LE CHANGEMENT DE PARADIGME : C’EST MAINTENANT !

SCHÉMA À SUIVRE POUR CHANGER DE PARADIGME

(SINON ; FERMER SA GUEULE ! À TOUT JAMAIS)

Prise de conscience individuelle => prise de conscience collective => boycott et organisation parallèle => désobéissance civile => réorganisation politico-sociale => changement de paradigme.

Pour l’essentiel, nous (les peuples), sommes coincés entre les phases 1 et 2 ou 2 et 3.
Pourquoi ? Parce que le formatage propagandiste a la vie dure et le matraquage idéologique néfaste continue, cela change, mais lentement.
Le plus dur est toujours de vaincre l’inertie de départ : Prenons un grand portail d’usine coulissant en fer/acier. Il est lourd et il faut s’arque bouter pour le mettre en branle initialement, une fois en mouvement, si on atteint une certaine vitesse, on peut pousser le portail qui coulisse avec deux doigts et maintenir la vitesse d’ouverture relativement constante.
Dans notre schéma, les phases 1 et 2 sont la poussée initiale, c’est dur… en phase 3 et 4 c’est bien plus facile car le momemtum est créé, les dernières phases se font avec deux doigts…
Le but de l’oligarchie est de maintenir la masse en phase 1 et 2 de façon à ne jamais atteindre le momentum nécessaire pour l’ouverture du portail en grand.
De l’autre côté du portail, c’est l’émancipation !…

Servons-nous des réflexions menés par d’autres personnes par le passé ;

“Les révolutions passées ont échoué nous dit Kropotkine, parce que le peuple n’a pas directement et immédiatement pris le contrôle de la production et de la distribution des nécessités quotidiennes de la vie. Elles ont échoué en d’autres termes, à “conquérir le pain” et la satisfaction des besoins du peuple, dans toute son acceptation, fut déléguée à des leaders révolutionnaires… Pour Kropotkine, l’État moderne est le produit à la fois du capitalisme et des “révolutionnaires” qui sont piégés au sein de cette logique capitaliste et ne peuvent pas ou ne veulent pas penser au-delà de cela. L’anarchisme appelle à une société post-révolutionnaire sans gouvernants ni gouvernés… Ainsi ce sont les gens eux-mêmes qui devront prendre les décisions et agir ensemble, et si, comme les anarchistes le croient, le peuple ne sait pas encore ce qu’il veut, alors la question doit être suspendue, car autrement, la révolution sociale, une fois de plus, sera usurpée par une petite minorité d’intellectuels qui pensent avoir les réponses… ~ Charles Weigl, 2007 ~

Je sais que pour beaucoup dès que l’on prononce le mot « Anarchie » certains sortent leur Revolver, d’autres les missels, et quelques-uns se pissent dessus…

Certes, mais il temps de grandir et de comprendre que le problème ce n’est pas le Peuple, mais le Système. Et rien n’est à garder de ce Système, comme rien n’est possible en pensant changer le Système de l’intérieur, comme le propose Asselineau par exemple, fut-il sincère, et honnête dans sa démarche. Il n’y a pas de solution dans ce Système. NON ! Rien n’est à garder, rien n’est à sauver.

Nous avons compris également que le maintien illusoire dans la « Démocratie » bâtie par et pour le 0.01% nous mènera vers la barbarie, puisque nos sociétés dites démocratiques sont entièrement vouées à la mondialisation pour ne pas dire entraînées, enchaînées même à un Nouvel Ordre Mondial. Oui, je sais, quelques-uns vont me traiter de vilaine complotiste. C’est pas grave. C’est la tactique habituelle pour discréditer toute personne qui dévie d’un pouce du discours officiel ce dont je me fous comme de ma première chaussette.

Mais, au moment où le capitalisme re-mondialisé est à nouveau secoué par une de ses violentes crises systémiques, à l’heure où les peuples sont à la recherche d’alternatives sachons nous souvenir que le capitalisme conduit implacablement au fascisme et à la barbarie. De la Syrie au Mali, de l’Ukraine à l’Irak, qui ne peut faire le triste constat que l’impérialisme euro-atlantique pris de rage installe le fascisme et la barbarie, et mène guerre sur guerre ?

