Après 3 mois de résistance et de rébellion ; Devenons S.U.P.R.A. Gilets Jaunes ! (Tracts en PDF)

Après 3 mois de rébellion, le Mouvement Gilets Jaunes à une croisée des chemins et donc

Redonnons Tout le Pouvoir aux Ronds-Points !

Devenons S.U.P.R.A. Gilets Jaunes !

Les dernières manifestations du mouvement des Gilets Jaunes et les évènements récents menant à une tentative de diabolisation accrue* du peuple de France en rébellion par les instances politiques et médiatiques tout autant corrompues qu’obsolètes, nous amènent à réfléchir sur le devenir du mouvement.

Nous pensons que le temps est venu de généraliser un retour aux fondamentaux et de suivre l’exemple des Gilets Jaunes de Commercy dans la Meuse et de ceux de St Nazaire ainsi que d’autres groupes plus anonymes, qui ont mis en place les Assemblées Populaires, seules garantes d’un pouvoir exercé par et pour le peuple.

À cet effet, nous avons résumé notre position politique sur ce sujet sous la forme d’un pamphlet que nous soumettons aux groupes des Gilets Jaunes et à qui veut entendre.

Prenez-en connaissance, réfléchissez-y, débattez, utilisez le éventuellement sous cette forme ou une autre, ou ignorez-le si telle est votre décision.

Nous arrivons à un carrefour dans la jeune histoire du mouvement et donc vers un autre rond-point, de taille, à occuper… Il devient impératif de focaliser sur les modes d’action au niveau local, de réappropriation du pouvoir par la base, localement et de son rayonnement par association libre.

Ceci représente à notre sens, la seule voie de succès possible pour une société exclusivement concernée par le bien commun, hors des rapports marchands de pouvoir et donc sur la voie de l’émancipation.

Vous trouverez ci-dessous sous forme de tract en version PDF, que j’ai réalisée, le texte que nous vous invitons à analyser, reflétant notre vision politique de l’affaire. Nous espérons que ceci puisse contribuer à la continuation de notre marche sur le chemin de la société des sociétés.
Fraternellement à toutes et tous
Résistance 71
Février 2019

Solidairement Jo Busta Lally

Gilets Jaunes !

Les trois mois de lutte écoulés nous montrent on ne peut plus clairement qu’il n’y a pas de solutions au sein du système, qu’il n’y en a en fait jamais eu et qu’il ne saurait y en avoir !

Ceci se doit de devenir une évidence incontournable pour toutes et tous, membres de notre lutte organique pour une société enfin libre.

Ainsi, toute négociation avec l’État et les représentants de l’oligarchie est non seulement futile mais contre-productive. Ignorons-les !

Solidarité – Union – Persévérance – Réflexion – Action

Devenons S.U.P.R.A Gilets Jaunes !

Reprenons le pouvoir par les Assemblées Populaires et ainsi :

  • Boycottons les institutions
  • Boycottons l’élection et l’impôt absorbant l’intérêt de la dette odieuse
  • Boycottons les entreprises du CAC40 et des transnationales criminelles
  • Achetons et promouvons les produits locaux
  • Réaménageons nos campagnes et nos communautés agricoles
  • Rassemblons-nous en comités populaires de voisinage, de travail…

Tout le Pouvoir aux Ronds-Points !

Pour une société émancipée et donc libre !

Groupe Gilets Jaunes de _______________

Ce texte en version TRACT à imprimer et à diffuser ► Tract_Gilets_Jaunes

(*) PsyOp en cours : Opération Finky pour diaboliser le Mouvement des Gilets Jaunes, interdire les manifestations, criminaliser l’antisémitisme mais surtout l’antisionisme (même si Macron dit n’être pas favorable à la pénalisation de l’antisionisme ► Source Le Coiffeur de ses dames – MàJ du 19/02/2019 à 15:24 – Macron peut changer d’avis d’ici le dîner au CRIF…) ce qui n’est absolument pas la même chose, et restreindre le peu de libertés qu’ils nous restent en échange d’une sécurité que nous savons totalement illusoire…

Les Merdias passent en boucle le pétage de plomb d’un seul GJ (qui plus est, parfaitement connu des services de police et du renseignement depuis 2014 comme islamiste radical proche des salafistes ► Source Le Huff) à l’encontre d’A. Finkielkraut, mais passe sous silence l’échange de près de 15 minutes tendu mais non agressif, ni insultant entre AF et des GJ ► ICI

Mais surtout, taisent les propos haineux tenus par Finkielkraut, il y a 15 ans :

