Pour un AutreFutur : Débranchons Macron le cyborg et son monde…

Rejoindre les CYBORGS ou être et incarner la RÉSISTANCE ?

Se soumettre à la dictature technotronique et à ses nouvelles normes comme la distanciation sociale et ses nouvelles règles ; nous Traquer/Isoler/Traiter non plus nous, les dissidents, mais les « infectés » au CoV19, les nouveaux séropos ?

Ou nous débrancher de la Matrix, en débranchant Macron et son monde pour enclencher un nouveau paradigme où nul ne sera le « Chef » car ce sera l’affaire de toutes et de tous ?

À terme, nous aurons le choix entre ces deux réalités possibles, une seule mène à l’universalité de notre être, saurez-vous deviner laquelle ? Crise coronavirus… Se morfondre ou se réjouir ?… (Résistance 71 ) : Le coronavirus mène la charge pour la société des sociétés et en analyse dans mon blog, dans : MACRONAVIROSESHOW du 13 avril 2020 à 20:02…

DICTATURE TECHNOTRONIQUE EN MARCHE !

“Vous voulez savoir ce que sera le monde de demain ?… Imaginez une botte écrasant un visage humain… pour toujours.”
~ George Orwell ~

Résistance 71 porte à notre connaissance ce très beau texte de Bernard Gilles du 21 avril 2020 sur (et pour un) autrefutur et intitulé Macron le cyborg qui fait parfaitement écho au texte pages 47 à 52 de mon tout dernier PDF « DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS POUR DIRE NON à la DICTATURE TECHONOTRONIQUE EN MARCHE » :  » Reset  » – Ou le coup de grâce de la Couronne à l’Humanité ? de Société anonyme de mars 2020 ;

Cliquer pour accéder à dossier-special-cov19-de-jbl1960-avril-2020.pdf

Macron le cyborg

La face cachée du Président Macron ;o) - L'atelier - Actualités ...

Autre Futur21 avril 2020 – URL de l’article original : https://www.autrefutur.net/Macron-le-cyborg

Après l’allocution d’Emmanuel Macron, au soir du 13 avril 2020, les commentateurs ont été nombreux à souligner, à juste titre, les incohérences, les approximations, les propositions inacceptables et même la feinte « humilité » (le terme est revenu plusieurs fois) que lui auront fortement suggéré ses conseillers en communication. J’aimerais, moi, partir d’un autre bord.

Ce qui m’a frappé en le regardant et en l’écoutant, c’était le total manque d’humanité du personnage. Un regard vide, une langue et un visage de bois. Ses mots défilaient sans que l’on puisse le moins du monde y croire. Mais y croyait-il lui-même ? Entre robot et mannequin de cire, il débitait son laïus d’une voix monocorde sans qu’aucune inflexion ne parvienne à l’animer. Nulle chair n’habitant ses mots vides, même sa fonction présidentielle était alors désincarnée.

D’autres présidents de la République ne furent certainement pas plus admirables : Le général de Gaulle faisait preuve d’un orgueil et d’une vanité qui ont fait les beaux jours du Canard enchaîné ; François Mitterrand s’est montré d’une fourberie peu commune en pratiquant une politique néo-libérale en contradiction flagrante avec le programme sur lequel il avait été élu ; l’arrivisme, la bêtise et la vulgarité de Nicolas Sarkozy en firent le digne pendant français de l’inqualifiable Berlusconi, etc. Mais enfin, orgueil, vanité, fourberie, bêtise et vulgarité sont des défauts fort répandus et finalement très humains.

