Combien de morts VOUS faudra-t-il ENCORE, avant de dire STOP ?

STOP au COVIDisme En Marche !

PARANOS ASSOCIÉS CONTRE LES TRAITEMENTS PRÉCOCES RIEN

Rideau sur les ParanosAssociés contre les traitements précoces ParanosAssociés & Production LREMmerdeur présentent L’ARMÉEDECONS – Sortie nationale prévue le samedi 15 janvier 2022 + Anagramme de RIEN N° 8012022 de 3 pages, complétée & enrichie page 4 par JBL1960 https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/01/fond-vicieux-anagramme-de-rien-8-janvier-2022-completee-et-enrichie-par-jbl1960.pdf ;

FAUCI le CLOWN RFK Jr 10 01 22

Comme l’avait dit Andréï Tarkosvki Hé bien ! Que c’est le moment d’en changer, non ? Version originale PDF N° 200 de 79 pages https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/09/andrei-tarkovski-le-temps-scelle-ecrit-entre-1975-et-1986-compilation-r71-pdf-de-jbl1960.pdf ;

Au CHAPITRE 4 du livre dynamite de Robert F. Kennedy Jr. et en attendant le PDF complet des traductions de Résistance 71 que j’ai mis à jour et dont certaines des images ici, sont issues « Le véritable Anthony Fauci, Bill Gates, Big Pharma et la guerre globale contre la démocratie et la santé publique » Robert F. Kennedy Jr (Chapitre 4) que vous pourrez retrouver dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF ;

12 CHAPITRES DU LIVRE DE RFK Junior en français PDF 19 12 21

Extrait, Chapitre 4 : Alors qu’ils étouffèrent activement des essais cliniques sur la Pentamidine en aérosol et l’AL721, la cabale interne de Fauci graissait la patte, permettant ainsi à Burroughs Wellcome de sauter le processus des essais animaliers et de passer directement aux essais sur l’humain. NOUVELLE COLLECTION CHEMISE PFIZER RFK 10 01 22

Cette “omission” fut sans précédent dans l’histoire de la chimiothérapie, mais là encore ne fut que précurseur de la décision de permettre au “vaccin” Pfizer / BioNTech anti-COVID19 de passer aux tests sur humains sans passer par le panel habituel de sécurité que constitue les tests animaliers.

Les chercheurs du gouvernement avaient parfaitement évalué la toxicité effrayante de l’AZT, incluant les effets mortels dévastateurs sur les rongeurs au terme d’une exposition de longue durée au produit à doses minuscules. Ni le NIAID, ni Burroughs Wellcome n’avaient fait une étude de longue durée sur les animaux. Burroughs Wellcome finança les essais humains rapides et en accéléré du Dr Fauci, fragmentant leurs groupes d’étude sur 12 villes en de petits groupes, rendant ainsi très difficile de détecter les signaux de sécurité négatifs.

En 1987, l’équipe du Dr Fauci déclara l’étude sur l’humain un succès total et y mit un terme après 4 mois sur les 6 mois proposés de durée d’étude, un record de vitesse absolu pour un agrément de produit chimiothérapique. Ces 4 mois furent bien trop courts pour pouvoir détecter les effets secondaires chez les patients prenant de l’AZT pendant des années, certains même à vie. Mais le Dr Fauci argumenta que sa décision d’avorter l’étude était le seul choix éthique : après seize semaines, dix-neuf des sujets du groupe placebo de l’essai et seulement un du groupe AZT étaient morts, un résultat qui pouvait être tenu pour un extraordinaire 95% d’efficacité ! Le Dr Fauci décida donc de déclarer au vu de ces résultats l’AZT comme sûre et efficace contre le SIDA. Plus important encore pour les actionnaires de Burroughs Wellcome, le Dr Fauci donna le feu vert pour l’utilisation de l’AZT sur des personnes en bonne santé mais séropositives au VIH, c’est à dire des personnes asymptomatiques. À la suite de ces très brefs essais cliniques, la FDA accorda à l’AZT un agrément rapide et une Autorisation d’Utilisation d’Urgence (AUU) en mars 1987. […]

