Combien de morts VOUS faudra-t-il ENCORE, avant de dire STOP ?

STOP au COVIDisme En Marche !

PARANOS ASSOCIÉS CONTRE LES TRAITEMENTS PRÉCOCES RIEN

Rideau sur les ParanosAssociés contre les traitements précoces ParanosAssociés & Production LREMmerdeur présentent L’ARMÉEDECONS – Sortie nationale prévue le samedi 15 janvier 2022 + Anagramme de RIEN N° 8012022 de 3 pages, complétée & enrichie page 4 par JBL1960 https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/01/fond-vicieux-anagramme-de-rien-8-janvier-2022-completee-et-enrichie-par-jbl1960.pdf ;

FAUCI le CLOWN RFK Jr 10 01 22

Comme l’avait dit Andréï Tarkosvki Hé bien ! Que c’est le moment d’en changer, non ? Version originale PDF N° 200 de 79 pages https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/09/andrei-tarkovski-le-temps-scelle-ecrit-entre-1975-et-1986-compilation-r71-pdf-de-jbl1960.pdf ;

Au CHAPITRE 4 du livre dynamite de Robert F. Kennedy Jr. et en attendant le PDF complet des traductions de Résistance 71 que j’ai mis à jour et dont certaines des images ici, sont issues « Le véritable Anthony Fauci, Bill Gates, Big Pharma et la guerre globale contre la démocratie et la santé publique » Robert F. Kennedy Jr (Chapitre 4) que vous pourrez retrouver dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF ;

12 CHAPITRES DU LIVRE DE RFK Junior en français PDF 19 12 21

Extrait, Chapitre 4 : Alors qu’ils étouffèrent activement des essais cliniques sur la Pentamidine en aérosol et l’AL721, la cabale interne de Fauci graissait la patte, permettant ainsi à Burroughs Wellcome de sauter le processus des essais animaliers et de passer directement aux essais sur l’humain. NOUVELLE COLLECTION CHEMISE PFIZER RFK 10 01 22

Cette “omission” fut sans précédent dans l’histoire de la chimiothérapie, mais là encore ne fut que précurseur de la décision de permettre au “vaccin” Pfizer / BioNTech anti-COVID19 de passer aux tests sur humains sans passer par le panel habituel de sécurité que constitue les tests animaliers.

Les chercheurs du gouvernement avaient parfaitement évalué la toxicité effrayante de l’AZT, incluant les effets mortels dévastateurs sur les rongeurs au terme d’une exposition de longue durée au produit à doses minuscules. Ni le NIAID, ni Burroughs Wellcome n’avaient fait une étude de longue durée sur les animaux. Burroughs Wellcome finança les essais humains rapides et en accéléré du Dr Fauci, fragmentant leurs groupes d’étude sur 12 villes en de petits groupes, rendant ainsi très difficile de détecter les signaux de sécurité négatifs.

En 1987, l’équipe du Dr Fauci déclara l’étude sur l’humain un succès total et y mit un terme après 4 mois sur les 6 mois proposés de durée d’étude, un record de vitesse absolu pour un agrément de produit chimiothérapique. Ces 4 mois furent bien trop courts pour pouvoir détecter les effets secondaires chez les patients prenant de l’AZT pendant des années, certains même à vie. Mais le Dr Fauci argumenta que sa décision d’avorter l’étude était le seul choix éthique : après seize semaines, dix-neuf des sujets du groupe placebo de l’essai et seulement un du groupe AZT étaient morts, un résultat qui pouvait être tenu pour un extraordinaire 95% d’efficacité ! Le Dr Fauci décida donc de déclarer au vu de ces résultats l’AZT comme sûre et efficace contre le SIDA. Plus important encore pour les actionnaires de Burroughs Wellcome, le Dr Fauci donna le feu vert pour l’utilisation de l’AZT sur des personnes en bonne santé mais séropositives au VIH, c’est à dire des personnes asymptomatiques. À la suite de ces très brefs essais cliniques, la FDA accorda à l’AZT un agrément rapide et une Autorisation d’Utilisation d’Urgence (AUU) en mars 1987. […]

FAUCI le MENTEUR RFK 10 01 22

Le Dr Fauci est devenu un véritable virtuose de cette technique, la mettant en valeur dans toute l’apogée de sa gloire durant l’annonce du 28 avril 2020 sur les miraculeuses performances du médicament Remdesivir au cours d’essais cliniques bidouillés et teintés de fraude, alors qu’il était assis sur un sofa du bureau ovale de la Maison Blanche en compagnie du président Trump. Il n’avait aucune étude ou article publié ni peer-reviewed, aucun véritable essai sur un groupe placebo, pas de données et même pas un feuillet explicatif à donner à la presse. Avec ce plus que vague ouï-dire, il força son médicament chéri à l’obtention d’une AUU et vendit tout le stock disponible de Gilead au président sans en publier un mot, ni même quitter le sofa. Sous la houlette du Dr Fauci, cette pratique deviendrait un moyen d’extrême abus de confiance dans l’ère COVID19. […] Utilisant le même langage extravagant qu’il appliquerait plus tard pour le Remdesivir, le Dr Fauci affirma aux journalistes que son essai avait produit la “preuve formelle” que l’AZT “sauvait des vies.” […]

Il n’y a eu en fait qu’un seul problème : la totalité de l’essai clinique du Dr Fauci sur l’AZT ne fut qu’une fraude bien élaborée. […]

Dix-huit mois après l’agrément de l’AZT, la FDA conduisit sa propre enquête sur l’étude. Pendant bien des mois, la FDA, intimidée par le harcèlement du Dr Fauci, garda les rapports incriminants secrets. Les révélations les plus choquantes au sujet de la conduite systémique de Fauci n’émergeront qu’après que Lauritsen ait obtenu 500 pages des enquêteurs de la FDA suite à une demande suivant la loi sur la liberté de l’information (NdT : Freedom Of Information Act ou FOIA). Ces documents démontraient le plus clairement du monde que les équipes de recherche du tandem Fauci-Burroughs Wellcome s’étaient engagées dans une falsification flagrante des données, ce qui du point de vue de certains, avait augmenté le niveau d’homicide dans le crime.

