Otan en emporte le vent…

Et les vies aussi…

Toutes, imbriquées, indéfinissables, identiques in fine…

Et nos libertés déjà moribondes…

Ce billet est à relier à celui d’hierOTAN en emporte le Flan…by !

◄►

Thierry Meyssan nous livre une excellente analyse dans son article intitulé :

Le syndrome d’Alep-Est

Thierry Meyssan | 20 décembre 2016 | URL de l’article ► http://www.voltairenet.org/article194617.html

Source de l’article ► http://www.voltairenet.org/auteur125461.html?lang=fr

Pendant que les Grandes puissances qui encadraient les jihadistes d’Alep-Est font mine de s’intéresser au sort des habitants de la ville afin d’exfiltrer leurs soldats, personne ne semble comprendre le drame que ces Syriens ont enduré. Contrairement aux déclarations occidentales, ils n’ont pas souffert de bombardements, mais de l’occupation des jihadistes étrangers et du règne de leur « charia ». Certains habitants souffrent d’un grave trouble psychotique, le syndrome d’Alep-Est.

À l’issue de quatre ans et demi de guerre, la population d’Alep-Est a pu être libérée par l’Armée arabe syrienne, avec l’aide du Hezbollah, de la Russie et de l’Iran. Cette victoire a été saluée avec joie par la majorité des 120 000 habitants libérés qui ont été enregistrés par l’État. Mais la majorité seulement.

Étrangement, alors que la Syrie leur offre de la nourriture, des soins et un logement précaire, certains habitants d’Alep-Est déclarent qu’« ils ne font pas confiance à l’État ». Que craignent-ils ? Ils n’ont pas été arrêtés et sont au contraire accueillis comme des enfants de la patrie, longtemps prisonniers de l’ennemi.

Comme s’ils avaient oublié la liberté dont ils jouissaient avant le « printemps arabe », et comme si rien ne s’était passé durant les quatre dernières années, ils tiennent le discours d’Al-Jazeera de 2011. Ils assurent que la République est une dictature, qu’elle torture les enfants, qu’elle massacre les sunnites, etc.

Pour la première fois, on observe au niveau d’une ville un phénomène psychologique déjà bien connu à l’échelle individuelle. De même qu’un enfant ou une épouse battus défendent parfois leur père ou leur mari cruel et justifient son comportement, de même certains habitants d’Alep-Est tiennent aujourd’hui le discours des jihadistes qui les opprimaient.

En 1973, un psychiatre suédois, Nils Bejerot, analysa le choc imposé à des clients d’une banque qui furent retenus en otage par des bandits lors d’une attaque à main armée. L’affaire tourna au cauchemar. Deux policiers furent blessés, dont un grièvement. Le Premier ministre Olof Palme tenta de raisonner en vain les criminels qui menacèrent d’abattre leurs prisonniers. Soumis à une terrible pression, les otages ne choisirent pas de se révolter, mais d’amadouer leurs geôliers pour échapper à une mort probable. De fil en aiguille, ils finirent par tenir le même discours qu’eux. Ils tentèrent de dissuader la police de donner l’assaut et l’une des otages tomba même amoureuse de l’un des criminels. C’est ce que l’on appelle le « syndrome de Stockholm », du nom de la ville où se tint ce fait divers.

Finalement, la police utilisant des gaz anesthésiants parvint à arrêter les bandits et à sauver les otages. Bien que leur détention n’ait durée que six jours, ces derniers souffrirent longtemps de ce syndrome au point qu’ils refusèrent de témoigner durant le procès qui suivit et que la jeune femme poursuivit sa relation avec le bandit pendant son incarcération.

L’année dernière, le psychologue clinicien Saverio Tomasella montrait que le « syndrome de Stockholm » est « la marque d’une effraction gravissime de l’intériorité de l’être humain qui a vécu, en direct et impuissant, le rapt de son identité subjective ».

Nous ne devons donc pas croire que les quelques habitants d’Alep-Est qui souffrent de ce syndrome vont rapidement se reconnecter au monde réel. Nous devons au contraire leur offrir une totale sécurité et faire, encore une fois, preuve d’une grande patience. Même si nous devons d’abord secours à nos soldats et à tous ceux qui ont résisté, ces civils sont nos compatriotes avant tout.

