TEP ZEPI : Le temps zéro

Préambule de Résistance 71 ;

La mission de chacun est de démonter la pyramide du pouvoir pierre par pierre, c’est en changeant notre relation à la société que nous changerons de paradigme, que chacun voit l’intérêt commun et la machine du changement réel se mettra en place. C’est ça la révolution, elle est organique dans un changement de relation à la société des individus collectivement unis. C’est ainsi que tombera l’État, la grande partie de l’humanité ira de l’avant autrement, il tombera en désuétude. Nous vivons à notre sens les premiers moments de l’agonie du système étatique. C’est la fin, c’est un moment historique, même s’il n’est pas encore perçu comme tel. Ce que les « zélites » appellent le N.O.M correspond aux derniers soubresauts de l’ignominie étatico-capitaliste. Sa fin est proche, mais cela prendra un certain temps pour que la relation à la société change. L’humain est fondamentalement bon, il y parviendra… Les générations du futur apprendront notre histoire avec effarement… Elles seront incrédules de tant de veulerie et de stupidité induite combinées.

L’heure de mon « éveil » a sonné ;

Pour Faire tomber l’Empire…  et parce que nous avons affaire à des Supermenteurs ! De très gros SUPERMENTEURS même…

Considérant qu’on ne peut résoudre un problème en gardant le même processus mental, je me suis « éveillée » et j’ai reconsidéré les choses à partir de ce moment.

En fait, mon déclic, fut le massacre à l’arme chimique de La Ghouta en Syrie en août 2013. Je n’étais plus complètement dans le brouillard, j’étais semi-éveillée mais cet évènement, dès le départ, m’a torpillée l’estomac. Dès lors, j’ai commencé à agir, je ne voulais plus être une spectatrice impuissante enrageant dans mon coin.
J’ai écrit à Hollandouille à l’adresse gratuite (cad non timbrée) sur une vieille carte postale ; NO WAR IN SYRIA –FREE PALESTINE – En fait, j’ai rempli la carte postale de message de la sorte. Dès lors j’ai scruté son attitude ce qui m’a définitivement décillée sur le fait qu’il exécutait le Plan sur ordre des Zélites mondiales, spécialement Zuniennes. Que les élections étaient vraiment un piège à cons, car elles consistent à baliser le terrain afin de faire voter pour les personnes choisies par avance. Les différents partis politiques n’étant que des leurres afin d’organiser l’illusion que les élections sont la dernière expression de la Démocratie. Mais nous savons que c’est faux, que c’est un mensonge, un de plus, auquel on se raccroche par peur. Et dès lors, j’ai décidé de ne plus perdre mon temps avec la politique institutionnelle.
J’ai commencé à organiser ma réflexion, ma pensée sur comment changer de paradigme. Comment créer, initier et s’organiser vers un changement de paradigme.
J’avais compris que le réel entre parfois trop brutalement en contradiction avec la narrative du Système et en démasque au moins brièvement la supercherie.
Surtout j’avais intégré que d’une manière ou d’une autre, à un moment donné, se posera pour tout citoyen, le choix de la désobéissance civile. Que c’est la masse pacifique des peuples qui refuseront d’obéir à la fange étatico-entrepreneuriale et ses institutions obsolètes et criminelles, qui fera tomber l’empire et ses oligarques eugénistes.
Car le Plan qui est mis en œuvre depuis plus de 250 ans est un plan eugéniste et nous ne devons pas douter que tous les moyens seront bons pour réduire la population mondiale idéalement à 500 millions d’individus qui serviront d’esclaves. Je me suis fait rire au nez si souvent quand j’affirme ce genre de choses. Georges Orwell dans 1984 affirme que « En ces temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire ». Mais « 1984 » n’est plus une fiction depuis longtemps, c’est devenu notre réalité.
Ma difficulté première est que je ne suis rien, ni personne. Car aujourd’hui, en France, si vous êtes sans travail, vous n’êtes personne. Et perso, je cumule ; sans emploi donc sans revenus, bientôt sans dents, je survie grâce au fait que mon mari perçoit une retraite de 1600 € mensuelle, bon c’est pas une retraite de ministre, non plus. J’ai donc dû me persuader que je pouvais être utile dans le cadre d’un changement de paradigme et que je pouvais agir dès maintenant. Si je ne suis rien dans cette société là ; Cela n’a aucune importance. Par ailleurs, le fait que je ne possède rien se révèle un avantage, certes je suis invisible, mais je suis libre. Libre de penser, d’agir, de parler et d’aller où le vent me portera.
Formatée depuis ma naissance, comme beaucoup, sous le leitmotiv ; Obéies, tais-toi, consommes, baisses les yeux, obéies, maries-toi, consommes, tais-toi, baisses la tête, obéies, fais des enfants, tais-toi, consommes, travailles, obéies, tais-toi, consommes… J’ai malgré tout passé beaucoup de temps devant la télévision, seule, et j’ai appris plein de choses qu’on apprend nulle part ailleurs. À l’époque il n’y avait pas cette censure du « Je suis Charlie ». Certes elle était là en filigrane et ceux qui se croyaient en Démocratie, sous Pompidou, sous Giscard, étaient parfaitement intégrés au Système.

