Le Général D. Trumpette passera en revue ses troupes dès le 11 novembre prochain…

Plus personne ne peut ignorer que la guerre est la seule, la vraie nature de l’Amérique…

Qui pour croire, encore, que Trump est contre la guerre ?

Qu’il a été élu pour drainer le marais, normaliser les relations avec la Russie, ou encore, couper la tête du Serpent que tous reconnaissaient être le « Régime Israélien » ?

Et donc qu’on allait voir ce qu’on allait voir…

Ah bah ! On a vu, oui !

Le Pentagone prépare un défilé militaire à Washington pour le 11 novembre

Le souhait du président américain Donald Trump d’organiser à Washington un défilé militaire inspiré de celui du 14-Juillet en France va être exaucé dès cette année : ce sera le 11 novembre, jour férié commémorant les anciens combattants.

Annoncé il y a quelques semaines, le désir de Donald Trump d’organiser un défilé militaire calqué sur celui du 14-Juillet va se réaliser. Le Pentagone a annoncé vendredi 9 mars qu’un tel événement se tiendra le 11 novembre prochain à Washington, le jour du centenaire de l’armistice de la Première Guerre mondiale.

Ce défilé « se concentrera sur les contributions de nos anciens combattants à travers l’histoire de l’armée américaine, depuis la guerre d’indépendance et la guerre de 1812 jusqu’à aujourd’hui, en mettant l’accent sur « le prix de la liberté« , selon un mémo signé d’un haut responsable du Pentagone et rendu public par le ministère de la Défense. Il s’agit de « directives préliminaires pour la préparation et la réalisation d’un défilé militaire » à Washington, précise le texte.

Un hommage aux anciens combattants

Selon ces éléments, le défilé, qui devrait se dérouler entre la Maison Blanche et le Capitole, intégrera des représentants d’associations d’anciens combattants. Certains d’entre eux devraient prendre place aux côtés du président Donald Trump, sur une tribune officielle installée au Capitole.

Des véhicules devraient participer à la parade mais pas de chars, afin d’éviter d’endommager les infrastructures, et d’importants moyens aériens, dont de vieux appareils, devraient clôturer l’événement. Le défilé devrait également rendre hommage aux femmes ayant servi dans l’armée depuis la Seconde Guerre mondiale.

Des vétérans devraient aussi défiler « en formation et en uniforme d’époque », poursuit le document, soulignant que la fanfare de l’armée américaine Old Guard Fife and Drum devrait être présente.

Le président américain caressait déjà l’idée d’un défilé militaire à Washington avant son élection et s’était déclaré particulièrement impressionné par le défilé du 14-Juillet lorsqu’il avait été reçu en grande pompe par le président Emmanuel Macron à Paris. Mais ce projet a été accueilli par de nombreuses critiques, de toutes parts.

Source FRANCE24 avec AFP ► http://www.france24.com/fr/20180310-defile-militaire-11-novembre-washington-donald-trump-anciens-combattants

« Les soldats ne sont pas les protecteurs de la liberté, ils sont les marionnettes des intérêts entrepreneuriaux et d’État afin d’augmenter profit et pouvoir aux dépends de la sécurité physique et financière du contribuable. »

L’information en ce 11 novembre 2017

Le faux narratif, le prosélytisme religieux et Hollywood n’ont pas seulement changé la réalité de la guerre, mais ont défini le service militaire moderne. Pendant les années 1920-30, les Marines (NdT : fusiliers marins, corps d’élite de l’armée impérialiste yankee) opéraient dans toute l’Amérique latine et centrale en tant que porte-flingues pour les banques, les compagnies pétrolières et l’agro-industrie.