FAUCI le MENTEUR RFK 10 01 22

Le Dr Fauci est devenu un véritable virtuose de cette technique, la mettant en valeur dans toute l’apogée de sa gloire durant l’annonce du 28 avril 2020 sur les miraculeuses performances du médicament Remdesivir au cours d’essais cliniques bidouillés et teintés de fraude, alors qu’il était assis sur un sofa du bureau ovale de la Maison Blanche en compagnie du président Trump. Il n’avait aucune étude ou article publié ni peer-reviewed, aucun véritable essai sur un groupe placebo, pas de données et même pas un feuillet explicatif à donner à la presse. Avec ce plus que vague ouï-dire, il força son médicament chéri à l’obtention d’une AUU et vendit tout le stock disponible de Gilead au président sans en publier un mot, ni même quitter le sofa. Sous la houlette du Dr Fauci, cette pratique deviendrait un moyen d’extrême abus de confiance dans l’ère COVID19. […] Utilisant le même langage extravagant qu’il appliquerait plus tard pour le Remdesivir, le Dr Fauci affirma aux journalistes que son essai avait produit la “preuve formelle” que l’AZT “sauvait des vies.” […]

Il n’y a eu en fait qu’un seul problème : la totalité de l’essai clinique du Dr Fauci sur l’AZT ne fut qu’une fraude bien élaborée. […]

Dix-huit mois après l’agrément de l’AZT, la FDA conduisit sa propre enquête sur l’étude. Pendant bien des mois, la FDA, intimidée par le harcèlement du Dr Fauci, garda les rapports incriminants secrets. Les révélations les plus choquantes au sujet de la conduite systémique de Fauci n’émergeront qu’après que Lauritsen ait obtenu 500 pages des enquêteurs de la FDA suite à une demande suivant la loi sur la liberté de l’information (NdT : Freedom Of Information Act ou FOIA). Ces documents démontraient le plus clairement du monde que les équipes de recherche du tandem Fauci-Burroughs Wellcome s’étaient engagées dans une falsification flagrante des données, ce qui du point de vue de certains, avait augmenté le niveau d’homicide dans le crime.

FAUCILEAKS

PFIZERGATE EXP(L)OSÉ ?…

09/01/22 – Dre Nicole Delépine pour le Nouveau Monde.caExcaliburTraduction – Doublé par Motous ; Voici les preuves implacables, dans une présentation brillante qui démontre, de façon très simple et accessible à tous, à quel point les études de Pfizer sont truquées du début à la fin, avec la complicité des autorités sanitaires, politiques et des médias.

Cet exposé doit devenir viral à l’heure des discussions sur le passe vaccinal. Le monde entier doit connaître la vérité !

Version PDF de la présentation ► https://www.canadiancovidcarealliance.org/2021/12/The-COVID-19-Inoculations-More-Harm-Than-Good-REV-Dec-16-2021.pdf

Vidéo originale sur le site de Canadian Covid Care Alliance :
https://www.canadiancovidcarealliance.org

Vidéo sur les sportifs :
https://rumble.com/vpnxkr-are-these-side-effects-extremely-rare

Article sur les sportifs décédés ou malades suite aux injections :
https://report24.news/ab-13-jahren-lange-liste-ploetzlich-verstorbener-oder-schwerkranker-sportler

clic-image pour visionner la vidéo Odysee de 38MN52

RAPPEL VOUS AVEZ 99.70% DE CHANCE DE NE PAS MOURIR DU COVID-19 !

NOVAXX NO MASQ RIEN 10 01 22

Par contre, on peut pas en dire autant après INJECTIONS OGM ANTICOVID

Covid faits et chiffres

Vaccins Covid, 200 000 morts ? Vraie ou fausse False News ?

ZOLA – 11 janvier 2022 ► https://www.covid-factuel.fr/2022/01/11/vaccins-covid-200-000-morts-vraie-ou-fausse-false-news/

Complétée & Enrichie par JBL1960

Pour certains l’expression anglaise « fake news » signifie « fausse nouvelle », le terme anglais ne désigne pas une « fausse nouvelle », mais plutôt un faux article, une publication qui se fait passer pour un article de presse sans en être un. Fake est faux au sens d’une imitation, alors qu’au sens d’erroné c’est False.

Depuis 18 mois, ce terme a aussi changé de sens, la fake news étant devenu une information contraire à un discours officiel imposé, et on y met tout et n’importe quoi, ce qui fait qu’on a du mal à distinguer les vraies et les fausses fake news, les deux coexistant. Dans ce cas fake se traduit par vrai. Ainsi, si les chiffres officiels des effets secondaires des vaccins sont des réalités, les citer devient une fake news. On l’a vu à l’Assemblée quand notre ministre de la Santé s’est emporté contre le Dr Martine Wonner quand elle citait les chiffres officiels du VAERS, tout comme le CSA et le ministre des DOM-TOM se sont offusqués que la télévision guadeloupéenne puisse s’appuyer sur les chiffres officiels de l’ANSM pour ouvrir un débat avec partisans et opposants au vaccin. Car lorsqu’il n’y a qu’une « vérité », l’officielle, il ne peut, il ne doit pas y avoir débat.