Ce dimanche 13 décembre 2015, jour de votation, ne va pas me donner tort.

Voter c’est abdiquer votre souveraineté

Voter c’est signer un chèque en blanc aux oligarques

Voter c’est cautionner le consensus du statu quo oligarchique

Voter c’est vous donner de nouveaux maîtres (ou les mêmes… souvent)

Voter c’est vous mettre les chaines vous-mêmes

Voter n’est pas une garantie contre l’extrême-droite : guerres, pillage, génocide, colonialisme, austérité et répression politico-sociale sont (aussi) les résultats de républiques « modérées », regardez autour de vous aujourd’hui…

Voter c’est mettre les pions des banksters en place… Comme d’hab, rappelez-vous ;  Mon ennemi c’est la finance…

Voter c’est être complice des guerres déclenchées en votre nom (pas du mien)

Voter c’est être irresponsable (la délégation de pouvoir vous déresponsabilise ipso facto)

Voter c’est cautionner la dictature de la « majorité »

D’une manière ou d’une autre à un moment donné, se posera pour tout citoyen, le choix de la désobéissance civile. C’est la masse pacifique des peuples qui refusera d’obéir à la fange étatico-entrepreneuriale et ses institutions obsolètes et criminelles qui fera tomber l’Empire (et on a le choix, l’Empire s’entend ici dans un sens général, il est Zunien, Européen, etc)  et ses oligarques eugénistes.

Si on obtient une masse critique de 10% de la population mondiale, c’est un point de basculement. Cette masse qui a le pouvoir de dire NON avec une conscience politique ad hoc basculera dans la désobéissance civile et c’est fin de la partie pour l’oligarchie.

Le but c’est la confédération en communes libres, autogérées et autonomes.

C’est pourquoi il convient de développer et pratiquer 3 choses essentielles au niveau local, puis en associations libres et volontaires ;

1 – L’autosuffisance ; Contrôle des ressources pour défier les institutions.

2 – La réorganisation ; Canaliser les énergies.

3 – Le repositionnement ; Comprendre qu’il est vain et futile de coopérer avec toute autorité institutionnelle. L’État et les institutions font parties du problème et non pas de la solution.

Considérez-vous, objectivement, que le schéma que je vous propose est l’oeuvre d’une jeune écervelée anarcho-libertaire ?

Parce que vous aurez tout faux.

L’État n’est plus rien ; Soyons tout. La désobéissance civile n’est pas une fin en soi. Elle est la voie vers la démocratie directe et vers l’autogestion généralisée, c’est à dire la création de conditions propices au bonheur individuel et collectif.

Il ne s’agit pas de casser les hommes, mais de casser le Système qui les exploite.

Mon credo personnel est ; « Ni dieu, ni maître »

« Sans arme, sans haine et sans violence. »

Cela n’empêche pas d’avoir envie de mordre de temps en temps.

Parole de Sans-Dents !

Je tiens à remercier tout particulièrement le Blog Résistance 71 qui par ses écritures, ses réflexions, ses traductions, ses compilations, ses rappels…

M’ont conduite à m’éveiller et à construire ma propre réflexion vers un changement de paradigme qui se révèle aujourd’hui inévitable.

Ainsi, j’ai compris comme le disait Gandhi que ce que je ferai sera insignifiant, mais il est très important que je le fasse !

JBL1960

Publicités

57 réflexions sur « LE CHANGEMENT DE PARADIGME : C’EST MAINTENANT ! »

  1. Salut,
    Tu dis que voter c’est mal (en gros) ; comme si le vote était unique. Je veux bien qu’on mette dans le meme panier PS UMP voire FN et Front de gauche, mais imagine 2 secondes que les 50% d’abstentionnistes aient voter pour un des nombreux petits parties qui s’offraient à eux au premier tour… Je pesne qu’il y aurait eu un bouleversement politique.
    En fait, c’est la seule et unique crainte des pros de la politique : qu’on prenne la démocracie au sérieux. Ils sont tres heureux de cette abstention des mécontant.
    Illustration : http://www.cercledesvolontaires.fr/2015/12/07/veritables-resultats-elections-regionales/