Rien de tel avec Emmanuel Macron. Chez lui, on chercherait en vain un défaut majeur et particulier. Le personnage est pure fonction, comme on dit « fonction » en langage informatique. En l’écoutant, on retrouve ces voix synthétiques : « Si votre appel concerne un dossier en cours, tapez un. S’il s’agit d’une première demande, tapez deux. Pour toute autre question, tapez trois. »

Il faut bien se rendre à l’évidence : Macron, qui vénère la « start-up nation », est un cyborg, exerçant une fonction managériale au sein d’un quantum de capital, ce capital que Marx qualifiait en son temps de sujet automate. Il faut cesser de croire que le capitalisme et ses ravages proviennent de la seule cupidité (indéniable par ailleurs) des patrons et des grands de ce monde, majordomes et intendants d’un rapport social qui les domine également. Ces gens-là ne ravagent pas la planète et n’asservissent pas les populations par pur esprit de lucre ou par goût de la domination. Ils les gèrent et les administrent via « une machine folle » qui s’est autonomisée et dont le seul carburant est l’accroissement illimité de la valeur. La valeur se « valorise » et ce, même lorsque que celle-ci a perdu toute substance et ne se nourrit plus, fictivement, que d’une anticipation financière de profits qui ne viendront jamais.

Les autres sphères de la vie, la politique, la santé, l’art, l’éducation, etc., ne se réduisent pas « en dernière instance » à « l’infrastructure économique » comme le proclame encore parfois un marxisme de charbonnier qui a tout de la foi des simples. Ce qui est vrai, en revanche, c’est que ces différentes sphères, chacune à leur façon, contribuent à la reproduction de la totalité sociale capitaliste. Dans cette optique, il existe une relation exclusive entre l’État (la politique) et l’économie où il peut arriver que l’État dicte sa loi à l’économie ou que ce soit l’inverse. Mais dans chaque occurrence, c’est la reproduction du sujet automate qui apparaît comme la cause efficiente.

Macron le cyborg incarne à merveille cette dualité fonctionnelle. Il y a quelques mois à peine, il proclamait dans la moindre de ses phrases le primat de l’économie, le culte de la croissance, le mépris pour « ceux qui ne sont rien. » Aujourd’hui que le virus grippe un peu plus la machinerie capitaliste, il ne craint pas d’affirmer, comme n’importe quel militant gauchiste, que la santé doit échapper aux lois du marché.

Le sujet automate a simplement appuyé sur une nouvelle touche et la voix synthétique, a retenti.

Débranchons Macron et son monde.

Image du Jour | Mèmes drôles, Images

Et pour étayer cette idée que le changement de paradigme est une action révolutionnaire commune qui ne nécessite aucun leader, aucun chef, surtout pas un cyborg mais pas pour le remplacer par un ou une autre qui aurait un visage plus humain.

Et comprendre que NOUS sommes le CHANGEMENT, à même de l’incarner dans cet ICI et ce MAINTENANT car c’est l’affaire de toutes et de tous. Aussi, je vous propose la (re)lecture du texte de Gustavo Esteva Temps de Révolution : Source du texte original : 
La Jornada, Mexico, 
1er avril 2013, traduit par El Viejo pour La Voie du Jaguar VIA R71 et que j’ai publié, en première analyse dans ce billet en août 2016 ► Nul ne sera « Chef » de ce Changement qui vient

Temps de révolution

Le changement révolutionnaire n’arrive pas comme un moment cataclysmique, mais comme une succession interminable de surprises, qui se meuvent en zigzag vers une société plus décente, disait Howard Zinn peu avant de mourir.

Cela a toujours été ainsi. Des révolutionnaires triomphants transforment souvent des épisodes du moment où ils ont joué un rôle crucial en symboles du processus, parfois avec de mauvaises intentions. Mais la révolution française n’a pas été la prise de la Bastille, ni la soviétique la prise du palais d’Hiver. Les faits que l’on commémore tous les 20 novembre [1] signifient bien peu par rapport à la révolution mexicaine. Ils ne l’ont pas définie. Ce n’est même pas là qu’elle a commencé.

Les révolutions du XXe siècle ont bien montré que les dirigeants d’une geste révolutionnaire ou ceux qui s’installent au régime de pouvoir créé par une révolution peuvent avoir des effets néfastes, souvent contre-révolutionnaires. Il y a peu de cas où ils peuvent contribuer à réaliser ou approfondir la révolution à laquelle ils prennent part.

Les révolutions, toutes les révolutions, sont l’affaire des gens, des hommes et des femmes ordinaires.

