C’est la Tangente Internationale !

Hier, l’Armée Zapatiste de Libération Nationale ;

Aujourd’hui  ; Mohawk Nation News ;

Avant hier ; L’appel au Confédéralisme démocratique des Kurdes syriens

Si avec ça on arrive pas à déclencher le déclic et enclencher le mouvement…

Ben on continuera, billet après billet, a expliquer qu’on peut prendre la tangente ;

Si si si ! On peut ;

 

Grâce à Résistance71 qui traduit et publie l’article de Mohawk Nation News du 30/07/2016 intitulé « Bon chien-chien » – url de l’article original en anglais = http://mohawknationnews.com/blog/2016/07/30/good-doggie/

Bon chien-chien/Good Doggie

Le crime et ses résultats sont la base économique de l’Amérique corporatiste/entrepreneuriale, en commençant par le vol de nos terres, nos ressources et le génocide qui s’en est suivi. Les esprits états-uniens ont été réajusté de l’instinct naturel de survie au tout marchand. Les règles pour les valeurs, la vie et sa direction sont créées et mises en pratique par une fausse éducation, un système religieux et de communication de masse, qui sont des camps de rééducation. Les Américains ont des “entraîneurs” qui leur donnent les commandements importants. On leur dit que leurs patrons vont les aimer s’ils font ce qu’on leur dit. Autrement, ils seront insultés, menacés, punis et même tués.

Des gens aux positions clef des gouvernements, soutenus par un système légal fait de lois et de tribunaux pour les faire appliquer, illustre constamment comment les Américains doivent agir et faire. Le programme de lavage de cerveau est si efficace que les gens en redemande toujours plus.

Comme pour les syndicats du crime, des portes-flingue gravitent autour du gouvernement, incorporant ceux qui sont doués pour frapper, tuer, collecter l’argent et faire parler les muscles pour perpétuer la matrix du contrôle. Ils portent avec eux la peur, l’intimidation et la frappe s’ils ne peuvent être obéis ou payés. Leur maison, compte en banque, enfants, voiture ou quoi que ce soit de valeur seront saisis.

Récemment, un homme a fait une attaque à main armée avec un couteau. Personne n’a résisté. Les gens sont conditionnés pour attendre que quelqu’un leur donne l’ordre de faire quelque chose. S’lls blessent le voleur, ils seront sans doute mis en accusation. Les règles et réglementations corporatistes n’encouragent pas à s’impliquer.

Les armes sont retirées ainsi seuls les oppresseurs en ont. Ceux qui résistant pourront être mis en prison ou même abattus. Certains transportent des armes derrière le fauteuil de leur voiture. Ils disent aux flics qu’ils ont le droit de les transporter. Des millions n’ont aucune permis. Les flics de Chicago ont saisi les armes de gens, puis les ont données aux flics de Detroit qui les ont revendues.

Onkwe’hon:weh (NDT: habitants naturels et originels de l’Île de la Grande Tortue / Amérique du Nord) va se serrer les coudes. Les flics veulent savoir combien de guerriers et d’armes nous avons, afin d’évaluer notre instinct naturel de survie. Les Américains ne furent pas satisfaits de nous tuer une cartouche à la fois. Des mitrailleuses furent utilisées pour faucher des millions de nos hommes, femmes et enfants.

La loi martiale peut être déclarée sans aucune résistance. L’armée américaine est renforcée par des troufions en provenance de l’ONU et du monde entier. On promeut la provocation afin de commencer une guerre civile. Des gangs de rue complètement armées jusqu’aux dents sont en supériorité numérique sur les flics dans les grandes villes tout comme dans les plus petites.

Le Nouvel Ordre Mondial a des plans et un programme pour le contrôle et le meurtre des gens et non pas sur le comment les sauver. Avec des satellites et des ordinateurs, cette force organisée peut contrôler et éliminer ses cibles bien plus efficacement. Les remèdes légaux pour aider les gens sont en train de disparaître très vite.

La vie est une façade de croyance et le demeurera tant que nous n’avons pas les commandes de l’affaire. “Le cercle indien” a décrit comment le peuple ordinaire fut mis à contribution et fut ordonné de nous massacrer en masse et de prendre tout ce que nous avons.

La plupart des Américains sont complètement conditionnés à se soumettre à la loi martiale ; comme les religions pacifiées du code de “Handsome Lake” dans nos communautés iroquoises, ils sont sous l’illusion qu’un super-héro va les sauver. On nous dit de ne pas/plus penser par nous-mêmes ni d’utiliser le bon sens commun.

