordonnée et volontaire, donc créatrice.

Boycott, Union et Solidarité ! Debout les Damnés de la Terre ! Parce que comme le disait si bien le grand historien Howard Zinn : “On ne peut pas être neutre dans un train en marche…” et ce train en marche, c’est à nous de lui faire prendre l’autre voie au prochain aiguillage.

À bas l’État ! À bas la marchandise ! À bas l’argent ! À bas le salariat !

Vive la commune Universelle de notre humanité réalisée !

De Mars 1871 à Mars 2021 ► L’esprit communard de la Commune aux Gilets Jaunes, VERSION TRACT-PDF À DIFFUSER SANS PITIÉ !

Qu’est-ce qu’on risque à essayer ? Sinon de réussir ?

JBL1960

CoV19 : AUX ORIGINES… (suite)

Nouvelles preuves que RIEN n’est arrivé par (BIO)HAZARD !

PREMIÈRE PARTIE – 26 mars 2020

CoV19 : Aux Origines… Comme quoi, il n’y a pas de (BIO)HAZARD !

1 AN PLUS TARD…

Nouvelles preuves que la PLANdémie PLANétaire a bien été PLANifiée par ceux qui sont derrière la réduction programmée de l’Humanité !

DEUXIÈME PARTIE – 24 mai 2021

La COVID-19 comme arme biologique, les bonnes questions à poser depuis l’envers du décor

Gordon Duff avec New Eastern Outlook (NEO, russia, établi en 1816) – 17 mai 2021 – URL de l’article source en anglais ► https://www.veteranstoday.com/2021/05/18/neo-covid-as-a-bioweapon-hard-questions-from-behind-closed-doors/

Traduit de l’anglais par Résistance71, dans : COVID-19, une arme biologique… Questions de l’autre côté du miroir

Complétée & Enrichie par JBL1960

Une analyse de la pandémie mondiale COVID-19 par une équipe d’ex-officiers du renseignement en provenance de plusieurs nations est effective et permanente depuis janvier 2020. Les trouvailles de cette analyse sont communiquées à des clients, et ce, sous la plus stricte des sécurités. Le nom même de ces clients est hautement gardé secret.

Un certain nombre de choses sont tracées et évaluées en utilisant des matériaux open-source essentiellement mais pas exclusivement.

• Les anomalies dans la diffusion et la contagion de la maladie COVID-19 [NdT : provenant du virus SRAS-CoV-2] et le potentiel du ciblage à l’arme biologique.
• Les anomalies dans la production et la distribution des vaccins et de leur usage potentiel, même thérapeuthiquement, comme arme de guerre.
• Le financement occulte derrière les mouvements anti-vaxx et anti-science.
• Des investissements indiquant une pré-connaissance des vecteurs pandémiques.
• Les récurrences dans les publications des réseaux sociaux ayant pour intention d’handicaper les efforts de limiter la pandémie.
• Les schémas de “financement obscur” des médias (ceux ce Fox-Carlson-Murdock) qui sont en parallèle de programmes de “propagande noire” de certaines agences de renseignement.
• L’énorme indifférence étendue des grosses entreprises et de certains individus et les bénéfices engrangés qui suivent un schéma “d’influence mortifère” et d’un “délit d’initié” coupable.
• La récurrence de fausses nouvelles et de supercherie ainsi que de théories conspiratrices qui montrent une “coordination opérationnelle”. [NdJBL : La fameuse mise en Marche en Cadence de la PLANète !]

L’analyse de ces facteurs a fourni suffisamment de soutien pour faire la maquette d’une hypothèse unique ayant un bon nombre de sous-effets :

• La COVID-19 fut le plus sûrement lâchée après sa création et sa distribution depuis plus d’un laboratoire de recherche en Chine, en Europe et aux États-Unis.

• Les gouvernements, incluant spécifiquement le gouvernement américain alors géré par Donald Trump, furent totalement complices de l’affaire.
• La politique initiale de ces gouvernements entre octobre 2019 et avril 2020 a non seulement garanti le succès de la pandémie, mais a aussi suivi un plan opérationnel.
• Ce plan opérationnel implique une reconstruction à une échelle planétaire, changeant les “attentes” des populations clefs du monde et leur “conditionnement” pour des “résultats politiques des plus sombres”.

