Avis à la Population Française !

De race blanche,

Et aux racines judéo-chrétiennes…

Bon, comme je suis une française de papier,

je peux rester sous la douche  ?

Française de papier…

Et ce qui devait arriver, arriva, c’est le bordel…

Et c’est dans l’hebdo Marianne que ça sort !

L’Obersturmführer Ciotti vient de larguer sa propre bombe ;

Le député des Alpes-Maritimes estime que « la France est une république laïque d’influence et de valeurs chrétiennes » et souhaite, pour cela, inscrire ses « racines chrétiennes » dans la Constitution. Une bien curieuse façon de défendre la laïcité…

Vive la laïcité : Éric Ciotti veut inscrire les « racines chrétiennes » de la France dans la Constitution !

– Jérémy Collado
http://www.marianne.net/vive-laicite-eric-ciotti-veut-inscrire-les-racines-chretiennes-france-constitution-100239347.html

Ils sont nombreux, en ce moment, à vouloir . Éric Ciotti, président LR du conseil départemental des Alpes-Maritimes, veut par exemple inscrire les « racines chrétiennes » de la France dans le texte fondateur de nos institutions. Il déposera même une proposition de loi dans les prochaines semaines, « après la réforme constitutionnelle », dit-il, pour ne pas brouiller son message et troubler les esprits concentrés sur la suite des attentats de novembre: « La France est le fruit de ses racines chrétiennes. Notre devoir est de faire en sorte que la France reste la France ! », a-t-il justifié, lors de la présentation de ses vœux à ses concitoyens niçois. Pour que la France reste la France, si l’on comprend bien, il faut qu’elle défende le christianisme. Curieux…

Il y a un an, le député LR appuyait pourtant une proposition de loi qui semblait bien contradictoire avec cette position. À l’époque, il souhaitait étendre le principe de laïcité aux universités : « On assiste depuis quelques années à une montée de revendications religieuses et communautaristes dans l’enseignement supérieur, , aux côtés de ses collègues Jacques Myard, Lionnel Luca, Michèle Tabarot ou encore David Douillet. Dans certains établissements, les enseignants sont ainsi empêchés de faire cours ou de traiter certains auteurs. Par ailleurs, certains enseignants constatent que des étudiantes refusent d’enlever leur voile islamique en cours de sport au motif de la mixité́ des groupes. »

Une laïcité à géométrie variable ?

Sur ce point, la loi du 15 mars 2004 était claire. Elle interdisait « dans les écoles, collèges et lycées publics, le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse », sans distinction pour une religion ou pour une autre. Car c’est bien là, le biais de la réflexion d’Éric Ciotti. Comment, d’un côté, cibler au nom de la laïcité les revendications de certains musulmans (car c’est bien d’eux dont parle Ciotti), et de l’autre, défendre les racines chrétiennes de la France sans fouler au pied cette même laïcité ? Ce principe n’est pas à géométrie variable : soit la laïcité existe pour tous, soit elle n’existe pas ! Derrière tout cela, évidemment, se niche une stratégie politique : damer le pion au Front national qui, lui aussi, se débat sur le front de la laïcité, quitte à mélanger les concepts. , Éric Ciotti s’est justifié en expliquant que « la France est une république laïque d’influence et de valeurs chrétiennes. »

C’est un fait indéniable : la France a un héritage chrétien. Tout comme l’Europe, qui s’était jadis posée la question d’inscrire ces fameuses « racines » dans la Constitution européenne en 2004, en a elle aussi. À l’époque, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de Belgique, Louis Michel, s’interrogeait  : « L’Europe d’aujourd’hui et l’esprit européen, c’est la synthèse, bien sûr, de la civilisation judéo-chrétienne, mais aussi du siècle des Lumières, de la laïcité, de la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Je n’oublie pas la Réforme et le protestantisme. Je ne nie aucune des grandes influences. Mais pourquoi mettre l’accent sur une inspiration particulière plus que sur une autre? »

Finalement, l’intégration explicite d’une référence religieuse dans la Constitution européenne avait échoué, malgré et de certains pays membres, comme l’Allemagne, le Danemark ou l’Italie. En lieu et place d’une référence à Dieu, le Traité Constitutionnel de 2005 citait plutôt « les héritages culturels, religieux et humanistes de l’Europe. »

Grâce au Maréchal Hollandouille qui dans son excitation d’instaurer sa Dictature 2.0 cafouille à donf. Tout le monde y va, et c’est un véritable festival de conneries.

Je trouve tout de même que finalement, les propos de La Morano, sont légitimés à tous les étages.

C’était pas la peine de pousser des cris d’orfraie finalement.

Allez, je me permets de vous rappeler cet article que j’ai écrit il y a peu et qui résume bien la situation ; Charlie or not Charlie ?

Je prêche pour ma paroisse, c’est bien normal non !

Comment ça, je peux pas ?

Je suis apostat et j’ai renié mon acte de baptême auprès des Archives de la Catholicité en 2015 ?

Et en plus, je l’ai fait en récusation de la doctrine chrétienne de la découverte.

Bigre, je cumule alors ?

Ou alors, je sais exactement de quoi je parle…

 J’ai l’impression que ça va chier des bulles carrées bientôt…

À suivre donc, de très très près…

JBL1960

Publicités

Une réflexion sur “ Avis à la Population Française ! ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s