APPEL À REFUSER : la muselière, les couvres-feux totalitaires, l’inoculation mortifère et le PASS-SANITAIRE !

NON À LA DICTATURE SANITAIRE !

Suite de ► TEMPS DE REFUSER LA DICTATURE DU PASS SANITAIRE EN MARCHE !

POUR DIRE NON MERCI !

CampagneVaccinationCharleroi-980x551

APPEL AUX HABITANTS DE CHARLEROI s’il y en a qui me feraient le plaisir de me lire : Le 4 mai dernier LeMediaen442 a publié l’article ci-dessous avec cette image ►

L’incroyable campagne de vaccination à Charleroi : « Pour un barbecue dans le jardin, je me vaccine ! »

Que j’ai intégré en lien dans le Comme à Charleroi de ce billet :

STOPPONS LE COVIDisme En Marche ! Bas les masques – NON À L’INOCULATION !

Merci de nous aider à démêler le vrai du faux et de nous faire savoir très exactement quels messages votre gouvernement fait passer pour vous convaincre de vous faire inoculer avec les “vaccins” expérimentaux anti-covid ?

MAIS DANS TOUS LES CAS ;

Continuons de dire NON pour que tout s’arrête !

La Capsule #47 – Le narratif de la peur s’effondre – 8 mai 2021 ► https://odysee.com/@lacroixdusud:5/capsule47:f

SINON ?

“Vaccins” : moins ça marche, plus il en faut – Les “variants de variants anglais”… ça vient de sortir ! 🙂 OD ► https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/05/08/vaccins-moins-ca-marche-plus-il-en-faut/ Source ► Dans plusieurs EHPAD l’épidémie redémarre chez les vaccinés

Mieux ou pire, c’est selonMur du çon : Karine Uncomble enclenche la post-combustion https://covidemence.com/2021/05/09/mur-du-con-karine-uncomble-enclenche-la-post-combustion/ Mais plus rien ne nous  étonner de la Blonde à retardement ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/11/la-blonde-acc80-retardement-dr-tche-rien-20-novembre-2020-version-pdf-de-jbl.pdf

Si on les laisse faire sans moufter, non seulement ils vont s’occuper de ceux qui refusent de se faire inoculer, mais en prime, Macron et sa bande vont imposer le PASS SANITAIRE jusque dans NOS chiottes !

Nous pouvons faire foirer le PROJEEEET de Macron et son monde en  REFUSANT TOUS ENSEMBLE toute cette ineptie meurtrière pour être et incarner la RÉSISTANCE et tout s’arrête !

+ dans CHRONIQUES DU PRESQUE Dr. T’CHÉRIEN & DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS

ARRETETONCHARMACRON

COMMENT ?

En disant Non à l’instinct de mort (État et capitalisme) ET oui à la vie (société organique) avec Raoul Vaneigem

RÉSISTANCE 71 – 9 mai 2021

Vivre et en finir avec le mépris de la vie – Raoul Vaneigem – Avril 2021

Source ► https://www.lavoiedujaguar.net/Vivre-et-en-finir-avec-le-mepris-de-la-vie

Retour parodique au passé

Le crime contre l’humanité est l’acte fondateur d’un système économique qui exploite l’homme et la nature. Le cours millénaire et sanglant de notre histoire le confirme.

Après avoir atteint des sommets avec le nazisme et le stalinisme, la barbarie a recouvré ses falbalas démocratiques. De nos jours, elle stagne et, refluant comme un ressac dans une passe sans issue, elle se répète sous une forme parodique.

C’est ce ressassement caricatural que les gestionnaires du présent s’emploient à mettre en scène. On les voit nous convier benoîtement au spectacle d’un délabrement universel où s’entremêlent goulag sanitaire, chasse à l’étranger, mise à mort des vieux et des inutiles, destruction des espèces, étouffement des consciences, temps militarisé du couvre-feu, fabrique de l’ignorance, exhortation au sacrifice, au puritanisme, à la délation, à la culpabilisation.

L’incompétence des scénaristes attitrés ne diminue en rien l’attrait des foules pour la malédiction contemplative du désastre. Au contraire ! Des millions de créatures rentrent docilement à la niche où elles se recroquevillent jusqu’à devenir l’ombre d’elles-mêmes.

Les gestionnaires du profit sont arrivés à ce résultat auquel seule une réification absolue aurait pu prétendre : ils ont fait de nous des êtres apeurés par la mort au point de renoncer à la vie.

La propagation d’une mentalité carcérale

Au nom du mensonge que la propagande appelle vérité, on laisse un traitement politique et policier se substituer au traitement sanitaire que requiert le simple souci du bien commun. Nul n’est dupe du tour de passe-passe : les gouvernants dissimulent et cautionnent ainsi la mise à mal des hôpitaux publics à laquelle la cupidité les enjoint de recourir.

Colère et indignation n’ont pas fait varier la pression étatique qui expérimente le degré d’abjection auquel la servilité des populations peut tomber sans se rompre. Les misérables au pouvoir se moquent bien de quelques coups de gueule corporatistes et syndicaux. L’insulte et l’exécration ne sont-elles pas une façon de les reconnaître, sinon de leur faire allégeance ?

