Un nouveau N.O.M. ?

Un O.M.D. donc ;

Plutôt qu’un N.O.M. mais c’est toujours NON…

Cette analyse de Jonas Alexis est à relier avec celle du 1er janvier 2017 sur ce blog intituléeLe dernier jour du Nouveau Monde

Et en toute fin, je donne mon avis, car pour moi, Vlad a une idée derrière la tête depuis le début et ça fait un bail qu’il est dans le paysage politique Vlad… Et il n’entend pas lâcher la rampe lui, et même se faire réélire en 2018 pour aller jusqu’en 2024 ! Bigre !

Nouvel Ordre Mondial : Russie contre Mafia Khazare ?…

La Russie appelle à l’élimination du Nouvel Ordre Mondial

Jonas Alexis |  21 février 2017 |  URL de l’article original : http://www.veteranstoday.com/2017/02/21/russia-calls-for-the-elimination-of-the-new-world-order/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

URL de l’article sur R71https://resistance71.wordpress.com/2017/02/22/nouvel-ordre-mondial-russie-contre-mafia-khazare/

“Lavrov a dit que le temps où l’occident décidait est fini et, reléguant l’OTAN à une relique de la guerre froide a ajouté : ‘j’espère que le monde va choisir un ordre mondial démocratique, un post-occidental, dans lequel chaque pays est défini selon sa souveraineté,’”

Parlant à la conférence de Munich sur la sécurité, on nous dit que le ministre des AE russe Sergueï Lavrov “a appelé samedi la fin d’un monde dominé par l’occident et a dit que Moscou voulait établir une relation ‘pragmatique’ avec les États-Unis.”

Ceci est très certainement une magistrale gifle au Nouvel Ordre Mondial et à ses agents tels que John McCain et la clique néoconservatrice, qui ne sont jamais fatigués de boire le sang des autres au Moyen-Orient et ailleurs. Et ceci n’est que le début:

Lavrov a dit que le temps où l’occident décidait est fini et, reléguant l’OTAN à une relique de la guerre froide a ajouté : ‘j’espère que le monde va choisir un ordre mondial démocratique, un post-occidental, dans lequel chaque pays est défini selon sa souveraineté,’ Lavrov a ajouté que Moscou voulait construire des relations avec Washington qui seraient pragmatiques, fondées sur le respect mutuel et la reconnaissance de notre responsabilité envers la stabilité mondiale.”

Lavrov, qu’il le sache ou non, demande le retour de la raison pratique dans le firmament politique. Sa plaidoirie est certainement en accord avec ce que Kant aurait appelé un impératif catégorique qui recherche des principes universels. Comme je l’ai discuté dans le passé, l’impératif catégorique interdit la contradiction et l’irrationalité précisément parce qu’il est basé sur la loi morale elle-même, déclarant :

“N’agissez qu’en accord avec cette maxime par laquelle vous pouvez et en même temps voulez qu’elle devienne une loi universelle.”[1]

Ceci de manière évidente balance l’idéologie du N.O.M par la fenêtre parce que le N.O.M lui-même ne peut pas être universalisé. Les agents du N.O.M continuent de détruire un pays après l’autre sans aucun principe moral. Ce qui est le plus stupéfiant pour la majeure partie du monde est que les agents du NOM ne voient rien de mal à oblitérer des hommes, femmes et enfants. Ils n’ont aucun remords. Écoutez attentivement ce que dit Ann Coulter ici :

“Désolés que nous ayons à utiliser votre pays, Irakiens, mais vous avez laissé Saddam au pouvoir et nous allons apporter la démocratie dans votre pays.” [2]

Ainsi, pour “instiller la démocratie”, des hommes, femmes et enfants doivent mourir par milliers. Des mères doivent porter le deuil de leurs bébés et les pères doivent être disloqués. Cette “démocratie” est en fait l’enfer sur terre. Coulter et ses patrons continuent de vivre dans un monde fantasmagorique où la raison pratique ne joue absolument aucun rôle. Si ceci semble assez tiré par les cheveux, peut-être est-il utile alors d’amener le grain de sel de l’enflammé nouveau con(ervateur) juif Michael Ledeen qui a déclaré :

