En France ; L’espoir s’habille en Gilet Jaune / In France ; When Hope dresses in yellow

En France, notre Espoir porte un Gilet Jaune ou l’espoir s’habille en Gilet Jaune

In France, our hope wears a yellow vest or when Hope dresses in yellow(*)

Énormément d’épreuves nous attendent. Nous ne pourrons revenir du jour au lendemain à l’équilibre des forces. Mais puisque nos décideurs procèdent par étapes, allons de même progressivement, chacun selon ses possibilités, vers une solidarité seule à-même de nous éviter le funeste sort qu’ils nous réservent… Nous disposons de l’opportunité d’inverser le cours des choses. Pour nous et pour le salut des générations futures, nous devons agir non plus idéologiquement, mais de façon concrète à réaliser le désir des 99% contre celui des 1%… Certes, nous sommes encore de grands enfants, et tout nous restera à apprendre une fois redevenus maîtres de nos destins. Mais qu’est donc notre peur de la liberté comparée à cette ineffable joie d’être en vie ?… Nous avons tous été portés durant neuf mois. Nourris et pour les plus chanceux aidés à devenir ce que nous sommes. Ne valons-nous pas mieux qu’un rouage de machine ou de la chair à canons ? La route n’existe que par notre marche. Elle n’attend plus que d’être empruntée.

Zénon dans « Burn-out » Ou la fin annoncée de la lutte des classes

Les Chroniques de Zénon

◄|►

Le sang paysan coule toujours dans les veines de bien des citadins prolétaires ; Ils devraient réapprendre à écouter leurs origines. Le but, le but très lointain est ce qui  est appelé aujourd’hui la grève générale, mais bien sûr bien différente de celle passive en se croisant les bras qui n’est qu’un duel face à face de qui pourra tenir le plus longtemps entre les ouvriers et les capitalistes. Une grève générale oui… Mais active !

[…] L’objectif est le peuple, la société, la communauté, la liberté, la beauté, la joie de vivre. »

Gustav Landaeur (1911) Appel au socialisme – Pour la société des sociétés, 2nde réédition 1919 (bientôt 100 ans) en version PDF

▲▲▲▲▲

(*)Ce texte en version anglaise, traduit par Résistance 71, à l’attention de Mohawk Nation News et ntk.com  et du lectorat anglophone, en réponse à leur questionnement sur la situation en France et du fait que je relaie, amplifie et traduit même parfois, ces voix autochtones anticoloniales ici de l’île de la Grande Tortue, mais également de tous les continents…

▼▼▼▼▼

 Jo Busta Lally le 1er décembre 2018

En France, une prise de conscience politique, collective, s’est mise en marche et en s’habillant d’un Gilet Jaune. Comme on allume sa propre petite flamme, sa petite lumière intérieure, comme le témoin lumineux d’un petit déclic.

L’évènement déclencheur de cette prise de conscience politique, en France, a, sans nul doute, été l’imposition par la force, par la taxation à outrance et totalement injustifiée, de la Transition Énergétique qui prend appui sur la seule Théorie du Réchauffement Climatique Anthropique et promue uniquement par les « scientifiques » du GIEC qui ne supportent aucune contestation possible, ni n’envisagent d’autre piste, comme la Théorie russo-ukrainienne de l’origine abiotique profonde du pétrole.

Dénonçant  depuis fort longtemps, de manière argumentée et documentée, l’arnaque de la Transition Énergétique au N.O.M. du Réchauffement Climatique Anthropique comme une véritable pompe à fric climatique, ce fut, pour beaucoup, la goutte d’essence qui fit déborder le réservoir…

Dès ce moment, un mouvement profond, puissant, large est remonté des entrailles de la Terre nourricière ; des campagnes, des petites villes et villages, de ces lieux-dits, de ces territoires oubliés une prise de conscience politique a jailli et nous espérons, qu’à terme, elle sera en capacité de faire triompher l’humanité pour son émancipation réalisée dans la fin du rapport dominant / dominé ; La fin de la division politique factice de la société qui nous a été imposée depuis des millénaires mais que nous pensons tout à fait réversible.