    J'aime

    1. Ce n’est pas tout à fait ce que je dis. Voter, dans ce Système, pour ce Système, pour moi est inutile, inopérant. Si les abstentionnistes avaient voté pour des nombreux petits partis. Cela n’aurait servis à rien. Puisque ces petits partis sont dans le Système. Et pour moi, il n’y a pas de solutions au sein de ce Système. Merci de ton commentaire et j’espère avoir éclairci ta lanterne…
      Fraternellement, Jo

      J'aime

    2. Oui, d’autant qu’il y a des gens qui sont morts pour avoir le droit de vote !
      C’est de l’ironie, en fait jamais personne n’est mort pour donner les pleins pouvoirs à des dirigeants qui une fois élus tu connais la suite.

      http://anars56.over-blog.org/article-il-y-a-des-gens-qui-sont-morts-pour-avoir-le-droit-de-vote-101523164.html

      Cela dit , aux dernières régionales, j’ai voté UPR because sortir de l’Otan et référendum d’initiative 100 % citoyenne dans le programme d ‘Asselineau… mieux que voter blanc au 1er tour, m’abstenant au second.

      J'aime

      1. Asselineau pense pouvoir réformer l’État de l’intérieur. Pour ma part, je pense qu’on ne résoudra pas notre problème étatique en changeant d’état, mais en le supprimant. Et oui, voter pour moi c’est mal, c’est nourrir le Système le maintenir en l’état et pour le coup en état d’urgence ! C’est pas glop, glop quand même, non ?

        J'aime

  2. Le mot système me semble être une abstraction tel que tu l’emploies…
    Le système, c’est avant tout des individus. Si on avait eu des deuxièmes tours upr/lo ou encore « nous citoyens bidule »/ »Nous citoyens machin », je persiste à penser que ton fameux « Système » aurait eu un petit problème…

    J'aime

    1. Vraiment ? Non, je ne crois pas. Le Système actuel est une structure pyramidale. Et ça pour moi c’est juste pas possible. On ne résoudra pas notre problème étatique en changeant d’état, mais en le supprimant. C’est pourquoi je parle d’autogestion, partir du local et fédérer les communes émancipées. Dès lors que les communes autonomes émancipées se fédèrent pour une interaction politique et sociale sur une base totalement égalitaire. Pour moi il faut partir du particulier (la commune) et aller vers le général (la confédération des associations libres). Merci à toi, pour ce commentaire.

      J'aime

  3. Oui, oui, le rêve quoi… Le pb (et c’est dingue qu’il y ai encore des idéalistes comme toi, mais bon, c’est quand même sympathique… 🙂 est de savoir comment on y arrive à cette autogestion. Et, je le répète : avec qui ? « Le Système » n’est pas un diable qu’il faudrait éliminer pour que tout aille mieux. Le système émane des individus. Et il se remettra en place, peu à peu et sournoisement, sous une forme sans doute inattendu, dans « tes communes autonomes émancipées ».
    En fait, je ne me situe pas aussi loin que toi. Je regarde juste devant moi. Et je vois juste que, quoi que tu en penses, des institutions françaises rempli « d’inconnus » fraichement élu (avec des idées comme les tiennes, peut etre, pourquoi pas), ça serait un beau bordel. Et c’est à notre portée. Le seul obstacle, c’est les abstentionistes…

    J'aime

    1. Si pour moi -et je ne suis pas la seule- ce Système est un « diable » qu’il faut absolument éliminer. Je ne rêve pas, sans doute suis-je une idéaliste. Penses-tu vraiment que ce Système, modifié, bricolé, puisse donner un résultat autre ? Moi pas. Pour être franche, je n’ai aucune envie de continuer sur ce modèle et ma réflexion s’est forgée sur un point de départ totalement différent. Je ne suis pas persuadée de pouvoir te convaincre. Au plaisir. JBL1960

      J'aime

      1. Oui, mais la Suisse ne fait exception à la règle est le but des idéologues du N.O.M. dont les politicards ne sont que les entremetteurs, est l’éradication des souverainetés nationales, l’abolition des états afin de regrouper tout ça sous la coupe d’une structure méga étatique supranationale. Si nous voulons le démantèlement des états et des institution c’est pour rendre le pouvoir et la propriété aux peuples pour qu’ils autogèrent tout ça pour le bien commun suivant une formule similaire à celle-ci : « A chacun selon ses capacités, à chacun selon ses besoins ». Il est impossible de sauver l’humain avec l’État. Ce n’est que mon humble avis et j’espère vous avoir sinon convaincu du moins intéresser ? JBL

