Bis repetita…

Jusqu’à quand ?

Au risque de passer, encore, pour une vilaine complotiste, voire une théoricienne de la coïncidence ;

Je voudrais attirer l’attention sur cette info, lue sur sputniknews ce jour et la relier avec 2 autres affaires dans lesquelles Vlad a tenu, exactement, la même position pour leurs résolutions.

Massacre de la Ghouta près de Damas en Syrie le 21/08/2013

Attentat chimique ayant fait de 355 à 1729 morts et 3600 blessés.

355 selon MSF et 1729 selon l’ASL.

Auteurs présumés : Ou bien l’ASL, d’après l’opposition et les gouvernements occidentaux ou bien les rebelles armés (ceux qui d’après Fabius « font du bon boulot ») d’après le gouvernement Syrien, l’Iran et la Russie.

Ce massacre ayant amené la planète au bord de la confrontation nucléaire et nous ayant démontré, à nous Français (de souche, de papier, et binationaux de tous poils) qui nous avions élu comme Président de la République Française. Càd ; Un psychopathe voulant se faire plus gros que les psychopathes aux manettes et ses maîtres donc ; Hollandouille…

Oblabla freina des 4 fers, Cameron fut désarçonné et jeté à terre, tandis qu’il se prit Hollandouille dans le fion vu qu’il fonçait tête baissée en criant ; « Assad doit partir, Assad doit partir, heueuh… ».

Et dès le 8 septembre 2013 ;

La Russie appelle la Syrie à placer sous contrôle international son arsenal chimique pour éviter des frappes occidentales. Ban Ki-moon a proposé lundi la création de zones supervisées par l’ONU et dédiées à la destruction des armes.

Washington et Moscou sont enfin parvenus à un accord jeudi soir sur une résolution visant à encadrer la destruction des armes chimiques du régime syrien. Le texte va être soumis au vote du Conseil de sécurité de l’ONU dès ce vendredi soir.

Bon, notez bien que dès le 21/11/2013 ; Suite à la décision du gouvernement ukrainien de ne pas signer l’accord d’association avec l’UE. Des Manifestations monstres se déclenchent et aboutissent le 22/02/2014 à la fuite puis à la destitution du Président Ianoukovythch.

Je sais qu’à priori comme ça à vu de nez, y’a pas grand rapport…

Vraiment ?

En réaction la Crimée proclame son indépendance et vote son rattachement à la Russie.

Boum, badaboum, Big badaboum ;

Le 17/07/2014 le vol MH17 est abattu en plein ciel ukrainien tuant les 298 personnes à son bord. Rappelez-vous à l’époque que dès l’annonce de cette ignominie (les morts sont réelles, toujours) la Russie était accusée d’être responsable… La destruction de ce vol civil amène encore la planète au bord d’une explosion à neutrons…

Les satellites zuniens étant à géométrie variable, y zont rien vus, rien entendus et donc le mystère demeure !

Bon, il est bon de rappeler à ce moment précis, que le responsable en chef de toute cette merde en Ukraine est un certain Soros, Georges. Sur ordre de qui vous savez… https://www.les-crises.fr/fuites-comment-le-milliardaire-georges-soros-tire-les-ficelles-us-en-ukraine/

Et donc, après que l’Arabie Saoudite a fait exécuter 47 « terroristes » dont Al-Nimr ;

En exécutant le cheikh Al-Nimr, le pouvoir saoudien a fait taire l’un de ses critiques les plus véhéments. Âgé de 56 ans, il avait été le chef de file des manifestations qui avaient ébranlé la province orientale du royaume, fief de la communauté chiite saoudienne, entre 2011 et 2012. Dans ce pays qui se veut le gardien de l’orthodoxie sunnite, les chiites, qui sont deux millions sur une population de dix-huit millions, s’estiment souvent marginalisés.       source le Monde du 03/01/2016

La planète étant encore au bord d’un gouffre à neutrons. Du fait que l’Arabie Saoudite a rompu ses relations diplomatiques avec l’Iran (tu m’étonnes) parce que l’Iran… Bon on s’y perd. Mais tout ce qu’on voit et comprend immédiatement, c’est que beaucoup ont une bonne raison d’appuyer sur un bouton qui n’est pas un bouton d’ascenseur ! Quoique…

Et donc, Vlad arrive et propose ceci ;

Moscou propose sa médiation entre Riyad et Téhéran

Exprimant ses regrets quant à l’aggravation des relations entre l’Arabie saoudite et l’Iran, la Russie se dit prête à jouer un rôle d’intermédiaire.

Moscou regrette sincèrement l’aggravation des relations entre Riyad et Téhéran et se dit prêt à assurer la médiation dans le règlement du conflit entre l’Arabie saoudite et l’Iran, a indiqué lundi une source de haut rang au ministère russe des Affaires étrangères.

