lutinmessagerpigeonvoyageur

LES NOUVEAUX PIGEONS…

…VOYAGEURS…

MADE IN ZUNIA !

Bah ; Normal, pour les Nouveaux Cons, fallait bien ça, non ?

Grâce à Résistance71 qui nous remet en mémoire cette excellente vidéo de 30 mn en VOSTFR sur le « Rêve Américain » de l’Amérique moderne et qui part du présupposé Zunien, à savoir que les premiers colons sont arrivés en Terra Nullius et donc étaient légitimes à usurper la terre aux Nations Primordiales qui n’étaient pas des humains puisque « l’homme qui n’est pas blanc est inférieur » et qu’il fut simplement implicitement compris qu’aucune personne indigène traditionnelle ou nation ne devaient être autorisées à survivre en dehors de la chrétienté et de sa nation « blanche » tenez pour bien comprendre et en complément de lecture ce billet de blog très complet sur les intentions réelles du porteur de la croix et de ses sbires ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/09/12/tuez-lindien-pour-sauver-lhomme/

Alors c’est pas totalement ma came de ce fait, mais vraiment ça permet de comprendre COMMENT et surtout POURQUOI l’Amérique moderne qui vient de voter en Trumpette en est arrivée là…

Après mon Boycott, cot, cot codec d’hier ► Boycott, cot, cot codec…  certains vont y laisser des plumes !

Vidéo YT mise en ligne par CHOQFMLAutreMonde  Traduction ELJuju

Je m’explique, aujourd’hui celui que ses amis appellent « Daffy« , et que la Nation Mohawk compare au Général A. Custer et que j’appelle le Général D. Trumpette ► Le Général D. Trumpette charge en territoire amérindien  ou bien encore « Le Canard à l’orange » vient d’éructer ceci :

Selon le futur président américain, « si vous voulez vraiment envoyer quelque chose sans être détecté, écrivez-le et envoyez-le par coursier ». « Aucun ordinateur n’est sûr […]. Un piratage est quelques chose de très difficile à prouver, donc ça pourrait provenir de n’importe qui ». Le républicain a alors proposé sa solution miracle. « Si vous voulez vraiment envoyer quelque chose sans être détecté, écrivez-le et envoyez-le par coursier », a-t-il suggéré. La déclaration a rapidement été moquée sur les réseaux sociaux pour son archaïsme. « Le nouveau service par coursier de Trump qui se prépare à protéger l’Amérique d’Internet », lance une internaute dans un tweet accompagné d’une photo de la Seconde Guerre mondiale.  L’intégralité de l’article à lire sur L’Express ► http://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-nord/pour-lutter-contre-le-piratage-trump-propose-d-envoyer-des-lettres-par-coursier_1865117.html

Le nouveau service par coursier de Trump qui se prépare à protéger l’Amérique d’Internet

Voilà, et c’est « selon une internaute » hein ? Vous comprenez mieux maintenant comment Trump va protéger l’Amérique d’Internet parce qu’Internet, on vous le répète assez ici ou mais également ici, c’est la nouvelle presse Gutenberg 2.0 ; Celle qui fait tomber les murs, les doctrines, les dogmes fantasmagoriques, les mythes et les mensonges bibliques ► Les Petites Flammes…

Bon l’histoire et conséquences des Nouveaux Cons Zuniens vous est conté dans mon billet du gui l’An Neuf là ► Le dernier jour du Nouveau Monde  y compris la nomination comme ambassadeur en Israël de David Friedman, un avocat qui a dit avoir hâte de remplir sa mission à al-Qods qu’il qualifie de « capitale éternelle d’Israël, Jérusalem », touchant un point très sensible dans la région ; Sur Globat Net.

