Les enfants d’Ubu…

J’ai souvent dit ici que la ligne éditoriale de 20 minutes était « curieuse ».

Parce que je suis quelqu’un de polie…

Mais, qu’ils fassent gaffe quand même, parce que ça se voit ; Grave…

Aujourd’hui on vous serine que Naze III et Macron de Rothschild seraient les chouchous des Français pour 2017…

Sans déconner ?

Donc, sur 20 minutes ; http://www.20minutes.fr/politique/1767371-20160117-presidentielle-2017-francais-preferent-alain-juppe-emmanuel-macron

Présidentielle 2017: Les Français préfèrent Alain Juppé et Emmanuel Macron

SONDAGE Ils devancent Manuel Valls et François Bayrou dans l’opinion…

A droite, c’est Alain Juppé qui permettrait d’assurer une victoire de la droite à la présidentielle de 2017. A gauche, ce serait Emmanuel Macron, selon un sondage Odoxa à paraître dimanche dans Le Parisien/Aujourd’hui en France. 

Parmi les personnalités politiques testées par l’institut, les deux hommes sont ceux qui recueillent le plus de bonnes opinions auprès des personnes interrogées, avec 57% de bonnes opinions pour le maire de Bordeaux Alain Juppé et 53% pour le ministre de l’Economie Emmanuel Macron. Ils devancent le Premier ministre Manuel Valls (48%) et François Bayrou pour le Modem (43%).

Alain Juppé sur de se qualifier pour le second tour

Viennent ensuite Marine Le Pen (27%), Jean-Luc Melenchon (27%), François Hollande (25%), Nicolas Sarkozy (23%) et enfin Cécile Duflot (19%). Chez les sympathisants de gauche, Manuel Valls est en tête devant Alain Juppé, candidat à la primaire de la droite et du centre, tandis qu’à droite, Alain Juppé est en tête devant Emmanuel Macron.

L’institut a testé plusieurs hypothèses à quelque 16 mois de la présidentielle, dont des scénarios avec une candidature Juppé à droite ou Macron à gauche. Il en ressort que si les élections avaient lieu dimanche prochain, le maire de Bordeaux serait assuré de se qualifier au premier tour. Il battrait aisément au second Marine Le Pen et François Hollande et avec un écart un peu moindre Emmanuel Macron. La victoire de la droite ne serait en revanche pas du tout garantie avec une candidature Nicolas Sarkozy.

A gauche, une candidature du ministre de l’Économie permettrait de l’emporter, à condition qu’Alain Juppé ne soit pas son adversaire, indique le sondage, qui note que pour François Hollande, une candidature de Nicolas Sarkozy serait le scénario le plus favorable, mais resterait difficile.

C’est pas qu’on y croit pas, non ?

C’est qu’on y croit pas du tout…

Je vous conseille un peu de lecture sur le sujet, et plus si affinités ;

NAZE III est en lice…

Ubu vit en Israël…

Ubu est marié…

Ubu est à l’Élysée !

Ouais, vous l’aurez compris, Ubu nous fait chier et ses enfants aussi…

JBL1960

 

Publicités

Encore des morts, partout !

Ne nous habituons pas !

Jamais !

Selon plusieurs sources (20 minutes, Russia Today…) au moins 300 personnes serait mortes, assassinées, exécutées, par les fous de Daesh…

300… Et depuis hier, en boucle sur BFMWC on se focalise sur les 3 français tragiquement tués lors de l’attentat de Ouagadougou.

Je l’ai déjà dit, ici, tout comme Marc Trévidic le pense ;

Des morts valent plus que d’autres.

Et des vies valent plus que d’autres.

Et c’est insupportable…

Et pendant que nous parlons, que nous respirons, même en mode survie à l’occidentale.

Combien meurent, broyés, déchiquetés, éparpillés façon puzzle ?

Point n’est besoin de prendre les armes…

Point n’est besoin de partir loin…

Ici & Maintenant, d’où nous sommes agissons ;

Je reproduis ci-dessous l’article lu sur Russia Today ; https://francais.rt.com/international/14072-daesh-aurait-tue-moins-250

Daesh aurait tué au moins 300 personnes dans un village syrien près de la ville de Deir ez-Zor

Des terroristes de l’État islamique (EI) a tué des centaines de personnes, des civils ainsi que des combattants pro-gouvernementaux et des membres de leurs familles, à Deir ez-Zor, a confié à Reuters une source gouvernementale syrienne.

D’après la source, Daesh aurait «perpétré un massacre parmi les civils». Plusieurs victimes ont été décapitées. L’armée a cependant réussi à repousser les attaques, bien que les terroristes «aient d’abord envoyé six kamikazes et essayé de s’introduire dans les positions militaires, mais ils ont échoué», selon la source de Reuters.

Selon les estimations préliminaires, les terroristes ont massacré au moins 300 habitants du village de Begheiliya, situé dans la banlieue de Deir ez-Zor.

Des sources civiles ont dit à SANA que la majorité des citoyens massacrés sont des personnes âgées, des femmes et des enfants.

Selon la source gouvernementale, Daesh essaie presque chaque jour d’attaquer la ville dont certaines parties et un aéroport militaire sont sous le contrôle du gouvernement. La ville est assiégée par les terroristes depuis plus d’un an et pendant tout ce temps, plus de 200 000 personnes vivent dans des conditions extrêmement difficiles, manquant de nourriture et de médicaments.

Le Conseil des Ministres syrien a condamné ce massacre. Dans un communiqué, le président du Conseil des Ministres, Wael Halaqi, a appelé à la responsabilité morale et juridique les pays qui soutiennent les terroristes en fonds et armes.

Il a aussi souligné que les terroristes commettent des attentats pour camoufler leurs défaites tandis que l’armée arabe syrienne gagnent du terrain.

«Les massacres ne forceront pas le peuple syrien de ne pas poursuivre la réalisation des réconciliations nationales et la libération de tout pouce du sol de la patrie», a-t-il conclu.

La province de Deir ez-Zor est importante du point de vue stratégique, elle relie la capitale de Daesh, Raqqa, avec les territoires contrôlés par l’État islamique en Irak.

Voilà où nous en sommes ; Et il nous faut réagir

Nous n’allons pas adopter le « laisser faire » habituel

Qui conduit encore et encore à la mort d’innocents…

Nous devons dire STOP en actes et plus en paroles…

Nous sommes informés maintenant ;

Nous sommes « éveillés »…

JBL1960