Répondez-moi…

Francis Cabrel, signe un retour réussi avec son dernier album.

Fan absolue de la première heure.

À cette heure de la nuit, cette chanson illustre bien mon humeur ;

 

Publicités

Petraeus dégradé…

Mais Petraeus libéré.

Thierry Messan nous apprend que l’ancien Général Petraeus pourrait être dégradé…

« Petraeus, qui fut l’un des créateurs de l’Émirat islamique en Irak (futur Daesh), n’a cessé d’organiser le soutien de multinationales et d’États à l’organisation terroriste, sabotant ainsi la politique de la Maison-Blanche. Il a également œuvré contre l’accord 5+1. »

Et sa rétrogradation n’engendrerait qu’un remboursement de sa part pour trop-perçu de sa pension de retraite, de 50 000 $ par an…

Quand on vous dit que tout est une question d’argent.

Le Pentagone envisage de dégrader le général Petraeus

Réseau Voltaire – 19/01/2016 http://www.voltairenet.org/article190005.html

Le secrétaire à la Défense, Ashton Carter, devra prochainement décider s’il dégrade ou non le général à quatre étoiles David Petraeus. Ce dernier, qui avait été arrêté menottes au poignet alors qu’il dirigeait la CIA, a plaidé coupable d’avoir transmis des informations classifiées à sa maitresse et biographe, Paula Broadwell. Échappant à une peine de prison, il avait été condamné à 100 000 dollars d’amende. Cependant, il a récemment reconnu avoir en réalité lui avoir prêté huit carnets personnels qu’il avait rédigé lors de son commandement en Afghanistan. Or, ces carnets contenaient de très nombreuses informations confidentielles, incluant les identités d’agents sous couverture, les capacités de renseignement, des extraits des réunions du Conseil national de sécurité, et de ses discussions avec le président Obama.

Bien qu’il soit exceptionnel de rétrograder un officier des années après les faits qui lui sont reprochés, le secrétaire à la Défense pourrait ainsi sanctionner les complots ourdis par David Petraeus pour le compte du fonds d’investissement KKR. Petraeus, qui fut l’un des créateurs de l’Émirat islamique en Irak (futur Daesh), n’a cessé d’organiser le soutien de multinationales et d’États à l’organisation terroriste, sabotant ainsi la politique de la Maison-Blanche. Il a également œuvré contre l’accord 5+1.

Dans le cas où il serait dégradé, il passerait de général quatre étoiles à général trois étoiles et devrait rembourser le trop perçu de sa retraite. Celle-ci s’élève à 220 000 dollars par an, contre 170 000 pour un trois étoiles. Au demeurant, cela ne devrait pas être très douloureux pour lui compte tenu de son salaire mirobolant à KKR.

Bon, chez nous, en France, le prestige de l’uniforme, c’est Coluche qui en parle le mieux ;

Y’a aucun rapport avec l’article de Meyssan…

Quoique…

JBL1960

C’est la merde…

Comme prévu !

Donc, Manuel Valls, ce matin à la BBC a enfoncé le clou dans le cercueil de nos libertés, déjà moribondes.

En déclarant que « l’état d’urgence durera au moins une génération entière »…

Il a déclaré que la guerre contre Daesh était « une guerre totale, mondiale et impitoyable. »

Donc, l’état d’urgence que le Maréchal Hollandouille veut prolonger de 3 mois de plus.

Pour Valls, il durera tant que Daesh n’aura pas été détruit…

L’heure est grave.

Car tout ce qu’on vous annonce depuis le début, n’était ni une fable, ni une thèse complotiste, mais bien une dictature 2.0 !

Je vous colle le VLOG#36 de Greg Tabibian qui pour le moment n’est que sur Dailymotion.

C’est à partager, c’est le moins que l’on puisse faire pour le moment et bloguer et commenter via les blogs et s’envoyer des mails à tout va.

On vous alerte depuis un moment sur la folie des psychopathes aux manettes et leurs larbins c’est à dire ceux qui nous gouvernent.

