La solution ultime du Dr. Bill « Lapiquouze » Gates !

Comme hier, la SOLUTION FINALE au problème… Indien (USA/CANADA & AMÉRIQUE LATINE) ?

Bill, Melinda Gates unfazed by criticism of wealthy givingSource de l’image

Selon Bill Gates, la création et la distribution d’un vaccin du Covid-19 à tous les habitants de la Terre est « la solution ultime » à l’épidémie. […] Sur CNN en avril, l’épouse de Bill Gates et co-directrice de sa fondation, Melinda Gates, a déploré être « tenue éveillée la nuit » par son inquiétude pour les populations vulnérables en Afrique et leur manque de préparation face à ce virus. En juin, elle a déclaré à Time Magazine qu’aux États-Unis, les Noirs devraient être les premiers à se faire vacciner. covid-19-vaccination

Page 6 du DOSSIER PDF N°  185 de 33 pages publié en juillet 2020 dans Bill « La Piquouze » Gates et son Empire Mondial de la Santé Bill « La Piquouze » Gates & son Empire Mondial de la Santé – Paru sur The Grayzone sous le titre Why the Bill Gates global health empire promises more empire and less public health par Jeremy Loffredo (journaliste indépendant basé à Washington D.C.) & Michele Greenstein (journaliste indépendante, ex-RT America) – Traduction Corinne Autey-Roussel pour Entelekheia 

Trust Bill La Piquouze

Dans une interview à la chaîne NBC, le milliardaire Bill Gates a évoqué le 11 octobre comment l’humanité pourrait surmonter complètement les conséquences de l’épidémie de Covid-19 ; Le seul moyen de revenir complétement à la normale est d’obtenir un vaccin qui sera super efficace et abordable pour le plus grand nombre, a déclaré M. Gates ► https://fr.sputniknews.com/international/202010121044561998-bill-gates-estime-que-seule-cette-solution-permettra-a-lhumanite-den-finir-avec-le-coronavirus/

Le vaccin de Gates propage la polio à travers l’Afrique

Par F. William Engdahl le 6 octobre 2020 pour Mondialisation.ca ► https://www.mondialisation.ca/le-vaccin-de-gates-propage-la-polio-a-travers-lafrique/5649902 

VIA R71, dans : Supercherie et dictature sanitaires… Liens entre la polio, le vaccin, Rockefeller, le DDT et Bill Gates (F.William Engdahl)

Complété & Enrichi par JBL1960

Le fondateur de Microsoft, Bill Gates, est devenu le tsar mondial des vaccins, sa fondation dépense des milliards pour la diffusion de nouveaux vaccins dans le monde. Alors que l’on a accordé beaucoup d’attention au rôle de Gates derrière l’OMS corrompue dans la promotion de vaccins radicaux non testés contre le coronavirus, le bilan de la Fondation Gates qui a fait circuler un vaccin oral contre la polio à travers l’Afrique donne une preuve plus sérieuse que tout ce que Gates dit et fait n’a rien à voir avec de la véritable charité humaine. Les Nations Unies viennent d’admettre que de nouveaux cas de paralysie infantile ou de polio ont été causés en Afrique par le vaccin oral contre la polio développé avec le soutien de la Fondation Bill et Melinda Gates. Ce vaccin reflète ce qui s’est passé aux États-Unis dans les années 1950. Cela vaut la peine d’y regarder de plus près. [NdJBL : Voir page 13 du PDF ► Bill La Piquouze Gates & son Empire Mondial de la Santé]
 

Les vaccins qui causent la polio

L’industrie des vaccins aime à citer le développement des vaccins dans les années 1950 comme étant le seul responsable de l’éradication de ce qui était une grave maladie paralytique qui a atteint un pic aux États-Unis après la Seconde Guerre Mondiale, ainsi qu’en Angleterre, en Allemagne et dans d’autres pays européens. Aujourd’hui, bien qu’aucun nouveau cas de « poliomyélite sauvage » n’ait été détecté dans toute l’Afrique depuis 2016, la Fondation Bill & Melinda Gates et leurs alliés de l’OMS ont proclamé que la campagne de vaccination africaine de 4 milliards de dollars menée par Gates sur dix ans, à l’aide d’un vaccin oral contre la polio, avait enfin permis d’éliminer cette redoutable maladie. C’était à la fin du mois d’août.

Une semaine plus tard, le 2 septembre, l’OMS a été contrainte de faire marche arrière et d’admettre que les nouvelles flambées de polio au Soudan étaient liées à une série de nouveaux cas de polio au Tchad et au Cameroun. Selon l’OMS, de nouveaux cas de polio ont été enregistrés dans plus d’une douzaine de pays africains, dont l’Angola, le Congo, le Nigeria et la Zambie. Mais ce qui est choquant, c’est que toutes ces flambées seraient causées par le vaccin oral contre la polio soutenu par Gates. [NdJBL : Page 15 du PDF ► Bill La Piquouze Gates & son Empire Mondial de la Santé]

Dans un commentaire révélateur, un virologiste du CDC impliqué avec l’OMS et la Fondation Gates dans la campagne de vaccination de masse contre la polio en Afrique, qui fait partie de ce qu’on appelle l’Initiative Mondiale pour l’Éradication de la Polio, admet que le vaccin crée beaucoup plus de cas de paralysie due à la polio que la maladie faussement appelée « polio sauvage ». « Nous avons maintenant créé plus de nouvelles émergences du virus que nous n’en avons arrêté », a admis le virologiste Mark Pallansch des Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies des États-Unis. L’Initiative Mondiale pour l’Éradication de la Polio (GPEI) est un effort combiné de l’OMS, de l’UNICEF, des CDC américains, de la Fondation Bill & Melinda Gates et du Rotary International.

