Pour dire NON à l’instinct de mort de l’État et OUI à une société organique !

C’est ICI ! C’est MAINTENANT ! C’est d’OÙ NOUS SOMMESLe radeau du Médusé à la dérive ?…

PAGE 7 de la CHRONIQUE de RIEN N° 040422 de 13 pageshttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/04/se-veautrer-rien-04-04-22.pdf

UN JOUR = UN SCANDALE ► AUJOURD’HUI = LE COVIDGATE

Meilleur des Mondes comme la dictature climato sanitaire par exemple AHCOVID = Complot Organisé Visant à Instaurer la Dictature…

Vidéo d’1H43MN44Lien CROWDBUNKER / ODYSEE / RUMBLE

Momotchi interviewe Raphaël Berland, réalisateur de "La face cachée des  vaccins"

06/04/22 ► LEMEDIAEN442 : Momotchi a reçu pour cette interview le journaliste et réalisateur, Raphaël Berland, pour nous parler de son documentaire produit avec le magazine Nexus « Effets secondaires : la face cachée des vaccins ». Un documentaire extrêmement poignant, riche en témoignages et intervenants de haut vol. En ces temps de changement brusque d’actualité, ce documentaire met au premier plan des vérités que les coupables aimeraient bien oublier pour se concentrer à l’Est de l’Europe.

« Les victimes du vaccin covid, on ne veut pas les voir, on veut même pas les reconnaître et c’est l’une des grandes violences puisqu’on leur a dit : on ne sait pas d’où ça vient mais ce n’est pas du vaccin. » Raphaël Berland

L’HEURE DU CHOIX A SONNÉ !

Soit accepter de suivre les cyborgs et c’est fin de partie pour l’Humanité ;

Soit être et incarner la RÉSISTANCE et c’est fin de partie pour l’oligarchie, dès dimanche 10 avril 2022 !

Pour y parvenir ;

ESCLAVE ou HORS LA LOI RIEN 10 02 22

+ dans CHRONIQUES DU PRESQUE Dr. T’CHÉ-RIEN 

+ dans mon DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS 

+ dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF 

+ dans LES CHRONIQUES DE ZÉNON 

+ tout le reste avec tout mon

JBL1960 

LES TONTONS FLINGUEURS

CHARGÉS DE FLINGUER L’HÔPITAL PUBLIC POUR NOTRE BIEN !

N’est-il pas clair maintenant pour tout le monde que l’Agenda Oligarchique de Dépopulation ou Agenda21 initié par Sarko l’Américain, (UMP/LR) VIA le déploiement des compteurs communicants, la mobilité électrique VIA la 5G ; Poursuivi et élargi par Hollande grâce à Royal qui a accélérée le tempo du déploiement du Linky et donc de la Smart/City ; Devait être parachever par Macron-le-cyborg, et son monde selon un PLAN (muté en Agenda30) structuré et pensé par ceux qui sont derrière la réduction programmée de l’Humanité et donc muté en mars 2020 en PLANdémie PLANétaire PLANifiée ?

Ce PLAN pour un Nouvel Ordre Mondial a été volontairement transformé en PLANdémie grâce ou à la faveur de l’épidémie du coronavirus démarrée officiellement à Wuhan en décembre 2019, et officieusement sous cette forme à Fort Detrick en août 2019 et notez bien les preuves documentaires de la fabrication du CoV19 depuis 2003 dans une Université de Caroline du Nord ICI, qui a permis l’assignation à résidence de 3.5 milliards d’humains, pour leur bien-être, leur santé !

L’objectif initial des zélites mondiales, 0.001%, a toujours été de maintenir la population mondiale à 500 millions d’individu maximum, comme cela a été gravé dans la pierre à Georgia Guidestones ; Aujourd’hui, l’objectif réel et assumé de cette expérience d’ingénierie sociale au coronavirus (ConVide19), par les élites auto-proclamée et leurs Bien-Zélés, les bureaucrates mondialistes et les scientifiques vendus à Big-Pharma est de l’utiliser comme une arme pour asservir la population par la vaxxxination forcée !

La fermeture des grilles totalitaires du N.O.M. est EnMarche, pour nous enfermer dans des Mégalopoles Connectées / Smart-cities une fois le “nettoyage” de 7 milliards d’humains programmé, terminé, les 500 millions max de ConVidiot(e)s restant seront parqués électroniquement, masqués dans les fameuses Smart-City/Villes connectées, véritables Gattaca/Ghettos technotroniques, tandis que l’élite toujours auto-proclamée vivra, elle, dans ses “zones vertes” de luxe, de jouvence et de délires transhumanistes…  FRANCE VILLES CONNECTEES

Ne consentons plus à rien, solidarisons-nous, plutôt que de nous combattre dans une guerre civile totalement intégrée à leur PLAN pour mieux nous réprimer dans le sang, car vous l’avez compris, nos vies valent moins que leurs profits ! N’oubliez jamais que nous sommes nombreux (99.999%) et qu’ils sont peu (0.001%) et que 10 à 15% d’entre nous est tout ce dont nous avons besoin ! Et gageons qu’ils le savent, sinon pourquoi dépenser autant à nous maintenir diviser pour mieux régner ?