Tandis qu’analystes et sociologues débattent du capitalisme, les ubuesques mafias du profit et leurs palotins étatiques poursuivent en toute légalité la mise à mort rentabilisée du vivant. En attendant la prochaine alerte épidémique, les petits fours de l’hédonisme sont servis à ceux qui ont pris le risque de se faire vacciner avec des produits dont la seule efficacité avérée tient à la cotation boursière et aux bénéfices concurrentiels. Louons les citoyens qui sont entrés courageusement dans la lice des lessives émérites, où un blanc lave plus blanc que l’autre. Il est vrai que n’avoir pas peur n’a pas le même sens selon qu’à longueur d’incarcération les populations acceptent de s’exposer à des radiations et à des poisons qui les tuent. Ou si, au contraire, elles s’insurgent contre les nuisances, les éradiquent et passent outre aux décrets qui les légalisent.

La pensée du pouvoir est une pensée morte, elle vole au ras des tombes. Son odeur de charogne est l’odeur de l’argent. Elle nous suffoquera tant que nous la combattrons dans ses cimetières au lieu d’édifier des lieux de vie et d’y entretenir une guérilla avec des armes qui ne tuent pas — et dont, en conséquence, nos ennemis ignorent la portée.

Comment tolérer plus longtemps que la peur de mourir d’un virus nous empêche de vivre ?

Avec ses hauts et ses bas, l’existence quotidienne ne démontre-t-elle pas que rien ne restaure mieux la santé que la fête et la jouissance ? Le plaisir du corps attentif aux saveurs, aux caresses, aux ambiances chaleureuses stimule les défenses immunitaires de l’organisme. Il prémunit contre les cris d’alarme que la douleur pousse dans l’urgence, quand il est trop tard, quand le mal est fait. Il ne faut pas être grand clerc pour le savoir.

Jamais le crime contre le vivant n’a été glorifié avec un tel cynisme, avec une telle stupidité goguenarde. Tout a été et est mené à rebours. À l’instar de la fameuse dette sans fond et sans raison, le gouffre de la pandémie engloutit tout ce qui passe à portée. Ravages de la dégradation climatique, effets meurtriers de la pollution et des nourritures empoisonnées, cancers, infarctus, agressivité suicidaire, troubles mentaux, allez hop, passez muscade !

La vérité du système économique dominant est le mensonge qui fait du monde à l’envers la norme et la réalité. Les masques voilent le sourire, étouffent la parole, sidèrent les enfants confrontés à un familier qui leur devient étranger.

La malédiction du travail est devenue une hantise, les enseignants sont trop préoccupés de gestes sécuritaires pour enrichir leur savoir et celui des autres. Nos sociétés sont lentement gangrenées par la banalisation d’un comportement obsidional, ainsi que l’on nomme l’angoisse agressive qui s’empare des habitants d’une ville assiégée. Le repli terrifié, la défiance et la paranoïa s’inventent alors des ennemis intérieurs à pourchasser.

En l’occurrence, le principal ennemi est clairement identifié, c’est la vie et son insolente liberté.

Certes, nous sommes accoutumés de longue date aux pratiques de la jungle sociale, puisque nous y sommes confinés dès notre naissance. Toutefois, les pires époques d’obscurantisme et de despotisme absolu gardaient une fenêtre ouverte sur une réalité autre. Si illusoire qu’il fût, le principe d’espérance galvanisait les velléités de révolte.

La réclusion à perpétuité à laquelle la glaciation du profit nous condamne a prévu des barreaux qui emprisonnent nos rêves. Foutriquets écologistes, avez-vous pensé à ce paradigme ?

Le grand renversement

Privés du droit à la vie que le privilège même de l’espèce humaine a rendu imprescriptible, nous n’avons d’autre choix que de le restaurer et de lui assurer une souveraineté à laquelle nous n’avons jamais cessé d’aspirer.

Le principe « rien n’est vrai, tout est permis » a, pendant des millénaires, répondu à la préoccupation majeure du Pouvoir hiérarchisé : favoriser un chaos où le rappel à l’Ordre vînt justifier et affermir son autorité. Rien de tel que le spectre de l’an-archie, du non-pouvoir, de la chie-en-lit, pour nous protéger des voyous en nous poussant dans les bras sécuritaires de l’État-voyou.

Cependant, renversé et saisi dans une perspective de vie, le même propos marque une détermination radicalement différente. Il exprime une volonté de tout reprendre à la base, de tout réinventer, de tout rebâtir en nous désencombrant d’un monde figé par la glaciation du profit.

Aucune baguette magique ne brisera les chaînes que notre esclavage a forgées mais j’aimerais assez que l’on inclue dans le poids excessif qu’on leur attribue la croyance — transmise et affermie de génération en génération — qu’elles sont irréfragables, qu’aucun effort ne peut les briser.

Un véritable effet d’envoûtement accrédite la fable d’une impuissance native de la femme et de l’homme. Il contrecarre au départ les tentatives d’émancipation qui jalonnent l’histoire. Cela fait des siècles que les victoires de la liberté célèbrent leurs défaites, que le culte des victimes honore la vocation sacrificielle et flétrit nos sociétés en les militarisant.

