Galilée, théoricien du complot ?

Quand 20 minutes s’essayent à l’humour !

Ben c’est raté, non ?

On peut lire aujourd’hui sur 20 minutes.fr cet article ; http://www.20minutes.fr/insolite/1770483-20160121-theorie-complot-neuvieme-planete-systeme-solaire-planete-x

Théorie du complot : La neuvième planète du système solaire est-elle la «planète X»?

ESPACE La découverte de cette planète ranime les idées de conspiration…

Nous aurait-on caché l’existence d’une neuvième planète dans le système solaire, énorme et faite… de diamant ? La « planète X » alimente depuis des années les théories de la conspiration scientifique, et l’annonce ce mercredi de la possible présence d’une neuvième planète dans notre système solaire  à 30 milliards de kilomètres de la Terre, relance la théorie du complot, toujours prompte à s’enflammer sur Internet. Certains imaginent que cette planète serait faite entièrement de diamant, d’autres qu’elle recèle des milliers de formes de vie extraterrestre, ou encore qu’elle va s’approcher de la Terre et provoquer la fin de notre monde. Rien de moins. Ces idées fantaisistes ne s’appuient sur aucune réalité scientifique, il faut toutefois reconnaître que l’intuition d’une neuvième planète n’était pas totalement erronée.

Une intuition dès le 19e siècle

Cette idée remonte à la moitié du 19e siècle, après la découverte de Neptune , la planète la plus distante du Soleil dans notre système solaire. En poursuivant la piste d’une autre planète, les chercheurs avaient fini par trouver Pluton, en 1930. Pluton avait été considérée comme la neuvième planète du système solaire avant d’être rétrogradée au statut de « planète naine ». Mais ne pouvait-il pas exister d’autres objets transneptuniens, c’est-à-dire qui tournent en orbite autour du soleil à au-delà de l’orbite de Neptune ?

En 2014, la Nasa était catégorique : « Il n’y a probablement pas de grande planète gazeuse ou de petite étoile compagne du Soleil dans la partie éloignée du système solaire », avait déclaré Kevin Luhman, astronome à l’université de Pennsylvanie. Mais aujourd’hui, les calculs sont formels : il existerait bel et bien une neuvième planète aux confins du système solaire, qui s’étend selon les connaissances actuelles s’étend jusqu’à 15.000 milliards de kilomètres autour de notre étoile.

Je trouve que la manière de présenter les choses, est particulièrement nulle.

Je m’empresse de dire, que mon seul objectif, est de pouvoir me regarder dans une glace droit dans les yeux. Mais, je ne suis ni sourde, ni aveugle et j’ai pu lire de nombreuses publications sur Nibiru, la Planète X en question ou la 9ème planète…

Mais je trouve vraiment dégueulasse de titrer ;

Théorie du complot ; La 9ème planète du système solaire « est-elle la planète X » ?

Donc, maintenant, si on s’intéresse tout simplement à la planète X ; On est partisan de la Théorie du complot ?

Sans déconner ?

Je voudrais juste rappeler à ces gens, le précédent Galiléo Galiléi ; Source wikipedia ; https://fr.wikipedia.org/wiki/Galil%C3%A9e_%28savant%29

Galilée est donc à nouveau convoqué par le Saint-office, le 1er octobre 1632. Ce qui lui est reproché n’est pas sa thèse elle-même, mais le détournement d’une mission commanditée, ce qui justifie des sanctions pénales. Son livre est en outre ouvertement pro-copernicien, bafouant l’interdit de 1616 (la mise à l’index de ces thèses ne sera levée qu’en 1757). Malade, il ne peut se rendre à Rome qu’en février 1633. Les interrogatoires se poursuivent jusqu’au 21 juin où une menace de torture est même évoquée sur ordre du pape ; Galilée cède.

Le 22 juin 1633, au couvent dominicain de Santa-Maria, la sentence est rendue :

« Il est paru à Florence un livre intitulé Dialogue des deux systèmes du monde de Ptolémée et de Copernic dans lequel tu défends l’opinion de Copernic. Par sentence, nous déclarons que toi, Galilée, t’es rendu fort suspect d’hérésie, pour avoir tenu cette fausse doctrine du mouvement de la Terre et repos du Soleil. Conséquemment, avec un cœur sincère, il faut que tu abjures et maudisses devant nous ces erreurs et ces hérésies contraires à l’Église. Et afin que ta grande faute ne demeure impunie, nous ordonnons que ce Dialogue soit interdit par édit public, et que tu sois emprisonné dans les prisons du Saint-office. »34

Il prononce également la formule d’abjuration que le Saint-office avait préparée :