Bill Gates aurait été à l’origine de la campagne visant à développer le vaccin oral liquide contre la polio et à l’administrer massivement aux populations d’Afrique et d’Asie malgré la quasi-absence de cas de « polio sauvage ». Selon l’un des partenaires de l’initiative Gates contre la polio du Rotary International, « Gates a personnellement dirigé le développement d’un nouveau vaccin contre la polio qui est maintenant en phase finale de test. Lorsque l’idée a été avancée, à peu près à l’époque du dernier cas de polio en Inde, beaucoup pensaient que le vaccin ne jouerait aucun rôle important dans l’éradication, mais Gates a insisté ». Lorsque quelqu’un lui a demandé pourquoi la polio, qui avait pratiquement disparu dans le monde entier, Gates a répondu : « La polio est une maladie terrible ». [NdJBL : Page 18 du PDF ► Bill La Piquouze Gates & son Empire Mondial de la Santé]

Cette réponse semble curieuse, car il existe des maladies mortelles bien plus répandues, comme le paludisme ou la diarrhée chronique due à une eau insalubre, ainsi qu’un mauvais assainissement en Afrique qui entraîne la mort par déshydratation, une mauvaise absorption des nutriments ou des complications infectieuses. Je dirais que ces deux phénomènes sont également « terribles ». En 2016, la diarrhée chronique a été classée par l’OMS comme la deuxième cause de décès chez les enfants de moins de cinq ans dans le monde. En Afrique, elle a causé près de 653 000 décès, mais Gates et ses amis semblent s’intéresser à d’autres choses.

L’insistance de Gates pour pousser à la vaccination massive d’un nouveau vaccin oral contre la polio, que sa fondation a soutenu à un moment où la polio est pratiquement inexistante, même dans les pays pauvres d’Asie et d’Afrique, devrait sonner l’alarme. Si son objectif est d’aider davantage d’enfants africains à mener une vie saine, de simples projets de traitement de l’eau permettraient de sauver bien plus de vies. Ou bien y a-t-il quelque chose dans le vaccin contre la polio dont on ne nous parle pas ? Y a-t-il de l’aluminium comme adjuvant dont on sait qu’il est un paralysant du système nerveux central ? Ou d’autres toxines ? [NdJBL : Pour un consentement éclairé sur les vaccins, 235 substances/produits contenus dans les vaccins ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/04/substances-dans-les-vaccins-pour-un-libre-consentement-eclaire.pdf + Le certificat d’expertise des vaccins contenant de l’aluminium ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/02/certificat-d_expertise-de-l_aluminium-des-vaccins-en-fran_c3a7ais.pdf]

La Fondation Gates a dépensé près de 4 milliards de dollars pour développer et administrer le vaccin oral contre la polio dans les pays les plus pauvres du monde à partir de 2018. Et ce malgré le fait que l’OMS ait déclaré que les cas de polio au Pakistan et en Afghanistan sont passés d’environ 350 000 par an à 33 en 2018. Il n’y a pas eu un seul cas en Amérique ou en Europe Occidentale depuis le lancement du projet Gates de lutte contre la polio il y a des années. [NdJBL : Page 15 du PDF ► Bill La Piquouze Gates & son Empire Mondial de la Santé]

De quoi est-il question ?

Il s’agit ici de jeux linguistiques très suspects de la part de l’OMS, de Gates et de ses collaborateurs. Ils tentent de couvrir leurs actes en prétendant que la plupart des cas de polio sont en fait ce qu’ils ont décidé d’appeler une Paralysie Flasque Aiguë (PFA). Il s’agit d’une maladie débilitante dont le tableau clinique est pratiquement identique à celui de la polio. Mais cela fait baisser le nombre de cas de « polio ». Selon le CDC américain, il y a eu plus de 31 500 cas documentés de paralysie flasque aiguë dans seulement 18 pays en 2017. Cela s’ajoute à ce qu’ils appellent la paralysie due à la poliomyélite associée au vaccin (VAPP). Pourtant, du point de vue des symptômes cliniques, la polio dérivée d’un vaccin, la polio sauvage et la paralysie flasque aiguë sont identiques, tout comme la myélite flasque aiguë (MFA), un sous-type de PFA. Avec cette prolifération de noms à consonance médicale grave pour décrire ce qui produit les mêmes symptômes médicaux, nous avons un énorme terrain de manipulation.