FAUCILEAKS

PFIZERGATE EXP(L)OSÉ ?…

09/01/22 – Dre Nicole Delépine pour le Nouveau Monde.caExcaliburTraduction – Doublé par Motous ; Voici les preuves implacables, dans une présentation brillante qui démontre, de façon très simple et accessible à tous, à quel point les études de Pfizer sont truquées du début à la fin, avec la complicité des autorités sanitaires, politiques et des médias.

Cet exposé doit devenir viral à l’heure des discussions sur le passe vaccinal. Le monde entier doit connaître la vérité !

Version PDF de la présentation ► https://www.canadiancovidcarealliance.org/2021/12/The-COVID-19-Inoculations-More-Harm-Than-Good-REV-Dec-16-2021.pdf

Vidéo originale sur le site de Canadian Covid Care Alliance :
https://www.canadiancovidcarealliance.org

Vidéo sur les sportifs :
https://rumble.com/vpnxkr-are-these-side-effects-extremely-rare

Article sur les sportifs décédés ou malades suite aux injections :
https://report24.news/ab-13-jahren-lange-liste-ploetzlich-verstorbener-oder-schwerkranker-sportler

clic-image pour visionner la vidéo Odysee de 38MN52

RAPPEL VOUS AVEZ 99.70% DE CHANCE DE NE PAS MOURIR DU COVID-19 !

NOVAXX NO MASQ RIEN 10 01 22

Par contre, on peut pas en dire autant après INJECTIONS OGM ANTICOVID

Covid faits et chiffres

Vaccins Covid, 200 000 morts ? Vraie ou fausse False News ?

ZOLA – 11 janvier 2022 ► https://www.covid-factuel.fr/2022/01/11/vaccins-covid-200-000-morts-vraie-ou-fausse-false-news/

Complétée & Enrichie par JBL1960

Pour certains l’expression anglaise « fake news » signifie « fausse nouvelle », le terme anglais ne désigne pas une « fausse nouvelle », mais plutôt un faux article, une publication qui se fait passer pour un article de presse sans en être un. Fake est faux au sens d’une imitation, alors qu’au sens d’erroné c’est False.

Depuis 18 mois, ce terme a aussi changé de sens, la fake news étant devenu une information contraire à un discours officiel imposé, et on y met tout et n’importe quoi, ce qui fait qu’on a du mal à distinguer les vraies et les fausses fake news, les deux coexistant. Dans ce cas fake se traduit par vrai. Ainsi, si les chiffres officiels des effets secondaires des vaccins sont des réalités, les citer devient une fake news. On l’a vu à l’Assemblée quand notre ministre de la Santé s’est emporté contre le Dr Martine Wonner quand elle citait les chiffres officiels du VAERS, tout comme le CSA et le ministre des DOM-TOM se sont offusqués que la télévision guadeloupéenne puisse s’appuyer sur les chiffres officiels de l’ANSM pour ouvrir un débat avec partisans et opposants au vaccin. Car lorsqu’il n’y a qu’une « vérité », l’officielle, il ne peut, il ne doit pas y avoir débat.

Alors si on veut parler des effets secondaires et des décès dus aux vaccins, cela ne peut-être qu’une fabrique de fake news ! Alors je le dis clairement, afin qu’il n’y ait aucune ambiguïté, aucune critique, ce qui suit, ce ne sont que des fake news, afin que l’on ne nous accuse pas de colporter des mensonges. Nous affirmons en préambule que ce sont des mensonges, car il n’y a pas, ou si peu de décès que cela ne mérite pas que l’on y prête attention, ce qui est dérisoire est inexistant, bien que Winston Churchill disait que “s’occuper des choses les plus sérieuses du monde n’est possible qu’à condition de comprendre aussi les choses les plus dérisoires”. 

Comme il ne faut pas parler de chiffres qui pourraient fâcher, il est difficile d’obtenir ces vrais chiffres chez nous. Allez sur le site de l’ANSM, ce n’est pas toujours évident pour trouver ces fake news, elles sont de plus incomplètes, et sont souvent élastiques, des « ajustements » permettant d’enlever régulièrement des décès dans toutes les statistiques officielles. Alors il faut chercher sur les statistiques étrangères, plus accessible et plus claires.

Les fakes news américaines sont sur le site du CDC, équivalent de l’ANSM chez nous. L’accès qui nous concerne est ici.

10 688 décès signalés au 20 décembre 2021, ainsi que 496 millions de doses administrées.  Sachant qu’il y a de par le monde 10 milliards de dose injectées, un petit calcul que tous les enfants savent faire, mais plus les adultes (cela s’appelle encore une règle de trois), 10 688 décès, divisé par 496 millions, et multiplié par 10 000 millions, cela ferait exactement 215 483 décès dans le monde ! Citer, calculer un tel chiffre, est manifestement complotiste, car impossible, il n’y a pas autant de décès, « sinon cela se saurait !».

Là il faut introduire les biais pour être honnête. 

Tout d’abord, il est admis par tous, y compris par les intéressés, que ces chiffres sont sous-estimés, tout n’est pas déclaré. D’ailleurs la première chose que fait madame Ratignier-Carbonneil, directrice de l’ANSM, quand elle cite ses propres chiffres devant la commission au Sénat, c’est de préciser cette sous déclaration. Dans quelle proportion ? Difficile à dire. Plusieurs études datant d’avant la crise citent des chiffres inférieurs à 5% des cas déclarés. Personnellement j’ai toujours retenu 10% pour ne pas tomber dans l’excès. Je pense également que ces 5% sont à l’échelle mondiale (Vigibase, Vigiaccess), tous les pays ne déclarant pas, et que dans des pays comme la France, les déclarations sont bien supérieures à ces 5-10%. Je n’en dirais pas plus, personne n’en sait rien, tout ce que l’on sait, c’est qu’il y en a bien plus.