Et vous pouvez lire également pour compléter et affuter votre réflexion l’excellente analyse de Silvia Cattori sur Reseau International d’hier ► http://reseauinternational.net/psalmodier-deux-etats-deux-etats-ne-sert-qua-perpetuer-loccupation/

Alors vous pouvez lire aussi le dernier billet de Dmitri Orlov source Le Saker Francophone via Olivier Demeulenaere qui vaut son pesant de cacahuètes également, même si je ne partage pas son analyse à Orlov ► https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2017/01/03/prix-nobel-du-pet/

R71 le 1er janvier dernier précisait ceci : Notre souhait le plus cher est le suivant : que toujours plus de personnes se rendent compte, au gré de leur réinformation ici ou là, qu’il n’y a décidément pas de solutions à notre problème sociétaire au sein du système étatico-capitaliste qui nous oppresse toujours plus avant. Non seulement cela, mais ceci n’est en rien conjoncturel, car il n’y a JAMAIS eu de solutions au sein du système qui n’est qu’un leurre, un miroir aux alouettes afin de faire perdurer les privilèges et les fortunes croissants de la caste des hyper-privilégiès. En cela, il ne peut pas y avoir de solutions au sein de ce système ni maintenant, ni dans le futur. L’État est oppresseur et anti-démocratique par essence, par design, il est comme le soulignait si justement Nietzsche “le plus froid des monstres froids…” et à ce titre ne peut qu’apporter, à des degrés divers selon l’humeur des oligarques en place, exploitation, division, misère, chaos, guerres et destruction. Le monde actuel n’en est qu’un des reflets dont la tendance incline au pire.

Et je retranscris ci-dessous leur : conseil et espoir pour l’année 2017 et suivantes auxquelles je ne retire rien, pas même une virgule tant je suis d’accord avec eux, surtout qu’à chaque fois que je ne suis pas en accord avec leur propos, c’est rare, mais ça arrive, je le dis dans mes billets de relayage et cela nous permet des échanges fructueux, c’est cela œuvrer solidairement pour la société des sociétés la plus égalitaire possible. C’est aussi pour cela que j’avance qu’il ne peut y avoir de « Chef » dans ce changement qui vientNul ne sera “Chef” de ce Changement qui vient…

Chers lecteurs,

Se réinformer est bien, faire tomber le mur de la propagande est nécessaire, mais notre vision doit aller au-delà, à savoir comment sortir de ce marasme ? Quelle voie emprunter ?

Pensez-vous vraiment que les Yanks qui ont élu Trump ont changé quoi que ce soit sur le fond du problème ? Pensez-vous que voter en France au mois de mai prochain pour un de ces pantins de la politique spectacle du monde marchand va changer quoi que ce soit à la donne pour nous gens du commun ?

Allons, allons… Il est temps de gagner en maturité et de devenir POLITIQUEMENT ADULTE. Élire votre prochain maître ou maîtresse en pensant que çà va aller mieux n’est que de l’enfantillage, certes piloté ; un enfantillage savamment entretenu par la propagande oligarchique dans ce bocal, vase clos, qu’est l’illusion démocratique projetée en continu.

Il n’y a pas de solutions au sein du système. Celui-ci qui nous est IMPOSÉ est irréformable et n’est conçu que pour préserver les privilèges du plus petit nombre nous enfumant tous et continuant à se barrer avec la caisse et dicter leurs horreurs à suivre en toute quiétude. Tout ceci n’est que vaste fumisterie, nous sommes opprimés et victimes d’un système infantilisant qui nous traite comme un père archaïque traite son jeune enfant dans le schéma de “ferme ta gueule et fais ce que je te dis de faire”.

Devenir adulte politiquement, c’est refuser de se soumettre aux brimades perpétuelles qu’on nous assène et prendre nous-mêmes en main les décisions qui doivent être prises par le peuple seul, cela commence par le boycott du vote, des institutions, la création de la société parallèle des associations libres qui, se confédérant, formeront la Société des Sociétés.

L’État et ses institutions sont des parasites doctrinaires ne servant que le plus petit nombre au détriment de l’intérêt général, croire aujourd’hui comme hier que l’État est l’incarnation du bien commun n’est plus risible, mais est de fait complicité de trahison.