“La destruction créative est notre second prénom, à la fois dans notre société et à l’étranger. Nous déchirons tous les jours un peu plus l’ancien ordre mondial, du monde des affaires à la science, en passant par la littérature, l’art, l’architecture, le cinéma, la politique et le droit. Nos ennemis ont toujours détesté ce tourbillon d’énergie et de créativité qui menace leurs traditions (quelles qu’elles soient) et fait honte à leur incapacité de maintenir le rythme… Nous devons les détruire pour faire avancer notre mission historique.” [3]

Il se trouve que le Nouvel Ordre Mondial, que la mafia khazare et ses laquais tentent d’établir depuis des années n’est pas fondé sur la poursuite de la vérité ou de principes moraux, mais sur les mensonges catégoriques, les escroqueries monumentales, des moyens de déception et des falsifications et fabrications complètes. Vous rappelez-vous comment les agents du NOM ont mené le peuple américain à la guerre en Irak ? Vous vous rappelez comment ils ont mené les moutons en Afghanistan (NdT: qui fut en fait avant l’Irak… Afghanistan dès Octobre 2001, l’Irak en 2003..) puis en Libye (2011) ? Vous souvenez-vous comment ils voulurent la même chose pour la Syrie ? (NdT: 2011, après la Libye. L’armée “djihadiste” mercenaire de l’OTAN fut transférée par l’OTAN de Libye à la Syrie, puis d’autres mercenaires furent également formés en Arabie Saoudite et au Qatar, en Jordanie et en Turquie, et passés par les frontières limitrophes sous protection de l’aviation yankee…)

Voyez-vous, personne ne peut universaliser l’idéologie du NOM parce qu’elle est fondamentalement et existentiellement incohérente et Kant l’aurait sans nul doute jetée dans la poubelle de l’histoire une bonne fois pour toute.

La morale ou la loi universelle, dit Kant, est ce qui nous lie tous ensemble en tant que créatures rationnelles. Toute déviation de la morale est une recette pour un désastre. Ainsi, tout système qui cherche à écarter la morale doit avoir tort précisément parce que ce système va inévitablement devenir incohérent et sans aucune valeur métaphysique. Kant continue pour dire que pour qu’une action soit bonne, “il n’est pas suffisant qu’elle soit conforme à la morale, mais elle dit aussi être faite dans le but de la morale.” [4]

Kant une fois de plus tue l’idéologie du Nouvel Ordre Mondial ici. Et si vous pensez que Kant est hors de propos ici, écoutez ce que nous dit le nouveau con enflammé qu’est John Bolton :

“C’est une grosse erreur de notre part que de donner une quelconque validité à la loi internationale… parce que sur le long terme, le but de ceux qui pensent que cela veut vraiment dire quelque chose, sont ceux qui veulent restreindre les États-Unis.” [5]

Ce que finalement Bolton a dit est que la loi internationale et l’idéologie du NOM sont incompatibles. Pour que l’un existe, l’autre doit être supplanté. Mais Bolton ne s’est pas arrêté en si bon chemin ; il a continué et déclaré qu’il veut “faire la promotion du secret et faire passer ce mensonge !” et aussi “si je devait dire quelque chose que je sais faux pour préserver notre sécurité nationale, je le ferai.” A dit Bolton il y a quelques années.

En d’autres termes, des gens comme Bolton sont grassement payés pour mentir au peuple américain. Ce sont des satanistes.

De manière évidente, Lavrov semble avoir traité au niveau de Kant lorsqu’il a essentiellement demandé un arrêt du NOM, qui n’est que satanisme déguisé. Cela ne devrait pas être une surprise de voir que les agents du NOM sont toujours tristes et énervés de constater que la Russie continue de jouer un rôle majeur dans l’établissement de ce que Lavrov appelle un ordre mondial “pragmatique”.

Mais qui a établi l’idéologie du NOM dans le monde ? Qui est derrière les guerres perpétuelles en Irak et partout ailleurs ? Qui est derrière l’immigration forcée de masse en Amérique et en Europe ?

