Déclaration de l’Union Juive Française pour la Paix du 18 février 2019

Nous sommes juifs et nous sommes antisionistes

Nous sommes juifs, héritiers d’une longue période où la grande majorité des Juifs ont estimé que leur émancipation comme minorité opprimée, passait par l’émancipation de toute l’humanité.

Nous sommes antisionistes parce que nous refusons la séparation des Juifs du reste de l’humanité.

Nous sommes antisionistes parce la Nakba*, le nettoyage ethnique prémédité de la majorité des Palestiniens en 1948-49 est un crime qu’il faut réparer.

Nous sommes antisionistes parce que nous sommes anticolonialistes.

Nous sommes antisionistes par ce que nous sommes antiracistes et parce que nous refusons l’apartheid qui vient d’être officialisé en Israël.

Nous sommes antisionistes parce que nous défendons partout le « vivre ensemble dans l’égalité des droits ».

Au moment où ceux qui défendent inconditionnellement la politique israélienne malgré l’occupation, la colonisation, le blocus de Gaza, les enfants arrêtés, les emprisonnements massifs, la torture officialisée dans la loi … préparent une loi liberticide assimilant l’antisémitisme qui est notre histoire intime à l’antisionisme,

Nous ne nous tairons pas.

La Coordination nationale de l’UJFP, le 18 février 2019 ► URL de l’article ► https://www.ujfp.org/spip.php?article6938

Article de la Coordination nationale de l’UJFP du 18/02/2019 au format PDF ► https://www.ujfp.org/IMG/pdf/nous_sommes_juifs_et_antisionistes_18-2-19_dl.pdf

Résultat de recherche d'images pour

*Nakba ► Lettre ouverte aux peuples du Monde, et tout premier texte de Zénon l’Ailé, en mars 2016 et Nakba porte en lui, toute la puissance et la force qui nous seront nécessaires, tous ensemble, afin d’impulser la poussée primordiale, non violente, et en lien avec les Natifs de la Terre pour initier un nouveau paradigme… Ici et maintenant et d’où-nous sommes…

Et plus que jamais !

Moi, non plus, je ne me tairai pas, que les responsables d’actes de violence et de propos haineux prennent leurs responsabilités, je porte un Gilet Jaune et combat le sionisme, au même titre que l’antisémitisme SANS ARME ni haine ni violence.

Ceci étant dit, je rappelle que de très nombreux intellectuels juifs comme Ilan Pappe, Schlomo Sand, Gilad Atzmon et son dernier « la fin de Sion » dénoncent de manière argumentée par des livres, articles, travaux de recherche, vidéos, conférences ; le mythe de la Terre promise et du peuple élu.

Et sur ce point, le Dr. Ashraf Ezzat, aura, à mon sens, été le plus loin et vous trouverez dans ce PDF de 68 pages des extraits de son livre « L’Égypte n’a jamais connu ni Pharaons, ni Israélites » et pratiquement toutes traductions de ses vidéos, articles et travaux de recherches jusqu’au dernier « Pourquoi Dieu n’a-t-il pas fait naitre son fils à Rome ? »

Résultat de recherche d'images pour

TRADUCTION DE LA BIBLE & FALSIFICATION HISTORIQUE, version PDF N° 3 de 68 pages, dans sa dernière mise à jour du 10/10/2018 (en français et uniquement sur ce blog)

Ce qui a de remarquable avec le Dr. A. Ezzat, c’est qu’il nous permet de bien repréciser les choses, à savoir que chacun d’entre nous peut pratiquer sa foi, sa croyance ou sa spiritualité, en son for intérieur car cela nous permettra alors d’enclencher un nouveau paradigme SANS DIEUX NI MAITRES et autant que possible sans arme, ni haine ni violence.

Le PDF des Travaux de Recherche du Dr. EZZAT se présente comme suit ;

Présentation par JBL1960 des raisons de ce PDF – Page 2

Histoire, science, mensonge et falsification…

 La tradition orale contre la tradition écrite… Vérité contre mensonge ?

Présentation R71 : Page 3

L’Égypte antique n’a jamais connu ni Pharaons, ni Israélites – Page 5

Les racines juives de la culture takfirie – Page 10

Le Messie Arabe – Page 15

La résolution de l’UNESCO sur Jérusalem : La vérité cachée – Page 21

Pourquoi ne trouve-t-on aucune mention des pyramides d’Égypte dans la bible ? Page 25

Jérusalem, rien de saint à propos de la ville sainte… Page 28

La fuite de la Sainte Famille en Égypte est elle un mythe ? – 21/02/2017 – Page 36