Il y a une quinzaine d’années, le 3 août 1999, le sous-commandant Marcos a signalé : « Nous sommes des femmes et des hommes, des enfants et des vieillards assez ordinaires, c’est-à-dire rebelles, pas d’accord, mal à l’aise, rêveurs. » Comme l’a observé Holloway, il y a là une bombe théorique. Non seulement cela laisse derrière le canon léniniste. Cela exige que nous voyions d’une autre manière les gens ordinaires, tous les gens ordinaires, qui peuvent être sur le point d’éclater, d’exprimer passionnément leur rébellion. Cela exige que nous apprenions à apprendre d’eux. Par exemple des gens ordinaires qui ont inventé et réalisent le zapatisme.

Il semble que soit en marche une insurrection. Il faut insister : une insurrection des gens ordinaires. Ce n’est pas un coup de main, un épisode belliqueux circonstanciel. Parfois les gens ordinaires se voient obligés à faire un coup de main, et ils le font. Mais ce n’est pas cela qui définit un changement révolutionnaire ni ce qui est en train de se passer à présent.

L’insurrection en cours ne cherche pas de soudains déplacements du pouvoir ou des politiques, entre autres choses parce que les gens ordinaires ont appris à se méfier profondément de ce qui se passe là-haut. Ils savent que les changements de personnes dans les structures du pouvoir ont un caractère illusoire et temporaire. Le changement des dirigeants ou des politiques n’altère pas le caractère du régime oppresseur. En général, il cherche seulement à faire face à des besoins circonstanciels ou à des recompositions de forces… pour assurer la continuité du régime.

Au lieu de soudains déplacements de pouvoir ou de politiques, l’insurrection en cours suppose un changement d’attitude qui revendique le sens de la proportion. Il faut, comme l’a dit James Scott [2], cesser de penser en tant qu’État, comme si nous étions là-haut et que depuis les hauteurs du pouvoir nous nous proposions d’arranger le monde. Ainsi qu’il le dit, tous ces efforts pour améliorer la condition humaine d’en haut ont échoué. Il est temps de les abandonner.

L’insurrection revendique aussi le bon sens. Il n’a pas son siège dans la glande pinéale, ainsi que le pensait Descartes, et celui qu’imaginaient les Grecs est trop abstrait. Le bon sens, c’est celui qu’on a dans la communauté. Et c’est la première chose qu’on peut apprendre des gens ordinaires, qu’en général il ne peut survivre sans communauté et qu’il tend à penser à partir de là où il se trouve, avec les pieds par terre, en reconnaissant ce qu’ils sont : de simples mortels.

De là, d’en bas, à ras de terre, on ne conçoit pas seulement les changements révolutionnaires. On les réalise. Des changements qui sont, comme l’enseignait Illich [3], des actes qui transgressent les frontières culturelles et ouvrent un nouveau chemin, des actes qui établissent irrévocablement une possibilité nouvelle et significative. Ce sont des actes qui offrent la preuve inattendue d’un nouveau fait social. Ce fait aurait pu être imaginé ou planifié. Quelqu’un aurait pu l’anticiper. Mais il n’y a que quand il se réalise qu’il est démontré qu’il était possible.

Et c’est cela, assurément que nous pouvons aller apprendre au Chiapas, de ces hommes et femmes, enfants et vieillards, gens ordinaires, gens rebelles, pas d’accord, mal à l’aise, rêveurs. Des gens qui se sont mis à rêver, qui ont vaillamment exprimé leur rébellion, leur désaccord, et qui ne cessent de mettre tout le monde mal à l’aise. Ceux d’en haut, cela va de soi. Mais aussi ceux d’à côté, comme ceux dont les rêves sont devenus cauchemars dans la boue des urnes, ou ceux qui sont convaincus de posséder la vérité révolutionnaire et se sentent le droit de diriger le changement.

C’est vrai qu’ils sont gênantes et gênants, extrêmement gênants. Ils chamboulent tout, pas une marionnette n’en sort indemne. Pouvons-nous les écouter avec l’esprit et le cœur ouverts ? Pouvons-nous, plus encore, faire ce que nous avons à faire, chacun, dans son petit coin, dans sa géographie, dans son temps et sa condition, sans prétention au grandiose ?

