Un bond en avant oui, mais vers un nouveau paradigme…

…En lien avec tous les peuples autochtones de tous les continents…

Et pas sur le modèle existant qui n’a eu qu’une seule ambition ;

Tuez l’indien pour sauver l’homme,

Blanc et de surcroît… Chrétien !

C’est le Contre-rapport de la Commission Vérité & Réconciliation « MEURTRE PAR DÉCRET » qui a démontré le Plan ;

L’assassinat des Gardiennes de la Terre…

La solution finale au problème Indien des Amériques ;

Car il fut entendu qu’aucune personne indigène, traditionnelle ou Nation ne devaient être autorisées à survivre en dehors de la chrétienté et de sa nation « blanche » : vers l’Ouest et le Sud, en traçant et en établissant une ligne allant du pôle arctique, ci-après nommé le Nord au pôle sud ci-après nommé le Sud, sans se soucier si les terres ou les îles découvertes ou à découvrir se situent en direction de l’Inde ou vers quelque autre quartier ; la ligne se situant à cent lieues à l’Ouest et au sud des îles des Açores et du Cap Vert. Par le Pape Alexandre « Borgia » VI dans la Bulle Inter Caetera dès le 4 mai 1493…

Car le but, avoué, notamment devant la presse française, en 1996, par Robert McNamara (Page 49 du CR de la CVR : Meurtre Par Décret) était que les femmes indigènes cessent de procréer ; On doit prendre des mesures draconiennes pour la réduction démographique contre la volonté de certaines populations. Réduire le taux de natalité s’est avéré quasiment impossible. On doit dès lors augmenter le taux de mortalité. Comment ? Par des moyens naturels : la famine et la maladie. Extrait du billet d’introduction au PDF {N°4} de Steven Newcomb ; « Païens en Terre Promise, décoder la Doctrine Chrétienne de la Découverte« .

Non la Commission elle-même, car il n’a jamais été question de Vérité ni même de RéconciliationJAMAIS !

De nombreux billets, en section PEUPLES PREMIERS, traitent des projets eugénistes, racistes et suprématistes ordonnés par les hommes en jupes, dès 1492 « …pour envahir, traquer, capturer, vaincre et subjuguer tous les Sarrasins, païens et autres ennemis du Christ où qu’ils soient et de réduire leur personnes en esclavage perpétuel… »…

◄|►

Grâce à raimanet qui nous tire l’œil vers cet article que j’analyse par extraits les plus dérangeants à mon sens et en argumentant ma critique ;

Pour lire l’article en intégralité ► https://leapmanifesto.org/fr/un-bond-vers-lavant/#manifesto-content

Nous partons du constat que le Canada et le Québec traversent aujourd’hui la crise la plus grave de leur histoire récente.

La Commission de vérité et réconciliation a permis de prendre acte d’épisodes révoltants de notre passé récent. La pauvreté et les inégalités qui s’accentuent creusent une cicatrice qui défigure notre présent. Et la performance canadienne dans le dossier des changements climatiques est un véritable crime contre l’avenir de l’humanité.

Ces faits sont d’autant plus alarmants qu’ils contreviennent à nos valeurs déclarées : respect des droits des autochtones, internationalisme, droits humains, diversité et développement durable. […]

Aujourd’hui, nous ne vivons pas en accord avec ces valeurs, mais nous pourrions le faire. Nous pourrions vivre dans un pays entièrement alimenté par des énergies réellement renouvelables et justes, traversé de réseaux de transport public accessible, où les emplois et autres possibilités qu’offre une telle transition sont aussi conçus pour éliminer systématiquement les inégalités raciales et entre les genres. […]

Nous devons donc bondir vers l’avant.

Ce bond doit commencer par respecter les droits ancestraux et le titre des premières gardiennes et premiers gardiens de cette terre. Les communautés autochtones ont été aux premières lignes de la défense des cours d’eau, des berges, des forêts et des terres contre l’activité industrielle débridée. Nous pouvons appuyer celles et ceux qui remplissent ce rôle et repartir à neuf – sans oublier le passé – nos relations avec les populations autochtones en mettant pleinement en application la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.