Jim Morrison chante l’attente de l’ordre: “Ashen lady, ashen lady, Give up your vows, give up your vows. Save our city, save our city, Right now. … The future’s uncertain and the end is always near. Let it roll, baby roll”. [Roadhouse Blues]

~~~~

Et vous remarquerez bien qu’on parle ici de l’Amérique corporatiste/entrepreneuriale qui tout comme le Canada, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Afrique du Sud sont des empires faillies, faussaires et que nous pouvons faire tomber.

MNN nous avait déjà conseillé de nous débrancher de la Matrix et nous explique que nous avons le choix, toujours et en dernier ressort pour prendre la tangente comme suit, par exemple ;

Si, de plus en plus de gens sont en train de passer en phase de contestation, ils n’ont pas encore une vision panoramique de l’affaire, ni une conscience politique pour le faire dans l’action radicale du changement de paradigme politique. Plus que jamais l’information et la pratique servant à montrer aux gens qu’il faut nécessairement sortir du système pour créer (sans rien avoir à inventer), sachant que quasiment tout a été dit et fait dans le passé, suffit de savoir où se trouve l’info, en prendre connaissance, la divulguer au plus large et l’adapter au monde moderne dans la pratique. L’action révolutionnaire n’est qu’un retour à la matrice sociale originelle, celles du communisme primordial qui fait partie de la nature (sociale) humaine. Le mot « révolution » implique un mouvement cyclique rotatif, jusqu’ici, dans l’histoire, les forces révolutionnaires n’ont que peu de fois essayé de renouer avec la matrice sociale primordiale, au moment de conclure, là est à notre sens toute la subtilité, il faut être capable de « sortir », de désaxer le mouvement politique hors du moule pour retourner dans un cycle vertueux, qui se situe dans un cercle tangent ; Si on n’y arrive pas alors le système, dernièrement, depuis 1789 et la révolution incomplète, le capitalisme, happera de nouveau le mouvement politique et le phagocytera. Lorsque la société dans sa totalité passe dans le cercle sociétal vertueux tangent (la société anarchiste), sa trajectoire quitte la circularité et devient plus linéaire, carrément linéaire même s’étendant sur un axe progressiste infini. Nous pensons que l’État et les institutions, la division politique de la société est ce qui incurve la trajectoire de la société humaine et plus ces contraintes sont fortes et plus on retourne en rond, jusqu’à ce qu’une nouvelle fois, après une période de temps Ω, les conditions soient réunis pour sortir du cercle et « prendre la tangente ». Il est possible de sortir en tout point du cercle pourvu que les conditions qualitatives et quantitatives de sortie soient réalisées.

Nous devons prendre la tangente à l’instant T et pour moi c’est au moment ou le Bernard l’Hermite changera de coquille parce que celle qu’il habite est trop petite – Oui c’est nous sa vieille coquille, le Bernard il est chez lui partout chez nous vu comment y nous la met en permanence – Alors c’est pas que le temps presse, non c’est juste que ça urge, un peu tout de même et alors que notre futur pourrait être si simple

Prendre la tangente pour retourner dans un cycle vertueux qui se situe dans un cercle tangent et avant cela nous avons à nous déposséder de toutes envies et besoins superficiels et comme un certain Élisée Reclus (qui écrivait à Jean Grave le 26/09/1885 « Voter c’est abdiquer« ) l’expliquait précisément en ces termes ;

Ainsi nous prendrons la terre, oui, nous la prendrons, mais à ceux qui la détiennent sans la travailler, pour la rendre à ceux auxquels il était interdit d’y toucher. Toutefois, ce n’est point pour qu’ils puissent à leur tour exploiter d’autres malheureux. La mesure de la terre à laquelle l’individu, le groupe familial ou la communauté d’amis ont naturellement droit, est embrassée par leur travail individuel ou collectif. dès qu’un morceau de terre dépasse l’étendue de ce qu’ils peuvent cultiver, ils n’ont aucune raison naturelle de revendiquer ce lambeau ; l’usage en appartient à d’autres travailleurs. La limite se trace diversement entre les cultures des individus ou des groupes, suivant la mise en état de la production. Ce que tu cultives, mon frère, est à toi, et nous t’aiderons à le garder par tous les moyens en notre pouvoir ; mais ce que tu ne cultives pas est à un compagnon. Fais-lui de la place. Lui aussi saura féconder la terre.

Lire la suite sur R71

Alors bien sûr vous pouvez choisir de ne rien faire, attendre 2017, on se demande bien pourquoi, mais bon, et continuer le bouzin et fermer sa gueule à tout jamais

Et ça pour ma part c’est juste impossible !

JBL1960

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s