Un article rédigé par Neetu Vashishi et Jacob Puliyel et publié dans l’Indian Journal of Medical Ethics en 2012 parle de l’effort de vaccination de masse contre la polio par voie orale mené par Gates, le CDC et l’OMS : « … alors que l’Inde est exempte de polio depuis un an, on a constaté une augmentation considérable des cas de paralysie flasque aiguë non liés à la polio (NPAFP). En 2011, il y a eu 47 500 nouveaux cas supplémentaires de paralysie flasque aiguë non poliomyélitique (PFANP). Cliniquement impossible à distinguer de la paralysie due à la polio, mais deux fois plus mortelle, l’incidence de la PFANP était directement proportionnelle aux doses de polio reçues par voie orale. Bien que ces données aient été recueillies dans le cadre du système de surveillance de la polio, elles n’ont pas fait l’objet d’une enquête… » [NdJBL : Page 19 du PDF ► Bill La Piquouze Gates & son Empire Mondial de la Santé]

Les années 50

La définition des cas de poliomyélite ou de paralysie infantile, comme on l’appelait pendant l’épidémie aux États-Unis après la Seconde Guerre Mondiale, remonte aux années 1950 et aux scandales mortels qui ont éclaté depuis lors à propos du premier prétendu vaccin contre la polio mis au point par Jonas Salk. Considéré aujourd’hui comme un héros de la médecine, la vérité de Salk était tout sauf héroïque.

La recrudescence des cas de ce que l’on appelait alors la poliomyélite ou la paralysie infantile aux États-Unis a commencé à exploser littéralement vers 1946. Il est important de noter qu’une toxine cumulative très dangereuse, un insecticide désormais interdit connu sous le nom de DDT, était présentée par le gouvernement américain comme un moyen « sûr » de contrôler les moustiques et les mouches qui seraient les « porteurs » du virus de la polio. Ce qui a depuis été pratiquement effacé des archives du gouvernement est la correspondance précise entre le nombre de cas d’enfants présentant des symptômes de poliomyélite aiguë et le degré de pulvérisation de DDT, ainsi que le déclin tout aussi précis des cas de poliomyélite humaine de la fin des années 1940 aux années 1950, après une forte diminution de l’utilisation du DDT. En 1953, un médecin du Connecticut, Morton S. Biskind, a affirmé en public que « l’explication la plus évidente de l’épidémie de polio : les maladies du système nerveux central… comme la polio sont en fait les manifestations physiologiques et symptomatiques de l’inondation actuelle de la population mondiale par des poisons pour le système nerveux central, parrainée par le gouvernement et l’industrie ».

Le vaccin anti-polio de Salk a été déployé pour la première fois en 1955, soit deux ans après le déclin spectaculaire des cas de polio enregistrés. Ce fait a été commodément oublié lorsque l’on a annoncé que le nouveau vaccin éradiquait à lui seul la redoutable polio.

Des preuves sérieuses ont été présentées par des médecins et d’autres personnes au Congrès américain, selon lesquelles il existait un lien évident entre les épidémies estivales de polio et les pesticides à base de métaux lourds utilisés l’été, comme le DDT. Ces preuves ont été ignorées. La promotion du DDT en tant qu’insecticide inoffensif était si répandue que les enfants suivaient les camions pulvérisant les rues et les piscines étaient aspergées de DDT, le croyant inoffensif. Des campagnes publicitaires très émotionnelles proclamaient que la polio mortelle était mystérieusement transmise par les insectes et que le DDT protégerait. Les agriculteurs ont été invités à pulvériser leurs vaches laitières à plusieurs reprises avec du DDT pour éloigner les dangereux insectes. Le DDT a ainsi contaminé la réserve de lait. L’utilisation du DDT a explosé à la fin des années 1940 dans l’ensemble des États-Unis. Comme l’a décrit une personne, « des parents inquiets sont allés plus loin pour protéger leurs enfants. Ils craignaient le virus invisible comme s’il chassait leurs enfants. Ils ont transformé leurs maisons en zones stériles en pulvérisant constamment des insecticides et en lavant les murs avec des désinfectants ». Cela me semble familier.

Salk et Rockefeller

La recherche sur les vaccins de Jonas Salk ainsi que de son rival, Albert Sabin, a été financée par la Fondation Nationale pour la Paralysie Infantile, connue plus tard sous le nom de Marche of Dimes. En 1954, Salk a convaincu les autorités sanitaires américaines que son vaccin contre la polio ne contenait que du virus inactif (VPI) et qu’il était absolument sûr. Il a réussi à convaincre les autorités réglementaires qu’il fallait renoncer aux « procédures coûteuses et difficiles qui avaient été suggérées pour la détection d’un éventuel virus vivant résiduel » dans son vaccin. Les essais sur le terrain du vaccin de Salk en 1954 ont été exposés par le Journal of the American Statistical Association : « …59% de l’essai était sans valeur en raison du manque de contrôles adéquats… » Ce rapport a été ignoré par le Département de la Santé américain et la Fondation Nationale a proclamé le vaccin Salk prêt à être distribué en masse au printemps 1955.

En 1955 déjà, des résultats alarmants du vaccin de Salk étaient apparus. Son vaccin, fabriqué par Cutter Laboratories, a été administré à plus de quatre cent mille personnes, pour la plupart des écoliers. En quelques jours, des rapports de paralysie ont commencé à faire surface. En l’espace d’un mois, le programme de vaccination de masse contre la polio a dû être suspendu. En juin 1956, les cas de polio ont commencé à augmenter fortement à Chicago chez les enfants qui avaient reçu le vaccin de Salk. La Fondation Nationale a envoyé une lettre urgente à ses membres les invitant à « donner l’assurance que le vaccin Salk actuel est sûr et efficace aux patients, aux parents et aux autres membres de votre communauté qui en doutent encore inutilement… »

Le vaccin de Salk avait causé 70 000 cas de faiblesse musculaire, 164 cas de paralysie grave et 10 décès. Les trois quarts des victimes sont restées paralysées en permanence. Le Secrétaire du Département de la Santé, de l’Éducation et des Affaires Sociales et le Directeur du NIH ont démissionné. L’incident Cutter a rapidement été minimisé par le gouvernement et les vaccinations ont repris après 21 jours de pause, en utilisant des vaccins de Wyeth Labs. Ces derniers ont également provoqué des cas de paralysie.