◄►

Je ne suis pas d’accord avec la conclusion car elle catégorise et hiérarchise les souffrances comme les priorités et les solutions à apporter, au sein du même système…

Et ce ne sera que lorsque nous les occidentaux, reconnaitrons les criminels de guerre parmi les nôtres et que nous arrêterons de nier la vérité que le sang commencera à sécher. Oui, nous, les occidentaux avons mis le feu au monde, et voilà que maintenant les braisent retombent sur nous, nous sommes là, ahuris, ne comprenant pas ou feignant de ne pas comprendre…

Aussi, reconnaissons les faits, tous les faits ►https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/08/05/reconnaissons-les-faits/  Prenons nos responsabilités, cessons d’avoir peur de tout, même de notre ombre… Alors que Jean-Loup Izambert avec son livre « 56 » nous a expliqué en détail pourquoi nous en sommes là :

Le journaliste d’enquête Jean-Loup Izambert a publié « 56 » en septembre dernier.

« 56 » est le nombre de personnalités politiques occupant les plus hautes fonctions de l’État et de hauts-fonctionnaires cités dans cette enquête sur le soutien par l’état français des réseaux terroristes islamistes depuis les années 1980 jusqu’à aujourd’hui…

Dans ce livre Jean-Loup Izambert y affirme ceci ;

« Si le DRS avait 
été écouté il n’y aurait pas eu d’attentats à Paris »

Et donc après Paris, on peut rajouter ; Bruxelles, Nice et gageons que le Maréchal Hollandouille n’aurait pu ordonner les représailles qui ont pulvérisé 164 civils Syriens au moins…

Mais surtout nous aurions pu éviter les millions de morts depuis 2003 !

Les 500 000 enfants irakiens tués et que Madeleine Albright justifie…

Et il y a encore quelques jours, cet enfant syrien de 10 ans décapités par ceux qui « sur le terrain font du bon boulot » dixit un certain Laurent Fabius qui en récompense de son incompétence et des appels au meurtre, répétés, sur Bachar-El-Assad en direct dans tous les Merdias ; Est nommé Président du Conseil Constitutionnel à l’Américaine, puisque tous les blaireaux qui ont failli un certain 11 septembre 2001 ont tous été promus !

◄►

Et l’Ambassadeur russe en Turquie est assassiné par un policier le 19/12/2016

https://francais.rt.com/international/30878-poutine-meurtre-ambassadeur-provocation

Et une attaque au 38 tonnes sur un marché de Noël à Berlin fait 12 morts et plus de 50 blessés le 19/12/2016 http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/attaque-au-camion-a-berlin/le-camion-m-a-manque-de-quelques-metres-des-temoins-de-l-attaque-a-berlin-racontent-une-nuit-d-horreur_1977943.html

Et toujours ce 19 décembre une fusillade dans un centre de prière islamique à Zurich http://www.rtbf.be/info/monde/europe/detail_fusillade-a-zurich-la-police-arrete-la-recherche-du-tireur-apres-la-decouverte-d-un-cadavre?id=9485774

Des témoins de l’attaque au camion sur le marché de Noël ont exprimé leur stupéfaction :

On ne s’attendait pas à retrouver au milieu de tout ça, avec la musique de Noël, les guirlandes, les personnes souriantes. (…) Ce n’est pas quelque chose que vous voulez voir. Emma Rushton au « Daily Telegraph »

Et comme vous avez raison, et ainsi vous comprenez  toute l’horreur contenue et vécue si souvent par ces gens, innocents, qui fêtent un mariage et y rencontre la mort ▼

Au Yémen, 131 morts dans le bombardement d’une fête de mariage

Ce bombardement, survenu lundi dans le sud-ouest du pays, est imputé à la coalition arabe antirebelles conduite par l’Arabie saoudite qui a démenti, ce mardi, toute responsabilité. Depuis six mois, la guerre civile et les bombardements ravagent le Yémen. Depuis fin mars, le conflit qui oppose les rebelles chiites Houthi et la coalition arabe, conduite par l’Arabie Saoudite a fait plus de 4.900 morts et 25.000 blessés, dont de nombreux civils selon l’ONU. Dernière tragédie en date, probablement la plus sanglante depuis le début de l’intervention de la coalition: au moins 131 personnes, dont des femmes et des enfants, ont été tués lundi dans le bombardement d’une salle où avait lieu une fête de mariage. Lire l’intégralité de l’article sur Le Figaro.fr ► http://www.lefigaro.fr/international/2015/09/29/01003-20150929ARTFIG00344-au-yemen-131-morts-dans-le-bombardement-d-une-fete-de-mariage.php

Au MO, au Pakistan, en Inde, en Afghanistan, en Turquie, en Syrie, en Ikak, en Libye, dans de nombreux pays d’Afrique, c’est leur quotidien… Et c’est inacceptable !