 

RAPPEL PDF N° 204 de 48 pages ►  STOPPONS LES DÉLIRES TECHNOTRONIQUESSeptembre 2020 par Jo Busta Lally ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/09/stoppons-les-delires-technotroniques-sept20.pdf

 

43 réflexions sur « Pour dire NON à l’instinct de mort de l’État et OUI à une société organique ! »

  1. Intoxication et décès d’une centaine d’enfants chaque année en France !!!!

    ABATTAGE HALAL & CASHER – Salmonelles, Listeria, Escherichia coli : une nouvelle plandémie ou l’échec d’un système ?
    Depuis une semaine, les alertes aux produits avariés se multiplient : les salmonelles dans des articles Kinder, la Listeria dans des fromages (Brie et Coulommiers), l’Escherichia coli dans les pizzas Buitoni…

    Ce que les médias ont minutieusement omis d’expliquer à leurs lecteurs c’est la raison de cette contamination : la viande halal et casher. En effet, si cette méthode d’abattage ne pose pas de problème si elle pratiquée à l’échelle d’un petit éleveur qui tue sa bête, comme ce fut le cas pendant des milliers d’années, cette technique ne se prête pas du tout à l’industrialisation massive de notre alimentation moderne.
    En 2012, un documentaire de France 5, qui semble avoir mystérieusement disparu de l’Internet, pointait du doigt la responsabilité des viandes halal et casher dans l’intoxication et le décès d’une centaine d’enfants chaque année.
    Car, en effet, il existe une dérogation européenne pour l’abattage rituel, halal ou casher :
    « La dérogation donnée à ce type d’abattage par le règlement (CE) 853/2004, stipulant 853/2004, stipulant dans son annexe III, section 1, chapitre IV, paragraphe 7, sous a) :
    « La trachée et l’œsophage doivent rester intacts lors de la saignée, sauf s’il s’agit d’un abattage selon un rite religieux » rend techniquement impossible la pratique de la ligature de l’œsophage qui est par ailleurs obligatoire dans le cadre des autres abattages réalisés sur le mode normal….».
    Cette augmentation de la contamination du bifteck haché par E. Coli me paraît être en lien avec l’augmentation de la consommation halal ou casher, c’est-à-dire de l’égorgement, du tranchage de l’œsophage et non plus la ligature de l’œsophage. Dans les deux cas, l’animal est égorgé couché et dans ce contexte halal ou casher, avec le tranchage de la trachée et de l’œsophage se répand le contenu du rumen au niveau de la carcasse avec toutes les bactéries susceptibles d’être pathogènes pour l’homme, en particulier l’E. Coli…. »

    Jean-Louis Thillie, toxicologue.

    https://www.egaliteetreconciliation.fr/Salmonelles-Listeria-Escherichia-coli-une-nouvelle-plandemie-ou-l-echec-d-un-systeme-67808.html

    J’aime

  2. Allons-nous bientôt basculer vers un système de « monnaies digitales de banques centrales » (CBDC) ?

    Au World Government Summit (Sommet gouvernemental mondial), une économiste déclare que le nouvel ordre mondial financier est sur le point de changer de direction de façon tout à fait spectaculaire.

    Le World Government Summit se déroule cette semaine à Dubaï et nous avons déjà une annonce fracassante.

    Écoutez ses commentaires dans le clip vidéo ci-dessous.

    Pippa Malmgrem, une économiste américaine de premier plan, qui a été conseillère spéciale de l’ancien président George W. Bush, a fait une déclaration qui confirme ce que moi-même et d’autres rapportons depuis un certain temps, à savoir qu’une société sans argent liquide est imminente.

    Malmgren a déclaré :

    « Nous sommes au bord d’un changement spectaculaire où nous sommes sur le point, et je vais le dire franchement, nous sommes sur le point d’abandonner le système traditionnel de monnaie et de comptabilité et d’en introduire un nouveau. Et le nouveau, la nouvelle comptabilité est ce que nous appelons la blockchain… Cela signifie numérique, cela signifie avoir un enregistrement presque parfait de chaque transaction qui se produit dans l’économie, ce qui nous donnera beaucoup plus de clarté sur ce qui se passe. »

    Qui est Pippa Malmgren ? C’est une mondialiste et une personne de l’élite. Son père, Harald Malmgren, a été conseiller principal des présidents John F. Kennedy, Richard Nixon, Lyndon Johnson et Gerald Ford. Pippa a également conseillé des présidents et des premiers ministres dans le monde entier. L’un de ses sujets favoris au cours des deux dernières années a été « Le côté positif du COVID ». Comme Klaus Schwab au Forum économique mondial, elle considère le COVID comme une « opportunité » de transformer le monde.

    Selon son site Web :

    Le Dr Malmgren apporte un sens simple aux complexités de l’économie mondiale, de la géopolitique et de la technologie. Elle a conseillé des présidents et des premiers ministres, a cofondé une entreprise de technologie maintes fois primée, a travaillé dans le domaine de la finance et de la gestion d’actifs et a été membre du jury du concours The Queen’s Enterprise Awards et responsable de la réglementation des normes technologiques.

    Elle a donné des conférences à Sandhurst, Duke Fuqua GEMBA, INSEAD, UT Austin et à l’université Tsinghua de Pékin.

    Lisez sa biographie complète.

    Le nouveau système monétaire dont Malmgren parle avec un tel enthousiasme ne sera pas seulement numérique, il sera aussi centralisé et programmable. Ne le confondez pas avec le bitcoin ou d’autres cryptomonnaies. La seule chose qu’elle aura en commun avec les autres crypto est qu’elle sera basée sur la technologie blockchain.

    Qu’est-ce que j’entends par monnaie « programmable » ?

    Cela signifie que les banques centrales auront un contrôle total sur votre argent et pourront le programmer pour qu’il ne puisse être dépensé que pour certaines choses ou dans certains endroits. Par exemple, avez-vous acheté trop d’armes ou trop de munitions au cours du mois dernier ? Peut-être vous êtes-vous laissé aller à des voyages superflus et avez-vous consommé trop d’essence ? Le gouvernement pourrait facilement faire reprogrammer votre argent pour limiter les achats futurs de ces articles interdits. Les exemples sont infinis.

    De quoi s’agit-il en définitive ?

    Une fois que nous aurons la monnaie numérique programmable, le lieu et la manière dont vous serez « autorisé » à dépenser votre argent dépendront de votre note de crédit social.

