MàJ du 23/03/2018 De l’INTERVIEW de Jean-Loup Izambert à TVLibertés sur son livre « Trump face à l’Europe » et mon analyse avec INTERVIEW écrite de JLI à Rébellion

Que la Bête/Système meure !

Jean-Loup Izambert me transmet, via IS-Éditions sa dernière interview à TV Libertés ;

Puisque Sputnik et Russia Today France le boudent…

Déjà le 28 janvier dernier, Jean-Loup Izambert mettait des mots sur nos maux et les points sur les i et les barres sur les t…

Dans son livre « Trump face à l’Europe » JLI précise bien que Killary et/ou Trump sont les deux faces d’une même pièce. Et par ailleurs, il décortique de manière inédite, même si depuis, grâce à Christoph Hörstel, on a eu confirmation que tous les gouvernements de l’Otan pratiquent le « Management par la terreur » et la France sous Hollandouille a parfaitement continué les basses-œuvres commencées sous Mitterand de manière planifiée ; La déstabilisation/balkanisation de l’Europe par l’organisation stricte par vagues de migrants, parmi lesquels sont disséminés des éléments dangereux afin de perpétrer des « attentats ciblés » et ainsi soumettre la population des pays visés, par la terreur, à accepter les lois liberticides en échange de leur sécurité. Comme on l’a vue, en France, en Angleterre, en Belgique, en Allemagne, en Espagne… Ou pas !

Il confirme que Trump une fois élu, et comme je l’affirme depuis le début sur ce blog, ne pouvait que renvoyer l’ascenseur à ceux qui l’ont placé à la Maison-Blanche, et quel que soit le N.O.M. qu’on leur prête !

Comme c’était couru d’avance donc, ce sont ceux qui ont crus que Trump était contre la guerre, pour la normalisation des relations avec la Russie, pour un règlement des conflits au Moyen-Orient, pour couper la tête du serpent que tout le monde reconnaissait être le RÉGIME ISRAÉLIEN qui se sont fourrés le doigt dans l’œil jusqu’au coude. Ce sont les Zuniens, les Colons de papier qui ont cru et voulu la poursuite de l’America Fisrt, qui veulent croire encore en leur supériorité d’hommes et de femmes blanches sur le reste du monde en veautant hier pour Trump, demain pour Zuckerberg, Winfrey, ou pourquoi pas à nouveau pour Oblabla, parce que Killary s’est un peu tirée une balle dans le pied toute seule, ou encore pour Bernie Sanders !!! Peut importe, pourvu qu’ils veautent !

Car nous le savons bien ICI qu’il n’y a pas de solutions au sein du système, qu’il n’y en a jamais eu et qu’il n’y en aura jamais.

J’estime que préconiser l’intégration Eurasiatique c’est nourrir la BÊTE/SYSTÈME afin qu’elle ne meure jamais ; Or, nous savons désormais, que le Système n’est pas réformable. Aussi, donner sa chance à Macron de se tourner vers la Chine et la Russie, alors que le Macron de Rothschild est un véritable cheval de Troie américain placé à l’Élysée après avoir été pucé  par le Bernard de Grande-Bretagne himself ; C’est se mettre soi-même des chaines…

SOURCE

C’est R71 qui le premier a utilisé l’allégorie du Bernard l’Hermite pour nous permettre de bien comprendre que dès le départ ; la Banque de la City de Londres a adoubé la Chine en précisant même qu’il était plus que vraisemblable que le transfert de fonds et la spéculation monétaire entre la “couronne” et la Banque Centrale de Chine assistée de ses partenaires nationaux et internationaux, allaient déjà bon train.

Le Bernard l’Hermite, au cours des siècles derniers, a régulièrement changé de coquille pour une plus grande et il est devenu au fil du temps cette Bête fourbe, hideuse que l’on nomme l’Empire anglo-américano-christo-sioniste. Il est évident, qu’il se prépare à changer de coquille pour une plus grande, et c’est à ce moment là qu’il est le plus vulnérable, car il est à poil le Bernie !… Et ce sera le moment (l’ouverture d’une fenêtre d’opportunité) pour nous, les peuples, de le choper, de lui mordre/pincer le cul, afin de l’empêcher d’intégrer une nouvelle coquille.

