Le futur est proche…

L’avenir est en nous !

S’envisager, ensemble…

Tous ensemble !

Plus on sera et mieux ce sera…

Une fois enrayée cette machine folle et mise hors d’état de nous nuire.

Se regarder les uns les autres et décider ensemble de rompre avec les travers du passé.

Extraire les racines du mal distillées dans nos cortex, dans nos cœurs jusque dans nos âmes par une mini-élite dont l’hégémonie culturelle n’a que trop duré.

Le salut sociétaire de l’humanité réside dans la libération du dogme suprématiste parasite et criminel pour enfin vivre égaux, libres et heureux.

Pourquoi pas nous ?

Pourquoi pas maintenant ?

Pourquoi attendre ?

Toutes les preuves nous parviennent, jour après jour, de leur compromission éternelle à ce 0.01% qui agit et fonctionne comme une cabale.

Ce démantèlement passe immanquablement par la fin du colonialisme, de son avatar néo-colonialiste, du capitalisme et de l’État garde-chiourme, tous instruments d’oppression de la vaste majorité par le plus petit nombre.

La preuve par le Brexit ;

N’avons-nous pas eu , une démonstration implacable de leur tentative de nous mettre en coupe réglée avec notre assentiment qui plus est ?

Et quoiqu’on vote, ils en tirent profit, ils manipulent et tordent les faits, les intègrent à leurs scenarii catastrophes ; Ici.

La preuve par Vlad

Heureusement qu’il est là Vlad, enfin, est-ce si sûr ?

Le timing est tellement toujours si parfait…

Chaque jour nous ramène à Poutine et grâce à Oblabla

Est-ce ce Monde-là que nous voulons seulement fouler avant de penser à le transmettre ?

Pourquoi nous croyons nous capable que de laideur, de haine, de violence, de rage ?

Pourquoi n’envisageons-nous pas les choses autrement et juste différemment ?

Il nous suffit pourtant d’envisager les choses sous un autre angle et décider de changer de braquet et ensemble serait assurément plus constructif ; Non ?

Nous aurons à nous aider, mutuellement, à se déshabituer de vouloir tout posséder, la terre, les êtres et les choses.

L’humanité a vécu des millénaires sans propriété privée et toutes les sociétés traditionnelles au travers des continents ont toujours fonctionné sur le mode de propriété collective communale.

Ce dont nous avons besoin aujourd’hui, c’est d’un nouveau paradigme et non d’une 6ème République Mélenchonienne ou Asselinesque…

Et parce qu’un temps, il fut simplement implicitement compris qu’aucune personne indigène traditionnelle ou nation ne devaient être autorisées à survivre en dehors de la chrétienté et de sa nation « blanche ».

Et parce que toutes les approches partagèrent le même narratif trompeur qui dépeignait tout génocide comme une quête sacrée et un acte de charité profonde envers des êtres inférieurs.

Brisons ce dogme, extirpons-le à tout jamais de nos cortex.

Le fait que les puissances européennes aient délibérément exterminé des millions de personnes de peuples indigènes non chrétiens sur le Nouveau Monde est historiquement indéniable, constituant de fait le plus grand génocide de l’histoire de l’humanité.

Qu’attendons-nous pour tendre la main à tous les Natifs oppressés du Monde et en retour ils nous aideront à surmonter notre culpabilité d’avoir réduit ce Monde à ce triste paradigme mercantile et obscène.

Arrêtons de consentir, arrêtons d’être les complices de nos propres bourreaux qui nous assassinent les yeux dans les yeux et en exigeant notre permission en plus…

On sait quel schéma suivre pour initier un changement de paradigme ;

Prise de conscience individuelle => prise de conscience collective => boycott et organisation parallèle => désobéissance civile => réorganisation politico-sociale => changement de paradigme.

Et pour l’essentiel, nous (les peuples), sommes coincés entre les phases 1 et 2 ou 2 et 3.

Pourquoi ?

Parce que le formatage propagandiste a la vie dure et le matraquage idéologique néfaste continue, cela change, mais lentement.

Le plus dur est toujours de vaincre l’inertie de départ : Prenons un grand portail d’usine coulissant en fer ou en acier. Il est lourd et il faut s’arque bouter pour le mettre en branle initialement, une fois en mouvement, si on atteint une certaine vitesse, on peut pousser le portail qui coulisse avec deux doigts et maintenir la vitesse d’ouverture relativement constante.

Dans notre schéma, les phases 1 et 2 sont la poussée initiale, c’est dur… en phase 3 et 4 c’est bien plus facile car le momemtum est créé, les dernières phases se font avec deux doigts…

Le but de l’oligarchie est de maintenir la masse en phase 1 et 2 de façon à ne jamais atteindre le momentum nécessaire pour l’ouverture du portail en grand.

Et on a compris que de l’autre côté du portail, c’est l’émancipation !…

Comme à un moment donné, se posera pour tout citoyen, le choix de la désobéissance civile ;

C’est la masse pacifique des peuples qui refusera d’obéir à la fange étatico-entrepreneuriale et ses institutions obsolètes et criminelles, qui fera tomber l’Empire et ses oligarques eugénistes.

Il n’est pas nécessaire de convaincre 100% des gens et heureusement…

Si on atteint la masse critique de 10% de la population mondiale ;

On atteint le point de basculement vers le pouvoir de dire NON et vous savez que c’est l’objet même de ce Blog = Non, Non et N.O.M. !

