Les Zélites Mondiales veulent faire reset !

Le 0.0001% veut déclencher la guerre pour remettre le compteur à Zéro !

Heu… Alors que nous sommes juste 99,9999% !!!

Qu’attendons-nous ?

Car il n’y a pas besoin de convaincre 100% des gens, et heureusement sinon ça va prendre mille ans…

Non juste 10% de la population mondiale suffit pour atteindre le point de bascule, leur claquer un NON sur le museau et changer de paradigme !

Oui c’est aussi simple que cela et parce que les Banksters, les vrais Maitres, le vrai 0.0001% pas les larbins, les Bien-Zélés, ceux qui croient faire partie du haut de la pyramide et qui se feront lâcher en rase campagne une fois pressé comme des citrons… Ces Banksters, donc, n’ont rien trouvé de mieux pour repartir de zéro que d’appuyer sur la touche RESET…

Déjà on avait trouvé curieux que Dame Lagarde parle ouvertement d’un reset planétaire ici en 2014 et en faisant la démonstration que tout était une histoire de numérologie et plus particulièrement du chiffre 7. Mais également ici avec la remise à zéro de la monnaie mondiale. Bon Dame Lagarde est le choix de Sarkozy (enfin, le croit-il) pour remplacer un DSK envoyé sur une orbite excentrée !

Alors ils discutent encore pour déclencher une guerre qui ne les obligent pas à vivre eux et leurs descendances sous terre comme des rats et qui laisserait quelques esclaves, NOUS, pour leur assurer un avenir radieux plutôt qu’irradié…

Mais c’est acté, ils ont choisi la guerre !

Et comme nous sommes 99,9999% on pourrait peut-être s’unir et s’organiser pour leur dire  STOP, ÇA SUFFIT ; On a compris et c’est NON !

Comme ratuma qui le souligne en commentaire de l’article de Résistance71 ci-dessous, et comme je l’ai déjà expliqué dans ce billet de blog : TEP ZEPI : Le Temps Zéro ; Retirons, d’un coup sec, notre consentement et vous verrez si la machine ne s’arrête pas. Donc, écrivons-le par mail, par lettre, à pied, à cheval ou en vélo, mais exprimons-le que nous ne sommes plus dupes aux Banksters, aux larbins des larbins ; Ni Trump, ni Clinton ; Nous !

Les banquiers transnationaux semblent avoir décidé : Ce sera la guerre ! Une fois de plus…

“La guerre est un acte de pouvoir, de meurtre, de vol. 

Elle est l’expression la plus claire et précise de l’État.”
~ Gustav Landauer ~

 =*=

“Les peuples, les gouvernements et les économies de toutes les nations doivent servir les besoins des banques et des entreprises multinationales.”
~ Zbigniew Brzezinski ~

=*=

 “La puissance financière conspire.”
~ Abraham Lincoln ~

Excellente idée de Ratuma émise en commentaire et que nous relayons ici : Que chaque lecteur envoie ce billet à sa banque !

 Les banquiers transnationaux passent à l’action guerrière

 Résistance 71 |  18 octobre 2016

Tous les voyants sont désormais au rouge. L’escalade militaire en Syrie pour éviter coûte que coûte à l’empire la débâcle de son armée mercenaire pseudo-djihadiste de l’EIIL, Al Nosra et toute clique militante affiliée au réseau des escadrons de la mort d’Al CIAda, bat son plein.

Si la Syrie est le théâtre des opérations de la guerre du gaz et des oléoducs/gazoducs par procuration de l’empire anglo-américain flanqué de ses alliés criminels de l’OTAN, cette entité obsolète depuis 1991 et la chute de l’URSS, des pays du Conseil de Coopération du Golfe, Qatar et Arabie Saoudite en tête, avec le soutien logistique et militaire de l’habituelle entité sioniste ; Force est de constater que la rhétorique belliqueuse occidentale pousse sur tous les fronts possibles et imaginables afin de diaboliser la Russie à souhait aux yeux de son opinion publique.

La chose est devenue plus facile à dire qu’à faire, puisque de moins en moins de gens acceptent d’avaler les couleuvres dont on les gave depuis des lustres et qu’un nombre grandissant de personnes délaissent la fange mensongère des médias propagandistes officiels pour s’informer sur les médias alternatifs.