    Cette monnaie sera liée à l’identité numérique personnelle de chacun. L’identité numérique constitue l’autre pilier de la nouvelle économie numérique dont ils ne vous ont pas encore vraiment parlé. Mais si vous lisez leurs déclarations au Forum économique mondial, vous savez qu’elle arrive.

    Comme je l’ai déjà dit, l’ensemble du Grand Reset repose sur deux choses : l’établissement d’une monnaie numérique mondiale et d’une identité numérique mondiale pour chaque homme, femme et enfant.

    Pippa Malmgren nous prévient. Ce système est à notre porte. Et une fois qu’il sera là, il marquera le début de la fin, car personne ne sera autorisé à acheter ou à vendre sans devenir un être humain hybride et numérisé. Je crois qu’il nous sera possible de vivre en dehors de ce système pendant un certain temps, mais il nous faut un plan, un réseau. Nous devrons vivre en communauté avec des refuzniks partageant les mêmes convictions.

    La grande majorité des gens tomberont aveuglément dans ce piège numérique tendu par les élites au pouvoir, et ils le regretteront plus tard. Ils perdront toute autonomie sur leur corps, devant se soumettre à d’interminables piqûres de rappel, ainsi que sur leur esprit. Les penseurs critiques indépendants seront bannis du système. Les chrétiens et les juifs à l’esprit traditionnel seront bannis. Pourquoi ? Parce que la libre pensée n’est pas autorisée. Ils parlent de diversité et d’inclusion, mais c’est un euphémisme pour une société basée sur la domination totale de l’information, où vous devez non seulement suivre, mais aussi célébrer le mensonge du jour promu par les grands médias d’entreprise et les médias sociaux.

    Avez-vous « fait votre part » pour vaincre le dernier virus en date en vous faisant vacciner ?

    Êtes-vous « solidaire de l’Ukraine » ?

    Pensez-vous qu’il est impossible de définir ce qui fait d’une femme une femme ?

    Croyez-vous que Biden a été élu de façon légitime et que les élections sont toujours « libres et équitables » dans votre pays ?

    Ce ne sont là que quelques-uns des éléments du test décisif du Nouvel ordre mondial.

    Préparez-vous à résister et à vivre en dehors du système. Un jour, vous serez peut-être même confronté au martyre pour votre foi.

    Ils nous ont dit ce qu’ils allaient faire. Les écoutez-vous ?

    Ils nous ont dit que de graves pénuries alimentaires allaient arriver.

    Ils nous ont dit qu’ils travaillaient sur une nouvelle monnaie numérique (voir le décret de Biden du 9 mars).

    Ils nous ont dit qu’une cyber-attaque majeure allait se produire, qui viserait notre système bancaire et financier (fournissant le prétexte pour le nouveau système de monnaie numérique).

    Que nous faut-il de plus ?

    LeoHohmann.com, le 31 mars 2022

    Traduction Olivier Demeulenaere ► https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2022/04/06/allons-nous-bientot-basculer-vers-un-systeme-de-monnaies-digitales-de-banques-centrales-cbdc/

    J’aime

  3. Le député ukrainien Ilya Kiva accuse les services secrets ukrainiens et britanniques de la mise en scène à Boutcha – 06/04/22 ► https://lemediaen442.fr/le-depute-ukrainien-ilya-kiva-accuse-les-services-secrets-ukrainiens-et-britanniques-de-la-mise-en-scene-a-boutcha/

    L’homme politique ukrainien Ilya Kiva, du parti « Pour la vie », a réagi aux évènements survenus dans la ville de Boutcha. Contrairement à ce que racontent les médias occidentaux, la réalité est tout autre. En effet, Ilya Kiva s’est fendu d’une vidéo sur son compte Telegram où il accuse les services secrets ukrainien (SBU) et britannique (MI6) d’avoir fomenté une mise en scène à Boutcha, afin d’accuser la Russie et de susciter la haine avec le reste du monde.

    « Toute l’histoire à Boutcha, a été planifiée et préparée par le contre-espionnage de l’Ukraine et c’était prévu par les services secrets du MI6. Ils sont arrivés tôt le matin, ont bouclé le quartier, dispersé les cadavres et invité les journalistes là-bas. »

    Le politique ukrainien ajoute sur son Telegram que tout est fait pour qu’une réconciliation entre la Russie et l’Ukraine ne soit plus possible. « Un scénario a été développé qui permet de créer pendant de nombreuses années une haine irréconciliable entre les deux peuples — les Ukrainiens et les Russes. » Avant même le début de l’opération militaire spéciale de la Fédération de Russie, l’Occident avait parfaitement compris que pour l’Ukraine, la situation est évidemment perdue d’avance. Cela signifie que vous devez obtenir un avantage même avec un résultat négatif.

    Le Média en 4-4-2 + vidéo rumble dans l’article

    J’aime

  4. J’aime

  5. J’aime

  6. Massacre de Boutcha : Quand images satellite et vidéos sont manipulées pour raconter une fausse histoire – 06/04/22 – Par Christelle Néant ► https://reseauinternational.net/massacre-de-boutcha-quand-images-satellite-et-videos-sont-manipulees-pour-raconter-une-fausse-histoire/

    Alors que le scandale autour du massacre de Boutcha prend de l’ampleur, de nouveaux éléments prouvent que cet épisode est bien digne des charniers de Timisoara, entre la désinformation du New York Time qui sort des images satellites qui ne tiennent pas la route, l’Ukraine qui sort la vidéo d’un drone prise un autre jour, et la vérité qui apparaît dans la vidéo filmée par les troupes ukrainiennes chargées de « nettoyer la ville ».

    Suite à mon article d’hier soulignant plusieurs incohérences dans le narratif officiel du massacre de Boutcha, de nouvelles informations sont venues renforcer l’analyse que j’en ai faite.