Source ► Veterans Today, par Gordon Duff, traduction Résistance71 et en analyse dans ce billet de blog intitulé CROSSES EN L’AIR 3.0

Toutes les Polices et Armées du Monde, sont des institutions de l’État, donc des outils de la répression. Le seul moyen est que ces fonctionnaires réalisent, pas dans leur totalité c’est impossible, mais une certaine partie pouvant former une masse critique [NdJBL : la fameuse solution à 10/15% de la population mondiale], qu’ils viennent TOUS du peuple et qu’ils sont au service du peuple et non pas de l’État. Ils sont redevables aux citoyens, pas à la machine qui les pousse, selon le réglage thermostatique oligarchique, à la répression systémique (et systématique) des masses.

Devant une causse juste représentée par le peuple, la volonté de répression s’efface. Le problème réside dans la force de division que possède l’État. Et quand, en France, la police manifeste pour ses conditions de travail, elle ne manifeste pas contre les injustices commises et la répression qu’on les force à faire dans un cadre d’état d’urgence totalitaire et permanent. Non, ces fonctionnaire manifestent pour de meilleurs horaires, de meilleurs moyens d’exercer leur répression. Ils ne questionnent pas le système, ils lui reprochent de ne pas lui donner assez de moyen pour sa volonté de répression !!!

C’est pourquoi nous appelons toutes les polices et toutes les armées du monde à se tenir « CROSSES EN L’AIR » à nos côtés…

RETIRONS NOTRE CONSENTEMENT, d’un coup sec, et l’Empire s’effondrera

La Nation Mohawk,  nous a livrée ce qu’évoque pour eux ce jour (11 novembre) du souvenir ► Celui de l’indestructible indigène

Souvenir de l’indestructible indigène

La blancheur est un culte dangereux. Il veut dire la suprématie raciale auto-proclamée, le génocide, la colonisation, l’esclavage, la ségrégation, le ghettoïsme, les frontières militarisées et l’incarcération de masse. Ils essaient maintenant d’apporter toujours plus de chaos dans le monde. Les blancs ne peuvent pas indéfiniment se raccrocher à leur puissance militaire et à leur butin de guerre. Aujourd’hui [11 novembre], ils célèbrent le grand carnage qu’ils ont fabriqué en 1914, tandis que nous continuons à vivre parmi les morts-vivant en décomposition.

Ils cachent le plaisir qu’ils éprouvent à la vue de la souffrance des gens, de la douleur et du sang. C’est pour cela qu’ils créent et invoquent les horribles camps de prisonniers de guerre dans lesquels la plupart d’entre nous vivent. Ils ont besoin d’êtres vivants à torturer.

Nous avons perdu des millions tombés entre leurs mains, des gens qui n’ont jamais fait de mal à leurs enfants, leurs bébés ou quiconque d’autres. L’empire s’effondre. Les prédateurs s’échappent des filets de la justice accompagnés de leurs chiens loyaux alors qu’ils arrivent à la fin de leur héritage psychopathe.

Tout ce qu’ils possèdent est fondé sur notre sang qui a abondamment coulé. Ils refusent de nettoyer leur crasse.

Notre terre est-elle toujours un bon endroit pour vivre ? Toute vie naturelle sur l’île de la Grande Tortue ressent la douleur et le mal qu’ils infligent.

Leur idée d’ordre racial est fondé sur le contrôle des “barbares” qui sont à exterminer, terroriser, emprisonner, ostraciser et formater de force.

La blancheur est l’auto-appropriation de la terre pour l’éternité. Fondée sur la création d’animosités nationales, de guerres étrangères et de construction d’empire. Tout ceci est promu et encouragé par les médias et assisté par la bureaucratie et la technologie.

La morale publique et privée est quasi-inexistante. La “guerre contre le terrorisme” n’est qu’une licence, une autorisation pour torturer et exécuter. La société occidentale repose sur la violence, les guerres non déclarées et les nouvelles batailles à venir.

Pour avancer ils ont besoin de toujours plus tuer. Notre existence leur rappelle quelque chose dont ils ne veulent pas se souvenir.