1blonde 2raies 1défraichi RIEN 26 11 21

Ensuite, dans toutes ces déclarations, il est toujours bien précisé que ce sont des « déclarations », ce qui ne veut pas forcément dire qu’il y a un rapport avec la vaccination, les décès sont certes après vaccination, pouvant être accidentels et sans rapport. Une coïncidence. Le problème est que pour prouver le rapport, il faut une autopsie, qui n’est pas toujours formelle, et encore moins souvent faite. On aura peu de doute quand un jeune de 25 ans décède 2 jours après un vaccin, ce cas est presque toujours déclaré, mais pas toujours autopsié, il faut insister, le doute étant préféré. À l’inverse, pour un adulte de 60 ans, cardiaque connu, qui fait un arrêt cardiaque 15 jours après, on évite de faire le lien, la déclaration, et les autopsies sont rares, c’est une coïncidence.

En décembre, l’ANSM enregistrait du 19 novembre au 23 décembre 2021, 3 décès de J2 à J3 (1 deuxième dose, 2 troisième dose), tous écartés, mort subite et accidentelle. Pas de preuve que c’est le vaccin, mais pas de preuve non plus que cela ne l’est pas. Autre exemple, Maxime Beltra, décédé à 22 ans le soir de sa vaccination. Que de fake news à cette occasion ! Le lendemain tweet d’un élu, disant que c’est une allergie, sans avoir contacté quiconque dans la famille. Le mercredi, la presse affirme que l’autopsie n’a rien donné, alors que celle-ci avait lieu le lendemain après-midi (interview du père) ! Résultat des courses : myocardite d’après le père, inflammation du myocarde compatible avec un choc allergique pour la presse (allergie que l’intéressé maitrisait parfaitement depuis l’enfance, sachant quoi faire). On constate maintenant une chose : pour anticiper une fake news, vraie ou fausse, il faut en créer une. Comment s’y retrouver dans toutes ces fake coïncidences !

Revenons à nos moutons. 215 483 décès supposés dans le monde, selon un calcul rocambolesque. Ceci à partir des Etats-Unis. A-t-on les mêmes résultats ailleurs ? Voyons en Grande-Bretagne, où les publications officielles sont également claires. L’accès qui nous concerne, toujours pour les chiffres officiels, est ici1 813 décès au 22 décembre 2021, pour 89 millions de doses injectées. Toujours règle de trois, 1 913 décès pour 89 millions de doses, faites vous-même le calcul, cela fait 214 943 décès pour 10 milliards de doses. Un produit qui donne un décès dans x % de cas, va donner le même taux n’importe où sur la planète.

Deux pays différents, des organismes différents qui ont leurs propres méthodes, 215 483 d’un côté, 214 943 de l’autre, quelle confirmation précise ou quelle coïncidence !

J’aurais souhaité passer ensuite à Israël, mais pour utiliser les chiffres du site officiel et pas ceux qui traînent partout sur internet, il faut lire l’hébreu, je n’en suis pas capable. Cela ne me semble pas publié autrement. Si certains arrivent à la bonne source et font le calcul, ce serait intéressant de comparer, pour vérifier ces chiffres. (NB : un lecteur a eu accès, il nous donne les chiffres officiels, et le résultat final est de 374 000 morts dans le monde, même chose à partir d’EUdravigilance). Même chose pour la base européenne, il est quasiment impossible de trouver ces chiffres, bien cachés. Essayez, vous verrez (tapez C et allez sur covid). Un lecteur y serait arrivé, et signale près de 30 000 décès, ce qui en extrapolant avec 700 millions de doses, en ferait 428 000 dans le monde. Quand on sait que pour les remontées d’effets secondaires, seul 4 ou 5 pays (dont la France et GB), jouent le jeu, les remontées sont faibles et les résultats sans doute très éloignés de la réalité, on est en plain délire, impensable, mais… Où est la réalité ? Cela se saura un jour.

Ensuite, allons sur Vigiaccess, base OMS14 708 décès, pour 10 milliards de dose. On sait que c’est la base où il y a le moins de déclarations, où l’on constate ces moins de 5% de remontées. J’en veux pour preuve les effets secondaires globaux : 421 000 déclarés au Royaume-Uni pour 89 millions de doses, 3 millions sur Vigibase pour 10 milliards, au lieu de 44 millions en extrapolant, soit 15 fois moins. 6,5%, on n’est pas loin de ces 5% d’effets seulement déclarés. Si ces 14 708 décès ne sont que 6,5% des vrais décès, le chiffre est astronomique. Cette base est malheureusement peu fiable, j’en veux pour preuve ces près de 139 effets indésirables publiés sur les vaccins covid entre 2014 et 2019 !

Pour la France, on arrive quand même à trouver des infos en cherchant bien, sur le  site de l’ANSM. Malheureusement on n’a pas tous les vaccins, il en manque 2 sur 4 pour les décès, mais on peut extrapoler car on a le nombre de doses pour chacun des 4 vaccins utilisés. On a ainsi 1 400 décès au 30 décembre 2021, là encore « déclarés », sans que l’on puisse avoir la preuve formelle de la mise en cause du vaccin ou non. Toujours avec notre règle de trois, pour 173,5 millions de doses injectées selon l’ANSM, on arrive cette fois à 133 000 décès dans le monde. 

Là on est à moitié moins. Est-ce la France qui donne les bons chiffres ou les autres ? On connaît la confiance que l’on peut avoir dans nos chiffres, la France étant vraiment différente du reste du monde dans nombre de statistiques. La France a deux fois plus d’injections que la Grande-Bretagne et moins de décès ? Serions-nous plus résistants, surtout avec un vaccin moins toxique (Pfizer versus AstraZeneca) ? Si on sort des décès, la France déclare 3 fois moins d’effets indésirables (128 766) que la Grande Bretagne (420 000). Comme le dit Mme Ratignier-Carbonneil, il y a sous-déclarations évidentes, c’est officiel.

In fine, on a l’impression qu’en additionnant les chiffres officiels avoués de chacun des pays dans le monde, on arrive à des chiffres de 200 à 400 000 décès. Si on enlève la moitié de non imputables pour faire plaisir aux fake checkers, et qu’on augmente d’une part inconnue de sous-estimations, 200 000 décès est une fourchette basse, correspondant peu ou prou aux chiffres donnés par les anglo-saxons. Où se situe la réalité ? Chacun aura la sienne, en fonction d’une seule chose qui ne se discute pas : ce sont des chiffres officiels, non trouvés sur les réseaux sociaux et complotistes. La règle de trois est également universelle et pas encore remise en cause, même si c’est une règle de Troie dans un domaine où il ne faut pas entrer.