Salariés et ouvriers, agriculteurs, étudiants, chômeurs, laissés-pour-compte ; Tous unis, consciemment ou non, devant l’expression la plus aboutie, la plus dangereuse, de cette oligarchie qui a un N.O.M. et des visages, représentée par Emmanuel Macron directement pucé par Rothschild et son Premier Ministre, Édouard Philippe, Bilderberger2016 ; Se sont alors levés pour résister.

Car, comme Trump ou Trudeau, Macron est un outil de Rothschild = La City de Londres = Au cœur de l’Empire.

Alors ce n’est qu’un pion, mis en place pour réactiver le Plan que le Nouvel Ordre Mondial a fait graver dans les pierres du « Georgia Guidestones » en 1980 ; Et le 1er de ces 10 « commandements » stipule que la population mondiale ne devra jamais dépasser les 500 millions d’individus, ce qui représente une projection de réduction de la population mondiale de l’ordre de 95% !

C’est pourquoi M. Macron a été désigné Champion de la Terre, et a affirmé, aux côtés de Mme Merkel, autre marionnette de l’Oligarchie, qu’il faudrait envisager de réduire la population mondiale pour « sauver la Planète ». Or, c’est devenu leur nouveau mantra ; Nous devons sauver la planète, et la seule solution, pour nous, les français, c’est de payer !

  • Taxe carbone ;
  • Taxes sur le carburant ; (enfin pas pour tous)
  • Taxes sur l’énergie…
  • Nous avons recensé ainsi plus de 252 taxes que nous sommes contraints de payer.

Au N.O.M. de la Transition Énergétique !

Car ce qu’exige, par-dessus tout cette oligarchie, c’est d’obtenir notre consentement à l’impôt et notre totale soumission à l’État et ses institutions comme seule solution viable et à en dehors de laquelle rien ne serait possible.

Alors que, clairement, beaucoup ont compris que nous avions le pouvoir de dire NON !

Que nous pouvions, en masse, leur retirer notre consentement et que leur pouvoir de domination s’effondrerait immédiatement de ce fait.

D’ailleurs, c’est toute la classe dominante qui s’inquiète de nous voir appeler à une grève générale, illimitée et expropriatrice et sans armes, ni haine, ni violence.

Et qui défile dans tous les Merdias aux ordres, (pressetituée), affolée de constater que la majorité de ceux qui arborent un Gilet Jaune, et ceux qui les soutiennent, conseillent de demeurer horizontaux, et de se méfier de la verticalité. Prévenant que plus on monte, plus on tombe de haut.

Dès lors, s’installe dans l’opinion cette idée d’une chefferie, de leaders sans pouvoir, où c’est le peuple qui dirige et le (bon) gouvernement qui obéit.

C’est pourquoi j’ai soutenu la proposition de l’EZLN POUR appeler à la formation d’un RÉSEAU DE RÉSISTANCE & DE RÉBELLION INTERNATIONAL {3RI} ; CONTRE la société marchande, soit le système capitaliste ; Car un autre monde est possible et cet appel n’est pas seulement adressé aux peuples originaires, mais à toutes celles, à tous ceux et à toutes celleux qui se rebellent et résistent dans tous les recoins du monde. À ceux qui défient les schémas tout faits, les règles, les lois, les préceptes, les chiffres et les pourcentages.

L’EZLN reconnait, à raison, qu’ils ne sont probablement pas plus de 300, précisant que ;

Nous continuons à marcher avec deux pieds : la rébellion et la résistance, le non et le oui ; non au système et oui à notre autonomie, ce qui signifie que nous avons à construire notre propre chemin vers la vie. Il se fonde sur certaines des racines des communautés originaires (ou indigènes) : le collectif, l’entraide mutuelle et solidaire, l’attachement à la terre, le fait de cultiver les arts et les sciences, la vigilance constante contre l’accumulation de richesses. Cela, ainsi que les sciences et les arts, c’est notre guide. C’est notre « façon », mais nous pensons que dans d’autres histoires et identités, c’est différent. C’est pourquoi nous disons que le zapatisme ne peut pas être exporté, pas même sur le territoire du Chiapas, mais que chaque calendrier et chaque géographie doit suivre sa propre logique.