L’esclavage n’était pas une pratique fréquente en Égypte – 7 juin 2017 – Page 40

L’histoire biblique de Joseph coule comme le Titanic – 22 juin 2017 – Page 43

L’histoire de Joseph est un ancien conte populaire arabe – Sept 2017 – Page 47

Dans quelle langue Dieu a-t-il écrit les 10 Commandements – Sept 2017 – Page 51

Pourquoi les Égyptiens ne se convertirent pas en masse après les 10 plaies bibliques ? Nov 2017 – Page 55

La conversion à l’Islam de Muhammad Ali était-elle une décision fondée ? Page 57

M. Trump, Jérusalem n’est pas la capitale de l’Israël biblique – 08/12/2017 – Page 61

Pourquoi Dieu n’a-t-il pas fait naître son fils à Rome ? – 10/10/2018 – Page 65

Nous vous avons prévenu ! par Norman Finkelstein – 13 mai 2018

Article original ► Blog de Norman Finkelstein | Traduction par http://sayed7asan.blogspot.fr/

À noter qu’il s’agit ici du détournement par Norman Finkelstein d’un discours d’Himmler (*). [ASI]

Nous, l’État d’Israël, venons de lâcher des messages d’alerte sur Gaza :

Ne manifestez pas demain !

Peuple de Gaza,

Vous devez le comprendre :

Vous êtes des untermenschen ! [sous-hommes, terme de l’idéologie nazie]

Vous êtes destinés soit à être nos esclaves, soit à être exterminés.

C’est pourquoi nous vous avons emprisonnés dans un espace invivable, dans lequel vous êtes lentement empoisonnés.

N’osez pas nous comparer aux nazis !

Nous vous avons prévenu de ne pas essayer d’échapper à votre destin.

Les nazis ont-ils averti les Juifs qui entraient dans les chambres à gaz de ne pas respirer ?

Ne vous bercez pas d’illusions en croyant que quiconque se soucie de vous.

Pendant six semaines, vous avez déclaré au monde que le 15 mai, vous essaieriez de vous libérer de notre camp de concentration.

Pendant six semaines, le monde a été informé que lorsque le jour fatidique se lèverait sur vous, nous « tondrions la pelouse » à Gaza [litote de l’armée israélienne signifiant destruction totale].

Qu’est-ce que le monde a fait ?

Ne nous a-t-il pas envoyé ses bénédictions les plus sincères via l’Eurovision ?

Marchez donc à votre Mort !

En criant, si vous le devez.

En silence, si vous comprenez que nous ne nourrissons aucune haine.

En effet, c’est nous qui méritons la sympathie.

Ce matin, j’ai dit à nos troupes héroïques qui se tenaient le long du périmètre du camp de concentration :

Il est facile de déclarer : « Le peuple de Gaza doit être exterminé. »

Mais ce n’est pas une tâche facile à accomplir.

La plupart d’entre vous savent ce que c’est quand 100, 500 ou 1000 corps sont entassés sous nos yeux.

Avoir exécuté cette tâche horrible et être resté décent, cela nous a valu une page glorieuse dans les annales de l’histoire !

Nous avons le droit moral, nous avons le devoir envers notre peuple, de tuer ce peuple qui nous tuerait !

Nous avons accompli cette tâche des plus difficiles par amour pour notre peuple.

Et nous n’avons souffert aucun défaut en nous, dans notre âme ou dans notre caractère ! *

גיג הייל [Sieg Heil, vivat nazi transcrit en hébreu]

Norman Finkelstein |13 mai 2018

(*) Discours historique d’Himmler exhortant les SS à ne pas faillir dans leur mission d’extermination des Juifs, librement réécrit ci-dessus par Norman Finkelstein –  fils de survivants de l’Holocauste et du Ghetto de Varsovie – pour dénoncer la politique génocidaire d’Israël : http://www.jewishvirtuallibrary.org/himmler-s-posen-speech-quot-extermination-quot 

Résultat de recherche d'images pour

M. Macron nous vous avons prévenu…

Aussi ne succombez pas à la tentation de la pénalisation de l’antisionisme…

JBL1960

 

Publicités

31 réflexions sur « Déclaration de l’Union Juive Française pour la Paix du 18 février 2019 »

  1. Avant le dîner du Crif, Emmanuel Macron sommé de durcir la répression contre l’antisémitisme

    En pleine recrudescence des actes antisémites, le Crif va demander mercredi au chef de l’État de renforcer un arsenal répressif qui « n’est pas assez dissuasif ».

    « Nous voulons des actes et des réponses concrètes. » Ce message, Francis Kalifat, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), va le répéter à Emmanuel Macron lors du traditionnel dîner de l’institution, mercredi.

    Avec, cette année, un contexte plus que tendu : les actes antisémites ont augmenté de 74% en 2018 et des attaques récentes, comme les tags sur des boîtes aux lettres à l’effigie de Simone Veil ou sur la devanture d’un restaurant Bagelstein, ont heurté l’opinion publique. Au point que des marches contre l’antisémitisme ont été organisées mardi dans tout le pays.

