De Dolly-le-Dibbuk à Bébert-le-Corona-à-nanoparticule ?…

…Quand les diableries se cachent dans les détails…

BAPHOMET CADUCEE RIEN 24 10 21

À relier à ► CONFESSIONS D’UNE NANOPARTICULE ARTIFICIELLE – Un récit fictif raconté en première « particule » (puisque je n’ai pas encore atteint le statut de personne) 

Il est plus facile de tromper les gens que de les convaincre qu’ils ont été trompés ► Attribué à Mark Twain (1835-1910)

Celui qui a fait « DOLLY », le mouton, a-t-il aussi fait « COVID », la maladie ?

Par Bogdan Herzog − Juin 2021 – Publié initialement par HervéK pour Le Saker Francophone, 6 juillet 2021 ► https://lesakerfrancophone.fr/qui-a-fait-dolly-le-mouton-a-aussi-fait-covid-la-maladie

Complétée en analyse par JBL1960

Dans un article 1 écrit il y a un an, j’ai soutenu que lu en hébreu le nom de Covid devient Dybbuk, et que sa véritable signification est la possession démoniaque par un mauvais esprit. C’est essentiellement le même algorithme que j’ai identifié dans « Dolly », le premier animal cloné, qui en hébreu devient Ylud – se traduisant par nouveau-né. Dans le même article, j’ai tenté d’expliquer pourquoi des forces cachées seraient intéressées par le choix de tels noms de code et de certaines dates et j’ai attiré l’attention sur des événements antérieurs historiquement significatifs qui suivent le même schéma synchronique. Bien qu’à l’époque j’étais déjà au courant de certaines informations que vous rencontrerez dans cet article, j’ai préféré ne pas les divulguer à ce moment-là.

L’article, initialement publié en langue anglaise par le site Geopolitica, est devenu populaire dans les médias alternatifs et a ensuite été traduit en plusieurs langues [dont le français par LeSakerFrancophone à la demande de l’auteur, NdT] par des personnes que je ne connais pas personnellement et à qui j’aimerais exprimer ma gratitude, avant de poursuivre la présente thèse.

Comme la base théorique a déjà été expliquée dans l’article susmentionné intitulé On the Occult meaning of the word COVID et dans mon livre Synchronicité et Symbolisme 2 , le présent article sera centré sur la présentation de nouvelles informations au public. C’est au lecteur de juger si les informations présentées ci-dessous sont le fruit du hasard ou d’une action délibérée. Les synchronicités seront numérotées. Alors, c’est parti !

Les noms

Comme indiqué précédemment, lorsqu’il est écrit en hébreu, Dolly devient Ylod / ד ו ל י qui se traduit par nourrisson ou nouveau-né, et COVID devient DIVOC transcrit comme ק ו ב י ד ou dybbuk. Selon l’éminent spécialiste israélien Yoram Bilu, dans le folklore juif, un dybbuk est un esprit maléfique qui prend possession d’un humain 3 :

Le terme dybbuk (dibbuq) était utilisé dans les cercles mystiques juifs pour désigner l’esprit d’un mort, pécheur notoire de son vivant, qui prenait temporairement possession d’un être humain (…) la possession par un dybbuk était toujours conçue comme une affliction ou une maladie et l’agent possesseur comme un intrus étranger et dangereux qu’il fallait expulser.

Dybbuk se traduit également par « obsession ». Plus important que le fait que Dolly et Covid aient en fait une certaine signification dans une autre langue, l’hébreu, ce qui pourrait être accidentel, c’est le fait que la signification des mots corresponde extrêmement bien aux événements qu’ils décrivent. Qu’est-ce qui est le plus vraisemblable, l’histoire officielle selon laquelle le premier animal cloné a été nommé d’après Dolly Parton, ou le fait qu’il signifie en fait « enfant » ou « nouveau-né » ? L’obsession/la possession décrit-elle précisément l’effet psychologique (et j’ose dire spirituel) que la pandémie a eu sur le monde ?

MOUTON MASQUE TOUT EST INTERDIT ET LE RESTE EST OBLIGATOIRE

Par conséquent, nous ne décrivons pas de simples coïncidences.

Ce sont des coïncidences qui ont un sens. (1) et (2).

La tradition

(3) Dans mes études sur Carl Jung, j’ai rencontré le passage suivant, dans lequel le savant suisse décrit la tradition alchimique de la terminologie médicale et des noms de code, appliquée à Paracelse 4 :

Généralement, certains symptômes apparaissent, parmi lesquels un usage particulier du langage : on veut parler avec force pour impressionner son adversaire, on emploie donc un style spécial, « grandiloquent », plein de néologismes que l’on pourrait qualifier de « mots forts ». Ce symptôme est observable non seulement dans la clinique psychiatrique, mais aussi chez certains philosophes modernes et, surtout, chaque fois qu’il faut insister sur quelque chose d’indigne de la croyance malgré une résistance intérieure : la langue se gonfle, se surpasse, pousse des mots grotesques qui ne se distinguent que par leur complexité inutile. Le mot est chargé d’accomplir ce qui ne peut être fait par des moyens honnêtes. C’est le vieux mot magie, et parfois il peut dégénérer en une maladie ordinaire. Paracelse en était atteint à un tel point que même ses élèves les plus proches étaient obligés de compiler des « onomastica » (listes de mots) et de publier des commentaires.

Le lecteur non averti se heurte continuellement à ces néologismes et est d’abord complètement déconcerté, car Paracelse ne prend jamais la peine de donner des explications, même lorsque, comme c’est souvent le cas, le mot est un légomène hapax (qui n’apparaît qu’une seule fois). Souvent, ce n’est qu’en comparant plusieurs passages que l’on peut en dégager approximativement le sens. Il existe toutefois des circonstances atténuantes : les médecins ont toujours aimé utiliser un jargon magiquement incompréhensible, même pour les choses les plus ordinaires. Cela fait partie du personnage médical. Mais il est étrange que Paracelse, qui se targuait d’enseigner et d’écrire en allemand, ait été le seul à concocter les néologismes les plus complexes en latin, grec, italien, hébreu ou même arabe.

La magie est insidieuse, et c’est là que réside son danger. À un moment donné, alors que Paracelse discute de sorcellerie, il tombe dans l’utilisation d’un langage magique de sorcier sans donner la moindre explication. (…)

Dans les rites magiques, l’inversion des lettres sert le but diabolique de transformer l’ordre divin en un désordre infernal. Il est remarquable de voir avec quelle désinvolture et quel manque de réflexion Paracelse reprend ces mots magiquement déformés et laisse simplement le lecteur en faire ce qu’il peut. (…) Il était convaincu que les médecins devaient avoir une connaissance des arts magiques et ne devaient pas renoncer à la sorcellerie si cela pouvait aider leurs patients. Mais ce genre de magie populaire n’est pas chrétienne, elle est manifestement païenne – en un mot, un « Pagoyum ».

(4) À ce stade, permettez-moi de citer un passage d’un autre éminent érudit, le rabbin Joshua Trachtenberg, qui, dans son livre sur l’utilisation de la magie et du folklore juif, écrit ce qui suit sur l’utilisation de noms de code aux fins d’invocations 5 :

Une caractéristique familière de la magie est l’injonction de faire les choses à l’envers, de marcher à reculons, de mettre ses vêtements à l’envers, de jeter des choses derrière son dos. Le même principe s’applique aux incantations, et les charmes juifs talmudiques et médiévaux illustrent amplement son fonctionnement. Les citations bibliques étaient souvent récitées à l’endroit et à l’envers, les noms mystiques étaient inversés ; parfois, les mots étaient écrits à l’envers au moment où ils devaient être prononcés, de sorte qu’il faut une grande agilité mentale pour ne pas se laisser prendre par ce rendu contre nature. Les phrases pouvant être lues de la même façon dans les deux sens étaient particulièrement appréciées. particulièrement prisées. Le but était de capitaliser le mystère du bizarre et de l’inconnu, et le pouvoir associé à la capacité d’inverser l’ordre naturel des choses.

Le lieuCOLcrown

(5) Comme je l’ai déjà précisé dans mon livre et mon article, la première information qui a attiré mon attention sur « DOLLY » a été le fait que le premier animal « fabriqué » artificiellement par l’homme était le produit du Roslin Institute, situé dans le minuscule village écossais du même nom (également orthographié Rosslyn) où se trouve la célèbre chapelle Rosslyn. En fait, l’Institut a été créé précisément pour cet événement, dans un lieu dont la signification franc-maçonnique et hermétique est reconnue.

Les chiffres :

(6) DOLLY a été annoncé6 le 22 février 1997 – 22.2.1997 (222).

(7) COVID a été annoncé7 le 11 février 2020 – 11.02.2020 (222)

(8) La valeur guématrique juive de ק ו ב י ד ( Dybbuk) est 122. La 19ème lettre de l’alphabet hébreu, Kuf 8 ( ק ) a une valeur guématrique de 100. Par conséquent, COVID 19 ( ק ו ב י ד 19) a une valeur guématrique de (222).