La “méchante” Russie est donc partout : elle a hacké les ordinateurs du conseil du parti démocrate yankee, elle soutient le candidat milliardaire Trump, elle espionne partout, la 5ème colonne, les agents du FSB et de la GRU sont sous les lits des citoyens occidentaux… en attendant de s’immiscer, par la magie médiatique propagandiste à la botte, dans le grand cirque électoral hexagonal pour 2017.

Encerclée de dizaines de bases militaires sur le pourtour de l’ex-bloc de l’Est, menacée par les systèmes de missiles offensifs yankees et de l’OTAN et des manœuvres militaires directement à ses frontières, la Russie a pourtant été estampillée “agresseur” et fauteuse de troubles par l’occident en pleine crise de delirium tremens et de paranoïa galopante.

Le fait est que le monde occidental et son système économico-financier est au bout du rouleau. La crise économique faisant tourner les économies toujours plus près de l’embouchure du tout-à-l’égoût s’est, contrairement à ce que nous raconte la propagande de la pressetituée officielle, considérablement aggravée. Le chômage pulvérise les records, partout en Europe, aux États-Unis, dans les pays développés, jusqu’en Chine maintenant, les licenciements atteignent maintenant les rangs des banquiers de bas étages et de l’ingénierie des grandes entreprises. L’économie réelle est laminée, pas plus de “reprise” que de beurre en branche. Yankland est maintenant une “nation de barmen et de serveuses” comme l’a si bien dit un spécialiste économique outre-Atlantique.

La supercherie, l’escroquerie et la faillite totale pourtant bien prévisibles du système banquier de la “réserve fractionnelle”, qui permet aux banques depuis des siècles de ne posséder que 10% des sommes qu’elles prêtent à taux usuriers, est de nouveau en phase retour de son effet boomerang perpétuel. Ceci s’est déjà produit dans le passé et à chaque fois, cela a mené à des guerres, puis au XXème siècle à deux guerres mondiales.

En clair, c’est ce que nous disons sur ce blog depuis plusieurs années, les banquiers transnationaux de la City de Londres et affiliés, comme d’habitude, ont décidé de remettre les compteurs à zéro par le moyen de la guerre, seule façon de non seulement masquer leur supercherie criminelle génocidaire, mais surtout de permettre au système qui leur profite si bien depuis au moins les guerres napoléoniennes, de perdurer une fois de plus. Les guerres et les reconstructions qui s’en suivent sont toujours bien juteuses en profit pour le petit nombre et source de “relance” économique par la création d’emplois et de consommation dans leur sillage. A ce titre, le capitalisme est le géniteur exclusif de la guerre à grande échelle.

Le problème cette fois-ci est de taille: comment déclencher une guerre de grande importance, voire mondiale, sans que celle-ci ne soit thermonucléaire, ceci signifiant la fin de l’humanité. N’oublions pas quand même que ces ordures, criminels de la haute finance désirent conserver le pouvoir et continuer à festoyer sur leurs yachts dans le monde entier. Pour eux, vivre comme des rats 100m sous terre dans des bunkers certes de luxe, pour les 800 millions d’années à venir n’est pas vraiment une option, ni un plan de villégiature viable pour leur vie parasitique usuelle.

Le but semble d’embraser une partie du Moyen-orient (Syrie + Irak + si possible l’Iran et le Liban) en protégeant Israël du mieux possible, tout en faisant glisser les opérations au plus tôt de nouveau sur le sol européen et en Russie.

La guerre à venir ne sera pas forcément mondiale, mais doit-être suffisamment importante pour engager et détourner l’attention des foules occidentales sur le marasme occasionné par ces mêmes banquiers qui les emmènent à la guerre après les avoir mené une fois de plus, à la faillite. L’utilisation d’armes nucléaires tactiques de faible intensité telles les bombes à neutron (déjà testées in Irak en 2003, au Yémen en 2015 et surtout lors des attentats du 11 septembre 2001 à New York), ainsi que des armes à Pulsions Electro-Magnétiques (PEM) qui détruiront toutes sources électrique et électroniques dans une zone pouvant couvrir une grande ville comme New York, Londres, Paris ou Moscou, est très certainement déjà envisagée.