Alors si on veut parler des effets secondaires et des décès dus aux vaccins, cela ne peut-être qu’une fabrique de fake news ! Alors je le dis clairement, afin qu’il n’y ait aucune ambiguïté, aucune critique, ce qui suit, ce ne sont que des fake news, afin que l’on ne nous accuse pas de colporter des mensonges. Nous affirmons en préambule que ce sont des mensonges, car il n’y a pas, ou si peu de décès que cela ne mérite pas que l’on y prête attention, ce qui est dérisoire est inexistant, bien que Winston Churchill disait que “s’occuper des choses les plus sérieuses du monde n’est possible qu’à condition de comprendre aussi les choses les plus dérisoires”. 

Comme il ne faut pas parler de chiffres qui pourraient fâcher, il est difficile d’obtenir ces vrais chiffres chez nous. Allez sur le site de l’ANSM, ce n’est pas toujours évident pour trouver ces fake news, elles sont de plus incomplètes, et sont souvent élastiques, des « ajustements » permettant d’enlever régulièrement des décès dans toutes les statistiques officielles. Alors il faut chercher sur les statistiques étrangères, plus accessible et plus claires.

Les fakes news américaines sont sur le site du CDC, équivalent de l’ANSM chez nous. L’accès qui nous concerne est ici.

10 688 décès signalés au 20 décembre 2021, ainsi que 496 millions de doses administrées.  Sachant qu’il y a de par le monde 10 milliards de dose injectées, un petit calcul que tous les enfants savent faire, mais plus les adultes (cela s’appelle encore une règle de trois), 10 688 décès, divisé par 496 millions, et multiplié par 10 000 millions, cela ferait exactement 215 483 décès dans le monde ! Citer, calculer un tel chiffre, est manifestement complotiste, car impossible, il n’y a pas autant de décès, « sinon cela se saurait !».

Là il faut introduire les biais pour être honnête. 

Tout d’abord, il est admis par tous, y compris par les intéressés, que ces chiffres sont sous-estimés, tout n’est pas déclaré. D’ailleurs la première chose que fait madame Ratignier-Carbonneil, directrice de l’ANSM, quand elle cite ses propres chiffres devant la commission au Sénat, c’est de préciser cette sous déclaration. Dans quelle proportion ? Difficile à dire. Plusieurs études datant d’avant la crise citent des chiffres inférieurs à 5% des cas déclarés. Personnellement j’ai toujours retenu 10% pour ne pas tomber dans l’excès. Je pense également que ces 5% sont à l’échelle mondiale (Vigibase, Vigiaccess), tous les pays ne déclarant pas, et que dans des pays comme la France, les déclarations sont bien supérieures à ces 5-10%. Je n’en dirais pas plus, personne n’en sait rien, tout ce que l’on sait, c’est qu’il y en a bien plus.

1blonde 2raies 1défraichi RIEN 26 11 21

Ensuite, dans toutes ces déclarations, il est toujours bien précisé que ce sont des « déclarations », ce qui ne veut pas forcément dire qu’il y a un rapport avec la vaccination, les décès sont certes après vaccination, pouvant être accidentels et sans rapport. Une coïncidence. Le problème est que pour prouver le rapport, il faut une autopsie, qui n’est pas toujours formelle, et encore moins souvent faite. On aura peu de doute quand un jeune de 25 ans décède 2 jours après un vaccin, ce cas est presque toujours déclaré, mais pas toujours autopsié, il faut insister, le doute étant préféré. À l’inverse, pour un adulte de 60 ans, cardiaque connu, qui fait un arrêt cardiaque 15 jours après, on évite de faire le lien, la déclaration, et les autopsies sont rares, c’est une coïncidence.