Au-delà de cela, la même hypothèse a déterminé que la COVID-19 est le plus sûrement un test, un “essai”, une “répétition générale” pour des vecteurs plus spécifiques.

Pour une toile de fond plus détaillée, voici un extrait de “Guerre biologique au dessus de Cuba” de Stewart McMillan, datant de 1998 :

“Une fois de plus, le monde est au bord d’une autre guerre, cette fois-ci soi-disant parce que les États-Unis pensent que Saddam Hussein pourrait cacher des stocks d’armes biologiques. Pourtant, que les États-Unis possèdent et utilisent de telles armes est moins bien connu.

Le gouvernement américain pourrait-il être si hypocrite pour menacer de frappe militaire un Saddam Hussein qui pourrait potentiellement fabriquer de telles armes, alors même que ce gouvernement est accusé de déployer ces armes contre d’autres nations ?”

Toujours premiers de la classe.

Les États-Unis sont les leaders du développement et de la production d’armes bactériologiques et chimiques à l’échelle mondiale. Leur utilisation par l’armée dans les guerres de Corée et du Vietnam est bien documentée dans des documents du gouvernement américain et par les médias. Ce qui l’est moins en revanche, c’est leur utilisation par l’armée américaine lors d’opérations secrètes. Officiellement, toutes ces armes furent détruites en 1972, après la signature de la convention sur les armes biologiques. De cette manière, les États-Unis sont comme l’Irak. Mais de manière officieuse, la recherche et le développement et l’utilisation d’armes biologiques par le gouvernement US a été suspectée de longue date et récemment, un étrange incident impliquant un avion américain a ramené ce sujet sous les feux de la rampe une fois de plus.

Le 21 octobre 1996, un avion S2R d’épandage agricole enregistré au nom du ministère des affaires étrangères des États-Unis, volait de la Floride vers la Colombie via les Îles Caïmans. L’avion survolait une zone connue sous le nom de Couloir Giron, qui est très fréquenté par les avions commerciaux. L’avion avait une autorisation cubaine de survol de son territoire, ceci faisant soi-disant partie d’une opération anti-drogue américaine régulièrement programmée.

Volant au dessus de la même zone se trouvait le vol commercial régulier CU-170 de la Cubana de Aviacion qui allait de La Havanne à Las Tunas. Les pilotes de l’appareil notèrent que l’avion américain volait sur une trajectoire presque parallèle à la leur, juste quelques 300m au dessus d’eux. Les pilotes cubains virent un “brouillard blanc-gris”, comme ils le dirent plus tard, sortir 7 fois de l’avion de manière intermittente. Le pilote cubain fit immédiatement un rapport de la décharge de l’avion américain de cette substance inconnue à la tour de contrôle.

Un contrôleur aérien cubain prit contact avec l’appareil américain. Il enregistra la conversation leur demandant s’ils avaient eu un problème technique, le pilote américain répondit “Non”. Lorsqu’on lui demanda de quel type d’appareil il s’agissait, la réponse fut “AY-65, monomoteur”. Ce qu’il n’était pas ; c’était un S2R. Bizarre qu’un pilote put oublier sur quel type d’appareil il volait.

Le 18 décembre 1996, apparaissait le premier signe de l’invasion d’un insecte étranger dans une plantation de pommes de terre de la Lenin State Horticultural Farm. Des échantillons furent envoyés au laboratoire central de quarantaine du Centre de contrôle national des parasites, l’insecte étant totalement inconnu à Cuba. L’enquête identifia l’organisme comme étant le Thrips palmi karay. Melon thrips (Thrips palmi (Karny)) | Garden pests, Melon, Animals

[NdeJBL : Le seul article Libération du 26 août 1997 qui traite du sujet ► https://www.liberation.fr/planete/1997/08/26/cuba-accuse-washington-de-larguer-des-insectes-destructeurs-de-recoltes_212397/ + L’image de la bestiole]

Le problème avec le Thrips est qu’il est originaire d’Asie. Depuis 1985, il s’est propagé dans certains pays des Caraïbes comme par exemple Haïti, la République Dominicaine et la Jamaïque. Cet insecte parasite infecte pratiquement toutes les cultures, les plantes sauvages et d’ornement. Il se reproduit lui-même dans un champ et est facilement transporté dans le transport de plantes et de sols. Il est résistant au changement de température et à beaucoup d’insecticides. Bref, c’est un cauchemar pour le monde agricole.

