Qui ne dit mot, consent !

Aussi disons NON, STOP ► ÇA SUFFIT !

Oui, en France, les banques françaises financent l’extension des colonies juives en Palestine ;

Plus de 200 entreprises liées aux colonies juives de Cisjordanie, selon l’Onu

Alter Info | 31 janvier 2018 | Source ► https://www.lorientlejour.com/article/1097745/plus-de-200-entreprises-liees-aux-colonies-juives-de-cisjordanie-selon-lonu.html

Le Conseil des droits de l’homme des Nations unies, dans un rapport rendu public mercredi, rapporte que 206 entreprises mènent des activités liées aux colonies juives de Cisjordanie.

« La majorité de ces compagnies est domiciliée en Israël ou dans les colonies (143), puis aux États-Unis (22). Les autres sont domiciliées dans 19 pays différents« , précise-t-il.
Le document ne donne pas les noms de ces entreprises.

Le Conseil des droits de l’homme était chargé de localiser les sociétés impliquées dans la construction des colonies ou dans des activités comme la surveillance, les transports et les opérations financières liées à ces implantations en Cisjordanie.

Dans son rapport, il juge « catastrophiques » les violations des droits de l’homme associées à la présence des colonies juives dans les territoires occupés par Israël.

Le gouvernement israélien avait critiqué en mars 2016 la décision du Conseil des droits de l’homme de lancer, à la demande de pays comme le Pakistan, une enquête sur les entreprises liées aux colonies, craignant que ne soit établie une « liste noire » de compagnies susceptibles d’être ensuite boycottées.

~~~~▼~~~~

Cherchez pas, on les a les noms ;

Quatre banques françaises et l’assureur AXA financent la colonisation israélienne (FIDH)

Les quatre premières banques françaises et l’assureur AXA financent la colonisation des Territoires palestiniens par Israël via leurs participations dans des banques et des entreprises israéliennes actives dans les colonies, affirme un rapport de la FIDH publié mercredi.

BNP Paribas, Crédit agricole, Société générale, BPCE et AXA, par leur soutien « persistant » aux banques et entreprises israéliennes impliquées dans les colonies, « contribuent indirectement au maintien et au développement » des colonies, selon l’étude intitulée « Les liaisons dangereuses des banques françaises avec la colonisation israélienne ».
Les cinq grands groupes français gèrent des « participations financières » ou « détiennent des actions » dans des banques israéliennes, qui constituent un « outil essentiel de la politique de colonisation » en « finançant les constructions », selon ce rapport coécrit notamment avec la Ligue des droits de l’Homme (LDH) et le syndicat CGT.
Elles ont les mêmes rapports avec des entreprises israéliennes « qui fournissent des services vitaux au maintien et au développement des colonies », tels que « la construction d’habitations ou d’usines, la connexion aux réseaux téléphoniques et internet ou encore l’aménagement en équipements de surveillance ».
Banques et assurance « cherchent le profit, quel que soit le résultat », a dénoncé Maryse Artiguelong, vice-présidente de la Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH). Il est « triste » de voir qu’elles « se mettent dans une telle illégalité juste pour faire un peu plus d’argent », a-t-elle poursuivi.

Les Nations unies et la grande majorité de la communauté internationale considèrent comme illégales toutes les colonies israéliennes en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-Est annexé.

« On veut que les entreprises françaises retirent leur argent des sociétés israéliennes ayant à voir avec les colonies », comme le stipulent des « recommandations » du ministère des Affaires étrangères publiées en 2014, a expliqué Didier Fagart, un membre de l’association France Palestine solidarité, également co-auteure du rapport.

Le rapport pointe également le fait que BNP Paribas, Société générale, LCL (filiale du groupe Crédit agricole) et Natixis (filiale du groupe Banques populaires – Caisse d’épargne) ont accordé 288 millions d’euros sur la période 2004-2020 à l’entreprise publique Israel Electric Corporation (IEC) pour l’extension de deux centrales au gaz, alors que l’IEC approvisionne en électricité les colonies en Cisjordanie. « Les banques françaises ne peuvent pas dire qu’elles ne savaient pas« , a lancé M. Fagart. « Elles doivent prendre les bonnes décisions. » Des fonds de pension néerlandais et luxembourgeois se sont désengagés ces dernières années des cinq banques israéliennes avec lesquelles les banques françaises ont des liens, pour leur implication dans la colonisation. La Danske Bank et la Deutsche Bank Ethical Fund ont mis l’une d’entre elles sur une liste noire, souligne le rapport – Source ► https://www.lorientlejour.com/article/1043479/quatre-banques-francaises-et-lassureur-axa-financent-la-colonisation-israelienne-fidh.html via Alter Info du 29 mars 2017 et que j’ai traitée dans ce billet de blog CES BANQUES FRANÇAISES QUI FINANCENT LA COLONISATION car les mêmes banques et Assureurs financent le DAPL et parce que l’argent n’a pas d’odeur !