« Moi, Galiléo, fils de feu Vincenzio Galilei de Florence, âgé de soixante dix ans, ici traduit pour y être jugé, agenouillé devant les très éminents et révérés cardinaux inquisiteurs généraux contre toute hérésie dans la chrétienté, ayant devant les yeux et touchant de ma main les Saints Évangiles, jure que j’ai toujours tenu pour vrai, et tiens encore pour vrai, et avec l’aide de Dieu tiendrai pour vrai dans le futur, tout ce que la Sainte Église catholique et apostolique affirme, présente et enseigne. Cependant, alors que j’avais été condamné par injonction du Saint-office d’abandonner complètement la croyance fausse que le Soleil est au centre du monde et ne se déplace pas, et que la Terre n’est pas au centre du monde et se déplace, et de ne pas défendre ni enseigner cette doctrine erronée de quelque manière que ce soit, par oral ou par écrit; et après avoir été averti que cette doctrine n’est pas conforme à ce que disent les Saintes Écritures, j’ai écrit et publié un livre dans lequel je traite de cette doctrine condamnée et la présente par des arguments très pressants, sans la réfuter en aucune manière; ce pour quoi j’ai été tenu pour hautement suspect d’hérésie, pour avoir professé et cru que le Soleil est le centre du monde, et est sans mouvement, et que la Terre n’est pas le centre, et se meut. J’abjure et maudis d’un cœur sincère et d’une foi non feinte mes erreurs. […]35 »

Donc, aujourd’hui en janvier 2016, toute personne qui dévie ou pire remet en cause, le discours dominant relevant des Saintes Écritures, mais aussi, du pouvoir en place représenté par notre bon Président, F. Hollande et son Premier Ministre ; Manuel Valls… Et les très éminents et révérés ministres de leur gouvernement se rendront suspect d’hérésie et devront abjurer et maudire publiquement ces horreurs et hérésies contraire à l’État d’exception permanent…

Rigolez pas ! C’est plausible, la preuve par la formulation débile de cet article.

Si d’aventure, l’un d’entre-nous se faisait perquisitionner sur dénonciation et avait à son domicile une gravure de Galilée, le Keuf s’exclamerait surement ;

Euh ? C’est qui ce barbu ?

DA VINCI CODE ?

 Bon, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’actuellement, plus on avance

et plus on recule.

Aussi, comment voulez-vous qu’on soit crédules ?

Bande de nazes…

Ce billet est à relier avec ; 9ème Planète ou théorie du complot ?

Si vous voulez – JBL1960

 

Publicités

15 réflexions sur « Galilée, théoricien du complot ? »

  1. le commanditaire du « da vinci code  » est un banquier –
    quant à être taxé de conspirationniste, c’est déjà fait puisqu’on lit « Résistance 71 » – la bataille est ardue en ce moment, mais on la gagnera – et je pense à tous ceux qui se sont battu , à Giordano Bruno et autres – à tous les chats noirs …………..

    Pourquoi n’y aurait-il pas d’autres mondes ??

    J'aime

  2. « Vous savez que ce que vous dites ressemble quand même un peu à ce que l’on appel la théorie du complot, quand même. »
    « Non, pas du tout parce que Ca déjà été fait et c’est même régulièrement fait : l’inquisition chrétienne à durée six siècles en occident et elle est partie exactement du même processus. Le nazisme est parti de la belle culture germanique des années 20 et des années 30 et avec 3 % de la population qui était convaincu par le nazisme, six ans après les élections 95 % de la belle culture germanique Allemande votait nazi et mettait le feu au monde. »
    Boris Cyrulnik : « toutes les guerres sont manipulées par le même groupe occulte »

    J'aime

    1. Voilà pourquoi vous aviez parfaitement raison ;
      https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/06/21/confessions-dun-eveque-jesuite-dr-alberto-rivera-2eme-partie/

      Actuellement l’église catholique Romaine réclamerait deux choses :

      La suppression de la liberté de conscience
      Le droit d’utiliser la force contre les hérétiques.

      En 1854, sous le pape Pie XI, ces deux dogmes exposés ci-dessus furent confirmés par lui et, en l’An 2000, le pape Pie XI fut béatifié par le pape Jean-Paul II pour sa loyauté à la doctrine !

      J'aime

  3. Bruno, et Galilée ne se marreraient pas !

    Escroquerie du Réchauffement Climatique Anthropique: Vatican, réchauffement, terre plate et imbécilité ensoutanée…

    Pour un archevêque du Vatican tout le monde devrait accepter que le réchauffement global est un fait

    Lisa Bourne

    19 juillet 2017

    Source: https://wattsupwiththat.com/2017/07/22/vatican-archbishop-all-should-accept-that-global-warming-is-a-fact/

    ~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

    Le grand ponte de l’académie des sciences pontificale du Vatican a encore interféré en disant que le déni du réchauffement climatique anthropique correspond à la mentalité de dire que “la terre est plate” (NdT: ce que soutenait l’église en son temps du reste et qui mena le physicien Bruno au bûcher pour avoir refuser le dogme, et forçant la rétractation de Galilée…): “d’un point de vue scientifique, la phrase disant que la Terre est réchauffée par l’activité humaine est aussi vraie que la phrase: la Terre est ronde !” a dit l’archevêque Marcelo Sanchez Sorondo.

