Reconnaissons les faits !

Arrêtons de nier la vérité ;

Arrêtons de consentir et d’être leurs complices ;

Cela est possible sans arme ni haine ni violence, suffit juste de dire NON !

Merci à Thierry92 sur Les Moutons Enragés qui nous a conseillé la lecture de ;

Réseau International | 5 août 2016 | par Byblos

Nous (les Occidentaux) avons mis le feu au monde et voilà que les braises volent jusque chez nous.

Une réalité dont nous n’avons pas mesuré les conséquences mais dont nous sommes en partie responsables ! Même si certains préfèrent encore se voiler la face.
Nous avons donné à l’Irak le droit d’attaquer le Koweït parce que Saddam était notre ami. 
Puis nous avons attaqué l’Irak parce que l’Irak avait attaqué le Koweït (et que de toute façon, Saddam n’était plus notre ami).

Nous avons créé Al Qaïda pour emmerder les soviétiques qui avaient osé envahir l’Afghanistan; et Al Qaïda a attaqué l’Amérique. Alors, nous avons attaqué l’Afghanistan et nous l’avons mis à feu et à sang.

 Nous avons dit que l’Irak avait des armes de destructions massives parce qu’un Américain à l’ONU
 avait agité une petite fiole contenant du yaourt, et nous avons encore une fois attaqué l’Irak. 
Nous avons compris alors qu’il n’y avait jamais eu d’armes de destructions massives, mais nous y sommes restés, et depuis c’est l’horreur tous les jours.

Nous avons soutenu El Assad jusqu’au jour où il ne nous intéressait plus. Alors, nous avons armé les islamistes dits « modérés » (et les autres aussi, mais cela, il ne faut pas le dire !) et nous avons mis la Syrie à feu et à sang.

Nous avons invité Kadhafi à planter sa tente dans les jardins de l’Elysée parce que Kadhafi était notre ami, et puis surtout, qu’il finançait la campagne de Sarko (mais chut : on ne peut pas le dire non plus !).
 Et puis, Sarko a gagné les élections, et nous sommes allés tuer Kadhafi (ce n’était peut-être pas raisonnable, mais c’était quand même plus prudent !). Depuis, les fous (de Dieu) qui lui succèdent sont bien pires que lui, et … c’est la tristesse et la désolation tous les jours…

Mais n’allez surtout pas croire que nous sommes en guerre avec tous les pays arabes ou musulmans ! Non ! Par exemple, nous sommes amis avec l’Arabie Saoudite qui après tout n’a pas grand-chose à se reprocher, si ce n’est d’entretenir une société féodale où on décapite, où on coupe des mains, où on a des esclaves, où les femmes n’ont aucun droit … et qui subventionne le terrorisme (pas grand-chose, en somme !).

Nous sommes aussi amis avec la Turquie qui n’a pas non plus grand-chose à se reprocher si ce n’est de glisser lentement mais sûrement vers la dictature (lentement mais plus vite que nous quand même), de massacrer quelques Kurdes (et probablement aussi quelques réfugiés, mais cela nous arrange) et d’écouler le pétrole de l’État Islamique (mais bon … les affaires sont les affaires !). 

Nous avons mis le monde à feu et à sang et aujourd’hui, la tempête qui se lève emporte les braises jusque chez nous.

Aujourd’hui, nos guerres nous reviennent au visage et certains de nos malheureux enfants innocents ont perdu la vie à Bruxelles, à Paris, à Nice, en Allemagne, et même un prêtre de 85 ans.
 Nous les pleurons, nous adoptons surtout quelques mesures sécuritaires de plus, et tout continuera comme avant…
Mais un jour, ce ne sont plus des braises qui nous arriveront.
 Un jour toute notre maison va brûler. Et nous l’aurons bien mérité.

Gilles Blondiau – Envoyé par Byblos

=*=

Oui nous sommes responsables, tous, vous et moi, tous par notre assentiment, nos compromissions, notre abdication aux délires des larbins des larbins qui gouvernent en alternance, puisque c’est les mêmes et en zig et en zag jusqu’à ce que mort s’en suive et elle suivra assurément.