    Demande de « tolérance zéro ». Francis Kalifat va notamment réclamer que la loi soit réellement appliquée dans la lutte contre l’antisémitisme. « J’attends de véritables décisions, des décisions fortes, qui puissent créer cet électrochoc dont nous avons besoin pour faire reculer l’antisémitisme qui s’abat sur notre pays. Nous devons sortir de la compassion et de la solidarité pour passer à l’action. Il faut la tolérance zéro », va-t-il demander.

    Car en coulisses, au sein du Crif, on explique que la législation française est en réalité suffisamment répressive mais qu’elle n’est pas correctement appliquée. « Ça n’est pas assez dissuasif », précise-t-on. Le Crif demande plus de moyens dans la lutte contre la haine des juifs et que les plateformes en ligne deviennent par exemple responsables des propos et contenus qu’elles hébergent. Mardi après-midi, Emmanuel Macron a promis des « actes forts » en cette période de recrudescence des actes antisémites : « On prendra des actes, on prendra des lois et on punira », a-t-il dit en visitant le cimetière profané de Quatzenheim, dans le Bas-Rhin.

    Macron opposé à la pénalisation de l’antisionisme. On sait, néanmoins, que le chef de l’État est contre la pénalisation de l’antisionisme, une demande récurrente du Crif. « Ça n’est pas une solution », a tranché mardi Emmanuel Macron après la proposition d’un député LREM de faire de l’antisionisme un délit. Une position critiquée par ses détracteurs, qui lui opposent la différence de nature essentielle entre ce terme et l’antisémitisme.

    Des tags antisémites découverts dans un cimetière près de Lyon

    Des tags antisémites ont été découverts mercredi matin sur un monument aux morts du cimetière de Champagne-au-Mont-d’Or, près de Lyon, a indiqué la préfecture.

    Des tags antisémites ont été découverts mercredi sur un monument aux morts du cimetière de Champagne-au-Mont-d’Or, village cossu de l’ouest lyonnais, a-t-on appris auprès de la préfecture. Une croix gammée mal dessinée accompagnée de la phrase « passkon a pa le shoah » ont été inscrites en rouge au pied du monument aux morts central du cimetière, situé hors du carré juif du cimetière, a détaillé la préfecture.

    Une hausse généralisée des actes antisémites. « Le préfet condamne avec la plus grande fermeté les inscriptions #antisémites découvertes ce matin dans un cimetière de Champagne-au-Mont-d’Or. L’antisémitisme, la xénophobie, l’homophobie ou toute autre forme de haine n’ont pas leur place dans notre République », a twitté le préfet de région, Pascal Mailhos. Ce nouvel acte antisémite intervient au lendemain de la profanation de près de 100 tombes juives en Alsace et d’une mobilisation nationale pour dire « ça suffit » mardi soir, dans un contexte de hausse généralisée des actes antisémites (+74% en 2018).

    https://www.europe1.fr/societe/avant-le-diner-du-crif-emmanuel-macron-somme-de-durcir-la-repression-contre-lantisemitisme-3860906
    =*=
    Voir la vidéo de Greg Tabibian sur la prétendue hausse de 74% des actes antisémites qui ne correspond à rien !

    Aimé par 1 personne

  2. Gaza: 20 manifestants palestiniens blessés par l’armée israélienne

    Vingt manifestants palestiniens ont été blessés par les balles de l’armée israélienne dans le nord de la Bande de Gaza, lors d’une manifestation appelant à la levée du siège sur la zone.

    Le porte-parole du ministère palestinien de la Santé, Ashraf al-Qudra, a indiqué, mardi, que « vingt Palestiniens ont été blessés par les balles de l’armée israélienne dans le nord de la Bande de Gaza », sans ajouter plus de détails.

    Mardi soir, la Commission nationale suprême pour briser le siège (populaire indépendante) à Gaza a organisé une marche en direction de la frontière maritime de la Bande de Gaza avec Israël pour appeler à la levée du blocus.

    Des dizaines de Palestiniens se sont dirigés vers les frontières maritimes de la Bande de Gaza avec Israël en scandant les drapeaux palestiniens, selon le correspondant d’Anadolu.

    Des petits navires avec des dizaines de Palestiniens à bord ont soutenu les manifestations dans les eaux palestiniennes.