    L’archevêque a été un promoteur zèlé et très constant de la théorie du réchauffement climatique anthropique comme étant une vue de l’église non-négociable, malgré le statut de protection de l’environnement soit une affaire de business et de gros sous.

    L’idéologie du changement climatique [anthropique] continue à être contestée comme étant un plan perpétré avec des données manipulées par la gauche pour faire passer des législations environnementalistes et de nouveaux impôts.

    L’archevêque Sorondo a désavoué les “négationnistes climatiques” dans un entretien récent avec Radio Vatican, comme étant “un infime minorité”.

    L’entretien qui se tint en allemand contenait cette manchette: “Vatican: le changement climatique est un fait”, et se concentra sur la réception de l7encyclique du pape François “Laudato Si”, deux ans après sa diffusion.

    L’archevêque Sorondo expliqua dans l’entretien pour dire que le changement climatique provoqué par l’Homme était considéré comme scientifique. Il ajouta que le pape avait non seulement le droit mais aussi le devoir de se reposer sur la cience en plus de la doctrine et philosophie en recherchant la vérité.

    Si le pape s’exprimait sur un tel sujet, alors cela n’était pas arbitraire, a t’il dit, car la parole du pape n’est pas restreeinte au domaine de “la doctrine de la foi et de la morale”.

    Le pape utilise les vérités de la science et de la philosophie non seulement pour expliquer aux hommes comment parvenir au paradis, a dit l’archevêque, mais aussi ce qu’il doit faire sur terre.

    Toutes les activités humaines ont un rapport avec l’éthique. a dit l’archevêque argentin, elles sont donc déjà dans la juridiction du pape. Sorondo est un proche conseiller du pape François 1er et le chancelier à la fois de l’académie des sciences pontificale et l’académie pontificale des sciences sociales. Il a accueilli à plusieurs reprises des avocats pro-avortement et du contrôle de la population (NdT: idéologies pourtant diamétralement opposées et antimomiques du dogme catholique) au Vatican pour des conférences sous le prétexte de l’affaire climatique.

    Le mois dernier, juste avant que le président Trump ait annoncé que les Etats-Unis se retireraient du controversé accord de Paris, l’archevêque a assimilé les sceptiques de l’idéologie climatique a des “croyants de la terre plate”. Un retrait de l’accord de Paris “ serait non seulement un désastre mais complètement anti-scientifique,” a t’il dit.

    “Dire que nous devons nous reposer sur le charbon et le pétrole c’est dire que la terre n’est pas ronde”, a déclaré Sorondo. “C’est une absurdité dictée par le besoin de faire de l’argent.”

    Il a aussi répétitivement déclaré que ceux qui ne souscrivent pas au changement climatique anthropique sont soudoyé par l’industrie du pétrole. Il l’a réaffirmé dans un entretien avec Radio Vatican.

    “Bien sûr, certains secteurs qui dépendent du lobby pétrolier, incluant quelques institutions catholiques ! – ne sont pas d’accord avec Laudato si”, a déclaré l’archevêque. “Avec cela ils génèrent des dégâts sérieux parce que le climat se détériore et même les opposants du changement climatique seront parmi les victimes à court ou long terme.”

    URL de l’article R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/08/25/escroquerie-du-rechauffement-climatique-anthropique-vatican-rechauffement-terre-plate-et-imbecilite-ensoutanee/

    J'aime

    1. I sincerely think there is a blog error!
      I do not understand why I receive your daily exchanges to which I do not understand anything that I am not the recipients!
      Please remove me from the RSS feed, because I can not do anything on my side!
      Cordially ; JBL1960blog

      J'aime

  4. Galilée : on a découvert la lettre originelle raturée pour rassurer l’Inquisition ► https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronomie-galilee-on-decouvert-lettre-originelle-raturee-rassurer-inquisition-72997/

    La version non édulcorée de la missive de Galilée, envoyée à l’Église et exposant sa théorie de la Terre tournant autour du Soleil, vient d’être retrouvée. La preuve que le scientifique a cherché à amadouer l’Inquisition.

    En 1633, Galilée était condamné pour hérésie par l’Église pour avoir exposé que la Terre tournait autour du Soleil, n’échappant au bûcher que de justesse en abjurant ses propos. L’astronome italien a tout fait pour sauver sa peau, allant jusqu’à nier être l’auteur de la missive incendiaire ayant valu sa condamnation. On savait qu’il existait deux versions de cette lettre : l’une, en possession des archives du Vatican, est la copie de celle envoyée le 16 février 1615 à l’Inquisition par un frère dominicain nommé Niccolò Lorini. Mais il s’agit d’une version retouchée de la lettre originale, qui a déclenché l’ire de l’Église et que contestait avoir écrit Galilée. Ce dernier prétendait que cette première version, plus critique envers l’Église, avait été écrite par ses ennemis dans l’intention de lui nuire.

