Najat ! Au piquet !

Les moutons enragés publie cette info sur leur blog à la date d’aujourd’hui ; http://lesmoutonsenrages.fr/2016/02/07/les-membres-du-collectif-edunathon-demandent-lannulation-de-laccord-entre-microsoft-et-leducation/

Les membres du collectif Édunathon demandent l’annulation de l’accord entre Microsoft et l’Éducation

Notre gouvernement l’a fait dans un grand silence, il a vendu l’éducation nationale et l’ensemble de ses représentants à une entreprise privée, et pas des moindres, Microsoft! Cela implique que seule cette entreprise ne pourra s’occuper de l’informatique dans les établissements scolaires français. C’est la mise en place d’un monopole alors que le pays était censé lutter contre les monopoles, oui, mais seulement contre les monopoles nationaux, c’est ce qui s’appelle le TISA et qui fait partie du TAFTA

Bref, la France s’est encore aplatie, sachant que Microsoft met en place outre-atlantique un nouveau système d’éducation basé sur la surveillance totale des élèves, mais qui également un programme réformé qui va plus rebuter et décourager les élèves que les aider, cela s’appelle le « common core », un programme tellement merveilleux que les enfants de la famille Gates étudient dans un établissement qui échappe à cette méthode pédagogique. Présenté comme une « véritable révolution, une merveille pleine d’avenir« , dans la réalité, il en est tout autre… Certains s’élèvent donc contre cette vente qui au final ne profitera en aucun cas à nos enfants déjà si malmenés par des programmes parfois plus que discutables :

Les membres du collectif Édunathon ont demandé le jeudi 28 janvier 2016 l’annulation de l’accord entre Microsoft et l’Éducation Nationale française.

Le 30 novembre 2015, Madame Najat Vallaud-Belkacem, Ministre française de l’Éducation Nationale a signé un accord avec Microsoft France d’un montant de 13 millions d’euros pour fournir « gratuitement » ses logiciels et ses services, notamment en ce qui concerne :

  • L’accompagnement et la formation des élèves et des enseignants ;
  • La mise à disposition de solutions pour une utilisation « intelligente, facile et optimale » des équipements mobiles ;
  • Des solutions de « cloud » ;
  • Une expérimentation pour l’apprentissage du code ;
  • Une aide aux acteurs français de l’e-éducation.

La contrepartie informelle de cette offre apparemment généreuse est que la majorité des acteurs de l’éducation va désormais commencer à devoir s’équiper en technologies Microsoft, soit parce qu’ils y auront été formés, soit parce qu’ils auront été incités à utiliser le cloud et les autres services de Microsoft. Autrement dit, Microsoft est prêt à vendre à perte – voire à fournir ses services gratuitement – pour expulser les nombreuses entreprises françaises et européennes du secteur et acquérir une position la plus monopolistique possible sur le marché français de l’éducation. À l’heure où le gouvernement se bat péniblement pour imposer le principe « d’autonomie informationnelle » dans la loi numérique portée par Madame Axelle Lemaire, Secrétaire d’État chargée du Numérique, la situation est pour le moins étonnante.

Ainsi, les nombreuses entreprises françaises qui proposent des services concurrents dans le domaine de la formation, du cloud, des logiciels bureautiques, etc. se retrouvent brutalement exclues de ces marchés en raison du dumping mis en place par le Ministère. C’est d’ailleurs ce qui est en train de se produire au sein de nombreuses directions d’achat du Ministère de l’Éducation qui revoient leurs catalogues pour privilégier désormais les produits Microsoft. Même économiquement, l’équation est négative puisque de nombreux budgets de l’éducation dépendent des collectivités territoriales et non du Ministère lui-même. La gratuité revendiquée par la Ministre n’est qu’une illusion.

Unanimement dénoncé par le secteur, le choix du Ministère de ne pas suivre les procédures des marchés publics est incompréhensible – et ce d’autant plus que Microsoft France est une société coutumière des redressements fiscaux – 52,5 millions en 2014 et déjà 16,4 millions en 2015. En acceptant qu’un géant international du numérique fournisse gratuitement les mêmes services que ses compétiteurs locaux, en refusant de considérer qu’il s’agit de marchés ayant une valeur, le Ministère dévalorise d’un coup les années de travail de nombreux entrepreneurs et met en danger l’emploi de l’intégralité de ce secteur stratégique pour le futur. Qu’il s’agisse des prestations de formation, des cours de code, du cloud ou des logiciels de bureautique, ces services et ces produits auraient dû faire l’objet d’une mise en concurrence par le Ministère.