En décembre, l’ANSM enregistrait du 19 novembre au 23 décembre 2021, 3 décès de J2 à J3 (1 deuxième dose, 2 troisième dose), tous écartés, mort subite et accidentelle. Pas de preuve que c’est le vaccin, mais pas de preuve non plus que cela ne l’est pas. Autre exemple, Maxime Beltra, décédé à 22 ans le soir de sa vaccination. Que de fake news à cette occasion ! Le lendemain tweet d’un élu, disant que c’est une allergie, sans avoir contacté quiconque dans la famille. Le mercredi, la presse affirme que l’autopsie n’a rien donné, alors que celle-ci avait lieu le lendemain après-midi (interview du père) ! Résultat des courses : myocardite d’après le père, inflammation du myocarde compatible avec un choc allergique pour la presse (allergie que l’intéressé maitrisait parfaitement depuis l’enfance, sachant quoi faire). On constate maintenant une chose : pour anticiper une fake news, vraie ou fausse, il faut en créer une. Comment s’y retrouver dans toutes ces fake coïncidences !

Revenons à nos moutons. 215 483 décès supposés dans le monde, selon un calcul rocambolesque. Ceci à partir des Etats-Unis. A-t-on les mêmes résultats ailleurs ? Voyons en Grande-Bretagne, où les publications officielles sont également claires. L’accès qui nous concerne, toujours pour les chiffres officiels, est ici1 813 décès au 22 décembre 2021, pour 89 millions de doses injectées. Toujours règle de trois, 1 913 décès pour 89 millions de doses, faites vous-même le calcul, cela fait 214 943 décès pour 10 milliards de doses. Un produit qui donne un décès dans x % de cas, va donner le même taux n’importe où sur la planète.

Deux pays différents, des organismes différents qui ont leurs propres méthodes, 215 483 d’un côté, 214 943 de l’autre, quelle confirmation précise ou quelle coïncidence !

J’aurais souhaité passer ensuite à Israël, mais pour utiliser les chiffres du site officiel et pas ceux qui traînent partout sur internet, il faut lire l’hébreu, je n’en suis pas capable. Cela ne me semble pas publié autrement. Si certains arrivent à la bonne source et font le calcul, ce serait intéressant de comparer, pour vérifier ces chiffres. (NB : un lecteur a eu accès, il nous donne les chiffres officiels, et le résultat final est de 374 000 morts dans le monde, même chose à partir d’EUdravigilance). Même chose pour la base européenne, il est quasiment impossible de trouver ces chiffres, bien cachés. Essayez, vous verrez (tapez C et allez sur covid). Un lecteur y serait arrivé, et signale près de 30 000 décès, ce qui en extrapolant avec 700 millions de doses, en ferait 428 000 dans le monde. Quand on sait que pour les remontées d’effets secondaires, seul 4 ou 5 pays (dont la France et GB), jouent le jeu, les remontées sont faibles et les résultats sans doute très éloignés de la réalité, on est en plain délire, impensable, mais… Où est la réalité ? Cela se saura un jour.

Ensuite, allons sur Vigiaccess, base OMS14 708 décès, pour 10 milliards de dose. On sait que c’est la base où il y a le moins de déclarations, où l’on constate ces moins de 5% de remontées. J’en veux pour preuve les effets secondaires globaux : 421 000 déclarés au Royaume-Uni pour 89 millions de doses, 3 millions sur Vigibase pour 10 milliards, au lieu de 44 millions en extrapolant, soit 15 fois moins. 6,5%, on n’est pas loin de ces 5% d’effets seulement déclarés. Si ces 14 708 décès ne sont que 6,5% des vrais décès, le chiffre est astronomique. Cette base est malheureusement peu fiable, j’en veux pour preuve ces près de 139 effets indésirables publiés sur les vaccins covid entre 2014 et 2019 !

Pour la France, on arrive quand même à trouver des infos en cherchant bien, sur le  site de l’ANSM. Malheureusement on n’a pas tous les vaccins, il en manque 2 sur 4 pour les décès, mais on peut extrapoler car on a le nombre de doses pour chacun des 4 vaccins utilisés. On a ainsi 1 400 décès au 30 décembre 2021, là encore « déclarés », sans que l’on puisse avoir la preuve formelle de la mise en cause du vaccin ou non. Toujours avec notre règle de trois, pour 173,5 millions de doses injectées selon l’ANSM, on arrive cette fois à 133 000 décès dans le monde. 

Là on est à moitié moins. Est-ce la France qui donne les bons chiffres ou les autres ? On connaît la confiance que l’on peut avoir dans nos chiffres, la France étant vraiment différente du reste du monde dans nombre de statistiques. La France a deux fois plus d’injections que la Grande-Bretagne et moins de décès ? Serions-nous plus résistants, surtout avec un vaccin moins toxique (Pfizer versus AstraZeneca) ? Si on sort des décès, la France déclare 3 fois moins d’effets indésirables (128 766) que la Grande Bretagne (420 000). Comme le dit Mme Ratignier-Carbonneil, il y a sous-déclarations évidentes, c’est officiel.