Briser l’envoûtement ne ressortit pas du « Que faire ? » léniniste, il ne procède pas d’un défi insurrectionnel. À quoi tient la cohérence et la paradoxale rationalité de cet ensorcellement universel ? À une gestion des êtres et des circonstances, que le Pouvoir a longtemps attribuée à une intervention surnaturelle. La fable d’un mandat céleste délivré par des dieux prêtait à une brute rusée et tyrannique les traits redoutables d’un extraterrestre, jeteur de foudre et de sorts.

La décapitation de Dieu et de Louis le seizième, dernier monarque de droit divin, a mis un terme non au Pouvoir mais à la peur d’être agrippé par lui à la moindre velléité contestataire.

Si meurtrière qu’elle demeure, l’autorité étatique a perdu ce qui lui restait de prestance, tant l’accable le ridicule de ses incontinences. À quoi s’ajoute la fronde des femmes qui, de leur doigt inexorable, crèvent le « mauvais œil » que le patriarcat s’obstine à darder sur elles.

Ce qui s’annonce a contrario d’un tel délabrement n’est pas moins évident. Un irrésistible mouvement de bascule s’amorce partout dans le monde. Il a son rythme et ses conditions propres. La renaissance du vivant marque les premiers pas de l’être humain sur une terre dont il a été spolié. Ce renouveau n’a que faire de prophètes, de Cassandre, d’aruspices. Le défi l’indiffère, la résistance lui suffit.

Le capitalisme apocalyptique et le catastrophisme anticapitaliste forment les deux pôles contraires d’où s’apprête à jaillir, tel un arc électrique, un fulgurant retour à la vie.

Sous la résignation de millions d’existences condamnées à la répression et à l’ennui (ce grand dissolvant des énergies), une force insurrectionnelle s’accumule qui, dans le temps non mesurable d’un éclair, va balayer nos petites luttes corporatistes, politiques, concurrentielles, sectaires.

Une révolution larvée, morcelée, parcellaire, émiettée cherche confusément le point de jonction où, dans une colère commune, l’individu et le collectif retrouveront la lucidité et leur unité.

La lourdeur du mensonge et de sa crédibilité avaient à l’époque de Goebbels le poids d’une vérité à laquelle la mystique nationaliste et le dynamisme du capitalisme prêtaient une cohérence illusoire.

Qu’en est-il aujourd’hui ? Le dynamisme du capitaine d’industrie — que la focalisation financière et spéculative du capitalisme a laissé pour compte — n’alimente plus la moindre espérance d’amélioration sociale. Les multinationales brisent dans l’œuf les politiques protectionnistes, nationalistes, souverainistes.

La faillite avérée des grandes vérités scientifiques gangrenées par le profit a entraîné dans la débâcle l’idée de progrès, longtemps perçue comme bénéfique, en raison du confort qu’elle procurait à la survie.

Les héritiers des experts qui jurèrent que le nuage de Tchernobyl avait évité le beau ciel de France ont discrédité irrémédiablement le milieu des savants en général et de la médecine en particulier. Je ne sais si l’autodéfense sanitaire ira jusqu’à l’automédication assistée mais il n’est pas douteux que la relation entre patient et aide-soignant prendra un tour moins mécanique, moins mercantile, plus humain, plus affectif.

À l’encontre des sondages, des baromètres statistiques et autres officines d’opinions préfabriquées, l’innovation et l’inventivité se donneront libre cours, explorant de nouveaux territoires, essaimant pêle-mêle aberrations et créations de génie. L’intelligence sensible triera, affinera, reconnaîtra les siens comme elle en use en recueillant les dons que la nature prodigue, sans réserve ni discernement. L’intelligence sensible est la nouvelle rationalité.

Miser sur l’autonomie individuelle et collective

Oui, je fais confiance à cette intelligence sensible qui fut si longtemps occultée et discréditée par l’intelligence intellectuelle. Comme le révèle l’effritement progressif de la pyramide hiérarchique, l’intellectuel n’a jamais été que l’instrument de la classe supérieure, l’esprit du maître régnant sur le corps et sur les parties inférieures de la société.

Sa fonction dirigeante s’exerce jusque dans la corrosion critique dont il infeste le vieux monde pour lequel il travaille. Le mépris dont il a accablé dès sa naissance, en France, ce mouvement de « rustauds incultes et incontrôlables » que sont censés rester les gilets jaunes est révélateur du malaise qui le ronge. Tandis qu’une part de l’homo intellectualensis tente de rattraper sa bévue initiale et de se faire pardonner en agitant le drapeau mité des « convergences de luttes », la part de la conscience en éveil dévoile en lui, comme en chacun de nous, le drame de la pensée séparée de la vie, de l’abstraction qui nous exile de notre substance vivante. Car l’intellectualité est une tare aussi commune à tous et à toutes que la division du travail et l’invariable statut d’exploité et d’exploiteur.