Entre 1923 et 1953, avant l’introduction du vaccin de Salk, le taux de mortalité de la polio aux États-Unis avait diminué de 47% ; l’Angleterre avait observé un schéma similaire. Après l’utilisation du vaccin de Salk entre 1955 et 1963, les cas de polio aux États-Unis ont augmenté de 50% de 1957 à 1958, et de 80% entre 1958 et 1959. Cette évolution a été masquée par un changement de définition de la polio par le gouvernement américain, comme le font aujourd’hui l’OMS et les CDC en Afrique. Les maladies qui étaient auparavant regroupées sous le terme de « polio » ont commencé à être déclarées comme des maladies distinctes. L’une d’entre elles était la méningite aseptique ou virale, une maladie infectieuse difficile à distinguer du poliovirus, ou la myélite transverse – une inflammation rare de la moelle épinière, ou le syndrome de Guillain-Barré. Tout cela est-il le résultat de toxines très répandues utilisées dans le vaccin ? Le gouvernement et l’industrie du vaccin ne voulaient pas savoir ou en parler.

Finalement, en 1963, le gouvernement américain a remplacé le vaccin IPV de Salk par un vaccin oral atténué contre la polio (OPV) développé par Albert Sabin. En tant que vaccin à virus vivant, il était et est encore capable de donner à ses destinataires la polio ou des symptômes de la polio. Salk a déclaré devant une sous-commission du Sénat en 1977 que le vaccin oral Sabin avait causé la plupart des cas de polio aux États-Unis depuis le début des années 1960.

L’eugénisme de Rockefeller ?

[NdJBL : Voir LE DOSSIER ROCKEFELLER / THE ROCKEFELLER’S FILES et le PDF N° 177 de 30 pages) qui nous permet de comprendre comment Rockefeller créa la médecine moderne et annihila les remèdes naturels ► Gary Allen – THE ROCKEFELLER’S FILES – Le Dossier Rockefeller]

La Fondation Nationale pour la Paralysie Infantile, qui a financé à la fois Salk et son rival Sabin pour le développement de vaccins contre la polio dans les années 1950, était dirigée par deux médecins de l’Institut Rockefeller pour la Recherche Médicale : le Dr Henry Kumm qui avait passé 23 ans avec l’Institut Rockefeller, et le Dr Thomas Rivers.

Henry Kumm est passé à la Fondation Nationale en 1951, au plus fort de l’épidémie de polio. En mai 1953, Kumm est devenu directeur de la recherche sur la polio à la NFIP. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, Kumm a notamment été consultant civil auprès du chirurgien général de l’armée américaine en Italie, dirigeant des études de terrain pour l’utilisation du DDT contre les moustiques porteurs de malaria.

Dès 1922, Thomas Rivers a dirigé le service des maladies infectieuses de l’Institut Rockefeller pour la Recherche Médicale, dont il est devenu le directeur en 1937. En tant que Président des comités de recherche et de conseil sur les vaccins de la Fondation Nationale pour la Paralysie Infantile, il a supervisé les essais cliniques du vaccin de Jonas Salk par le groupe du Dr Kumm. On pourrait dire que la Fondation Nationale était un masque pour un projet massif de Rockefeller sur le vaccin contre la polio.

David Oshisky, chercheur sur la polio, a déclaré : « En vérité, la polio n’a jamais été l’épidémie rageuse décrite dans les médias, pas même à son apogée dans les années 1940 et 1950. Dix fois plus d’enfants mourraient dans des accidents au cours de ces années-là, et trois fois plus mourraient du cancer. Le statut particulier de la polio est dû, en grande partie, aux efforts de la Fondation Nationale pour la Paralysie Infantile, plus connue sous le nom de « March of Dimes », qui a utilisé les dernières techniques de publicité, de collecte de fonds et de recherche motivationnelle pour transformer une maladie horrible mais relativement peu commune en l’affliction la plus redoutée de son époque. Le génie de la Fondation Nationale pour la Polio réside dans sa capacité à attirer l’attention sur la polio, la faisant paraître plus inquiétante que d’autres maladies ». Cette Fondation Nationale était dirigée par les médecins de Rockefeller. C’est en grande partie ce que fait la Fondation Gates avec son vaccin oral contre la polio en Afrique où la polio avait presque disparu avant la campagne de vaccination de masse de l’OMS et de Gates.

Ici, le lien de dévouement à l’eugénisme et aux vaccins dangereux semble unir les Rockefeller et Bill Gates, qui, à bien des égards, n’est que l’héritier et la continuation du travail d’eugénisme mortel des Rockefeller. Tout cela devrait faire réfléchir avant de considérer les déclarations de Bill Gates sur le coronavirus et ses vaccins préférés comme la bonne vérité scientifique.

F. William Engdahl

Page 25 du PDF : En octobre 2019, le Johns Hopkins Center for Health Security a organisé l’« Event 201 » [*] en partenariat avec le Forum économique mondial et la Fondation Gates.