Ces deux incidents auraient-ils pu être connectés ? Le gouvernement cubain le pense et a regroupé un grand nombre d’informations pour le prouver, informations qu’il a fourni aux Nations-Unies avec son dépôt de plainte officielle à l’ONU.

Après avoir enregistré la plainte avec des diplomates américains, le gouvernement cubain s’est plaint au SG de l’ONU d’alors Koffi Annan, accusant que le Thrips “attaque et endommage gravement pratiquement toutes les récoltes et qu’il est aussi résistant à une grande variété de pesticides.”

De manière similaire, nous allons jeter un œil sur à la FPA ou Fièvre Porcine Africaine et de son utilisation comme arme biologique, ce avec le Dr Steinbock qui écrivit pour le FX Trade en 2019 :

La Fièvre Porcine Africaine est mortelle et très coûteuse et pénalise la sécurité de la chaîne alimentaire en Chine et dans plus d’une demie-douzaine de pays asiatiques. Malgré l’histoire officielle de la FPA, le virus a été utilisé comme arme biologique dans le passé. La suppression de telles menaces biologiques demande une coopération multipolaire.

Le 20 août, le ministre de l’agriculture Willian Dar, confirma le rapport BAI sur la croissance du taux de mortalité des cochons élevés par les paysans dans leurs cours de ferme. Les Philippines renforce leur sécurité biologique en attendant les résultats des labos.

Avec le Myanmar (Birmanie), les Philippines pourraient prouver être la cible la plus récente de la FPA. Le virus est déjà présent dans six pays asiatiques : le Cambodge, la Chine, la Corée du Nord, le Laos, la Mongolie et le Vietnam. Les pertes courantes représentent plus de 10% du cheptel total porcin en Chine, au Vietnam et en Mongolie respectivement.

Mais comment donc a commencé la contagion à la FPA ?

Le narratif officiel de la FPA : La FPA est une fièvre hémorragique dévastatrice qui affecte les cochons avec un taux de mortalité des animaux infectés de près de 100%. Cette maladie cause d’énormes pertes économiques, menace la sécurité alimentaire et limite la production porcine dans les pays affectés. Il n’y a pas de vaccin contre ce virus. Il infecte de manière persistante ses hôtes naturels, les cochons sauvages, sangliers et autres phacochères ainsi que les tiques molles, qui sont vecteur de transmission sans être affectés symptomatiquement par la maladie.

Historiquement, la première contagion à la Fièvre Porcine Africaine a eu lieu au Kenya en 1907. La première contagion hors Afrique eut lieu au Portugal en 1957, de manière présumée par des déchets de vols commerciaux donnés à des cochons près de l’aéroport de Lisbonne. Ainsi par la suite, d’autres contagions à la FPA furent rapportés dans d’autres pays d’Europe.

Cuba fut le premier pays dans les Caraïbes a être infecté de la FPA en 1971. Il fut longtemps cru que ce fut introduit depuis l’Espagne. La FPA fut aussi rapportée à la fin des années 70 dans plusieurs îles des Caraïbes et au Brésil en 1978. De manière présumée, introduite depuis l’Espagne et le Portugal via des déchets de vols commerciaux transportés lors de vols intercontinentaux.