Et non pouvons agir pour que tout s’arrête : http://www.leparisien.fr/faits-divers/marche-de-noel-de-berlin-angela-merkel-en-deuil-19-12-2016-6475098.php

DEMANDONS DES COMPTES ! Nous pouvons arrêter le massacre de part et d’autre. Qui veut la paix, prépare la paix et les Zélites et leurs biens zélés veulent la guerre et donc préparent la guerre.

Comme Hollandouille au lendemain des attentats de Paris, puis de Nice, Merkel se nourrie de ces morts pour imposer un régime totalitaire qui n’attend qu’un signe de sa part pour se mettre en place car tout est déjà prêt :

L’article est, en fait, une confession générale de la complicité du gouvernement allemand dans un complot bizarre et sinistre aux proportion épiques.”

Une chose est claire, l’Allemagne aide l’EIIL avec des milliards d’aide, en argent liquide, beaucoup en équipement militaire, le tout envoyé par la Turquie.

Il est aussi très clair que l’Allemagne, ou cette Merkel et le DVD sur lequel nous reviendrons dans une minute, sont au cœur même du coup qui a renversé le gouvernement en Pologne et sont aussi impliqués jusqu’au cou dans la préparation de la junte de Kiev pour qu’elle mène une plus large guerre.

[…]

Shrimpton affirme qu’il a été poussé en accéléré en prison parce qu’il a exposé le DVD ; il dit que le groupe terroriste nazi pilote l’Allemagne en sous-main mais aussi les États-Unis au travers de la famille Bush.”

[…]

D’après Story, ce groupe, qui contrôlait la Réserve Fédérale aux États-Unis et la vaste majorité des banques centrales mondiales, a servi un agenda de conquête du monde, à la fois de manière ouverte et secrète. Story citait Hitler comme étant une “marionnette” de l’organisation qui prendrait plus tard le nom de DVD.

Le premier ministre britannique Edward Heath était un agent du DVD, tout comme le fut le premier ministre Tony Blair et un bon nombre de politiciens britanniques de haut rang.”

[…]

Ceci n’est peut-être rien ou pas grand chose, mais il y a juste quelques jours, un ancien général du corps des US Marines, James Mattis [NdJBL : Mattis est surnommé « Mad Dog on the line] a été activé comme un “cheval noir” (un candidat ou concurrent au sujet duquel très peu est connu, mais qui gagne de manière inattendue, d’où l’expression un candidat “cheval noir”…) durant la convention de parti républicain qui s’annonce.

Finalement, John « Mad Dog » Mattis a été nommé en Trumpette à la Défense ► Mad Dog on the line…

Extraits issu de ce billet (source VTGD via R71) ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/06/23/11-septembre-2001/

◄►

La suite du dossier sur la capture d’officiers de la coalition par les forces spéciales syriennes à l’aune de ce que nous savons aujourd’hui et c’est pas pareil, non ?

Syrie : Autant en emporte l’OTAN… L’ambassadeur syrien à l’ONU confirme l’affaire des officiers occidentaux et « coalisés » à Alep-Est…

URL de l’article sur R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2016/12/20/syrie-autant-en-emporte-lotan-lambassadeur-syrien-a-lonu-confirme-laffaire-des-officiers-occidentaux-et-coalises-a-alep-est/

Ambassadeur syrien à l’ONU Al-Jafaari : “des officiers du renseignement occidentaux, israéliens tentent de fuir Alep”

Al Manar | 19 décembre 2016 | URL de l’article source ► http://french.almanar.com.lb/155230

Le représentant de la Syrie au Nations Unies Bachar al-Jaafari a révélé que des officiers étrangers, arabes, occidentaux et israéliens se trouvaient parmi ceux qui tentaient de s’enfuir des quartiers est d’Alep dans le cadre de l’opération d’évacuation.

Lors de son point de presse, Jaafari a même dévoilé leur identité » « Moetaz Ogaklan Uglu, turc, David Sott Wener américain , David Shlomo Aram, israélien, Mohammad sheikh al-Islam al-Tamimi, qatari, Mohammad Ahmad al-Sebiane, saoudien , Abdel Menhem Fahd al-Hrei, saoudien, Ahmad Ben Nawfal al-Dreij, saoudien, Mohammad Hassan al-Sbaï, saoudien, Qassem Saad al-Sumeiri, saoudien, Ayman Qassel al-Thaalbi, saoudien, Ahmad al-Tiraoui, jordanien et Mohammad al-Chafii al-Idrisse, marocain.