Le fait est que les banquiers, sous l’impulsion du cœur de l’hydre financière mondiale : la City de Londres et sa banque d’Angleterre gérée par la banque Rothschild et affiliées, cette entité transnationale fonctionnant en toute impunité au delà des lois, des règlements et de toute morale, ont décidé que le temps pour une guerre majeure était de nouveau de mise. Tout est donc mis en place pour qu’elle ait lieu.

Y a t’il une option de retour à une guerre froide 2.0 ? Ce serait une bonne option de fait, mais à l’heure actuelle, seule une guerre importante peut remettre les compteurs à zéro et permettre au système de se sauver. Et donc de perdurer. Il est en mode survie, et sa survie, contrairement à la nôtre, passe par la guerre.

Comme à l’accoutumée, les intérêts des criminels transnationaux de la haute finance et les intérêts des peuples sont en totale contradiction. La question demeure : quand cesserons-nous de nous laisser dicter la marche à suivre ? Quand déciderons-nous pour et par nous-mêmes ?

Deux choses à garder présent à l’esprit : les peuples font la guerre, sans nous, pas de guerre… Il suffit de dire non ! ensemble, unis et c’est fin de partie pour l’oligarchie en place !

L’autre chose à se rappeler ou à savoir est cette petite phrase qui glace le sang, prononcée par Gutle Schnapper, l’épouse de Meyer Amschel Rothschild (1753-1849) :

“Si mes fils ne voulaient pas la guerre, il n’y en aurait aucune.”

L’histoire ne dit pas sur quel ton fut prononcée cette phrase, mais elle dit bien tout en si peu de mots.

url de l’article = https://resistance71.wordpress.com/2016/10/18/les-banquiers-transnationaux-semblent-avoir-decide-ce-sera-la-guerre-une-fois-de-plus/

=*=*=*=

Avec Résistance71 nous sommes sur la même ligne !

Et billet après billet, je dénonce ce Plan dont nous sommes la cible, comme celui-d’hier ; ici et j’essaie, toujours, d’être force de propositions pour impulser la poussée primordiale, non violente d’un nouveau paradigme qui doit se faire en lien avec les Natifs et en dépossession volontaire.

Cela ne sert à rien, à mon sens, d’appeler les gens à acheter de l’or ou à se préparer à se Krach si on appelle à créer une société la plus égalitaire possible !

Tenez-vous donc à reproduire les mêmes travers, voulez-vous être les riches de demain ?

Et donc devenir les futurs possédants, voire nos futurs maitres ?

Non merci, un nouveau paradigme veut dire que nous serons tous sur le même plan et comme l’expliquait Élisée Reclus à son ami le paysan, inquiet de se faire spolier :

Ainsi nous prendrons la terre, oui, nous la prendrons, mais à ceux qui la détiennent sans la travailler, pour la rendre à ceux auxquels il était interdit d’y toucher. Toutefois, ce n’est point pour qu’ils puissent à leur tour exploiter d’autres malheureux. La mesure de la terre à laquelle l’individu, le groupe familial ou la communauté d’amis ont naturellement droit, est embrassée par leur travail individuel ou collectif. dès qu’un morceau de terre dépasse l’étendue de ce qu’ils peuvent cultiver, ils n’ont aucune raison naturelle de revendiquer ce lambeau ; l’usage en appartient à d’autres travailleurs. La limite se trace diversement entre les cultures des individus ou des groupes, suivant la mise en état de la production. Ce que tu cultives, mon frère, est à toi, et nous t’aiderons à le garder par tous les moyens en notre pouvoir ; mais ce que tu ne cultives pas est à un compagnon. Fais-lui de la place. Lui aussi saura féconder la terre.

Texte intégral « A mon frère le paysan » – Publications « DES TEMPS NOUVEAUX » N° 11 – 1899 version PDF = https://grupodeestudiosgomezrojas.files.wordpress.com/2009/12/mi-amigo-el-campesino-reclus-en-frances.pdf

Reproductions numériques collections BnF via le site Gallica

Ici, ou , et ailleurs, si nous appelons à semer les graines du futur, c’est parce que demain se plante aujourd’hui.