L’avenir de l’humanité c’est nous les peuples, unis et œuvrant ensemble pour le bien commun et non pas la fantasmagorie élitiste criminelle dont on nous rabat les oreilles en permanence.

L’oligarchie et l’État qui la sert est un géant aux pied d’argile. Il est essentiel de comprendre que si ne serait-ce que 10% de la population d’un pays dit NON ! au système de manière ferme, définitive et librement organisée, alors c’est fin de partie pour la société du spectacle et ses profiteurs et tireurs de ficelles.

Se réinformer oui, mais agir ensemble pour le bien commun, des associations libres locales et vers une confédération plus généralisée est mieux, beaucoup mieux et politiquement mature. C’est là, dans ce moment politique commun que nous deviendrons enfin politiquement adulte et mènerons tous ensemble l’humanité vers des sommets créatifs encore jamais atteints.

“On peut dire qu’il n’y a pas encore eu de révolution dans l’histoire, il ne peut y en avoir qu’une qui serait une révolution définitive. Le mouvement qui semble achever la boucle en entame déjà une nouvelle à l’instant même où le gouvernement se constitue. Les anarchistes, Varlet en tête, ont bien vu que gouvernement et révolution sont incompatibles au sens direct. Il implique contradiction, dit Proudhon, que le gouvernement puisse être jamais révolutionnaire et cela pour la raison toute simple qu’il est gouvernement.’ […] S’il y avait une seule fois révolution, en effet, il n’y aurait plus d’histoire. Il y aurait unité heureuse et mort rassasiée.“ ~ Albert Camus, 1952 ~

La société est la société des sociétés ; une ligue des ligues des ligues, un monde commun des mondes communs des mondes communs ; une république des républiques des républiques. Seulement là y a t’il liberté et ordre, seulement là y a t’il un esprit, un esprit qui est auto-sufffisance et communauté, unité et indépendance?

La personne indépendante, qui ne laisse personne interférer dans ses affaires ; pour qui la communauté domestique de la famille, avec sa maison et son lieu de travail, est son monde ; la communauté autonome locale ; le canton ou le groupe de communautés etc voilà à quoi ressemble une société, ceci simplement est le socialisme, et cela vaut la peine de travailler pour, car il peut nous sauver de notre misère.

[…]

Les socialistes ne peuvent en aucune manière éviter le combat contre la propriété foncière. La lutte pour le socialisme est une lutte pour la terre ; la question sociale est une question agraire !

Le socialisme est un nouveau départ, un commencement. Le socialisme est un retour à la Nature, une réappropriation de l’esprit, un regain de relations.

[…]

Une seule chose manquera pour vivre harmonieusement, socialement et en toute prospérité: la terre. Alors les gens libèreront la terre et ne travaillerons plus pour le faux dieu mais pour l’humain. Alors sera le commencement: commençons sur la plus petite échelle et avec le plus petit nombre de personnes.

L’État, c’est à dire à ce stade, la masse toujours ignorante de la nouvelle réalité, la classe des privilégiés (du capitalisme) et les représentants de ces deux catégories, la caste exécutive et administrative, mettront de petits et grands obstacles sur le chemin des débutants. Nous en avons parfaitement conscience.

Tous ces obstacles, s’ils sont réels, seront détruits si nous sommes resserrés et unis et que nous ne laissons pas le plus petit espace entre eux et nous.

Maintenant ce ne sont que des obstacles par anticipation, imagination, peur. Nous le voyons maintenant: lorsque le temps viendra, ils barricaderont notre chemin avec toutes sortes d’obstacles et alors dans le même moment nous choisissons de ne rien faire.

Nous franchirons le pont lorsqu’on y arrivera ! Allons de l’avant, de façon à ce que nous soyons nombreux.

Personne ne peut être violent avec le peuple si ce n’est le peuple lui-même.