(9) Quel est le slogan choisi pour le Grand Reset ? Build Back Better, également marqué dans le monde entier comme « BBB », avec la valeur numérique de 222, bien sûr.

Ces séquences de trois deux sont-elles le fruit du hasard ? Quelles sont les probabilités ? Peut-on les interpréter d’une certaine manière ? S’agit-il d’une sorte d’invocation, du type de celle dont parle Trachtenberg, et si oui, une invocation de quoi ? Que signifie le chiffre trois fois 222 ? Laissons au lecteur le soin d’en juger.

(10) Gardez aussi à l’esprit, quel est le chiffre de l’année prochaine ? Pourquoi cela est-il pertinent ? Qui le fait ?

Eh bien, on pourrait soutenir que tout ce qui précède est le fruit du hasard, ou qu’il pourrait s’agir d’un jeu de mots bénin de la part de spécialistes médicaux, dans la tradition du jargon médical de Paracelse, cryptique pour le public, significatif pour l’initié. Mais ce qui pourrait être bénin dans le cas de Dolly, semble vraiment horrible dans le cas d’une maladie qui a tué de nombreuses personnes et a forcé un confinement mondial.

Je n’aurais peut-être pas écrit cet article, mais ces dernières semaines, un changement s’est produit dans les messages autorisés à être envoyés au public. La fuite du laboratoire de Wuhan, après avoir été qualifiée de théorie du complot et par conséquent bannie par les médias sociaux, est soudainement devenue acceptable dans le discours public. Les implications sont géopolitiques : La Chine doit être accusée de négligence ou, bien pire, de malveillance délibérée. Pour contrer cela, les journalistes des médias alternatifs, tels que Ron Unz, ont mis en avant les jeux militaires qui ont eu lieu à Wuhan à l’automne 2019, et la possibilité que le virus se soit propagé à cet endroit par des militaires venant de pays étrangers. Eh bien, qui sait, mais passons notre chemin…

[NdJBL – 08/06/21 ► Il y a près de 15 mois, le 26 mars 2020 je relayais l’analyse explosive de Gordon Duff dans Veterans Today qu’avait partiellement traduit Résistance71 qui démontrait déjà que  cette pandémie avait bien été fabriquée (par ceux qui sont derrière la réduction programmée de l’Humanité) pour nous déclarer la guerre à nous, les peuples et procéder au « nettoyage » d’environ 7 milliards d’humains, afin de maintenir l’humanité sous la barre des 500 millions d’individus, qui terrifiés, pucés, zombifiés, accepteraient d’être parqués, comme hier les indigènes/Natifs dans des REZ, dans des mégalopoles hyper-connectées ; les fameuses SMART-CITIES, quand les élites, plus que jamais auto-proclamées, vivront elles dans des méga-zones-vertes de luxe, de jouvence et de délires transhumanistes SAGA CORONA = ATTENTION LES SECOUSSES dans un DOSSIER PDF À DIFFUSER SANS PITIÉPDF N° 300 de 27 pages les preuves de la création du SRAS-CoV-2 / COVID-19 à l’Université de Caroline du Nordhttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/06/coronavirus-saga-vt-march-2020-aujourdhui-via-r71-et-jbl-juin-2021.pdf]

Maintenant, étant conscient des informations fournies ci-dessus, laissez-moi demander au lecteur : voyez-vous un modèle ? Peut-on identifier un certain modèle, une signature si vous voulez, dans ces synchronicités (1) à (10) ? Si oui, le parti communiste chinois est-il capable d’établir un institut au Royaume-Uni et de donner un nom alchimique significatif à Dolly ? L’armée américaine peut-elle le faire ? Le PCC ou l’armée américaine peuvent-ils donner un nom à DOLLY, COVID et BBB et choisir les dates de l’annonce publique de l’Institut Roslin et de l’Organisation mondiale de la santé ?

davos666

Une secte ashkénaze [NdJBL : voir l’excellent article de Guy Boulianne du 04/11/21 très documenté qui permet de répondre à cette interrogation ► https://guyboulianne.com/2021/11/04/dorigine-khazarienne-klaus-schwab-est-le-fils-dun-collaborateur-nazi-qui-a-utilise-le-travail-desclaves-et-aide-les-efforts-nazis-pour-obtenir-la-premiere-bombe-atomique-les-faits/] marginale soucieuse de préserver son folklore peut-elle faire ces choses ? Peuvent-ils organiser le sommet de Davos et promouvoir le concept du Grand Reset sous le slogan BBB ? Si la réponse est non, qui le peut ? Existe-t-il une organisation internationale avec des chapitres dans différents pays du monde, s’inspirant de la tradition hermétique et alchimique ? Y a-t-il un lien possible entre Roslin, Covid et Davos ?

Comme les choses arrivent toujours pour une bonne raison, j’ai récemment mis le pied sur une information précieuse qui semble presque surréaliste. En janvier 2019, environ dix mois avant le début de la pandémie, des scientifiques britanniques se sont rendus à Davos, en Suisse, pour annoncer devant les dirigeants du monde entier la mise au point réussie de vaccins à ARNm capables de combattre la grippe et l’apparition future de mystérieux agents pathogènes tels que la maladie X ! Je sais, j’ai dû me frotter les yeux aussi, mais c’est exact à 100%. Non seulement cela, mais ces vaccins ont été mis au point avec… la coopération du Roslin Institute, car, vous le savez, le Roslin est spécialisé dans la recherche animale et les maladies telles que la grippe aviaire. Permettez-moi de citer le site officiel de l’Imperial College de Londres, où un article daté du 24 janvier 2019 indique ce qui suit 9 :

Le professeur Robin Shattock, responsable de l’infection et de l’immunité des muqueuses au sein du département de médecine, travaille sur la fabrication de vaccins à ARN pour créer une réactivité plus rapide et plus accessible aux épidémies d’agents pathogènes connus – comme la grippe, et d’agents pathogènes inconnus, appelés maladie X. …

Les vaccins synthétiques à ARN – qui exploitent la machinerie cellulaire de l’organisme pour fabriquer un antigène plutôt que de l’injecter directement – ne prennent que quelques semaines à produire et pourraient constituer la voie la plus facile pour assurer la cohérence du produit au niveau mondial. …

Le professeur Shattock a déclaré : « Dans une situation de pandémie, pour chaque mois de retard, il y a un potentiel de cinq millions de décès, ce qui équivaut à perdre une ville de la taille de Rome ou de Singapour chaque mois. Nous devons complètement repenser la manière dont les vaccins sont produits et approuvés »

En collaboration avec le Roslin Institute, le professeur Barclay utilise la technologie CRISPR – un moyen de modifier avec précision le génome d’une espèce pour introduire de nouveaux traits bénéfiques – pour développer des poulets totalement résistants à l’infection par le virus de la grippe.

Maintenant, dites-moi que c’est aussi une coïncidence !

Que suis-je en train de dire ? Est-ce que j’insinue que les scientifiques britanniques de Roslin ou de l’Imperial ont un lien quelconque avec la pandémie ? Pas nécessairement. Cependant, ce que j’affirme, c’est qu’il y a une forte ressemblance entre les deux événements et qu’il y a une forte probabilité qu’ils partagent le même centre de commandement. Je considère que des forces au plus haut niveau d’une organisation internationale, lorsqu’elles ont été informées que la technologie de clonage était fonctionnelle, ont décidé de cloner un mouton et d’annoncer l’événement dans un lieu à la signification hautement symbolique. mouton noir intello

Ils ont laissé leur signature en nom et en chiffre. La même signature a été identifiée plus tard dans la COVID. Il est possible que, pour des raisons connues d’eux-mêmes, les personnes du même centre de commandement aient ensuite ordonné le développement d’un traitement médical pour une future pandémie qu’ils ont initialement nommée maladie X. Lorsqu’ils ont été informés qu’une certaine procédure médicale comprenant des vaccinations de masse avec de l’ARNm avait été développée, ils ont rendu l’information publique à Davos. Dix mois plus tard, la maladie X est apparue en Chine et a été baptisée COVID selon l’algorithme utilisé pour Dolly.

Le lieu, le nom, le chiffre, tout cela a l’apparence d’un travail rituel. Je ne sais pas pour vous, mais j’aimerais que la police, ou une autorité quelconque, enquête sur ces coïncidences et ces personnes. Sauf que, dans certains cas, ces personnes pourraient être la police. Par exemple, le comte Rosslyn, propriétaire de la chapelle Rosslyn, a été le chef de Scotland Yard (police métropolitaine) et est actuellement le maître de maison de l’héritier de la couronne britannique, le prince de Galles

Résultat de recherche d'images pour "images prince charles davos 2020"

NdJBL ► LES NOUVEAUX ROIS DE LA NOUVELLE COURONNE POUR LA GRANDE RÉINITIALISATION D’UN FUTUR VERT ! Billet du 12 février 2021La grande conspiration criminelle du “zéro carbone” par William F. Engdhal – 5 février 2021 – URL de l’article source en anglaishttp://www.williamengdahl.com/englishNEO5Feb2021.php & Traduit de l’anglais par Résistance71, dans : COVID, escroquerie du réchauffement climatique anthropique, Great Reset ou la planification néo-malthusienne de notre mise en esclavage technotronique finale

Nous devons nous défendre. Et prier.