Au cours de ces recherches, j’ai été surpris par la fréquence des syndromes de Guillain-Barré. La Grande-Bretagne en déclare 582 (dont 30 Miller Fisher, syndrome très proche). Là il y a moins de problèmes que pour les décès : si un décès peut être catalogué de différentes manières et discuté, un Guillain-Barré est un Guillain-Barré, point besoin d’autopsie, et un cas déclaré est un cas certain, non discutable. Toujours en extrapolant, si en Angleterre les vaccins donnent dans x% de cas un Guillain-Barré, ce pourcentage doit être le même dans le monde entier car il s’agit du même vaccin, ce qui donne 65 400 Guillain-Barré ! Incroyable mais fake. A moins que les anglais aient une prédisposition génétique pour cette pathologie !

Vigibase en donne 4 530, soit 7% de déclarés, nous sommes bien dans une fourchette de sous-déclaration souvent avancée, et toujours la même.

Enfin pour terminer avec les décès, je n’ai pas abordé les décès sur le plus long terme. Les complications les plus fréquentes étant les myocardites et péricardites, quel est le devenir à long terme de ces affections ? 25% mourraient dans les 5 ans pour les myocardites aiguës, mais à partir de quand est-ce aigu ou non ? Durée de vie des moins aiguës ? Si on perd 10% de sa fonction cardiaque, combien de temps la pompe altérée va supporter sans que l’on ait de signes ? Je n’ai aucune réponse à ces questions, je laisse le soin aux cardiologues d’y répondre, ils sont pour le moment bien muets. Cela régresse dans l’immédiat, OK, mais quelles sont, quelles seront les séquelles ?

ZOLAhttps://www.covid-factuel.fr/2022/01/11/vaccins-covid-200-000-morts-vraie-ou-fausse-false-news/

ARMÉEDECONS RIEN 09 01 22

Clairement, si nous ne nous mutualisons pas ICIIMMÉDIATEMENT,d’OÙ-NOUS SOMMES, alors c’est FIN de PARTIE pour l’Humanité  et comme l’a bien dit le Chef Désarmé, ILS iront jusqu’au bout, si nous ne les ARRÊTONS PAS au propre comme au figuré…

À vous de voir ! Parce que pour NOUS c’est tout vu !

ACCEPTER ILS CONTINUENT REFUSER ILS DEGAGENT RIEN 09 01 22

+ Dans mon DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS ► Mises à jour en temps réel avec mes billets et PDFs que je signe. Selon l’actu avec des infos presse sur le sujet et/ou en lien, billets/articles de blogs, études avec les liens sources initiaux.

+ Dans CHRONIQUES du Presque Dr. T’CHÉ-RIEN ► Mises à jour, plusieurs fois par jour vu l’actu des Guignols de l’Intox qui veulent nous injecter jusqu’au dernier, hein ?

+ Dans LES CHRONIQUES DE ZÉNON qui depuis 2016 nous a alerté de TOUT ce qui se paSSe en ce moment… Mais qui nous rappelle aussi des solutions simples, enfouies profond en nous depuis… toujours, et qu’il ne tient qu’à nous, individuellement d’abord, de faire éclore pour que collectivement ensuite nous réalisions notre humanité ainsi retrouvée…

orwell_covid si cons RIEN R71 03 12 21

Car, toutes ces lectures combinées, mettent en lumière ce que l’État, les institutions, le pouvoir oppresseur se sont efforcés, depuis des millénaires, à nous cacher, sinon à nous en abstraire, pour le moins. Et, chaque jour, de nouvelles preuves nous sont données qui démontrent que tous ceux dénoncés comme complotistes hier, n’étaient que de simples conteurs de vérité…

JBL1960

88 réflexions sur « Combien de morts VOUS faudra-t-il ENCORE, avant de dire STOP ? »

  1. Dr Jérôme Marty : encore mieux que Martin Blachier ?
    Par Rémy du Juste Milieu – 11/01/22

    Alors, apparemment, le site covidinfos.net est inaccessible, c’est dommage car il mettait à disposition un calculateur de liens d’intérêt (ou de corruption, c’est pareil) très simple d’utilisation et gratuit !

    J’aime

  2. Laurent Toubiana : « Macron sent que tout lui échappe ! »
    11 janvier 2022 – Extrait d’1MN40

    Un desperados qui tire dans tous les sens…

    Quand la bête est acculée, et blessée, c’est là qu’elle est la plus dangereuse…

    J’aime

  3. J’ai écouté attentivement le passage d’Alice Desbiolles chez Mabrouk-s’en-va-t-en-guerre et ATTENTION car elle dit bien qu’il faut écouter les dernières recommandations du Dr. Fauci sur les indices de contaminations, qui ne sont pas les bons…

    Pour avoir lu, en détail, jusqu’au Chapitre 4 le livre de RFK Jr. je trouve ça… comique !

    Enfin, NON on ne vaxxxine pas des personnes FRAGILES, immunodéprimées en priorité, NON et NON et 3 x NON !…

    J’aime

  4. La vénérable Communauté catholique Sant’Egidio se transforme en propagandiste de la vaccination des enfants contre le COVID – 12/01/22 ► https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/01/12/la-venerable-communaute-santegidio-se-transforme-en-propagandiste-de-la-vaccination-des-enfants-contre-le-covid/

    Et donc soutient la pulsion génocidaire du Pape François… Étonnant ?
    NON !

    Créée en 1968, la Communauté Sant’Egidio a longtemps été acclamée pour son engagement en faveur de la paix et sa lutte contre la pauvreté. Force est de constater que cette association de laïcs catholiques engagés trahit aujourd’hui sa mission. Dimanche 9 janvier, la Communauté organisait à Rome une journée en faveur de la vaccination des enfants ! Peut-on imaginer pire trahison des principes évangéliques que la Communauté s’est engagée à servir ?

    « Je me vaccine parce que je vous aime » (l’expression italienne « je vous veux du bien » a un sens très fort)!