Quand j’appelle au retour du vivant, à l’unité du moi et du monde, c’est cette part de conscience que j’invoque, car elle participe du devenir humain et elle a de tout temps été la lumière qui nous guidait.

La conscience humaine est ce fond de pensée universelle qui est la réalité la mieux partagée et la plus refoulée de notre histoire. Ce qui la frappait d’interdit se délite, ce qui va l’embraser — voire l’illuminer, à tous les sens du terme — n’est guère plus qu’une étincelle, mais elle ne s’éteint pas. Dès lors, pourquoi ne pas miser sur la combustion qui brasille au cœur de nos désirs ?

La renaissance de la terre et du corps fait partie de mes rêves. J’en revendique la folie subjective. Je m’autorise à en vouloir réaliser les desseins, tant se multiplient en nous et autour de nous les jeux du possible et de l’impossible.

Les militants de l’espérance et de la désespérance sont fondés, j’en conviens, à taxer d’optimisme, de chimère, de fantasme, nombre de mes idées qui contribueraient à les nourrir s’ils ne les ingéraient pas comme une pure tambouille intellectuelle.

L’éveil du vivant est une menace pour les petits marquis de l’idéologie. Les coups de pied au cul décochés au Pouvoir les atteignent au fondement.

La vie est une fête, faisons fête à la vie

J’incline à penser qu’une conscience éveillée ébranle plus aisément le monde que le déferlement de l’enthousiasme grégaire. La radicalité est un rayonnement attractif, un raccourci qui coupe les voies ordinaires de la réflexion laborieuse.

Créer mon bonheur en favorisant celui des autres s’accorde mieux à ma volonté de vivre que les lamentations de la critique-critique, dont le mur obture ou, du moins, assombrit nos horizons.

Il est des flambées d’impatience où je crierais volontiers : « Lâchez tout ! Balayez vers l’égout les thuriféraires de l’argent ! Brisez les amarres du vieux monde, prenez à bras-le-corps la seule liberté qui nous rende humains, la liberté de vivre ! »

Je n’ignore pas que recourir aux mots d’ordre et aux objurgations accorde plus d’importance à la chape d’inertie qu’à la conscience qui la fissure et la brisera en son temps. Mais rien ni personne ne m’empêchera de me réjouir à la pensée de n’être pas seul à appeler de mes vœux une tornade festive qui nous délestera, comme d’une mauvaise colique, des morts-vivants qui nous gouvernent. Le retour de la joie de vivre se moque de la vengeance, du règlement de compte, des tribunaux populaires. Le souffle des individus et des collectivités passe outre aux structures corporatistes, syndicales, politiques, administratives, sectaires, il évacue le progressisme et le conservatisme, ces mises en scène d’un égalitarisme de cimetière, qui est désormais le lot des démocraties totalitaires. Il ouvre à l’individualiste, aigri par le calcul égoïste, les voies d’une autonomie où se découvrir comme un individu, unique, incomparable, offre la meilleure garantie de devenir un être humain à part entière.

L’individu prend conseil mais refuse les ordres. Apprendre à rectifier ses erreurs le dispense des reproches. L’autonomie s’inscrit dans le dolce stil nuovo voué à supplanter le règne de l’inhumain.

Laisser pourrir ce qui pourrit et préparer les vendanges. Tel est le principe alchimique qui préside à la transmutation de la société marchande en société vivante. N’est-ce pas l’aspiration à vivre en dépassant la survie qui met partout en branle l’insurrection de la vie quotidienne ? Il y a là une puissance poétique dont aucun pouvoir ne peut venir à bout, ni par force ni par ruse. Si la conscience tarde à s’ouvrir à une telle évidence, c’est que nous sommes accoutumés à tout saisir par le petit bout de la lorgnette, nous interprétons nos luttes quotidiennes en termes de défaites et de victoires sans comprendre que c’est l’anneau dans le nez qui nous conduit à l’abattoir.

À errer entre dépérissement et renouveau, nous avons acquis le droit d’esquiver et de quitter une danse macabre, dont nous connaissons tous les pas, pour explorer une vie dont nous n’avons eu, hélas, à connaître que des jouissances furtives.

La nouvelle innocence de la vie retrouvée n’est ni une béatitude ni un état édénique. C’est l’effort constant que réclame l’harmonisation du vivre ensemble. À nous de tenter l’aventure et de danser sur le sépulcre des bâtisseurs de cimetières.

Raoul Vaneigem – 21 avril 2021

+ dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF et sur Raoul Vaneigem ;

PDF N° 95 de 12 pages ► L’Abécédaire de Raoul Vaneigem, Source Revue Ballast d’avril 2019, via Résistance 71 en Clin d’œil politique aux Gilets Jaunes ! Dans, https://jbl1960blog.wordpress.com/2019/05/02/labecedaire-de-raoul-vaneigem-revue-ballast-via-r71-version-pdf-de-jbl1960/

PDF N° 98 de 50 pageshttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/05/lessentiel-et-indispensable-de-raoul-vaneigem-pour-r71-depuis-2012-comme-pour-mezigue-publication-de-mai-2019.pdf

PDF N° 154 de 20 pages ► APPEL À LA VIE CONTRE LA TYRANNIE ÉTATIQUE & MARCHANDE de Raoul Vaneigem, Publié aux Éditions Libertalia en 2019, dans ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2020/01/25/extraits-du-livre-appel-a-la-vie-contre-la-tyrannie-etatique-et-marchande-de-raoul-vaneigem-publie-en-2019-pdf/

Soyons réalistes et demandons l’impossible…

Juste en disant NON à l’instinct de mort (État et capitalisme) & OUI à la vie (société organique)

3 lettres et tout s’arrête ► 3 lettres et tout (re)prend VIE !