    Depuis vendredi 30 mars 2018, des milliers de Palestiniens se rassemblent à proximité de la barrière de sécurité séparant la Bande de Gaza d’Israël dans le cadre de la « Marche du Grand retour ».

    https://www.aa.com.tr/fr/monde/gaza-20-manifestants-palestiniens-bless%C3%A9s-par-larm%C3%A9e-isra%C3%A9lienne/1397395

    Aimé par 1 personne

  3. Merci JBL pour le travail que vous faites. On n’est jamais assez, pour essayer, d’ouvrir les yeux des gens. Merci encore

    J'aime

  4. Très Tsahal temps pour le Sionistan !

    Ce 15 mai 2018 c’est le 70ème anniversaire de la « catastrophe » ou la NAKBA commémorée par les Palestiniens. On y ravive le souvenir des plus de 400 villages détruits par Israël et on y rappelle le droit au retour des réfugiés, tel qu’il est affirmé dans la résolution 194 de l’Assemblée générale des Nations Unies. Les années passent mais la détermination reste intacte. Depuis le 30 mars dernier, les balles des snipers israéliens n’empêchent pas les Gazaouis de manifester tous les vendredis pour réclamer ce droit légitime au retour.

    Aux origines de la tragédie

    Les origines de la tragédie remontent à novembre 1917, en plein première guerre mondiale. Ce mois-là, les Britanniques conquièrent la Palestine et, par la déclaration Balfour, ils s’engagent à permettre l’installation sur place d’un foyer national juif. À ce moment, le mouvement sioniste (le mouvement visant à l’établissement d’un État juif en Palestine) a déjà pris la décision de coloniser ce territoire depuis près de vingt ans. Il va à présent bénéficier du soutien de Londres. Source ► http://ptb.be/articles/la-nakba-le-cauchemar-et-la-resistance-des-palestiniens

    J'aime

  5. Du délire : Macron annonce que la France va adopter une définition de l’antisémitisme intégrant l’antisionisme

    Du délire, soit !
    Mais totalement prévisible…

    Devant le Crif, le président de la République a dénoncé une «résurgence de l’antisémitisme sans doute inédite depuis la Seconde guerre mondiale». Il entend intégrer l’antisionisme à la définition de l’antisémitisme et continuer à combattre BDS.

    Il s’était dit opposé à la pénalisation de l’antisionisme et pourtant, Emmanuel Macron, qui s’exprimait ce 20 février lors du dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), a fait savoir que la France mettrait en oeuvre une «définition de l’antisémitisme intégrant l’antisionisme», selon les termes rapportés par l’AFP. L’agence de presse française précise que quelques minutes avant le discours du chef de l’Etat, le président du Crif Francis Kalifat en avait fait la demande devant l’assemblée ► https://exoportail.com/du-delire-macron-annonce-que-la-france-va-adopter-une-definition-de-lantisemitisme-integrant-lantisionisme/

    Aimé par 1 personne

    1. Il y a fort à faire effectivement…

      «Le gilet de la honte» : pour l’ancien directeur de Charlie Hebdo (Philippe Val(ls), les Gilets jaunes sont antisémites

      «Mettre un Gilet jaune, c’est revêtir la honte» : le journaliste Philippe Val a violemment critiqué les Gilets jaunes, estimant que le mouvement n’était désormais plus composé que d’individus des deux extrêmes rapprochés par un antisémitisme commun.

      Invité sur le plateau de BFM TV le 19 février, jour d’une mobilisation à Paris contre l’antisémitisme, le journaliste Philippe Val n’a pas fait mystère de son aversion pour le mouvement des Gilets jaunes, qu’il considère comme étant devenu fondamentalement antisémite.

      «Mettre un Gilet jaune c’est revêtir la honte», a-t-il déclaré face à Ruth Elkrief, avant de lancer un jugement lapidaire : «C’est fini les Gilets jaunes.» Pour l’ancien directeur de France Inter, qui a également occupé le poste de directeur de la rédaction de Charlie Hebdo, le mouvement ne serait désormais plus constitué que de quelques 50 000 personnes, «qui ne sont pas le peuple […] d’une extrême droite et d’une extrême gauche qui sont d’accord sur tout, y compris sur l’antisémitisme». Quant aux «justes revendications qui ont donné naissance à ce mouvement», elles auraient totalement «disparu», selon Philippe Val.

      «Il y a quelque chose là qu’on ne peut plus accepter de voir. [Les Gilets jaunes] c’est le signe de la honte», a encore martelé celui qui a commencé sa carrière en tant que chansonnier. Dénonçant pêle-mêle l’affaire Finkielkraut, les quenelles visibles dans les manifestations ou encore les attaques contre les juifs, Philippe Val a ordonné aux Gilets jaunes de nommer des représentants, qui seraient responsables du mouvement. «On ne peut plus dire : « On a pas de représentant, on est un mouvement libre. » Non. Il faut des représentants clairs et nets pour les revendications.» Appelant les manifestants à «trouver un autre signe de ralliement», il a conclu son intervention comme il l’avait commencée : «Le Gilet jaune, c’est le gilet de la honte.»