    Tel est le slogan que la Communauté Sant’Egidio avait retenu pour une journée Portes Ouvertes, dimanche 9 janvier 2022, destinée à la vaccination des enfants !

    Laissons parler la Communauté elle-même:
    « Tout au long de la journée, de 9 h à 19 h, au centre de vaccination « des invisibles » de la Communauté de Sant’Egidio – où depuis juillet dernier ont été effectuées plus de 15.000 vaccinations de sans abri, d’immigrants et d’autres personnes qui, pour diverses raisons, risquaient de rester en dehors de la campagne de vaccination – des doses de vaccin seront administrées à 400 enfants âgés de 5 à 11 ans, dont beaucoup, italiens et étrangers, qui fréquentent les Ecoles de Paix de Sant’Egidio dans la banlieue romaine.

    À l’entrée de la via dei Fienaroli 13 (Trastevere), les très jeunes seront accompagnés à l’intérieur de la structure de l’hôpital San Gallicano, où ils recevront un autocollant et assisteront à un court spectacle de divertissement pendant que les parents rempliront les formulaires d’inscription. Ensuite, ils seront accompagnés jusqu’au centre, où, avant d’être vaccinés, ils pourront choisir un jouet qui leur sera donné. Après la vaccination, l’animation se poursuivra pendant les 20 minutes du temps d’observation. Avant de partir, les enfants recevront également une chaussette de la befana, un autocollant souvenir et un « certificat de courage » qui dit « Je me suis fait vacciner parce que je t’aime! », dont il faut être fier parce que vous avez choisi de vous protéger et de protéger les autres (grands-parents, parents, adultes en général)« .
    Cette vénérable Communauté se met au service du choix vaccinal du Pape François

    Depuis sa création en 1968 durant le pontificat du pape Saint Paul VI, l’association de laïcs Sant’Egidio, qui compte aujourd’hui 60 000 fidèles catholiques engagés dans 74 pays, a joué un rôle important auprès des papes. C’est par exemple elle qui organise les rencontres interreligieuses pour la paix, dont la plus célèbre, la première, se déroula à Assise en présence du Pape Saint Jean-Paul II en 1986.

    Les papes ont particulièrement apprécié l’engagement de la Communauté Sant’Egidio pour la paix. Sous l’impulsion d’Andrea Riccardi, l’un des fondateurs, la Communauté a même développé une méthode originale de résolution des conflits, qui a montré son efficacité, par exemple pour sortir de la guerre civile algérienne.

    La consécration, sur le plan temporel, est venue lorsqu’Andrea Riccardi est entré, en 2011, dans le gouvernement Monti, comme ministre de la Coopération Internationale et de l’Intégration.

    Certains trouveront donc peu surprenant que la Communauté Sant’Egidio s’engage, comme elle le fait aujourd’hui, pour la vaccination.

    + N’est-ce pas le Pape François qui, le premier, a expliqué, que le vaccination est « un acte d’amour »?

    + Ne peut-on pas comprendre que la communauté Sant’Egidio se préoccupe que les plus pauvres et les plus vulnérables à Rome ou ailleurs aient accès à la vaccination?

    Pourquoi la Communauté Sant’Egidio trahit les principes qui la fondent

    Pourtant, il y a sept raisons qui devraient détourner la Communauté Sant’Egidio de devenir un agent actif de la vaccination généralisée contre le COVID:

    + Un catholique n’a pas à suivre le Pape sur un sujet médical. L’infaillibilité pontificale ne concerne que la foi et la doctrine morale, non un choix de politique sanitaire.

    + La vaccination contre le COVID-19 est encore expérimentale. (i) Il est pour le moins imprudent (et l’Eglise prône toujours la prudence) de s’engager pour des produits pharmaceutiques qui ne sont pas encore éprouvés (pour la vaccination des enfants, les tests iront jusqu’en 2026). (ii) En outre, les Principes du Droit interdisent, explicitement depuis le Code de Nuremberg, de rendre obligatoire un traitement médical expérimental.

    + Il y a de nombreux effets secondaires des vaccins contre le COVID-19 utilisés au sein de l’Union Européenne. De nombreuses voix médicales et scientifiques ont appelé à la prudence, à commencer par les 15 000 signataires de la Déclaration de Rome sur le COVID.

    + de l’avis de très nombreux médecins et scientifiques, la vaccination des enfants n’a aucun rôle protecteur pour eux et, vu le manque de mise au point des vaccins, elle est même dangereuse pour leur santé.

    + Les politiques visant à la vaccination généralisée conduisent à un recul des libertés et la mise en place, dans de nombreux pays, d’une véritable tyrannie sanitaire (que j’appelle le fascisme gris). Il est pour le moins curieux qu’une Communauté qui a fréquenté les papes Paul VI, Jean-Paul II, Benoît XVI, soit à ce point insensible au recul des libertés auquel nous assistons dans un certain nombre de pays du monde et à l’émergence d’une véritable ségrégation des non-vaccinés dans certains pays.

    + Il est surprenant qu’une association engagée comme elle l’est contre la pauvreté prenne parti pour Big Pharma dans le débat mondial sur l’avenir des politiques de santé: investissements de milliards de dollars dans la recherche aléatoires de molécules toujours nouvelles et conduisant à des prix du médicament inabordables pour les pays pauvres; ou bien la réutilisation intelligente de molécules existantes et la logique des médicaments génériques.

    + Il est curieux que le biographe de Saint Jean-Paul II qu’est Andrea Riccardi ne discerne pas dans ce que nous vivons la réalisation de l’analyse prophétique du pape polonais devant les Nations-Unies en 1995 : l’hyperindividualisme sans garde-fous, avait-il lancé, finirait en culture de la peur.

    Pour ces sept motifs, nous n’hésiterons pas à dire que la Communauté Sant’Egidio trahit les principes sur lesquels elle est fondée. Le devoir d’un catholique, dans le monde du Great Reset, est, avant tout de protéger les enfants et de s’engager, comme les résistants chrétiens au communisme des années 1980, au côté de tous les hommes de bonne volonté, au service de la liberté et de la dignité humaine. Il est temps de se ressaisir !

    J’aime

    1. À TOUS LES COnVIDIENS = PRIEZ POUR VOUS !