JBL1960

53 réflexions sur « APPEL À REFUSER : la muselière, les couvres-feux totalitaires, l’inoculation mortifère et le PASS-SANITAIRE ! »

    1. C’est bien car ce jeune homme qui devrait faire partie de la génération matrixée est complètement éveillé.

      Merci, ça fait plaiz à entendre !

      Perso, j’ai eu la sensation qu’il est venu trainer sur nos blogs…

      Pour des ieuvs comme nous, ben ça change !

      😉

      J'aime

  1. L’appel en 2012 du Dr Mathias Rath aux populations d’Allemagne, d’Europe et du monde,brûlante d’actualité.

    J'aime

    1. Je n’arrive pas à charger la page pour avoir la date, mais ça date de Merkel & Sarko…

      Cela n’enlève rien à son propos, bien au contraire, car Sarko était la 1ère taupe zunienne, Hollande le roitelet du Golf n’a été mis là que pour passer le plat à la seconde taupe zunienne, directement pucée par Rothschild… La marionnette Macron !

      J'aime

  2. Voici quelques conseils pour les différencier :

    – Le variant Travolta donne toujours de la fièvre, mais seulement le samedi soir ;

    – Le variant Suisse reste neutre, quel que soit le test PCR, antigénique ou sérologique ;

    – Pour le Bordelais, pas de souci on a les Médoc ;

    – Le variant Normand est difficile à prévoir : « p’têt ben qu’oui, p’têt ben qu’non » ;

    – Le variant Belge est redoutable, ça finit généralement par une mise en bière ;

    – Ne craignez pas le variant Chinois, il est cantonné ;

    – Bonne nouvelle : le variant SNCF arrivera plus tard que prévu ;

    – Contrairement aux apparences, le variant du Bénin serait dangereux ;

    – En ce qui concerne le variant Italien, vous en prenez pour Milan ;

    – De son côté, le variant Écossais se tient à carreau ;

    – Apparemment avec le variant Japonais, il y a du sushi à se faire ;

    – On annonce l’émergence d’un variant Colombien, mais il semblerait que ce soit de la « poudre » aux yeux ;

    – N’attrapez surtout pas le variant Russe, c’est un méchant ViRusse ;

    – Pour sa part, le variant Corse s’attrape au bouleau et il est transmis par l’écorce ;

    – Le premier symptôme du variant Breton, c’est quand on commence à entendre le loup, le renard et la belette chanter !

    https://michel.delorgeril.info/sante-publique/nous-ne-savions-rien-sur-les-variants-du-covi-19-jusqua-maintenant/

    J'aime

      1. Désolée, j’ai pas pu vérifier…

        Ma ligne principale OUT depuis ce matin, et l’autre en intermittence !

        J'aime

  3. ORDO AB CHAOS MàJ du 08/01/2018 avec le documentaire entier LA STRATÉGIE DU CHOC

    Reste que la difficulté majeure c’est vaincre l’inertie de départ !

    Comme l’avait suggéré R71 à l’époque, il y a ;

    1- Ceux qui ne voient et ne savent rien ;
    2- Ceux qui s’en foutent et acquiescent ;
    3- Ceux qui refusent de voir (cela perturbe leur petit monde) ;
    4- Ceux qui refusent de croire ce qui se passe même en ayant tous les éléments, preuves en main (dissonance cognitive) ;
    5- Ceux qui savent et ne font rien (les cyniques) ;
    6- Ceux qui savent et agissent (nous entre autres même modestement pour ma part) ;
    7- Ceux qui croient savoir et agissent (souvent mal) ce qui me fait dire très souvent qu’on n’a pas le cul sorti des ronces…

    C’est pourquoi on se refile les liens vers des textes qui nous permettent à toutes et tous de réfléchir et d’affuter notre réflexion pour se mutualiser, se fédérer, dans la vraie vie afin de vaincre l’inertie de départ…

    J'aime

  4. L’esprit du Moment

    Théorie russo-ukrainienne de l’origine abiotique profonde du pétrole : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le pétrole (abiotique)…

    Biotique ou abiotique : La vraie-fausse crise pétrolière ou la pseudoscience au service du contrôle énergétique par scarcité induite ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/02/pdftheoriepetroleabiotiquer71.pdf

    Cliquer pour accéder à pdftheoriepetroleabiotiquer71.pdf

    J'aime

  5. Aux origines de la connerie…

    Les Banksters ne veulent pas mourir, car ils sont aux manettes depuis plus de 400 ans…

    Si si, regardez et écoutez bien et n’oubliez jamais que la F.E.D. est un organisme privé fondé en 1913 pour 100 ans et en 2013 ils ont prolongé le bail de 50 ans ! Sans rien dire à personne ! Au N.O.M. du Fric, du Flouze et de la Sainte-Oseille !…

    Yeeepeee !