Et j’envisage un futur proche et simple dépouillé de toutes les racines du mal.

Depuis des siècles on formate nos cortex pour accepter sans broncher toutes les décisions de la Matrix et c’est le moment de nous débrancher avant ce reset qui nous terminera…

Pour vous convaincre qu’il faut arrêter de roupiller ET vous réveiller d’urgence et parce que nous ne divaguons pas :

Voici la dernière analyse de Ray McGovern traduite et relayée par Le Saker Francophone et parce que ça urge, vraiment, et alors que nous pouvons agir !

La Russie interprète les rodomontades états-uniennes comme un signe de guerre

Par Ray McGovern – Le 11 octobre 2016 – Source Consortiumnews

À l’époque de l’administration Reagan, j’étais l’un des analystes de la CIA assigné à présenter aux fonctionnaires de la Maison Blanche le Rapport quotidien au Président, qui résume le point de vue de la CIA sur les questions pressantes du jour concernant la sécurité nationale. Si je devais faire encore ce travail – et en supposant que les analystes de la CIA puissent encore dire la vérité au pouvoir – je serais obligé d’annoncer des nouvelles alarmantes quant au potentiel d’un affrontement militaire entre les États-Unis et la Russie.

Nous, les analystes, étions responsables de collecter les avertissements venant de Moscou ou d’autres capitales clés que les médias américains ignoraient ou minimisaient souvent, comme les grands médias d’aujourd’hui ignorent l’escalade des avertissements de la Russie à propos de la Syrie.

Par exemple, le porte-parole de la défense russe, le Major Général Igor Konachenkov, a prévenu, le 6 octobre, que la Russie est prête à abattre des avions non identifiés – y compris les avions furtifs – sur la Syrie. C’est un avertissement qui, je pense, devrait être pris au sérieux.

Il est vrai que les experts divergent quant à savoir si les systèmes avancés de défense aérienne russes déjà en Syrie peuvent abattre les avions furtifs, mais ce serait une erreur de rejeter cet avertissement d’un revers de main. D’ailleurs, Konachenkov a ajouté que la défense aérienne russe «n’aura pas le temps d’identifier l’origine» de l’avion.

En d’autres termes, les avions états-uniens, qui patrouillent le ciel syrien sans l’approbation du gouvernement syrien, pourraient être vulnérables à une attaque, avec le gouvernement russe avertissant de façon préventive qu’un tel incident ne sera pas de la faute de Moscou.

En ce qui concerne les perspectives de relance de la négociation sur la Syrie, leur disparition n’a jamais été plus clairement énoncée que dans les remarques du ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, dans une longue interview avec Channel One Russian, ce dimanche. Il a terminé par un commentaire acéré : «La diplomatie a plusieurs alliés dans cette affaire [syrienne], les forces militaires de l’aérospatiale, de l’Armée et de la Marine russes.»

Lavrov reconnaît que le secrétaire d’État John Kerry a échoué dans ses efforts pour obtenir que les rebelles dit «modérés» soutenus par les américains se séparent de la filiale syrienne d’al-Qaïda. Avec cette condition clé du cessez-le-feu parti en fumée, Lavrov dit que la force militaire est le seul moyen de chasser les djihadistes de leur bastion dans l’est d’Alep et de rétablir le contrôle du gouvernement.

Le président Vladimir Poutine et ses conseillers semblent prêts à assumer le risque d’escalade dans l’espoir que toute confrontation armée reste limitée à la Syrie. Il semble qu’il y ait aussi un élément important de synchronisation dans le comportement actuel de la Russie, considérant qu’il vaut mieux prendre ce risque maintenant, car elle pense qu’elle risque de faire face à un président plus belliciste encore le 20 janvier.

De même, il semble qu’un nouveau sentiment de confiance règne au Kremlin, même si la «balance des forces», au niveau mondial et au Moyen-Orient, reste en faveur des États-Unis. La Russie a gagné un allié clé avec la Chine, et les médias chinois ont fait preuve de compréhension et même de sympathie pour le comportement de la Russie en Syrie.