En refusant de la faire, en acceptant d’honorer une pratique déloyale et en signant un accord industriellement dangereux avec Microsoft France, la Ministre, Madame Najat Vallaud Belkacem s’est placée dans l’illégalité au regard du Code des marchés publics. À défaut d’annuler cet accord, elle risque là une condamnation pour atteinte à la liberté d’accès et à l’égalité des candidats dans les marchés publics (article 432-14 du Code Pénal), voire pour favoritisme (article 432-10 du Code Pénal).

C’est pour cette raison que les membres du collectif EduNathon ont choisi de porter l’affaire en justice.

Source et suite de l’article sur Linuxfr.org

Bon, si On n’est pas à une El Khomri près ! Avec Najat c’est plus subtil.

Pour être très honnête, je n’ai jamais rien écrit sur elle. Ce n’est pas que les sujets manquent, non. C’est qu’elle semble totalement intouchable.

Pourtant, totalement hors-sol, mais ils le sont tous, cette femme est une énigme pour moi. Bon, on a compris que Ubu est à l’Élysée ! mais quand même.

C’est pas faute d’avoir prévenu dans Ne nous habillons pas de TAFTA mais la Najat elle est en mission, non ?

Elle avance le bâton du Maréchal Hollandouille, celui qui voulait mettre la jeunesse au centre de son quinquennat… Ah bah ! Y zont vu ! Tenez, à propos d’école et d’orthographe, même en Angleterre c’est pas mieux ; No comment !

Alors, sont tous pareils, Et bien mon Fillon ! pas mieux ou pire c’est selon…

Et avec Naze III est en lice ;

Y nous démontrent bien qu’ils sont tous Copains comme cochons !

Plus on avance et moins on a envie de Demandez le programme !

Quoique, on arrive à se demander ; Qui vote quoi ?

Il est urgent d’arrêter de se mentir.

Il est urgent de leur retirer notre consentement, quand on voit ce qu’ils en font.

Et sortons-nous les doigts… Du nez !

Hepssss ! Ça urge !

JBL1960

Mise à Jour du 11/08/2016 par JBL1960

Les Moutons Enragés nous informe des suites judiciaires ;

Le collectif EduNathon met ses menaces à exécution et entreprend de saisir la justice pour qu’elle se prononce sur la légalité de l’accord passé entre Microsoft et l’Éducation nationale. Le collectif reproche à ce partenariat de ne pas respecter la règle des marchés publics.

Lire la suite de l’article = http://lesmoutonsenrages.fr/2016/08/11/microsoft-partenaire-de-leducation-nationale-laffaire-sera-debattue-en-justice/

Source initiale de l’info = http://www.zdnet.fr/actualites/microsoft-partenaire-de-l-education-nationale-l-affaire-sera-debattue-en-justice-39840614.htm

Et toujours sur LME et sur le même thème de l’Éducation Nationale voici ce qu’on peut lire et parce que nous sommes en guerre qui zont dit ;

Exercice attentat-intrusion dans les écoles: «Plus les enfants y sont habitués, moins c’est anxiogène»

« Les récents attentats et le contexte de menace terroriste imposent une vigilance renforcée ». Formation des élèves de troisième aux « gestes qui sauvent », sécurisation des « espaces vulnérables », exercices « attentat-intrusion » : de nouvelles instructions ont été données le 29 juillet par Najat Vallaud-Belkacem et Bernard Cazeneuve pour améliorer la sécurité des écoles à la rentrée. Un texte rendu public ce mercredi et qui souligne la « priorité absolue » donnée à la sécurité des établissements scolaires.

Source initiale 20 minutes

=*=

Bon quand on vous dit que dans ce Système là, c’est plié en 4 et qu’il faut prendre la tangente !

Internationale la tangente parce que l’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux, émancipés de leur héritage colonial, se tenant debout, main dans la main avec les peuples indigènes du monde entier.

Et si nous sommes tous inter-reliés c’est pas grâce à Microsoft et encore moins avec windows10…

JBL1960

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s