      Source RT du 20/02/2019 ► https://francais.rt.com/france/59313-gilet-de-la-honte-ex-directeur-charlie-hebdo-philippe-val-gilets-jaunes-antisemites-video

      À quand les Lois Anti-Gilets-Jaunes, avec Interdiction de porter un GJ sous peine d’être envoyé au Camp de rétention de Beaune-la-Rolande… Et puisque ce camp de la honte a bien existé, en France, et d’autres…

      Aimé par 1 personne

    1. Oui, sur YT notamment le Grand Nettoyage a commencé depuis un moment…
      Mais sur le web, également, nombre de sites ont tout simplement disparu, soit parce que le créateur est dead, à l’exemple de Karmapolis, soit parce qu’il a fermé, et a été supprimé…

      Souriez vous allez être effacés !

      Et alors que nous avons les moyens de LES effacer, sans arme ni haine ni violence ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/10/25/devenons-les-effaceurs/

      Constate combien tout s’est accéléré, dans un sens comme dans un autre, car l’accélération vaut pour tout le monde, y compris la malfaisance régnante…

      Aimé par 1 personne

  6. Gilad Atzmon, grand artiste israélien, né en Israël dans une famille sioniste, lui-même longtemps sioniste, puis réflexion, révélation, exil au Royaume-Uni et devenu grande voix anti-sioniste s’il en est une. Qui accuserait Atzmon d’antisémitisme ?

    Finky ? Val ?

    “ ‘La meilleure façon de contrôler l’opposition est de la mener nous-mêmes’ disait déjà Lénine dans sa vision politique subversive et ‘1984’ d’Orwell en a fourni un exemple fictif, celui d’un appareil politique dans lequel cette vision est mise en pratique… Dans ‘1984’, la tyrannie du politiquement correct restreint le discours et arrête net les gens de voir qu’Emmanuel Goldstein n’est pas vraiment un ‘ennemi de l’État’, mais que lui-même, n’est qu’un symptôme de la maladie. Et n’est-ce pas aussi le politiquement correct pur et simple, qui nous empêche de jamais mentionner le fait que le protagoniste, personnage de Goldstein, est lui-même, juif ?…”

    ~ Gilad Atzmon, “Being in Time”, 2017 ~

    L’exclusivité juive

    Le sondage révèle qu’”un peu plus de la moitié des juifs israéliens croient que leur droit à la terre d’Israël provient de l’accord divin avec dieu dans la bible.” Je pense que ça ne laisse pas beaucoup d’espoir pour la paix. “56% croient que le peuple juif est le peuple élu de dieu.” Ce qui laisse encore moins d’espoir pour la paix. Et pour bien retirer tout espoir de paix et de possibilité d’une résolution paisible dans un futur proche, Haaretz révèle que “79% des israéliens de droite croient que dieu a choisi les juifs… 74% des gens de droite croient qu’Israël a reçu de dieu un titre de propriété sur la terre d’Israël.”

    La vaste majorité des Israéliens semblent adhérer à une notion judaïque très rigide du fait “d’être choisis” qui se traduit par la légitimité sur la terre de quelqu’un d’autre. (NdT: notons au passage ici que cette notion est très vivace chez les Yankees et qu’elle a aussi été gravée dans le marbre de la loi au moyen de la décision de la Cour Suprême des États-Unis dans l’affaire de Johnson c. McIntosh de 1823… L’exceptionnalisme et la destinée manifeste de son peule élu de dieu ne fait pas non plus de doute outre-Atlantique…)

    Je me demande ce que les 13% d’Israéliens “de gauche” qui se voient également “choisis de dieu”, pensent ce qu’est réellement l’idéologie de gauche ?… La justice sociale est-elle “seulement pour les juifs et non pas pour le grand nombre” ?

    La déité juive

    Dans mon dernier livre “Being in Time”, j’argumente qu’une étude culturelle des juifs et de leurs nombreux préceptes religieux (judaï-sme, athé-isme, sion-isme, holocaust-isme, interventionn-isme moral, tout-isme etc…) révèle que les religions juives peuvent être caractérisées comme un ensemble d’idées facilitant la justification de la propriété sur la terre. L’holocauste, que quelques érudits et universitaires juifs pensent être la plus populaire des religions juives, est attachée à une liste de faits acquis d’ordre culturel, politique et bien entendu financier. Le sionisme, une autre religion très populaire juive, tient pour acquis que ce fut le “dieu d’Israël” qui a promis la Palestine au peuple choisi, élu.

    Mais le droit juif à la terre n’est pas juste une attitude israélienne ou sioniste. Quand les juifs anti-sionistes font valoir leurs positions politiques, ils déclarent d’abord leur unique “droit de propriété” avec leurs croyances.