    Tout d’abord, des posts venant d’une chaîne Telegram dédiée à la vie à Boutcha, montrent des photos du 31 mars 2022, où il n’y a pas de corps dans les rues. Et aucune mention de ces derniers non plus.

    Autre information obtenue grâce à cette chaîne Telegram, il s’avère que l’armée ukrainienne a débarqué à Boutcha dès le 1er avril 2022, et non le 2 comme le laissait supposer la vidéo de Botsman (commandant ukrainien). Ce qui permet de dire que les troupes ukrainiennes pourraient bien être responsables des morts visibles dans la vidéo du 1er avril (voir l’article d’hier).

    Revenons justement sur cette vidéo de Botsman, qui nous avait déjà révélé que les soldats ukrainiens avaient reçu l’autorisation de tirer sur les hommes ne portant pas de brassard bleu (marque des soldats ukrainiens).

    Le blogueur russe Rybar a découvert qu’en augmentant le son des dernières secondes de cette vidéo (postée par Botsman lui-même je le rappelle), on entend un homme dire « s’il vous plaît ne me tuez pas », puis un bruit sourd, semblable à un coup de feu (la go-pro qui filme n’a pas un micro de grande qualité, et en baissant le son lors de l’édition vidéo avant publication ça devenait presque inaudible). J’ai donc moi-même augmenté au maximum le son des dernières secondes de cette vidéo pour vérifier, et effectivement c’est bien ce qu’on entend (voir la vidéo ci-dessous).

    Les photos satellites permettent de localiser cette vidéo comme ayant été filmée dans la rue Vokzalnaya où une colonne d’équipement russe avait été détruite le 27 février 2022 (matériel qu’on voit sur la vidéo).

    Le mauvais traitement des personnes soupçonnées de collaboration avec les forces russes est d’ailleurs visible sur cette vidéo filmée par les Ukrainiens eux-mêmes. Les hommes arrêtés sont sévèrement battus par les soldats ukrainiens, y compris en pleine tête.

    Résultat l’hypothèse d’un massacre des civils de Boutcha ayant eu de l’aide des forces russes, par les forces armées ukrainiennes, se renforce. En effet, plusieurs des corps visibles sur les photos sont situés près de rations militaires russes, que les civils ont dû obtenir en guise d’aide humanitaire de la part de la Russie.

    Or, le député ukrainien, Alexeï Jouravko, a publié la vidéo de l’interview d’une femme ayant quitté Boutcha le 25 mars. Cette femme raconte comment sa maison a été bombardée une heure après qu’elle a acceptée de l’aide humanitaire de l’armée russe. En clair, des dénonciateurs (sûrement des voisins, puisque comme le prouve l’interview donnée à Meduza, des membres des bataillons de défense territoriale étaient à Boutcha) ont signalé qu’elle avait accepté de l’aide russe, et l’armée ukrainienne a bombardé sa maison.

    Ceci étant établi venons en maintenant aux derniers éléments fournis censés prouver que les soldats russes ont tué ces civils bien avant leur départ. On a eu tout d’abord le New York Times qui nous a sorti du chapeau des images satellites Maxar datant prétendument du 19 mars 2022 et montrant des taches sombres qui seraient des corps.

    Problème déjà on ne comprend pas bien pourquoi les photos du 28 février sont de bonne qualité, mais celles du 19 et 21 mars sont pixelisées à mort. Avec un tel degré de qualité prétendre que ces taches sombres sont forcément des corps relève de la lecture des feuilles de thé. En gros chacun y voit ce qu’il veut.

    Mais là où ça coince le plus, c’est que si ces gens avaient été tués le 19 mars 2022, cela voudrait dire que les corps sont restés dehors pendant deux semaines avant d’être découverts ! Or sauf confinement en chambre froide (température entre 2 et 4 °C qui permet de ralentir le processus mais pas de le stopper), le corps va commencer à se putréfier deux à trois jours après la mort.

    Or dès le 20 mars les températures montent jusqu’à atteindre 16 °C les 22 et 23 mars. Le temps est de plus ensoleillé, ce qui veut dire qu’il fait encore plus chaud sur l’asphalte sombre où reposent les corps. Ce qui veut dire qu’en deux semaines la putréfaction de ces corps devrait être bien avancée.

    Les corps devraient être gonflés par les gaz issus de la putréfaction des organes internes, et du liquide de putréfaction noir-rouge aurait dû s’échapper des corps qui dégageraient une odeur répugnante (j’ai assisté à une exhumation de corps à l’été 2016, et je peux vous assurer que même à 20 m des gars qui creusaient l’odeur était à vomir).

    De plus, asticots, chiens errants, rats, et charognards auraient largement eu le temps de dévorer certains morceaux de ces corps. Or là il n’en est rien, ces corps sont intacts. Aucun habitant de la rue où ces gens ont été tués n’aurait laissé les corps là pendant deux semaines. Même sous les bombardements, les civils de Marioupol ont enterré leurs morts dans les jours qui suivaient le décès, tant l’odeur était horrible.

    Et contrairement à ce que certains racontent, les forces russes n’ont pas empêché l’enterrement de corps de civils, puisque le creusement de la fosse commune mi-mars (dont j’ai parlé hier) est confirmée par plusieurs articles ukrainiens de cette période.

    De plus, des photos plus récentes de certains corps confirment que quelque chose cloche dans ce récit. Voici des photos prises par Reuters.

    On voit clairement aux mains que le corps est encore « frais ». La peau n’a pas encore pris une couleur verte puis noire. Par contre il y a du sang accumulé sous les ongles et la peau des doigts est fripée comme s’ils étaient restés dans de l’eau pendant un moment. Par contre la peau de la paume ne montre pas de marques identiques, ce qui semble indiquer que la personne gisait sur le dos, avec le bras derrière le dos, et que sa main droite trempait dans une flaque peu profonde. Or le bandage blanc qui lie les mains est très propre. Dans l’ensemble les vêtements de la victime sont eux aussi très propres. Impossible d’être aussi propre pour un cadavre étant resté deux semaines dans la rue.