        J'aime

      2. Impossible de sauver l’humain avec l’Etat ?
        Tout dépend dans quel État vous errez , dans quel état j’erre (étagère , très drôle).
        Sérieux, ça manque de documentation votre analyse. Je veux bien discuter avec vous mais ce serait mieux si vous connaissiez le sujet dont vous parlez.
        En France nous avons un État non démocratique, opaque et corrompu et quasiment toutes nos institutions sont à rejeter. Ok !
        Mais ce n’est pas le cas au Danemark, c’est un exemple, ni en Suisse. Cette dernière, contrairement à ce que vous affirmez, fait exception à la règle (un peu le Danemark aussi d’ailleurs) car a toujours refusé d’intégrer l’Otan et toujours refusé de faire partie de l’union européenne.
        Les politicards sont muselés en Suisse, archi surveillés au Danemark car sans démocratie semi-directe, les danois ont développés une société civile redoutable (inexistante en France) qui rend leurs institutions aussi fiables qu’efficaces.
        Renseignez vous et sortez un peu voir ce qui se passe ailleurs, sinon je vais devoir vous recommander la lecture du livre de La Boetie, vous connaissez ? Sinon, il y a aussi le Contrat social de Jean Jacques Rousseau. ..
        Mais bon, peut être vous sentez vous au dessus de Rousseau ou de La Boetie …

        J'aime

      3. Mais pas du tout, je ne sens au dessus de personne, c’est bien mal me juger que de penser ça de moi, et d’ailleurs, j’ai même intégré le pdf du discours de la servitude volontaire dans un de mes billets. J’essaie de répondre le plus sincèrement possible maintenant je vois les choses sur un plan différent du vôtre en ce sens, car vous vous placez d’emblée dans une structure pyramidale et vous retombez, donc, dans un type vertical de société. Et ça pour moi c’est juste pas possible. Désolée, bien sûr que chacun fait ce qu’il veut…

        J'aime

  4. Tu ne pourras pas plus me convaincre qu’une représentation illusoire ne pourra vaincre le réel. Par contre, je suis d’accord sur le faite que ce que tu nommes « le système » est problématique. Mais ce que tu refuse de voir c’est la brèche en son sein : la possibilité d’élire des « petits » candidats pour le faire chanceler , à défaut de l’éliminer (concretement, tu fais comment ?). Et soi dit en passant, je laisse les notions de « diable » et « d’élimination » aux néoconservateurs, militaires, ku klux klan et daesh…
    Je préfère le judo et les échecs à la mitraillette, vois tu.
    Et je persiste à te dire que tu es dans l’abstraction ; dont la génèse est sans doute à chercher dans ton mystérieux « point de départ » qui a forger ta « reflexion ». Mais à force de refléchir on ne voit plus que des reflets, et on ne percois plus trop la réalité..

    J'aime

    1. Pour moi, il n’y a aucune possibilité de modifier le Système de l’intérieur. C’est là notre point de divergence. Je pense en-dehors du Système. Cela m’a pris du temps. C’est pour cela qu’on ne se comprend pas. Dommage. A+

      J'aime

      1. Bien sûr qu’on peut changer le système de l’intérieur. Voir Saillans, voir Hervé Lebreton et son assos « pour une démocratie directe « , voir le combat citoyen que mène Yvan Bachaud depuis plus de 10 ans et ça commence à bouger, surtout depuis l’Etat d’urgence (pour oublier des tas d’urgences).

        J'aime

  5. Pourtant, il suffit de regarder l’histoire : la chute du communisme et de l’urss, par exemple ; « grace » à l’arrivé de gorbatchef (entre autres causes). Le système c’est des hommes, crois moi. Prend encore un peu de temps pour essayer de comprendre cela. Sinon, tu resteras un don quichote, certes sympathique, mais qui fera rire ces hommes de pouvoir qui font le système et lui donne sa substance.

