Transformons ce jour sombre et noir de Thanksgiving ;

 

En Jour de notre RE-CO-NAISSANCE ;

À Zénon l’ailé ;

Et à Patrice Sanchez ;

Puisque nous avons absolument le choix de décider de vivre libre, TOUS ensemble, côte à côte, épaule contre épaule, personne devant, personne derrière, personne au-dessus et donc personne en-dessous ;

Remplaçons l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

~~~~▼~~~~

Pour cela, je suis reconnaissant

Ho Grand Esprit !

Je rends grâce pour ce jour.

Ce cadeau précieux d’un autre jour.

Un autre en croissance.

Une autre opportunité de croissance

Une autre opportunité de grandir et de développer à partir de mes expériences.

Une autre opportunité d’être utile.

Une autre opportunité d’aimer et de savoir

Et me respecter et m’acceptez comme je suis.

Une autre opportunité d’être heureux, pour poursuivre le bonheur,

Chercher le bonheur et partager le bonheur.

Une autre opportunité d’entrer dans l’utérus de notre Mère de la Terre Sacrée.

Pour entrer dans l’utérus de l’amour,

Pour entrer dans l’utérus de la paix.

Pour entrer dans le Grand Mystère,

Pour entrer dans le Grand Silence.

Pour cela, je suis reconnaissant

Je rends grâce pour cette cérémonie sacrée qui m’aide à reconnaître,

Reconnaître, accepter et remercier pour ce que je suis.

Une création du Grand Créateur. Un être humain,

Un Wulustukyeg, gardien de notre Mère de la Terre Sacrée

Et dans cette reconnaissance, je suis capable de reconnaître mon unité

Mon unité avec le grand créateur

Je suis un avec le grand créateur

Je suis un avec la Création, je suis un avec l’univers,

Je suis un avec l’esprit universel, je suis un avec la Terre Mère,

Je suis un avec le Grand Mystère,

Je suis un avec le Grand Silence.

Dan Ennis, All my relation

Daniel Ennis est un ancien grand chef de la bande de Houlton des Malécites.

Son fils Jim Ennis a soumis ce poème à l’ICTMN.

Cette histoire a été publiée à l’origine le 24 novembre 2016.

~~~~▲~~~~

“L’univers qui contrôle toute vie a un équilibre mâle et femelle qui est prévalent sur notre grand-mère sacrée : la Terre.

Cet équilibre doit être reconnu et doit devenir le facteur déterminant dans toutes les décisions que chacun prend, qu’elles soient spirituelles, sociales, sanitaires, éducationnelles ou économiques.

Une fois que l’équilibre est devenu une partie intégrante de la vie de chacun, toute planification, recherche, action directe, et suivi devient une suite logique. Les buts ciblés deviennent des réalités de manière consistante. De bonnes choses arrivent aux bonnes personnes, rappelez-vous toujours que le temps est de votre côté.

Mitakuye Oyasin (Nous sommes tous inter-reliés)”