Bogdan Herzog, Timișoara, 3 juin 2021

PS : Pour les personnes intéressées par le rôle joué par la tradition hermétique dans l’établissement de la Royal Society, « la plus ancienne institution scientifique nationale du monde », profondément interconnectée avec Roslin et Imperial, conseiller du gouvernement britannique, de la Commission européenne, des réunions du G7/G8 et des Nations Unies et de ses agences, je recommande vivement les travaux de Dame Frances Yates, en particulier The Rosicrucian Enlightenment 10 .

Liens

Notes

  1. Herzog, B. Sur la signification occulte du terme COVID. Une incursion succincte dans la reconnaissance des formes. Disponible en ligne sur geopolitica.ru, sur bogdanherzog.ro et en Français sur le lesakerfrancophone.fr ↩
  2. Herzog, B. Sincronicitate și Simbol, Frontiera, Timișoara. 2019 ↩
  3. Bilu, Y. Dybbuk et Maggid : Deux modèles culturels d’altération de la conscience dans le judaïsme, in Revue AJS, Vol 21 n° 2 (1996) Cambridge University Press, p. 348 ↩
  4. Jung. C.G. Alchemical Studies, dans The Collected Works of C.G. Jung, Volume 13, Bollingen Series XX, Princeton, p. 121-122. ↩
  5. Trachtenberg J. Jewish Magic and Superstition disponible en ligne sur scribd pp. 228-229. ↩
  6. Roslin Institute official website ↩
  7. Remarques du Directeur général de l’OMS lors du point de presse sur 2019nCOV le 11 février 2020 ↩
  8. Kuf – La dix-neuvième lettre de l’alphabet hébreu, disponible ↩
  9. Des scientifiques de l’Impérial présentent la révolution des vaccins aux dirigeants du monde entier au WEF de Davos, disponible à l’adresse ↩
  10. En mettant l’accent sur le chapitre 13 – Du Collège Invisible à la Royal Society au chapitre 15 – Rosicrucianisme et franc-maçonnerie, dans Yates, F. – The Rosicrucian Enlightenment, Routlegde, 2001 également disponible en ligne à l’adresse ↩

La couronne parasite…

CITYDELONDRESQui a créée le virus couronné ?

Quand le PLAN est muté en PLANdémie !

Le fait est que dès le départ, chacun dans son style, nous pouvions comprendre ce, quelle que soit l’origine du coronavirus, qu’il soit un évènement naturel ou plus vraisemblablement fabriqué, que la crise qu’il a généré depuis la toute fin de 2019 une fois la sidération installée par les gouvernements de tous poils, fut étendue et même amplifiée plus par l’incompétence complice des instances étatico-capitalistes exsangues et obsolètes que par la dangerosité intrinsèque de la bestiole ; que nous savions être un virus de la famille des “corona”, des “virus couronnés”, baptisé SARS-CoV-2, donc qu’il faisait partie du genre de ceux qui donnent des détresses respiratoires aigües, pouvant être fatales selon des facteurs d’âges et de comorbidités, comme tous les coronavirus !

Comme l’avait analysé par exemple, R71, dès avril 2020 : pour de plus en plus d’analystes hors système, cette crise virale a été sinon planifiée, du moins récupérée, pour couvrir une autre crise inéluctable elle, dans son déferlement historique : la crise économique et financière marquant la fin elle aussi programmée du capitalisme, crise qui arrive en seconde vague bien plus conséquente de ce tsunami submergeant le monde tel qu’on le connaît. Tout est pas à pas mis en place pour que les autorités incompétentes et complices puissent blâmer l’effondrement économique sur ce brave coronavirus, bestiole de cirque (figurativement ou littéralement selon la version à laquelle on adhère…) sortie de sa boîte pour faire parvenir à un but bien précis : celui de l’émergence du Nouvel Ordre Mondial que les oligarques veulent être une domination absolue planétaire et technotronique “post-capitaliste”. MACRONAVIROSESHOW du 13 avril 2020 à 20:02…

C’est même en relisant le PLAN initial en regard de nos différentes analyses, les plus fouillées, que j’ai compilée dans différents PDFs que nous avions ainsi toutes les preuves de l’utilisation de la crise sanitaire courante / COVID-19 comme d’un outil de notre domestication et de notre domination par les mêmes psychopathes aux manettes depuis au moins 20 ans et tant il était clair alors et pour tout le monde, que l’unique objectif de cette PLANdémie était la vaccination massive à nanotech (ARNm ou Thérapie Génique) des populations pour enrichir à milliards de $ le complexe PHARMACO-CHIMIQUE criminel et corrompu et descendant pour l’essentiel du complexe IG Farben et de la Standard Oil des Rockefeller dans sa connexion moderne Fondation Bill Gates et Fondation Rockefeller. DEPOPULATION par INJECTION OGM

Pour en même temps, lancer le Grand Nettoyage de plus de 7 milliards d’humains puisque l’objectif initial des zélites mondiales, le 0.001%, a toujours été de maintenir la population mondiale à 500 millions d’individus maximum, comme cela a été gravé dans la pierre à Georgia Guidestones !

Et c’est parce que nous sommes de plus en plus nombreux à démontrer qu’il n’y a pas de solutions au sein de CE Système sinon de lâcher-prise à ces derniers scintillements factices d’un système totalement illusoire et mortifère dont il n’y a RIEN à garder car pour nous il convient de TOUT benner ! Tout, absolument TOUT devant partir et OUI, être remplacé par cet élan naturel de l’humanité vers la Vie… Tout simplement.

Et à comprendre et réaliser que l’avenir de l’Humanité et le salut de l’Occident passent par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur terre ;

Que les psychopathes aux manettes accélèrent encore et avec l’énergie du désespoir, notre mise sous contrôle totale…

Car qui pour croire, encore aujourd’hui, que les politiques, nos gouvernements, sont là pour nous protéger d’un virus létal à 0.03% et dont 99.97% de la population guérie spontanément sans vaXXin ?

Aussi, JE-NOUS APPELLE ICI – IMMÉDIATEMENT & D’OÙ-NOUS SOMMES à nous lever, ENSEMBLE, en masse, pour STOPPER tous les COVIDélires car nous le voyons bien, si nous ne nous levons pas ILS ne s’arrêteront jamais, et tant ils se pensent protégés par les forces sombres et noires qu’ils invoquent rituellement depuis des siècles et des siècles…

Aussi, je vous conseille de lire, en priorité, les analyses ci-dessous au format PDF car s’il est vrai qu’une lutte à mort vient de s’engager et puisqu’on nous a déclaré la guerre rien ne nous empêche d’être créatifs et audacieux afin de changer le cours de l’Histoire humaine et transformer notre réalité, un chouïa luciférienne,  en remplaçant l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés ► la société organique ► LA VIE…

Dr. Ashraf EzzatTRADUCTION DE LA BIBLE & ESCROQUERIE HISTORIQUEversion longue exclusivité de mon blog ►PDF N° 3 de 68 pages d’octobre 2018 ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/10/dr-ashraf-ezzat-traduction-de-la-bible-et-falsification-historique-dernic3a8re-version-doctobre-2018.pdf ;

La Bible ‘Déterrée’ d’Israel Finkelstein & Neil Asher Silberman  traduit de l’anglais par Résistance 71 par de larges extraits, dans une version PDF N° 89 de 25 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/03/la-bible-deterree-par-israel-finkelstein-et-neil-ash-silberman-touchstone-book-2001-traduction-r71-pdf-jbl-mars-2019.pdf ;

ZénonINVERSIONOu la nécessité de relire 1984, le Prince et l’Art de la guerre, 5 février 2019 ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/02/inversion-de-zc3a9non-le-5-fc3a9vrier-2019.pdf & NémésisOu l’inéluctable triomphe des lois naturelles, 3 août 2021 ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/08/nemesis-zenon-juillet-2021-creation-originale-du-pdf-par-jbl1960.pdf ;

Anonyme ► Analyse critique et conclusive sur le risque de longévité appliqué au COVID-19 On ne planifie pas un cancer généralisé, 3 octobre 2021 ► Version PDF N° 141021 de 24 pages de JBL1960 ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/10/anonyme-on-ne-planifie-pas-un-cancer-generalise-pagination-de-jbl1960-octobre-2021.pdf ;

Dernière chronique & CLAP de Fin de RIEN, octobre 2021 ► à-tensions ► Version PDF N° 370 de 8 pages  ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/10/chronique-de-fin-de-rien-octobre-2021.pdf ;

RETOUR VERS LE FUTUR – Part. 3 ► PDF N° 230 de 115 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/12/for-murder-by-decree-a-meurtre-par-decret-dossier-constitue-par-jbl1960-en-dec-2020.pdf ;

CONTROLENCOURS

+ BIBLIOTHÈQUE PDF ;

+ DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS ;

+ CHRONIQUES DU PRESQUE Dr. T’CHÉ-RIEN ;

+ LES CHRONIQUES DE ZÉNON ;

JBL1960

105 réflexions sur « De Dolly-le-Dibbuk à Bébert-le-Corona-à-nanoparticule ?… »

  1. J'aime

    1. Normal, en même temps, c’est la mise en marche en cadence de PLAN qui a été muté en PLANdémie…

      Et le plus grave, c’est que Merkel, la première énonce la fermeture des espaces publics aux non-vaxxxinés ! J’ai pas encore vu beaucoup de réactions… Perso ça m’a vrillée l’estomac. Le pire c’est que ça va faire son chemin dans les cerveaux malades des mouzombies-covidés !