Et ce n’est pas non plus un exercice très encourageant : nos possibilités sont minimes.

On n’approche même pas, il s’en faut de beaucoup, les 30 millions.

On n’est peut-être que 300.

Et si jusqu’à présent, en France, je ne nous pensais pas plus de 300 non plus.

Je dois dire, qu’aujourd’hui, se profile l’espoir que nous soyons près de 300 000 mille individus conscients, convaincus, opiniâtre et peut-être même bien 3 millions demain.

Et la malfaisance régnante, que représente M. Macron et son orchestre, le sait bien qu’un (seul) individu conscient et debout est plus dangereux pour le pouvoir que dix mille individus endormis et soumis (Mahatma Gandhi).

Avec cette prise de conscience politique, collective, nous organisons, de fait, une stratégie afin de remplacer l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires et dans lequel on veut à toute force nous enfermer, qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

Jo Busta Lally

Publicités

32 réflexions sur « En France ; L’espoir s’habille en Gilet Jaune / In France ; When Hope dresses in yellow »

  1. Le vrai danger est là, à mon sens, et celui de Résistance 71, qui m’a fait l’amitié de me traduire en anglais ; que ce mouvement disparaisse dans le consumérisme dès que les ordures du haut auront lâché un peu de lest…

    Ce qu’ils feront, ils vont balancer un ou deux os à ronger et bon nombre rentreront à la niche…

    La conscience politique est assez basse, les gens sont conscients de leur quotidien difficile certes, mais pour la plupart ne voient pas bien plus loin, fédérer un manque (de conscience politique) ne peut engendrer qu’un loupé.

    Néanmoins oui, il faut tenir et soutenir, car pour une fois qu’on a un vrai mouvement populaire, il faut essayer de le faire durer pour que s’en dégage une conscience supérieure menant au déclic final…
    =*=
    Les déclarations de C. Chalençon, par exemple, d’hier ;
    J’ai voté Macron (ah merde !) ;
    Il faut augmenter le SMIC pour permettre aux gens d’inviter ses enfants à McDo (re-merde)…

    laissent à penser qu’on n’a pas le cul sorti des ronces, hein ?

    Mais surtout les agissements du Baby MacDeRoth, venu constater les dégâts…

    Ce type a juste déclaré la guerre avant de partir pour le GVAIN !
    Jo

    J'aime

  2. 700.000 gilets jaunes dans toute la France sur environ 1500 points de blocage selon le syndicat France Police qui craint une « dérive autoritaire à la Pinochet  »

    A Paris, on assiste à des scènes de guerre civile (violences, incendies criminels, pillages).

    La situation dans la capitale à 19h30 est toujours extrêmement tendue.
    Notre syndicat constate la présence parmi les casseurs de membres de l’ultra gauche et de très nombreux délinquants issus des cités sensibles, très lourdement armés.
    La présence au milieu des émeutiers de quelques gilets jaunes, non violents et simples observateurs, complique considérablement nos opérations de police dans la capitale.
    L’ordre public n’a pas été maintenu aujourd’hui. Il s’agit du pire échec sécuritaire des autorités sous la cinquième République.
    Il est évident que les policiers ne vont pas pouvoir, dans la durée, faire face à un tel niveau de violences sans que des vies soient perdues.
    Il est toutefois important de souligner que sur 90% des points de blocage en province, il n’y a pas eu de violence significative à signaler.

    L’attitude du Président Macron depuis l’Argentine est irresponsable.
    Dans une intervention retransmise il y a quelques minutes en direct, le Chef de l’Etat a catégoriquement refusé de répondre aux questions des journalistes sur la colère des gilets jaunes qui s’exprime en ce moment dans tout le pays.
    Par son attitude de mépris, l’exécutif va finir par plonger le pays dans la guerre civile s’il continue à nier la réalité de l’ampleur de la contestation.
    France Police – Policiers en colère dénonce le risque possible d’une dérive autoritaire à la Pinochet pour museler la voix du peuple en colère et maintenir l’ordre public.
    Rappelons que le Général de Gaulle lui-même, pourtant héros de la Libération, avait su entendre la rue en mai 1968 et provoqué un référendum pour remettre en cause sa politique.

