MAKREL EnMarche vers la réduction de la population…

Train à destination pour la Camarde !!!

Préparez-vous à partir…

Einz, zwei, drei…

▼▼▼

« Le seuil de l’irréversible a été franchi », déclare Emmanuel Macron lors de la COP23, à Bonn

Source FRANCETVINFO.fr

Après une semaine de discussions techniques sur l’application de l’accord de Paris, la chancelière allemande et le président français vont tenter de donner un nouveau souffle au combat contre le réchauffement climatique.

« Je souhaite que l’Europe se substitue aux Américains sur le financement du [Giec] Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. »

La Croix pose une question qui risque de secouer une partie de son lectorat catholique. « Faut-il limiter la population pour sauver la planète ? », demande le journal. C’est l’une des pistes envisagées dans l’appel des 15 000 scientifiques pour préserver l’environnement.

Dame Kékel répond Jawohl Mein Herr, à la question posée par La Croix

De toute façon on est trop nombreux !

Et combien de fois, pour ma part, j’ai entendu, in petto : « Ah y nous faudrait une bonne guerre ! » Ben oui, c’est vrai ! Rien de telle qu’une bonne guerre c’est bien connu ! Mais, loin, chez les autres.

Rappelez-vous l’article du Phil Butler « L’empire de la médiocrité et la fin du monde » sur le Saker Francophone ; Quiconque assume la charge à la Maison Blanche en ce moment de l’Histoire sera averti. Ramenez-nous à la normale, redonnez-nous notre télévision par câble, peu importe le coût, nucléarisez qui vous voulez, mais rendez-nous seulement nos vies ! Lire l’intégralité du billetChoisir entre la Peste et le Choléra… Parce que le Phil Butler fait référence dans cet article à Pentti Linkola (inventeur de l’écofascisme) qui affirme ; «Les années à venir se révéleront de plus en plus cyniques et cruelles. Les gens ne vont certainement pas se pardonner en s’embrassant les uns les autres. Le stade final de la vie de l’humanité sera marqué par la guerre monstrueuse de tous contre tous : la quantité de souffrance sera maximale.» 

Pour en finir avec l’escroquerie malthusienne de la « surpopulation »…

“Il n’y a pas le moindre doute que l’hésitation de bien des biologistes pour reconnaître la sociabilité et l’entraide comme caractéristiques fondamentales de la vie animale est due à la contradiction qu’ils perçoivent entre une telle reconnaissance et la dure lutte pour la survie malthusienne qu’ils considèrent être au plus profond de la théorie de l’évolution darwinienne. Même lorsqu’ils sont remémorés par Darwin lui-même dans son second ouvrage “La descendance de l’Homme”, qu’il reconnaissait la valeur dominante de la sociabilité et des sentiments “positifs” pour la préservation de l’espèce, ils ne peuvent pas réconcilier cette assertion avec la partie que Darwin et Wallace ont assigné à la lutte individuelle malthusienne pour le gain d’avantages individuels dans leur théorie de la sélection naturelle. […]”

~ Pierre Kropotkine ~

 À lire aussi : “Le CO2 est le démon par ce que Malthus et Ehrlich ont eu tort sur la surpopulation” (https://resistance71.wordpress.com/2015/05/03/lescroquerie-du-rechauffement-climatique-anthropique-avatar-de-lescroquerie-malthusienne-de-la-surpopulation/ )

 Et parce que l’escroquerie du réchauffement climatique anthropique se dégonfle comme la baudruche qu’elle est [NdJBL : Lire mon article en coopération avec R71 : La Théorie du RCA prend l’eau ?], le retour au (néo)malthusianisme et le bidonnage de la “surpopulation” est de rigueur…  Nous n’avons pas un problème de surpopulation, nous avons un problème de gestion, énorme différence (Résistance 71)

URL de l’article ► https://resistance71.wordpress.com/2017/04/06/pour-en-finir-avec-lescroquerie-malthusienne-de-la-surpopulation/

 La bombe démographique est un pétard mouillé

Rodolphe de Koninck et Sébastien Roux

Du département de géographie de l’université de Montréal

 5 avril 2017 |  URL de l’article original : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/495376/la-bombe-demographique-est-un-petard-mouille

Dans la lettre intitulée « La bombe à retardement de la surpopulation », parue dans Le Devoir du lundi 20 mars, M. Jean-Pierre Sauvé soutient qu’à la source de la détérioration de la biosphère se trouve la surpopulation. Cette vision encore très répandue apparaît inadéquate et requiert quelques ajustements.

N’en déplaise aux tenants du néomalthusianisme, la croissance démographique n’est pas en soi une cause de la surexploitation des ressources naturelles et de la détérioration des écosystèmes. Les démographes s’accordent pour dire que l’ascension démographique des cent dernières années tire à sa fin. La population mondiale devrait atteindre 9 milliards en 2050 avant de se stabiliser progressivement durant la deuxième moitié du XXIe siècle. Malthus avait tort : la croissance démographique n’est pas infinie et la population mondiale ne doublera plus jamais.