      Si les chiffres annuels des décès dus à diverses causes sont identiques ou similaires à la moyenne de toutes les années précédentes, le covidien est perplexe mais préfère ne pas voir, et ne veut pas savoir. Il ferme ses oreilles, car cela reviendrait à trahir sa nouvelle foi. Il nie les données, les justifie, les ignore, les cache, et répète sans cesse l’éjaculation qu’ils lui ont enseignée à la télévision : « Loué et remercié à chaque instant soit le Vaccin, notre nouveau sacrement ». Les images télévisées semblent implacables lorsqu’elles montrent le nombre d’infectés, de morts, d’hôpitaux pleins. Il n’est pas nécessaire de douter, ni de penser, ni de réfléchir : “ La pandémie existe ! ”

      Les Covidiens sont des personnes de tous horizons, pauvres et riches, jeunes et vieux, illettrés et diplômés de l’université, intellectuels et scientifiques.

      Le Covidien est assommé, asservi par la mort, ou plutôt, comme dirait saint Paul, par la peur de la mort, facteur qui caractérise l’existence humaine elle-même. Mais maintenant, à cause de ce facteur, le covidien est devenu mentalement bloqué. Sa raison est paralysée.

      J’aime

  5. «Les non-vaccinés, on ira les shooter jusque dans leurs grottes», dixit Macron ► https://les7duquebec.net/archives/269537

    NdJBL ► Enfin presque !

    Par Khider Mesloub – 12/01/22

    Dans un entretien face aux lecteurs du Parisien, mis en ligne mardi soir, le président de la France, Emmanuel Macron, a déclaré sans ambages, tels un vulgaire caillera sans aucun bagage scolaire, dans un style fleuri ordinairement cultivé par Zemmour à l’honneur pointé du doigt: «Eh bien, là, les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc, on va continuer de le faire, jusqu’au bout. C’est ça, la stratégie». Pourtant, ils sont nombreux les docteurs et les professeurs émérites à changer d’avis et à se planquer en disant maintenant que les vaccins ne servent à rien: Professeur J-M Claverie: « ces vaccins ne servent à rien! » – les 7 du quebec

    Ironie de l’histoire, ces propos, quoique légèrement toilettés par les conseillers de l’Élysée, ces gratte-papiers à l’épaisseur intellectuelle bien mince car fabriqués par une société bourgeoise excrémentielle empestant l’ignorance et l’arrogance, s’inscrivent dans le même esprit despotique de l’époque postsoviétique où un certain Poutine avait déclaré en 1999 à l’encontre des combattants tchétchènes «On ira les buter jusque dans les chiottes».

    Surfant sur la haine populaire contre les tchétchènes (à l’instar de Macron qui a réussi à cliver la population française en deux camps antagoniques, une majorité d’entre elle désormais animée d’animosité à l’encontre des non-vaccinés jetés en pâture à la vindicte populeuse, rendus injustement coupables de la crise sanitaire, de la saturation des hôpitaux pourtant depuis des années délabrés, démembrés), Poutine, alors premier ministre du président Boris Eltsine, se lancera dans une campagne qui va fonder sa popularité et son autorité : la deuxième guerre de Tchétchénie.

    Macron escompte-il refonder sa popularité malmenée et affermir son autorité vacillante par des déclarations incendiaires propres à enflammer son électorat petit-bourgeois empêtré dans la crise, et rassurer ses patrons financiers pétris de bellicosité structurelle, lui assurant ainsi un deuxième mandat présidentiel, pour poursuivre sa guerre de classe menée contre le « peuple laborieux » de France, depuis son intronisation à l’Élysée par le grand capital financier international ? (Certains analystes y voit plutôt un plan machiavélique à trois voies concordantes dont la Pécresse bénéficierait des largesses: La Croix du Sud – La Capsule #65 – Hystérie vaccinale (odysee.com) NDÉ)

    En effet, durant plusieurs mois, la petite république séparatiste subira de lourdes injections létales administrées à coups de lourds bombardements russes. Les opérations militaires menées par l’armée russe feront des dizaines de milliers de morts. En février 2000, la capitale tchétchène Grozny tombera. Mais cette victoire russe n’apportera pas la paix escomptée. Les indépendantistes laisseront place à la guérilla islamiste dans la région. (Assistera-t-on prochainement au surgissement d’une guérilla fanatisée anti-vax et anti-pass en France, commanditée par le pouvoir macronien, voire à une Saint-Barthélemy covidale ourdie par l’Élysée ?)

    Aujourd’hui, Macron semble adopter la même stratégie de terre brûlée à l’égard des non-vaccinés, comme il le soutient. A priori, Macron paraît déterminer à acculer les récalcitrants à la vaccination. «On ira les shooter jusque dans leurs grottes», pourrait-on traduire les propos poutiniens de Macron.

    Mais, en vrai, dans une lecture psychanalytique, à analyser attentivement les déclarations comminatoires de Macron proférées dans un langage délibérément ordurier pour signifier son mépris de ses « sujets » français, plongés déjà socialement dans la « merde existentielle » par la faute de sa politique antisociale (« j’ai très envie de les emmerder. Et donc, on va continuer de le faire, jusqu’au bout. C’est ça, la stratégie« , a-t-il lâché en guise d’aveu subliminal, trahi par son inconscient tourmenté violemment sadique), elles ne s’adressent pas aux non-vaccinés, mais aux naïfs citoyens français vaccinés, principales victimes des « emmerdements » de la gestion calamiteuse de la crise sanitaire menée par le gouvernement Macron, plus prompt à dépêcher une escouade de forces répressives suréquipées pour soigner à coups de bastonnades létales (LBD) les manifestants que de mobiliser une armée de médecins et personnels soignants pour protéger les malades du Covid-19.

    Aujourd’hui, le peuple français est administré à coup de piqûre vaccinales forcées et de piqûres de coups assénés par les forces de l’ordre. Est gouverné au moyen d’injections vaccinales et d’injonctions dictatoriales.

    Qui subit, depuis deux ans, les « emmerdes » sécuritaires, policières, en guise de politique médicale pour lutter contre un banal virus grippal ?