Après une décennie de calme relatif, la FPA se propagea en 2007 dans le Caucase en provenance de Géorgie et dans des pays limitrophes comme l’Arménie, l’Azerbaïdjan et plusieurs territoires russes. Après une autre décennie de calme, il y eut une recrudescence de contagions par FPA en 2018, spécifiquement en Chine, bien que cette maladie ne fut pas détectée en Chine ou en Asie auparavant. Depuis, quelques 2,8 millions de porcs ont été abattus à cause de la FPA d’après Organisation Mondiale pour la Santé Animale, mais les observateurs de l’industrie pensent que les pertes sont en fait bien plus élevées.

C’est la sagesse conventionnelle, impliquant que la FPA demeura cantonnée à l’Afrique jusqu’aux années 50. En réalité, la FPA est arrivée en Amérique du Nord dès le début des années 50, lorsque Fort Terry, une base labo de guerre biologique à Plum dans l’État de New York, y hébergea sept formes particulièrement mortelles.

Allons au cœur du problème : La FPA comme agent de guerre biologique

Après l’expérience de la seconde guerre mondiale, la guerre biologique américaine fut lancée avec des buts offensifs. Durant la guerre froide, la FPA fut de grand intérêt parmi les virus anti-animaux, comme aussi la peste ovine et la fièvre aphteuse (NdT : “foot and mouth disease” en anglais). Dès 1954, d’après les historiens de la guerre biologique, trois virus étaient disponibles en tant qu’agents de destruction de nourriture animale, ceci incluait la FPA.

Entre le milieu des années 60 et la fin des années 90, Cuba a accusé les États-Unis de 10 attaques biologiques suivant de sérieuses infections par contagion sur son territoire. Aucune ne fut prouvée de manière conclusive, mais il est plus que probable qu’il y en eut de fait plusieurs. En 1971, les porcs d’une ferme porcine de La Havane furent diagnostiqués avec la FPA, qui s’étendit et causa la mort de près d’un demi millions de porcs qui durent être abattus et détruits. En résultat, Cuba fut victime d’un problème alimentaire. Les Nations Unies l’appelèrent “L’évènement le plus alarmant de 1971”.

En 1977, Les journalistes d’enquête de Newsday, un quotidien de Long Island, rapportèrent que le virus fut délivré depuis une base militaire américaine de la zone du canal de Panama ; le site des opérations secrètes de l’armée américaine et de la CIA pour l’Amérique Latine et les Caraïbes.

D’après le rapport, des saboteurs anti-Castro, soutenus par la CIA, ont introduit la FPA à Cuba six semaines avant le début de la contagion afin de déstabiliser l’économie du pays. L’armée américaine réfuta toute implication. Néanmoins, Norman Covert, un historien du labo militaire de guerre biologique de Fort Detrick dans l’État de Maryland, dans les années 50 et 60, a dit que la CIA avait accès à ces laboratoires. Plus tard, un document de la CIA confirma que la guerre biologique fut utilisée parmi tous les efforts pour déstabiliser Cuba.

Ces efforts de déstabilisation ne se sont pas arrêtés avec la guerre froide. En 2000, les néo-conservateurs derrière l’administration Bush ont flirté avec l’idée d’armes biologiques ethniques “politiquement utiles”. Ceci mena à l’interdiction par la Russie en 2007 de toute exportation d’échantillons biologiques humains. (NdT : il était probablement déjà trop tard… les échantillons humains étant déjà entre les mains des docteurs Folamour yankees, la période Eltsine de 1991 à 1998 ayant été “open bar” pour toutes les turpitudes).

En octobre 2018, le Ministère de la Défense russe affirma que la propagation de maladies virales en provenance de Géorgie, incluant la FPA depuis 2007, pourrait bien être connectée à un réseau de laboratoires américains. Dans la zone, plus de 70 Géorgiens sont morts dans des conditions mystérieuses, ce que Moscou attribua à des toxines ou des armes biologiques américaines. La Russie pense que des agents biologiques ont violés l’interdiction sur les armes biologiques.

Le réseau de labos fait partie d’un Programme d’Engagement Biologique Coopératif (PEBC) financé par l’Agence de Coopération pour la Réduction de la Menace (ACRM) du Pentagone. Les labos du PEBC sont localisés dans 25 pays, particulièrement en Europe de l’Est, au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie du Sud-Est, incluant les Philippines.