Gustavo Esteva

Il ne faut pas former une masse. Il faut former un ensemble ...

Puisqu’il est devenu évident qu’il ne sert à rien de réfléchir sans jamais passer à l’action, comme une action sans réflexion ne nous mènera nulle part.

Je vous laisse des lectures complémentaires, au format PDF, à ces deux textes pour transformer notre réalité de manière coordonnée et réfléchie et ainsi être en capacité d’agir pour débrancher Macron et son monde, parce que ça urge un chouïa quand même, non ?

Résistance politique avec Ricardo Flores Magon (1874 – 1922) ; Journaliste, anarchiste et révolutionnaire mexicain ;

Rudolph Rocker : Anarchisme & Organisation, 1919 ;

Extraits Choisis Anarchistes d’Errico Malatesta, juin 2017 + ADDENDUM VERS L’ANARCHIE, pages 56 à 63, juin 2019 ;

La Pédagogie des Opprimés de Paulo Freire, 1970 ;

Chiapas, feu et parole d’un peuple qui dirige et d’un gouvernement qui obéit ;

APPEL À LA VIE CONTRE LA TYRANNIE ÉTATIQUE & MARCHANDE de Raoul Vaneigem, Publié aux Éditions Libertalia en 2019

L’ESSENTIEL DE RÉSISTANCE71 DE 2010 à MARS 2020 ;

Le règne de la minorité : Pourquoi 10% est tout ce dont vous avez besoin, de Matthew Philips, 2011 ;

Et je vous laisse farfouiller dans ma petite BIBLIOTHÈQUE de PDFs (+ de 180) librement et gratuitement, mon plaisir sera que vous y découvriez une petite pépite à lire et qu’elle trouve son chemin… Puisqu'on récolte ce qu'on sème, plantons-nous - Atmosphère Citation

Bonne lecture à vous toutes et tous et n’oublions jamais que nous ne sommes que de passage, aussi, sur ce temps de passage, rien ne nous empêche de semer des fleurs et les graines du futur…

JBL1960

86 réflexions sur « Pour un AutreFutur : Débranchons Macron le cyborg et son monde… »

  1. Quelques réflexions qui pourront paraître métaphysiques, et qui pourtant, si on prend le temps de les tester, marchent (désolée pour l’utilisation de ce mot).

    1- Pensons positif, et ce quelque soit notre situation actuelle, la pensée positive amène des effets positifs…

    Dans toute vie, même avec des difficultés, il y a du positif.

    2- Ne pas ressasser le passé, car dans ce cas des événements nous y ramèneront en permanence.. Utiliser le passé pour apprendre…

    3-Ne pas juger les autres… C’est le plus difficile, mais nous ne sommes pas sur Terre pour ce rôle…

    Le jugement se passe après notre mort physique (et je n’évoque pas de religion).

    4- Ne pas pensez à un événement négatif : panne, accident, maladie ; car vous provoquez sa venue.

    5-Observer la Nature et apprendre à la connaître et à vivre en OSMOSE, pas besoin d’un service météo pour connaître le temps qu’il va faire dans quelques heures…

    6- Apprendre à utiliser notre GPS naturel comme le font par exemple les oiseaux migrateurs… Entraînez-vous en allant dans un village, et recherchez par exemple une rue (vous aurez au préalable vu les noms des rues, listées, sans plan, et sans aucune indication…), puis marcher à l’instinct !