Ils nous ont tabassé, mais ne peuvent pas nous tuer. Nous sommes indestructibles. Ils ont besoin de victimes. Ils vivent pour la guerre et non pas pour la paix. Ce sont des pleutres et des couards.

La société entrepreneuriale (coloniale) occidentale est bâtie sur une hiérarchie raciale, une force criminelle qui donne du pouvoir et de la puissance à des démagogues volages et inconsistants. La blancheur est la catastrophe qui arrive.

Le jour de l’armistice et du souvenir est une occasion pour eux de célébrer la guerre.

Source MNN ; Traduction R71 et intégré dans ce billet d’analyse ► Souvenir d’Indigènes indestructibles

~~~~▼~~~~

Bien sûr nous avons tout à fait le choix ;

Celui de faire la guerre perpétuelle, ad vitam æternam, pour les siècles et les siècles…

Ou de tenter autre chose, qui n’a encore jamais été fait.

À savoir ; Remplacer l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

Parce que attendre pour voir, c’est prendre le risque, et il est réel, de se faire vaporiser aux quatre coins de l’Univers parce que n’importe lequel des psychopathes aux manettes aura appuyé, même par erreur, juste pour voir, sur un gros bouton rouge…

JBL1960

Source de l’illustration ► Urtikan.net ► Auteur CAMBON

19 réflexions sur « Le Général D. Trumpette passera en revue ses troupes dès le 11 novembre prochain… »

  1. LA PRISE DE CONSCIENCE D’UN SOLDAT AMÉRICAIN : Mike Prysner, vidéo en VOSTFR de 2008, que j’ai entièrement retranscrite, ici ;

    J’ai tout fait pour être fier de mon service, mais tout ce que je ressentais c’était de la honte.

    Le racisme ne pouvait plus masquer la réalité de cette occupation. C’étaient des gens, c’étaient des êtres humains. J’ai depuis été envahi de culpabilité chaque fois que je voyais un vieillard comme celui qui ne pouvait plus marcher que nous avons emballé sur une civière en demandant à la police Irakienne de l’évacuer.

    Quand je vois une mère avec son enfant comme celle criant hystériquement qu’on était pire que Saddam alors que nous l’expulsions de sa maison.

    De la culpabilité quand je vois une jeune fille comme celle dont j’ai agrippé le bras pour la trainer dans la rue.

    On nous a dit que nous combattions des terroristes. Le vrai terroriste c’était moi et le vrai terrorisme était cette occupation.

    Le racisme à l’armée a depuis longtemps été un outil important pour justifier la destruction et l’occupation d’un autre pays. Et pour justifier la mort, la subjugation et la torture d’autres personnes.

    Le racisme est une arme vitale utilisée par ce gouvernement. C’est une arme plus redoutable qu’un fusil, un tank, un bombardier ou un bateau de guerre. C’est plus destructif qu’un obus d’artillerie, une roquette ou un missile Tomawak. Bien que ces armes soient crées par l’État et lui appartiennent elles sont inoffensives à moins qu’il n’y ait des gens prêts à les utiliser. Ceux qui nous envoient en guerre ne tirent pas sur la gâchette. Il ne doivent pas faire la guerre. Ils doivent juste la VENDRE.

    Ils ont besoin d’un public prêt à envoyer des soldats. Des soldats qui acceptent de tuer et d’être tuer sans se poser de questions.

    Ils peuvent dépenser des millions sur une seule bombe. Mais cette bombe ne deviens pas une arme que s’il y a des militaires prêts à suivre des ordres pour l’utiliser.

    Ils peuvent envoyer n’importe quel soldat n’importe où sur terre. Mais il n’y aura de guerre que s’il y a des soldats prêts à combattre. Et la classe dirigeante, les milliardaires, qui tirent profit de la souffrance humaine ne s’intéressent qu’à développer leur propre patrimoine et à contrôler l’économie mondiale.