Russell Means, repose en paix – 10 Novembre 1939 ~ 22 Octobre 2012 par R71

« Si vous avez oublié les noms des nuages, vous avez perdu votre chemin » version PDF N° 5 de 19 pages, grâce à Résistance 71 qui a traduit partiellement le livre-testament de Russell Means

~~~~▼~~~~

Célébrer THANKSGIVING aujourd’hui, c’est célébrer le massacre, le meurtre et l’anéantissement de toutes personnes indigènes traditionnelles ou nations par les premiers colons/envahisseurs/exterminateurs depuis 1492 car dès lors, il fut simplement implicitement compris qu’aucune personne indigène traditionnelle ou nation ne devaient être autorisées à survivre en dehors de la chrétienté et de sa nation « blanche ».

Après les massacres dès 1492 de Colomb et ses sbires puisqu’ils avaient été chargés, sur ordre divin des hommes en jupe « …pour envahir, traquer, capturer, vaincre et subjuguer tous les Sarrasins, païens et autres ennemis du Christ où qu’ils soient et de réduire leur personnes en esclavage perpétuel… » les colons/envahisseurs/exterminateurs ont institutionnalisé le meurtre en un travail, comme un autre, avec les Pensionnats pour Indiens de 1840 à 1996 au Canada comme expliqué en détail dans ce PDF de 58 pages en français (Source Murder By Decree) ► MEURTRE PAR DÉCRET – Le crime du génocide au Canada. Et aux USA de 1820 à 1980 et dans les mots du Capitaine Richard Pratt, fondateur du Pensionnat pour Indiens de Carlyle qu’il fallait « Tuer l’indien pour sauver l’Homme, blanc et de surcroit chrétien » comme le préconisait le rapport du prêtre Paul Durieu, remontant à 1864, et qui servi de base aux premiers pensionnats catholiques pour Indiens institutionnalisant sa méthode afin de détruire ou d’écrémer les « païens ».

Voilà ce que vous commémorez aujourd’hui et comment le narratif impérialiste colonialiste et les merdias aux ordres nous l’expliquent en France :

Que fêtent les Américains le quatrième jeudi du mois novembre ?

Littéralement, « Thanksgiving » signifie « Action de grâce ». Elle commémore l’accueil reçu par les pèlerins colons venus de Plymouth (en Angleterre) de la part des indigènes du Nouveau monde au XVIIème siècle.

En 1620, les « pilgrim Fathers » (pères pèlerins) débarquent sur l’actuelle Nouvelle-Angleterre après avoir fuit le régime imposé par l’Angleterre. Ils y établissent une colonie baptisé Plymouth, du nom du port qu’ils avaient quitté en Europe. Les indigènes leur transmettent alors leurs savoirs en matière de pêche et de plantation. Pour les remercier de leur accueil, le gouverneur de la colonie les invite à partager un repas festif : le premier Thanksgiving. Source Europe N°1

Bien sûr il n’en est rien, les origines de Thanksgiving signifie bien « Action de grâce » mais pour avoir massacrer les indigènes et leur avoir voler leur Terre-Mère Sacrée ► AUX ORIGINES DE THANKSGIVING

Aux COLONS DE PAPIER, vous pouvez décider ICI & MAINTENANT de ne plus rendre grâce à dieu d’avoir tué l’indigène et l’aborigène pour (vous) sauver l’homme blanc.

Il vous suffit de retirer votre consentement à l’empire du chaos, de dire NON, de vous tourner vers les Natifs et les descendants des Nations premières et de les considérer comme des humains et non comme Res Nullus : James Truslow Adams identifia un tel processus mental de négation lorsqu’il écrivit : “Un païen était considéré comme nullus, de cette façon sa propriété n’avait pas de propriétaire, ainsi le sol américain pouvait être approprié par qui que ce soit la trouvait en premier.” Quelqu’un qui est classifié comme non-existant est, du point de vue de celui que l’a classifié de cette façon, le propriétaire de rien du tout. Ainsi la catégorie “nullus” a servi de but pour assigner mentalement les peuples indigènes dans la catégorie des politiquement inexistants sans concept de nation indépendante contre les nations chrétiennes européennes. Le terme nullus est dérivé du latin null voulant dire “rien, aucun, invalide et nul (et non avenu)”. [NdJBL : voilà pourquoi ce n’est pas anodin, quand notre Chef d’État E. Macron, nous nomme « ceux qui ne sont rien« ]. Le terme “vide, nul” est dérivé du latin vacuum signifiant “vide”. 

Page 34 & 35 du PDF N° 4 à partir de larges extraits de traduction du livre de Steven Newcomb « Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte« 

Et tout coulera de source…