« Je suis né à Paris mais je suis le fils d’immigrants polonais. Mon père a été déporté de France. Ses parents ont été déportés et ont été assassinés à Auschwitz. Mon père est rentré d’Auschwitz en France. Ce pays mérite notre haine : ce qu’il a fait à mes parents fut bien plus violent que ce qu’il a fait aux Africains. » Source E&R VIA OD

Alain Jakubowicz, avocat et président d’honneur de la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme), a réagi sur franceinfo dimanche 17 février après les insultes antisémites proférées par des « gilets jaunes » à l’encontre d’Alain Finkielkraut en marge de la manifestation de samedi ;« Le gilet jaune est un passeport qui autorise tout et n’importe quoi ».

Plus que jamais ► NE NOUS TROMPONS PAS DE CIBLE !

Car c’est NOUS la CIBLE, aussi cessons d’antagoniser toutes choses ! La devise du pouvoir est « Diviser pour mieux régner / nous contrôler » !

Devenons IN-CON-TRÔ-LA-BLES et restons INDÉFINISSABLES

N’appelant jamais à la violence et à la haine contre personne, et encore moins envers les Gilets Jaunes qui succombent aux chants des sirènes ► Ignorons-les tout simplement !

Ignorons le Système, l’État, et ses Institutions coercitives ► Créons les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchissons et agissons en une praxis commune ► Étudions ensemble et Adaptons le meilleur du sublime de l’ANCIEN au monde (NEUF) d’aujourd’hui…

Il n’y a pas de solution au sein du système, il n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! Ceci doit maintenant devenir une évidence planétaire et les peuples d’en tirer les conclusions et les actions qui s’imposent !

Solidarité, Union, Persévérance, Réflexion, Action !

Soyons SUPRA et devenons ce que nous sommes fondamentalement,

¡Ya Basta!

Ça suffit !

Enough !

Genug !

Basta cosi !

достаточно!

Sur la base du même texte, j’ai réalisé un autre Tract différent dans sa présentation au format PDF également et pour vous laisser le dernier mot  ► Tract Aux Gilets Jaunes !

JBL 1960

Publicités

19 réflexions sur « Après 3 mois de résistance et de rébellion ; Devenons S.U.P.R.A. Gilets Jaunes ! (Tracts en PDF) »

  1. Regarde comment des pays de l’Est on pu tenir contre une armée tenace; communication, structuration et une poignée de leaders. Même chose pour l’Algérie. Sans structure et leaders, pas de réussite
    Courage les GJ, manu va vous faire passer pour des monstres, courage!

    J'aime

    1. Une structuration d’inspiration zapatiste (qui est la plus aboutie, mais la Confédération Iroquoise fonctionne de même) avec des leaders et une chefferie sans pouvoir et restant dans l’indéfinition, on dit OUI et à l’unanimité…

      Aimé par 2 personnes

  2. Faisons un peu de politique fiction !

    Un garçon âgé de 11 ans a été détenu par la police en Floride après avoir refusé de participer au serment d’allégeance, informe The Independent. Il a déclaré que le drapeau américain offensait les Noirs.

    Un adolescent américain de 11 ans a été arrêté après avoir refusé de prononcer le serment d’allégeance qui est prêté tous les jours dans les écoles américaines, a signalé The Independent. Le garçon a motivé son refus par l’idée que le drapeau états-unien offensait les Noirs.

    Quand le garçon a refusé de prêter serment, une enseignante suppléante de l’école de Lawton Chiles Middle Academy, en Floride, lui a posé la question: «Pourquoi ne vis-tu pas ailleurs s’il t’est pénible de vivre ici?» alors qu’il restait assis pendant cette cérémonie quotidienne.

    Ensuite, ne voulant plus «continuer à avoir affaire avec lui», elle a appelé la sécurité de l’établissement.

    Comme il est interdit d’arrêter les mineurs pour refus de participer au serment d’allégeance, le garçon a été accusé par la police pour avoir menacé de «frapper» l’enseignante, d’avoir résisté à son arrestation sans recours à la violence et d’avoir enfreint la discipline scolaire.

    Ces accusations ont été démenties par la mère de l’adolescent Dhakira Talbo qui a affirmé que son fils «n’avait jamais vécu une telle situation». Finalement, le garçon a été placé dans un centre de détention pour mineurs.