[…]

L’objectif est le peuple, la société, la communauté, la liberté, la beauté, la joie de vivre. Nous avons besoin de gens pour entonner le cri de guerre, nous avons besoin de tous ceux emplis de ce désir créatif, nous avons besoins d’hommes et de femmes d’action. L’appel au sociaisme est adressé aux Hommes d’action qui veulent faire les preniers pas, le commencement.”

~ Gustav Landauer, 1911 ~

C’est bien parce que nous sommes sur la même ligne avec R71 que j’ai réalisée ce PDF de leur traduction de l’Appel au socialisme : pour la société des sociétés de larges extraits de la réédition de 1919 ici ► appelausocialismeglandauer1911

Et bien plus en réalité comme vous pourrez le lire ici ► Pour la société des sociétés !

Comme nous y invitait Zénon l’Ailé d’abord en filigrane dans son Médiocratie : ultimes soubresauts de l’ère Darwinienne puis très clairement dans son Ragnarök : de la subversion à la terreur idéologique :

S’il vous indiffère de voir se déliter sous vos yeux l’univers sécure que vous connaissiez, de voir se faner l’innocence des mômes avant même d’avoir grandi, d’être libre ou non et d’avoir l’inestimable chance d’être en vie, alors continuez d’obéir et de voter au prochain tour. Mais si pour vous, comme à beaucoup d’autres, cette condition de sous-hommes est inacceptable, rejoignez les rangs des Indivisibles au fond de l’arrière-cour. Il arrive qu’on y manque d’eau chaude et nous vivons à l’ombre des lumières de la ville… Mais la chaleur humaine y est bien présente, et par-dessus tout, nous sommes libres.

Nous n’avons pas de nom ni d’appartenance, et notre cercle n’a pas de centre. Notre seul dénominateur commun est la conscience de notre force. L’amour de la vie et de la beauté nous importe plus que le sort de nos petites personnalités. Nous portons en nous la foi et l’espoir que le temps nous enseigne assez de sagesse pour vivre en paix et en harmonie… Car nous savons que tout mouvement de l’Histoire induit mécaniquement son inverse, et que tôt ou tard, vous y viendrez… Nous veillons sur la flamme en attendant votre arrivée.                                                                                                 Zénon

Et en réalité dès son tout premier texte « Nakba » Zénon  m’a collée la fièvre et désormais avec chacune de ses publications je peux lancer ma propre réflexion toujours plus loin, toujours plus haut, effaçant mes doutes et apaisant mes craintes de n’être pas assez nombreux. Parce que nos petites flammes intérieures ne s’éteindront plus jamais…

Les petites flammes intérieures qui sont nées à force de nous lire les uns les autres, puis de se parler, puis de rédiger nos billets parfois de concert et même en « live » attestent de notre volonté à écrire le futur à l’encre du réel ; Toutes et Tous, côte côte, les pieds bien ancrés sur notre Terre-Mère, tête haute et tutoyant les étoiles

Parce que le changement de paradigme ► C’EST ICI & MAINTENANT et d’où nous sommes…

JBL1960

Illustration d’un lutin messager et de son pigeon voyageur… Création de Godo Art

Advertisements

Une réflexion sur “ LES NOUVEAUX PIGEONS… ”

  1. Notre ami s’appelle Daffy ! Enfin, notre ami, c’est vite dit ! http://www.20minutes.fr/politique/1988507-20170102-piratages-trump-estime-ordinateurs-complique-vies-propose-envoyer-lettres-coursier

    Piratages: Trump estime que «les ordinateurs ont compliqué nos vies» et propose d’envoyer des lettres «par coursier»

    ETATS-UNIS « Aucun ordinateur n’est sûr », a expliqué le futur président américain…

    Je savais que Jacques Attali conseillait aussi Trump ?
    « L’Internet représente une menace pour ceux qui savent et qui décident. Parce qu’il donne accès au savoir autrement que par le cursus hiérarchique » Jacques Attali.

    Bah au moins les choses sont claires non ? JBL

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s