Réponse courte : la mafia khazare… La Russie dérange son agencement du monde et les membres de cette mafia veulent contre-attaquer, pas en termes moraux, mais sur un principe diabolique. La Russie les a empêché d’oblitérer la Syrie et la mafia khazare ne pardonnera jamais à Poutine ce crime politique.

Ceci est une des raisons pour laquelle les agents du NOM et les satanistes envoient les marionnettes nouveaux cons comme John McCain au front politique. C’est aussi une des raisons pour laquelle ce même McCain est incapable de mettre deux pensées cohérentes l’une derrière l’autre.

►◄

[1] Emmanuel Kant, Foundations of the Metaphysics of Morals (Indianapolis: Bobbs-Merrill, 1959), 39.

[2] George Gurley, “Tea With Miss Coulter,” NY Observer, November 12, 2011.

[3] Quoted in John Laughland, “Flirting with Fascism,” American Conservative, June 30, 2003.

[4] Emmanuel Kant, Groundwork for the Metaphysics of Morals (New York: Torchbooks, 1964), 390.

[5] Jon Basil Utley, “Trump and the Neoconservatives,” American Conservative, November 13, 2016.

Pour ma part, j’ai toujours pensé que Vlad démontrait à qui voulait l’entendre qu’il serait capable le moment venu de prendre la tête de la gouvernance mondiale et peut importerait son N.O.M. [ICI et ] et pour preuve avec Lavrov qui appelle « Le Monde (le vrai, hein ? Pas celui qui n’arrête pas de déconnex) à se choisir un (nouvel) Ordre Mondial Démocratique ». Et je pense, en cela qu’il aura été conseillé dans cette manœuvre par un certain Henry Kissinger dont Paul Craig Robert se demandait il y a peu s’il avait une conscience, et dont on constatait l’entrée en scène au côté de Donald Trump.

Je n’ai jamais prétendu que c’était gravé dans le marbre, ni même que les différents courants, en conflit, qui constitue le 0.0001%  laisseraient faire s’en rien dire… Je dis juste, que les psychopathes aux manettes, principalement Zuniennes, fomentent depuis au moins 250 ans et qu’ils vont pas craquer à 2 mètres du bol de sangria, comme l’a dit l’un de nos grands philosophes à nous autres, les sans dents ; Jean-Marie Bigard avant qu’il n’ait été voir le Pape aux côtés du Bien-Zélé ; Nicolas Le Mauvais.

C’est tout ce que je dis…

Et d’ailleurs, Zénon, dans son texte « Médiocratie – Ultime soubresauts de l’ère darwinienne » concluait sur cette idée là il me semble à moi, mais jugez plutôt : Nous avons compris l’inanité du discours politique, mais aussi plus largement celle de la démocratie « représentative ». Nous avons compris que le vote ne revient qu’à légitimer la présence au pouvoir des pantins de l’oligarchie mondialiste, et à cautionner de fait les crimes commis en notre nom. Nous avons compris la mécanique frauduleuse des règles bancaires et de la finance internationale. Compris la machiavélique mise en œuvre d’un choc des civilisations en vue d’instaurer l’« ordre par le chaos »… Nous avons compris le projet eugéniste, vendu sous couvert de lutte contre le réchauffement climatique, d’accès à la parentalité « pour tous » ou au suicide assisté pour les dépressifs… Nous avons enfin compris qu’aucun salut ni secours n’était à attendre d’un sauveur quel qu’il soit, et que le havre de paix et d’amour à leur projet mortifère était à bâtir par nous-mêmes.

Avant le resserrement de la grille de contrôle totalitaire en préparation, nous disposons d’une étroite fenêtre temporelle par où favoriser une révolution des consciences, et nous unir pour contrecarrer le projet. Il existe en revanche un revers et un piège en cet espoir. Celui de rester chacun confortablement cantonné derrière son écran. Le temps que nous passons concrètement seuls et passifs est du temps gagné pour les oligarques… L’étape à franchir est le passage à l’acte. Vous vous demandez comment ? C’est simple. De la même façon que le public s’est naturellement détourné des médias aux ordres pour échafauder en parallèle autre chose, il nous reste à transposer cette opération de décalage vis-à-vis des institutions dans la vie réelle. Par la réappropriation de l’espace et la constitution de micro-associations informelles. Par le bannissement pur et simple dans nos échanges de l’usure, directe ou indirecte. La préemption de tous les biens spéculatifs et l’instauration d’un droit d’exploitation vivrière des terres agricoles. La fin de toute personnalisation du mandat public. Et par l’exercice direct du libre-arbitre, tant dans la destinée individuelle que collective.