    Source: France-police https://france-police.org/2018/12/01/france-police-policiers-en-colere-denonce-le-risque-possible-dune-derive-autoritaire-a-la-pinochet-pour-museler-la-voix-du-peuple-en-colere-et-maintenir-lordre-public/

    VIA Alter Info / FAWKES NEWS ► http://www.alterinfo.net/notes/700-000-gilets-jaunes-dans-toute-la-France-sur-environ-1500-points-de-blocage-selon-le-syndicat-France-Police-qui-craint_b28434179.html

    J'aime

    1. «Gilets jaunes»: le gouvernement évoque l’état d’urgence, le Net s’enflamme

      Tout comme Christophe Castaner, le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux n’a pas exclu le rétablissement de l’état d’urgence pour endiguer les violences qui s’accroissent depuis la première journée de mobilisation des «gilets jaunes» le 17 novembre. Ses assertions n’ont pas tardé à provoquer des réactions mitigées sur les réseaux sociaux.

      http://www.alterinfo.net/notes/Gilets-jaunes-le-gouvernement-evoque-l-etat-d-urgence-le-Net-s-enflamme_b28446295.html

      J'aime

      1. SÉCURITÉ – Après les incidents survenus samedi 1er décembre dans les rues de Paris, plusieurs syndicats de police ont réclamé l’instauration de l’état d’urgence. Interrogé sur l’opportunité de la réinstaurer, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a dit ne pas avoir de « tabou » à ce sujet, et être « prêt à tout regarder ».

        SOURCE LCI ► https://www.lci.fr/politique/gilets-jaunes-violences-du-1er-decembre-a-paris-le-retour-de-l-etat-d-urgence-2106253.html
        =*=
        Voilà ce que demande la police ;
        1) Rétablissement de l’état d’urgence ;
        2) Qu’on nous envoie l’armée !

        Et un couvre-feu ? Castagneur est prêt à tout regarder qu’il a dit !

        C’est pourquoi ici, on n’appelle toutes les polices et armées du Monde à se ternir CROSSES EN L’AIR, aux côtés des peuples !

        Non, ce n’est pas normal de réclamer + de moyens pour nous taper sur la gueule !

        C’est vous qui donnerez, alors les moyens à Macron de Rothschild d’établir une dictature style Pinochet, alors que je vous signale juste qu’on y est en DICTATURE 2.0 depuis le 14/11/2015 avec le Maréchal Hollandouille !

        Jo

        J'aime

  3. Pendant ce temps ; Israël : La police recommande l’inculpation de Netanyahu et de son épouse pour corruption

    Les enquêtes ont montré que le Premier ministre israélien avait reçu un pot-de-vin du propriétaire de la société de télécommunications « Bezeq »

    La police israélienne a recommandé, dimanche, que le Premier ministre Benyamin Netanyahu soit jugé pour corruption et pour fraude.

    Dans l’affaire dite du « Dossier 4000 », Netanyahu est accusé d’avoir attribué des facilités fiscales à la société de télécommunications israélienne Bezeq d’une valeur de 276 millions de dollars américains, en échange d’une couverture favorable de sa politique sur le site internet Walla appartenant à l’ancien PDG de la société, Shaul Elovitch.

    La police israélienne a indiqué, dimanche dans un communiqué sur l’enquête, « qu’elle estime, avec la Commission des valeurs monétaires, que des preuves suffisantes ont été établies pour inculper les principales personnes impliquées dans l’affaire »

    « Une base d’éléments suffisante a été mise en place pour prouver les crimes de corruption, de fraude, d’abus de confiance et d’acceptation frauduleuse de circonstances aggravantes contre le Premier ministre Benyamin Netanyahu », ajoute le communiqué.