    Qui subit, sans discontinuer, les confinements récurrents, les couvre-feux déments, les restrictions attentatoires, les contrôles vexatoires, les verbalisations pour défaut de masque, d’attestation de sortie dérogatoire, d’infraction aux règles soi-disant sanitaires, sur fond de détérioration de l’état psychologique, de dégradation des conditions de travail et de vie ? Ce ne sont pas seulement les 10% de non-vaccinés, mais l’ensemble de la population française.

    Qui subit les injonctions despotiques dictées par le gouvernement Macron ? L’ensemble de la population française. Qui subit les interminables injections vaccinales, censées être limitées initialement à deux doses, mais assurément vouées à se pérenniser par des rappels trimestriels au grand bénéfice des Big Pharma, pour prétendument recouvrer « une vie normale », dans un tel état d’éthylisme vaccinal qu’il faudra plusieurs années de désintoxication pour sevrer les vaccinés ARN-m de leur addiction ? Les 90% de la population française vaccinée, aujourd’hui en état d’ébriété politique à force d’avoir absorbé d’interminables doses de propagandes gouvernementales, à telle enseigne qu’elle a perdu son discernement et son libre arbitre. (Vaccins à ARN-m = danger! Il faut cesser l’inoculation des vaccins géniques expérimentaux – les 7 du quebec).

    Qui subit l’obligation de possession de pass sanitaire, bientôt transformé en pass vaccinal, visant à terme à le remplacer par le passeport social comme en Chine ? Les 90% des Français vaccinés. (Tout ça pour ça : le réveil des vaccinés risque de se révéler cauchemardesque : ils se sont laissé endormir par les vaticinations vaccinales sur un retour d’un monde meilleur pour se réveiller dans le pire des mondes totalitaires, concentrationnaires, tortionnaires)

    Qui vit sous régime de contrôle social permanent, de surveillance de masse, de traçage électronique, contraints d’exhiber un QR Code, cette moderne « étoile jaune numérique », véritable dispositif de discrimination et de marquage, pour pouvoir accéder à ces lieux de vie (cafés, restaurants, cinémas, théâtres), devenus des cimetières économiques fréquentés par des spectres masqués, des zones sans âme colonisées par des zombies, fiers de savourer un bonheur vaccinalement frelaté, socialement amputé, humainement mutilé, psychologiquement atrophié, sous la menace d’une descente de forces de l’ordre nazifiées pour contrôler l’authenticité du pass vaccinal des clients ? Les 90% de Français vaccinés (contre une maladie imaginaire, mais absolument pas contre la tyrannie gouvernementale réelle en pleine flambée contagieuse, qu’ils auront contribué à porter à bout de leurs bras perforés par les piqûres de seringues d’asservissement).

    Loin d’emmerder les 5 millions de non-vaccinés, en vrai immunisés contre les harcèlements des injections vaccinales et injonctions tyranniques, vivant paisiblement loin des tribulations sanitaro-sécuritaires et humiliations publiques covidales vécues à l’entrée des établissements soumis à l’obligation du pass vaccinal, Macron, par sa gestion sécuritaire de l’épidémie, pollue l’existence de 62 millions de Français pour qui la société est devenue un vaccinodrome à ciel ouvert gouverné par les seringues (despotiques), un goulag régenté par les piqûres (pathologiques), plus politiquement et psychologiquement létales que le débonnaire coronavirus. Au reste, contre les 90% de la population française pourtant vaccinée, le pouvoir, sur les recommandations des scientifiques et médecins stipendiés, s’apprêterait à appliquer des mesures imposant la réduction de leurs interactions sociales, non pour les protéger des infections, mais pour permettre de diviser par deux la vague d’hospitalisations (pour des pathologies d’origines diverses, donc non liées au Covid-19). Autrement dit, au lieu d’élargir les capacités d’accueil hospitalières par l’augmentation des lits, le gouvernement Macron préfère demander encore à ces Français vaccinés de faire des sacrifices par la réduction de leurs interactions sociales, c’est-à-dire leur effacement de la vie. (Pauvres loyaux et serviles citoyens vaccinés : ils ignorent qu’ils seront les futurs patients, rendus malades par la gestion sanitaire criminelle interminable et l’accentuation de la crise économique insoluble, refoulés des hôpitaux par manque de lits du fait de l’aggravation du démantèlement du système de santé actuellement en œuvre, illustré par la fermeture de 20% de lits en 2021 et de 15 000 suppression emplois soignants au cours de ces 6 derniers mois, opérées en pleine pandémie).

    Pour conclure, le porte-parole du polémique gouvernement s’est fendu d’une déclaration tout aussi fleurie que celle de son patron Macron, mais surtout insidieuse : « Qui emmerde la vie de qui aujourd’hui ? Qui gâche la vie de nos soignants ? […] Qui gâche la vie de nos commerçants, de nos restaurateurs, de nos théâtres ? […], Ce sont ceux qui s’opposent au vaccin », a répété Gabriel Attal. Par la bouche captieuse du porte-parole du gouvernement de l’imposture sanitaire, on découvre que les non-vaccinés gouverneraient la France car ce sont eux qui auraient décrété, depuis bientôt deux ans, toutes les lois restrictives contre les établissements recevant du public, réduit les moyens médicaux et sanitaire, fermé les lits d’hôpitaux, diminué le nombre des personnels soignants. Et non pas Macron et son gouvernement de pyromanes covidaux.

    Le porte-parole a conclu son allocution spécieuse par ce propos comminatoire : « Faire peser les contraintes sur ceux qui ont fait le choix de ne pas se faire vacciner, on assume ce choix. » En vérité, la contrainte pèse uniquement sur les vaccinés, notamment par les répétitives injections vaccinales, les récurrentes règles restrictives sanitaires. Avec 90 % de la population vaccinée, en voie d’administration de la troisième dose, donc totalement acquise au principe de la vaccination obligatoire (déguisée), pour clore définitivement ce feuilleton covidale tragi-cynique, pourquoi Macron refuse-t-il d’acter « cet état de fait vaccinal factuel » par l’adoption d’une loi officialisant l’obligation de la vaccination, contraignant ainsi les derniers récalcitrants à se faire vacciner. En effet, dès lors que la vaccination devient obligatoire, aucune personne ne peut s’y soustraire, tout comme elle ne pouvait se dérober au confinement, le couvre-feu, le port du masque, décrétés par le gouvernement Macron. Une fois l’obligation vaccinale instituée, les 10% non-vaccinés ne pourraient se soustraire, sous peine de lourdes amendes et d’emprisonnement.