Malgré une éducation catholique (j’ai été baptisée puis fait ma communion comme mon frère et ma sœur, suis allée en colonie de vacances avec les bonnes sœurs à Barneville-Carteret) je n’ai jamais cru en Dieu et me suis même rebellée contre l’église. Et tout de suite j’ai été moquée. Comme je lisais beaucoup, je me suis intéressée à l’égyptologie et instinctivement le narratif de l’époque, la chronologie des temps me paraissait étrange. Puis, je me suis passionnée pour les peuples amérindiens. Je précise que je suis d’origine espagnole par mon père et italienne par ma mère. Si ça aide…
La découverte du Nouveau Monde par Christophe Colomb m’a captivée mais pas pour les mêmes raisons que mes petits camarades. J’ai dévoré l’histoire du dernier empereur Aztèque Montezuma même si elle était racontée par les vainqueurs et  j’ai dès ce moment senti la problématique de la doctrine chrétienne de la découverte.
Le formatage que nous subissions tous depuis notre naissance était omniprésent ; Je me suis mariée, civilement, je n’ai pas fait baptiser mes enfants, mais j’ai subi la pression de la société en me mariant et en faisant des enfants. Alors que je pense sincèrement que c’est une aliénation à laquelle nous souscrivons volontairement sous prétexte que nous sommes « programmés » pour cela. J’en veux à personne, entendons-nous bien. Aujourd’hui j’ai conscience que c’est des conneries tout cela ; Rien ne nous oblige à nous marier et à faire des enfants si nous n’en avons pas envie, or vous avez plutôt intérêt à vous justifier si vous ne voulez pas d’enfant. Obligation, pour une femme, puis pour un couple qui se marie, de faire des enfants. Je regrette, mais pour moi, faire un enfant est à la portée du premier débile venu et rien ne devrait nous contraindre à faire des enfants pour faire comme tout le monde. C’est pourquoi je pense que nous devrions être libres de nos choix ; Ce qui n’est absolument pas le cas puisqu’on nous bassine à longueur de temps que notre modèle de société Judéo-chrétien est un modèle exceptionnel à l’exemple de l’Empire Zunien. En fait, le Système nous balise le terrain pour nous conduire là où il veut que nous allions et si ça marche si bien pour la votation, ça marche pour tout !
Germait en moi l’idée d’agir pour me faire débaptiser et le faire en contestation de la doctrine chrétienne de la découverte. J’avais envie de remuer les cendres de l’histoire amérindienne car pour moi l’empire Zunien, tel qu’il s’était construit, l’avait fait sur un mensonge, par un ethnocide, dès 1492.
C’est alors que j’ai rencontré la pensée Mohawk par l’intermédiaire du blog Résistance71. Grâce à la Fédération Nationale de la Libre Pensée, j’ai eu connaissance de la tentative de plusieurs personnes pour demander la radiation de son nom du Registre de baptêmes. C’est pourquoi j’ai décidé de faire radier mon nom du registre des baptêmes de l’Église Catholique Romaine en dénonçant l’acte de baptême lui-même qui avait servi à planter les racines doctrinaires de la découverte chrétienne donnant aux Chrétiens l’autorité légale de circonvenir à la propriété non-chrétienne et aux droits de souveraineté depuis le XIIIème siècle et jusqu’à aujourd’hui puisque le pape François refuse de révoquer les bulles Romanus Pontifex du 8 janvier 1455 et Inter Caetera du 4 mai 1493.