« Dans un contexte de recherche d’un règlement politique de la crise syrienne, nous avons réussi à créer un « groupe de Vienne » avec la participation de l’Arabie saoudite et de l’Iran. Nous espérons que ce mécanisme continuera son travail actif afin d’aboutir à un règlement politique en Syrie », a confié le diplomate.

« Moscou a toujours préconisé des approches communes de tous les musulmans, chiites comme sunnites, tant dans le cadre de l’Organisation de la coopération islamique et sur les autres plateformes internationales que dans le règlement des problèmes régionaux, dont la crise syrienne, et surtout de la situation dans le Golfe ».

Moscou est lié par des relations d’amitié avec l’Iran et l’Arabie saoudite, et en tant qu’ami, est prêt à intervenir dans le règlement des litiges entre ces deux parties.

La Russie prône la conservation du format des négociations de Vienne sur la Syrie, avec la participation de Téhéran et de Riyad, selon la source.

http://fr.sputniknews.com/international/20160104/1020738901/iran-arabie-russie-mediation.html

Toute ressemblance avec la réalité est absolument voulue…

Avec cela, à la lecture du préambule de Résistance 71 à son article ; « Moyen-Orient : Les cartes tombent au gré de la guerre du gaz… » que voici ;

Cet article de la presse iranienne ne fait que confirmer ce que nous disons depuis un bon moment: Le centre d’intérêt géopolitique au Moyen-Orient et son « remodelage » à la sauce des nouveaux cons(ervateurs) yankees… C’est le gaz naturel, dont il est dit ici qu’il sera la source combustible primordiale dans 20 ou 30 ans. Nous assistons à une redistribution des cartes. L’Iran en possède les plus grosses réserves connues au monde et va devenir le centre gazier du monde avec la Russie. Ce qui est dit ici dans cet article peut être vu à notre sens de deux façons:

  • C’est une déclaration de guerre de la NIOC à Exxon-Mobil qui possède le Qatar comme nous l’avons vu précédemment ou
  • Tout ce joli petit monde s’est arrangé dans les bureaux feutrés des corporations et se redistribuent les cartes entre eux à savoir les 3 géants du gaz: Gazprom, la NIOC et sa NIGC et Exxon-Mobil.

Nous penchons pour la seconde solution, ce qui signifie à terme… La fin de la maison des Saoud et le démantèlement de l’Arabie Saoudite. Il devient évident sous cet angle que l’exécution récente d’un mollah chi’ite saoudien en Arabie est une tentative désespéré des saoudiens (toujours soutenus par l’empire et Israël, du moins en apparence) pour reprendre la main en causant plus de chaos dans la région.  D’un autre côté si la première option est juste, alors  l’Iran tombera t’il dans le piège tendu par l’exécution du mollah chi’ite ? Affaire à suivre… — Résistance 71 —

Et dont voici le lien vers l’article complet ; https://resistance71.wordpress.com/2016/01/04/moyen-orient-les-cartes-tombent-au-gre-de-la-guerre-du-gaz/

C’est pas que les choses deviennent plus claires, non !

Mais, personnellement, elle me conforte dans l’idée que le Poutine, loin d’être contre une gouvernance mondiale et ces dernières déclarations le prouvent, finalement, se verrait bien en Président de cette gouvernance mondiale…

Les psychopathes aux manettes pour établir le N.O.M. choisiront le meilleur pour gouverner !

Et le meilleur pour le moment, c’est Poutine. Car le moins que l’on puisse dire, c’est que toutes tentatives pour l’éjecter ce sont soldées par des échecs pour l’administration « Évitons les conneries » d’Oblabla…

Et si ça peut leur permettre d’établir un N.O.M. incluant l’U.E., la Russie et la Chine ; Ben y vont pas se gêner et y vireront Oblabla, ou le suivant et consacreront Vlad…

Ceux qui commencent à me connaître savent que quand c’est NON, c’est NON…

Mais, il faut bien comprendre que le meilleur moyen d’empêcher la réussite de ce Plan ;

C’est de dire, NON collectivement.

Car sinon j’aurais eu raison, et croyez bien que seule dans mon coin,

ça me fera une belle jambe d’avoir eu raison, non ?

Nous devons retirer notre consentement, tous en même temps à ce 0.01% de psychopathes.

Sinon, ça va prendre mille ans…

À propos de Vlad

Meurtre Mort Détruire

Tous des supermenteurs…

JBL1960

Publicités

20 réflexions sur « Bis repetita… »

  1. Si je vous ai bien compris, vous dites NON aux 2 camps: otan-exxon-etc et poutine-bachar-niaoc-etc ? En tout cas, c’est modestement ma position et je la trouve assez rare y compris sur les « vilains sites complotistes » qui, tout en étant bien sûr 1000x + intéressants que les mainstream à la con, prennent plutôt le parti du 2e camp cité.