L’Event 201 était un exercice de simulation d’une pandémie à nouveau coronavirus. Des représentants du Conseil national de sécurité des États-Unis y ont participé, ainsi que des dirigeants de sociétés pharmaceutiques comme Johnson & Johnson. Event 201 logo

Si les similitudes entre la simulation de l’épidémie et la véritable épidémie ont suscité des théories infondées sur la « prédiction » du COVID 19 par Bill Gates, il est indéniable que les propositions politiques qui ont émergé de l’exercice sont mises en œuvre aujourd’hui.

À la suite de la simulation, complétée par des conférences de presse simulées d’un réalisme effrayant et des bulletins d’information diffusés par un réseau appelé GNN, les trois organisations ont émis des recommandations pour faire face à une « grave pandémie ». L’une des recommandations était de disposer d’une « solide réserve internationale » de mesures médicales telles que des vaccins.

Nouvelles vagues de mascarades jusqu’à la vaccinade, entre autres pignolades, en vue !

Voilà pourquoi le PLAN a aussi rapidement et facilement muté en PLANdémie, en même temps, tout avait été prévu…

Aujourd’hui, même l’OMS déconseille aux dirigeants de recourir, de nouveau, au confinement : Le Dr. David Nabarro, envoyé britannique à l’OMS, souhaite que les dirigeants du Monde, cessent de recourir au confinement comme méthode de contrôle principale de l’épidémie… Source Kapitalis du 13/10/2020 !

C’est pour cela que demain en France Emmanuel Macron viendra causer dans le poste et comme il ne fait rien comme tout le monde, nous pourrions bien être le premier pays test à être sommé de nous reconfiner pour endiguer la 2nde vague de… COVID+ ► PDF Pour ne pas mourir ConVidiot(e)s !

Il ne tient qu’à nous de lui/leur dire NON et tout s’arrêtera immédiatement !

Les preuves nécessaires, dans mon DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS pour y parvenir, et le PDF que j’ai constitué, dans sa dernière mise à jour sur cette incroyable Expérience d’Ingénierie Sociale Planétaire au coronavirus, avant d’en constituer un tout dernier, une rétrospective qui commencera en septembre/octobre 2019 et se terminera en octobre 2020 qui pourrait s’intituler du Grand Reset, imaginé par le 0.001% au Grand Réveil des 99.999% !

JBL1960

 

 

 

 

110 réflexions sur « La solution ultime du Dr. Bill « Lapiquouze » Gates ! »

    1. Je le transfère sous ma publication du jour, mais mon Roseau il faut choisir POSITIVEMENT ou MILITAIREMENT ?

      C’est pas pareil, tu le sais bien, militairement tu vas sur leur terrain, y nous attendent c’est prévu dans leur PLAN(démic) !

      D’où la nécessité de relire 1984, le Prince et l’Art de la guerre ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/02/inversion-de-zc3a9non-le-5-fc3a9vrier-2019.pdf

      Levez-vous tels les lions après la sieste,
      En nombre invincible,
      Secouez vos chaînes et jetez-les
      au sol comme rosée du matin,
      Chaînes sur vous tombées durant votre sommeil.
      Vous êtes nombreux, ils sont peu.

      En anglais (mieux) :

      Rise like lions after slumber,
      In unvanquishable number
      Shake your chains to earth like dew,
      which in sleep had fallen on you.
      Ye are many, they are few.

      ~ Percy Bisshe Shelley (1792-1822) ~

      Cliquer pour accéder à inversion-de-zc3a9non-le-5-fc3a9vrier-2019.pdf

      J'aime

      1. Pas nécessairement Jo, neutraliser au sens militaire, tu peux le faire facilement ENERGETIQUEMENT !

        J'aime

  1. Stefan lekan a même dit que le virus n’a jamais été isolée, et que les cellules soit disant contaminés par le virus au laboratore, ne meurent pas du virus, mas de dénutrition et de produits chimiques pour la stérilisation: « he didn’t take into consideration was that the sterilisation and the treatment of the cell culture when preparing it for the alleged infection was exactly what was killing the cells. Instead, he interpreted the cytopathic effects as the existence and the action of polio viruses, without ever having isolated a single virus and described its biochemistry. »

    « In that experiment, Enders et al. cut down dramatically on the nutrient solution and added cell-destroying antibiotics to the cell culture before introducing the allegedly infected fluid. The subsequent dying of the cells was then misinterpreted as presence and also isolation of the measles virus. No control experiments were performed to exclude the possibility that it was the deprivation of nutrients as well as the antibiotics which led to the cytopathic effects. »

    « In the third paper5, the authors photographed typical cellular particles inside the cells and misinterpreted these as measles virus. They did not isolate any virus. For unexplained reasons, they failed to determine and describe the biochemical structure of what they were presenting as a virus in a separate experiment. In the short description of the methods used, one can read that the authors did not apply the standard isolation technique for viruses, i.e. the density gradient centrifugation. They simply centrifuged fragments of dead cells at the bottom of a test tube and then, without describing their biochemical structure, they misinterpreted the cellular debris as viruses. From the way the experiments were performed, one can only conclude that cellular particles were misinterpreted as viruses. »

    « We also recommend Prof Lüdtke’s relevant review (1999)10 He noted that at the early beginnings of virology, the majority of virologists always concluded that the structures they had mistaken for viruses turned out to be components of the cells and thus, they were only the result of the experiment and not the cause of the changes observed. »

     »
    In 1992, the dogma stating that the nucleic acid is the genotype of all cells was retracted in the scientific community. In 2008, it was also retracted for a part of the German public community.11 The dogma of pathogenic viruses, however, is still being promoted.