    7-Pour commencer et pour finir sa journée, s’étirer comme un chat, en prenant le temps, pour une bonne décontraction…

    Aimé par 1 personne

    1. Il est certain que, de réfléchir/infléchir sur des choses/gens désagréables ou infectes ne sert que les alimenter; alimenter avec le « loosh », cette énergie toutee à faitt humaine dont ces ‘autres’ ont tellement besoin pour nourrir leurs desseins (?)/projets. Car, ce ne sont pas des ‘humains’, ces entités troubles qui n’ont jamais pu se guérir des traumas qu’ils ont apporté avec eux en venant sur Terre il y a belle et bien 4 000 ans.
      Il nr faut pas, donc, les en vouloir…trop. Car nous avons été trop indulgent a à leur égard, leur donnant tout ce dont ils avaient besoin? Avec le temps, ils ont profiter du ‘libre arbitre’ pour nous rajouter des couches (peut-être, en certains cas, dans tous les sens du terme). Aujourd’hui, c’est l »heure du réveil, et ce n’est pas l’école qui nous appelle – plutôt l’école de la vie terrestre que l’on a mis à côté pour sevir les besoins de ces pauvres paumés rescapés des guerres inter-galactiques d’antan…
      Bien à vous tous.
      https://johnscottconsciousness.com/commencement-des-temps/
      https://johnscottconsciousness.com/

      J'aime

  2. Le cyborg, mis en place par la Kabbale est là pour nous faire grandir, et comprendre que c’est NOUS QUI AVONS LE POUVOIR…

    Pour cela, il faut absolument sortir de notre zone de confort, et se mettre en résonance avec la Nature…

    Ceux qui y arriveront connaîtront un autre monde, appelé Nouvelle Terre et /ou âge d’or, les autres passeront par la mort physique en attendant un nouveau cycle d’apprentissage…

    Aimé par 2 personnes

    1. Tout à fait. Et ce que beaucoup semble éviter à embrasser, c’est l’opposé de l’Amour – la peur. Si le confinement sert à une chose, c’est donner l’opportunité aux gens de se rendre compte qu’ils sont des prisonniers sur leur propre planète, et la chance d’identifier et puis de transmuter leur propres peurs, sans quoi, eux, ils n’auront pas d’avenir…
      https://johnscottconsciousness.com/peur/

      J'aime

  3. Transformons cela en IDÉE POSITIVE

    https://www.latribune.fr/economie/france/direct-coronavirus-trou-d-air-pour-airbus-au-premier-trimestre-846431.html

    PARFAIT !

    C’est le moment pour débuter notre autonomie, seul, en famille ou en groupe, selon où nous habitons.

    Penico (pot de chambre en portugais), jouit du mal qu’elle procure aux autres…

    Transmuttons cette énergie en positif, pour nous…

    C’est le moment de nous debarasser de tout ce que la société de consommation nous fait passer pour indispensable…

    J'aime

  4. Georges Soros, Georgi Schwartz de son vrai nom :

    ‘Je suis un chef d’ état, sans état. ‘

    Comme pour les autres qui veulent notre malheur, Transmuttons cette énergie, en onde positive pour nous.

    Ces gens arrivent à nous manipuler par la PEUR et parce que pour la plupart d’ entre nous, nous ignorons QUI NOUS SOMMES RÉELLEMENT.

    Nous avons le POUVOIR CREATEUR SI NOUS AVONS DES PENSÉES POSITIVES !

    J'aime

  5. Le 26 décembre 2019, c’est modestement mais surement ce que j’ai proposé avec petit billet : Appel à une « transmutation de toutes les valeurs » dans l’esprit de Friedrich Nietzsche…

    Je n’avais pas encore accepté de me recoltiner avec Frédo, mais je proposais déjà et comme depuis 5 ans, de se rejoindre grâce à toutes ces lectures ciblées pour ouvrir nos âmes et nos cœurs, allumer nos petites flammes intérieures, et illuminer nos nuits dans l’espoir d’une transmutation de toutes les valeurs !…

    Car rien, ni personne, ne nous empêche de « féconder le passé en engendrant l’avenir pour donner un sens au présent » !

    En analyse ;

    Cliquer pour accéder à le-chemin-de-lemancipation-passe-par-le-lacher-prise-du-contre-naturel-morale-incluse-avec-f-nietzsche-1897-version-pdf-07-2019.pdf

    J'aime

    1. Voyez que tout est entre nos mains, que l’on se coordonne et c’est fin de partie pour l’Oligarchie, et gageons qu’ils le savent sinon pourquoi donc accélèrent-ils le mouvement pour nous refermer les grilles totalitaires sur la tronche ?