    Ce mardi 19 février, la mère de l’enfant accompagnera son fils à son procès où il comparaîtra pour tous ces chefs d’accusation.
    Source Sputniksnews VIA Alter Info ► http://www.alterinfo.net/notes/Un-ecolier-americain-arrete-pour-avoir-refuse-de-preter-allegeance-au-drapeau-de-son-pays_b30862963.html

    En France sous Macron ;

    « École de la confiance » : l’Assemblée prévoit des drapeaux français et européen dans les classes

    Au vu de l’émoi suscité, le président de la commission des affaires culturelles et de l’éducation a demandé une seconde délibération sur cet amendement.
    L’Assemblée nationale a prévu, dans la nuit de lundi 11 à mardi 12 février, la présence obligatoire dans les salles de classe « des établissements du premier et du second degré, publics ou privés sous contrat » du drapeau tricolore et du drapeau européen, ainsi que des paroles de l’hymne national, dans le cadre de l’examen du projet de loi « sur l’école de la confiance ».

    Le ministre de l’éducation, Jean-Michel Blanquer, favorable à l’amendement d’Eric Ciotti (Les Républicains, Alpes-Maritimes), a jugé « important » de continuer à « jouer le jeu de l’ouverture au débat parlementaire » en prenant ainsi en compte les propositions de l’opposition. Il a assuré que la mesure pourrait s’appliquer « de façon très simple », avec une affiche « à des coûts tout à fait assumables par le ministère ».

    « Les écoles ne sont pas des casernes »

    Mais les débats sur cet amendement ont donné lieu à de vives protestations des élus de gauche, frustrés de ne pas avoir pu s’exprimer. George Pau-Langevin (Parti socialiste, Paris) a dénoncé une mesure « pour se faire plaisir », qui peut être perçue comme une « défiance » envers les enseignants qui ont en charge leur salle de classe.

    Michel Larive (La France insoumise, Ariège) a jugé « suffisant » la présence des drapeaux aux frontons des établissements, invoquant « le respect de la patrie sans aller vers le nationalisme » et estimant que « les écoles ne sont pas des casernes ».

    Elsa Faucillon (PCF) a aussi dénoncé le déroulé du vote, le jugeant « caduc » du fait qu’aucun élu de gauche n’ait pu s’exprimer. Sur le fond, elle a déploré que l’amendement ait été porté par ceux qui lancent le débat « sur l’identité » plutôt que « l’égalité ». Source LE MONDE

    Il y a peu… Dans une école française…

    Le petit David Finkielkraut a été conduit en détention pour mineur, pour avoir refuser de prêter allégeance à son pays, la France, parce que son papy Alain, lui avait raconté, la veille, que : Je suis né à Paris mais je suis le fils d’immigrants polonais. Mon père a été déporté de France. Ses parents ont été déportés et ont été assassinés à Auschwitz. Mon père est rentré d’Auschwitz en France. Ce pays mérite notre haine : ce qu’il a fait à mes parents fut bien plus violent que ce qu’il a fait aux Africains.

    Pourtant, son parrain Bernard Cazeneuve, avait dit, lorsqu’il était Ministre de l’Intérieur = La République protège toujours ceux qui croient

    JBL

    J'aime

  3. Cette longue vidéo de Juan Branco est très intéressante à voir, tant elle permet de comprendre pourquoi on en est là, aujourd’hui, avec Macron et cela confirme qu’il n’y a pas de solutions au sein de système et pourquoi il est totalement vain de penser pouvoir le réformer !

    IGNORONS-LE !

    J'aime

    1. C’était totalement prévisible et n’allez pas croire que ça sera mieux avec la Méluche, ou avec une Le Pen, n’importe laquelle, ou encore Vasselineau de l’UPRpépère !

      Maintenant il ne sert à rien de s’en prendre à ceux qui pensent être capables de le réformer de l’intérieur !

      Traçons notre sillon pour semer les graines du futur, et démontrons-leur qu’ils ont tort…

      JBL

      Aimé par 1 personne

  4. Message de Sandra MOLINERO
    Présidente SAF(syndicat des avocats de France) de Rouen

    Bonjour à tous,
    Je souhaite attirer votre attention sur une difficulté que nous rencontrons, nous avocats, pour défendre les personnes en garde à vue et notamment les gilets jaunes : les services de police nous baladent au téléphone et ne font pas d’audition tout de suite alors que l’avocat est à disposition, nous finissons ensuite par avoir un appel des services de police nous disant que le gardé à vue a changé d’avis et qu’il ne veut plus d’avocat.
    Il faut que vous puissiez faire passer le mot : même si les policiers disent aux gilets jaunes ou autres manifestants que si la garde à vue dure aussi longtemps c’est parce que l’avocat tarde à venir, il faut ne faut en aucun cas qu’ils ne renoncent à la présence de l’avocat car c’est un mensonge et un stratagème de la part des policiers !!!
    Si c’est long c’est uniquement à cause des policiers, l’avocat de permanence a 2h pour arriver et nous respectons toujours ce délai !
    Merci donc de diffuser l’info car je ne sais pas comment le faire autrement…
    Bon courage !