À partir du moment où nous déciderons tous ensemble de rompre avec le cycle mortifère du COLONIALISME et ce par quoi il arrive l’État et d’instaurer la société des sociétés qui réalisera l’esprit commun à l’humain dans sa fonction inter-relationnelle entre les multiples associations volontaires. De fait, l’esprit jaillit de cette source de volontarisme par essence.

Refusons tous de célébrer le présupposé raciste et eugéniste que l’homme qui n’est pas blanc est inférieur et comme le déclarait Jules Ferry en 1885 que les races supérieures ont un droit vis à vis des races inférieures.

Rappelez-vous personne au-dessus et donc personne en-dessous ! Aussi ; AVEC LES CROYANTS DE TOUS POILS appelons à un NOUVEAU PARADIGME SANS DIEUX NI MAITRES SANS ARMES NI HAINE NI VIOLENCE.

L’avenir de l’humanité passera par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents, nos frères et sœurs, pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

JBL1960

L’illustration de ce billet est une citation de Black Elk ► Homme-médecine sioux-lakota  Homme-médecine oglala, Black Elk a contribué, à travers deux ouvrages qui ont connu un succès mondial, à faire connaître la culture et la spiritualité de son peuple.

 

Publicités

10 réflexions sur « Transformons ce jour sombre et noir de Thanksgiving ; »

  1. Ce futur proche sans dieux, ni maitres, sans armes ni haine ni violence n’a jamais encore été essayé tout du moins depuis ces quelques derniers 5000 ans…

    Aussi, soyons audacieux et faisons nous confiance.
    https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/10/22/nature-vengeresse-par-mohawk-nation-news-mon-grain-de-sel/

    Source de l’image Mohawk Nation News : Le destin chuchote au guerrier « Tu ne peux pas résister à la tempête » et le guerrier lui murmure en retour : « JE suis la tempête »…

    J'aime

  2. https://indiancountrymedianetwork.com/culture/social-issues/6-thanksgiving-myths-share-them-with-someone-you-know/

    They Ate Turkey, Sweet Potatoes and Cranberry Sauce at the First Thanksgiving

    According to many historical accounts, there is no proof of turkey gobbling at the 1621 meal, but there was wild fowl (most likely geese or duck). Sweet potatoes were not yet grown in North American and cranberries are not a likely dessert food because sugar was an unaffordable luxury. Other items on the table included such things as venison, pumpkin, succotash and Indian corn.

    J'aime

  3. Réflexions optimistes d’un historien engagé Howard Zinn
    PDF de 63 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/09/pdfhowardzinn092017.pdf

    1 – Sur la spoliation de l’Histoire ► Page 7

    2 – L’histoire radicale

    1ère Partie ► Page 12

    2ème Partie ► Page 18

    3 – Violence et nature humaine ► Page 24

    4 – L’obéissance civile ► Page 32

    5 – Christophe Colomb

    1ère Partie ► Page 39

    2ème Partie ► Page 46

    6 – Réflexions optimistes d’un historien engagé ► Page 55

    J'aime

  4. https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/10/03/paix-pouvoir-rectitude-invitation-de-la-nation-mohawk/

    Conseil d’une femme de la Nation Mohawk en 1990 aux Canadiens & Québecois de papier lors de la crise d’Oka ;

    Regardez bien ce qu’il se passe ici, parce que quand ils en auront fini avec nous, (les Natifs) ce sera votre tour…

    Comme Thahoketoteh me l’avait transmis, ici-même : With unity of mind comes great strength and with that power we will attain the peace. Unity, Strength, Peace

    L’unité de l’esprit revêt une grande force et avec cette puissance, nous atteindrons la Paix. Unicité, Force et Paix !

    J'aime

  5. Pour ceux qui doutent encore des appels à massacrer les Amérindiens ; Les appels à détruire les Amérindiens n’étaient pas suggérés mais plutôt clairement affichés. Par exemple, Spencer Phips, lieutenant-gouverneur de la province de la Baie du Massachusetts a publié cette déclaration en 1755 au nom du roi George II: « Les sujets de Sa Majesté doivent saisir toutes les occasions de poursuivre, capturer, tuer et détruire la totalité et chacun des Indiens précités. »

    Voilà ce que nous vous appelons à cesser de commémorer !!!

    Issu de ce billet ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/03/26/palestiniens-amerindiens-meme-flamme/
    Parce que ce processus est toujours à l’œuvre en Palestine, notamment.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s