    Ils savent que leur pouvoir réside dans leur capacité à convaincre que la guerre, l’oppression et l’exploitation sont dans notre intérêt. Ils savent que leur richesse dépend de leur capacité à convaincre la population à mourir pour contrôler le marché d’un autre pays. Et pour convaincre de tuer ou de mourir. De leur capacité à faire croire que nous sommes d’une certaine façon « SUPÉRIEURS ».

    Les soldats, les marines ou les pilotes n’ont rien à gagner de cette occupation. La grande majorité des gens qui vivent aux É-U n’ont rien à gagner de cette occupation. Non seulement nous n’avons rien à gagner mais nous en souffrons aussi beaucoup.

    Nous perdons des amis et perdons nos vies. Nos familles voient des cercueils emballés dans des drapeaux être portés en terre. Des millions de gens de ce pays sans soins de santé, sans travail, sans accès aux études, voient le gouvernement sacrifier 450 millions de dollars par jour pour cette occupation.

    Des pauvres travailleurs de ce pays sont envoyés tuer des pauvres travailleurs dans un autre pays tout en enrichissant de riches investisseurs.

    Sans racisme, les soldats réaliseraient qu’ils ont plus en commun avec les Irakiens qu’avec les milliardaires qui nous envoient en guerre.

    J’ai expulsé des familles de chez elle en Irak juste pour retrouver des familles jetées à la rue chez nous à cause de cette crise économique tragique et inutile.

    Nous devons nous réveiller et réaliser que notre réel ennemi n’est pas un quelconque pays distant, ne sont pas des gens dont nous ne connaissons pas les noms. Ou que nous ne comprenons pas.

    L’ennemi, ce sont des gens que nous connaissons et que nous pouvons identifier.

    L’ennemi est un système qui fait la guerre quand c’est profitable.

    L’ennemi, c’est le CEO qui se débarrasse de mon job si c’est profitable.

    Ce sont les assurances qui suppriment nos soins de santé si c’est profitable.

    Ce sont les banques qui nous retirent nos maisons si c’est profitable.

    Nos ennemis ne sont pas à 8000 kilomètres d’ici. Ils sont ICI, chez nous.

    En nous organisant avec nos concitoyens nous pouvons arrêter cette guerre, arrêter ce gouvernement, et nous pouvons créer un monde meilleur.

    Source de la vidéo ► http://alalumieredunouveaumonde.blogspot.fr/

    J'aime

  2. Le guignol de l’Elysée va probablement l’inviter afin qu’il s’imprègne au mieux de l’ambiance du défilé…morbide.

    Elysée d’un point de vue mythologique est le lieu des Enfers où les héros et les gens vertueux goûtent le repos après leur mort…

    Héros et gens vertueux, tout dépend du point de vue, « après leur mort » c’est bien de cela qu’il s’agit, puisqu’ils ne sont plus que des pantins !

    J'aime

    1. On peut lire en ce moment que l’Inde aurait « besoin » de l’aide de la France contre la Chine…

      Y’a des truffes qui vous le croire !

      Macron est un cheval de Troie américain, placé à l’Élysée pour servir ses maitres, qui au lieu de tirer les ficelles, l’ont directement pucé par Rothschild ! Tu sais y dois avoir la marque quelque part, comme les photocopieurs avait tous la marque Ricoh autrefois…

      J'aime

      1. Ben ouiais, les truffes sont en promo !

        On s’entend bien, il y a truffes et truffes…

        J'aime

      2. Et je dirais même plus ;
        Y’a les bonnes truffes et y’a les mauvaises truffes…
        Mais dans tous les cas, ce sont des truffes…
        Cochon qui s’en dédie !

        J'aime

      3. Quand tu regardes le ratelier de Macron, ça donne une bonne idée de la marque Requin Prémium !

        J'aime

  3. Si tu évoques « la monte » … je ne m’avancerais pas pour l’estimation…n’étant point experte en la matière !

    Les seins prennent de plus en plus de gonflette… t’as vu ?

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s