9ème Planète ou théorie du complot ?

Finalement, rien de tout cela !

Je ne sais pas si les oreilles leurs ont sifflés à 20 minutes, mais finalement, c’est fun la découverte de la 9ème planète…

Si si, ce soir on ne trouvait plus l’article faisant état de la théorie du complot que j’ai traité sous le titre ; Galilée, théoricien du complot ?

Non, ce soir on peut lire ceci ; http://www.20minutes.fr/sciences/1770807-20160121-nom-naissance-urs-jumelles-trois-questions-si-betes-9e-planete

Nom, naissance et sœurs jumelles : Trois questions pas si bêtes sur la 9e planète

ASTRONOMIE D’où vient-elle, quel nom pourrait-on lui donner et a-t-elle d’autres « sœurs » cachées ? Les réponses par ici…

Pour eux, c’est la seule solution : des chercheurs du California Institute of Technology ont publié mercredi un article scientifique expliquant que selon leurs calculs, une neuvième planète plus massive que la Terre existe dans le système solaire. Son existence est la seule hypothèse permettant d’expliquer l’orbite particulière de petits objets très éloignés de nous. En attendant de la trouver, ce qui pourrait prendre des années, prenons le temps de répondre à trois questions pas si bêtes qu’on peut se poser sur cette neuvième planète.

Il est si grand que ça, le Système solaire, pour dissimuler une planète ?

Oui. Il est même beaucoup plus grand qu’on se l’imagine. Si l’on en croit les chercheurs californiens, l’orbite de la 9e planète l’emmènerait, à son point le plus éloigné, à 160 milliards de kilomètres du Soleil. A titre de comparaison, pour la planète actuelle la plus éloignée, Neptune, ce point se situe à moins de 5 milliards de kilomètres. Peut-on alors dire que la 9e planète se situe aux confins du Système solaire ? Non, car la véritable frontière de notre système est immensément lointaine. Comme l’écrit le chercheur du Cnes Francis Rocard dans Quelle est la véritable histoire du Système solaire ? « on peut tracer autour de chaque étoile une zone d’influence gravitationnelle, telle une cuvette dans laquelle les objets sont attirés vers l’étoile. Pour le Soleil, cette zone s’étend jusqu’au bord extérieur du nuage d’Oort, à environ 15.000 milliards de kilomètres ». Avec ses 160 milliards, la 9e planète n’est finalement pas si lointaine. Une dixième pourrait même se cacher quelque part, mais selon un expert interrogé par 20 Minutes, il est difficile d’imaginer que plus d’une ou deux planètes restent à découvrir.

Comment a-t-elle pu arriver là ?

Plusieurs modèles décrivent le scénario de la formation du système solaire. Présenté en 2005 et devenu depuis le modèle le plus largement accepté, le modèle de Nice avance qu’une grande partie de billard cosmique s’est produite il y a environ 4 milliards d’années, au cours de laquelle des bouts de planètes se sont éparpillés un peu partout. Au cours de ces événements, « les simulations prédisent qu’une cinquième planète gazeuse proche de Jupiter a pu être éjectée hors du Système solaire », écrivait Francis Rocard dans son livre sorti fin 2014. Si les calculs démontrant l’existence d’une 9e planète n’ont été publiés que cette semaine, l’éventualité d’une telle planète est donc connue depuis plusieurs années. Cette planète serait en fait une sœur des géantes Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune, expulsée loin du Soleil au cours de cette partie de billard cosmique.

Comment pourrait-elle s’appeler ?

Une seule organisation a autorité pour donner un statut et un nom à un corps céleste : l’Union astronomique internationale (UAI). C’est elle qui, en 2006, a voté pour déclasser Pluton du statut de planète à celui de planète naine. Joint par 20 Minutes, son secrétaire général Piero Benvenuti estime que ce serait au public de nommer la nouvelle planète. « J’imagine qu’on procéderait de la même manière que pour la récente campagne publique visant à donner un nom aux exoplanètes : on demanderait à des clubs d’astronomie du monde entier de proposer des noms, et un vote populaire choisirait parmi tous ces noms. » Evidemment, le patron de l’UAI appelle à la prudence : tant qu’elle n’est pas observée, la 9e planète n’est qu’une hypothèse. Mais si elle était confirmée, Piero Benvenuti proposerait qu’un tel vote ait lieu. Et imagine que son nom, quel qu’il soit, serait de la même famille qu’Uranus, Pluton ou Neptune.

Voilà, voilà, voilà…

Comme quoi, ça sert de gueuler !

Bon, je ne suis pas certaine d’être à l’origine de ce  changement en quoi que ce soit, n’ayant pas le melon, d’une part, et sachant la confidentialité de ce blog.

Mais si j’ai pu faire avancer le shmilblick un tant soit peu ;

Tant mieux…

JBL1960

 

Publicités

16 réflexions sur “ 9ème Planète ou théorie du complot ? ”

  1. c’est plutôt rassurant – peut être qu’ailleurs les créatures sont plus évoluées que nous – partons vite …. non non on ne peut pas laisser les animaux –

    J'aime

    1. Si je savais quelque chose je n’irais pas le dire à la « nasa-  »

      va sur le site de Rocq Sauquere « top secret » – tu vas t »amuser – moi je préfère TOTH

      J'aime

  2. Tu as parfaitement raison, ratuma, mais c’est pour mieux nous « canaliser » mes enfants !!! Bon, sur ce sujet précis, mais c’est récurrent chez 20minutes, on constate, preuve en main, que leur ligne éditoriale, on ne rit pas, est à géométrie variable… Je publie tout à l’heure la liste des licenciements mondiaux, et elle est pas à piquer des hannetons ! Bon Jova lui appelle à voter et à acheter de l’or, donc, tout le contraire de moi, mais, c’est pas grave… Jo

    J'aime

    1. il est gentil Jova, mais pour acheter de l’or il faut des sous et puis après tu fais quoi – tu contemples – ; j’ai trouvé une autre activité pour toi et moi, on va étudier Nicolas Flamel –

      ma fille va m’imprimer ce que tu mets en pdf

      J'aime

      1. Tu as parfaitement raison, d’ailleurs c’est exactement ce que je suis entrain d’écrire comme solution à éviter ! Je le publie et je te le colle ! Jo

        J'aime

      2. tu peux éclairer ma lanterne – tu me donnes la signification des petits signes : ) – etc …..

        J'aime

      3. Tiens Jo la fourmi ;
        http://espacepourlavie.ca/les-fourmis-la-vie-en-societe

        je me souviens de la vie des abeilles de Maurice Maeterlinck (et de l’oiseau bleu – au moins je pouvais rêver)

        quant au « cul des vaches » – je n’ai jamais réussi à en traire une ….

        Les natifs d’australie sont mal partis, les australiens s’apprêtent à tuer 10 000 kangourous les salauds ……

        J'aime

  3. Tu vois qu’il y a pas urgence à chercher la 9ème ou la Xème planète vu comment y sont « ons » ces humains, non ? Imagine que ton propre voisin de palier, ou de quartier te fais la gueule, pour un c ou un b, alors, quand il va falloir, s’entraider à mort, quand ça va péter, parce que ça va péter… Ben, là on va savoir qui est qui ! On a idée remarque, mais pour le coup, ça va se voir et se savoir hein ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s