    The Australian Perth Group (led by Eleni Papadopulos-Eleopulos, Val Turner and John Papadimitriou)12 proved with scientific arguments that HIV has not been demonstrated to exist. It was Eleni Papadop-ulos-Eleopulos who as early as in 1992 encouraged and offered me scientific support to accept the reality about HIV, to study the facts and share the knowledge that there are no pathogenic viruses. »

    https://luisperulorber.blogspot.com/2017/11/drstefan-lanka-dismantling-virus-theory.html

    et il n’est pas le seul

    https://respectfulinsolence.com/2008/11/18/theres-no-such-thing-as-viruses/

    J'aime

  2. les liens entre l’industrie de la vaccination avec Bill Gates et l’identification numérique. Saviez-vous que le vaccin est également destiné à vous « implanter » une identité numérique en même temps ? Découvrez le projet d’asservissement de l’humanité par un contrôle universel
    https://www.kla.tv/Coronavirus-fr/16685

    une autre vidéo qui en parle a été censurée sur
    http://stoplinkyvarest.canalblog.com/archives/2020/09/21/38547121.html

    vaccin connecté à la 5G
    https://resistance71.wordpress.com/2020/10/09/dictature-technotronique-en-marche-vaccin-covid-arnm-hydrogel-enzyme-luciferase-cocktail-modificateur-genetique/

    ils veulent museler les voix des futurs victimes de la 5G et des vaccins en les raflant dans les camps fema la nuit et utilisant le couvre feu où il n’y a que les militaires pour le faire ( c’est ce qui s’est passé en 2015 :
    « Sur le Web, les initiatives se multiplient pour permettre de « contrôler » la mise en application de l’état d’urgence, décrété en conseil des ministres au lendemain des attentats de Paris, et prorogé pour 3 mois par le Parlement le 20 novembre. Cette loi, dont la durée initiale d’application est de douze jours, facilite les perquisitions, permet d’assigner à résidence des individus et autorise l’instauration d’un couvre-feu. Plusieurs observatoires ont ainsi été créés pour recenser les « bavures » commises par les forces de l’ordre dans le cadre de ce régime d’exception
    https://www.lepoint.fr/societe/les-abus-de-l-etat-d-urgence-25-11-2015-1984649_23.php
    Est-ce une coincidence que durant l’Etat d’urgence de 2015 qui a aussi instauré le couvre feu, les perquisitions des militaires armés dans les domiciles des gens a justement eu lieu après le couvre feu ?
    « dans la nuit du mercredi 18 novembre 2015, dans un petit hameau proche d’Alès (Gard). Intervenant sur ordre du préfet, des gendarmes débarquent de nuit dans une maison où vit une famille musulmane soupçonnée de « radicalisation ». Il est une heure du matin quand on frappe violemment au portail. Le père de famille de 56 ans croit d’abord à un chahut de jeunes. Il ouvre les volets donnant sur la rue et découvre une trentaine d’individus casqués et armés en train de défoncer sa porte. Ces derniers pénètrent dans la maison. Ils vont fouiller son domicile pendant deux heures. En vain. Peu avant 4 heures du matin, les gendarmes repartent bredouilles en s’excusant. « Mais le mal était fait. Ils ont horrifié les enfants [12 et 16 ans, NDLR], qui ne sont pas allés à l’école aujourd’hui. Ce qui s’est passé, c’est pire qu’un amalgame. Est-ce que c’est ma barbe qui les a amenés ici ? La barbe ne fait pas le musulman. Et le musulman ne fait pas le terroriste. Ça fait très mal au cœur », proteste ce musulman sur le site d’information numérique Objectif Gard, en montrant des traces sur la façade de sa maison qui seraient, selon lui, des impacts de balles.
    https://www.lepoint.fr/societe/les-abus-de-l-etat-d-urgence-25-11-2015-1984649_23.php

    C’est une soirée calme au Pepper-Grill, un restaurant de Saint-Ouen-l’Aumône (Val-d’Oise). Samedi 21 novembre, une semaine après les attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis, la clientèle reprend doucement ses habitudes : des familles avec des enfants en bas âge, des couples, un groupe de copines… A 20 h 31, un homme tente péniblement d’ouvrir la porte intérieure du sas d’entrée. Elle se bloque sur le tapis de sol, il tire, finit par se glisser maladroitement dans l’embrasure, un peu encombré par son équipement : casque, gilet pare-balles, bouclier antiémeute. A sa suite, c’est la déferlante.
    Sous le regard ébahi des clients, des dizaines de policiers en tenue d’intervention déboulent dans la grande salle du restaurant. Une perquisition administrative commence, en plein service, sous l’œil des caméras de surveillance du restaurant, dont Le Monde a pu consulter les images. https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2015/11/23/dans-le-val-d-oise-recit-d-une-perquisition-musclee_4815543_1653578.html