    J'aime

  5. Antisémitisme : il faut «faire cesser» les manifestations des Gilets jaunes, réclame le CRIF…

    Le Conseil représentatif des institutions juives de France, Francis Kalifa, estime que le mouvement citoyen est désormais noyauté par des organisations «extrémistes» et qu’il permet l’expression de la «haine des juifs et «d’Israël».

    A l’occasion d’un entretien au Parisien publié le 18 février, Francis Kalifa, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), s’en est pris vertement au mouvement des Gilets jaunes.

    «Le mouvement s’est radicalisé et a été infiltré, par les mouvements complotistes, l’extrême droite, l’extrême gauche, les islamo-gauchistes et les salafistes. Il leur donne l’occasion de venir exprimer leur haine des juifs, d’Israël, à ces manifestations du samedi», a-t-il affirmé alors qu’on lui demandait si ces manifestations attisaient l’antisémitisme.

    Le droit de manifester est constitutionnel, mais il faut trouver le moyen de les faire cesser, en tout cas de les canaliser

    Dans la même veine, il a appelé à l’application de «mesures drastiques pour faire cesser ces manifestations qui ne servent plus à revendiquer sur le pouvoir d’achat, mais à exprimer la haine des institutions, de la République et des juifs».

    «Le droit de manifester est constitutionnel, mais il faut trouver le moyen de les faire cesser, en tout cas de les canaliser. Il ne faut laisser défiler que les manifestations déclarées au préalable, empêcher les autres. Fixer des cortèges qui ne passent plus par les centres-villes. On ne peut plus continuer comme ça, de samedi en samedi», a-t-il renchéri.

    «Le « sale juif » d’hier est devenu le « sale sioniste » d’aujourd’hui»

    Par ailleurs, Francis Kalifa a réagi sur la récente initiative du député La République en marche, Sylvain Maillard, de pénaliser l’antisionisme : «Une recommandation du Parlement européen a adopté la définition de l’Ihra (l’Alliance internationale de la mémoire de l’holocauste] qui recense en 11 points ce qu’est l’antisémitisme. Parmi eux figure la négation d’Israël, tout en précisant que la critique de l’Etat d’Israël ne fait pas partie de ce que l’on peut considérer comme de l’antisionisme.»

    Enrayer cette vague d’antisémitisme qui gangrène notre pays

    «J’attends que la France adopte cette recommandation. Car on sait que le « sale juif » d’hier est devenu le « sale sioniste » d’aujourd’hui, l’agression contre Finkielkraut en est le dernier exemple», a-t-il expliqué après avoir appelé le président Emmanuel Macron à prendre «des actes, des décisions fortes», afin «d’enrayer cette vague d’antisémitisme qui gangrène notre pays».

    https://francais.rt.com/france/59268-antisemitisme-il-faut-faire-cesser-les-manifestations-des-gilets-jaunes-reclame-le-crif

    J'aime

    1. Hollande,Valls, Cukierman ;

      C’est CRIF-CRIF ; Non ?
      Si !

      Bon alors pour ceux qui croient encore en l’existence d’un bi-partisme ; Notez-bien ;

      « ON A UNE GAUCHE QUI MÉRITE DES DROITES »

      Greg Tabibian nous explique comment le Cukierman avance ses billes en imposant son propre tempo à Valls (mais pas seulement) qui est hors-sol ;

      Le président du CRIF veut un « état d’urgence » sur Internet
      Source ; Le Monde du 08/03/2016

      Dans ce billet du 10 mars 2016 ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/03/10/hollandevalls-cukierman/

      J'aime

  6. Gilets Jaunes et affaire Finkelkraut… « Ça pue la magouille » (Francis Cousin)

    Ça pue la magouille…

    Durant les années du mitterrandisme, Tout l’antifascisme n’était que du théâtre… Lionel Jospin, 2007

    La religion antifasciste est une vieille imposture idéologique du spectacle de la marchandise qui cherche à enfouir les intérêts du prolétariat dans ceux de la classe capitaliste afin de neutraliser toute percée véritable des mouvements révolutionnaires…

    L’actuel bombardement journalistique sur des tags antisémites non-identifiables et la mise en scène carnavalesque d’un filousophe médiatique du Capital banalement conspué, permet d’enclencher le grand cirque habituel de l’union sacrée de toutes les fractions du Capital dans le culte républicain de l’ordre concentrationnaire de l’argent…

    Ayons de la mémoire de classe ! Souvenons-nous du grotesque coup monté de Carpentras de 1990 !