Ce que je ne savais pas à l’époque c’est que l’Église Catholique Romaine refusait de radier votre nom du registre des baptêmes, même si vous lui demandez poliment et gentiment.

L’église considère le baptême comme ; «un évènement historique qui s’est tenu à la demande de vos parents alors que vous étiez encore mineure, évènement qui ne préjuge en rien de ce que sont vos convictions une fois parvenue à l’âge adulte, vous laissant libre de votre cheminement dans le sens indiqué dans votre correspondance. Il apparaît ainsi que les registres de baptêmes attestent en chaque acte, qui porte la signature de plusieurs témoins, un évènement public et historique, indéniable. Un fait historique ne s’efface pas. L’acte ne peut de ce fait être rendu illisible ni être effacé. Il faut remarquer que le registre n’est pas publiquement consultable ni communicable. Il n’est pas accessible à des tiers. De plus la Cour de Cassation de Paris a rejeté le pourvoi le 19 novembre 2014. » Dossier complet dans la page = Faire tomber l’Empire.

La Justice Française légitime le refus de l’Église Catholique Romaine de procéder à la radiation d’un nom du registre des baptêmes au mépris de la loi qui ordonne la séparation de l’Église et de l’État sacralisant du même coup l’acte de baptême et conférant force de loi au dît registre.
Tout comme le juge Marshall en 1823 a légitimé la doctrine chrétienne de la découverte dans le jugement Johnson contre M’Intosh.
Dans le même temps, j’ai connaissance de cet expatrié français en Allemagne qui se déclarant athée se vit prélever plus de 500 € d’impôts sur son salaire. Ceci en paiement de l’impôt sur le culte de l’église catholique romaine pour cause de baptême. Cet article est visible sur internet.
Et sur le site de la Fédération Nationale de la Libre Pensée vous pourrez prendre connaissance de la réponse qui a été faite à cette personne par le diocèse de la Catholicité en Allemagne. Je n’invente rien, je n’exagère rien.
Forte de tous ces éléments, j’ai adressé un courrier à la Cour de cassation de Paris à la Présidente qui rendît l’arrêt n° 1441 le 19 novembre 2014. Ce courrier en contestation de la décision rendue, compte tenu des réponses qui m’ont été faites par le Diocèse de la Catholicité sur ma demande de radiation de mon nom du registre des baptêmes, et de l’introduction de nouveaux faits par l’article de presse concernant cet expatrié français en Allemagne.
Si je ne suis rien, ni personne et que je le sais. Force est de constater que la Fédération Nationale de la Libre Pensée n’a pas plus de poids que moi ; Aucune réponse ne m’a jamais été faite, soit. Mais, la FNDLP n’a pas avancé d’un pouce sur le même sujet bien que traitant directement avec le Ministère de la Justice.
La justice française, se moque de nous. Ce n’est qu’une Institution et nous n’avons rien à attendre d’une institution, surtout pas de la justice.
Les Archives de la catholicité m’ont adressé un dernier courrier avec pour objet : Apostasie et m’informant qu’ils avaient pris acte de ma volonté de ne plus appartenir à l’Église Catholique. Joignant une copie certifiée conforme à l’original d’extrait d’acte de baptême portant à la marge « A renié avec force et en conscience son baptême par lettre datée du 2 avril 2015 ».
Pour beaucoup, tout ceci est vain, inutile, pire blasphématoire…
Pourtant, je considère par cette simple action, me libérer des chaînes que le Système nous pose dès notre naissance et que nous conservons volontairement par peur. Peur qui nous est ensuite distillée toute notre vie et tant que nous l’acceptons.
Cette action n’est pas inutile. Je ne la regrette pas. Elle me permet de me tenir aux côtés des peuples originels Amérindiens, Africains, Kanaks, Aborigènes, païens et infidèles du monde entier qui refusent d’être colonisés à tout jamais par tous mâles blancs et au nom du Christ depuis des siècles et des siècles et pour des siècles et des siècles.
Par cette action, je signifie à l’Église Catholique Romaine que je refuse que mon nom soit pour l’éternité complice des crimes de sang faits au nom de leur Dieu, en tout temps et en tout lieu.
Je dénonce les fondements religieux des lois établies en regard des nations autochtones et qui prévalent encore aujourd’hui ; Soit l’affirmation de droit sur la doctrine chrétienne de la découverte dont le concept de titre par la découverte était fondé sur la même idée que les terres occupées par les païens et infidèles étaient ouvertes à toute acquisition par les nations chrétiennes.
Je me tiens aux côtés du peuple Palestinien qui subit violement depuis la naissance d’Israël une colonisation sur le mythe infondé historiquement de la Terre promise !
En fait très tôt j’ai compris que l’Empire Anglo-Américain que j’appelle les Zunies s’est construit sur ce présupposé : « Le colonialisme occidental depuis le XVème siècle jusqu’à aujourd’hui, est fondé sur une doctrine religieuse, raciste, eurocentriste, hégémonique et génocidaire : La doctrine chrétienne dite de la « découverte », édictée et codifiée dans les bulles papales Romanus Pontifex de 1455 et Inter Caetera de 1493. » Et comme nous ne vivons bien évidemment pas dans un monde « postcolonial » comme l’idéologie dominante voudrait nous le faire croire. Les États-Unis, le Canada, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et bien sûr Israël, sont des pays coloniaux, dirigés par des gouvernements coloniaux dont la pseudo-légalité est fondée sur la jurisprudence de décisions de cours suprêmes (Johnson vs McIntosh, Marshall, 1823), toutes émanant de la doctrine chrétienne de la découverte, devenue dogme fondateur de la société coloniale occidentale.