    Les recommandations incluaient également le procès de l’épouse du Premier ministre, Sarah Netanyahu, et du propriétaire de la société, « Bezek » Elovitch, après avoir « établi une base d’éléments de preuve suffisante pour la corruption (collectivement) et perturbé les procédures d’enquête et judiciaires ».

    Netanyahu s’est précipité pour répondre aux recommandations de la police, via Twitter, en indiquant « les recommandations de la police me concernant et concernant mon épouse ne sont pas surprenantes, et elles étaient mises en place et fuitées avant le démarrage des enquêtes », estimant « qu’elles n’ont pas de fondement légal ».

    http://www.alterinfo.net/notes/Israel-La-police-recommande-l-inculpation-de-Netanyahu-et-de-son-epouse-pour-corruption_b28446336.html

    J'aime

  4. « Espérer. C’est la seule chose plus forte que la peur. Un peu d’espoir est efficace, beaucoup d’espoir est dangereux, une étincelle est bien, tant qu’elle est contenu. »

    Citation du film ‘Hunger Games’…

    J'aime

    1. En écoutant d’une oreille les konneries des politiques (mais parfois aussi des GJ, comme JM qui appellent les GJ a se rendre à la table des négos avec un drapeau blanc !) préparant un PDF, je suis retombée sur cette citation de Zinn ;

      Qu’ai-je appris au cours de ma vie ?
      Que les plus petits actes de résistance à l’autorité, s’ils sont persistants, peuvent mener à de larges mouvements sociaux. Que les personnes du commun sont capables d’actes extraordinaires de courage… Peut-être la chose la plus importante que j’ ai apprise fut au sujet de la démocratie. Que la démocratie n’est pas nos gouvernements, nos constitutions, nos structures légales ; que bien trop souvent ceux-ci sont de fait, les ennemis de la démocratie. »

      Et bien, nous y sommes…
      Les « gens ordinaires / ordinary people » se lèvent pour dire NON en masse, et s’y tenir…

      Jo

      J'aime

      1. Exactement ; La finance a un N.O.M. et des visages comme l’a si bien analysé Dean Henderson, dans le PDF qui est en lien du reste et qui a commenté sur le billet en version anglaise…
        Jo

        Aimé par 1 personne

  5. Message aux compagnon(e)s Gilets Jaunes avant la rencontre avec Édouard Philippe de Bilderberg

    Résistance 71 | 4 décembre 2018

    Mise à jour : Il a été décidé que les « Gilets Jaunes Libres » ne se rendront pas à Matignon, bien, très bien. Ceci n’enlève rien à ce que nous écrivons ci-dessous… Bien au contraire !

    Compagnon(e)s Gilets Jaunes ! Le mouvement est en danger de division.

    Il y a des questions essentielles à se poser :

    D’où sortent les “représentants nationaux” du mouvement ?
    Qui les a mandatés ?
    Qui a établi la liste des “revendications” ?
    Qui l’a approuvée comme telles ?
    Quel est le but réel de cette réunion précipitée ?

    Qui que ce soit qui ait pris cette décision et en supposant que ce ne soit pas des corrompus, des “jaunes” chez les GJ, ils/elles ont commis de graves erreurs tactiques :

    1- Quand on a la main haute sur l’évènement, on ne se précipite pas dans des “négociations”…

    2- Quand on décide de négocier, si tant est que ce soit la chose à faire (nous pensons que ça ne l’est pas en la circonstance…), on le fait selon nos termes, où et quand bon nous semble. Rien de pire que de précipiter les choses, on ne fait que rendre la main à l’opposition.

    3- La négociation ne doit en aucun cas se faire sur un terrain familier du dominant mis à mal.