    J'aime

      1. C’est précisément cela qui est un peu désolant. Entre les zombie empétrés dans, et soumis au « Système » (histoire de parler ton langage) et les Don Quichote qui sont persuadés d’être une menace pour ce derniers, alors qu’ils sont au mieux touchant et au pire ridicules, il y a de quoi désespérer.. Car pendant ce temps « Le Système » , ben y s’marre !

        J'aime

      2. Qui dit « constitution » dit État. Et je le redis, pour moi, on résoudra pas notre problème étatique en changeant d’état, mais en le supprimant.

        J'aime

  6. JBL1960
    Comment ? Mon commentaire n’apparaît pas ?!!!
    Très désagréable comme impression et c’est vous qui parlez de liberté d’expression ?

    J'aime

    1. Heu, pas de panique, c’est wordpress qui bug parfois ; Cela m’est déjà arrivé chez des collègues ; Je ne modère personne et suis toujours prête à dialoguer n’ayez aucune crainte à ce sujet. Et votre commentaire était très drôle sur la Suisse…

      J'aime

      1. Merci pour vos rassurantes explications.

        « … la voie vers la démocratie directe et vers l’autogestion généralisée, c’est à dire la création de conditions propices au bonheur individuel et collectif. »

        Encore la Suisse !
        Seul pays en Europe doté de la démocratie directe sur tout objet sans exclusive y compris la modification de la Constitution s’il le fallait ! Pas de présidentielle en Suisse. … Mérite d’être signalé quand même, non ?
        Révolution en 1848 dans la confédération helvétique et la Constitution qui en a aussitôt découlée avec pour préambule :
         » La puissance d’une nation se mesure au bien être du plus faible de ses membres  » , et c’est le cas encore aujourd’hui en Suisse dans sa politique économique dans laquelle le peuple à toujours le dernier mot. Cela fait 164 ans que ce pays, neutre (c’est important) , n’a connu aucune crise politique sérieuse et je sais … Vous allez me répondre les suisses ce sont des salauds de capitalistes banquiers qui ont spolié l’or des juifs, ils sont racistes et j’aime pas leur chocolat, vous allez me l’écrire ou pas ?

        J'aime

      2. Non, car ce n’est pas ce que je pense, dans le sens où cette neutralité, tant revendiquée, pose problème. Je suis bien certaine que vous connaissez « L’impossible neutralité : Autobiographie d’un historien militant » Il y dit ceci ; J’encourage mes élèves à ne pas être d’accord avec moi. Je n’ai jamais prétendu à une objectivité qui n’était ni possible, ni désirable. Je leur disais toujours ; Vous ne pouvez pas être neutres dans un train en marche. […] Des évènements sont déjà en train de se dérouler, pour certains prenant une direction dangereuse et mortelle et demeurer neutre signifiait simplement d’accepter, d’acquiescer. Si les Suisses, comme vous le dîtes on toujours le dernier mot c’est tout de même dans un Système capitaliste ultra-libéral et dirigé par des Banksters. La réalité est que demeurer neutre est un acte de complicité, le comprendre, c’est aussi comprendre qu’il est IMPOSSIBLE de soutenir le système, cela commence avec les élections à boycotter et avec la désobéissance civile qui doit s’ensuivre lorsque l’unité et l’association volontaire le demanderont en certaines instances, en tout instance de fait concernant l’État. Voilà ce que je pense, profondément. Par ailleurs, j’adore le chocolat fut-il Suisse. 😉 JBL

        J'aime

      3. Les suisses ne sont pas dirigés par les bankster mais par eux – mêmes et ils ne sont en rien responsables des 2 dernières grandes boucheries européennes, la première et deuxième guerre mondiale et j’ajoute que c’est le seul pays d’Europe de l’ouest à ne pas avoir pratiqué une politique colonialiste. Faudrait pas l’oublier ça, d’accord ?
        Et cela est du à leur politique de neutralité, de non ingérence si vous préférez. Vous auriez souhaité quoi ? Qu’ils s’engagent militairement au côté de l’Axe ou de la Triple Alliance ? Qu’ils participent gaiement à la grande boucherie ?
        Si les autres nations avaient eu la sagesses de pratiquer la politique suisse, il n’y aurait pas eu de grande boucherie et les riches pour planquer leur pognon en prévision des grosses calamités, n’auraient pas eu à le planquer en Suisse.
        Et puis je sais pas moi, mais si on me dit « il n’y a pas de présidentielle en Suisse » , excusez moi mais j’ecarquille les yeux, je cherche au moins à me renseigner si c’est vrai parce que c’est quand même un truc de ouf ça !
        Non non, pas de réactions, un peu comme si un chat affamé restait inerte à la vue d’une souris qui passe devant lui. Je me dirais alors, ben le chat il est un peu abruti ! Par quoi ? J’en sais rien.