      Donc, ceux qui ont été créatifs en affichant = interdit aux chiens et aux non-vaxxxinés ont juste anticipé le truc !

      J'aime

  2. « Facebook va fermer son système de reconnaissance faciale et supprimer un milliard d’« empreintes faciales »
    https://reseauinternational.net/facebook-va-fermer-son-systeme-de-reconnaissance-faciale-et-supprimer-un-milliard-d-empreintes-faciales/

    et on le croit? Ce professionnel menteur qui a toujours caché qu’il volait les données à notre insu? et qui réclame qu’on accepte des cookies pour visiter son réseau sociaux, voir même être obligé de créer un compte pour voir des posts?

    Google, (donc youtube), facebook ont été créés par la CIA qui fait la base de données biométriques du monde entier
    https://forbiddenknowledgetv.net/google-and-facebook-were-created-by-the-cia/

    Facebook censure le 1er novembre le président brésilien pour avoir osé dire que la piqouze détruit le système immunitaire
    https://stateofthenation.co/?p=93735

    Facebook change de nom et devient Meta
    https://www.ivoiresoir.net/facebook-change-de-nom-et-devient-meta/

    le nouveau nom de Facebook, Meta signifie mort en hébreu
    https://stateofthenation.co/?p=93454
    https://reseauinternational.net/facebook-va-fermer-son-systeme-de-reconnaissance-faciale-et-supprimer-un-milliard-d-empreintes-faciales/

    Une victime de la piqouze qui a attrapé une myocardite dénonce le fait qu’elle est avec 2 autres victimes de la piqouze Pfizer dans la même salle d’urgence, et que par conséquent, les médecins mentent en disant que la myocardite suite à Pfizer est rare
    https://stateofthenation.co/?p=94531

    Pfizer demande à être irresponsable et garder sa tune
    https://stateofthenation.co/?p=94386

    le labo Merck fait la fiche des médecins anti injections ARNm pour les neutraliser ou discréditer
    https://stateofthenation.co/?p=94486

    le FBI a crée une organisation MITRE pour imposer le pass digitale aux USA pour détruire le cash et le remplacer par un pass numérique contenant banque et piqouze
    https://stateofthenation.co/?p=94488

    J'aime

    1. Des chercheurs demandent l’arrêt de l’utilisation des vaccins COVID-19 pour les femmes enceintes après une nouvelle analyse de l’étude des CDC ► https://www.anguillesousroche.com/sante/des-chercheurs-demandent-larret-de-lutilisation-des-vaccins-covid-19-pour-les-femmes-enceintes-apres-une-nouvelle-analyse-de-letude-des-cdc/

      Deux chercheurs affirment que les pays devraient cesser d’administrer les vaccins COVID-19 aux femmes enceintes et allaitantes après avoir réanalysé une étude réalisée par des chercheurs des Centers for Disease Control and Prevention (CDC)

      L’étude en question, publiée dans le New England Journal of Medicine en avril, a été utilisée par les CDC et les agences sanitaires d’autres pays pour justifier les recommandations de vaccination des femmes enceintes et des nouvelles mères.

      « Une étude américaine portant sur plus de 35 000 femmes enceintes et ayant reçu un vaccin COVID-19 à ARNm a montré que les effets secondaires suivant la vaccination étaient très similaires chez celles qui étaient enceintes par rapport à celles qui ne l’étaient pas », indique le gouvernement australien dans un guide (pdf) sur la vaccination des femmes par le COVID-9.

      L’étude a toutefois été corrigée le mois dernier après qu’un chercheur belge eut soulevé des inquiétudes. Les scientifiques des CDC ont reconnu qu’ils auraient dû préciser qu’ils ne pouvaient pas calculer avec précision une estimation du risque de fausse couche, car les données de suivi n’étaient pas encore disponibles pour la plupart des femmes.

      La correction a permis de résoudre certains problèmes, mais il en reste d’autres, selon le Dr Simon Thornley, maître de conférences à la section d’épidémiologie et de biostatistique de l’université d’Auckland, et le Dr Aleisha Brock, autre chercheuse en Nouvelle-Zélande.

      « Les conclusions de l’article n’ont pas changé de manière substantielle, comme le justifie notre nouvelle analyse de l’association liée à l’exposition précoce au vaccin pendant la grossesse, qui indique un risque considérablement accru par rapport au contexte », a déclaré Thornley à The Epoch Times dans un courriel.

      Dans un article (pdf) publié dans Science, Public Health Policy, and the Law, Thornley et Brock ont réanalysé les données et calculé que l’incidence des fausses couches au cours du premier trimestre était en fait de 82 % à 91 %.

      Sur les 827 grossesses signalées par le registre V-Safe, géré par les CDC, 712 ont abouti à une naissance vivante. La quasi-totalité d’entre elles concernaient des femmes qui avaient été vaccinées au cours du troisième trimestre. Parmi les autres grossesses, 104 se sont soldées par une fausse couche. La plupart d’entre elles sont survenues avant la 13e semaine de gestation.

      À partir des données de l’étude et de plusieurs estimations, les chercheurs néo-zélandais ont calculé que des avortements spontanés étaient survenus chez 81,9 % à 91,2 % des femmes vaccinées avant 20 semaines de gestation.

      « Nous remettons en question les conclusions de l’étude de Shimabukuro et al. en faveur de l’utilisation du vaccin à ARNm en début de grossesse, qui a maintenant été intégré à la hâte dans de nombreuses directives internationales pour l’utilisation des vaccins, y compris en Nouvelle-Zélande », ont déclaré les chercheurs.

      « L’hypothèse selon laquelle l’exposition dans la cohorte du troisième trimestre est représentative de l’effet de l’exposition tout au long de la grossesse est discutable et ignore l’expérience passée avec des médicaments tels que la thalidomide. La preuve de l’innocuité du produit lorsqu’il est utilisé au cours des premier et deuxième trimestres ne peut être établie tant que ces cohortes n’ont pas été suivies au moins jusqu’à la période périnatale ou que l’innocuité à long terme n’a pas été déterminée pour les bébés nés de mères inoculées pendant la grossesse », ont-ils ajouté.

      Pfizer, a-t-il été noté, indique sur l’étiquette de son vaccin que les données disponibles sur le vaccin « administré à des femmes enceintes sont insuffisantes pour informer des risques associés au vaccin pendant la grossesse ».

      Les chercheurs des CDC ont conclu que leurs résultats ne montraient pas de signaux de sécurité évidents chez les femmes enceintes ayant reçu les vaccins Pfizer ou Moderna. Ils ont déclaré que leurs conclusions ne représentaient pas nécessairement la position des CDC, mais l’agence a créé un lien vers l’étude sur son site web et l’a utilisée pour promouvoir la vaccination des femmes enceintes. Une question envoyée à l’auteur principal de l’étude a été transmise à une porte-parole des CDC, qui a indiqué une déclaration d’août concernant l’étude.

      « Nous sommes conscients que certaines des données ont été utilisées pour calculer un taux plus élevé de fausses couches », a déclaré l’agence à l’époque. « Ce n’est pas un calcul approprié sur la base des données disponibles, car plus de 1 000 grossesses étaient en cours, et leurs données de résultat n’étaient pas disponibles au moment de la rédaction du rapport ». Environ 10 à 25 % des grossesses connues se terminent par une fausse couche. Les experts des CDC continueront d’étudier les effets de la vaccination COVID-19 sur les grossesses et surveilleront de près tout problème de sécurité. »

      La porte-parole a également fait référence à deux lettres de recherche concernant les femmes enceintes et les vaccins COVID-19 qui ont été publiées depuis. L’une émanait de chercheurs des CDC qui ont déclaré que le risque estimé de fausses couches après une vaccination se situait dans la fourchette du nombre total de fausses couches, quelle qu’en soit la cause. L’autre, émanant de chercheurs extérieurs, a étudié les données des CDC et est parvenue à une conclusion similaire.