Sauf que nous avons le choix de nous laisser conduire à l’abattoir ou de dire NON, ça suffit ; ¡Ya basta !

Déjà, Vincent Emanuele, ancien Marine et Vétéran de Guerres Zuniennes avait livré une confession détaillée dans laquelle il reconnaissait sa responsabilité pour avoir « aidé à créer l’EIIL » retranscrite dans un billet de blog intitulé « JE SUIS TOTALEMENT PAUMÉE ! » et en résonance parfaite avec l’illustration de l’article original de Byblos…

J’ai aidé à créer l’EIIL…

Après 14 années de “guerre contre le terrorisme”, l’Occident est excellent à fomenter la barbarie et à créer des états défaillants.

Ces dernières années les gens du monde entier ont demandé “d’où vient cet EIIL/EI/Daesh ?” Les explications varient, mais se concentrent largement sur des origines géopolitiques (l’hégémonie américaine), religieuses (opposition sunnites-chi’ites), idéologiques (wahabbisme) ou écologiques (réfugiés climatiques). Pas mal de commentateurs et même quelques anciens officiels militaires ont correctement suggéré que la guerre en Irak est essentiellement responsable du déchaînement de forces que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de l’EIIL ou EI ou Daesh. J’espère ici pouvoir apporté quelques utiles réflexions et anecdotes sur le sujet.

Lire la suite ici = https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/27/je-suis-paumee-2/

Source = Informationclearinghouse – via Résistance71

Killary elle-même reconnait carrément que c’est la Nation Indispensable qui a créé l’EIIL/DAESH… Et pourtant après la dernière bataille d’Alep, y reconnaisse rien et nie tout en bloc, comme d’hab, on a envie de dire…

Sauf que nous montons tous ensemble marche par marche vers l’échafaud

Or, nous avons les moyens de prendre la tangente et de sortir de ce cycle mortifère dans lequel nous sommes engagés.

On nous a suffisamment expliqué en long en large et en travers pourquoi on en était là ;

Et d’ailleurs, le même Byblos avait rédigé un article sur le livre-enquête « 56 » de Jean-Loup Izambert dans lequel tout nous est révélé, dans les détails et depuis le début ;

Je me permets de proposer ici ce préalable à l’avant-propos du récent ouvrage de Jean-Loup Izambert, intitulé 56, tome I et publié chez IS Éditions à Marseille.

Izambert n’est pas un politologue. Il ne faut donc pas se préparer à déchiffrer, à décrypter des théories complexes sur cette guerre de destruction massive qui ensanglante la Syrie jour après jour, sans relâche, depuis 2011.

C’est un journaliste d’investigation qui fait son métier. Il recherche donc des faits. Et seulement des faits. Il les met en ordre. Et puis il nous les donne à lire. Dans un passé qui me semble lointain, cela s’appelait INFORMER.

Depuis lors, on est passé à l’ère de la COMMUNICATION. Le pseudo journaliste affecté à la communication reçoit des faits préalablement triés. Puis, conformément à des directives précises, il est chargé de les enrober dans des mots dont le choix n’est pas de faire SENS, mais de faire SENSATION, c’est-à-dire provoquer chez nous des frissons de peur, ou de joie, ou d’anxiété, ou de satisfaction, ou de terreur, ou de haine, et j’en passe.

Izambert ne fait rien de tout cela. Il INFORME. Il est peut-être le dernier spécimen encore survivant d’une espèce disparue.

Puisse ce petit extrait de son ouvrage inciter les lecteurs de cet autre dinosaure qu’est Réseau International à se le procurer, à le lire et à le prêter à d’autres lecteurs.

Mort à la COMMUNICATION! Et vive l’INFORMATION.

Byblos

Lire la suite de l’article = http://reseauinternational.net/censure/

Et c’est peu de dire qu’ici-même et grâce à Résistance71 notamment, j’ai relayé de larges extraits de ce livre dans l’interview donnée par Jean-Loup Izambert à Algérie Patriotique le 15 décembre 2015 ;

Le journaliste d’enquête Jean-Loup Izambert a publié « 56 » en septembre dernier.