 

Cette fenêtre d’opportunité/changement de coquille devra conjuguer deux éléments simultanés ;

  1. Une conjoncture politico-économique propice : le capitalisme et son système arrivant au bout du bout du banc, sans mutation possible et…
  2. Une conscience politique des peuples ne menant pas à l’insurrection, mais au tsunami de la révolution sociale qui emportera tout sur son passage…

Ce qui complique les choses, c’est que dans le même temps, les marionnettistes de l’Empire, glissent d’une réalité à une autre… C’est la métaphore du Bernard l’Hermite, ici et , car le cœur de l’empire s’apprête à se transférer dans une plus grande « coquille » ; celle offerte par l’embryon de l’empire chinois latent.

Le plus redoutable est à venir car si on les laisse faire, ce sera la fusion, actuellement en cours, de la haute finance impérialiste totalitaire et eugéniste occidentale avec son homologue chinoise, qui elle possède une infrastructure coercitive bien plus dévouée que celle de l’occident à l’heure qu’il est.

Il faut cesser de le nourrir, par la votation déjà , et comprendre que cette fameuse « Route de la soie » ne peut être la solution, notamment en regard de cette note de Résistance71 d’août 2016  :  David Rockefeller envoya son protégé et homme de terrain géopolitique Henry Kissinger dès 1971 en Chine pour préparer la reconnaissance officielle de la RPC par l’administration Nixon. Cet évènement (la visite officielle de Nixon en Chine) vint à point pour entériner ce que l’empire avait aidé à créer, puisque les États-Unis larguèrent les nationalistes de Chang Kaï Chek (Kuomintang) en rase campagne vers 1946, lui laissèrent Formose (Taïwan) pour refuge et le fric du trafic de drogue dont le Kuomintang était responsable pour l’OSS (prédécesseur de la CIA), les États-Unis soutinrent Mao et la révolution d’État, voyant un plus grand potentiel pour le futur impérialiste. Ceci ne devrait surprendre personne, car étant dans la continuité du financement de la révolution bolchévique en Russie (Lénine et Trotski) par la City de Londres et sa succursale de Wall Street (cf. les recherches de l’historien Antony Sutton).

La réalité, que bon nombre refuse toujours aujourd’hui par dissonance cognitive, est la suivante : les banquiers, les grandes familles de la finance ont toujours financé les régimes dictatoriaux et les dictateurs, des monarques européens au XVIIIe siècle aux pires dictateurs du XXe siècle (Lénine, Trotski, Staline, Mussolini, Hitler, Mao, Pinochet, Videla, Pol Pot, monarchies rétrogrades du Golfe, en passant par l’entité sioniste, nos pseudo-démocraties libérales, dictatures douces, se durcissant à volonté pour faire place au totalitarisme monopoliste étatico-industrio-financier, le véritable fascisme répondant à la définition même émise par Mussolini. (*)

La Chine ne fait que suivre le cursus que lui a imposé la City de Londres depuis les deux guerres de l’opium du XIXe siècle, qui l’ont dévastée. Elle a été érigée en modèle pour l’infrastructure de contrôle des populations à étendre à l’humanité. L’ingénierie sociale élitiste et eugéniste est une fois encore à l’œuvre derrière le “modèle” chinois.

Cela ne veut bien évidemment pas dire que l’ensemble du peuple chinois est derrière ce projet comme l’ensemble du peuple américain n’est pas derrière le projet du Nouvel Ordre Mondial hégémonique ; mais l’ensemble de ces populations est suffisamment distrait, suffisamment endoctriné, pour ne pas vraiment se rendre compte de ce qui se passe et de ne réagir que par “patriotisme” pavlovien..