    J'aime

  6. https://www.francesoir.fr/societe-sante/covid-19-france-allemagne-le-match-perdu

    Intéressant car cela confirme combien TOUS LES CHIFFRES, même ceux donnés par l’INSEE sont FAUX !

    Les données sont un peu plus dispersées en Allemagne qu’en France, sauf l’année 2020 où la France a connu un surplus de 43.522 décès (+7,1 %) par rapport à la droite de régression. C’est nettement moins que les « 68.000 décès supplémentaires imputables à l’épidémie de Covid-19 » annoncés par la revue Population & Sociétés de l’INED dans son numéro de mars 2021.

    Donc, les 100 000 décès attribués au COVID = FAUX !

    Comme Décoder l’ÉCO nous l’avait démontré, aussi…

    J'aime

    1. Un seul scénario «optimiste»

      Ils ajoutent que d’après l’Institut Pasteur, «seul un scénario optimiste permettrait d’éviter un rebond épidémique durant l’été. Ce scénario allie un rythme de vaccination de 350.000 à 500.000 injections par jour».

      Et de souligner que ce scénario ne prend en compte «ni la réouverture des écoles, ni la disparition de la limite des 10 kilomètres, ni l’émergence des variants sud-africain, brésilien ou indien».
      =*=

      Y’a d’la tondeuse dans l’air ♫

      J'aime

    1. Les vacances de Pâques au cap Nègre ont un avant-goût d’été. Nicolas Sarkozy s’est levé à l’aube pour pratiquer son anglais, comme chaque matin, pendant une heure et demie. Après notre entretien, un jogging est programmé, des longueurs de piscine, et un déjeuner diététique.
      =*=
      Le mec à ressort qui essaie encore de nous la faire à l’envers…

      Euh ?… C’est toujours NON !

      J'aime

    1. Un commentaire

      Nouvelle maladie mortelle neurologique , Selon Radio-Canada, « les premiers cas de cette maladie inconnue jusqu’alors ont commencé à poindre en 2015 » mais pas a cause des vaccins bien sur !

      https://www.24matins.fr/canada-une-mysterieuse-maladie-neurologique-mortelle-inquiete-les-autorites-1294987

      https://vm.tiktok.com/ZMeqtrkcb/

      Le Health Ranger a averti en 2012 que les vaccins «auto-propagés» «menaceraient la survie de la race humaine»

      https://www.newstarget.com/2021-05-07-health-ranger-warned-selfspreading-vaccines-threaten-survival.html

      merdacron la mule espagnole :

      https://vm.tiktok.com/ZMeqcgwsE/

      Génocide et Expérimentations = Il n’est pas concevable de vacciner des enfants

      https://odysee.com/@BobTremblay:6/3117:b

      zero malades zero rea dans les hopitaux !

      https://vm.tiktok.com/ZMeqtQCnt/

      https://www.aubedigitale.com/lorsque-des-robots-humanoides-touchent-physiquement-des-humains-ces-derniers-sont-plus-susceptibles-de-leur-obeir/

      On finit flic et milicien de MERDACRON :! les éboueurs ont plus d’honneur !

      https://odysee.com/@BobTremblay:6/3088:4

      https://fr.theepochtimes.com/pass-sanitaire-sera-t-obligatoire-enfants-afin-dacceder-a-certains-lieux-1737510.html https://fr.theepochtimes.com/on-enferme-bagnards-ehpad-temoignages-de-graves-entraves-a-vie-privee-1736540.html

      la journaliere de Me BRUSA

      https://gloria.tv/post/YnvauLbKk1zF1dGjc4uDPBYyZ //

      Cette petite vidéo présente quelques personnes qui étaient pourtant très fières de se faire vacciner… Ça les a tuées, parfois très rapidement (2 heures plus tard), souvent dans d’atroces souffrances.…

      https://gloria.tv/post/8wUGqqyyfB6b3YermPnxmNrH1//

      votre « pass vert » est … JAUNE ! comme l’étoile des juifs ! Et puis, ça a bien commencé comme cela, un petit »fichage » aimable, bénin au début… ne vous inquiétez pas, ce n’est rien, c’est juste pour votre sécurité…

      Puis l’ajout de l’étoile jaune…Puis une interdiction de fréquenter certains lieux, de pratiquer certains métiers…Puis l’ouverture des ghettos…

      Puis l’ouverture des camps… regardez qui dirige tout ce cirque et vous aurez compris la vengeance … contre des gens qui n’y sont pour rien 78 ans plus tard// RACCOURCI EFFRAYANT mais RÉEL entre l’ÉTOILE JAUNE et le PASS-TRUC par Hélène de Troyes

      https://gloria.tv/post/jE6Si8SPwu7y2aV1sQModZ4ut

      J'aime

  7. Concernant la campagne de vaccination à Charleroi ► https://www.7sur7.be/belgique/des-affiches-pour-la-vaccination-contre-la-covid-19-font-polemique-a-charleroi~a303f65d/

    Des affiches pour la vaccination contre la Covid-19 font polémique à Charleroi

    24,75% de la population wallonne a jusqu’ici reçu au moins une dose d’un vaccin contre le coronavirus. 7,41% se sont déjà vus administrer les deux injections. C’est ce qui ressort des chiffres officiels arrêtés ce jeudi vers midi. Il y a donc encore du pain sur la planche pour que l’immunité de groupe devienne réalité. Tous les moyens possibles sont entrepris pour convaincre les indécis de se rendre dans un centre de vaccination. Une campagne publicitaire a été lancée. À Charleroi, elle fait polémique.