C’est pourquoi, il m’a paru juste d’initier un mouvement pour Abolir l’empire: Mouvement pour la répudiation de la doctrine chrétienne de la découverte et permettre à celles et ceux qui le veulent de se faire débaptiser et de le faire en contestation de la doctrine chrétienne de la découverte qui prévaut encore aujourd’hui puisque les États-Unis, tout comme Israël, se présentent comme le Nouveau Monde dédié au Nouveau peuple élu.

Même si je ne suis qu’un grain de sable dans le rouage du N.O.M. Nombreux, nous pouvons enrayer la machine, par notre questionnement, par la remise en cause des dogmes, par de simples actions ; Sans haine, sans violence, sans arme. Au nom d’aucun dieu, ni d’aucun maître.

Chacun par sa réflexion peut initier un changement de paradigme. Il nous appartient ensuite de nous mutualiser, de nous interconnecter afin que cette idée prenne vie. Si nous sommes sincères et déterminés, notre idée nous survivra.

Pour ma part ; Il est temps…

Et je pense sincèrement que ; C’est à nous, maintenant !

JBL1960

Mise à jour du 28/10/2016 |JBL1960

Je ne renie rien de ce billet de démarrage de blog ; Bien au contraire. Et d’ailleurs, je le complète avec mes derniers billets qui confirme que mon idée première, en créant ce blog,  de connecter les énergies, les électrons libres pour donner l’exemple d’associations toutes aussi libres par delà l’espace et le temps ; Était juste…

J’ai rejoins Résistance71 mille fois sur ce point et tant d’autres, et d’autres blogs, d’autres auteurs sont venus me rejoindre et en mêlant nos mots, nos idées renforçant par la même notre cheminement de pensée « collective » pour initier ce changement de paradigme et créer la Société des sociétés en impulsant la poussée primordiale non violente et surtout en lien avec les Natifs de la Planète ; Côte, côte. Sur la même ligne et naturellement, personne devant mais personne derrière non plus ; C’est ça la société la plus égalitaire possible = Tous ensemble, les colons repentis, les occidentaux affranchis de toute idéologie coloniale nous tenant debout aux côtés des Natifs et Nations premières. Luttant ensemble contre cette même oligarchie qui nous oppresse, qui nous opprime, qui nous tue depuis toujours et avec détermination

Refusons de consentir au jeu mortifère qu’on nous force à jouer ; OUPS ou OUF ?