In fine, on a l’impression qu’en additionnant les chiffres officiels avoués de chacun des pays dans le monde, on arrive à des chiffres de 200 à 400 000 décès. Si on enlève la moitié de non imputables pour faire plaisir aux fake checkers, et qu’on augmente d’une part inconnue de sous-estimations, 200 000 décès est une fourchette basse, correspondant peu ou prou aux chiffres donnés par les anglo-saxons. Où se situe la réalité ? Chacun aura la sienne, en fonction d’une seule chose qui ne se discute pas : ce sont des chiffres officiels, non trouvés sur les réseaux sociaux et complotistes. La règle de trois est également universelle et pas encore remise en cause, même si c’est une règle de Troie dans un domaine où il ne faut pas entrer.

Au cours de ces recherches, j’ai été surpris par la fréquence des syndromes de Guillain-Barré. La Grande-Bretagne en déclare 582 (dont 30 Miller Fisher, syndrome très proche). Là il y a moins de problèmes que pour les décès : si un décès peut être catalogué de différentes manières et discuté, un Guillain-Barré est un Guillain-Barré, point besoin d’autopsie, et un cas déclaré est un cas certain, non discutable. Toujours en extrapolant, si en Angleterre les vaccins donnent dans x% de cas un Guillain-Barré, ce pourcentage doit être le même dans le monde entier car il s’agit du même vaccin, ce qui donne 65 400 Guillain-Barré ! Incroyable mais fake. A moins que les anglais aient une prédisposition génétique pour cette pathologie !

Vigibase en donne 4 530, soit 7% de déclarés, nous sommes bien dans une fourchette de sous-déclaration souvent avancée, et toujours la même.

Enfin pour terminer avec les décès, je n’ai pas abordé les décès sur le plus long terme. Les complications les plus fréquentes étant les myocardites et péricardites, quel est le devenir à long terme de ces affections ? 25% mourraient dans les 5 ans pour les myocardites aiguës, mais à partir de quand est-ce aigu ou non ? Durée de vie des moins aiguës ? Si on perd 10% de sa fonction cardiaque, combien de temps la pompe altérée va supporter sans que l’on ait de signes ? Je n’ai aucune réponse à ces questions, je laisse le soin aux cardiologues d’y répondre, ils sont pour le moment bien muets. Cela régresse dans l’immédiat, OK, mais quelles sont, quelles seront les séquelles ?

ZOLAhttps://www.covid-factuel.fr/2022/01/11/vaccins-covid-200-000-morts-vraie-ou-fausse-false-news/

ARMÉEDECONS RIEN 09 01 22

Clairement, si nous ne nous mutualisons pas ICIIMMÉDIATEMENT,d’OÙ-NOUS SOMMES, alors c’est FIN de PARTIE pour l’Humanité  et comme l’a bien dit le Chef Désarmé, ILS iront jusqu’au bout, si nous ne les ARRÊTONS PAS au propre comme au figuré…

À vous de voir ! Parce que pour NOUS c’est tout vu !

ACCEPTER ILS CONTINUENT REFUSER ILS DEGAGENT RIEN 09 01 22

+ Dans mon DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS ► Mises à jour en temps réel avec mes billets et PDFs que je signe. Selon l’actu avec des infos presse sur le sujet et/ou en lien, billets/articles de blogs, études avec les liens sources initiaux.

+ Dans CHRONIQUES du Presque Dr. T’CHÉ-RIEN ► Mises à jour, plusieurs fois par jour vu l’actu des Guignols de l’Intox qui veulent nous injecter jusqu’au dernier, hein ?

+ Dans LES CHRONIQUES DE ZÉNON qui depuis 2016 nous a alerté de TOUT ce qui se paSSe en ce moment… Mais qui nous rappelle aussi des solutions simples, enfouies profond en nous depuis… toujours, et qu’il ne tient qu’à nous, individuellement d’abord, de faire éclore pour que collectivement ensuite nous réalisions notre humanité ainsi retrouvée…

orwell_covid si cons RIEN R71 03 12 21

Car, toutes ces lectures combinées, mettent en lumière ce que l’État, les institutions, le pouvoir oppresseur se sont efforcés, depuis des millénaires, à nous cacher, sinon à nous en abstraire, pour le moins. Et, chaque jour, de nouvelles preuves nous sont données qui démontrent que tous ceux dénoncés comme complotistes hier, n’étaient que de simples conteurs de vérité…

JBL1960