    Comme il existe de nombreuses copies de toutes ces lettres, on n’avait jusqu’ici jamais eu le fin mot de l’histoire. Mais aujourd’hui, la lettre originale vient d’être redécouverte à la Royal Society à Londres, révèle le journal Nature. En possession de l’académie scientifique depuis 250 ans, elle avait été mal classée dans les archives. C’est à l’occasion d’un tout autre sujet qu’un post-doctorant italien a mis la main dessus, cet été, en parcourant le catalogue en ligne. Dans cette lettre, envoyée le 21 décembre 1613 par Galilée à son ami Benedetto Castelli, un mathématicien de l’université de Pise, il défend la théorie de Copernic, présentée 70 ans plus tôt, selon laquelle la Terre n’est pas immobile au centre de l’Univers mais tourne autour du Soleil. Il explique que les références de la Bible à des faits astronomiques ne doivent pas être « prises à la lettre » et que les ecclésiastiques n’ont « pas la compétence pour juger ces choses ».

    Galilée a adouci le ton de sa lettre

    Plusieurs éléments attestent de l’authenticité de la lettre de sept pages. L’écriture est similaire à celle de la deuxième lettre conservée au Vatican. Signée « G.G », pour Galileo Galilei, elle porte des corrections de la main du scientifique italien suggérant des modifications plus acceptables pour l’Église. Par exemple, dans sa première version, il se réfère à un passage de la Bible comme étant « faux au sens littéral des mots ». Dans la deuxième version, le mot « faux » est remplacé par « semble différent de la vérité ». Plusieurs autres passages ont aussi été effacés et raturés. Ces retouches ont été faites après coup par Galilée, après que Benedetto Castelli lui a renvoyé la lettre. Galilée envoie alors à Rome la deuxième lettre avec ces altérations, prétendant que la première version qui circule est un faux.

    Malgré cette tentative de rattrapage, l’Inquisition ne lâche pas Galilée et l’avertit en 1616 qu’il va devoir abandonner son appui au modèle de Copernic 70 ans plus tôt. L’astronome italien persévère pourtant et publie en 1632 « Dialogue sur les deux grands systèmes du monde », un argumentaire sur les différentes preuves en faveur ou non des deux modèles. En réplique, l’Inquisition le convoque à Rome pour subir un procès. En 1633, il est condamné pour hérésie et son livre est interdit. Contraint de s’abjurer, Galilée est condamné à une peine de prison commuée par le Pape en assignation à résidence, qui durera jusqu’à son décès, neuf ans plus tard.

    « Le problème de Galilée, c’est qu’il exposait sa théorie sans preuve réelle », explique Yaël Nazé, astrophysicienne à l’université de Liège. « Même s’il avait raison, il était impossible au XVIe siècle de prouver que la Terre tournait bien autour du Soleil. Le système héliocentrique était en fait plus logique. Il rendait l’ensemble des calculs astronomiques plus simples. » Et comme il était incapable de prouver sa théorie, il n’hésitait pas à tordre les faits ou à en inventer pour convaincre ses interlocuteurs, indique la scientifique.
    =*=

    Même s’il avait raison, le problème de Galilée c’est qu’il exposait sa théorie sans preuve réelle ► Donc il fallait le faire cramer sur un bûcher pour hérésie, comme Giordano Bruno, 13 ans auparavant, hein ? C’est vrai quoi, t’as déconné aussi Galiléo Galiléi…

    Donc, aujourd’hui 1er octobre 2018, toute personne qui dévie ou pire remet en cause, le discours dominant relevant des Saintes Écritures, mais aussi, du pouvoir en place représenté par notre bon Président, E. Macron et son Premier Ministre ; Edouard Philippe… Et les très éminents et révérés ministres de leur gouvernement se rendront suspect d’hérésie et devront abjurer et maudire publiquement ces horreurs et hérésies contraire à l’État d’exception permanent…

    Voilà qui justifie pleinement l’APPEL À RÉSISTER & À CRÉER ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/09/30/appel-a-resister-a-creer/

    Jo Busta Lally

    J'aime

    1. Ceux qui expose la Théorie du RCA sans preuve réelle, c’est pas un problème ça ???

      Le gros Al Gore, avec ses mensonges qui démangent, il est où, il fait quoi ?

      And so on…

      Charité bien ordonnée commence par soi-même qui zavaient dit !

      Bah oui, mais faites ce qu’on dit, mais pas ce qu’on fait… Nan…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s