      « Ces résultats sont rassurants et peuvent contribuer à éclairer les discussions sur la vaccination COVID-19 pendant la grossesse entre les personnes enceintes et leurs prestataires de soins de santé », a déclaré la porte-parole, ajoutant que « les preuves croissantes de la sécurité et de l’efficacité de la vaccination COVID-19 pendant la grossesse démontrent que les avantages de recevoir un vaccin COVID-19 l’emportent sur tous les risques connus ou potentiels. »

      Hong Sun, le chercheur en Belgique qui a signalé le problème initial de l’étude initiale des CDC qui a entraîné une correction, a déclaré à The Epoch Times qu’il n’était pas d’accord avec la réanalyse de Thornley et Brock.

      « Si je suggère également de retirer les 700 cas du dominateur, je considère aussi qu’une telle équation n’est plus valable, en d’autres termes, qu’il n’est pas possible de calculer un taux précis d’avortement spontané avec les données fournies, et ce point de vue est reconnu par les CDC. Dans l’étude de suivi [des CDC], un taux plus raisonnable est calculé et je considère qu’il s’agit d’une estimation juste », a-t-il déclaré dans un message sur LinkedIn.

      Les CDC recommandent aux femmes enceintes de se faire vacciner contre le COVID-19, à quelques exceptions près.

      M. Thornley n’en est pas si sûr. Il a déclaré que les études ne montrent pas de risque accru à recevoir le vaccin, mais il y a quelques questions concernant la sélection des participants.

      « Il y a au moins quelques questions liées à la sélection des participants qui sont un problème pour les études cas-témoins, par rapport à une analyse de cohorte telle que celle trouvée dans les données du CDC. Les données qui abordent cette question de la sécurité, en particulier en ce qui concerne l’exposition aux vaccins à ARNm au début de la grossesse, sont rares, à partir de preuves publiées, et je remettrais en question toute personne qui pense qu’elles sont de quelque manière que ce soit concluantes », a-t-il déclaré à The Epoch Times.

      « Étant donné que le risque de décès ou d’issue grave à la suite d’une infection par le COVID-19 est généralement extrêmement faible pour les personnes jeunes, y compris celles qui sont enceintes, nous mettons en garde contre l’utilisation du vaccin, compte tenu de l’incertitude substantielle qui existe », a-t-il ajouté.

      Source : The Epoch Times – Traduit par Anguille sous roche

      J'aime

  3. AUCUN IMPACT DU TAUX DE VACCINATION SUR LA CONTAMINATION ► https://pgibertie.com/2021/11/06/aucun-impact-du-taux-de-vaccination-sur-la-contamination/

    La ville de Waterford en Irlande bat le record de vaccinés (99,7%) et… de contaminés ! On s ‘en serait doutés puisque les vaccinés contaminent plus que les non vaccinés ! L’Autriche avec son chancelier neo nazi qui veut enfermer tout le monde, bat les records, elle a pourtant un taux de vaccination à la Macron. La Roumanie avec deux fois moins de vaccinés assiste au recul de la covid. Le pays le plus vacciné d ‘EUROPE (91%), l’Irlande a battu son record de contaminés de mars…

    PAYS BALTES VACCINES ET CONTAMINES

    + https://nicolasbonnal.wordpress.com/2021/11/06/pas-de-cash-pour-les-non-vaccines-en-russie-le-nwo-en-mode-turbo-et-seuls-les-plus-abrutis-des-antisystemes-et-sinanthropes-ne-comprennent-pas-quil-est-en-surpuissance-et-que-russie-comme-chine-ou/

    J'aime

  4. La solution finale. Numérisation complète. « La codification QR du monde » ► https://www.mondialisation.ca/la-solution-finale-numerisation-complete-la-codification-qr-du-monde/5661949

    Imaginez que l’humanité déciderait un jour – très bientôt – d’arrêter de porter des masques. À l’unisson. Pas dans la rue, pas dans les restaurants, pas dans les magasins, pas dans les événements sportifs – tout simplement nulle part. Contre tous les ordres d’une bonne partie des 193 gouvernements membres de l’ONU, ou du moins des gouvernements occidentaux. Et, en effet, contre l’ensemble du système des Nations Unies – contre les ordres de M. Antonio Guterres, lui-même. Oui, en effet. Beaucoup d’agences des Nations Unies, pas encore toutes, ont commencé à rendre obligatoire l’injection pour leur personnel… ou autres.

    Comment se fait-il que tout le monde n’ait pas encore pensé que quelque chose ne va pas ? Qui va très mal. Se peut-il qu’il s’agisse simplement de la dissonance cognitive ? Vous savez qu’il y a quelque chose qui ne va pas du tout, mais le confort de votre maison ne vous permet pas de l’admettre ? C’était le cas dans le Troisième Reich, cela a mis en avant la tyrannie d’Hitler. Le reste appartient à l’histoire.

    L’alternative à envisager serait que tous ceux qui ont décidé de ne pas se faire injecter s’en tiennent à leur décision et la rendent public. Ils défient les ordres totalement illégaux et inconstitutionnels du gouvernement, le système de l’ONU qui reçoit leurs ordres de l’obscure culte invisible menaçant de mort ceux qui refusent d’obéir.

    Il faut s’imaginer que personne n’écouterait ces ordres absurdes et anticonstitutionnels, pas même la police, ni l’armée – les deux institutions chargées d’appliquer la loi se rangeraient du côté du peuple – ce même peuple dont ils ont juré de défendre les droits.

    En fait, cela s’est produit plus d’une fois dans le monde, là où la brutalité policière était particulièrement importante, un groupe de policiers de première ligne a soudainement enlevé leur casque et marché avec le peuple – en France, en Allemagne, en Autriche, en Italie, en Suisse et ailleurs. Dernièrement, une situation similaire s’est probablement manifestée dans l’État de Victoria, en Australie, où les habitants de Melbourne sont littéralement confinés depuis des mois.

    Une policière a démissionné et s’est présentée sur le devant de la scène en donnant des entrevues et en révélant que la majorité de ses collègues pensent de la même façon, mais ils ont peur de perdre leur emploi et / ou d’être punis par le gouverneur tyrannique de Victoria. C’est un bon début. Regardez ce reportage.

    Cela doit se produire à l’unisson. Dans la solidarité. Dans la plupart des pays européens, vous n’êtes pas le droit d’aller au restaurant ou à tout événement public à moins que vous ne puissiez présenter le votre preuve de vaccination anti-Covid (certificat vaxx) – un infâme code QR sur votre téléphone portable, qui sera lu par un autre téléphone portable, programmé pour lire votre QR-code.

    Vous n’avez aucune idée de ce qui est ou de ce qui sera éventuellement mis sur ce code QR. L’objectif est d’obtenir tous vos renseignements personnels, votre dossier médial complet, votre casier judiciaire, en passant par vos comptes bancaires – tout sur vous en fait. Mais cela sans que vous soyez au courant. Vous ne pouvez pas lire ce qui se trouve sur le code QR. « Eux », « ils » le peuvent, car il est programmé de cette façon.

    En fait, l’objectif est d’implanter ce code QR dans votre corps. C’est à peu près ce que Klaus Schwab a fièrement dit dans un bref entretien (environ 2 minutes de vidéo ci-dessous) avec la télévision suisse française en 2016. Il présente les choses comme suit : : les humains deviendront des « transhumains ».

    La vidéo a depuis été « vérifiée » (“fact-checked”) sur Internet. M. Microsoft, Bill Gates, a en fait parlé d’un système d’exploitation (Operating System) implanté dans le corps humain. Ainsi, nous, les humains, devons avoir un corps capable de répondre aux ondes électromagnétiques, en d’autres termes, notre corps doit être transformé en champs électromagnétiques (CEM). Cela se fait, par l’ARNm- « vaccin » (« vaxx) qui est injecté dans les tissus de notre corps.

    Avez-vous remarqué que Pfizer et Moderna, les deux sociétés pionnières de l’ARNm – qui n’est absolument pas un vaccin, vous feriez mieux de le croire – sont-elles les seules compagnies à avoir obtenu l’autorisation en Occident ? Ils ont maintenant ajouté AstraZeneca et Johnson & Johnson – ces « vaccins » ne sont différents que dans la mesure où leur mécanisme de « mise à mort » est différent.

    Ces « vaccins » produisent également des caillots sanguins et des protéines de pointe (protéine Spike). Les premiers peuvent entraîner des blocages respiratoires allant jusqu’aux embolies du poumon, du cerveau, voire du cœur. La protéine de pointe se propage à toutes vos cellules. Ils finissent par attaquer votre système de défense immunitaire, vous rendant beaucoup plus vulnérable à tout type de maladie, en particulier aux cancers. Pourquoi n’autorisent-ils pas le Spoutnik V russe ou l’un des vaccins chinois, tous deux basés sur des méthodes de vaccination traditionnelles ?

    Les Russes et les Chinois ne travaillent pas pour le programme de réduction de la population.

    Voyez cette histoire / vidéo d’horreur bien documentée par le Dr Madej :Dr. Carrie Madej: First U.S. Lab Examines “Vaccine” Vials, Horrific Findings Revealed (Dr Carrie Madej : Premier États-Unis Le laboratoire examine les flacons « vaccins », des résultats horribles révélés). Non, ce n’est pas pour effrayer qui que ce soit. C’est pour apporter la réalité dans le confort de votre maison et, espérons-le, vous jeter hors de votre confort dans un monde auquel vous et tout le monde devez participer à la résistance.