Alors que le Pentagone nia que les États-Unis développaient des armes biologiques dans ces labos, Vladimir Shamanov, patron du comité de défense de la Douma russe (parlement russe), appela à “une évaluation compréhensive” suggérant une “inspection conjointe”. Toutes ces demandes multilatérales ont été ignorées. Dans son multi-millions dollars budget de 2020, l’ACRM caractérise le programme en Asie par ses fonctions de bio-sécurité, mais aussi comme “le partenaire de choix dans une région en compétition avec l’influence chinoise”. Donc, tandis que les contagions par virus se produisent à travers les frontières, la coopération multilatérale est boudée au profit de la géopolitique.

La FPA est une de plusieurs maladies suspectées d’avoir été créée et relâchée par ce réseau de labos que la Russie pensent les États-Unis gérer à ses frontières. À la fois Veterans Today et New Eastern Outlook ont publié plusieurs informations en provenance d’un officier américain spécialiste NBC (Nucléaire-Biologique-Chimique), Jeffrey Silverman, en relation avec ces labos, particulièrement le “Labo Lugar” de Tbilissi en Géorgie. De fait, ces rapports ont produit des attaques à la fois individuelles et de sources médiatiques, d’organisations de “diseurs de vérité” au financement obscur par l’OTAN et les agences de renseignement occidentales.

Ces efforts sont pris par les analystes professionnels du renseignement comme des preuves que non seulement les assertions faites sur le labo de Tbilissi et autres sont justes en substance, mais que cette intention montre que de telles opérations seront continuées et intensifiées.

En cela, on peut bien vouloir parler de la COVID-19 elle-même ou quelque chose de bien pire. Voyez-vous, COVID-19 peut être tracée à Tbilissi où des élèves doctorants de la région passent leurs étés dans des grottes à chauves-souris à collecter des échantillons de virus pour la “recherche biologique”. Des rapports précédents ont montré que cet endroit est géré par l’armée et les agences du renseignement et, en réalité, n’est pas du tout un “centre de recherche agricole”.

L’analyse a aussi trouvé un schéma de “Black Ops” utilisant des armes chimiques et biologiques dans la région avec de similaires intervenants, incluant des officiels du renseignement ukrainien, liés non seulement aux armes biologiques, mais aussi à la délivrance de gaz sarin aux groupes d’opérations spéciales qui sont déployés dans les attaques faux-drapeau en Syrie.

De Jeffrey Silverman, 2014 : Jeffrey Silverman interviewé par Maia Chubinishvili

Le 27 août 2013, le célèbre investigateur politique américain Gordon Duff et principal éditeur de l’ex service de publication du ministère américain des affaires étrangères et du renseignement, Veterans Today, a publié un article intitulé “US Contractors Cited for Syrian Chemical Attacks,” et une vidéo intitulée “Syrian Gas Attack Proof Syrian Army Has No Involvement.”

Le commentaire décrivant cette vidéo dit : “La vidéo que vous regardez maintenant a été filmée en Syrie et montre les armes chimiques utilisées qui furent envoyées depuis la Géorgie. Les États-Unis sont derrière tout cela. L’ex-sénateur américain Richard Lugar est la personne qui a assisté et rendu possible le transport de ces armes de la Géorgie vers la Syrie via la Turquie. Regardez les armes dans cette vidéo et observez comment elles ont été rendues opérationnelles. Un programme d’armes chimiques américain fournit les rebelles syriens en armes de destruction massive. Une équipe d’enquêteurs a déterminé que des armes chimiques sont fournies dans cette région qui est sous contrôle américain. Ils ont suivi la piste de ces armes chimiques vers la république de Géorgie. Des subdivisions de l’armée turque les ont transportées aux terroristes d’Al Qaïda qui opèrent en territoire syrien.