      J'aime

  6. Va falloir renverser la vapeur :

    https://www.midilibre.fr/2020/04/22/quels-departements-en-region-pourraient-sortir-du-confinement-des-le-11-mai,8857657.php

    Voir la carte des départements, en bleu ceux qui devraient passer en vert, en rouge ceux qui devraient rester en rouge…

    La Lozère, zéro mort est en bleu,
    Le Lot, zéro mort est en rouge,
    Le Cantal : 4 morts ces derniers jours, est en rouge,
    La Corrèze, 18 morts est en rouge…dont des décédés du cancer en phase terminale comptés Covid-19 !

    Salomon, le Varan, Phiphi et consorts ont intérêts à revoir leur copie ILLICO Presto.

    J'aime

    1. Attends, ce soir, sur BFMTWC une cronnard a claironné que la Lozère déplorait son tout 1er mort du CoV19 !!!

      Qui continuent comme ça et ça va chier des bulles triangulaires et carrées…

      J'aime

      1. T’as de la chance, dans un carré, il y a plusieurs triangles…

        —-

        La Lozère avait un gars en Réa depuis plusieurs semaines, c’est peut-être lui ?

        Sinon, ils ont aussi ceux qui viennent en résidences secondaires… Comme dans mon village, et impossible de les rater, Mercedes noire… Et ensuite balades en quad partout… Sont venus, puis répartis après une semaine, et revenus ces jours-ci…

        J'aime

  7. Ah, et ce que j’ai lu sur le site de L’INSEE, la Corrèze est passée à 26 morts…

    Oui, mais on compte les personnes décédés sur le departement ( État Civil) et c’est rapporté à la population totale (un peu moins de 241000 habs).

    C’est du foutage de tronche total, autant je suis d’accord pour un accident de la route, qui pour certains critères sont basés sur l’infrastructure du lieu, autant si quelqu’un meurt du cancer du tabac au sommet du Mont Blanc, le lieu ne sera pas accusé de pollution par le tabac…

    En Corrèze, je ne pense pas qu’il y ait eu de transfert de malades de l’extérieur, mais le départements à beaucoup de touristes anglais et belges, qui pour certains ont des résidences secondaires…

    Le 1er détecté Covid-19 dans le Cantal, c’est le député de la Charente-Maritime…

    J'aime

      1. Certes, mais vu les poly tiques et les mouzombies qui demandent du confinement XXXL, c’est pas gagné !

        Je parie sur un super coloriage de Phiphi, un truc tout en rouge et vert, et EN MÊME TEMPS, en vert et rouge !!!

        J'aime

      2. Alors, j’ai appris ce matin, qu’il a été dit au JT régionaux que la Corrèze avait aussi reçu son lot de malades d’ailleurs…

        Alors que les 2 hôpitaux sont niveau 2…

        J'aime

    1. Ils soulignent les difficultés auxquelles seront confrontés les agents et salariés contaminés pour faire valoir leurs droits, si aucune mesure n’est prise, parlant de procédure «longue et incertaine» auprès des organismes de sécurité sociale.
      =*=
      Si c’est pas une preuve supplémentaire ça, qui s’en carre total ?

      Bon, je rappelle le titre du billet, grâce à un autrefutur.net = Débranchons Macron ET SON MONDE Véran, Buzyn, Salomon, Delfraissy, tutti quanti…

      J'aime

    1. La commission a voté en faveur du renouvellement «pour 10 ans» de la concession minière et de son extension. Au total, le projet a rassemblé 12 voix «pour», dont le président de la collectivité territoriale de Guyane et les services de l’État, 5 voix «contre» (dont Guyane nature environnement, des représentants amérindiens et le WWF), et deux absents.
      =*=
      Comme à chaque fois, tout tient dans le vote !