    =*=
    Après on va me dire que c’est moi qui raconte des konneries !

    J'aime

  8. vidéo intéressante https://youtu.be/dz8iz53ats4 en particulier à partir de 7:38 dont j’ai fait la transcription de 7:38 à 12:12: « les tests PCR sont un outil de génocide, les écouvillons sont composés de fibres ou fibres creuses imprégnés par l’hydrogel, l’hydrogel est fabriqué par DARPA et contient du lithium. Ce matériau, une fois le batonnet mis au contact des muqueuses, il reste implanté provoquant une mutation. Ces fibres ou fils creux sont avec le fameux hydrogel brevetés par DARPA agence de recherche du département de la défense américaine fondée le 7 février 1958 par le président Eisenhower donc nous sommes bien confrontés à une secrète arme massive
    la révélation:
    « après avoir délibérément dilaté ce mélange de fragments de nylon dans votre nez
    DARPA d’ hydrogel avec du lithium reste sur la muqueuse nasale sous les glandes pituitaire et pinéale se mélangent immédiatement avec les structures vivantes pour former des cristaux qui ciblent la glande pinéale qui possède son propre champ électromagnétique après tout l’homme est un être bioélectrique
    la forme des cristaux en dit long sur le type d’hydrogel utilisé. Les cristaux sont conducteurs à cause du lithium qu’ils contiennent . Les cristaux peuvent recevoir le signal de l’émetteur vers la cellule, et inversement , envoyer des signaux de la cellule vers vers l’émetteur. Ce sont donc en fait des nanoémetteurs
    Pour cela qu’ils ont installé la 5G en même temps que les tests PCR s’agissant là d’armes combinés
    lorsque que la 5G sera activité, que vous le vouliez ou non, croyiez ou non, toutes les personnes qui auront été implantées via les pseudo tests ou pseudos vaccins seront réduits à l’état de robots biologiques télécommandés forme de zombies sans conscience réelles

    la glande pinéale est le sujet de notre conscience. Le lithium est hautement toxique pour la glande pinéale à faible dose et bloque la glande pinéale et à des doses plus élevées, il peut détruire la glande pinéale complètement.

    L’aluminium et le mercure sont également toxiques pour la glande pinéale et sont présents en larges quantités dans les vaccins

    la glande pinéale produit la sérotonine notamment appelé l’hormone du bonheur et elle contrôle le biorythme humain.

    Cette glande dans notre cerveau est crucial pour une activité cérébrale plus élevée, une créativité, prévoyance et pour les interactions sociales humaines, elle a aussi un rôle dans notre système immunitaire, DARPA hydrogel est une substance artificielle qui crée un transducteur entre le signal électromagnétique et les cellules tissus et organes vivants, cette substance converti en signal électromagnétique d’un émetteur en un signal que la cellule vivante comprend et auquel elle répond.

    L’effet de DARPA hydrogel sur les cellules sanguines humaines :

    L’ajout de DARPA hydrogel à partir des bâtonnets du test PCR a entrainé un massacre total des globules rouges

    de plus DARPA hydrogel forme des caillots sanguins en quelques secondes. Ces dommages obstruent les vaisseaux sanguins

    tout un programme

    alors en conclusion, il s’avère qu’une fois effectué le frottis avec le bâtonnet du pseudo test, le matériau est implanté, installé à l’arrière de la cavité nasale

    les fluides organiques telles que la salive ou le mucus réagissent au contact du DARPA hydrogel en formant des structures cristallines artificielles et invasives qui colonisent en quelques minutes la zone ciblée c’est à dire la glande pinéale essentiellement
    fin de la transcription 12:12
    vous pouvez regarder la suite de la vidéo qui dure 19 minutes 37

    J'aime

  9. Les masses non élites seront réduites au niveau et au comportement d’animaux contrôlés, sans volonté propre et facilement contrôlables. Le système économique sera basé sur la classe oligaro-éthique dirigeante qui permettra de produire juste assez de nourriture et de services pour faire fonctionner les camps d’esclavage de masse.

    Toutes les richesses seront regroupées entre les mains de l’élite. Chaque individu doit être endoctriné pour comprendre qu’il est totalement dépendant de l’État pour sa survie.

    L’industrie doit être totalement détruite….

    Seules les élites auront droit à toutes les ressources de la terre. L’agriculture sera uniquement entre les mains des élites et la production alimentaire sera strictement contrôlée.