Les journalistes Jeffrey Silverman et Lika Moshiashvili sont crédités de la découverte de ces opérations secrètes illégales se déroulant dans le Laboratoire de Référence Centrale contrôlé par les USA dans la banlieue de Tbilissi connue sous le nom de Alekseevka Settlement. Dès que cette information fut connue du public, Georgia & World a contacté le journaliste et chercheur américain basé à Tbilissi Jeffrey Silverman.

Silverman : J’ai appris en 2004 au sujet du Projet National Bechtel, de l’existence d’un centre de stockage biologique en Géorgie de sous-traitants du ministère de la défense [américain], incluant des sous-traitants turcs. Ils travaillaient à la construction du labo qui se construisait près de l’aéroport de Tbilissi. je me suis mis à rechercher ce projet en profondeur avec des journalistes géorgiens et norvégiens. Mes premières questions furent : pourquoi près de l’aéroport et pourquoi en Géorgie ?

J’ai compris très rapidement que le Gouvernement et le Ministère de la Défense américains voulaient étudier de nouvelles souches infectieuses, comme l’Anthrax, qui évoluaient dans la nature parmi les troupeaux de bétail dans les régions rurales de Géorgie. Il doit être ici mentionné qu’il s’agit d’un petit pays et que Tbilissi fut déjà dans le passé un centre de recherche du système d’armes biologiques de l’URSS, à la fois pour animaux et plantes.

J’ai été capable d’avoir accès aux plans du labo et en discutant avec des contractants et des lanceurs d’alerte, j’ai appris que le Ministère de la Défense opère un réseau de laboratoires en Géorgie et que ces labos ont une capacité offensive.

Certains vont même jusqu’à dite que les États-Unis utilisent la Géorgie et sa population comme parties de leur recherche incessante sur le sujet. Je le suspecte également, c’est pourquoi j’essaie d’obtenir des preuves solides de cette allégation en ce moment.

La question est de savoir si les Géorgiens sont utilisés à des fins sinistres de tests de programmes biologiques et d’essais de vaccination. Ceci sera peut-être difficile à prouver, mais les États-Unis eux-mêmes ont conduit des expériences sur leur propre population au cours des dernières années, et ils peuvent utiliser la population de Géorgie comme part d’essais de vaccination de terrain sans que cette population puisse donner un consentement éclairé.

Un certain nombre de labos, éparpillés à travers l’Europe de l’Est, sont reliés par une sorte de cordon ombilical par le Programme de Prévention de Prolifération des Armes Biologiques (PPPAB) et aux nombreux projets qui lui sont rattachés Ce programme fournit une parfaite couverture pour ce qui est le plus probablement un programme de recherche offensive. Si les souches sur lesquelles ils travaillent s’avèrent être résistantes aux antibiotiques, ceci implique qu’ils font de la recherche sur des organismes spécifiques qui peuvent manger les bactéries et attaquer des infections qui sont résistantes aux antibiotiques et facilement accessibles.

Quiconque a la capacité de larguer ceci dans la nature contrôle le champ de bataille des armes biologiques.

Depuis des mois maintenant, les pouvoirs officiels aux États-Unis et ailleurs ont éludé certains aspects bien anormaux de la COVID-19. C’est un jeu de pourcentage, d’un point de vue scientifique, regardez les facteurs de possibilité qu’un virus migre d’une espèce à une autre, ou qu’il voyage magiquement d’un État à un autre comme un groupe terroriste comme l’EIIL /ISIS se rendant en Syrie de partout dans le monde.

Excusez l’analogie, je n’ai pas pu m’en empêcher.

Simplement, la science dit qu’un “accident” de laboratoire est la source “probable” de la COVID-19. Ceux qui choisissent de ne pas suivre ce sujet publiquement après des annonces voilées le font pour “éviter la panique”. Ceci est toujours l’excuse lorsque des choses se passent qui pourraient altérer le narratif accepté qu’on a fait ingurgité au public et c’est pourquoi tant de théories du complot ont trouvé un terreau si fertile de nos jours.

Il y a certainement eu une recherche COVID [SRAS-CoV-2] au labo de Wuhan, mais aussi au labo d’armes biologiques géré par les États-Unis à Tbilissi en Géorgie, ce qui a été largement rapporté mais tout aussi largement censuré.