Nous devons leur retirer notre consentement, vite ça urge

La BBC a modifié, sans prévenir, les propos exacts de Valls puis à supprimer la vidéo purement et simplement…

Cette information est donc en cours de censure en France

À nous d’agir maintenant !

=*=

Mise à jour du 15/06/2016

Manuel Valls a encore frappé car, incontestablement, il attend que ça comme il nous l’a redit le 13 février dernier…

Et alors que nous sommes dans cette situation et grâce à lui ou malgré Lui ;

On ne sait plus…

Donc, dans le Magazine Marianne de ce jour, Valls nous prévient encore ;

http://www.marianne.net/terrorisme-autres-innocents-perdront-vie-previent-valls-100243682.html

Terrorisme : « D’autres innocents perdront la vie », prévient Valls

Invité ce mercredi 15 juin de la matinale de France Inter, Manuel Valls est revenu sur l’assassinat lundi soir d’un policier et de sa compagne à Magnanville, dans les Yvelines. Le terrorisme qui frappe actuellement la France sera « l’affaire d’une génération », a-t-il considéré.

Du sang et des larmes, pour toute une génération. A la suite du double assassinat terroriste de Magnanville (Yvelines) lundi soir, Manuel Valls était ce mercredi matin l’invité de France Inter. Répétant que la France était « en guerre », il a brossé un tableau très noir de la suite à attendre :

« Plusieurs fois, j’ai dit que nous étions en guerre et que ça allait être long (…) D’autres innocents perdront la vie, c’est très difficile à dire (mais) c’est l’affaire d’une génération ».

« Il faut poursuivre ce travail, il faut resserrer les mailles du filet, il faut continuer à donner tous les moyens à la police, à la gendarmerie et aux services de renseignement. Mais nous connaîtrons de nouveau des attaques parce que nous faisons face à une organisation terroriste qui recule en Syrie et en Irak et qui se projette dans nos pays sous des formes différentes » afin de « créer la peur et diviser », a développé le Premier ministre.

Manuel Valls a par ailleurs défendu l’action du renseignement et de l’antiterrorisme en France, affirmant qu’il n’y avait eu ni « négligence » ni « manque de discernement » dans le suivi du tueur de Magnanville. Le Premier ministre a de nouveau écarté l’idée, portée par la droite, de centres de rétention pour les personnes radicalisées n’ayant pas été condamnées, qui seraient selon lui « dangereux ».

=*=

Voilà par la Bush de Valls, qui vous le redit = Nous sommes en guerre perpétuelle,

ad vitam aeternam !

Donc tremblez bonnes gens ;

Tout ce que l’on a fait et que l’on continue de faire ;

C’est pour votre bien ;

Laissez nous faire notre travail ;

Et silence dans les rangs…

Résistons, et répondons-lui Non ! Et Non ! Et encore N.O.M. !

JBL1960

 

 

 

 

 

 

L’assaillant du 18ème…

Malgré la chape de plomb médiatique, s’échappent des infos lapidaires.

Que je traque sans relâche.

Voici, ce qu’on peut lire aujourd’hui, notamment sur « Le Monde » à la rubrique Police & Justice, que l’on peut traduire par Police partout, Justice nulle part ;

http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/01/19/la-famille-de-l-homme-tue-devant-le-commissariat-de-barbes-porte-plainte-pour-homicide-volontaire_4849878_1653578.html

L’assaillant du commissariat de la Goutte-d’Or n’a pas de lien avec un réseau islamiste

Le Monde | 22.01.2016 à 15h33 • Mis à jour le 22.01.2016 à 16h06

Tarek Belgacem, qui a été abattu après avoir attaqué un commissariat de police du 18e arrondissement de Paris, le 7 janvier, n’a pas de lien avec un réseau islamiste, a annoncé, vendredi 22 janvier, la police de la région allemande où il vivait.

« Au cours des deux dernières semaines, nous n’avons découvert dans l’entourage de l’assaillant aucun indice indiquant l’existence d’un réseau islamiste », a déclaré à la presse le chef de la police du Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Uwe Jacob. « C’est un assaillant isolé. Les services de sécurité français et allemand sont du même avis », a-t-il ajouté.