Cette population pourra alors s’organiser en confédération de communes libres et autogérées et autonomes ; Comme ici, ou

Et c’est là qu’il faut, tout de suite, développer et pratiquer 3 choses essentielles au niveau local, puis en associations libres et volontaires :

1 – L’autosuffisance ; Contrôle des ressources pour défier les institutions ;

2 – La réorganisation ; Canaliser les énergies ;

3 – Le repositionnement ; Comprendre qu’il est vain et futile de coopérer avec toute autorité institutionnelle. L’État et les institutions font parties intégrantes du problème et non pas de la solution.

Maintenant, n’oubliez jamais que dans la tête des tyrans économiques tous les moyens seront bons, pour eux, pour nous avoir soumis, rampant à leurs bottes.

C’est pourquoi interdire l’argent liquide est le Saint Graal. Forcer la plèbe vers un système de transaction en monnaie digitale offre un contrôle total avec un suivi parfait de toutes les transactions de l’économie et donne la capacité de bloquer les paiements si un citoyen mécontent ose sortir des rangs…

Aucun pouvoir politique, aucun politicard n’y changera rien, JAMAIS, le système est totalement verrouillé de l’intérieur et au-delà de toute rédemption.

Il n’y a pas de solution au sein du Système, et nous le voyons bien, chaque lundi avec la liste des licenciements mondiaux que tient à jour Pierre Jovanovic et chaque mois avec Patdu49 qui nous donne les vrais chiffres du chômage !

Lundi après lundi, mois après mois, années après années ; Rien ne change et ce n’est pas en votant que cela va changer, la preuve par « Mon véritable adversaire ; C’est la finance ! » de notre joueur de Pipeau en chef actuel !

Conclusion = Il faut sortir de ce système et initier un changement de paradigme.

Ignorer l’État et les institutions ;

Associations libres n’œuvrant que pour le bien commun au sein de communes autonomes qui se fédèrent.

Il faut créer une société parallèle, celle des associations libres fédérées, boycotter Système et institutions de manière exponentielle au nombre de gens rejoignant des associations libres…

A un moment donné, la désobéissance civile, donc la confrontation avec l’État, sera inévitable, mais si tous nous faisons tourner la Société déjà localement en ignorant l’État et le système politico-économique qui sont imposés, l’obsolescence de ces entités ne fera que croitre et elles tomberont quasiment d’’elles-mêmes ou avec un petit coup d’épaule « non-violent ».

Voilà pourquoi nous ne devons pas appeler à nous étriper, car nous avons besoin de tout le monde. Même votre voisin qui a une tronche qui ne vous revient pas…

C’est avant tout une question d’état d’esprit individuel et collectif se confédérant par la solidarité, il faut cesser de nous laisser dicter nos « différences » par l’oligarchie, cesser de la laisser organiser notre division ;

La priorité des priorités est de comprendre que collectivement il y a bien plus de choses qui nous rassemblent que de chose qui nous divisent.

La division est induite, fabriquée, et donc certainement par inéluctable.

De là, part toute action viable à mon sens, comment on s’organise à partir de là ;

C’est juste à nous de voir !

Il n’y a pas de recettes toutes faites, il y a de grandes leçons à tirer du passé, des enseignements à tirer de nos sociétés ancestrales européennes et ailleurs.

Comme il y a des dogmes, des doctrines, des idéologies à extirper de nos mémoires à tout jamais…

Ignorer ce Système => Créer les bases solidaires de la société des sociétés organique => Réfléchir et agir en une praxis commune  => Adapter l’ancien au neuf, en extirpant, le meilleur, mais en effaçant à jamais le pire…

Pourquoi la peur nous paralyse ?

Pourquoi nous n’arrivons pas à sauter le pas ?

Pourquoi préférons-nous l’inconfort de la soumission, de la compromission à l’émancipation et la Liberté ?

Parce qu’il y a 4 types de personnes actuellement :

  1.   Celles qui savent et sont d’accord avec ce qui se passe…
  2.   Celles qui savent et refusent d’admettre (dissonance cognitive)…
  3.   Celles qui ne veulent pas savoir parce que ça dérange leur « confort »…
  4.   Celles qui savent et agissent en conséquence…

Les pourcentages des gens dans chaque catégorie ne sont pas favorables à un changement.

Rappelez-vous Martine et son mari qui dénoncent sans relâche, tels des fourmis, par exemple, l’extension illégale des grandes surfaces et autres supermarchés et les 418 milliards d’€ que l’État ne réclame pas, parce qu’il préfère nous tondre, alors qu’on est à poil depuis longtemps…

Bon pour beaucoup on est déjà sans dents, pour autant ne soyons ni sans cœur, ni sans volonté ;

Aussi, il faut tout tenter pour changer ces pourcentages et insuffler un souffle nouveau et espérer changer les choses. Il faut cibler les catégories 2 et 3 pour que plus de monde passe en 4 et ça ben ça prend du temps et de l’énergie, mais on commence à vaincre la force d’inertie (le fameux portail coulissant en acier si dur à faire bouger au départ alors que si l’on s’y met tous ensembles, c’est les doigts dans le nez qu’on l’ouvrira ce portail, et c’est bien la première fois que je vous conseille une telle chose, hein ?).

Notre Union +  notre Organisation  = Des Actions Directes Efficaces !

Pour une Réflexion + des Actions collectives hors institutions.

L’objectif, ici et maintenant, et d’où nous sommes est de connecter les énergies, les électrons libres pour donner l’exemple d’associations toutes aussi libres par-delà l’espace et le temps…

Qu’est-ce qu’on risque à essayer ?

Sinon réussir

JBL1960

Advertisements

3 réflexions sur “ Le futur est proche… ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s