    Une photo du cycliste mort interroge aussi. Si on regarde ses mains, on voit qu’on lui a enfilé des gants, mais post-mortem. En effet, sûrement à cause de la rigidité cadavérique, il a été impossible d’enfiler tous les doigts comme il faut. Pourquoi enfiler des gants sur un mort ?

    De plus presque tous les morts ont leur capuche rabattue sur la tête, ou sont face contre terre. S’ils avaient été abattus d’une balle dans la tête il devrait y avoir du sang et des trous sur ces capuches. Or là, rien. Dans l’ensemble les vêtements des victimes sont en bon état, ce qui pose là aussi question.

    Il faut ajouter que la date réelle de prise de vue par le satellite Maxar est remise en cause par l’équipe du blogueur Rybar.

    Un satellite de Maxar a survolé Boutcha le 19 mars vers 9 h 06 du matin. Or en mesurant les ombres sur l’image avec cette date, l’heure donnée correspond à 11 h 30. Soit plus de deux heures de décalage.

    L’analyse plus poussée par les volontaires de l’équipe de Rybar a amené ces derniers à la conclusion que l’image présentée comme étant filmée le 19 mars 2022, aurait en réalité été prise le 1er avril 2022 à 11 h 57 heure de Greenwich (soit 14 h 57 heure locale).

    Autre tentative, cette fois en nous sortant qu’un drone ukrainien aurait filmé le 3 mars 2022 les troupes russes tirer sur un civil :

    Sauf qu’il y a quelques problème de cohérence. Pour commencer le 3 mars, une vidéo filmée à Boutcha et publiée sur Telegram le jour même, montre les soldats ukrainiens hisser le drapeau ukrainien dans la ville, alors qu’il neige ! La personne qui filme dit même clairement qu’ils sont à Boutcha le 3 mars au début des vidéos. En clair le 3 mars, Boutcha est sous contrôle ukrainien !

    On voit clairement sur cette vidéo que le sol est trempé. D’ailleurs si on regarde la météo de la veille et du 3 mars 2022, on voit qu’il a neigé ces deux jours. Or sur la vidéo filmée prétendument le 3 mars par le drone l’asphalte est sèche ! De plus si on regarde les jardins des maisons à droite et à gauche de la rue où se déplace l’homme, on voit que l’herbe recommence timidement à devenir verte. Or l’herbe n’a recommencé à pousser ici que ces derniers jours grâce à la hausse des températures. Le 3 mars 2022 il faisait à peine 1 à 2 °C à Boutcha et il neigeait !

    Donc rien ne va dans cette vidéo. À la date annoncée la ville était sous contrôle ukrainien, et les rues auraient dû être trempées à cause des chutes de neige !

    Comme on le voit les éléments amenés par les Ukrainiens et les médias occidentaux pour accréditer la thèse de la responsabilité de la Russie pour le massacre de Boutcha ne collent pas et montrent des traces évidentes de tentative de falsification de l’histoire. Comme à Timisoara, comme dans l’affaire des armes de destruction massive de Saddam Hussein, ou l’affaire des couveuses au Koweït.

    Et déjà après cette affaire sous faux-drapeau, l’armée ukrainienne a fait exploser une citerne de produits chimiques à Roubejnoye, sûrement pour faire croire à une attaque chimique par la Russie, alors que l’armée russe et la milice populaire de la RPL sont en train d’encercler la ville. Le ministère russe de la Défense avait averti que l’Ukraine pourrait recourir à une telle provocation et c’est malheureusement ce qui s’est passé.

    La propagande de guerre bat son plein et tant l’Ukraine que ses patrons occidentaux sont prêts à tous les mensonges pour dépeindre les soldats russes comme des bêtes assoiffées de sang, et des criminels de guerre, alors que les troupes russes font tout pour préserver la vie des civils dans ce conflit, et qu’elles distribuent des centaines de tonnes d’aide humanitaire dans les zones sous son contrôle.

    Christelle Néant

    source : Donbass Insider ► https://www.donbass-insider.com/fr/2022/04/05/massacre-de-boutcha-quand-images-satellite-et-videos-manipulees-pour-raconter-fausse-histoire/

    J’aime

  7. Les manipulations de l’OTAN pour justifier une attaque contre la Russie – par Boris Guennadevitch Karpov ► https://reseauinternational.net/les-manipulations-de-lotan-pour-justifier-une-attaque-contre-la-russie/

    On a eu les faux charniers de Timisoara en Roumanie qui ont conduit à la pendaison publique de Caucescu ; on a eu la fameuse « fiole » pleine d’un faux agent toxique qui a conduit à la pendaison publique de Saddam Hussein après la destruction de l’Irak ; on a eu les affirmations de l’OTAN que les serbes jouaient au football avec la tête de kosovars, qui a conduit aux bombardements sur la Yougoslavie ;

    Aujourd’hui les productions « Deep State and European Puppets » nous sortent le faux massacre de Buchta prétendument commis par des russes. Il y a une très sérieuse probabilité que cela conduise à l’attaque de la Russie par l’OTAN.

    À Buchta donc les choses sont claires : Vidéo où l’on voit des cadavres remuer (Vidéo ici : https://t.me/boriskarpovblog/425), déclaration du maire de la ville, très heureux manifestement, lors du départ des troupes russes, ne mentionnant aucun massacre. En prime, déclaration d’un député ukrainien affirmant que tout ceci est une manipulation des services ukrainiens et du MI6 britannique.