La recherche la plus extraordinaire fut conduite à the University of North Carolina/ l’Université de Caroline du Nord.

Là, une équipe américaine constituée d’”anciens” top-experts en armement biologique a créé un ou plusieurs virus SARS-CoV-2 en tant que part d’une recherche de l’USAID (CIA) afin “d’évaluer la vulnérabilité des États-Unis à une attaque biologique.”

De ProPublica : “Du 1er janvier 2015 au 1er juin 2020, l’université de Caroline du Nord à Chapel Hill a rapporté 28 incidents de laboratoire impliquant des Organismes Génétiquement Modifiés, rapportés aux officiels de sécurité de la National Institute of Health (NIH, dont le patron est le pathétique Dr Anthony Fauci), d’après des documents de l’UNC fournis à ProPublica sous demande de divulgation d’archives publiques. Le NIH supervise la recherche impliquant les Organismes Génétiquement Modifiés (OGM)

Bas de formulaire : Six des incidents ont impliqué des types variés de coronavirus créés en laboratoire. Beaucoup furent créés pour permettre une étude de l’effet du virus sur la souris. L’UNC a refusé de répondre aux questions au sujet des incidents et de fournir publiquement les détails clefs, incluant les noms des virus impliqués, la nature des modifications apportées et quels types de risques cela posaient au public, ce contrairement aux ligne de conduite du NIH.

L’UNC a dit dans une déclaration “qu’elle avait notifié les agences de supervision idoines au sujet des incidents et pris les mesures appropriées.”

Conclusion : Quand nous disons “huis-clos” ou “envers du décor”, nous nous référons à cet “autre côté du miroir” qui différencie ce qui est dit au public et les élus et, en particulier les “hacks” militaires et du renseignement et le “sombre monde” qui existe réellement.

Les briefings ne vont qu’aux personnes “de confiance”, sélectionnées représentant les plus grosses puissances financières mondiales et les organisations clandestines, certaines dont on n’a jamais entendu parler et qui ont un pouvoir extraordinaire sur les évènements. Oui, tout ceci existe bel et bien et franchement, peu de personnes disputeront un mot de tout ceci.

Dans le processus de divulguer une information autrement inaccessible telle que celle avec laquelle nous jonglons en l’occurrence, à une audience qui aura du mal à contextualiser proprement, ceci peut tout aussi bien être considéré comme “expérimental” en soi.

Afin de faire avancer ce processus, nous allons regarder quelques possibles conclusions.

Des puissances bien plus grandes qu’un simple gouvernement peuvent très bien utiliser des armes biologiques pour altérer non seulement les évènements du monde, mais l’histoire elle-même. COVID-19 ne peut très bien n’être qu’un test et bien des faits bizarres qui ont “accidentellement” permis à la pandémie de devenir sauvage et hors de contrôle ne sont pas du tout accidentels.

Et nous nous arrêterons ici…

coronavirus-carte-768x471

+ dans mon DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS et ma dernière version PDF pour remonter aux origines de la PLANdémie PLANétaire PLANifiée ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/12/for-murder-by-decree-a-meurtre-par-decret-dossier-constitue-par-jbl1960-en-dec-2020.pdf

+ L’AFFAIRE CoV19-OGM (source Veterans Today) ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/05/laffaire-cov19-ogm.pdf

& ma BIBLIOTHÈQUE PDF

APPEL À DIRE NON en masse et TOUT S’ARRÊTE !

ANONDERIEN

APPEL À RÉSISTER : NOUS le peuple français, pouvons être les PREMIERS à faire FOIRER leur STRATÉGIE/TERREUR VACCINALE en REFUSANT en masse leurs vaccins à ARNm, précisément du fait que les françaises et les français sont les plus réfractaires à la vaccination et en REFUSANT le PASS-SANITAIRE et c’est FIN de PARTIE pour l’OLIGARCHIE !

ICI – IMMÉDIATEMENT – D’OÙ NOUS SOMMES !

Sans haine, ni armes, ni violence…

JBL1960