Nous sommes à la croisée des chemins de l’Histoire, mes amis. Entre l’effondrement de l’ancien système et l’avènement de la dictature en devenir, nous avons l’opportunité ici et maintenant de faire pencher la balance en faveur des peuples. Il nous incombe à tous d’honorer cette chance et de prendre part à cet élan historique. Peser dans le processus et devenir les grains de sable qui enrayeront la Machine. Comme des grains de sable, ils essayent de nous retenir. Mais nous sommes à la fois trop petits et trop nombreux pour qu’ils nous saisissent… Il ne suffit que d’un feu de paille pour menacer leur hégémonie… Soyons l’étincelle capable d’embraser tout l’empire. Zénon, 13 novembre 2016

Ne pensez-vous pas, ainsi, qu’attendre pour voir est la chose la plus risquée qui soit ?

Car la grille totalitaire, qu’elle qu’en soit le N.O.M ou le geôlier, se refermera sur nos tronches ; Slam, klang… Trop tard…

JBL1960

Publicités

5 réflexions sur “ Un nouveau N.O.M. ? ”

  1. Il faut garder ne tête l’allégorie du Bernard L’Hermite car il va changer de coquille le Bernard ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/08/27/changement-de-coquille-en-vue/

    https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/06/bernard-de-grande-bretagne/ Et qu’il soit sino-russe ou russo-chinois-machin-truc-chouette ce nouveau N.O.M. même « Ordre Mondial Démocratique » s’il est sous la botte russo-chinoise n’en sera pas moins coercitif… Ce n’est que mon avis ; Foi de Fourmi !
    Fourmis (dotées de conscience) nous sommes.
    Fourmis nous demeurerons…
    Comme me l’a soufflée http://www.resistance.wordpress.com hier ; Jo

    J'aime

    1. Voilà pourquoi il ne faut pas perdre de vue le Bernard, qui s’apprête à change de coquille et elle est peut-être en forme de pagode ► https://resistance71.wordpress.com/2017/02/22/nouvel-ordre-mondial-erik-prince-blackwater-mercenariat-chine-trump-ert-mascarade-geopolitique/
      Blackwater en route pour la Chine
      James Corbett | 21 février 2017 | URL de l’article original : https://www.corbettreport.com/blackwater-heads-to-china/

      Alors, j’ai pour ma part, expliqué en long en large et en travers de qui Macron de Rothschild était le N.O.M. ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/09/de-qui-macron-de-rothschild-est-il-le-n-o-m/
      Mais également sur Donald le Trump ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/02/07/donald-le-trumpeur/

      Donc, on voit bien que le nouvel Ordre Mondial Démocratique, c’est un nouveau N.O.M qui emballe la même camelote ! Souriez, vous allez être effacés ! Mais rappelez-vous que nous pouvons devenir « Les effaceurs » ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/10/25/devenons-les-effaceurs/

      J'aime

  2. https://fr.express.live/2017/02/21/poutne-retour-ordre-mondial-ancien/
    « La Russie de Vladimir Poutine est notre adversaire, et notre opposé moral. Elle s’est engagée à la destruction du monde d’après-guerre, fondé sur des règles, qui a été construit sur le leadership américain et la primauté de nos valeurs économiques et politiques », écrit l’ancien candidat présidentiel et sénateur John McCain, dans un article d’opinion dans USA Today.

    « Grâce à cet ordre mondial, les États-Unis ont accumulé de vastes richesses et pouvoirs, et une plus grande part de l’humanité a pu échapper à la tyrannie et à la pauvreté. Sa préservation devrait demeurer la principale priorité du gouvernement des États-Unis.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s