Tarek Belgacem, un Tunisien de 24 ans, qui résidait dans un foyer de demandeurs d’asile de Recklinghausen (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) s’était rendu devant le commissariat situé au 34, rue de la Goutte-d’Or et avait menacé les policiers en faction avec une feuille de boucher (une sorte de grand hachoir) et un engin explosif factice, avant d’être tué par les agents.

Délinquant connu

La police a trouvé sur Tarek Belgacem un texte de revendication dans lequel il prête allégeance au chef de l’organisation djihadiste Etat islamique et un téléphone portable équipé d’une puce allemande. L’incident a eu lieu un an jour pour jour après l’attaque perpétrée dans les locaux de Charlie Hebdo, qui avait fait douze morts.

La police allemande a précisé son parcours avant l’attaque. « L’assaillant a utilisé au moins 20 identités [à travers l’Europe], parfois très similaires, et a donné différents pays d’Afrique du Nord comme lieu de naissance. En Suède, il s’est enregistré comme Géorgien ; en France, comme Irakien », a expliqué M. Jacob.

Mais, grâce au relevé d’empreintes, les autorités allemandes ont pu réunir toutes les identités utilisées sous une seule personne dans leur système. « Nous savons donc qu’il s’agissait d’un délinquant connu pour des infractions aux lois sur les armes, les produits stupéfiants, pour coups et blessures et outrage à caractère sexuel », a rapporté M. Jacob, affirmant qu’il était aussi « connu comme délinquant en France et au Luxembourg ».

Sa famille a porté plainte contre X pour homicide volontaire, a annoncé mardi 19 janvier MNasr Azaiez. L’avocat sollicité par le père de Tarek Belgacem met en doute la version officielle de l’incident livrée par la police et le parquet de Paris et dénonce un « homicide volontaire ».

Bon, dès le départ on a senti la bavure…

Mais, la bavure elle a un prénom, une famille, et la manipulation est tellement cousue de fil blanc qu’on va essayer de ne pas lâcher l’affaire.

Chronologie des billets sur ce blog concernant Tarek Belgacem ;

C’est du bidon…

C’est du bidon, la suite…

De Sallah à Belgacem, ou pas !

C’est surtout une bavure…

La bavure s’appelait ; Tarek…

Je m’interrogeais, hier, à la fin d’un billet qui relatait l’histoire d’un gosse de 10 ans (bien sûr d’origine musulmane !) qui s’est retrouvé au commissariat de Lancaster pour une faute d’orthographe… Ici.

Sur le silence autour de la bavure du 7 janvier 2016 !

Et, « Le Monde » ne déroge pas à la règle et raconte les faits, comme ils ne se sont pas passés ;  « Tarek Belgacem, un Tunisien de 24 ans, qui résidait dans un foyer de demandeurs d’asile de Recklinghausen (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) s’était rendu devant le commissariat situé au 34, rue de la Goutte-d’Or et avait menacé les policiers en faction avec une feuille de boucher (une sorte de grand hachoir) et un engin explosif factice, avant d’être tué par les agents. »

Tarek est mort.

Et nous les vivants, les anonymes, les petits, les sans dents, pouvons faire la lumière et dénoncer la débilité ambiante qui règne à tous les niveaux depuis l’état d’urgence décrété par le Maréchal Hollandouille le 14 novembre 2015.

Et le Maréchal, et son premier Sinistre entendent prolonger ad vitam aeternam cet état urgence ?

Ils sont grands parce que nous sommes petits dans nos têtes. Même si, de plus en plus nombreux nous nous éveillons.