    Le Pouvoir en focalisant sur un mythe régulièrement reconstruit à coup d’artifices et de mascarades veut faire oublier les milliers d’arrestations, de blessés, d’amputés, de condamnés et d’éborgnés…

    Tous les ennemis des Gilets Jaunes se retrouvent aujourd’hui dans l’anti-fascisme d’opérette qui constitue l’arme ultime pour cacher les manœuvres du terrorisme d’État qui n’a qu’un but : briser le mouvement social…Il n’y parviendra pas…

    Demeurons In-contrôlables…

    Février 2019

    https://resistance71.wordpress.com/2019/02/20/gilets-jaunes-et-affaire-finkelkraut-ca-pue-la-magouille-francis-cousin/

    Aimé par 1 personne

  7. Nous sommes juifs et nous sommes antisionistes

    Nous sommes juifs, héritiers d’une longue période où la grande majorité des Juifs ont estimé que leur émancipation comme minorité opprimée, passait par l’émancipation de toute l’humanité.

    Nous sommes antisionistes parce que nous refusons la séparation des Juifs du reste de l’humanité.

    Nous sommes antisionistes parce la Nakba, le nettoyage ethnique prémédité de la majorité des Palestiniens en 1948-49 est un crime qu’il faut réparer.

    Nous sommes antisionistes parce que nous sommes anticolonialistes.

    Nous sommes antisionistes par ce que nous sommes antiracistes et parce que nous refusons l’apartheid qui vient d’être officialisé en Israël.

    Nous sommes antisionistes parce que nous défendons partout le « vivre ensemble dans l’égalité des droits ».

    Au moment où ceux qui défendent inconditionnellement la politique israélienne malgré l’occupation, la colonisation, le blocus de Gaza, les enfants arrêtés, les emprisonnements massifs, la torture officialisée dans la loi …
    préparent une loi liberticide assimilant l’antisémitisme qui est notre histoire intime à l’antisionisme,

    Nous ne nous tairons pas.

    La Coordination nationale de l’UJFP, le 18 février 2019 ► https://www.ujfp.org/spip.php?article6938

    Article au format PDF à lire et à diffuser sans pitié…

    https://www.ujfp.org/IMG/pdf/nous_sommes_juifs_et_antisionistes_18-2-19_dl.pdf

    Aimé par 1 personne

  8. https://francais.rt.com/international/59251-yanis-varoufakis-gilets-jaunes-sont-les-enfants-de-austerite-video

    Yanis Varoufakis, ancien ministre grec des Finances, a le sens des priorités. Très critique à l’égard d’une Union européenne qu’il juge oligarchique dans une interview accordée au site Thinkerview ce 18 février, il pose toutefois une limite à sa remise en cause : celle d’une dérive populiste.

    Or, pour le responsable politique, figure de Syriza et référence de la gauche radicale, c’est la politique d’austérité de Bruxelles, et non l’Union européenne elle-même, qui pourrait mener dans le mur. En témoigne, selon lui, la crise politique en France. «Les Gilets jaunes sont les enfants de l’austérité», explique-t-il. «Les politiques qui ont été développées dans le laboratoire de la Grèce, puis développées par la même Troïka [la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international] ont été transplantées en Irlande», détaille-t-il. Yanis Varoufakis – également professeur d’économie – poursuit en notant que cette rigueur budgétaire s’est produite «en plein dans la pire crise de l’investissement de l’histoire du capitalisme».

    Pour autant, Yanis Varoufakis garde sa sympathie pour Emmanuel Macron, en dépit de son orthodoxie budgétaire européenne. «C’est la personne la plus correcte qu’il m’ait été donné de rencontrer en 2015», se rappelle-t-il. Cette année-là, le ministre grec des Finances avait été obligé de démissionner après le «non» du peuple grec au référendum du 5 juillet 2015 concernant les politiques d’austérité de l’Union européenne.
    =*=
    Et y sait de quoi y parle le Yanis, en même temps ?
    Ou l’un dans l’autre…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s