    “En tant que juifs, nous sommes ici pour kosheriser le mouvement de solidarité aux Palestiniens.” Bon nombre des mêmes juifs qui ont “légitimé” la plaidoirie palestinienne, sont très occupés de nos jours à donner une validation kosher à Jeremy Corbyn (NdT: leader du parti travailliste/socialiste britannique). De manière générale, le droit de la gauche juive a été exercé en distribuant des “coups de tampon kosher” à ceux qui dépeignent les “juifs” sous une lumière humaine et positive.

    Israël semble être divisée sur des affaires religieuses mais l’affaire est pourtant assez simple et directe. Avec 51% des personnes sondées croyant que le droit juif à la terre d’Israël a ses racines dans a promesse de dieu, la réconciliation régionale n’est probablement pas le prochain projet émergeant du “pipeline”.

    Pour lire l’article en entier ► La fin de Sion ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/09/17/gilad-atzmon-la-fin-de-sion/

    JBL

    J'aime

  7. Près de 2000 européens touchent encore une pension pour avoir participé au régime nazi

    La Belgique a voté un texte demandant au gouvernement de mettre fin à ce système de primes versées par l’Allemagne. Une cinquantaine de personnes en bénéficie en France.

    Ils sont 2033 dans le monde, les trois quarts en Europe, à avoir touché en février une pension pour leur action au sein du régime nazi, a indiqué le ministère allemand du Travail à l’AFP, vendredi. Ces anciens collaborateurs ou enrôlés de force lors de la seconde guerre mondiale ont depuis, touché de la part de l’Allemagne un versement allant jusqu’à environ 1 300 euros mensuels.

    Un privilège mondial

    La Belgique n’est pas le seul pays concerné. En Europe, 1532 personnes perçoivent la pension, dont 573 personnes dans la seule Pologne, le pays le plus représenté, selon des chiffres transmis à l’AFP. Suivent la Slovénie (184), l’Autriche (101), la République tchèque (94). Quelque 54 personnes la perçoivent en France, 34 en Grande-Bretagne, 71 en Croatie ou 48 en Hongrie.

    On trouve aussi des bénéficiaires en Afrique. Ils sont 13 au total, dont 9 en Afrique du Sud et 4 en Namibie. Les États-Unis comptent sur leur sol 250 personnes concernées par cette prime contre 121 au Canada, 18 au Brésil et 8 en Argentine. En tout, 409 personnes disposent de cette prestation sur le continent américain. L’Asie compte une trentaine de bénéficiaires, dont 12 en Thaïlande. Enfin, 44 personnes la touchent en Australie.

    Lire l’article en intégralité sur Le Figaro ► http://www.lefigaro.fr/international/2019/02/22/01003-20190222ARTFIG00316-pres-de-2000-europeens-touchent-encore-une-pension-pour-avoir-participe-au-regime-nazi.php

    J'aime

  8. « Nous sommes juifs et nous sommes antisionistes »

    Vous êtes des idiots utiles! La lie des juifs français! Les familles des dames âgées assassinées se diront que cela n’arrive pas qu’aux autres. Pourquoi avez-vous quittés votre pays: Zunisie, Algérie, Maroc!? Retournez-y! Vous nous rendrez un grand service! Vous faites honte aux juifs qui combattent l’antisémitisme, ce renouveau qu’on vous doit les juifs gauchiste avec le jCall! LE SIONISME EST LE FRÉRE JUMEAU DE L’ANTISÉMITISME! Même Martin Luther King l’a compris! Mais on se demande si, avec des juifs comme vous cela vaut -il la peine de défendre les juifs français!?

    A propos de l’anti-sionisme, par Martin Luther King

    From M.L. King Jr., « Letter to an Anti-Zionist Friend, »
    Saturday Review_XLVII (Aug. 1967), p. 76.
    Reprinted in M.L. King Jr., This I Believe : Selections from the Writings of Dr. Martin Luther King Jr.
    Traduction par N. Lipszyc.

    « Tu déclares, mon ami, que tu ne hais pas les Juifs, que tu es seulement antisioniste. A cela je dis, que la vérité sonne du sommet de la haute montagne, que ses échos résonnent dans les vallées vertes de la terre de Dieu : Quand des gens critiquent le sionisme, ils pensent Juifs, et ceci est la vérité même de Dieu. »

    « …. quand les gens critiquent le sionisme, ne te trompe pas, ils pensent les Juifs. »

    Martin Luther King

    J'aime

    1. D’une, vous vous trompez de cible, car je ne suis pas juive, je relaie, ici, la parole forte, et que je trouve particulièrement juste de l’UJFP ;
      Et de l’autre, vous dévoyez les propos de Martin Luther King.