      J'aime

  8. Un rapport accablant pour l’Ordre des médecins
    Passé quasiment inaperçu lors de sa publication, en décembre 2019, sans doute en raison du chaos lié à la réforme des retraites, le rapport des magistrats de la juridiction financière dévoile le côté sombre de l’instance professionnelle des médecins.

    https://infodujour.fr/societe/justice/33958-le-rapport-qui-accable-lordre-des-medecins

    Je vous engage à lire le PDF que je ne suis pas autorisée à intégrer, comme d’hab ci-dessous. ( J’ai essayé, on me l’a refusée), je vous laisse le lien, c’est tout ce que je peux faire ► https://www.ccomptes.fr/system/files/2019-12/20191209-rapport-Ordre-des-medecins.pdf

    Vous ne pourrez pas dire que vous ne pouviez pas savoir…

    J'aime

  9. https://exoportail.com/coronavirus-pas-de-chomage-partiel-si-vous-refusez-denvoyer-vos-enfants-a-lecole/

    La mesure prendra effet à partir du 1er juin, et ne concernera que les parents dont les enfants peuvent être accueillis à l’école.

    Les règles vont changer pour l’attribution du chômage partiel pour les parents d’élèves. À partir du 1er juin, les parents qui n’envoient pas leurs enfants à l’école alors que celle-ci peut les accueillir ne pourront plus bénéficier du dispositif de chômage partiel.

    À défaut, les parents dont les enfants ne peuvent pas retourner à l’école, devront fournir à leur employeur une attestation de l’école précisant que l’établissement ne peut pas accueillir l’enfant. Cela peut être le cas lorsque certains établissements scolaires n’ouvrent pas, comme c’est envisagé par certains élus locaux.

    L’annonce a été faite mercredi 29 avril par la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, au lendemain de la présentation du plan de déconfinement par Édouard Philippe. En revanche, les parents n’envoyant pas leur enfant à l’école pourront continuer à bénéficier du chômage partiel jusqu’au 1er juin.
    =*=
    Voili, voilou !
    Amusez-vous bien hein ?

    Je vous rappelle que pour débrancher Macron et tout son monde de tarés, vous suffit de dire NON, STOP ► ÇA SUFFIT !

    J'aime

  10. RMC—10:50—

    Risque d’un nouveau scandale…

    Carrefour a acheté 175 millions de masques…

    Demande à voir le bon de commande, le bon de livraison et la facture par un médecin..

    Carrefour a t’il profité du pont aérien de l’état pour se fournir en masques ?

    Carrefour les a t’il stocké en attendant la fin du confinement ?

    J'aime

    1. Mieux ou pire c’est selon : Le géant des Ehpad Korian a programmé 54 millions d’euros de dividendes malgré le désastre sanitaire. Le grand groupe privé des maisons de retraites est sous le feu des critiques et se défend de toute mauvaise gestion dans la crise du Covid-19, même si des chiffres interrogent. Mais, contrairement au concurrent Orpéa, il n’a pas encore renoncé à rémunérer ses actionnaires. Face au scandale, le géant des Ehpad Korian retire son programme de versement de dividendes

      https://www.nouvelobs.com/economie/20200429.OBS28133/le-geant-des-ehpad-korian-a-programme-54-millions-d-euros-de-dividendes-malgre-le-desastre-sanitaire.html

      Très touché par le Covid-19, critiqué de toutes parts après la mise en lumière de ce plan par « l’Obs », le groupe a renoncé à rémunérer ses actionnaires ► https://www.nouvelobs.com/economie/20200429.OBS28164/face-au-scandale-le-geant-des-ehpad-korian-retire-son-programme-de-versement-de-dividendes.html
      =*=
      Donc, si personne n’avait rien dit, y se seraient gavés sur le dos des vieux…

      Débranche tout !

      Et en attendant, Résiste, prouve que tu existes et refuse ce monde égoïste, bat toi et persistes !

      J'aime

  11. https://fr.sputniknews.com/france/202004301043685796-la-seule-deputee-lrem-a-avoir-vote-contre-le-plan-de-deconfiement-convoquee-par-son-groupe/

    Martine Wonner, seule députée LREM à avoir voté contre la stratégie de déconfinement du gouvernement, est «convoquée» par le groupe majoritaire pour s’expliquer mercredi prochain, a appris l’AFP de sources parlementaires mercredi.

