26+13 = 39 !

Le bal des faux-culs, continue !

Désolée, Merdiapart, mais, il n’y a aucune raison de se réjouir qu’en 5 jours 13 parlementaires de plus aient daigné vous répondre !

Sacré rapport de force 39 sur 925 !

Mais c’est pitoyable…

Franchement, je mets le lien,  car je ne veux pas être taxée de menteuse, et comme la lecture de ce blog est très confidentielle, je risque pas de vous faire de l’ombre.

Mais, arrêter de nous prendre pour des truffes…

La trêve des confiseurs est une expression qui n’a aucun sens pour la majeur partie des gens.

Y’a une vie en dehors de Paris !

« Quand les sans couilles trahissent les sans dents »

Serait bien plus juste !

Parole de sans dents !

Réforme constitutionnelle : le point après 39 réponses parlementaires

Cinq jours après notre sollicitation des 925 députés et sénateurs au sujet de l’inscription dans la constitution de l’état d’urgence et de la déchéance de nationalité, un premier paysage politique se dessine.

La trêve des confiseurs n’empêche pas les parlementaires et les journalistes de prendre au sérieux les votes à venir à propos de la réforme constitutionnelle qui arrive en débat à l’assemblée en février prochain.

Beaucoup de confrères ou de blogueurs militants recensent les opinions favorables et défavorables exprimées, le plus souvent sur Twitter, à propos du projet de déchéance de la nationalité pour les binationaux coupables de terrorisme. On peut ainsi en trouver des exemples ici et ici, ou ici et ici.

Pour notre part, nous continuons à recevoir des réponses à notre questionnaire du 24 décembre dernier, envoyé par courriel aux 925 parlementaires qui voteront in fine lors d’un vote du Parlement réuni en congrès à Versailles. Vous pouvez lire ici notre premier billet de blog expliquant notre démarche.

A 19h ce 29 décembre, ils sont déjà 39 à avoir pris le temps de nous répondre personnellement (par mail, par téléphone ou via leurs assistants), et nous les en remercions. Pour information, le seuil des 3/5es du parlement nécessaires pour adopter la révision constitutionnelle équivaut à 555 élus. Et à l’inverse, il faut 370 parlementaires votant non pour que le texte soit rejeté. Voici où l’on en est du rapport de force :

https://blogs.mediapart.fr/stephane-allies/blog/291215/reforme-constitutionnelle-le-point-apres-39-reponses-parlementaires

Le monstre est tentaculaire ;

Arrêtons de se faire tentaculer !

JBL1960

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s