    Savez-vous que les vaccins d’ARNm vous injectent du graphène, un fluide hautement toxique, qui crée dans tout votre corps un champ électromagnétique (CEM), réceptif aux ondes courtes ultra-courtes 5G et bientôt 6G qui pourront éventuellement manipuler votre cerveau et toutes vos informations, maintenant progressivement stockées sur votre QR-code personnalisé, vous transformant, humain, en – selon les mots de Klaus Schwab, un « transhumain » – qui n’est plus en possession de sa propre volonté ou de son compte bancaire ?

    Votre argent, soit dit en passant, si vous ne l’avez pas déjà remarqué, ne sera bientôt plus de l’argent physique que vous pourrez toucher et remettre à un caissier ou à un fournisseur, mais il s’agira de toute l’argent électronique et numérique, sur lequel vous pouvez toujours avoir le contrôle, parce qu’ils vous le permettent. Mais une fois qu’ils auront décidé que vous devez abandonner le contrôle, il disparaîtra.

    Avez-vous remarqué à quelle vitesse les distributeurs automatiques disparaissent ? Comment les caissiers dans les banques disparaissent? Ils ne seront bientôt plus nécessaires, car vous ne contrôlez plus l’argent liquide. Il y a des pays d’Europe du Nord qui en sont presque là : la numérisation complète. Dans certains pays, dont la Suède, certaines personnes ont déjà volontairement laissé implanter une nanopuce sous la peau de leur poignet. La puce fonctionne comme un compte bancaire intégré. Les jeunes adorent ça. C’est tellement cool. Vous balayez votre main, même plus de carte et le paiement est effectué. Sauf que ces personnes n’ont aucune idée de la façon dont cela se déroulera dans le futur.

    Attention, cela ne s’applique qu’aux personnes qui survivent à la fausse vaccination – ou plutôt à la campagne d’inoculation. Parce que, savez-vous, que beaucoup plus de personnes sont mortes et meurent encore en recevant le vaccin-ARNm toxique que de la covid elle-même ? – Non, bien sûr que non. Le gouvernement et les grands médias ne vous en parleront pas. Les HARSAH reçoivent des milliards de dollars des gouvernements pour vous mentir.

    Donc, tout ce qui précède ne s’applique qu’aux personnes qui survivent aux inoculations à long terme. Parce qu’il y a de fortes chances que vous ne surviviez pas. Du faux vaccin, pas du covid. Voir la vidéo en anglais : A Final Warning to Humanity from Former Pfizer Chief Scientist Michael Yeadon (Vidéo : Un dernier avertissement à l’humanité de l’ancien scientifique en chef de Pfizer Michael Yeadon).

    Revenons au port du masque. C’était la première étape – dans la phase du verrouillage (Lockstep) – souvenez-vous du rapport Rockefeller 2010 – où les auteurs décrivent la « phase Lockstep« , ce qui signifie que les 193 pays membres de l’ONU les 193 pays membres de l’ONU font la même chose au même moment, le verrouillage (en « lockstep ») ? – Eh bien, nous avons déjà dépassé cette phase.

    Cette phase Lockstep permet à chaque gouvernement du monde d’ordonner à son peuple de porter des masques, partout. La science (non corrompue) a prouvé depuis longtemps que le port du masque ne prévient ni le covid ni aucune maladie virale, mais cela cause d’énormes dommages en réduisant l’apport en oxygène de 20 à 50 %, selon le type de masque. Au lieu de cela, vous respirez votre propre CO2.

    Mais ce n’est pas tout, les séquelles psychologiques causés par le port forcé d’un masque sont énormes. C’est une humiliation pure et simple; c’est une expérience pouvant mener à la dépression. Vous parlez aux gens, mais vous ne pouvez pas les reconnaître dans de nombreux cas, les voix sont étouffées, souvent difficiles à comprendre – et l’expression faciale qui en dit tant dans une conversation a disparu. Les dépressions ont explosé, tout comme les suicides. Mais les gouvernements et les grands média, bien rémunérés, ainsi que la « science corrompue » (bought science), ne parlent pas de ces effets désastreux.

    À propos de la « science corrompue » : Beaucoup de gens ne peuvent tout simplement pas imaginer le monde corrompu que nous sommes devenus en l’espace de seulement deux décennies.

    Mettons le début du compte à rebours au 11 septembre.

    C’est à ce moment-là que les grands mensonges officiels ont commencé, et que la coercition des diseurs de vérité s’est installée. La plupart des scientifiques, de la police ou d’autres témoins de première main ont des familles, une carrière, un revenu stable. Ils ne veulent pas de « ennuis ». Et les ennuis peuvent aller du harcèlement à la perte d’emploi en passant par la mort. Ce n’est pas une blague. C’est ainsi que fonctionne le « système » aujourd’hui. Soit vous êtes dans la matrice et vivez une vie d’un certain confort, soit vous prenez la pilule rouge – et vous êtes seul.

    Dernièrement, le système a franchi une étape supplémentaire : l’internet, « la mine d’or » de toutes les informations, est soumis à une censure sévère.

    Toutes les informations gênantes sont soit complètement supprimées, soit « vérifiées par les faits ». Si vous vérifiez qui est derrière les vérificateurs de faits (“fact-checked’), ce que la plupart des gens ne font pas, vous voyez qu’il s’agit de grands groupes d’intérêt, dans le cas du covid, principalement des produits pharmaceutiques, aidés par Bill Gates et compagnie. Il est donc de plus en plus difficile de trouver des informations crédibles.

    Youtube vient de déclarer que toute information, aussi scientifiquement prouvée soit-elle, qui va à l’encontre du « récit officiel du changement climatique » sera supprimée. C’est si simple. Nous sommes ainsi contrôlés alors que la VÉRITÉ est dominé et manipulé par des intérêts privés.

    Oui, le monde a besoin d’une Grande réinitialisation (Great Reset), mais non pas à la façon Klaus Schwab, pas non plus selon le FEM (Forum économique mondial) mais selon une conception issuet du peuple. C’est pourquoi la solidarité, et non la soumission, est si importante. Quand prendrons-nous conscience de cette réalité ?

    Il y a néanmoins d’importantes exceptions. Aux États-Unis, au moins au Texas et en Floride et dans d’autres, États, principalement les États républicains, ne suivent pas le mot d’ordre de port du masque, ni toutes les conséquences qui l’accompagnent, comme les tests. Les gens sont libres de porter ou de ne pas porter le masque. La plupart ne le portent pas. Et le taux de contamination covid est en fait moins élevé que dans d’autres États, comme la Californie, où cette règle absurde est strictement appliquée. Peut-être que cette « moins grande incidence du covid », comme au Texas, va de pair, avec le nombre de personnes qui n’optent pas de se faire injecter. De plus, les rapports du gouvernement de l’État sont plus honnêtes que dans les États qui imposent le port du masque et injection.

    C’est quelque chose à prendre en considération.

    Pour augmenter la cadence de la peur – Bill Gates a déjà déclaré en 2018 qu’une maladie bien plus mortelle que le covid attend peut-être l’humanité, une épidémie de Marburg-R. Regardez ça.

    C’est une fièvre hémorragique qui a été décrite pour la première fois en 1967, avec une brève épidémie qui a tué 376 personnes. Il est décrit comme étant à peu près aussi mortel qu’Ebola. Dans la vidéo ci-dessous se trouve un message de Kieran Morrisey – directeur de l’hôpital universitaire, Dublin, Irlande. Voir aussi ça de plus près.

    Vrai ou faux ? Peu importe. Il est d’abord conçu pour inculquer la peur, et la peur, nous le savons maintenant, abaisse notre système de défense et nous rend vulnérables à obéir aux ordres – exactement ce que nous, en tant qu’humanité, devrions cesser de faire et de redevenir nous-mêmes : des êtres humains souverains.

    L’étape suivante est la numérisation complète. La vaccination imaginaire qui est contrainte par quelque moyen que ce soit par l’administration Biden, qui est un excellent exemple pour de nombreux pays européens, et le QR-code progressent rapidement, sans même que les gens ne s’en rendent compte.

    N’oubliez pas que l’Agenda ID2020 – également une invention de Bill Gates – bat son plein. Voyez ceci.

    Il est maintenant testé en Afrique de l’Ouest, où des personnes se sont portées « volontaires » pour participer à un exercice dans lequel elles n’ont accès à leur argent que par le biais d’un « compte bancaire » implanté dans leur corps. Ce compte peut être et est contrôlé de l’extérieur. C’est une partie de ce qui nous attend en Occident lorsque la Grande réinitialisation se mettra en place. Voir aussi ceci (dernier tiers de la même vidéo que ci-dessus) Dr. Carrie Madej : Le premier laboratoire américain examine les fioles de « vaccins », des résultats horribles sont révélés (en anglais).