« Ces officiers étrangers tentent de fuir de l’est d’Alep avec les terroristes. C’est la raison pour laquelle vous avez vu cette scène hystérique au Conseil de sécurité ces derniers jours parce que le but essentiel était de sauver ces officiers des renseignements qui appartiennent aux nationalités des pays qui y ont propose des projet de résolutions », a-t-il accusé.

Evoquant la suspension de l’opération d’évacuation entre vendredi et dimanche, il l’a imputée aux groupuscules armés qui ont violé les clauses de l’accord qui stipulaient que les rebelles ne sortent des quartiers que des armes légers, et qui ont tenté de faire sortir des militaires syriens faits prisonniers ainsi que des civils et un certain nombre des cadavres de martyrs syriens.
« Beaucoup de rebelles ont quitté les bus qui devaient les emmener vers les régions contrôlées par les factions armés et se ont finalement rendus vers les zones contrôlées par l’État syrien », a-t-il aussi fait remarquer assurant que ces faits sont documentés et photographiés.

Concernant la mise à feu des bus qui devaient évacuer les malades et les blessés des deux localités loyalistes assiégées dans la province ouest d’Idleb, Kfarya et Fouaa , le diplomate syrien a accusé la milice des Brigades al-Tawhid, qui est selon lui affiliée à Al-Qaïda et à Jaïsh al-Fateh et lié aux renseignements turcs.

Jaafari s’est également dit étonné que les puissances occidentales au sein du Conseil de sécurité n’aient soufflé aucun mot sur le fait que les groupes armés ont utilisé une petite fille de 7 ans pour la faire exploser à distance dans un commissariat de police à Damas.

Les propos de Jaafari sont intervenus à l’issue d’une séance du Conseil de sécurité qui a décidé ce lundi à l’unanimité, y compris la Russie, de déployer des observateurs onusiens à Alep pour y superviser les évacuations et évaluer la situation des civils.

Cette évacuation qui a été relancée dimanche devrait se terminer dans les prochaines heures.

◄►

Ce dont il est question, c’est des gouvernements au pouvoir. Et ne rien faire nous rend complices. Ce n’est pas en votant que quoique ce soit va changer au contraire, en votant, vous légitimer toutes leurs folies. Et aucun des politicards n’y changera rien, JAMAIS, le système est verrouillé et au-delà de toute rédemption. Il n’y a pas de solution au sein du Système ! Conclusion ? Il faut sortir de ce système et initier un changement de paradigme. Parce que le capitalisme conduit implacablement au fascisme et à la barbarie. Par la terreur économique d’abord, et c’est pour cela, que chaque semaine je relaie la liste des licenciements mondiaux tenue à jour par P. Jovanovic celle d’hier ici ► La charrette de Noël…  Parce qu’elle démontre que le Plan est de nous soumettre ! Quand Unicredit vire 14000 personnes d’un coup, et L and T India 14 000 personnes aussi, c’est pour mieux nous mettre et nous soumettre…

Vous avez cru jusqu’à ce jour qu’il y avait des tyrans ? Eh bien ! Vous vous êtes trompés, il n’y a que des esclaves ; Là ou nul obéit, personne ne commande.

Anselme Bellegarrigue

Réveillons-nous ; Éveillons-nous et soyons l’étincelle capable d’embraser tout l’empire…

« Levez-vous tels des lions après la sieste,

En nombre invincible,

Secouez vos chaines et jetez-les au sol comme rosée du matin,

Chaines sur vous tombées durant votre sommeil.

Vous êtes nombreux, il sont peu.

Traduction du Poème de Percy Shelley

Issu de la traduction faite par R71 du livre de Kevin D. Annett « Le bouclier du lanceur d’alerte » dont j’ai réalisé la mise en PDF ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/11/lebouclierdulanceurdalerte.pdf

Explication sur l’auteur et les raisons de cette traduction et de la mise en PDF en gratuit sur ce blog par ce billet ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/11/22/tous-des-lanceurs-dalerte/

Parce que ce n’est pas le moment de mollir et que malgré tout, nous sommes tous, inter reliés ;

Union ► Réflexion ► Action ► Associations libres confédérées ► Société des sociétés

Courage, ne fuyons pas, la solution à 10 % vaut mieux que l’horreur qu’on nous vend comme nouveau mode de vie tant que Daesh ne sera pas détruit ;

c’est à dire ad vitam æternam…

Ce rêve vaudra toujours mieux que leur cauchemar !

JBL1960

La solution à 10% n’est pas une utopie, elle est là ► https://resistance71.wordpress.com/2013/07/11/resistance-politique-dune-idee-minoritaire-au-plebiscite-la-solution-a-10/

Publicités

5 réflexions sur “ Otan en emporte le vent… ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s