    Beaucoup a été dit, montré, expliqué. Mais rien n’y fait : Macron cette pourriture est « à peu près sûr » que les russes ont fait le coup (Désolé les français, mais votre président est une ordure et j’assume tout à fait ce que je déclare sur mon post sur Télégram. Je me propose même d’être volontaire).

    On a appris également que d’autres manipulations de ce genre sont en préparation. Ceci vise une fois de plus à mettre la Russie au ban des nations, mais aussi et surtout va servir à justifier l’entrée en guerre de l’OTAN contre la Russie.

    Il semble par ailleurs que les ukrainiens préparent une « fausse attaque chimique » dans le but d’en accuser la Russie. L’OTAN sera alors « malheureusement obligée d’intervenir pour sauver les populations civiles etc etc ».

    Et il y a beaucoup d’autres indices allant dans le sens d’une entrée en guerre de l’OTAN. D’une part comme je l’expliquais il y a quelques jours le fait que la Russie refuse dorénavant le dollar et l’euro en paiement de ses matières premières va amener la guerre.

    https://rusreinfo.ru/fr/2022/03/lotan-attaquera-la-russie-sauf-si

    Sur le terrain les forces russes saisissent chaque jour d’énormes quantités de matériel de guerre américain, anglais, allemand, ce qui montre bien que l’OTAN arme l’Ukraine ; les polonais ont déjà mis des jets « à disposition » des Ukrainiens, les Tchèques envoient du matériel lourd.

    À Moscou l’ambassade américaine a déclaré il y a quelques jours que les américains qui ne quittent pas la Russie et la Biélorussie « maintenant » devront « se débrouiller sans aide diplomatique » ; ils prévoient donc de fermer leurs consulats et ambassades. La Lithuanie a déjà expulsé l’ambassadeur de Russie, c’est donc une rupture des relations diplomatiques, et on s’attend à un très grand nombre de diplomates russes expulsés des pays d’Europe dans les heures qui viennent.

    Il y a donc de très sérieux signes que l’OTAN va, tout comme en Yougoslavie, prendre prétexte des « massacres » commis par l’armée russe pour entrer en Ukraine et avec de très fortes probabilités pour attaquer directement la Russie.

    Sur le terrain d’ailleurs les choses se passent très mal pour les Ukrainiens : Destruction nombreuses de colonnes de blindés ukrainiens, et capitulations massives des troupes d’élite, comme ces 260 Marines qui se sont rendus aux forces russes

    La situation à Marioupol est très particuliere alors que la quasi-totalité de la ville est sous contrôle russe et rend en particulier le président français quasiment hystérique. Il y avait déjà de forts soupçons de présence d’officiers anglais et américains à Marioupol.

    Mais voila qu’on a maintenant les preuves que des soldats français, des légionnaires, sont prisonniers ou morts dans la ville encerclée par les Russes.

    Et justement ce soir à Marioupol, nouvelle tentative des ukrainiens d’évacuer la direction du bataillon Azov et leurs mystérieux instructeurs étrangers, avec 2 hélicoptères MI-8… qui ont tous 2 été abattus par les forces russes !

    FLASH : Moscou 21h40 – On apprend que l’OTAN est en train de tenter de négocier avec la Russie l’évacuation d’officiers de FRANCE ALLEMAGNE ANGLETERRE et SUEDE, pris au piege avec les neonazis d’Azov a Marioupol !

    On peut ajouter (mais sans preuves) des déclarations des habitants de la ville des quartiers déjà libérés par les forces russes, affirmant qu’il y aurait un énorme laboratoire de recherche bactéeriologique enfoui sous l’usine de sidérurgie où sont réfugiés les néonazis. Ces habitants parlent également de mystérieuses disparitions de nombreux prisonniers de la prison voisine depuis plusieurs années et suspectent des expériences de virus… Ceci encore une fois sans preuve.

    Par contre voici une preuve que les ukrainiens se conduisent comme de vraies bêtes sauvages. ATTENTION VIDEO 18+++. Voici comment ils traitent des soldats russes prisonniers. Avez-vous vu cette vidéo sur vos chaines françaises ?!

    NdJBL : Je la mets pas… Mais là, y’a du sang partout…

    En Russie, dollar et euro sont revenus à leur cours d’« avant intervention militaire » très rapidement, ce qui montre bien que les « sanctions » n’ont aucun effet sur notre économie. Bien entendu certains produits ont disparu de nos magasins (plus d’iPhones, super !), mais il n’y a aucune pénurie actuellement. Le gouvernement prend de très sérieuses mesures de soutien (baisses des impôts, augmentation des retraites, suspension des remboursements des crédits, subventions massives aux agriculteurs, etc etc) et un récent sondage montre que 80% des russes n’ont aucune crainte dans le domaine économique suite aux « sanctions »… et soutiennent les opérations militaires en Russie. L’occident a donc réuni le tour de force de faire remonter la côte de soutien à Poutine (qui était descendue très bas… à 60% de soutien seulement !)… tout en mettant leurs propres économies en grand danger.

    On attend en effet de voir les réactions de l’arrêt des livraisons de gaz à l’Allemagne et à la France en particulier, 2 pays dont les présidents sont les plus déchainés de la zone Euro contre la Russie. En ce qui concerne le Chancelier Olaf Cholz ceci peut se comprendre puisque son pays a déjà une fois été vaincu par les Russes; en ce qui concerne Macron… Disons qu’il tente de garder ses « galons » sur la scène mondiale en tant que parfaite marionnette de Biden. Espérons que les français se débarasseront dans quelques jours de cette ordure !