    Le gouvernement Macron refuse de voter l’obligation vaccinale car la vaccination incessante, tout comme les interminables variants, est devenue la variable d’ajustement de la gouvernance par la terreur et la propagande (à cet égard, il est utile de rapporter cette dernière information publiée ce dimanche 9 janvier par les médias : le capital vient de fabriquer le énième variant, comme par hasard toujours dans un pays atlantiste, à Chypre, baptisé Deltacron – combinaison de Delta et Omicron. Nous voilà repartis pour une prolongation du feuilleton de la pandémie politiquement instrumentalisée.) Deltacron : faut-il s’inquiéter de ce nouveau variant ? – Cosmopolitan.fr

    Qui plus est, la pandémie instrumentalisée, indéfiniment et complaisamment prolongée, sert surtout à remplir d’autres agendas économiques et politiques des puissants (comme on l’analyse dans notre prochain texte consacré à la généralisation obligatoire du télétravail).

    La population française vaccinée n’en a pas fini avec le virus despotique macronien, contre lequel seule la résistance populaire pourrait définitivement endiguer.

    Khider Mesloub

    J’aime

  6. 🌐 Didier Raoult sort le bazooka et remet une cartouche dans son bulletin quotidien : « La vaccination ne marche pas ! »

    🚨 »Dire que les stratégies vaccinales, dans le monde, ont permis d’avoir un contrôle de la maladie, ce n’est pas vrai. » […] « C’est dans les pays dans lesquels il y a le moins de vaccination/où on a le plus utilisé les vaccins à virus inactivé, dans lesquels il y a le moins de cas, de manière extrêmement significative ! »
    Extrait de la vidéo du jour du Pr Raoult
    La vidéo complète :

    👉 https://youtu.be/_x-eozrCCNM

    J’aime

  7. 🇫🇷 Près de 800.000 personnes menacées d’une désactivation, faute de dose de rappel. Les 18 ans et plus ont jusqu’à samedi pour prolonger leur pass sanitaire suite à un changement des règles du gouvernement. « S’ils ne tendent pas le bras dans les quatre prochains jours, ces centaines de milliers de Français pourraient avoir une mauvaise surprise », indique le ministère de la santé. On ne parle même pas de désactiver votre pass, mais de vous désactiver si vous ne tendez pas votre bras. Abject.

    🔗 https://www.lci.fr/sante/pass-sanitaire-pres-de-800-000-personnes-menacees-par-une-desactivation-faute-de-dose-de-rappel-2206906.html

    J’aime

  8. Macron vient enfin de dire tout haut le fond de sa pensée de narcissique pathologique
    Pour ceux qui ne l’avaient pas encore compris, elle se révèle méprisante, haineuse, cynique, autoritaire, induisant un comportement totalitaire mais qui se double aussi d’une grande couardise. Car le champion du « en-même-temps », s’il veut vacciner tout le monde de force, n’a pas le courage d’aller jusqu’au bout de sa logique : instituer l’obligation vaccinale. Ce que dénoncent les parlementaires Alain Houpert, sénateur de la Côte‑d’Or, membre de la commission des affaires étrangères, de la Défense et des forces armées, et Philippe Gosselin, député de la Manche, vice-président de la commission des lois à l’Assemblée nationale et membre de la délégation aux Outre-mer, dans une tribune parue sur le site du FigaroVox. Pour eux, le choix d’un « passe vaccinal » est un moyen pour l’État d’échapper aux conséquences juridiques et pécuniaires d’une vaccination obligatoire par la loi.

    https://nice-provence.info/2022/01/07/passe-vaccinal-macron-clique-defaussent-responsabilites/

    J’aime

  9. Le Fascisme, ça commence avec les fous, ça se réalise grâce aux salauds, Et ça continue à cause des cons.

    « Guy de Montherlant »

    J’aime

  10. « Ce que vous êtes tous sur le point de vivre va être très douloureux. Vous êtes sur le point d’apprendre que toute votre vie et les générations qui vous ont précédé n’ont été que des mensonges. Il vous faudra six bons mois pour vous en remettre. Certains ne s’en remettront jamais. La planète entière va être reconnectée. Chaque système et chaque technologie que vous connaissez maintenant sera obsolète. »

    John F. Kennedy. Jr

    J’aime

  11. Message d’Élisabeth Dancet
    A faire suivre au maximum.

    Chers amis,

    En ce début Janvier, les révélations continuent encore plus fort, il y a deux jours a été révélé aux USA que l’expérience génique mondiale n’est pas faite au hasard, mais est bien organisée, comme on peut s’y attendre de la part de multinationales.

    Des hackers professionnels sont entrés dans les SI de Pfizer, Moderna et J&J et ont identifié que les lots sont organisés et numérotés en fonction de leur toxicité : certaines séries de lots provoquent plus d’effets secondaires, et d’autres sont carrément létaux. Ceci est intentionnel, puisque ces compagnies continuent sans être inquiétées – pour le moment -.

    Il semble que le Dr Michael Yeadon et qq autres soient déjà informés.

    D’après ces analystes, l’Europe aurait reçu 10 fois plus de lots à effets débilitants, et les USA 10 fois plus de lots provoquant des décès.

    Certains des lots à destination des enfants sont surdosés…

    Dr Jane Ruby, docteur en pharmacie :

    https://rumble.com/vrvjfu-breaking-deadly-vax-lot-numbers-identified-still-in-circulation.html

    Le site sur lequel vous pouvez déterminer la toxicité des lots en fonction des codes : https://www.howbad.info/

    Merci de faire circuler cette information dans tes réseaux, c’est essentiel !
    En souhaitant que cette année 2022 soit l’année des révélations et l’année de la construction d’un nouveau paradigme solidaire et lumineux

    Elisabeth Dancet
    Journaliste Indépendante
    Conseil en Management

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s