      MLK avait aussi déclaré : À la fin, nous nous souviendrons non pas des mots de nos ennemis, mais du silence de nos amis…

      « Si dieu est, l’homme est esclave ;
      Or l’homme est, doit être libre, donc dieu n’existe pas.
      Je défie qui que ce soit de sortir de ce cercle, et maintenant qu’on choisisse… » Michel Bakounine

      Dieu et l’État, version PDF N° 59 de 53 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/03/dieu-et-lc3a9tat-de-michel-bakounine-1c3a8re-c3a9dition-franc3a7aise-1882.pdf

      Bonne soirée à vous !
      JBL1960

      J'aime

  9. Curieux ces gens qui veulent absolument être Juif alors que rien ne les force !

    Mais alors, pourquoi se réclament-ils du peuple d’Israël ? Socialiste depuis des décennies, dans aucune de mes lectures théoriciennes, je n’ai trouvé la moindre recommandation concernant la défense des musulmans particulièrement lorsque l’on sait qu’ils sont au nombre de 1, 6 milliard sur terre alors que les Juifs frise péniblement les 15 millions.
    Par ailleurs, l’universalité du message socialiste, n’englobe pas le système religieux et surtout pas de défendre les plus forts contre les plus faibles.

    Autre chose qui me choque .. Comment peuvent-ils tolérer de manifester aux côtés de personnes dont l’hostilité envers les Juifs n’est plus a démontrer !
    Que l’on soit contre l’existence même de l’Etat d’Israël peut être acceptable dans le concept intellectuel et/ou religieux. Cependant, servir de faire-valoir à des fascistes musulman, n’a rien d’intellectuel ou de socialiste. A ce propos, j’invite ces « juifs pour la paix » à lire le Coran qui exprime clairement son hostilité envers les juifs.

    J'aime

  10. « Curieux ces gens qui veulent absolument être Catholique/Chrétiens/Musulmans/ alors que rien ne les force ! »

    Votre affirmation est aussi curieuse que fausse.

    Et je vous invite à lire la Bible, le Livre de la Génèse, l’Ancien Testament… Qui expriment clairement leur hostilité envers TOUT LE MONDE et surtout ceux qui ne croient pas en leurs Dieux… (Païens en Terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte, Steven Newcomb, PDF N° 4 de 45 pages)

    Pour ma part, je puis vous conseiller de lire l’Appel au socialisme, pour la société des sociétés de Gustav Laundeur, la 2nde édition de… 1919 et qui se trouve en PDF dans ce blog.

    JBL

    AUX CROYANTS DE TOUS POILS ;

    J'aime

  11. Syrian Tango : Échec de l’Ultime Croisade…

    « Comme Faust, ils ont fait le choix de la haine pour devenir immortels.
    La haine est une force malfaisante et mortifère de destruction qui donne de l’énergie. »

    Saverio Tomasella

    Documentaire exceptionnel, je le mets en ligne avec d’autant plus de plaisir qu’il ne sera jamais diffusé par notre IMD (Industrie Médiatique de la Désinformation).

    Pour le moment, cette vidéo, d’une durée de 25 minutes, n’est sous-titrée qu’en anglais. Mais, images, visages, situations, dans leur vibration ou leur émotion, transcendent toute parole.

    Elle présente des artistes Syriens qui luttent et reconstruisent leur pays ravagé par le chaos infligé par les pays de l’OTAN et ses mercenaires, dans la joie et le bonheur partagés de la danse, la musique, la sculpture, la peinture.

    Oui, dansant le Tango dans les rues de Lattaquié ; sculptant sur les murs des tunnels du quartier de Ghouta, à Damas, où s’incrustèrent longtemps les milices occidentales ; fabriquant des instruments de percussions musicales avec des fers à béton récupérés dans les gravats…

    Intitulée (2) :

    Syrian Tango – Art and Dance reviving Syria’s soul

    Magnifique expression du courage d’un Peuple, d’une Nation. Percutante énergie démontrée par une jeunesse incarnant l’Espoir, à l’exemple de celle de Palestine, dans La Renaissance de l’ensemble de la Région.

    Un des témoignages les plus émouvants est celui de cette mère, souriante, déterminée, fière de sa Patrie, épouse du chef d’orchestre de Jazz Dulamah Shehab (Damascus Jazz Band) – obligé de fuir un moment au Liban, mais tellement heureux d’être revenu (3) – qui disait à sa fille de « danser » pour conjurer sa peur, sous le déluge des obus de mortier des terroristes s’abattant sur leur quartier. Oui, ceux qui faisaient du « bon boulot » d’après un de nos ministres des affaires étrangères…

    Renaissance de l’Ame Syrienne par l’Art et la Danse…

    À CONTRE COURANT – Blog de Georges Stanéchy ► http://stanechy.over-blog.com/2019/02/syrian-tango-echec-de-l-ultime-croisade.html