    Sanofi a dit que le vaccin arrivera en France à mi 2021https://www.bfmtv.com/economie/vaccin-contre-le-covid-19-sanofi-vise-un-milliard-de-doses-pour-la-fin-2021_AV-202010130193.html, et il a dit qu’il enverra son vaccin au canada en début 2021, or le Canada il pratique déjà les camps FEMA

    Donc ils savent que les vaccins sont toxiques, comme ils ont peur que les victimes des vaccins se vengent sur eux après les effets secondaires, ils veulent attendre que les gens soient enfermés hors état de nuire dans les camps de concentration nazi contrôlé par la GESTAPO NAZI, comme cela même si les victimes souffrent des effets secondaires des vaccins, elles ne pourront pas sortir du camps NAZI contrôlé par les militaires pour se venger contre leurs empoisonneurs vaccinateurs labos

    avant même avoir fait le vaccin , Sanofi a déjà signé un contrat avec la France, le Canada et autres pays
    Sanofi et GSK ont annoncé mardi avoir signé des accords avec le gouvernement du Canada pour lui fournir, dès premier semestre de 2021, jusqu’à 72 millions de doses de leur candidat vaccin adjuvanté contre le COVID-19.
    . Sanofi et GSK, qui ont lancé un essai de phase I/II le 3 septembre pour lequel 440 participants sont en cours de recrutement, prévoient d’obtenir les premiers résultats au début du mois de décembre 2020 et d’être en mesure de lancer un essai pivot de phase III avant la fin de l’année. https://www.usinenouvelle.com/article/sanofi-et-gsk-ont-signe-avec-le-canada-un-accord-de-fourniture-de-leur-candidat-vaccin.N1007959

    Sanofi, GSK et d’autres labos ont réclamé à tous les gouvernements de faire une loi pour les protéger contre les conséquences judiciares des effets secondaires de leurs vaccins toxiques
    https://seekingalpha.com/news/3608810-coronavirus-vaccine-makers-seek-eu-liability-protections

    Les labos ont des kits de faux positifs en stock
    http://www.cielvoile.fr/2020/05/kits-de-tests-contamines-aux-etats-unis.
    html
    http://www.cielvoile.fr/2020/04/des-kits-de-test-destines-au-royaume-uni-contamines-au-covid-19.html http://www.cielvoile.fr/2020/05/kits-de-tests-contamines-au-canada.html,
    https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-des-tests-de-depistage-commandes-par-le-royaume-uni-contamines-par-le-covid-19-6798277
    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1696091/test-depistage-ecouvillons-covid-19-contamines-chine-quebec
    http://www.rfi.fr/fr/afrique/20200516-coronavirus-institut-pasteur-reconna%C3%AEt-dysfonctionnements-tests-analyse

    le labo institut pasteur a des kits neufs de tests déjà positifs avant usage
    http://www.rfi.fr/fr/afrique/20200516-coronavirus-institut-pasteur-reconna%C3%AEt-dysfonctionnements-tests-analyse

    le français Sanofi Pasteur et le britannique Astranezeca et d’autres labos ont demandé à l’UE d’être exonérés de toute responsabilité en cas d’effets secondaires du vaccin covid, ce qui prouve que leur vaccin covid sera toxique
    https://www.insurancejournal.com/news/international/2020/09/22/583555.htm

    Donc les labos donneront de faux tests positifs à ceux qu’ils veulent éliminer pour leur imposer leur vaccin toxique non assuré

    Dr Fauci avoue qu’il ne se vaccine pas, qu’il utilise la vitamine C et D pour se prémunir du covid https://www.businessinsider.in/science/health/news/dr-fauci-says-he-takes-vitamin-d-and-c-supplements-and-that-they-can-lessen-your-susceptibility-to-infection/articleshow/78069353.cms (source censuré), mais cela ne l’empêche pas de cet hypocrite de faire une loi pour imposer le vaccin aux américains et une autre loi pour indemniser les labos de toute responsabilité sur les effets secondaires des vaccins https://www.phe.gov/Preparedness/legal/prepact/Pages/COVID19.aspx

    Ils ont même censuré une vidéo où Bill Gates réclamait d’être exonéré de responsabilités sur les vaccins covid
    https://childrenshealthdefense.org/news/heres-why-bill-gates-wants-indemnity-are-you-willing-to-take-the-risk/

    Aucun labo veut prendre responsabilité sur les effets secondaires des vaccins
    donc tous les vaccins sont toxiques par définition, vu qu’aucun labo ne veut prendre la responsabilité des effets secondaires, donc même si les vaccins entrainent un décès, les labos ne seront pas responsables donc les labos ont le permis légal de tuer tout individu sur Terre sans aller en prison (montre que notre société enferme les bonnes gens mais laisse les criminels diriger le monde)
    https://www.capital.fr/entreprises-marches/vaccins-contre-la-covid-lue-indemnisera-les-laboratoires-en-cas-deffets-secondaires-inattendus-1379072