    4- En l’occurrence, la négociation devrait avoir lieu dans un lieu choisi par consensus par les GJ, ceci ne pouvant se faire que par concertation en assemblées. C’est à dire que la rencontre devrait avoir lieu dans la rue, sous une tente, avec le peuple, en audience filmée, à la vue de toutes et tous ! Pourquoi s’enfermer à huis-clos dans une structure de l’oligarchie dominante ? Ceci est une recette de la culture de la domination. Le fait de pénétrer à Matignon sera déjà une petite victoire pour l’État et ses sbires à la botte. Cela place le mouvement d’emblée en position d’infériorité… Très mauvais choix, on peut se poser la question de savoir si tout cela est bien « innocent » ?…

    Il est impératif de se méfier de ce qui sortira de cette “réunion”.

    Le gouvernement oligarchique, l’État et sa machine sont en train d’amener le débat sur leur terrain et va diviser le mouvement en cooptant une délégation non reconnue du mouvement et ainsi pouvoir reprendre la main. Le but du gouvernement est la DIVISION. La division lui fera reprendre la main et s’étioler le mouvement. C’est le but oligarchique du travail de sape par la cooptation et le réformisme béat.

    La pratique de l’État est SYSTÉMATIQUEMENT la même. Les États coloniaux l’ont pratiqués depuis des siècles : coopter des autochtones, n’accepter de dialoguer qu’avec eux, les coupant politiquement de leur base et les corrompant s’assurant ainsi de la participation d’agents internes pour la perpétuation du système. C’est ce qui s’est produit avec TOUS les syndicats autrefois si puissants, et depuis des décennies, devenus des clubs réformistes mangeant dans la mains du patronat et de l’État pour des miettes de subsides permettant à quelques privilégiés choisis par le système, de graviter temporairement dans la “cour des grands et des puissants” et donner une illusion d’efficacité.

    Ceci s’est produit contre tous les peuples indigènes des 5 continents, ça marche et il n’y a pas de raison que cela ne continue pas avec les Gilets Jaunes. N’oublions jamais que, comme nous l’avions déjà écrit en mai 2013 : « Nous sommes tous des colonisés ! »

    Par contre l’État et les politicards à la botte du grand banditisme banquier et industriel planétaire ne peuvent pas gérer une chose, et les dernières semaines le prouvent encore et encore : c’est un mouvement horizontal, acéphale et asymétrique. Les guignols gesticulent et pleurnichent devant l’impossibilité jusqu’ici de récupérer, d’encadrer le mouvement. Tous les politicards du spectre politique veulent amener le mouvement là où ils le désirent, sur le terrain de la récupération politique et de la cooptation, là où la fange étatique peut dominer et reprendre le dessus, comme cela se fera sans doute dans la douceur feutrée illusoire des palais de la Ripoublique mercredi.

    Du reste la première mesure du banquier de la City de Londres MacronDeRothschild depuis son retour d’Argentine a été de … visiter les représentants des forces de l’ordre étatique imposé et faire promettre par son autre pantin de ministre de l’intérieur des primes aux policiers. Conclusion : la première nécessité du clown sortant de sa roulotte a été de (tenter) d’acheter la fidélité des cordons protecteurs de la milice oligarchique pour préserver l’État, car les oligarques sentent bien que le moment des crosses en l’air n’est pas loin.

    Camarades policiers et militaires, n’oubliez jamais que vous êtes du peuple, vous êtes là pour le servir, c’est lui qui, jusqu’ici, paie vos maigres salaires, votre place est de nous protéger et non pas de protéger les racketteurs professionnels de la politique, de l’industrie et de la finance et leurs institutions criminelles et obsolètes depuis leur création même.

    Compagnon(e)s ! N’attendons rien de mercredi si ce n’est la division.

    Suivons les conseils des compas de Commercy dans la Meuse.

    Ils nous montrent la voie immédiate à suivre : celle du court-circuitage des institutions par la démocratie directe des assemblées populaires, le mouvement ne pourra survivre qu’à ce prix tout le reste n’est que récupération réformiste et pisser à terme dans un violon, comme pour voter !

    J'aime

    1. L’émancipation ne viendra que par et pour le peuple uni dans la pensée et l’action critiques pour transformer la réalité de l’oppression en celle de la libération, hors antagonisme et dans la complémentarité de notre diversité !