    J'aime

    1. Oui, c’est assez bien résumé. Mais, ce n’est que mon avis et pour le moment, il faut absolument choisir un camp. Et je suis au-delà, j’essaie d’articuler ma réflexion, dans le monde d’après. C’est pas facile, mais ça me permet, modestement, d’avancer. J’espère avoir été claire dans mes explications.

      J'aime

      1. « pour le moment, il faut absolument choisir un camp »… Oui? Vraiment? (Et question faussement innocente: lequel?)

        J'aime

  2. Je suppose que c’est ironique?! Je vais peut-être poser cette question « du choix d’un camp » sur le blog de R71, à tête reposée… A bientôt.

    J'aime

  3. Marrant! Je vous envoie ce copier-coller d’un commentaire que je viens de lire sur un média mainstream (horreur: Le Figaro!) à propos de l’essai nucléaire de l’autre cinglé cette nuit, et qui tombe à pic:
    La Coalition se charge de Daech;
    La Chine se charge du gamin;
    Il y a pourtant une pièce manquante dans l’échiquier:
    Qui va se charger de la Chine et des pays de la Coalition?

    😉 Et j’ajoute: voulez-vous que Poutine soit le maître du monde, certes transitoire, en attendant « le monde d’après » ??

    J'aime

    1. Non, pas du tout. Toute transition même provisoire proposée par ce Système, pour ce Système ; Cela leur permettra de gagner du temps et au final, par une pirouette, nous nous retrouverons dans la même situation. Dans ce Système capitalisme point de rédemption… Nous devons nous affranchir nous-mêmes de ce Système et ne plus jamais y revenir… Bon, c’est pas gagné, je vous le concède. Mais, on y travaille, lentement, mais sûrement… Et article après article, j’essaie d’être une courroie de transmission afin d’accélérer le mouvement.

      J'aime

  4. Avec mon petit esprit rationnel je constate une contradiction puisque vous avez écrit antérieurement: « il faut absolument choisir un camp ».
    Mais ce n’est pas grave et l’essentiel de ce que j’ai envie de vous écrire ce matin c’est: merci d’exister.

    J'aime

    1. Merci du compliment. Je précise, juste que l’obligation de choisir un camp nous est demandé, à tout bout de champ et dans ce Système là. C’est pourquoi, mes propos sont contradictoires, remis dans le contexte du Système qui prévaut aujourd’hui. J’espère avoir été claire dans mon explication. Merci à vous de me lire et A+

      J'aime

  5. Un mois plus tard… Vous y voyez plus clair, vous?
    heureusement que :S
    mais j’vais quand même reprendre une aspirine!

    J'aime

  6. Le représentant syrien à l’Onu estime que les services de renseignement français sont responsables d’un bombardement au gaz sarin qui s’est produit il y a trois ans dans la Ghouta et a tué environ 1.500 personnes. L’attaque à l’arme chimique qui a frappé la région de Damas en 2013 a été organisée par le renseignement français, a déclaré Bachar al-Jaafari, représentant syrien auprès des Nations unies, cité par le quotidien britannique The Independent.

    Selon le responsable, celle-ci s’inscrivait dans un projet visant à détourner l’attention des inspecteurs de l’Onu chargés d’examiner l’utilisation d’armes chimiques lors d’un autre incident, imputé aux rebelles.
    https://fr.sputniknews.com/international/201608241027426005-syrie-ghouta-armes-chimiques/

    J'aime

  7. Accusant Damas d’avoir commis une attaque au gaz dans la province d’Idlib, qui a coûté la vie à des dizaines de civils, la Maison-Blanche oublie le fait que les armes chimiques possédées par la Syrie ont été détruites en 2014 par des professionnels civils et militaires sous contrôle des États-Unis eux-mêmes, rappellent des experts à Sputnik.
    L’administration Trump a accusé mardi le gouvernement de Bachar el-Assad d’avoir mené à Khan Cheikhoun, dans la province d’Idlib, une attaque « chimique » qui a causé, selon différentes estimations, de 60 à 80 morts et des centaines de blessés. Portant, comme le rappelle Igor Nikouline, ancien membre de la Commission des Nations Unies pour le contrôle des armes biologiques et chimiques, dans une interview accordée à Sputnik, Damas ne détient plus d’armes chimiques depuis 2014, date à laquelle les armes chimiques syriennes ont été détruites en mer sous contrôle d’experts américains.
    https://fr.sputniknews.com/international/201704051030762200-damas-armes-chimiques-absence/

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s