Espérons pour l’humanité que la Chine finisse par s’éveiller… dans le bon sens…

Soyons du bon côté de l’histoire pour une fois, et puisque la majorité (fort heureusement) n’est pas à convaincre, et que 10 à 15 % de la population mondiale, convaincue, opiniâtre et motivée suffit pour obtenir la masse critique, point de basculement vers le pouvoir de dire NON + une conscience politique ad hoc = on fédère une population en capacité d’exercer la désobéissance civile et c’est fin de partie pour l’oligarchie.

Nous le devons aux générations non-nées, nous leur devons, nous leur devons une vie libre et décente que l’oligarchie leur refusera comme elle nous le refuse.

Dans cette optique, on ne peut plus lâcher le morceau… Comme certaines espèces animales, nous avons deux mécanismes de défense :
1 – On mord l’hydre et on ne la lâche plus
2 – On pond nos œufs dedans et notre progéniture se nourrira de sa chair avant d’éclore au dehors et de mordre/pincer sans plus lâcher (et ainsi de suite…)

À terme, l’hydre/système ne peut pas gagner…

À charge pour les générations futures d’entretenir l’étincelle que nous aurons fait jaillir ICI & MAINTENANT… Cette étincelle capable d’embraser l’empire Anglo-américain-christo-sioniste. Car ici nous le savons bien que lutter contre cet Empire/Hydre/Système c’est lutter contre tous les empires…

Jean-Loup Izambert a contribué, par ses livres, à nous faire comprendre que l’Occident devenait, sous nos yeux, l’archipel du Goulag Levant, et comme il le dit fort justement dans cet entretien, l’Empire n’a plus d’autre choix que la guerre qui est sa seule et vraie nature.

Pour autant, nous avons établi que le salut de l’Occident viendra des peuples qui briseront les chaines du colonialisme, ensemble ! Quant à l’avenir de l’humanité il passe lui et immanquablement par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

JBL1960

(*) En complément, vous pouvez lire sur cette affirmation ; « Une seule Église Mondiale, pour un seul Gouvernement Mondial » dans les confessions d’un Évêque jésuite, d’Alberto Rivera, en version PDF N° 44 de 23 pages.

Source de l’image ► Vladimir PouTrump#CroisonsLes

Mise à Jour du 23 mars 2018

Jean-Loup Izambert rappelle les faits et donne les preuves…

Après une interview filmée claire et concise, Jean-Loup Izambert a livré une magistrale analyse factuelle, argumentée, documentée au Saker Francophone en novembre 2017 et en appui de son livre « 56 » Tomes 1 & 2 ; Et donc censuré par les Merdias conventionnels, comme d’hab, mais plus surprenant, peu relayé par l’Alternatif.

Même si l’on n’est pas d’accord avec 100% de son propos, pour autant, c’est à lire, car tout se déroule sous nos yeux que certains veulent pouvoir garder fermés malgré l’évidence des faits comme de son propos ► Jean-Loup Izambert rappelle les faits et donne les preuves…

Quelques précisions utiles par son éditeur IS-ÉDITION ► Interview de Jean-Loup IZAMBERT à propos du terrorisme d’État sur le site Le Saker francophone

Jean-Loup IZAMBERT enfonce le clou avec cette toute dernière interview écrite faite à Rébellion

Entretien avec Jean-Loup Izambert : La géopolitique de Trump

Rébellion | 21 mars 2018 | URL de l’article ► http://rebellion-sre.fr/entretien-avec-jean-loup-izambert-la-geopolitique-de-trump/

Car c’est en se donnant à lire et par nos lectures combinées que nous affutons notre propre réflexion, toujours dans l’espoir et la capacité de faire de 2018L’Année Zéro d’une prise de conscience politique collective et de créer cette SOCIÉTÉ des SOCIÉTÉS, HORS ÉTAT et ses institutions, CONTRE LE TRAVAIL & SES LOIS ; et dans UN MONDE SANS ARGENT !

JBL1960

 

 

 

 

 

Publicités