NdeJBL : Les Femmes qui détiennent un titre de la Terre, disent exactement le contraire ICI et . Kahentinetha de Mohawk Nation News explique avec force qu’aucun traité n’a jamais été respecté, JAMAIS, aussi croire qu’il suffit d’appliquer pleinement la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones est illusoire et de toute façon hors de propos puisqu’il y a une GRANDE LOI DE LA PAIX que les colons de papier peuvent étudier et adapter ce qui est adaptable notamment dans le domaine de l’horizontalité de la prise de décision politique et du schéma de la chefferie sans pouvoir. Une charte de ce style a non seulement un impact sur le processus politique d’une société, mais aussi sur le processus économique et donc écologique. Il est également à noter le processus politique par des femmes et des conseils des femmes, dans une société matrilinéaire et égalitaire. Dont personne ne prône une application Per se à nos sociétés qui sont culturellement et structurellement différentes de la société iroquoise. Cependant que dans l’étude et l’adaptation, ensemble, côte à côte, nous pourrons vaincre l’inertie de départ, et impulser la poussée primordiale, comme suit :

Ignorer le Système ► Créer les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchir et agir en une praxis commune ► Adapter l’ANCIEN au NEUF

Inspirés par les traités qui constituent la base juridique de ce pays et nous enjoignent à partager la terre… […] Nous devons remplacer les structures de propriété qui servent le profit des entreprises privées et la distante bureaucratie de certains États centralisés en en créant de nouvelles, innovantes, gouvernées démocratiquement […] Nous réclamons qu’un frein soit mis aux accords commerciaux qui donnent aux entreprises le pouvoir de s’ingérer dans les efforts que nous déployons pour reconstruire les économies locales, réglementer les sociétés privées et stopper les activités d’extraction dommageables. […]

Cette résurgence, du bas vers le haut, entraînera assurément un renouveau de la démocratie à tous les paliers du gouvernement, et nous mènera rapidement vers un système dans lequel chaque vote compte et où l’argent des grandes entreprises privées est exclu des campagnes politiques. […]

Un cadeau qui nous a donné une de ces rares occasions de regarder ce que nous sommes devenus… et de décider de changer ; Alors, nous invitons toutes celles et tous ceux qui se présentent aux prochaines élections à saisir cette occasion et à agir en fonction de cet urgent besoin d’une transformation. C’est notre devoir sacré envers les populations que ce pays a blessées par le passé, envers celles et ceux qui souffrent inutilement à présent, et envers tous ceux et celles qui ont droit à un avenir sûr et prometteur.

◄|►

Tout d’abord, puisque vous avez décidé de changer, commencez par ne pas commémorer le 1er juillet prochain le cent-cinquantenaire de la « Confédération du Canada » ;

Ensuite, tournez-vous vers les Natifs, qui vivent souvent dans des réserves indiennes, et que Trump ou Trudeau ont déclaré « non-souverains » et « non-humains » et dont les survivants des Pensionnats pour Indiens, témoignent de la volonté des hommes et des femmes de peu de foi, avec l’aide de l’État et des GRC, de les avoir assassiner parce qu’indigènes…

Combien de bébés, tout juste nés et souvent issus des viols, jetés dans les chaudières de ces fameux pensionnats pour Indiens ?

{page 19 et 20 du CR de la CVR : Meurtre Par Décret}

Combien de Maisie Shaw ?

Combien de Sioux Standing Rock ?

Combien de Malheur dans l’Oregon ?

Là où vous vous trompez, lourdement, c’est en vous attribuant un quelconque « devoir sacré » envers les populations que ce pays a blessés par le passé

Car voyez-vous nous pensons au contraire que l’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

Nous n’avons aucun « devoir sacré » envers les peuples autochtones, nous avons à nous tenir, DEBOUT, à leurs côtés. Tous sur la même ligne, personne devant, personne derrière, personne au-dessus {parce qu’au-dessus, c’est le soleil} et donc personne en dessous…

Ce nouveau paradigme, nous le souhaitons précisément pour cette raison ; Sans dieux, ni maîtres, SANS ARMES, ni haine, ni violence…

Et nous réfléchissons à nous organiser, car nous avons compris que de notre ORGANISATION jaillira le PRINCIPE DE LA VIE SOCIALE. Mais pas en réformant ce système mortifère, eugéniste, suprématiste et encore moins en veautant car quiconque vote ou a voté avec les règles du système, vote pour que celui-ci continue…

Nous ne voulons pas inverser la pyramide du pouvoir, nous ne voulons pas le pouvoir pour remplacer les possédants et devenir à notre tour les gens d’en haut…

Nous sommes ceux d’en bas, à gauche…

Nous ne voulons pas « avoir » juste pour l’envie de posséder.

Mais juste « être » et avancer ensemble pour devenir ce changement…

JBL1960

 

 

 

 

 

Publicités

5 réflexions sur “ Un bond en avant oui, mais vers un nouveau paradigme… ”

  1. https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/05/gaulliste-et-de-surcroit-chretien-je-suis/

    « Je suis gaulliste et, de surcroît, je suis chrétien je ne prendrai jamais une décision qui soit contraire au respect de la dignité humaine, au respect de la personne humaine, au respect de la solidarité. »

    “La France n’est pas coupable d’avoir voulu faire partager sa culture aux peuples d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Nord” dixit un certain François Fillon…

    Et ici on sait comment la France à tenu à faire partager sa culture ; Avec des crucifix et des échafauds donc…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s