    Quoi qu’il en soit, Macron ou non, il est à parier que rien ne changera dans l’hystérie anti-Russe occidentale et que d’ici quelques semaines, voire quelques jours, l’OTAN commette la plus grande erreur de son histoire en s’attaquant directement à la Russie, entrainant alors la chute de l’Europe.

    source : Rusreinfo

    J’aime

  8. Covid-1984 : les données Sentinelles montrent un taux d’incidence stable à 92/100.000 en semaine 13 – 73% des patients âgés de 12 ans ou plus étaient vaccinés contre le Covid-19 ► https://www.lelibrepenseur.org/covid-1984-les-donnees-sentinelles-montrent-un-taux-dincidence-stable-a-92-100-000-en-semaine-13/

    Voici les derniers résultats du réseau Sentinelles (583 généralistes et 43 pédiatres libéraux) : le taux d’incidence du SARS-CoV-2 de la 13e semaine de 2022 est de 92 cas/100.000, en stagnation. Nous sommes loin du palier des 150 cas/100.000 déclenchant l’alerte épidémique comme cela a toujours été le cas pour la grippe saisonnière. La situation est largement contrôlable surtout si on soigne les malades autrement qu’avec du paracétamol comme c’est toujours le cas malheureusement en France !

    2% seulement d’hospitalisations ont été constatées à la fin des consultations des médecins du réseau Sentinelles, ce qui est assez bas comme pourcentage.

    73% des patients âgés de 12 ans ou plus étaient vaccinés contre le Covid-19.

    Le Re du SARS-CoV-2 est en légère baisse à 1.27, selon le site CovidTracker mais reste très loin des élucubrations du Dr B. Davido qui estimait le R0 entre 6 et 7 !

    Nous sommes encore très loin des seuils de taux d’incidence épidémique de la grippe saisonnière qui se situent, rappelons-le, entre 150 et 200 cas pour 100.000 habitants. Le gouvernement ment et les chiffres de Santé Publique France sont trompeurs pour terroriser les gens et continuer à imposer des restrictions sanitaires.

    =*=
    Pour preuve ► https://www.sentiweb.fr/5594.pdf

    Cliquer pour accéder à 5594.pdf

    J’aime

  9. Obligation vaccinale en Allemagne : procureurs et magistrats accusent le coup avec force – 06/04/22 ► https://www.francesoir.fr/politique-monde/obligation-vaccinale-allemagne-procureurs-magistrats

    Jeudi 7 avril, ayant obtenu le feu vert de sa commission santé, le Parlement allemand devrait vraisemblablement voter l’obligation vaccinale pour quasiment toute la population adulte. Les auditions devant ladite commission se sont avérées être, selon le statisticien et analyste de données Tom Lausen qui y a témoigné, d’une brièveté (une heure environ chacune !) et d’une légèreté remarquables.

    Emballé, c’est pesé !

    Dans un entretien qu’il accorde le 17 mars au Multipolar Magazin, Tom Lausen raconte s’être retrouvé à l’une des séances comme seul et unique expert appelé à témoigner, sans qu’aucun parlementaire ne lui pose une seule question. Bien qu’il ne se soit pas montré étonné, il a tenu à le souligner.

    Par ailleurs, il indique avoir expliqué à la commission de santé qu’à aucun moment depuis 2020 le système hospitalier allemand n’a été en surchauffe. Il avance aussi que l’on peut difficilement parler de « pandémie hors de contrôle » alors que les prévisions de consultations et séjours à l’hôpital, entre 2020 et 2022, ont été surestimées à hauteur de cinq millions de personnes. Si les causes de cette « désaffection » sont sans doute multiples, le fait est selon lui irréfutable.

    La justice s’en mêle

    Un réseau de procureurs et de magistrats dissidents (KRiSta – Netzwerk Kritische Richter und Staatsanwälte n.e.V) a publié le même jour un brûlot sous forme d’analyse juridique intitulé « Prise de position dans le contexte de ces audiences d’experts sur le thème de l’obligation vaccinale » Un document qui, à en croire son retentissement médiatique, prend des airs du célèbre « J’accuse » d’Émile Zola.

    En tout cas, les mots sont crus. Pour ces auxiliaires de justice, « au moyen de l’obligation vaccinale, l’État tue avec préméditation » ! (der Staat mit einter Impfpflicht vorsätzlich Menschen tötet). Ils expliquent que cet argument juridique n’a pas été suffisamment creusé, alors qu’il s’agit de la violation la plus flagrante, à la fois de la Constitution allemande et du droit à la vie (Art. 2 para. 2.2), ainsi que du droit international. Les auteurs considèrent que « dans le cas présent (rendre obligatoire les injections anti-Covid — ndlr), la survenue de la mort n’est pas simplement une éventualité, c’est une certitude statistique ».

    En droit allemand, écrivent-ils, il n’importe en rien qu’au moment de la mise en œuvre d’un dispositif on ne puisse prédire qui en pâtira. Quand bien même il existerait une majorité de gens qui s’en sortiront indemnes, il s’agit nonobstant d’une tentative d’homicide (versuchte Tötung) sous forme de dol éventuel (dolus eventualis). Ce préjudice est constitué lorsque l’acteur considère que la mort d’un être humain, aussi lointaine et regrettable soit-elle, demeure une possibilité, et cependant poursuit son action (ici, sous la forme du décret législatif), en vue d’un autre objectif.

    Les magistrats et procureurs font peu état de l’argument subsidiaire selon lequel il serait légitime de tuer des êtres humains afin de protéger d’autres droits. Cet argument avait déjà été balayé par la Cour constitutionnelle allemande en 2006, lorsque le gouvernement allemand avait soutenu qu’abattre un avion détourné entraînant la mort des passagers respecterait la dignité humaine de ces derniers ! La Cour a jugé que la vie des passagers méritait d’être défendue par le gouvernement plutôt que de traiter ceux-ci comme des « objets »… dont « la mise à mort servirait de moyen pour sauver des tiers ».

    La prise de position de KRiSta, assortie des références qui s’imposent à la jurisprudence et aux textes de loi, relève une avalanche de violations du droit qu’emporterait une obligation vaccinale.