    Lorsque ces mesures commenceront à prendre effet, les grandes populations des villes seront déplacées de force vers des régions éloignées et ceux qui refuseront de partir seront exterminés.

    L’euthanasie pour les malades en phase terminale et les personnes âgées sera obligatoire.

    Aucune ville ne sera plus grande qu’un nombre prédéterminé comme décrit dans le travail de Kalgeri. Les travailleurs essentiels seront déplacés vers d’autres villes si celle où ils se trouvent devient surpeuplée.

    D’autres travailleurs non essentiels seront choisis au hasard et envoyés dans des villes sous-peuplées pour remplir les quotas.

    Après la destruction des logements, des industries de l’automobile, de l’acier et des produits lourds, les logements seront limités, et les industries de toute sorte autorisées à rester seront sous la direction des (élites).

    Si les gens refusaient de se conformer, la Couronne contrôlée par Rothschild disposait de méthodes pour asservir l’humanité grâce à la nanotechnologie qui pourrait contrôler les sujets au niveau cellulaire, leur permettant de passer outre le libre arbitre pour diriger la prise de décision et les actions d’une personne par des radiofréquences, comme en témoignent les rats guidés. à travers des labyrinthes via l’énergie dirigée vers des puces informatiques implantées dans leurs pattes.

    Grâce à la technologie 5-G, le public pourrait être robotisé avec des vaccins technologiquement améliorés, répondant à un programme transhumaniste malade, qui séparerait l’homme et son âme de son Créateur pour l’éternité. Au lieu de rechercher la volonté de Dieu, le peuple serait contrôlé par Rothschild dont le groupe promeut une «croissance plus durable» pour répondre au «cri de la terre» et au «cri des pauvres» après que la dynastie a pillé des milliards d’actifs, pollué la planète et détruit les économies, les gouvernements et les sociétés du monde entier.
    voir plus ici https://jamesfetzer.org/2021/05/susan-bradford-rothschild-dynasty-is-seeking-to-fulfill-kalergi-depopulation-agenda/

    J'aime

  10. Royaume-Uni : une jeune fille de 12 ans poursuit une école pour avoir exigé que les élèves portent des masques
    https://www.aubedigitale.com/royaume-uni-une-jeune-fille-de-12-ans-poursuit-une-ecole-pour-avoir-exige-que-les-eleves-portent-des-masques/

    Brûlez vos masques !” Des manifestations massives contre le confinement font rage dans le monde entier
    https://www.aubedigitale.com/brulez-vos-masques-des-manifestations-massives-contre-le-confinement-font-rage-dans-le-monde-entier/
    Dans tous les Etats-Unis, les gardiens de prison refusent le vaccin contre le COVID rejoignant ainsi d’innombrables professionnels de santé, employés de maisons de retraite et officiers de police qui refusent de se faire vacciner
    https://www.aubedigitale.com/dans-tous-les-etats-unis-les-gardiens-de-prison-refusent-le-vaccin-contre-le-covid/
    Catastrophe environnementale : 3 millions de masques contenant du plastique sont jetés chaque minute
    En fait, des chercheurs ont découvert que 129 milliards de masques sont jetés chaque mois dans le monde. Cela représente trois millions de masques à la poubelle chaque minute.
    Les masques jetables ne sont pas biodégradables et ne se décomposent pas complètement, ce qui signifie que de plus petites particules de plastique (micro et nanoplastiques) subsistent et finissent par se répandre dans l’écosystème local.
    La production massive de masques en plastique depuis le début de la pandémie est comparable, par son ampleur, à la production de bouteilles d’eau en plastique. Cependant, même les bouteilles d’eau jetables sont accompagnées d’instructions et de conseils sur la manière de les jeter correctement. Les masques faciaux n’offrent aucune indication de ce type. Cela signifie que les gens sont beaucoup plus susceptibles de traiter les masques faciaux comme des déchets solides.
    Selon les chercheurs, lorsque les utilisateurs ne se débarrassent pas correctement des masques en plastique, ceux-ci se retrouvent dans les océans et les systèmes d’eau douce voisins. Des tonnes de microparticules (inférieures à 5 mm) peuvent ainsi apparaître en l’espace de quelques semaines. Pire encore, au fil du temps, ces particules deviennent de plus en plus petites et difficiles à détecter et à éliminer.

    https://www.aubedigitale.com/catastrophe-environnementale-3-millions-de-masques-contenant-du-plastique-sont-jetes-chaque-minute/

    Les récifs coralliens des Philippines sont recouverts de masques
    en décembre dernier, un rapport d’OceansAsia a conclu qu’environ 1,5 milliard de masques seront déversés dans la mer et contamineront davantage les océans avec du plastique nocif et endommageront les écosystèmes marins vulnérables.
    On estime que les masques vont apporter 7 000 tonnes de plastique aux océans, qui s’ajoutent aux 269 000 tonnes qui les polluent déjà.
    https://www.aubedigitale.com/les-recifs-coralliens-des-philippines-sont-recouverts-de-masques/
    les élites savent que le plastique des masques pollue, mais au lieu de supprimer les masques, ils vont supprimer les gens via les faux vaccins

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s