      Ou ne sera pas…

      Aussi, à l’exemple des Compas de Commercy dans la Meuse ;

      UNION + RÉFLEXION = ACTIONS DIRECTES & EFFICACES !

      Jo Busta Lally

      J'aime

  6. Ce qui est sûr, c’est que des « leaders » comme ceux là, sont vraiment à éviter…

    C’est à vous de voir, on peut modifier sa réflexion, et la faire évoluer !

    Mais faisons gaffe qd même…

    J'aime

    1. Car Chalençon c’est aussi ça !

      Un porte-parole des gilets jaunes réclame un pouvoir militaire en France ;

      Invité ce lundi 3 décembre dans la matinale d’Europe 1, le porte-parole des gilets jaunes de Paca a appelé à « une démission du gouvernement » pour avoir à la tête du pays « un véritable commandant ».

      « Un véritable commandant. » Invité ce lundi 3 décembre à la matinale d’Europe 1, Christophe Chalençon, porte-parole des gilets jaunes de Paca a appelé à « une démission du gouvernement » pour avoir à la tête de la France « un véritable commandant, comme le général De Villiers ».

      https://www.lesinrocks.com/2018/12/03/actualite/un-porte-parole-des-gilets-jaunes-reclame-un-pouvoir-militaire-en-france-111148777/

      J'aime

  7. Jean-Michel Blanquer annonce 1.800 suppressions de postes dans l’Éducation en 2019

    Le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer annonce, lundi dans Le Figaro, que 1.800 postes seront supprimés l’an prochain dans les collèges, les lycées ainsi que dans les services administratifs.

    https://www.lejdd.fr/Politique/education-jean-michel-blanquer-annonce-1800-suppressions-de-postes-ntoamment-dans-les-colleges-et-lycees-3757274

    Fin août dans le JDD, le Premier ministre Edouard Philippe avait déjà indiqué que 4.500 postes de fonctionnaires seront supprimés en 2019. Son ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer révèle lundi dans Le Figaro ce qu’il en est pour son domaine : 1.800 postes seront supprimés l’an prochain dans « le second degré [les collèges et lycées, NDLR] et les services administratifs ». Cela représente 0,2% des emplois du ministère, indique-t-il. Afin de compenser cette baisse, le ministre annonce que les chefs d’établissement pourront imposer plus d’heures supplémentaires : « Le volume d’enseignement sera évidemment maintenu à travers le recours aux heures supplémentaires. »

    Jean-Michel Blanquer assure que ces « heures supplémentaires seront exonérées de cotisations salariales, donc plus rémunératrices pour les professeurs ». Autre annonce du ministre à destination des enseignants : « Une autre grande priorité, c’est l’augmentation du pouvoir d’achat des professeurs. J’ai entamé le dialogue social sur le sujet. » Le responsable entend « redonner aux professeurs une place centrale dans la société ».

    J'aime

    1. Relation de causes à effets ?

      Meuhhhh non !

      http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/12/04/97001-20181204FILWWW00009-blanquer-minimise-les-blocages-de-lycees.php

      BlanquerDeBilderberg2018 a été cherché sa feuille de route à Turin le 7 juin 2018 et bim = Action = Réaction !

      Liste des participants français au Bilderberg 2018

      COMITÉ DE DIRECTION DU PRÉSIDENT
      Castries, Henri de (FRA), Président de l’Institut Montaigne ; Ancien président et chef de la direction, AXA [NdJBL ► AXA financeur de la colonisation, entre autres !]

      PARTICIPANTS : Pour la France :

      Castries, Henri de (FRA), Président de l’Institut Montaigne; Ancien président et chef de la direction, AXA
      Azoulay, Audrey, proche du Parti Socialiste, ancienne ministre de la Culture de François Hollande*
      Barbizet, Patricia (FRA), Présidente, Temaris & Associés
      Blanquer, Jean-Michel (FRA), ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie communautaire
      Bouverot, Anne (FRA), membre du conseil d’administration; Ancien PDG, Morpho
      Cazeneuve, Bernard (FRA), associé, August Debouzy; Ancien Premier ministre
      Émié, Bernard (FRA), directeur de la DGSE
      Patino, Bruno (FRA), Directeur des contenus, Arte France TV
      Pouyanné, Patrick (FRA), Président et CEO de Total SA