Et en revoyant le film hier soir « Monsieur Batignoles » on a pu voir, revoir pour ma part, et constater, comment de bons français, vous savez c’est français de souche, qui prenaient possession des biens juifs sans vergogne et traficotaient avec l’ennemi, dénonçaient à tout va après avoir prêté allégeance au Maréchal Pétain…

Rappelez-vous ce petit Simon qui veut rentrer chez lui ; « Ah bah, c’est plus chez toi ! »

Et quand ce charcutier dit qu’on l’a obligé à prendre cet appartement…

Cet esprit bien franchouillard n’est jamais parti, il est là enfoui dans les replis de la bêtise.

Et n’imaginez pas que cela n’avait cours qu’à Paris. Non, dans les petits  villages on apprend que tel appartement, telle maison vient d’une spoliation de biens juifs.

Ne fermons pas les yeux, ne baissons pas la tête et ouvrons nos gueules.

Vous le savez, je suis une française de papier ;

Mais avant tout, je me sens juste terrienne !

Restons humains avant tout !

Paroles d’une Superflue !

JBL1960

 

 

 

COUP D’ÉTAT D’URGENCE ?

Donc, le maréchal Hollandouille cherche à prolonger l’état d’urgence par tous les moyens.

Greg Tabibian dans ses VLOG l’a compris de suite et l’a fait savoir avec sa chaîne J’suis pas content TV, que je relaye assez souvent sur ce blog.

Mais on est si nombreux à bramer depuis le 14 novembre dernier que vraiment, la façon dont les Merdias tentent de justifier, ou pas, le truc est pitoyable.

Donc, ce matin sur le Nouvel Obs, qui depuis un moment déjà essaie de freiner des 4 fers sur l’efficacité de l’état d’urgence et ses 3000 perquises au compteurs pour 4 procédures judiciaires pour terrorisme. Pose clairement la question ; http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/etat-d-urgence/20160121.OBS3138/edito-avoir-le-courage-de-sortir-de-l-etat-d-urgence.html

ÉDITO. Avoir le courage de sortir de l’état d’urgence

Pascal Riché

le 22 janvier 2016

Tout indique que, plusieurs semaines après les attentats, l’efficacité de l’état d’urgence s’essouffle. Pour ne pas abîmer la démocratie, le Président ne devrait pas le reconduire.

L’état d’urgence – attention, tautologie – doit répondre à une situation d’urgence. Il doit être exceptionnel et court, car il ne correspond pas au fonctionnement normal d’une démocratie : il déroge à la séparation des pouvoirs, il altère les libertés, il donne à la police des pouvoirs exorbitants. Il peut être, pour une durée limitée, un état nécessaire mais il n’est pas un état désirable.

Instaurer l’état d’urgence n’est pas une décision légère, le reconduire au-delà du 26 février l’est encore moins : c’est une lourde responsabilité. C’est celle que François Hollande s’apprêterait à prendre, à croire les confidences qu’il a faites mardi au président de l’Assemblée, Claude Bartolone. Une telle décision, s’il venait à la prendre, s’appuierait sur des mauvaises raisons, touchant plus au calcul politique qu’à l’efficacité de la lutte contre le terrorisme.

 

3.000 perquisitions, 4 procédures

Lorsque l’Etat d’urgence a été instauré, dans l’effroi qui a suivi les attentats du 13 novembre, il s’agissait de gagner quelques précieuses heures dans la traque des terroristes. Le Premier ministre lui-même avait alors parlé de « réponse à court terme » aux fins « d’aller vite pour démanteler les groupes susceptibles d’agir et pour neutraliser les individus au comportement menaçant ».  Il y a eu plus de 380 assignations à domicile et plus de 3.000 perquisitions, essentiellement pendant les jours qui ont suivi les attentats, celles-ci n’ayant débouché que sur une poignée de procédures judiciaires concernant le terrorisme – quatre selon la Ligue des droits de l’homme.

Il y a eu de nombreuses dérives : personnes perquisitionnées à tort, portes enfoncées alors qu’il suffisait de tourner la poignée, militants écologistes assignés à résidence sans autorisation d’un juge, et une fillette blessée.

Il y a eu enfin un rapport d’étape, présenté par la commission des lois à l’Assemblée le 13 janvier, montrant que l’efficacité de cet outil policier s’essoufflait et que son arrêt n’altérerait pas la protection des Français.