    Dans une certaine mesure, ce système est également testé par certaines personnes en Suède qui ont volontairement implanté sous leur peau une puce. Peut-être plus encore, mais ils ne le savent pas.

    C’est la future codification QR du monde.

    Il faut donc être conscient de ce à quoi les codes QR sont réellement destinés, de ce qu’ils peuvent faire et feront à l’avenir, si nous ne les arrêtons pas. C’est toujours la même question. Nous devons être pleinement conscients de ce qui arrive – et nous devons nous libérer de la peur, nous devons devenir désobéissants et redevenir nous-mêmes. Nous devons revenir à ce que nous sommes depuis la naissance, des êtres humains souverains.

    Nous n’avons pas de temps à perdre. Nous devons réagir rapidement.

    Peter Koenig

    J'aime

    1. À (RE)VOIR – AVRIL 2020

      Le PLAN du Nouvel Ordre Mondial Dévoilé Publiquement

      Preuve que rien n’était caché et qu’on pouvait prévoir tout ce qui allait arriver !

      J'aime

  5. RETOUR VERS LE FUTUR – Part. 2

    NON ! CESSONS DE REPRODUIRE TOUJOURS LES MÊMES ERREURS DU PASSÉ & Remplaçons l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires par notre complémentarité unificatrice !

    Dossier Spécial Coronavirus / COVID-19 au format PDF N° 150520 qui passe donc de 125 à 159 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/05/dossier-coronavirus-cov19-jbl1960-maj-de-mai-2020.pdf

    Cliquer pour accéder à dossier-coronavirus-cov19-jbl1960-maj-de-mai-2020.pdf

    J'aime

  6. Une nouvelle arme comme personne n’en a demandez à Musk patron de Spacex ce qu’il pense de ces boules de métal visiblement résidentes sur Terre. Ces boules d’aspect inoffensive sont bien plus redoutables que ce qu’il y paraît et elle cachent bien une arme secrète (rayon laser de type gamma, rayons X ou autre).

    En voici la preuve c’était en septembre 2016 et vous comprendrez pourquoi Musk a les boules envers ces boules :

    J'aime

    1. Fake News !! c’est peut-être lié à UN distributeur dans UN magasin à Moscou.

      On peut retirer de l’argent partout sans difficulté
      Pour l’instant….

      Cette vidéo est dénoncée comme fake en Russie.

      Note – Je ne vais plus diffuser Bonal car il met des noqueries.

      J'aime

  7. ALERTE INFO 🚨 FRANCE

    https://s0.wp.com/wp-content/mu-plugins/wpcom-smileys/twemoji/2/svg/1f1eb-1f1f7.svg

    Le ministère de l’Intérieur annonce la commande de 90 véhicules blindés de maintien de l’ordre pour une valeur totale de plus de 57 millions d’euros . Il s’agit du modèle ARIVE (ARmoured Infanty VEhicle) de la société Soframe. Le premier modèle sera livré au 1er semestre 2022.

    833 views⚠️🌍Toute l’Info1🚨⚠️, 11:17

    https://t.me/toutelesinfos/2322

    J'aime

  8. « Le Covid est le produit parfait, on assiste à la grande braderie du diable » Michael Bond ► https://www.francesoir.fr/videos-pause-interview/michael-bond

    Les cheveux longs, le teint hâlé, et des grosses lunettes de soleil, il semble venir tout droit de l’Amérique des années 70. Il chante en anglais et milite activement pour la fin des mesures sanitaires. Début septembre 2021, Michael Bond sort son album « Hydroxychloroquine », dans lequel on retrouve une dizaine de chansons aux accents grunge, toutes plus ou moins contestataires.

    Son titre phare et éponyme, dont on peut retrouver le clip sur YouTube, raconte l’histoire d’un homme qui cherche éperdument de l’hydroxychloroquine pour sauver son ami. Tout cela se passe en 2032, dans un univers un peu apocalyptique à la Mad Max. Au reste, il a choisi de ne diffuser ses chansons que sur BandCamp pour éviter les plateformes « mainstream » telles que Spotify ou Deezer.

    Il est non seulement venu présenter cet album, mais également livrer son point de vue sur la situation actuelle. S’il dit avoir « de la compassion pour les jeunes et pour le peuple, parce qu’on leur a mis un flingue sur la tempe pour qu’ils se fassent vacciner », il se montre intransigeant avec les artistes. « L’artiste a ce but-là, d’être une sorte de révélateur, parce qu’il s’adresse à un autre hémisphère du cerveau. À un moment donné, les politiciens, les avocats, les médecins, c’est bien gentil, mais c’est la bataille des chiffres. Moi j’ai envie de m’adresser au cœur et à l’âme des gens. »

    Selon lui, la crise sanitaire actuelle était une occasion unique pour les artistes de rendre au peuple ce qu’il leur a donné, notamment en utilisant leur voix pour les défendre. Malheureusement, « ils préfèrent vendre leur âme au diable et choisissent leur carrière ». À côté de ça, les vrais artistes, sous-entendu ce qui ne sont pas fabriqués par l’industrie musicale, sont invisibilisés.

    Finalement, tout semble être une question de marketing : une société dont le covid-19 a flatté les bas instincts et mis en exergue les vices… « Le Covid est le produit parfait, avec une date de sortie, avec ses promoteurs, avec ses profiteurs de guerre, avec ses produits dérivés. Quel que soit le côté où tu te situes, tu es soit un inconscient, soit un dictateur en puissance. Il n’y a pas d’issue. Et quand je dis qu’il y a une date de sortie, je ne dis pas ça pour rien ; le Covid n’était pas possible en 1970, comment tu télétravailles en 1970 ? On a accepté ce modèle de société des réseaux sociaux, où tu vois ton meilleur ami vieillir, sans jamais le voir. On fait tout à distance et c’est pour ça que ça marche, le Covid. Quel que soit l’angle dans lequel on se situe, on n’arrive pas à communiquer et je pense que les artistes sont là pour ça. »

    J'aime

    1. https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/11/06/une-vache-folle-dans-chaque-vaccin/

      Un train peut en cacher un autre, disait-on. Mais une mixture vaccinale peut aussi cacher une vache folle. Ou du moins des prions. En plus de tous les éléments nocifs qu’elle contient. Des prix Nobel le pensent et dénoncent les apprentis sorciers.

      Tout est parti d’un délire de science fiction : le transhumanisme ou recherche de « l’homme augmenté ». Demain des supermen et des wonder women comme au cinéma. Avec le NZT-48, la pilule qui rend intelligent. Mais vu les effets secondaires désastreux, les cerveaux lents ne changez rien à vos habitudes !

      Pour le moment on a le Modafinil qui booste les capacités intellectuelles avec le risque de vous transformer ultérieurement en légume. Néanmoins, les armées française et américaine l’utilisent pour maintenir la vigilance des soldats sans dormir pendant 3 jours. Mais les militaires veulent mieux que cette amphétamine…

      Depuis 20 ans, on traficote dans les laboratoires secrets des grandes puissances toutes sortes de mixtures bizarroïdes à base d’ARN messager dont on attend des miracles. Les rats et les cochons qui y ont été soumis n’ont pas survécu. Alors on a décidé de passer aux humains. Avec l’alibi du covid.

      Les prions kézako ?

      Dans les années 1980 le professeur Luc Montagnier, prix Nobel de médecine et de physiologie, avait entrepris une grande étude des prions.

      Un prion est un agent pathogène constitué d’une protéine dont la conformation est anormale et qui, au contraire d’agents infectieux tels que les virus ne dispose pas d’acide nucléique (ADN ou ARN) comme support de l’information infectieuse.

      Comme la nature a horreur du vide, le prion (acronyme de PROteinaceous INfectious particle ou particule protéique infectieuse) va se servir dans l’organisme hôte. Parmi les cellules saines ou les virus déjà en place. Provoquant des dégénérescences du système nerveux central (cerveau et moelle épinière) liées à la propagation puis à la multiplication des prions chez l’hôte infecté.

      On observe alors au niveau de l’encéphale la formation de « vacuoles » donnant un aspect spongieux au cerveau, d’où le nom de spongiforme, une mort des neurones et une déficience des glioses (cellules de soutien du système nerveux central) avec perte de contrôle des fonctions motrices et/ou intellectuelles.

      Pour le grand public, c’est « la maladie de la vache folle ».
      Une hypothèse inquiétante

      Pour le moment, les spéculations intellectuelles s’appuient sur de troublantes observations. Des sommités scientifiques s’interrogent sur le rôle probable des brins d’ARN messager trafiqué dans la création de prions ou de néo-prions.

      Étant donné l’évolution lente de ces dégradations, on ne dispose pas encore de suffisamment de cas d’étude dans la durée. Et quand on en aura, il sera trop tard.

      On considère néanmoins que les grandes fatigues et les comportements débiles-agressifs des piqués et multipiqués ne seraient pas provoqués uniquement par une réponse aberrante et aléatoire de l’ADN à l’ARN messager, au niveau des neurotransmetteurs.