« 56 » est le nombre de personnalités politiques occupant les plus hautes fonctions de l’État et de hauts-fonctionnaires cités dans cette enquête sur le soutien par l’état français des réseaux terroristes islamistes depuis les années 1980 jusqu’à aujourd’hui… a lire…

— Résistance 71 —

Il faut savoir que cette interview était prévue en 3 parties, mais que seules 2 ont été publiées tant les pressions ont été fortes. Et je précise que le livre est disponible en version pdf payante, c’est pas très cher = 8.50 € mais encore trop pour des bourses vides comme la mienne.

Voici la 1ère partie retranscrite dans ce billet = Heure H, Point Zéro !

Et la 2ème partie dans celui-là = Heure H, Point Zéro ! la suite…

Jean-Loup Izambert affirme ceci ;

« Si le DRS avait 
été écouté il n’y aurait pas eu d’attentats à Paris »

Et donc après Paris, on peut rajouter ; Bruxelles, Nice et gageons que le Maréchal Hollandouille n’aurait pu ordonner les représailles qui ont pulvérisé 164 civils Syriens au moins…

Mais surtout nous aurions pu éviter les millions de morts depuis 2003 !

Les 500 000 enfants irakiens tués et que Madeleine Albright justifie…

Et il y a encore quelques jours, cet enfant syrien de 10 ans décapités par ceux qui « sur le terrain font du bon boulot » dixit un certain Laurent Fabius qui en récompense de son incompétence et des appels au meurtre, répétés, sur Bachar-El-Assad en direct dans tous les Merdias ; Est nommé Président du Conseil Constitutionnel à l’Américaine, puisque tous les blaireaux qui ont failli un certain 11 septembre 2001 ont tous été promus !

Voilà pourquoi nous devons reconnaitre les faits ;

Admettre notre responsabilité et dire NON !

Non, nous ne sommes pas en guerre ;

Arrêtons de consentir ;

Et de nous soumettre !

JBL1960

 

 

 

 

Publicités

16 réflexions sur “ Reconnaissons les faits ! ”

  1. à Jo : Comment fais-tu pour garder cette foi, et inlassablement marteler cette vérité sans grand retour ?
    Tu m’impressionnes.

    à Gilles : un prêtre de 85 ans est aussi l’enfant d’un couple. Pourquoi l’extraire du lot, lui qui subit déjà beaucoup de critiques ? je pourrais croire que tu en fais exprès.
    …Et la Turquie ! « lentement mais plus vite que nous »
    Je crois rêver, si tu portes des lunettes, mets les dans l’autre sens.

    à Byblos : Bon, concernant Gilles, je me suis lâché dans le registre humoristique. Pas trop fin, mais local, j’aime taquiner. Je paye pour cela, mon ip est bannie sur plusieurs sites auto-proclamés ouverts mais comme Jo je ne m’écraserai pas. Jamais. Nous devons combiner les styles pour dessiner la triste réalité, et qu’elle n’échappe à personne.
    *intermède musical, Miss Hélium ~2007, punk rock teknoïd . J’avale un carré de chocolat lait – noisette entières, j’ai craqué j’avoue… Du Mondelez.*
    Ou en étais-je ? Ha oui, Izambert… Hmm, entre fromage Normand et fable de La Fontaine, ça c’est de l’authentique ! et « 56 », ça réveille le minimum Breton que le Parisianisme a épargné au fond de l’être.
    C’est du bon ça, ça percute et booste un billet sur la communication.

    Je ne plaisante pas, le hasard? fait parfois bien les choses, tiens il nous réunit sur ces pages…

    Courage et détermination !

    J'aime

    1. C’est parce que je me nourris, entre autres, du « Patience et Respect » des Zapatistes dont les mots me parlent vraiment, je les entends, je les comprends et ils résonnent en moi. ET il rejoigne ton « Courage et détermination » et nous réunit sur ces pages, assurément… Jo

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s