4 BANQUES FRANÇAISES FINANCENT LE DAPL !

Les 17 banques finançant le Dakota Access Pipeline dont 4 banques françaises

Il y a donc 4 banques françaises qui sont des investisseurs directs du projet : BNP Paribas, le Crédit Agricole, Natixis et la Société Générale. Les 13 autres banques sont américaines (4), japonaises (3), allemande (1), britannique (1), italienne (1), espagnole (1), canadienne (1), hollandaise (1) – Source : yesmagazine.org relayé par Résistance71.

Ces informations pour tous ceux et celles qui désireraient contacter ces banques, surtout en ce qui nous concerne, les banques françaises, pour leur demander ce qu’elles foutent à soutenir des projets destructeurs de la sorte, leur faire comprendre qu’elles sont à découvert (elles le sont de fait depuis longtemps et dans tous les sens du terme…) et que tout cela ne va pas leur faire une pub qui va dans le sens de leurs intérêts…

Le Dakota Access Pipeline est un tronçon de ce qui était appelé avant le Keystone XL de TransCanada, Enbridge, Chevron et toute la fine équipe habituelle de Big Oil. Obama a fait son cinéma en disant que cela ne se ferait pas afin de leurrer les oppositions (et gagner du temps), mais le projet continue sous une forme saucissonnée dont le DAPL n’est qu’un épisode parmi d’autres. (C’est ça un tronçon)

[NdJBL : Traité en détail le 4 novembre 2016 dans ce billet FINALEMENT KILLARY SE TIRE UNE BALLE…]

Parce qu’aujourd’hui en France le Macron de Rothschild verse des larmes de crocodile concernant l’agression d’un garçon portant une kippa : « c’est toute la République qu’on agresse » ;

Le président français Emmanuel Macron a estimé que « chaque fois qu’un citoyen est agressé en raison de son âge, de son apparence ou de sa confession, c’est toute la République qu’on agresse », après l’agression d’un enfant de huit ans de confession juive dans la banlieue de Paris.

« À chaque fois qu’un citoyen est agressé en raison de son âge, de son apparence ou de sa confession, c’est toute la République qu’on agresse », a écrit M. Macron mardi sur son compte Twitter. « Et c’est toute la République qui se dresse particulièrement aujourd’hui au côté des Français de confession juive pour combattre avec eux et pour eux chacun de ces actes ignobles », a-t-il ajouté dans un second tweet.

Un garçon de huit ans de confession juive qui portait une kippa a été frappé lundi soir par deux jeunes à Sarcelles, en banlieue de Paris, une agression pour laquelle le parquet a indiqué mardi à l’AFP avoir pour le moment « retenu le mobile antisémite ».
L’enfant a été agressé au moment où il se rendait à un cours de soutien scolaire, a précisé le parquet. Source L’Orient Le Jour du 31/01/2018.

Vraiment ? T’es sûr de toi là, Manu ?

A Gaza, quatre enfants tués dans un bombardement israélien sous les yeux des journalistes

Des missiles israéliens ont touché des garçons qui jouaient au football sur une plage. Israël et le Hamas se sont accordés sur une « fenêtre humanitaire » de cinq heures à Gaza.

Est-ce la bavure de trop ? Mercredi 16 juillet, au neuvième jour des bombardements israéliens contre le Hamas dans la bande de Gaza, Israël avait demandé à 100 000 habitants d’évacuer leur domicile. Ces mises en garde n’auront pas suffit à éviter le pire.

Quatre enfants ont été fauchés par un missile sur une plage très fréquentée de Gaza, à quelques centaines de mètres d’hôtels où logent des journalistes occidentaux. Lire l’article dans son intégralité et toute son horreur ►  Le Monde du 17/07/2014

Parce qu’Israël ni personne d’ailleurs, n’a jamais condamné l’assassinat des 4 enfants palestiniens sur la plage de Gaza ► http://www.alnas.fr/actualite/politique/article/gaza-israel-ne-condamnera-personne

Ici, sur ce blog, j’ai rappelé que le Maréchal Hollandouille avait ordonné la pulvérisation de 164 civils Syriens, au moins, en représailles de l’attaque au camion du 14 juillet 2016 à Nice ; Et par un hasard assez terrifiant, on apprend aujourd’hui même que l’attaque du prêtre dans l’église de Rouen à Saint-Étienne-du-Rouvray le 26 juillet 2016 aurait pu être évitée car les assaillants étaient connus, suivis, pistés. Or, François Hollande avait prononcé les mêmes mots : «les catholiques de France et du monde sont meurtris et ce sont tous les Français qui se sentent atteints.» – «Tuer un prêtre, c’est profaner la République, c’est semer l’effroi»…

On peut donc en déduire qu’agresser ou pire, tuer, un seul judéo-chrétien c’est « agresser » ou « profaner » toute la République Française…

Et bien moi, j’affirme ici que ;

« Tuer l’indigène/Aborigène/Autochtone c’est profaner l’Humanité toute entière » ;

« Tuer l’homme qui n’est pas blanc, c’est profaner notre humanité »

Et accepter qu’on tue en représailles, quiconque, c’est se tuer tous !

Ne soyons plus complices et retirons-leur notre consentement, tout de suite, ici et maintenant et d’où nous sommes

Aussi ; SOUTENONS LES APPELS À UN BOYCOTT TOTAL afin que plus aucune personne, en France et dans le Monde, ne soit agressée en raison de son âge, de son apparence ou de sa confession…

JBL1960

Publicités