        J'aime

      4. Excusez moi, je ne vous traite pas d’abrutie, je constate simplement que vous ne relevez pas certaines infos comme le fait que depuis 164 années, la Suisse a un régime politique stable et rassurant et qu’il n’y a pas  » d’attentats terroristes  » chez eux. Ça vaut la peine d’être noté ça , non ?
        Ensuite, rien n’est parfait et rien ne sera jamais parfait mais des exemples comme le Danemark ou la Suisse ont au moins le mérite d’exister alors que votre village planétaire n’existe que dans votre imaginaire.

        J'aime

      5. Si, soyez honnête, non seulement vous me traitez gentiment d’abrutie mais aussi de douce dingue puisque mon village planétaire n’existe que dans mon imaginaire…

        J'aime

      6. Que chacun balaie devant sa porte et ce sera déjà pas mal. Et en France, croyez moi, ya de quoi balayer. C’est mille fois plus sale, je n’exagère pas, qu’au Danemark ou qu’en Suisse.

        J'aime

  7. En relisant votre article fruit de vos lectures et réflexions, je considère, moi, au contraire, que le problème n’est pas le système (car il y a plusieurs systèmes fruits de la réflexion des hommes et des femmes) , le problème c’est le peuple et il n’y a qu’un seul peuple, la nature humaine étant ce qu’elle est, identique partout dans le monde, pas forcément des plus bienveillantes.
    J’ai connu, quelques fois par choix personnel, quelquefois par nécessité, la vie en communauté. Je sais donc de quoi je parle. J’ai vécu dans votre village planétaire. Vous trouverez toujours un tire au flanc, un profiteur, une victime désignée, un bouc émissaire, un meneur, une fille mieux roulée que les autres qui bien sûr par le bout du nez mènera le meneur … on fait comment pour gérer tout ça ? Pas compliqué, soit le groupe se disloque, soit on établi tant bien que mal un règlement pour au moins sauver les meubles et les apparences. Et c’est, plus le village est grand, le début des grandes législations soutenues par des institutions, le tout différent d’un village à l’autre. Chacun son système ! Avec la possibilité ou non d’aller dans un autre « village » si on est pas content.
    Bref, après plus de 10 mille ans d’expériences diverses et variées en matière de gouvernement , et beaucoup plus rare, d’auto gouvernement, on en revient au même point : existe t il un système génial qui protège les victimes et bouc émissaire désignés, qui ferme le clapet des grandes gueules et qui répartit assez équitablement toutes les richesses produites pour que tout le monde ait de quoi bouffer ?
    Il existe ou pas ce système ?
    Réponse : oui il existe, ça ne s’est pas construit du jour au lendemain, ça se passe (entre autres) au Danemark et en Suisse.
    Et en tous cas, certainement pas en France. Toujours pas en France.
    Avec en plus un réseau internet de merde à cause de l’institution arcep qui fait pas son boulot, France 42 ème position mondiale en matière de qualité du réseau !
    Français apathiques, anesthésiés , abrutis au sens clinique du terme.

    J'aime

      1. Eh oui ya des trucs que je comprends et des trucs que je comprends pas because je suis un peu taré sur les bords, c’est ça ? Bien sûr que c’est ça !
        Pourquoi reparlez vous du Système sachant que de mon point de vue il y a plusieurs systèmes ?
        Votre solution est très belle, je pense simplement pour les raisons évoquées plus haut, clairement étayées d’ailleurs, que ce que vous proposez est irréaliste, irréalisable. Pour moi, vous rêvez !
        Ou alors citez moi un exemple dans le passé ou le présent, qui fonctionne ou qui a fonctionné de façon pérenne.
        Allez y, donnez moi un exemple.