      À ces dysfonctionnements peut s’additionner la dégénérescence provoquée par les prions. Mais alors, le fardeau est tellement lourd pour l’organisme que la paraplégie survient quand ce n’est pas la mort immédiate.

      Et si on veut le bouquet complet, la protéine Spike ne se contente pas d’accroître la probabilité d’apparition de prions, elle y ajoute le taux anormalement élevé de micro-caillots sanguins qui affectent les tissus cérébraux, en plus de provoquer des myocardites et des AVC.

      En clair, si vous étiez déjà un peu jobard avant de vous faire vacciner, vous serez complètement barjot après. Si toutefois vous survivez.
      Prions et prétendus vaccins covidiens

      Même s’ils disent à la télé que les risques présentés par les prions sont exagérés par les complotistes, le 27 juillet 2021, sur ordre du dictateur Macronescu, les laboratoires français ont interrompu leurs travaux sur les prions au nom du principe de précaution, car il y a eu des contaminations mortelles.

      Approcher les prions est très dangereux si un contact cutané s’établit, ou s’ils prolifèrent en aérosol dans l’air que vous respirez.

      Mais si on vous les inocule dans les veines, il n’y aurait aucun danger !

      De la même manière cynique et assassine, après plus de 30 ans d’interdictions, l’Eurocrature vient d’autoriser à nouveau les farines animales pour nourrir le bétail et les poissons. Et donc contaminer les humains qui mangeront de la vache carnivore sans se douter de rien.

      Alors qu’on sait que les prions franchissent aisément la barrière des espèces, donc sont transmissibles à l’homme et font preuve d’une résistance exceptionnelle à la chaleur, aux rayonnements ionisants ou aux traitements chimiques, ce qui rend très compliquée toute thérapie.

      Selon Montagnier, la protéine spike des vaccins a ARNm été modifiée de telle manière qu’elle risque de se comporter comme un prion dit aussi néo-prion.

      En Angleterre le « journal of Medical & Clinical Research », dans un article du 25 juin 2021 annonce que les patients vaccinés avec Astra Zeneca sont 2,6 fois plus touchés par le Parkinson, qui est une maladie à prions.

      On finira bien par s’interroger aussi sur les raisons de la recrudescence d’Alzheimer précoces et fulgurants chez des vaccinés de quelques mois, jeunes ou d’âge moyen pour la plupart, alors que dans « le monde d’avant » c’était une maladie de vieillesse.
      Il y a pire : toute votre descendance peut être contaminée !

      Le passage de fragments du code génétique du virus du covid dans le génome humain est relativement rare mais pas impossible, et s’accroît à chaque nouvelle injection par effet cumulatif. C’est carrément l’ADN qui est modifié, pouvant créer à terme une nouvelle espèce. Plus docile et plus stupide pour faire des moutons. Ou plus agressive et plus bornée pour produire des miliciens.

      Les virus mélangent depuis toujours des fragments de leur code génétique au génome humain, avec transmission à la descendance. Ainsi une part du génome humain est constitué de résidus de virus.

      Ces fragments sont appelés rétrovirus endogènes, et en règle générale, leurs effets ne sont pas forcément négatifs. Les uns sont inactifs. Les autres peuvent renforcer les protections naturelles ou faciliter les échanges biochimiques. Mais nos lointains ancêtres ont mis des centaines de milliers d’années pour s’y adapter. Et si quelques groupes y ont gagné, beaucoup n’y ont pas résisté.

      On peut supposer que l’extinction de Neandertal, de Denisova ou de Florensiensis, qui furent contemporains des premiers Sapiens, et fusionnèrent en partie avec eux, fut une résultante de l’action des virus préhistoriques.

      En toute hypothèse, ce genre de mutation génétique ne peut s’envisager sur quelques années, sauf chez les mabouls du transhumanisme.
      L’avis d’une généticienne de classe internationale

      Conspuée dans les médias du NWO, Alexandra Henrion Caude, neurobiologiste à la Harvard Medical School puis ex-directrice de recherche à l’INSERM, est une scientifique de haut niveau, spécialiste de l’ARN dont les travaux faisaient autorité jusqu’à sa mise à la retraite à 50 ans.

      Sa formation, son expérience et la qualité reconnue de ses publications lui donnent une réelle crédibilité lorsqu’elle se prononce sur des sujets scientifiques très pointus et prend un recul suffisant pour évaluer de façon exhaustive une situation sanitaire.

      Elle n’a aucun lien avec Big Pharma et ne brigue aucun mandat ou sinécure. Elle fait donc partie de ces rares scientifiques dont la parole est libre.

      Ses pairs soumis et/ou vendus lui reprochent de s’interroger sur l’innocuité des vaccins ARNm. Or n’est-ce pas le rôle de tout scientifique digne de ce nom d’alerter s’il lui apparaît, sans son domaine d’expertise, que des pratiques mal maîtrisées peuvent s’avérer dommageables pour des patients qui ne se doutent de rien ?

      « Administrer des vaccins ARN à des individus sains est une pure folie », a-t-elle déclaré. Risquant de faire perdre de gros profits à Big Pharma. La réponse fut immédiate : bannissement des médias, censure sur FB et YT, traitée d’« égérie des complotistes » avec toute la délectation perfide des journaleux vendus.

      On lui reproche d’avoir évoqué une possibilité de transformation de l’ARN en ADN par l’action de la transcriptase inverse. On lui oppose que l’enzyme utilisée pour cette transcription n’existerait pas pour le coronavirus, en théorie. Mais elle n’est pas la seule scientifique à avoir observé que des mutations induites peuvent créer cette enzyme. En ajoutant que, si l’on a des raisons objectives, du fait des observations in vivo de ne pas douter du phénomène, on ignore pour le moment sa fréquence, sa répétition, l’étendue de son action et l’importance du rôle qu’il joue dans l’apparition de néo-prions dans un contexte multifactoriel. Mais les prions sont bien là. Avec les prétendus vaccins. Ce n’est pas le fait du hasard.
      Conclusion empruntées à ces 2 savants :

      1/ Les effets secondaires des mixtures ne sont pas uniquement les réactions locales normales que l’on trouve pour n’importe quel vaccin, mais des réactions imprévisibles mettant en jeu la vie du destinataire comme le montre le test D-Dimère pour les caillots, ou les chocs anaphylactiques observés, ou une réaction auto-immune allant jusqu’à l’aplasie cellulaire (destruction des cellules cérébrales)

      2/ Le manque de protection vaccinale est désormais patent puisqu’il est reconnu, même par une gaufre comme Blachier, que les vaccinés et polyvaccinés ne sont pas à l’abri d’une contamination et peuvent contaminer leur entourage. Pire, les anticorps produits par les pseudo-vaccins, fragiles et éphémères, peuvent annihiler les anticorps naturels, plus efficaces et durables, privant le sujet de toute défense.

      3/ La production d’anticorps induits par la « vaccination » dans une population exposée au virus conduit à la sélection de variants résistants à ces anticorps, plus virulents et plus transmissibles que l’original. C’est ce que nous voyons maintenant. Une course sans fin de virus-vaccin à vaccin-virus qui tournera toujours à l’avantage pour le virus.

      4/ Contrairement aux affirmations des fabricants des vaccins à ARN messager, il existe un risque d’intégration de l’ARN viral dans le génome humain.

      En effet, chacune de nos cellules a des rétrovirus endogènes ayant la capacité de faire la transcriptase inverse de l’ARN dans l’ADN. On ne peut exclure son passage par l’ADN des cellules germinales et leur transmission aux générations futures.

      Il ne vous reste plus qu’à prendre un billet à la loterie de la vache folle !

      Vous pourrez y gagner des prions qui vous ramollissent le cerveau de suite, ou d’autres en « stand by » qui ne se réveilleront que dans plusieurs années. Ou même jamais chez vous. Mais causeront des dégâts irréparables chez vos enfants à venir.

      Tout est mis en œuvre pour étouffer ces questionnements légitimes.

      La propaganda staffel (pardon les journalistes) applique l’omerta imposée par la mafia macronesque et interdit d’antenne quiconque aborde le sujet des neurotransmetteurs et des prions.

      Les commissaires politiques (pardon les fact checkers) ratissent le web pour discréditer Alexandra Henrion Caude et ridiculiser le professeur Luc Montagnier.

      Les réseaux sociaux ne sont pas en reste. Évoquer ces risques est contraire à leur « charte de bonne conduire ». Les hérétiques sont bannis car il ne peut y avoir qu’une seule vérité : celle des médicastres stipendiés par Big Pharma.

      Christian Navis, Nouveau Monde, le 30 octobre 2021 ► https://nouveau-monde.ca/une-vache-folle-dans-chaque-vaccin/

      J'aime

  9. Qui pour croire encore qu’on va s’en sortir s’en sortir ?…

    Oui, un re-re-re-reconfinement se profile dont seuls les QRCodés de la 3ème seront (peut-être) autorisés à sortir !

    C’est vraiment ça que vous voulez ?

    Bon alors RÉVEILLEZ-VOUS !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s