Effaçons les dogmes fantasmagoriques appliqué depuis des siècles, voire des millénaires, issus de la bible, de « Peuple élu« , de « Terre promise« , de « droit divin » transformés séculairement dans le temps en « droit de domination » et aujourd’hui en « droit d’ingérence » – humanitaire, bien sûr – n’en est pas moins la source factice, induite du mécanisme de l’exploitation de l’Homme par l’Homme qu’est le colonialisme intra et extra-muros.

Placer son origine dans le religieux a décuplé son impact sur des générations et nous entrevoyons le bout du tunnel en faisant exploser les verrous des dogmes et en faisant émerger la vérité historique par le truchement des travaux des historiens, archéologues comme Ezzat, Sand, Pappe, Herzog, Shamir qui rejoignent Newcomb, d’Errico, Morris Dunbar-Ortiz, Zinn, Means dans un même combat : celui de la mise au grand jour de l’usurpation historique par la falsification et l’imposition d’une vision unique et dominatrice de justification du colonialisme.

Par nos relayages, nous devenons de véritables charnières en créant une chaine de diffusion de ces pépites de vérité historique qui surgissent tant bien que mal du fatras idéologique qu’est devenu la société du spectacle entretenue par les peuples eux-mêmes en acceptant, par démission de leur pensée critique, les fadaises proposées par une oligarchie désormais aux abois !

C’est maintenant que notre travail de fourmi relayeuse est le plus important et ce n’est pas le moment de mollir !

Et parce que nous sommes tous inter-reliés ;

UNION ==> RÉFLEXION ==> ACTION ==> ASSOCIATIONS LIBRES CONFÉDÉRÉES ==> SOCIÉTÉ DES SOCIÉTÉS

Qu’on se le dise !!!

~~ JO ~~

Publicités

14 réflexions sur « TEP ZEPI : Le temps zéro »

    1. J’avoue que je suis partagée sur cette info. En effet, quant on sait la pénibilité des chauffeurs-routiers et la dangerosité de la route, c’est plutôt intéressant à développer la voiture ou camion sans chauffeur. Et pour nous les vieux, franchement, conduire devient dangereux et pour nous et pour les autres. Alors, y’a vraiment à creuser, comme dans le film Zeigeist avec l’interview de Jacque Fresco, tu connais ?

      J'aime

      1. je connais – j’ai fait plusieurs fois des voyages A/R en camion citerne jusqu’à Liverpool – et j’ai travaillé dans le transport – du bon côté – je suis donc familière de tout cela – le problème restant surtout qu’on leur demande de longs parcours « seuls » – malgré tout maintenant ils ont des systèmes d’enregistrement et ne doivent pas rouler plus d’un certain nombre d’heure d’affilée

        la voiture sans chauffeur s’est planté – aux USA – et a provoqué un terrible accident –

        je crois qu’on te présente ça comme un bien mais que par la suite on nous dira qu’on n’a plus besoin de nous, qu’il y a des robots – et on fera de nous des zombis

        mais, on ne consommera plus non plus, alors ils l’aurons dans le baba – il faut bien qu’un jour la plaisanterie s’arrête

        en ce qui me concerne, c’est vrai que je n’aime pas conduire – mais c’est utile

        J'aime

      2. « Les Zélites trahissent leur peuple » peut-on lire à la fin de l’article… Bah oui, les Zélites trahissent toujours le peuple. C’est précisément ce que disait déjà Marat ! Jo

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s