Il y a deux semaines,  une source haut placée sur les questions de sécurité nous assurait, off the record, que l’état d’urgence « ne serait probablement pas prolongé car il n’y avait plus aucune raison qu’il le soit ». C’est ce que l’Élysée laissait alors penser.

Si François Hollande décidait de le maintenir, ce serait donc pour d’autres raisons que l’efficacité. Ce serait sans doute parce qu’il jugerait que « l’opinion ne comprendrait pas, en cas de nouvel attentat, qu’on ait baissé la garde ».

L’état d’urgence ne sert plus aujourd’hui à traquer des terroristes, mais à rassurer symboliquement la population. Et faire la soudure avec la nouvelle loi antiterrorisme en préparation, qui entend transférer au préfet une partie des compétences du parquet et faciliter pour la police la surveillance, les perquisitions nocturnes, la fouille des véhicules, les retenues de quatre heures sans avocat.

La carte du « président-bouclier »

L’histoire de la gauche, les convictions de ses militants, les avis quasi-unanimes des organisations de défense des droits de l’homme… tout devrait pousser François Hollande à la cessation de l’état d’urgence le 26 février. Mais pas les sondages. L’opinion, y compris à gauche, est massivement favorable à sa prolongation, même si les experts assurent que son efficacité est aujourd’hui faible et ses dérives nombreuses. Or le pouvoir ne tient pas à aggraver davantage la fracture avec sa base électorale, qui ne cesse de s’élargir.

Pour François Hollande, qui a échoué sur le plan économique et social, la carte « lutte contre le terrorisme » est devenu son atout politique le plus précieux, pour le pas dire le seul. Il se présente désormais comme le président-bouclier et on peut comprendre que l’interruption de l’état d’urgence lui soit politiquement coûteux. Il se grandirait pourtant à remettre la France sur ses rails démocratiques normaux : lorsque les libertés publiques sont en jeu, on n’attend pas d’un homme d’État qu’il se détermine sur des sondages ou des calculs électoraux.

Pascal Riché

Seulement voilà, Hollandouille est hors de contrôle, il l’a prouvé à maintes reprises, et dès le 7 mai 2012 au matin. Enfin, c’est pas tout à fait juste de dire cela. Moi, je l’ai vu arborer un nez rouge !  Oui, mais cependant, il a juste montré à ses Maîtres qu’il était aux ordres et avec le plus de zèle possible ; Iznogoud, quoi ! Et peut-être avec déjà, l’arrière pensée de prendre la Présidence de la future gouvernance mondiale, selon le Plan. Bon, on va en perdre quelques uns sur ce coup là. Mais, c’est pas grave.

Ben oui, mais pourtant, il va falloir arrêter de se mentir et ouvrir les yeux.

Bon perso, je peux pas plus, sinon je risque de perdre un œil !

Donc, vous pouvez être certains qu’il va nous maintenir dans cet état d’urgence permanent, qui le sert trop bien.

Hollandouille fait ce qu’il veut ; Par la Bush d’Hollandouille !

Valls dit ce qu’il veut ; Une Valls à mille temps…

Macron de Rothschild fait ce qu’il lui plait ; Les enfants d’Ubu…

Taubira, elle, fait ce qu’elle peut, et on s’en fout finalement.

Rappelez-vous la Ministre du Travail chez Bourdin ; On n’est pas à une El Khomri près !

Et les autres, tous les autres, jouent du pipeau, plus ou moins bien d’ailleurs et à tous les niveaux ; Ubu est marié…

Même le Juppé, qui est allé chercher son adoubement à la dernière réunion du Bilderberg ; NAZE III est en lice…

Car ne doutez plus que cette caste prend ses ordres auprès des larbins

des larbins des 0.01%…

Nous sommes les 99.99%

Et ça fait du monde !

Donc, je vous le redis ; Essayons, car il est temps !

Essayons, car il est temps !

 On a toujours le choix !

Même au bord d’un précipice !

JBL1960