    Notons par ailleurs que le 2 avril, KRiSta publiait une lettre ouverte aux parlementaires, en prévision du vote à venir, notant que le Paul-Ehrlich Institut (équivalent de l’ANSM) a déjà reçu les signalements de 2 255 morts suite aux injections anti-Covid, pour la seule Allemagne.

    Auteur(s) : France Soir

    J’aime

  10. Le Sénat à l’écoute des victimes présumées d’effets secondaires graves du vaccin – 06/04/22 ► https://www.francesoir.fr/politique-france/le-senat-ecoute-ou-est-mon-cycle

    REPORTAGE — Des collectifs alertant sur les effets indésirables subis suite à la vaccination contre le Covid-19 étaient entendus cet après-midi lors d’une audition au Sénat. Me Protat représentait les membres des collectifs « Où est mon cycle », « Navigants libres » et « Verity France ».

    J’aime

    1. Covid-19 : le médecin Jean-Paul Hamon reconnaît avoir délivré trois faux pass sanitaires ► https://www.ladepeche.fr/amp/2021/08/12/covid-19-le-medecin-jean-paul-hamon-reconnait-avoir-delivre-trois-faux-pass-sanitaires-9728473.php

      Sur BFMTV, le médecin, Jean-Paul Hamon médecin généraliste et président d’honneur de la Fédération des médecins de France, a affirmé avoir réalisé de faux pass sanitaires.

      Invité à réagir sur le pass sanitaire, Jean-Paul Hamon a avoué avoir déjà délivré de faux pass sanitaire. « J’ai été obligé de lui faire un faux pass de vaccination confesse le président d’honneur de la Fédération des médecins de France, mercredi 11 août après-midi sur BFMTV.

      Une phrase qui a fait réagir sur les réseaux sociaux, car cette action est totalement illégale et punissable. Interrogé par franceinfo, le généraliste a confirmé avoir fait plusieurs faux documents. « J’ai réalisé ces pass vendredi 6 et samedi 7 août. Dans ce cas précis, il s’agissait de trois personnes éligibles au pass sanitaire, qui ne parvenaient pas à le télécharger. Les deux premières reviennent de Singapour, où elles ont été vaccinées au Pfizer-BioNTech. Après une demi-heure à m’écharper en essayant de débloquer leur pass sanitaire, j’ai abandonné et fait comme si je les avais vaccinées moi-même, en reprenant les numéros de lot du vaccin, les dates exactes de vaccination… Toutes les informations étaient correctes, j’ai simplement repris la vaccination à mon compte. »

      A lire aussi : Faux pass sanitaire : l’Assurance maladie alerte l’ensemble des soignants contre des tentatives de fraude

      Le médecin pour se justifier dénonce une « administration défaillante » dans la mise en place du dispositif.
      Aucuns regrets

      A-t-il des regrets ? « Absolument pas. Honnêtement, je suis très énervé. Qu’est-ce que j’aurais dû faire ? Laisser les gens bloqués chez eux, sans pass sanitaire alors qu’ils y ont droit ?  » En délivrant de faux pass sanitaire, le Pr Jean-Paul Hamon s’expose à une lourde amende, des poursuites et une radiation de l’Ordre des médecins.

      =*=
      BACK TO THE FUTURE…

      J’aime

  11. 1 JOUR = 1 SCANDALE !

    J’aime

  12. N’en jetez plus la cour est pleine ???

    J’aime

  13. Petite constation perso…

    Hier soir, sur Rance 5, il y avait un débat sur les rapports du GIEC avec plusieurs intervenants dont 1 économiste, 1 philosophe, 1 géographe, 1 femme ayant monté une asso écolo (la plus pondérée des intervenants du jour), 1 journaliste de Rance Inter, et une autre journaliste (Salomé Saqué… ah quel nom !!! )

    J’étais avec d’autres personnes très mouzombies…vaX et non vaX malgré tout….et pour eux, l’état ne peut pas nous nuire…nous sommes en démocratie….et Poutine serait le pire individu sur Terre.

    Donc, ces gens font des pieds et des mains pour faire venir des réfugiés ukrainiens car ceux-ci sont des personnes de valeur selon eux, contrairement aux français râleurs et qui n’en font pas une rame.

    Alors le reportage avec manipulations 100 XL concernant le réchauffement climatique et toussa toussa…leur fait peur, et ils trouvent unaniment bien que l’on puisse réduire par la force les consommations de pétrole, gaz…voire nourriture, y compris par un système à points comme le système chinois !

    Ils sont persuadés ces CONS que ce ne peut pas aller à une surveillance générale type celle du PCC chinois.

    Ils sont sur les starting blocks pour aller voter macron car lui est fort et tient tête à Poutine.

    Note – Certains d’entre eux sont en contacts avec des ukrainiens installés en France depuis au moins 4 ans pour les derniers arrivés, ces mouzombies n’étaient absolument pas informés de la guerre au Donbass et notamment de la RPD et la RPL… alors que ça a commencé en 2014, et que certains mouzombies sont allés en Ukraine se chercher une femme (beaucoup sont revenus bredouille) !

    Comme je leur ai dit qu’il y avait une guerre, en donnant certaines preuves, quelques jours plus tard, ils sont venus à la charge en me disant que je racontais quasi que des fakes news, car guerre il y a, mais ce sont les ukrainiens qui se battent contre les russes qui les envahissent…. pas de bataillon azov… et mordicus ils viennent m’affirmer que des amis de leurs connaissances ukrainiennes leur ont fourni des vidéos qu’ils ont tourné par eux-même et que ce sont bien les russes les agresseurs !

    Pas possible que ces vidéos soient des fausses et/ou modifiées car elles viennent des smartphones de ces ukrainiens !!!

    Cons à bouffer du foin !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s