Souvent négligé est le fait que la Chine a minimisé son insistance de longue date sur l’inviolabilité des frontières souveraines et a évité de critiquer l’annexion russe de la Crimée en 2014, suite à ce qui a été largement considéré comme un coup d’État soutenu par les Américains en Ukraine, quand le président élu, Viktor Ianoukovitch, a été renversé. Les Chinois n’adhèrent pas aux «changements de régime» – que ce soit à Kiev ou à Damas – et regardent de travers l’insistance des États-Unis à vouloir renverser le président Assad.

Plus important encore, la coopération militaire entre la Russie et la Chine n’a jamais été aussi proche. Si la Russie se trouve dans une escalade majeure des hostilités au Moyen-Orient et / ou en Europe, les problèmes peuvent ne pas s’arrêter là. Les États-Unis doivent s’attendre à de significatifs bruits de bottes chinois en mer de Chine méridionale.

Tous ces signes pointent vers des jours très dangereux, mais il y a eu peu de discussions intelligentes à propos de ces risques dans les grands médias américains ou même, apparemment, dans les salles du pouvoir à Washington. On dirait un somnambule marchant vers un abîme.

Ray McGovern

url de l’article = http://lesakerfrancophone.fr/la-russie-interprete-les-rodomontades-etats-uniennes-comme-un-signe-de-guerre

=====================

Même si je suis en désaccord avec sa conclusion car remplacer l’hégémonie US par une hégémonie Russo-Chinoise, même si elle est de fait moins mortifère, reste une hégémonie, un N.O.M. et cela n’est pas plus acceptable, à mes yeux. McGovern porte un regard avisé et lucide sur la situation, il nous a déjà appeler à rester humain dans cette vidéo incluse dans ce billet et cela m’a permis d’appeler à n’être ni des « superflus » ni des « déplorables » mais juste des « indivisibles » !

Aussi appelons à un BOYCOTT TOTAL ! Ni Potus 2016 et encore moins de Barnum 2017…

Juste les Peuples…

Plus jamais un monde sans nous !

JBL1960

 

Publicités

11 réflexions sur “ Les Zélites Mondiales veulent faire reset ! ”

    1. Enfin, ils ont déjà l’air très con, non ?
      Mais tu as raison et parfois j’aimerais être une mouche et voir leurs têtes à certains ! Quoique…
      Une mouche, parce que le dernier débat Killary en Trumpette a été perturbé, paraît-il, par une mouche qui s’est posé sur Chucky Killary ! C’était une mouche à merde, surement ? Jo

      J'aime

    1. J’ai cherché à obtenir des infos sur le coup d’état en Libye (révélé par Marianne) de ce vendredi 14/10 dans la nuit mais queutch, nada… Aurais-tu entendu ou lu qque chose à ce sujet ?

      J'aime

  1. J’imagine bien la défense aérienne russe installée en Syrie abattant un avion furtif américain. Toutefois il faut savoir raison garder concernant un possible affrontement militaire entre les États-Unis et la Russie, tout ceci repose sur beaucoup de conditionnel. A commencer par l’élection de Clinton, l’avenir le dira.

    J'aime

    1. Mais je suis tout à fait d’accord avec vous. Car depuis l’ouverture de mon blog, j’ai donné mon impression qu’Oblabla serait maintenu à son poste et que Hollandouille ferait de même. J’essaie de ne pas trop affirmer, mais c’est mon sentiment depuis le début, et je ne nous souhaite pas que cela arrive ; Mais je ne suis rien, et je le sais, j’essaie juste à travers mon cheminement de pensée de nous donner des pistes pour prendre la tangente, ensemble, Natifs inclus bien entendu et sur la même ligne, non devant, afin d’écrire une autre réalité, car dans celle présente, il y a de grandes chances pour que cette guerre, voulue donc par ces psychopathes aux manettes, éclate… Beaucoup se persuadent que c’est la seule issue pour faire un reset et repartir de zéro et je ne suis pas du tout d’accord, vous vous en doutez !
      Si tout repose sur du conditionnel, ça c’est vrai, attendre pour voir, comme je le lis partout est très dangereux ! Car cela donne tout le temps au Bernard de changer de coquille alors que nous pourrions nous mutualiser et agir sans attendre… Mais, à mon sens, il n’est jamais trop tard pour bien faire ! Une petite accélération, non violente, ne serait pas de refus cependant ! Au plaisir de vous lire ; JBL

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s