      Les principaux sujets de discussion de cette année comprennent :

      1. Populisme en Europe
      2. Le défi de l’inégalité
      3. L’avenir du travail
      4. L’intelligence artificielle
      5. Les États-Unis avant mi-parcours
      6. Libre échange
      7. Leadership mondial américain
      8. Russie
      9. L’informatique quantique
      10. Arabie saoudite et Iran
      11. Le monde « post-vérité »
      12. Événements actuels

      Tout est là ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/06/06/la-66eme-reunion-du-groupe-bilderberg-souvre-demain-7-juin-2018-a-turin-en-italie/

      J'aime

  8. tu as bien raison Jo de dire que la crainte dès qu’ils lâcheront un peu de lest,les gens rentrerons dans le rang,aujourdh’ui castaniais a annoncé qu’ils suspendait les 3 dernières mesures fiscales,j’espère que les Français ne se laisseront pas prendre au jeu,car c’est maintenant qu’il faut se bouger,maintenant avant qu’il ne soit vraiment trop tard,bien à toi.Pascale

    J'aime

    1. Dans ce maëlstrom de konneries il y a des pépites qui ;

      1) donnent de l’espoir notamment sur l’organisation en associations libres, volontaires et autogérées ;
      2) démontrent qu’une petite flamme/prise de conscience politique collective est bien née, qu’elle s’habille en GJ ou pas…

      Alors clairement, le dynamitage par l’infiltration, le noyautage est à la manœuvre aussi, tu penses bien qu’ils vont pas nous laisser nous échapper.

      Mais beaucoup mettent, inconsciemment ou pas, le propos de Zinn en marche ; « les plus petits actes de résistance à l’autorité, s’ils sont persistants, peuvent mener à de larges mouvement sociaux et que les personnes du commun (dont nous faisons partie) sont capables d’actes extraordinaires de courage…

      C’est en attaquant collectivement, de concert ce que nous avons identifié comme les 4 piliers porteurs du système hiérarchique oppresseur et coercitif en place. De ces 4 pillers, 2 sont d’ordres socio-politique, 2 autres d’ordre économique. Note bien que personne n’a aucunement l’intention de prétendre avoir raison à 100% mais ce qu’on avance est finalement la seule marche à suivre possible, la preuve par Macron De Rothschild, Philippe De Bilderberg 2016 & Blanquer de Bilderberg 2018… Les Zélites ont une caisse de fusibles à leur N.O.M. en réserve…

      Mais si tout ceci n’est qu’une réflexion, une ébauche, elle résulte de quelques années d’analyse et de pratique collective…

      Merci de ton intervention, Pascale, A+ Jo

      J'aime

  9. Gilets Jaunes résistance politique : 8 décembre 2018 ~ 4ème round ~

    Résistance 71 – 7 décembre 2018

    Face à nous, face au peuple, une oligarchie délétère, arrogante et aux abois, servant un système politico-économique qui n’a aucune raison d’être et protégée par des milices d’état de moins en moins volontaires. Compagnon(e)s de lutte, Gilets Jaunes, ne cédons pas aux chants des sirènes. Le temps vient où nous devons mettre en place une nouvelle société répondant aux critères du seul bien commun, de la solidarité, de la complémentarité, de la justice et de l’égalité réelle.

    Revendiquer hausses de salaires, du SMIC et l’abandon des taxes sur les carburants est une chose certes de la vie de tous les jours, mais cela ne fait que gérer à court terme la conjoncture de la merde du quotidien ; pour ne plus revenir dans la rue à intervalles de plus en plus réguliers, changeons radicalement de système et de mode décisionnaire.

    Il n’y a pas de solutions au sein du sytème, il n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir !

    À bas l’État (société de la division politique induite), à bas la société marchande, à bas l’argent, à bas les salaires, pour que vive la société des sociétés dans notre complémentarité achevée.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s