    La députée du Bas-Rhin Martine Wonner, de l’aile gauche de la majorité, participera au «prochain bureau du groupe» en visioconférence mercredi à 14H.

    Médecin de profession et favorable au recours controversé à la chloroquine face au coronavirus, Martine Wonner avait «regretté l’absence d’une quelconque stratégie thérapeutique», en annonçant son vote contre le plan de déconfinement mardi.

    =*=
    Débranche ! Débranche tout !
    Revenons à nous !

    J'aime

    1. En dehors de sa bêtise de s’être mise en arrêt maladie pour faire la campagne LREM des députés, elle leur tient tête aussi sur le plan de contournement Ouest de Strasbourg qui est une catastrophe écologique et humaine…

      En s’opposant sur le GCO, elle s’oppose au ‘bebe’ de Sarkozy (boue en hongrois)…

      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Martine_Wonner

      J'aime

    1. Houuuuh la fausse bonne idée que voilà !

      Extrait de l’article : Une idée naturelle en temps de crise est de taxer les transactions financières. L’exemple historique le plus connu est le droit de timbre sur les transferts d’actions, instauré par la Grande-Bretagne en 1694 pour financer une guerre contre la France. Créé initialement pour quatre ans, cet impôt est toujours en place aujourd’hui.
      =*=
      Ceux qui ont lu le PDF : La City de Londres au cœur de l’Empire feront le rapprochement, sans peine, pour les autres, gratos, toujours ;

      Dès la page 5, sur la City of London, Inc. since 1694…

      Cliquer pour accéder à la-city-de-londres-au-cc593ur-de-lempire1.pdf

      J'aime

    1. Oui, oui, j’ai vu ça.
      Pire, ce midi j’ai entendu ceci ; tu sais que des avocats s’unissent afin de contester les verbalisations abusives notamment sur la période entre le 17 et le 23 mars, en attendant de pouvoir contester au fond la légalité du confinement lui-même.

      Et bien, un gars qui était dans son jardin, a été dénoncé à la gendarmerie par son voisin, et il a été verbalisé parce qu’il était dans son jardin…

      Quand ils en auront marre de se faire poignarder le cul, peut-être qu’ils réagiront !
      En attendant, on rend les masques obligatoires partout, mais on en trouve toujours nulle part !

      Cherchez l’erreur…
      Ou pas !

      J'aime

      1. Il s’est laissé faire le gonze ?

        1-si le gendarme est rentré dans la propriété privée sans y être invité = violation de la propriété privée

        Contrairement où le malfrat est selon la loi française tordue à souhait, toujours invité VIP !

        2- Exiger du gendarme qu’il retourne sur la voie publique

        3-Appeler la brigade dont dépend le domicile et signaler les faits…

        Et, si pas le courage de résister, simuler un malaise…

        J'aime

  12. Si beeeete aurait dit qu’il ne faut pas prévoir de vacances au delà de 100 kms ?

    Que ce gouvernement continue comme cela, en espérant la guerre civile tant souhaitée depuis Valls…

    La Kabbale va dégager vite fait avec le GRAND TOUT !

    Que les membres du gouvernement, leur chef suprême qui se prend pour Jupiter, pas moins, les députés et les sénateurs, ainsi que les autres poly tiques pourris, se préparent AU JUGEMENT DERNIER…

    DEVRAIENT PAS ÊTRE DÉÇUS !

    J'aime

    1. Les mêmes qui actionnent le principe de précaution pour barrer la route à l’hydroxychloroquine n’ont pris aucune précaution pour commander des masques et des tests en temps et en heure pour la population. Entendre la bureaucratie sanitaire expliquer dans le même temps que le port du masque n’est pas obligatoire et que l’hydroxychloroquine est dangereuse révèle toute la bouffonnerie de l’État en France aujourd’hui, et des élites qui le contrôlent.

      =*=
      On est bien d’accord !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s