    Les labos n’ont pas peur que les victimes des vaccins les attaquent en justice, car les labos les enfermeront dans les camps de concentration nazi, dès que la biopuce dans le vaccin signalera que la personne subit les effets secondaires des vaccins au médecin collabo des labos ou aux hôpitaux collabos des labos, ou aux labos eux mêmes , les labos ordonneront de se débarrasser de la victime des effets secondaires des vaccins et diront qu’elle est victime du covid au lieu du vaccin

    c’est la raison pour laquelle ils ont admis dans ces articles

    https://o.canada.com/health/covid-19-vaccine-efforts-provide-hope-but-no-silver-bullet-to-stop-pandemic-tam/wcm/f9c77d43-0719-4057-ba0a-dfc14c4bdf1a

    https://thetyee.ca/Analysis/2020/06/03/Vaccine-Will-Not-Erase-Pandemic/

    que les vaccinés continueront à subir les tests et les quarantaines et les masques, car le but du vaccin n’a jamas été de lutter contre le covid, mais de rendre malade les gens exprès et de donner ainsi un prétexte à plus de mises en isolements dans les camps d’exterminations nazis)
    https://resistance71.wordpress.com/2020/10/09/dictature-technotronique-en-marche-vaccin-covid-arnm-hydrogel-enzyme-luciferase-cocktail-modificateur-genetique/
    Bill Gates veut 2 doses pour donner plus d’effets secondaires pour chaque vaccin https://www.futura-sciences.com/sante/breves/coronavirus-selon-bill-gates-il-faudra-moins-deux-doses-vaccin-personne-coronavirus-2950/et il veut que tout le monde prenne un nouveau vaccin covid de 2 doses chacune chaque année

    https://www.vox.com/2020/6/3/21258841/coronavirus-vaccine-covid-19-testing-usa-china-moderna https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/08/vaccins-methode_du_cataplasme.pdf

    on résume le plan du NVO pour imposer la vaccination et protéger les labos contre l’indignation des futures victimes des effets secondaires des vaccins:
    – créer des camps de quarantaine pour les futurs vaccinés

    – une fois que les camps FEMA SONT Créés, ils imposent le vaccin aux gens emprisonnés, car lls savent que même si les gens sont victmes des effets secondaires des vaccins dans les camps de quarantane, ils ne pourront pas sortir se venger, comme ils le feraient s’ils étaient vaccinés chez eux

    et comme vous pouvez le voir ce sont les pays qui ont déjà imposé des camps FEMA nazis à leur population (Canada, nouvelle Zélande, Australie), qui parlent déjà de vaccination obligatoire

    – au cas où certains arriveraient à s’échapper du camps de quarantaine après la vaccination, ils ont déjà prévu une loi qui les protège judiciairement et les exonère de toute responsabilité en cas d’effets secondaires du vaccin

    pour prendre autant de précautions à l’avance contre les futurs victimes de la vaccination,( les mettre en prison (appelé camps quarantane mais traté pareil cellule) pour les vacciner gardés par des geôliers militaires pour les empêcher de s’échapper et se plaindre contre les labos, et même une loi pour les protéger judiciairement contre les victimes, si jamais les victimes s’échappent de leurs prisons sous pression d’amis ou famille ) cela prouve que le vaccin covid sera 1000 fois plus toxique que les vaccins précédents

    Aucun labo veut prendre responsabilité sur les effets secondaires des vaccins
    donc tous les vaccins sont toxiques par définition, vu qu’aucun labo ne veut prendre la responsabilité des effets secondaires, donc même si les vaccins entrainent un décès, les labos ne seront pas responsables donc les labos ont le permis légal de tuer tout individu sur Terre sans aller en prison (montre que notre société enferme les bonnes gens mais laisse les criminels diriger le monde)
    https://www.capital.fr/entreprises-marches/vaccins-contre-la-covid-lue-indemnisera-les-laboratoires-en-cas-deffets-secondaires-inattendus-1379072

    J'aime

      1. non pas à vous évidemment
        je remets juste une info pour les nouveaux
        cordialement

        J'aime

      2. Sauf que vous postez ailleurs les mêmes questionnement, sans prendre la peine de lire ce qu’on a déjà pu écrire, par ma part, le plus souvent en analyse, comme dans l’un de mes tous premiers billets ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/12/reveillez-vous-les-gens/

        Réveillez-vous les gens !
        Par la Bush de notre Président de la République ;
        Il nous a été déclarée ; La Guerre !
        Par la Bush de notre Président de la République ;
        L’état d’urgence a été décrété en France…
        L’état d’urgence pour nous, le Peuple !
        Par la Bush de notre Président de la République ;
        Nous sommes en dictature 2.0 ! (12/12/2015, hein ?)

        RAPPEL DE L’HISTOIRE :

        Le 10/07/1940, 80 parlementaires sur 649 ont voté CONTRE les pleins pouvoirs à Pétain !

        Le 05/05/2015, 86 députés sur 524 ont dit NON à la surveillance généralisée des français !

        Le 19/11/2015, 6 députés, 1 abstention, sur 551 ont voté contre la prolongation de l’état d’urgence de 3 mois… 551 députés ont voté POUR…

        J’ai tenu à jour ces votes qui prouvent que depuis novembre 2015 nous sommes sous état d’urgence, c’est notre PATRIOT ACT à nous les frenchies !

        Aujourd’hui grâce au cyborg Macron nous sommes sous DICTATURE SANITAIRE 3.0 et sous LOIS MARTIALES MÉDICALES comme je l’ai souvent développée ici-même depuis 5 ans !

        Je vous l’ai déjà dit, donner ce genre d’infos, qui ne sont pas nouvelles, laissent à croire que je ne suis pas au courant que l’état d’urgence, grâce à la PLANdémie a muté en état d’urgence médicale, c’est autant risible que désobligeant pour moi et mon lectorat, malgré la censure qui me censure donc à tout va !

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s