    J'aime

  12. Illusion démocratique : La Macronie choisit le lobby sioniste contre le cause palestinienne (UJFP)

    Macron choisit le lobby sioniste américain et israélien contre la cause palestinienne

    Coordination Nationale de l’UJFP – 21 février 2019 – URL de l’article : http://www.ujfp.org/spip.php?article6954&lang=fr

    Ménageant ses effets, le président de la République avait publiquement refusé la veille une loi spécifique contre l’antisionisme, inutile selon lui, et pour cause ! Cela fait des mois que le lobbying pro-israélien s’échine à faire adopter par tous les pays européens une définition de l’antisémitisme concoctée par lui [1], au sein d’un organisme européen l’IHRA qui inclut l’antisionisme dans les exemples qu’elle fournit.

    L’IHRA a par ailleurs refusé de voter ces exemples qui évoquent des manifestations d’antisémitisme pouvant inclure :

    « le fait de prendre pour cible l’État d’Israël, conçu comme une collectivité juive ».
    « Accuser les citoyens juifs d’être plus loyaux à l’égard d’Israël (…) qu’aux intérêts de leur propre nation »
    « Nier au peuple juif le droit à l’autodétermination, en prétendant par exemple que l’existence de l’État d’Israël est une entreprise raciste. »
    « Faire preuve d’un double standard en exigeant de l’État d’Israël un comportement qui n’est attendu ni requis d’aucun autre pays démocratique. »

    L’utilisation stricte de ces exemples pourrait donc interdire de critiquer les officines sionistes en France qui travaillent à plein temps au service de la propagande du gouvernement israélien, quelles qu’en soient les conséquences sur la société française. Les nombreuses lois discriminantes adoptées en Israël ne pourraient donc plus être critiquées, pas plus que le comportement de cet État sauf à pouvoir démontrer qu’on le critique exactement de la même manière que tout autre pays démocratique..!

    Il faut rappeler l’origine de tout ce processus. Au tournant du millénaire et de l’échec des accords d’Oslo, se met en place ce qui s’est appelé la “grande stratégie vers l’UE” pour maintenir la colonisation israélienne, et contrecarrer la pression pour une solution à deux États. Cette stratégie a été discutée par des think tanks israéliens, des sionistes de droite étatsuniens et des organisations proches du Likoud au Jerusalem Center for Public Affairs (JCPA) et partiellement publié dans Jewish Political Studies Review.

    Depuis 2004, ses principales recommandations ont été utilisées et appliquées par tout le lobby sioniste de droite étatsunien et israélien :

    délégitimer critiques et décisions – sur le terrain du droit international, de l’antisionisme, des principes éthiques ou de solidarité avec le peuple palestinien – contre l’État d’Israël, en définissant ces critiques ou actions comme des manifestations antisémites
    en faisant pression sur les organisations internationales, les gouvernements et l’UE pour qu’ils combattent l’antisémitisme sur la base de cette “définition étendue » .

    C’est une grande première dans l’histoire de la démocratie française que cette police de la pensée qui s’installe, assortie d’une répression que l’on voit à l’œuvre toutes les semaines contre le mouvement populaire des Gilets Jaunes.

    Une période qui évoque plutôt la Restauration, et ses lois de censure.

    Le président Macron n’avait pas besoin d’autres prétextes pour imposer cette définition, car il faut bien reconnaître que le calendrier s’est idéalement conformé à ses vœux. Cette décision vise aussi le mouvement BDS de Boycott, Désinvestissement, Sanctions contre Israël jusqu’à ce qu’il se conforme au droit international. Rappelons que la Haute représentante de l’UE Mme F. Mogherini avait pris une position claire contre sa criminalisation au nom de la liberté d’expression [2].

    Le gouvernement français abandonne le peuple palestinien aux mains de son bourreau, et ignore la colère de toutes celles et ceux qui en France considèrent légitime la cause palestinienne et sont prêts à la défendre contre la loi du plus fort. Une colère qui ne manquera pas de s’ajouter ou de se confondre avec le ressentiment de la France périphérique des Gilets Jaunes méprisée par le pouvoir, ainsi que de la France racisée et discriminée des quartiers. Cette décision qui rallie malgré eux les Juifs du côté des élites et du pouvoir qui soi-disant les « protège » est lourde de menaces : on peut s’attendre à une augmentation programmée des actes antisémites. Car comme chacun sait, dans toutes les cours de récréation du monde, le chouchou de la maîtresse est détesté et persécuté…

    [1] https://www.jforum.fr/lhistoire-de-la-definition-de-lantisemitisme.html l’American Jewish Committee revendique aussi la paternité de cette définition augmentée.

    [2] https://www.bdsfrance.org/la-haute-representante-de-lue-federica-mogherini-affirme-le-droit-au-bds/

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s