        J'aime

      2. Mais non, je ne vous traite pas de tarés, même sur les bords ! Et si je rêve, on est plusieurs à faire le même rêve et avant nous, Landauer, Kropotkine, Proudhon, Michel, Reclus, et plus près de nous, Zinn, Means, Newcomb, D’Errico…

        J'aime

  8. Wow, incredible blog layout! How long have you been blogging for?
    you make blogging look easy. The overall look of your website is magnificent, as well as the content!

    J'aime

    1. There are other news sites that host discussion forums. But that’s not my case. But you can deliver your own analysis in the comments section, following the source link when it is English. At pleasure; Jo

      J'aime

  9. Fantastic website you have here but I was wondering if you knew of any discussion boards that cover
    the same topics discussed here? I’d really love to
    be a part of group where I can get opinions from other knowledgeable individuals that share the same interest.
    If you have any suggestions, please let me know.
    Thanks a lot!

    J'aime

    1. There are other news sites that host discussion forums. But that’s not my case. But you can deliver your own analysis in the comments section, following the source link when it is English. At pleasure; Jo

      J'aime

  10. hi!,I really like your writing very so much!
    share we keep up a correspondence extra about your article on AOL?
    I require a specialist on this area to unravel my problem.
    May be that’s you! Taking a look ahead to look you.

    J'aime

    1. Je ne suis aucunement une spécialiste, j’exprime modestement ma façon d’envisager un futur commun en ignorant l’État et les institutions.
      Et de la manière la plus pacifique qui soit, ce qui n’altère en rien ma détermination.
      Au plaisir de vous lire ; Jo de http://www.jbl1960blog.wordpress.com
      Vous pouvez lire ma publication du jour sur la société contre l’État !

      J'aime

  11. It’s thhe best tme tto make somje plsns forr the long rrun annd it iis time tto bbe happy.

    I hafe rwad thiss publish aand iif I mmay justt I wih to reckmmend yoou ffew attention-grabbing issues orr advice.

    Maybe yoou could wtite next aricles relating too this article.
    I dsire tto leafn more issues about it! Wow, thiss article iss pleasant,
    myy sister iis anaqlyzing such things, soo I amm gking tto inforrm her.
    I nesed to too thank yoou forr this vesry good read!! I certtainly loved every little biit of it.

    I haave goot you boopk markrd too ook at neww thinggs youu http://Cspan.org

    J'aime

    1. Bonjour ;
      Je suis désolée, mais votre commentaire est pratiquement incompréhensible.
      J’ai juste compris, que vous souhaitiez savoir si j’avais besoin d’aide.
      Or, je relaie et analyse assez souvent d’autres articles, mais je suis seule rédactrice de ce blog, et n’ai rien à vendre, ni à acheter…
      Aussi, vous pouvez commenter autant que vous voulez, coller des liens, infos, vidéos en liens avec le sujet du billet, et ainsi participer à l’information !
      D’autres blogs, plus important que le mien, ont des contributeurs, d’ailleurs, moi-même je suis contributrice sur le blog http://www.les7duquebec.com en tant que JBL1960
      Au plaisir de vous lire en ajout de commentaire, infos, photos, articles ! Jo de http://www.jbl1960blog.wordpress.com

      J'aime

  12. Hello i am kavin, its my first time to commenting anyplace, when i read
    this paragraph i thought i could also make comment due
    to this sensible paragraph.

    J'aime

  13. I have been surfing on-line more than 3 hours as of late, yet I by no means found any fascinating article like yours. It’s lovely value sufficient for me. In my opinion, if all webmasters and bloggers made just right content material as you did, the internet will probably be a lot more useful than ever before. « Dignity is not negotiable. Dignity is the honor of the family. » by Vartan Gregorian.

    J'aime

    1. I sincerely think there is a blog error!
      I do not understand why I receive your daily exchanges to which I do not understand anything that I am not the recipients!
      Please remove me from the RSS feed, because I can not do anything on my side!
      Cordially ; JBL1960blog

      J'aime

    1. I sincerely think there is a blog error!
      I do not understand why I receive your daily exchanges to which I do not understand anything that I am not the recipients!
      Please remove me from the RSS feed, because I can not do anything on my side!
      Cordially ; JBL1960blog

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s