Il n’est pas étonnant que le spectre de la surpopulation resurgisse dans un contexte d’augmentation des inégalités économiques et de déstabilisation écologique, même si nous savons depuis longtemps que la faim et la pauvreté sont en réalité des problèmes liés à la distribution inégale de la richesse et des ressources. D’ailleurs, les populations les plus démunies n’ont en général qu’une empreinte écologique modeste et en tout cas largement inférieure à celle des populations riches. Si les 7,5 milliards d’humains qui vivent sur terre aujourd’hui étaient des prédateurs aussi boulimiques que le sont la majorité des quelque 360 millions de Nord-Américains, l’humanité serait déjà définitivement condamnée à connaître le sort des dinosaures.

L’occupation du territoire

Le véritable problème, c’est la façon dont les humains occupent la planète, quel que soit leur nombre. L’habitent-ils de façon harmonieuse, raisonnable et responsable, ou plutôt d’une manière abusive, prédatrice et destructrice ? La réponse est que l’humanité, en particulier dans les pays riches, habite la planète de façon de plus en plus prédatrice. Cela est vrai notamment dans l’agriculture mondialisée, l’une des grandes responsables de la détérioration de la biosphère et des bouleversements climatiques, de même que de la destruction de la petite agriculture familiale appauvrissant les campagnes et contribuant à l’exode vers les villes. Lire l’intégralité de l’article sur R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/04/06/pour-en-finir-avec-lescroquerie-malthusienne-de-la-surpopulation/

◄|►

Voilà, faisons-nous confiance, auto-gérons nous, comme les aztèques, les mayas, les Pygmées, pour un territoire donné, une terre donnée, une planète donnée prenons conscience que nous devons nous auto-réguler nous-mêmes. Parce que des eugénistes prêts à nous génocider, à jouer à Dieu et décider qui doit vivre ou mourir (et gageons que nous serons sur la Liste) tel Bill Gates, ou comme le fut durant 101 ans la vieille fripouille de Rockefeller, mais y’en a pleins d’autres qui attendent de jouer avec nos vies…

Eugénisme et Nouvel Ordre Mondial : OGM et le plan de réduction de la population mondiale en marche… Le Nouvel Ordre Mondial a fait gravé 10 commandements dans la pierre sur les « fameuses » pierres du « Georgia Guidestones » en 1980. Le 1er de ces 10 « commandements » stipule que la population mondiale ne devra jamais dépasser les 500 millions d’individus, ce qui représente une projection de réduction de la population mondiale de l’ordre de 95%. Il n’y a pas plus de « surpopulation » mondiale que de réchauffement climatique anthropique ou de beurre en branche… Tout ceci n’est que propagande eugéniste pour amener les peuples à accepter docilement leur mise sous tutelle et sous esclavage total.Une question à ceux qui sont d’accord que « nous sommes trop nombreux » : Qui va décider si vous aller vivre ou mourir ? Accepterez-vous de partir dans le train à destination de la Camarde ? 95% de réduction (pas sur le prix du billet hein ?..),  çà vous laisse très très peu de chance de vivre. çà vous va ? Résistance71

▼▼▼

Hier soir, sur LCI Nicolas Beytout, face à Julien Dray, se disait choqué des déclarations de Dame Kékel qui est tout à fait d’accord de réduire la population pour sauver le genre humain, pour sauver la Planète quoi ! Nanméo ► Fallait pas voter…

Sur Dame Kékel je ne peux que vous conseiller de lire ceci :

L’article est, en fait, une confession générale de la complicité du gouvernement allemand dans un complot bizarre et sinistre aux proportion épiques.”

Une chose est claire, l’Allemagne aide l’EIIL avec des milliards d’aide, en argent liquide, beaucoup en équipement militaire, le tout envoyé par la Turquie.

Il est aussi très clair que l’Allemagne, ou cette Merkel et le DVD sur lequel nous reviendrons dans une minute, sont au cœur même du coup qui a renversé le gouvernement en Pologne et sont aussi impliqués jusqu’au cou dans la préparation de la junte de Kiev pour qu’elle mène une plus large guerre. C’est issu de l’analyse de Gordon Duff source VT traduit par R71 à propos d’un 11 septembre nucléaire.

▲▲▲

Alors ce n’est pas anodin si La Croix pose cette question, rappelez-vous le Plan ;

une seule église mondiale et un seul gouvernement mondial

 

D’ailleurs on comprend mieux pourquoi le Macron de Rothschild avait affirmé, de manière erronée d’ailleurs, que les femmes africaines faisaient trop d’enfants mais également en établissant un rapprochement entre lutte contre le réchauffement climatique et lutte contre le terrorisme, tenez tout est là en appui du Résumé SOTT de juin 2017 et je traite également dans le dernier du mois d’octobre de l’escroquerie du RCA…

Voilà pourquoi Macron a été placé à l’Élysée, pour réactiver le Plan ► LES 4 CAVALIERS DE L’APOCALYPSE… du pétrole…

Et pour Make Our Planete Great Again…

Mais sans nous !

JBL1960

DOSSIERS CONNEXES ;

LES VERSIONS PDF ;

Le Manifeste pour la société des sociétés de Résistance71

Catégories ; PEUPLES PREMIERSVOTATIONNOUVEAU PARADIGME

Contre-rapport de la Commission Vérité & Réconciliation « MEURTRE PAR DÉCRET » en français, le génocide dans les Pensionnats pour Indien de 1840 à 1996 au Canada

Citation de Ted Turner, milliardaire, fondateur de CNN

Publicités